• 5 sports pour les personnes souffrant de douleurs aux genoux

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Bien que ces sports n’aient pas un grand impact sur les genoux, nous devrons vérifier par nous-mêmes ceux qui nous conviennent le mieux en fonction de nos sensations.

    Nous avons souvent parlé sur notre espace de l’importance de rester actif et vous l’avez sûrement entendu à de nombreuses reprises.

    Toutefois, lorsque nos genoux nous font souffrir, faire de l’exercice devient peu agréable.

    Vous pourriez bien évidemment opter pour ne rien faire, mais cela empirerait votre condition physique et augmenterait la douleur dans vos genoux.

    En réalité la douleur des genoux est une gêne qui peut affecter votre vie quotidienne si vous ne vous en occupez pas à temps.

    Cela peut commencer par une gêne occasionnelle ou être dû à une blessure grave, mais vous devez toujours y faire attention dès le départ.

    Ci-dessous nous souhaitons vous parler des sports adaptés aux personnes souffrant de douleurs aux genoux.

    1. Marcher

    la marche pour les personnes souffrant de douleurs aux genoux

    Marcher est une activité à faible impact qui affecte très peu les articulations. Nous la proposons en premier car c’est le sport le plus simple et le plus pratique pour les personnes qui souffrent de douleurs dans les genoux.

    Non seulement la marche vous aide à rester en bonne condition physique, à obtenir de la vitamine D si vous en faites en extérieur et à prendre l’air frais : cela vous aidera également à réduire les gênes.

    • L’idéal est de commencer par des petites marches sur des surfaces planes ou lisses bien fermes et de ne pas en faire pendant trop longtemps. C’est pourquoi nous recommandons de marcher 30 minutes par jour et vous pouvez répartir ce temps en plusieurs petits parcours.

    C’est une astuce que vous ne devez pas ignorer si la douleur est très forte ou que votre genou commencer à vous déranger après quelques minutes.

    A mesure que vous sentirez vos jambes se renforcer, vous pouvez augmenter la durée et l’intensité.

    2. Cyclisme

    Le cyclisme est un sport à faible impact qui vous donne l’avantage de choisir entre une bicyclette statique et une d’extérieur.

    Le mouvement répétitif exercé sur la bicyclette fait travailler les tendons qui se trouvent autour du genou et les muscles qui supportent les articulations de la zone.

    • Si vous faites partie de celleux qui pensent que le cyclisme ne fera qu’augmenter les gênes, vous pouvez être tranquille, mais ne mettez pas de pression sur les genoux.
    • Toutefois, vous devez toujours commencer par un pédalage doux et augmenter progressivement à mesure que vous vous adaptez.
    • Essayez de vous entraîner au vélo trois ou quatre fois par semaine entre 25 et 30 minutes pour augmenter la force de vos jambes et votre capacité cardiovasculaire.

    3. Natation et sports aérobiques aquatiques

    la natation pour les personnes souffrant de douleurs aux genoux

    Parmi les autres sports recommandés nous trouvons la natation et les sports aérobiques aquatiques.

    En plus de n’exercer aucune pression sur les genoux, ils sont la meilleure option si vous avez souffert d’une blessure et que vous ne pouvez pratiquer aucun autre sport.

    • Comme l’eau soutient le poids du corps, vous pouvez réaliser des exercices dans l’eau pour améliorer votre résistance et votre élasticité sans forcer sur les articulations des genoux. Cela vous permettra de sauter, de vous retourner et de tourner sans douleur.
    • Les exercices de ce type sont également idéals pour les personnes qui souffrent d’arthrite, d’ostéoporose et de fibromyalgie.

    4. Machine elliptique

    L’idée de marcher ne vous enchante pas comme sport car vous avez besoin de davantage de défi ? Dans ce cas vous devez essayer l’elliptique.

    La force que vous exercez en l’utilisant est la même qu’en marchant, c’est pourquoi vous ne vous blesserez pas les genoux, mais vous pouvez varier la vitesse et l’inclinaison pour le rendre plus intéressant.

    • Si vous cherchez à développer la force de vos jambes et à améliorer vos capacités cardiovasculaires, cet exercice est ce que vous recherchez.
    • Commencez par 15 ou 20 minutes afin d’adapter vos jambes au mouvement.
    • A mesure que vous prendrez de la force dans les jambes vous pourrez augmenter le rythme et la durée d’entraînement de l’elliptique.

    5. Yoga et pilates

    yoga pour les personnes souffrant de douleurs aux genoux

    Les deux derniers sports recommandés pour les douleurs dans les genoux sont le yoga et les pilates.

    Ce sont deux options à faible impact et faciles à réaliser, vous n’avez besoin que d’un peu d’espace.

    Autant le yoga que le pilates vous permettront de :

    • Corriger la posture
    • Améliorer la résistance musculaire
    • Perdre du poids
    • Renforcer le corps
    • Détendre votre esprit

    Nous vous recommandons d’assister à des cours dispensés par des professionnels pour les premières fois. Bien que les positions soient simples, vous pouvez avoir mal au dos si vous les faites mal.

    Quelles sont les choses que les personnes souffrant des genoux ne doivent pas oublier en pratiquant ces sports ?

    Maintenant que vous avez une idée plus générale des meilleurs sports pour lutter contre les douleurs dans les genoux, rappelez-vous :

    • Ne soyez pas trop exigeant avec vous-même. Commencez par pratiquer entre 15 et 20 minutes trois fois par semaine et toujours avec l’aide d’un expert.
    • Demandez à votre médecin si vous n’auriez pas une quelconque contre-indication. Si vous souffrez d’une blessure invasive, il est probable que votre médecin vous interdise certaines activités.

    Utilisez les chaussures adaptées. Il n’est pas bon de sortir avec des chaussures neuves pour aller faire un long parcours car vous pourriez finir par avoir des ampoules.

    Mais des chaussures trop usées peuvent également avoir une semelle en trop mauvais état. Vous pourriez glisser et vous blesser davantage.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 antibiotiques naturels disponibles sans ordonnance

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    En plus d'être antibactérienne, l'huile d'origan nous aide à combattre les maladies intestinales, ainsi que les infections de la peau, tout en nous protégeant du rhume.
     

    Vous n’avez pas besoin d’aller à la pharmacie ou chez le médecin si vous voulez consommer les meilleurs antibiotiques présents sur le marché.

    Vous pouvez tout simplement les trouver dans la nature, sans ordonnance ni doses minimales, et surtout sans le risque de souffrir d’effets secondaires dérangeants ou dangereux pour votre santé.

    Voulez-vous savoir quels sont les meilleurs antibiotiques naturels ? Continuez à lire cet article !

    Les antibiotiques naturels, des produits miracles !

    Pour éviter les infections, au lieu d’aller à la pharmacie et de consommer des médicaments chimiques, vous pouvez opter pour des options plus saines et plus naturelles :

    Les graines de pamplemousse ou de pomelo

    Vous pouvez trouver de l’extrait de graines de pamplemousse dans des magasins bio, ou bien faire sécher ces graines lorsque vous consommez les fruits, avant de les piler avec un mortier.

    Le pamplemousse a la capacité de détruire les bactéries, les champignons, les parasites et les virus.

    C’est un antibiotique très économique, qui peut se consommer à n’importe quel âge.

    Pamplemousse-pomélo

    L’ail

    L’ail fait partie des meilleurs aliments qui sont présents sur le marché. Nombre des avantages de ce végétal sont utilisés dans diverses recettes, et l’une de ses propriétés les plus importantes est son pouvoir antibactérien.

    Cet aliment s’utilise depuis des milliers d’années pour soigner de nombreuses maladies épidémiques, comme la peste par exemple.

    Les propriétés antibactériennes de l’ail ont été étudiées par Louis Pasteur au XIXème siècle.

    Le célèbre scientifique français a démontré la capacité de cet aliment à tuer les bactéries, les champignons et les virus. De plus, il fortifie l’ensemble du système immunitaire s’il est consommé cru.

    L’argent colloïdal

    L’eau d’argent colloïdal se trouve facilement dans des magasins de produits naturels, et n’est en rien toxique.

    Elle a la capacité d’annihiler plus de 650 agents pathogènes, à l’origine de nombreuses maladies.

    Jusqu’à la découverte de la pénicilline en 1934, l’argent colloïdal était l’unique remède utilisé par les médecins pour traiter un grand nombre de pathologies.

    L’utilisation de cet antibiotique a fortement diminué lorsque l’industrie pharmaceutique a commencé à se développer.

    L’échinacée

    Cette plante originaire d’Amérique du Nord fut utilisée par les indiens pour guérir les plaies, aussi bien avec ses feuilles que ses racines.

    De plus, cette plante a la capacité de prévenir les infections, de renforcer le système immunitaire et de stimuler la production de lymphocytes.

    Ses cellules jouent un rôle très important lorsqu’il s’agit de défendre l’organisme contre des maladies, des infections et des virus.

    L’échinacée permet également de traiter efficacement la fièvre, la grippe et les infections auditives. Elle soulage les inflammations de la peau, apaise les maux de gorge et calme les douleurs digestives et urinaires.

    Echinacée

    La propolis

    Cette substance est produite par les abeilles lorsqu’elles récupèrent le pollen et la sève des plantes et des fleurs.

    Les abeilles utilisent la propolis pour maintenir dans un bon état d’hygiène leur ruche, mais également pour la protéger de l’intrusion de corps étrangers.

    Grâce à cette substance, les ruches sont les endroits les plus stérilisés de toute la nature.

    Depuis des milliers d’années, la propolis s’utilise pour protéger des bactéries et renforcer le système immunitaire.

    À l’époque d’Hippocrate, par exemple, elle s’utilisait pour traiter différents types de plaies et d’ulcères.

    C’est un excellent allié pour l’hiver car elle réduit la probabilité de souffrir d’une grippe, de maux de gorge, d’amygdalite, de sinusite, de rhume, etc.

    Elle s’utilise également de manière topique contre les infections fongiques ou bactériennes.

    La vitamine C

    De nombreux fruits et légumes apportent de la vitamine C à notre organisme. Ses propriétés sont vraiment spectaculaires, notamment lorsqu’elle est utilisée à des fins préventives.

    C’est un antioxydant naturel qui stimule le mécanisme défensif du corps. En effet, ceux qui consomment des agrumes ne tombent pas autant malades que ceux qui ne le font pas.

    La vitamine C permet d’éliminer les virus et les bactéries, et sert également à expulser les toxines.

    L’origan

    Si vous pouvez trouver de l’huile d’origan, c’est encore mieux. Elle est réalisée à partir des feuilles de cette plante aromatique et contient des substances aux excellentes propriétés antibactériennes.

    Elle permet de combattre bien des infections, et elle est bien plus efficace qu’un grand nombre des antibiotiques vendus en pharmacie.

    L’huile d’origan élimine le pneumocoque, le staphylocoque, le streptocoque et l’entérocoque, tous responsables de nombreuses maladies.

    D’un autre côté, elle s’utilise pour lutter contre 25 bactéries différentes, notamment celles qui résistent aux antibiotiques chimiques.

    origan-Fernando-Stankruns

    L’huile d’origan est excellente pour les patients qui souffrent d’infections intestinales, de fièvre thyphoïde, d’infections du tractus urinaire, de choléra, d’infections de la peau et d’ulcères.

    Elle protège des rhumes, de la rougeole et des oreillons, et réduit les inflammations dues aux plaies causées par des armes blanches ou par des morsures d’animaux.

    Elle neutralise également le venin des abeilles, des serpents et des araignées.

    La feuille d’olivier

    L’extrait de feuilles d’olivier est une substance miraculeuse, qui s’obtient lorsque la plante est transformée.

    Elle a des propriétés antimicrobiennes (elle protège les olives des pathogènes).

    De plus, elle élimine les effets nocifs des radicaux libres, responsables notamment du vieillissement prématuré.

    Enfin, l’extrait de feuilles d’olivier est antioxydant, anti-inflammatoire et soulage les douleurs.

    L’astragale

    Il s’agit d’une plante d’origine chinoise, méconnue dans le monde occidental,  mais très utilisée dans la médecine traditionnelle de ce pays.

    Dans tout le continent asiatique elle s’utilise pour fortifier le système immunitaire, prévenir la grippe, lutter contre le rhume et diverses infections.

    De plus, l’astragale est anti-inflammatoire, antibactérienne et antioxydante. Elle réduit la pression artérielle, renforce le système immunitaire et prévient le diabète.

    Le thé vert

    Thé-vert

    Vous avez peut-être déjà entendu parler des propriétés de cette infusion pour mincir et lutter contre la rétention d’eau. Mais elle offre également de nombreuses autres propriétés.

    Son composant principal, l’épigallocatéchine galate est très efficace pour lutter contre la plupart des bactéries orales.

    C’est un excellent antibiotique qui ne doit pas manquer dans votre quotidien.

    De plus, elle est délicieuse et vous permet de boire vos deux litres d’eau quotidiens de manière plus originale.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 13 bienfaits des feuilles de papaye

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    L'infusion de feuilles de papaye peut être un grand allié de notre santé globale, tant au niveau interne qu'externe. Nous pouvons la consommer directement ou l'appliquer sur notre corps, en fonction de nos besoins.
     
    feuilles de papaye
    Les bienfaits de la papaye sont extrêmement célèbres. La teneur de ce fruit en antioxydants, en vitamines, en minéraux et en enzymes digestives est un ingrédient essentiel d’un régime sain.

    Cependant, les feuilles de papaye ont également des propriétés très intéressantes pour notre santé.

    Malheureusement, leurs propriétés sont très peu connues et nous les jetons souvent à la poubelle. Voilà pourquoi nous avons décidé, dans la suite de cet article, de vous parler des bienfaits des feuilles de papaye, pour que vous n’hésitiez plus à les intégrer dans votre régime alimentaire quotidien.

    1. Les feuilles de papaye combattent l’indigestion

    les feuilles de papaye combattent l'indigestion

    Les problèmes digestifs, comme les infections, les maux d’estomac et les troubles dus à l’acidité, peuvent être éliminés grâce à l’aide des feuilles de papaye.

    Leurs enzymes permettent en effet de protéger l’ensemble de l’appareil digestif, de la bouche jusqu’au côlon. Elles aident également les protéines et les glucides à être métabolisées de manière naturelle, de manière à éviter la production excessive d’acide dans les intestins.

    2. Elles diminuent les inflammations provoquées par la dengue

    Les feuilles de papaye contiennent des enzymes qui vont permettre de réduire les inflammations, la fièvre, les douleurs et la grippe provoquées par la fièvre de la dengue.

    • La fièvre de la dengue est provoquée par la piqûre d’un moustique infecté par ledit virus. Cette pathologie commence par une fièvre grave et soudaine, qui peut atteindre les 40,5°C, entre le 4ème et le 7ème jour de l’infection.
    • 2 à 5 jours après l’apparition de la fièvre, l’éruption de plaques rouges peut se produire sur la majeure partie du corps.

    Au fur et à mesure du développement de la pathologie, une seconde éruption se produit, qui ressemble à celle provoquée par la rougeole.

    • Les personnes infectées par la dengue peuvent expérimenter une très grande sensibilité de la peau et ressentir des douleurs extrêmement fortes.

    Face à ces symptômes, nous vous recommandons de vous rendre rapidement chez le médecin et de suivre notre traitement à base d’infusion de feuilles de papaye.

    3. Elles permettent de lutter contre l’intolérance au gluten

    les feuilles de papaye permettent de lutter contre l'intolérance au gluten

    Les feuilles de papaye peuvent vous aider à mieux assimiler la protéine du gluten et à mieux la digérer.

    Si votre médecin vous a confirmé que vous étiez intolérant-e au gluten, nous vous recommandons de consommer de l’infusion de papaye régulièrement et de vous rendre chez un nutritionniste, afin d’effectuer les changements dont vous avez besoin pour être en meilleure santé.

    4. Elles combattent le cancer

    Les antioxydants des feuilles de papaye sont très utiles pour aider le corps humain à lutter contre des pathologies graves, comme le cancer, sans provoquer d’effets secondaires.

    En plus d’inclure cette infusion au moins 4 fois par semaine dans votre alimentation, nous vous recommandons d’adopter une alimentation équilibrée, de ne pas fumer, de faire plus de sport et d’éviter de consommer des aliments transformés.

    5. Elles aident à lutter contre l’addiction aux glucides et au sucre

    les feuilles de papaye aident à lutter contre l'addiction au sucre

    En consommant de l’infusion de feuilles de papaye, vous pouvez diminuer votre consommation excessive de glucides et de sucre.

    Cette addiction est un problème extrêmement grave, qui peut fragiliser l’ensemble de la santé des personnes qui en souffrent.

    N’oubliez pas que vous devez également consommer suffisamment de protéines et de graisses de bonne qualité, comme celles qui se trouvent dans :

    • Les œufs issus de l’agriculture biologique
    • La viande
    • L’avocat
    • L’huile de coco

    6. Elles combattent l’acné

    L’acné est un problème fondamental, tant pour les adolescents que pour les adultes qui souffrent de problèmes hormonaux. Si vous en souffrez et que vous avez déjà tout tenté pour vous en débarrasser, essayez les feuilles de papaye.

    • Pour combattre l’acné et les points noirs, vous pouvez préparer un masque à base de feuilles de papaye et d’un peu d’eau.
    • Vous allez avoir besoin de mixer ces deux ingrédients pour obtenir une pâte.
    • Lorsque votre pâte est prête, vous devez l’appliquer sur votre peau et la laisser agir pendant 15 minutes.
    • Faites ce masque régulièrement pour obtenir de bons résultats.

    7. Elles apaisent les problèmes de grossissement de la prostate

    Si vous souffrez d’un grossissement de la prostate, vous pouvez consommer une infusion à base de feuilles de papaye pour soulager les problèmes suivants :

    • Douleurs urinaires
    • Envies d’uriner fréquentes
    • Fièvre
    • Fatigue

    8. Elles améliorent la santé de vos cheveux

    les feuilles de papaye améliorent la santé de vos cheveux

    Nous sommes habitués à croiser la papaye dans les recettes de produits de beauté naturels. Cependant, l’infusion de feuilles de papaye peut également vous permettre de récupérer toute la brillance naturelle de vos cheveux et pour les fortifier.

    Préparez cette infusion et ajoutez-la à votre shampoing, que vous allez utiliser comme vous en avez l’habitude.

    9. Elles ont un effet laxatif

    Nous savons tous que la papaye est un excellent laxatif.

    Cependant, si vous n’aimez pas la saveur de ce fruit, vous pouvez consommer une infusion réalisée à partir de ses feuilles, qui va vous permettre de soulager vos problèmes de constipation, grâce à leur forte teneur en fibres.

    10. Elles apaisent les douleurs menstruelles

    les feuilles de papaye apaisent les douleurs menstruelles

    Pour soulager les spasmes et les douleurs associés aux menstruations, vous pouvez boire du jus de feuilles de papaye plusieurs fois par jour.

    Si vous avez des problèmes hormonaux ou que vous souffrez de myomes utérins, il est probable que vos règles soient plus que douloureuses.

    Si tel est votre cas, buvez de l’infusion de feuilles de papaye pour apaiser vos souffrances, sans avoir besoin de consommer des médicaments pharmaceutiques.

    11. Elles luttent contre le vieillissement prématuré

    Grâce à leur teneur en acides aminés, les feuilles de papaye permettent de garder une peau jeune et saine.

    Si vous consommez une tasse d’infusion de feuilles de papaye par jour, vous allez pouvoir raffermir et rajeunir votre peau, en la protégeant des rides et de l’apparition des lignes d’expression. 

    12. Elles augmentent l’appétit

    Que ce soit à cause d’un traitement médicamenteux ou de la progression d’une maladie, nous perdons parfois l’appétit.

    En buvant de l’infusion de feuilles de papaye, vous allez aider votre corps à avoir davantage envie de manger, tout en améliorant ses processus de digestion.

    13. Elles fortifient le système immunitaire

    La forte teneur en phytonutriments des feuilles de papaye peut permettre à notre corps de se protéger contre :

    • Les maladies cardiovasculaires
    • Le cancer
    • Le vieillissement
    • Les allergies
    • Les infections stomacales

    Maintenant que vous connaissez toutes leurs propriétés, n’hésitez pas à consommer de l’infusion de feuilles de papaye, afin de profiter de tous leurs bienfaits.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le maté aide à perdre du poids

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Le maté a des propriétés diurétiques, ce qui nous aide à prendre soin de nos reins, en plus de nous rassasier. Et en plus de nous remplir l’estomac de liquide, il retarde le vide gastrique.

    Il s’agit de la boisson par excellence en Argentine, Uruguay, Paraguay et dans certaines zones du Brésil et elle s’introduit de plus en plus dans les pays du monde entier.

    Si nous consommons du maté sans ajouter de sucre et sans l’accompagner de biscuits ou de gâteaux, il peut nous aider à perdre du poids. Dans cet article vous allez en apprendre davantage.

    Le maté et ses propriétés

    Cette infusion consommée en Amérique du Sud au goût amer a de nombreux avantages. Les feuilles de maté poussent dans les régions montagneuses ou sylvestres et après leur récolte elles sont moulues puis séchées.

    Certaines personnes choisissent de sucrer la boisson avec du sucre, du miel ou des édulcorants. Toutefois, on dit que « le vrai maté » ne contient aucun autre ingrédient que l’herbe et l’eau chaude.

    Le maté se boit dans un récipient en forme d’ampoule (qui porte le nom de l’herbe) et en été nous pouvons également le boire froid (en y ajoutant par exemple du jus d’orange).

    Les propriétés du maté sont trop nombreuses pour ne pas lui laisser sa chance. Parmi les principales, nous trouvons :

    1. Il est stimulant

    Grâce à ces propriétés, nous pouvons « déclencher » la digestion et perdre du poids plus rapidement. Cela est dû au fait qu’il contient de la matéine, une substance chimique similaire à la caféine.

    De plus, il accélère le métabolisme et l’énergie, et brûle donc plus de graisse.

    2. Il est apaisant

    Si le maté a des propriétés en commun avec le café, ce qui est sûr c’est que boire cette herbe détend et calme les émotions.

    Pourquoi ? Car il contient deux substances appelées théobromine et théophylline (également présentes dans le thé mais en moindre quantité).

    • On recommande de boire le maté après les repas, pour éviter d’avoir envie de manger certains aliments et pour réduire le stress.

    le maté aide à perdre du poids

    3. Il est rassasiant

    Comme nous buvons une boisson composée d’eau et d’herbe, le maté remplit l’estomac de liquides et réduit l’appétit.

    Toutefois, nous devons prendre en compte qu’il ne sert pas à remplacer les repas, car il n’apporte pas tous les nutriments nécessaires.

    • Il peut aider, par exemple, en milieu de matinée, à ne pas « attaquer » un paquet de biscuits ou une assiette remplie de viennoiseries.
    • Le maté retarde la vitesse du vide gastrique et nous permet de nous sentir rassasiés pendant plus longtemps.

    4. Il est antioxydant

    Comme il contient une bonne quantité d’antioxydants, le maté combat le stress oxydatif, améliore la santé de la peau et permet d’éliminer les radicaux libres de l’organisme.

    5. Il est anti-inflammatoire

    Boire du maté plusieurs fois par semaine réduit de manière notable les inflammations.

    Aussi est-il recommandé pour les personnes qui souffrent de rhumatismes, de bronchite, d’arthrite et d’autres maladies inflammatoires.

    6. Il est diurétique

    Boire du maté est bon si nous souhaitons aider nos reins à mieux travailler et à rester en bonne santé.

    Il est également parfait si nous souffrons de rétention d’eau et est excellent à consommer en hiver lorsque nous buvons moins d’eau.

    D’autres propriétés du maté

    Cette herbe de plus en plus célèbre possède d’autres bienfaits intéressants comme, par exemple, la capacité à restreindre l’accumulation d’acide lactique dans les muscles.

    Cela permet de garder les niveaux d’énergie bien élevés et d’augmenter le brûlage des graisses.

    Grâce à la théophylline et à la théobromine, l’herbe dilate les bronches et facilite l’oxygénation du sang.

    le maté aide à perdre du poids

    Contre-indications du maté

    La consommation modérée du maté réduit la fatigue mentale et physique

    Il est nécessaire d’y faire attention car si l’on en boit en excès, il peut provoquer des insomnies, de l’hyperactivité et des problèmes de concentration à cause de son apport en caféine.

    D’autre part, le maté peut vous provoquer des gênes dans l’estomac à cause de son astringence et aux tanins qu’il contient. Il provoque de l’acidité chez certaines personnes et davantage de selles chez d’autres.

    Comme consommer le maté pour perdre du poids

    Maintenant que vous connaissez les bienfaits du maté il faut apprendre à consommer cette herbe.

    Les options sont les suivantes :

    Manière traditionnelle

    Il est consommé de cette manière en Amérique du Sud. Nous aurons besoin d’un maté (du récipient) et d’une paille.

    • Portez l’eau à ébullition puis ajoutez l’herbe.

    Infusion

    Si vous n’avez pas la patience de remplir régulièrement le maté, vous pouvez préparer une infusion comme s’il s’agissait de n’importe quelle autre herbe.

    Vous pouvez même trouver l’herbe en petits sachets. Sinon, vous pouvez réaliser l’infusion à l’ancienne méthode.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à soupe de maté 10 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 cuillère à soupe de sucre (10 g) (en option)

    Préparation

    • Portez l’eau à ébullition.
    • Introduisez-la dans une tasse et ajoutez le maté.
    • Laissez reposer quelques minutes puis filtrez.
    • Sucrez (vous pouvez également utiliser du miel ou de la stévia) puis consommez le plus chaud possible.

    le maté aide à perdre du poids

    Eau de maté

    Elle est similaire à la préparation précédente, mais en plus grande quantité. On peut l’emporter en bouteille une fois qu’elle a refroidi pour profiter de ses bienfaits semblables à celles du thé vert.

    Ingrédients

    • 4 cuillères à soupe de maté (40 g)
    • 4 tasses d’eau (1 litre)
    • Le jus d’un citron
    • Feuilles de menthe fraîche (à votre convenance)
    • Glaçons

    Préparation

    • Portez l’eau à ébullition.
    • Introduisez-la dans une carafe avec le maté puis laissez infuser pendant quelques minutes.
    • Filtrez et ajoutez le jus de citron.
    • Ajoutez les feuilles de menthe et les glaçons.

    Jus et smoothies

    L’infusion de maté peut être utilisée comme liquide de base pour être mélangé aux fruits et aux légumes que vous souhaitez.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment combattre les gaz intestinaux

    grâce à ces 6 remèdes naturels

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Grâce aux propriétés carminatives et décongestionnantes de certains ingrédients naturels, nous pouvons éliminer naturellement les gaz intestinaux ainsi que d'autres inconforts comme l'acidité ou les ballonnements.
     

    La formation de gaz intestinaux est fréquente pendant le processus digestif, surtout lorsque vous consommez des aliments qui le compliquent.

    Cependant, lorsqu’ils se produisent en quantités excessives ou lorsque le corps a du mal à les éliminer, ils déclenchent des symptômes gênants tels que la douleur et le gonflement.

    Bien qu’il ne soit pas considéré comme un désordre ou un état grave, de nombreuses personnes essaient de trouver des solutions efficaces pour prévenir d’autres complications.

    De plus, comme leur présence altère souvent l’activité des bactéries intestinales, il faut stimuler son expulsion pour la rétablir.

    Heureusement, il existe plusieurs remèdes d’origine naturelle qui diminuent leur rétention dans le corps tout en favorisant la digestion et la réduction de l’inflammation.

    Dans l’espace suivant, nous allons partager avec vous les 6 meilleures solutions naturelles pour que vous puissiez les préparer à la maison et profiter de tous leurs bienfaits.

    1. L’infusion à la cannelle

    infusion à la canelle améliore digestion et réduit les gaz intestinaux

    La boisson à la cannelle naturelle est un remède digestif et anti-inflammatoire qui aide à réduire la production de gaz dans l’intestin afin de limiter l’inconfort.

    Ses propriétés améliorent le processus de digestion des aliments et lutte contre l’excès d’acidité dans le tractus gastro-intestinal.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à café de cannelle (5 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Ajoutez une cuillère à café de cannelle dans une tasse d’eau bouillante et laissez reposer 10 minutes.

    Mode de consommation

    • Buvez une tasse de cette infusion dès les premiers symptômes de gaz.

    2. L’infusion de menthe

    La menthe est une plante connue en médecine naturelle, car ses composés organiques favorisent le processus digestif et diminuent la formation de gaz.

    Son infusion aide l’élimination des déchets conservés dans le côlon et prévient l’inflammation.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à soupe de feuilles de menthe (10 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Ajoutez les feuilles de menthe verte dans une tasse d’eau bouillante, recouvrez-la et laissez reposer pendant 10 minutes.

    Mode de consommation

    • Buvez une tasse d’infusion après chaque repas principal.

    3. L’infusion d’anis étoilé

    infusion anis étoilé pour faciliter la digestion et éliminer les gaz

    L’anis étoilé est un ingrédient naturel aux propriétés carminatives et anti-inflammatoires qui facilitent la décomposition des gaz accumulés dans l’intestin.

    Ses propriétés diminuent considérablement le gonflement de l’estomac et évitent la sensation de pesanteur.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 cuillère à café d’anis étoilé (5 g)

    Préparation

    • Portez la tasse d’eau à ébullition, et quand elle bout, ajoutez l’anis.
    • Laissez reposer à température ambiante pendant 10 minutes puis servir.

    Mode de consommation

    • Prenez une tasse d’infusion d’anis après chaque repas copieux.

    4. L’infusion de boldo

    Le boldo est une plante aux propriétés carminatives et antioxydantes qui aide à contrôler les digestions lourdes et prévient l’inflammation et les flatulences.

    Ses atouts naturels aident à décomposer les déchets accumulés dans le tube digestif, en les empêchant de fermenter et de former des gaz.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à café de feuilles de boldo séchées (5 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Ajoutez une cuillère à café de feuilles de boldo dans une tasse d’eau bouillante et couvrir.
    • Attendez 5 à 10 minutes, filtrez cette boisson et consommez-la.

    Mode de consommation

    • Buvez cette boisson 3 fois par jour, de préférence après avoir consommé des plats copieux.

     5. Linfusion de clous de girofle

    infusion de clous de girofle pour éliminer les gaz intestinaux

    Le clou de girofle est une épice aux propriétés carminatives qui diminue la production de gaz dans l’intestin pour éviter le gonflement.

    Sa consommation régulière facilite les processus digestifs et diminue les inconforts tels que les douleurs abdominales et l’acidité.

    Ingrédients

    • ½ cuillère à café de clous (2 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Ajoutez une demi-cuillère à café de clous de girofle à une tasse d’eau bouillante et attendre 10 minutes.
    • Filtrez cette boisson en utilisant une passoire puis servir.

    Mode de consommation

    • Buvez une tasse de cette infusion de clous de girofle avant de manger.

    6. L’infusion de basilic

    Un autre remède populaire pour le contrôle des gaz intestinaux est l’infusion de basilic.

    Cette plante possède des propriétés nettoyantes et décongestionnantes qui aident à éliminer les déchets du côlon pour éviter les altérations de sa flore bactérienne.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 cuillère à soupe de basilic frais (10 g)

    Préparation

    • Portez à ébullition une tasse d’eau puis ajoutez le basilic frais.
    • Attendez 15 minutes et filtrez le contenu.

    Mode de consommation

    • Buvez une tasse de cette infusion après chaque repas copieux.

    La nourriture vous provoque constamment des gaz ? Essayez ces remèdes naturels et oubliez ce problème gênant.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 aliments pour augmenter les défenses immunitaires

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Nos défenses immunitaires ont besoin d'être à 100% pendant toute l'année pour faire face aux multiples infections et problèmes de santé, et nous devons donc inclure dans notre régime alimentaire des aliments qui les renforcent.
     

    On peut penser qu’augmenter ses défenses immunitaires en hiver suffit. Mais, à toute époque de l’année, nous avons besoin d’un système immunitaire résistant et en bonne santé.

    En plus du non-stress et du bon  sommeil, la nourriture est fondamentale pour éviter que les maladies ne viennent jusqu’à nous ou les empêcher de se développer.

    Dans cet article, nous allons vous dire quels sont les aliments que vous devez ajouter à votre régime alimentaire pour ne pas prendre froid.

    Les aliments et le système immunitaire

    La nourriture que nous ingérons a une grande influence sur nos défenses immunitaires, qu’elle soit positive ou négative.

    Si nous adoptons un régime trop fort en farines, en graisses et en sucres, il est probable que notre système immunitaire soit plus fragilisé, et permette aux virus et aux bactéries de pénétrer dans notre corps.

    Au contraire, si nous mangeons des aliments plus sains comme les fruits et les légumes de saison, le corps sera préparé pour « faire face » aux micro-organismes qui produisent des maladies.

    En plus de contrôler le poids, la réduction de graisses permet un meilleur fonctionnement immunitaire.

    Quels aliments consommer pour augmenter les défenses immunitaires ?

    Avoir une alimentation saine est excellent dans tous les sens du terme, mais surtout si l’on veut éviter de tomber malade.

    Un régime équilibré nous apportera les vitamines et les minéraux dont le corps a besoin pour lutter contre le vieillissement cellulaire et les radicaux libres.

    À chaque changement de saison, nous devons être bien préparé et adopter les mesures nécessaires, dans le but d’augmenter les défenses immunitaires et ne pas tomber malade.

    Les aliments qui ne peuvent pas manquer à votre régime alimentaire si vous voulez éviter la grippe, les rhumes et les maux de gorge (entre autres virus) sont les suivants :

    La gelée royale

    C’est l’aliment que seule la reine des abeilles consomme dans la ruche. Elle contient beaucoup de vitamines, surtout des vitamines A, B, C et E.

    La gelée royale apporte aussi du cuivre, du fer et du phosphore. Comme si ce n’était pas suffisant, elle nous offre également du sélénium, des acides gras insaturés et du calcium.

    • Consommez une cuillerée tous les matins à jeun et vous préviendrez les infections, notamment chez les enfants et les personnes âgées.

    Le gingembre

    Votre grand-mère vous a sûrement un jour recommandé de consommer du thé au gingembre pour réduire les symptômes de la grippe ou de la congestion nasale. Et elle ne se trompait pas !

    Cette racine très utilisée dans la gastronomie asiatique a de nombreux bienfaits et elle fait donc partie de la médecine naturelle depuis des siècles.

    Le gingembre sert à lutter contre les infections et à améliorer la santé cellulaire grâce à ses antioxydants.

    Pour profiter des bienfaits de cette racine, vous pouvez la saupoudrer sur vos plats ou en préparer une infusion.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1/2 cuillerée de racine de gingembre râpé (2 g)
    • 1 cuillerée de miel (25 g)

    Préparation

    • Faites chauffer l’eau et quand elle arrive à ébullition, ajoutez le gingembre.
    • Laissez bouillir pendant 5 minutes, retirez du feu et couvrez.
    • Filtrez et sucrez avec du miel. Buvez le plus chaud possible.

    Le propolis

    Voici un autre élément utilisé par les abeilles dans leur vie quotidienne (dans ce cas, elles l’utilisent pour couvrir les ruches).

    Il s’agit d’un aliment très riche en acides aminés, en vitamines, en huiles essentielles, en oligo-éléments et en bio-flavonoïdes. Tout cela donne un tonique merveilleux pour barrer la route aux maladies virales et bactériennes.

    Le propolis est conseillé dans les cas d’affections respiratoires fréquentes ou quand, pour une situation ou pour une autre, les défenses immunitaires baissent (cela peut être un problème familial, beaucoup de stress, de dépression etc.). Et dans ces moments, nous sommes plus vulnérables aux maladies.

    La soupe de poulet

    Un autre des remèdes maison que nos grands-mères nous donnaient quand, petits, nous avions la grippe.

    La soupe ou le bouillon de poulet consommé chaud a la capacité de réduire la congestion nasale et de nous réconforter quand nous sommes enrhumés.

    Lorsqu’on élève la température corporelle, les sécrétions sont relâchées. Et cette soupe nous maintient également hydraté.

    Le yaourt

    Il contient différentes « bonnes bactéries » qui se chargent de réguler la flore intestinale et, en même temps, de protéger le système immunitaire.

    En plus du yaourt, nous vous recommandons de consommer du kéfir ou un autre aliment fermenté. Les probiotiques de ce produit laitier lutteront efficacement contre les virus et les bactéries.

    Le thé vert

    L’infusion la plus consommée en Asie offre de puissants antioxydants appelés polyphénols. Ils ont la capacité d’augmenter l’immunité dans l’organisme.

    De leur côté, les catéchines (autre composant essentiel du thé) peuvent annihiler les virus de la grippe. Pour augmenter ses vertus, nous vous recommandons de le sucrer avec du miel.

    L’ail

    Manger une gousse d’ail crue par jour éloigne du médecin. Vous avez sûrement déjà entendu cette phrase.

    L’ail a un goût et une odeur forts, mais il a des composés sulfuriques, comme l’allicine, qui augmentent l’immunité.

    Vous pouvez l’utiliser dans tout type de préparations et profiter de ses puissantes vertus contre la grippe, le rhume et les maux de gorge.

    Les épinards

    En plus de nous rendre forts, comme Popeye, les épinards éloignent les maladies. Il s’agit d’un super aliment qui peut être consommé de nombreuses manières : en tartes, en smoothies, en chaussons, en salades…

    Ces légumes verts sont de grandes sources de vitamines C et d’acide folique, qui renforcent le système immunitaire et réparent les cellules.

    De plus, les épinards gardent le corps bien hydraté et augmentent les niveaux d’énergie.

     

    Image principale de © wikiHow.com

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 8 utilisations du charbon actif que vous devez connaître

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Grâce à ses composés et à ses propriétés, le charbon actif nous aide à contrôler notre taux de cholestérol et à fortifier notre système immunitaire, dans le but d'améliorer sa réponse face aux virus et aux microbes.
     
    Le charbon actif est une substance d’origine végétale qui est utilisée depuis des années pour sa capacité à absorber les produits chimiques, les métaux et les toxines. C’est un excellent allié pour la désintoxication de notre corps.

    Il se caractérise par une surface constellée de micropores qui permettent de retenir les composants dont notre corps veut se débarrasser durant son processus de purification.

    Depuis l’Antiquité et ce jusqu’à nos jours, il est très utilisé en médecine, notamment pour sa capacité à lutter efficacement contre tous les types de poisons.

    De plus, les scientifiques lui attribuent des propriétés anti-inflammatoires, digestives et antioxydantes qui, lorsque le charbon actif pénètre dans notre corps, nous permettent de prévenir et de traiter de nombreuses maladies.

    Peu de gens connaissent le pouvoir du charbon actif, voilà pourquoi nous avons décidé, dans la suite de cet article, de vous parler de ses 8 utilisations principales.

    1. Il blanchit les dents

    blanchir les dents charbon actif

    Grâce à ses micropores, le charbon actif est une excellente solution pour absorber la plaque dentaire et les restes alimentaires qui peuvent finir par tacher nos dents.

    En appliquer sur nos dents nous permet de neutraliser le pH de notre bouche et d’aider au blanchiment de notre émail, notamment lorsqu’il a été taché par du vin, du café ou d’autres substances.

    Le charbon actif dispose d’un effet protecteur et antibactérien, qui permet de diminuer le risque de souffrir de :

    • Caries
    • Halitose
    • Gingivite
    • Maladies affectant les gencives

    2. Il combat l’inflammation abdominale et les gaz

    Le charbon actif est une excellente solution pour soulager le mal-être abdominal causé par un excès d’inflammation et de gaz, car ses composés organiques s’unissent aux déchets pour faciliter leur élimination.

    Consommer du charbon actif permet de prévenir la formation de gaz dans les intestins et de décomposer de manière naturelle tous les aliments qui influent sur leur apparition.

    3. Il prévient et lutte contre la gueule de bois

    gueule de bois charbon actif

    Même si ce produit n’a pas la capacité d’absorber l’alcool présent dans le sang, il est extrêmement utile pour éliminer les toxines qui pullulent dans notre corps quand nous consommons une quantité trop importante de cette substance.

    Cela veut dire qu’une fois que nous ingérons du charbon actif, ce dernier va favoriser la métabolisation des composés toxiques présents dans les boissons alcoolisées.

    4. Il améliore l’aspect général de notre peau

    Associé à des ingrédients comme l’aloe vera, l’oeuf ou les huiles essentielles, ce produit est un excellent allié pour nous permettre d’améliorer l’aspect général de notre peau.

    Sa capacité à absorber les toxines et les impuretés permet de faciliter le nettoyage en profondeur des pores. Il permet donc d’éliminer plus facilement les points noirs et toutes les impuretés retenues dans notre épiderme.

    Mais ce n’est pas tout ! Il dispose d’un léger effet blanchissant qui permet de réduire les taches et les cicatrices.

    5. Il prévient le vieillissement prématuré

    vieillissement prématuré charbon actif

    Le vieillissement prématuré des cellules de notre corps est un problème très sérieux. De plus en plus de personnes développent des pathologies en lien avec ce phénomène.

    Si la vieillesse est une étape inéluctable de notre vie, il n’est pas normal de présenter des signes de vieillissements à un âge précoce.

    La pollution environnementale, une mauvaise alimentation et une exposition aux rayons du soleil comptent parmi les responsables principaux de ce phénomène.

    Le charbon actif peut nous permettre de mieux entretenir nos organes, car il permet à notre corps d’éliminer plus facilement les toxines, les produits chimiques et toutes les substances qui peuvent lui être préjudiciables.

    6. Il contrôle notre taux de cholestérol

    Les composés du charbon actif nous aident à éliminer le mauvais cholestérolprésent dans nos artères, ce qui nous permet d’éviter la formation de plaques.

    Ils vont venir se coller aux lipides et les empêcher de se déposer dans les parois artérielles.

    • Le charbon actif permet également d’augmenter l’élasticité des artères. Cet effet permet de prévenir leur durcissement et de faciliter la circulation du sang.

    Il est donc également très utile pour contrôler la pression artérielle et pour diminuer le risque de développer des pathologies cardiovasculaires chroniques.

    7. Il combat les virus et les bactéries

    virus charbon actif

    Ce produit est également très utile pour renforcer le système immunitaire de notre corps, car il augmente sa capacité à faire face aux virus et aux bactéries responsables de nombreuses maladies.

    Grâce à ses propriétés, le charbon actif renforce l’action de nos défenses naturelles contre les agents pathogènes étrangers, ce qui réduit drastiquement les risques que nous courons de souffrir d’une infection ou d’une maladie.

    8. Il soulage les piqûres d’insectes

    Grâce à son action anti-inflammatoire, désintoxiquante et calmante, le charbon actif est une excellente solution pour lutter contre les piqûres ou les morsures d’insectes.

    • Son application permet de diminuer les risques de réactions allergiques de la peau, d’extraire le venin injecté par certains insectes de calmer la douleur.
    • Il peut être utilisé aussi bien de manière topique que de manière interne, afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles.

    Comme vous pouvez le constater, ce produit dispose de propriétés incroyables pour préparer et soigner votre corps face à des pathologies du quotidien.

    Vous pouvez vous procurer du charbon actif sous la forme de petites capsules ou de suppléments. N’hésitez plus à tester tous ses bienfaits !

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Brûlez des feuilles de laurier dans la maison

    et voyez ce qui se passe après 10 minutes !

     

     

     

     

     

     

    Si vous êtes déjà rentré dans un studio de yoga ou une librairie new age, vous avez peut-être remarqué que ces endroits ont parfois une odeur très particulière.

    C’est parce que beaucoup de ces endroits pratiquent souvent la purification, une tradition amérindienne qui utilise la fumée d’herbes sacrées pour purifier une pièce. Ce rituel est semblable à l’acte de brûler de l’encens.

    Bien que la pratique de purification soit fréquemment associée à la sauge, il existe d’autres herbes que vous pouvez utiliser et des avantages plus concrets que vous pouvez apprécier.

    Pourquoi brûler les feuilles de laurier

    Les feuilles de laurier sont légendaires depuis des millénaires: qu’il s’agisse d’un rôle incontestable dans le folklore grec et romain ou de sa présence continue dans la culture et la cuisine indienne et des Caraïbes, cette herbe a résisté à l’épreuve du temps.

    Mais les feuilles de laurier ne sont pas seulement utilisées dans les aliments et les contes de fées, l’herbe est couramment utilisée pour parfumer les crèmes, les lotions, les parfums, les savons et les détergents.

    Bénéfices de cette herbe

    Traditionnellement, la feuille est utilisée comme sédatif, analgésique, anticonvulsivant et anti-inflammatoire. L’herbe a également des propriétés antibactériennes et antifongiques et réduit la pression artérielle et le rythme cardiaque. Elle est souvent utilisée pour aider à traiter l’insomnie, le stress chronique et modifier l’humeur.

    En tant qu’herbe culinaire, la feuille de laurier peut aider à gérer les taux de glucose et le taux de cholestérol chez les personnes atteintes de diabète et de prévenir les calculs rénaux. Prise sous forme de tisane, la feuille de laurier peut prévenir la croissance et la propagation de la leucémie et provoquer l’apoptose dans d’autres cellules cancéreuses.

    Comment utiliser les feuilles de laurier

    Bien sûr, rien ne vous empêche de cuisiner avec cette herbe pour profiter de ces avantages, assurez-vous simplement de retirer les feuilles avant de servir, car elles peuvent présenter un risque d’étouffement.

    Cependant, si vous vous sentez stressé ou que vous êtes de mauvaise humeur, il suffit de brûler une ou deux feuilles dans un récipient en pyrex ou en métal dans votre chambre ou votre bureau et de quitter la pièce pendant dix minutes. Assurez-vous de fermer les fenêtres (une brise pourrait la faire tomber), éloignez le récipient de tout ce qui est inflammable (comme le papier, le bois ou les draps) et assurez-vous de ne pas la brûler sous un détecteur de fumée.

    Lorsque vous reviendrez à l’intérieur, la fumée de l’herbe fera que votre esprit et vos muscles se sentent plus détendus et vous allez trouver plus facile de vous concentrer sur votre tâche à accomplir. Lorsque vous avez terminé, jetez les cendres à l’extérieur.

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 bienfaits du jus de goyave

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    La goyave est un fruit idéal à consommer au quotidien, pour sa saveur délicieuse, sa valeur nutritionnelle et ses multiples bienfaits médicinaux et curatifs.

    La goyave – également connue sous le nom de corossol ou de graviola – est un fruit tropical riche en vitamines (C, B1 et B2) et en minéraux (magnésium, potassium, cuivre, et fer) qui renforcent notre organisme.

    Elle se démarque également par sa forte teneur en fibres, qui accélèrent le processus digestif.

    Ce n’est pas une plante commune, mais une option délicieuse et idéale pour réaliser une variété de jus et de boissons.

    En plus de son goût, en la consommant vous profiterez des nombreux bienfaits qu’elle possède pour votre santé.

    1. Prévient le cancer

    Il a été prouvé que le jus de goyave aidait à combattre le cancer et tout autre type de tumeur maligne.

    C’est l’un des rares remèdes naturels qui a été efficace pour prévenir tous les types de cancer – surtout du sein, du colon, de la prostate et des poumons -.

    • Le jus de goyave a une action antioxydante pour l’organisme, car il aide à éliminer les toxines qui provoquent des maladies chroniques comme le cancer.
    • C’est pourquoi il est recommandé de boire du jus de goyave comme thérapie naturelle qui accompagne les procédés médicaux chez des patients souffrant de cancer.

    2. Idéal pour perdre du poids

    jus de goyave

    Ce fruit aide à perdre du poids car il contient peu de calories. 100 grammes de fruit contient seulement 65 calories.

    Aussi, le jus du fruit peut être très adapté si nous souhaitons perdre du poids.

    Ingrédients

    • 1 goyave mûre
    • 1 1/2 tasse de lait, de lait concentré ou d’eau (375 g)
    • 1 cuillère à café de noix de muscade (4,7 g) (en option)
    • 1 cuillère à soupe de vanille (14,3 g) (en option)
    • 1/2 cuillère à café de gingembre râpé (2,4 g) (en option)
    • 1 cuillère à soupe de miel (25 g) (en option)

    Préparation

    • Pelez le fruit et introduisez-le dans un récipient avec le lait.
    • Serrez le fruit entre vos mains pour presser tout le jus sur le lait. (La pâte qu’il vous reste entre les doigts, doit être jetée).
    • Si cela vous paraît trop compliqué vous pouvez le faire avec le mixeur, mais vous devrez ensuite filtrer le jus pour retirer les graines et la partie fibreuse du fruit.
    • Puis ajoutez le reste des ingrédients à votre convenance.
    • Le jus de goyave est meilleur s’il est bu froid ou avec des glaçons.

    3. Protège vos organes et retarde le vieillissement

    La goyave aide à prévenir les dommages causés dans les nerfs et à garder un cœur sain.

    • Grâce à sa forte teneur en vitamine B1, elle est capable d’accélérer le métabolisme, ce qui nous garantit une bonne circulation sanguine et une bonne pression artérielle.
    • De plus, son apport en vitamine B2 est nécessaire à la production d’énergie du corps, aux fonctions du système nerveux et à l’entretien du cœur.
    • Ses grandes quantités de vitamine C en font un excellent antioxydant. De cette manière, elle aide à augmenter la résistance du corps et à retarder le processus de vieillissement.

    4. Prévient la grippe

    goyave

    Grâce à sa vitamine C préalablement mentionnée, la goyave contribue également à prévenir et à contrecarrer la grippe et le rhume.

    De cette manière, cela se répercute positivement sur le renforcement du système immunitaire, car elle augmente nos défenses pour faire face aux virus et aux bactéries.

    Ses propriétés nutritives permettent à notre corps de rester en bonne santé.

    5. Renforce vos os et prévient l’ostéoporose

    Grâce à ses apports en phosphore et en calcium ce fruit est idéal pour nous assurer une bonne santé osseuse et dentaire.

    Elle est fortement conseillée pour les femmes à l’étape de la ménopause, car c’est une excellente manière de protéger les os face à la perte de densité dont ils souffrent à cause de la perte d’œstrogènes.

    6. Prenez soin de votre foie

    le jus de goyave protège le foie

    La consommation régulière de ce fruit est une manière saine de soutenir les fonctions autant du foie que de la vésicule biliaire.

    Sa richesse en antioxydants favorise la dépuration de cet organe et l’aide dans le processus de digestion des graisses afin qu’il travaille dans de parfaites conditions.

    7. Une option saine pour les personnes diabétiques

    Les sucres contenus dans ce fruit sont faciles à métaboliser et ses composants aident à combattre et à stabiliser les pics de glucose dans le sang.

    Le jus de goyave non sucré est une option naturelle très adaptée pour les personnes diabétiques. Cette boisson leur apportera les calories nécessaires sans altérer les niveau de sucre.

    8. Régule le transit intestinal

    le jus de goyave régule le transit intestinal

    Grâce à sa teneur en fibres naturelles, le jus de goyave est une manière positive de lutter contre la constipation.

    D’autre part, elle est également utile pour rétablir et prendre soin de notre flore intestinale, car elle arrive également à optimiser son système digestif.

    9. Aide à concilier le sommeil

    De nombreuses personnes souffrant d’insomnie conseille de consommer de la goyave pour combattre les problèmes d’insomnie. Car ce fruit nous aide à avoir un sommeil tranquille et réparateur.

    De la même manière elle est conseillée pour les personnes anxieuses ou stressées car elle contient des nutriments qui agissent sur le système nerveux. Elle fonctionne comme un sédatif naturel qui vous permettra de vous détendre avant d’aller vous coucher.

    10. Augmente les énergies

    jus de goyave

    Afin de ne pas avoir recours à des produits énergisants commerciaux et riches en composants stimulants, il est bon de prendre en considération la goyave qui représente une source très saine d’énergie.

    Cela est dû à son apport significatif en fructose, le sucre naturel contenu dans les fruits, et qui peut activer le corps au niveau physique et mental.

    Nous vous conseillons de la consommer au petit-déjeuner pour commencer votre journée avec énergie.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 15 minutes de marche par jour peut transformer votre corps !

     

     

     

     

     

     

    Les modes de vie sédentaires et l’inactivité physique entraînent de graves problèmes de santé.

     

    Cependant, vous ne pouvez pas trouver d’excuse pour ne pas faire au moins 15 minutes d’exercice chaque jour.

    Nous recommandons une forme simple de marche qui fournira des effets étonnants pour votre santé et votre corps. À savoir, vous n’avez besoin que de 15 minutes par jour pour soutenir votre santé globale.

    Les chercheurs de l’hôpital universitaire de Saint-Etienne, de l’hôpital universitaire de Dijon, de l’Université de Lyon, du Centre régional pour la prévention du cancer et de l’Université Jean Monnet en France ont tous confirmé l’efficacité de cet exercice.

    Une de ces études a été publiée dans le British Journal of Sports Medicine. Il s’agissait de participants âgés de plus de 60 ans.

    Ils devaient s’exercer 15 minutes par jour, et cela a réduit leur risque de décès de 22%, par rapport aux participants qui ne se sont pas exercés du tout. Les résultats de l’étude ont soutenu qu’une promenade de 15 minutes par jour « vous aidera à vivre plus longtemps ».

    Les médias ont largement rapporté les résultats de ces études. En raison de tout cela, les médecins affirment que vous devriez faire au moins 150 minutes d’activité physique modérée par semaine.

    Les avantages de la marche comme exercice à faible impact sont nombreux, notamment:

    1. Elle prévient le diabète
    2. Perte de poids
    3. Augmente les niveaux de vitamine D
    4. Elle soulage la douleur
    5. Aide à prévenir le cancer du côlon, le cancer du sein et le cancer du poumon
    6. Elle soutient la santé cardiaque
    7. Elle améliore l’humeur

    Par conséquent, essayez et vous allez remarquer les effets très bientôt !

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Velouté de légumes

    pour éliminer n’importe quelle douleur du corps

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Dans ce velouté, nous mélangeons différents aliments aux propriétés analgésiques et anti-inflammatoires qui nous seront d’une grande aide pour éliminer la douleur chronique de manière naturelle.

    De nombreuses personnes cherchent une manière d’éliminer la douleur dont ils souffrent habituellement dans une partie de leur corps, que ce soit musculaire, articulaire ou dans un quelconque organe.

    La douleur chronique est une souffrance terrible pour ceux qui en souffrent, qui sont obligé-e-s de prendre des médicaments qui ne sont pas toujours efficaces et qui ont en plus des effets secondaires pour la santé.

    Dans cet article nous vous donnons la recette d’un velouté de légumes aux propriétés analgésiques et anti-inflammatoires pour soulager ou éliminer la douleur de manière naturelle.

    Aliments pour éliminer la douleur

    Grâce à leurs nutriments certains aliments contiennent des propriétés curatives dont nous pouvons profiter pour soulager différents problèmes.

    Pour éliminer la douleur, nous devons mélanger ceux qui réunissent deux bienfaits :

    • Analgésiques : Pour soulager ou éliminer la douleur.
    • Anti-inflammatoires : Qui réduisent l’inflammation qui peut être liée à la douleur.

    Les aliments que nous détaillons ci-dessous ne contiennent pas seulement ces propriétés, mais en plus, en les consommant ensemble, ils renforcent les effets curatifs de cette recette.

    Brocoli

    Le brocoli est riche en potassium, un minéral qui nous aide à combattre les inflammations, ainsi qu’en magnésium, qui contribue également à désenflammer et à calmer la douleur.

    C’est un aliment très recommandé, car il possède également des propriétés anti cancérigènes.

    Oignon

    L’oignon est important pour ses propriétés anti-inflammatoires et diurétiques qui nous permettent de combattre n’importe quelle accumulation de liquides dans l’organisme.

    Ail

    L’ail est un puissant aliment médicinal avec d’excellentes propriétés analgésiques grâce à sa teneur en capsaïcine.

    Ainsi, il est très adapté pour tous les types de douleurs, comme les musculaires, les maux de tête ou les maux de dents.

    Curcuma

    Le curcuma réunit tellement de vertus qu’il ne peut manquer à notre cuisine :

    • Antioxydant
    • Anti-cancérigène
    • Antiviral
    • Anti-inflammatoire
    • Analgésique
    • Améliore la fonction du foie et de la vésicule biliaire

    C’est un excellent supplément pour prévenir et combattre n’importe quelle maladie.

    Dans la cuisine nous pouvons l’utiliser comme colorant jaune naturel et pour donner une légère saveur à nos plats.

    Poivre noir

    Le poivre noir contient de la pipérine, un composant qui active les récepteurs qui agissent face à la douleur tout en renforçant les propriétés de la curcumine présente dans le curcuma.

    Piment de Cayenne

    Le poivre de Cayenne, comme l’ail, contient de la capsaïcine, qui contribue à réduire la douleur.

    Toutefois, il s’agit d’un aliment très piquent que nous devrons incorporer progressivement à notre alimentation pour ne pas souffrir de problèmes digestifs.

    Nous commencerons par une pincée dans n’importe quelle recette puis nous augmenterons la dose.

    Huile d’olive

    L’huile d’olive vierge extra est, avec l’huile de coco, la meilleure option pour cuisiner, car elle supporte très bien les hautes températures.

    D’autres huiles végétales, au contraire, s’altèrent et deviennent dangereuses pour la santé lorsqu’elles sont trop chauffées.

    De plus, l’huile d’olive constitue une combinaison synergique parfaite avec le curcuma et le poivre noir pour prévenir et éliminer la douleur de manière naturelle.

    Sel marin

    Nous recommandons de toujours choisir du sel marin et d’éviter le sel commun ou le sel de table, qui sont des produits raffinés sans nutriments. Le sel marin, en revanche, est riche en minéraux et en oligo-éléments.

    Toutefois, nous devons le consommer avec modération pour ne pas aggraver l’inflammation.

    Velouté de légumes

    Ingrédients

    • 1 brocoli
    • 1 oignon
    • 1 litre d’eau
    • 1 ail
    • Une cuillère à café de curcuma en poudre (5 g)
    • Une cuillère à café de poivre noir en poudre (5 g)
    • Une pincée de piment de Cayenne (selon votre goût)
    • Huile d’olive
    • Sel marin.

    Préparation

    • Dans un premier temps lavez et coupez le brocoli et l’oignon en petits morceaux et les introduire dans une casserole d’eau.
    • Introduisez ensuite l’ail entier sans le peler.
    • Mettez la casserole sur le feu et laissez mijoter pendant 30 minutes.
    • Quelques minutes avant la fin de la cuisson, ajoutez toutes les épices, l’huile d’olive et le sel marin.
    • Une fois la cuisson terminée, mixez tous les ingrédients jusqu’à obtenir une crème à la texture homogène et sans grumeaux.
    • Nous pouvons le consommer chaud ou froid pendant les jours les plus chauds.

    Lors d’une crise de douleur nous pourrons consommer ce velouté pendant toute la journée en plus d’autres aliments, pendant le temps nécessaire.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Combattez l’inflammation et perdez du poids

    grâce au gingembre et au citron

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Le gingembre peut être un grand allié lorsque l’on souhaite favoriser la perte de poids car il accélère le métabolisme et grâce à son effet thermogénique il nous aide à brûler des graisses.

    La combinaison du gingembre et du citron a longtemps fait partie du catalogue des remèdes naturels pour combattre l’inflammation et l’excès de poids.

    Ces aliments, riches en vitamines et minérauxcomplètent l’alimentation et améliorent l’activité métabolique afin d’obtenir de meilleurs résultats en adoptant un régime de perte de poids.

    S’ils ne sont pas miraculeux et agissent en fonction d’autres habitudes, leur consommation régulière apporte à l’organisme de nombreux bienfaits autant pour la santé que pour le poids du corps.

    Et grâce à leur apport en nutriments essentiels, cette combinaison réduit l’absorption des graisses dans l’intestin, favorise l’expulsion des toxines et combat la rétention d’eau.

    En sachant que certaines personnes n’ont pas encore profité de leurs propriétés, nous souhaitons ci-dessous vous offrir quelques recettes à intégrer à votre alimentation.

    N’hésitez pas à les essayer !

    Limonade au gingembre, au concombre et au citron

    limonade au gingembre et au citron

    Les ingrédients que nous combinons dans cette limonade contiennent des substances antioxydantes et anti-inflammatoires qui, après avoir été assimilées dans l’organisme, aident à éliminer les toxines et les liquides qui affectent la perte de poids.

    Ils contiennent des quantités importantes de fibres, de vitamines et de minéraux essentiels qui favorisent la digestion et le métabolisme.

    Ingrédients

    • 3 tasses d’eau (750 ml)
    • 2 cuillères à soupe de gingembre rapé (20 g)
    • Le jus d’un citron
    • 1/2 concombre
    • 6 feuilles de menthe (en option)

    Préparation

    • Portez l’eau à ébullition puis ajoutez le gingembre râpé et le jus d’un citron.
    • Laissez reposer à température ambiante et une fois tiède, ajoutez le demi-concombre coupé en rondelles.
    • Placez-la au réfrigérateur pendant quelques heures jusqu’à complet refroidissement.
    • Si vous aimez, vous pouvez y mettre quelques feuilles de menthe au moment de la servir.

    Méthode de consommation

    • Consommez la limonade en milieu de matinée ou lorsque vous ressentirez le besoin de manger.

    Assaisonnement au gingembre et au citron

    Le gingembre a une légère saveur épicée qui peut donner du goût à vos plats préférés. Si vous souhaitez profiter de ses propriétés dans vos recettes, motivez-vous à préparer un assaisonnement simple.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à soupe de gingembre rapé (10 g)
    • Le jus d’un citron
    • 2 cuillères à soupe de miel (50 g)

    Préparation

    • Râpez le gingembre frais et mélangez-le au jus de citron et à deux cuillères à soupe de miel.

    Méthode de consommation

    • Ajoutez l’assaisonnement à vos salades ou à vos préparations contenant des légumes.

    Infusion au gingembre et au citron

    infusion au gingembre

    L’infusion au gingembre et au citron est une recette qui facilite la désintoxication de l’organisme tout en réduisant l’inflammation.

    Ses nutriments renforcent le système immunitaire du corps et réduisent les difficultés digestives.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 cuillère à café de gingembre râpé (5 g)
    • Le jus d’1/2 citron
    • 1 cuillère à soupe de miel (25 g)

    Préparation

    • Portez à ébullition une tasse d’eau puis ajoutez le gingembre râpé et le jus du demi-citron.
    • Laissez reposer quelques minutes, filtrez et sucrez avec du miel.

    Méthode de consommation

    • Consommez une infusion à jeun et si vous appréciez, buvez-en une autre en milieu d’après-midi.

    Infusion au gingembre, citron et piment de Cayenne

    Cette infusion à la saveur épicée est idéale pour stimuler le métabolisme et favoriser la perte des graisses et des calories.

    Bien que l’on ne doit pas en consommer en excès car cela peut être irritant pour l’estomac, sa consommation modérée est idéale pour désintoxiquer le corps, réduire l’inflammation et perdre du poids.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à café de gingembre râpé (5 g)
    • Le jus d’1/2 citron
    • 1 pincée de piment de Cayenne
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Incorporez tous les ingrédients dans une tasse d’eau bouillante et laissez-les reposer en couvrant.
    • Lorsque la boisson a atteint une température apte à la consommation, filtrez-la et servez-la.

    Méthode de consommation

    • Buvez une tasse de cette infusion à jeun et une autre avant le déjeuner.

    Thé vert au gingembre et au citron

    infusion au citron et au gingembre

    Cette boisson aux propriétés digestives et anti-inflammatoires est un excellent complément pour perdre du poids sans suivre un régime stricte.

    Ses composants diminuent l’absorption des graisses tout en activant le métabolisme pour augmenter la dépense énergétique.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 cuillère à café de thé vert (5 g)
    • 1/2 cuillère à café de gingembre râpé (2 g)
    • Le jus d’1/2 citron

    Préparation

    • Portez à ébullition une tasse d’eau, ajoutez le thé vert, le gingembre et le jus du demi-citron.
    • Couvrez la boisson et laissez-la reposer quelques minutes.
    • Filtrez le liquide et servez-le.

    Méthode de consommation

    • Consommez la boisson à jeun et si vous l’appréciez, buvez-en une autre en milieu d’après-midi.

    Consommez-vous du gingembre et du citron dans votre alimentation ? Si vous ne le faites pas encore, motivez-vous à préparer ces recettes simples et vérifiez par vous-même à quel point elles favorisent votre bien-être et votre perte de poids.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Apprenez à différencier 7 types de douleurs

    provoquées par les émotions

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    De nombreuses douleurs pourraient disparaître si nous commencions à écouter un peu plus attentivement notre monde intérieur et nos émotions en passant plus de temps à les gérer.
     

    Les émotions ont un grand pouvoir dans notre organisme. D’ailleurs, si nous ne les exprimons pas au bon moment, elles se transforment en douleurs émotionnelles qui peuvent devenir chroniques.

    Les douleurs chroniques les plus fréquentes affectent les zones suivantes :

    • Le cou
    • Le dos
    • La tête

    En outre, nous pouvons souffrir de bruxisme, de tachycardies et d’ulcères ou autres problèmes associés à l’estomac.

    Il existe différentes études qui prouvent la relation entre les problèmes émotionnels et la santé physique. Ainsi, un lien a été trouvé entre la douleur chronique et le stress ou les traumatismes non résolus.

    Il est important de connaître notre intérieur, afin de pouvoir faire face à ces émotions et ne pas les dissimuler avec des médicaments.

    Vous devez savoir quels problèmes émotionnels provoquent les douleurs physiques.

    Vous y parviendrez en vous connectant à votre véritable identité et à votre moi profond.

    7 types de douleurs émotionnelles

    1. Les maux de dents

    Cela se produit quand vous ne vous sentez pas à l’aise avec une situation, ou que vous ne pouvez pas en trouver la solution.

    Vous ressentez une pression, un malaise et votre état émotionnel peut augmenter cette douleur.

    • Laissez l’énergie circuler et ne luttez pas contre la douleur. Tout passe, tout se transforme.

    2. Les maux de tête

    Pourquoi souffrons-nous de maux de tête ?

    Les maux de tête peuvent provenir du stress, mais aussi du fait de ne pas exprimer vos émotions.

    • Vous devriez prendre du temps pour faire le vide dans votre tête et lâcher prise pour que les choses évoluent. Se reposer un moment ou marcher peut être une bonne option.

    3. Les douleurs du cou et des cervicales

    Les douleurs du cou apparaissent lorsque vous gardez des rancunes, de la colère … C’est pourquoi vous ressentez de la raideur.

    • Il est important de rechercher le pardon, soit envers vous-même soit envers d’autres personnes.

    Il peut également apparaître lorsque vous avez du mal à communiquer ou à être écouté-e. Il est étroitement lié aux craintes et au manque de pardon et à l’acceptation de soi-même.

    4. Les douleurs dans les épaules

    Vous ressentez une lourde charge comme un sac à dos que vous portez sur vos épaules partout, vous portez vos problèmes et ceux des autres.

    Rappelez-vous que vous ne pouvez pas transporter le monde entier sur vos épaules. Laissez chacun-e prendre en charge ses propres problèmes.

    Il est essentiel que vous en pensiez un peu à vous car c’est la seule façon de minimiser ce fardeau.

    5. Les douleurs d’estomac

    Cela se produit lorsque vous êtes dans une situation inconfortable, vous avez du mal à digérer les événements qui se produisent dans votre vie.

    Il est possible que se produisent des événements que vous n’avez pas prévus et que vous n’êtes pas prêt-e à céder parce que vous n’acceptez pas bien les changements.

    • Il est essentiel d’accepter les autres et d’admettre qu’il existe différentes façons de concevoir la vie.
    • De cette façon, vous pouvez vous ouvrir, être plus tolérant-e et finalement plus heureux-se.

    6. Les douleurs dans le bas du dos

    Des douleurs lombaires peuvent apparaître si vous rencontrez des problèmes financiers qui vous provoquent beaucoup de stress.

    Elles peuvent aussi apparaître si vous sentez que vous êtes responsable d’autres personnes qui dépendent de vous.

    • Il se peut aussi que vous vous sentez seul-e, que vous n’êtes pas en mesure de déléguer vos obligations à d’autres personnes et c’est pourquoi vous ressentez davantage de poids.
    • Il est essentiel de savoir déléguer les responsabilités afin de ne pas tout porter soi-même et ainsi vivre plus libre d’obligations.

    7. Les douleurs dans les mains

    Les mains sont la façon dont nous devons nous connecter avec le monde.

    Si vous rencontrez des douleurs fréquentes, cela peut représenter quelque chose que vous voulez, mais vous avez du mal à atteindre.

    • Vous ne parvenez pas à atteindre ce but vous-même, ou vous pouvez vous sentir connecté-e à quelqu’un ou à quelque chose dont vous ne lâchez pas prise.
    • Il est important de lâcher prise et de laisser aller.

    Lecture recommandée pour guérir les douleurs émotionnelles

    1. Louise Hay

    Dans son livre, Vous pouvez guérir votre vie, elle parle de la façon dont les émotions mal gérées deviennent des maladies dont certaines peuvent être très sérieuses.

    Si vous écoutez votre corps et que vous apprenez à le comprendre, vous allez faire la paix avec vous-même.

    Ensuite, vous pourrez pardonner, aimer, remercier … Ainsi, toutes ces émotions négatives qui vous paralysent s’éloigneront de vous.

    2. Enric Corbera

    Dans ses livres, ses discussions et ses vidéos sur YouTube, il soutient que la clé de la guérison consiste à atteindre l’émotion cachée générée par le conflit et qui déclenche la maladie.

    L’auteur affirme que le moment où nous prenons conscience et réalisons quelle est l’émotion, survient la guérison.

    Il explique également qu’il est important de changer ses croyances irrationnelles et limitantes qui produisent une séparation entre le cerveau et le cœur : ce que je pense, ce que je ressens, ce que je fais.

    Ce type d’ouvrages peuvent être d’une grande aide pour ouvrir votre esprit et votre cœur à de nouveaux concepts.

    Rappelez-vous que l’important est d’être en bonne santé et heureux.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Découvrez les 6 bienfaits des pépins de papaye

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Saviez-vous que les pépins de papaye sont excellents pour prendre soin de la santé hépatique, rénale et intestinale ? Leurs enzymes et antioxydants favorisent la purification de ces organes.
     

    La papaye est un fruit tropical qui est devenu populaire dans le monde entier grâce à sa saveur exquise et sa forte valeur nutritionnelle. 

    Elle est souvent consommée bien mûre, car quand elle est verte, son goût n’est pas si agréable.

    Cependant, beaucoup de gens utilisent ses pépins comme une alternative naturelle et économique pour améliorer leur santé et prévenir des maladies.

    Si elle a longtemps été considérée comme un déchet, on sait aujourd’hui qu’elle concentre beaucoup de propriétés et de nutriments qui sont très bons pour l’organisme.

    Puisque l’on sait que beaucoup méconnaissent ses vertus, nous allons ici partager avec vous en détail les 6 principales.

    Découvrez-les !

    1. Ils améliorent la santé intestinale

    les pépins de papaye améliorent la santé intestinale

    Grâce à leur forte concentration en enzymes digestives et en anti-parasites, les pépins de papaye sont d’excellents compléments pour stimuler la santé intestinale.

    • Leur apport en carpaïne, un alcaloïde anti-helminthique, favorise l’expulsion des parasites qui prolifèrent dans l’intestin, et empêchent son infection.
    • De plus, ce sont des aliments organiques idéaux pour la flore microbienne car elle aide à maintenir le pH à des niveaux stables.

    Comment l’utiliser ?

    • Meulez plusieurs pépins secs de papaye et mettez-les dans une tasse d’eau bouillante.
    • Laissez-les reposer pendant quelques minutes, ajoutez du miel et consommez la boisson 2 ou 3 fois par jour.

    2. Ils aident à détoxifier le foie

    Grâce à leur haute teneur en nutriments essentiels, ces pépins ont été utilisés dans la médecine orientale comme des agents de détoxification pour le foie.

    Leurs enzymes digestives, en plus de leurs composés antioxydants, aident à décomposer les toxines qui s’accumulent dans ses tissus.

    Ils sont également d’une grande aide pour le traitement de la cirrhose hépatique et les calculs.

    Comment les utiliser ?

    • Il faut consommer 5 pépins, frais ou secs, deux fois par jour pendant un mois.
    • Optionnellement, vous pouvez en ajouter dans les smoothies ou les jus de fruits.

    3. Ils protègent les reins

    les pépins de papaye protègent les reins

    Les patients qui ont des risques de souffrir de maladies rénales peuvent trouver un grand allié santé dans la consommation quotidienne de ces petits pépins.

    Leurs composés anti-inflammatoires et antioxydants contribuent à nettoyer les conduits urinaires et les reins. Ainsi, ils évitent l’apparition d’infections et de troubles comme l’insuffisance rénale.

    Comment les utiliser ?

    • Mâchez 6 ou 7 pépins de papaye, trois fois par jour.
    • Complétez cette consommation avec 6 ou 8 verres d’eau par jour.

    4. Ils luttent contre l’inflammation

    Même si cela semble incroyable, les pépins de papaye contiennent une forte concentration d’enzymes naturelles qui aident à contrôler l’inflammation des tissus du corps.

    La papaïne et la chymopapaïne agissent sur les agents qui provoquent l’inflammation, et aident donc à diminuer la sévérité des troubles tels que :

    • L’arthrite rhumatoïde
    • La goutte
    • L’asthme
    • L’ostéoarthrite

    5. Ils aident à perdre du poids

    les pépins de papaye aident à perdre du poids

    Cet aliment est d’une grande aide pour les personnes qui essaient de lutter contre l’excès de poids.

    Ses composés détoxifiants et digestifs favorisent la décomposition des graisses qui se déposent dans l’organisme. De plus, ils optimisent le fonctionnement du métabolisme.

    Ils augmentent aussi la capacité du corps à éviter l’accumulation de sucres, ce qui est clé pour contrôler le surpoids.

    Comment les utiliser ?

    • Écrasez plusieurs graines de papaye sèches et mélangez-les avec un verre d’eau tiède.
    • Consommez la boisson à jeun, tous les jours.

    6. Ils préviennent les infections de l’estomac

    Grâce à leur haute teneur en composés antibiotiques et anti-inflammatoires, ces pépins sont une solution naturelle contre les infections qui affectent l’estomac.

    Leurs actifs naturels luttent efficacement contre les micro-organismes nocifs comme la salmonelle et le staphylocoque.

    De plus, leurs propriétés réduisent l’inflammation abdominale et facilitent l’élimination des déchets et des gaz.

    Comment les utiliser ?

    • Prenez 5 pépins de papaye, mettez-les à sécher et transformez-les en poudre à l’aide d’un moulin.
    • Ensuite, préparez une infusion de fleurs de camomille, et mélangez-les avec la poudre des graines.
    • Laissez reposer jusqu’à qu’elle atteigne une température apte à la consommation, et ingérez.
    • Répétez le traitement 2 ou 3 fois par jour, jusqu’au contrôle de symptômes.

    Comme vous le voyez, loin d’être des déchets, les pépins de papaye sont d’un grand soutien pour améliorer la santé et réduire les symptômes de certaines maladies.

    Motivez-vous pour les utiliser quand vous souffrez de ces problèmes !

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les meilleures infusions pour lutter

    contre les 13 maux les plus courants du quotidien

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    La menthe est l'une des meilleures infusions pour traiter de multiples affections, car elle soulage la congestion, la fièvre et même l'accumulation de graisses.
     

    Découvrez quelles sont les meilleures infusions médicinales pour traiter les légers troubles du quotidien, comme les maux de tête, les gênes digestives, les symptômes de la grippe, les douleurs menstruelles, l’insomnie, le manque d’énergie ou l’anxiété.

    Voici des remèdes simples, naturels et très efficaces pour stimuler les propriétés curatives naturelles de notre organisme sans avoir besoin de prendre des médicaments.

    Les meilleurs infusions pour chaque trouble

    1. Le mal de tête

    Le mal de tête est un trouble très inconfortable que nous ne devons pas supporter trop longtemps ou souvent, car il peut être nocif pour la santé.

    Si vous voulez éviter les analgésiques, vous pouvez recourir, en premier lieu, à une infusion médicinale avec une ou plusieurs de ces plantes :

    • Le curcuma : le curcuma a des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques très puissantes.
    • La violette : Cette plante contient de l’acide salicylique, le composant analgésique des médicaments tels que l’aspirine.
    • Le pissenlit : Il nettoie le sang des toxines qui entraînent le mal de tête.
    • La menthe : Elle soulage la congestion et la chaleur dans la tête.

    2. La mauvaise digestion

    Les meilleures infusions digestives sont élaborées avec les plantes médicinales suivantes :

    • La menthe  : C’est l’une des meilleures plantes pour favoriser la digestion et lutter contre les gaz.
    • Le gingembre : Il stimule les jus gastriques et prévient l’acidité.
    • La mélisse : Elle calme les nerfs qui affectent l’estomac.
    • Le cumin : Que ce soit la graine ou la poudre, il est idéal pour éliminer les gaz.

    infusion au citron pour lutter contre la mauvaise digestion

    3. Les nausées

    Pour éviter les nausées, qu’elles soient provoquées par les voyages, les problèmes de tension ou pendant la grossesse, on peut prendre du gingembre.

    C’est l’une des meilleures infusions pour soulager cette gêne et elle a aussi des propriétés digestives et stimulantes.

    Vous pouvez vous préparer une infusion chaude ou froide, la sucrer avec du miel d’abeille et la consommer à petites gorgées.

    4. Les symptômes du rhume et de la grippe

    Face aux premiers symptômes du rhume ou de la grippe, comme la fièvre, la toux ou les mucosités, préparez une bonne quantité d’infusion avec les plantes médicinales suivantes :

    • Le thym et l’eucalyptus : Antiseptiques.
    • La menthe : Elle fait baisser la fièvre.
    • Le gingembre : Il favorise la transpiration et baisse aussi la fièvre.
    • Le plantain : Il adoucit les voies buccales.
    • Le piment de Cayenne : Une pincée de ce piment ouvre les bronches.

    Sucrez avec du miel d’abeille, qui est un antibiotique naturel.

    5. La constipation

    Si vous souffrez de constipation ponctuelle, vous pouvez prendre une infusion de séné, qui a un fort pouvoir laxatif.

    Mais, s’il s’agit de constipation chronique, mieux vaut éviter ces laxatifs car même s’ils sont naturels, ils ont des effets irritants.

    Pour résoudre la constipation de manière définitive, il faut impérativement en découvrir la cause.

    Pour améliorer la fonction de l’intestin, il faut prendre des infusions à base de pissenlit et de graines de lin, sucrées avec du miel d’acacia.

    6. La diarrhée

    Pour stopper la diarrhée ponctuelle, on peut recourir à des plantes aux propriétés astringentes comme, par exemple, le thé vert ou la potentille dressée (ou tormentille) et la sucrer avec du miel.

    Il est fondamental de boire beaucoup de liquides dans ces cas pour éviter la déshydratation.

    7. Le mal de gorge

    Pour le mal de gorge, vous avez besoin d’une infusion qui associe les effets guérisseurs de plusieurs ingrédients :

    • Le gingembre : Il apporte de la chaleur à la gorge.
    • Le plantain : Il adoucit les voies buccales.
    • Le curcuma : Il est anti-inflammatoire et analgésique.
    • Le citron : Il est antiseptique.
    • Le miel d’abeille : Il est antibiotique.

    8. Le manque d’énergie

    L’hypérique et la menthe, sucrés avec du miel d’abeille, forment une infusion excellente pour lutter contre le manque d’énergie.

    des infusions pour lutter contre les maux du quotidien

    9. L’anxiété, la nervosité ou le stress

    Pour calmer ses nerfs, on peut se préparer une infusion à base de mélisse, de lavande, de basilic et de peau d’orange, sucrée avec du miel de lavande.

    10. L’insomnie

    Pour améliorer son sommeil, les plantes relaxantes comme la passiflore, la valériane ou le tilleul sont idéales.

    11. Les douleurs menstruelles

    Pour les douleurs menstruelles récurrentes, mieux vaut recourir à un médecin. Mais en attendant, vous pouvez prendre une infusion à base de sauge, de fenouil, d’armoise et de camomille.

    12. La réduction de la libido

    Pour augmenter la libido naturellement, prenez une infusion stimulante et aphrodisiaque à base de gingembre, de poivre, de cannelle, d’anis étoilé et de cardamome, sucrée avec du miel d’abeille. Délicieux !

    13. Les lourdeurs dans les jambes

    Pour soulager les lourdeurs dans les jambes, préparez-vous une infusion circulatoire à base de romarin et de pissenlit. Si elles sont aussi gonflées, ajoutez de la prêle.

    femmes buvant une infusion pour lutter contre les jambes lourdes

    Comment les consommer ?

    Si vous voulez traiter un trouble en particulier, vous devez consommer deux ou trois infusions par jour pour que le traitement soit rapide et efficace. Vous pouvez faire une prise à jeun, une autre au milieu de la matinée et une dernière au milieu de l’après-midi.

    Il y a des exceptions, si vous devez les prendre pour quelque chose de spécifique, comme par exemple :

    • Après avoir mangé pour améliorer les digestions lourdes
    • Avant de vous coucher pour lutter contre l’insomnie

    Ces infusions sont pensées pour le traitement ponctuel de troubles légers.Pour les cas chroniques ou qui durent plus d’une semaine, il faudra consulter un médecin.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 aliments qui vous aident à renforcer les fonctions cérébrales

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Si nous souhaitons obtenir davantage de lycopène pour prendre soin de nos fonctions cérébrales et éviter les dommages prématurés des tissus, il est bon de consommer la tomate cuisinée.

    Le cerveau est un organe délicat qui se trouve sur la partie antérieure et supérieure de la cavité crânienne et qui constitue la partie la plus volumineuse de l’encéphale.

    C’est l’axe de contrôle de tout le corps car, avec le système nerveux, il se charge des fonctions cognitives et d’une série de processus vitaux qui interfèrent dans le travail d’autres organes.

    Toutefois, il n’est pas exempt de développer des maladies et, de fait, avec le passage des années il peut se détériorer à cause des changements dus à la vieillesse.

    De plus, comme il souffre des conséquences des toxines et des radicaux libres, son activité cellulaire peut être compromise et ses tissus affectés.

    C’est pourquoi il est fondamental de garder un style de vie sain, et d’adopter des habitudes qui renforcent ses fonctions et surtout, de consommer des aliments qui lui apportent les nutriments qu’il demande pour travailler dans de bonnes conditions.

    A cette occasion nous souhaitons vous donner 7 bonnes options afin que vous n’hésitiez pas à les ajouter à votre alimentation quotidienne, surtout si vous ressentez une fatigue mentale ou des difficultés à mémoriser.

    Découvrez-les !

    1. Brocoli

    Le brocoli est l’un des super aliments qui améliorent l’activité cérébrale, non seulement parce qu’il apporte une bonne dose d’antioxydants, mais également parce qu’il la protège face au stress cellulaire.

    • Ses vitamines et minéraux stimulent la croissance de nouvelles cellules cérébrales et renforcent les connexions neuronales pour diminuer le risque de démence et de problèmes de mémoire.
    • Il contient une quantité important de choline, un nutriment qui protège les membranes de cet organe tout en améliorant ses fonctions et habilités.

    2. Noix

    Célèbres pour leur délicieuse saveur et leur versatilité, les noix sont une source de nutriments essentiels qui protègent les tissus délicats du cerveau.

    • Elles contiennent des acides gras oméga 3, dont la synthèse améliore la circulation et diminue l’inflammation pour une oxygénation optimale des cellules.
    • Ses apports en vitamines B et E, en plus du magnésium, diminuent le risque de détérioration cognitive et favorisent le fonctionnement du système nerveux pour équilibrer l’activité des neurotransmetteurs.

    3. Curcuma

    La curcumine, le composé actif du curcuma, agit comme un puissant antioxydant et anti-inflammatoire, capable de protéger les cellules cérébrales pour diminuer le risque de développement des pathologies chroniques comme l’Alzheimer.

    Cette épice populaire renforce le fonctionnement cérébral et, comme elle améliore la circulation, elle est idéale pour améliorer le transport des nutriments ainsi que l’oxygène.

    D’autre part, ses vitamines et minéraux participent à la sécrétion de certaines hormones qui favorisent le bien-être et diminuent le stress et les autres déséquilibres émotionnels.

    4. Tomates

    La tomate est l’un des légumes les plus recommandés pour protéger et renforcer les fonctions cérébrales, car ses antioxydants freinent les dommages cellulaires provoqués par les radicaux libres de l’environnement.

    Elle apporte une substance connue sous le nom de lycopène qui aide à superposer les cellules pour éviter les dommages prématurés des tissus.

    Ce même composant végétal stimule la mémoire et augmente la capacité à résoudre les problèmes quotidiens.

    5. Courge

    Bien que de nombreuses personnes ne se sont pas donné l’opportunité d’ajouter la courge à leur alimentation, il est bon de savoir qu’il s’agit d’un aliment riche en nutriments qui apportent de nombreux bienfaits à la santé cognitive.

    Elle contient de l’acide folique, de la vitamine E et des acides gras essentiels qui aident à prévenir la contraction du cerveau et les dommages du système nerveux.

    Ses propriétés contrôlent l’inflammation et renforcent les processus chargés de transmettre l’information par les cellules nerveuses.

    6. Epinards

    Recommandés dans la prévention d’une large variété de maladies, les épinards sont un aliment très complet qui peut renforcer la conductivité électrique du cerveau et les fonctions du système nerveux.

    Ses apports en potassium facilitent le contrôle de l’inflammation et, grâce à cela, ils améliorent la mémoire et les processus qui libèrent les neurotransmetteurs cérébraux.

    Ils contiennent également des quantités importantes d’acides folique, de vitamine E et de magnésium, tous nécessaires au renforcement des membranes cellulaires et à la prévention de la démence.

    7. Banane

    La banane est l’un des aliments énergétiques qui peut aider à améliorer les fonctions cérébrales afin d’avoir un rendement mental optimal pendant les activités de la journée.

    C’est une source intéressante de vitamines, minéraux et fibres naturelles qui optimisent la mémoire tout en protégeant les cellules.

    Ses apports en vitamines B et C stimulent la production naturelle de sérotonine et de dopamine, deux neurotransmetteurs associés au bien-être et à la concentration.

    Prêt à les ajouter à votre alimentation ? Motivez-vous à intégrer ces aliments à votre régime alimentaire quotidien et apportez à votre cerveau de nombreux nutriments pour le garder fort et sain.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ce qui arriverait si vous remplaciez toutes les boissons par de l’eau

     

     

     

     

     

     

    Nous savons tous le mal que les boissons autres que l’eau peuvent nous causer, mais que se passerait-il si nous les remplacions complètement par de l’eau? Chris Bailey, un blogueur et conférencier populaire, a mené des recherches pendant un mois, que nous avons décidé de résumer pour vous sous forme illustrée.

     

     

    Illustré par Diana Galieva

     

     

     

     

     

    Sources :
    alifeofproductivity.com
    brightside.me

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Jus naturel pour nettoyer les intestins et le côlon

     

     

     

     

     

     

     

    Si vous avez lu l’article La mort commence dans le côlon, vous savez à quel point il est important de prendre soin de ses intestins et de son côlon pour éviter les maladies.

     

    Ce jus naturel, en plus d’avoir très bon goût, permet de nettoyer les intestins et le côlon des toxines accumulées et ainsi d’améliorer votre santé.

    Vous aurez besoin de:

    • 1 demi ananas
    • Le jus d’une orange
    • 1 pomme
    • 1 demi concombre
    • 1 feuille d’aloe vera
    • de l’eau

    L’ananas est riche en fibre et est donc très indiqué pour nettoyer les intestins. Il est également très riche en vitamine C et donnera du goût à notre jus.

    Le concombre est un bon allié minceur, il est riche en vitamine C et aide à éliminer les graisses.

    Les pommes sont abondantes en pectine, surtout les pommes vertes (peau et pépins). La pectine régule le transit intestinal, absorbe les métaux lourds et favorise leur élimination, et aide à mincir car c’est un coup faim naturel et efficace.

    L’aloé vera aide à traiter les inflammations, c’est un laxatif naturel, et elle combat le mauvais cholestérol.

    Préparation:

    1. Nettoyez les ingrédients
    2. Pelez l’ananas et coupez-le en morceaux
    3. Coupez le concombre en morceaux
    4. Otez le coeur de la pomme et coupez-la en morceaux
    5. Coupez l’aloé vera pour récupérer le gel
    6. Mettez tous les ingrédients dans le blender
    7. Ajoutez de l’eau et mixez bien le tout
    8. Ajoutez ensuite le jus d’une orange

    Buvez ce jus une fois par semaine sur un estomac vide.

     

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Voilà ce qui arrive à votre coeur quand vous buvez

    des boissons énergisantes

     

     

     

     

     

    Les boissons énergisantes contiennent de la caféine et un cocktail de stimulants, d’édulcorants et d’autres additifs artificiels. Ce mélange est toxique et peut causer des ravages à votre système cardio-vasculaire, voire même provoquer une crise cardiaque.

     

    Il suffit de demander à la famille de Cory Terry, un père de Brooklyn, âgé de 33 ans qui est mort d’une crise cardiaque après avoir bu un Red Bull, l’une des boissons « énergisantes » les plus populaires au monde. Selon Patricia Terry, la mère de Cory, il était actif, non-fumeur et buvait régulièrement du Red Bull.

    « Il buvait ce truc tout le temps. Il disait que ça le boostait », confirme sa mère Patricia dans le New York Daily News.

    Est-ce que le Red Bull peut provoquer des crises cardiaques ?

    Une étude publiée dans Mayo Clinic Proceedings a révélé que le Red Bull et les boissons énergisantes similaires pourraient se révéler dangereuses pour les personnes qui ont des troubles cardio-vasculaires, et pourraient aussi causer les mêmes symptômes à des personnes en bonne santé.

    Un essai clinique a consisté à donner à 15 participants en bonne santé deux canettes (500 ml) par jour de boisson énergisante identique au Red Bull en termes d’ingrédients pendant une semaine.

    Les chercheurs ont constaté que la pression artérielle des participants a augmenté de 8% à peine quatre heures après la première prise, et de 10% à la fin de la semaine. Ils ont également constaté que le rythme cardiaque des participants a augmenté de 8% le premier jour et de 11% à la fin de la semaine.

    Ces deux facteurs sont associés à un risque accru de crise cardiaque. L’hypertension artérielle peut également endommager les artères et provoquer des caillots sanguins.

    Les ingrédients du Red Bull

    En plus des tonnes de sucre et de la gazéification, les principaux ingrédients du Red Bull sont la caféine, la taurine, le D-glucuronolactone, ainsi que plusieurs vitamines du groupe B.

    Les quantités de taurine et de D-glucuronolactone sont importantes. Chaque canette apporte respectivement 2 et 500 fois les doses journalières que l’on absorbe par notre alimentation, soit l’équivalent de six mois de consommation pour la D-glucuronolactone !

    La taurine et le D-glucuronolactone ont des effets neuro-comportementaux: hyperactivité, peur, hypersensibilité aux bruits et automutilation observées chez la souris. Ils sont également nocifs pour les reins.

    La caféine, surtout absorbée en grande quantité, provoque de l’anxiété, de la nervosité et de la tachycardie.

    Les dangereux effets secondaires du Red Bull

    Une autre étude publiée dans la même revue a examiné l’effet que le Red Bull avait sur des personnes pendant et après l’entraînement. L’étude se composait de 13 participants. Les chercheurs leurs ont fait faire des exercices épuisants trois fois par jour. Avant chaque séance d’entrainement, les participants buvaient soit du Red Bull, une boisson similaire mais sans taurine, ou un placebo sans stimulants.

    Les chercheurs ont constaté que seul le Red Bull avait un effet sur le débit systolique, qui est le volume de sang que le cœur éjecte à chaque contraction. Cela montre que la combinaison des stimulants présents dans le Red Bull ont des répercussions importantes sur le système cardio-vasculaire, effets qui ont été associés à un risque accru de crises cardiaques.

    En conclusion, ces études montrent essentiellement ce que la plupart des gens savent déjà: le Red Bull et les boissons énergisantes ne sont PAS bonnes pour votre coeur.

    Si vous avez besoin d’un petit remontant, tenez-vous en au thé et évitez les cocktails chimiques que les entreprises de boissons énergisantes vendent. Ou consommez du mélange étudiant, composé d’oléagineux et de raisins secs, pour un regain d’énergie instantané.

     

     

     

     

     

    Sources :
    theheartysoul.com
    www.onmeda.fr
    mangermediterraneen.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Pourquoi devez-vous éviter les farines raffinées ?

    Découvrez leurs 7 effets négatifs

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    En ayant éliminé leur apport en fibres et en nutriments essentiels dans le processus de raffinage, la consommation de ces farines peut provoquer des inflammations et des épisodes de constipation et d’indigestion.

    La consommation de farines raffinées est très fréquente dans le monde et, malgré les mises en garde sur leurs effets négatifs, de nombreuses personnes continuent de les inclure quotidiennement dans leur alimentation.

    Bien qu’il s’agisse d’un produit qui a fait partie de l’alimentation humaine depuis des centaines d’années, l’on sait aujourd’hui que les processus auxquels elles sont soumises réduisent de manière notable leur qualité nutritionnelle.

    Le plus préoccupant c’est que leur consommation paraît inévitable, car en plus d’être vendues seules, c’est l’un des ingrédients principaux de dizaines de produits vendus sur le marché.

    C’est pourquoi il est primordial de connaître les réactions qu’elles causent sur votre corps et pourquoi il est nécessaire d’en limiter au maximum leur consommation.

    Découvrez-les !

    1. Elles provoquent un déséquilibre acido-alcalin

    La consommation habituelle de farines raffinées entraîne des effets négatifs sur le pH du corps, car elles altèrent l’équilibre acido-alcalin qui régule diverses fonctions du corps.

    Un organisme sain a un pH de 7,4 et avoir consommé ce type d’aliments, le niveau d’acidité augmente de manière alarmante.

    • En conséquence, le corps a des difficultés à maintenir les bons niveaux de calcium et c’est la raison pour laquelle la santé des os est compromise.
    • De plus, elles ont également un impact négatif sur le système immunitaire et la santé métabolique.

    2. Elles élèvent les niveaux de sucre dans le sang

    Au contraire de ce que de nombreuses personnes peuvent penser, la consommation de sucre raffiné n’est pas la seule cause des hauts niveaux de glucose dans le sang.

    • La forte concentration en hydrates de carbone contenus dans les farines blanches influent fortement sur le développement de ce problème.
    • L’amylopectine, l’un de ses hydrates de carbone, se transforme facilement en sucre dans le sang et augmente ainsi le risque de diabète.

    3. Elles nous font prendre du poids

    Consommer beaucoup d’aliments à base de farines raffinées est l’un des principaux obstacles sur le chemin des personnes souhaitant perdre du poids.

    Si une petite portion par semaine ne représente pas tant de risque, en manger tous les jours affecte les fonctions métaboliques qui aident à combattre l’excès de poids.

    • Cela est dû à leur forte teneur en hydrates de carbone qui, en plus d’augmenter les niveaux de glucose, augmente la tendance à accumuler du gras.
    • En plus de cela, leur consommation génère de l’anxiété et crée ainsi le désir de continuer d’en manger en grandes quantités.

    4. Elles affectent la santé intestinale

    A la différence des farines intégrales, les raffinées manquent de fibres et de nutriments essentiels qui garantissent une digestion optimale.

    Comme 80 % de leur fibre diététique disparaît, leur consommation affecte les processus inflammatoires du corps tout en interférant dans la décomposition des aliments.

    • En conséquence, la flore microbienne de l’intestin s’altère et les épisodes de constipation chronique et d’ingestion augmentent.

    5. Elles provoquent de l’inflammation

    Les personnes chez qui l’on diagnostique des maladies inflammatoires doivent éviter au maximum la consommation de ce type d’aliments, car leurs composants raffinés augmentent les niveaux d’inflammation des tissus.

    • Cela est dû aux déséquilibres causés par le glucose dans le sang qui, à son tour, affecte les fonctions qui transforment les protéines en source d’énergie.
    • Leur consommation provoque une réaction chimique connue sous le nom de glycation, c’est-à-dire un processus inflammatoire lié aux maladies chroniques comme l’arthrite et les problèmes de cœur.

    6. Augmentent le risque de souffrir d’allergies et d’intolérances

    Le blé est l’un des principaux éléments déclencheurs d’allergies et d’intolérances alimentaires dues à sa forte teneur en gluten.

    Cette protéine, présente dans de nombreuses céréales, est difficile à digérer dans le corps et peut provoquer une réponse inflammatoire qui affecte de nombreux aspects de la santé.

    7. Elles provoquent la dépression

    Les hydrates de carbone contenus dans ces aliments ont été signalés comme les responsables de leurs effets négatifs sur la santé émotionnelle.

    Ce nutriment, difficile à digérer, altère la chimie du cerveau et augmente la sensation de fatigue chronique et d’insomnie.

    Si l’on peut penser qu’il est énergétique, il affecte en réalité l’état physique et mental et diminue notre productivité.

    A quelle fréquence consommez-vous cet aliment ? Si vous venez de vous rendre compte que vous en consommez très souvent, commencez à en limiter sa consommation.

    Essayez d’éviter les produits qui en contiennent et remplacez-les par des alternatives plus saines.

    Bien que nous soyons habitués à utiliser ces farines dans les recettes, il existe en réalité de nombreuses options intéressantes qui nous permettent de profiter sans mettre la santé en danger.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 ingrédients et additifs à bannir de votre alimentation

     

     

     

     

     

    Certains additifs alimentaires sont pires que d’autres. Voici une liste des principaux additifs alimentaires à éviter:

     

    1. Acesulfame K (E950)

    Notamment soupçonné d’être cancérigène pour l’homme, suite à des cancers observés en tests animaliers. L’association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse (ARTAC, France) le classe parmi les additifs alimentaires probablement cancérigènes.

    Il aurait été déclaré inoffensif par des études lacunaires et majoritairement réalisées par le producteur même de l’édulcorant, SA Hoechst. D’aucuns continuent à le qualifier comme sans danger. (1)

    On le trouve dans les sodas, jus de fruits, sirops, boissons lactées, bonbons, pâtisseries, desserts, plats préparés, sauces…

    2. Sirop de glucose fructose

    C’est un édulcorant transformé à partir d’amidon de maïs. Il est essentiellement composé de glucose. Entre autres, le sirop de maïs est associé au diabète et à l’obésité. (2)

    On le trouve dans les pâtisseries industrielles, biscuits aux fruits, sirops, confitures, sodas, sauces, charcuterie…

    3. Farine raffinée

    Après avoir enlevé toutes les couches et les éléments nutritifs du grain, la farine est protégée et blanchie avec du dioxyde de chlore. Elle est à nouveau blanchie avec de la craie, de l’alun et du carbonate d’ammonium pour qu’elle soit plus attrayante aux yeux du consommateur. L’isosorbide est ajouté à la fin ainsi que le bromate de potassium qui est un oxydant très puissant dangereux pour les cellules. Le bromate est considéré comme un cancérigène de groupe 2B (= cancérogénicité possible pour l’homme) par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Le bromate de potassium a été interdit dans la plupart des pays développés en 1994, notamment dans l’Union européenne ainsi qu’au Royaume-Uni et au Canada.

    L’ alloxane que contient la farine blanche rend le pain moelleux et frais. Les études montrent que l’alloxane détruit les cellules bêta du pancréas. La nocivité de l’alloxane sur le pancréas est si grave que « Natural Medicine » le désigne comme « une toxine bêta-cellulaire puissante. » Tout en sachant que l’alloxane est toxique pour votre corps, la FDA permet encore certaines entreprises à l’utiliser lors du traitement des aliments que nous consommons. Heureusement, des études ont montré que les effets nocifs de l’alloxane peuvent être inversés avec la vitamine E. Selon le Dr. Gary Null, la vitamine E a efficacement protégé des rats de laboratoire contre les effets nocifs de l’alloxane administré. (3)

    On la trouve dans les pâtisseries et biscuits industriels, pain blanc, pain de mie…

    4. Benzoate de sodium (E211)

    L’effet secondaire le plus couramment rapporté est d’ordre allergique : asthme, urticaire, symptômes cutanéo-muqueux et respiratoires sur des personnes sensibles, allergiques ou intolérantes aux salicylates.

    C’est une source d’hyperactivité chez les enfants (symptômes classiques: ne tient pas en place, déficits de l’attention, des résultats scolaires, voire de la sociabilité), la DJA serait facilement dépassée chez les enfants en bas âge et l’association avec des colorants est soupçonnée d’amplifier les symptômes.

    C’est un additif réactif, notamment avec la vitamine C ou acide ascorbique, le bisulfite de sodium E222, l’acide sorbique E200, le colorant tartrazine E102, …

    C’est aussi un :
    Cancérigène potentiel : seul, et associé à la vitamine C par formation de petites quantités de benzène.
    Mutagène in vitro sur des cellules humaines, activité clastogène.
    Abaisseur du taux de glycine (l’acide benzoïque est conjugué à la glycine dans le foie et excrété comme acide hippurique dans l’urine), influence possible sur la croissance.
    Neurotoxique potentiel, contient des résidus de substances organochlorées neurotoxiques. (45)

    On le trouve dans les tartes industrielles, confitures, sodas…

    5. Colorants artificiels (E1**)

    Selon l’académie américaine des pédiatres, le trouble de déficit de l’attention et l’hyperactivité ont été officiellement liés à la consommation de colorants alimentaires artificiels. (6)

    On les trouve dans les bonbons, margarine, fromage, confitures, desserts, boissons…

    6. Nitrate de sodium (E251)

    Très toxique

    Cancer : Les nitrates et les nitrites sont classés probablement cancérigènes au CIRC, et certainement cancérigènes à l’ARTAC. Dans l’organisme ou déjà lors de la cuisson, les nitrates forment des nitrites qui forment à leur tour des nitrosamines cancérigènes.

    Cyanoses : A doses conséquentes ou moindres mais prolongées, les nitrites produits par les nitrates empêchent le transport de l’oxygène dans le sang avec un risque de méthémoglobinémie. Attention particulière aux enfants qui sont plus sensibles que les adultes, on connait aussi le risque de la maladie bleue du nourrisson.

    Toxique multiple : La littérature scientifique compilée par le RTECS américain rapporte divers effets secondaires cancérigènes, toxiques, reprotoxiques et mutagènes en laboratoire.

    L’ingestion de doses conséquentes peut inhiber le fonctionnement de la glande thyroïde et – en référence au nitrate de potassium E252 – provoquer de violentes gastroentérites, des nausées, des vomissements, des vertiges, des maux de tête, de la faiblesse musculaire, de l’arythmie cardiaque.
    L’ingestion prolongée de quantités plus faibles peut produire des néphrites, de l’anémie, de l’amnésie, détruire des vitamines, provoquer de l’hyperactivité, …
    Les réactions histaminiques sont favorisées (l’histamine est un médiateur chimique de l’allergie).

    Population très sensible : les enfants, les nouveaux nés, les femmes enceintes, les vieilles personnes, les adultes à l’acidité gastrique réduite , les personnes affectées par des lésions ou des troubles gastriques, entre autres échantillons (…). (7)

    On le trouve dans les charcuteries industrielles, viandes traitées, fromages…

    7. Glutamate monosodique (E621)

    Le glutamate fait partie des additifs les plus contestés. Tandis que les partisans sont persuadés du caractère complètement inoffensif de cet additif, même en grande quantité, d’autres scientifiques voient par contre de graves risques, surtout pour le cerveau, où le glutamate compte parmi les médiateurs chimiques les plus importants.

    En concentrations excessives, le glutamate déclenche un processus dit d’excitotoxicité, délétère, voire mortel pour les neurones [21a], il existe des doutes sur les effets à long terme des doses faibles à modérées et des craintes supplémentaires quant à la vulnérabilité des enfants.

    On le soupçonne depuis longtemps de jouer un rôle dans le développement de maladies neurodégénératives provoquant la destruction des cellules nerveuses, comme par exemple la maladie d’Alzheimer, de Parkinson, de Huntington, de la sclérose en plaques ou de la sclérose latérale amyotrophique (SLA). … Lire la suite

    On le trouve dans les soupe industrielles, chips aromatisées, plats préparés, bouillons…

    8. Aspartame (E951)

    Ce composé chimique fait partie, avec les glutamates industriels (E621) des additifs les plus contestés. Il est fréquemment présenté comme un poison lent aux nombreux effets adverses [ndr.]. A éviter chez la femme enceinte et l’enfant.

    Les effets secondaires les plus récurrents concernent la dérégulation du poids, la formation de différentes formes de cancer et l’effet sur le cerveau. Selon l’Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse (ARTAC, France), c’est un cancérigène certain.

    Une cause ou une amplification de désordres neuro-dégénératifs, émotionnels, de dépressions, sur des personnes sensibles. Maux de tête, insomnies, crises, font partie des effets neurologiques rencontrés.

    La consommation d’aspartame peut être à l’origine de dermatite allergique.

    Ce serait un édulcorant inefficace et dangereux chez le diabétique. D’après le Dr. Russel Blaylock « c’est un véritable non sens que de consommer de l’aspartame lorsque l’on est diabétique, en particulier du point de vue neurologique, cela ne fait qu’aggraver les choses ».

    A éviter en cas de phénylcétonurie (le seul effet secondaire reconnu officiellement).

    OGM : Une production à partir d’organismes génétiquement modifiés est possible. (8)

    On le trouve dans les boissons dites « light », gommes sans sucre, confiseries, médicaments…

    9. Gras trans

    En voulant couper les gras saturés de notre alimentation, on a encouragé la consommation de gras trans. Il fallait couper le beurre (gras naturellement saturés), alors on s’est mis à consommer de la margarine (gras trans). Ces fameux gras trans sont des huiles rendues solides par un procédé nommé hydrogénation découvert au 19e siècle. Ce processus a d’abord été appliqué aux huiles pour faire du savon. Au début du 20e siècle, grâce au chimiste Edwin Kayser, la compagnie Procter & Gamble a crée le fameux Crisco® à partir d’une huile connue pour sa toxicité: l’huile de coton.

    Ce nouveau produit, le shortening végétal, pénètre alors dans toutes les cuisines comme une alternative santé au suif ou gras animal utilisé à l’époque. Ce nouveau gras stable est poussé par une campagne de relation publique et de promotion sans précédent. Plus tard, plusieurs autres huiles seront stabilisées par le procédé d’hydrogénation, notamment l’huile de canola.

    Les huiles dénaturées par hydrogénation sont des agents inhibiteurs de plusieurs processus enzymatiques dans le corps. Elles augmentent l’inflammation, les mauvais lipides sanguins, la résistance à l’insuline, etc. On relie même leur consommation au cancer du sein invasif ainsi qu’aux cancers du côlon et de la prostate. Il nous a fallu environ 80 ans, comme société, pour admettre que les gras hydrogénés sont néfastes pour la santé. Et encore…

    Il faut aussi savoir que l’hydrogénation des gras peut survenir durant la cuisson. Les gras trans ne sont donc pas toujours ajoutés comme ingrédients. Par exemple, les fritures à haute température (chips et autres croustilles, frites, etc.) en contiennent, qu’ils soient mentionnés ou non sur l’étiquette. (9)

    On les trouve dans les biscuits, pâtisseries et viennoiseries industrielles, céréales, pains, pâtes feuilletées…

    10. Sulfites (E221 et E225)

    Les personnes très sensibles, allergiques, asthmatiques ou intolérantes aux sulfites sont exposées à divers symptômes cutanéo-muqueux et respiratoires comme de l’urticaire, de l’asthme, et plus rarement des anaphylaxies.

    L’innocuité cancérigène du dioxyde de soufre et des sulfites n’est pas établie, ils sont classés groupe 3 au Centre International de Recherches sur le Cancer, des effets reprotoxiques ont été observés (par inhalation avec souris, rats, lapins), ainsi que des effets mutagènes, seuls ou associés aux sorbates E200, 201, 202, 203.

    Ces additifs détruisent la vitamine B1, stimulent la prolifération de bactéries responsables de troubles intestinaux chroniques et inflammatoires [23], ils peuvent être hasardeux en cas de régime alimentaire déséquilibré, causer des irritations gastriques, troubles digestifs. Proscrire chez les malades du foie ou des reins, malades cardio-vasculaires, … (10)

    On les trouve dans les frites surgelées, fruits en conserve, vin…

     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 remèdes maison pour désintoxiquer le corps

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Le manque d’énergie, les mal-êtres constants et les changements dans votre corps peuvent être des symptômes de l’absorption de toxines que votre corps n’élimine pas.

    Il nous est tous déjà arrivé de nous sentir constamment mal, que ce soit des maux de tête, de la gastrite, des diarrhées, de la grippe ou des changements au niveau des cheveux et de la peau.

    Cela peut-être dû au fait que votre corps ne remplit pas à 100% sa fonction d’absorber les nutriments nécessaires ou qu’il absorbe des toxines provenant de la nourriture ou de l’environnement.

    Maintenir une alimentation ou un style de vie qui apporte de grandes quantités de produits toxiques à votre corps peut vous amener à souffrir de forts troubles de santé.

    Et ces toxines finissent par se déposer sur des zones comme les poumons, les reins, l’estomac, le colon et c’est la raison pour laquelle vous êtes malade la plupart du temps.

    Il existe des milliers de recettes et remèdes qui permettent de désintoxiquer l’organisme.

    Toutefois, il est important de commencer à avoir une alimentation qui vous permette de garder un corps sans toxines et qui, lorsque nous en consommons, nous aide à nous en débarrasser.

    Aliments qui désintoxiquent votre corps

    Comme nous l’avons dit, il est important d’avoir une alimentation qui aide à dépurer l’excès de toxines.

    Ceci nous permettra de nous sentir plus énergiques, plus actifs et évidemment, en meilleure santé.

    Voici une liste de quelques aliments qui, grâce à leur apport en antioxydants, aideront à désintoxiquer votre corps :

    • Betterave : également connue sous le nom de betabel, elle est excellente pour purifier le sang et le nourrir, comme elle le fait avec le foie. Ce légume se charge de le nettoyer pour améliorer son fonctionnement grâce à un mélange de composants naturels qui en font un aliment unique.
    • Citrons : idéals pour nettoyer le foie grâce à sa forte teneur en vitamine C. Son jus aide à filtrer les produits chimiques toxiques pour l’organisme.
    • Ail : il est excellent pour combattre les bactéries et les parasites intestinaux, de plus, il aide à nettoyer les voies respiratoires des muqueuses.
    • Pommes : Les pommes contiennent de hauts niveaux d’un type de fibres appelées pectine, qui est excellente pour éliminer les toxines, surtout des intestins et des voies digestives.
    • Baies : elles sont l’un des désintoxiquants les plus utilisés et les plus efficaces, car elles ont la fonction d’une aspirine naturelle qui aide à désenflammer et à diminuer la douleur. Elles ont des propriétés antibiotiques, ce qui les rend idéales pour combattre les bactéries, surtout des voies urinaires. Ainsi, elles aident à combattre la cystite et à prendre soin des reins.
    • Lin : contient beaucoup d’acides gras comme les oméga-3, excellents pour nettoyer le corps en général.

    La meilleure manière de consommer ces aliments est de manière naturelle, crus. Ainsi nous profiterons de tous leurs bienfaits; car à cause de leur cuisson, ils peuvent perdre certains nutriments ou voir leurs effets diminués.

    Comme vous connaissez maintenant certains des meilleurs aliments pour désintoxiquer votre corps, nous allons maintenant vous donner 5 remèdes, avec ces ingrédients et d’autres, idéaux pour désintoxiquer votre corps.

    Remèdes pour désintoxiquer

    1. Epinards et chou

    Ce mélange contient de hauts niveaux de vitamine A et E, qui en font un allié fabuleux pour prévenir le cancer.

    Il aide à éviter le vieillissement des cellules tout en étant une excellente source d’acide folique et de calcium.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’épinards (30 g)
    • 1 tasse de chou (70 g
    • Eau

    Préparation

    • Introduisez les ingrédients dans le mixeur et mixez pendant quelques minutes, jusqu’à obtenir un mélange homogène.
    • Si vous le désirez, vous pouvez ajouter de l’eau pour faciliter le mixage.
    • Buvez ce mélange 3 fois par semaine, de préférence à jeun.

    2. Pêche, fraise et poire

    La poire est connue pour contenir beaucoup d’eau, aussi s’agit-il d’une excellente source pour l’inclure dans votre alimentation si vous souhaitez perdre du poids.

    Ingrédients

    • 1 pêche
    • 1 poire
    • 1/2 tasse de fraises (75 g)
    • 1 tasse de lait (de préférence écrémé) (250 ml)

    Préparation

    • Mélangez et mixez tous les ingrédients jusqu’à ce que ce soit bien homogène et consommez cette boisson après un repas.

    3. Betterave, pomme et poire

    Ce mélange est parfait pour diminuer les maux de tête et augmenter les défenses du corps. Il est également riche en fibres, ce qui aide à éviter la constipation et les douleurs intestinales.

    Ingrédients

    • 1 tasse de betterave cuite (125 g)
    • 1 pomme
    • 1 poire
    • 1 tasse de jus de pomme (250 ml)
    • 2 cuillères à soupe de miel (50) (optionnel)

    Préparation

    • Ajoutez tous les ingrédients dans le mixeur et mixez.
    • Si vous souhaitez sucrer le mélange, vous pouvez ajouter une ou deux cuillères à soupe de miel.
    • Filtrez et buvez-en un verre au petit-déjeuner, 2 ou 3 fois par semaine.

    4. Cresson et concombre

    Quand il s’agit de chercher des remèdes désintoxiquants, autant le cresson que le concombre ont des effets dépuratifs sur l’organisme.

    Le cresson dépure le sang, les toxines et les graisses du foie, tandis que le concombre est diurétique.

    Ingrédients

    • 1 tasse de feuilles de cresson (34 g)
    • 1 concombre
    • Eau (optionnel)

    Préparation

    • Pelez le concombre, introduisez-le dans le mixeur et mixez-le avec le cresson.
    • Si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter un peu d’eau pour faciliter le mixage.
    • Buvez ce mélange quotidiennement à jeun pendant 2 semaines.

    5. Racine de chicorée

    La chicorée ou le pissenlit est une plante médicinale fortement bienfaitrice dont nous pouvons profiter autant des fleurs, que des feuilles et des racines.

    Dans ce cas nous utiliserons les racines.

    Ingrédients

    • 2 cuillères à soupe de racines de chicorée (20 g)
    • 2 tasses d’eau (500 ml)

    Préparation

    • Nettoyez bien les racines, introduisez-les dans une casserole avec l’eau et portez à ébullition.
    • Laissez cuire pendant quelques minutes.
    • Filtrez la préparation et laissez reposer 10 minutes.
    • Buvez-en 2 tasses par jour.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les innombrables utilisations de l’huile de coco :

    les simples, les étonnantes, et les carrément bizarres

     

     

     

     

     

    L’huile de noix de coco est un produit de base de l’alimentation et des soins de beauté depuis des millénaires. C’est un puissant destructeur de tous types de microbes, des virus aux bactéries en passant par les protozoaires, dont de nombreux peuvent être dangereux, et il fournit à votre organisme une graisse d’excellente qualité, essentielle à une santé optimale.

    La matière grasse de l’huile de coco est composée à 50% d’acide laurique, que l’on trouve rarement à l’état naturel. En fait, l’huile de coco est la substance naturelle qui contient le plus d’acide laurique.

    Votre corps convertit l’acide laurique en monolaurine, un monoglyceride dont il a été démontré qu’il était assez efficace pour combattre les staphylocoques et streptocoques résistants aux antibiotiques.

    Il a également des effets antifongiques et virucides contre certains virus tels que le VIH et l’herpès, la grippe, la varicelle, la bactérie Gram négatif, et des protozoaires tels que le giardia lamblia.

    L’huile de noix de coco est composée d’acides gras à chaine moyenne (MCFAs) qui sont faciles à digérer et traversent aisément les membranes cellulaires. Les MCFA sont immédiatement convertis en énergie par votre foie et non stockés sous forme de graisse. C’est en partie pourquoi je recommande l’huile de coco comme substitut idéal aux glucides non végétaux.

    L’huile de noix de coco est douce pour le système digestif et ne crée pas de pic d’insuline dans le circuit sanguin ; si vous avez besoin d’un « coup de fouet », vous pouvez donc en consommer une cuillerée tel quel ou l’ajouter à vos aliments.

    Pour en consommer davantage, vous pouvez ajouter de l’huile de coco dans votre thé ou votre café, comme édulcorant. Elle améliore également l’absorption des vitamines lipo-solubles, donc une cuillerée d’huile de coco prise avec vos vitamines quotidiennes peut en augmenter l’efficacité.

    Les bienfaits pour la santé de l’huile de coco

    Elle contribue à une bonne santé cardiaque

    Elle favorise le bon fonctionnement de la thyroïde

    Elle contribue à une fonction cérébrale saine

    Elle renforce votre système immunitaire

    Elle est un excellent « carburant » pour votre corps et favorise un métabolisme fort qui peut aider à perdre du poids

    Elle permet de garder une peau jeune et saine

    L’huile de coco peut remplacer des douzaines de produits de beauté et de soins corporels

    Un article paru dans Delicious Obsessions liste également pas moins de 122 utilisations créatives pour ce produit ménager de base, notamment 21 recettes de soins pour la peau à base d’huile de coco, à faire vous-même.

    Démaquillant : appliquez avec un coton humide. Essuyez avec un coton propre ou un gant de toilette humide.

    Nettoyant pour le visage : massez votre visage et votre cou avec une bonne cuillerée d’huile de coco. Rincez avec un gant humide et tapotez doucement pour sécher.

    Gommage pour le corps : mélangez de l’huile de coco et du sucre de canne bio à parts égales dans un bocal en verre. Utilisez ce gommage sur une peau sèche avant votre douche ou votre bain.

    Gommage pour le visage : à la place du sucre, mélangez l’huile de coco avec du bicarbonate de soude, ou des flocons d’avoine, ajoutez une pincée de cannelle, utilisez comme gommage doux pour le visage.

    Lotion de rasage : appliquez une fine couche d’huile de coco sur la partie à raser puis rasez normalement. L’acide laurique contenu dans l’huile de coco sert aussi d’antiseptique pour les coupures provoquées par le rasage.

    Hydratant pour le visage et le corps : vous pouvez l’utiliser seule ou l’ajouter à votre huile essentielle préférée (utilisez une huile essentielle d’excellente qualité qui soit sans danger pour une application topique).

    Soin pour les yeux : appliquez une fine couche d’huile de coco autour des yeux pour atténuer les rides et lutter contre l’affinement et le relâchement de la peau.

    Crème pour les cuticules : Massez simplement vos cuticules avec un peu d’huile de coco pour assouplir les zones sèches.

    Déodorant : appliquer un peu d’huile de coco directement sur les aisselles peut éviter l’apparition d’odeurs, grâce à ses propriétés antibactériennes. Vous pouvez si vous le préférez ajouter un peu de bicarbonate de soude, ou faire une déodorante maison à base d’huile de coco, de bicarbonate de soude et de poudre d’arrow-root.

    Bain : ajouter de l’huile de coco à votre bain peut aider à hydrater une peau sèche qui tire (nettoyez bien votre baignoire ensuite pour éviter de glisser !) La température de l’eau doit impérativement être au-dessus de 24°C pour que l’huile ne se solidifie pas.

    Savon : l’huile de coco est l’un des ingrédients de base de nombreuses recettes de savon maison, comme celle de NourishingJoy.com, par exemple.

    Baume à lèvres : vous pouvez soit appliquer une petite quantité d’huile de coco nature, soit faire votre propre baume en utilisant l’huile de coco comme ingrédient de base. Vous trouverez toutes sortes de recettes en ligne, dont celle de ‘The Liberated Kitchen’.

    Dentifrice : mélangée à du bicarbonate de soude, l’huile de coco peut remplacer votre dentifrice habituel. Le bicarbonate nettoie en douceur tandis que l’action antibactérienne de l’huile de coco permet de repousser les bactéries nocives. Consultez le site DeliciousObsessions.com si vous cherchez des recettes à base d’huiles essentielles pour égayer un peu votre dentifrice.

    Répulsif contre les insectes : un mélange d’huile de coco et d’huiles essentielles d’excellente qualité appliqué sur la peau exposée peut aider à éviter les piqures d’insectes. Voici quelques choix efficaces : menthe, mélisse, romarin, huile de tea tree, neem, citronnelle (Java Citronella), géraniol, huile de cataire (selon une étude, l’huile de cataire est 10 fois plus efficace que le DEET), et/ou huile de vanille.

    La meilleure amie des cheveux

    L’huile de coco est également connue pour ses bienfaits sur les cheveux. La plupart des femmes semblent préférer l’utiliser comme soin pré-shampoing. Massez simplement vos cheveux secs avec l’huile de coco et laissez poser une heure environ, voire plus. Vous pouvez même garder ce masque toute la nuit. Portez simplement un bonnet de douche pour protéger votre oreiller. Lavez et coiffez ensuite vos cheveux normalement.

    Appliquée de cette façon, l’huile de coco empêche l’eau de pénétrer le cheveu, ce qui décollerait le cuticule ou la fibre capillaire, la rendant fragile et cassante. De plus, appliquée en pré-shampooing, une petite quantité de l’huile de coco arrive à pénétrer plus profondément dans la fibre capillaire pendant le shampooing, au moment où la fibre gonfle légèrement.

    Bienfaits pour la santé bucco-dentaire

    Comme indiqué plus haut, l’huile de coco mélangée avec du bicarbonate de soude fait un dentifrice simple et économique, et néanmoins efficace. C’est également une bonne alternative si vous cherchez un dentifrice sans fluor à bon prix, car ils sont généralement plus chers que les dentifrice classiques au fluor.

    Une autre technique utilisant l’huile de coco que je trouve bénéfique, est la technique du oil pulling. Cette technique a réduit ma plaque dentaire de façon significative, me permettant d’espacer mes visites chez le dentiste (le fait d’incorporer des légumes fermentés dans mon alimentation a également été important pour ma santé bucco-dentaire).

    La technique du oil pulling date d’il y a plusieurs milliers d’années, et doit ses origines à la médecine Ayurvédique. Je suis convaincu que, combinée au pouvoir antimicrobien de l’huile de coco, la technique du oil pulling peut être excellente pour la santé. On recommande traditionnellement l’huile de sésame, mais elle est relativement riche en acides gras oméga-6. L’huile de coco est donc bien meilleure d’après moi et je lui trouve en plus un meilleur goût. Mais d’un point de vue mécanique et biophysique, il semble que les deux fonctionnent.

    La technique du oil pulling revient à vous rincer la bouche avec l’huile, un peu comme vous le feriez avec un bain de bouche. L’huile est « travaillée » dans la bouche, poussée, tirée et passée entre des dents pendant 10 à 15 minutes. Si vous êtes maniaque, comme moi, et voulez obtenir des résultats encore meilleurs, vous pouvez faire ce travail jusqu’à 30 à 45 minutes.

    Cette méthode permet à l’huile de débarrasser votre bouche des bactéries, virus, champignons et autres débris. Le meilleur moment est le matin, avant le petit déjeuner, mais elle peut être pratiquée à tout moment. J’essaye de le faire deux fois par jour si mon emploi du temps me le permet. Lorsque vous avez terminé, recrachez l’huile et rincez-vous la bouche à l’eau. Évitez d’avaler l’huile car elle sera chargée des bactéries et de toutes sortes de toxines et débris qu’elle aura décrochés.

    Lorsqu’elle est pratiquée correctement, la technique du oil pulling a un réel effet nettoyant, détoxifiant et cicatrisant, non seulement pour votre bouche et vos sinus, mais également pour le reste de votre corps. Le candida et le streptocoque sont couramment présents dans votre bouche, et ces germes et leurs déchets toxiques peuvent contribuer à la formation de plaque dentaire et de caries.

    Ils peuvent aussi être responsables d’infections secondaires et d’inflammation chronique dans tout le corps. La technique du oil pulling peut aider à réduire la charge toxique totale sur votre système immunitaire en prévenant la propagation de ces organismes de votre bouche vers le reste de votre corps, par l’intermédiaire du système sanguin.

    L’huile de coco à la rescousse

    Otites : versez quelques gouttes dans chaque oreille. Si l’huile de coco s’est solidifiée, vous pouvez facilement la liquéfier en en mettant une petite quantité dans un verre à liqueur ou un autre petit contenant et en le plaçant dans une tasse d’eau chaude.

    Éruptions cutanées et irritations, notamment varicelle et zona : appliquez simplement quelques gouttes sur la partie affectée

    Infections fongiques et/ou à levures, telles que pied d’athlète et teigne. Pour les infections fongiques, vous pouvez ajouter un peu d’huile d’origan ou de tea tree.

    Piqures d’insectes, notamment d’abeilles

    Boutons de fièvre : ajoutez un peu d’huile d’origan et appliquez dès les premiers signes
    Les saignements de nez fréquents peuvent être améliorés en appliquant régulièrement un peu d’huile de coco à l’intérieur des narines

    Muguet buccal

    Hémorroïdes : vous pouvez ajouter un peu d’huile essentielle de lavande pour augmenter l’action cicatrisante

    Sécheresse vaginale

    Massage périnéal : Les femmes enceintes peuvent l’utiliser pour masser le périnée chaque jour, en commençant environ un mois avant la date prévue de l’accouchement, pour réduire le risque de déchirure et/ou la nécessité d’une épisiotomie.

    L’huile de coco – plus efficace que la perméthrine contre les poux

    D’après une étude publiée dans le European Journal of Pediatrics, il a été démontré qu’une association d’huile de coco et d’anis était presque deux fois plus efficace que la lotion à base de perméthrine généralement conseillée pour se débarrasser des poux. D’après les auteurs :

    « Nous avons organisé un essai en groupes parallèles randomisé et contrôlé, avec 100 participants ayant des infestations actives de poux, pour étudier l’activité d’un spray à l’huile de coco et à l’anis et voir si la lotion à base de perméthrine est toujours efficace, en utilisant deux applications à 9 jours d’intervalle.

    Le spray s’est révélé nettement plus efficace (41/50, 82%) comparé à la perméthrine (21/50, 42%). Le taux de succès des protocoles était respectivement de 83,3% et 44,7%. Trente trois personnes ont rapporté des irritations suite au contact de la peau écorchée avec l’alcool.

    Nous en avons conclu que, bien que la permétrhine soit encore efficace pour certaines personnes, le spray à l’huile de coco et à l’anis peut être un traitement alternatif bien plus efficace ». [Caractères gras ajoutés par l’auteur]

    N’est-il pas merveilleux de voir la façon dont la nature fournit les solutions efficaces à tant de nos problèmes ?

    Et de plus, de façon souvent plus efficace que nos médicaments chimiques ! Pour l’anecdote, il existe un traitement hawaïen contre les poux qui consiste à tremper d’abord ses cheveux dans du vinaigre et à les laisser sécher (sans les rincer), puis à les couvrir d’huile de coco et de laisser poser toute la nuit. Je vous conseillerais de dormir avec un bonnet de douche pour protéger votre literie. Le lendemain matin, il paraît que les poux et lentes s’enlèvent facilement au moyen d’un peigne.

    14 utilisations ménagères surprenante de l’huile de coco

    1. Nettoyez, entretenez et assainissez votre planche à découper en bois. À utiliser chaque fois que le bois à l’air sec.

    2. Utilisez-la lorsque vous faites du thé de compost pour votre jardin, pour réduire la mousse.

    3. Utilisez-la pour polir le métal. Testez d’abord sur une petite surface.

    4. Hydratez et assouplissez les objets en cuir comme vous le feriez avec une crème de traitement du cuir classique.

    5. Culotter vos poêles et cocotes en fonte avec de l’huile de coco à la place du lard ou de l’huile de maïs.

    6. Utilisez de l’huile de coco plutôt que du WD-40 pour lubrifier les gonds des portes grinçantes et les mécanismes grippés.

    7. Utilisez-là en guise d’encaustique pour nettoyer et entretenir les meubles en bois. Testez d’abord sur une petite surface.

    8. Lubrifiez vos cordes de guitare.

    9. Nettoyez les résidus de savon dans votre douche avec un peu d’huile de coco sur un chiffon humide. Vaporisez ensuite avec du vinaigre blanc et essuyez avec un chiffon non pelucheux.

    10. Nettoyez vos mains et vos pinceaux avec de l’huile de coco plutôt que du white spirit lorsque vous utilisez des peintures à l’huile.

    11. Nettoyez et entretenez l’intérieur de votre voiture avec un chiffon non pelucheux imbibé d’un peu d’huile de coco. Frottez et essuyez l’excédent.

    12. Nettoyez et assainissez votre appareil dentaire en appliquant une fine couche d’huile de coco. Laissez-là dessus lorsque vous ne l’utilisez pas. Rincez avant de l’utiliser à nouveau.

    13. Nettoyez et faites briller vos plantes d’intérieur en essuyant les feuilles avec un chiffon doux imprégné d’un peu d’huile de coco.

    14. Retirez les chewing-gums collés de presque toutes les surfaces, y compris les tapis et les cheveux.

     

    Dr. Mercola

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ce mélange de gingembre, pomme et citron va éliminer des kilos de toxines de votre corps, littéralement…

     

     

     

     

     

    Parler de maladies causées par la négligence de la santé du côlon comme la diarrhée et la constipation n’est certainement pas quelque chose que nous apprécions. Cependant, apprendre à éviter ces problèmes pourrait en valoir le coup. En outre, vous pouvez prévenir les problèmes sérieux qui pourraient survenir en raison d’un côlon toxique.

    Nous avons de bonnes nouvelles. Il existe des moyens très simples, mais très efficaces de se protéger.

    En fait, un certain nombre de personnes qui ne sont pas obèses ou en surpoids pourraient avoir environ 5 à 7 kilos de matière fécale dans leur colon. En outre, les personnes souffrant d’allergies sévères, trop stressées ou obèses pourraient en avoir encore plus.

    Les enfants ne font pas exception à cela non plus. À savoir, les mauvaises habitudes alimentaires peuvent causer des troubles digestifs qui peuvent durer toute la vie s’ils ne sont pas traités correctement.

    L’accumulation de déchets dans le côlon peut provoquer une toxicité du côlon, ce qui peut causer différents déséquilibres dans le corps. En outre, cela peut être la cause sous-jacente d’un certain nombre de problèmes de santé et de poids.

    Ce que vous devez faire tout d’abord, c’est de nettoyer le colon à l’aide de cette simple recette maison qui comprend le citron, le sel de mer, les pommes bio et le gingembre.

    Recette Détox Citron Pomme Gingembre

    Ingrédients:

    • Jus de pomme bio – 1 tasse
    • Jus de citron bio – 2 cuillères à soupe
    • Jus de gingembre bio – 1 cuillère à soupe
    • Sel marin – ½ cuillère à café
    • Eau chaude purifiée – ½ tasse

    Instructions:

    1. Faites un jus avec les ingrédients à l’aide d’un extracteur de jus
    2. Ajoutez environ 10 cl d’eau purifiée dans une casserole et faites-la chauffer
    3. L’eau doit atteindre un point d’ébullition, puis laissez-la refroidir un peu
    4. Mettez l’eau chaude dans un verre et ajoutez le sel marin.
    5. Assurez-vous de bien mélanger jusqu’à ce que le sel soit dissous.
    6. Ensuite, ajoutez le jus de gingembre, de citron et de pomme et mélangez bien.
    7. Vous avez préparé votre boisson de nettoyage du côlon.

    Utilisez-la de cette façon

    Vous devriez consommer un verre de cette boisson sur un ventre vide tous les matins avant le petit-déjeuner.

    Les pommes et les citrons dans cette boisson sont riches en antioxydants, minéraux puissants et vitamines qui vont renforcer votre système immunitaire, nettoyer le corps des toxines dangereuses et lutter contre les infections et les maladies.

    En outre, n’oubliez pas de boire beaucoup d’eau lors de l’utilisation de cette boisson afin d’améliorer ses effets.

     

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La face cachée de la salade

     

     

     

     

     

    Ah, une bonne salade verte bien rafraîchissante… Tant qu’à faire, pourquoi ne pas la prendre en sachet, pour éviter de s’embêter à la trier, à la laver, à l’essorer ? Les « prêtes à l’emploi » constituent déjà 40 % des salades proposées en rayon. Mais le bonheur n’est pas forcément au fond du sachet. 

    Passons le fait qu’on les paie trois fois plus cher que les non ensachées. Et que, pour les nappes phréatiques, ce n’est pas la panacée. Comptez en moyenne 20 litres de flotte pour laver un kilo de salade ! Une eau, qui plus est, additionnée de javel, et ce afin d’éviter que les immenses cuves de lavage se transforment en bouillon de culture, avec le risque, ensuite, d’empaqueter sous vide germes et bactéries pathogènes. Sauf que, les résidus de chlore, les chlorates, on les retrouve ensuite sur nos papilles.

    C’est du moins ce qui ressort de l’enquête publiée ce mois-ci par l’association UFC-Que choisir. Sur les 28 salades en sachets analysées, 24 recèlent des traces de chlorates. Fâcheux quand on sait que ce rinçage chloré essore une partie des vitamines, notamment la C, et la B9, le fameux acide folique, essentiel à la formation des globules rouges, aux systèmes nerveux et immunitaire.

    Ajoutez que ce lavage industriel déverse des cochonneries dans les eaux usées. Non seulement du chlore, mais aussi des sous-produits cancérigènes, les trihalométhanes. Ces joyeusetés apparaissent lors du contact de la javel avec les dépôts de terre sur les feuille de salade. Pour toutes ces raisons, les Pays-Bas, la Belgique, et la Grande-Bretagne ont cru bon d’interdire le lavage chloré des salades, mais pas nous, qui produisons pourtant chaque année 420 000 tonnes de batavia, laitue et autres scarole.

    Le plus savoureux est que ce trempage industriel en bain chloré n’est quasiment d’aucune utilité pour débarrasser les feuilles des résidus de pesticides. Dans le test de Que choisir, une seule salade, celle estampillée bio, n’affiche aucune trace de pesticides. Pour mémoire, en 2013, l’Autorité européenne de sécurité des aliments avait passé au crible 1 194 salades et relevé des résidus de pesticides dans 58 % d’entre elles, certaines culminant jusqu’à 13 produits différents.

    Dommage que les Américains n’arrivent toujours pas, dans les négociations du Tafta, à nous imposer leur poulet au chlore, on aurait pu l’accompagner avec notre salade javellisée prête à l’emploi. Miam !

     

    Voir, de Générations futures les résultats de son enquête sur les pesticides dans les salades,

     

     

     

     

     

    Sources : resistanceinventerre.com

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 12 Aliments qu’il est inutile d’acheter bio

     

     

     

     

     

     

     

    Le Groupe de Travail pour l’Environnement, une organisation à but non lucratif qui soutient les politiques qui protègent la santé globale et individuelle, publie le Guide du consommateur des pesticides présents dans les produits alimentaires. Il est établi sur la base des résultats de près de 43.000 tests sur les pesticides.

     

    Les fruits et légumes bio sont, par définition, cultivés sans pesticides. Mais certaines personnes trouvent le prix des aliments bio prohibitif.

    Parmi les 43 catégories de fruits et légumes présentées dans le Guide des pesticides, les douze aliments suivants, cultivés de façon conventionnelle, présentent la charge de pesticides la plus faible. Ce sont donc les produits cultivés de façon conventionnelle les plus surs à consommer :

    • Le brocoli
    • L’aubergine
    • Le chou
    • La banane
    • Le kiwi
    • L’asperge
    • Le petit pois (congelé)
    • La mangue
    • L’ananas
    • Le maïs (congelé)
    • L’avocat
    • L’oignon

    L’étude la plus importante jamais conduite à propos de l’alimentation biologique – un projet mené sur quatre ans, financé par l’UE, le Quality Low Input Food (QLIF) project – (étude sur l’alimentation à faible niveau d’intrants) – a conclu que l’alimentation biologique est DE LOIN plus nutritive que les produits conventionnels, et peut aider à améliorer votre santé et votre longévité.

    Cette étude pourrait avoir un impact considérable, car ses conclusions pourraient même ébranler les conseils des gouvernements – au moins au Royaume Uni – qui prétendent que manger bio n’est rien d’autre qu’un choix de style de vie.

    Cette étude a par exemple permis de découvrir que :

    • Les fruits et légumes biologiques contiennent jusqu’à 40% d’antioxydants en plus
    • Les produits biologiques ont des taux plus élevés de minéraux bénéfiques tels que le fer et le zinc
    • Le lait des troupeaux d’élevage biologique contient jusqu’à 90% d’antioxydants en plus

    Les chercheurs sont même allés jusqu’à déclarer que consommer des aliments biologiques peut aider à augmenter les apports d’éléments nutritifs des personnes qui ne mangent pas les cinq portions de fruits et légumes quotidiennes recommandées.

    Des produits cultivés dans des sols plus sains, avec des engrais naturels, sont forcément plus nutritifs. Tout le monde le sait – mais c’est un fait très largement occulté aux États-Unis. Cependant la science commence à prendre le dessus, et il devient plus difficile de le cacher.

    Une étude de 2003 publiée dans le Journal of Agricultural Food Chemistry a par exemple démontré que les aliments biologiques sont plus efficaces pour lutter contre le cancer. Et en 2005, des scientifiques ont découvert que, par comparaison à des rats nourris de façon conventionnelle, on observait plusieurs bienfaits en termes de santé chez des rats ayant une alimentation biologique, notamment :

    • Un système immunitaire renforcé
    • Un sommeil de meilleure qualité
    • Un poids moindre, ils étaient plus minces que les autres rats
    • Un taux sanguin de vitamine E plus élevé

    Cela signifie-t-il que vous devriez jeter tous vos produits et viandes conventionnels et acheter uniquement des aliments certifiés biologiques ? Eh bien oui… et non.

    Quels aliments faut-il acheter bio ?

    En dehors du fait que les aliments bio contiennent plus de nutriments essentiels, ils contiennent également moins de résidus et composés gravement nuisibles à la santé, tels que les résidus d’herbicides et de pesticides.

    De plus, l’utilisation de pesticides et d’herbicides en agriculture conventionnelle contamine les nappes phréatiques, détruit la structure des sols et favorise l’érosion. Ils sont également liés au mystérieux « syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles » qui menace les abeilles pollinisatrices de la planète. Sachant cela, acheter ou cultiver bio autant que possible est donc non seulement meilleur pour votre santé, mais également pour la santé de toute la planète.

    Cependant, certains fruits et légumes sont soumis à de bien plus grandes quantités de pesticides que d’autres. Et avec l’augmentation des prix de l’alimentation, nombreux sont ceux qui cherchent à acheter les aliments les plus sains possibles, au meilleur prix. Dans cette optique, on peut choisir d’acheter certains produits bio, et de « se contenter » de produits cultivés de façon conventionnelle pour d’autres.

    C’est à ce niveau que l’étude de l’EWG (Environmental Working Group – Groupe de travail pour l’environnement) sur les résidus de pesticides est vraiment utile.

    Parmi les 43 catégories de fruits et légumes testées, les 12 fruits et légumes suivants étaient les plus lourdement chargés en pesticides, ce qui en fait les produits prioritaires à acheter bio ou à cultiver de façon biologique :

    • Les pêches
    • Les pommes
    • Les poivrons
    • Le céleri
    • Les nectarines
    • Les fraises
    • Les cerises
    • La laitue
    • Le raisin (d’importation)
    • Les poires
    • Les épinards
    • Les pommes de terre

    Il a également été découvert, dans une précédente étude de l’UE de 2007, que les fraises en particulier, cultivées de façon conventionnelle, étaient hautement toxiques à cause d’un mélange de pesticides toxiques.

    Mais faites TRÈS attention, la liste ci-dessus ne concerne que les fruits et légumes. La viande non biologique est de loin plus chargée en pesticides que tous les fruits et légumes. Et c’est dans le beurre non bio que l’on trouve les plus fortes concentrations de pesticide.

    Si vous ne pouvez acheter qu’un seul produit bio, ce doit donc être le beurre. Le produit suivant sur la liste des priorités serait la viande, et après ces deux aliments, vous pouvez vous concentrer sur la liste des fruits et légumes ci-dessus.

    Votre toute meilleure option est d’acheter des produits bio produits localement, mais gardez à l’esprit que très souvent, acheter des produits locaux est le meilleur choix même s’ils sont produits de façon conventionnelle, car l’impact environnemental du transport de produits bio à travers la planète peut en annuler de nombreux bienfaits. De plus, dans de nombreuses parties du monde, les standards de l’agriculture biologique sont discutables.

    Ces aliments produits de façon conventionnelle contiennent peu de résidus de pesticides – mais méfiez-vous des variétés génétiquement modifiées !

    Vous avez sans doute entendu parler des sources alimentaires d’OGM les plus courantes, comme le maïs, mais peu de gens connaissent LE NOMBRE de produits alimentaires dont il existe aujourd’hui une variété génétiquement modifiée. Et, ce qui est sans doute pire encore, le nombre d’essais délibérés en plein champ sur des OGM, qui sont menés dans le monde entier.

    On peut voir un parfait exemple des répercussions de ces pratiques à Hawaï, où des approvisionnements de semences de papaye non génétiquement modifiées sont aujourd’hui si gravement contaminées par des semences OGM qu’au moins 50% des semences bio présentent un résultat positif au dépistage d’OGM.

    Cela signifie que vous avez plus de 50% de chances d’acheter un OGM lorsque vous achetez une papaye hawaiienne bio…
    Bien que les États-Unis n’exigent pas que les OGM soient étiquetés comme tels, vous pouvez tout de même déterminer si un produit est génétiquement modifié, d’après son code PLU. Par exemple :

    • Un produit cultivé de façon conventionnelle porte un code PLU à 4 chiffres (Ex : les bananes cultivées de façon conventionnelle : 4011)
    • Un produit biologique porte un code à 5 chiffres commençant par 9 (Ex : bananes biologiques : 94011)
    • Un produit génétiquement modifié porte un code à 5 chiffres commençant par 8 (Ex : bananes OGM : 84011)

    Voici d’autres fruits qui, cultivés de façon conventionnelle, présentent de FAIBLES taux de résidus de pesticides, et que vous pouvez donc tout à fait consommer, mais vérifiez bien toutefois de ne pas en acheter une variété génétiquement modifiée.

    • L’avocat
    • Les bananes
    • L’ananas – Les ananas OGM, élaborés pour produire davantage de protéines, de vitamines et de sucres, sont peut-être déjà sur le marché. L’Australie les cultive déjà depuis 2002. L’ananas en question est appelé le « Cayenne lisse », il a une floraison tardive et est résistant aux herbicides. Il contient également le gène de l’acétolactate synthase, de la plante Nicotiana tabacum.
    • Le kiwi – La variété transgénique de kiwi est le Actinidia deliciosa d’Italie.

    Téléchargez ce Guide d’achat non-OGM pour de plus amples informations sur la façon d’éviter les aliments génétiquement modifiés.

    Souvenez-vous, si vous ne pouvez pas vous permettre d’acheter uniquement des produits bio, recherchez au moins ceux qui présentent la plus faible charge toxique et qui ne sont pas génétiquement modifiés.

     

    Dr. Mercola

     

     

     

     

     

     

    Sources :
    www.ewg.org
    www.drweil.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ce bain de bouche fait maison enlève la plaque dentaire

    en 2 minutes

     

     

     

     

    Une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut avoir plusieurs répercussions sur la santé des dents et des gencives. En effet, ne pas se brosser les dents régulièrement et consommer beaucoup d’aliments sucrés, entre autres, peut favoriser la formation de la plaque dentaire qui a son tour peut engendrer des problèmes dentaires plus sérieux. Comment donc prévenir et éliminer la plaque dentaire naturellement ?

     

    La plaque dentaire est une sorte de film de couleur blanchâtre qui se forme au niveau des dents et des gencives après les repas. Son apparition est ce qu’il y a de plus naturel après avoir mangé et elle peut être éliminée grâce à un brossage régulier.

    La plaque dentaire est constituée de toxines, de protéines salivaires ainsi que de résidus alimentaires. Quand le sujet néglige son hygiène bucco-dentaire, la plaque dentaire s’accumule de façon importante sur les dents et peut avec le temps se calcifier, provoquant ainsi l’apparition du tartre. Des dépôts solides qui s’installent sur la dent et parfois même la gencive et qui constituent un problème plus sérieux.

    Quelles sont les causes et les conséquences de la plaque dentaire ?

    Comme pour les caries, la cause principale de la plaque dentaire est la mauvaise hygiène bucco-dentaire, plus précisément l’absence d’un brossage quotidien.

    Ne pas se brosser les dents régulièrement offre un terrain propice aux bactéries qui constituent les résidus des aliments pour se développer et s’installer durablement sur les dents et les gencives, en se nourrissant essentiellement de sucre et de salive. Elles pourront donc se reproduire et se multiplier pour constituer au final la plaque dentaire.

    Notez toutefois que la prise de certains médicaments ainsi que la consommation de tabac peut favoriser la formation de la plaque dentaire.

    Quand elle n’est pas éliminée au tout début, elle se développe en tartre. Un problème plus sérieux et qui menace la santé des dents et des gencives. La plaque dentaire est également responsable de la gingivite, de la mauvaise haleine ainsi que de l’apparition des abcès.

    Éliminer la plaque dentaire naturellement

    La plaque dentaire peut facilement être éliminée, en se brossant les dents. Mais il s’agit ici de la plaque qui vient de se former, quand celle-ci s’installe durablement sur les dents et commence à se calcifier légèrement, l’intervention d’un dentiste pour un nettoyage est essentielle.

    Mais sachez toutefois que certaines méthodes naturelles peuvent aussi aider à éliminer la plaque dentaire. Voici une astuce à essayer:

    Ingrédients:

    • Une brosse à dents
    • Une tasse d’eau fraiche
    • ½ tasse d’eau tiède
    • 2 cuillères à soupe de jus de citron
    • ½ cuillère à café de sel
    • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude

    Préparation:

    Étape 1:

    • Mélangez le sel et le bicarbonate de soude
    • Humidifiez la brosse à dents puis versez ce mélange dessus
    • Brossez-vous les dents avec

    Étape 2:

    • Préparez un bain de bouche, en mélangeant le jus de citron et l’eau tiède
    • Rincez-vous la bouche avec cette solution

    Bienfaits de la recette:

    Cette recette est très efficace pour réduire la plaque dentaire et prendre soin de ses dents et ses gencives. Ses effets reviennent principalement aux ingrédients qu’elle contient. En effet, le bicarbonate de soude est réputé pour ses puissantes propriétés antiseptiques et antibactériennes, il aide donc à lutter contre les bactéries présentes dans la bouche. Ce produit est aussi très efficace pour blanchir les dents.

    Le sel est lui aussi connu pour ses vertus antibactériennes et agit ainsi contre les bactéries pouvant favoriser l’apparition de la plaque dentaire et la mauvaise haleine.

    Le citron, permet d’assainir la cavité buccale grâce à son pouvoir antiseptique, en éliminant les bactéries et en rafraîchissant l’haleine.

    Attention, cette astuce ne doit pas être utilisée plus d’une fois par semaine, car le citron et le bicarbonate de soude sont abrasifs.

    Comment avoir une bonne hygiène bucco-dentaire ?

    • Se brosser les dents quotidiennement
    • Limiter sa consommation d’aliments trop sucrés
    • Utiliser le fil dentaire
    • Utiliser un dentifrice bio ou un dentifrice maison
    • Choisir une brosse à dents à poils souples et la changer dès que les signes d’usure commencent à se faire remarquer, soit une fois tous les 3 mois.

     

     

     

     

     

     

    Sources : www.santeplusmag.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le potassium abaisse la pression artérielle 

    Voici les 8 aliments les plus riches en potassium

     

     

     

     

     

    D’après le Time Healthland :

    « Un rapport récent montre qu’une simple consommation de 4,7 grammes de « bon sel » (potassium) revient à éliminer 4 grammes de « mauvais sel » (sodium) en termes de réduction de pression artérielle.

    Mais on ne peut pas se nourrir exclusivement de bananes (qui contiennent chacune 5 grammes de potassium). Puisque l’heure du déjeuner approche, voici une liste de 5 aliments qui peuvent vous aider à augmenter vos apports en potassium. »

     

    L’article cite ensuite la liste des sources de potassium suivantes :

    • Bettes (175 g = 1 g de potassium)
    • Courges (200 g = 1 g)
    • Avocats (1/2, variété Floride = 8 g)
    • Abricots secs (60 g = 9 g)
    • Pomme de terre cuite au four (1 grosse = 9 g)

    Cette nouvelle étude a révélé qu’une augmentation des apports en potassium pourrait améliorer le niveau de la tension artérielle de toute une population.

    Dr. Mercola

    Le potassium, un « sel » minéral essentiel parfois appelé le « bon sel », fait la une grâce au rôle qu’il joue dans le maintien d’une pression artérielle saine. Si je ne suis pas d’accord avec le TIME sur son choix des cinq aliments riches en potassium mentionnés ci-dessus (je m’en expliquerai plus loin), je vous encourage par contre à consommer des aliments riches en potassium.

    Il est reconnu depuis longtemps que les personnes ayant des apports en potassium élevés ont une pression artérielle plus basse, mais une nouvelle étude vient de révéler toute l’ampleur des avantages du potassium.

    Les chercheurs ont déterminé qu’en élevant les apports moyens de potassium au taux recommandé de 4,7 g par jour à l’échelle de la population, on diminuerait de 1,7 à 3,2 mm Hg les taux de pression artérielle systolique. D’après eux, cette diminution est équivalente à celle qu’on observerait si les occidentaux réduisaient leur consommation de sel de 4 grammes par jour.

    J’ai exposé mon point de vue dans l’article le sel et la pression artérielle (Je pense notamment que le sucre, bien plus encore que le sel, est un facteur favorisant l’hypertension), mais il est évident que les aliments industriels sont bien trop riches en sel raffiné. Les chercheurs ont proposé une solution innovante – l’utilisation de sels minéraux dans les aliments industriels, qui permettrait de remplacer une partie du sodium par du potassium, bien meilleur pour la santé.

    Le lien entre potassium et tension artérielle

    Pour que votre corps fonctionne correctement, il est indispensable de maintenir un bon équilibre en potassium, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur des cellules. Le potassium étant un électrolyte, c’est un ion chargé positivement qui doit rester suffisamment concentré (environ 30 fois plus concentré à l’intérieur des cellules qu’à l’extérieur) pour pouvoir jouer son rôle, c’est à dire entre autres, interagir avec le sodium de façon à contrôler les transmissions nerveuses, les contractions musculaires et la fonction cardiaque.

    De si nombreuses recherches ont montré le lien entre un faible taux de potassium et l’hypertension que les chercheurs sont aujourd’hui convaincus que l’augmentation du taux de potassium est aussi importante dans la gestion de l’hypertension qu’un régime alimentaire pauvre en sel.

    Les signes de carence

    Le potassium est présent en quantité dans les fruits et les légumes, mais si vous avez un régime riche en aliments transformés, il est probable que vous n’en consommiez pas suffisamment. Par ailleurs, il est généralement recommandé de consommer cinq fois plus de potassium que de sodium, mais la plupart des américains ayant un régime alimentaire riche en aliments transformés chargés en sodium, la majorité d’entre eux a un apport deux fois plus élevé en sodium qu’en potassium.

    Si vous souffrez d’hypertension, cela pourrait donc être un signe de carence en potassium, ce précieux minéral. De même, une déshydratation provoquée par des vomissements, une diarrhée ou une transpiration excessive, peut faire baisser votre taux de potassium, tout comme certains médicaments, dont les diurétiques, les laxatifs, les chimiothérapies et les anti-inflammatoires stéroïdiens comme la prednisone.

    Les signes de grave carence en potassium incluent la fatigue, une faiblesse musculaire, des douleurs abdominales et des crampes ; dans les cas les plus sévères, on peut observer un rythme cardiaque anormal et une paralysie musculaire.

    Les meilleurs sources alimentaires de potassium

    Lorsque l’on parle de potassium, la plupart des gens pensent immédiatement aux bananes, mais vous n’êtes pas obligé de consommer des bananes pour vous assurer un apport suffisant en potassium (les bananes étant par ailleurs si riches en sucre, je vous recommande même de°ne pas°en manger en trop grandes quantités).

    Les bananes contiennent du potassium, en effet, mais tout comme la grande majorité des autres fruits et des légumes. Le potassium est l’élément nutritif prédominant dans la plupart des fruits et légumes, mais il existe d’autres sources alimentaires de potassium.
    L’avocat, par exemple, contient deux fois plus de potassium que la banane et il est riche en bonne graisse mono-insaturée. L’avocat fait partie de la liste des cinq aliments désignés par le TIME et c’est un très bon choix, de même que les bettes.

    Par contre, je ne recommande PAS de consommer des abricots secs ou des pommes de terres au four pour leur teneur en potassium. Ces deux aliments sont riches en sucre (la pomme de terre blanche est un légume, mais elle est digérée plutôt comme une céréale) et font grimper le taux d’insuline au-delà du seuil idéal pour la plupart des personnes – en particulier si vous luttez contre l’hypertension.

    La courge d’hiver est un meilleur choix, mais doit toutefois aussi être consommée avec modération par certains, en raison de sa haute teneur en glucides.

    Idéalement, vous devriez déterminer votre type nutritionnel puis choisir une gamme d’aliments riches en potassium pour compléter votre régime alimentaire. En règle générale toutefois, vous devriez obtenir un apport suffisant de potassium en consommant une grande variété de légumes, notamment :

    • Des bettes (960 mg de potassium pour 175 g)
    • Des avocats (874 mg pour 230 g)
    • Des épinards (838 mg pour 180 g)
    • Des champignons crimini (635 mg pour 140 g)
    • Des brocolis (505 mg pour 160 g)
    • Des choux de Bruxelles (494 mg pour 160 g)
    • Du céleri (344 mg pour 150 g)
    • De la salade romaine (324 mg pour 90g)

    Si vous souffrez d’hypertension, il est fortement recommandé que vous optimisiez vos apports en potassium. L’apport journalier recommandé actuellement pour un adulte est de 4.700 mg. Vous trouverez d’autres astuces pour faire baisser votre pression artérielle naturellement en utilisant le moteur de recherche de notre site et en lisant l’article sur les cinq stratégies.

     

    Dr. Mercola

     

     

     

     

     

    Sources :
    Healthland.Time.com September 15, 2010
    Archives of Internal Medicine September 13, 2010, 170(16):1501-2.
    Science Daily September 15, 2010
    Healthland.Time.com September 15, 2010

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Si vous mangez du gingembre tous les jours pendant un mois, voici ce qui arrive à votre corps

     

     

     

     

    Originaire de Chine, le gingembre est une épice puissante et extrêmement bénéfique consommée depuis de nombreuses années. Il peut se trouver sous diverses formes : frais, séché, moulu/en poudre, ou en jus. C’est l’une des épices les plus saines du monde, grâce à la multitude de nutriments et d’ingrédients bioactifs.

    En plus d’une consommation quotidienne, le gingembre peut être également utilisé dans les médecines traditionnelle et alternative. Si son arôme incroyable et son goût délicieux ne suffisent pas à vous convaincre d’incorporer du gingembre à votre régime, voici des raisons scientifiques pour commencer à en ingérer régulièrement :

    1. Le gingembre contient du gingérol

    Le gingérol est l’un des principaux composés médicaux que l’on trouve dans le gingembre. Ses puissantes propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes rendent la consommation régulière du gingembre très bénéfique.

    2. Le gingembre soulage les nausées, y compris les nausées matinales

    Une petite quantité, entre 1 et 1,5 gramme, suffit à aider au soulagement de différents types de nausée, y compris les nausées matinales, le mal de mer, et les nausées résultant de la chimiothérapie.

    3. Le gingembre soulage les courbatures et les douleurs musculaires

    Alors que les effets ne sont pas immédiatement visibles, il a été démontré que le gingembre soulage les douleurs musculaires ainsi que les courbatures causées par l’exercice (principalement grâce à ses propriétés anti-inflammatoires).

    4. Le gingembre aide à combattre l’arthrite

    L’arthrite est une maladie chronique commune qui survient avec la dégénérescence des articulations, aboutissant à des symptômes tels que la rigidité et les douleurs articulaires. Malheureusement l’arthrite est un problème de santé courant. Une étude menée avec des personnes souffrant d’arthrite du genou a montré que ceux qui consommaient de l’extrait de gingembre étaient moins sujets aux douleurs au fil du temps, et étaient moins enclins à prendre des analgésiques.

    5. Le gingembre réduit le niveau de glycémie et les risques de maladies cardio-vasculaires

    Des recherches émergentes suggèrent que le gingembre pourrait avoir des propriétés efficaces contre le diabète, en aidant à réduire le niveau de glycémie, ainsi que les risques de maladies cardio-vasculaires chez les patients souffrants du diabète de type 2.

    Alors que ce champ d’études est plutôt nouveau, et que des recherches plus approfondies sont nécessaires pour appuyer cette hypothèse, les résultats de cette petite étude sont prometteurs pour aider les patients souffrants de diabète de type 2.

    6. Le gingembre facilite la digestion

    De nombreuses personnes souffrent d’indigestions chroniques (dyspepsie), ce qui entraine des douleurs récurrentes à l’estomac et de l’inconfort. L’hypothèse retenue est que le fait que l’estomac se vide avec retard est un facteur déterminant.

    Le gingembre se révèle être un médiateur efficace pour faciliter la “vidange” de l’estomac, il peut donc soulager les personnes souffrant d’indigestion et d’autres symptômes liés à l’estomac.

    7. La poudre de gingembre aide à soulager les douleurs menstruelles

    Il a été montré que le gingembre aide à traiter de nombreux types de douleurs, y compris les douleurs menstruelles. Durant une étude, lorsque des sujets féminins prenaient 1 gramme de gingembre en poudre pendant les trois premiers jours de leurs règles, elles ont déclaré connaitre un soulagement de la douleur similaire à l’effet de l’ibuprofène ou à d’autres médicaments contre les douleurs menstruelles.

    8. Le gingembre peut entrainer une baisse du taux de cholestérol

    Des études sur les animaux et sur les humains ont montré que la consommation de gingembre fait baisser de manière significative le taux de cholestérol. De haut niveau de lipoprotéines (LDL pour “Low Density Lipoprotein” en anglais), qui appartiennent au “mauvais” cholestérol, peuvent être affectés par votre régime alimentaire. Ces études indiquent que le gingembre peut aider à combattre certains des effets négatifs de ce régime alimentaire sur les LDL, le cholestérol et les niveaux de triglycérides dans le sang.

    9. Le gingembre peut aider à prévenir le cancer

    Une substance contenue dans le gingembre peut peut être aider dans la prévention du cancer : le [6]-gingérol. Le gingembre cru contient de grandes quantités de [6]-gingérol, qui disposerait de propriétés anticancéreuses.

    Bien que les recherches actuelles ne soient pas suffisantes pour confirmer cette hypothèse, une étude sur 30 sujets humains a montré qu’ingérer 2 grammes d’extraits de gingembre chaque jour a un impact significatif sur la diminution du nombre de molécules de signalisation pro-inflammatoire dans le colon.

    10. Le gingembre améliore les fonctions cérébrales et aide à combattre les maladies du cerveau

    Les maladies cérébrales sont un problème sérieux, elles peuvent complètement empêcher l’activité normale et quotidienne d’une personne. Certaines maladies, comme Alzheimer, peuvent avoir des effets dévastateurs et invalidants. Certains des principaux facteurs du déclenchement de la maladie d’Alzheimer seraient le stress oxydatif des inflammations chroniques.

    Des recherches conduites sur des animaux suggèrent que les composés antioxydants et bioactifs que l’on trouve dans le gingembre pourraient aider à combattre ou à réduire les inflammations cérébrales. D’autres recherches indiquent également que le gingembre pourrait protéger les individus des dégâts que subit naturellement le cerveau avec l’âge.

    11. Le gingembre aide dans le traitement des infections

    Le gingérol, le principe actif du gingembre, est connu pour réduire le risque d’infections. Il a été montré que l’extrait de gingembre peut prévenir le développement de différents types de bactéries, et est très utile pour en combattre certaines, ainsi que des maladies liées à des virus, comme la gingivite et les infections respiratoires.

     

     

     

     

     

    Source: bridoz.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La chlorophylle permet d’oxygéner et de détoxifier l’organisme pour retrouver l’énergie vitale

     

     

     

     

     

     

    « Savez-vous que la chlorophylle est le pigment vert des feuilles ? Oui ? Savez-vous que sa molécule est la cousine de l’hémoglobine ? Oui ?
    D’accord. Mais savez-vous que vous pouvez utiliser la chlorophylle toute bête pour vous débarrasser du Candida albicans, de l’eczéma, du psoriasis, des toutes les plaies et de toutes les odeurs ? Si c’est encore oui. Ne lisez pas cet article. » Michel Dogma

     

    Qu’est-ce que la chlorophylle ?

    La chlorophylle (mot composé en 1816 à partir du grec ancien  χλωρός = vert et φύλλον = feuille) est un pigment naturel d’une grande importance biologique, car elle permet aux cellules végétales de réaliser la  photosynthèse, processus indispensable à la vie. Produite par les chloroplastes des plantes, avec l’aide de la lumière solaire, elle est le siège central de la merveilleuse photosynthèse permettant aux plantes de fabriquer du sucre (fructose) transforment le gaz carbonique et l’eau en oxygène et d’autres éléments organiques comme le glucose.

    On doit au chercheur Dr. Melvin Calvin d’avoir découvert le processus de réactions chimiques de la photosynthèse. Pour ses recherches, il lui fallait un végétal à structure simple avec un taux de chlorophylle élevé. Calvin choisit la chlorella, parmi tous les végétaux , pour sa haute concentration en chlorophylle. En effet, le taux de chlorophylle de la chlorella est le plus élevé de tous les végétaux connus à ce jour. Calvin fut récompensé en 1961 par la plus haute distinction dans les sciences, le prix Nobel.

    Nous étions en 1961 et de nos jours, il s’est avéré que la luzerne était encore supérieure.
    On connait moins sa ressemblance frappante avec l’hémoglobine du sang. La molécule de chlorophylle ressemble en gros à un anneau dont le centre est composé de magnésium pendant que l’hémoglobine du sang (en particulier l’hémine) avec une structure moléculaire identique, présente un noyau de fer.

    Curieusement, la couleur verte de la chlorophylle est la couleur complémentaire du rouge du sang.

    La chlorophylle est le pigment vert que l’on trouve dans les plantes.

    C’est à partir de l’énergie solaire que les plantes ont la propriété de capter et de synthétiser les matières sucrées et amylacées, à partir du gaz carbonique et de la vapeur d’eau. Les chloroplastes des plantes vertes ont donc pour propriété essentielles de capter le carbone atmosphérique et de l’incorporer à la substance vivante.

    La chlorophylle est tellement indispensable à la vie que les végétaux sans chlorophylle, comme les champignons par exemple, ne peuvent vivre qu’en s’implantant sur les racines de plantes à feuilles vertes ou en utilisant l’humus d’anciennes feuilles vertes.

    Une affinité naturelle avec l’homme

    La chlorophylle a des propriétés étonnantes : une fois ingérée, elle passe immédiatement dans la circulation sanguine. Aussi est-elle la source immédiate et naturelle de minéraux. Ces minéraux très ionisés (chargés électriquement) par certaines enzymes, créent des liaisons privilégiées avec les vitamines et les acides aminés de l’organisme. C’est le cas en particulier des ions de calcium Ca++ et de magnésium Mg++, indispensables à la plupart des métabolismes.

    Hélas, la chlorophylle absorbée par voie alimentaire, sous forme de légumes verts, d’algues… est assez inefficace car elle reste enfermée pour la plupart dans les parois cellulosiques cellulaires et, par ailleurs, fortement liée aux protéines. Même sous forme de suc végétal pur, elle reste encore peu active.

    Par contre, absorbée pure, elle se comporte comme un puissant générateur sanguin favorisant notamment une formulation équilibrée de l’hémoglobine. C’est une sorte de transfusion végétale avec conversion d’un sang vert en sang rouge, accompagnée d’un apport d’énergie vitale universelle.

    Ceci explique en partie son pouvoir singulier de régénération de la formule sanguine, en particulier dans l’anémie ainsi que son apport énergétique considérable.

    D’autre part, par sa formule biochimique, la chlorophylle a la capacité de convertir le gaz carbonique en oxygène, amenant ainsi une oxygénation supplémentaire à l’état ionique au niveau des tissus. Il s’ensuit une augmentation du rendement énergétique global de tous les métabolismes, une stimulation de toutes les guérisons et une activation des cicatrisations. Voilà l’explication de l’action élective de la chlorophylle dans toutes les pathologies liées à l’asphyxie cellulaire en tant qu’adjuvant majeur.

    Enfin, elle intervient dans la synthèse de la vitamine A, dont on connaît le rôle antioxydant et antiradicalaire.

    Désintoxiquer et oxygéner l’organisme

    La chlorophylle permet d’oxygéner l’organisme, de le désintoxiquer et surtout de maintenir l’équilibre acido-basique. L’alimentation moderne, qui est axée sur une consommation exagérée d’aliments riches en protéines ou industrialisés, favorisent une trop forte acidification de l’organisme. Pour maintenir l’équilibre acido-basique, celui-ci doit puiser dans ses bases, c’est-à-dire principalement ses réserves de minéraux tels que le calcium et le magnésium. La conséquence est une déminéralisation, porte ouverte aux problèmes nerveux et à l’ostéoporose.

    La chlorophylle permet également d’assainir la flore intestinale et favorise la santé des bactéries probiotiques.

    Elle exerce également une action stimulante sur les muscles, les nerfs et tonifie le cœur. Elle agit également sur la fibre lisse des intestins et contribue ainsi à combattre la constipation ; elle aide par ailleurs à l’accomplissement d’une bonne fonction urinaire et abaisse le taux du cholestérol dans le sang.

    L’organisme connaît deux sources principales d’énergie. Il y a l’énergie provenant de la transformation chimique des aliments et ensuite l’énergie solaire emmagasinée par la chlorophylle, et présente dans certains végétaux comestibles, cette énergie étant directement libérable lors de la consommation.

    La chlorophylle protège des produits toxiques

    La chlorophylle joue un rôle de chélation sur plusieurs familles de molécules toxiques. Elle est notamment efficace contre le benzopyrène (produit par de nombreux phénomènes de combustion : gaz d’échappement, chauffage au bois, cuisson au gril…), les métaux lourds, les amines hétérocycliques et les hydrocarbures polycycliques (elles aussi produites lors des cuissons d’aliments par la fameuse réaction de Maillard), ainsi que certains déchets métaboliques comme ceux issus de la glycation.

    Ce n’est pas tout : la chlorophylle s’est montrée efficace, sur l’espèce humaine cette fois, pourprévenir la toxicité d’aflatoxines d’origine alimentaire. Celles-ci ont des effets mutagènes et carcinogènes, notamment au niveau du foie. Elles sont produites par deux espèces de champignons Aspergillus que l’on retrouve assez couramment sur les céréales, les fruits à coques, les graines oléagineuses ou certains fruits secs, à la suite d’une contamination au champ, au moment de la récolte ou pendant le stockage.

    Ce que fait la chlorophylle sur notre organisme : La chlorophylle, efficace de la bouche au rectum

    – Alcalinise l’organisme (combat l’acidité)
    – Aide à digérer des protéines au niveau de l’intestin (évite les carences du régime DUKAN et de tous les régimes protéinés)
    – Aide à renforcer le système circulatoire et à atténuer les varices
    – Aide à contrer l’anémie et les carences en magnésium
    – Favorise la régénèration du sang d’une façon générale
    – Aide à contrôler les troubles de la glycémie
    – Augmente l’oxygénation des cellules
    – Combat les germes, bactéries et désodorise (mauvaises haleine, odeurs corporelles, fécales et urinaires)
    – Désintoxique l’organisme, principalement les intestins, le foie et les poumons
     Élimine les toxiques et métaux lourds (plus efficace que la chlorella)

    – Aide à diminuer les problèmes de constipation
    – Favorable pour lutter contre les inflammations, bactéries, champignons,virus et microbes.
    – Est un puissant antioxydant
    – Stimule le système immunitaire
    – Favorise le blocage des agents carcinogènes au niveau de la digestion
    – Est un excellent tonique pour le système musculaire et cardiaque
    – Agit favorablement contre l’hypertension
    – Favorise la régularisation des menstruations
    – Stimule les fonctions glandulaires et des organes (accélère la cicatrisation en interne par voie orale ou en externe)
    – Aide majeur contre les effets secondaires des chimiothérapies
    – Peut être utilisée en cas d’ulcère gastrique ou variqueux
    – Aide dans le cas de pancréatite
    – Aide à réduire l’acné, les rougeurs, le psoriasis et les problèmes de peaux
    – Favorise la réduction contre le cholestérol

    La chlorophylle contre les plaies… et pour la peau

    On imagine souvent que la chlorophylle n’a d’action que lorsqu’elle est assimilée par voie interne (alimentation ou poudre). C’est pourtant un des agents naturels les plus efficaces pour nettoyer et désodoriser les plaies nécrotiques (tissus gangreneux, brûlés, etc.).

    La chlorophylle accélère la régénération des tissus conjonctifs par exemple dans le cas d’ulcère diabétique des jambes. De plus, elle absorbe les toxines et les odeurs.

    On peut l’utiliser aussi dans :

    – les dermatites séborrhéiques,
    – les neurodermatites,
    – l’eczéma suintant,
    – l’impétigo contagieux,
    – les parasites fongiques,
    – les champignons pyogéniques,
    – les infections vaginales à Candida albicans,
    – les brûlures,
    – les ulcères et plaies en tous genres
    – le psoriasis.

    Fermentations intestinales

    Dans notre société où l’on utilise largement les antibiotiques, les hormones, les corticoïdes et les immunodépresseurs, les fermentations mycosiques (Candida albicans) sont très fréquentes. Ces infections sont très résistantes et difficiles à traiter. Dans la nature, la chlorophylle est l’arme principale qu’utilisent les plantes vertes pour se défendre contre les moisissures. La chlorophylle par voie interne produit les mêmes effets chez l’homme aussi ; elle est particulièrement indiquée pour le muguet (de la bouche), les mycoses vaginales en relation avec le Candida albicans et de source digestive.

    Neutralisation des toxines bactériennes

    La chlorophylle neutralise les toxines bactériennes, même celles des staphylocoques dorés ou du Colstridium perfringens qui retardent les processus de cicatrisation.

    Une étude de 400 cas de plaies infectées traitées par la chlorophylle a montré la stimulation de régénération par un bourgeonnement actif et une épithélialisation de façon bien meilleure qu’avec tous les autres agents essayés. Toutes les études chimiques ont montré que la chlorophylle s’adaptait àtoutes les formes de lésions dermatologiques, y compris les lésions gingivales.

    Equilibre acido-basique

    Enfin, une des principales propriétés de la chlorophylle est de rétablir l’équilibre acido-basique. Or, une acidité tissulaire importante est souvent la cause de nombreuses pathologies et ce déséquilibre est aussi la raison principale des échecs des traitements, en particulier homéopathiques et phytothérapiques.

    Le retour à l’équilibre… de la bouche au rectum

    Pour faire simple, la chlorophylle, lorsqu’elle est ingére, améliore l’état de tous les lieux où elle passe. Dans la bouche, elle cicatrise les plaies gingivales, éradique le Candida albicans. Plus bas elle augmente la lubrification des valves œsophagiennes. Puis elle stimule le péristaltisme de l’estomac et de l’intestin et cicatrise les ulcères gastriques et duodénaux. Elle facilite le passage des valves pylorique puis iléo-cæcale pour un meilleur passage du bol alimentaire en réduisant les gaz et les acides (par ce fait, elle fait disparaître les distensions abdominales digestives après repas). Et enfin, elle réduit les hémorroïdes et les irritations rectales.

    Mais revenons au sang et à l’action anti-anémique

    L’administration de chlorophylle seule ou accompagnée de composés contenant du fer, entraîne une stimulation de la production d’hémoglobine et de globules rouges sur les animaux rendus anémiques. On le sait depuis les années 30 (voir les recherches sur l’anémie provoquée de Binet et Stunza, 1937), mais on n’en prescrit pourtant jamais aux personnes anémiées.
    Des études chez les animaux anémiques traités par la chlorophylle (0,05 g/kg) montrent 70 à 83 % d’augmentation des globules rouges, avec normalisation du taux d’hémoglobine en 10 à 16 jours. Tous les types d’extraits de chlorophylle pure non cuprique ont montré ces effets anti-anémiques. Le fait d’ajouter du fer biodisponible augmente encore la rapidité de cet effet. Ces expériences ont été confirmées par plusieurs chercheurs depuis cinquante ans (Bereskov, Petrvas, Isotfva en 1980, Levshin 1958, Kelentri, Fekete Kun 1958, Borisenko, Sofonova 1965).

    On lui trouve aujourd’hui des indications de plus en plus pointues

    En 1980, le Dr Yoshida a publié au Japon une étude sur le traitement de la pancréatite chronique par la chlorophylle. Les lésions étant liées à des modifications induites par des enzymes, la chlorophylle s’avère capable de modifier différentes réactions enzymatiques. Statistiquement, la douleur disparaît dans plus de 80 % des cas.

    Les effets antimutagènes de la chlorophylle ont aussi été étudiés. Elle s’est révélée très active contre de nombreux carcinogènes lors des tests.

    La prise orale de chlorophylle augmente le nombre de leucocytes chez les enfants souffrant de leucopénie. Dans certains cas, la chlorophylle peut prévenir la chute des leucocytes, mais aussi, combinée avec des traitements traditionnels, améliorer les résultats du traitement des thrombocytopénies. Aussi, la chlorophylle a été utilisée pour prévenir et traiter la leucopénie liée à une chimiothérapie ou une radiothérapie.

    Où trouver de la bonne chlorophylle ?

    Il est facile de trouver de la chlorophylle en boutique bio ou même en pharmacie. Il faut juste s’assurer qu’il ne s’agit pas de chlorophylle cuivrique, courante car elle est employée comme colorant alimentaire, car celle-ci peut s’avérer toxique à moyen terme, compte tenu de sa teneur importante en cuivre. Mais la plupart des fabricants proposent de la chlorophylle magnésienne.

    Utilisations

    Les études toxicologiques ont démontré que la chlorophylle est extrêmement sûre, aussi bien utilisée en phase aiguë qu’en phase chronique. Une prise de plus de 3 g de chlorophylle pure par jour ne montre que des effets bénéfiques.

    Gélule : En cure d’entretien il est généralement conseillé de prendre 2 à 3 gélules de 250 mg jour de chlorophylle pure, soit une gélule par repas. Une cure à raison de 3 gélules, 3 fois par jour, au moment des repas peut être faite sur une période d’un mois (en augmentant les doses de façon progressive).

    Action anti-odeurs : 1 gélule midi + 2 gélules le soir.
    Candidose ou mycose intestinale : 2 gélules matin et soir.
    Fatigue et anémies rebelles : 2 gélules matin et soir.
    Dermatose : 2 gélules matin et soir pendant 5 semaines, puis 2 gélules le soir pendant 2 mois.

    Liquide : La chlorophylle liquide est très intéressante car elle permet une action globale sur l’ensemble du système digestif en commençant par la bouche. Soluble dans l’eau vous pouvez défaire 2 à 3 gélules dans 1L d’eau et en faire votre boisson quotidienne.

    Cataplasme : C’est un excellent cicatrisant externe et régénérant de la peau. Pour une utilisation en cataplasme, défaire une gélule de chlorophylle et mélanger avec du miel pour une application directe sur la lésion. Même les ulcères variqueux n’y résistent pas.
    * En raison des vertus détoxifiantes de la chlorophylle la prise orale en est déconseillée pour les femmes enceintes.
    * Si des inconforts digestifs se font sentir, à la suite d’une prise orale, il s’agit simplement d’un phénomène de régénération ou de détoxification.

    En externe :
    Ouvrir une gélule dans quelques gouttes d’huile végétale et appliquer sur les zones lésées (très actif dans les eczémas), 2 fois par semaine.
    On peut aussi ouvrir 2 à 3 gélules dans un bain de 20 minutes.

     

     

     

     

     

    Sources : www.le-comptoir-malin.com

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique