• Parlons Bien-Être

  • Le régime recommandé contre la gastro-entérite aiguë

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour rester hydrater si vous souffrez d'une gastroentérite, il est fondamental de boire beaucoup de liquide et de suivre un régime à base de purées, de veloutés et de soupes.

    La gastro-entérite aiguë est une inflammation des intestins et de l’estomac produite par un virus qui s’attrape en consommant des aliments contaminés, qui ont généralement été préparés de manière peu hygiénique. Néanmoins, cette maladie peut également avoir de nombreuses autres origines.

    Les symptômes les plus fréquents sont des vomissements, des nausées, une sensation générale de mal-être et de la fièvre. Pour lutter contre ces symptômes, le mieux est de consommer des aliments qui éviteront une déshydratation et qui soient faciles à digérer.

    Voilà pourquoi nous vous proposons aujourd’hui un régime spécifique contre la gastro-entérite aiguë !

     

    Consommez beaucoup de fruits et de légumes

    Voilà le meilleur moyen pour rester bien hydraté ! Les fruits et les légumes nous apportent également une grande quantité d’antioxydants, ce qui permet de renforcer le système immunitaire et d’aider notre organisme à se défendre contre de nombreuses infections qui pourraient provoquer de graves maladies.

    Un régime à base de fruits et de légumes est un régime sain. Vous pouvez par exemple consommer des pommes et des poires en purée, sans sucre, ou préparer un jus. Quant aux légumes, choisissez ceux que vous aimez le plus. Cuisinez-les à la vapeur ou bouillis pour lutter contre la gastro-entérite.

    Évidemment, c’est une bonne habitude à prendre pour la vie de tous les jours, même une fois guéri !

    la soupe aux légumes contre la gastro-entérite aiguë

     

    Mangez de la soupe !

    La gastro-entérite aiguë provoque souvent de la diarrhée. Il faut donc rester hydraté. Et la meilleure manière de lutter contre la déshydratation, en plus de boire beaucoup de liquides, c’est de manger de la soupe !

    Si vous n’aimez pas la soupe, essayez tout de même de faire un effort pendant quelques jours pour guérir plus rapidement.

    Les soupes à base de légumes frais sont les plus efficaces. Car elles vous permettront d’éliminer les toxines à travers l’urine. Évitez de trop les assaisonner et n’ajoutez surtout pas de céleri, de persil ou d’épices. Car ces ingrédients vous feraient plus de mal que de bien en aggravant les symptômes.

    Les aliments aux céréales pour lutter contre la gastro-entérite aiguë

    Des aliments comme le pain, le riz complet ou les céréales douces pour l’intestin apportent une grande quantité de fibres, de nutriments et de protéines, en plus d’apporter l’énergie nécessaire à l’organisme. Des alliés incontournables contre ce trouble de l’estomac si délicat !

    Comme nous l’avons déjà souligné, la gastro-entérite aiguë provoque souvent une rapide déshydratation à cause de la diarrhée. Il faut donc suivre un régime réhydratant. En plus des fruits, des légumes et des soupes, il est important de boire beaucoup d’eau.

    eau et citron contre la gastro-entérite aiguë

     

    Pour un goût plus agréable, vous pouvez y ajouter un tout petit peu de jus de citron.

    Vous pouvez également y ajoutez des écorces d’orange, de citron ou de mandarine. Il suffit de verser deux litres d’eau dans une carafe. Puis d’ajouter l’écorce de votre agrume préféré. Laissez reposer le tout pendant deux ou trois heures, le temps que les écorces dégagent tout leur arôme pour donner du goût à l’eau.

    Ce mélange est ainsi plus agréable à boire lorsque l’on est malade !

    N’oubliez jamais que pour rester en bonne santé, il faut bien choisir ses aliments au quotidien ! Prenez toujours quelques fruits et légumes pour toute la famille lorsque vous allez faire vos courses.

    Si un membre de votre famille souffre d’une maladie comme la gastro-entérite, ou si vous êtes vous-même malade, adoptez un régime sain et léger comme celui que nous venons de vous proposer pour une meilleure guérison.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les aliments à bannir définitivement !

    Manger de tout avec modération ? Oui, mais… Certains aliments seraient à éviter au maximum, voire à proscrire. Découverte des principaux avec Béatrice de Reynal, docteur en nutrition et directrice de l’agence NutriMarketing.
     
     

    L’alcool

    L’alcool

    © Istock

     

    Rares sont les aliments totalement décommandés. L’alcool est cependant l’un d’eux. Nous ne sommes pas dans l’aliment à proprement parlé, mais il mérite d’être mentionné car il s’agit d’un puissant toxique pour notre corps.

    Pourquoi le proscrire : "l’alcool, sous toutes ses dilutions, de la bière aux alcools forts en passant par le vin, est totalement décommandé. Sa consommation ne présente aucun intérêt et beaucoup d’inconvénients. Il est dépresseur du système nerveux central, agit sur le jugement, la raison, la vision de l’environnement, et l’éthanol contenu est difficilement métabolisé par l’organisme", explique Béatrice de Reynal.

     

    Certaines charcuteries

    Certaines charcuteries

    © Istock

     

    Vous aimez les saucissons, jambons, saucisses et autres pâtés et rillettes… mais si vous les consommez, faites-le avec modération.

    Pourquoi les proscrire : "l’OMS a souligné récemment que les charcuteries et les viandes rouges augmentaient le risque de cancers. La France a repris cette indication à son compte dans le 4ème PNNS (Programme National Nutrition Santé) en recommandant de ne pas dépasser 150g de charcuterie et 500g de viande par semaine.", explique Béatrice de Reynal.

     

    Et aussi : les charcuteries contiennent des nitrates et des nitrites, des substances qui ont été ajoutées pour prolonger la durée de conservation de ces aliments. Ces substances peuvent former des actifs potentiellement cancérogènes (N-nitroso). Sans oublier l'usage du sel dont la consommation excessive peut provoquer de nombreux dysfonctionnements au niveau des reins et avoir un impact sur le développement des maladies cardio-vasculaires.

    Que choisir : mieux vaut se tourner vers des charcuteries artisanales dont le porc aura été nourri aux 100 % végétal. Préférez le jambon cru, saucisson ou saucisse sèche qui ne contiennent pas de sel nitrité.

     

    Les céréales raffinées du petit-déjeuner

    Les céréales raffinées du petit-déjeuner

    © Istock

     

    Vous avez bradé vos tartines contre des céréales pensant bien faire. Si certaines ont une réelle valeur ajoutée (flocons de céréales complètes sans sucre ajouté), d’autres sont à bannir de votre alimentation.

    Pourquoi les proscrire : tout dépend effectivement des céréales choisies. Les corn flakes sont des céréales dites floconnées, chauffées à la vapeur puis passées dans des rouleaux en acier. Comme la plupart des assemblages de céréales transformées pour le petit-déjeuner, ils ont un index glycémique élevé (au dessus de 80.

     

    Or, plus l’index est élevé, au-dessus de 70, plus les aliments entraînent une hausse rapide du taux de sucre dans le sang). En général, ces compositions de céréales ne sont que sucres et graisses, jusqu’à 60 % de sucres dans certaines.

    Que préférer : "du pain complet, des flocons d’avoine nature pris avec du lait, des fruits séchés non sucrés, ainsi que des farines T80 (semi-complète ou farine bise) ou T110 (intégrale) pour confectionner vos gâteaux.", explique Béatrice de Reynal.

     

    Les snacks salés : chips, gâteaux apéritifs…

    Les snacks salés : chips, gâteaux apéritifs…

    © Istock

     

    Pourquoi les proscrire : "les chips et autres biscuits apéro sont des mélanges de farines et de graisses, déjà 2 fois cuites, et dont la teneur en sucres simples est élevée. On ne se méfie pas et c’est là que se font les excès", explique Béatrice de Reynal.

    En effet : ces aliments sont souvent à base de sirop de glucose-fructose. "Pour notre organisme, le glucose provoque une sécrétion d’insuline, permettant un stockage rapide. Le fructose, quant à lui, est métabolisé essentiellement dans le foie. En fortes quantités, le foie est dépassé et élabore des triglycérides, des dépôts de plaque d’athérome et entraîne le développement des maladies cardio-vasculaires."

     

    Que faire à la place : oubliez les produits avec du sirop de glucose-fructose ou fructose-glucose et préférez des morceaux de légumes pour l’apéritif ou des fruits secs non salés.

     

     

    Florence Massin, journaliste santé, Validé par Béatrice de Reynal - Docteur en nutrition

     

     

     

     

     

     

    Source : medisite.fr 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Remèdes naturels incroyables pour nettoyer les reins

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour purifier les reins, en plus de boire beaucoup d'eau, nous pouvons recourir à d'autres ingrédients naturels qui favorisent la miction et la purification des toxines et des sédiments.

    Les reins sont des organes extrêmement importants dans le corps car ils sont responsables du nettoyage, de l’équilibre chimique du sang et de la production d’hormones. Savez-vous comment nettoyer les reins ?

    Quand ils commencent à présenter des dommages, cela peut être un problème sérieux pour le reste du corps et vous devez agir rapidement.

    Par conséquent, dans cet article, nous allons partager quelques remèdes naturels pour nettoyer les reins.

    Pourquoi les reins sont-ils malades ?

    Les calculs rénaux sont communs. Selon une étude publiée par le Mayo Clinic Proceedings, le nombre de personnes qui en souffrent a augmenté. Cela est dû en grande partie à la vie trépidante que les gens mènent aujourd’hui.

    Ils ne consomment pas assez d’eau, ou elle est remplacée par des boissons contenant des colorants artificiels et des saveurs qui ne fournissent pas de nutriments à l’organisme. Dans de telles conditions, les reins ne fonctionnent pas bien.

    Ainsi, petit à petit, les cristaux d’urine s’accumulent et se transforment en pierres ou en caillots. Une fois qu’ils sont présents, ils provoquent des douleurs dans les reins, qui deviennent plus fortes au moment d’aller aux toilettes.

     

    Remèdes pour nettoyer les reins

    Des remèdes efficaces pour nettoyer les reins

     

    La meilleure chose à faire est de chercher un traitement pour les diminuer. Dans le confort de votre maison, vous pouvez préparer des remèdes naturels qui vous aideront à nettoyer vos reins.

    Infusion d’orties

    L’ortie est une plante médicinale utilisée pour purifier les toxines et protéger les reins. Il est recommandé de consommer deux infusions par jour pour nettoyer le sang tout en réduisant les toxines qui s’accumulent dans les reins.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à soupe d’ortie (15 g)
    • 2 tasses d’eau (500 ml)

    Préparation

    • Faites chauffer l’eau et, une fois le point d’ébullition atteint, retirez du feu et ajoutez la cuillerée d’ortie.
    • Prenez une tasse le matin et une autre l’après-midi. Cette infusion aide à réduire l’inflammation des reins.  

    Infusion de persil

    Alors que beaucoup de gens utilisent le persil pour préparer divers plats à la maison, d’autres l’utilisent pour nettoyer les reins, au moyen d’une infusion très simple à préparer :

    Ingrédients

    • 1 cuillère à soupe de persil (15 g)
    • 4 tasses d’eau (1 litre)
    • 1 cuillère à soupe de miel (25 g)

    Préparation

    • Faites chauffer de l’eau et ajoutez le persil quand elle atteint son point d’ébullition.
    • Éteignez le feu et laissez reposer pendant 25 minutes pour obtenir une infusion plus concentrée.
    • Ensuite, ajoutez le miel pour diminuer un peu la saveur du persil, ce qui est généralement désagréable pour beaucoup de gens, et mélangez bien.
    • Versez cette infusion dans une bouteille en verre et buvez-en toute la journée pendant trois jours d’affilés.

    Jus de citron

    Le citron pour nettoyer les reins

     

    C’est l’un des meilleurs remèdes pour éliminer les calculs rénaux et la douleur qu’ils causent. Le citron est un fruit aux bienfaits variés pour la santé, et avec d’autres ingrédients, il est recommandé pour traiter différents problèmes de santé.

    Ingrédients

    • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge (30 ml)
    • 4 cuillères à soupe de jus de citron (60 ml)
    • 2 tasses d’eau (500 ml)
    • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre (15 ml)

    Préparation

    • Mélangez l’huile d’olive avec 2 cuillères à soupe de jus de citron, puis buvez.
    • Après une demi-heure, mélangez le jus de citron restant avec de l’eau et une cuillerée de vinaigre de cidre et buvez à nouveau.
    • Cela aidera à réduire les symptômes que les calculs rénaux provoquent.
    • Il est recommandé de répéter le processus tous les jours jusqu’à ce que l’inconfort disparaisse.

    Thé à la guimauve

    La plante de guimauve a des propriétés diurétiques qui augmentent l’envie d’uriner. Cette plante médicinale aide à purifier les reins et à éliminer les déchets et les toxines qui s’y accumulent au fil du temps.

    Ingrédients

    • 2 cuillères à soupe de racines séchées et de feuilles de guimauve (30 g)
    • 2 tasses d’eau (500 ml)

    Préparation

    • Faites chauffer l’eau et, quand elle atteint un point d’ébullition, ajoutez la cuillère à soupe de guimauve.
    • Retirez du feu et laissez reposer le mélange pendant 10 minutes.
    • Mélangez l’infusion et buvez-en deux tasses par jour, pendant 7 jours, pour voir des résultats.

     

    Jus de céleri

    Comme la guimauve, le céleri a des propriétés diurétiques qui sont capables d’éliminer toutes les toxines.

    Il aide également à augmenter l’envie d’uriner, en aidant à éliminer les déchets. Par conséquent, le céleri est également un allié pour prévenir la formation de calculs rénaux et d’infections.

    Ingrédients

    • 3 cuillères à soupe de branches de céleri (45 g)
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Préparation

    • Nettoyez tout d’abord les branches de céleri, coupez-les ensuite et ajoutez-les dans le blender avec le verre d’eau.
    • Mélangez et servez ensuite à température ambiante.
    • L’idéal pour voir un maximum de résultats est de boire un jus de céleri par jour pendant au moins un mois, car il va purifier toutes les voies qui servent à nettoyer les reins.

    Les remèdes peuvent être utilisés pour compléter le nettoyage des reins, mais l’eau sera toujours le principal allié pour rester en bonne santé.

    Par conséquent, n’oubliez jamais de boire environ 2 litres d’eau par jour. Cela apporte de multiples avantages pour le corps, et dans les bonnes quantités, cela permettra de maintenir les reins en bonne santé.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les aliments dont vous avez besoin si vous avez un emploi sédentaire

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Si vous avez un mode de vie sédentaire, il est conseillé d'opter pour une alimentation variée, faible en graisses et riche en fibres.

    Les décisions que vous prenez tous les jours en matière de nutrition, dans le choix de vos différents menus, au déjeuner et au dîner, influent directement sur votre santé, surtout si vous avez un emploi sédentaire.

    Vous avez la liberté de choisir un régime monotone, riche en protéines et graisses animales qui favorisent l’apparition de maladies telles que le cancer, les affections cérébro-vasculaires et cardio-vasculaires, et l’obésité.

    Ou bien d’opter pour un régime alimentaire varié, faible en graisses et riches en fibres.

    Il existe des preuves scientifiques qui certifient qu’il existe une relation entre une alimentation équilibrée et notre santé.

    Par conséquent, il est intéressant de savoir quels aliments offrent des bienfaits qui vont au-delà de leur valeur nutritionnelle.

    En outre, vous devez prendre en compte les inconvénients de mener une vie ou un emploi sédentaire. Ne pas se nourrir correctement, grignoter entre les repas et passer beaucoup de temps devant l’ordinateur sont les conséquences directes d’un travail sédentaire qui tôt ou tard affecteront votre santé.

    Dans ce but, nous vous présentons à travers cet article les différents aliments que vous devez inclure à votre alimentation pour prendre davantage soin de votre santé dans votre emploi sédentaire.

    Les aliments recommandés à inclure à votre régime pour un emploi sédentaire

    1. Les aliments qui sont bons pour vos yeux

    Les aliments pour un emploi sédentaire.

     

    Pour protéger la santé de vos yeux, il est conseillé de consommer des aliments qui contiennent des acides aminés oméga-3, de la lutéine, du zinc et des vitamines A, C et E.

    Essayez aussi les légumes à feuilles vertes comme la salade, les épinards et le chou.

    Les œufs, les agrumes, les baies, les noix et les graines, les poissons gras comme le saumon, le thon, le maquereau et la truite sont également recommandés.

    Les céréales et la levure sont excellentes pour améliorer notre vision, car elles contiennent de la vitamine B, qui aide à prévenir la perte de vision.

    Les agrumes sont également des alliés de la vue, car ils sont riches en vitamine C, qui est responsable de la fabrication du collagène des muscles autour des yeux.

     

    2. Les aliments pour renforcer votre système immunitaire

    Les environnements chargés des bureaux deviennent un habitat parfait pour la propagation des bactéries et des virus.

    Par conséquent, il n’est pas surprenant qu’une personne ayant un rhume puisse facilement infecter tout le monde autour d’elle.

    Pour que cela n’arrive pas, incluez dans votre alimentation des aliments qui renforcent l’immunité de votre corps.

    Dans ce cas, les agrumes, les poivrons rouges, le brocoli, l’ail, le gingembre, le kiwi et les papayes vous aideront à prendre soin de certains types de virus.

    Un de vos encas réguliers pourrait être un yaourt. Les probiotiques qu’il contient sont des bactéries saines qui aident à garder le tractus intestinal exempt de germes pathogènes.

    Ils favorisent également l’augmentation de certaines cellules T. En consommant une tasse de 200 ml par jour, vous augmentez votre système immunitaire.

     

    3. Les aliments pour renforcer votre métabolisme

    Renforcer votre métabolisme dans un emploi sédentaire.

     

    Le métabolisme dépend de la vitesse à laquelle vous brûlez des calories. Celui-ci qui est calculé avec une formule et dépend de divers facteurs, y compris l’âge, le sexe, la génétique et le mode de vie.

    Plus votre métabolisme fonctionne, plus vous brûlez de calories. Pour les employés de bureau ou les personnes ayant un emploi sédentaire, qui passent la plupart de leurs journées assis, il est particulièrement important de répondre à cette exigence.

    Donc, en consommant des algues, du café, du thé, des épices comme le gingembre, le poivre de Cayenne, la cardamome, les légumineuses et la viande maigre, vous conservez votre métabolisme actif et, par conséquent, un poids idéal.

    Rappelez-vous que si vous mangez peu votre métabolisme deviendra lent. Car il s’adapte pour brûler moins de calories par jour.

     

    4. Les aliments pour aider votre cerveau

    Votre cerveau est l’outil principal de tous les êtres humains. Votre régime alimentaire sain n’est pas seulement important pour la santé physique, mais aussi pour l’un de nos principaux organes.

    Pour que votre matière grise fonctionne correctement et ralentisse les changements liés à l’âge, consommez des poissons gras comme le saumon et la truite, les myrtilles, les noix et les graines, des aliments riches en fibres comme l’avoine, le pain complet, le riz brun, le jus grenade et chocolat noir.

     

    5. Les aliments bénéfiques à votre système digestif

    Les aliments bénéfiques à un emploi sédentaire.

     

    L’emploi sédentaire pendant dix ans ou plus augmente par deux le risque de souffrir de cancer du côlon.

    Pour éviter cela, faites de l’exercice régulièrement et mangez sainement, notamment des fruits comme les pommes et les poires, des légumes comme les oignons, les asperges et l’ail.

    Par ailleurs, les légumineuses telles que les pois, le soja et les lentilles, le blé et ses dérivés, le seigle et l’orge sont fortement conseillés.

    Consommez également des noix et des produits laitiers qui sont présents dans le lait, le fromage, la crème glacée et le yaourt.

    Dans ces cas, il est recommandé de réduire la consommation de viande rouge et de viande transformée, car ces aliments augmentent le risque de souffrir de cancer.

    De nombreux emplois nous obligent à rester assis pendant de longues heures sans bouger. Si nous cessons de faire du sport et que nous devenons sédentaires, nous nuirons à toutes ces zones cérébrales chargées de la mémoire, en plus de nuire à notre corps.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source ; amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les sodas sans sucre nous font-ils grossir ?

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Nous remplaçons souvent les sodas classiques par des sodas sans sucre. Mais savez-vous si le soda sans sucre vous fait vraiment grossir ?

    Actuellement, les sodas sans sucre remplacent les sodas contenant du sucre. Le souci de prendre du poids nous incite à opter pour des boissons moins caloriques. Mais les boissons gazeuses sans sucre nous font-elles vraiment grossir ?

    Les boissons gazeuses ne doivent en aucun cas remplacer l’eau comme boisson d’hydratation pour le bon fonctionnement de notre corps.

    Les sodas sans sucre

    Les risques liés à la consommation de sodas sans sucre

    Les boissons gazeuses sans sucre sont des breuvages dans lesquelles le sucre est éliminé et remplacé par des édulcorants caloriques comme l’aspartame, la saccharine ou le cyclamate. Bien que les boissons gazeuses sans sucre ne contiennent pas de calories, les édulcorants présents favorisent l’absorption du sucre dans l’intestin.

    De plus, ils favorisent la sécrétion d’insuline de la même manière que les boissons gazeuses sucrées au sucre. Une condition qui fait baisser le taux de sucre dans le sang, ce qui provoque une sensation de faim.

    Les édulcorants affectent également la flore intestinale, modifiant les bactéries dans l’organisme, provoquant dysbiose et intolérance au glucose.

    Des sucrettes dans du thé

     

    Sodas sans sucre et poids

    Cette relation est de plus en plus étudiée en profondeur pour voir si les boissons gazeuses sans sucre font grossir, car elle fait l’objet d’une grande controverse.

    La dernière étude publiée, Sugar and artificially sweetened beverages linked to obesity : a systematic review and meta-analysis, montre une association entre la consommation de boissons gazeuses et l’obésité.

    Toutefois, il convient de noter que cette étude ne fait pas la distinction entre la consommation de boissons gazeuses sucrées et celle de boissons non sucrées. Les résultats montrent que la consommation de boissons gazeuses, quel que soit leur type, est plus élevée chez les personnes obèses.

    D’autres études suggèrent que les boissons sans sucre, en plus d’augmenter le risque d’obésité, peuvent augmenter la probabilité de maladies cardiovasculaires, mais il n’y a pas de mécanisme clair quant à la raison de cette situation.

    D’autre part, il existe des études, comme une publiée dans Plos One, qui montrent le lien entre la consommation de boissons sans sucre et une plus grande quantité de graisse abdominale. D’après cette étude, il se peut qu’elles ne soient pas efficaces comme mesure de contrôle du poids.

    Pourquoi pourraient-ils nous faire grossir ?

    L’effet compensatoire

    Les boissons sans sucre ne sont peut-être pas dangereuses d’elles-mêmes, mais elles sont liées à des habitudes de vie malsaines.

    Vous penserez probablement que les calories que vous allez économiser dans ce soda peuvent être mises dans un aliment plus calorique comme substitut. C’est-à-dire, par exemple, manger un hamburger avec des frites et une boisson légère en même temps est inutile.

    Boire des sodas sans sucre est-ce une bonne solution pour perdre du poids ?

     

    Ils peuvent donner faim

    Comme nous l’avons déjà dit, ces boissons gazeuses peuvent déclencher une sensation de faim chez ceux qui les consomment.

    Dans certains cas, la poussée d’insuline qu’entraîne la consommation de sucralose ne s’accompagne pas d’une baisse du taux de glucose.

    Cela signifie que notre corps réagit aux boissons gazeuses sans sucre de la même manière que si elles contenaient du sucre, mais sans que le sucre n’atteigne le corps.

    Le sucré crée une dépendance

    Il a été démontré que la consommation d’aliments très sucrés, qu’ils fournissent ou non des calories, active fréquemment les zones du cerveau liées au plaisir et à la récompense, entraînant une dépendance aux saveurs et aux sensations très intenses. Les effets des aliments sucrés sur le cerveau causent la même sensation que la consommation d’un médicament, alors nous avons tendance à vouloir manger plus sucré.

     

    Conclusion

    Si vous voulez perdre du poids, il semble logique de remplacer les boissons gazeuses sucrées par des boissons gazeuses sans sucre. Jusqu’à présent, il a été démontré que, en quantités modérées, elles sont sans danger et ne fournissent pas de calories.

    Cependant, la science montre que leur consommation régulière n’aide pas à contrôler le poids. En effet, elles peuvent nous amener à manger plus et à prendre plus de graisse abdominale.

    Le gain de poids est assez complexe. Il ne peut être imputé à un seul groupe alimentaire ou produit, pas même au sucre. La boisson principale devrait être de l’eau, à la fois dans et hors des repas.

    Mais si vous désirez boire un soda, que devez-vous faire ? Le prendre avec ou sans sucre ? S’ils sont consommés sporadiquement, vous pouvez opter pour des sodas lights, car, en petites quantités, il n’y a pas d’effets négatifs.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ces 9 légumes contiennent plus de fer que la viande

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le fer est essentiel à notre santé globale, car il joue un rôle dans de nombreux mécanismes qui se produisent dans le corps. Les algues, la viande rouge, les crustacés, le chocolat et les épices figurent parmi les sources alimentaires les plus riches en fer. 

     
     

    Cependant, même s’il est présent dans de nombreux aliments, de nombreuses personnes en souffrent car il n’est pas toujours bien assimilé par notre corps. Notre corps ne peut pas facilement extraire le fer de la nourriture consommée, le transférer dans le corps et le stocker.

    Les hommes devraient recevoir une dose de 9 mg de fer par jour, tandis que les femmes et les adolescents en ont besoin de 18 mg par jour.

    Les femmes devraient prendre environ 9 mg par jour pendant le cycle menstruel et 20 mg pendant la grossesse, car le fer favorise le développement sain du fœtus et est bénéfique pour l’allaitement.

    La carence en fer entraîne divers symptômes, tels que la fatigue, l’épuisement, une faible immunité, une pâleur, ainsi qu’une diminution des performances physiques et mentales. En revanche, l’hémochromatose est caractérisée par des taux excessifs de fer dans le corps.

    Une carence en fer peut survenir en raison de:

     
    • Un régime végétarien mal équilibré ou un régime pauvre en fer
    • Besoin accru de fer, comme dans le cas de la grossesse et de l’allaitement
    • Absorption réduite du fer due à une intolérance au gluten, à une maladie inflammatoire de l’intestin ou à d’autres troubles intestinaux.
    • Biodisponibilité réduite du fer en raison de boire trop de thé ou d’un supplément de calcium.
    • Perte de sang abondante, comme pendant les règles ou l’accouchement.

    Nous avons compilé une liste de 9 légumes qui sont riches en fer et peuvent vous aider à optimiser ses niveaux dans le corps:

    Epinard

    Il est faible en calories, mais extrêmement riche en fer, en vitamine A et en antioxydants. Sa teneur en fer est améliorée si vous le consommez cuit.

    Noisettes

     

    Les noix, les pistaches, les amandes, les noisettes, ainsi que les dattes et les figues sont toutes extrêmement riches en fer, mais elles peuvent aussi contenir beaucoup de calories. Vous devez donc les consommer régulièrement, mais en quantités limitées. Consommez-les crus ou ajoutez-les à vos smoothies, desserts ou salades.

    Chocolat noir

    Une portion de chocolat noir de 30 g contient 3,2 mg de fer, ce qui représente 18% de l’apport quotidien recommandé, ainsi que 25% du cuivre et 16% de l’apport quotidien recommandé en magnésium.

    Le chocolat noir est également riche en fibres prébiotiques, qui servent de nourriture aux bactéries amicales de l’intestin. Il régule également les taux de cholestérol et réduit le risque d’accidents vasculaires cérébraux et de problèmes cardiaques.

    Les scientifiques ont découvert que le cacao en poudre et le chocolat noir sont des antioxydants plus puissants que le jus de baies d’acai et de myrtilles. Cependant, choisissez toujours celui qui contient au moins 75% de cacao.

    Haricot mungo

    Les légumineuses sont généralement riches en antioxydants, en glucides et en fibres, mais le haricot mungo est le plus riche en fer, car vous pouvez obtenir 1,8 mg / 100 g.

    Ils sont également riches en potassium, en cuivre et en zinc, et on a constaté que leur consommation régulière permet de réduire le risque de cancer colorectal, d’aider à la perte de poids, de prévenir le diabète et de réduire le risque de maladies cardiovasculaires.

    Essayez de les consommer plusieurs fois par semaine et la dose hebdomadaire idéale serait d’environ 680 g.

    Betterave

    Ce légume est riche en sucre et en oligo-éléments. On peut obtenir 1,8 mg de fer pour 100 g de betterave rouge, ainsi que de grandes quantités de bétanine, de magnésium et de calcium. Elle prévient efficacement le cancer, soutient la fonction du foie et nettoie le sang.

    De plus, elle est riche en acide folique et aide à l’assimilation appropriée des glucides.

    Lentilles

    Une portion de 100 g de lentilles fournit 3,3 mg de fer, de nombreuses fibres facilitant la digestion et des protéines végétales de haute qualité. Elles sont également riches en vitamine B et en magnésium et sont extrêmement bénéfiques pour les femmes enceintes et les athlètes.

    Brocoli

    Le brocoli est très nutritif, il contient 1 mg de fer pour 100 g. Il est également riche en vitamine C, 168% de la dose recommandée, pour être plus spécifique, et cette vitamine aide à l’absorption du fer.

    Le brocoli est riche en vitamine K, en folates et en fibres et, comme tous les autres légumes crucifères, il contient également de l’indole, du sulforaphane et des glucosinolates; qui sont des composés puissants de lutte contre le cancer.

    Chou kale

    Le kale fournit des quantités élevées de nutriments et de vitamines, qui dépassent même la quantité quotidienne recommandée, comme 512% de vitamine A et 200% de vitamine C.

    Cependant, une portion de 100 g de chou fournit 1,5 mg de fer, ce qui est plus que dans la viande. Le chou frisé est également riche en vitamine K, qui intervient dans la coagulation du sang et contribue à la formation d’os solides et résistants, ainsi que de fibres, qui traitent la constipation.

    Ce légume abaisse le taux de cholestérol, facilite la digestion, soutient la santé cardiaque et ralentit le passage du glucose dans le sang.

    Graines de courge

    Les graines de courge sont pleines de magnésium, zinc, phosphore, vitamines A, F, B et E, et 100 grammes fournissent 35 g de protéines, et 3,3 mg ou fer. Elles sont également riches en acides gras et en acides gras polyinsaturés, et l’huile extraite de ces graines contient six fois plus d’acide linoléique que l’huile d’olive.

    Malgré la consommation d’aliments riches en fer, vous devez également réduire la consommation d’aliments susceptibles d’empêcher son assimilation.

    Par exemple, le calcium contenu dans les produits laitiers et les tanins du thé et du café empêchent la bonne absorption de ce minéral essentiel. Veillez donc à augmenter également la consommation d’aliments et de boissons riches en vitamine C, tels que le kiwi, l’orange, la mandarine et les citrons.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment contrôler la glycémie naturellement (sans médicaments)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le nombre de personnes atteintes de diabète augmente rapidement et se rapproche des 500 millions, ce qui en fait une épidémie mondiale. 

     

    Il existe deux types de diabète:

    • Diabète de type 1: Causé par des problèmes avec le système immunitaire, il ne serait donc ni évitable ni curable. Comme la plupart des personnes qui en sont atteintes ont un membre de la famille atteint de la maladie, les médecins supposent que cela pourrait être lié à la génétique.
    • Diabète de type 2: Il se développe généralement en raison de mauvaises habitudes alimentaires ou de l’obésité. Ce type est curable et il existe des moyens naturels de l’inverser et de le maîtriser.

    L’un des problèmes majeurs en matière de traitement du diabète de type 2 est que les médicaments prescrits par les médecins ont de nombreux effets secondaires, tels que l’incontinence, des lésions rénales et hépatiques et une aggravation de la maladie. En conséquence, de nombreuses personnes choisissent d’essayer les méthodes suivantes pour maintenir leur glycémie de manière tout à fait naturelle.

    1. Hintonia latiflora

    Cet arbre pousse dans les climats chauds et secs comme le Mexique. Selon une étude allemande, son écorce possède des propriétés médicinales importantes et son extrait peut être utilisé pour améliorer le taux de sucre dans le sang. En outre, il a également été constaté que l’hintonia latiflora abaisse le taux de cholestérol, ouvre les vaisseaux sanguins rétrécis et diminue le risque de développer une cataracte.

    2. Cannelle

    Il a été scientifiquement prouvé que la cannelle aide à ouvrir les cellules pour que le sucre puisse y pénétrer. Contrairement aux autres méthodes naturelles pour conserver naturellement le sucre dans le sang, elle est très accessible et peut être utilisée comme épice ordinaire. Elle est également disponible en gélules.

    3. Régime alimentaire

    Les diabétiques de type 2 ayant trop de sucre dans le sang, il est essentiel d’éviter les aliments comme le riz blanc, les produits à base de farine blanche et les sucres raffinés. Tous sont connus pour augmenter encore le niveau. D’un autre côté, ils devraient augmenter leur consommation de viandes maigres, de fruits et légumes frais et de noix.

    4. Perte de poids

    La prise de poids, en particulier autour de l’abdomen, est un problème très courant chez les diabétiques de type 2. Cela se produit en raison de l’incapacité du corps à utiliser correctement l’insuline et à ouvrir les cellules pour absorber le sucre nécessaire à l’énergie. Il a été scientifiquement prouvé que l’excès de poids, même de quelques kilos, provoque un stress pour l’organisme qui peut provoquer le développement du diabète de type 2.

    5. Exercice

    Toute forme d’activité physique, même la marche, peut aider à traiter le diabète de type 2, car elle aide le corps à brûler les excès de sucre avant qu’il ne puisse être stocké sous forme de graisse. En outre, cela aide à brûler les graisses causées par une glycémie élevée. Pour des résultats optimaux, les diabétiques de type 2 doivent viser au moins une demi-heure de marche par jour, de préférence peu de temps après un repas.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources:
    www.healthline.com/nutrition
    www.dietdoctor.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les conséquences de manger des fruits oxydés

     
    Manger des fruits oxydés ne présente, en principe, aucun risque pour la santé des êtres humains. Cependant, cela réduit les propriétés bénéfiques du fruit. Par conséquent, il est essentiel d'appliquer de bonnes méthodes de conservation afin de retarder ce processus. Découvrez-les !

    Bon nombre de fruits s’oxydent rapidement en contact avec l’air libre. Cette oxydation ne veut pas dire que l’aliment n’est plus apte à la consommation. Cependant, certains changements se produisent dont il faut tenir compte. Voyons plus en détails ce que cela implique de manger des fruits oxydés.

    Il existe des changements organoleptiques ainsi que des changements dans la composition nutritionnelle qui peuvent affecter la qualité du produit ou sa fonction. De cette façon, il est préférable d’essayer d’éviter l’oxydation des fruits.

    La première conséquence de l’oxydation est l’apparition de radicaux libresCes derniers sont parfois associés à une détérioration de la santé humaine, donc leur consommation doit être limitée. Par ailleurs, bien qu’il n’y ait aucune preuve claire que la consommation de fruits oxydés soit un facteur de risque pour le développement de certaines maladies, il vaut mieux d’éviter de les ingérer dans cet état.

    D’autre part, il est important de souligner que l’oxydation est une réaction qui suit une chaîne. Une fois amorcée, elle poursuit son accélération jusqu’à l’oxydation complète de toutes les substances sensibles. Les fruits qui ont le plus tendance à l’oxydation sont les pommes et les avocats.

    Une assiette de fruits

     

    Les phénols dans les fruits oxydés

    Le contact avec l’oxygène provoque une diminution de la charge de composants phénoliques dans le fruit. Ces derniers possèdent un pouvoir antioxydant et la capacité de réduire les radicaux libres. Par conséquent, la première répercussion de manger des fruits oxydés est que les bienfaits pour la santé sont moindres.

    De plus, les composants phénoliques eux-mêmes entrent en contact avec l’enzyme polyphénol oxydase lorsque le fruit est coupé. C’est à ce moment que débute le processus d’oxydation qui entraîne une pigmentation de la chair du fruit.

    Il faut savoir que les radicaux libres causent des effets cellulaires graves et qu’ils jouent un rôle important dans les maladies dégénératives. Pour cela, il est primordial de maintenir une consommation élevée d’antioxydants afin de prévenir les dommages oxydatifs.

    Les vitamines dans les fruits oxydés

    En outre, se produit également l’oxydation des vitamines. Dans le cas de la vitamine C, l’oxydation entraîne le passage de la molécule à une forme inactive. Ce processus annule son efficacité concernant la santé humaine.

    Ainsi, on peut en déduire que l’oxydation des fruits diminue considérablement bon nombre de leurs caractéristiques bienfaisantes. En effet, la perte de la fonction des vitamines est l’une des plus importantes, en plus de leur capacité antioxydante.

    Comment éviter l’oxydation ?

    Les fruits qui contiennent de l’acide citrique ne s’oxydent pas. Par conséquent, l’application de jus de citron sur les morceaux d’un fruit susceptible de s’oxyder réduira et retardera ce processus.

    Par ailleurs, il y a également la possibilité d’éviter le contact des fruits avec l’oxygène. L’emballage sous vide ou les sacs en plastique empêchent le processus d’oxydation de manière très efficace.

    En général, dans l’industrie alimentaire, les produits sont placés dans des atmosphères modifiées avec moins d’oxygène pour retarder l’oxydation et augmenter la durée de conservation de l’aliment. D’autre part, la réfrigération ralentit aussi ce phénomène. La conservation des fruits au réfrigérateur est donc une excellente option pour prévenir l’oxydation.

    Eviter les fruits oxydés en les mettant au réfrigérateur

     

    Une autre option est la cuisson

    L’oxydation est un processus que le traitement thermique peut annuler. Les enzymes responsables sont alors détruites. Par conséquent, la cuisson des fruitsainsi que les préparations culinaires à base de fruits, empêchent qu’ils ne subissent une oxydation qui détériore leur qualité nutritionnelle.

    Pour donner un exemple, il est très fréquent qu’une pomme crue s’oxyde. Néanmoins, lorsque cette pomme est soumise à un processus thermique au four, elle dure beaucoup plus longtemps sans subir de dégâts dans sa chair.

    Conclusion…

    Manger des fruits oxydés ne présente, en principe, aucun risque pour la santé de l’être humain. Cependant, cela réduit les propriétés bénéfiques du fruit par rapport à notre santé.

    Il est donc indispensable d’appliquer de bonnes méthodes de conservation afin de retarder l’oxydationAussi bien le froid, le jus de citron ou les emballages sous vide sont d’excellentes options pour prévenir ce processus.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Sucre ou sel : lequel est le plus nocif en excès ?

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    La consommation excessive de sucre et de sel est associée depuis de nombreuses années à une large variété de maladies. En effet, la limitation de la consommation de sucre et de sel est aujourd'hui conseillée dans le cadre des mesures de promotion du bien-être. Cependant, certains s'interrogent encore et se demandent lequel est le plus nocif des deux en excès.

    Pour commencer, les aliments salés et les graisses ont longtemps été accusés d’être responsables d’un grand nombre de maladies. Néanmoins, au fur et à mesure que les études scientifiques et alimentaires progressent, bon nombre de ces idées ont été démantelées. Par ailleurs, de nos jours, la plupart des maladies complexes sont en lien avec la consommation trop importante de sucre. Quel est donc le plus nocif des deux en excès ? Sucre ou sel ? Nous en parlons ci-dessous.

    Quel est le plus nocif, le sel ou le sucre ?

    Le sel

    Il était associé à l’artériosclérose ainsi qu’une augmentation de la pression artérielle. En réalité, les derniers articles comme celui publié dans The American Journal of Medicine, mettent de plus en plus en doute cette relation.

    Le sel est un élément nécessaire à la vie et à la transmission de l’impulsion nerveuse. Contrairement au sucre, une quantité minimale doit être consommée pour permettre aux fonctions vitales de se développer correctement.

    D’autre part, l’organisme n’est pas prêt à le synthétiser de façon endogène. Il est donc nécessaire de le consommer à travers l’alimentation. Sa carence peut entraîner diverses complications, dont certaines sont liées à la thyroïde et ses pathologies.

    Les problèmes qui autrefois étaient associés à la consommation de sel sont, aujourd’hui, la cause d’un mode de vie inadéquat. L’obésité, le sédentarisme et les régimes hypercaloriques favorisent l’artériosclérosePar ailleurs, la tension artérielle peut également être altérée par ce type de situations peu saines.

    La consommation de sel dans l'alimentation

     

    Le sucre

    Il s’agit de l’un des ingrédients favoris de l’industrie alimentaire. En raison de sa saveur et de sa texture, il apparaît dans une grande partie des produits transformés. L’OMS ne préconise pas de quantité minimale nécessaire, mais plutôt une quantité maximale limite.

    Le sucre se compose essentiellement de glucose, une substance nécessaire à la vie et au métabolisme énergétique. Toutefois, il s’agit d’un nutriment que notre propre corps est capable de synthétiser à partir de protéines et d’acides gras. Il n’est pas donc pas indispensable.

    Même si l’on tient compte du fait que, dans les situations sportives, les besoins varient, la consommation actuelle de sucre est largement supérieure à ce qui est recommandé.

    Cette consommation élevée est en lien avec une plus grande probabilité de surpoids et d’obésité. Par ailleurs, elle présente également une incidence évidente dans le développement de maladies complexes telles que le diabète et certains types de cancer. Cette étude publiée dans la revue PLoS One le souligne.

    En excès, quel est le plus nocif des deux : le sucre ou le sel ?

    Le sucre. En raison de sa condition de nutriment non essentiel et de sa relation évidente avec la maladie. Ce n’est que dans des contextes sportifs qu’il devient un nutriment nécessaire. Le sel reste également un élément nutritif nécessaire dans ces cas là.

    Réduire la consommation de sucre, voire même l’éliminer de l’alimentation, aurait de nombreuses conséquences bénéfiques pour l’organisme. Tout d’abord, le diabète cesserait d’être une maladie endémique.

    Ensuite, cela réduirait le taux d’obésité ainsi que de multiples problèmes organiques, comme les maladies cardiaquesDe plus, l’incidence de certains types de cancer liés à l’appareil digestif deviendrait moins fréquente.

    Lequel est le plus nocif en excès ? Sucre ou sel ?

     

    Comment réduire la consommation de sucre ?

    L’un des principaux problèmes face à la réduction de l’ingestion de sucre est l’habitude de nos palais à cette saveur. Le mieux, pour commencer, est de tenter de remplacer les produits transformés très sucrés par leurs versions sans sucre.

    Ensuite, vous pouvez essayer de les préparer à la maison, sans utiliser de sucre mais en essayant de trouver des alternatives. Cela peut être une excellente option. Afin d’apporter une saveur sucrée aux préparations, une bonne idée est d’utiliser des fruits. Bien qu’ils contiennent du sucre dans leur composition, sa quantité est notablement inférieure à celle du sucre de canne.

    Au début, le changement sera difficile à cause de l’accoutumance du palais aux produits transformés et pleins de sucre. Néanmoins, avec le temps, vous perdrez ce « besoin » des produits industriels et votre santé s’en trouvera grandement améliorée.

    Quoi qu’il en soit, en dehors du débat sur la question de savoir quel est le mieux des deux, le sucre ou le sel, nous devons nous rappeler qu’il n’est jamais bon d’abuser d’un aliment, quel que soit cet aliment.

    Une alimentation flexible permet donc une consommation responsable d’une certaine quantité de sucre et de sel. Ce type de régime est peut-être la meilleure option lorsqu’il s’agit de combiner la santé avec le plaisir de manger.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 11 antibiotiques naturels qui tuent les bactéries dans votre corps

     

     

     

     

    11 antibiotiques naturels qui tuent les bactéries dans votre corps

     

    Contrairement à aujourd’hui, dans le passé, les gens devaient compter sur la nature pour trouver des remèdes et des antibiotiques naturels. Comme la science montre que 1 personne sur 10 éprouve des effets secondaires préjudiciables au système digestif après la prise d’antibiotiques classiques, il n’est pas étonnant que les antibiotiques naturels fassent fureur de nos jours. 

     
     

    11 antibiotiques naturels qui tuent les bactéries dans votre corps

    1. Ail et Oignon

    L’ail et l’oignon possèdent des propriétés anticancéreuses, antifongiques et antibactériennes. Selon la revue Pharmacognosy Reviews, « à l’époque où les antibiotiques et autres produits pharmaceutiques n’existaient pas, un bulbe d’ail représentait l’ensemble du secteur de la pharmacie en raison du large spectre de ses effets ».

    2. Racine de gingembre

    Le gingembre peut être consommé frais, séché ou en poudre. Vous pouvez également le prendre sous forme d’extrait, de teinture, d’huile, de comprimé ou de gélule. C’est un antibiotique puissant, un analgésique et un anti-inflammatoire, capable de soulager le mal des transports et les nausées, entre autres.

    3. Huile de noix de coco

     

    En tant qu’antibiotique naturel, l’huile de coco aide à guérir le candida, les verrues, l’inflammation et la toux. C’est également un puissant agent antifongique, antiviral et antimicrobien qui empêche les agents pathogènes dangereux de pénétrer dans le système digestif.

    4. Vinaigre de cidre

    Le vinaigre de cidre contient de l’acide acétique, un puissant anti-inflammatoire. Il aide à réduire les symptômes de diverses affections, notamment la goutte, l’arthrite et l’acné.

    5. Miel

    Le miel contient du peroxyde d’hydrogène, qui est souvent utilisé pour traiter les coupures et les blessures mineures. Étonnamment, des études montrent que le miel tue plus de soixante types différents de bactéries!

    6. Echinacée

    L’échinacée fait partie de la famille des tournesols et est réputée pour être l’un des meilleurs antibiotiques naturels contre le rhume. Il a été prouvé scientifiquement que les suppléments d’échinacée réduisent la sévérité des symptômes du rhume jusqu’à 50%. Le rhume des foins, les otites, les sinusites et le pied d’athlète font également partie de ses utilisations en tant qu’antibiotique.

    7. Thym

    L’huile essentielle de thym est un agent antimicrobien et antiseptique naturel qui peut être utilisé pour prévenir l’eczéma, l’acné et des affections cutanées similaires. Assurez-vous de le combiner avec de l’huile d’olive ou de noix de coco avant de l’appliquer par voie topique, en raison de sa puissance.

    8. Clous de girofle

    Le clou de girofle tue les bactéries, la plaque dentaire et la gingivite, ce qui réduit l’inflammation des gencives et améliore la santé bucco-dentaire. Dans une étude, un rince-bouche à base d’arbre à thé, d’une base et d’huile essentielle de clou de girofle a tué plus de bactéries buccales qu’un rince-bouche conventionnel.

    9. Huile d’origan

    L’huile d’origan est un puissant agent antiviral, antifongique et anti-inflammatoire qui traite les infections, les parasites et le rhume. En prendre en supplément protège la peau des bactéries nocives.

    10. Extrait de pépins de pamplemousse

    L’extrait de pépins de pamplemousse est utilisé depuis longtemps pour traiter les infections du tube digestif. En plus de ses propriétés antibiotiques, il augmente également la circulation, réduit les douleurs articulaires et protège la peau des dommages causés par les rayons UV.

    11. Hydraste du Canada

    Généralement utilisé pour traiter les infections des voies urinaires et la diarrhée bactérienne, l’hydraste du Canada est un autre antibiotique puissant. Des études récentes montrent qu’il peut également être utilisé pour empêcher le SARM d’endommager les tissus.

     

     

     

     

     

     

     

    Sources:
    www.powerofpositivity.com
    www.medicalnewstoday.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le fruit magique contre le vieillissement cellulaire

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    avocat-fruit-magique

     

    Vous entendez beaucoup parler des « radicaux libres », ces molécules agressives qui attaquent vos cellules, et même votre ADN. Ils accélèrent le vieillissement et contribuent à déclencher de nombreuses maladies liées à l’âge, comme l’athérosclérose, les problèmes de vue, les démences, et le cancer.

     

    D’où viennent les radicaux libres ? De la pollution, des produits chimiques, de la cigarette, mais également du fonctionnement normal de vos cellules.

    Pour fonctionner, vos cellules ont besoin de brûler un combustible (le glucose), dans de petites usines électriques appelées mitochondries. C’est cela qui leur fournit de l’énergie pour, par exemple, se contracter dans le cas des cellules musculaires, ou émettre des signaux électriques pour communiquer, dans le cas des cellules nerveuses.

    Vos cellules fument

    Tout comme un moteur émet toujours un peu de fumée, même s’il est bien réglé, vos cellules « fument » et émettent des radicaux libres lorsqu’elles travaillent, même si vous vivez sainement.

    Plus vous faites de sport, plus vous utilisez votre cerveau, plus vous éprouvez d’émotions, bref, plus vous vivez intensément, plus vous fabriquez de radicaux libres.

    Et il n’existe qu’un seul moyen, dans l’état actuel des connaissances, d’éliminer les radicaux libres : les antioxydants, des substances qui sont naturellement présentes dans votre corps et dans les fruits et légumes frais, surtout colorés.

    Le problème est que vos cellules n’absorbent pas facilement les antioxydants que vous mangez. La plupart restent à l’extérieur de vos cellules et sont éliminés de votre organisme sans avoir détruit le moindre radical libre.

    Comment faire pour aider les antioxydants que vous mangez à pénétrer dans vos cellules ?

    Les prodigieux effets des graisses

    Il existe un moyen simple d’augmenter considérablement votre taux d’absorption des antioxydants : manger vos fruits et légumes avec un corps gras. Pas nécessairement du beurre ou de la charcuterie : de nombreux aliments contiennent de bonnes graisses et vous pouvez facilement les manger avec vos fruits ou ajouter à vos plats de légumes : il s’agit des fruits à coque (noix, amandes, noisettes…), de l’avocat (ou l’huile d’avocat), des olives, ainsi que toutes les graines (courge, graines de lin broyées, graines de tournesol).

    Dans une étude réalisée avec de l’avocat, les chercheurs ont constaté qu’en consommer en même temps que des crudités dans une salade multiplie :

    • le taux d’absorption du lycopène par 4 (le lycopène est un antioxydant que l’on trouve dans les tomates)
    • le taux de bêta-carotène par 2,6 (le bêta-carotène est un précurseur de la vitamine A que l’on trouve en abondance dans les carottes et dans une moindre mesure dans les légumes verts à feuille)

    L’avocat est très riche en acides gras, mais ce sont de bons acides gras, nécessaires à votre santé.

    Lorsque c’est de l’huile d’avocat qui a été ajoutée aux crudités, ils ont constaté une multiplication du taux d’alpha-carotène par 7,2 et du taux de bêta-carotène par 15,3

    du taux de lutéine par 5,1 (la lutéine est un antioxydant rouge-orangé que l’on trouve dans le jaune d’œuf, le maïs, les carottes, les épinards et l’oseille, et qui protège en particulier la rétine).

    Un avocat au petit-déjeuner

    Les avocats sont aussi une puissante source d’acides gras mono-insaturés qui contribuent à :

    • contrôler la glycémie (sucre sanguin)
    • entretenir la paroi des artères
    • réduire l’hypertension artérielle

    J’aime manger un bon avocat au petit-déjeuner, avec un œuf à la coque cuit à basse température (eau à 80 °C, pour qu’ils devienne crémeux et non caoutchouteux), une tasse de thé (sans sucre et sans lait), quelques amandes, des baies de goji et une salade de fruits rouges et noirs, cela fait un petit-déjeuner consistant qui me permet de me sentir bien et plein d’énergie toute la journée, en faisant des repas modérés le midi et le soir.

    Si vous n’avez pas un gros appétit ou si vous faites peu d’activité physique, vous pouvez bien sûr vous contenter d’un demi-avocat le matin, c’est déjà très nourrissant.

    Truc pour que vos avocats soient toujours bons

    Lorsque vous achetez des avocats dans le commerce, ils sont en général durs comme du bois. Bien sûr, vous parvenez à les faire ramollir en les laissant trainer dans votre corbeille à légumes. Mais la cruelle réalité est qu’alors, bien souvent, d’affreuses tâches noires auront colonisé la tendre chair de l’avocat le jour où vous l’ouvrez. Des fils noirs et filandreux se seront formés à l’intérieur, et ce qui reste de chair sera aqueux et insipide. Rien à voir, donc, avec la texture d’un beau vert amande, onctueuse et fondante, de l’avocat mûr à point qui en fait une des plus grandes merveilles de la Création.

    Pour éviter cette déception, il existe un truc simple : emballez vos avocats dans du papier journal dès votre retour du supermarché, et mettez les dans un tiroir ou une armoire bien obscure. Attendez deux ou trois jours et vous aurez le plaisir de manger des avocats comme si vous les aviez cueillis sur l’arbre au bon moment.

    Cela paraît tout simple mais il y a une difficulté majeure : ne pas oublier vos avocats. Une fois qu’ils sont bien cachés au fond d’un placard, le risque est de ne remettre la main dessus que… 6 mois plus tard, et croyez-moi, ils ne seront plus bons à manger.

    Autres avantages des avocats

    A noter que les avocats sont pleins de vitamines très importantes :

    • la vitamine K est importante pour la coagulation du sang. Elle contribue aussi à la solidité de vos os
    • Les folates, ou vitamine B9, sont importantes pour une bonne reproduction cellulaire et le développement de vos tissus
    • La vitamine E protège les tissus contre les radicaux libres et peut protéger le cœur
    • La lutéine est nécessaire pour protéger les yeux et la peau
    • La vitamine C renforce le système immunitaire et neutralise les radicaux libres
    • La vitamine B6 renforce elle aussi le système immunitaire, aide aux fonctions nerveuses et à la synthèse des globules rouges

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 erreurs dans l’alimentation des enfants

     

     

     

     

     

     

     
    Pour une croissance et un développement adéquats, les enfants ont besoin d'une alimentation équilibrée. Cependant, entre le stress de la vie quotidienne et la volonté de leur faire toujours plaisir, il est facile de commettre des erreurs qui se transformeront vite en mauvaises habitudes pour nos enfants.

    Souhaitez-vous connaître les plus fréquentes ? Nous vous présentons ci-après 7 erreurs fréquentes dans l’alimentation des enfants.

    L’alimentation des enfants

    Pendant les six premiers mois de vie, l’enfant devra se nourrir uniquement de lait maternel. Celui-ci lui fournira non seulement à l’enfant tout ce dont il a besoin pour se développer correctement, mais il contribuera également au renforcement de son tube digestif et au développement de son système immunitaire.

    Après cette période, nous commencerons de manière progressive à introduire dans son alimentation différents produits. C’est la manière dont nous le ferons qui façonnera les goûts et les habitudes alimentaires de nos enfants. Néanmoins, en tant que parents, nous serons toujours l’exemple à suivre. Et ils copieront nos bons choix comme nos erreurs au moment des repas. En tant qu’adultes, nous avons un rythme de vie effréné, certes, mais il est important de garder à l’esprit qu’établir une bonne routine alimentaire est la base d’une vie saine.

    Alors, n’attendez plus et apprenez à les éviter !

    7 erreurs fréquentes dans l’alimentation des enfants

    1. Un petit-déjeuner incomplet

    Le petit-déjeuner est considéré comme le repas le plus important de la journée. En effet, il prépare le corps pour commencer la journée avec énergie. C’est pourquoi il est essentiel que les enfants prennent un petit-déjeuner nutritif avant d’aller à l’école. Cependant, notre mode de vie peut parfois nous pousser à réduire le petit-déjeuner à un simple café ou à un snack. Ce qui peut affecter à court ou long terme les performances scolaires et sportives de nos enfants.

    Les enfants doivent prendre un petit-déjeuner complet qui couvre leurs besoins énergétiques. Ce petit-déjeuner doit contenir des fibres, des graisses, des protéines et des glucides : des céréales, un yaourt, un sandwich de pain complet au jambon et au fromage et une ration de fruit seraient par exemple des options idéales. Un petit-déjeuner correct augmente la concentration et la mémoire, améliore leur capacité d’apprentissage et aide à combattre l’obésité infantile.

    2. Le manque de routines et d’horaires de repas fixes

    un petit-déjeuner sain pour les enfants

     

    Les routines sont bonnes pour la santé et éduquent les enfants. Nous devons leur apprendre à réaliser de petites tâches quotidiennes, à développer leur responsabilité et à créer des habitudes alimentaires et des règles d’hygiène.

    Fixer des horaires de repas favorise l’appétit et la digestion de l’enfant, tout comme sa discipline. Il est nécessaire de faire cinq repas par jour, trois principaux et deux en-cas. Cela aidera ainsi l’enfant à mieux assimiler les nutriments des aliments et à éviter le surpoids. De plus, les repas deviendront un moment à partager en famille.

    3. Des rations mal proportionnées

    En général, on veut que nos enfants grandissent et soient forts, mais cela ne signifie pas forcément qu’ils ont besoin de manger plus. Servir des rations d’adultes à des enfants est une des erreurs d’alimentation les plus facilement évitables. En effet, la capacité de leur estomac et leurs besoins nutritionnels ne sont pas les mêmes que nous. Néanmoins, souvent nous remplissons tellement leurs assiettes qu’ils mangent trop ou bien refusent la nourriture. Évitez alors à vos enfants d’être en surpoids et éduquez-les pour qu’ils apprennent à manger correctement.

    4. Aliments transformés VS fruits et légumes

    Dès leur plus jeune âge, nos enfants commencent à avoir un penchant pour les produits industrialisés. Ces aliments sont riches en graisses et en additifs chimiques qui les rendent addictifs. Il est de notre devoir de contrôler la consommation de ces produits et d’ajouter à leur alimentation des légumes secs, des fruits et des légumes sous toutes leurs formes. Si vous souhaitez que votre enfant soit robuste et en bonne santé, assurez-vous de lui donner les protéines, les glucides, les vitamines, les lipides et les minéraux nécessaires.

    5. Les récompenses consistant en des aliments peu sains

    ne pas donner de récompenses alimentaires peu saines aux enfants

     

    Même si nous sommes conscients des bienfaits d’une bonne alimentation, nous récompensons souvent nos enfants avec des sucreries ou encore des produits très salés ou riches en graisse. Indépendamment du fait que ces aliments soient très riches en nutriments, il est important de souligner qu’ils contiennent des substances chimiques addictives.

    Évitez d’offrir des récompenses à vos enfants pour qu’ils mangent leurs légumes car cela renforcera l’idée qu’ils représentent une punition. Trouvez des alternatives délicieuses aux produits industriels. Vous en êtes capable !

    6. La non-implication des enfants dans la cuisine

    Leur contribution peut être très mince, mais tout de même présente : mélanger une sauce ou ajouter un peu de sel. Cela peut sembler dérisoire, mais pour les enfants, le fait de manger ce qu’ils ont aidé à préparer est très stimulant. C’est une stratégie excellente pour les motiver à goûter de nouveaux aliments mais aussi pour développer leur sens des responsabilités et leur apprendre à partager les tâches domestiques.

    Il faut bien sûr prendre les mesures de sécurité nécessaires pour qu’ils n’utilisent pas d’ustensiles qui pourraient les blesser. Trouvez des recettes faciles et nutritives qui surprendront vos enfants !

    7. Le manque de variété des plats

    La vue tout comme l’ouïe sont les premiers sens qui sont stimulés au moment des repas. Un plat coloré suscitera l’intérêt et aiguisera la curiosité d’un enfant, ce qui le poussera à avoir envie de goûter. C’est pourquoi, même si vous n’avez pas forcément le budget nécessaire pour varier les aliments, il faut essayer de les présenter de différentes manières. Par exemple, les lentilles peuvent aussi bien servir pour faire des soupes, des hamburgers ou des tartinades. Le potiron peut se consommer en crème, en sauce pour les pâtes ou en tarte. Testez de nouveaux assaisonnements et vous verrez comme l’expérience gustative s’affinera, et ce pour toute la famille !

    Recommandation finale

    Nous espérons que cet article vous a été utile. En cas de doute concernant l’alimentation de vos enfants, consultez un pédiatre. Les spécialistes peuvent vous aider à créer de bonnes habitudes et à éviter les erreurs dans l’alimentation des enfants.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Manger du corossol stimule le système immunitaire

    et protège le foie

     

     

     

     

     

     

     
    Cent grammes de corossol nous apportent un tiers de la quantité quotidienne recommandée de vitamine C et nous aident à neutraliser l'action des radicaux libres.

    Le corossol (annona muricata), dont l’arbre est le corossolier, est un fruit tropical que l’on trouve dans le nord de l’Amérique du Sud. 

    Il a une délicieuse saveur aigre-douce. C’est pourquoi il est devenu l’ingrédient principal de nombreux desserts et préparations sucrées. Il est également utilisé dans les dus, des smoothies et bien d’autres boissons saines.

    Le corossol  est cultivé depuis l’Antiquité par les cultures indigènes de Mésoamérique. Elles profitaient déjà de ses feuilles et de ses graines pour traiter différentes maladies.

    Aujourd’hui, il est accessible dans de nombreux pays du monde. Il a été catalogué comme l’un des fruits les plus sains, grâce à sa richesse en nutriments.

    Dans cet article, nous allons partager avec vous plus de détails sur les bienfaits du corossol. N’hésitiez plus à en acheter la prochaine fois que vous irez au supermarché.

    Les propriétés nutritionnelles du corossol

    Le corossol est une source de vitamine C, qui est essentielle pour renforcer le système immunitaire et prévenir les maladies. Il contient également des quantités significatives de vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6) ainsi que de fer, de magnésium et de potassium.

    Dans de moindres quantités, il apporte des acides aminées, des alcaloïdes, du galactomannane et des glucosides. Tous ces composants en font donc l’un des aliments anti-cancer les plus efficaces.

    Il a été prouvé que l’extrait que l’on obtient à partir de ses feuilles, a une action efficace pour supprimer les cellules cancérigènes, grâce à son effet cytotoxique. De plus, il agit comme un digestif naturel, capable de réguler la flore intestinale et de protéger le foie.

    Le corossol pour le système immunitaire

    Corossol pour le système immunitaire

     

    Les substances que contient le corossol aident à augmenter la réponse immunitaire du corps. Il aide donc à réduire la récurrence des maladies virales ou des infections.

    Ce bienfait est attribué à sa haute teneur en vitamine C, qui agit comme un puissant antioxydant. Il est capable d’inhiber les radicaux libres de l’environnement qui accélèrent le processus de vieillissement.

    Notez que 100 grammes de corossol contiennent 20 mg de vitamine C des 60 mg dont chaque personne a besoin quotidiennement.

    Il protège le foie

    L’ingestion régulière de ce fruit est aussi une manière saine de soutenir les fonctions du foie et de la vésicule biliaire. 

    Sa richesse en antioxydants favorise le nettoyage de cet organe. Ceux-ci l’aide également à digérer les graisses pour qu’il travaille dans des conditions optimales.

    Il prend soin des os et prévient l’ostéoporose

    le corossol prend soin des os et prévient l'osteoporose

     

    Ce fruit délicieux apporte aussi de grandes quantités de phosphore et de calcium. Ce sont des minéraux essentiels pour la bonne santé osseuse et dentaire. On le conseille donc aux femmes lors de la ménopause. Car il permet de protéger les os face à la perte de densité due à la diminution des œstrogènes.

    C’est un anti-cancer puissant

    À plusieurs reprises, on a démontré que le corossol contient des substances et des composés antioxydants qui agissent de manière positive sur la prévention et le traitement de plusieurs types de cancers.

    L’extrait que l’on obtient de ses feuilles pourrait être efficace pour freiner la croissance de cellules malignes de 12 types de cancers dont les suivants :

    • Côlon
    • Sein
    • Prostate
    • Poumon
    • Pancréas

    Aujourd’hui, on pense que ses propriétés pourraient être mille fois plus fortes pour lutter contre le cancer, que la chimiothérapie. De plus, ce fruit ne provoque pas d’effets secondaires et n’endommage pas non plus les cellules saines.

    Il stimule l’énergie

    le corossol stimule les énergies

     

    Pour ne pas avoir à recourir à des énergisants commerciaux riches en composés stimulants, il est important de savoir que le corossol peut représenter une source très saine d’énergie.

    En effet, grâce à son apport significatif en fructose, le sucre naturel que contient les fruits, il peut activer le corps tant au niveau physique qu’au niveau mental.

    Il protège le système nerveux

    Grâce à sa haute teneur en vitamines du groupe B, il est excellent pour améliorer la circulation sanguine et protéger les nerfs. La vitamine B2 améliore la fonction du système nerveux et soutient les fonctions cardiaques pour réduire le risque de maladies.

    Maintenant que nous avons partagé avec vous les principaux bienfaits du corossol, nous espérons que vous n’hésiterez plus à en consommer plus souvent.

    Au vu de sa taille, il est idéal pour toute la famille et pour l’inclure dans différents types de recettes, tout en profitant de son goût délicieux.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 raisons pour lesquelles vous devriez manger un avocat entier chaque jour

     

     

     

     

     

    En dépit de leur goût incroyable que l’on adore, les avocats sont tout simplement des fruits incroyablement sains et une source riche de vitamines, minéraux et nutriments. 

     

    Des études ont montré que leur consommation améliorait la santé de nombreuses façons, nous vous donnons donc 14 raisons supplémentaires pour en consommer au quotidien:

    Profil nutritionnel impressionnant

    Une seule portion d’avocat fournit plus de 20 vitamines et minéraux et satisfait aux apports  quotidiens recommandés comme suit: 53% de vitamine K, 33% de vitamine C, 21% de vitamine E, 26% de vitamine B6, 19% de cuivre, 28% de potassium, 28% d’acide pantothénique et 41% de folate.

    Gras sains

    Les bons gras monoinsaturés dans les avocats abaissent le taux de cholestérol et réduisent le risque d’accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque.

    Taux de cholestérol

    Les avocats réduisent efficacement les taux de triglycérides dans le sang et de cholestérol LDL et augmentent les taux de HDL.

    Aphrodisiaque

    Les avocats sont riches en graisses saturées, qui jouent un rôle important dans la synthèse de la testostérone, améliorent ainsi la libido et agissent comme des aphrodisiaques naturels.

    Perte de poids

    La consommation d’avocats procure une sensation de satiété et évite les fringales, ce qui finit par entraîner une perte de poids.

    Tension artérielle

    Les avocats sont riches en potassium, qui régule la pression artérielle.

    Absorption de nutriments

    L’ajout d’avocats aux repas contenant des nutriments liposolubles facilite leur absorption par l’organisme. C’est le cas de la vitamine A, E, K, D et de certains antioxydants, tels que la lutéine, le bêta-carotène et l’alpha-carotène.

    Arthrite

    Les chercheurs ont découvert que les extraits d’avocat et d’huile de soja, appelés insaponifiables d’avocat et de soja, pouvaient soulager efficacement les symptômes de l’arthrite osseuse, appelée arthrose.

    Santé oculaire

    Ce fruit est riche en zéaxanthine et en lutéine, qui ont un effet positif sur la dégénérescence maculaire et améliorent la santé des yeux.

    Grossesse

    Les avocats sont riches en potassium, en vitamine B6, en folate et en vitamine C, qui sont tous essentiels au développement des tissus et du cerveau du bébé, ainsi qu’au développement du fœtus au début de la grossesse.

    Prévention du diabète

    La consommation quotidienne d’un demi-avocat vous aidera à réguler les niveaux d’insuline et de glucose dans le sang et à réduire le risque de diabète.

    Fibres

    Les avocats sont riches en fibres dont 25% sont solubles et 75% insolubles.

    Les fibres réduisent les pics de sucre dans le sang, entraînent une perte de poids et réduisent le risque de diverses maladies. Les fibres solubles nourrissent les bactéries intestinales amicales dans l’intestin.

    Santé des os

    La consommation régulière d’avocats renforce les os, car ils sont généreux en folate, en cuivre et en vitamine K.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 préparations maison pour contrôler le taux de cholestérol

     

     

     

     

     

     

     
    Pour maintenir stables les niveaux de cholestérol, il faut prendre soin de notre alimentation mais aussi l'associer à la pratique d'une activité physique et un style de vie général sain.

    Le cholestérol est un type de graisse que l’on trouve dans le sang. Même si le corps produit tout le cholestérol dont il a besoin, il est aussi possible d’en obtenir dans les aliments que l’on consomme. Certains facteurs comme la génétique, l’âge et les niveaux d’activité peuvent jouer sur le risque d’avoir un cholestérol élevé, ce qui est préjudiciable pour la santé.

    Il est certain qu’avoir de bons niveaux de cholestérol est essentiel dans la vie. Cela fait partie intégrante du processus du corps qui consiste à utiliser les graisses de notre alimentation qui sont vitales pour la fabrication des cellules du corps, des sels biliaires, des hormones et de la vitamine D.

    Cependant, un taux de cholestérol élevé est un des principaux facteurs de risque de maladie cardiaque. Si vous avez un taux élevé, il vaut mieux qu’un médecin vous recommande quelques médicaments ou certains changements dans votre style de vie.

    Vous devez également savoir que presque tous les fruits et les légumes aident à réduire le taux de « mauvais cholestérol » (LDL), puisqu’ils contiennent des fibres solubles qui absorbent le cholestérol de l’alimentation.

    5 préparations maison pour contrôler le taux de cholestérol

    l'huile de coco pour contrôler les niveaux de cholestérol

     

    Si vous souhaitez trouver une solution au taux de cholestérol élevé, vous devez savoir qu’il est possible de le contrôler grâce à certaines préparations maison. Prenez-en note nos conseils, car nous sommes convaincus qu’elles vous aideront à atteindre votre objectif d’avoir une vie plus saine.

    1. Huile de coco

    Dans un premier temps, nous vous présentons l’huile de coco, un ingrédient essentiel pour contrôler le taux de cholestérol. En effet, l’huile de coco est connue pour augmenter les niveaux de bon cholestérol (HDL) dans le sang. De plus, elle aide aussi à réduire les niveaux de mauvais cholestérol (LDL) et à vous protéger des maladies du coeur en vous aidant à contrôler votre poids.

    • Si vous souhaitez profiter de ses incroyables bénéfices, il faut savoir que vous avez juste besoin d’ajouter l’huile de coco à vos plats ou salades préférés en quantités modérées.
    • Vous pouvez même remplacer votre huile de cuisine par de l’huile de coco. Une autre solution consiste à consommer une cuillerée d’huile de coco tous les matins.

    2. Jus de pamplemousse

    Dans un second temps, nous vous recommandons de boire un jus de pamplemousse tout juste pressé 1 à 2 fois par jour, de préférence après chaque repas. Prenez bien en compte que le jus de pamplemousse est une source riche en protéines et en nutriments qui présente des bienfaits surprenants pour la santé.

    De plus, le pamplemousse fournit à votre corps de la vitamine C, des fibres et des minéraux comme le magnésium et le potassium. Sachez que le potentiel élevé d’antioxydant des pamplemousses, en plus de leur excellente composition en nutriments, en font une option idéale pour contrôler le taux de cholestérol.

    « La pharmacie la plus efficace est encore celle présente dans votre propre organisme. »

    -Robert C. Peale-

    3. Vinaigre de cidre de pomme

    Troisièmement, nous vous présentons le vinaigre de cidre de pomme. Il est intéressant de savoir que le vinaigre de cidre de pomme contient de l’acide acétique et de la pectine. Ainsi, alors que l’acide acétique favorise la perte de poids corporel non désirée associée au cholestérol élevé, le mauvais cholestérol (LDL) adhère à la pectine du vinaigre de cidre de pomme et est éliminé du corps.

    Ingrédients

    • 1 cuillerée de vinaigre de cidre de pomme (15 ml)
    • 1 verre d’eau (200 ml)
    • Miel (à votre convenance)

    Préparation

    • Ajoutez une cuillerée de vinaigre de cidre de pomme dans un verre d’eau tiède et mélangez bien.
    • Si vous le souhaitez, ajoutez un peu de miel au mélange, car il s’y marie bien, et consommez-le.
    • Nous vous recommandons de boire cette solution une fois par jour ou un jour sur deux pour pouvoir jouir de ses excellents bénéfices.

    4. Jus de citron

    Le jus de citron est une source riche en vitamine C et en antioxydants. Ce qui en fait donc un remède efficace pour réduire les taux de mauvais cholestérol (LDL) et faciliter la perte de poids.

    le jus de citron pour réguler le taux de cholestérol

     

    Ingrédients

    • Le jus d’1/2 citron
    • 1 verre d’eau (200 ml)
    • Miel (à votre convenance)

    Préparation

    • Versez le jus d’un demi-citron dans un verre d’eau tiède, mélangez bien et ajoutez-y un peu de miel.
    • Nous vous recommandons de consommer ce jus immédiatement. L’idéal est de boire un verre une fois par jour, chaque matin de préférence, à jeun.

    5. Thé vert

    Enfin, il faut savoir que le thé vert est une source riche en polyphénols. Ces composés fournissent d’immenses bénéfices pour la santé du corps humain. En effet, le thé vert possède la plus grande concentration de polyphénols, ces derniers n’étant pas uniquement associés à la réduction du cholestérol.

    Ingrédients

    • 1 cuillerée de thé vert (15 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • Miel (à votre convenance)

    Préparation

    • Faites chauffer l’eau et une fois portée à ébullition, baissez le feu et ajoutez le thé vert. Laissez infuser à feu doux pendant 5 minutes et retirez du feu.
    • Quand le thé a légèrement refroidi, vous pouvez y ajouter le miel. Nous vous recommandons de le boire pendant qu’il est encore tiède.

    Finalement, rappelez-vous que l’alimentation quotidienne joue un rôle important dans l’obtention et le maintien de vos objectifs de santé. Vous pouvez réussir à contrôler les taux de cholestérol de manière efficace grâce à une bonne alimentation. Mais aussi grâce à la réalisation d’une activité physique et au maintien d’un style de vie sain. Nous sommes convaincus que grâce à notre liste de préparations maison, vous arriverez à contrôler votre taux de cholestérol !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Nouveau poison alimentaire en provenance des Etats-Unis, approuvé silencieusement et secrètement en Europe : l’isoglucose

     

     

     

     

     

     

    L’industrie ne semble pas avoir eu beaucoup de difficulté à faire approuver une nouvelle substance toxique. Les entreprises essaient depuis des années et soudain, comme par magie, l’isoglucose, nommé sirop de maïs, a été approuvé par l’UE ! Ainsi, à l’insu du public, le marché du sucre et l’industrie des édulcorants a obtenu une nouvelle réglementation.

     

    L’isoglucose est officiellement approuvé comme additif alimentaire depuis octobre 2017. En fin de compte, il s’agit d’un sucre produit artificiellement, même si le maïs en est un composant. L’industrie alimentaire européenne s’efforce de ne pas porter cette information au public afin que les entreprises ne soient pas aussi malmenées que leurs concurrentes aux États-Unis.

    Dans ce pays, les clients achètent de plus en plus souvent leurs boissons gazeuses au Mexique, car le sucre de canne, beaucoup plus cher que l’isoglucose, y est encore utilisé. C’est probablement la raison pour laquelle tout a été adopté discrètement et secrètement à Bruxelles. Toutes les restrictions sur ce sucre artificiel ont été levées par l’UE ! A l’avenir, cette substance sera utilisée dans la crème glacée, le chocolat, le pain, les produits de boulangerie… et et et. Des études récentes montrent que l’isoglucose est particulièrement nocif pour la santé.

    La Commission européenne prévoit de tripler la production d’isoglucose en Europe, qui passera de 0,7 million de tonnes à 2,3 millions de tonnes.

    Dans l’UE, l’isoglucose, qui est principalement produit à partir du maïs, n’a joué jusqu’à présent qu’un rôle mineur, contrairement à des pays comme les États-Unis et le Canada. En 2017, les producteurs américains pourrons approvisionner le marché européen avec du sucre artificiel, produit principalement à partir de l’amidon de maïs et contenant beaucoup de fructose dangereux. Cela est susceptible de mener a un diabète de type 2, en particulier chez les jeunes.

    Depuis 2000, la consommation d’isoglucose aux États-Unis diminue rapidement pour des raisons de santé. Pour cette raison, de nombreuses usines ont dû fermer. Avec ce nouvel essor en Europe, l’isoglucose (fabriqué à partir des produits américains de Monsanto) est maintenant importé pour répondre à la demande.

    On peut se demander si on pourra l’éviter sur le long terme, car il est utilisé de partout !

    J’ai examiné certains produits et il est déjà présent dans la plupart d’entre eux. Dans le passé, « sucre » était écrit sur le contenu. Maintenant c’est l’isoglucose qui est mentionné sous l’appellation sirop de glucose-fructose ou sirop de fructose-glucose !

    La plupart des fabricants de boissons gazeuses utilisent beaucoup de sirop de maïs contenant du fructose pour sucrer leur boisson, qui est produit à partir de céréales OGM, transformée industriellement et mélangée à des produits chimiques pour devenir un sirop sucré. Par exemple, une bouteille de Coca-Cola contient 65 grammes d’isoglucose (sirop de fructose-glucose).

    L’UE prévoit l’utilisation de 2 millions de tonnes par an d’ici 2023. Cela signifie que 2 millions de tonnes de sucre de canne en moins seront importées des pays africains, ce qui entraînera une nouvelle vague de pauvreté et de réfugiés.

    Le fructose produit artificiellement a plus d’effets négatifs sur la santé que le sucre ménager. Ce sont les résultats d’une nouvelle étude publiée dans Journal of Nutrition.

    L’augmentation de l’obésité aux États-Unis depuis les années 1970 a été accompagnée d’une augmentation générale de la consommation de sucre et d’un passage du sucre cristallisé au sirop de maïs à haute teneur en fructose.

    Une expérience animale avec des souris a également montré les effets nocifs : 40 souris ont été divisées en 2 groupes. Certaines ont reçu 25 % de leurs besoins caloriques quotidiens en sucre cristallisé et d’autres en fructose. Le taux de mortalité dans le groupe fructose a été deux fois plus élevé et leur descendance a diminué de 26 %.

    La consommation de fructose aux États-Unis a augmenté de plus de 1000 % entre 1970 et 1990. L’étude attribue la résistance à l’insuline, le diabète de type 2, l’obésité et les maladies cardiovasculaires à la forte consommation de sucre ajouté dans l’alimentation.

    Tout cela et plus encore est aussi un petit aperçu du PTCI (TTIP en anglais) quand il arrivera. Les négociations secrètes sont déjà en cours.

    Bonne appétit !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources :
    fr.sott.net
    www.fischundfleisch.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 4 façons de perdre du poids grâce à l’avoine

     

     

     

     

     

      
    En plus de nous aider à perdre du poids, l'avoine peut être un bon allié lorsqu'il s'agit de réguler notre transit intestinal, car il nous fournit de grandes quantités de fibres.

    L’avoine a toujours été un excellent complément nutritionnel. Non seulement il se distingue par sa richesse en oligo-éléments et en antioxydants, mais aussi par les propriétés qu’il apporte.

    L’une des plus attractives pour les consommateurs est son pouvoir minceur élevé.

    Ainsi, l’avoine permet à quiconque l’ingère sous l’une de ses formes d’atteindre son poids idéal et de maintenir une santé optimale.

    Quels sont les bénéfices de l’avoine ?

    • Aide à perdre du poids sainement
    • Réduit les triglycérides et le mauvais cholestérol
    • Améliore la fonction cardiovasculaire
    • Elimine les graisses localisées
    • Améliore la résistance lors de l’exercice

    Cependant, nous allons maintenant nous concentrer sur les manières de le préparer. De cette façon, nous serons en mesure de perdre du poids avec l’aide de l’avoine, au lieu de recourir à un régime strict qui n’apportera que des effets indésirables.

    Différentes recettes pour perdre du poids

    1. L’eau d’avoine

    l'eau d'avoine pour perdre du poids

     

    C’est la façon la plus habituelle dont on consomme l’avoine pour perdre du poids.

    Simple à réaliser, il ne faut que quelques minutes pour préparer la recette.

    Ingrédients

    • 8 tasses d’eau minérale (2 l)
    • 1 tasse d’avoine complet (105 g)
    • 1/2 cuillère à café de jus de citron (2 ml)

    Préparation

    • Dans un saladier, mélangez l’avoine à un verre d’eau (200 ml) jusqu’à obtenir une consistance homogène.
    • Ajoutez le reste d’eau et mélangez à nouveau.
    • Ensuite, ajoutez le jus de citron.
    • Continuez à filtrer la boisson.
    • Prenez ce mélange tous les matins à jeun et vous verrez des changements dans les 2 semaines à venir.

    2. L’avoine cuite

    Avec très peu d’ingrédients, vous obtiendrez une très bonne recette et pourrez dire au revoir à ces kilos en trop pour toujours !

    Ingrédients

    • 6 tasses d’eau minérale (1 1/2l)
    • 1 tasse d’avoine complète (105 g)
    • 2 cuillères à soupe de miso d’orge (20 g)

    Préparation

    • Chauffez l’eau et une fois la première ébullition terminée, ajoutez l’avoine complète.
    • Attendez 5 minutes, puis éteignez le feu.
    • Une fois refroidi, ajoutez le miso d’orge puis laissez macérer pendant environ 8 heures.
    • Ensuite, après l’heure indiquée, mélangez et la préparation sera prête.
    • Mangez-en à jeûn, de sorte que lorsque vous prendrez un petit déjeuner, vous aurez moins faim et serez satisfaits rapidement.

    3. Smoothie à l’avoine, aux poires et au gingembre

    le smoothie à l'avoine pour perdre du poids

     

    Mélangez vos ingrédients préférés peut être une manière très agréable de perdre du poids.

    Ingrédients

    • 1 yaourt écrémé (125 ml)
    • 1/2 tasse d’avoine préalablement cuite (52 g)
    • 1 poire mure sans peau
    • 1/2 banane
    • 1/2 cuillère à café de gingembre haché (2 g)
    • 4 glaçons (facultatif)

    Mode de préparation

    • Ajoutez tous les ingrédients à votre mixeur et mélangez jusqu’à l’obtention d’une consistance homogène.
    • Prenez-en au petit-déjeuner, car c’est un moyen efficace de gagner un maximum d’énergie.

    4. Biscuits légers à l’avoine

    Et si au lieu de prendre du poids en mangeant des biscuits au chocolat, vous en perdiez sainement avec de délicieux biscuits légers ?

    C’est très simple, apprenez à les préparer et prenez-les à l’heure du thé sans remords.

    Ingrédients

    • 1 tasse de flocons d’avoine (105 g)
    • 1/2 tasse de farine (120 g)
    • poudre de cannelle (1 pincée)
    • sel (1 pincée)
    • bicarbonate de soude (1 pincée)
    • 3 cuillères à soupe de beurre (60 g)
    • 1 cuillère à soupe d’essence de vanille (15 ml)
    • 1/2 tasse d’oeuf
    • 1 tasse de sucre brun (250 g)

    Préparation

    • Versez dans un bol l’avoine, puis les noix ou les raisins secs, la farine, la cannelle, le sel et mesurez le bicarbonate de soude. Mélangez bien.
    • Dans un autre bol, battez le beurre avec la vanille et l’oeuf.
    • Puis ajoutez petit à petit la mesure de sucre, en continuant à battre, pour que tout soit bien homogène.
    • Enfin, ajoutez le mélange d’avoine et de raisins secs.
    • Vous pouvez ensuite former vos biscuits puis les faire cuire jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

    Sans doutes possibles, ce sera le meilleur goûter léger pour vos après-midis !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le gombo

    L’un des remèdes naturels les plus puissants contre le diabète,

    le cholestérol élevé et la fatigue !

     

     

     

     

     

    Le gombo (Hibiscus Esculentus), également connu sous le nom d’okra, est une plante d’origine éthiopienne, bien qu’il soit maintenant cultivé dans le monde entier. La gousse du légume a une couleur verte et de petites graines pouvant être ajoutées à des bouillons, des ragoûts et des salades.

     

    Grâce à son riche profil nutritionnel, le gombo a déjà été utilisé comme remède naturel contre divers problèmes de santé. Les gens utilisent ce légume pour réduire le cholestérol élevé, contrôler le diabète, réduire les fringales et même détruire les cellules cancéreuses.

    Voici quelques-uns des avantages pour la santé du gombo:

    Freine les fringales

    Le gombo est riche en fibres solubles, ce qui vous permet de rester rassasié plus longtemps. En vous sentant rassasié plus longtemps, le gombo atténue vos fringales et empêche la prise de poids.

    Traite la fatigue

    La fatigue est un problème courant dans le monde entier et est un symptôme courant de nombreuses maladies. Heureusement, le gombo peut vous aider à la combattre. Les graines contiennent des antioxydants et des polyphénols qui peuvent favoriser le stockage du glycogène dans le foie, ce qui signifie plus d’énergie pour vos cellules.

    Contrôle le diabète

    Les graines de gombo peuvent réduire la glycémie à jeun et contrôler le diabète. Pour ce faire, elles inhibent une enzyme spécifique (alpha-glucosidase) qui décompose les glucides et améliorent la sensibilité à l’insuline de vos cellules. Le gombo a été utilisé pour traiter et prévenir le diabète pendant des siècles et même la science confirme qu’il peut effectivement aider au traitement de cette maladie difficile.

    Régule votre taux de cholestérol

    Le gombo favorise la réduction du taux de cholestérol élevé et prévient l’accumulation de graisse dans votre corps. Le légume peut réduire les niveaux de cholestérol total et de triglycérides et améliorer la production d’acides biliaires dans les selles, ce qui préviendra l’athérosclérose et les crises cardiaques à long terme.

    Arrête le saignement et évite les os fragiles

    Le gombo est plein de vitamine K, une vitamine qui peut renforcer vos os et favoriser une meilleure coagulation du sang. De cette manière, le légume peut prévenir les fractures, l’ostéoporose et les saignements excessifs dus à des blessures.

    Stimule votre système immunitaire et améliore votre vue

    Le gombo est riche en vitamine A, un nutriment important qui peut renforcer votre système immunitaire en augmentant le nombre de vos globules blancs. Le gombo renforce les défenses de votre corps contre divers problèmes de santé et améliore également votre vue.

    Prévient la gastrite

    Les infections à H.Pylori sont devenues assez courantes de nos jours. Helicobacter Pylori est une bactérie qui vit dans la muqueuse intestinale et peut provoquer une inflammation pouvant entraîner une gastrite. Le jus de gombo s’est révélé un puissant combattant des bactéries. En détruisant la bactérie H. Pylori dans votre intestin, le gombo peut réduire efficacement l’inflammation et réduire le risque de gastrite.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources : alternativehealthuniverse.com

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 alternatives pour éviter le sucre dans votre alimentation

     

     

     

     

     

     

     

     

    La consommation excessive de sucre provoque des maladies et affecte à la fois les enfants et les adultes. Nous vous montrons plusieurs alternatives pour remplacer le sucre sans abandonner la douceur et ainsi, vous pourrez maintenir une alimentation saine avec une contribution en fibres, minéraux et vitamines.

    5 alternatives pour éviter le sucre dans votre alimentation

    Penser à vivre sans consommer de sucre provoque de l’agitation et même de la mauvaise humeur. c’est un ingrédient délicieux et le corps le demande. Cependant, les experts en nutrition recommandent d’opter pour des alternatives pour éviter le sucre dans l’alimentation.

    Evitez la consommation de sucre ne signifie pas renoncer à la douceur. Il existe des recettes qui permettent aux gens de déguster de délicieux desserts et des bonbons sans que cela suppose de manger du sucre.

    Sucre : pourquoi l’éviter

    La recherche montre que la consommation de sucre raffiné est responsable de plusieurs maladies. Les plus fréquentes sont les caries dentaires, les maladies cardiaques, l’affaiblissement du système immunitaire, l’obésité. Il est également considéré pour favoriser le cancer et la dépendance à la dopamine.

    Le corps n’a pas besoin de sucre, ce dont il a besoin est le glucose. Il existe d’autres aliments plus sains qui sont des alternatives pour éviter le sucre et qui fournissent ce nutriment.

    Le besoin de sucre que la personne éprouve habituellement est plus une habitude qu’un réel besoin de l’organisme. par conséquent, il est possible de générer des habitudes qui conduisent à l’utilisation d’alternatives pour éviter le sucre.

    Alternatives pour éviter le sucre

    La stevia

    La stevia

     

    C’est un édulcorant naturel qui est populaire ces derniers temps. La stevia est une plante dont les feuilles ont un goût sucré.

    On la trouve actuellement sur le marché en poudre transformée avec une apparence similaire à celle du sucre. Il est pratique  de l’utiliser comme alternative pour éviter le sucre dans les infusions et les desserts.

    Certains des avantages qu’elle apporte au corps sont :

    • Contribue au contrôle du diabète, régule les taux de glucose dans le sang.
    • Son action diurétique favorise l’élimination des toxines.
    • C’est un vasodilatateur qui aide à contrôler la pression artérielle.
    • Il n’apporte pas de calories, prévient l’obésité.

    Le miel d’abeille

    C’est le plus vieil édulcorant naturel. Il a toujours été très présent dans la vie de l’homme.

    C’est un produit très apprécié actuellement. Il est devenu l’une des meilleures alternatives pour éviter le sucre et convient aux personnes de tous âges.

    Il est particulièrement recommandé pour les enfants et les personnes âgées, car, en plus de l’édulcorant, il a des propriétés nutritionnelles et médicinales.

    Avantages de consommer du miel :

    • Il fournit de l’énergie rapidement.
    • Il a des propriétés antibiotiques et prévient les infections. Par conséquent, il est fréquemment utilisé pour soulager le rhume et la toux.
    • Il a des effets de guérison.
    • C’est un antioxydant.
    • Il fournit des vitamines, en particulier celles du complexe B.
    • C’est une source importante de minéraux tels que le sodium, le magnésium, le zinc.

    Le sirop d’agave

    Sirop d'agave

     

    L’agave est une plante de la famille de l’aloe vera. De ses feuilles charnues sort un liquide épais et collant, le sirop. Il est devenu à la mode et est fortement recommandé.

    Il a un puissant effet sucrant, c’est donc une alternative intéressante pour éviter le sucre.

    Egalement un indice de fructose élevé et peu de glucose. Le fructose potentialise les niveaux d’insuline dans le sang et, par conséquent, est particulièrement approprié pour les diabétiques.

    Certaines de ses propriétés :

    • C’est un anti-inflammatoire et anti-microbien.
    • Cela contribue à améliorer le système immunitaire.
    • Ce la aide à perdre du poids.
    • Il réduit le cholestérol.
    • Il a des effets bénéfiques sur la peau et prévient son vieillissement.

    Amasake

    C’est un édulcorant naturel du Japon. Il est préparé à base de riz, à travers un processus de fermentation très commun dans la cuisine asiatique. Une pâte consistante et sucrée est réalisée, qui remplace le sucre raffiné dans toutes sortes de recettes.

    Il a des nutriments importants et des effets bénéfiques pour l’organisme, à savoir :

    • Est facile à assimiler et à digérer.
    • Fournit une bonne quantité de fibres, ce qui accélère le transit intestinal.
    • Il contient des vitamines B et des enzymes basiques pour le corps.

    Panela pour éviter le sucre

    Eviter le sucre

     

    Il s’obtient en évaporant le jus de la canne à sucre. Aucun raffinage ou produit chimique n’est impliqué dans son processus. il a commencé à être utilisé comme l’une des alternatives pour éviter le sucre.

    Entre ses propriétés, on souligne:

    • Produit un effet énergétique élevé.
    • Fournit des vitamines A, B, C, D et E.
    • C’est l’édulcorant qui a le plus de minéraux.

    Réduire la consommation de sucre prend longtemps. Le changement dans les habitudes alimentaires peut commencer en choisissant l’une de ces alternatives pour éviter le sucre. Il est important d’évaluer la situation sanitaire et les possibilités personnelles.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 facteurs à l’origine des crampes

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le plus probable est que les crampes surviennent en raison d'un effort physique trop intense, ou bien à un manque d'électrolytes. Si vous avez régulièrement des crampes, il est préférable que vous consultiez un médecin.

    6 facteurs à l’origine des crampes

    Les crampes correspondent à des contractions involontaires d’un ou plusieurs muscles. Elles produisent une douleur qui peut être légère ou intense, et qui peut durer plusieurs minutes.

    Une de leurs principales caractéristiques est qu’elles empêchent la relaxation musculaire, les muscles restent alors tendus et rigides.

    De façon générale, elles touchent les membres inférieurs, la partie arrière de la jambe et de la cuisse, mais elle peuvent également toucher les mains, les bras et d’autres parties du corps.

    Bien qu’elles ne représentent rien de grave et surviennent de façon ponctuelle, quelques fois, ce sont des symptômes d’autres problèmes auxquels il est nécessaire de prêter attention.

    Si vous avez régulièrement des crampes, tentez de découvrir si elles ont un lien avec l’un des 5 facteurs suivants.

    1. Une mauvaise circulation sanguine

    Partie arrière des jambes d'une personne

     

    Les troubles qui rendent difficile la circulation du sang sont l’une des causes qui, souvent, sont à l’origine des crampes musculaires douloureuses.

    Tout au long de la journée, les muscles dépendent d’une bonne circulation sanguine pour recevoir l’oxygène dont ils ont besoin pour fonctionner correctement.

    Si les vaisseaux sanguins ne parviennent pas à transporter l’oxygène, les cellules musculaires ne traitent pas de façon optimale les mouvements des muscles et, par conséquent, une contraction se produit.

    Il est alors nécessaire de trouver le facteur à l’origine de la mauvaise circulation sanguine et, en fonction de cela, de suivre un traitement approprié.

    2. Une carence en minéraux

    La majorité des patients qui souffrent de crampes récurrentes ont une carence en magnésium. Cependant, il se peut aussi que les crampes soient la conséquence d’une carence en d’autres minéraux.

    De façon générale, les crampes peuvent être la conséquence d’une faible concentration d’électrolytes, laquelle est due à une carence en potassium, en calcium et en sodium.

    C’est souvent le cas des sportifs et des personnes qui pratiquent des activités physiques très exigeantes, car ces substances sont éliminées avec la sueur.

    Pour contrecarrer cela, il est fondamental de consommer des boissons isotoniques, notamment après l’entraînement.

    De la même façon, il faut augmenter sa consommation de minéraux via les fruits, les légumes ou d’autres aliments sains qui en contiennent.

    3. La déshydratation

    Femme ayant chaud

     

    Les crampes et les spasmes musculaires surviennent fréquemment dans des lieux où le climat est chaud, et pendant l’été. Toutefois, cela ne veut pas dire que la température même est le facteur à l’origine des crampes.

    La perte de fluides liée à la transpiration, ainsi qu’une faible consommation d’eau, peuvent être à l’origine de crampes.

    La déshydratation sensibilise les terminaisons nerveuses, et provoque des contractions dans différents groupes musculaires du corps.

    Afin d’éviter cela, il est recommandé de consommer 6 à 8 verres d’eau par jour, de boire des tisanes et des jus naturels, et de manger des fruits riches en eau.

    4. La surcharge physique

    L’excès d’activité physique, que ce soit dans le cadre d’un marathon, d’un entraînement très intense ou d’un travail particulier, peut provoquer des crampes au niveau des jambes quelques heures après la pratique.

    Lorsque les muscles sont trop épuisés, les cellules musculaires s’irritentet ne parviennent pas à  traiter correctement les signaux électriques qu’elles reçoivent.

    Afin d’éviter cela, et pour prévenir d’autres lésions, il est primordial d’adopter des plans d’entraînement qui respectent sa capacité physique. De plus, avant et après la routine sportive, il est nécessaire de faire respectivement des exercices d’échauffement et d’étirement.

    5. Les températures froides

    Pieds nus

     

    L’exposition du corps à de basses températures, notamment lors d’un changement brusque (de la chaleur au froid) peut provoquer une forte tension des muscles.

    Ce type de crampes est moins fréquent, et peut s’éviter en prenant des mesures visant à maintenir une chaleur corporelle stable.

    6. Des raisons anatomiques et médicales

    Les crampes sont un fait si commun que nombreux sont ceux qui n’imaginent pas qu’elles peuvent être la conséquence de raisons anatomiques ou médicales.

    Ce n’est pas souvent le cas, mais il ne faut pas écarter cette possibilité. Un spécialiste peut évaluer les crampes.

    Parmi ces raisons, se trouvent :

    • un mauvais alignement des jambes, des hanches ou du torse
    • des lésions au niveau des nerfs
    • des vaisseaux comprimés
    • des modifications métaboliques telles que le diabète, l’hypothyroïdie, l’hypoglycémie
    • des maladies neurologiques telles que la maladie de Parkinson, la maladie du neurone moteur, ou des maladies primaires des muscles (myopathie)
    • une insuffisance veineuse et des varices
    • la cirrhose
    • les effets secondaires de certains médicaments

    Nous osons affirmer que tout le monde, au moins une fois dans sa vie, a eu des crampes.

    Il n’est généralement pas nécessaire de suivre un traitement, car elles disparaissent rapidement. Toutefois, si vous avez régulièrement des crampes, notamment pendant la nuit, il est préférable que vous consultiez un médecin.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Quelle est la meilleure façon de consommer du riz et pourquoi ?

     

     

     

     

     

     

    Le riz, en plus d'être un complément idéal à tous nos bons petits plats, est un aliment qui apporte de nombreux bienfaits à notre organisme. En consommer renforce nos systèmes et cardiovasculaire.

    Quelle est la meilleure façon de consommer du riz et pourquoi ?

    Apprenez à préparer du riz correctement. Le riz est l’un des aliments les plus consommés du monde, il intervient en complément de la plupart de nos plats préférés.

    L’origine de la culture du riz fait l’objet de nombreux débats, mais il semblerait bien qu’elle se soit d’abord développée en Asie, et notamment en Chine C’est la deuxième céréale la plus produite du monde, juste derrière le maïs.

    Les différents types de riz

    différents types de riz

    Même si nous voyons toujours les mêmes types de riz au supermarché, il est certain qu’il existe bien plus de variétés que ce que nous pouvons penser. La diversité du riz est incroyable et nous devons en profiter à la fois pour notre plaisir gustatif, mais aussi pour notre santé.

    Le riz long grain

    Le riz long est certainement le riz le plus vendu dans le monde. Il est très utilisé dans les cuisines indienne, chinoise et états-unienne.

    Le riz à grain moyen

    Plus collant que le riz long grain, cette variété est la préférée de la plupart des gastronomies européennes. Il est idéal pour préparer une paella, par exemple.

    Le riz à grain court ou riz rond

    Ce riz a une utilisation particulière, car c’est celui qui sert de base à la préparation des sushis et de la plupart des plats de la cuisine japonaise.

    Pour terminer, il nous faut préciser qu’il existe deux grands types de cuisson du riz : la cuisson à la vapeur et la cuisson à l’eau, qu’elle soit pilaf ou créole.

    Les bienfaits du riz

    propriétés du riz

    Le riz est l’un des aliments les plus riches en hydrates de carbone, c’est-à-dire en glucides, des micronutriments qui donnent à notre organisme le combustible nécessaire pour mener toutes ses tâches du quotidien.

    Pour le dire d’une autre manière, il s’agit de la source d’énergie dont notre corps a besoin pour réaliser toutes les activités qui supposent une dépense physique. Le riz contient également des vitamines B3, B6 et B9.

    La première d’entre elles permet de réparer l’ADN, en nettoyant et en éliminant les éléments toxiques présents dans l’organisme. La deuxième empêche la sécheresse et garantit la lucidité afin d’éviter l’anémie, en plus de conserver les cellules. La dernière et troisième vitamine, la B9, a un impact direct dans le développement du système nerveux et donne à notre corps suffisamment d’énergie pour qu’il ne soit pas fatigué.

    Enfin, il est important de signaler que le riz ne contient pas de cholestérol.

    Des vertus anti-inflammatoires

    L’enveloppe du riz est extrêmement bénéfique pour notre organisme, puisqu’elle est diurétique.

    Elle est également très utile pour notre santé et rentre dans la composition de nombreux remèdes nous permettant de lutter contre des pathologies stomacales. Le riz agit comme un anti-inflammatoire car il est riche en fibres. Il permet à notre corps d’éliminer les liquides prisonniers dans l’organisme, grâce à l’amidon qu’il contient.

    L’amidon du riz est considéré comme résistant. Il est capable d’aider notre flore intestinale et notre côlon à fonctionner de manière optimale, ce qui nous permet de brûler des graisses plus rapidement.

    Le riz cuit est donc un aliment parfait pour nos intestins, il prévient notamment la diarrhée.

    Un aliment bon pour notre cœur

    le riz est bon pour le coeur

    Les aliments qui nous permettent de constituer un régime bon pour réguler notre pression artérielle sont nombreux, et le riz en fait partie.

    Comme il est pauvre en sodium, il nous permet d’avoir une bonne circulation sanguine et de diminuer notre pression artérielle. Il réduit notre stress, ce qui est excellent pour notre cœur.

    Parmi les produits que l’on extrait du riz, on retrouve l’huile de son. Cette huile dispose de propriétés antioxydantes qui renforcent le système cardiovasculaire.

    Un allié de notre peau

    L’huile de son est également excellente pour notre épiderme.

    En Asie, par exemple, il n’est pas rare de voir les habitants utiliser de l’huile de son, notamment en remplacement de l’huile de foie de requin. Elle permet d’augmenter la production de collagène et d’éviter la formation de rides. Elle nous aide également à nous protéger des rayons du soleil.

    Le riz, un aliment cancérigène ?

    grains de riz formant un coeur entre les mains d'une personne

    Cette information a longtemps été considérée comme un mythe, mais elle est aujourd’hui validée par de nombreuses études scientifiques. Il s’agit d’un éventuel lien entre le riz et le cancer.

    Une mauvaise cuisson de cet aliment empêche l’élimination totale des pesticides utilisés par les industriels pour faire pousser le riz plus vite et le commercialiser en grandes quantités, ce qui peut influencer sur l’apparition d’un cancer.

    La teneur du riz en arsenic peut également causer certains problèmes de santé, voilà pourquoi il est recommandé de bien cuire les grains de riz dans l’eau.

    Comment bien préparer le riz ?

    Le principe de base de la préparation du riz est très simple : il faut utiliser au moins deux volumes d’eau pour un volume de riz.

    Pour faciliter ce processus et le rendre plus rapide, il est commun d’utiliser une petite casserole.

    Les recettes qui permettent d’agrémenter le riz d’autres aliments sont nombreuses. Voici un exemple simple et sain de ce que vous pouvez préparer avec une base de riz.

    Le riz aux épinards

    Ingrédients

    • Une tasse de riz (250 gr)
    • Une belle poignée d’épinards cuits à la vapeur (250 gr)
    • 6 cuillerées de fromage double crème(100 gr)

    Préparation

    Faites bouillir le riz. Ajoutez ensuite les épinards et le fromage, puis mélangez pour que le fromage fonde correctement. Salez et poivrez.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • MODE D'EMPLOI POUR SAUVER SON FOIE APRÈS LES FÊTES

     

     

     

     

     

     

    Chocolat, foie gras, alcool... Autant de plaisirs indissociables des fêtes de fin d’année dont on ne se prive pas. Le hic c’est de réussir à s'en remettre après... surtout digestivement ! Voici le florilège des meilleures astuces pour soulager son foie et mettre son système digestif au repos.

     

     

    Pratiquer le jeûne intermittent

    © Adobe Stock

     

    Le jeûne intermittent consiste à alterner des périodes où l’on mange avec celles où l’on ne mange pas, tout en continuant à boire, pendant au moins 16 heures.

     

    Comment ? Admettons que l’on prenne notre dernier repas du soir à 20h, il faudra attendre 12h le lendemain pour pouvoir manger à nouveau. "Après les fêtes, cette pratique prend tout son sens parce qu’elle permet de vraiment mettre le système digestif au repos et par conséquent de limiter l’encrassement du foie" souligne Valentine Cabanel, docteur en pharmacie et naturopathe à Paris. De nombreuses études scientifiques s’accordent à démontrer l’intérêt du fasting dans la perte de poids, la diminution significative du stress, de l’inflammation et l’amélioration de bon nombre de maladies chroniques.

     

    Faire des monodiètes

    © Adobe Stock

     

    Rien de tel qu’une monodiète pour régénérer son foie après les excès des fêtes de fin d’année !

     

    Le principe ? Pendant un à trois jours, on ne consomme qu’un seul aliment ou groupe d’aliments et ce, sous différentes formes : jus, compote, salade ou soupe de légumes. "Le mieux c’est d’ingérer un aliment qui soit le moins encrassant possible comme un légume ou un fruit, exceptées les pommes de terre" commente la spécialiste. L’idée n’est pas de mincir mais de purifier son organisme en le débarrassant des toxines qui l’encombrent, c’est en quelques sortes un "nettoyage" du système digestif.

     

    Ne pas manger de féculents pendant une semaine

    © Adobe Stock

     

    Certains féculents, comme les légumes secs notamment, sont difficiles à digérer et occasionnent des fermentations dans l’intestin. Pour éviter ce genre de désagréments et laisser à notre système digestif un peu de répit, on évite cette catégorie d’aliments pendant une semaine. "Tout ce qui est à base d’amidon comme les légumes racines, notamment les pommes de terre, mais aussi les céréales : riz, pâtes au blé et autres sucres rapides sont à boycotter, tout comme la nourriture industrielle" précise Valentine Cabanel. On privilégie donc les légumes, accompagnés de protéines animales ou végétales pour permettre au foie de se régénérer.

     

    Augmenter l’activité physique

    © Adobe Stock

     

    Que l’on soit un sportif occasionnel ou régulier, il va falloir redoubler d’efforts si l’on veut sauver son foie après les fêtes. En pratiquant une activité physique d’au moins vingt minutes à jeun chaque matin, on optimise les bénéfices parce qu’on va déstocker beaucoup plus vite et notre niveau d’énergie sera décuplé. "Inutile d’en faire trop, une petite course de 20 minutes à allure modérée suffit amplement pour limiter le stockage du sucre, notamment du glycogène qui correspond au sucre de réserve stocké dans le foie et dans les muscles", note la naturopathe. 

     

    Consommer des plantes

    Artichaut, fumeterre, curcuma, romarin, chardon-marie… Nombreuses sont les plantes réputées pour leur action détoxificante sur le foie. Si la manière la plus simple de les consommer reste de boire des tisanes, il vaut mieux préférer des ampoules concentrées ou des extraits de plantes fraîches standardisées que l’on trouve généralement en pharmacie ou boutiques bio.

    La meilleure option selon la naturopathe ? Un combo desmodium/radis noir. Le desmodium a des vertus hépato-protectrices, ce qui signifie qu’il augmente la résistance des cellules du foie en les protégeant des toxines accumulées via l’alimentation. Desmodium se prend en ampoule, de préférence le soir, et le radis noir plutôt le matin au réveil pour vidanger la vésicule biliaire.

     

    Julie Giorgetta, journaliste santé
    Validé par : Valentine Cabanel, docteur en pharmacie et naturopathe

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : medisite.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 8 meilleurs fruits pour votre organisme

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour garder un organisme fort et sain, il est très important que vous consommiez au moins 5 portions de fruits et de légumes par jour. C'est uniquement de cette manière que vous obtiendrez toutes les vitamines et tous les nutriments dont vous avez besoin.
     
     
     

    Selon les nutritionnistes, nous devons consommer plusieurs fruits chaque jour si nous voulons prendre soin de notre santé. 

    Même si tous les fruits sont sains, certains ont de multiples bienfaits pour notre santé qui les rendent indispensables à notre alimentation.

    Découvrez, dans la suite de cet article, quels sont les 8 fruits les plus importants pour rester en pleine santé et faire le plein de vitalité. 

     

    1. L’avocat

    avocat-500x332

    De nombreuses personnes ignorent que l’avocat est un fruit, mais pourtant c’en est bien un !

    C’est d’ailleurs l’un des fruits les plus sains que nous puissions trouver, car il nous apporte la majeure partie des nutriments dont nous avons besoin au quotidien.

    Certaines personnes n’en consomment pas parce qu’elles pensent qu’il fait grossir. Mais les graisses qu’il contient sont très saines et nous aident, en réalité, à maintenir un poids équilibré.

    Nous pouvons consommer jusqu’à un demi-avocat par jour pour obtenir une bonne quantité de protéines végétales, de fibres, de vitamines, de minéraux et d’acides gras.

     

    2. La noix de coco

    C’est une merveille de la nature qui est chaque jour plus populaire. L’eau et la chair de coco sont des aliments très nutritifs, qui ont également une saveur délicieuse.

    Avec la pulpe de coco, on fabrique du lait de coco, tandis qu’avec la fibre, on va davantage produire des biscuits ou des gâteaux.

    L’huile de coco vierge extra est également utilisée comme un supplément alimentaire, en plus de ses emplois classiques dans les cosmétiques pour la peau et les cheveux.

     

    3. L’ananas

    ananas-500x334

    Dépuratif et diurétique, l’ananas est un fruit idéal pour améliorer la digestion des graisses et des protéines, tout en évitant la rétention d’eau et en favorisant l’élimination des toxines.

    Il contient des enzymes digestives qui nous aident à combattre des problèmes de santé communs comme l’acidité stomacale, les indigestions ou la constipation.

    C’est un dessert idéal lorsque vous mangez de la viande ou du poisson.

     

    4. La papaye

    La papaye est un fruit tropical qui nous apporte des enzymes digestives et qui facilite la digestion de la nourriture.

    De plus, c’est un excellent remède contre les parasites intestinaux. Pour cette dernière vertu, mieux vaut consommer directement ses graines.

    C’est un fruit antioxydant qui, grâce à sa teneur en vitamine C et en bêta-carotènes, nous aide à prévenir les dommages provoqués par le vieillissement cellulaire.

    Une délicieuse manière de consommer ce fruit est de le mixer avec de l’ananas et un peu d’eau, de manière à préparer un délicieux smoothie que vous pourrez consommer chaque jour à jeun afin de prévenir certaines inflammations du système digestif.

     

    5. La pomme

    pommes-500x334

    La pomme est la reine des fruits. Malgré son apparente simplicité, elle est recommandée depuis des siècles et des siècles pour maintenir le médecin à l’écart de votre maison.

    Ce fruit est très équilibré et dispose d’un effet régulateur sur notre organisme. On en trouve partout et à des prix très raisonnables.

    La pomme agit comme un anti-acide naturel et dispose d’effets anti-inflammatoires sur notre tractus urinaire et sur notre appareil digestif.

    Nous vous conseillons toutefois d’acheter des pommes biologiques pour pouvoir consommer leur peau, qui est très riche en fibres.

     

    6. Le citron

    Les agrumes sont indispensables pour renforcer nos défenses naturels et dépurer notre organisme. 

    Le citron, le premier d’entre eux, est un fruit incontournable pour éliminer les toxines et les liquides accumulés, pour soulager les fonctions hépatique et rénale, et surtout pour garder notre corps suffisamment alcalin afin de prévenir l’apparition de nombreuses maladies.

    Le citron est un fruit dont l’écorce cache de nombreux bienfaits pour notre santé, à partir du moment où il a été produit selon les règles de l’agriculture biologique.

    Nous vous recommandons vivement de consommer un verre d’eau citronnée tous les matins, à jeun, pour être en bonne santé.

     

    7. Le pamplemousse

    pamplemousse-500x334

    Le pamplemousse n’est pas le fruit le plus apprécié de cette liste, principalement à cause de sa saveur complexe, à la fois acide et amère.

    Cependant, c’est cette saveur qui nous éclaire sur les bienfaits que contient ce fruit et qui sont hautement importants pour notre foie, l’organe chargé de dépurer notre sang de toutes les toxines qu’il contient.

    Le pamplemousse est un fruit très efficace pour combattre la rétention d’eau et pour améliorer la fonction rénale.

    Nous pouvons consommer un pamplemousse tous les soirs, avant de nous coucher, pour remarquer rapidement de grandes améliorations dans le fonctionnement de notre organisme.

     

    8. Le raisin

    Le raisin est un fruit excellent pour maintenir la jeunesse de notre corps. De nos jours, l’huile de pépins de raisin et le resvératrol sont vendus comme de véritables élixirs de jouvence.

    Cependant, il est bien plus économique de consommer le fruit cru, avec sa peau et ses pépins, toujours à partir du moment où il a été cultivé dans le respect des règles de l’agriculture biologique.

    Vous pouvez également en intégrer dans tous vos smoothies en les mélangeant avec de l’eau ou d’autres fruits frais.

    Le raisin est très dépuratif, il nous permet de réduire notre taux de cholestérol, il dispose de propriétés anti-cancérigènes et présente l’avantage d’être un excellent régulateur intestinal.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Incluez de la linette dans votre alimentation quotidienne et profitez de 10 bienfaits exceptionnels

     

     

     

     
     
     
     
     
     
    Même si la majorité de ses propriétés n'agissent qu'au niveau interne, la consommation de linette peut aussi nous permettre de freiner le vieillissement prématuré de la peau et de retarder l'apparition des rides.
     

    La linette (linum usitatissimum) est une plante herbacée utilisée dans l’industrie textile et alimentaire.

     

    Ces dernières années, elle est devenue de plus en plus populaire, car il a été prouvé que ses nutriments ont une grande variété d’applications médicinales et cosmétiques.

    Ses graines sont riches en acides gras oméga 3, en antioxydants et en d’autres substances essentielles, qui forment un complément alimentaire idéal pour améliorer notre santé.

    De fait, grâce à sa qualité nutritionnelle, la linette est bien souvent recommandée dans les régimes alimentaires qui ont pour but d’aider ceux qui le souhaitent à perdre du poids.

    Dans cet article, nous allons partager avec vous les différentes raisons pour lesquelles il est important d’inclure de la linette dans notre régime alimentaire quotidien.

    Vous allez être surpris !

    1. Elle nous aide à perdre du poids

    Bajas de peso muy rápido

    Les fibres végétales contenues dans la linette en font un excellent allié pour perdre du poids de manière saine.

    Ces nutriments permettent d’améliorer les processus digestifs et d’augmenter la sensation de satiété, pour éviter la consommation excessive de calories.

     

    2. Elle régule notre taux de cholestérol

    Son apport important en fibres solubles empêche l’oxydation du cholestérol dans les artères, tout en facilitant son élimination de manière naturelle.

    Les fibres ont le pouvoir d’adhérer aux lipides dangereuses et d’éviter qu’elles ne se retrouvent bloquées dans le flux sanguin.

    3. Elle combat les troubles inflammatoires

    Soulage-l-arthrite-500x334

    De nombreux experts pensent que l’origine de la plupart des maladies chroniques se trouve dans la perte de contrôle de l’organisme sur les processus inflammatoires qui se manifestent en son sein.

    La linette contient une substance appelée acide linoléique, qui dispose d’une action anti-inflammatoire excellente pour notre organisme.

    Consommer quotidiennement de la linette permet de prévenir et de traiter :

    • La gastrite
    • La tendinite
    • La colite
    • L’arthrite
    • L’ostéoarthrite

    4. Elle lutte contre le cancer

    Les graines de lin contiennent 27 composés anticancérigènes qui ont une action très importante tant dans la prévention que dans le traitement du cancer.

    La lignine, son composé actif principal, dispose d’un effet antioxydant supérieur à celui de la vitamine E.

    Grâce à ses propriétés, la linette nous protège face aux dommages cellulaires et réduit la présence des tumeurs malignes qui affectent les seins.

    5. Elle favorise le contrôle hormonal

    controle-hormonal

    De nombreux nutritionnistes s’accordent à dire qu’il s’agit d’un aliment idéal pour les femmes ménopausées, ou qui souffrent de problèmes hormonaux.

    En effet, la linette contient des phyto-œstrogènes, qui permettent d’équilibrer la charge hormonale.

    En consommer permet d’augmenter la fertilité et de contribuer à contrôler les symptômes physiques dus à la diminution de la production d’œstrogènes.

    6. Elle améliore la digestion

    Les fibres végétales, solubles et insolubles, sont utiles pour traiter les problèmes digestifs, comme l’acidité stomacale, la gastrite et la constipation.

    Grâce à leur grande capacité d’absorption, elles permettent de diminuer l’excès d’acides gastriques et de prévenir la formation d’ulcères.

    Elles sont également des lubrifiants et des laxatifs naturels, qui permettent de faciliter l’expulsion des déchets de l’organisme, sans altérer le pH naturel de la flore intestinale.

    7. Elle nous donne de l’énergie

    Bon-pour-les-sportifs-500x333

    Malgré sa pauvreté en calories, la linette dispose d’une importante valeur énergétique, dont nous pouvons profiter pour améliorer notre rendement physique et mental.

    Consommer des graines de lin permet de stimuler la perte de calories, tout en augmentant l’énergie durant les entraînements sportifs.

    8. Elle protège notre santé cardiovasculaire

    Grâce à son apport en acides oméga 3 et en antioxydants, la linette est un remède formidable pour prévenir les caillots sanguins et le durcissement des artères.

    Ses propriétés sont efficaces si elles sont exploitées dans le cadre d’un régime alimentaire adéquat et de bonnes habitudes de vie.

    9. Elle prévient le vieillissement prématuré

    Previent-le-vieillissement-premature-500x334

    Les vitamines antioxydantes que contient cet aliment sont idéales pour prévenir l’apparition du processus de vieillissement prématuré, déclenché par l’action des radicaux libres.

    Parmi celles-ci, on retrouve :

    • Les vitamines du complexe B, notamment l’acide folique
    • La vitamine C
    • La vitamine E

    10. Elle combat la rétention d’eau

    Grâce à son apport significatif en minéraux et en fibres, cet ingrédient stimule le fonctionnement des reins pour augmenter l’expulsion des liquides et du sodium.

    Son action diurétique désenflamme les tissus et empêche qu’ils ne retiennent de l’eau en excès.

    Les propriétés de la linette peuvent être obtenues par l’intermédiaire d’une consommation régulière de ses graines, avant ou pendant chaque repas principal.

    L’idéal est de les ingérer sous forme de farine pour faciliter leur digestion.

    Vous pouvez aussi ajouter directement des graines dans vos salades, soupes, smoothies, ainsi que dans beaucoup d’autres recettes !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les jeunes qui ne mangent pas bien au petit déjeuner

    manquent de nutriments

     

     

     

     

     

     

     
    C'est le premier repas après une longue période de jeûne qui nous fournira de l'énergie pour toute la journée, il est donc recommandé de prendre un petit déjeuner équilibré.

    Une longue nuit, des rêves et je me lève sans petit déjeuner. C’est l’image classique du lundi dans la chambre d’un jeune étudiant ou travailleur.

    Le pire de cette procédure est que nous sacrifions souvent des nutriments importants lors du petit-déjeuner.

    Peu importe combien de fois nous en parlons. Il ne faut pas perdre de vue que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée.

    Cela nous permet de commencer la journée du bon pied. Entre autres choses, nous fournissons à l’organisme toutes les substances alimentaires qui définissent notre santé et nos performances quotidiennes.

    Le mieux est de bien le faire. Le manque de nutriments peut générer de nombreux problèmes à court, moyen et long terme. En fait, ne pas prendre un bon petit-déjeuner a des effets négatifs inattendus sur la jeune population.

    Commencer la journée le ventre plein est une priorité

    prendre un petit-déjeuner pour gagner de l'énergie

     

    Le matin marque le jalon de la vie quotidienne de chaque individu. C’est précisément à ce moment-là que nous devons définir et ingérer toutes les denrées alimentaires nécessaires pour assumer la charge énergétique du reste de la journée.

    Bien sûr, le petit déjeuner représente la première nourriture que nous mangeons après 8 ou 10 heures de sommeil et d’inactivité. Ce faisant, nous fournissons à notre corps le glucose nécessaire pour effectuer nos activités quotidiennes.

    Quand nous sommes jeunes, la façon dont nous traitons ce repas sera une projection de notre constitution corporelle, de nos habitudes alimentaires et de notre santé dans un proche avenir.

    La carence en nutriments affecte l’absorption de fer dans le corps

    Avoir un bon petit déjeuner, c’est avoir une meilleur qualité de vitamines utiles et de minéraux qui seront utilisés efficacement pour faire face aux tâches quotidiennes.

    La carence en fer est l’un des principaux problèmes des personnes qui ne mangent pas le matin.

    • En fait, il est connu que ceux qui sautent ce repas ont des problèmes pour ingérer et absorber le fer.
    • Cet élément est essentiel pour l’oxygénation des cellules, et aussi pour le bon fonctionnement du système immunitaire.
    • Ajouté à cela, le fer est important pour éviter l’anémie clinique, à la fois chez les jeunes que chez les adultes.

    Trois choses que vous perdez quand vous ne prenez pas de petit-déjeuner

    le petit-déjeuner est un repas essentiel

     

    Le manque de nutriments propre au jeûne nous empêche de développer des activités physiques exigeantes pendant la journée.

    En fait, aller à la gym sans avoir pris de petit déjeuner nous fera perdre de la masse musculaire. La chose logique est de manger avant ou après l’entraînement.

    Après tout… Qui peut faire de l’exercice sans manger avant ?

    Les activités intellectuelles développées à l’université ou au travail ne seront pas non plus favorisées par le jeûne.

    Le manque de fer et d’autres substances alimentaires empêche l’oxygénation adéquate au cerveau. Ce qui entrave notre concentration et notre apprentissage.

    Et comme si cela ne suffisait pas, ne pas manger nous met de mauvaise humeur. Cet effet se produit en raison de faibles niveaux de glucose, d’une diminution de la fonction cérébrale et des signaux que notre corps nous envoie lorsque l’approvisionnement régulier en nourriture échoue.

    Ce n’est pas un moyen pour perdre du poids

    Certains jeunes évitent de prendre leur petit-déjeuner car ils pensent à tort que cela permet de perdre du poids.

    Bien au contraire, le jeûne peut générer un métabolisme incontrôlé et une plus grande propension à l’obésité. Entre autres choses, en raison du manque de nutriments nécessaires.

    Tout cela arrive parce que le corps est forcé d’administrer et de stocker les quelques fournitures qu’il avait auparavant.

    De cette façon, le métabolisme fonctionnera « à mi-chemin » et les graisses inutiles pourraient s’accumuler.

    Par conséquent, aujourd’hui, on croit qu’un petit-déjeuner équilibré est le pire ennemi de l’obésité. De plus, l’hormone pancréatique responsable du traitement des sucres a une meilleure performance durant les premières heures de la journée.

    Il n’est pas étrange que les entraîneurs sportifs et les nutritionnistes nous suggèrent de manger le matin et à midi. Cela permet de diminuer progressivement la consommation de nourriture l’après-midi et le soir.

    Vers une alimentation équilibrée

    Le manque de nutriments ne contribue en rien à la construction d’un corps mince, fin et en forme. En fait, l’un des grands avantages de manger le matin est qu’à ce moment-là, nous pouvons consommer presque n’importe quel type de nourriture.

    Par conséquent, il est recommandé que la prise de graisse soit faite principalement à partir de 7 heures du matin et jusqu’à 4 heures de l’après-midi. Bien sûr, l’idéal est de maintenir un apport équilibré de protéines, de glucose et de minéraux.

    En bref, la bonne chose à faire est de consommer des petits-déjeuners copieux, de bons déjeuners, des collations modérées et des dîners légers.

    Une carence en nutriments au début de la journée peut être nocif à long terme.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • A quoi sert le corossol ?

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Bien que nous puissions tirer profit de toute la plante, c'est-à-dire de ces feuilles, ces fruits, ces fleurs, ces racines, ces tiges ou son écorce, la plupart des propriétés médicinales du corossol se trouvent dans ses feuilles.
     
     
     

    Le corossol est une plante poussant dans les Caraïbes en Amérique centrale et du Sud. Apprenez-en plus sur les propriétés nutritives et salutaires de cette plante sauvage, originaire du Pérou.

     

    Les caractéristiques du corossol

    Le corossol se compose principalement d’eau, sa chair offre des dizaines d’éléments nutritifs, tels que de fortes doses de vitamine C, aidant à maintenir un taux d’antioxydant dans le corps stable et sain.

    Il possède aussi des protéines, des minéraux, du potassium, du calcium, du phosphore, du fer et des lipides. Cependant, ce fruit possède aussi une forte valeur calorique à cause des hydrates de carbone qu’il contient, il n’est donc pas conseillé d’en consommer trop au cours d’un régime amaigrissant.

    corrosol2

    La pulpe de corossol peut être consommée diluée avec de l’eau ou du jus pour profiter de ses propriétés diurétiques. Il est un puissant régulateur des fonctions de l’organisme, il lutte contre l’hypertension, les maladies des voies respiratoires (surtout consommé froid), il purifie et maintient la santé du foie et régule les niveaux de sucre dans le sang (idéal pour les personnes ayant du diabète).

    Vous pouvez aussi manger les feuilles de corossol, pour traiter des cas d’oreillons, de nervosité ou d’insomnie. L’utilisation d’un mélange d’une poignée de feuilles et de fleurs de cette plante peut faire une infusion sucrée avec du miel traitant les états grippaux, ou bien encore pour améliorer la convalescence après une opération.

    Le corossol a très peu d’effets secondaires, mais il n’est pas recommandé aux femmes enceintes de le consommer en excès (un morceau de temps en temps est autorisé). Vous pouvez prendre la plante entière, c’est-à-dire les feuilles, fruits, fleurs, tiges, racines et l’écorce, avec tout médicament. Le morceau avec le plus de «pouvoir» nutritifs sont les feuilles. En Amérique, elles sont consommées comme un thé ou en smoothie. La pulpe est utilisée pour faire des smoothies, des jus de fruits, de la crème glacée et des desserts. Le goût est délicieux et sucré.

    Les autres noms de ce fruit sont : catuche, catoche, masasamba, chachiman, Graviola, huana Huana brésilien, sapote, araticú, tout dépend langue ancestrale ou de la région où il est cultivé. De même, son nom scientifique est Annona muricata.

    corrosol

    Les usages médicinaux du corossol

    Les graines en poudre sont utilisées en tant que répulsif d’insectes lorsqu’elles sont étalées sur la peau, l’eau des feuilles est également indiquée pour éliminer les poux et les lentes en l’appliquant sur le cuir chevelu.
    Vous pouvez faire un smoothie avec trois feuilles corossol et une tasse d’eau et boire à jeun pendant une semaine  pour améliorer les symptômes de la chimiothérapie ou des médicaments très forts.Le fruit du corossol, lorsqu’il est consommé encore vert, est bon contre la jaunisse, une maladie qui affecte la couleur de la peau, tournant jaunâtre. Il faut juste le couper en trois morceaux, retirer les graines et mélanger. À filtrer et à consommer sucré avec du miel, car à ce stade le goût est un peu amer.

    • Faire un thé avec les feuilles de cette plante peut prévenir les hémorragies internes.
    • La liste complète des propriétés médicinales de goyave :
    • Il combat la pression sanguine trop élevée
    • Il sert pour traiter l’asthme, une maladie caractérisée par une obstruction de la respiration
    • Il empêche les cellules cancéreuses de se reproduire 
    • Il réduit l’augmentation du sucre dans le sang
      (diabète)
    • Il lutte contre les troubles hépatiques
    • Il a la capacité de réduire les tumeurs, les tissus anormaux qui produisent une augmentation de volume
    • C’est un excellent insecticide, il aide à éliminer les insectes tels que les moustiques
    • C’est un merveilleux anti-amibien, c’est-à-dire qu’il lutte contre les parasites tels que les acariens
    • C’est un expectorant, il aide à traiter toutes sortes de maladies liées au système respiratoire, y compris la bronchite ou l’asthme
    • Il est vasodilatateur grâce à ses feuilles qui empêchent une mauvaise circulation
    • Les feuilles sont de puissants sédatifs, utilisées pour calmer les nerfs et le stress et mieux dormir
    • C’est un anti-paludique, il lutte  contre les symptômes de cette maladie, caractérisée par de la fièvre, des maux de tête et des muscles
    • Il favorise la sécrétion de lait, idéal pour quand une femme allaite et que le lait n’est pas bon ou trop rare
    • C’est un anti-spasmodique, il aide à prévenir ou traiter des contractions musculaires involontaires
    • C’est un anti-ulcéreux
    • Il aide à guérir les blessures et est très bon contre la gastrite
    • C’est un anti-diarrhéique : soit par une infection ou par des troubles de l’alimentation

    Les effets secondaires du corossol

    Comme c’est un anti-microbien, s’il est consommé à des doses élevées, il peut modifier la flore intestinale et provoquer une constipation ou une diarrhée. Il est nécessaire de consommer ce fruit avec modération, à commencer par une dose minimale, puis augmenter chaque jour ou chaque semaine.

    À son tour, par son action vasodilatatrice et hypotensive, il n’est pas indiqué chez les personnes qui ont des problèmes de cœur ou sanguins. Idem chez les femmes enceintes, mais il est bon après l’accouchement pour avoir assez de lait.

    Le corossol et le cancer

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

    Il est important de faire un paragraphe sur la relation entre le cancer et corossol. En effet, diverses recherches ont démontré un lien entre l’écorce, les feuilles, les racines et les fruits de cette plante et son action sur les cellules de l’organisme. Cette plante ferait donc partie de la famille des alicaments « anti-cancers ». De plus, ce fruit sert également à réduire les symptômes de séances de chimiothérapie, en particulier en ce qui concerne les vomissements, les étourdissements et les nausées.

    Le corossol agit contre les cancers : du sein, de l’ovaire, du côlon, de la lymphe, du foie, de la thyroïde, du pancréas, de la prostate, des reins et des poumons.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 9 aliments à manger le soir pour un ventre plat

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour avoir un ventre plat, nous devons être patient et mélanger les aliments diurétiques et naturels à une activité physique fréquente pour brûler plus de graisses.
     

    Vous souhaitez avoir un ventre plus plat ? Une telle aspiration, comme vous le savez, requiert trois clés de base : la constance, les exercices et une bonne alimentation.

     

    Vous n’y arriverez pas en un jour, et pas non plus en une semaine. C’est au bout de plusieurs semaines que vous commencerez à percevoir une baisse de volume et une plus grande fermeté, moins de flaccidité et quelques tailles en moins.

    Au-delà de l’aspect physique, il est important de surveiller le volume de son ventre pour une raison très importante : la santé.

    Il ne faut pas oublier qu’un ventre ballonné est lié à un plus fort risque de souffrir de problèmes cardiovasculaires.

    Ainsi, cela vaut la peine de mettre la main à la pâte et pour cela, rien de tel qu’un bon régime alimentaire.

    Aujourd’hui, nous voulons vous donner une liste des aliments à manger lors de vos dîners, qui vous aideront à obtenir un ventre plat.

    1. Oui aux légumes verts pour un ventre plat

    La manière la plus rapide d’avoir un ventre plat est de consommer des légumes verts chaque jour.

    Mais, comme vous le savons, lors du dîner, il faut choisir minutieusement ses légumes pour éviter les digestions trop lourdes et favoriser un sommeil agréable.

    • Les légumes les meilleurs pour le dîner sont le chou frisé, les épinards et la laitue.
    • Mais sachez que s’ils s’avèrent trop lourds pour vos intestins, nous vous recommandons de les faire cuire à la vapeur.
    • Ainsi, ils conserveront une bonne partie de leurs propriétés et ils faciliteront un bon repos, surtout si vous consommer un peu de salade lors de votre dîner.

    2. L’huile d’olive

    Ne bannissez pas l’huile d’olive de votre régime alimentaire et n’ayez pas peur d’en consommer tous les jours pour obtenir un ventre plat.

    Les acides gras de l’huile d’olive vierge extra comme, par exemple, l’acide oléique, peuvent nous aider à renforcer la décomposition des graisses les plus résistantes de notre corps, surtout celles du ventre.

    • Assaisonnez vos salades avec de l’huile d’olive : votre santé et votre ligne vous en remercieront.

    3. Une infusion à la menthe

    Avant de vous coucher, n’hésitez pas à vous préparer une bonne infusion à la menthe.

    En plus d’agir comme un relaxant musculaire, la menthe vous aide à purifier l’organisme. C’est un anti-inflammatoire très puissant et un allié fabuleux pour la santé hépatique.

    • Vous pouvez prendre jusqu’à deux tasses d’infusion de menthe par jour.

    Souvenez-vous que le meilleur moment pour favoriser votre bien-être et la perte de poids est le soir (car c’est le moment où le foie et ses fonctions se renouvellent).

    4. Les algues kelp

    Si vous n’avez jamais entendu parler des algues kelp, c’est le moment de les découvrir. Elles sont appréciées grâce à leur haute teneur en iode et car elles régulent notre taux de métabolisme (la vitesse à laquelle le corps brûle les graisses).

    De plus, les algues kelp sont riches en multiples vitamines, idéales pour favoriser la décomposition de la graisse du ventre et soulager la rétention d’eau.

    Procurez-vous-en dans les rayons spécialisés de votre supermarché. Elles vont vous enchanter !

    5. Les asperges

    Les asperges sont délicieuses. Consommez celles que vous préférez, blanches, violettes ou vertes, car elles sont toutes excellentes pour la santé.

    Elles sont pleines de vitamines (A, du groupe B, C et E), ainsi que de minéraux comme le zinc ou le potassium, nécessaires pour favoriser l’élimination de l’excès de liquides dans notre corps.

    6. Les tomates

    Les tomates plaisent beaucoup et sont excellentes dans le dîner, si elles sont mélangées à un peu de protéines.

    • Les tomates sont pleines d’antioxydants et nous aident à perdre du poids : elles luttent contre l’inflammation et la rétention d’eau dans le corps.
    • De plus, grâce à la leptine qu’elles contiennent, un type de protéine, elles régulent le métabolisme et donnent une plus grande sensation de satiété.

    7. Les pastèques

    Les pastèques, en plus de l’eau qu’elles contiennent, sont très riches en potassium, un minéral essentiel pour la bonne élimination de l’excès de liquides dans l’organisme.

    De plus, les pastèques sont très riches en vitamine C et prennent soin de notre système immunitaire en luttant contre les inflammations.

    Motivez-vous pour préparer de délicieuses salades dans lesquelles vous pouvez ajouter un peu de pastèque. Vous allez adorer !

    8. Les concombres

    Le concombre sont en réalité un membre de la famille des pastèques et des melons. Ils partagent donc les mêmes vertus amincissantes que ces derniers.

    Ils sont rassasiants, diurétiques et pleins de vitamines. Dans vos dîners, vous pouvez les couper en fines lamelles et les servir assaisonnés d’un peu de vinaigre de cidre de pomme.

    9. Les artichauts

    Les artichauts sont excellents et idéaux pour les dîners.

    Ils sont riches en fibres, luttent contre les ballonnements du ventre, contiennent peu de calories, sont nutritifs et bien sûr, délicieux.

    • N’oubliez pas non plus que les artichauts sont des légumes qui renforcent la santé hépatique.
    • Tout aliment qui prend soin de la santé du foie est idéal pour les dîners, car comme vous le savez, pendant la nuit, cet organe mène d’importantes tâches de détoxification.

     

    Pour conclure, si vous souhaitez perdre du ventre, il est nécessaire d’être constant et d’associer une alimentation saine, variée et équilibrée à des exercices.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 10 antibiotiques naturels les plus puissants

    connus de l’humanité

     

     

     

     

     

     

    L’introduction des antibiotiques dans le domaine de la médecine a sauvé d’innombrables vies, transformant les infections graves et mortelles en maladies temporaires. Cependant, avec les millions, si ce n’est les milliards de prescriptions d’antibiotiques que les médecins ont remplies au cours des années, il y a un prix à payer: les micro-organismes s’adaptent à nos techniques. Nous avons maintenant ce qu’on appelle des « superbactéries ».

     

    Le problème des superbactéries

    Les superbactéries ne répondent pas aux antibiotiques habituellement prescrits – en fait, elles y sont résistantes. Alors que nos méthodes pour tuer les bactéries indésirables dans notre corps se sont développées, leurs méthodes de riposte se sont renforcées. Aujourd’hui, nous devons prendre des mesures sérieuses pour faire face au problème de la résistance aux antibiotiques afin que nous puissions à nouveau prendre le dessus sur les micro-organismes pathogènes.

    La nouvelle vague des traitements naturels

    Beaucoup de gens se tournent maintenant vers les antibiotiques naturels pour lutter contre les infections bénignes et limitent ainsi la prévalence des bactéries résistantes aux antibiotiques. Pour le faire correctement, cependant, il est important de comprendre quels types d’antibiotiques existent et ce qu’ils font réellement.

    Choisir un antibiotique naturel

    Les antibiotiques peuvent combattre les bactéries, les champignons et certains parasites. Les antibiotiques naturels peuvent être divisés en antibactériens et antifongiques. Alors que les antibiotiques médicaux sont généralement conçus pour faire les deux, la variété de la nature a généralement des fonctions assez spécifiques.

    Assurez-vous de parler avec votre médecin à propos de quel type d’antibiotique naturel est approprié pour aider à traiter votre maladie spécifique. Cette information n’est pas destinée à remplacer un conseil médical professionnel, un diagnostic ou un traitement. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou un autre fournisseur de soins de santé qualifié pour toute question concernant votre maladie et / ou médicament actuel. Ne négligez pas les conseils médicaux professionnels ou ne tardez pas à demander des conseils ou des traitements en raison de quelque chose que vous avez lu ici.

    Antibactériens naturels

    Les antibactériens sont utilisés contre E. Coli ou la Salmonelle, H. pylori, les otites, l’angine streptococcique ou les infections de plaie.

    • Vinaigre de cidre (1)
    • Extrait de gingembre (2)
    • Extrait d’oignons (3)
    • Racine de raifort (4)
    • Piment Habanero (5)
    • Curcuma (6)
    • Extrait d’ail (7)
    • Miel brut (9)
    • Huile essentielle d’origan (10)

    Antifongiques naturels

    Les antifongiques sont utilisés contre la prolifération du candida albicans, le pied d’athlète, les éruptions cutanées ou les infections à levures.

    • Extrait de racine d’échinacée (8)
    • Vinaigre de cidre (11)
    • Extrait de gingembre (12)
    • Curcuma (13)
    • Extrait de miel brut (14)

    Pour traiter une maladie spécifique, ces ingrédients sont généralement disponibles sous forme de complément ou de teinture. Assurez-vous de consulter votre médecin pour connaître la dose appropriée. Vous pouvez également manger tous ces aliments au quotidien pour favoriser la prévention. Utilisez ces recettes pour commencer :

    Recettes au vinaigre de cidre

    Recette puissante à l’ail et au miel

    Recette du lait d’or au curcuma

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 aliments riches en potassium à ajouter à votre alimentation

     

     

     

     

     

     

     
    Le potassium est un minéral qui aide notre corps à atteindre un meilleur développement et une meilleure croissance, il est donc essentiel de connaître les aliments riches en ce minéral pour les ajouter à notre alimentation.

    Notre corps a besoin de divers minéraux pour se fournir et fonctionner sainement, dont le potassium. Dans cet article, nous vous présentons une liste d’aliments riches en potassium que nous vous conseillons de consommer dans le cadre d’un régime équilibré.

    En effet, en ayant un régime équilibré, nous pouvons nous procurer divers minéraux et vitamines afin d’avoir une bonne santé physique et mentale.

    Le potassium est un minéral qui se loge dans les électrolytes du corps et l’aide à grandir.

    Il remplit également d’autres fonctions telles que :

    • Réguler la tension artérielle
    • Gérer l’activité neuromusculaire
    • Maintenir l’équilibre électrolyte
    • Maintenir l’équilibre acido-basique
    • Activer certaines enzymes
    • Métaboliser les glucides
    • Produire des protéines
    • Prévenir les maladies

    Grâce à ses propriétés, il est important de l’inclure dans nos habitudes alimentaires.

    Vous avez peut-être entendu dire qu’un des aliments riches en potassium les plus célèbres est la banane, ce qui est très vrai, mais ce n’est pas le seul. Nous vous parlerons ici de dix autres aliments riches en potassium.

    1. Les carottes

    Les carottes font partie des aliments riches en potassium

     

    Pleine de vitamine A, de nutriments et d’antioxydants, la carotte est également très riche en potassium. Pour 100 grammes de carotte, on peut compter 321 mg de potassium.

    En outre, c’est un légume très polyvalent, que nous pouvons utiliser pour les salades, les soupes, les sauces et même les desserts.

    2. La citrouille

    Un autre aliment avec une grande quantité de vitamines et de minéraux tels que le potassium est la citrouille. Pour 100 grammes, nous aurons 190 grammes de potassium.

    C’est un ingrédient idéal pour différents types de soupes, de ragoûts, bouillons et gâteaux. N’oubliez pas de profiter de la saison de la citrouille pour l’intégrer à vos repas.

    3. Le melon

    Pour 100 grammes de melon, on compte 267 mg de potassium. C’est un aliment riche, juteux et très nutritif.

    Il aide également le corps à se réhydrater et peut être consommé en collation ou en complétant en garniture des plats plus élaborés.

    4. La pastèque

    La pastèque figure également dans notre liste d’aliments riches en potassium. C’est un fruit sucré et très juteux. Il contient beaucoup d’eau, donc il aide à hydrater le corps.

    Avec une seule tranche de pastèque, notre corps reçoit 320 mg de potassium.

    5. Les raisins

    C’est un fruit populaire et qui peut être inclus dans presque toutes les recettes, de l’ingestion brute à l’utilisation comme ingrédient pour décorer les desserts.

    Dans le cas des raisins secs, pour 100 grammes, nous obtenons 749 mg de potassium. En plus d’être une excellente source de ce minéral, il soulage également la constipation grâce aux fibres qu’il contient.

    6. Le germe de blé

    Le potassium est également présent dans les céréales, comme c’est le cas avec le germe de blé, à savoir 1,09 g pour 100 grammes.

    L’inconvénient du germe de blé est que les huiles qu’il contient se gâchent facilement, le rendant rance et détériorant ses propriétés. Vous devez donc être prudents lors de son stockage.

    7. Les pistaches

    La pistache fait partie des aliments riches en potassium

     

    C’est un fruit sec, petit, salé et délicieux qui nous apporte 1 gramme de potassium pour 100 grammes de pistaches.

    Bien sûr, vous devez vous rappeler que lorsque vous mangez des pistaches, il est important d’avoir une bonne quantité d’eau à portée de main, car son importante teneur en sel génère une grande soif.

    8. Les champignons

    Ce type de champignons frais a une quantité de 318 mg de potassium pour 100 grammes de champignons.

    En plus du potassium, ils fournissent également une grande quantité de vitamine B5, qui peut soulager les effets de la migraine et du stress.

    9. Le poulet 

    Le potassium est également présent dans la viande blanche, comme le poulet. Avec d’autres nutriments et vitamines, comme la B3, le poulet fait donc partie des aliments riches en potassium. Pour 100 grammes, nous trouvons 264 mg de potassium.

    La viande de poulet, en particulier le blanc, est une viande douce et tendre, qui peut être utilisée de différentes façons, comme dans des bouillons, des ragoûts, des salades, des sandwiches, ou comme plat principal.

    10. Le poisson bleu

    Avec 384 mg de potassium pour 100 grammes, le poisson est aussi une source riche en potassium.

    Il est important de ne pas le confondre avec d’autres types de poisson, comme certains en contiennent très peu.

    En voici quelques exemples :

    • La truite
    • Le thon
    • Le hareng
    • La carpe
    • Le maquereau

    Comme nous pouvons le voir, le potassium se trouve dans une grande quantité et variété d’aliments, le garder dans notre alimentation n’est donc pas difficile.

    Pouvons-nous tomber malade en raison d’un manque ou d’un excès de potassium?

    Bien que le potassium soit un élément clé pour notre santé, il n’est tout de même pas conseillé d’en consommer en trop grande quantité.

    Vous devez donc trouver la bonne quantité, en évitant à la fois d’en avoir trop ou pas assez.

    Les conséquences d’une carence en potassium dans le sang est une maladie appelée hypokaliémie, qui peut présenter des symptômes tels que :

    • Faiblesse musculaire
    • Fatigue
    • Crampes
    • Diminution des réflexes

    D’autre part, l’excès de potassium peut générer une hyperkaliémie, une maladie qui peut générer :

    • Faiblesse
    • Problèmes respiratoires
    • Nausées et vomissements
    • Problèmes cardiovasculaires
    • Problèmes neuromusculaires

    Il est nécessaire d’effectuer un test sanguin pour savoir si vous souffrez de l’une de ces maladies. Si c’est le cas, vous devrez aller chez le médecin pour recevoir un traitement adéquat.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le citron : de la vitamine C en abondance,

    mais bien d’autres vertus…

     

     

     

     

     

     

    Le naturopathe français Raymond Dextrait écrivait, à propos des bienfaits du citron: « Nous ne nous étonnons même plus devant les résultats merveilleux dûs aux citrons, tellement ceux-ci nous sont devenus coutumiers. »

     

    citrons

    Un fruit à la couleur de l’or pour toutes les richesses de santé qu’il nous offre.

    Le citron est un fruit que nous associons facilement à la confection de boisson pour lutter contre les refroidissements tels que rhume et grippe. Nous sommes tous conscients de la richesse en vitamine C de ce fruit. Cependant, le citron a bien plus à nous offrir.

     

    Athénée vanta le pouvoir antivenimeux du citron. Il révèle que deux condamnés devaient être livrés aux vipères. Ils eurent l’idée de consommer des citrons. Tout à fait immunisés, les terribles morsures des reptiles n’eurent aucun effet sur eux.

    Le naturopathe français Raymond Dextrait écrivait, à propos du citron: « Nous ne nous étonnons même plus devant les résultats merveilleux dûs aux citrons, tellement ceux-ci nous sont devenus coutumiers ».

    Le Dr Ed Bertholet, pour sa part, disait ceci: « les citrates de soude et de potasse ont un pouvoir dépurateur remarquable; ils diminuent la viscosité sanguine, en débarrassant le sérum des substances mucoïdes qui l’encrassent et qui diminuent sa vitalité ainsi que sa capacité de fournir la thrombine (ferment coagulent), utile pour la cicatrisation et l’oblitération des vaisseaux lésés. Le sang ayant perdu sa viscosité anormale, devient plus fluide et circule plus aisément dans les vaisseaux sanguins, d’où rapide diminution de la pression artérielle; son sérum peut alors filtrer plus librement au travers des parois capillaires, ce qui permet un apport plus régulier et plus abondant de substances nutritives aux cellules constitutives des organes dont les fonctions biologiques s’accomplissent alors avec beaucoup plus de facilité. »

    En d’autres termes, le citron contribue favorablement à améliorer la qualité et la circulation du sang dans l’organisme, ce qui a pour effet de nourrir adéquatement les cellules de l’organisme, pour notre plus grand bien et une meilleure santé.

    Composition

    Le citron contient un peu de vitamine A, de vitamines B1 et B2 ainsi que des bioflavonoïdes et de la pectine. Mais c’est la vitamine C qui est de loin la plus présente dans ce fruit. On estime une moyenne de 50 mg de vitamine C pour 100 g de fruit. Il contient également des caroténoïdes et des coumarines. Tous ces composants sont de puissants antioxydants et confèrent également au citron de puissantes qualités antiseptiques.

    Le citron étant particulièrement riche en vitamine C, rappelons que celle-ci joue un rôle important dans le développement des os et des dents, dans l’intégrité du tissu sanguin et des capillaires; elle tend à normaliser la pression sanguine et le taux de sucre dans le sang; elle protège le cristallin et stimule la surrénale et la fonction ovarienne. Elle est un puissant antioxydant et permet également de contrer favorablement les effets néfastes du stress.

    Un fruit acide qui alcalinise le sang!

    Certains praticiens déconseillent le citron pour son acidité, en l’accusant de déminéraliser l’organisme. Cette condamnation du citron est tout à fait non fondée. Il est établi que les citrates sont brûlés dans l’organisme et laissent un résidu moyennement alcalin. Les sels acides des acides organiques perdent par oxydation, au cours du métabolisme, leur acidité primitive et donnent lieu à la formation de carbohydrates alcalins possédant les propriétés et les caractéristiques des bases. Loin de décalcifier l’organisme, de nuire au squelette, l’acide citrique a un effet déterminant dans la rétention du calcium. De plus, il est établi que le calcium a besoin d’acidité pour être assimilé.

    Utilisation thérapeutique du Citron

    Pouvoir antiseptique

    Puissant antiseptique, il combattrait efficacement une vingtaine de germes. Il est donc très utile pour combattre toutes infections, particulièrement les refroidissements, grippes, rhumes. Il contribue à abaisser la fièvre par son action sudorifique. Ce pouvoir antiseptique est également efficace dans les problèmes d’infections urinaire, vésicales et rénales. Son action diurétique accélère également l’élimination des toxines. Il préserve l’appareil digestif des infections, dont les diarrhées.

    Circulation sanguine

    Au niveau du système circulatoire, le citron contribuerait également à abaisser le taux de cholestérol. Son action sur le système sanguin est digne d’intérêt. En effet, en cardiologie on a régulièrement recours à l’aspirine pour fluidifier le sang et prévenir ou traiter la formation de caillots sanguins. Cependant, l’aspirine présente l’inconvénient de favoriser également des hémorragies. Nous avons vu que le citron possède la propriété de fluidifier le sang. Mais, contrairement à l’aspirine, selon le Dr Paul Nègre, il a également la propriété d’améliorer très rapidement la majorité des syndromes hémorragiques. La propriété hémorragique de l’aspirine cesse par administration concomitante de citroflavonoïdes. De nombreux oeudèmes rétrocèdent aussi sous leur action.
    Le citron est, par exemple, très efficace contre les saignements de nez.

    Citron et digestion

    On reproche souvent au citron d’augmenter la sécrétion d’acide chlorhydrique et de provoquer des aigreurs. Certains allant même jusqu’à l’accuser de favoriser l’apparition d’ulcères gastriques. Certaines personnes peuvent en effet éprouver des sensations de brûlures après la consommation de citron, mais il s’agit en réalité d’un signal d’alarme qui doit les inciter à revoir leur façon de s’alimenter. Le plus souvent les aigreurs ressenties à la suite de l’absorption du citron sont le résultat d’une mauvaise composition des menus. Abondance de pâtes, féculents, pain blanc, riz blanc, sucres et alcool sont incompatibles avec le citron. Le citron ne devrait être consommé qu’après complète digestion de ceux-ci. En fait, les meilleurs effets seront obtenus du citron que lorsque consommé loin des repas. Les personnes à constitution fragile, et tempérament nerveux, devraient également éviter de consommer le citron le matin à jeun. Le meilleur moment serait en après-midi, plus de deux heures après le repas.
    Loin de provoquer de l’hyperchlorhydrie, le citron a une action eupeptique, c’est à dire qu’il favorise la digestion.

    Citron et peau

    Rien de tel que le citron pour rajeunir la peau. Celui-ci contribuera à maintenir l’équilibre du PH de la peau. Vous pouvez composer un masque pour la peau en mélangeant en proportions égales du citron à du miel. Pour soigner une blessure, quelques gouttes de citron agiront comme antiseptique. Pour traiter l’eczéma on peut l’utiliser mélangé à de l’huile d’olive ou d’amande douce. Pour le pied d’athlète on l’utilisera mélangé à du jus de papaye.

    Vieux remèdes

    Un peu de jus de citron frais ajouté à une infusion d’herbes ou pris tel quel avec un peu de miel est un vieux remède utilisé contre les maux de gorge et infections des voies respiratoires supérieures.

    Le jus de citron aide à réduire la congestion et à éliminer le mucus qui entrave la respiration.

    Un autre vieux remède traditionnel consiste à appliquer une tranche de citron épaisse et fraîchement coupée, à un abcès ou à un autre type d’éruption cutanée.

    Boisson au citron contre les refroidissements

    Un des meilleurs remèdes contre la grippe, le rhume, la fièvre et autres maladies hivernales est la boisson à base de citron et gingembre. Voici la recette:

    • 1 tasse d’eau
    • 1 petit morceau de racine de gingembre
    • 1 c. à soupe de reine des prés
    • 1 c. à soupe de fleurs de sureau
    • le jus d’un petit citron
    • miel selon le goût

    Mettre dans un poêlon les 250 ml d’eau, la racine de gingembre et les fleurs de sureau. porter à ébullition et ensuite éteindre le feu. Attendre quelques secondes pour que la température de l’eau baisse légèrement et ajouter la reine de prés. Laisser infuser 10 minutes.
    Filtrer dans une tasse et ajouter le jus du citron et le miel.

    Maigrir avec le citron

    Selon le Dr Mark Moyad M.D. de l’Université du Michigan, des récentes recherches sur le citron révèlent que la vitamine C, dont le citron est riche, réduit le taux d’hormones qui stimulent le centre de l’appétit dans le cerveau.

    Conseil de consommation

    Il est important de consommer des fruits bien mûrs, idéalement le citron aura complété sa maturation sur l’arbre, au soleil. Il est cependant difficile de se procurer ce genre de fruit dans les climats nordiques. Privilégier dans la mesure du possible le fruit issu de culture biologique, qui sont exempts de tout pesticides et sont cueillis à un stade de maturation plus avancé. Toujours consommer le citron au moins deux heures après un repas et attendre vingt minutes avant de consommer d’autres aliments après consommation.

    Le citron offre une multitude d’usages et de propriétés.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources : Ma santé naturelle

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique