• Parlons Bien-Être

  • Incluez de la linette dans votre alimentation quotidienne et profitez de 10 bienfaits exceptionnels

     

     

     

     
     
     
     
     
     
    Même si la majorité de ses propriétés n'agissent qu'au niveau interne, la consommation de linette peut aussi nous permettre de freiner le vieillissement prématuré de la peau et de retarder l'apparition des rides.
     

    La linette (linum usitatissimum) est une plante herbacée utilisée dans l’industrie textile et alimentaire.

     

    Ces dernières années, elle est devenue de plus en plus populaire, car il a été prouvé que ses nutriments ont une grande variété d’applications médicinales et cosmétiques.

    Ses graines sont riches en acides gras oméga 3, en antioxydants et en d’autres substances essentielles, qui forment un complément alimentaire idéal pour améliorer notre santé.

    De fait, grâce à sa qualité nutritionnelle, la linette est bien souvent recommandée dans les régimes alimentaires qui ont pour but d’aider ceux qui le souhaitent à perdre du poids.

    Dans cet article, nous allons partager avec vous les différentes raisons pour lesquelles il est important d’inclure de la linette dans notre régime alimentaire quotidien.

    Vous allez être surpris !

    1. Elle nous aide à perdre du poids

    Bajas de peso muy rápido

    Les fibres végétales contenues dans la linette en font un excellent allié pour perdre du poids de manière saine.

    Ces nutriments permettent d’améliorer les processus digestifs et d’augmenter la sensation de satiété, pour éviter la consommation excessive de calories.

     

    2. Elle régule notre taux de cholestérol

    Son apport important en fibres solubles empêche l’oxydation du cholestérol dans les artères, tout en facilitant son élimination de manière naturelle.

    Les fibres ont le pouvoir d’adhérer aux lipides dangereuses et d’éviter qu’elles ne se retrouvent bloquées dans le flux sanguin.

    3. Elle combat les troubles inflammatoires

    Soulage-l-arthrite-500x334

    De nombreux experts pensent que l’origine de la plupart des maladies chroniques se trouve dans la perte de contrôle de l’organisme sur les processus inflammatoires qui se manifestent en son sein.

    La linette contient une substance appelée acide linoléique, qui dispose d’une action anti-inflammatoire excellente pour notre organisme.

    Consommer quotidiennement de la linette permet de prévenir et de traiter :

    • La gastrite
    • La tendinite
    • La colite
    • L’arthrite
    • L’ostéoarthrite

    4. Elle lutte contre le cancer

    Les graines de lin contiennent 27 composés anticancérigènes qui ont une action très importante tant dans la prévention que dans le traitement du cancer.

    La lignine, son composé actif principal, dispose d’un effet antioxydant supérieur à celui de la vitamine E.

    Grâce à ses propriétés, la linette nous protège face aux dommages cellulaires et réduit la présence des tumeurs malignes qui affectent les seins.

    5. Elle favorise le contrôle hormonal

    controle-hormonal

    De nombreux nutritionnistes s’accordent à dire qu’il s’agit d’un aliment idéal pour les femmes ménopausées, ou qui souffrent de problèmes hormonaux.

    En effet, la linette contient des phyto-œstrogènes, qui permettent d’équilibrer la charge hormonale.

    En consommer permet d’augmenter la fertilité et de contribuer à contrôler les symptômes physiques dus à la diminution de la production d’œstrogènes.

    6. Elle améliore la digestion

    Les fibres végétales, solubles et insolubles, sont utiles pour traiter les problèmes digestifs, comme l’acidité stomacale, la gastrite et la constipation.

    Grâce à leur grande capacité d’absorption, elles permettent de diminuer l’excès d’acides gastriques et de prévenir la formation d’ulcères.

    Elles sont également des lubrifiants et des laxatifs naturels, qui permettent de faciliter l’expulsion des déchets de l’organisme, sans altérer le pH naturel de la flore intestinale.

    7. Elle nous donne de l’énergie

    Bon-pour-les-sportifs-500x333

    Malgré sa pauvreté en calories, la linette dispose d’une importante valeur énergétique, dont nous pouvons profiter pour améliorer notre rendement physique et mental.

    Consommer des graines de lin permet de stimuler la perte de calories, tout en augmentant l’énergie durant les entraînements sportifs.

    8. Elle protège notre santé cardiovasculaire

    Grâce à son apport en acides oméga 3 et en antioxydants, la linette est un remède formidable pour prévenir les caillots sanguins et le durcissement des artères.

    Ses propriétés sont efficaces si elles sont exploitées dans le cadre d’un régime alimentaire adéquat et de bonnes habitudes de vie.

    9. Elle prévient le vieillissement prématuré

    Previent-le-vieillissement-premature-500x334

    Les vitamines antioxydantes que contient cet aliment sont idéales pour prévenir l’apparition du processus de vieillissement prématuré, déclenché par l’action des radicaux libres.

    Parmi celles-ci, on retrouve :

    • Les vitamines du complexe B, notamment l’acide folique
    • La vitamine C
    • La vitamine E

    10. Elle combat la rétention d’eau

    Grâce à son apport significatif en minéraux et en fibres, cet ingrédient stimule le fonctionnement des reins pour augmenter l’expulsion des liquides et du sodium.

    Son action diurétique désenflamme les tissus et empêche qu’ils ne retiennent de l’eau en excès.

    Les propriétés de la linette peuvent être obtenues par l’intermédiaire d’une consommation régulière de ses graines, avant ou pendant chaque repas principal.

    L’idéal est de les ingérer sous forme de farine pour faciliter leur digestion.

    Vous pouvez aussi ajouter directement des graines dans vos salades, soupes, smoothies, ainsi que dans beaucoup d’autres recettes !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les jeunes qui ne mangent pas bien au petit déjeuner

    manquent de nutriments

     

     

     

     

     

     

     
    C'est le premier repas après une longue période de jeûne qui nous fournira de l'énergie pour toute la journée, il est donc recommandé de prendre un petit déjeuner équilibré.

    Une longue nuit, des rêves et je me lève sans petit déjeuner. C’est l’image classique du lundi dans la chambre d’un jeune étudiant ou travailleur.

    Le pire de cette procédure est que nous sacrifions souvent des nutriments importants lors du petit-déjeuner.

    Peu importe combien de fois nous en parlons. Il ne faut pas perdre de vue que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée.

    Cela nous permet de commencer la journée du bon pied. Entre autres choses, nous fournissons à l’organisme toutes les substances alimentaires qui définissent notre santé et nos performances quotidiennes.

    Le mieux est de bien le faire. Le manque de nutriments peut générer de nombreux problèmes à court, moyen et long terme. En fait, ne pas prendre un bon petit-déjeuner a des effets négatifs inattendus sur la jeune population.

    Commencer la journée le ventre plein est une priorité

    prendre un petit-déjeuner pour gagner de l'énergie

     

    Le matin marque le jalon de la vie quotidienne de chaque individu. C’est précisément à ce moment-là que nous devons définir et ingérer toutes les denrées alimentaires nécessaires pour assumer la charge énergétique du reste de la journée.

    Bien sûr, le petit déjeuner représente la première nourriture que nous mangeons après 8 ou 10 heures de sommeil et d’inactivité. Ce faisant, nous fournissons à notre corps le glucose nécessaire pour effectuer nos activités quotidiennes.

    Quand nous sommes jeunes, la façon dont nous traitons ce repas sera une projection de notre constitution corporelle, de nos habitudes alimentaires et de notre santé dans un proche avenir.

    La carence en nutriments affecte l’absorption de fer dans le corps

    Avoir un bon petit déjeuner, c’est avoir une meilleur qualité de vitamines utiles et de minéraux qui seront utilisés efficacement pour faire face aux tâches quotidiennes.

    La carence en fer est l’un des principaux problèmes des personnes qui ne mangent pas le matin.

    • En fait, il est connu que ceux qui sautent ce repas ont des problèmes pour ingérer et absorber le fer.
    • Cet élément est essentiel pour l’oxygénation des cellules, et aussi pour le bon fonctionnement du système immunitaire.
    • Ajouté à cela, le fer est important pour éviter l’anémie clinique, à la fois chez les jeunes que chez les adultes.

    Trois choses que vous perdez quand vous ne prenez pas de petit-déjeuner

    le petit-déjeuner est un repas essentiel

     

    Le manque de nutriments propre au jeûne nous empêche de développer des activités physiques exigeantes pendant la journée.

    En fait, aller à la gym sans avoir pris de petit déjeuner nous fera perdre de la masse musculaire. La chose logique est de manger avant ou après l’entraînement.

    Après tout… Qui peut faire de l’exercice sans manger avant ?

    Les activités intellectuelles développées à l’université ou au travail ne seront pas non plus favorisées par le jeûne.

    Le manque de fer et d’autres substances alimentaires empêche l’oxygénation adéquate au cerveau. Ce qui entrave notre concentration et notre apprentissage.

    Et comme si cela ne suffisait pas, ne pas manger nous met de mauvaise humeur. Cet effet se produit en raison de faibles niveaux de glucose, d’une diminution de la fonction cérébrale et des signaux que notre corps nous envoie lorsque l’approvisionnement régulier en nourriture échoue.

    Ce n’est pas un moyen pour perdre du poids

    Certains jeunes évitent de prendre leur petit-déjeuner car ils pensent à tort que cela permet de perdre du poids.

    Bien au contraire, le jeûne peut générer un métabolisme incontrôlé et une plus grande propension à l’obésité. Entre autres choses, en raison du manque de nutriments nécessaires.

    Tout cela arrive parce que le corps est forcé d’administrer et de stocker les quelques fournitures qu’il avait auparavant.

    De cette façon, le métabolisme fonctionnera « à mi-chemin » et les graisses inutiles pourraient s’accumuler.

    Par conséquent, aujourd’hui, on croit qu’un petit-déjeuner équilibré est le pire ennemi de l’obésité. De plus, l’hormone pancréatique responsable du traitement des sucres a une meilleure performance durant les premières heures de la journée.

    Il n’est pas étrange que les entraîneurs sportifs et les nutritionnistes nous suggèrent de manger le matin et à midi. Cela permet de diminuer progressivement la consommation de nourriture l’après-midi et le soir.

    Vers une alimentation équilibrée

    Le manque de nutriments ne contribue en rien à la construction d’un corps mince, fin et en forme. En fait, l’un des grands avantages de manger le matin est qu’à ce moment-là, nous pouvons consommer presque n’importe quel type de nourriture.

    Par conséquent, il est recommandé que la prise de graisse soit faite principalement à partir de 7 heures du matin et jusqu’à 4 heures de l’après-midi. Bien sûr, l’idéal est de maintenir un apport équilibré de protéines, de glucose et de minéraux.

    En bref, la bonne chose à faire est de consommer des petits-déjeuners copieux, de bons déjeuners, des collations modérées et des dîners légers.

    Une carence en nutriments au début de la journée peut être nocif à long terme.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • A quoi sert le corossol ?

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Bien que nous puissions tirer profit de toute la plante, c'est-à-dire de ces feuilles, ces fruits, ces fleurs, ces racines, ces tiges ou son écorce, la plupart des propriétés médicinales du corossol se trouvent dans ses feuilles.
     
     
     

    Le corossol est une plante poussant dans les Caraïbes en Amérique centrale et du Sud. Apprenez-en plus sur les propriétés nutritives et salutaires de cette plante sauvage, originaire du Pérou.

     

    Les caractéristiques du corossol

    Le corossol se compose principalement d’eau, sa chair offre des dizaines d’éléments nutritifs, tels que de fortes doses de vitamine C, aidant à maintenir un taux d’antioxydant dans le corps stable et sain.

    Il possède aussi des protéines, des minéraux, du potassium, du calcium, du phosphore, du fer et des lipides. Cependant, ce fruit possède aussi une forte valeur calorique à cause des hydrates de carbone qu’il contient, il n’est donc pas conseillé d’en consommer trop au cours d’un régime amaigrissant.

    corrosol2

    La pulpe de corossol peut être consommée diluée avec de l’eau ou du jus pour profiter de ses propriétés diurétiques. Il est un puissant régulateur des fonctions de l’organisme, il lutte contre l’hypertension, les maladies des voies respiratoires (surtout consommé froid), il purifie et maintient la santé du foie et régule les niveaux de sucre dans le sang (idéal pour les personnes ayant du diabète).

    Vous pouvez aussi manger les feuilles de corossol, pour traiter des cas d’oreillons, de nervosité ou d’insomnie. L’utilisation d’un mélange d’une poignée de feuilles et de fleurs de cette plante peut faire une infusion sucrée avec du miel traitant les états grippaux, ou bien encore pour améliorer la convalescence après une opération.

    Le corossol a très peu d’effets secondaires, mais il n’est pas recommandé aux femmes enceintes de le consommer en excès (un morceau de temps en temps est autorisé). Vous pouvez prendre la plante entière, c’est-à-dire les feuilles, fruits, fleurs, tiges, racines et l’écorce, avec tout médicament. Le morceau avec le plus de «pouvoir» nutritifs sont les feuilles. En Amérique, elles sont consommées comme un thé ou en smoothie. La pulpe est utilisée pour faire des smoothies, des jus de fruits, de la crème glacée et des desserts. Le goût est délicieux et sucré.

    Les autres noms de ce fruit sont : catuche, catoche, masasamba, chachiman, Graviola, huana Huana brésilien, sapote, araticú, tout dépend langue ancestrale ou de la région où il est cultivé. De même, son nom scientifique est Annona muricata.

    corrosol

    Les usages médicinaux du corossol

    Les graines en poudre sont utilisées en tant que répulsif d’insectes lorsqu’elles sont étalées sur la peau, l’eau des feuilles est également indiquée pour éliminer les poux et les lentes en l’appliquant sur le cuir chevelu.
    Vous pouvez faire un smoothie avec trois feuilles corossol et une tasse d’eau et boire à jeun pendant une semaine  pour améliorer les symptômes de la chimiothérapie ou des médicaments très forts.Le fruit du corossol, lorsqu’il est consommé encore vert, est bon contre la jaunisse, une maladie qui affecte la couleur de la peau, tournant jaunâtre. Il faut juste le couper en trois morceaux, retirer les graines et mélanger. À filtrer et à consommer sucré avec du miel, car à ce stade le goût est un peu amer.

    • Faire un thé avec les feuilles de cette plante peut prévenir les hémorragies internes.
    • La liste complète des propriétés médicinales de goyave :
    • Il combat la pression sanguine trop élevée
    • Il sert pour traiter l’asthme, une maladie caractérisée par une obstruction de la respiration
    • Il empêche les cellules cancéreuses de se reproduire 
    • Il réduit l’augmentation du sucre dans le sang
      (diabète)
    • Il lutte contre les troubles hépatiques
    • Il a la capacité de réduire les tumeurs, les tissus anormaux qui produisent une augmentation de volume
    • C’est un excellent insecticide, il aide à éliminer les insectes tels que les moustiques
    • C’est un merveilleux anti-amibien, c’est-à-dire qu’il lutte contre les parasites tels que les acariens
    • C’est un expectorant, il aide à traiter toutes sortes de maladies liées au système respiratoire, y compris la bronchite ou l’asthme
    • Il est vasodilatateur grâce à ses feuilles qui empêchent une mauvaise circulation
    • Les feuilles sont de puissants sédatifs, utilisées pour calmer les nerfs et le stress et mieux dormir
    • C’est un anti-paludique, il lutte  contre les symptômes de cette maladie, caractérisée par de la fièvre, des maux de tête et des muscles
    • Il favorise la sécrétion de lait, idéal pour quand une femme allaite et que le lait n’est pas bon ou trop rare
    • C’est un anti-spasmodique, il aide à prévenir ou traiter des contractions musculaires involontaires
    • C’est un anti-ulcéreux
    • Il aide à guérir les blessures et est très bon contre la gastrite
    • C’est un anti-diarrhéique : soit par une infection ou par des troubles de l’alimentation

    Les effets secondaires du corossol

    Comme c’est un anti-microbien, s’il est consommé à des doses élevées, il peut modifier la flore intestinale et provoquer une constipation ou une diarrhée. Il est nécessaire de consommer ce fruit avec modération, à commencer par une dose minimale, puis augmenter chaque jour ou chaque semaine.

    À son tour, par son action vasodilatatrice et hypotensive, il n’est pas indiqué chez les personnes qui ont des problèmes de cœur ou sanguins. Idem chez les femmes enceintes, mais il est bon après l’accouchement pour avoir assez de lait.

    Le corossol et le cancer

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

    Il est important de faire un paragraphe sur la relation entre le cancer et corossol. En effet, diverses recherches ont démontré un lien entre l’écorce, les feuilles, les racines et les fruits de cette plante et son action sur les cellules de l’organisme. Cette plante ferait donc partie de la famille des alicaments « anti-cancers ». De plus, ce fruit sert également à réduire les symptômes de séances de chimiothérapie, en particulier en ce qui concerne les vomissements, les étourdissements et les nausées.

    Le corossol agit contre les cancers : du sein, de l’ovaire, du côlon, de la lymphe, du foie, de la thyroïde, du pancréas, de la prostate, des reins et des poumons.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 9 aliments à manger le soir pour un ventre plat

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour avoir un ventre plat, nous devons être patient et mélanger les aliments diurétiques et naturels à une activité physique fréquente pour brûler plus de graisses.
     

    Vous souhaitez avoir un ventre plus plat ? Une telle aspiration, comme vous le savez, requiert trois clés de base : la constance, les exercices et une bonne alimentation.

     

    Vous n’y arriverez pas en un jour, et pas non plus en une semaine. C’est au bout de plusieurs semaines que vous commencerez à percevoir une baisse de volume et une plus grande fermeté, moins de flaccidité et quelques tailles en moins.

    Au-delà de l’aspect physique, il est important de surveiller le volume de son ventre pour une raison très importante : la santé.

    Il ne faut pas oublier qu’un ventre ballonné est lié à un plus fort risque de souffrir de problèmes cardiovasculaires.

    Ainsi, cela vaut la peine de mettre la main à la pâte et pour cela, rien de tel qu’un bon régime alimentaire.

    Aujourd’hui, nous voulons vous donner une liste des aliments à manger lors de vos dîners, qui vous aideront à obtenir un ventre plat.

    1. Oui aux légumes verts pour un ventre plat

    La manière la plus rapide d’avoir un ventre plat est de consommer des légumes verts chaque jour.

    Mais, comme vous le savons, lors du dîner, il faut choisir minutieusement ses légumes pour éviter les digestions trop lourdes et favoriser un sommeil agréable.

    • Les légumes les meilleurs pour le dîner sont le chou frisé, les épinards et la laitue.
    • Mais sachez que s’ils s’avèrent trop lourds pour vos intestins, nous vous recommandons de les faire cuire à la vapeur.
    • Ainsi, ils conserveront une bonne partie de leurs propriétés et ils faciliteront un bon repos, surtout si vous consommer un peu de salade lors de votre dîner.

    2. L’huile d’olive

    Ne bannissez pas l’huile d’olive de votre régime alimentaire et n’ayez pas peur d’en consommer tous les jours pour obtenir un ventre plat.

    Les acides gras de l’huile d’olive vierge extra comme, par exemple, l’acide oléique, peuvent nous aider à renforcer la décomposition des graisses les plus résistantes de notre corps, surtout celles du ventre.

    • Assaisonnez vos salades avec de l’huile d’olive : votre santé et votre ligne vous en remercieront.

    3. Une infusion à la menthe

    Avant de vous coucher, n’hésitez pas à vous préparer une bonne infusion à la menthe.

    En plus d’agir comme un relaxant musculaire, la menthe vous aide à purifier l’organisme. C’est un anti-inflammatoire très puissant et un allié fabuleux pour la santé hépatique.

    • Vous pouvez prendre jusqu’à deux tasses d’infusion de menthe par jour.

    Souvenez-vous que le meilleur moment pour favoriser votre bien-être et la perte de poids est le soir (car c’est le moment où le foie et ses fonctions se renouvellent).

    4. Les algues kelp

    Si vous n’avez jamais entendu parler des algues kelp, c’est le moment de les découvrir. Elles sont appréciées grâce à leur haute teneur en iode et car elles régulent notre taux de métabolisme (la vitesse à laquelle le corps brûle les graisses).

    De plus, les algues kelp sont riches en multiples vitamines, idéales pour favoriser la décomposition de la graisse du ventre et soulager la rétention d’eau.

    Procurez-vous-en dans les rayons spécialisés de votre supermarché. Elles vont vous enchanter !

    5. Les asperges

    Les asperges sont délicieuses. Consommez celles que vous préférez, blanches, violettes ou vertes, car elles sont toutes excellentes pour la santé.

    Elles sont pleines de vitamines (A, du groupe B, C et E), ainsi que de minéraux comme le zinc ou le potassium, nécessaires pour favoriser l’élimination de l’excès de liquides dans notre corps.

    6. Les tomates

    Les tomates plaisent beaucoup et sont excellentes dans le dîner, si elles sont mélangées à un peu de protéines.

    • Les tomates sont pleines d’antioxydants et nous aident à perdre du poids : elles luttent contre l’inflammation et la rétention d’eau dans le corps.
    • De plus, grâce à la leptine qu’elles contiennent, un type de protéine, elles régulent le métabolisme et donnent une plus grande sensation de satiété.

    7. Les pastèques

    Les pastèques, en plus de l’eau qu’elles contiennent, sont très riches en potassium, un minéral essentiel pour la bonne élimination de l’excès de liquides dans l’organisme.

    De plus, les pastèques sont très riches en vitamine C et prennent soin de notre système immunitaire en luttant contre les inflammations.

    Motivez-vous pour préparer de délicieuses salades dans lesquelles vous pouvez ajouter un peu de pastèque. Vous allez adorer !

    8. Les concombres

    Le concombre sont en réalité un membre de la famille des pastèques et des melons. Ils partagent donc les mêmes vertus amincissantes que ces derniers.

    Ils sont rassasiants, diurétiques et pleins de vitamines. Dans vos dîners, vous pouvez les couper en fines lamelles et les servir assaisonnés d’un peu de vinaigre de cidre de pomme.

    9. Les artichauts

    Les artichauts sont excellents et idéaux pour les dîners.

    Ils sont riches en fibres, luttent contre les ballonnements du ventre, contiennent peu de calories, sont nutritifs et bien sûr, délicieux.

    • N’oubliez pas non plus que les artichauts sont des légumes qui renforcent la santé hépatique.
    • Tout aliment qui prend soin de la santé du foie est idéal pour les dîners, car comme vous le savez, pendant la nuit, cet organe mène d’importantes tâches de détoxification.

     

    Pour conclure, si vous souhaitez perdre du ventre, il est nécessaire d’être constant et d’associer une alimentation saine, variée et équilibrée à des exercices.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 10 antibiotiques naturels les plus puissants

    connus de l’humanité

     

     

     

     

     

     

    L’introduction des antibiotiques dans le domaine de la médecine a sauvé d’innombrables vies, transformant les infections graves et mortelles en maladies temporaires. Cependant, avec les millions, si ce n’est les milliards de prescriptions d’antibiotiques que les médecins ont remplies au cours des années, il y a un prix à payer: les micro-organismes s’adaptent à nos techniques. Nous avons maintenant ce qu’on appelle des « superbactéries ».

     

    Le problème des superbactéries

    Les superbactéries ne répondent pas aux antibiotiques habituellement prescrits – en fait, elles y sont résistantes. Alors que nos méthodes pour tuer les bactéries indésirables dans notre corps se sont développées, leurs méthodes de riposte se sont renforcées. Aujourd’hui, nous devons prendre des mesures sérieuses pour faire face au problème de la résistance aux antibiotiques afin que nous puissions à nouveau prendre le dessus sur les micro-organismes pathogènes.

    La nouvelle vague des traitements naturels

    Beaucoup de gens se tournent maintenant vers les antibiotiques naturels pour lutter contre les infections bénignes et limitent ainsi la prévalence des bactéries résistantes aux antibiotiques. Pour le faire correctement, cependant, il est important de comprendre quels types d’antibiotiques existent et ce qu’ils font réellement.

    Choisir un antibiotique naturel

    Les antibiotiques peuvent combattre les bactéries, les champignons et certains parasites. Les antibiotiques naturels peuvent être divisés en antibactériens et antifongiques. Alors que les antibiotiques médicaux sont généralement conçus pour faire les deux, la variété de la nature a généralement des fonctions assez spécifiques.

    Assurez-vous de parler avec votre médecin à propos de quel type d’antibiotique naturel est approprié pour aider à traiter votre maladie spécifique. Cette information n’est pas destinée à remplacer un conseil médical professionnel, un diagnostic ou un traitement. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou un autre fournisseur de soins de santé qualifié pour toute question concernant votre maladie et / ou médicament actuel. Ne négligez pas les conseils médicaux professionnels ou ne tardez pas à demander des conseils ou des traitements en raison de quelque chose que vous avez lu ici.

    Antibactériens naturels

    Les antibactériens sont utilisés contre E. Coli ou la Salmonelle, H. pylori, les otites, l’angine streptococcique ou les infections de plaie.

    • Vinaigre de cidre (1)
    • Extrait de gingembre (2)
    • Extrait d’oignons (3)
    • Racine de raifort (4)
    • Piment Habanero (5)
    • Curcuma (6)
    • Extrait d’ail (7)
    • Miel brut (9)
    • Huile essentielle d’origan (10)

    Antifongiques naturels

    Les antifongiques sont utilisés contre la prolifération du candida albicans, le pied d’athlète, les éruptions cutanées ou les infections à levures.

    • Extrait de racine d’échinacée (8)
    • Vinaigre de cidre (11)
    • Extrait de gingembre (12)
    • Curcuma (13)
    • Extrait de miel brut (14)

    Pour traiter une maladie spécifique, ces ingrédients sont généralement disponibles sous forme de complément ou de teinture. Assurez-vous de consulter votre médecin pour connaître la dose appropriée. Vous pouvez également manger tous ces aliments au quotidien pour favoriser la prévention. Utilisez ces recettes pour commencer :

    Recettes au vinaigre de cidre

    Recette puissante à l’ail et au miel

    Recette du lait d’or au curcuma

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 aliments riches en potassium à ajouter à votre alimentation

     

     

     

     

     

     

     
    Le potassium est un minéral qui aide notre corps à atteindre un meilleur développement et une meilleure croissance, il est donc essentiel de connaître les aliments riches en ce minéral pour les ajouter à notre alimentation.

    Notre corps a besoin de divers minéraux pour se fournir et fonctionner sainement, dont le potassium. Dans cet article, nous vous présentons une liste d’aliments riches en potassium que nous vous conseillons de consommer dans le cadre d’un régime équilibré.

    En effet, en ayant un régime équilibré, nous pouvons nous procurer divers minéraux et vitamines afin d’avoir une bonne santé physique et mentale.

    Le potassium est un minéral qui se loge dans les électrolytes du corps et l’aide à grandir.

    Il remplit également d’autres fonctions telles que :

    • Réguler la tension artérielle
    • Gérer l’activité neuromusculaire
    • Maintenir l’équilibre électrolyte
    • Maintenir l’équilibre acido-basique
    • Activer certaines enzymes
    • Métaboliser les glucides
    • Produire des protéines
    • Prévenir les maladies

    Grâce à ses propriétés, il est important de l’inclure dans nos habitudes alimentaires.

    Vous avez peut-être entendu dire qu’un des aliments riches en potassium les plus célèbres est la banane, ce qui est très vrai, mais ce n’est pas le seul. Nous vous parlerons ici de dix autres aliments riches en potassium.

    1. Les carottes

    Les carottes font partie des aliments riches en potassium

     

    Pleine de vitamine A, de nutriments et d’antioxydants, la carotte est également très riche en potassium. Pour 100 grammes de carotte, on peut compter 321 mg de potassium.

    En outre, c’est un légume très polyvalent, que nous pouvons utiliser pour les salades, les soupes, les sauces et même les desserts.

    2. La citrouille

    Un autre aliment avec une grande quantité de vitamines et de minéraux tels que le potassium est la citrouille. Pour 100 grammes, nous aurons 190 grammes de potassium.

    C’est un ingrédient idéal pour différents types de soupes, de ragoûts, bouillons et gâteaux. N’oubliez pas de profiter de la saison de la citrouille pour l’intégrer à vos repas.

    3. Le melon

    Pour 100 grammes de melon, on compte 267 mg de potassium. C’est un aliment riche, juteux et très nutritif.

    Il aide également le corps à se réhydrater et peut être consommé en collation ou en complétant en garniture des plats plus élaborés.

    4. La pastèque

    La pastèque figure également dans notre liste d’aliments riches en potassium. C’est un fruit sucré et très juteux. Il contient beaucoup d’eau, donc il aide à hydrater le corps.

    Avec une seule tranche de pastèque, notre corps reçoit 320 mg de potassium.

    5. Les raisins

    C’est un fruit populaire et qui peut être inclus dans presque toutes les recettes, de l’ingestion brute à l’utilisation comme ingrédient pour décorer les desserts.

    Dans le cas des raisins secs, pour 100 grammes, nous obtenons 749 mg de potassium. En plus d’être une excellente source de ce minéral, il soulage également la constipation grâce aux fibres qu’il contient.

    6. Le germe de blé

    Le potassium est également présent dans les céréales, comme c’est le cas avec le germe de blé, à savoir 1,09 g pour 100 grammes.

    L’inconvénient du germe de blé est que les huiles qu’il contient se gâchent facilement, le rendant rance et détériorant ses propriétés. Vous devez donc être prudents lors de son stockage.

    7. Les pistaches

    La pistache fait partie des aliments riches en potassium

     

    C’est un fruit sec, petit, salé et délicieux qui nous apporte 1 gramme de potassium pour 100 grammes de pistaches.

    Bien sûr, vous devez vous rappeler que lorsque vous mangez des pistaches, il est important d’avoir une bonne quantité d’eau à portée de main, car son importante teneur en sel génère une grande soif.

    8. Les champignons

    Ce type de champignons frais a une quantité de 318 mg de potassium pour 100 grammes de champignons.

    En plus du potassium, ils fournissent également une grande quantité de vitamine B5, qui peut soulager les effets de la migraine et du stress.

    9. Le poulet 

    Le potassium est également présent dans la viande blanche, comme le poulet. Avec d’autres nutriments et vitamines, comme la B3, le poulet fait donc partie des aliments riches en potassium. Pour 100 grammes, nous trouvons 264 mg de potassium.

    La viande de poulet, en particulier le blanc, est une viande douce et tendre, qui peut être utilisée de différentes façons, comme dans des bouillons, des ragoûts, des salades, des sandwiches, ou comme plat principal.

    10. Le poisson bleu

    Avec 384 mg de potassium pour 100 grammes, le poisson est aussi une source riche en potassium.

    Il est important de ne pas le confondre avec d’autres types de poisson, comme certains en contiennent très peu.

    En voici quelques exemples :

    • La truite
    • Le thon
    • Le hareng
    • La carpe
    • Le maquereau

    Comme nous pouvons le voir, le potassium se trouve dans une grande quantité et variété d’aliments, le garder dans notre alimentation n’est donc pas difficile.

    Pouvons-nous tomber malade en raison d’un manque ou d’un excès de potassium?

    Bien que le potassium soit un élément clé pour notre santé, il n’est tout de même pas conseillé d’en consommer en trop grande quantité.

    Vous devez donc trouver la bonne quantité, en évitant à la fois d’en avoir trop ou pas assez.

    Les conséquences d’une carence en potassium dans le sang est une maladie appelée hypokaliémie, qui peut présenter des symptômes tels que :

    • Faiblesse musculaire
    • Fatigue
    • Crampes
    • Diminution des réflexes

    D’autre part, l’excès de potassium peut générer une hyperkaliémie, une maladie qui peut générer :

    • Faiblesse
    • Problèmes respiratoires
    • Nausées et vomissements
    • Problèmes cardiovasculaires
    • Problèmes neuromusculaires

    Il est nécessaire d’effectuer un test sanguin pour savoir si vous souffrez de l’une de ces maladies. Si c’est le cas, vous devrez aller chez le médecin pour recevoir un traitement adéquat.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le citron : de la vitamine C en abondance,

    mais bien d’autres vertus…

     

     

     

     

     

     

    Le naturopathe français Raymond Dextrait écrivait, à propos des bienfaits du citron: « Nous ne nous étonnons même plus devant les résultats merveilleux dûs aux citrons, tellement ceux-ci nous sont devenus coutumiers. »

     

    citrons

    Un fruit à la couleur de l’or pour toutes les richesses de santé qu’il nous offre.

    Le citron est un fruit que nous associons facilement à la confection de boisson pour lutter contre les refroidissements tels que rhume et grippe. Nous sommes tous conscients de la richesse en vitamine C de ce fruit. Cependant, le citron a bien plus à nous offrir.

     

    Athénée vanta le pouvoir antivenimeux du citron. Il révèle que deux condamnés devaient être livrés aux vipères. Ils eurent l’idée de consommer des citrons. Tout à fait immunisés, les terribles morsures des reptiles n’eurent aucun effet sur eux.

    Le naturopathe français Raymond Dextrait écrivait, à propos du citron: « Nous ne nous étonnons même plus devant les résultats merveilleux dûs aux citrons, tellement ceux-ci nous sont devenus coutumiers ».

    Le Dr Ed Bertholet, pour sa part, disait ceci: « les citrates de soude et de potasse ont un pouvoir dépurateur remarquable; ils diminuent la viscosité sanguine, en débarrassant le sérum des substances mucoïdes qui l’encrassent et qui diminuent sa vitalité ainsi que sa capacité de fournir la thrombine (ferment coagulent), utile pour la cicatrisation et l’oblitération des vaisseaux lésés. Le sang ayant perdu sa viscosité anormale, devient plus fluide et circule plus aisément dans les vaisseaux sanguins, d’où rapide diminution de la pression artérielle; son sérum peut alors filtrer plus librement au travers des parois capillaires, ce qui permet un apport plus régulier et plus abondant de substances nutritives aux cellules constitutives des organes dont les fonctions biologiques s’accomplissent alors avec beaucoup plus de facilité. »

    En d’autres termes, le citron contribue favorablement à améliorer la qualité et la circulation du sang dans l’organisme, ce qui a pour effet de nourrir adéquatement les cellules de l’organisme, pour notre plus grand bien et une meilleure santé.

    Composition

    Le citron contient un peu de vitamine A, de vitamines B1 et B2 ainsi que des bioflavonoïdes et de la pectine. Mais c’est la vitamine C qui est de loin la plus présente dans ce fruit. On estime une moyenne de 50 mg de vitamine C pour 100 g de fruit. Il contient également des caroténoïdes et des coumarines. Tous ces composants sont de puissants antioxydants et confèrent également au citron de puissantes qualités antiseptiques.

    Le citron étant particulièrement riche en vitamine C, rappelons que celle-ci joue un rôle important dans le développement des os et des dents, dans l’intégrité du tissu sanguin et des capillaires; elle tend à normaliser la pression sanguine et le taux de sucre dans le sang; elle protège le cristallin et stimule la surrénale et la fonction ovarienne. Elle est un puissant antioxydant et permet également de contrer favorablement les effets néfastes du stress.

    Un fruit acide qui alcalinise le sang!

    Certains praticiens déconseillent le citron pour son acidité, en l’accusant de déminéraliser l’organisme. Cette condamnation du citron est tout à fait non fondée. Il est établi que les citrates sont brûlés dans l’organisme et laissent un résidu moyennement alcalin. Les sels acides des acides organiques perdent par oxydation, au cours du métabolisme, leur acidité primitive et donnent lieu à la formation de carbohydrates alcalins possédant les propriétés et les caractéristiques des bases. Loin de décalcifier l’organisme, de nuire au squelette, l’acide citrique a un effet déterminant dans la rétention du calcium. De plus, il est établi que le calcium a besoin d’acidité pour être assimilé.

    Utilisation thérapeutique du Citron

    Pouvoir antiseptique

    Puissant antiseptique, il combattrait efficacement une vingtaine de germes. Il est donc très utile pour combattre toutes infections, particulièrement les refroidissements, grippes, rhumes. Il contribue à abaisser la fièvre par son action sudorifique. Ce pouvoir antiseptique est également efficace dans les problèmes d’infections urinaire, vésicales et rénales. Son action diurétique accélère également l’élimination des toxines. Il préserve l’appareil digestif des infections, dont les diarrhées.

    Circulation sanguine

    Au niveau du système circulatoire, le citron contribuerait également à abaisser le taux de cholestérol. Son action sur le système sanguin est digne d’intérêt. En effet, en cardiologie on a régulièrement recours à l’aspirine pour fluidifier le sang et prévenir ou traiter la formation de caillots sanguins. Cependant, l’aspirine présente l’inconvénient de favoriser également des hémorragies. Nous avons vu que le citron possède la propriété de fluidifier le sang. Mais, contrairement à l’aspirine, selon le Dr Paul Nègre, il a également la propriété d’améliorer très rapidement la majorité des syndromes hémorragiques. La propriété hémorragique de l’aspirine cesse par administration concomitante de citroflavonoïdes. De nombreux oeudèmes rétrocèdent aussi sous leur action.
    Le citron est, par exemple, très efficace contre les saignements de nez.

    Citron et digestion

    On reproche souvent au citron d’augmenter la sécrétion d’acide chlorhydrique et de provoquer des aigreurs. Certains allant même jusqu’à l’accuser de favoriser l’apparition d’ulcères gastriques. Certaines personnes peuvent en effet éprouver des sensations de brûlures après la consommation de citron, mais il s’agit en réalité d’un signal d’alarme qui doit les inciter à revoir leur façon de s’alimenter. Le plus souvent les aigreurs ressenties à la suite de l’absorption du citron sont le résultat d’une mauvaise composition des menus. Abondance de pâtes, féculents, pain blanc, riz blanc, sucres et alcool sont incompatibles avec le citron. Le citron ne devrait être consommé qu’après complète digestion de ceux-ci. En fait, les meilleurs effets seront obtenus du citron que lorsque consommé loin des repas. Les personnes à constitution fragile, et tempérament nerveux, devraient également éviter de consommer le citron le matin à jeun. Le meilleur moment serait en après-midi, plus de deux heures après le repas.
    Loin de provoquer de l’hyperchlorhydrie, le citron a une action eupeptique, c’est à dire qu’il favorise la digestion.

    Citron et peau

    Rien de tel que le citron pour rajeunir la peau. Celui-ci contribuera à maintenir l’équilibre du PH de la peau. Vous pouvez composer un masque pour la peau en mélangeant en proportions égales du citron à du miel. Pour soigner une blessure, quelques gouttes de citron agiront comme antiseptique. Pour traiter l’eczéma on peut l’utiliser mélangé à de l’huile d’olive ou d’amande douce. Pour le pied d’athlète on l’utilisera mélangé à du jus de papaye.

    Vieux remèdes

    Un peu de jus de citron frais ajouté à une infusion d’herbes ou pris tel quel avec un peu de miel est un vieux remède utilisé contre les maux de gorge et infections des voies respiratoires supérieures.

    Le jus de citron aide à réduire la congestion et à éliminer le mucus qui entrave la respiration.

    Un autre vieux remède traditionnel consiste à appliquer une tranche de citron épaisse et fraîchement coupée, à un abcès ou à un autre type d’éruption cutanée.

    Boisson au citron contre les refroidissements

    Un des meilleurs remèdes contre la grippe, le rhume, la fièvre et autres maladies hivernales est la boisson à base de citron et gingembre. Voici la recette:

    • 1 tasse d’eau
    • 1 petit morceau de racine de gingembre
    • 1 c. à soupe de reine des prés
    • 1 c. à soupe de fleurs de sureau
    • le jus d’un petit citron
    • miel selon le goût

    Mettre dans un poêlon les 250 ml d’eau, la racine de gingembre et les fleurs de sureau. porter à ébullition et ensuite éteindre le feu. Attendre quelques secondes pour que la température de l’eau baisse légèrement et ajouter la reine de prés. Laisser infuser 10 minutes.
    Filtrer dans une tasse et ajouter le jus du citron et le miel.

    Maigrir avec le citron

    Selon le Dr Mark Moyad M.D. de l’Université du Michigan, des récentes recherches sur le citron révèlent que la vitamine C, dont le citron est riche, réduit le taux d’hormones qui stimulent le centre de l’appétit dans le cerveau.

    Conseil de consommation

    Il est important de consommer des fruits bien mûrs, idéalement le citron aura complété sa maturation sur l’arbre, au soleil. Il est cependant difficile de se procurer ce genre de fruit dans les climats nordiques. Privilégier dans la mesure du possible le fruit issu de culture biologique, qui sont exempts de tout pesticides et sont cueillis à un stade de maturation plus avancé. Toujours consommer le citron au moins deux heures après un repas et attendre vingt minutes avant de consommer d’autres aliments après consommation.

    Le citron offre une multitude d’usages et de propriétés.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources : Ma santé naturelle

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 combinaisons d’aliments que nous devrions éviter

     

     

     

     

     

     

     
    Il existe de nombreuses combinaisons d'aliments que nous consommons habituellement de façon régulière sans nous rendre compte qu'elles peuvent devenir difficiles à digérer et même nous faire prendre du poids.

    Les combinaisons alimentaires sont beaucoup plus importantes que nous le pensons et peuvent grandement influencer notre santé et notre poids.

    Avec quelques changements simples, nous remarquons une grande amélioration, car il ne s’agit pas de manger moins, mais de manger mieux.

    Découvrez pourquoi ces 7 combinaisons d’aliments indésirables sont aussi importantes voire plus encore que le choix de ce que nous mangeons.

    Pourquoi devrions-nous apprendre à faire les bonnes combinaisons d’aliments ?

    Si nous suivons ces directives en termes de combinaisons alimentaires, nous pouvons obtenir les avantages suivants :

    • Une digestion plus rapide et sans inconforts comme l’acidité, le gaz ou les flatulences
    • Une diminution des heures de sommeil après avoir mangé et plus d’énergie
    • Un meilleur équilibre de notre poids, que nous voulions prendre ou perdre du poids
    • Une meilleure fonction intestinale

    A long terme, nous pouvons également améliorer d’autres troubles chroniques.

    Combinaisons d’aliments malsaines

    Idéalement, évitez autant que possible de combiner trop d’aliments du même apport. Pour cette raison, les banquets dans lesquels différents types d’aliments sont consommés et, en plus, en excès, sont généralement très nuisibles.

    Nous passerons en revue les combinaisons d’aliments qui nuisent le plus à notre santé.

    1. Melon et pastèque

    bonnes combinaisons d'aliments : ne pas allier pastèque et melon

     

    Ces fruits, qui sont souvent consommés en dessert ou même avec des aliments salés, sont très nocifs lorsqu’ils sont mélangés avec n’importe quel aliment.

    Ils sont riches en eau et en fibres et, bien qu’ils contiennent une grande quantité de vitamines et de minéraux, ils ont une nature froide qui nous oblige à les manger sur un estomac vide et séparément.

    • Le meilleur moment pour consommer l’un ou l’autre est le jeûne, en milieu de matinée ou en milieu d’après-midi, séparé de toute autre nourriture et même de l’eau.

    2. Protéines et amidon

    L’une des combinaisons alimentaires les plus nocives, puisqu’elles ralentissent la digestion et nous font prendre du poids, est le mélange de protéines et d’amidon.

    • Protéines : viande, poisson, oeuf, lait et dérivés, légumineuses, noix et graines
    • Amidon : céréales à base de farine (pâtes, pain, bonbons), pommes de terre, riz, légumes riches en amidon cuit (potiron, carotte, igname, betterave, artichaut), maïs, pois

    Le mélange typique de viande avec des pommes de terre et d’autres similaires, bien qu’ils soient communs dans n’importe quel menu, ne sont pas l’option la plus saine. Idéalement, accompagnez toute assiette de protéines ou d’amidon avec une portion de salade ou de légumes crus.

    3. Lait et produits laitiers

    Considéré comme un type de protéine différent du reste, le lait ne doit pas être combiné avec d’autres aliments. Si nous n’avons pas de problèmes pour le digérer, nous le prendrons toujours seul.

    • D’un autre côté, les produits laitiers tels que le yaourt ou le fromage ne doivent pas être consommés avec de l’amidon
    • Il y a aussi une mauvaise combinaison, cependant très commune, qui est le yaourt avec du sucre

    4. Fruits dans les repas

    L’habitude de prendre des fruits pour le dessert n’est pas aussi saine que nous le pensons, surtout si nous avons consommé des amidons. En procédant de la sorte, le sucre contenu dans les fruits fermente dans notre estomac et entrave la digestion.

    • Nous pouvons faire une exception si nous consommons de la viande ou du poisson avec de la salade (sans pommes de terres ni autres féculents)

    Dans ces cas, nous pourrions accompagner les protéines avec de l’ananas ou de la papaye, deux fruits tropicaux riches en enzymes qui facilitent le processus digestif.

    • Pour la même raison, nous devrions toujours éviter les jus (qui contiennent encore plus de sucres) dans les repas.

    5. Différents types de protéines

    Une portion de protéine par repas suffit pour suivre une alimentation équilibrée. Pour cette raison, il est déconseillé de mélanger différents types, tels que la viande avec des légumes.

    Chaque aliment a ses caractéristiques, qui activent différentes fonctions digestives. En les mélangeant, nous rendons ces processus naturels difficiles.

    6. Les légumes ne se mélangent pas avec tout

    Le légume se combine bien avec la plupart des aliments. Cependant, il y a quelques exceptions :

    • Le lait
    • Les fruits sucrés
    • La pastèque et le melon
    • Le sucre

    7. L’eau pendant les repas

    bonnes combinaisons d'aliments : ne pas boire d'eau pendant le repas

     

    Chaque jour, nous devrions boire entre 1 et 2 litres d’eau. Cependant, beaucoup de gens qui essayent de se conformer à cette habitude le font mal, car ils boivent souvent trop aux repas ou juste après.

    Cela provoque une lourdeur et un gonflement lorsque l’eau est mélangée avec des sucs gastriques et de la nourriture.

    L’idéal est de toujours boire à jeun : en milieu de matinée et d’après-midi.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 11 clés d’une alimentation anti-inflammatoire

     

     

     

     

     

     
    Vous souffrez d'inflammation chronique ? Si c'est le cas, il est temps d'adopter une alimentation anti-inflammatoire afin d'améliorer votre état de santé. Découvrez ici tous les aspects à prendre en compte.

    Une alimentation anti-inflammatoire aide à préserver sa santé.Certaines mauvaises habitudes, telles que la consommation d’alcool ou de drogues, une mauvaise alimentation, et un mode de vie sédentaire peuvent provoquer une inflammation chronique dans les cellules.

    Une inflammation chronique n’a rien à voir avec une simple inflammation qui peut se soigner à l’aide de glaçons, de crèmes et de médicaments.

    L’inflammation chronique des cellules a pour conséquence l’apparition de maladies graves, telles que le développement de tumeurs, le diabète, la sécrétion nasale, les allergies, la chute des cheveux ou encore l’arthrite.

    Il est alors vital d’adopter une alimentation saine. Une consommation excessive d’aliments gras, d’aliments transformés, de sucres raffinés, de céréales et de farines raffinées va à l’encontre des principes d’une bonne alimentation.

    L’alimentation anti-inflammatoire n’inclue pas ces produits toxiques afin de garantir le fonctionnement optimal du tissu cellulaire.

    La relation entre l’inflammation chronique et l’alimentation

    Une inflammation banale correspond à une réaction défensive du corps après une piqûre, une brûlure ou un coup.

    On parle d’inflammation chronique lorsque l’organisme répond à différents stimuli par une inflammation. Malheureusement, cette inflammation attaque les tissus du corps, ce qui endommage les cellules.

    Cela peut déboucher sur les deux problèmes suivants : intolérances alimentaires et mauvaises digestions.

    L’alimentation joue alors un rôle très important. Vous vous demandez comment ? C’est très simple : il est possible d’adopter une alimentation qui exclue les aliments qui favorisent les inflammations aussi bien de manière directe que de manière indirecte.

    Alimentation anti-inflammatoire : qu’est-ce que c’est ?

    Le nom même de ce régime alimentaire indique clairement ce dont il est question. Une alimentation anti-inflammatoire a pour but de prévenir et de soulager l’inflammation chronique des cellules.

    Il ne s’agit pas d’un régime strict en vue de perdre du poids ni d’un régime à court terme. Il s’agit d’une proposition nutritionnelle qui vous aidera à remplacer les mauvaises habitudes alimentaires par d’autres beaucoup plus saines.

    Grâce à ce régime alimentaire, vous jouirez d’une meilleure santé physique et mentale. Les quatre principes de base d’une alimentation anti-inflammatoire sont les suivants :

    • grandes quantités de graisses saines, de légumes pour leur eau et leurs fibres, et de fruits ;
    • consommation importante d’aliments dits antioxydants ;
    • consommation limitée de protéines d’origine animale, à l’exception du poisson bleu ou des protéines issues de poissons gras ;
    • faible consommation d’aliments transformés.

    Les 11 règles fondamentales d’une alimentation anti-inflammatoire

    La nutritionniste et coach santé de renom, Beatriz Larrea, a énuméré pour le magazine Vogue Espagne les 11 clés fondamentales d’une alimentation anti-inflammatoire.

    1. Variez les aliments

    La spécialiste assure qu’il est très important de ne pas consommer un même aliment quotidiennement, aussi bon pour la santé soit-il. Vous éviterez ainsi que votre corps sature.

    2. Consommez des probiotiques

    Les probiotiques sont de bonnes bactéries qui exercent une action positive pour l’équilibre intestinal.

    Vous trouverez ces bactéries dans certains ingrédients, tels que le kéfir, les aliments fermentés, et les produits à base de soja. Les probiotiques se trouvent également sous forme de compléments alimentaires.

    3. Buvez de l’eau tiède avec le jus de la moitié d’un citron à jeun

    Cette boisson stimule le métabolisme et purifie le foie.

    Vous pouvez également ajouter du vinaigre de pomme, du gingembre, ou encore du curcuma.

    4. Incluez des oméga-3

    Consommer des oméga-3 dans le cadre d'une alimentation anti-inflammatoire

     

    De nombreux aliments contiennent ce nutriment.

    C’est le cas des graines de chia, des algues, du saumon, de l’huile d’olive, des fruits secs, du chanvre, des sardines, des anchois, de l’avocat, entre autres.

    5. Buvez des infusions quotidiennement

    Le thé vert, le thé matcha, et le thé au gingembre sont les infusions les plus recommandées.

    Ces boissons contiennent toutes de nombreux antioxydants et possèdent d’importantes propriétés anti-inflammatoires.

    6. Ne sautez pas de repas et dînez tôt

    Il est essentiel de consommer tous les repas essentiels de la journée et de favoriser le jeûne nocturne.

    La spécialiste explique qu’il est nécessaire que l’estomac se repose entre dix et douze heures afin que les cellules se régénèrent.

    7. Évitez les aliments suivants

    • sucres raffinés
    • farines raffinées
    • sels raffinés
    • consommation excessive de produits laitiers
    • boissons rafraîchissantes (sodas)
    • aliments transformés
    • hydrates de carbone raffinés
    • charcuterie
    • viandes rouges

    8. Privilégiez les aliments naturels

    Les aliments dits naturels sont les aliments frais et entiers aux nombreuses couleurs.

    Évitez les produits transformés qui contiennent des quantités exorbitantes de substances chimiques.

    9. Privilégiez la viande bio

    Privilégier la viande bio dans le cadre d'une alimentation anti-inflammatoire

     

    Vous serez ainsi sûr que la viande que vous achetez n’a pas été traitée avec des hormones ni avec des antibiotiques.

    10. Évitez les antibiotiques

    Évitez autant que possible la prise d’antibiotiques, car, selon la spécialiste, « ce sont les substances qui endommagent le plus la flore intestinale ».

    11. Faites de l’exercice

    Il est important de pratiquer des exercices de force et de résistance en plus des exercices cardiovasculaires.

    Vous venez de découvrir tous les aspects d’une alimentation anti-inflammatoire. Il s’agit d’un régime sain et facile à mettre en pratique.

    Ayez à l’esprit que l’idéal est d’adopter cette alimentation à vie et non à court terme comme s’il s’agissait d’un régime spécifique pour atteindre un objectif particulier.

    Cette décision ne vous apportera que des bienfaits : vous vous sentirez mieux, vous aurez plus d’énergie, et votre organisme sera de plus en plus sain.

    Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à consulter un spécialiste.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les incroyables bienfaits de l’ananas pour la santé

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L’ananas est le deuxième fruit le plus apprécié en Amérique après la banane dans la catégorie « fruits tropicaux ». Il possède toute une panoplie d’effets bénéfiques sur la santé. Voici quelques bonnes raisons pour lesquelles nous devrions augmenter notre consommation d’ananas…

    L’ananas est un fruit originaire d’Amérique du Sud, très juteux et au goût exotique qui mélange douceur et acidité. Une tasse (165 grammes) fournit 100 % des apports journaliers recommandés en vitamine C, et constitue également une bonne source de manganèse ainsi que de bromélaïne, une enzyme d’importance vitale. Par ailleurs, l’ananas contient du cuivre, des vitamines B1 et B6, des fibres alimentaires, de l’acide folique et de l’acide pantothénique.

     

    Voici une liste non exhaustive des bienfaits de l’ananas pour notre santé. Achetez de préférence de l’ananas bio.

    1. L’ananas renforce le système immunitaire

    L’ananas est très riche en vitamines C. La vitamine C est un immunostimulant, un anti-inflammatoire, un antiviral et un antibactérien. Elle est essentielle dans le traitement de différents types de maladies liées au système immunitaire et à l’inflammation chronique.

    2. L’ananas est un anti-inflammatoire

    Outre la vitamine C, l’ananas est également riche en bromélaïne, une enzyme digestive qui décompose les protéines et qu’on retrouve dans le jus d’ananas et dans le tronc de l’ananas. Il favorise donc la digestion chez les personnes qui ne produisent pas assez d’enzymes digestives naturellement. Les propriétés anti-inflammatoires peuvent être utilisés lors de gonflements du nez ou des sinus, à la suite d’une opération chirurgicale ou d’une blessure. On peut également l’utiliser en cas de rhume des foins, d’inflammation des intestins, ou d’ulcère (colite ulcéreuse). Enfin, l’ananas peut être utilisé pour éliminer les tissus morts ou endommagés après une brûlure.

    3. L’ananas peut empêcher la formation de caillots sanguins

    Des études ont démontré que la bromélaïne pouvait interférer dans le regroupement des plaquettes sanguines, ce qui peut empêcher la formation de caillots sanguins. En conséquence, cela peut également favoriser les saignements chez les personnes ayant une coagulation sanguine moins efficace (Comme les personnes âgées ou les personnes souffrant d’hémorroïdes qui prennent des anti-coagulants tels que le Daflon pour liquéfier le sang, ndlr). Pour cette raison, il est conseillé pour les personnes sujettes à des saignements prolongés d’éviter de consommer des aliments riches en bromélaïne.

    4. L’ananas renforce les os

    Le manganèse est essentiel pour la santé de vos os. Il aide à réduire la perte de densité osseuse, responsable de l’ostéoporose, qui entraîne généralement des fractures osseuses avec l’âge. Une portion de 100 grammes d’ananas fournit 44 % des apports journaliers recommandés en manganèse.

    5. L’ananas soulage l’arthrite

    Des recherches ont montré que la bromélaïne pourrait aider à réduire les gonflements ligamentaires dans le cas d’arthrite rhumatoïde, ainsi que les douleurs aiguës aux genoux lors d’arthrite osseuse. On estime que cet effet est obtenu en combinant bromélaïne et flavonoïdes rutine et trypsine.

    6. L’ananas peut prévenir certains cancers

    Des recherches publiées cette année ont démontré que la bromélaïne a des effets chimio-préventifs lors de tests sur des cellules colorectales cancéreuses. Les scientifiques responsables de ces recherches en ont conclu que« la bromélaïne ou les aliments qui en contiennent peuvent être d’excellentes solutions alternatives dans la chimio-prévention des cancers colorectaux ».
    De nombreuses revues scientifiques ont déjà publié des articles concernant les effets anti-cancéreux de la bromélaïne sur les cellules et sur les animaux. Par exemple, une étude publiée en 2012 par le Journal of Medicinal Food a découvert que la bromélaïne entraînait l’apoptose (l’élimination des cellules cancéreuses) en cas de cancer du sein.
    Une étude réalisée en 2013 et publiée dans Cancer Investigation expliquait que la bromélaïne pouvait potentiellement être utilisée dans le développement d’agents anti-cancéreux pour le mésothéliome péritonéal malin (MPM), qui est un cancer des parois de l’abdomen.

    7. L’ananas conserve la bonne santé de vos reins

    L’ananas contient très peu de potassium, ce qui en fait un jus nutritif et hydratant pour des patients souffrant de maladies rénales chroniques.

    8. L’ananas soigne les maux de gorge et les infections

    femme mal de gorge

    L’intégralité de la plante de l’ananas est utilisée depuis de longues années dans des remèdes traditionnels à base d’herbes en tant que diurétique, afin d’accélérer l’extraction des toxines, ainsi que dans le traitement des maux de gorge ou du mal de mer. Les natifs du Panama ont longtemps utilisé le jus de feuilles d’ananas comme laxatif et pour traiter les vers intestinaux.

    NB : les personnes souffrant d’anémie doivent limiter leur consommation d’ananas, puisqu’il a été démontré que le manganèse qu’il contient limite l’absorption de fer.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources :
    Natural cures not medicine
    Croah

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 7 changements physiques du régime au céleri de 20 jours

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Outre le fait de nous aider à perdre du poids, grâce au régime au céleri, nous parviendrons à garder le cholestérol sous contrôle, à lutter contre les inflammations et à réduire les infections.
     

    Le régime au céleri est facile à suivre, il est sain et améliorera notre bien-être et notre qualité de vie en quelques semaines.
     

    Il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’une diète restrictive et que vous n’allez pas uniquement manger du céleri.

    En réalité, cette proposition nous suggère de faire de ce légume un complément idéal et sûr pour assaisonner chaque plat.

    Cet aliment, que l’on mélange à nos jus naturels, devient alors l’ingrédient de base de notre régime sans graisses saturées ni farines raffinées.

    Tout régime sain requiert, donc, une forte dose de volonté, une pincée d’imagination et un grand dévouement où l’on considère le bien-être comme unique objectif.

    Ainsi, vous parviendrez à perdre du poids, à prendre soin de votre santé cardiaque et à optimiser votre métabolisme. Grâce au régime au céleri, vous pourrez y arriver.

    Nous vous expliquons comment faire.

    Régime au céleri : commencez par un jus sain

    N’hésitez pas à vous préparer chaque matin un petit-déjeuner riche en fibres, en protéines et en vitamines.

    • Ajoutez-y ce jus à base de céleri que vous devrez prendre entre 3 et 4 fois par semaine.
    • Il est purifiant et optimisera votre assimilation digestive. Vous absorberez mieux les nutriments, vous lutterez contre la constipation, vous éviterez la rétention de liquides et votre foie vous en remerciera.
    • Il est conseillé de commencer la journée avec ce jus, petit-déjeuner une demi-heure après et plus tard, prendre un verre de cette boisson avant les repas.

    Prenez note de la préparation.

    Ingrédients

    • Le jus d’un demi citron
    • Un brin de céleri bien vert
    • 5 feuilles de menthe fraîche ou une cuillerée de plante sèche (10 g)
    • 1 litre d’eau

    Comment les consommer ?

    • C’est très facile. Il suffit de mixer tous les ingrédients puis de boire un premier verre à jeun, au lever.
    • Le reste peut être consommé une heure avant chaque repas.

    Recettes simple pour le régime à base de céleri

    Comme nous le signalions au début de l’article, il ne s’agit pas d’un régime restrictif. Ce dont nous avons besoin, c’est avant tout d’un peu d’imagination pour que le céleri soit le condiment de base de notre alimentation.

    Nous vous proposons quelques idées simples qui peuvent vous servir d’aide :

    • Salade de céleri, pois-chiches, raisins secs et morceaux de pomme verte
    • Velouté de céleri et carottes
    • Morue fumée au céleri et pomme
    • Céleri au four style frites
    • Lamelles de céleri au thon et au jambon
    • Salade de céleri, concombre, tomate, pruneaux, poitrine de poulet et sauce au poivre
    • Quiche au céleri et courge
    • Soupe de merlu au céleri et oignon
    • Velouté de courgette au céleri et morceaux de dinde
    • Pois-chiches aux poireaux et céleri
    • Riz complet au céleri, raisins secs, thon et olives
    • Truite au four au citron, céleri, carotte et vin blanc
    • Soupe de champignons, au céleri et aux pommes

    7 changements dans le corps au bout de 20 jours de régime au céleri

    La plupart d’entre nous cuisinons avec les branches de céleri.

    Mais il faut savoir que les fanes ainsi que les graines de ce légume sont aussi comestibles et bienfaisantes. Ainsi, motivez-vous pour les mélanger à vos salades ou à vos soupes. Le résultat vous enchantera.

    Nous allons vous expliquer tous les effets qui se produiront dans votre corps au bout de quelques semaines.

    Le régime au céleri est sain et voici les raisons pour lesquelles vous devriez le commencer dès aujourd’hui.

    1. Adieu au cholestérol

    Le céleri contient un phytochimique appelé 3-n-butylphthalide qui permet de réduire cette lipoprotéine de forte densité que nous connaissons sous le nom de LDL, ou mauvais cholestérol. 

    De plus, les concentrations en triglycérides sont également réduites.

    2. Le céleri lutte contre l’inflammation

    Le céleri est riche en antioxydants et en polysaccharides, qui agissent comme de puissants anti-inflammatoires naturels.

    Les flavonoïdes et les polyphénols réduisent le stress oxydatif et ce légume est d’une grand aide pour les personnes qui souffrent de maladies du cœur et d’arthrite.

    3. Le céleri régule la tension artérielle

    Les graines de céleri régulent la pression artérielle grâce à sa haute teneur en potassium, en acide hexanoïque et méthanolique. De plus, il nous apporte d’autres extraits naturels qui améliorent la circulation sanguine et la pression artérielle.

    4. Le céleri est bon pour le foie

    Les personnes qui souffrent de foie gras trouveront dans ce régime leur meilleur allié pour retrouver le bien-être.

    Les enzymes de céleri, associées à une alimentation riche en fibres et en antioxydants provenant de fruits et de légumes frais les aidera à améliorer cette condition médicale.

    5. Le céleri fait perdre du poids plus facilement

    Le céleri fait perdre le poids inutile. Il nous aide à cela grâce à d’autres processus :

    • Le céleri est rassasiant et faible en calories
    • Il améliore notre métabolisme et permet de brûler la graisse la plus résistante.
    • Il est diurétique
    • Il est anti-inflammatoire
    • Il optimise nos digestions

    6. Le céleri lutte contre les infections

    Cette donnée est très intéressante : les graines de céleri ont été utilisées pendant des siècles par la médecine naturelle pour lutter contre les infections des agents bactériens.

    Si vous souffrez, par exemple, d’infections urinaires continues, ce régime vous aidera à les éviter ou à les guérir bien avant.

    7. Le céleri nous aide à nous protéger du cancer

    Le céleri est l’un des aliments les plus importants pour lutter contre l’incidence du cancer.

    • Comme nous le savons, une alimentation saine est toujours positive pour combattre l’incidence de cette maladie.

    Ainsi, souvenez-vous que dans le quotidien, les légumes tels que la carotte, le fenouil, le persil, le panais et le céleri contiennent des composés protecteurs face au cancer, appelés polyacétylènes.

    Alors, dites-nous, après avoir lu cet article… Êtes-vous prêt-e à suivre le régime au céleri ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Huile d’ail maison : usages et recette

     

     

     

     

     

     

     
    L'huile d'ail offre l'avantage d'être un remède qui supporte bien les différentes températures sans perdre ses propriétés bénéfiques pour l'organisme. 

    L’huile d’ail a l’air d’être une invention trop recherchée, ou alors un peu folle. La réalité est que cette huile possède les mêmes propriétés bénéfiques pour la santé que l’ail, un merveilleux ingrédient qui ne doit pas manquer dans notre alimentation.

    Étant un aliment si commun que nous avons tous chez nous, certains d’entre nous ne remarquent pas les nombreux bienfaits de l’ail. Il est essentiel de savoir quels sont les bienfaits de cet ingrédient pour comprendre l’importance de cette huile.

    En plus d’apporter une touche de fraîcheur et du goût à nos préparations culinaires (notamment dans les salades et les recettes de légumes frits), l’ail renforce notre système immunitaire.

    Si c’est l’hiver à l’instant où vous lisez cet article, sachez que inclure de l’ail dans votre alimentation vous aidera à prévenir les rhumes et la grippe, deux infectons faciles à attraper lorsque le climat est humide.

    L’ail est aussi un puissant antifongique utilisé depuis bien des siècles, avant même l’invention des médicaments tels que nous les connaissons maintenant.

    Il possède aussi des propriétés antivirales : certains de ses composés sont absorbés par le corps et transformés en substances antivirales naturelles. C’est un bienfait non négligeable.

    Si l’huile d’ail est particulièrement intéressante c’est pour sa consistance : de l’ail sous forme liquide peut, dans certains cas, s’avérer plus pratique. Les propriétés de l’ail sont bel et bien conservées. De plus, l’huile dure dans le temps : elle ne se décompose pas rapidement.

    Si vous souffrez d’une hernie abdominale ou d’une gastrite, il se peut que ce remède ne soit pas pour vous. Consultez un spécialiste avant d’utiliser ce remède.

    L’huile d’ail : les différents usages

    recette d'huile d'ail

     

    De l’huile d’ail pour corriger des imperfections esthétiques

    L’huile d’ail est efficace pour éliminer les taches locales liées à un changement de la radiation du soleil.

    Si, après un séjour en bord de mer en plein été ou au bord de la piscine avec vos amis, vous constatez, une fois chez vous, que vous avez des taches sur le visage, utilisez de l’huile d’ail pour les éliminer.

    Un remède naturel maison puissant

    L’ail est un puissant remède naturel qui aide à soigner de nombreux maux. Il est efficace pour soigner des infections virales et respiratoires légères et modérées.

    Il possède des propriétés expectorantes et antivirales et n’entraîne aucun effet secondaire, tels que la somnolence par exemple.

    Vous pouvez le consommer aussi bien de façon pure que dilué dans un liquide.

    Un complément médical

    L’ail est un complément efficace pour accompagner le traitement de l’hémophilie, une affection qui peut provoquer des maux plus graves si elle n’est pas soignée correctement.

    Quelques gouttes d’huile d’ail suffiront à favoriser une bonne cicatrisation.

    Vous pouvez consommer cette huile en petites portions de façon quotidienne.

    L’huile d’ail : la recette

    Les usages de l'huile d'ail

     

    Nous venons de vous présenter les bienfaits de cette huile. Il ne vous reste plus qu’à découvrir la recette pour préparer cette huile correctement.

    Vous trouverez ici toutes les informations dont vous avez besoin pour préparer cette recette incroyable. Vous pourrez ensuite l’utiliser pour assaisonner vos plats ou selon les usages commentés précédemment.

    Le citron vous aidera à neutraliser la forte odeur de l’ail.

    Les ingrédients

    • 6 têtes d’ail
    • 2 tasses d’huile d’olive extra vierge (500 ml)
    • 1/2 tasse de jus de citron (100 ml)
    • 1 bouteille en verre d’au moins 500 ml

    La préparation

    • Lavez-bien les têtes d’ail en les rinçant abondamment à l’eau tiède.
    • Laissez reposer pendant une vingtaine de minutes sans remuer.
    • Une fois le temps indiqué écoulé, épluchez les têtes d’ail.
    • Placez les têtes d’ail dans un petit plat à four et préchauffez le four à 180 degrés Celsius.
    • Faites cuire les têtes d’ail pendant une quinzaine de minutes, puis laissez refroidir.
    • Dans un récipient, versez le jus de citron et incorporez les têtes d’ail.
    • Versez l’huile d’olive extra vierge et mélangez.
    • Enfournez à nouveau les têtes d’ail pendant cinq minutes à la même température.
    • Laissez refroidir, puis filtrez.
    • Introduisez à nouveau les têtes d’ail dans le mélange liquide.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les aliments qui nuisent à la mémoire et à l’intelligence

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cerveau

     

    Quotidiennement, nous consommons des vitamines car elles font partie de notre alimentation. Alors que certains aliments peuvent booster notre cerveau, il existe des aliment qui nuisent à notre mémoire ainsi qu’à notre intelligence. En effet, d’après différentes études, une carence en vitamine B peut par exemple avoir des conséquences néfastes sur notre cerveau. Cette carence engendrerait une diminution de nos capacités. Il faut donc savoir quels sont les aliments à éviter pour ne pas souffrir de ces problèmes.

     

    Les aliments qui nuisent à la mémoire

    Plusieurs aliments endommagent notre cerveau. De nombreuses études en parlent. On peut regrouper ces aliments en cinq grands types distincts. Pour ne pas subir ces conséquences, nous recommandons d’éviter :

    Les sucres : Certaines personnes consomment énormément de sucreries : elles ont donc un excès de sucre dans le sang. D’après l’Université de Berlin, ces personnes seraient plus susceptibles de souffrir de problèmes de mémoire.

    La malbouffe : Les recherches menées par l’Université de Californie démontrent que les fast-food ne sont vraiment pas bon pour notre cerveau. En effet, ce type de nourriture est rempli de calories et de graisses saturées ou transformées, qui sont néfastes pour les synapses du cerveau. Elles agissent aussi négativement sur les molécules liées à la mémoire et à l’apprentissage.

    La viande rouge : La consommation de viande rouge nuit à la mémoire. Une étude de Boston a démontré que les personnes qui mangent beaucoup de viande bovine ont une fonction cognitive plus faible que les personnes végétariennes, par exemple.

    Les glucides simples : Ce groupe d’aliments inclut le lait non écrémé, la farine et les sucres raffinés. Ils peuvent provoquer des problèmes de mémoire, en particulier chez les patients atteints de diabète de type 2. Ils réduisent également les performances scolaires.

    Le fructose : Il est présent dans tous les aliments transformés. On le retrouve aussi dans les aliments auxquels on ajoute du sirop de maïs (les sodas, les jus sucrés, les fruits en conserve). Il provoque une certaine lenteur dans le cerveau et engendre des problèmes de mémoire.

    Les aliments qui nuisent à l’intelligence

    Les cinq groupes mentionnés ci-dessus ne sont pas les seuls aliments nuisibles. En effet, il existe d’autres aliments qui peuvent aussi porter préjudice au développement de notre cerveau et de notre intelligence. Ils ne sont donc absolument pas recommandés aux enfants, principalement. Mais attention, il faudra également les éviter chez les adultes. En effet, ces aliments peuvent affecter grandement notre productivité au travail. Les voici :

    L’alcool : En plus d’endommager sur le long terme notre foie, l’alcool provoque un « brouillard du cerveau », c’est-à-dire une confusion mentale. Il affecte notre capacité à penser avec clarté dans les moments les plus courants de notre quotidien : nous n’arrivons pas à nous souvenir d’une rue ou d’un nom, ou bien nous n’arrivons plus à résoudre des problèmes  simples de calcul mental. L’alcool perturbe incontestablement notre cerveau. Mais le plus grave, c’est que cela est irréversible.

    Les fritures : Il s’agit de tous les aliments liés à la restauration rapide, baignés dans de l’huile ou de la graisse chaude. Qui plus est, les fritures contiennent des produits chimiques, des additifs, des arômes artificiels ainsi que des colorants. Elles influencent notre comportement, provoquent une hyperactivité et détruisent notre fonctionnement cognitif ainsi que les cellules nerveuses du cerveau.Parmi toutes les huiles utilisées pour la friture, l’huile de tournesol est la plus dangereuse !

     

    Les aliments très salés : Nous le savons déjà, le sel n’est pas bon pour la pression artérielle, ni pour les maladies cardiaques. Mais il faut aussi savoir qu’il peut porter préjudice au fonctionnement de notre cerveau.  Il endommage nos capacités à penser et raisonner. En réalité, cela signifie que le sel nuit à notre intelligence. De même, il peut provoquer des symptômes similaires à ceux de la drogue, c’est-à-dire un syndrome d’abstinence chronique.

    Les céréales raffinées : Une seule céréale n’affecte pas notre intelligence : il s’agit de celle aux grains entiers, riche en fibres et utilisée pour prévenir le vieillissement. Si vous mangez des céréales raffinées (comme la farine blanche), vous serez plus susceptible de souffrir de confusion mentale ou de perte de mémoire.

    Les protéines transformées : Ce groupe inclut la charcuterie, notamment les produits industriels tels que les saucisses et le salami. Ces protéines n’isolent pas le système nerveux, au contraire, elles l’activent beaucoup trop. La même chose se produit alors dans le cerveau. Vous n’arrivez plus à maintenir votre concentration sur une tâche, et vous avez du mal à répondre efficacement à ce que l’on vous demande.

    Les graisses transformées : Ces graisses produisent également du cholestérol, provoquent l’obésité ainsi que certains problèmes cardiaques. Elles rendent notre cerveau plus lent, ce qui affecte logiquement la qualité des réponses ou des réflexes lorsque l’on parle ou bien lorsque l’on conduit. Elles augmentent aussi le risque d’accident vasculaire cérébral. Si on en consomme pendant un laps de temps assez long, le cerveau se mettra à fonctionner comme lorsque l’on est atteint de la maladie d’Alzheimer. Notre capacité d’esprit sera réduit.

    Les édulcorants artificiels : On pense souvent que les édulcorants sont mieux que le sucre, notamment lorsque l’on suit un régime pour perdre du poids. Or, c’est une erreur. Il est vrai que les édulcorants n’ont pas de calories, mais ils peuvent être contre-productifs pour notre organisme. S’ils sont pris sur une longue période, ils peuvent provoquer des lésions cérébrales et freiner nos capacités cognitives.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : Améliore ta santé

             sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 avantages étonnants d’une douche froide tous les matins

     

     

     

     

     

     

     
    Si vous n'êtes pas habitué à vous doucher avec de l'eau froide, vous peut réduire progressivement la température de l'eau et essayer de toujours finir avec de l'eau froide.

    Une douche froide n’est pas quelque chose qui motive la plupart des gens. Au contraire, le seul fait de les imaginer nous donne des frissons.

    Cependant, si nous connaissions les grands bienfaits que celles-ci apportent à notre santé, nous pourrions décider d’essayer cette thérapie à domicile simple et peu coûteuse.

    Découvrez dans cet article les 7 effets positifs que vous obtiendrez en prenant une douche froide le matin, ainsi que quelques conseils pour le faire de la bonne manière.

    Effets de l’eau froide

    L’application d’eau froide sur n’importe quelle partie de notre corps provoque une contraction des vaisseaux sanguins qui réactive la circulation dans tout le corps.

    Cette action décongestionne les organes et facilite l’élimination des impuretés du sang par les pores de la peau.

    7 avantages pour la santé

    1. Accélère le métabolisme

    la douche froide favorise le métabolisme

    En prenant une douche avec de l’eau froide, notre température corporelle baisse et notre corps augmente la dépense énergétique pour la maintenir. De cette façon, nous accélérons le métabolisme et brûlons plus de calories.

    Cela peut être très bénéfique pour les personnes dont le métabolisme est lent, comme celles qui souffrent d’hypothyroïdie.

    2. Régule la température corporelle

    En accélérant le métabolisme, notre corps active une fonction naturelle pour équilibrer la température contre les changements externes.

    Cette habitude est très saine, puisque nous sommes habitués à l’effet continu de la température artificielle (climatisation, chauffage, etc.).

    3. Élimine les liquides

    la douche froide permet de lutter contre la rétention d'eau

     

    L’effet de l’eau froide sur les vaisseaux sanguins active la circulation et le drainage lymphatique de l’organisme, ce qui a un effet positif et facilite l’élimination des liquides.

    Cela est bénéfique pour les personnes qui souffrent de gonflements ou de lourdeur, ainsi que pour celles qui souffrent d’inflammation articulaire.

    4. Améliore la peau

    L’eau froide est le meilleur traitement de beauté pour la peau, car elle a un effet tenseur et raffermissant qui combat la flaccidité et les rides.

    Elle aide également à éliminer les cellules mortes et à prévenir les vergetures et la cellulite.

    5. Cheveux brillants

    En plus d’améliorer la santé et l’apparence de la peau, l’eau froide profite également à nos cheveux si elle est appliquée pendant seulement quelques secondes ou sur la nuque et le cou. Nous obtenons des cheveux plus brillants et empêchons leur chute.

    Cependant, la température de l’eau sur la tête doit être fraîche, et non froide.

    6. Active la circulation

    Les douches froides augmentent la fréquence cardiaque et provoquent une contraction des muscles, deux effets qui provoquent une activation de la circulation dans tout le corps.

    Cela nous procure un sentiment de bien-être immédiat et de nombreux bienfaits à long terme pour la santé.

    7. Stimule les défenses immunitaires

    En améliorant le fonctionnement du système lymphatique, l’eau froide améliore également les défenses immunitaires de l’organisme. De cette façon, nous pouvons affirmer que les douches quotidiennes avec de l’eau froide renforcent le système immunitaire.

    Comment prendre cette douche froide ?

    Pour appliquer l’eau froide, il faut toujours commencer par les pieds, car une douche froide peut être nocive pour la santé, surtout pour les poumons et le cœur.

    • Commencez par les deux pieds, puis continuez jusqu’au cou et au visage, mais évitez la tête.
    • Nous pouvons également faire un chemin alternatif en remontant par la jambe droite jusqu’au cou et en descendant ensuite jusqu’au pied gauche.
    • La durée de la douche à l’eau froide peut varier entre 30 secondes et 1 minute. On peut aussi l’alterner avec de l’eau chaude et de l’eau froide.

    Conseils importants

    Voici quelques conseils importants pour prendre une douche avec de l’eau froide d’une manière correcte et sûre :

    • Bien que l’eau froide ait tous ces avantages pour notre corps, il faut toujours éviter la zone de la tête.
    • Si vous prenez toujours une douche avec de l’eau très chaude, nous vous recommandons un changement graduel. Vous pouvez abaisser la température et alterner eau chaude et eau froide.
    • En raison des propriétés saines que nous avons détaillées, les douches d’eau froide sont très bénéfiques surtout le matin, grâce à leur pouvoir stimulant.

    Le soir, cependant, l’eau chaude est plus appropriée, ce qui nous aide à nous détendre et à mieux nous reposer.

    Remarque : Les personnes souffrant de problèmes cardiaques ou d’hyperthyroïdie ne devraient pas prendre une douche avec de l’eau froide. Ils peuvent combiner l’eau chaude avec de l’eau plus fraiche, ou toujours choisir uniquement de l’eau tiède.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 3 BONNES RAISONS DE MANGER DES RAISINS SECS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    © Istock

     

    Consommés en encas ou incorporés dans des pâtisseries, viennoiseries, gâteaux de riz ou semoule, müeslis ou encore dans des mélanges apéritifs, les raisins secs sont des petites pépites de bienfaits nutritionnels. Zoom sur les plus populaires des fruits secs.

     

    Un concentré d’énergie

    © Istock

     

    Les raisins secs sont par définition des raisins frais déshydratés d’où une meilleure conservation. En effet, leur teneur en eau est faible puisqu’elle passe de 80% pour les raisins frais à 25% environ pour les raisins secs. Qui dit moins d’eau…dit plus d’énergie ! Les raisins secs sont de véritables petites bombes caloriques sous un faible volume. Il faut compter 275 calories /100 g ; ce qui est 5 fois plus élevé que pour 100 g de raisin frais. On le doit essentiellement à leurs glucides (fructose, glucose, saccharose) qui affichent une bonne teneur de 70% environ.

     

    Idéal pour une pause énergie ou en cas d’activité physique nécessitant de l’énergie immédiate. C’est tout aussi efficace qu’un complément nutritionnel pour sportif… mais bien meilleur ! Aussi, il faut savoir que leur index glycémique, c'est-à-dire leur capacité à augmenter la sécrétion d’insuline, est élevé puisqu’il est de 90. Evitez alors de les consommer isolément et surtout d’en abuser régulièrement.

    Ils sont dénués de lipides à la base mais ils sont huilés (huiles de tournesol, de palme… partiellement hydrogénées) pour les rendre plus brillants, séduisants à vos papilles mais aussi pour prolonger leur durée de conservation. C’est une fausse note sauf si vous optez pour une version biologique qui présente l’avantage d’être sans additifs !

     

    Des grains revitalisants : vitamine B, potassium...

    Les raisins secs s’imposent en effet comme roboratifs. Etant déshydratés, non seulement ils sont grandement énergétiques mais ce sont également de formidables réservoirs de vitamines et minéraux.

     

    Côté vitamines, celles du groupe B s’imposent en force. Etant indispensables au métabolisme des sucres, les raisins secs sont parfaits pour les sportifs. En revanche, ne comptez pas sur la vitamine C, il n’y en a pas. En effet, le traitement de déshydratation aura eu raison d’elle !

     

    Côté minéraux et oligo-éléments, la liste est intéressante. Du potassium (760 mg/100 g), essentiel pour éviter les crampes musculaires, du calcium, du magnésium.... Ainsi que le duo fer-cuivre, cocktail d’antioxydants qu’il serait dommage de ne pas consommer car il retarde l’apparition de la fatigue musculaire et surtout vous permet de mieux récupérer.

    Une source de fibres idéales contre la constipation

    Les fibres font partie des glucides mais des glucides que l’organisme ne peut pas digérer ou assimiler. Elles sont indispensables pour une bonne régulation du transit intestinal et jouent un rôle sur la satiété. Et celles des raisins secs ont la particularité d’être douces, idéales donc en cas de constipation. Comptez sur une teneur de 3 à 4%, ce qui est loin d’être négligeable.

    Un apport de fibres pratique à transporter et à consommer. C’est un atout de taille. Pensez à ce petit grain de fantaisie !

     

    Publié par Catherine Conan, diététicienne-nutritionniste

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : medisite.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Essayez ces 4 smoothies dépuratifs, délicieux et sains

     

     

     

     

     

     

     
    Pour que les smoothies purifiants soient vraiment efficaces, il est très important de ne pas ajouter de sucre ou d'autres édulcorants raffinés pour améliorer leur saveur. Nous pouvons ajouter du miel ou de la stévia.

    Essayez ces 4 smoothies dépuratifs, délicieux et sains

    Dans cet article, nous vous proposons différentes combinaisons d’aliments très sains afin que vous puissiez préparer 4 smoothies dépuratifs. Ceux-ci vous aideront à éliminer les toxines, à lutter contre la rétention d’eau et à réguler la fonction intestinale.

    De plus, ces smoothies dépuratifs sont délicieux et vous pouvez les prendre à tout moment de la journée. Essayez-les !

    Smoothies dépuratifs sans sucre

    Ces smoothies dépuratifs sont faits avec des fruits, des noix, des graines, des légumes et des céréales. En dépit d’avoir des propriétés médicinales, ils se distinguent par leur excellente saveur.

    Cependant, en les préparant, si nous le souhaitons, nous pouvons les adoucir avec des ingrédients sains tels que le miel, la stévia ou le sucre de coco.

    Nous pouvons également leur donner différentes saveurs avec de la vanille, de la cannelle ou du cacao.

    Le sucre blanc non seulement acidifie le corps et nuit à notre santé en général, mais crée aussi une dépendance qui nous oblige à avoir des goûts de plus en plus sucrés.

    Nous vous recommandons de rechercher la douceur naturelle de la nourriture (banane, poire, ananas, etc.) et de toujours opter pour des édulcorants sains.

    1. Fraises et noix de coco

    les smoothies dépuratifs : fraise

     

    Ce smoothie nous rappelle la combinaison délicieuse de fraises à la crème mais sans ajouter de graisse, de sucre ou de lait à notre boisson saine.

    C’est l’un des smoothies nettoyants les plus appétissants. Essayez-le !

    La fraise

    Les fraises sont un fruit délicieux et attrayant qui fournit de nombreux nutriments et nous fait nous sentir rassasiés tout en mettant l’accent sur un faible contenu calorique.

    • Pour cette raison, elle est idéale pour perdre du poids sans arrêter de manger, tout en donnant de la saveur et de la couleur à tout jus ou smoothie.
    • En outre, la fraise a des propriétés diurétiques et une teneur élevée en fibres qui favorise la fonction intestinale.

    La noix de coco

    La noix de coco est un fruit tropical riche en protéines, fibres et graisses. Cependant, leurs acides gras sont très bénéfiques pour le corps et nous aident même à perdre du poids et à réduire la taille, car il accélère notre métabolisme.

    • Ce fruit régule également la glycémie, améliore la digestion et favorise l’assimilation des nutriments.

    2. Poire et céleri

    C’est l’un des smoothies dépuratifs les plus diurétiques. Il nous aide à éliminer les toxines par l’urine et à lutter contre la rétention d’eau.

    La poire

    La poire est un fruit qui satisfait notre désir de manger des bonbons, nous rafraichit et donne une saveur délicieuse au smoothie.

    • Il est très riche en silicium, un minéral très bénéfique pour la peau, les cheveux et les articulations.
    • Il combat également la cellulite et améliore la digestion.

    Le céleri

    Le céleri complète parfaitement la poire, car il a un pouvoir purifiant élevé qui agit sur le rein et le foie pour faciliter l’élimination des toxines.

    Il est recommandé dans les régimes à des fins de perte de poids, car il est très faible en calories et favorise la diurèse.

    3. Papaye et chia

    les smoothies dépuratifs : papaye et graines de chia

     

    Ce smoothie crémeux est idéal pour purifier le corps en régulant la fonction digestive et améliorer l’évacuation intestinale de manière douce mais profonde.

    La papaye

    La papaye est un fruit tropical riche en enzymes qui favorise les processus digestifs, calme les inflammations et régule le transit intestinal.

    • Grâce à sa teneur en bêta-carotène, ce fruit est un excellent antioxydant naturel.
    • En outre, ses graines ont la vertu de lutter contre les parasites intestinaux.

    Graines de chia

    • Les graines de chia que l’on doit toujours laisser tremper toute une nuit, ont la propriété de réguler le transit intestinal.
    • Elles réduisent également le taux de cholestérol et de sucre dans le sang, et augmentent notre sensation de plénitude.

    4. Pomme et avoine

     

    Ce smoothie est très nutritif et énergétique, et favorise à la fois la digestion et le transit intestinal.

    La pomme

    La pomme est un fruit très bénéfique pour la santé, avec des propriétés nettoyantes, digestives et antioxydantes.

    • Elle nous aide à abaisser le taux de cholestérol, prévenir les hémorroïdes et réduire le risque de maladies respiratoires.
    • Si c’est une pomme bio, nous pouvons aussi consommer sa peau qui est très riche en fibres.

    L’avoine

    La farine d’avoine est une excellente céréale pour nos smoothies, grâce à sa haute teneur en protéines, en glucides et en fibres.

    Elle a la vertu de nous donner de l’énergie tout en équilibrant le système nerveux, et est donc très appropriée pour traiter la nervosité, le stress, l’anxiété ou la dépression.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 bienfaits des bananes vertes sur la santé

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

    Grâce à leur forte teneur en potassium les bananes vertes peuvent être très bénéfiques à notre santé cardiaque, mais nous devrons les éviter si nous souffrons de problèmes hépatiques ou rénaux.

    Les bananes vertes sont utilisées dans de nombreux endroits en Amérique Latine et peuvent se préparer de différentes manières. Bouillies, compotées ou frites, elles servent d’accompagnement dans de nombreux plats.

    Au niveau nutritionnel, les bananes vertes sont une excellente source de fibres, potassium, vitamine C et bêta-carotène, en plus d’autres vitamines comme la B6 et des minéraux comme le fer.

    En plus d’apporter beaucoup d’énergie à votre corps, elle a de nombreux bienfaits pour votre santé comme ceux que nous vous donnons ci-dessous.

    1. Les bananes vertes améliorent et régulent votre rythme cardiaque

    banane-verte

    Grâce à leur forte teneur en potassium, manger des bananes vertes aide votre cœur à avoir un rythme cardiaque normal.

    Cela étant grâce au fait que ce nutriment aide votre corps à réguler la pression artérielle, ce qui protège votre cœur des possibles dommages que pourraient causer l’arythmie.

    Dans de nombreux cas le cœur se fragilise et se retrouve davantage soumis à des problèmes tels que les infarctus.

    Une banane verte de taille moyenne peut contenir la quantité approximative de 400 mg de potassium, un grand apport quotidien si nous prenons en compte que la quantité préconisée pour les adultes est de 4700 mg (pour les enfants elle oscille entre 3800 et 4500 mg).

    2. Elles combattent la gastrite et d’autres problèmes d’estomac

    Les bananes vertes sont riches en amidon, qui est un grand protecteur de la muqueuse gastrique. Pour cette raison elles sont un aliment approprié pour les personnes qui souffrent de problèmes comme :

    • La gastrite
    • L’acidité de l’estomac
    • Ulcères gastriques

    Cependant, dans ces cas précis il est important que vous les prépariez d’une manière adaptée et que vous évitiez de les manger frites.

    La graisse utilisée pour les préparer de cette manière finira pas annuler tous les effets positifs qu’elles peuvent avoir.

    Les manger bouillies et assaisonnées avec un peu de sel et d’huile d’olive est l’option la plus recommandée.

    symptomes-gastrite

    3. Elles luttent contre les maladies intestinales

    Leur teneur en amidon, un type de fibre hautement fermentable, est fortement bénéfique aux bonnes bactéries qui aident à faire fonctionner votre colon, en lui apportant un effet régulateur et probiotique.

    Consommer des bananes vertes vous aidera à régénérer votre flore intestinale.

    Il est recommandé de les inclure dans votre alimentation si vous venez de finir un traitement à base d’antibiotiques qui ont pu fragiliser votre flore intestinale.

    Elles sont également d’une grande aide dans les cas de maladies intestinales comme la maladie de Crohn ou la colite.

    4. Elles améliorent vos défenses

    Tout comme l’ail, les bananes vertes sont de magnifiques porteurs de vitamine B6. Celle-ci est nécessaire pour que votre système immunitaire puisse fonctionner de la bonne manière, surtout chez les personnes âgées.

    De nombreuses maladies qui arrivent avec l’âge causent une inflammation qui détériore le tryptophane, c’est la raison pour laquelle le corps a besoin d’une plus grande quantité de vitamine B6 pour être en forme.

    Comme la vitamine B6 est hydrosoluble, il est recommandé de la cuisiner à la vapeur afin d’en conserver la plus grande quantité possible.

    defenses

    5. Elles régulent l’hypertension

    Le potassium est très important pour que votre organisme soit en pleine forme, non seulement car il est bénéfique pour vos artères, mais parce qu’il aide en plus dans le processus de contraction des muscles, ce qui est très important lorsqu’il s’agit du cœur.

    Lorsque l’on souffre d’hypertension, il est très recommandé d’augmenter l’ingestion de potassium, magnésium et calcium.

    La banane verte apportera beaucoup de potassium et de magnésium, c’est la raison pour laquelle en consommer est une très bonne idée.

    Faites précisément attention si vous prenez des médicaments pour l’hypertension, car ils augmentent généralement l’élimination de potassium.

    6. Elles réduisent le cholestérol

    Une banane verte d’environ 200 grammes peut apporter jusqu’à 5 grammes de protéine, ce qui en fait une excellente option pour réduire les hauts niveaux de cholestérol.

    Cela est bon si vous voulez éviter des problèmes comme l’obésité, les maladies associées au diabète de type 2 et quelques types de cancer.

    7. Elles préviennent l’obésité

    surpoids-et-obesite

    L’amidon contenu dans les bananes vertes apportent une sensation de satiété prolongée après les avoir ingérées, en plus d’être des aliments qui ne contiennent aucun type de graisse.

    Si ce que vous recherchez est la perte de poids, alors vous pouvez inclure des bananes vertes à vos repas, bien que ce soit en quantité modérées (vous devez vous rappeler qu’elles sont riches en hydrates de carbone).

    Vous pouvez les manger bouillies, en purée et même à la vapeur si vous les préférez ainsi.

    Considérations autour de la consommation de bananes vertes

    Prenez en compte que, même si manger des bananes vertes peut être très bénéfique à votre santé, vous devez les éviter si vous souffrez de problèmes d’insuffisance hépatique ou rénale.

    Cela est particulièrement du au fait que, lorsque vos reins sont endommagés, l’excès de potassium ne peut être éliminé correctement à temps.

    Ce qui provoque l’augmentation des niveaux de ce minéral ainsi que l’augmentation du risque de souffrir d’hyperpotasémie, qui peut dériver en :

    • Hyperventilation
    • Nausées
    • Faiblesse du pouls
    • Dommages sévères pour votre cœur

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La spiruline, une micro-algue aux vertus et propriétés fabuleuses

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pas moins de 980 études scientifiques se sont intéressées aux propriétés de cette micro-algue. Santé Nutrition vous récapitule tout cela en quelques lignes, a vous ensuite de pousser vos recherches plus en avant à l’aide des liens mentionnés dans cet article.

    La spiruline c’est quoi ?

    Nous ne parlerons pas dans cet article que la consommation de ce super aliment remonte à la nuit des temps et que cette algue est considérée comme un complément alimentaire naturel, sain et efficace par beaucoup de personnes.

    Cependant ce super aliment est probablement le micro-organisme le plus ancien de la planète, et en fonction de son origine, la spiruline renferme entre 50% et 70% de protéines et d’acides aminés d’excellente qualité. La consommation de spiruline est particulièrement intéressante pour les sportifs, végétariens, anémiques, et adolescents dans leur phase de croissance…

    Quels sont les bienfaits majeurs de la spiruline

    Même si c’est assez difficile de résumer tous les bienfaits de cet alicament en détails, voici un petit récapitulatif des effets à attendre de la consommation de spiruline.

    La plupart des études mettent en avant que la spiruline permet d’empêcher ou d’inhiber des cancers chez l’humain ou l’animal. Cette algue interagit avec le système immunitaire qu’elle contribue à stimuler. Voici quelques détails concernant les composants de la spiruline :

    1. La chlorophylle : Influence positive sur la fabrication des globules rouges, purification du sang, elle facilite également l’absorption du fer dans le sang.
    2. La phycocyanine : Propriétés détoxifiantes et stimulantes du système immunitaires.
    3. Oligo-éléments et minéraux : La spiruline contient du zinc, sélénium, du manganèse, fer, cuivre, chrome, potassium, calcium, magnésium, sodium, phosphore.
    4. Le fer : Riche en fer de 800mg à 1800mg par kg, soit 20 fois plus que le germe de blé, les épinards ou le foie de boeuf. Elle permet donc de combattre l’anémie ferriprive.
    5. Les vitamines : A, D, E, B1, B2, B3, B6, B7, B8, B12, K et du bêta-carotène.
    6. Antioxydants : Les acide gamma-linoléniques, carotène, phycocyanine, tocophérol, sélénium et zinc empêchent la formation de radicaux libres.

    Les autres vertus de la spiruline

    Cette micro-algue peut aider à perdre du poids en agissant comme coupe-faim naturel grâce aux protéines qu’elle contient.

    C’est un concentré d’énergie pour les sportifs (ves), riche en fer, en vit B12 et bêta-carotène, elle participe à une bonne oxygénation des muscles. Son activité purifiante entraîne également une évacuation rapide et efficace des toxines et de l’acide lactique, ce qui améliore le temps de récupération après l’effort. La spiruline réduit également le risque de crampes.

    Spiruline posologies

    Pour l’utilisation régulière dans le cadre d’une cure par exemple, les résultats se feront sentir au bout de 1 à 3 semaines en fonction du métabolisme, de la morphologie et de la condition physique qui sont propres à chacun.

     
    • La consommation de spiruline en consommation préventive va se situer entre 3 à 5 grammes/jour.
    • En traitement de certaines carences ou détox la consommation se situe entre 4 à 8 grammes/jour.
    • Chez les sportifs la posologie de la spiruline peut atteindre 10 à 15 grammes/jours, de même que pour les personnes qui ont des ongles abimés.

    Dans quels cas faut-il démarrer une cure de spiruline ?

    • Pour aider à ralentir les effets du vieillissement.
    • Pour combattre l’acné, l’anémie, les affections intestinales et la leucoplasie (inflammation précancéreuse des muqueuses de la bouche).
    • Pour stimuler le système immunitaire.
    • Pour réguler et faire baisser le taux d’insuline chez les diabétiques.
    • Pour réduire les effets néfastes provoqués par les rayons gammas.
    • Pour détoxifier le corps des métaux lourds.

    Inconvénients et effets secondaires

    La spiruline étant un produit naturel il y a pas d’effet secondaire, par contre si vous n’avez pas l’habitude d’en consommer il sera judicieux de commencer votre consommation progressivement pour éviter certains troubles. Exemple : 2 g/jour la première semaine, 4 g/jour la deuxième…etc.

    Si vous avalez trop de cette micro-algue sans y être habitué, vous risquez quelques maux de tête, de légers vertiges, des nausées ou quelques inconvénients (ballonnements, gaz…) du au nettoyage de votre côlon. Il faut donc vous habituer à sa consommation progressivement pour éviter ces désagréments les premiers jours d’utilisation, qui sont gênants mais absolument sans danger.

    Contres indications : Les gens souffrant de goutte ou de phénylcétonurie ne doivent pas en consommer. La spiruline contient en effet un acide aminé qui peut provoquer une réaction contraire dans ces deux cas.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources : Bon coin santé

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 ALIMENTS TOXIQUES POUR LES INTESTINS

     

     

     

     

     

     

     

    La consommation de certains aliments est mauvaise pour nos intestins et à l'origine du développement de pathologies. Le point sur les aliments dont il convient de limiter la quantité. 

     

    La viande rouge

    ©iStock

    "Une consommation extrême de viande rouge (plus de 500g par semaine) est associée à une petite augmentation du cancer colorectal de l'ordre de 15% " informe le Dr Jean-Michel Lecerf. Les mécanismes qui expliquent cette toxicité de la viande rouge consommée en excès sont en partie compris. " Le fer jouerait un rôle" explique le Pr Lecerf, chef du service nutrition à l'Institut Pasteur de Lille. Lors de la digestion, le fer réagit avec les lipides et produit des aldéhydes, des composés chimiques cancérogènes. 
    Il existe des facteurs atténuants le risque d'une consommation importante de viande rouge : la combinaison avec des aliments riches en polyphénols, surtout des fruits et légumes, la préparation de la viande en marinade ou au vin et le fait de consommer des produits laitiers, du calcium et de la vitamine E (que l'on trouve en grande quantité dans les huiles végétales, de tournesol par exemple). Autant d'aliments qui bloquent l'effet cancérogène. 
    En conclusion : si vous aimez la viande rouge, pas de raison de vous en priver mais 1 ou 2 fois par semaine suffit, en association avec des légumes.
     
     

    Les gâteaux

    ©iStock

    "Une alimentation très raffinée peut avoir pour effet un déséquilibre de la flore intestinale, elle-même à l'origine d'une inflammation de bas-grade. Celle-ci est impliqué dans un certain nombre de pathologies : diabète, obésité..." indique le Pr Jean-Michel Lecerf. 
    L'ingestion de sucres rapides entraîne également une augmentation de la production d'insuline, elle-même à l'origine de la sécrétion d'une autre molécule, Insuline-like Growth Factor (IGF), qui stimule la croissance des cellules, y compris cancéreuses et aussi la production de facteurs d'inflammation des muqueuses. "Il n’y a pas d'effet cancérogène direct des sucres et il n'y a pas de données épidémiologiques sur le sur-risque du cancer du côlon si ce n'est via l'obésité " précise le Pr Lecerf.
     
     

    Le saucisson

    ©iStock

    Amateurs de saucisson et pâté, rassurez-vous. La consommation de charcuterie pose problème au-delà de 50g de charcuterie par jour . "Une consommation supérieure à 50g de charcuterie par jour est associée à une petite hausse du risque de cancer colorectal, de l'ordre de 15 à 20%. Ce qui explique cette hausse du risque ? " Comme pour la viande rouge est incriminé le fer . Les nitrosamines jouent certainement un rôle également" explique le Pr Lecerf. Les nitrosamines, dues à la transformation des nitrites et des nitrates pendant la digestion, sont en effet cancérigènes. Là-encore, ce risque est très diminué par la consommation de vitamine E, calcium et polyphénols. "Tout cela encourage une alimentation variée" souligne le Pr Lecerf.
     
     

    Les frites

    ©iStock

    Un excès de graisse est nocif pour le système digestif. "L'excès de graisses (alimentation constituée de 40% de lipides et 15-20% d'acides gras saturés) est responsable d'un déséquilibre du microbiote intestinal" informe le Pr Lecerf. Le déséquilibre au sein du microbiote peut entraîner une inflammation chronique. Celle-ci favorise de nombreuses maladies : diabète, obésité, cancermaladies neuro-dégénératives...
     
     

    Du poulet grillé

    ©iStock

    Une consommation importante de viandes grillées (viande poêlée, plancha et surtout barbecue) a été liée à une augmentation du risque de cancers gastro-intestinaux. La combustion libère des substances chimiques cancérogènes, notamment des amines hétérocycliques pour les viandes grillées ou poêlées et des hydrocarbures aromatiques polycycliques (Benzo[a]pyrène) lors de la cuisson au barbecue. "Mieux vaut privilégier les cuissons douces, la cuisson mijotée par exemple" informe le Pr Lecerf.
     
     

    La crème glacée

    ©iStock

    Certains émulsifiants* (notamment E466, E433), additifs alimentaires utilisés par l'industrie agro-alimentaire pour donner plus de texture aux aliments, seraient nocifs pour nos intestins. Des études menées sur des modèles animaux ont montré que les additifs alimentaires perturbent la flore intestinale et entraînent une inflammation de la paroi intestinale. Cette inflammation de bas grade peut entraîner un cancer . Cela doit encore être démontré chez l'homme mais la prudence est de mise.

    *Le E433 et E466 peuvent par exemple se retrouver dans la mayonnaise, les vinaigrettes, les desserts lactés ou les crèmes glacées.

     

     

    L'aspartame

    ©iStock

    Quelques études suggèrent chez l'animal que les édulcorants* pourraient modifier le microbiote intestinal" indique le Pr Lecerf. " Cette perturbation du microbiote est à l'origine d'une inflammation de bas grade, impliquée dans le développement de pathologies comme le diabète" explique-t-il. Ces données doivent être confirmées chez l'homme.

    *sucralose, aspartame, acésulfame-potassium, neotame, alitame, cyclamate, saccharine.

     

    Publié par Anne-Sophie Glover-Bondeau, journaliste santé et validé par Pr Jean-Michel Lecerf

    Remerciements au Pr Jean-Michel Lecerf, chef du service nutrition à l'Institut Pasteur de Lille

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : medisite.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • L’herbe de blé permet aux cheveux gris

    de retrouver leur couleur naturelle !

     

     

     

     

     

     

     

    herbe-de-ble-cheveux-gris

     

    Les cheveux gris sont le signe ultime du processus de vieillissement, et environ la moitié des gens de 50 ans ont au moins 50% de cheveux gris. Les gens ont essayé de couvrir leurs cheveux gris en utilisant des colorants capillaires coûteux, mais ce n’est pas la bataille la plus facile, car les cheveux gris sont un adversaire assez coriace. Exact? Peut-être pas.

     

    La consommation régulière d’herbe de blé fraiche a prouvé sa capacité à faire revenir la couleur naturelle des cheveux, il est donc bon de savoir que vous pouvez profiter d’une couleur brillante et naturelle même durant votre vieillesse.

    Et ce n’est pas le seul avantage fourni par la consommation de cette herbe miraculeuse. L’herbe de blé va ralentir le processus entier de vieillissement. Elle va rajeunir votre peau, détoxifier votre corps, resserrer une peau lâche et affaissée, et même lutter contre le cancer.

    La médecine traditionnelle chinoise (MTC) associe la pigmentation des cheveux à la qualité du sang et la force de vos reins. Selon la MTC, les cheveux gris indiquent la faiblesse des reins et du sang plus que cela signifie que vous êtes devenu vieux.

    L’herbe de blé (du Triticum aestivum) est composée de 70% de chlorophylle, ce qui la rend efficace dans le rétablissement de la santé des reins et du sang.

    La chlorophylle renforce, oxygène et améliore votre sang. Elle est similaire à l’hémoglobine, le composé qui apporte de l’oxygène dans le sang. Lorsque vous consommez de la chlorophylle, elle se transforme en sang. Elle transporte les nutriments, y compris l’oxygène, aux cellules, aux tissus et aux organes, ce qui lui confère son pouvoir de rajeunissement, de protection et de renforcement.

    Le Dr Bernard Jensen, un nutritionniste de renommée mondiale, a révélé que le jus d’herbe de blé et d’autres jus verts sont les meilleurs agents naturels pour améliorer la structure de votre sang.

    Dans son livre, Health Magic Through Chlorophyll From Living Plant Life, il explique en détail la manière dont elle peut accroître le nombre de globules rouges dans le sang en quelques jours. Tout ce qu’il a fait est de faire prendre un bain d’eau à la chlorophylle à ses patients. L’herbe de blé et les autres jus verts se sont avérés être encore plus efficaces dans la stimulation du nombre de globules rouges dans le sang.

    Au-delà de l’embellissement et sur la santé corporelle totale

    L’herbe de blé contient de nombreux nutriments qui renforcent et rajeunissent notre corps. En plus de sa haute teneur en chlorophylle, l’herbe de blé contient 17 acides aminés essentiels, 90 minéraux, 13 vitamines et 80 enzymes. Le Dr Earp-Thomas, un chercheur éminent, a déclaré, «7 kilos d’herbe de blé est l’équivalent à 350 kg de carottes, de laitue, de céleri et ainsi de suite. »

     

    L’herbe de blé fournit une défense impénétrable contre de nombreuses maladies. En tant qu’agent détoxifiant entièrement naturel et puissant, l’herbe de blé protège le foie et nettoie le sang en neutralisant les substances comme le cadmium, la nicotine, le strontium, le mercure et le chlorure de polyvinyle.

    Fait: Les cellules cancéreuses ne peuvent pas développer dans des environnements riches en oxygène!

    La détoxification est la première étape. L’herbe de blé est un agent anti-cancer avec la faculté d’aider à interrompre la croissance tumorale.

    C’est une source riche d’oxygène liquide, donc en stimulant la production de globules rouges et en augmentant la teneur en oxygène dans le sang, l’herbe de blé combat réellement le cancer, car les cellules cancéreuses ne peuvent pas survivre dans des environnements alcalins.

    Le journal Mutation Research a publié une étude dans laquelle la chlorophylle a été revendiquée être plus puissante que le bêta-carotène et les vitamines A, C et E. L’effet anti-cancer de la chlorophylle est plus puissant que tout autre élément nutritif. L’herbe de blé fournit la nutrition totale du corps en une seule gorgée!

    De nouvelles percées de santé alternative apparaissent chaque jour. Il y a des preuves solides que ce remède anti-vieillissement peut guérir diverses maladies. Elle peut soulager la douleur, inverser le processus de vieillissement et améliorer la santé globale. Ces alternatives naturelles sont peu coûteuses ou gratuites, mais malheureusement elles sont rarement signalées par les médias. En outre, certaines de ces solutions sont même interdites et réprimées.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources : Food Freedom Group

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le fruit magique contre le vieillissement cellulaire

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    avocat-fruit-magique

     

    Vous entendez beaucoup parler des « radicaux libres », ces molécules agressives qui attaquent vos cellules, et même votre ADN. Ils accélèrent le vieillissement et contribuent à déclencher de nombreuses maladies liées à l’âge, comme l’athérosclérose, les problèmes de vue, les démences, et le cancer.

     

    D’où viennent les radicaux libres ? De la pollution, des produits chimiques, de la cigarette, mais également du fonctionnement normal de vos cellules.

    Pour fonctionner, vos cellules ont besoin de brûler un combustible (le glucose), dans de petites usines électriques appelées mitochondries. C’est cela qui leur fournit de l’énergie pour, par exemple, se contracter dans le cas des cellules musculaires, ou émettre des signaux électriques pour communiquer, dans le cas des cellules nerveuses.

    Vos cellules fument

    Tout comme un moteur émet toujours un peu de fumée, même s’il est bien réglé, vos cellules « fument » et émettent des radicaux libres lorsqu’elles travaillent, même si vous vivez sainement.

    Plus vous faites de sport, plus vous utilisez votre cerveau, plus vous éprouvez d’émotions, bref, plus vous vivez intensément, plus vous fabriquez de radicaux libres.

    Et il n’existe qu’un seul moyen, dans l’état actuel des connaissances, d’éliminer les radicaux libres : les antioxydants, des substances qui sont naturellement présentes dans votre corps et dans les fruits et légumes frais, surtout colorés.

    Le problème est que vos cellules n’absorbent pas facilement les antioxydants que vous mangez. La plupart restent à l’extérieur de vos cellules et sont éliminés de votre organisme sans avoir détruit le moindre radical libre.

    Comment faire pour aider les antioxydants que vous mangez à pénétrer dans vos cellules ?

    Les prodigieux effets des graisses

    Il existe un moyen simple d’augmenter considérablement votre taux d’absorption des antioxydants : manger vos fruits et légumes avec un corps gras. Pas nécessairement du beurre ou de la charcuterie : de nombreux aliments contiennent de bonnes graisses et vous pouvez facilement les manger avec vos fruits ou ajouter à vos plats de légumes : il s’agit des fruits à coque (noix, amandes, noisettes…), de l’avocat (ou l’huile d’avocat), des olives, ainsi que toutes les graines (courge, graines de lin broyées, graines de tournesol).

    Dans une étude réalisée avec de l’avocat, les chercheurs ont constaté qu’en consommer en même temps que des crudités dans une salade multiplie :

    • le taux d’absorption du lycopène par 4 (le lycopène est un antioxydant que l’on trouve dans les tomates)
    • le taux de bêta-carotène par 2,6 (le bêta-carotène est un précurseur de la vitamine A que l’on trouve en abondance dans les carottes et dans une moindre mesure dans les légumes verts à feuille)

    L’avocat est très riche en acides gras, mais ce sont de bons acides gras, nécessaires à votre santé.

    Lorsque c’est de l’huile d’avocat qui a été ajoutée aux crudités, ils ont constaté une multiplication du taux d’alpha-carotène par 7,2 et du taux de bêta-carotène par 15,3

    du taux de lutéine par 5,1 (la lutéine est un antioxydant rouge-orangé que l’on trouve dans le jaune d’œuf, le maïs, les carottes, les épinards et l’oseille, et qui protège en particulier la rétine).

    Un avocat au petit-déjeuner

    Les avocats sont aussi une puissante source d’acides gras mono-insaturés qui contribuent à :

    • contrôler la glycémie (sucre sanguin)
    • entretenir la paroi des artères
    • réduire l’hypertension artérielle

    J’aime manger un bon avocat au petit-déjeuner, avec un œuf à la coque cuit à basse température (eau à 80 °C, pour qu’ils devienne crémeux et non caoutchouteux), une tasse de thé (sans sucre et sans lait), quelques amandes, des baies de goji et une salade de fruits rouges et noirs, cela fait un petit-déjeuner consistant qui me permet de me sentir bien et plein d’énergie toute la journée, en faisant des repas modérés le midi et le soir.

    Si vous n’avez pas un gros appétit ou si vous faites peu d’activité physique, vous pouvez bien sûr vous contenter d’un demi-avocat le matin, c’est déjà très nourrissant.

    Truc pour que vos avocats soient toujours bons

    Lorsque vous achetez des avocats dans le commerce, ils sont en général durs comme du bois. Bien sûr, vous parvenez à les faire ramollir en les laissant trainer dans votre corbeille à légumes. Mais la cruelle réalité est qu’alors, bien souvent, d’affreuses tâches noires auront colonisé la tendre chair de l’avocat le jour où vous l’ouvrez. Des fils noirs et filandreux se seront formés à l’intérieur, et ce qui reste de chair sera aqueux et insipide. Rien à voir, donc, avec la texture d’un beau vert amande, onctueuse et fondante, de l’avocat mûr à point qui en fait une des plus grandes merveilles de la Création.

    Pour éviter cette déception, il existe un truc simple : emballez vos avocats dans du papier journal dès votre retour du supermarché, et mettez les dans un tiroir ou une armoire bien obscure. Attendez deux ou trois jours et vous aurez le plaisir de manger des avocats comme si vous les aviez cueillis sur l’arbre au bon moment.

    Cela paraît tout simple mais il y a une difficulté majeure : ne pas oublier vos avocats. Une fois qu’ils sont bien cachés au fond d’un placard, le risque est de ne remettre la main dessus que… 6 mois plus tard, et croyez-moi, ils ne seront plus bons à manger.

    Autres avantages des avocats

    A noter que les avocats sont pleins de vitamines très importantes :

    • la vitamine K est importante pour la coagulation du sang. Elle contribue aussi à la solidité de vos os
    • Les folates, ou vitamine B9, sont importantes pour une bonne reproduction cellulaire et le développement de vos tissus
    • La vitamine E protège les tissus contre les radicaux libres et peut protéger le cœur
    • La lutéine est nécessaire pour protéger les yeux et la peau
    • La vitamine C renforce le système immunitaire et neutralise les radicaux libres
    • La vitamine B6 renforce elle aussi le système immunitaire, aide aux fonctions nerveuses et à la synthèse des globules rouges

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ce fruit lutte contre l’insomnie et stimule la fonction cérébrale !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    fruit-miraculeux

     

     

    Après avoir appris les bienfaits incroyables pour la santé de ce fruit appelé la quenette, vous voudrez certainement qu’il soit dans votre cuisine.

     

    Il est extrêmement efficace dans le traitement de l’insomnie et la stimulation de la fonction cérébrale.

    Il est originaire du nord de l’Amérique du Sud, mais il est également cultivé dans les Caraïbes et en Amérique centrale. Selon les experts, il est une combinaison de citron vert et de litchi.

    Ce fruit miraculeux est riche en nutriments tels que:

    Minéraux;

    Acides aminés;

    Vitamine C;

    Protéines;

    Vitamines B1, B3, B6 et B12;

    Fer;

    Thiamine;

    Acides gras insaturés (oléique et linoléique);

    Riboflavine;

    Fibres;

    Tryptophane;

    Niacine;

    Tanins;

    Calcium;

    En raison de ses quantités élevées de fibres, ce fruit est efficace dans la prévention du taux de cholestérol élevé et de la constipation chronique.

    En outre, il est riche en vitamine A, ce qui prévient la formation de calculs dans les voies urinaires, et renforce le système immunitaire. Il est riche en phosphore, ce qui équilibre les hormones, favorise la digestion, guérit les problèmes d’asthme, et abaisse la pression artérielle.

    Il est également riche en minéraux tels que le calcium, ce qui renforce les dents et les os, et de nombreux antioxydants qui préviennent les dommages des radicaux libres et le cancer.

    Les experts affirment que la quenette contient un composé phénolique qui renforce le système immunitaire et prévient les maladies cardiaques. Ceci est seulement une petite partie de ses usages médicinaux, tant de gens croient qu’il est l’un des plus sains fruits sur la planète.

    Élimine les parasites;

    Prévient la bronchite et la grippe;

    Renforce le système immunitaire et empêche l’accumulation de bactéries dans le corps;

    Prévient les problèmes rénaux;

    Stimule la production de globules rouges dans le sang, prévention de l’anémie;

    Améliore la fonction du système reproducteur;

    Apaise les infections des gencives;

    Prévient et traite les infections urinaires et pulmonaires;

    Réduit le cholestérol et les triglycérides;

    Traite les problèmes de peau;

    Traite la constipation;

    En outre, dans le cas de diarrhée, mélangez quelques graines de quenette rôties au miel et vous allez rapidement résoudre le problème.

    En raison de la forte teneur en éléments nutritifs importants, ce fruit est extrêmement bénéfique pour la santé globale. Par conséquent, n’attendez pas et intégrez-le dans votre régime alimentaire le plus rapidement que possible !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources :

    santesos.com
    www.healthyfoodhouse.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Découvrez les bénéfices du bicarbonate mélangé au miel

     

     

     

     

     

     

     
    Le bicarbonate a été utilisé depuis l'Antiquité comme un allié pour combattre et soulager de nombreuses maladies allant des problèmes dermatologiques à la grippe. Vous en saurez plus dans cet article.

    Découvrez les bénéfices du bicarbonate mélangé au miel

    Le bicarbonate de soude, également connu sous le nom de bicarbonate de sodium, est une poudre blanche que nous avons tous ou avons déjà eu dans nos maisons, car on peut l’utiliser de bien des manières. Les mamans le gardent toujours dans la cuisine pour cuisiner ou même pour le nettoyage.

    C’est un produit facile à obtenir dans la nature, mais qui a été industrialisé pour que quiconque le demande puisse l’acquérir. Il est important de noter qu’il ne contient pas d’additifs, et présente donc plus d’avantages que d’inconvénients.

    Bénéfices du bicarbonate de soude

    Avant de commencer à utiliser le bicarbonate, il est important d’indiquer à votre médecin que vous le consommez et dans quelle quantité, afin que votre santé ne soit pas affectée.

    Le bicarbonate de soude peut faire office de :

    1. Digestif

    Cet ingrédient est le meilleur ami du système digestif, car il aide à soulager les flatulences et à digérer les repas lourds rapidement.

    2. Anti-acide

    le bicarbonate est un anti-acide naturel

     

    Il est idéal pour le reflux gastro-oesophagien, car il convertit l’acide chlorhydrique qui monte de l’estomac à l’oesophage en chlorure de sodium. Cette transformation arrête la brûlure et procure un soulagement immédiat.

    3. Dépuratif

    Il est excellent pour aider le foie à se débarrasser des toxines que notre corps ne peut pas digérer. Il est également riche en vitamine C et en potassium, par conséquent, il est un des meilleurs antioxydants naturels qui existent.

    4. Antiseptique

    Grâce à ses propriétés, le bicarbonate de soude sert à soulager les infections et à neutraliser les bactéries et les virus. Il est donc connu pour aider à réduire la douleur et l’inflammation en cas d’infection de la gorge.

    5. Remède contre la grippe

    C’est un remède maison largement utilisé pour traiter la grippe et le mal-être général. C’est le meilleur allié quand il s’agit de combattre toutes les bactéries qui causent la grippe, en plus d’aider à réduire les symptômes de l’infection qu’elle cause.

    6. Remède contre la cystite

    le bicarbonate est un remède naturel contre la cystite

     

    En consommant du bicarbonate, nous aidons nos reins à créer une barrière protectrice contre les bactéries. En cas d’infection urinaire, la consommation de bicarbonate de sodium est également recommandée, car elle aide à traiter les symptômes.

    Traitement au bicarbonate de soude et au miel

    Nous avons compris que le bicarbonate est excellent pour combattre les bactéries, les infections et diverses maladies. De même, la combinaison de bicarbonate de soude et de miel est idéale pour traiter les problèmes dermatologiques, notamment ceux du visage.

    En effet, le bicarbonate peut aider à éliminer l’apparition des boutons,en plus d’exfolier la peau en se débarrassant des cellules mortes.

    Ingrédients

    • 1/4 tasse de bicarbonate de soude (120 g)
    • 1 tasse de miel d’abeilles (de préférence naturel) (250 g)

    Préparation

    • Mélangez le bicarbonate de soude avec du miel, dans une tasse ou un bol.
    • Remuez le mélange jusqu’à obtenir une pâte épaisse et homogène.
    • Diluez-la dans un bain d’eau pendant 10 minutes en remuant de temps en temps.
    • Eteignez et réservez.

    Application

    Il est conseillé de consommer entre 2 et 3 cuillères à soupe de ce mélange tous les jours pendant un mois. Vous pouvez le prendre après chaque repas. Cependant, il est important de ne pas dépasser le mois d’utilisation et d’éviter de consommer des aliments tels que la viande rouge, la farine et les sucres.

    Ce traitement a une application pour différentes maladies, telles que le diabète, la grippe et les maladies rénales. Rappelez-vous toujours de consulter votre médecin pour lui dire que vous consommez ce remède à la maison.

    Masque contre l’acné

    Une autre utilisation attribuée au bicarbonate de soude mélangé avec du miel est de combattre l’acné ou les boutons. Les masques, en plus d’être bon marché et faciles à faire, sont très efficaces pour le teint.

    Vous pouvez utiliser cette préparation une à deux fois par semaine. Il vous aidera à vous débarrasser des cellules mortes, des bactéries, de l’acné et apportera de la brillance à votre visage, car il hydrate la peau.

    Ingrédients

    • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude ((30 g)
    • 1 cuillère à soupe de miel d’abeilles (15 g)
    • Jus de citron

    Préparation

    • Formez une pâte en mélangeant le bicarbonate de soude avec du miel et du jus de citron.
    • Répartissez le mélange sur tout le visage, en mouvements circulaires.
    • Laissez reposer pendant 10 minutes.
    • Retirez le masque avec de l’eau chaude.
    • Séchez votre visage en tapotant avec une serviette propre.
    • Appliquez une crème hydratante pour sceller les pores.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 9 vertus incroyables des graines de courge

     

     

     

     

     

     

     

     

    graines-de-courge

     

     

    Si vous avez envie d’un en-cas croquant qui soit aussi un aliment extrêmement sain, optez pour les graines de courge.

     

    Avec leurs nombreux nutriments, allant du magnésium et du manganèse au cuivre, en passant par les protéines et le zinc, les graines de courge sont de véritables bombes nutritionnelles miniatures. Elles contiennent également des composés végétaux, les phytostérols, et des antioxydants piégeurs de radicaux libres, qui peuvent stimuler votre santé.

    Comme ce sont des graines riches en fibres, elles permettent d’augmenter vos apports en fibres et d’atteindre la quantité idéale de 50 grammes pour 1000 calories consommées.

    Cerise sur le gâteau, les graines de courge sont très faciles à transporter et n’ont pas besoin d’être conservées au frais, elles font donc un en-cas très pratique à emporter partout et peuvent être grignotées aussi à la maison, à tout moment de la journée.

    9 grandes vertus des graines de courge

    1. Le magnésium pour la santé du cœur

    heart-mg

    Un quart de tasse de graines de courge contient presque la moitié des apports journaliers recommandés en magnésium, qui participe à de nombreuses fonctions physiologiques vitales, notamment la fabrication d’ATP (adénosine triphosphate, la molécule qui fournit l’énergie à votre organisme), la synthèse du RNA et de l’ADN, l’action de pompage du cœur, la bonne formation des os et des dents, la relaxation des vaisseaux sanguins et un bon transit intestinal.

    Il a été démontré que le magnésium favorise une pression artérielle saine et aide à prévenir les arrêts cardiaques, les crises cardiaques et les AVC, mais on estime que 80% des américains présentent une carence de cet important sel minéral.

    1. Le zinc pour stimuler l’immunité

    zinc-immune

    Les graines de courge sont une riche source de zinc (30 grammes contiennent plus de 2 mg de ce sel minéral bienfaisant). Le zinc est important pour votre organisme à de nombreux égards, notamment pour l’immunité, la croissance et la division cellulaire, le sommeil, l’humeur, les sens du goût et de l’odorat, la santé des yeux et de la peau, la régulation de l’insuline et la fonction sexuelle masculine.

    De nombreuses personnes manquent de zinc pour différentes raisons, à cause des sols appauvris en zinc, des effets secondaires des médicaments, des régimes végétariens et autres régimes alimentaires riches en céréales. Cette carence est associée entre autres à des cas plus fréquents de rhumes et de grippes, de fatigue chronique, de dépression, d’acné, de bébés de faible poids de naissance, de problèmes d’apprentissage et de mauvais résultats scolaires chez les enfants.

    1. Acides gras oméga-3 d’origine végétale

    plant-based

    Les noix et les graines brutes, notamment les graines de courge, sont parmi les meilleures sources d’oméga-3 d’origine végétale (acide alpha-linolénique ou ALA). Nous avons tous besoin d’ALA, mais il doit toutefois être converti par le corps en acides gras oméga-3 EPA et DHA, bien plus importants – par une enzyme qui est affaiblie chez la majorité des personnes par des taux élevés d’insuline.

    Donc, bien que les graines de courge soient une excellente source d’ALA, il est à mon avis essentiel d’obtenir une partie de vos apports en oméga-3 d’une source animale comme l’huile de krill, par exemple.

    1. Santé de la prostate

    prostate-health

    Les graines de courge sont depuis longtemps considérées comme un aliment naturel important pour la santé de l’homme. Ceci est du en partie à leur teneur élevée en zinc, qui est important pour la santé de la prostate (l’endroit du corps où il se trouve en concentrations les plus élevées), et également parce que les huiles et extraits de pépins de courge peuvent jouer un rôle dans le traitement de l’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP, ou augmentation du volume de la prostate). La recherche suggère que tant l’huile de pépin de courge que les graines de courge peuvent être particulièrement bénéfiques pour la santé de la prostate.

    1. Effets antidiabétiques

    anti-diabetic

    Des recherches sur les animaux suggèrent que les graines de courge peuvent contribuer à améliorer la régulation de l’insuline et à prévenir les complications du diabète en diminuant le stress oxydatif.

    1. Bienfaits pour les femmes ménopausées

    hot-flashes

    L’huile de pépin de courge est riche en phytoestrogènes naturels et des études suggèrent qu’elle peut entrainer une augmentation importante du « HDL » ou bon cholestérol, ainsi qu’une diminution de la pression artérielle, des bouffées de chaleur, des maux de tête, des douleurs articulaires et autres symptômes de la ménopause chez les femmes.

    1. Santé du cœur et du foie

    heart-liver

    Les graines de courge, riches en bonnes graisses, antioxydants et fibres, peuvent être bénéfiques pour la santé du cœur et du foie, en particulier mélangées à des graines de lin.

    1. Le tryptophane pour un sommeil réparateur

    restful-sleep

    Les graines de courge sont une source importante de tryptophane, un acide aminé (ou bloc de construction des protéines) que votre organisme convertit en sérotonine, qui à son tour est convertie en mélatonine, « l’hormone du sommeil ».

    Manger des graines de courge quelques heures avant de vous coucher, accompagnées d’un glucide comme un petit fruit, peut être particulièrement bénéfique et fournir à votre corps le tryptophane nécessaire à la production de mélatonine et de sérotonine qui favorisent un sommeil réparateur.

    1. Bienfaits anti-inflammatoires

    anti-inflammatory

    Il a été découvert que l’huile de pépins de courge présente des effets anti-inflammatoires. Une étude animale a même révélé qu’elle fonctionne aussi bien dans le traitement de l’arthrite que l’indométacine, un médicament anti-inflammatoire, mais sans en provoquer les effets secondaires.

    Quelle est la meilleure façon de consommer les graines de courge ?

    Pour préserver les bonnes graisses qu’elles contiennent, les graines de courge doivent être consommées brutes. Si vous achetez des graines en vrac, assurez-vous qu’elles soient fraiches, et qu’elles ne sentent ni le moisi, ni le renfermé ou le rance, ce qui pourrait indiquer qu’elles ont ranci ou qu’elles contiennent des toxines fongiques.

    Préférez des graines de courge bio, qui ne seront pas contaminées par des pesticides ou d’autres substances chimiques nocives.

    Toutefois, la plupart des noix et des graines contiennent des anti-nutriments comme de l’acide phytique qui peuvent rendre tous les nutriments que nous avons évoqués moins biodisponibles lorsque vous les consommez. Si vous prévoyez de consommer des graines ou des noix régulièrement, il serait donc avisé de les faire tremper ou germer.

    Pour les rendre plus savoureuses, vous pouvez ensuite les déshydrater dans votre four ou, mieux encore et plus économique, dans un déshydrateur. Il existe de nombreux déshydrateurs sur le marché, mais Excalibur est généralement considéré comme le meilleur. Cela fait 20 ans que j’en utilise un. On les trouve facilement sur Amazon.

    Si vous préférez les consommer grillées, faites griller les graines vous-même pour contrôler la température et le temps de cuisson. Les graines de courge brutes peuvent être grillées à basse température dans votre four (pas plus de 170° Fahrenheit ou 75° C), parsemées de sel d’Hymalaya ou d’un autre sel naturel, pendant environ 15 à 20 minutes.

     

    par le Dr. Mercola

     

     

     

     

     

     

    Références:

    Urol Int. 2011;87(2):218-24.
    Nutrition Research Reviews / Volume 23 / Issue 02 / December 2010, pp 184 ¬ 190
    Journal of Diabetes and Its Complications Volume 25, Issue 5 , Pages 339-345, September 2011
    Climacteric. 2011 Oct;14(5):558-64.
    Food Chem Toxicol. 2008 Dec;46(12):3714-20.
    Nutr Neurosci. 2005 Apr;8(2):121-7.
    Pharmacol Res. 1995 Jan;31(1):73-9.
    Food Research International Volume 42, Issues 5–6 June–July 2009, Pages 641–646

     

    Source : sante-nutrition.org 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 aliments de base super sains, et 7 superaliments que vous ne connaissez peut-être pas

     

     

     

     

     

     

     

     

    7-superfoods-feel-incredible-french-fb

     

     

    Les plats préparés industriels sont peut-être pratiques, mais si vous cherchez à améliorer votre santé, votre meilleure option est de cuisiner vous-même, à partir d’ingrédients frais et non traités.

     

    Lorsque vous consommez des aliments non altérés – des aliments qui sont aussi proches que possible de leur état naturel – tout ce que vous mangez peut être considéré comme un « superaliment. » Vous avez besoin de nutriments – de tous les nutriments – et ces nutriments sont présents en abondance dans les aliments crus et frais.

    Cependant, des suggestions précises peuvent vous aider à prendre un bon départ, et j’ai donc établi deux listes à cet effet : la première détaille sept « bombes nutritionnelles » du quotidien, et la seconde est une liste de sept super-aliments dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler – parce que manger sainement n’est pas forcément monotone et ennuyeux !

    1. Bouillon d’os maison

    En matière d’alimentation saine, le bouillon d’os est une base incontournable. C’est également un moyen très économique d’améliorer votre alimentation, puisque vous pouvez utiliser les carcasses que vous jetez habituellement.

    Le bouillon d’os permet de soigner et « d’étanchéifier » les intestins, ce qui est crucial pour une santé optimale et pour prévenir certaines maladies, et c’est également un excellent moyen d’accélérer la guérison lorsqu’on ne sent pas très bien.

    Il contient de bonnes graisses en quantité, ainsi que des nutriments importants tels que du calcium, du magnésium, du phosphore, du silicium, du soufre et des oligo-éléments, ainsi que des éléments provenant du cartilage et des tendons, tels que des sulfates de chondroïtine et de la glucosamine.

    Attention toutefois, que vous prépariez un bouillon de poulet ou de bœuf, les os doivent provenir uniquement d’animaux d’élevages biologiques, nourris en pâturage ou à l’herbe.

    2. Graines germées

    Un autre moyen simple et peu coûteux d’optimiser votre alimentation est d’ajouter des graines germées dans vos jus de légumes et/ou dans vos salades. Vous pouvez facilement les faire pousser dans votre cuisine, tout au long de l’année et c’est un bon moyen de commencer en douceur si vous songez à cultiver vous-même vos légumes.Les graines de tournesol font partie de mes préférées, en terme de saveur mais aussi de valeur nutritionnelle. Une fois germées, les graines de tournesol vous apporteront, grâce à leurs protéines, vitamines et minéraux, 30 fois plus de nutriments que des légumes biologiques !

    Les graines germées contiennent en général également des enzymes précieux – jusqu’à 100 fois plus que des fruits et légumes crus – qui permettent au corps d’absorber et d’utiliser les nutriments des autres aliments que vous consommez.

    3. Légumes fermentés

    Les aliments fermentés sont présents depuis très longtemps dans pratiquement tous les régimes alimentaires anciens, et ont toujours été prisés pour leurs bienfaits thérapeutiques. Le processus de fermentation multiplie les microbes utiles qui sont extrêmement importants pour la santé puisqu’ils aident à équilibrer la flore intestinale, et donc à stimuler l’ensemble du système immunitaire.Les aliments fermentés sont également d’excellents chélateurs et agents détoxifiants qui peuvent aider le corps à se débarrasser de nombreuses toxines, y compris de métaux lourds. Une petite quantité (un quart à une demie tasse) d’aliments fermentés par jour, répartis sur les trois repas ou en une seule fois, peut suffire à produire un incroyable effet bénéfique sur votre santé.

    Fermenter vos propres légumes est bien plus simple que ce que vous pourriez imaginer, et c’est le moyen le plus économique d’en obtenir. Pratiquer la fermentation sauvage signifie que l’on laisse les éléments présents sur le légume – quels qu’ils soient – s’en « emparer » naturellement et le fermenter. Toutefois, inoculer l’aliment avec une culture de départ accélère le processus de fermentation.

    Si vous utilisez une culture de départ formulée pour produire plus de vitamine K2 (dont manquent beaucoup de personnes), vous économiserez aussi sur les suppléments alimentaires. (La vitamine K2 est particulièrement importante si vous prenez un supplément de vitamine D .)

    4. Avocats

    L’ avocat est une excellente source de matière grasse crue. C’est également une source de presque 20 nutriments essentiels excellents pour la santé, notamment : des fibres, du potassium, de la vitamine E, des vitamines B et de l’acide folique.De plus, l’avocat favorise l’absorption par le corps des nutriments liposolubles présents dans les aliments consommés avec l’avocat, tels que les alpha et béta carotènes et la lutéine.

    Les avocats peuvent être consommés crus, ou utilisés comme substitut dans les recettes qui nécessitent du beurre ou de l’huile. Un autre avantage de l’avocat – c’est l’un des fruits les plus sûrs que l’on puisse acheter, même cultivé traditionnellement, il n’est donc pas nécessaire d’en acheter des bios, plus chers. Leur peau épaisse protège l’intérieur du fruit des pesticides.

    5. Choux

    Les choux contiennent des fibres et des antioxydants et sont l’une des meilleures sources de vitamine A, précieuse pour les yeux et la peau, et qui peut participer au renforcement du système immunitaire. Une tasse de choux contient presque autant de vitamine C qu’une orange et autant de calcium qu’une tasse de lait. Les choux sont tout simplement une excellente source de vitamines multiples et de nutriments, dont voici un aperçu :

    • Vitamine A
    • Vitamine B
    • Vitamine C
    • Calcium
    • Lutéine (aide à prévenir la dégénérescence maculaire)
    • Zéaxanthine (aide à prévenir la dégénérescence maculaire)
    • Indole-3-carbinol (protège potentiellement du cancer du côlon)
    • Fer
    • Chlorophylle

    6. Huile de noix de coco bio 

    Non seulement l’huile de noix de coco est excellente pour la thyroïde et le métabolisme, mais elle est également riche en acide laurique aux propriétés antivirales, notamment contre la grippe et la rougeole. Ses acides gras à chaîne moyenne (TCM) lui confèrent également de nombreux bienfaits pour la santé, notamment l’augmentation du métabolisme du corps.L’huile de noix de coco est douce pour le système digestif et ne crée pas de pic d’insuline dans le circuit sanguin ; si vous avez besoin d’un « coup de fouet », vous pouvez donc en consommer une cuillérée ou en ajouter à vos aliments.

    C’est aussi l’huile idéale pour tout type de cuisine – en fait c’est la seule huile suffisamment stable pour ne pas se détériorer à la chaleur. Chaque fois que vous avez besoin d’huile en cuisine ou en pâtisserie, vous pouvez donc utiliser de l’huile de noix de coco en remplacement du beurre, de l’huile d’olive, d’une huile végétale, de margarine, ou de toute autre huile utilisée en cuisine.

    Assurez-vous simplement d’utiliser une huile biologique non raffinée, non blanchie, extraite à froid et sans substances chimiques, et qui ne contienne pas d’ingrédients génétiquement modifiés. Cerise sur le gâteau, en dehors de la cuisine, l’huile de noix de coco peut être utilisée de nombreuses façons : en application topique comme soin esthétique, comme premier soin sur des blessures, ou même comme nettoyant multi-usage dans la maison.

    7. Herbes aromatiques 

    Les herbes aromatiques ne font pas qu’apporter leur saveur ; elles sont également très riches en nutriments précieux et de nombreuses herbes sont reconnues pour leurs qualités médicinales. Le curcuma est un exemple d’épice aux puissantes vertus médicinales scientifiquement prouvées – ne serait-ce que contre le cancer ! Un autre exemple moins spectaculaire est le simple poivre noir, dont il a été démontré qu’il augmente la biodisponibilité d’à peu près tous les autres aliments. En règle générale, vous ne pouvez vraiment pas vous tromper en utilisant des herbes et des épices et je vous suggère de laisser vos papilles guider vos choix lorsque vous cuisinez.

    7 superaliments dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler

    Si votre garde-manger est déjà plein de ces aliments classiques et/ou que vous souhaitez élargir vos horizons culinaires avec quelques ingrédients qui sortent de l’ordinaire, voici sept super-aliments dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler.

    1. Limequat

    Le limequat est un hybride entre le citron vert (ou lime) et le kumquat, ce dernier étant un agrume sucré mais acidulé dont la peau est comestible. La pleine saison du limequat s’étend de juillet à novembre ; il contient une grande quantité de fibres et de vitamines C. Comme celle du kumquat, la peau est comestible, ce qui en fait un ingrédient de choix pour parfumer les plats d’une saveur d’agrume.

    2. Pomelo

    Le pomelo est un autre membre de la famille des agrumes qui est souvent oublié. Il ressemble un peu à un gros pamplemousse, et sa saveur en est également proche, bien que le pomelo soit un peu plus sucré. Pour le manger, il faut en ôter la peau épaisse ainsi que la membrane de chaque « tranche ». Tout comme les autres agrumes, vous pouvez le déguster tel quel, ou l’ajouter par exemple dans des salades, des sauces, des marinades ou des jus de fruits frais.

    3. Courge Hubbard

    La courge Hubbard se récolte en hiver, elle est alors une source bienvenue de nombreux nutriments, dont les vitamines A, C, E et K, le potassium, l’acide folique, le fer, la lutéine, le manganèse, le magnésium, le phosphore, la zéaxanthine et les omégas 3 d’origine végétale. L’article cité plus haut recommande d’associer la courge Hubbard rôtie avec du chou, ou de l’ajouter dans des plats mijotés.

    4. Céleri-rave

    Le céleri-rave, également appelé céleri-navet ou céleri pansu, est un légume-racine dont la saveur est proche de celle du céleri traditionnel. Vous pouvez le consommer cru ou cuit, il est riche en vitamines B6, C et K, en potassium et en magnésium. Le Time magazine suggère d’en râper sur les salades, avec des bettes, des pommes et des noix, pour les égayer d’une note savoureuse.

    5. Teff

    Le teff est une plante cultivée comme céréale, aux grains minuscules, originaire du nord de l’Afrique. Il est l’ingrédient de base de la cuisine éthiopienne traditionnelle depuis des millénaires. Naturellement dépourvu de gluten, le teff est riche en calcium, en manganèse, en fer, en fibres, en protéines, en vitamine B, en zinc et contient les huit acides aminés essentiels. Il a un léger goût de noix qui se marie bien à de nombreuses préparations, que ce soit des plats mijotés ou des pâtisseries. Il se prête également bien à la cuisson pilaf. Vous pouvez enfin en parsemer vos salades.

    6. Fenugrec

    Le fenugrec est une plante au parfum de curry, dont les graines sont appréciées pour leurs vertus médicinales, notamment dans le traitement des problèmes digestifs, des maux d’estomac, de la constipation, des gastrites, etc.

    Les feuilles fraîches de fenugrec peuvent être consommées crues comme légumes. Vous pouvez également les utiliser – fraîches ou séchées – pour épicer une variété de plats. Les feuilles fraîches de fenugrec sont souvent utilisées dans les curry indiens. Les graines de fenugrec sont riches en minéraux tels que le fer, le potassium, le calcium, les fibres et la choline, et peuvent être germées pour ajouter encore à leurs qualités.

    7. Pourpier

    Le pourpier est une herbe comestible à la saveur citronnée, populaire dans les cuisines grecque et mexicaine. Certains comparent son goût au cresson ou aux épinards. Il est riche en acides gras oméga 3, en vitamines C et E et en pectine. Les jeunes feuilles et l’extrémité des tiges sont généralement plus savoureuses et croquantes et sont appréciées dans les salades et les sandwichs.

    Prenez votre santé en main avec de vrais aliments

    Les besoins en termes de rapidité et de commodité ont donné naissance à pléthore de plats préparés mais, bien qu’il soit généralement moins coûteux, un régime alimentaire composé d’aliments transformés entraîne généralement une dégradation de la santé. Puis, lorsque les effets de nombreuses années de mauvais choix alimentaires se font sentir, les gens voudraient pouvoir guérir du jour au lendemain. Ils voudraient retrouver leur poids idéal en une semaine. Comme par hasard, il existe une quantité de médicaments et de substituts de repas qui promettent justement ces résultats.

    Malheureusement, à long terme, presque toutes ces « pilules magiques » et régimes miracles risquent d’aggraver davantage votre état de santé. En définitive, le moyen le plus simple et le plus sûr pour vivre longtemps et en bonne santé est de vous préoccuper de la qualité de votre alimentation au quotidien. Non seulement une alimentation saine fournit les nutriments vitaux et le carburant nécessaire à tous les organes, mais elle aide également à maintenir un poids idéal.

    Si vous découvrez le régime alimentaire à base d’aliments complets, vous prendrez un excellent départ en y incorporant autant d’aliments que vous le pouvez, parmi ceux énumérés ci-dessus.

     

    par le Dr. Mercola

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les aliments qui nettoient le côlon

     

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Consommez des fibres au quotidien et buvez abondamment pour faciliter votre transit intestinal, et privilégiez la consommation de fruits et de légumes à celle de la viande. Pensez à pratiquer une activité physique pour complémenter votre alimentation.
     
     
     

    De nos jours, nous cherchons de plus en plus à préparer des petits plats riches, nutritifs, mais surtout sains. C’est pourquoi il est important de connaître les propriétés des aliments que nous consommons au quotidien, et dans notre cas, les aliments qui ont des propriétés nettoyantes pour le côlon.

     

    Vous devez savoir que les toxines sont des substances qui causent des maladies, c’est pourquoi le corps doit les éliminer constamment. Toutefois, vous ne devez pas oublier que les toxines s’accumulent dans le corps pour diverses raisons : manque d’exercice, mauvaise alimentation, faible consommation d’eau, etc.

    Pour le bien-être de votre corps, essayez de suivre un régime qui ne contient pas de sucre, de graisse, d’alcool ou bien encore de caféine. En revanche, mangez le plus possible de fruits et légumes, car ils sont antioxydants et diurétiques.

    Aliments qui aident à éliminer les toxines

    L’orange

    L’orange augmente notre résistance face aux infections. Bien qu’elle soit principalement connue pour sa forte teneur en vitamine C, elle nous apporte également du sodium, du potassium et du magnésium qui aident à fortifier nos muscles. L’orange est un remède naturel pour la mémoire ; elle permet de prévenir le cancer de l’estomac et de la peau ; elle aide à maîtriser le stress et à maintenir la pression artérielle à un niveau normal ; de plus, elle permet de stabiliser le système nerveux. Enfin, la consommation quotidienne d’oranges aide à réduire les signes de la vieillesse.

    Le raisin

    Le raisin nettoie le sang et les intestins, c’est un diurétique et un laxatif. Il est très riche en vitamine C, en potassium, et en fibres. Il permet d’éviter les migraines, les maladies cardiovasculaires, et de combattre le cancer.

    L’artichaut

    L’artichaut est l’une des plantes les plus recommandées pour éliminer les liquides, désintoxiquer le corps, apaiser les symptômes de l’indigestion et ducôlon irritable, ainsi que pour soulager les nausées, et les flatulences. L’artichaut permet également de traiter des maladies telles que l’anémie, le diabète, les rhumatismes, la goutte, et les calculs dans la vésicule biliaire.

    Le céleri

    jus de céleri

    Les bienfaits du céleri sur le corps sont nombreux. Il permet de prévenir l’apparition de cancers — surtout celui du côlon et de l’estomac —, de faire baisser la pression artérielle et le mauvais cholestérol. C’est un excellent diurétique, et un laxatif naturel. En outre, les antioxydants qu’il contient aident à combattre la grippe, le rhume, et la pneumonie.

    Le céleri est un allié pour notre corps à l’heure d’éliminer les toxines, car il participe au bon fonctionnement du système rénal. De plus, il soulage les symptômes de la ménopause comme les bouffées de chaleur, prévient l’ostéoporose, aide à digérer et à renforcer le métabolisme.

    La tomate

    La tomate sert à nettoyer le corps grâce à sa forte teneur en vitamine C, laquelle agit comme antioxydant, dépuratif, et fortifiant pour le système immunitaire. Elle possède également de la vitamine A qui aide à améliorer la vue, à maintenir les intestins sains, et tout particulièrement à éviter la constipation et les diarrhées. De plus, la tomate permet de protéger la peau des coups de soleil, de réduire le cholestérol, et de protéger le coeur

    Le citron

    Le citron contient également de la vitamine C et beaucoup d’antioxydants qui participent à la purification du corps, au renforcement du système immunitaire, ainsi qu’à la protection de la vésicule biliaire.

    La pomme

    la pomme

    La pomme est antioxydante et dépurative. Elle permet de réduire le taux de mauvais cholestérol, de réguler la fonction digestive, de protéger le cerveau de maladies dégénératives telles qu’Alzheimer et Parkinson. Elle est très recommandée chez les femmes qui arrivent à la ménopause, car elle apporte une sensation rafraîchissante au corps.

    La pomme est également recommandée pour soulager l’anxiété, car elle apporte un sentiment de satiété, et aide à soulager la constipation, qui est le principal facteur agissant à l’encontre du bon processus d’élimination des toxines présentes dans notre corps, ce qui peut provoquer des cancers du côlon, et des hémorroïdes.

    L’oignon

    L’oignon possède des propriétés antibactériennes pour le corps, protège le système digestif, favorise la circulation sanguine, est une excellente source de fibres, possède de la vitamine C, prévient l’apparition du cancer, est faible en calories et en sodium, et enfin ne contient pas de cholestérol.

    Le thé vert

    thé vert

    Le thé vert est riche en antioxydants, et permet d’éviter la grippe, de combattre la migraine, et la fatigue mentale. Il possède des propriétés diurétiques, et prévient la formation d’ulcères. En outre, il permet de réduire les tumeurs, de combattre la formation du cancer du côlon, du poumon et de la peau.

     

    Important…

    Nettoyer le côlon ne prend qu’une minute : il suffit d’ingérer beaucoup de fibres de façon quotidienne comme les graines de lin et l’avoine, de boire suffisamment d’eau, de consommer beaucoup de fruits et de légumes, de pratiquer des activités physiques, et de supprimer de son alimentation certains aliments qui apportent plus de mauvaises choses que de bonnes au corps.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le gombo tue 72% des cellules du cancer du sein

    et ralentit leur croissance in vitro

     

     

     

     

     

    okra

     

     

    Le gombo tue 72% des cellules du cancer du sein et en ralentit la croissance in vitro : une lectine récemment découverte dans le gombo, également appelé okra (Abelmoschus esculentus), montre qu’il tue 72% des cellules humaines du cancer du sein (MCF7) in vitro, principalement en induisant la mort cellulaire programmée.


      

    Il a été également montré que l’extrait de gombo ralentit de 63% la croissance des cellules cancéreuses du sein. Il est de plus intéressant de remarquer que nous révélons constamment de nouveaux composés anti-cancer dans les aliments que nous consommons quotidiennement.

    La recherche sur le gombo pour la prévention du cancer est en phase de démarrage, cependant, une autre étude récente a montré que la pectine de gombo est active contre les mélanomes fortement métastasiques (B16F10), réduisant ainsi leur prolifération en induisant un arrêt du cycle cellulaire et la mort cellulaire programmée (apoptose).

    Dans une autre étude, le modèle d’alimentation du sud des Etats-Unis où l’on mange du gombo, du gruau, du pain de maïs, des haricots, du riz et des patates douces, s’est avéré réduire de 40% le risque de cancer de la prostate dans un groupe d’hommes américains, mais ce qui est intéressant, c’est qu’une alimentation plus riche en fruits et légumes n’a pas réduit le risque dans ce groupe.

    En bref : le gombo est un aliment sain qui est déjà largement consommé, et maintenant les dernières recherches nous indiquent qu’il peut protéger d’au moins trois cancers différents.

    D’autres recherches sont nécessaires pour confirmer ce fait chez les humains, mais en attendant, c’est certainement un bon choix d’ajouter du gombo à votre régime alimentaire, qui devrait déjà comporter une grande variété de légumes, et en grandes quantités.

    6 autres raisons pour lesquelles vous devriez manger du gombo plus souvent:

    Le gombo est un légume culinaire et médicinal exotique (disponible toute l’année) qu’il est préférable de se procurer au début de l’automne lorsque les cultures atteignent leur apogée. Habituellement, le gombo s’utilise comme agent épaississant dans les soupes en raison de sa texture collante mais il y ajoute des pouvoirs nutritifs car il est rempli de vitamines, minéraux et autres nutriments qui procurent un éventail de bienfaits pour la santé qui vont du traitement du diabète à la prévention de la maladie rénale.

    Une seule tasse de gombo cru contient un peu plus de 30 calories, environ 3 grammes de fibres alimentaires, 2 grammes de protéines, 7,6 grammes de glucides, 0,1 gramme de matières grasses, 21 milligrammes de vitamine C, environ 88 microgrammes de folate, et 57 milligrammes de magnésium. Cela fait du gombo un héros de la nutrition et un aliment facile à se procurer en ce qui concerne notre santé.

    Que vous consommiez le gombo en compotes, bouilli, frit ou même sous forme marinée, vous pouvez recueillir les avantages pour la santé de ce petit légume vert à tout moment de l’année. Voici 6 raisons pour lesquelles vous devriez manger du gombo plus souvent :

     

    Soulage l’asthme

    Il suffit de consommer de petites quantités de fruits ou de légumes riches en vitamine C, comme le gombo (21 milligrammes par tasse), pour soulager l’asthme. Une étude de l’an 2000 publiée dans la revue Thorax a trouvé que la consommation d’agrumes ou de kiwis a conféré un effet hautement protecteur contre les symptômes de la respiration sifflante dans l’enfance. L’effet protecteur a été observé même chez les enfants qui ont mangé des fruits seulement une à deux fois par semaine. Les chercheurs ont trouvé que c’était particulièrement avéré chez les patients déjà sensibles.


    Abaisse le cholestérol
     

    Le gombo favorise non seulement une bonne santé digestive, mais également des bons niveaux de cholestérol en raison de sa teneur élevée en fibres. Les fibres solubles peuvent être dissoutes dans l’eau, ce qui signifie qu’elles se décomposent dans le tube digestif. Là, elles se lient également au cholestérol d’autres aliments si bien qu’il peut être éliminé en même temps que d’autres déchets. A son tour, le taux de cholestérol total chute, selon les publications de l’Ecole de Santé de Harvard. Le gombo contribue également à réduire le cholestérol lorsqu’il remplace tous les aliments contenant des niveaux élevés en graisses et en cholestérol – le gombo ne contient pas de cholestérol et très peu de matières grasses.

     

    Contrôle le diabète

    Les fibres solubles peuvent aider les diabétiques du fait de leur capacité à stabiliser les niveaux de glucose sanguin. Elles agissent sur la façon dont le sucre est absorbé dans les intestins. Dans une étude de 2011 publiée dans la revue SRN Pharmaceutics, les chercheurs ont fait tremper des tranches de gousses de gombo dans de l’eau et ont ensuite donné la solution à des rats par un tube gastrique. Un groupe de contrôle n’a pas reçu cette solution. Les chercheurs ont trouvé que le gombo a contribué à réduire le taux d’absorption du glucose puis à réduire les niveaux de glycémie chez les rats ayant reçu le traitement.

     

    Stimule le système immunitaire

    La riche teneur en vitamine C et en composés antioxydants du gombo est de plus multipliée comme immunostimulant contre les dangereux radicaux libres, tout en soutenant le système immunitaire. La vitamine C pousse le système immunitaire à créer davantage de globules blancs qui peuvent aider à combattre d’autres substances étrangères et agents pathogènes du corps.

     

    Prévient la maladie rénale

    Manger régulièrement du gombo peut être utile pour la prévention des maladies du rein. Une étude de 2005, publiée dans le Jilin Medical Journal a constaté que les patients qui ont mangé du gombo quotidiennement avaient davantage réduit les signes cliniques de lésions rénales que ceux qui avaient un régime anti-diabétique. Ceci est utile, car près de la moitié des cas de maladies du rein se développent à partir du diabète.

     

    Favorise une grossesse en pleine santé

    Les niveaux élevés du gombo en vitamine A, vitamines B (B1, B2, B6), et vitamine C, et des traces de zinc et de calcium, en font un légume idéal à consommer pendant la grossesse. Le gombo est également un complément utile pour ses fibres et son acide folique. Ceci permet d’éviter les anomalies congénitales comme le spina bifida et peut même traiter la constipation pendant la grossesse.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment lutter contre l’acidité et la gastrite

    avec des remèdes maison

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Nous pouvons profiter de ces remèdes naturels tant pour soulager que pour prévenir la gastrite sans nous préoccuper des possibles effets secondaires. Consommez-les après les repas principaux.
     
     
     

    L’estomac joue un rôle principal dans le processus digestif, car c’est lui qui se charge de transformer tout ce que nous ingérons, pour qu’ensuite, les intestins puissent absorber les nutriments et expulser les déchets.

     

    Puisque c’est l’un des organes qui travaillent le plus pour maintenir la santé de l’organisme, il est souvent victime de plusieurs types de douleurs et de maladies.

    Parmi elles, on trouve l’acidité et la gastrite, qui provoquent une sensation de brûlure dans la partie supérieure de l’abdomen, généralement accompagnée d’inflammation, de douleur et d’irritation.

    Les deux peuvent se développer à cause de multiples facteurs, même si les plus communs ont un lien avec le stress, la consommation excessive de certains plats ou l’ingestion d’aliments trop irritants.

    Dans tous les cas, il existe une large variété de remèdes maison qui, à la différence des médicaments, calment les symptômes en peu de temps sans provoquer d’effets secondaires.

    Cela vous intéresse de les connaître ?

    Le vinaigre de cidre de pomme

    vinaigre-pomme-shutterstock_220256785-500x334

    Le vinaigre de cidre de pomme biologique est un remède alcalin qui équilibre la production d’acides dans l’estomac pour accélérer la guérison de la gastrite et assainir les ulcères.

    Ses composés acides régulent le pH de l’estomac et diminuent le reflux inconfortable qui se produit après manger.

    Ingrédients

    • 1 cuillerée de vinaigre de cidre de pomme (10 ml)
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Comment faire ?

    • Diluez le vinaigre de pomme dans le verre d’eau et consommez au premier signe de gastrite.
    • Évitez de prendre plus de trois verres par jours.

     

    L’aloe vera biologique au miel

    L’aloe vera est un anti-acide naturel connu pour calmer le mal être de l’estomac, la diarrhée et les autres symptômes de maladies gastro-intestinales comme la colite ulcéreuse et la gastrite.

    Le cristal transparent que ses feuilles contiennent est très utile pour promouvoir le mouvement intestinal et soutenir le processus de digestion.

    On peut l’associer à un peu de miel d’abeille pour diminuer l’irritation stomacale et l’acidité.

    Ingrédients

    • 2 cuillerées d’aloe vera (30 g)
    • 1 cuillerée de miel (25 g)
    • ½ verre d’eau (100 ml)

    Comment faire ?

    • Mettez tous les ingrédients dans le verre du robot mixeur et mixez pendant quelques instants.
    • Après avoir obtenu un mélange homogène, servez et consommez immédiatement.
    • Évitez de prendre plus de deux doses par jour car il a un léger effet laxatif.

    Le bicarbonate de soude

    Bicarbonate-de-soude-1-500x334

    Considéré comme l’alcalin naturel par excellence, le bicarbonate de soude est une substance organique qui calme les symptômes de la gastrite et les autres problèmes digestifs.

    Les experts déconseillent son usage en cas d’hypertension artérielle ou d’un régime faible en sodium.

    Ingrédients

    • 1 cuillerée de bicarbonate de soude (5 g)
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Comment faire ?

    • Mettez le bicarbonate de soude dans le verre d’eau et consommez avant que cela ne commence à faire des bulles.
    • Buvez-en deux fois par jour maximum.

    L’eau de riz

    L’eau de riz est un tonique naturel qui calme l’excès d’acidité de l’estomac et facilite le rétablissement des ulcères et des lésions.

    Dans de nombreuses cultures, on l’utilise comme un remède anti-diarrhéïque même s’il a été démontré qu’elle est utile pour contrôler le reflux, les gaz et les douleurs abdominales.

    Ingrédients

    • ½ tasse de riz (100 g)
    • 1 litre d’eau

    Comment faire ?

    • Faites bouillir le litre d’eau avec une demi tasse de riz, laissez refroidir et égouttez-le à travers une passoire en tissu.
    • Consommez une ou deux fois par jour, après avoir ressenti la première gêne.

     

    L’eau de linette

    Gel-fixateur-graines-de-lin-500x334

    Les acides gras de la linette et ses gels naturels sont d’un grand soutient pour le traitement des problèmes digestifs.

    Ingrédients

    • 1 cuillerée de graines de linette (10 g)
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Comment faire ?

    • Versez une cuillerée de graines de linette dans un verre d’eau et laissez reposer pendant 12 heures.
    • Filtrez le produit dans une passoire et consommez le liquide gélatineux à jeun.

    L’infusion de camomille

    L’infusion de camomille est l’un des meilleurs remèdes pour soulager l’inflammation de l’estomac et les symptômes de la gastrite.

    Ingrédients

    • 1 cuillerée de fleurs de camomille (10 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Comment faire ?

    • Mettez une tasse d’eau à bouillir et quand elle arrive à ébullition, ajoutez les fleurs de camomille.
    • Laissez reposer pendant 10 minutes et consommez.
    • Répétez après chaque repas principal.

    Choisissez l’un des remèdes cités ici et vous verrez qu’ils vous seront très utiles pour contrôler l’acidité et les symptômes de la gastrite.

    Même si certains produits commerciaux sont utiles pour la soulager rapidement, il est préférable d’opter pour des alternatives naturelles.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Des jus pour désenflammer le foie, le pancréas et les reins

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Même si vous n'avez pas de problèmes de santé apparents, n'hésitez jamais à inclure des jus sains dans votre alimentation, afin de désenflammer les organes de votre corps chargés de la purification et d'optimiser votre bien-être général.
     
     
     

    La meilleure manière de désenflammer les organes chargés de la dépuration et de la régulation de notre organisme est de consommer des fruits et des légumes frais, riches en eau et antioxydants.
     Comme vous le savez déjà, un foie sain est synonyme de bonne santé et de bien-être.

    Les reins, de leur côté, jouent un rôle important pour éliminer les toxines et la rétention d’eau, afin de pouvoir faciliter d’autres fonctions de notre corps : la régulation de la pression sanguine, la production de vitamine D, la sécrétion d’hormones, etc.

    Le simple fait de boire des jus naturels riches en enzymes et en minéraux nous aide également à désenflammer notre pancréas.

    Cela se traduit directement par de meilleures digestions et par une lutte efficace contre l’oxydation cellulaire.

    Pour toutes ces raisons, nous vous invitons à découvrir les jus délicieux et sains que nous allons vous présenter pour désenflammer les organes dont nous venons de vous parler.

    Un jus désenflammant à l’aloe vera, au citron et à la chlorophylle

    comment-preparer-ce-smoothie-a-l-aloe-vera-500x333

    Ingrédients

    • 3 cuillerées de pulpe d’aloe vera (45 g)
    • Le jus d’un citron
    • 1 cuillerée de chlorophylle (10 g)
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Préparation

    • Ces trois ingrédients vont vous aider à désenflammer votre organisme, mais également à optimiser son fonctionnement grâce à la chlorophylle qui, comme vous le savez déjà, peut se trouver dans n’importe quelle pharmacie ou herboristerie spécialisée.
    • Pour préparer ce jus, vous allez avoir besoin de trois cuillerées de pulpe d’aloe vera, que vous allez placer dans votre mixeur avec un verre d’eau tiède et le jus d’un citron.
    • Mixez jusqu’à l’obtention d’une boisson homogène et n’oubliez pas d’ajouter une cuillerée de chlorophylle. C’est un remède hautement médicinal !

     

    Un jus à la betterave rouge, à la carotte et à l’orange

    La betterave rouge est essentielle à tout régime dépuratif et désenflammant,car elle dispose de puissantes vertus excellentes pour notre organisme.

    Si vous ajoutez à ce légume la vitamine A et la vitamine C contenues dans l’orange et la carotte, vous allez obtenir un remède aussi délicieux que sain.

    Prenez bonne note de sa méthode de préparation.

    Ingrédients

    • 1 betterave rouge
    • Le jus d’une orange
    • 2 carottes
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Préparation

    • Commencez par bien laver tous les ingrédients. Ensuite, coupez la carotte et la betterave en morceaux, de manière à faciliter leur intégration à la préparation.
    • Ensuite, pressez une orange et ajoutez le jus dans un mixeur, dans lequel vous allez ajouter la betterave rouge, les carottes et le verre d’eau.
    • Mixez jusqu’à l’obtention d’une boisson homogène. Buvez cette préparation dans les premières heures de la journée. Votre corps vous en sera reconnaissant.

    Un jus au céleri, à la carotte et à l’ail

    smoothie-de-celeri-ananas

    Il est possible que vous soyez surpris par la présence de l’ail dans cette recette.

    Il est cependant important de garder à l’esprit que l’ail est l’un des aliments les plus antioxydants et c’est également un excellent antibiotique naturel.

    Il va vous aider à désenflammer et à prendre soin de votre foie, ainsi qu’à dépurer les toxines de vos reins et à optimiser le fonctionnement de votre pancréas.

    N’hésitez surtout pas à ajouter une gousse d’ail dans votre jus naturel, car ses avantages sont très intéressants.

    Ingrédients

    • 1 branche de céleri
    • 2 carottes
    • 1 gousse d’ail
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Préparation

    • Ce jus est extrêmement facile à préparer. Lavez bien votre branche de céleri et vos carottes, puis mettez-les dans un mixeur avec le verre d’eau et les gousses d’ail.
    • Mixez bien et buvez le tout chaque matin.

     

    Un jus de pomme à la linette

    jus-de-myrtilles-pomme-et-pruneaux

    La linette est une plante médicinale aux propriétés anti-inflammatoires, diurétiques et régénérantes exceptionnelles.

    Elle prend soin de notre santé digestive et élimine les infections qui peuvent toucher notre appareil intestinal.

    Si vous associez ses bienfaits à ceux du jus de pomme naturel, vous allez rapidement éprouver une grande sensation de bien-être.

    Cependant, il est important d’inclure ce jus dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, qui ne laisse pas de place aux aliments riches en graisse ou en conservateurs.

    Ingrédients

    • 2 pommes
    • 1 verre d’eau (200 ml)
    • 1 cuillerée de linette en poudre (5 g)

    Préparation

    • En premier lieu, nous tenons à vous préciser que vous pouvez trouver de la linette en poudre dans n’importe quelle boutique naturelle.
      Il s’agit d’un complément alimentaire que vous pouvez incorporer dans vos salades, dans vos yaourts ou dans vos jus naturels, comme dans le cas qui nous intéresse aujourd’hui.
    • Gardez à l’esprit qu’il est important que les pommes que vous allez utiliser soient issues de l’agriculture biologique.
    • La première chose à faire est de bien laver vos pommes, de les éplucher et de retirer tous leurs pépins. Ensuite, mixez-les.
    • Pour que le jus ne soit pas trop épais, ajoutez un verre d’eau et une cuillerée de linette en poudre. Remuez bien et buvez cette préparation tous les matins.

     

    Parmi tous les jus que nous venons de vous présenter, choisissez celui qui vous plaît le plus ou qui correspond davantage aux produits que vous avez à la maison.

    Nous vous recommandons d’être bien réguliers, d’en boire tous les jours, ainsi que d’améliorer votre régime alimentaire et vos habitudes de vie.

    Que diriez-vous de commencer dès aujourd’hui ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 10 bienfaits du noyau d’avocat pour votre santé

    et votre beauté

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Nous pouvons profiter du noyau d'avocat tant en usage externe, comme ingrédient de certains de nos traitements, qu'en usage interne, en l'incluant dans nos recettes préférées. Nous devons impérativement le sécher au soleil, pour ensuite le râper.
     
     
     

    L’avocat est un aliment très populaire dans le monde entier, grâce à sa saveur délicieuse et à sa forte valeur nutritionnelle.
     

    Sa chair verte est pleine d’acides gras essentiels, d’antioxydants, de protéines et d’autres substances qui, une fois ingérées, sont bénéfiques pour notre santé.

    Ce que beaucoup de gens ignorent c’est que le noyau d’avocat contient également des propriétés incroyables pour notre santé et notre beauté.

    Si sa saveur n’est pas aussi exceptionnelle que celle du fruit, il peut être employé de bien des manières pour apporter tout un tas de bienfaits à notre corps.

    Même si cela peut paraître surprenant, c’est une source de fibres et d’acides aminés essentiels qui permettent de prévenir et de combattre de nombreuses maladies.

    Dans la suite de cet article, nous allons vous donner 10 bonnes raisons d’inclure le noyau d’avocat dans votre routine d’alimentation et de beauté quotidienne, plutôt que de le jeter.

    1. Il améliore notre santé cardiovasculaire

    ameliore-la-sante-cardiovasculaire

    On estime que 70% des acides aminés contenus dans un avocat se trouvent dans son noyau.

    Les huiles essentielles qui sont issues du noyau servent à contrôler le taux de cholestérol, la pression artérielle et d’autres affections cardiovasculaires qui augmentent le risque de souffrir de crises cardiaques.

     

    2. Il combat les infections stomacales

    Les fibres contenues dans le noyau d’avocat permettent de stimuler le mouvement intestinal et d’éviter les digestions lentes, de manière à faciliter l’expulsion des déchets.

    Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, il peut être utilisé pour lutter contre la diarrhée et les symptômes gastro-intestinaux qui dérivent des infections bactériennes et virales.

    Ses composés phénoliques protègent le revêtement de l’estomac pour éviter la formation d’ulcères.

    3. Il est anti-cancérigène

    anticancerigene

    Les flavonols contenus dans le noyau sont en relation avec une diminution du risque de développement des cellules cancérigènes et des tumeurs.

    Cependant, les essais cliniques réalisés sur le sujet ne permettent pas d’affirmer que cette relation, observée sur des rongeurs, soit la même chez l’être humain.

    4. Il prévient le stress oxydant

    La forte teneur en antioxydants de ce noyau permet de réparer les tissus et de soigner les cellules touchées par le stress oxydant.

    Ses huiles essentielles et ses extraits son souvent utilisés comme composés actifs pour des produits conçus pour lutter contre le vieillissement de la peau et des cheveux.

    En l’incluant dans votre régime alimentaire, vous allez diminuer les risques de souffrir de pathologies chroniques liées au vieillissement.

    5. Il fortifie le système immunitaire

    Les composés phénoliques du noyau d’avocat sont utilisés comme traitement contre les infections virales et les allergies.

    Leur action sur l’organisme permet d’augmenter la production d’anticorps et de fortifier le système immunitaire afin d’éviter que certaines maladies ne pénètrent dans le corps.

    6. Il combat les douleurs et les inflammations

    tunnel-500x334

    Les agents anti-inflammatoires du noyau d’avocat permettent de diminuer les douleurs et les tensions chez des patients touchés par des troubles comme l’arthrite, la gastrite et la colite.

    Ses acides gras améliorent le flux sanguin et favorisent l’élimination des déchets pour diminuer les inflammations des tissus.

    7. Il prévient les rides

    C’est l’un des aspects cosmétiques les plus intéressants de ce produit : il est capable de prévenir les rides et les autres signes de l’âge.

    Ses flavonols et ses antioxydants permettent de réduire les dommages causés par les radicaux libres et d’augmenter la production de collagène, pour obtenir une peau plus jeune et plus ferme.

    8. Il améliore la santé capillaire

    Les personnes qui souffrent de problèmes capillaires comme la sécheresse, les pellicules et les pointes fourchues peuvent utiliser le noyau d’avocat pour y remédier.

    Les bonnes graisses qu’il contient permettent d’hydrater les cheveux en profondeur et d’éviter les altérations néfastes du cuir chevelu, de manière à empêcher le développement des champignons et autres mycoses.

    9. Il régule la thyroïde

    il-regule-la-thyroide-500x334

    Les nutriments contenus dans le noyau d’avocat sont également idéaux pour les personnes qui souffrent de problèmes liés à la glande thyroïde, comme l’hypothyroïdie par exemple.

    En inclure dans votre régime alimentaire peut vous permettre d’augmenter la production d’hormone thyroïde et de stimuler votre métabolisme, pour prévenir l’obésité.

    10. Il donne de l’énergie

    Les nutriments de cet aliment peuvent entraîner une nette augmentation de l’énergie physique et mentale.

    En l’incluant dans votre alimentation, vous allez pouvoir augmenter votre rendement physique et mental, afin d’être davantage productif dans votre journée.

     

    Comment profiter des bienfaits du noyau d’avocat ?

    noyau-avocat-500x299

    Au lieu de jeter le noyau de votre avocat à la poubelle, mettez-le à sécher au soleil et râpez-le pour obtenir une sorte de poudre.

    Vous pouvez alors ajouter cet ingrédient à vos soupes, à vos smoothies, à vos salades et à toutes les recettes que vous avez l’habitude de préparer.

    Si vous souhaitez l’utiliser à des fins cosmétiques, vous pouvez l’incorporer dans vos masques à base de yaourt, d’œuf ou d’huiles essentielles, entre autres.

    Commencez dès aujourd’hui à ne plus jeter ce formidable allié de votre santé et de votre beauté, pour profiter de toutes ses vertus naturelles !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique