• Déprime, nausée, gueule de bois :

    6 bonnes raisons de manger des bananes

     

     

     

     

    Bananes

     

    Outre ses qualités gustatives, la banane se révèle être un authentique concentré d’énergie, un soutien et une arme face à nos petits et grands maux du quotidien. Très nourrissante et riche en sucres, sa faible teneur en graisses facilite sa digestion. Voici donc plusieurs bonnes raisons de vous faire plaisir :

     
    • Vous vivez une période difficile ou avez besoin de toutes vos capacités intellectuelles : riche en potassium, la banane facilite la concentration, rendant les pupilles plus alertes, et aide à faire face au stress, en apaisant le pouls. Les vitamines B participent aussi à détendre le système nerveux.
    • Votre moral baisse : sachez que les tryptophanes (acides aminés essentiels) contenus dans la banane sont transformés en sérotonine, l’hormone du bonheur, rien que ça. Alors faites-vous plaisir et la banane vous fera retrouver le sourire.
    • Vous souffrez de brûlures d’estomac, d’anémie ou bien de constipation : La banane soulagera votre douleur ainsi que la trop forte acidité de votre estomac. Le fer qu’elle contient augmentera votre production d’hémoglobine, et ses fibres vous faciliteront le transit.
    • Vous voulez faire passer une gueule de bois : Rien de tel qu’une purée de bananes et de miel pour augmenter votre taux de sucre dans le sang. Vous vous sentirez dès lors beaucoup mieux.
    • Face aussi aux nausées matinales, la banane peut vous venir en aide. Il suffit pour cela d’en manger régulièrement. Cela vous permettra de régulariser votre taux de sucre dans le sang et rapidement d’oublier ces inconvénients matinaux.
    • Vous éprouvez de la difficulté pour arrêter de fumer : Les vitamines B (B6 et B12), le potassium et le magnésium vont vous soutenir à franchir cette étape difficile, en diminuant votre sensation de manque.

    Tout est bon dans la banane, pas seulement la chair, mais aussi la peau. En effet, si vous frottez une peau de banane, face interne, sur vos piqûres de moustiques, la sensation d’irritation et de brûlure diminuera. Faites de même sur vos verrues : fixez une peau dessus et attendez, elles disparaîtront.

     

    La banane aurait encore plus de bienfaits si l’on s’en réfère à une étude du New England Journal of Médecine, qui parvient à la conclusion suivante, qu’une consommation régulière de bananes diminuerait de 40% le risque de crises cardiaques.

    Pour toutes ces raisons et pour d’autres raisons encore, la banane est un fruit à consommer régulièrement et quasi sans modération.

     

     

     

     

     

    Sources : Tout vert

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Est-il bon de boire de l’eau chaude au citron le matin ?

     

     

     

     

     

     

     

    Après le lever, beaucoup de gens prennent une tasse de café au petit-déjeuner. Il existe pourtant un excellent substitutif à la caféine. En effet, l’eau chaude au citron est pleine de bienfaits pour notre organisme, surtout pendant la période hivernale ! C’est en plus très simple à préparer : il faut juste verser le jus d’un demi-citron dans une tasse d’eau chaude.

     

    Les avantages de boire de l’eau chaude au citron pour notre organisme

    L’eau chaude au citron bue à jeun est vraiment parfaite pour notre organisme. Cette boisson apporte énormément de bienfaits :

    • Elle renforce notre système immunitaire : En effet, le citron est riche en vitamine C. Il nous aide donc à combattre les rhumes. Il est également source de potassium. Nos fonctions nerveuses et notre cerveau sont alors stimulés.  Il nous aide aussi à contrôler notre pression artérielle.
    • Elle équilibre notre pH : Boire de l’eau au citron réduit l’acidité de notre corps. Le citron fait partie des aliments les plus alcalins qu’il existe. En effet, même s’il est citrique, il ne crée pas d’acidité.
    • Elle nous aide à perdre du poids : Grâce à sa fibre pectine, le citron combat la faim et l’anxiété. Le fait de suivre un régime plus alcalin vous aidera à maigrir bien plus rapidement. !
    • Elle contribue à une bonne digestion : En effet, boire de l’eau au citron permet d’éliminer les matières non désirées. Qui plus est, cette boisson encourage aussi la production de bile. Tout cela permet de réduire les problèmes de constipation ainsi que les brûlures d’estomac.
    • C’est un excellent diurétique : Cette boisson permet de purifier le corps. Elle nous aide à libérer les toxines plus facilement. Nous améliorons donc la santé de nos voies urinaires.
    • Elle soulage les problèmes respiratoires : Grâce au mélange de l’eau chaude et du citron, vous pouvez vous débarrasser des infections de la poitrine. Vous cesserez alors de tousser. Cette boisson est très utile pour combattre l’asthme et les allergies.

    Les autres bienfaits

    Outre les propriétés et les avantages énumérés ci-dessus, d’autres bienfaits sont à citer. Boire un verre de cette préparation chaque matin vous aidera à :

     
    • Nettoyer votre peau. La vitamine C fait aussi disparaître les rides et les imperfections, et elle élimine également les toxines dans le sang. Tout cela se voit ensuite sur notre peau. D’ailleurs, nous pouvons appliquer directement la préparation sur notre visage, car nous l’aiderons ainsi à avoir un meilleur aspect.
    • Rafraîchir votre haleine. C’est aussi un bon remède pour les maux de dents, ainsi que la gingivite. Faites tout de même attention, car l’acide du citron peut abîmer l’émail de vos dents.
    • Vous maintenir dans un état zen. Lorsque votre esprit est pris par le stress, votre corps perd sa vitamine C. Grâce au citron, vous pouvez la récupérer et revenir à un niveau optimal.
    • Laisser de côté la mauvaise habitude du café. Votre envie de caféine diminuera. Vous n’aurez pas besoin de charger vos petits-déjeuners avec cette substance. Votre début de journée sera donc bien plus sain !

     

     

     

     

     

    Sources : sante-nutrition.org

              Améliore ta santé

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 9 astuces pour faire naturellement désenfler le ventre en 15 jours

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour réussir à désenfler le ventre, il faut tenir compte de plusieurs aspects. L'un des déclencheurs les plus courants est la constipation et il faut donc réguler son transit intestinal pour éviter des problèmes.
     

    Beaucoup de gens qui ont décidé de perdre du poids veulent aussi désenfler leur ventre et c’est souvent un objectif difficile, qui s’ajoute à la perte de poids.

     

    Dans cet article, nous allons partager avec vous 9 astuces simples et surprenantes pour désenfler votre ventre en 15 jours, via l’alimentation et quelques conseils très efficaces.

    Pourquoi avons-nous du mal à désenfler le ventre ?

    Beaucoup de gens ont du mal à désenfler au niveau du ventre même s’ils parviennent à perdre du poids ou s’ils sont minces. Il faut savoir que des causes hormonales, digestives ou posturales peuvent influer sur cette condition.

    N’importe quel déséquilibre peut provoquer un élargissement de l’abdomen ou du tour du taille. Dans ce cas, il faut mettre le doigt sur le type de trouble afin de l’équilibrer de manière naturelle.

    1. Manger lentement et en mâchant bien

    La cause principale d’un ventre enflé est les troubles digestifs. Et cela est dû au fait que nous ne mâchons pas bien les aliments.

    Il faut savoir que la digestion commence dans la bouche, avec la salive, surtout quand nous mangeons des hydrates de carbone.

    Ainsi, nous pouvons remarquer une grande amélioration, aussi bien digestive que sur le ventre si on mâche chaque aliment jusqu’à ce qu’il se transforme en liquide.

    Le plus sain est de manger sans hâte et sans distractions, dans un environnement agréable, en évitant les conversations trop agitées.

    2. Petit-déjeuner des smoothies

    Comme la plupart des gens ne mâchent pas suffisamment leurs aliments, s’ils optent pour des aliments mixés, ils parviendront plus facilement à désenfler leur ventre.

    Les smoothies sont une bonne option et on peut y mélanger les ingrédients suivants :

    • Les fruits
    • Les légumes verts
    • Les fruits secs et les graines
    • Le lait ou l’huile de coco extra vierge
    • L’avoine
    • Le cacao pur en poudre

    Petit-déjeuner un bon smoothie chaque matin nous aide aussi à perdre du poids sans avoir faim et à obtenir l’énergie et la vitalité pour toute la journée.

    3. Dîner des veloutés et des gaspachos

    Le soir, si l’on suit le même exemple, on peut élaborer des veloutés de légumes et des jus de légumes frais comme le gaspacho.

    Si on le mélange à une ration de protéine douce (comme la viande maigre, le poisson, l’œuf, le fromage frais, l’avocat, les fruits secs), nous aurons un dîner complet et équilibré.

    Il est important de dîner léger et tôt pour éviter de se lever le matin avec le ventre ballonné.

    4. Jouer avec les épices

    Il existe une infinité d’épices qui, en plus de stimuler le goût de nos recettes, nous aident à améliorer la digestion, à activer le métabolisme et à lutter contre les flatulences, trois vertus excellentes pour désenfler le ventre.

    Nous vous recommandons les épices suivantes :

    • Le fenouil
    • Le cumin
    • Le piment de Cayenne
    • L’origan
    • Le basilic

    5. Remplacer le dessert par une infusion digestive

    Le mélange d’aliments est également fondamental pour réduire le ventre et perdre du poids, ainsi que pour bénéficier d’une bonne santé.

    Il est donc important d’opter pour des repas simples, sans mélanger différents types de protéine, en plus d’éviter les fruits et les desserts au dessert.

    Les aliments sucrés sont bien meilleurs l’après-midi, au goûter.

    6. Mettre fin à la constipation

    Les personnes qui souffrent de constipation chronique doivent résoudre ce trouble si elles souhaitent avoir un ventre lisse. Elles peuvent le faire de manière naturelle avec certains de ces remèdes :

    • Les graines de lin qui ont trempé dans l’eau toute la nuit
    • Les pruneaux
    • Le kiwi mûr
    • Le psyllium dissout dans de l’eau
    • Les infusions de séné (ponctuellement)
    • Les smoothies aux fruits et aux légumes
    • Les céréales complètes

    7. Bouger le tour de taille

    Lorsque nous disons qu’il faut faire des exercices pour perdre du poids et être en forme, nous parlons bien sûr des exercices au niveau du tour de taille.

    N’importe quel type d’exercice cardiovasculaire, comme par exemple courir, danser ou faire de l’aérobic, avec des étirements du ventre et du tour de taille, aident à désenfler et à tonifier l’abdomen.

    8. Éliminer le stress

    Le stress altère l’équilibre hormonal, qui est aussi lié à la grosseur du ventre. Ainsi, beaucoup de gens stressés ont le ventre gonflé alors qu’ils sont minces par ailleurs.

    Pour éliminer le stress, nous devons faire de l’exercice afin de brûler de l’énergie et pratiquer des techniques de relaxation, ainsi que suivre, bien sûr, un régime alimentaire équilibré.

    9. Bien se reposer

    Un autre facteur important : le repos nocturne. Si nous ne dormons pas suffisamment, notre organisme est stressé et on peut gagner en poids et en volume.

    Il n’existe pas d’horaires exactes pour le repos. Chaque personne doit trouver son rythme et connaître le nombre d’heures dont elle a besoin pour bien se reposer, et jouir d’un sommeil réparateur et de qualité.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Mangez ces aliments pour renforcer votre système immunitaire

     

     

     

     

     

    systeme-immunitaire2

     

    Il existe de nombreuses plantes pour stimuler le système immunitaire. Mais de nombreux aliments possèdent également cette particularité. Il est donc possible de se composer des repas offrant une meilleure protection contre les différentes agressions dont est victime quotidiennement notre système immunitaire.

     

    Ail

    Particulièrement efficace dans la lutte contre toutes les formes d’infections, il lutte contre les bactéries, les virus, les parasites et protège du cancer, entre bien d’autres bienfaits. Vous devriez consommer de l’ail tous les jours. De préférence cru (coupé en minuscules morceaux et ajouté à une salade, il passe presque inaperçu, mais parfume agréablement le plat). Quantité conseillée: 2 gousses par jour ou plus, si vous le pouvez!

    Champignons médicinaux

    Les champignons d’origine asiatique comme le Reishi, le Shiitake ou le Maitake sont réputés pour construire un système immunitaire fort. On peut en prendre pendant de longues périodes de temps et lorsque l’on arrête le système immunitaire reste fort car les champignons médicinaux font partie des plantes adaptogènes qui, au lieu de stimuler, enseignent et renforcent le corps sur le long terme. Leurs propriétés sont attribuées à leur richesse en polysaccarides.

    Choux

    Particulièrement les choux de Bruxelles: ils abondent en substances complexes naturelles et en phytonutriments. Des composés azotés, les indoles, limitent l’incidence des cancers.

    Myrtilles et framboises

    Elles agissent comme antibiotiques naturels et sont très riches en antioxydants.

    Oranges et citrons

    Les oranges et les citrons sont riches en vitamine C, en bioflavonoïdes et en nombreux autres éléments nutritifs qui stimulent le système immunitaire.

    Curcuma

    il possède des propriétés antibactériennes qui sont notamment utilisées en cuisine pour prévenir la putréfaction de la viande. Il inhibe la croissance des lymphomes et des tumeurs cancéreuses. Un de ses composés, la curcumine est un très puissant antioxydant. On peut l’associer avantageusement au poivre noir, au gingembre ou au cumin.

    Aliments fermentés

    Ils favorisent l’équilibre de la flore intestinale qui est une composante essentielle du système immunitaire. Les bonnes « bactéries » qui composent cette flore, font partie de la première ligne de défense et stimulent la production d’anticorps. La choucroute crue, le miso, le kéfir et les autres aliments fermentés sont des produits à consommer régulièrement pour maintenir un système immunitaire efficace.

    Huile de noix de coco

    C’est un excellent produit pour vote thyroïde et pour votre métabolisme. L’huile de coco est riche en acide laurique qui est converti dans l’organisme en monolaurine, une substance que l’on retrouve également dans le lait maternel et qui présente une activité antimicrobienne et antivirale. Des recherches semblent indiquer que l’acide laurique décompose la membrane d’organismes pathogènes. Il faut s’assurer de consommer uniquement de l’huile de coco vierge, non raffinée de qualité naturelle certifiée à 100%.

     

    Chlorella

    La seule plante à posséder le facteur CGF qui favorise la reproduction cellulaire (cellules saines non cancérigènes). Ce complexe est formé de vitamines, d’acides aminés et de nucléotides d’ADN et ARN. Ce facteur stimule notamment les défenses naturelles, la résistance et l’énergie. Il aurait également un effet prébiotique (qui favorise l’augmentation des lactobacillus, des bactéries favorables à la santé de la flore intestinale).

    Thé vert

    La grande richesse en antioxydants et nombreux autres éléments biochimiques actifs, font du thé vert un alliés de choix pour protéger et lutter contre de nombreux troubles de santé. Des études suggèrent qu’il renforcerait l’activité du système immunitaire. Son rôle protecteur du cancer est déjà bien documenté par de nombreuses études. Boire du thé vert est également un facteur qui permet de contrôler le stress par l’action de la L-théine. Le stress non contrôlé est un facteur qui affaiblit considérablement le système immunitaire. les thés japonais matcha et sencha sont les thés qui possèdent le plus d’agents actifs.

    Si vous n’aimez pas le thé vert ou si vous cherchez une alternative pour varier la consommation, le Tulsi (basilic sacré) qui n’est pas un thé, mais une tisane, est utilisé depuis des millénaires par la médecine ayurvédique pour des propriétés qui semblent comparables au thé vert, et surtout pour stimuler le système immunitaire.

    Conseils généraux

    Mangez le plus possible de fruits et légumes frais, si possible de culture biologique. Utilisez abondamment les aromates, thym, romarin, sauge, basilic, sarriette, etc. Ils apporteront de nombreux éléments nutritifs et protecteurs, connus et encore inconnus de la recherche scientifique. Mangez le plus souvent du poisson, tels que sardines, saumon, maquereau, hareng. Ils sont riches en acides gras essentiels Oméga-3, qui sont très important pour le maintien de la santé.

    Boire beaucoup d’eau,minimum 1 litre par jour, contribuera à protéger l’organisme des agressions.

     

     

     

     

     

    Sources : Ma santé naturelle

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 remèdes naturels que vous pouvez faire pousser chez vous

     

     

     

     

     

     

    remedes

    Bien se nourrir, c’est bien se soigner. Et quoi de mieux que de cueillir votre remède sur le bord de la fenêtre ? Voici quelques remèdes naturels que vous pouvez faire pousser facilement chez vous.

     

    La médecine naturelle a montré au cours de l’Histoire tous ses bénéfices, comme vous avez sans doute pu le lire sur ce site.

    Voici une liste de remèdes domestiques que vous pouvez faire pousser à l’aide d’un plant, ou même de graines, afin de les utiliser en cuisine ou pour vous soigner. Il n’est pas nécessaire d’avoir la main verte pour y arriver, et partager ce savoir avec vos enfants serait très profitable.

    1. L’aloe vera

    aloe vera

    L’aloe vera est depuis longtemps louée pour ses propriétés curatives, les Égyptiens l’appelaient d’ailleurs la « plante de l’immortalité » il y a de cela 6 000 ans. Le gel naturel que l’on trouve à l’intérieur de ses feuilles luisantes a démontré son pouvoir curatif, antibactérien et antimycosique. On dénombre pas moins de 6 composés antiseptiques naturels dans le gel d’aloe vera, ce qui lui confère le pouvoir d’éliminer la moisissure, les mycoses, les bactéries et les virus.

    Le gel est efficace pour soigner les brûlures, les coups de soleil, l’eczéma et la psoriasis, ainsi que la gingivite et l’acné. Par ailleurs, ce gel peut réduire les douleurs inflammatoires, faciliter la digestion, et c’est aussi un excellent hydratant.

    Ce gel peut également être ajouté à des smoothies (ou jus de fruits).

    Comment les cultiver :

    Plantez-les dans des pots et exposez-les à la lumière du soleil. Arrosez suffisamment.

    2. La mélisse (melissa officinalis)

    mint leaves on a white background

    La mélisse, également appelée « baume de citron », est une plante de la famille de la menthe dont les feuilles ont un agréable arôme de citron. Ses feuilles contiennent des substances connues pour leurs effets sédatifs et calmants.

    Les herboristes la conseille pour traiter les problèmes digestifs, comme les douleurs d’estomac, les ballonnements, les flatulences, les vomissements et les coliques. Outre ces troubles digestifs, la mélisse peut soulager des douleurs comme la menstruation (les règles), les maux de tête et les maux de dents. Elle peut également soulager des altérations mentales comme l’hystérie ou la mélancolie. Ses propriétés calmantes soulagent également l’anxiété, les troubles du sommeil et l’agitation. Des études ont par ailleurs démontré son efficacité calmante dans les traitements d’aromathérapie sur des patients souffrants de la maladie d’Alzheimer.

    Cette plante est également en mesure d’éloigner les insectes, il peut donc être utile de disposer des pots de mélisse dans le jardin. Elle est encore utilisée pour prévenir les boutons de fièvre. Vous pouvez sans problème frotter des feuilles de mélisse directement sur votre peau afin d’éloigner les insectes de manière naturelle, ou de vous soulager de leurs piqûres.

    Vous pouvez ajouter des feuilles de mélisse dans une salade, ou en faire une boisson savoureuse, ou tout simplement une infusion à la mélisse.

    Faites une infusion à la mélisse le soir pour passer une nuit sereine :

    Jetez une tasse de feuilles de mélisse dans une petite casserole et ajoutez suffisamment d’eau pour recouvrir les feuilles. Laissez mijoter en fermant partiellement le couvercle jusqu’à ce que l’eau se soit évaporée de moitié. Ôtez les feuilles de la casserole. Pendant que l’infusion est encore chaude, remplissez une demi tasse de thé concentré et ajoutez un quart de tasse de miel (si possible du miel bio et local, non raffiné). Entreposez-la dans le frigo pendant quelques semaines. Dosez à la cuillère le soir afin d’aider tous les convives à se détendre, enfants et adultes.

    Comment la cultiver :

    Plantez-les dans des pots sinon elles envahiront votre jardin.

    3. La menthe (mentha longifolia)

    Encore une plante pleine d’avantages, facile à planter à domicile et savoureuse. La menthe facilite la digestion et apaise l’estomac en cas d’indigestion ou d’inflammation. Lorsque vous vous sentez mal, boire une tasse de thé à la menthe peut vous faire le plus grand bien. Le thé a la menthe soulage également des crampes stomacales et des flatulences.

    Rien que l’odeur de l’huile de menthe ou des feuilles de menthe fraîchement effritées peut vous soulager de vos troubles d’estomac.

    Son puissant arôme est également très efficace pour soulager les congestions nasales, la gorge, les bronches et les poumons, ce qui soulage donc des troubles respiratoires provenant généralement de l’asthme ou d’une climat qui se refroidit. Pour obtenir un décongestionnant naturel, mettez une poignée de feuilles de menthe dans un bol peu profond et remplissez-le d’eau bouillante. Placez le visage au-dessus du bol et une serviette autour de votre tête afin d’en respirer la vapeur.

    Comment la cultiver :

    Plantez-les dans des pots pour éviter qu’elles ne colonisent votre jardin (et qu’elles ne vous traitent d’antisémites si vous les critiquez, ndCroah).

    4. La lavande

    lavender

    L’huile essentielle de lavande est un remède naturel très populaire qui est utilisée pour soigner toute une série de maux, comme par exemple blessures, perte de cheveux et anxiété. Elle est également utilisée pour les soins de la peau et dans le domaine des soins de beauté. La plante en elle-même possède des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques.

    Effritez une poignée d’épis de lavande et plongez-les dans un bol d’eau bouillante afin de procéder comme ci-dessus et d’en respirer les vapeurs. Enfin, vous pouvez également passer l’huile de la fleur de lavande sur les imperfections du visage.

     

    Comment la cultiver :

    La lavande est une plante qui aime le soleil, mais qui a besoin de drainage. Privilégiez un pot rempli de graviers et un sol léger.

    5. Le basilic (ocimum basilicum)

    Doté d’un pouvoir antibactérien et anti-inflammatoire, le basilic est fréquemment ajouté aux repas et aux smoothies. Le basilic contient des flavonoïdes qui protègent un grand nombre de cellules de notre corps. C’est une très bonne source de vitamine A qui empêche les radicaux libres d’oxyder le cholestérol dans la circulation sanguine, améliorant ainsi la santé cardiovasculaire.

    Elle peut empêcher les dégâts causés par les radicaux libres de toute une liste de troubles incluant l’asthme, l’arthrite osseuse et l’arthrite rhumatoïde. Par ailleurs, le basilic contient du magnésium, qui améliore la santé cardiovasculaire en relâchant les muscles et les vaisseaux sanguins, ce qui améliore la circulation sanguine et réduit le risque d’arythmie ou de spasmes du cœur. Frotter des feuilles de basilic écrasées sur votre front peut faire disparaître vos maux de tête. Pour les pieds gonflés ou endoloris, versez de l’eau bouillante sur des feuilles de basilic, laissez l’eau refroidir un peu et faites ensuite un bain de pieds.

    Comment le cultiver :

    Dans des petits pots. Profitez de l’arôme frais de cette plante sur votre bord de fenêtre. Les petites fleurs blanches doivent être enlevées car elles peuvent rendre le goût des feuilles amer.

    6. Le thym (thymus vulgaris)

    Le thym possède de puissantes propriétés antiseptiques et antioxydantes. Ses fleurs, son feuillage et son huile sont traditionnellement utilisés en médecine.

    Vous pouvez appliquer la feuille de thym directement sur votre peau quand vous êtes enroué (laryngite), que vos amygdales sont gonflées (amygdalite), quand vous avez des maux de bouche ou les mâcher pour pallier à une mauvaise haleine.

    Le thé à base de citron et de thym peut être utilisé le soir pour contrer l’abaissement de la température de votre corps avant d’aller vous coucher. Attention mesdames ! N’utilisez pas de thym si vous êtes enceintes.

    Comment le cultiver :

    Plantez-le dans un endroit ensoleillé, sur un terrain sec et léger.

    7. La sauge (salvia officinalis)

    La sauge signifie « être en bonne santé ». Le thé à la sauge est un excellent remède pour les maux de gorge. Les feuilles de sauge sont riches en groupes vitaminiques B, comme l’acide folique, la thiamine, la pyridoxine et la riboflavine, en quantités bien supérieures aux apports journaliers recommandés. Elles sont également riches en vitamine A et leur huile essentielle est bénéfique pour la santé sous bien des aspects.

    Versez de l’eau bouillante dans une tasse où vous aurez préalablement disposé 1/4 de tasse de feuilles de sauge fraîchement coupées. Laissez refroidir avant de vous gargariser avec pour vous soulager de vos maux de gorge.

    Comment la cultiver :

    La sauge a besoin de la lumière directe du soleil, et il convient de la placer dans un sol sec et sablonneux.

    8. Le romarin (rosmarinus officinalis)

    Le romarin est loué depuis l’antiquité pour ses nombreuses propriétés médicinales. Cette plante fait partie, tout comme la mélisse, de la famille de la menthe, et elle est traditionnellement utilisée pour soulager les douleurs musculaires, améliorer la mémoire, renforcer le système immunitaire et circulatoire, et favoriser la repousse des cheveux. C’est une bonne source de fer, de calcium et de vitamine B6, ainsi que de composés antioxydants et anti-inflammatoires. Une fois encore, l’huile essentielle de romarin possède de nombreux effets bénéfiques sur la santé.

    Afin d’améliorer vos fonctions mémorielles et cérébrales, vous pouvez utiliser un plant de romarin et écraser ses feuilles et ses racines dans vos mains pour ensuite les placer sous votre nez pendant quelques minutes. Cette plante améliore également l’humeur : un thé à base de romarin (une pincée, pas plus) s’est révélé être un remède efficace chez des personnes souffrant de désordre affectif passagers ou encore de gueule de bois. Faites infuser du romarin dans du vin rouge chaud, accompagné de cannelle et de clous de girofle afin de vous soulager des rigueurs de l’hiver.

    Comment le cultiver :

    C’est une plante vivace qui apprécie le soleil.

     

     

     

     

     

    Sources : Natural cures not medicine

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les incroyables bienfaits de l’alimentation alcaline contre le cancer

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Saviez-vous que le développement du cancer est en étroite relation avec l’état de notre écosystème interne ? Si celui-ci est trop acide nous le favorisons, par conséquent nous devons opter pour des aliments alcalins.
     

    La quantité de patients atteints de cancer que nous connaissons nous interpelle. Vous connaissez certainement plus d’une personne qui souffre de cette maladie. Ce n’est pas une coïncidence qu’il soit la première cause de mortalité dans le monde.

    Il semble que l’un des principaux facteurs déclencheurs soit le régime que nous adoptons.

    Dans cet article nous vous relatons la relation qui existe entre l’alimentation alcaline et la prévention du cancer.

     

    Qu’est-ce qu’une alimentation alcaline ?

    Avant de commencer à parler de comment cela répercute sur notre santé, il est bon de savoir qu’est-ce qu’est le « régime alcalin ».

    Ce type d’alimentation se base, principalement, sur la consommation d’aliments qui augmentent le pH de notre sang et ne favorisent pas un milieu acide où le virus et les cellules cancérigènes peuvent se développer.

    Suivre ce type de régime est aussi simple que de choisir des aliments alcalinisants au lieu d’acidifiants et d’opter pour une cuisson plus saine. La nourriture crue ou cuite à la vapeur est meilleure que la friture.

    Quels aliments sont alcalins ?

    Si vous voulez prévenir le cancer (et autres maladies) et vous sentir en meilleure santé, la nourriture alcaline est indispensable.

    Parmi les aliments les plus importants de ce groupe nous trouvons :

    Les légumes crus

    Bien que certains légumes soient acides naturellement, lorsqu’ils sont consommés, l’organisme les convertit en alcalinisants.

    Les consommer crus vous permettra de profiter de tous leurs nutriments (car beaucoup d’entre eux se perdent avec les hautes températures du four et l’eau bouillante).

    N’hésitez pas à ajouter à votre alimentation quotidienne ces légumes :

    • Asperges
    • Choux (brocolis, choux frisé ou de milan, choux de Bruxelles, choux rouge)
    • Aubergines
    • Ail, ciboulette, oignon, céleri
    • Concombre, piment
    • Carottes
    • Laitues, endives, cresson
    • Betterave

    Les fruits

    Ils possèdent un grand pouvoir alcalinisant même ceux qui ont un pH faible comme les agrumes.

    Nous pouvons consommer des fruits comme desserts, au petit-déjeuner ou à intervalles dans la journée.

    Ils vous apportent énormément de vitamines et servent à éloigner le cancer ! Les plus recommandés sont les :

    • Pommes
    • Abricots
    • Avocats
    • Bananes
    • Baies, mures, cerises
    • Melon, pastèque
    • Coco

    Les fruits secs

    Ils vous apportent les acides gras bénéfiques et, en plus, ont la capacité d’augmenter le ph dans votre organisme.

    Il existe beaucoup de mythes qui tournent autour des fruits secs de par leur apport calorique. Toutefois, ils sont très recommandés pour lutter contre les maladies cardiaques ou même perdre du poids car ils rassasient.

    Ajoutez à votre régime des amandes et des châtaignes pour la rendre plus alcaline.

    Le millet

    C’est la seule céréale intégrale qui est considérée 100% alcalinisante. Cela ne veut pas dire que les autres soient nuisibles à la santé mais, si vous devez choisir, optez pour le millet.

    Dans ce cas vous devrez le manger hydraté à l’eau et postérieurement cuit. Essayez-le dans en sandwich comme garniture !

    Le miel

    Le produit du travail des abeilles est hautement alcalin, en plus d’être un excellent antibiotique naturel qui ne peut pas manquer dans votre régime ou dans votre armoire à pharmacie.

    Utilisez-le pour sucrer vos infusions ou desserts ou pour le manger tout seul si vous avez la grippe ou un rhume.

    La chlorophylle

    Le jus de couleur vert qu’apportent les plantes est très riche en enzymes et en nutriments qui valent la peine d’en profiter.

    La sève de l’aloe vera est une des plus connues et consommées, mais pas la seule. Vous pouvez, par exemple, la mixer et la mélanger à de l’eau pour bénéficier de ses propriétés dès le matin.

    L’alimentation alcaline et le cancer

    Nous vous avons indiqué quels sont les aliments les plus alcalins, mais vous ne connaissez pas encore la relation qu’ils ont avec le cancer.

    Comme première mesure, vous devez comprendre que les cellules de notre corps ont besoin de glucose et d’oxygène (parmi les nutriments) pour survivre et réaliser leurs fonctions.

    Lorsque l’organisme n’a pas ce que les cellules ont besoin, celles-ci se fragilisent et c’est alors qu’apparaissent les maladies.

    De plus, quand l’écosystème est trop acide le système immunitaire se débilite et perd la capacité de nous protéger des attaques externes ou internes.

    Les cellules cancérigènes peuvent vivre à partir d’un pH de 7,4. Cependant, quand ce taux atteint 8,4 (d’alcalinité) ils meurent automatiquement.

    Au contraire, si le milieu est très acide on pourrait dire qu’ils sont « très à l’aise » et se reproduisent plus rapidement.

    Une alimentation basée en aliments alcalins augmente le pH du corps et, par conséquent, diminue la possibilité pour les cellules nuisibles se survivre et de se développer.

    En renforçant le système immunitaire les cellules bénéfiques ont l’oxygène nécessaire pour expulser les toxines et les déchets.

    Lorsque les tissus et les organes sont acides c’est parce qu’ils ont trop d’oxygène… Idéal pour le cancer !

    En revanche, s’ils sont alcalins les bonnes cellules peuvent se développer et le système immunitaire se renforcer étant libre de toxines.

    Suivre une alimentation alcaline est synonyme de régime sain qui, comme vous le savez surement déjà, a d’autres bienfaits additionnels, comme réduire le cholestérol, combattre l’obésité ou éviter les problèmes cardiaques.

    Quels aliments devriez-vous éviter pour que votre organisme soit plus alcalin ?

    • Produits laitiers (beurre, lait, fromage)
    • Viandes (rouges, de porc, de veau, viscères, poulet)
    • Fruits sec (noix de cajou, cacahuètes, pistaches)
    • Farines raffinées (biscuits et viennoiseries)
    • Sauces et assaisonnements (tomate, soja, moutarde, mayonnaise, vinaigre)

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 12 plantes sauvages comestibles à cuisiner 

     

     

     

     

     

     

    La nature recèle des merveilles peu exploitées. L’une d’entre elles: les plantes sauvages. Autrefois utilisées en cuisine, elles ont pratiquement disparues de notre consommation.

    A la portée de tous, celles-ci offrent pourtant de nouvelles saveurs variées. En voici douze à tester en cuisine.

    • L’amarante réfléchie : Ses jeunes feuilles sont délicieuses crues en salade ou cuites à la façon des épinards. Ses graines, bouillies font d’excellentes galettes. L’amarante réfléchie est riche en protéines, en vitamines A et C ainsi qu’en sels minéraux.
    • La bourrache : Sa saveur s’apparente à celle du concombre. Ses feuilles et ses fleurs ont un goût agréable en salade et en soupe. Les fleurs peuvent aussi servir à parfumer des boissons.
    • La camomille : La camomille s’utilise beaucoup dans les infusions. Très appréciée en salade, elle permet aussi d’aromatiser un vin d’apéritif ou une crème.
    • La carotte sauvage : Ancêtre de la carotte actuelle, les jeunes feuilles et fleurs sont comestibles crues et cuites, en légume ou en potage.
    • Le chenopode blanc : Les feuilles du chenopode blanc se cuisinent crues et cuites. Cette plante est riche en protéines complètes, en vitamines A et C; en calcium, en fer et en phosphore.
    • La consoude : Le consoude fait le bonheur des végétaliens. Il contient de la vitamine B12, peu présente ailleurs.
    • Le coquelicot : Les pétales s’utilisent en confitures et en sirop. Les graines séchées peuvent être ajoutées dans des pâtes, du pain, etc. ainsi qu’en décoration de pâtisseries.
    • Le mauve Sylvetsre : Les feuilles, les fleurs et les fruits se mangent en salade ou comme légume cuit. Le mauve Sylvestre contient des sels minéraux, de la vitamine A, B1, B2 et C. Il est également riche en protéines complètes, en fer et en calcium.
    • Le mouron blanc ou mouron des oiseaux ou stellaire : Ses feuilles et ses tiges sont assez tendres. Le mouron est assez riche en vitamine C, en calcium et en magnésium.
    • Le plantain : Le plantain peut s’ utiliser en salade, en omelette ou encore en smoothie. Il est riche en protéines et en vitamine C.
    • L’ortie : L’ortie est appréciée pour sa teneur en protéines et en vitamine A et C. Elle est riche en fer, en silice, en potassium, en magnésium et en calcium. Elle se cuisine en soupe, en quiche, en pesto, en cake sucré, etc.
    • Le pissenlit : Tout est bon dans le pissenlit : ses racines à cuisiner en gratin, ses feuilles en salade ou comme légume cuit et ses fleurs en gelée. Le pissenlit est riche en vitamine A, C et K. Il contient également du calcium, du fer, du sodium et du potassium.

    Cette liste met en évidence les nombreuses vertus thérapeutiques et culinaires des plantes sauvages. Elles valent ainsi la peine d’être redécouvertes.

    Soyez cependant vigilants à ne pas les confondre avec d’autres plantes qui peuvent, elles, être toxiques.

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Vous avez des maux d’estomac ?

    Voici quelques conseils alimentaires pour vous sentir mieux

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour traiter et soulager les maux d'estomac, il est toujours bien plus sain d'avoir recours à des solutions naturelles, car certains médicaments peuvent aggraver la situation ou provoquer des effets indésirables.
     

    Les maux d’estomac sont des symptômes très fréquents qui peuvent se développer à cause d’un problème digestif ou de mauvaises habitudes de vie.

     

    Dans des cas plus rares, ils sont provoqués par des affections chroniques inflammatoires ou par des altérations du système nerveux qui dérivent du stress et de l’anxiété.

    Ils se caractérisent par une sensation de tension et d’inflammation dans la zone abdominale, presque toujours accompagnée de gaz, d’acidité et de symptômes relatifs à l’indigestion.

    Les maux d’estomac peuvent aussi être dus à une intolérance alimentaire et, dans ce cas, ils peuvent être suivis de constipation ou de diarrhée.

    Le consommation de nourritures peu saines ou de repas trop copieux augmente leur récurrence et leur intensité.

    Cependant, certains aliments peuvent, grâce à leurs propriétés, favoriser la mise sous contrôle de ce problème et des troubles qui y sont associés.

    Dans la suite de cet article, nous allons partager avec vous les aliments les plus adaptés à votre problème, pour que vous puissiez rapidement être soulagé.

    Les bananes

    Les bananes contiennent des fibres naturelles et des composés anti-inflammatoires qui contribuent à diminuer les maux d’estomac liés aux difficultés digestives.

    En consommer régulièrement permet de réduire l’excès d’acidité dans le tractus gastro-intestinal et de promouvoir le développement de bactéries saines dans les intestins.

    • Elles contiennent de fortes doses de potassium, un minéral nécessaire pour réguler les électrolytes du corps après des vomissements ou une diarrhée.
    • Elles sont également riches en sucres naturels qui, au lieu d’affecter le glucose, augmentent les niveaux d’énergie et la sensation de satiété.

    Le riz

    Le riz est riche en amidon et en fibres naturelles qui protègent le revêtement de l’estomac lorsque celui-ci produit trop de sucs gastriques.

    Cela permet de faciliter le processus de digestion et dispose d’un effet calmant sur les douleurs, ainsi que sur l’inflammation abdominale.

    Le grand avantage du riz est qu’il est facilement digéré par notre organisme. Il va donc réduire le reflux acide et les déséquilibres du pH stomacal.

    La compote de pomme

    Une délicieuse compote de pomme est une solution rapide pour soulager les maux d’estomac provoqués par une gastrite, une indigestion ou de la diarrhée.

    Cette préparation savoureuse est riche en fibres diététiques, en antioxydants et en nutriments essentiels, qui favorisent la digestion, afin d’éliminer correctement tous les déchets accumulés dans l’organisme.

    Sa forte teneur en pectine, une fibre naturelle, diminue les inflammations intestinales et facilite le transit, de manière à combattre efficacement la constipation.

    La compote de pomme nous apporte des minéraux essentiels qui nous aident à contrôler les déséquilibres électrolytiques lorsque nous souffrons de déshydratation, à cause de vomissements ou d’une crise diarrhéique.

    La soupe aux légumes

    Une bonne soupe aux légumes est une excellente solution lorsque nous souffrons de problèmes digestifs qui nous causent des douleurs et qui nous déshydratent.

    L’eau, le sel et les nutriments contenus dans les végétaux nous permettent de bien hydrater notre organisme, tout en diminuant les irritations présentes dans l’estomac.

    Comme une soupe ne contient en principe que peu de graisses, elle est très facile à digérer et ne génère pas d’effets indésirables.

    Les infusions de plantes

    Une bonne infusion sans caféine, comme celle de menthe ou de camomille, permet de réduire les inflammations stomacales et de renforcer l’élimination des résidus retenus dans les intestins.

    Faibles en calories et riches en antioxydants, elles sont utiles pour réguler les acides stomacaux et pour éviter qu’ils ne parviennent jusqu’à la partie supérieure du corps.

    Elles disposent de propriétés antispasmodiques et analgésiques, qui réduisent naturellement les douleurs stomacales provoquées par le stress et par les indigestions.

    L’eau de coco

    L’eau de coco issue de l’agriculture biologique est une excellente solution pour soulager les troubles digestifs et les douleurs stomacales. Cet aliment concentre de nombreux nutriments essentiels, comme la vitamine C et le potassium, deux substances nécessaires pour contrer les effets de la déshydratation.

    Elle ne contient que peu de calories et est très riche en fibres naturelles, ce qui lui permet de favoriser le transit intestinal et d’empêcher la survenance d’un épisode de constipation.

    C’est également un excellent remède contre la diarrhée, car ses électrolytes naturels évitent que les niveaux de sels minéraux du corps ne soient déséquilibrés.

    Le gingembre

    Connu à travers le monde grâce à ses propriétés digestives et anti-inflammatoires, le gingembre est une excellente solution pour combattre les douleurs stomacales.

    Son composé actif, le gingérol, lui confère sa saveur piquante si particulière, mais également sa capacité à protéger l’estomac pour contrôler les troubles qui peuvent le toucher.

    En inclure dans vos smoothies, dans vos soupes et dans toutes les recettes qui vous paraissent opportunes va vous permettre de prendre soin de votre santé stomacale.

    Le yaourt nature

    Manger du yaourt nature riche en probiotiques est une excellente manière de combattre et de prévenir les douleurs stomacales.

    • Cet aliment renforce le développement des bactéries saines de l’intestin et diminue les dysfonctionnements du pH stomacal.
    • Il renforce également le système immunitaire et permet de combattre les bactéries et les parasites qui peuvent provoquer des maladies graves.

    Consommez ces aliments dès que vous ressentez des maux d’estomac, cela devrait vous aider à rapidement vous sentir mieux.

    Si vos douleurs persistent, consultez votre médecin pour recevoir un diagnostic et un traitement adéquats.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 aliments qui se révèlent plus sains lorsqu’ils sont mangés crus

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Bien que dans le cas de la tomate, le lycopène augmente lorsqu’on la cuit, il est certain que d’autres aliments perdent une partie de leurs bienfaits et c’est pourquoi il est recommandé de les manger crus.

    Les méthodes de cuisson et de préparation des aliments nous ont permis, pendant des siècles, de profiter d’une large gamme de plats aux nombreuses qualités nutritionnelles pour notre corps.

    Cuire au four, cuire à la vapeur ou rôtir sont quelques techniques saines permettant de maximiser les bienfaits de certains aliments qui ont besoin de cuisson.

    Cependant, il existe certains produits qui, au contraire, peuvent se révéler bien plus nutritifs si on les consomme dans leur état 100% naturel.

    Si certaines cuissons améliorent les saveurs, il a toutefois été prouvé que la consommation crue de certains produits apportait davantage de vitamines et de minéraux.

    Cela étant car la chaleur ou ce qui est utilisé pour cuisiner brisent certains des nutriments essentiels et diminuent les bienfaits pour la santé.

    C’est pourquoi, dans cet article, nous vous offrons la liste des 8 aliments qui offrent davantage de bienfaits lorsqu’ils sont consommés crus.

    Regardez !

    1. La betterave

    La betterave est connue comme l’un des légumes qui contient le plus de sucres naturels et de nutriments essentiels bons pour la santé.

    Elle apporte de grandes quantités de :

    • Vitamines (A, B et C)
    • Minéraux (potassium, magnésium, fer)
    • Fibres

    De plus, sa consommation régulière favorise l’activité du système immunitaire, la circulation et d’autres fonctions importantes pour la santé physique et mentale.

    La raison pour laquelle sa cuisson n’est pas recommandée, c’est que ce processus lui fait perdre jusqu’à 25% d’acide folique, un composant bon pour la santé cérébrale.

    2. Le brocoli

    Le brocoli est l’un des aliments qui contient le plus de vitamine C, de calcium et autres nutriments essentiels qui apportent de nombreux bienfaits au corps.

    Il apporte une quantité importante de sulforaphane, un composant associé à la réduction du risque de cancer et à la prévention de maladies cardiovasculaires et immunitaires.

    Selon des recherches publiées dans la revue Journal of Agricultural and Food Chemistry, ceux qui le consomment cru absorbent avec davantage de facilité cette substance ainsi que ses vitamines et minéraux.

    3. Les oignons

    Les oignons contiennent un composant actif appelé allicine qui, après son absorption, prévient du cancer, contrôle l’anxiété et améliore la santé cardiovasculaire.

    Cependant, lorsque les oignons soumis à un processus de cuisson, ce phytonutriment diminue ses niveaux et est plus difficile à absorber par la corps.

    L’idéal étant d’en ajouter dans des salades et des smoothies pour profiter au maximum des bienfaits qu’il apporte lorsqu’il est consommé cru.

    4. Les poivrons rouges

    Ces légumes contiennent jusqu’à trois fois la consommation quotidienne recommandée de vitamine C. En plus, il s’agit d’une bonne source de vitamine B6, vitamine E et magnésium.

    La cuisson pendant une période courte maintiendra leur douceur ainsi que la plupart de leurs propriétés. Or, les soumettre à de fortes températures leur fera perdre autant leur vitamine C que le reste de leurs qualités nutritionnelles.

    5. Les fruits secs

    S’ils apportent plus de calories que d’autres aliments, les fruits secs sont toutefois une source significative de bonnes graisses, de protéines et d’antioxydants.

    Ces nutriments diminuent le mauvais cholestérol, les problèmes de circulation et d’autres troubles du système cardiovasculaire.

    Cependant, l’idéal est de les choisir crus, car ils apportent plus de vitamines et de minéraux et ne contiennent pas d’huiles transgéniques.

    Quelques délicieuses options sont :

    • Les amandes
    • Les noix de cajou
    • Les noisettes
    • Les noix

    6. Les baies

    Ajouter des baies déshydratées aux céréales et fruits secs industriels est devenu une tendance d’alimentation saine pour les goûters et les petits-déjeuners.

    Malheureusement, les baies déshydratées ne possèdent pas les mêmes propriétés nutritionnelles et, de fait, le processus auquel elles sont soumises augmente jusqu’à trois fois leur teneur en sucre et en calories.

    Comme elles se déshydratent complètement, elles n’ont plus les vitamines et les minéraux solubles dans l’eau qu’elles possèdent à leur état naturel.

    7. La noix de coco

    Ce fruit délicieux est beaucoup plus sain lorsqu’il est consommé cru, et non ajouté à des barres, des sucreries ou des gâteaux.

    Célèbre pour son huile et son eau saine, elle contient des graisses essentielles de chaîne moyenne qui renforcent la santé cardiaque et cérébrale.

    Sa cuisson lui fait perdre une part importante de ses nutriments essentiels et affecte ainsi les bienfaits qu’elle apporte à l’organisme.

    8. L’ail

    Utilisé comme condiment dans des centaines de préparations, l’ail est un aliment riche en allicine et en antioxydants qui apportent de nombreux bienfaits au corps.

    Une étude a révélé que sa consommation crue diminue le risque de cancer du poumon.

    De plus, n’importe quel processus de cuisson peut détruire jusqu’à 90% de ses vitamines et minéraux.

    Vous êtes habitués à cuisiner ces aliments ? Maintenant que vous connaissez leurs bienfaits à leur état cru, essayez de les inclure dans des recettes qui n’impliquent pas l’altération de leurs nutriments.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le fruit magique contre le vieillissement cellulaire

     

     

     

     

     

    avocat-fruit-magique

     

    Vous entendez beaucoup parler des « radicaux libres », ces molécules agressives qui attaquent vos cellules, et même votre ADN. Ils accélèrent le vieillissement et contribuent à déclencher de nombreuses maladies liées à l’âge, comme l’athérosclérose, les problèmes de vue, les démences, et le cancer.

     

    D’où viennent les radicaux libres ? De la pollution, des produits chimiques, de la cigarette, mais également du fonctionnement normal de vos cellules.

    Pour fonctionner, vos cellules ont besoin de brûler un combustible (le glucose), dans de petites usines électriques appelées mitochondries. C’est cela qui leur fournit de l’énergie pour, par exemple, se contracter dans le cas des cellules musculaires, ou émettre des signaux électriques pour communiquer, dans le cas des cellules nerveuses.

    Vos cellules fument

    Tout comme un moteur émet toujours un peu de fumée, même s’il est bien réglé, vos cellules « fument » et émettent des radicaux libres lorsqu’elles travaillent, même si vous vivez sainement.

    Plus vous faites de sport, plus vous utilisez votre cerveau, plus vous éprouvez d’émotions, bref, plus vous vivez intensément, plus vous fabriquez de radicaux libres.

    Et il n’existe qu’un seul moyen, dans l’état actuel des connaissances, d’éliminer les radicaux libres : les antioxydants, des substances qui sont naturellement présentes dans votre corps et dans les fruits et légumes frais, surtout colorés.

    Le problème est que vos cellules n’absorbent pas facilement les antioxydants que vous mangez. La plupart restent à l’extérieur de vos cellules et sont éliminés de votre organisme sans avoir détruit le moindre radical libre.

    Comment faire pour aider les antioxydants que vous mangez à pénétrer dans vos cellules ?

    Les prodigieux effets des graisses

    Il existe un moyen simple d’augmenter considérablement votre taux d’absorption des antioxydants : manger vos fruits et légumes avec un corps gras. Pas nécessairement du beurre ou de la charcuterie : de nombreux aliments contiennent de bonnes graisses et vous pouvez facilement les manger avec vos fruits ou ajouter à vos plats de légumes : il s’agit des fruits à coque (noix, amandes, noisettes…), de l’avocat (ou l’huile d’avocat), des olives, ainsi que toutes les graines (courge, graines de lin broyées, graines de tournesol).

    Dans une étude réalisée avec de l’avocat, les chercheurs ont constaté qu’en consommer en même temps que des crudités dans une salade multiplie :

    • le taux d’absorption du lycopène par 4 (le lycopène est un antioxydant que l’on trouve dans les tomates)
    • le taux de bêta-carotène par 2,6 (le bêta-carotène est un précurseur de la vitamine A que l’on trouve en abondance dans les carottes et dans une moindre mesure dans les légumes verts à feuille)

    L’avocat est très riche en acides gras, mais ce sont de bons acides gras, nécessaires à votre santé.

    Lorsque c’est de l’huile d’avocat qui a été ajoutée aux crudités, ils ont constaté une multiplication du taux d’alpha-carotène par 7,2 et du taux de bêta-carotène par 15,3

    du taux de lutéine par 5,1 (la lutéine est un antioxydant rouge-orangé que l’on trouve dans le jaune d’œuf, le maïs, les carottes, les épinards et l’oseille, et qui protège en particulier la rétine).

    Un avocat au petit-déjeuner

    Les avocats sont aussi une puissante source d’acides gras mono-insaturés qui contribuent à :

    • contrôler la glycémie (sucre sanguin)
    • entretenir la paroi des artères
    • réduire l’hypertension artérielle

    J’aime manger un bon avocat au petit-déjeuner, avec un œuf à la coque cuit à basse température (eau à 80 °C, pour qu’ils devienne crémeux et non caoutchouteux), une tasse de thé (sans sucre et sans lait), quelques amandes, des baies de goji et une salade de fruits rouges et noirs, cela fait un petit-déjeuner consistant qui me permet de me sentir bien et plein d’énergie toute la journée, en faisant des repas modérés le midi et le soir.

    Si vous n’avez pas un gros appétit ou si vous faites peu d’activité physique, vous pouvez bien sûr vous contenter d’un demi-avocat le matin, c’est déjà très nourrissant.

    Truc pour que vos avocats soient toujours bons

    Lorsque vous achetez des avocats dans le commerce, ils sont en général durs comme du bois. Bien sûr, vous parvenez à les faire ramollir en les laissant trainer dans votre corbeille à légumes. Mais la cruelle réalité est qu’alors, bien souvent, d’affreuses tâches noires auront colonisé la tendre chair de l’avocat le jour où vous l’ouvrez. Des fils noirs et filandreux se seront formés à l’intérieur, et ce qui reste de chair sera aqueux et insipide. Rien à voir, donc, avec la texture d’un beau vert amande, onctueuse et fondante, de l’avocat mûr à point qui en fait une des plus grandes merveilles de la Création.

    Pour éviter cette déception, il existe un truc simple : emballez vos avocats dans du papier journal dès votre retour du supermarché, et mettez les dans un tiroir ou une armoire bien obscure. Attendez deux ou trois jours et vous aurez le plaisir de manger des avocats comme si vous les aviez cueillis sur l’arbre au bon moment.

    Cela paraît tout simple mais il y a une difficulté majeure : ne pas oublier vos avocats. Une fois qu’ils sont bien cachés au fond d’un placard, le risque est de ne remettre la main dessus que… 6 mois plus tard, et croyez-moi, ils ne seront plus bons à manger.

    Autres avantages des avocats

    A noter que les avocats sont pleins de vitamines très importantes :

    • la vitamine K est importante pour la coagulation du sang. Elle contribue aussi à la solidité de vos os
    • Les folates, ou vitamine B9, sont importantes pour une bonne reproduction cellulaire et le développement de vos tissus
    • La vitamine E protège les tissus contre les radicaux libres et peut protéger le cœur
    • La lutéine est nécessaire pour protéger les yeux et la peau
    • La vitamine C renforce le système immunitaire et neutralise les radicaux libres
    • La vitamine B6 renforce elle aussi le système immunitaire, aide aux fonctions nerveuses et à la synthèse des globules rouges

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • L’herbe de blé permet aux cheveux gris

    de retrouver leur couleur naturelle !

     

     

     

     

     

    herbe-de-ble-cheveux-gris

     

    Les cheveux gris sont le signe ultime du processus de vieillissement, et environ la moitié des gens de 50 ans ont au moins 50% de cheveux gris. Les gens ont essayé de couvrir leurs cheveux gris en utilisant des colorants capillaires coûteux, mais ce n’est pas la bataille la plus facile, car les cheveux gris sont un adversaire assez coriace. Exact? Peut-être pas.

     

    La consommation régulière d’herbe de blé fraiche a prouvé sa capacité à faire revenir la couleur naturelle des cheveux, il est donc bon de savoir que vous pouvez profiter d’une couleur brillante et naturelle même durant votre vieillesse.

    Et ce n’est pas le seul avantage fourni par la consommation de cette herbe miraculeuse. L’herbe de blé va ralentir le processus entier de vieillissement. Elle va rajeunir votre peau, détoxifier votre corps, resserrer une peau lâche et affaissée, et même lutter contre le cancer.

    La médecine traditionnelle chinoise (MTC) associe la pigmentation des cheveux à la qualité du sang et la force de vos reins. Selon la MTC, les cheveux gris indiquent la faiblesse des reins et du sang plus que cela signifie que vous êtes devenu vieux.

    L’herbe de blé (du Triticum aestivum) est composée de 70% de chlorophylle, ce qui la rend efficace dans le rétablissement de la santé des reins et du sang.

    La chlorophylle renforce, oxygène et améliore votre sang. Elle est similaire à l’hémoglobine, le composé qui apporte de l’oxygène dans le sang. Lorsque vous consommez de la chlorophylle, elle se transforme en sang. Elle transporte les nutriments, y compris l’oxygène, aux cellules, aux tissus et aux organes, ce qui lui confère son pouvoir de rajeunissement, de protection et de renforcement.

    Le Dr Bernard Jensen, un nutritionniste de renommée mondiale, a révélé que le jus d’herbe de blé et d’autres jus verts sont les meilleurs agents naturels pour améliorer la structure de votre sang.

    Dans son livre, Health Magic Through Chlorophyll From Living Plant Life, il explique en détail la manière dont elle peut accroître le nombre de globules rouges dans le sang en quelques jours. Tout ce qu’il a fait est de faire prendre un bain d’eau à la chlorophylle à ses patients. L’herbe de blé et les autres jus verts se sont avérés être encore plus efficaces dans la stimulation du nombre de globules rouges dans le sang.

    Au-delà de l’embellissement et sur la santé corporelle totale

    L’herbe de blé contient de nombreux nutriments qui renforcent et rajeunissent notre corps. En plus de sa haute teneur en chlorophylle, l’herbe de blé contient 17 acides aminés essentiels, 90 minéraux, 13 vitamines et 80 enzymes. Le Dr Earp-Thomas, un chercheur éminent, a déclaré, «7 kilos d’herbe de blé est l’équivalent à 350 kg de carottes, de laitue, de céleri et ainsi de suite. »

     

    L’herbe de blé fournit une défense impénétrable contre de nombreuses maladies. En tant qu’agent détoxifiant entièrement naturel et puissant, l’herbe de blé protège le foie et nettoie le sang en neutralisant les substances comme le cadmium, la nicotine, le strontium, le mercure et le chlorure de polyvinyle.

    Fait: Les cellules cancéreuses ne peuvent pas développer dans des environnements riches en oxygène!

    La détoxification est la première étape. L’herbe de blé est un agent anti-cancer avec la faculté d’aider à interrompre la croissance tumorale.

    C’est une source riche d’oxygène liquide, donc en stimulant la production de globules rouges et en augmentant la teneur en oxygène dans le sang, l’herbe de blé combat réellement le cancer, car les cellules cancéreuses ne peuvent pas survivre dans des environnements alcalins.

    Le journal Mutation Research a publié une étude dans laquelle la chlorophylle a été revendiquée être plus puissante que le bêta-carotène et les vitamines A, C et E. L’effet anti-cancer de la chlorophylle est plus puissant que tout autre élément nutritif. L’herbe de blé fournit la nutrition totale du corps en une seule gorgée!

    De nouvelles percées de santé alternative apparaissent chaque jour. Il y a des preuves solides que ce remède anti-vieillissement peut guérir diverses maladies. Elle peut soulager la douleur, inverser le processus de vieillissement et améliorer la santé globale. Ces alternatives naturelles sont peu coûteuses ou gratuites, mais malheureusement elles sont rarement signalées par les médias. En outre, certaines de ces solutions sont même interdites et réprimées.

     

     

     

     

     

    Sources : Food Freedom Group

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 bienfaits des graines de pastèque bouillies dans l’eau

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les graines de pastèque bouillies dans l’eau sont un puissant complément alimentaire, dont les effets se ressentent dans les parties les plus importantes de notre organisme.
     

    Il s’agit d’un des fruits les plus consommés en été. En pus de sa délicieuse saveur, le jus de pastèque nous hydrate pendant une époque où l’on transpire beaucoup.

     De plus, elle est très diurétique, et est donc très indiquée pour lutter contre la rétention de liquides.

    Cependant, nous ne profitons pas de ses nombreux nutriments quand nous jetons ses graines.

    Ces petits pépins nous apportent de multiples bienfaits grâce à leurs abondants nutriments. Les plus importants sont :

    • Vitamines (A, B, C).
    • Minéraux (fer, magnésium, calcium).
    • Antioxydants
    • Graisses (polyinsaturées et mono insaturées)

    Elles sont toutes essentielles au développement de notre corps, ainsi que pour le maintenir jeune et en bonne santé pendant de longues années.

    Pour cette raison, de plus en plus de compléments alimentaires composés de ces éléments sont vendus. Néanmoins, vous pouvez recourir à des recettes maison pour obtenir ces apports : ainsi, vous saurez ce que vous consommez et comment cela a été élaboré.

    Bienfaits des graines de pastèque bouillies dans l’eau :

    1. Vous améliorerez votre transit intestinal

    Elles contiennent beaucoup de fibres, et sont donc idéales pour les personnes qui souffrent de constipation.

    Parfois, le travail à la maison et à l’extérieur nous complique beaucoup la vie lorsque nous devons aller aux toilettes. Nous n’avons même pas le temps d’y penser. Grâce à cette boisson, votre corps vous le demandera. Vous n’aurez pas besoin de vous en rappeler.

    2. Vous nettoierez vos reins

    Comme nous vous l’indiquions, c’est un diurétique exceptionnel. Par conséquent, vous dépurerez vos reins lorsqu’ils se débarrasseront de la majeure partie des substances nocives qui s’y logent.

    Souvenez-vous que les reins ont une fonction très importante dans notre digestion, puisqu’ils favorisent l’expulsion des toxines à travers l’urine.

    3. Vous retardez le vieillissement avec les graines de pastèque bouillies à l’eau

    Le zinc et le magnésium sont de puissants antioxydants, qui constituent un obstacle à la dégénération des cellules. Dans ce sens, ils servent aussi à prévenir les maladies comme Alzheimer, Parkinson…

    4. Vous n’aurez pas besoin de boissons énergétiques

    Les graines de pastèque supposent un apport calorique considérable. C’est une des raisons pour lesquelles on les recommande en été, puisque l’énergie due à la chaleur baisse. Il s’agit d’un isotonique naturel, économique et, surtout, sans aucun effet secondaire.

    5. Vous protégerez votre cœur

    Le summum dans ce cas est l’arginine. Il s’agit de cet aminoacide présent dans les protéines qui régule la tension artérielle.

    De plus, il dilate les artères, ce qui permet au sang de circuler facilement à travers eux. Sachant que les artères apportent le sang oxygéné au cœur, ses bienfaits sont incontestables.

    6. Ce sont des antidépressifs naturels

    La boisson élaborée à partir des graines de pastèque est riche en vitamines du groupe B, chargées de synthétiser la sérotonine, également appelée « hormone du bonheur ».

    Les personnes souffrant de dépression sécrètent une faible quantité de cette substance, et ont donc de ce fait besoin d’un apport supplémentaire. Cette infusion sera un bon stimulant.

    Comment élaborer une infusion aux graines de pastèque

    Ingrédients

    • 40 graines de pastèque
    • 2 litres d’eau

    Préparation

    • Pour réaliser cette magnifique infusion, vous n’aurez qu’à moudre dans un mortier ou un mixeur 40 graines de pastèque : plus elles seront fraîches mieux sera le résultat.
    • Ensuite faites-les bouillir dans deux litres d’eau et ce sera prêt !

    Façon de la consommer

    Vous pourrez consommer la préparation pendant deux jours. Dans le cas ou vous soyez au troisième jour et en ayez encore, jetez-la et recommencez le processus. C’est le temps de vie pour que la préparation reste dans de bonnes conditions.

    Si nous consommons les graines de pastèque bouillies dans l’eau après ce temps indiqué, on pourrait souffrir d’intoxication. Cela ne vaut pas la peine de courir ce risque.

    Au cas où vous souhaitiez la consommer en dehors de chez vous, vous n’aurez aucun problème. Il suffira de la garder dans un récipient hermétique. D’ailleurs l’idéal c’est de la garder de cette manière pour qu’elle vous accompagne toute la journée.

    Il est indiqué de la consommer avec la même fréquence que vous buvez de l’eau. Ainsi, vous bénéficierez des même bienfaits si vous la buvez fraîche. Vous pouvez la conserver au réfrigérateur pour vous en assurer.

    Il sera donc très simple de se laisser tenter par cette merveilleuse infusion.

    Simple à préparer, à conserver et regorgeant de puissants bienfaits, elle deviendra la compagne idéale de tous ceux qui voudront protéger leur santé, surtout en été, où nous avons plus tendance à perdre le contrôle et à consommer trop d’aliments et d’alcool.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 ALIMENTS TOXIQUES POUR LES INTESTINS

     

     

     

     

     

     

     

    La consommation de certains aliments est mauvaise pour nos intestins et à l'origine du développement de pathologies. Le point sur les aliments dont il convient de limiter la quantité. 

     

    La viande rouge

    ©iStock

    "Une consommation extrême de viande rouge (plus de 500g par semaine) est associée à une petite augmentation du cancer colorectal de l'ordre de 15% " informe le Dr Jean-Michel Lecerf. Les mécanismes qui expliquent cette toxicité de la viande rouge consommée en excès sont en partie compris. " Le fer jouerait un rôle" explique le Pr Lecerf, chef du service nutrition à l'Institut Pasteur de Lille. Lors de la digestion, le fer réagit avec les lipides et produit des aldéhydes, des composés chimiques cancérogènes.
    Il existe des facteurs atténuants le risque d'une consommation importante de viande rouge : la combinaison avec des aliments riches en polyphénols, surtout des fruits et légumes, la préparation de la viande en marinade ou au vin et le fait de consommer des produits laitiers, du calcium et de la vitamine E (que l'on trouve en grande quantité dans les huiles végétales, de tournesol par exemple). Autant d'aliments qui bloquent l'effet cancérogène.
    En conclusion : si vous aimez la viande rouge, pas de raison de vous en priver mais 1 ou 2 fois par semaine suffit, en association avec des légumes.
     
     

    Les gâteaux

    ©iStock

    "Une alimentation très raffinée peut avoir pour effet un déséquilibre de la flore intestinale, elle-même à l'origine d'une inflammation de bas-grade. Celle-ci est impliqué dans un certain nombre de pathologies : diabète, obésité..." indique le Pr Jean-Michel Lecerf.
    L'ingestion de sucres rapides entraîne également une augmentation de la production d'insuline, elle-même à l'origine de la sécrétion d'une autre molécule, Insuline-like Growth Factor (IGF), qui stimule la croissance des cellules, y compris cancéreuses et aussi la production de facteurs d'inflammation des muqueuses. "Il n’y a pas d'effet cancérogène direct des sucres et il n'y a pas de données épidémiologiques sur le sur-risque du cancer du côlon si ce n'est via l'obésité " précise le Pr Lecerf.
     
     

    Le saucisson

    ©iStock

    Amateurs de saucisson et pâté, rassurez-vous. La consommation de charcuterie pose problème au-delà de 50g de charcuterie par jour . "Une consommation supérieure à 50g de charcuterie par jour est associée à une petite hausse du risque de cancer colorectal, de l'ordre de 15 à 20%. Ce qui explique cette hausse du risque ? " Comme pour la viande rouge est incriminé le fer . Les nitrosamines jouent certainement un rôle également" explique le Pr Lecerf. Les nitrosamines, dues à la transformation des nitrites et des nitrates pendant la digestion, sont en effet cancérigènes. Là-encore, ce risque est très diminué par la consommation de vitamine E, calcium et polyphénols. "Tout cela encourage une alimentation variée" souligne le Pr Lecerf.
     
     

    Les frites

    ©iStock

    Un excès de graisse est nocif pour le système digestif. "L'excès de graisses (alimentation constituée de 40% de lipides et 15-20% d'acides gras saturés) est responsable d'un déséquilibre du microbiote intestinal" informe le Pr Lecerf. Le déséquilibre au sein du microbiote peut entraîner une inflammation chronique. Celle-ci favorise de nombreuses maladies : diabète, obésité, cancer, maladies neuro-dégénératives...
     
     

    Du poulet grillé

    ©iStock

    Une consommation importante de viandes grillées (viande poêlée, plancha et surtout barbecue) a été liée à une augmentation du risque de cancers gastro-intestinaux. La combustion libère des substances chimiques cancérogènes, notamment des amines hétérocycliques pour les viandes grillées ou poêlées et des hydrocarbures aromatiques polycycliques (Benzo[a]pyrène) lors de la cuisson au barbecue. "Mieux vaut privilégier les cuissons douces, la cuisson mijotée par exemple" informe le Pr Lecerf.
     
     

    La crème glacée

    ©iStock

    Certains émulsifiants* (notamment E466, E433), additifs alimentaires utilisés par l'industrie agro-alimentaire pour donner plus de texture aux aliments, seraient nocifs pour nos intestins. Des études menées sur des modèles animaux ont montré que les additifs alimentaires perturbent la flore intestinale et entraînent une inflammation de la paroi intestinale. Cette inflammation de bas grade peut entraîner un cancer . Cela doit encore être démontré chez l'homme mais la prudence est de mise.

    *Le E433 et E466 peuvent par exemple se retrouver dans la mayonnaise, les vinaigrettes, les desserts lactés ou les crèmes glacées.

     

     

    L'aspartame

    ©iStock

    Quelques études suggèrent chez l'animal que les édulcorants* pourraient modifier le microbiote intestinal" indique le Pr Lecerf. " Cette perturbation du microbiote est à l'origine d'une inflammation de bas grade, impliquée dans le développement de pathologies comme le diabète" explique-t-il. Ces données doivent être confirmées chez l'homme.

    *sucralose, aspartame, acésulfame-potassium, neotame, alitame, cyclamate, saccharine.

     

    Publié par Anne-Sophie Glover-Bondeau, journaliste santé et validé par Pr Jean-Michel Lecerf

    Remerciements au Pr Jean-Michel Lecerf, chef du service nutrition à l'Institut Pasteur de Lille

     

     

     

     

    Source : medisite.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La spiruline, une micro-algue aux vertus et propriétés fabuleuses

     

     

     

     

     

    Pas moins de 980 études scientifiques se sont intéressées aux propriétés de cette micro-algue. Santé Nutrition vous récapitule tout cela en quelques lignes, a vous ensuite de pousser vos recherches plus en avant à l’aide des liens mentionnés dans cet article.

    La spiruline c’est quoi ?

    Nous ne parlerons pas dans cet article que la consommation de ce super aliment remonte à la nuit des temps et que cette algue est considérée comme un complément alimentaire naturel, sain et efficace par beaucoup de personnes.

    Cependant ce super aliment est probablement le micro-organisme le plus ancien de la planète, et en fonction de son origine, la spiruline renferme entre 50% et 70% de protéines et d’acides aminés d’excellente qualité. La consommation de spiruline est particulièrement intéressante pour les sportifs, végétariens, anémiques, et adolescents dans leur phase de croissance…

    Quels sont les bienfaits majeurs de la spiruline

    Même si c’est assez difficile de résumer tous les bienfaits de cet alicament en détails, voici un petit récapitulatif des effets à attendre de la consommation de spiruline.

    La plupart des études mettent en avant que la spiruline permet d’empêcher ou d’inhiber des cancers chez l’humain ou l’animal. Cette algue interagit avec le système immunitaire qu’elle contribue à stimuler. Voici quelques détails concernant les composants de la spiruline :

    1. La chlorophylle : Influence positive sur la fabrication des globules rouges, purification du sang, elle facilite également l’absorption du fer dans le sang.
    2. La phycocyanine : Propriétés détoxifiantes et stimulantes du système immunitaires.
    3. Oligo-éléments et minéraux : La spiruline contient du zinc, sélénium, du manganèse, fer, cuivre, chrome, potassium, calcium, magnésium, sodium, phosphore.
    4. Le fer : Riche en fer de 800mg à 1800mg par kg, soit 20 fois plus que le germe de blé, les épinards ou le foie de boeuf. Elle permet donc de combattre l’anémie ferriprive.
    5. Les vitamines : A, D, E, B1, B2, B3, B6, B7, B8, B12, K et du bêta-carotène.
    6. Antioxydants : Les acide gamma-linoléniques, carotène, phycocyanine, tocophérol, sélénium et zinc empêchent la formation de radicaux libres.

    Les autres vertus de la spiruline

    Cette micro-algue peut aider à perdre du poids en agissant comme coupe-faim naturel grâce aux protéines qu’elle contient.

    C’est un concentré d’énergie pour les sportifs (ves), riche en fer, en vit B12 et bêta-carotène, elle participe à une bonne oxygénation des muscles. Son activité purifiante entraîne également une évacuation rapide et efficace des toxines et de l’acide lactique, ce qui améliore le temps de récupération après l’effort. La spiruline réduit également le risque de crampes.

    Spiruline posologies

    Pour l’utilisation régulière dans le cadre d’une cure par exemple, les résultats se feront sentir au bout de 1 à 3 semaines en fonction du métabolisme, de la morphologie et de la condition physique qui sont propres à chacun.

     
    • La consommation de spiruline en consommation préventive va se situer entre 3 à 5 grammes/jour.
    • En traitement de certaines carences ou détox la consommation se situe entre 4 à 8 grammes/jour.
    • Chez les sportifs la posologie de la spiruline peut atteindre 10 à 15 grammes/jours, de même que pour les personnes qui ont des ongles abimés.

    Dans quels cas faut-il démarrer une cure de spiruline ?

    • Pour aider à ralentir les effets du vieillissement.
    • Pour combattre l’acné, l’anémie, les affections intestinales et la leucoplasie (inflammation précancéreuse des muqueuses de la bouche).
    • Pour stimuler le système immunitaire.
    • Pour réguler et faire baisser le taux d’insuline chez les diabétiques.
    • Pour réduire les effets néfastes provoqués par les rayons gammas.
    • Pour détoxifier le corps des métaux lourds.

    Inconvénients et effets secondaires

    La spiruline étant un produit naturel il y a pas d’effet secondaire, par contre si vous n’avez pas l’habitude d’en consommer il sera judicieux de commencer votre consommation progressivement pour éviter certains troubles. Exemple : 2 g/jour la première semaine, 4 g/jour la deuxième…etc.

    Si vous avalez trop de cette micro-algue sans y être habitué, vous risquez quelques maux de tête, de légers vertiges, des nausées ou quelques inconvénients (ballonnements, gaz…) du au nettoyage de votre côlon. Il faut donc vous habituer à sa consommation progressivement pour éviter ces désagréments les premiers jours d’utilisation, qui sont gênants mais absolument sans danger.

    Contres indications : Les gens souffrant de goutte ou de phénylcétonurie ne doivent pas en consommer. La spiruline contient en effet un acide aminé qui peut provoquer une réaction contraire dans ces deux cas.

     

     

     

     

     

    Sources : Bon coin santé

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 bienfaits des bananes vertes sur la santé

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

    Grâce à leur forte teneur en potassium les bananes vertes peuvent être très bénéfiques à notre santé cardiaque, mais nous devrons les éviter si nous souffrons de problèmes hépatiques ou rénaux.

    Les bananes vertes sont utilisées dans de nombreux endroits en Amérique Latine et peuvent se préparer de différentes manières. Bouillies, compotées ou frites, elles servent d’accompagnement dans de nombreux plats.

    Au niveau nutritionnel, les bananes vertes sont une excellente source de fibres, potassium, vitamine C et bêta-carotène, en plus d’autres vitamines comme la B6 et des minéraux comme le fer.

    En plus d’apporter beaucoup d’énergie à votre corps, elle a de nombreux bienfaits pour votre santé comme ceux que nous vous donnons ci-dessous.

    1. Les bananes vertes améliorent et régulent votre rythme cardiaque

    banane-verte

    Grâce à leur forte teneur en potassium, manger des bananes vertes aide votre cœur à avoir un rythme cardiaque normal.

    Cela étant grâce au fait que ce nutriment aide votre corps à réguler la pression artérielle, ce qui protège votre cœur des possibles dommages que pourraient causer l’arythmie.

    Dans de nombreux cas le cœur se fragilise et se retrouve davantage soumis à des problèmes tels que les infarctus.

    Une banane verte de taille moyenne peut contenir la quantité approximative de 400 mg de potassium, un grand apport quotidien si nous prenons en compte que la quantité préconisée pour les adultes est de 4700 mg (pour les enfants elle oscille entre 3800 et 4500 mg).

    2. Elles combattent la gastrite et d’autres problèmes d’estomac

    Les bananes vertes sont riches en amidon, qui est un grand protecteur de la muqueuse gastrique. Pour cette raison elles sont un aliment approprié pour les personnes qui souffrent de problèmes comme :

    • La gastrite
    • L’acidité de l’estomac
    • Ulcères gastriques

    Cependant, dans ces cas précis il est important que vous les prépariez d’une manière adaptée et que vous évitiez de les manger frites.

    La graisse utilisée pour les préparer de cette manière finira pas annuler tous les effets positifs qu’elles peuvent avoir.

    Les manger bouillies et assaisonnées avec un peu de sel et d’huile d’olive est l’option la plus recommandée.

    symptomes-gastrite

    3. Elles luttent contre les maladies intestinales

    Leur teneur en amidon, un type de fibre hautement fermentable, est fortement bénéfique aux bonnes bactéries qui aident à faire fonctionner votre colon, en lui apportant un effet régulateur et probiotique.

    Consommer des bananes vertes vous aidera à régénérer votre flore intestinale.

    Il est recommandé de les inclure dans votre alimentation si vous venez de finir un traitement à base d’antibiotiques qui ont pu fragiliser votre flore intestinale.

    Elles sont également d’une grande aide dans les cas de maladies intestinales comme la maladie de Crohn ou la colite.

    4. Elles améliorent vos défenses

    Tout comme l’ail, les bananes vertes sont de magnifiques porteurs de vitamine B6. Celle-ci est nécessaire pour que votre système immunitaire puisse fonctionner de la bonne manière, surtout chez les personnes âgées.

    De nombreuses maladies qui arrivent avec l’âge causent une inflammation qui détériore le tryptophane, c’est la raison pour laquelle le corps a besoin d’une plus grande quantité de vitamine B6 pour être en forme.

    Comme la vitamine B6 est hydrosoluble, il est recommandé de la cuisiner à la vapeur afin d’en conserver la plus grande quantité possible.

    defenses

    5. Elles régulent l’hypertension

    Le potassium est très important pour que votre organisme soit en pleine forme, non seulement car il est bénéfique pour vos artères, mais parce qu’il aide en plus dans le processus de contraction des muscles, ce qui est très important lorsqu’il s’agit du cœur.

    Lorsque l’on souffre d’hypertension, il est très recommandé d’augmenter l’ingestion de potassium, magnésium et calcium.

    La banane verte apportera beaucoup de potassium et de magnésium, c’est la raison pour laquelle en consommer est une très bonne idée.

    Faites précisément attention si vous prenez des médicaments pour l’hypertension, car ils augmentent généralement l’élimination de potassium.

    6. Elles réduisent le cholestérol

    Une banane verte d’environ 200 grammes peut apporter jusqu’à 5 grammes de protéine, ce qui en fait une excellente option pour réduire les hauts niveaux de cholestérol.

    Cela est bon si vous voulez éviter des problèmes comme l’obésité, les maladies associées au diabète de type 2 et quelques types de cancer.

    7. Elles préviennent l’obésité

    surpoids-et-obesite

    L’amidon contenu dans les bananes vertes apportent une sensation de satiété prolongée après les avoir ingérées, en plus d’être des aliments qui ne contiennent aucun type de graisse.

    Si ce que vous recherchez est la perte de poids, alors vous pouvez inclure des bananes vertes à vos repas, bien que ce soit en quantité modérées (vous devez vous rappeler qu’elles sont riches en hydrates de carbone).

    Vous pouvez les manger bouillies, en purée et même à la vapeur si vous les préférez ainsi.

    Considérations autour de la consommation de bananes vertes

    Prenez en compte que, même si manger des bananes vertes peut être très bénéfique à votre santé, vous devez les éviter si vous souffrez de problèmes d’insuffisance hépatique ou rénale.

    Cela est particulièrement du au fait que, lorsque vos reins sont endommagés, l’excès de potassium ne peut être éliminé correctement à temps.

    Ce qui provoque l’augmentation des niveaux de ce minéral ainsi que l’augmentation du risque de souffrir d’hyperpotasémie, qui peut dériver en :

    • Hyperventilation
    • Nausées
    • Faiblesse du pouls
    • Dommages sévères pour votre cœur

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Pourquoi vous devriez manger des graines de chia tous les jours

    et comment les utiliser

     

     

     

     

     

    Les graines de chia existent depuis des millénaires, mais beaucoup d’entre vous n’en ont pas encore entendu parler. Elles ont d’abord été mentionnées par les Aztèques, en tant qu’aliment utilisé comme médicament et dans le cadre des cérémonies religieuses.

     

    Cette graine est extrêmement riche en acides gras oméga 3, en protéines, en fibres, ainsi qu’en antioxydants, minéraux et vitamines. Elle régénère efficacement la peau, brûle la graisse, favorise la digestion et renforce le corps.

    Les nutritionnistes recommandent sa consommation dans le cas d’un corps affaibli et en cas de manque d’énergie, et elle est couramment utilisée par les athlètes.

    La graine de chia contient également 37% de fibres qui stimulent le travail des intestins, donc les régimes à base de ces graines sont une parfaite prévention du cancer du côlon.

    Nous vous donnons plusieurs bonnes raisons de consommer des graines de chia chaque jour:

    • Elle est sans gluten
    • Cette graine peut remplacer les œufs, et tout ce que vous avez à faire est de les mélanger avec de l’eau pour créer un gel et de les ajouter aux recettes.
    • Elle traite les problèmes digestifs en raison de sa forte concentration en fibres
    • Elle est l’un des meilleurs aliments pour le cerveau et la santé du cœur, en raison de ses 20% d’acides gras oméga 3, un contenu qui est même huit fois supérieur que dans le saumon.
    • Contient 20% de protéines.
    • Soutient la santé des ongles, des cheveux et de la peau
    • Elles contiennent 6 fois plus de fer que les épinards.
    • Elle est un antioxydant extrêmement puissant et a 4 fois plus d’antioxydants que les myrtilles.
    • Elle est idéale pour les diabétiques, car elle régule les niveaux de glucose dans le sang
    • Contient 8 types d’acides aminés.
    • Contient 5 fois plus de calcium que le lait.
    • Elles contiennent plus de potassium que les bananes.

    Selon les experts, vous devriez prendre environ une cuillère à soupe de graines de chia tous les jours. Étant donné que ces graines sont extrêmement riches en fibres, assurez-vous de boire beaucoup d’eau. Elles ont un goût agréable et doux, de sorte que vous pouvez les mélanger dans vos smoothies, ou vous pouvez les ajouter à des salades. Vous pouvez également ajouter les graines de chia à la pâte pour les muffins et le pain sans gluten.

     

    Vous devez tremper les graines dans l’eau pendant 15 minutes, et elles vont augmenter de taille, autant que 20 fois plus grosses que leur taille d’origine. Par conséquent, ces graines vous maintiendront rassasié pendant longtemps.

    Vous pouvez également les mélanger avec des ananas, des amandes, ou de l’huile de coco, et préparer un repas délicieux.

     

     

     

     

     

    Sources :
    www.livetravelenjoy.com
    homeremedieshouse.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 18 meilleurs remèdes pour l’anémie

     

     

     

     

     

    remedes-anemie

    L’anémie n’est pas une maladie, mais elle peut être une indication de certaines maladies graves. Donc, vous devez d’abord vérifier avec votre médecin et vous assurer que vous ne souffrez pas d’anémie hémolytique, d’anémie falciforme ou d’anémie sidéroblastique. Ces types d’anémie sont dues à un mauvais fonctionnement de votre corps et peuvent être traitées par une intervention médicale appropriée seulement.

     

    Si tout va bien mais que vous êtes quand même diagnostiqué d’une anémie, elle est due à une carence nutritionnelle. Vous souffrez d’une carence en fer, en vitamine B 12 ou en acide folique. Vous devez comprendre que le nombre de vos globules rouges dans le sang est vraiment bas et qu’ils ne peuvent pas transporter suffisamment d’oxygène à vos parties du corps. Votre hémoglobine, qui transporte l’oxygène à vos différentes parties du corps, peut aussi avoir réduit à un niveau qui peut présenter un risque pour votre santé. Par conséquent, vous devez fournir des nutriments essentiels à votre corps de façon à traiter cette anémie liée à la carence nutritionnelle. Voici quelques remèdes maison pour l’anémie de ce type.

    Remèdes maison pour l’anémie

    1. Jus de pomme betterave

    La pomme est riche en fer ainsi qu’en de nombreux composés bénéfiques pour la santé. D’autre part, la betterave contient de l’acide folique ainsi que des fibres et du potassium. Sa partie la plus riche en éléments nutritifs est juste sous sa peau. Donc, si vous envisagez de consommer des betteraves, vous pouvez tout simplement les cuire avec la peau. Après qu’elles sont cuites, pelez-les. Alors que vous pouvez toujours consommer une pomme ou deux par jour, quand vous mélangez la betterave et la pomme, vos chances de vaincre l’anémie doublent.

    Ingrédients:

    • 1 tasse de jus de pomme
    • 1 tasse de jus de betteraves
    • 1 à 2 cuillères à café de miel

    Instructions:

    • Mélangez le jus de pomme avec le jus de betterave
    • Ajoutez le miel à cela et mélangez bien dans le jus
    • Prenez ce jus deux fois par jour

    2. Graines de sésame

    Les graines de sésame sont encore un autre ingrédient qui peut très bien fonctionner pour traiter l’anémie. En particulier, les graines de sésame noires sont une riche source de fer. Voici une des manières d’utiliser les graines de sésame pour l’anémie.

    Ingrédients:

    • 1 càc de graines de sésame
    • 1 càs de miel

    Instructions:

    • Faites tremper les graines de sésame dans de l’eau pendant deux heures
    • Puis filtrez et écrasez les graines pour obtenir une pâte
    • Ajouter le miel à cette pâte de graines de sésame et mélangez bien
    • Prenez cette pâte de miel et de sésame deux fois par jour

    3. Epinards

    Juste une demi-tasse d’épinards cuits par jour est ce qu’il vous faut pour soigner l’anémie. Ce légume est riche en vitamines A, B9, E et C, fer, fibres, calcium et bêta-carotène. Une demi-tasse d’épinards cuits contient 3,2 mg de fer qui est environ 20% des besoins quotidiens en fer! Donc, incluez les épinards dans votre alimentation quotidienne.

    4. Tomates

    Le fait d’avoir plus de fer ne suffit pas. Vous devez être en mesure d’absorber le fer. Pour cela, vous pouvez manger des tomates pour de meilleurs résultats. Les tomates sont riches en vitamine C et lycopène. La vitamine C est nécessaire pour absorber le fer.

    5. Grenade

    La grenade peut être appelée un super fruit parce qu’elle renferme beaucoup d’éléments bénéfiques. elle contient des protéines, glucides, et fibres. Plus important encore, elle contient du fer et du calcium. Elle est riche en minéraux comme le potassium et le cuivre. La grenade augmente l’hémoglobine dans votre sang et soutient une bonne circulation sanguine. Vous vous sentirez moins épuisé, vous aurez moins d’étourdissements, de faiblesse qui sont des symptômes typiques de l’anémie.

    • Mangez une grenade de taille moyenne (environ 200 g) chaque matin à jeun
    • Sinon vous pouvez boire un verre de jus de grenade tous les jours avec votre petit déjeuner

    6. Persil

    Outre les divers autres composés bénéfiques, le persil est très riche en fer et en acide folique. 100 g de persil contient 5,5 mg de fer, ce qui signifie qu’une demi-tasse de persil frais ou 1 cuillère à soupe de persil séché peut répondre à 10% des besoins quotidiens de votre corps en fer! Non seulement cela, mais sa teneur en vitamine C aide votre corps à absorber le fer.

    7. Dattes

    Délicieux fruits de palmiers, les dates sont une riche source de fer. 100 g de dattes contiennent 0,90 mg de fer. Par conséquent, c’est un bon remède pour l’anémie car elles permettent d’augmenter l’hémoglobine dans votre sang. Les dattes sont également riches en minéraux tels que le calcium, le manganèse, le cuivre et le magnésium. Le cuivre est particulièrement nécessaire pour la production de globules rouges. Donc, manger quotidiennement des dattes pourra traiter votre anémie.

    8. Manger du foie

    Le fer que nous obtenons à partir d’animaux est appelé le fer héminique. Notre corps absorbe ce fer alimentaire mieux que le fer non héminique que nous obtenons des végétaux. Les organes comme le foie sont un concentré de fer, qui est le nutriment le plus important dont votre corps a besoin si vous souffrez d’anémie. Les abats sont beaucoup plus riches en nutriments que les muscles. Le foie peut vous fournir entre 16 et 85% de l’apport quotidien en fer en fonction de ce que vous mangez comme foie. Le foie de poulet est l’une des meilleures sources de fer. Le foie de poulet cru contient 9 mg de fer alors que le foie de bœuf contient environ 5 mg de fer. Le foie est aussi une très bonne source de vitamines B, en particulier B12 ainsi que de cuivre, de phosphore et de zinc. Cependant, il est également important de manger les abats d’animaux qui sont élevés en pâturages et ne sont pas traités avec des hormones, antibiotiques et aliments commerciaux. Donc, si vous mangez des aliments non végétariens, vous devriez inclure du foie pour augmenter la teneur en fer dans votre sang et vous débarrasser de l’anémie. Cependant, si vous avez un régime végétarien, il y a beaucoup d’autres options comme les légumineuses.

    9. Grains entiers, légumineuses, noix

    Comme vous le savez maintenant, votre corps peut obtenir le fer alimentaire de deux sources à savoir les animaux et végétaux. Le fer héminique se retrouve chez les animaux, en particulier la viande rouge, le poisson et la volaille. Le fer non héminique peut se trouver chez les animaux ainsi que dans les végétaux. Les sources végétariennes de fer non héminique sont les légumes, les céréales, les lentilles et les haricots. Les grains entiers, les légumineuses ainsi que les noix sont de bonnes sources végétariennes de fer et d’acide folique. Cependant, vous avez besoin d’avoir une alimentation végétarienne équilibrée si vous avez l’intention d’obtenir votre fer à partir des végétaux, car le fer héminique que vous obtenez à partir d’animaux peut être bien absorbé par votre corps, sans dépendre d’autres facteurs alimentaires. L’absorption du fer non héminique dépend toutefois d’autres aliments que vous mangez. Alors, ayez une alimentation équilibrée et évitez également certains autres aliments. Voici quelques conseils pour vous.

    Ce que vous devriez faire en cas de régime végétarien contre l’anémie:

    • Mangez des légumineuses comme les haricots, les haricots de Lima, les pois verts, les pois chiches et les haricots pinto qui sont tous de bonnes sources de fer.
    • Consommez des noix comme les amandes, les noix de cajou et les noix de Grenoble. Une demi-tasse de noix de Grenoble peut vous donner 3,75 mg de fer.
    • Mangez des légumineuses et des céréales complètes.
    • Consommez beaucoup de fruits et légumes, riches en vitamine C et en acides organiques, de sorte que le fer non héminique soit mieux absorbé par le corps.
    • Ne prennez pas de thé, café, et cacao avec les repas car les polyphénols qu’ils contiennent inhibent l’absorption du fer non héminique.

    10. Raisins secs

    Les raisins secs sont une excellente source de nutriments divers tels que le calcium, le potassium, le sodium, les protéines, les fibres et le fer. 100 g de raisins secs peut vous offrir 1,88 mg de fer. De nombreux remèdes traditionnels utilisent les raisins secs pour traiter l’anémie.

    11. Courge cireuse

    Aussi appelé melon d’hiver, courge blanche et courge d’hiver, la courge cireuse est utilisée depuis des siècles en médecine chinoise et ayurvédique pour traiter diverses maladies. Elle est riche en vitamines et minéraux comme le calcium, le fer, le phosphore, la thiamine, la riboflavine, la niacine et la vitamine C.

    12. Une bonne soupe contre l’anémie

    L’anémie est due à des carences nutritionnelles. Certains fruits et légumes sont excellents pour augmenter la quantité d’acide folique et de fer dans le sang. Nous avons parlé des betteraves, pommes, dattes, raisins secs, courge cireuse et autres légumes et fruits. Maintenant, nous allons faire une soupe de courge cireuse pour traiter l’anémie.

    Ingrédients:

    • Une courge cireuse
    • ½ tasse de betteraves
    • 1 tasse d’épinards (haché)
    • 2 verres d’eau

    Instructions:

    • Coupez la courge en morceaux
    • Mettez de l’eau dans une casserole
    • Ajoutez la courge, la betterave et les épinards à cette eau
    • Couvrez la casserole et laissez bouillir
    • Faire bouillir jusqu’à ce que les légumes deviennent tendres
    • Une fois les légumes cuits, préparez votre soupe

    Traitement de l’anémie par les plantes

    13. Oseille crépue (Rumex crispus)

    L’une des plantes les plus largement recommandées pour l’anémie est la racine d’oseille crépue. C’est une mauvaise herbe en bordure de route. Mais elle s’est avérée être efficace pour élever le niveau de fer. Beaucoup de gens souffrant d’anémie ont surpris leurs médecins quand ils ont signalé que leurs bons résultats provenaient de cette simple plante. Certains ont pu augmenter leur taux d’hémoglobine en quelques semaines avec l’oseille crépue, mais après il faut cesser l’utilisation de la plante. Elle est disponible sous forme de teinture ainsi qu’en gélules, mais la meilleure façon de l’utiliser est la teinture, car elle mieux absorbé qu’avec les gélules. Cette plante peut provoquer des diarrhées si la dose est trop élevée.

    14. Ortie

    Une autre plante utile dans le traitement de l’anémie, quelques sources suggèrent que l’ortie ne doit pas être utilisée pendant la grossesse, elle est souvent combinée avec les feuilles de framboise rouge et la paille d’avoine. L’ajout de graines d’anis semble améliorer les résultats.

    15. Pissenlit

    Le pissenlit et la racine de bardane sont souvent utilisés dans des mélanges de plantes pour traiter l’anémie. Ils agissent en augmentant la capacité du corps à absorber le fer provenant des aliments.

    16. Alfalfa

    C’est une plante très nourrissante. Elle est souvent incluse dans des mélanges de plantes pour le sang.

    17. Dong quai

    Le dong quai est une plante chinoise qui aide dans le traitement de l’anémie en raison de sa haute teneur en vitamine B12. C’est un tonique sanguin et un stimulant digestif.

    18. Autres plantes

    Parmi les plantes riches en fer et en acide folique, on trouve l’ashwagandha, les myrtilles, le codonopsis, l’amla, le guggul et la coriandre (feuilles). L’angélique de chine est riche en vitamine B12 et en acide folique et accroit la production de globules rouges.

    Pour améliorer l’absorption du fer, on trouve la bardane, la verveine, l’aubépine monogyne, la grande gentiane, le houblon. Boire avant les repas de la tisane chaude de gingembre frais favorise l’absorption du fer. Le ginseng sibérien accroit la résistance et la force.

    Assurez vous que votre alimentation soit riche en fer, acide folique, protéines et vitamines E et B12.

    N’oubliez pas que la santé de vos intestins est primordiale pour assurer l’absorption des nutriments. Lisez des articles sur la santé intestinale.

     

     

     

     

     

    Sources :
    www.maplante.com
    www.rapidhomeremedies.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 ALIMENTS QUI NE VOUS APPORTENT (PRESQUE) RIEN !

     

     

     

     

     

     

     

    Rien ne vous interdit de les consommer (avec modération) car ils ont un rôle à jouer côté plaisir et convivialité, mais sachez que ces aliments ne vous apporteront pas grand chose d'un point de vue nutritionnel.

     
     

    La baguette : un indice glycémique élevé

    ©Istock

    Certes, le pain n’est pas une source de calories vides car il apporte des glucides et des protéines végétales, mais le pain blanc industriel a le gros défaut d’avoir un Index Glycémique plus élevé que celui du sucre ! C’est le cas de la baguette industrielle et du pain de mie blanc, fabriqués avec de la farine raffinée et des temps de fermentation très courts. "Ils sont moins intéressants sur le plan nutritionnel que les pains Tradition, voire aux céréales ou complets qui apportent deux fois plus de fibres indispensables à un bon transit.

    Quant au pain Tradition, il a un index glycémique particulièrement bas, pour un apport d'énergie plus durable dans le temps", précise la nutritionniste. Un pain complet contient par exemple 7 g de fibres pour 100 g alors qu’un pain courant n'en contient que 3 g pour 100 g. Il apporte également davantage de vitamines du groupe B et de minéraux car on a utilisé l'enveloppe, partie la plus riche de la céréale. Le pain est important dans une alimentation équilibrée : prévoir un demi baguette tradition par jour pour une femme (environ 100g) et 2/3 pour un homme (entre 150 et 200g), en évitant toujours le pain blanc.

     

    Chips et gâteaux apéritifs : des produits gras et caloriques

    ©Istock

    Ce sont des produits qui apportent essentiellement des lipides, avec en moyenne 20 à 40 g pour 100 g. Et même si les chips sont le plus souvent fabriquées avec de l'huile de tournesol qui apporte des acides gras de type oméga 6 (et peu de graisses saturées), cela reste un produit très gras, calorique (un petit sachet de chips apporte l’équivalent d’une cuillère à soupe d’huile) et très salé. "Il faut consommer ces produits avec la plus grande modération mais là encore, c'est l'équilibre nutritionnel général qu'il faut prendre en compte : quelqu'un qui consomme par ailleurs très peu de gras, de beurre, de vinaigrette... pourrait manger un petit sachet de chips individuel chaque soir sans dépasser le taux de lipides recommandé. Mais pour la plupart des gens, cela doit rester occasionnel, par exemple une fois par semaine à l'occasion d'un apéritif entre amis", précise le Dr Plumey.
    Privilégier les apéritifs aux réelles qualités nutritionnelles : les fruits oléagineux de type amandes, noix, noisettes… Certes, ils contiennent des lipides, mais ce sont de bons lipides (Oméga 9 pour les amandes, Oméga 3 pour les noix) et de plus, ils apportent du magnésium, du potassium, et beaucoup de vitamine E anti oxydante (le cas des amandes).
     

    La confiture : 70% de sucre et peu de fruits

    ©Istock

    Elle contient essentiellement du sucre (60 à 70% en moyenne) et très peu de fibres, vitamines et minéraux des fruits, qui ont été en grande partie détruits à la cuisson. "C'est un aliment que l'on peut tout à fait mettre sur du pain ou dans un yaourt au petit-déjeuner, pour son goût, mais il faut garder ses repères et ne pas croire qu’avec de la confiture l'on consomme une de nos portions recommandées de fruits et légumes. Cela reste un aliment très sucré, à limiter – environ une cuillère à soupe au maximum par jour, en règle générale (davantage si l’on est sportif)", résume le Dr Plumey.
     

    La charcuterie : trop de matière grasses

    ©Istock

    Saucisson, pâtés, chorizo... apportent tous essentiellement des matière grasses, avec 35% de lipides en moyenne, dont une bonne part d'acides gras saturés. Cependant, contrairement aux gâteaux apéritifs par exemple, ils sont quand même source de protéines et de vitamines du groupe B. "Voilà pourquoi on a tous le droit de manger quelques tranches de saucisson à l'apéritif... à condition de faire un repas équilibré derrière, en évitant par exemple la sauce du plat et en remplaçant, ce jour là, le fromage par un yaourt ou du fromage blanc", rappelle le Dr Plumey.
     

    Les bonbons : uniquement du sucre

    ©Istock

    C'est l'exemple parfait de l'aliment "doudou régressif" qui fait du bien... mais n'apporte pas grand chose du point de vue nutritionnel puisqu'il contient uniquement des sucres et des additifs type colorants. Or, il ne faudrait pas consommer plus de 6 à 8 morceaux de sucre par jour en moyenne pour un adulte (encore moins chez l'enfant et un peu plus chez les sportifs). Et cette quantité est souvent atteinte voire dépassée si l'on ajoute du sucre dans le café, les laitages... mais surtout si l'on consomme des produits transformés qui contiennent souvent des sucres ajoutés type confiseries, desserts lactés, gâteaux, plats cuisinés, etc.

    "Ce type d'aliment qui n'apporte que du sucre sous forme de saccharose peut cependant être utile chez le sportif en plein effort car il l’utilise au service de ses efforts musculaires et non pour fabriquer du gras comme chez le sédentaire" note la nutritionniste. A réserver aux goûters de fête et au quotidien, si on veut, mais en petites quantités (2 ou 3 bonbons au maximum par jour – et plutôt en journée que le soir).

     

    L'alcool : 150 calories pour un verre de vin

    ©Istock

    C'est l'exemple le plus courant de "calories vides" car les boissons alcoolisées sont particulièrement riches en calories (avec 7 kcal pour 1g d'alcool, contre 4 kcal pour 1 g de sucre par exemple – soit en moyenne 150 Kcal pour un verre de vin) et bien évidemment en alcool (toxique pour le foie, le cerveau et les cellules du corps en général). Seule exception à ce vide nutritionnel : le vin rouge qui contient des polyphénols, des antioxydants intéressants notamment pour leur effet sur le vieillissement cellulaire. Là encore, c'est la modération qui est la règle, puisqu'on recommande généralement de consommer au maximum un verre de vin rouge par jour (toute boisson alcoolisée est interdite aux femmes enceintes).
     

    Sodas : 5 à 7 morceaux de sucres par canette

    ©Istock

    Avec l'équivalent de 5 à 7 morceaux de sucre par canette, on sait que les boissons type cola, sodas à l'orange ou boissons énergisantes contribuent largement à l'excès de sucres dans notre alimentation, à l’origine de problèmes de surpoids mais aussi de diabète ou de maladies cardiovasculaires. De plus, elles n'apportent qu'une quantité extrêmement faible de minéraux ou de vitamines.
    Les sodas lights ne sont pas plus recommandés : "L'absence de calories ne doit pas être une porte ouverte car les édulcorants pourraient avoir des effets sur le corps que l'on ne connaît pas encore très bien (effets sur la flore intestinale, par exemple) et ils n'aident pas à se déshabituer du goût sucré", rappelle le Dr Plumey."On peut consommer les sodas de manière occasionnelle, par exemple en terrasse lorsqu'il fait chaud et que l'on se fait un petit plaisir, mais surtout pas de manière quotidienne", indique la nutritionniste.

    C'est bien l'eau qui doit rester la boisson numéro un et il est important de ne pas élever ses enfants aux sodas.

     

    Des aliments pas interdits... mais qui apportent des calories vides

    ©Istock

    "La majorité des aliments nous sont utiles et aucun ne doit être diabolisé en soi ou interdit car tous ont un rôle à jouer, que ce soit au niveau des apports nutritionnels ou simplement du plaisir ou de la convivialité qui y est associée", rappelle le Dr Laurence Plumey, médecin nutritionniste, auteur du Grand livre de l'alimentation(Editions Eyrolles).

    Cependant, certains aliments apportent essentiellement de l'énergie sous forme de gras ou de sucre, mais peu ou pas de nutriments intéressants à côté (vitamines, protéines, minéraux, fibres...). On dit alors qu'ils apportent des "calories vides" et "ils ne doivent être consommés qu'en petite quantité, avant tout dans une optique de plaisir, en gardant toujours en tête les grands repères nutritionnels de base", conseille la nutritionniste.

     

    Publié par Laura Chatelain, journaliste santé et validé par Dr Laurence Plumey, diététicienne nutritionniste

     

     

     

     

     

    Source : medisite.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment préparer du lait de quinoa ?

    Découvrez la recette et ses bienfaits

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    En plus de ne pas contenir de gluten, le lait de quinoa nous apporte d’importantes quantités de calcium et de fibre diététique très bonne autant pour le soin des os que de notre santé digestive.

    Le quinoa est un aliment avec une grande valeur nutritionnelle apprécié depuis l’antiquité pour ses multiples bienfaits pour la santé physique et mentale.

    Bien qu’il soit souvent utilisé en cuisine de la même manière que les céréales, en réalité c’est une pseudo céréale, sans gluten et riche en protéines.

    De fait, c’est l’un des ingrédients les plus recommandé dans la cuisine végane, car c’est une source de fibres, d’acides gras essentiels et d’autres nutriments dont l’organisme a besoin.

    Beaucoup le considèrent même comme un super aliment, non seulement pour sa concentration en vitamines et minéraux, mais également car c’est l’un des rares qui contient tous les acides aminés essentiels.

    Le meilleur de tout c’est qu’il est très facile à digérer, qu’il contient très peu de calories et qu’il est adapté aux personnes cœliaques.

    En prenant en compte que de nombreuses personnes l’on incorporé à leur alimentation, nous voulons ci-dessous vous offrir une recette intéressante ainsi que ses principaux bienfaits.

    Le lait de quinoa : une boisson végétale aux multiples bienfaits

    Le lait de quinoa est une boisson qui, à la différence d’autres laits végétaux, est riche en protéines, en fibres et en antioxydants.

    Avec très peu de calories, c’est une source significative de :

    • Vitamines (C, E et du complexe B)
    • Fibre diététique
    • Minéraux (fer, potassium, magnésium, manganèse, phosphore, zinc)
    • Acide linoléique
    • Phytoestrogènes

    Comment le préparer ?

    La préparation du lait de quinoa est assez simple, ne vous prend pas trop de temps et ses ingrédients sont faciles à trouver sur le marché.

    Si la recette originale se prépare avec de l’eau et du quinoa, dans ce cas nous vous proposons de lui donner une touche supplémentaire avec un peu d’extrait de vanille et de cannelle.

    Ingrédients

    • 1 tasse de graines de quinoa (200 g)
    • 6 tasses d’eau (1,5 litres)
    • 1 cuillère à café d’extrait de vanille (5 g)
    • 1 cuillère à café de cannelle moulue (5 g)
    • 1 cuillère à soupe de miel (optionnel) (25 g)

    Instructions

    • Mettez le quinoa dans un récipient, couvrez d’eau et laissez-le tremper toute la nuit.
    • Le lendemain égouttez-le et mettez les graines dans une casserole avec deux tasses d’eau.
    • Faites chauffer jusqu’à ce qu’elles soient bien molles puis, versez-les dans le mixeur avec deux autres tasses d’eau.
    • Mixez à vitesse maximum jusqu’à obtenir une boisson homogène.
    • Ajoutez ensuite l’extrait de vanille et la cannelle et laissez reposer quelques minutes.
    • Passez le lait dans le chinois et séparez le liquide du reste des céréales.
    • Servez-le chaud ou froid et, si vous le désirez, sucrez-le avec une cuillère à soupe de miel.

    Quels sont les bienfaits du lait de quinoa ?

    Grâce à sa composition nutritionnelle complète, la consommation régulière de lait de quinoa apporte de nombreux bienfaits à l’organisme.

    Ses apports en acides gras oméga 3 contribuent à contrôler les niveaux de cholestérol et d’autres problèmes qui affectent la santé cardiovasculaire.

    Il possède des substances anti-inflammatoires qui favorisent l’équilibre de l’inflammation du corps pour le contrôle des troubles comme l’arthrite et les douleurs musculaires.

    Son apport en protéines renforce et stimule le croissance de la masse musculaire, idéal pour les sportifs et les personnes avec des emplois physiquement exigeants.

    Il s’agit d’une alternative intéressante au lait de vache, car il ne contient pas de lactose mais suppose un apport significatif en calcium et minéraux essentiels.

    C’est un bon remède contre la constipation et les troubles digestifs, car il apporte des fibres diététiques et d’autres substances nécessaires au bon fonctionnement de l’estomac et de l’intestin.

    • On le recommande en complément pour renforcer le système immunitaire, car ses vitamines et minéraux augmentent la réponse défensive contre divers pathogènes nocifs.
    • C’est l’un des meilleurs compléments pour perdre du poids de manière saine. Son apport calorique est minime, il est très rassasiant et ses nutriments soutiennent la fonction du métabolisme.
    • On peut l’utiliser comme remède contre la déshydratation et la diarrhée, car ses minéraux et ses autres nutriments aident à soutenir l’organisme.

    On peut même l’introduire dans la routine de beauté, non seulement parce qu’il régule le pH de la peau mais aussi parce qu’il aide à combattre l’excès de production de graisse, l’acné et les rides prématurées.

    De fait, appliqué sur les cheveux, il favorise leur hydratation lorsqu’il est sec et évite la perte de brillance.

    Vous avez besoin de plus de raisons pour le préparer ? Au travail !

    Suivez les étapes indiquées et profitez de ses merveilleuses propriétés dès aujourd’hui.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 aliments pour remplacer les œufs dans mes recettes

     

    Vegan ou végétalien, intolérant aux protéines d’œuf... Vous ne mangez plus d’œufs ? Pas question pour autant de faire une croix sur vos petits plats préférés. Il existe de nombreuses alternatives savoureuses pour remplacer les oeufs dans vos recettes (gâteaux...). Les voici !

     

    A quoi servent les œufs en cuisine ?

    Les œufs sont très utiles en cuisine car selon les recettes, ils apportent du liant, de l’humidité, donnent du moelleux aux gâteaux, les font lever, servent de gélifiant. Mais il est possible de s’en passer grâce à diverses alternatives aussi efficaces qu’étonnantes.

     

    L’agar-agar

    L'agar-agar est utilisé en cuisine végétalienne pour son fabuleux pouvoir gélifiant. Il remplace à merveille le blanc d’œuf et la gélatine dans les recettes salées et sucrées comme les terrines de légumes, les panacottas… Pour l’intégrer à vos recettes choisissez l’agar-agar en poudre et faites-le bouillir une minute pour activer son pouvoir gélifiant.

    Pour remplacer un œuf : 1 cc de poudre d’agar-agar mélangée à 1 cs d’eau.

    L’avis de Raphaël Gruman, nutritionniste : "Tout comme la gomme guar, l’agar-agar est un très bon gélifiant qui remplace le blanc d’œuf. Il aura toutefois un apport moindre en protéines."

     

    Les graines de chia

    Au contact de l’eau, les graines de chia produisent un mucilage, une texture visqueuse qui ressemble à la gélatine. Contrairement aux graines de lin, elles n’ont pas besoin d’être moulues. Il suffit de les mélanger à l’eau quelques minutes avant de les intégrer à la recette.

    Pour remplacer un œuf : 2 cc de graines de chia préalablement gonflées dans 3 cs d’eau.

    L’avis du nutritionniste : "Les graines de chia sont également un bon apport en matière grasse, elles se substituent très bien aux œufs."

     

    Les graines de lin

    Comme les graines de chia, au contact de l’eau, les graines de lin produisent une texture gluante, proche du blanc d’œuf. Elles sont parfaites pour créer du liant dans les recettes de biscuits, de muffins. Il faut toutefois les moudre avant de les mélanger à l’eau.

    Pour remplacer un œuf : 2 cc de graines de lin gonflées dans 2 cs d’eau.

    L’avis du nutritionniste : "Les graines de lin sont très intéressantes car elles sont une excellente source d’oméga 3."

     

    Les compotes de fruits et de légumes

    Pommes, carottes, courgettes, toutes les compotes sont bonnes pour apporter du liant aux recettes de gâteaux, de pancakes, de terrines… Si vous utilisez une compote de fruits dans votre recette, pensez à réduire un peu la quantité de sucre. L’idéal étant de faire ses propres compotes et purées maison.

    Pour remplacer un œuf : 60 ml de compote de pommes.

    L’avis du nutritionniste : "Si on fait sa compote maison avec une cuisson basse température, on conserve bon nombre des vitamines présentes dans les fruits."

     

    Les yaourts de soja

    Les yaourts de soja sont parfaits pour remplacer les œufs dans les recettes qui ont besoin de liant, comme les crèmes desserts.

    Pour remplacer un œuf : 60 g de yaourt de soja.

    L’avis du nutritionniste : "Il est préférable d’éviter d’intégrer les yaourts de soja dans les recettes pour les très jeunes enfants pour éviter de créer des problèmes d’allergies infantiles."

    Et aussi : les graines de chia, le tofu soyeux.

     

    La banane

    La banane est un aliment qui a tout bon. En cuisine, elle permet d’apporter de l’humidité aux muffins et gâteaux. Elle est d’ailleurs la star d’un gâteau qui porte son nom : le banana bread !

    Pour remplacer un œuf : 1 demie-banane bien mûre écrasée à la fourchette.

    L’avis du nutritionniste : "La banane est très intéressante car elle apporte beaucoup de fibres. Contrairement au jaune d’œuf qu’elle remplace elle ne contient pas de vitamine A. Pour compenser, on peut ajouter un peu de beurre."

     

    Le jus de pois chiche à la place des blancs en neige

    Le jus de pois chiche est l’ingrédient star, et surprise, pour remplacer les blancs en neige. Si vous devez réaliser des meringues, des îles flottantes, des mousses au chocolat, sans blanc d’œufs, découvrez le pouvoir du jus de pois chiche (celui des boites en conserves convient parfaitement). Il suffit de le battre comme les blancs d’œufs pour le faire monter et obtenir une mousse ferme.

    Pour remplacer un œuf : 60 g de jus de pois chiche.

    L’avis du nutritionniste : "Dans les pois chiches et leur jus on retrouve de bonnes protéines comme dans le blanc d’œuf."

    Et aussi : les compotes de fruits et de légumes.

     

    Le tofu soyeux

    Dans les recettes qui intègrent les œufs pour leur pouvoir levant, comme les soufflés, les quiches, vous pouvez les remplacer par du tofu soyeux. Dans ce cas, pensez à bien relever vos recettes car le tofu n’a absolument aucun goût.

    Pour remplacer un œuf : 100g de tofu soyeux.

    L’avis du nutritionniste : "Si l’on doit faire attention à la surconsommation de soja pour éviter l’effet « œstrogènes-like », on a toutefois pas de risque en ajoutant un yaourt de soja à ses recettes."

     

    Publié par Jessica Xavier, journaliste santé et validé par Dr Raphaël Gruman, nutritionniste

     

     

     

     

     

    Sources :

    Entretien avec Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur du Régime MIND pour le cerveau, Editions Leduc. S
    Les recettes secrètes et gourmandes d’une végétarienne presque parfaite , de Betty et Alix Lefief-Delcourt, Editions Leduc.S

    medisite.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 symptômes du manque d’eau

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Boire entre 6 et 8 verres d'eau par jour est fondamental pour que l'organisme se trouve dans des conditions optimales et que sa santé générale n'en soit pas affectée.
     

    La consommation d’eau est l’une des habitudes les plus conseillées et nécessaires pour avoir une bonne qualité de vie. 

    Lorsque vous n’ingérons pas d’eau dans les bonnes quantités, le corps présente des failles dans ses principaux systèmes et une série de réactions négatives ont lieu sur sa santé.

    Peu de personnes savent qu’entre 75 et 80% de la masse corporelle est constituée de ce liquide vital qui, entre autres choses, est fondamental pour la santé cérébrale et circulatoire.

    Heureusement, c’est une ressource naturelle que nous avons sous la main et que nous pouvons même obtenir grâce à la consommation de certains fruits ou légumes.

    Le problème, c’est que beaucoup de gens ignorent ces conseils car ils n’imaginent pas à quel point l’eau peut être importante pour le bien-être physique et mental.

    Tôt ou tard, certains symptômes qui indiquent la déshydratation apparaissent, ainsi que les effets nocifs du manque.

    Dans cet article, nous voulons vous parler des 8 symptômes les plus courants pour que vous les identifiez et bien sûr, que vous augmentiez votre consommation d’eau.

    1. La bouche sèche

    Une sensation collante et désagréable dans la bouche est le résultat de la diminution de la production de salive à cause de la déshydratation.

    La consommation d’eau sert de lubrifiant pour les membranes muqueuses de la bouche et de la gorge, ce qui est essentiel pour les conserver en bonne santé et éloigner les infections.

    2. La sensation de soif

    Même si c’est très logique, la sensation de soif est un symptôme évident du manque d’eau.

    C’est notamment un symptôme de la gueule de bois, car les boissons alcoolisées déshydratent tout le corps et baissent les niveaux d’énergie.

    Le cerveau envoie des signaux d’alerte pour qu’on lui envoie les liquides dont il a besoin pour un fonctionnement optimal.

    3. Les yeux secs

    L’ingestion quotidienne d’eau contribue non seulement à lubrifier la bouche et la gorge, mais également les yeux et d’autres parties importantes du corps.

    Manquer de liquide peut diminuer la capacité d’oxygénation et assécher les canaux lacrymaux des yeux.

    4. Les douleurs dans les articulations

    Le cartilage et les disques spinaux qui protègent les articulations sont formés de 80% d’eau.

    Ainsi, la consommation quotidienne de ce liquide est essentielle pour éviter la friction des os et des lésions dans les articulations.

    Lorsqu’on maintient l’organisme bien hydraté, les articulations sont lubrifiées et prêtes à supporter l’impact des mouvements quotidiens. 

    La déficience en eau augmente le risque de traumatismes, de détérioration prématurée et de maladies chroniques comme l’arthrite.

    5. La masse musculaire se réduit

    Les muscles sont aussi composés en grande partie d’eau. Cela indique que moins il y en a dans le corps, plus la masse musculaire perd en force.

    L’ingestion d’eau avant, pendant et après l’exercice est fondamentale pour prévenir la déshydratation et la réduction des muscles.

    Celle-ci stimule la circulation sanguine et évite les altérations des processus inflammatoires à cause des trop gros efforts physiques.

    6. L’exposition à plus de maladies

    Boire de l’eau est une habitude essentielle pour encourager les processus dépuratifs du corps, grâce auxquels on enlève les toxines.

    Sans ce liquide, les organes ne fonctionnent pas bien et de fait, le système immunitaire présente une forte fragilisation.

    En conséquence, l’organisme est plus exposé aux attaques de germes et autres agents qui provoquent de graves maladies.

    7. La sensation de fatigue

    L’eau est essentielle pour une bonne circulation sanguine et une optimale oxygénation des cellules de tout le corps.

    La déshydratation affecte non seulement le passage du sang dans les artères mais, de plus, empêche au cerveau d’être oxygéné.

    Cela conduit à des épisodes continus de fatigue, de fragilisation mentale et d’autres symptômes en lien, qui empêchent de faire les activités prévues dans la journée.

    8. Les maladies digestives

    Le système digestif souffre de fortes altérations lorsqu’on ne lui apporte pas suffisamment d’eau tout au long de la journée.

    L’eau soutient les mouvements intestinaux et elle est nécessaire pour l’évacuation normale des selles.

    Elle sert à humidifier les aliments ingérés et ainsi, à faciliter l’expulsion des déchets dont le corps n’a pas besoin.

    Sans une hydratation correcte, la muqueuse de l’estomac se réduit et augmente le risque d’acidité, de reflux et de gastrite.

    Comme vous avez pu le remarquer, l’eau participe à des fonctions très importantes pour le corps et une ingestion adaptée permet de nous protéger de nombreuses maladies et de rester en bonne santé.

    Il est important de boire entre 6 et 8 verres d’eau par jour ou d’en consommer dans des smoothies, des infusions et des aliments biologiques.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment stopper une crise cardiaque en 1 minute

     

     

     

     

     

     

     

    Cayenne

     

    Beaucoup de gens ne savent pas que le piment de Cayenne peut empêcher une crise cardiaque en une minute. Assurez-vous d’en avoir toujours à portée de main en cas de besoin pour quelqu’un de votre famille proche.

     

    Le Dr Christopher, un herboriste américain, n’a jamais perdu un seul patient d’une crise cardiaque dans sa longue carrière de 35 ans. Il donne une cuillère à café de piment de Cayenne mélangé dans une tasse d’eau aux patients qui sont encore conscients. Au bout d’une minute, ils sont tous en vie et hors de danger. Le scientifique a basé sa théorie sur sa propre expérience personnelle et non sur des études réalisées dans des conditions contrôlées.

    Le piment de Cayenne a au moins 90 000 unités Scoville. Cela inclut aussi les piments Habanero, Thai Chi, pili pili (piment rouge Africain), piment fort de la Jamaïque, et le poivron rouge des Caraïbes. Un mélange d’une cuillère à café de piment de Cayenne et d’un verre d’eau peut être administré aux patients qui ont eu une crise cardiaque, mais qui sont encore conscients et qui respirent. Si la personne est inconsciente, mettez quelques gouttes d’extrait de piment de Cayenne sous la langue du patient.

    Le piment de Cayenne augmente le rythme cardiaque et transporte le sang à toutes les parties du corps, favorisant ainsi la circulation. Il a un effet hémostatique, arrête le saignement, et assiste la récupération cardiaque.

    Rappelez-vous, de nombreux experts de la santé disent qu’ils n’ont jamais perdu un patient grâce à cette thérapie instantanée.

    La recette de teinture du Dr Schulz

    Cette teinture est le meilleur remède pour les cas d’urgence de crises cardiaques. Utilisez uniquement le piment de Cayenne, qui est le genre le plus populaire de piment; il est cultivé en Inde et en Amérique du Sud.

    Le piment de Cayenne est une plante tropicale touffue et vingt fois plus fort que le piment habituel, car il contient beaucoup plus de capsaïcine, un alcaloïde du piment. Sa force est inversement proportionnelle à sa taille, c’est-à-dire que les piments les plus petits sont généralement les plus forts.

    Ingrédients

    • piment de Cayenne en poudre
    • quelques piments de Cayenne frais
    • alcool à 50% (vous pouvez utiliser de la vodka)
    • bouteille en verre (1 litre)
    • gants

    Préparation

    1.  Mettez vos gants car les piments de Cayenne sont assez forts.
    2.  Remplissez 1/4 de la bouteille en verre avec de la poudre de piment de Cayenne et mettez assez d’alcool pour recouvrir la poudre. Si possible, faites-le le premier jour de la Nouvelle Lune.
    3. Mixez quelques piments de Cayenne et ajoutez-y assez d’alcool pour obtenir une texture de sauce.
    4. Ajoutez ce mélange à la bouteille qui devrait maintenant être remplie aux 3/4.
    5. Complétez la bouteille avec de l’alcool pour la remplir entièrement et fermez-la bien. Secouez-la plusieurs fois pendant la journée.
    6. Laissez la teinture jusqu’à la Nouvelle Lune suivante (au bout de 28 ou 29 jours) puis filtrez à l’aide d’une gaze. Conservez ce mélange dans une bouteille sombre.
    7. Si vous voulez avoir une teinture très forte, filtrez-la au bout de 3 mois.
    8. Fermez bien la bouteille et rangez-la dans un endroit sec et à l’abri de la lumière. Cette préparation se conserve, vous pouvez l’utiliser aussi longtemps que vous le souhaitez.

    Dosage

     

    5 à 10 gouttes de teinture à un patient conscient qui a subi une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral. Ajoutez encore 5 à 10 gouttes 5 minutes plus tard. Répétez le traitement jusqu’à l’amélioration de l’état du patient.

    Si le patient est inconscient, mettez 1 à 3 gouttes sous la langue, et commencez une RCR (réanimation cardiorespiratoire). Répétez le traitement toutes les 5 minutes jusqu’à ce que l’état du patient s’améliore.

    Bienfaits pour la santé

    • Le piment de Cayenne a des propriétés antifongiques qui préviennent l’apparition de Phomopsis et de Colletotrichum.
    • Il a un effet bénéfique sur le système digestif – il stimule la production des sucs gastriques, et libère les gaz.
    • Il a des propriétés anti-cancer, en particulier pour le cancer du poumon et les fumeurs. La capsaïcine du piment de Cayenne est connue pour prévenir le développement de tumeurs causées par le tabac, et des résultats similaires sont remarqués chez les patients diagnostiqués du cancer du foie.
    • Il est utile dans le traitement des problèmes d’estomac, migraines, symptômes de grippe, allergies, obésité, rougeurs, maux de dents et arthrite.

    Le piment de Cayenne contient 26 nutriments différents, comme le calcium, le zinc, le sélénium, le magnésium, les vitamines C et A. Assurez-vous d’avoir toujours cette teinture sous la main, car le piment de Cayenne est l’une des plus fortes épices naturelles qui peuvent faire des miracles pour le coeur.

     

     

     

     

     

     

    Sources : Healthy Food House

             sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • C’est ce qui arrive à votre corps

    quand vous mangez 2 bananes par jour

     

     

     

     

    2-bananes-par-jour

    La banane contient 3 sucres naturels – le saccharose, le fructose et le glucose combinés à des fibres. Une banane donne une énergie instantanée, soutenue et substantielle. Une recherche a prouvé que seulement deux bananes fournissaient assez d’énergie pour un effort physique de 90 minutes. Pas étonnant que la banane soit le fruit préféré des plus grands athlètes mondiaux. Mais la banane ne nous donne pas seulement de l’énergie, elle peut nous aider à rester en forme. 

     

    Elle peut également nous aider à surmonter ou nous protéger d’un grand nombre de maladies ce qui en fait un fruit incontournable à ajouter à notre alimentation quotidienne.

    Dépression

    Selon une étude menée par MIND, parmi les personnes qui souffrent de dépression, ils ont été nombreux à se sentir mieux après avoir mangé une banane. C’est parce que les bananes contiennent du tryptophane. Un type de protéine que le corps transforme en sérotonine, connue pour vous détendre, améliorer votre humeur et vous faire sentir plus heureux de manière générale.

    Syndrome prémenstruel

    Oubliez les pilules – mangez une banane. La vitamine B6 qu’elle contient régule le taux de glucose dans le sang ce qui peut affecter votre humeur.

    Anémie

    Riche en fer, la banane peut stimuler la production d’hémoglobine dans le sang et aide en cas d’anémie.

    Préssion artérielle

    Ce fruit tropical unique est extrêmement riche en potassium et pauvre en sel, ce qui fait de lui un fruit parfait pour combattre la tension artérielle. A tel point, que la Food and Drug Administration des Etats-Unis vient de permettre à l’industrie de la banane de revendiquer la capacité du fruit à réduire le risque de pression artérielle et d’AVC.

    Pouvoir mental

    Cette année 200 étudiants d’une école de Twickenham (en Angleterre) ont été aidés pour leurs examens en mangeant des bananes au petit-déjeuner, à la pause et au déjeuner afin de renforcer les capacités de leur cerveau.

    Constipation

    Riches en fibres, inclure les bananes dans l’alimentation peut aider à restaurer l’action normale du côlon, en aidant à surmonter le problème sans recourir à des laxatifs.

    Brûlures d’estomac

    La banane a un effet antiacide naturel dans l’organisme, donc si vous souffrez de brûlures d’estomac, essayez de manger une banane pour vous soulager.

    Nausées matinales

    Les bananes sont une collation idéale entre les repas, car elles aident à maintenir le niveau de sucre dans le sang et à éviter les nausées matinales.

    Piqûres de moustiques

    Avant d’utiliser de la crème pour les piqûres d’insectes, essayez de frotter la zone touchée avec l’intérieur d’une peau de banane. Beaucoup de gens trouvent que c’est incroyablement efficace pour réduire le gonflement et l’irritation.

    Gueule de bois

    L’une des façons les plus rapides de guérir une gueule de bois est de faire un milk-shake à la banane, sucré au miel. La banane calme l’estomac, et avec l’aide du miel, elle remonte le taux de sucre dans le sang alors appauvri, tandis que le lait réhydrate et apaise votre système.

    Nerfs

    Les bananes sont riches en vitamines B qui aident à calmer le système nerveux…
    Des études à l’institut psychologique d’Autriche ont trouvé que la pression au travail conduisait les gens à se gaver d’aliments réconfortants comme le chocolat et les chips. Sur 5000 patients hospitalisés, les chercheurs ont constaté que les gens obèses étaient plus susceptibles d’occuper des emplois soumis à une forte pression. Le rapport a conclu que pour éviter les fringales induites par les envies incontrôlées, nous devons contrôler notre niveau de sucre dans le sang avec des collations d’aliments riches en glucides toutes les deux heures pour maintenir le niveau constant.

    Ulcères

    La banane est utilisée comme aliment diététique contre les troubles intestinaux en raison de sa texture douce et lisse. Ce fruit neutralise également l’hyperacidité et réduit l’irritation de revêtement de la muqueuse de l’estomac.

    Contrôle de la température

    Beaucoup de cultures voient la banane comme un fruit capable de baisser la température physique et émotionnelle des femmes enceintes. En Thaïlande, par exemple, les femmes enceintes mangent des bananes pour s’assurer que leur bébé naisse avec une température fraîche.

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 graines avec de nombreux avantages pour la santé

     

     

     

     

     

    graines

    Les graines sont riches en vitamines et minéraux, elles sont une excellente source de fibres, de protéines et d’antioxydants, et elles sont très riches en acides gras oméga-3. Chaque graine a quelque chose de différent à offrir au corps – de la grenade, au chanvre en passant par le chia. Mais c’est important de savoir celles qui offrent des avantages en matière de santé avant d’en choisir une.

     

    Avantages pour la santé étonnants de ces 8 graines pour le corps

    Les grenades

    Les grenades sont une source riche en antioxydants. Par conséquent, elles aident à protéger les cellules de votre corps contre les radicaux libres qui causent le vieillissement prématuré.

    En termes simples, le jus de grenade augmente le niveau d’oxygène dans votre sang. Les antioxydants combattent les radicaux libres et préviennent les caillots sanguins. Cela permet finalement au sang de circuler librement dans votre corps ce qui entraine une amélioration des niveaux d’oxygène dans votre sang.

    Les graines de courge pour l’énergie

    Saviez-vous que graines de courge peuvent prévenir les calculs rénaux? Des études suggèrent que les graines de courge peuvent aider à prévenir certaines formations de calculs rénaux comme les calculs rénaux d’oxalate de calcium.

    L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande la consommation de graines de courge comme un bon moyen d’obtenir ses nutriments. Cette graine légère et croquante est très riche en fer, un minéral qui aide à maintenir des niveaux élevés de l’énergie. Une tasse de graines de courge avec une cuillère à soupe de paprika et une cuillère à soupe de poudre de chili et du sel marin est une collation simple à emporter.

    Les graines de sésame pour un coeur sain

    Les graines de sésame contiennent de l’acide linoléique, un acide gras oméga-6 qui peut aider à contrôler le cholestérol nocif. Ajouter des graines de sésame mixées aux salades en relève le goût.

    Le germe de blé pour la digestion

    Le germe de blé peut aider à stimuler le système immunitaire. Ses bienfaits pour la santé incluent également la prévention des maladies cardiovasculaires et du cancer. Les nutriments contenus dans les germes de blé aident aussi à la digestion et favorisent la perdre du poids.

     

    Les graines de lin pour la prévention du cancer

    Il existe certaines preuves que les graines de lin peuvent aider à réduire votre risque de maladie cardiaque, de cancer, d’accident vasculaire cérébral et de diabète. Si elles contiennent toutes sortes de composants sains, elles sont bien connues pour leurs composés anti-cancérigènes – les lignanes et les acides gras oméga-3 qui réduisent l’inflammation causant la maladie. Les principaux avantages pour la santé des graines de lin sont attribuables à son contenu riche en acide alpha-linolénique (ALA), en fibres alimentaires, et en lignanes.

    Les graines de chanvre pour le tonus musculaire

    Manger des graines de chanvre sous quelque forme que ce soit pourrait aider, sinon guérir, les personnes souffrant d’immunodéficience. Elles sont l’une des rares sources végétariennes de protéines complètes, car elles contiennent tous les 20 acides aminés, essentiels à la construction des muscles et pour brûler les calories. Saupoudrez en un peu dans un shake après l’entraînement pour une saveur ressemblant aux pignons de pin.

    Les graines de chia pour des os solides

    Prendre soin de vos os est important, spécialement lorsque vous prenez de l’âge. Cette graine au goût léger, qui est riche en calcium, est bénéfique pour la santé de vos os.

    La consommation de graines de chia peut augmenter les niveaux d’oméga-3 à longue chaîne EPA dans le sang de 30%, selon une nouvelle étude de l’université de l’état des Appalaches et de l’Université de Caroline du Nord.

    Les graines de tournesol

    Les graines de tournesol sont une excellente source de vitamine E, le principal antioxydant soluble dans les graisses de l’organisme. La vitamine E se déplace à travers le corps neutralisant les radicaux libres qui pourraient endommager les structures et les molécules contenant des matières grasses, telles que des membranes cellulaires, les cellules du cerveau, et le cholestérol.

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • N’oubliez pas l’avocat !

     

     

     

     

     

     

    Pourquoi manger de l’avocat? On sait maintenant que, pour rester en bonne santé, il est indispensable d’avoir une alimentation de qualité. Dans ce cadre, il est important de consommer quotidiennement des superaliments qui évitent les carences et qui, dans un contexte de bonne hygiène de vie, peuvent prévenir beaucoup de maladies graves. L’avocat fait partie de ces aliments « santé ». 

     

    Nous savons que c’est un aliment gras et que sa valeur calorique est donc assez élevée. En réalité, nous ignorons souvent que l’avocat contient surtout des bonnes graisses (acide oléique, mono-insaturé, les mêmes que l’huile d’olive) nécessaires à notre santé et en particulier pour notre système
    cardiovasculaire. De plus, ces graisses sont bien métabolisées par l’organisme et ne nous feront donc pas prendre de poids (si elles sont consommées en quantité raisonnable et viennent à la place et non en plus des aliments nutritionnellement inutiles). La seule restriction, bien sûr, sera celle de vos papilles : il faut prendre du plaisir à manger ! Avant de vous prononcer, essayez l’avocat dans les recettes qui vont suivre : peut-être aurez-vous des surprises…

    Bien qu’il contienne peu de glucides, l’avocat est plus énergétique que la plupart des autres fruits. Il est donc particulièrement indiqué pour les enfants en pleine croissance, pour les sportifs, les femmes enceintes et les convalescents.

    L’avocat a d’autres atouts nutritionnels exceptionnels. Il est extrêmement riche en fibres solubles (antidiabète, coupe-faim et anticholestérol) et insolubles. Il est digeste tout en prenant soin du transit intestinal. Fortement pourvu en tanins (proanthocyanidines) ultra-protecteurs et puissamment antioxydants. Il est difficile de l’égaler sur le terrain de la protection cardiaque, d’autant que c’est certainement le fruit le plus riche en phytostérols, l’anticholestérol naturel le plus puissant connu à ce jour. Enfin, il possèderait des propriétés anticancer et protectrices du foie.

    C’est une source non négligeable de minéraux : magnésium, potassium (bénéfique pour réguler la tension artérielle) et calcium. On y trouve également du phosphore, du fer, du cuivre, du zinc et du manganèse. Des vitamines A, C, B et E. Il contient du tryptophane qui, avec d’autres composants (magnésium, vitamine B…) le rend bénéfique pour le système nerveux qu’il va équilibrer. Il est également antianémique, reconstituant, diurétique, il facilite l’élimination de l’acide urique, utile contre les calculs et la lithiase rénale. Il contient une substance de l’asclédine, utile aux tissus conjonctifs.

    Vous le trouverez toute l’année sur  les étals mais préférez ceux en provenance de Corse et d’Espagne dont l’empreinte écologique est plus minime. La quantité de matières grasses peut varier sensiblement  d’une variété à l’autre. La variété « Haas », courante dans les magasins est très riche en matières grasses.

    Comment le consommer ?

    L’avocat continu a mûrir après la récolte, vous pouvez donc le choisir bien ferme et attendre qu’il soit à point pour le consommer. Si vous désirez accélérer sa maturation, enveloppez-le d’un papier journal ou placez-le dans la corbeille de fruits en compagnie de pommes ou de bananes. L’éthylène que dégage ces fruits va aider l’avocat à mûrir. Par contre, si vous désirez retarder son mûrissement conservez-le au frigo.

    En Europe, on le consomme en entrée mais, en Amérique du sud et dans certaines autres régions tropicales, il fait plutôt office de dessert. Par exemple, mélangé à du sucre et du citron. Pensez également à l’ajouter à vos salades de fruits.

    Dans les salades, pensez à varier les sauces en y ajoutant d’autres superaliments comme les épices et les herbes. Sa richesse en graisses fait appeler ce fruit « beurre végétal ». Cette particularité lui donne une onctuosité très appréciée également pour confectionner des sauces, des mousses, des desserts. Par exemple : écrasez sa chair avec du jus de citron (comme dans le guacamole) ou un autre agrume pour confectionner une base de sauce pour le poisson, la volaille ou à la place de la mayonnaise dans les sandwiches.

    Ne faites pas trop cuire l’avocat car sa richesse en tanin le rendrait amer : ajoutez-le au dernier moment dans vos plats. Par exemple, en lamelles juste revenu dans une poêle comme légume d’accompagnement, comme garniture d’omelette ou ajoutez-en un peu dans la soupe au moment de la mixer pour lui donner plus d’onctuosité.

     

    Recettes

    Guacamole

    La recette mexicaine d’origine consiste à écraser grossièrement l’avocat (1/2 par personne). Le mélanger à de l’oignon haché, du piment, du jus de limette, des feuilles de coriandre, du sel, du poivre et éventuellement des dés de tomate. Il est possible d’y ajouter des graines de coriandre ou de cumin pilées. Cette recette a été adaptée de maintes façons, par exemple en Italie on ajoute à l’avocat écrasé du parmesan, des pignons grillés, des tomates séchées, du basilic et du vinaigre de vin.

    Potage à l’avocat

    Pour 3 personnes. Faire chauffer 3/4 de litre de bouillon (au choix). Y ajouter 2 avocats en morceaux, du sel, du poivre, un pointe de curry. Dès que c’est chaud mixer le tout. Y verser un filet de jus de citron et un peu de crème végétale. Là aussi il est possible d’adapter cette
    recette au goût de chacun en y ajoutant de l’ail, de la menthe, du basilic, du cerfeuil, de la ciboulette…Déguster chaud ou bien frais.

    Crème avocat-mangue à la pomme et à l’orange

    Pour 3 personnes. 1 mangue bien mûre, 1 avocat, 2 pommes, 1 orange, 2 cuillères  à soupe de sucre complet (facultatif).   Prélever le zeste d’une orange et  hacher  finement. Presser le jus de cette orange. Mixer la mangue, l’avocat, les pommes, le jus d’orange et le sucre. Il faut obtenir une fine purée. Verser la crème dans des bols et décorer avec le zeste.

    Tout le monde peut-il consommer de l’avocat ?

    Les seules limites à la consommation de ce fruit concernent les personnes souffrant de diabète insulinodépendant (diabète de type 1) car l’avocat contient du manno-heptulose qui inhibe la sécrétion d’insuline. En revanche, l’avocat est recommandé aux autres diabétiques.

    Attention également : ne surconsommez pas l’avocat si vous êtes sous traitement anticoagulant. En effet, ce fruit est particulièrement riche en vitamine K qui agit sur la coagulation sanguine.

    Les personnes allergiques au latex peuvent l’être également à l’avocat.

    L’avocat en cosmétique

    ImagesCA98UGIOL’huile d’avocat, riche en insaponifiable, tonifie et régénère l’épiderme. Extrêmement nourrissante et protectrice, tout ce qui est sec ou très sec bénéficie donc de son application. Elle est efficace également en prévention des rides ou des vergetures. Le soir, avant de vous coucher, appliquez-la sur le contour des yeux et de la bouche pour prévenir l’apparition de rides et de ridules. Pendant les périodes de grands froids, l’huile d’avocat protège la peau de la rigueur du climat et prévient la formation de crevasses et de gerçures. Elle fortifie et reconstitue la kératine, vous pouvez donc en enduire vos ongles ou vos cheveux.

     

     

     

    Si vous préférez une recette plus économique pour la peau de votre visage, confectionnez-vous un masque en écrasant la pulpe d’un demi-avocat bien mûr. Ajoutez-y le jus d’un demi-citron. Appliquez ce mélange sur le visage et le cou en couche épaisse. Laissez agir 15 minutes.

     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Quelques conseils pour dépurer et soigner ses reins

     

     

     

     

     

    Female KIDNEY anatomy x-ray posterior view

    En réalité, nous n’avons aucun moyen de savoir si les reins ont besoin d’être nettoyés, mais les gens qui ont suivi un traitement pour dépurer ces organes si importants affirment qu’ils se sont sentis bien mieux ensuite ! Après avoir réalisé ce nettoyage ou cette détoxication des reins, les troubles existants disparaissent généralement, qu’il s’agisse de très forts maux de tête, de fatigue, de douleurs abdominales ou de certains problèmes de peau. 

    Il faut savoir que certaines personnes se sentent affaiblies ou souffrent de maux de tête encore plus intenses durant le processus de détoxication, mais cela ne doit pas les décourager ni moins encore leur faire interrompre ou remettre à plus tard leur traitement, car ces symptômes sont habituels et normaux lors de ce type de thérapie.

    Comment savoir si mes reins ont besoin d’être assainis ?

    Rückenschmerz

    Une consommation régulière et abondante de liquides empêchera la formation de calculs rénaux, en particulier ceux causés par les oxalates de calcium.

    Il est naturel de se demander si un traitement dépuratif pour les reins est vraiment nécessaire, car il n’existe aucun procédé qui nous permette de l’affirmer ; mais on peut se baser sur certains signes nous alertant sur l’existence d’un problème qui justifierait la réalisation de ce traitement : des calculs rénaux, de la rétention d’eau, des infections rénales ou du diabète de type 2, voilà quelques bonnes raisons d’effectuer un nettoyage des reins !

    Ce nettoyage doit se faire selon la prescription et sous la supervision d’un spécialiste qui va nous conseiller de boire beaucoup de liquides, et en particulier de l’eau, pour faciliter l’élimination de tous les résidus toxiques qui se trouvent dans les reins. C’est une façon de garantir un bon fonctionnement de l’organisme. Il faut boire huit verres d’eau par jour qui équivalent à deux litres, ce qui représente la quantité quotidienne optimale.

    Pour que la dépuration soit complète et qu’elle permette d’obtenir les meilleurs résultats possibles, il faut suivre une diète pauvre en protéines, en supprimant tous les produits laitiers, le poulet, le poisson et les fruits de mer.

    Il est important aussi d’éviter la caféine, le chocolat et tous les aliments qui font augmenter la quantité d’oxalate de calcium ou d’acide urique dans les reins, à l’origine de la formation de calculs rénaux.

    Comment détoxifier et soigner ses reins ?

    Il est important de se rappeler qu’il existe un grand nombre de plantes qui sont excellentes pour la santé, et en particulier pour dépurer les reins ; parmi cette grande variété de plantes très efficaces pour traiter les affections rénales, en voici quelques-unes :

    La prêle : on la prend en infusion pour stimuler la fonction rénale et nettoyer les voies urinaires.

    Le genévrier, le pissenlit, le gingembre, l’ortie, le persil, le trèfle des prés, la solidage et la racine de guimauve donnent d’excellents résultats dans le traitement des troubles rénaux, et toutes se consomment en infusion. On peut également les combiner : de cette façon, leur efficacité sera plus immédiate.

    Nous avons également à notre portée des aliments qui vont nous aider à garder nos reins en bonne santé :

    • Le céleri
    • Le cresson
    • La courge
    • Les concombres
    • Les pommes de terre
    • La papaye
    • La banane
    • Le persil
    • La pastèque

    Chacun de ces aliments réalise une fonction très importante dans notre organisme, contribuant ainsi à garder en bonne santé une grande partie de nos organes, et particulièrement les reins.

     

    Malgré l’importance des traitements de nettoyage des reins, il ne faut pas que ceux-ci soient trop fréquents, car ils peuvent à la longue nous porter préjudice au lieu de nous faire du bien ! Avant d’entreprendre ce genre de traitement, il faudra consulter un spécialiste qui indiquera quelle cure détox on doit suivre et avec quelle fréquence ; on sera ainsi sûr d’agir correctement.

    N’oublions pas que les reins se chargent de filtrer les toxines et les minéraux qui se trouvent dans le sang, et que nous devons par conséquent en prendre bien soin !

    Comment peut-on prévenir les maladies des reins ?

    Lorsqu’il s’agit de prévenir les maladies rénales, l’eau est sans aucun doute la meilleure option, car il est très important que notre corps reste toujours hydraté ; on réduit ainsi la probabilité d’infections des reins. Comme nous l’avons déjà dit, la pastèque est l’un des aliments qui peuvent nous aider à garder nos reins en bonne santé, car ce fruit délicieux est un diurétique très recommandé pour prévenir les maladies rénales.

    Pour prévenir les maladies des reins, notamment la formation de calculs rénaux, il faut éviter la consommation d’alcool, de soja, de germe de blé et de cacahouète ; les gâteaux au chocolat, comme nous l’avons indiqué auparavant, sont très mauvais pour les reins.

    Des remèdes naturels pour se débarrasser des calculs rénaux

    Kidney

    Pour éviter la formation de calculs rénaux, on peut aussi prendre trois fois par
    jour des infusions à base de céleri.

     

    • Mélanger un peu d’huile d’olive à du jus de citron et à du vinaigre de pomme ; en prenant une bonne cuillerée, la douleur disparaît immédiatement. Si la douleur revient, répéter ce procédé toutes les heures.
    • Le jus de grenade est également très utile pour éliminer les calculs rénaux.
    • L’infusion de racine de pissenlit est aussi un remède très efficace ; en prendre deux ou trois fois par jour.
    • Le magnésium peut aussi aider à éviter la formation de calculs rénaux, évitant ainsi leurs douloureux symptômes ; 300 milligrammes quotidiens constituent une quantité suffisante. Il est important de connaître les aliments qui en contiennent afin de les inclure dans son alimentation. On pourra ainsi éviter les calculs rénaux d’une manière très simple.

    Rappelez-vous qu’il vaut mieux prendre des mesures de prévention que de chercher à soigner les souffrances. Lorsqu’il s’agit d’un organe aussi essentiel que les reins, il est indispensable de prendre toutes les mesures de prévention qui sont à notre disposition !

     

     

     

     

     

    Source : Améliore ta santé

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les bienfaits de l’eau de gingembre

    à consommer chaque jour à jeun

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Consommer de l'eau au gingembre tous les jours à jeun permet de garder la ligne et d'atténuer certaines douleurs. Mais faites attention si vous souffrez de problèmes circulatoires, de diabète ou de maladie de Crohn.
     

    Les infusions se sont révélées être les meilleures alliées pour garder la santé.

    Il ne s’agit plus de boissons « sociales » ou qui « remplissent » l’estomac lorsque que l’on suit un régime particulier. De plus, on a découvert que leur effet est plus intense lorsque nous les consommons à jeun.

    En effet, à ce moment-là, l’estomac est plus propre, et les liquides agissent dessus comme une sorte de base qui prépare notre corps à recevoir tout ce que nous allons ingérer.

    La question est de bien les choisir : comment faire ? On se demande parfois s’il vaut mieux s’occuper du foie, de l’intestin, des articulations, de la migraine etc.

    Prendre une décision peut être compliqué. C’est pour cela que boire de l’eau au gingembre à jeun tous les jours est la meilleure option qui soit.

    Il s’agit d’une alternative dont les effets se répartissent dans tout le corps et qui ne se concentrent pas uniquement sur un seul organe.

    Les bienfaits de l’eau au gingembre tous les jours à jeun

    Les femmes sont les personnes qui profitent le mieux de ses propriétés. Comme nous le savons, elles sont davantage sujettes à la rétention de liquides et cette boisson est idéale pour la combattre.

    De plus, c’est un excellent anti-inflammatoire et un complément parfait pour palier les douleurs menstruelles.

    Pour finir, c’est un remède génial pour lutter contre les nausées et le mal être propre à la grossesse.

    Tout le monde trouvera des avantages à cette boisson. Mais procédons par étapes et voyons quelles sont ses incroyables vertus.

    Elle facilite la digestion

    L’une des qualités les plus intéressantes du gingembre est qu’il favorise l’absorption des éléments nutritifs et l’élimination des éléments nocifs.

    Il est incroyable que quelque chose d’aussi simple qu’une infusion provoque un tel effet, sachant que c’est un facteur essentiel pour la bonne santé générale.

    Grâce à cela, nous évitons les lourdeurs, l’acidité et l’accumulation disproportionnée de graisse, ainsi que de glucose.

    Vous parviendrez donc à perdre du poids plus facilement, mais votre sang contiendra aussi plus de substances bienfaisantes que de substances nocives.

    Elle favorise l’élimination de liquides

    Même si l’eau est indispensable pour le bon fonctionnement de notre corps, elle n’est parfois pas très bien assimilée.

    En général, les reins ne la tolèrent pas bien à cause des changements hormonaux, de la même posture pendant longtemps ou de problèmes circulatoires.

    L’eau au gingembre optimise la fonction rénale, de manière à ce que les reins obtiennent l’énergie suffisante pour séparer des composants qui arrivent, déjà mieux synthétisés, comme nous l’avons expliqué.

    Elle prévient le diabète

    C’est une question surprenante pour les personnes qui ne s’intéressent pas aux produits naturels. Il ne s’agit pas de baisser les niveaux de sucre mais son action permet de le maintenir à des niveaux plus saines.

    Ainsi, cela empêche les épisodes d’hypoglycémie, aussi dangereux que les épisodes d’hyperglycémie.

    Grâce à cette boisson, même les personnes qui s’injectent de l’insuline peuvent en consommer, même s’il est préférable de consulter un médecin avant de le faire.

    Elle élimine les douleurs ou les atténue

    Dans la médecine traditionnelle chinoise, l’eau au gingembre est utilisée dans les cas où nous prenons un ibuprofène.

    La douleur disparaît, sans abîmer l’estomac ou le foie. Il est conseillé d’en consommer tous les jours à jeun, car son effet est plus visible à long terme qu’à court terme.

    Elle prépare nos organes progressivement et de manière moins traumatique, ce qui est préférable aux médicaments, à l’effet immédiat et soudain.

    Elle est donc idéale pour traiter les douleurs chroniques, ainsi que les problèmes qui apparaissent pendant les menstruations.

    Elle traite le mal-être de la grossesse

    L’eau au gingembre constitue une grande aide pour atténuer les effets dus à la grossesse.

    Les complications qui surviennent pendant cette période sont liées à des phénomènes digestifs tels que :

    • L’acidité
    • Les nausées
    • Les ballonnements

    Elles sont toutes en lien avec la métabolisation des aliments. C’est pour cela que l’eau au gingembre peut les contenir et les atténuer.

    Effets secondaires de l’eau au gingembre chaque jour à jeun

    Malgré tout ce qui a été dit ici, il y a des personnes qui ne doivent pas consommer d’eau au gingembre.

    Ce sont celles qui souffrent de :

    Comme nous l’avons souligné, si vous souffrez de diabète, nous vous recommandons de demander conseil à votre médecin, car cette boisson pourrait interférer avec les médicaments anti-diabétiques.

    La même chose survient avec les problèmes cardiovasculaires.

    Mais les apports de l’eau au gingembre sont incalculables. Elle régule tous nos organes, et évite l’apparition de nombreuses affections.

    Etes-vous prêt-e à l’ajouter à votre régime alimentaire ?

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 aliments que les asthmatiques devraient éviter

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le problème de nombreux aliments est qu’ils augmentent la production et la mucosité et empirent les états des personnes asthmatiques. Pour les éviter, il convient d’augmenter la consommation d’autres aliments riches en magnésium.
     

    Les personnes souffrant d’asthme recherchent souvent à consommer des recettes maison ou des aliments pour réduire les épisodes, mais peu d’entre elles savent quels sont les produits qu’elles devraient éviter.

    Il existe des aliments qui peuvent augmenter les symptômes des asthmatiques. Pour en savoir plus, lisez attentivement l’article suivant.

     

    Le régime évite l’asthme

    Cette affirmation pourrait résonner un peu « prétentieuse », puisque les repas ne sont pas la seule recette pour les asthmatiques. Cependant, le régime a une grande incidence dans le quotidien de toute personne souffrant une maladie de ce type.

    Limiter la consommation de certains aliments et suivre une nutrition saine peut aider à traiter l’asthme. Un excellent complément pour les traitements conventionnels !

    Si vous êtes asthmatiques, évitez ou réduisez la consommation de :

    Les graisses saturées

    On les retrouve dans de nombreux aliments qui composent nos dîners ou déjeuners comme, par exemple, les viennoiseries, la viande rouge et les aliments frits.

    Les graisses saturées sont également présentes dans les plats cuisinés et, selon la Mayo Clinic, elles augmentent les symptômes de l’asthme. Cela est dû à la réponse du système immunitaire qui « reçoit » ces substances.

    Par conséquent, on recommande de consommer des acides gras Oméga 3 (présents dans les poissons bleus, les graines de lin et les noix, par exemple), et des sources de protéines maigres (lait écrémé, blancs de poulets et légumes).

    Lorsque vous ferez vos courses, vérifiez que les aliments ne contiennent pas de graisses saturées. De plus, optez pour des cuissons comme la vapeur, le four ou le grill.

    Les produits laitiers entiers

    Étant donné qu’ils contiennent beaucoup de graisses, ils empirent les symptômes. Il n’est pas non plus nécessaire que vous deveniez végétarien-ne.

    Il suffit de prendre des produits laitiers de façon intelligente : choisissez des produits écrémés et essayez de les substituer de temps en temps (avez-vous essayé, par exemple, le lait d’amandes ou le fromage de pommes de terre ?).

    Nous avons l’habitude de manger beaucoup de produits laitiers sans faire attention, puisqu’ils sont présents dans de nombreuses recettes et sont des aliments quotidiens : soupes crémeuses, pâtes farcies, glaces, café au lait, milk-shakes, beurre, etc.

    En outre, la consistance et la texture des produits laitiers exacerbent la production de mucosité et, par conséquent, augmentent la congestion. Cela rend plus difficile que notre respiration se libère d’un épisode d’asthme.

    Les viandes rouges

    À nouveau nous devons parler de graisses saturées, car la viande en contient en grande quantités. Bien qu’il existe des exceptions, comme la viande d’agneau, qui est plus maigre, en revanche la viande de vache ou de porc empirent les états d’asthme.

    Selon une investigation de la revue Nutrition, ceux qui consomment beaucoup de viande rouge sont plus susceptibles à développer de l’asthme.

    Consommez-en une fois par semaine au maximum et choisissez des alternatives plus saines, comme le poulet, la dinde ou le poisson.

    Les agrumes et les tomates

    Comment ces légumes qui sont soit disant bons pour la santé peuvent-ils nous faire du mal ? Aussi bien les agrumes que les tomates possèdent de nombreux nutriments et fibres, mais aussi des composants qui pourraient empirer les symptômes chez les personnes asthmatiques.

    Il n’est pas nécessaire d’arrêter de les consommer du jour au lendemain mais, au moins, d’essayer de réduire leur prise.

    Les aliments salés

    L’excès de sodium dans le corps provoque des problèmes rénaux, d’obésité et des œdèmes dans les jambes.

    Ils peuvent avoir des incidences négatives chez les patient-e-s souffrant d’asthme, car ils augmentent les réponses du système immunitaire et déclenchent les symptômes de cette maladie.

    Utilisez très peu de sel dans vos plats, évitez les aliments préparés, comme les soupes sous vide ou la purée instantanée, et les chips ou snacks.

    Ne placez pas la salière sur la table et lisez attentivement les contenus des produits que vous achetez sur le marché car ils « cachent du sodium » (même les produits sucrés en contiennent).

    Les graisses trans

    Également connues comme graisses solides, elles sont faites grâce à un processus où s’incorpore de l’hydrogène à l’huile végétale.

    Elles ne sont en rien saines, elles augmentent les risques de souffrir de maladies cardiaques ou de diabètes, et aggravent également les symptômes de l’asthme.

    Évitez tous les produits qui contiennent des graisses trans (parmi eux, la margarine, les aliments frits des restaurants et les huiles partiellement hydrogénées).

    Ces graisses sont aussi présentes dans les biscuits et les viennoiseries industrielles, les gâteaux et les pâtes toutes prêtes.

    Au contraire, choisissez les aliments qui ont de « bonnes graisses » comme l’huile d’olive, de colza et de canola (organique), les graines de lin et les fruits secs, comme les amandes et les noix.

    De cette façon, vous réduirez l’asthme, et en même temps vous éviterez beaucoup d’autres maladies.

    Le magnésium contre l’asthme

    Dans le régime de quelqu’un souffrant d’asthme les aliments riches en magnésium ne peuvent pas manquer. Ce minéral est nécessaire pour relaxer les muscles et le système respiratoire.

    De plus, il est anti-inflammatoire et bronchodilatateur. La dose quotidienne recommandée est de 500 mg.

    Pour pouvoir ingérer le magnésium nous devons avoir une alimentation riche en fruits et légumes crus, ainsi que les légumes et fruits secs.

    Si vous souffrez d’asthme n’hésitez pas à rajouter à vos plats tous ces aliments :

    • Graines de sésame et de citrouille
    • Soja (dans toutes ses formes)
    • Légumes secs (lentilles, pois chiches, petits poids)
    • Germe de blé
    • Huile d’onagre
    • Légumes frais (bette, épinard, haricots verts, brocoli, persil, carottes, oignon)
    • Fruits (banane, dates, fruit de la passion)
    • Fruits secs (pistaches, noix, raisins secs)
    • Avoine
    • Algues Wakame
    • Ail

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le Top 10 des super épices pour protéger votre corps

     

     

     

     

     

      

    epices3

    Ces 10 épices puissantes aident à contrôler la glycémie, réduire l’inflammation, stimuler votre métabolisme, favoriser la perte de graisse et réduire votre risque de cancer et de maladies cardiaques

    Chaque fois que vous relevez vos repas avec des herbes ou des épices vous suralimentez vos aliments sans ajouter une seule calorie. Vous pouvez transformer une chose ordinaire et fade en quelque chose de vraiment extraordinairement gustatif et bon pour votre corps, juste en ajoutant généreusement des herbes et des épices à vos plats.

    Saviez-vous que certaines herbes et épices contiennent une grande variété de certains des antioxydants les plus puissants ? En fait, de nombreuses herbes et épices se classent encore plus haut dans l’activité antioxydante par rapport à de nombreux fruits et légumes, certaines épices comme le clou de girofle, le curcuma, la cannelle qui contiennent 10-50x plus d’antioxydants comparés aux myrtilles.

    Les antioxydants contenus dans les épices comprennent certaines protections très puissantes contre de nombreuses maladies graves comme le cancer, les maladies cardiaques, le diabète, l’arthrite, la dégénérescence maculaire, la maladie d’Alzheimer et le vieillissement en général.

    Les herbes et les épices ajoutent des tonnes de saveurs supplémentaires, et lorsqu’elles sont combinées avec les nutriments d’autres aliments, stimulent réellement les antioxydants naturels, les phytonutriments et le pouvoir anti-inflammatoire des aliments.

    Outre les antioxydants, les herbes et les épices peuvent également :

    • Aider la combustion des graisses et stimuler le métabolisme – de nombreuses herbes et épices sont thermogéniques, ce qui signifie qu’elles aident naturellement à augmenter le métabolisme, en partie parce qu’elles sont si riches en nutriments.
    • Aider à stabiliser la glycémie – Certaines épices sont également bonnes pour réguler la glycémie et contrôler l’insuline – même aussi bien que certains médicaments contre le diabète ! Lorsque votre taux de sucre sanguin est bien contrôlé, vous êtes plus susceptible de brûler des graisses et non pas stocker des calories en excédant de poids.
    • Des propriétés anti-inflammatoire puissantes – Des études scientifiques montrent que les herbes et les épices peuvent effectivement fonctionner aussi bien ou mieux que certains médicaments pour calmer l’inflammation sans les effets secondaires négatifs des médicaments.
    • Anti-bactérien, anti-virales, anti-fongiques – Beaucoup d’herbes et d’épices contiennent des propriétés qui tuent efficacement les agents pathogènes dangereux tels que les virus, les bactéries et les champignons tenaces. Les propriétés naturelles de ces aliments agissent à l’encontre de nombreux microbes qui résistent aux médicaments conventionnels.

    Voici 10 des herbes et des épices les plus puissantes que vous pouvez manger :

    1. Le basillic – Le basillic est une herbe très efficace anti-inflammatoire avec des avantages extraordinaires de guérison contre l’arthrite, les allergies, et des conditions inflammatoires de l’intestin, pour n’en nommer que quelques-uns. En outre, le basilic aide à tuer les bactéries nocives qui causent l’intoxication alimentaire, y compris : Listeria, Staphylocoques et E. coli O: 157: H7.

    Le basilic est également une excellente source de bêta-carotène, un antioxydant puissant qui empêche les dommages des radicaux libres. Les dommages des radicaux libres sont la principale cause de maladies cardiaques, de cancer, et de nombreux autres problèmes de santé graves, ainsi que le vieillissement. En raison de sa couleur verte foncée, c’est une excellente source de vitamine K, calcium et magnésium, ce qui est bon pour les os. C’est également une excellente source de fer, de manganèse, de vitamine C et de potassium. Utiliser à la fois du basilic frais et du basilic séché généreusement dans vos aliments afin de maximiser ses avantages.

    2. La cannelle – Cette épice antique est l’une de celles qui contient des niveaux les plus élevés d’antioxydants de toutes les épices.

    La cannelle est très efficace pour aider à stabiliser les niveaux de sucre dans le sang, ce qui la rend très efficace pour ceux qui ont du diabète (type 1 et type 2). Dans une étude de personnes atteintes de diabète de type 2, seulement deux cuillères à café par jour ont réduit la glycémie de 20-30%, ainsi qu’un abaissement du cholestérol LDL et des triglycérides.

    La cannelle contient aussi de puissants anti-inflammatoires et aide à soulager la douleur et la raideur dans les muscles et les articulations, y compris l’arthrite. La cannelle a un effet positif sur le fonctionnement du cerveau, et sentir de la cannelle ou bien mâcher un chewing gum aromatisé de cannelle peut éventuellement contribuer à améliorer la mémoire et l’attention. La cannelle réduit également l’inflammation dans les vaisseaux sanguins qui conduit à l’athérosclérose et les maladies cardiaques, ainsi que d’avoir des propriétés antifongiques et antibactériennes.

    Essayez la cannelle dans vos smoothies, les yaourts, des recettes saines de cuisson, la farine d’avoine, mélangés avec des baies, ou comme complément sain dans votre café ou thé.

    3. Le piment de Cayenne – Cette épice forte réchauffe non seulement vos plats et votre corps mais aussi augmente votre métabolisme tout en vous aidant à brûler les graisses plus rapidement. Une étude de recherche intéressante a montré que lorsqu’une personne consommait un apéritif avec des piments rouges, elle mangeait 15% moins de nourriture. Et pour ceux d’entre vous qui bannissent le piment de Cayenne parce que vous pensez que cela dérange votre estomac sachez qu’il aide effectivement la guérison du tissu digestif, il stimule les enzymes digestives et aide à prévenir les ulcères de l’estomac.

    Le piment de Cayenne réduit le cholestérol sanguin LDL, les triglycérides et diminue la formation de caillots sanguins nuisibles, tout cela pour prévenir des crises cardiaques et accidents vasculaires cérébraux. C’est également un remède très efficace anti-inflammatoire, contre les maux de tête, l’arthrite et les douleurs musculaires, ainsi que pour la congestion nasale et le renforcement du système immunitaire.

    Essayez du piment de Cayenne dans vos œufs le matin, vos soupes, vos ragoûts, votre chili, ou bien sur de la viande pour stimuler le métabolisme !

    4. Les clous de girofle – Les clous de girofle ont une saveur unique douce et épicée, mais contiennent aussi de puissantes médecines naturelles. Les clous de girofle contiennent de forts ingrédients antiseptiques et germicides qui aident à combattre les infections, soulager les problèmes digestifs et les douleurs arthritiques. Une des meilleures et plus connue utilisation est sa capacité à soulager la douleur des gencives et des dents. Les clous de girofle ont été mesurés comme ayant LE niveau le plus élevé d’antioxydants (ORAC) parmi toutes les épices et les herbes.

    L’huile de clou de girofle tue les bactéries et est très efficace lorsqu’elle est appliquée à des éraflures, des coupures, des infections fongiques, des éruptions cutanées qui démangent, des morsures, des brûlures ou des contusions. Les clous de girofle aident aussi les problèmes digestifs tels que les gaz, l’indigestion, les nausées, les vomissements, et éliminent les parasites nuisibles, les bactéries et les champignons dans le système digestif. Et l’odeur de clou de girofle contribue aussi à encourager la créativité mentale.

    Les clous de girofle peuvent être un excellent ajout pour la santé dans des thés chauds.

    5. Le cumin – Le cumin est une autre épice qui est particulièrement riche en antioxydants et connu pour être particulièrement bon pour la digestion. Il stimule la vésicule biliaire et le pancréas pour sécréter des enzymes et de la bile qui décomposent les aliments en nutriments que votre corps peut utiliser. Le cumin contribue également à détoxifier le corps et est très efficace pour les troubles respiratoires comme l’asthme et la bronchite.

    Le cumin, comme la cannelle, contribue à maintenir des niveaux de glycémie stable, ce qui signifie qu’il est idéal pour les diabétiques ou pré-diabétiques, cela signifie moins de chance de gain de poids et de graisse corporelle en excès. Le cumin a été prouvé travailler aussi bien que certains médicaments courants contre le diabète, en régulant l’insuline et le glycogène. Le cumin est également une très bonne source de fer, de vitamine C et de vitamine A, et bénéfique pour le système immunitaire.

    Le cumin convient très bien dans du chili !

    6. Le curcuma – C’est un piment jaune-orangé, la curcumine est le principal ingrédient actif de cette super épice. Ses bénéfices anti-inflammatoires sont en fait comparables à des médicaments comme l’hydrocortisone et des médicaments anti-inflammatoires comme l’Advil et le Motrin. Mais, contrairement aux médicaments, la curcumine n’est pas toxique du tout.

    La curcumine est plus efficace pour ralentir le développement de la maladie d’Alzheimer que de nombreux médicaments, car elle diminue l’inflammation et l’oxydation dans le cerveau. Cette épice permet également d’accélérer le temps de récupération des accidents vasculaires cérébraux. Le curcuma et son ingrédient actif, la curcumine, sont également très efficaces contre des maladies comme le syndrome du côlon irritable, la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn et l’arthrite. Le curcuma améliore également la fonction du foie, réduit l’homocystéine et prévient les maladies cardiaques.

     

    Plus important encore, le curcuma est l’une des épices les plus puissantes anti-cancéreuse qui vous aide à vous protéger. Le curcuma et ses dérivés sont actuellement à l’étude dans des traitements alternatifs du cancer.

    Essayez cette astuce : Utiliser du poivre noir avec du curcuma (j’utilise ce mélange dans mes oeufs tous les matins) contribue à augmenter l’absorption de la curcumine du curcuma dans le corps. Nous avons ici aussi un article complet sur les bienfaits pour la santé du curcuma.

    7. Le romarin – Le romarin contient des ingrédients actifs qui sont de puissants antioxydants ainsi que des anti-inflammatoires. Le romarin est connu depuis longtemps pour améliorer la concentration, stimuler la mémoire et combattre la dépression. Il renforce également le système immunitaire, améliore la circulation, stimule la digestion et combat le cancer.

    Le romarin est très efficace pour les problèmes respiratoires comme l’asthme, la congestion de poitrine et les infections respiratoires. Alors que le romarin ajoute une saveur délicieuse et savoureuse aux plats de viande, il contribue également à la digestion en stimulant la vésicule biliaire pour libérer aussi de la bile. Le romarin permettra de protéger votre corps contre les effets nocifs des toxines cancérigènes et prévient le cancer du côlon, de l’estomac, du sein et le cancer du poumon.

    Anecdote : Si vous allez griller de la viande, mariner la viande pendant des heures au préalable dans des mélanges liquides qui contiennent du romarin et d’autres herbes et épices peut considérablement aider à réduire les HCA (amines hétérocycliques) qui sont des composés cancérigènes qui peuvent se former lorsque les viandes sont grillées. Donc, en utilisant le romarin, le thym, l’ail, l’origan et autres épices dans une marinade de viande avant de les griller peut réduire considérablement tout facteur cancérigène qui normalement se formerait sur la viande grillée.

    Les antioxydants dans le romarin et le thym dans une marinade ont été spécifiquement cités dans des études comme étant de puissants inhibiteurs de la formation de HCA lorsque les viandes sont grillées. Mais il a également été noté que d’autres épices comme l’ail, l’origan et d’autres peuvent aider à prévenir la formation de HCA, alors je vous suggère d’utiliser une variété, qui a bon goût quand même !

    Un point plus important sur les grillades : N’oubliez pas que plus une viande est bien cuite et plus forte est la concentration de substances cancérigènes HCA qui peuvent se former, alors saignante et mi-cuite sont des choix plus sains que très cuit. Je n’ai jamais compris pourquoi quelqu’un voudrait ruiner un bon steak en le brûlant de toute façon. Mais bon, si vous êtes l’une de ces personnes qui aiment leur steak bien cuit, rappelez-vous juste que vous mangez beaucoup plus de matières cancérogènes qu’un steak qui est moins cuit, alors assurez-vous de charger sur vos antioxydants (épices, thés, baies, etc) pour aider à lutter contre les éléments cancérogènes supplémentaires.

    Accompagner votre repas de barbecue avec un verre de thé glacé sans sucre (riche en antioxydants) et aussi une bonne salade avec beaucoup de légumes crus peut fournir les antioxydants nécessaires pour contrecarrer les effets des HCA de la viande grillée dans votre corps.

    Soit dit en passant, même les légumes carbonisés sur le gril créent différentes substances cancérogènes telles que les acrylamides, il ne faut pas penser que l’effet négatif de la carbonisation s’applique uniquement aux viandes.

    8. Le gingembre – Le gingembre est TRÈS puissant pour votre santé ! Le gingembre contient plus de 25 différents antioxydants, ce qui le rend extrêmement efficace pour combattre les radicaux libres dans de nombreux différents systèmes du corps. Le gingembre est connu pour sa capacité à réduire les nausées et vomissements, ainsi que le mal des transports. En fait, le gingembre peut-être même plus efficace que la Dramamine, l’un des médicaments les plus couramment utilisés pour le mal des transports. Et parce que le gingembre n’a pas d’effets secondaires nocifs, comme de nombreux médicaments, il est très bon pour les nausées de la grossesse. Des études montrent en effet que seulement 1 gramme de gingembre avant une chirurgie est plus efficace que des médicaments standards anti-nausées post-chirurgicaux et les vomissements.

    Le gingembre est aussi un remède apaisant pour les maux de gorge causés par les rhumes et la grippe en raison de ses propriétés antivirales. Le gingembre aide aussi la toux et est un expectorant efficace. Essayez un thé fait avec de l’eau chaude mijotée, quelques tranches de gingembre et une petite quantité de miel plus du citron comme tonique lorsque vous êtes malade.

    Parce que le gingembre est un puissant anti-inflammatoire, il contribue à réduire la douleur et l’enflure de l’arthrite et des douleurs musculaires. Il se bat également contre le cancer, réduit le cholestérol et prévient les caillots sanguins qui peuvent provoquer des accidents vasculaires cérébraux ou des maladies cardiaques. J’aime ajouter parfois une tranche de racine de gingembre dans mes thés chauds, et bien sûr j’adore ajouter du gingembre sur le dessus de mes sushi ! Je prends quelques capsules de gingembre chaque jour, car il n’est pas aussi fréquemment utilisé dans les plats que d’autres épices.

    9. L’origan – Cette plante contient une huile qui est un agent très puissant anti-bactérien, anti-fongique et anti-virale, l’acide rosmarinique (également trouvé dans le romarin). L’huile d’origan a été utilisée pour traiter un large éventail de conditions d’infections bactériennes et virales, aux parasites et infections fongiques tenaces. Bien que l’huile d’origan soit le plus souvent utilisée à des fins médicinales, la plante elle-même peut fournir un grand nombre des mêmes avantages lorsqu’elle est consommée régulièrement.

    L’origan soulage également l’inflammation, interne ou externe et peut offrir un soulagement aux allergies, maux de tête et douleur, sans effets secondaires. L’origan est très élevé sur l’échelle ORAC de la valeur mesurée antioxydante.

    10. Le thym – L’ingrédient actif du thym est connu pour le traitement de la bronchite, les maux de gorge, la congestion de poitrine, la laryngite et l’asthme. Le thym est si efficace c’est souvent un ingrédient, sous forme de gouttes, contre la toux et un rince-bouche pour traiter l’inflammation et les infections. Le thym est également efficace pour aider l’estomac à soulager les gastrites, l’indigestion et les coliques.

    Le thym contribue à prévenir le cancer, améliorer la mémoire, traiter la maladie d’Alzheimer, calmer les nerfs et soulager la dépression, les cauchemars et l’insomnie. Une découverte intéressante à propos du thym montre qu’il stimule réellement la quantité de DHA (un ingrédient important dans les acides gras oméga 3) dans les cellules du cerveau, du cœur et des reins.

    Voici quelques avantages pour la santé de quelques-unes des autres plantes et  épices les plus populaires :

    • Le romarin, le curcuma, le gingembre et le basilic sont de puissants anti-inflammatoires.
    • Le cumin, le curcuma, la sauge aident à lutter contre la démence.
    • Le piment de Cayenne, le cumin, la coriandre et la cannelle aident à réguler l’insuline et la glycémie, ce qui facilite la perte de graisse.
    • La citronnelle, la noix de muscade, les feuilles de laurier et le safran ont un effet calmant.
    • L’ail, les graines de moutarde, l’aubépine, et la chicorée sont excellents pour le cœur.
    • Le basilic et le thym aident votre peau à devenir plus souple et plus lisse.
    • Le curcuma, l’ail, le basilic, la cannelle, le thym, le safran, l’ail et le gingembre stimulent le système immunitaire.
    • La coriandre, le romarin, le piment de Cayenne, le piment et le poivre noir peuvent aider à bannir la dépression.

    Il y a 3 épices spécifiques que personnellement je crois si puissantes que j’essaie de les prendre également sous forme de capsule chaque jour, car elles ne peuvent pas toujours être utilisées dans mes repas quotidiens… et ce sont:

    Le curcuma, la cannelle et le gingembre. Elles sont aussi très peu chères sous forme de capsules. J’ai l’habitude de prendre 2 capsules par jour de chacune de ces épices à moins d’utiliser de grandes quantités dans certains plats comme un plat de curry par exemple.

    Pimentez un peu votre vie, et profitez de tous ces super avantages pour la santé !

     

     

     

     

     

    Sources : Health and natural living

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 aliments riches en protéines végétales pour remplacer la viande

     
     
     
     
     
     
     
     

    Végétarien, flexitarien, vegan ou juste de moins en moins attiré par la consommation de viande, vous vous demandez par quoi remplacer les protéines animales ? Quinoa, amandes... Voici 8 aliments riches en protéines végétales et faciles à préparer qui peuvent la remplacer.

     

    Le quinoa : 13 g pour 100 g

    La petite graine star des menus végétariens est une pseudo-céréale qui ne contient pas de gluten. Même si sa teneur en protéines n’est pas la plus élevée, ses protéines sont complètes : le quinoa contient les 8 acides aminés essentiels que l’organisme ne produit pas.
    L’avis du nutritionniste Raphaël Gruman : "De manière générale, avec les protéines végétales pour obtenir de façon complète les 8 acides aminés essentiels il faut combiner 2 végétaux. Ce qui n’est pas le cas avec le quinoa."

     

     

    Les graines de chia : 17 g pour 100 g

    Les graines de chia originaires d’Amérique centrale sont les graines oléagineuses les plus riches en Oméga 3 (avec les graines de lin) et les plus riches en fibres. Comme les graines de courges (19g/100g) elles sont un bon pourvoyeur de protéines végétales. Les graines de courge sont un excellent cocktail de magnésium, phosphore, fer, zinc, potassium, vitamines A et B.
    L’avis du nutritionniste : "Les graines sont un très bon complément protéinique à saupoudrer sur une salade de crudités ou une assiette de légumes cuits."

     

     

    Les amandes : 21 g pour 100 g

    L’amande est très riche en protéines végétales et en acides gras insaturés. Elle a un effet anti-cholestérol et permet de prévenir les maladies cardio-vasculaires.
    L’avis du nutritionniste : "Les amandes sont très pratiques pour la collation. En grignoter une petite dizaine en en-cas."

     

     

    Les haricots rouges : 22,5 g pour 100 g

    Les haricots rouges sont une très bonne source de protéines végétales, d’antioxydants et de fibres. Il faut les faire tremper toute une nuit avant de les cuire (pendant 1h10).
    L’avis du nutritionniste : "Pour une bonne complémentarité des 8 acides aminés, l’idéal est de les consommer avec du riz ou du maïs."

     

     

    Les lentilles 25 g pour 100 g

    Vertes, blondes, corail, brunes, les lentilles se déclinent en un véritable arc-en-ciel de couleur. En plus d’être riches en protéines, elles ont un index glycémique très bas. Elles ne possèdent pas tous les acides aminés essentiels et doivent être associées à une céréale comme le riz.
    L’avis du nutritionniste : "La différence en protéines des différentes variétés est négligeable. A choisir selon ses préférences."

     

     

    Le beurre de noix : 25 g pour 100 g

    Extrêmement riche en protéines, zinc, phosphore, on aurait tort de se priver du beurre de noix sous prétexte qu’il a un taux de matière grasse élevé. Il suffit de le déguster avec parcimonie, au petit-déjeuner ou au goûter sur une tartine, en cuisine en remplacement du beurre.
    L’avis du nutritionniste : "En consommer une cuillère à café par repas associé à du pain complet pour faire le plein d’acides aminés essentiels."

     

     

    Les protéines de soja déshydratées : 45 g pour 100 g

    Fabriquées à partir de soja, les protéines de soja déshydratées sont très riches en protéines. Elles sont bien pratiques pour préparer des bolognaises ou des lasagnes sans viande. Elles doivent être réhydratées avant d’être cuisinées.
    L’avis du nutritionniste : "Le soja agit comme un "hormone-like", il est déconseillé aux enfants."

     

     

    La spiruline (58 g de protéines pour 100 g)

    Cette algue venue d’Asie se démocratise et c’est tant mieux car elle possède le taux le plus élevé de protéine végétale. La spiruline concentre également tous les acides aminés essentiels. C’est une excellente alternative à la viande même si on n’en consomme qu’une toute petite quantité. A saupoudrer sur ses salades, à ajouter à ses jus healthy.
    L’avis du nutritionniste : "Elle provient souvent de pays étrangers. Pour un gage de sécurité de production, on la préfère d’origine française ou européenne."

     

    Publié par Jessica Xavier, journaliste santé et validé par Raphaël Gruman, nutritionniste

     

     

     

     

     

    Sources : 

    Entretien avec Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur du Régime MIND pour le cerveau, Editions Leduc. S
    - Le grand livre des protéines végétales, Anne Dufour, Carole Garnier, Editions Leduc.S
    - Amande, Sésame, avocat… 150 recette végétariennes à base d’oléagineux, Claude et Emmanuelle Aubert, Terre Vivante
    - Table de composition nutritionnelle Ciqual 2016

    medisite.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique