• Les enfants perdent leurs dents à cause d’un produit que beaucoup de gens ont dans leur frigo !

     

     

     

     

     

    dents-enfants

     

    On doit cette information à une dentiste australienne, du Royal Dental Hospital, qui a découvert qu’un produit consommé chaque jour par beaucoup d’enfants du moment leur cause des problèmes dentaires très graves suite auxquels ils sont obligés de les arracher dès leur plus jeune âge.

     

    Cette dentiste met en garde les parents du danger toxique des boissons gazeuses sucrées, toutes marques confondues, dont les effets sont nocifs et dévastateurs sur les dents des enfants.

    Cela ne concerne pas exclusivement le cas de l’Australie, mais de tous les pays du monde entier qui commercialisent les boissons gazeuses contenant du sucre artificiel.

    Pour appuyer sa conclusion, elle rappelle le cas d’un pauvre garçon de 3 ans à qui on a du arracher 10 de ses dents à cause d’une dépendance aux boissons gazeuses sucrées.

    Il est terrible qu’un petit enfant perde la moitié de ses dents dès son plus jeune âge à cause de la consommation de boissons sucrées, surtout que cela va le pousser à s’isoler, à refuser de communiquer avec son entourage et ne plus pouvoir manger correctement.

    Les parents doivent faire attention à ce que leurs enfants consomment, surtout en ce concerne les sodas qui sont aujourd’hui considérés comme des produits toxiques et destructeurs.

    Par extension, ce danger ne concerne pas uniquement les petits enfants et leurs petites dents mais tout le monde également vu que les boissons sucrées causent des problèmes de diabète, un dérèglement du taux de cholestérol et de la sécrétion hormonale qui deviennent chaotiques à cause du sucre des sodas.

     

    Pour le bien de votre santé, il est temps que vous arrêtiez la consommation des boissons sucrées, que ce soit pour vos enfants ou pour vous-même.

     

     

     

     

     

    Sources : Astuces Naturelles

             sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 10 antibiotiques naturels les plus puissants

    connus de l’humanité

     

     

     

     

     

     

    L’introduction des antibiotiques dans le domaine de la médecine a sauvé d’innombrables vies, transformant les infections graves et mortelles en maladies temporaires. Cependant, avec les millions, si ce n’est les milliards de prescriptions d’antibiotiques que les médecins ont remplies au cours des années, il y a un prix à payer: les micro-organismes s’adaptent à nos techniques. Nous avons maintenant ce qu’on appelle des « superbactéries ».

     

    Le problème des superbactéries

    Les superbactéries ne répondent pas aux antibiotiques habituellement prescrits – en fait, elles y sont résistantes. Alors que nos méthodes pour tuer les bactéries indésirables dans notre corps se sont développées, leurs méthodes de riposte se sont renforcées. Aujourd’hui, nous devons prendre des mesures sérieuses pour faire face au problème de la résistance aux antibiotiques afin que nous puissions à nouveau prendre le dessus sur les micro-organismes pathogènes.

    La nouvelle vague des traitements naturels

    Beaucoup de gens se tournent maintenant vers les antibiotiques naturels pour lutter contre les infections bénignes et limitent ainsi la prévalence des bactéries résistantes aux antibiotiques. Pour le faire correctement, cependant, il est important de comprendre quels types d’antibiotiques existent et ce qu’ils font réellement.

    Choisir un antibiotique naturel

    Les antibiotiques peuvent combattre les bactéries, les champignons et certains parasites. Les antibiotiques naturels peuvent être divisés en antibactériens et antifongiques. Alors que les antibiotiques médicaux sont généralement conçus pour faire les deux, la variété de la nature a généralement des fonctions assez spécifiques.

    Assurez-vous de parler avec votre médecin à propos de quel type d’antibiotique naturel est approprié pour aider à traiter votre maladie spécifique. Cette information n’est pas destinée à remplacer un conseil médical professionnel, un diagnostic ou un traitement. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou un autre fournisseur de soins de santé qualifié pour toute question concernant votre maladie et / ou médicament actuel. Ne négligez pas les conseils médicaux professionnels ou ne tardez pas à demander des conseils ou des traitements en raison de quelque chose que vous avez lu ici.

    Antibactériens naturels

    Les antibactériens sont utilisés contre E. Coli ou la Salmonelle, H. pylori, les otites, l’angine streptococcique ou les infections de plaie.

    • Vinaigre de cidre (1)
    • Extrait de gingembre (2)
    • Extrait d’oignons (3)
    • Racine de raifort (4)
    • Piment Habanero (5)
    • Curcuma (6)
    • Extrait d’ail (7)
    • Miel brut (9)
    • Huile essentielle d’origan (10)

    Antifongiques naturels

    Les antifongiques sont utilisés contre la prolifération du candida albicans, le pied d’athlète, les éruptions cutanées ou les infections à levures.

    • Extrait de racine d’échinacée (8)
    • Vinaigre de cidre (11)
    • Extrait de gingembre (12)
    • Curcuma (13)
    • Extrait de miel brut (14)

    Pour traiter une maladie spécifique, ces ingrédients sont généralement disponibles sous forme de complément ou de teinture. Assurez-vous de consulter votre médecin pour connaître la dose appropriée. Vous pouvez également manger tous ces aliments au quotidien pour favoriser la prévention. Utilisez ces recettes pour commencer :

    Recettes au vinaigre de cidre

    Recette puissante à l’ail et au miel

    Recette du lait d’or au curcuma

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 raisons pour lesquelles vous avez tout le temps des gaz

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Si vous avez souvent des gaz et que la situation ne change pas avec des modifications dans l'alimentation, essayez les infusions et consultez un spécialiste pour qu'il évalue votre cas particulier.
     

    Les gaz stomacaux sont des conditions très gênantes et inconfortables pour tout le monde. 

    Les raisons de leur apparition sont très variées, même si la plus importante est l’alimentation.

    En général, les gênes que vous ressentez quand vous avez des gaz sont plutôt dues au personnel et au social, car ce sont des rots ou des flatulences que vous ne vous autorisez pas.

    Nous savons tous qu’il n’est pas agréable de se retrouver au beau milieu d’une réunion entre amis ou à la maison avec sa famille avec des gaz.

    Si c’est votre cas, vous pouvez consommer des infusions de menthe. Le plus important sera d’éviter de manger les aliments qui provoquent un mal être en vous.

    1. Identifiez les aliments qui provoquent ces gaz

    Voici certains des facteurs de gaz :

    • La consommation excessive de fibres (ou le manque)
    • Le lactose
    • Les graines
    • Les légumes verts
    • Les sodas
    • Les chewing-gums

    L’important est de savoir quels sont les aliments qui provoquent ces crises, afin de les éviter dans le futur.

    Les spasmes intestinaux ne se présentent pas de la même manière chez tout le monde. De fait, cela va dépendre de la tolérance de chacun-e à certains aliments.

    C’est pour cela qu’il est important d’être attentif à ce que l’on mange avant que les gaz n’apparaissent.

    Sachez que nous n’assimilons et ne transformons pas tous les aliments de la même façon. C’est pour cela que si votre ami-e ne peut pas manger de graines, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas non plus.

    Parmi les aliments les plus susceptibles de provoquer des gaz, on trouve :

    • Le café
    • Les choux
    • Les légumineuses (pois-chiches, lentilles ou haricots)
    • Les aliments piquants comme le piment
    • Les aliments gras ou mi-cuits
    • Les sodas ou les boissons alcoolisées
    • Les produits laitiers, dont le yaourt
    • Les condiments comme le curry
    • Les fruits secs et les fruits (pomme, banane, pêche et raisins).

    2. Manger rapidement

    Voici une autre raison de l’apparition de gaz : le fait de manger excessivement et rapidement, sans vous donner le temps de mâcher calmement ce que vous ingérez.

    Les personnes qui souffrent d’épisodes d’anxiété, de nervosité, de stress ou de boulimie peuvent avoir des troubles liés aux flatulences et aux rots excessifs.

    À cause de tout cela, nous vous recommandons de surveiller ce que vous mangez, mais également de prendre votre temps.

    Souvenez-vous d’opter pour un horaire spécifique de repas et de le faire avec calme et tranquillité.

    3. Les médicaments

    Certains médicaments inhibent les enzymes digestives et il est donc possible de souffrir d’épisodes de gaz lorsqu’on suit un traitement.

    Analysez si le début de votre traitement coïncide avec le moment où les gaz ont commencé.

    Si c’est le cas, parlez-en à votre médecin et demandez-lui si les deux faits peuvent être liés. Si oui, il vous dira s’il est préférable de changer votre traitement ou vous donnera des médicaments pour protéger votre estomac.

    Il est très important, même si vous faites le lien entre les gaz et les médicaments, de ne pas suspendre votre traitement sans en aviser le médecin.

    4. Les problèmes intestinaux

    Même s’il est très probable que les raisons de vos gaz soient liées à votre alimentation, il est conseillé de surveiller la fréquence à laquelle ils apparaissent.

    Parfois, les gaz sont un avertissement que quelque chose va mal dans votre organisme.

    Le syndrome de l’intestin irritable est une souffrance qui a pour principal symptôme l’excès de gaz pendant la nuit.

    Ce syndrome est précisément une intolérance à de nombreux aliments. Dans ce cas, vous aurez des épisodes de gaz accompagnés de beaucoup de douleur abdominale et de nausées.

    5. Le travail des bactéries intestinales

    Pendant leur passage dans notre organisme, les aliments font un voyage surprenant.

    Quand ils passent de l’intestin grêle au côlon, ils se retrouvent partiellement digérés, ce qui fait agir les bactéries intestinales.

    Au moment où ces bactéries commencent à travailler, on peut accumuler les gaz qui chercheront ensuite à sortir de notre organisme.

    Que faire si vous avez déjà des gaz ?

    Il existe des recettes maison très courantes pour combattre un estomac enflammé à cause des gaz.

    Les plus communes et efficaces sont les infusions à base de :

    • Pomme
    • Anis
    • Menthe
    • Gingembre
    • Fenouil

    Essayez chacune de ces infusions jusqu’à trouver celle qui vous aide. En général, elles sont toutes aussi efficaces et ne provoquent aucun effet secondaire.

    Essayez aussi une cuillerée de vinaigre de pomme mélangée à un verre d’eau ou de l’eau au bicarbonate de soude et au citron.

    Que faire si vous avez des excès de gaz ?

    Si vous avez des gaz tout le temps et que vous ne parvenez pas à les maîtriser car aucun traitement maison vous aide, mieux vaut consulter un gastro-entérologue.

    C’est le médecin indiqué pour obtenir un bon diagnostic.

    Comme nous l’avons vu, les raisons des gaz sont diverses, et nous devons donc y prêter attention pour voir ce par quoi ils sont provoqués.

     

    Image principale de © wikiHow.com

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 9 aliments à manger le soir pour un ventre plat

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour avoir un ventre plat, nous devons être patient et mélanger les aliments diurétiques et naturels à une activité physique fréquente pour brûler plus de graisses.
     

    Vous souhaitez avoir un ventre plus plat ? Une telle aspiration, comme vous le savez, requiert trois clés de base : la constance, les exercices et une bonne alimentation.

     

    Vous n’y arriverez pas en un jour, et pas non plus en une semaine. C’est au bout de plusieurs semaines que vous commencerez à percevoir une baisse de volume et une plus grande fermeté, moins de flaccidité et quelques tailles en moins.

    Au-delà de l’aspect physique, il est important de surveiller le volume de son ventre pour une raison très importante : la santé.

    Il ne faut pas oublier qu’un ventre ballonné est lié à un plus fort risque de souffrir de problèmes cardiovasculaires.

    Ainsi, cela vaut la peine de mettre la main à la pâte et pour cela, rien de tel qu’un bon régime alimentaire.

    Aujourd’hui, nous voulons vous donner une liste des aliments à manger lors de vos dîners, qui vous aideront à obtenir un ventre plat.

    1. Oui aux légumes verts pour un ventre plat

    La manière la plus rapide d’avoir un ventre plat est de consommer des légumes verts chaque jour.

    Mais, comme vous le savons, lors du dîner, il faut choisir minutieusement ses légumes pour éviter les digestions trop lourdes et favoriser un sommeil agréable.

    • Les légumes les meilleurs pour le dîner sont le chou frisé, les épinards et la laitue.
    • Mais sachez que s’ils s’avèrent trop lourds pour vos intestins, nous vous recommandons de les faire cuire à la vapeur.
    • Ainsi, ils conserveront une bonne partie de leurs propriétés et ils faciliteront un bon repos, surtout si vous consommer un peu de salade lors de votre dîner.

    2. L’huile d’olive

    Ne bannissez pas l’huile d’olive de votre régime alimentaire et n’ayez pas peur d’en consommer tous les jours pour obtenir un ventre plat.

    Les acides gras de l’huile d’olive vierge extra comme, par exemple, l’acide oléique, peuvent nous aider à renforcer la décomposition des graisses les plus résistantes de notre corps, surtout celles du ventre.

    • Assaisonnez vos salades avec de l’huile d’olive : votre santé et votre ligne vous en remercieront.

    3. Une infusion à la menthe

    Avant de vous coucher, n’hésitez pas à vous préparer une bonne infusion à la menthe.

    En plus d’agir comme un relaxant musculaire, la menthe vous aide à purifier l’organisme. C’est un anti-inflammatoire très puissant et un allié fabuleux pour la santé hépatique.

    • Vous pouvez prendre jusqu’à deux tasses d’infusion de menthe par jour.

    Souvenez-vous que le meilleur moment pour favoriser votre bien-être et la perte de poids est le soir (car c’est le moment où le foie et ses fonctions se renouvellent).

    4. Les algues kelp

    Si vous n’avez jamais entendu parler des algues kelp, c’est le moment de les découvrir. Elles sont appréciées grâce à leur haute teneur en iode et car elles régulent notre taux de métabolisme (la vitesse à laquelle le corps brûle les graisses).

    De plus, les algues kelp sont riches en multiples vitamines, idéales pour favoriser la décomposition de la graisse du ventre et soulager la rétention d’eau.

    Procurez-vous-en dans les rayons spécialisés de votre supermarché. Elles vont vous enchanter !

    5. Les asperges

    Les asperges sont délicieuses. Consommez celles que vous préférez, blanches, violettes ou vertes, car elles sont toutes excellentes pour la santé.

    Elles sont pleines de vitamines (A, du groupe B, C et E), ainsi que de minéraux comme le zinc ou le potassium, nécessaires pour favoriser l’élimination de l’excès de liquides dans notre corps.

    6. Les tomates

    Les tomates plaisent beaucoup et sont excellentes dans le dîner, si elles sont mélangées à un peu de protéines.

    • Les tomates sont pleines d’antioxydants et nous aident à perdre du poids : elles luttent contre l’inflammation et la rétention d’eau dans le corps.
    • De plus, grâce à la leptine qu’elles contiennent, un type de protéine, elles régulent le métabolisme et donnent une plus grande sensation de satiété.

    7. Les pastèques

    Les pastèques, en plus de l’eau qu’elles contiennent, sont très riches en potassium, un minéral essentiel pour la bonne élimination de l’excès de liquides dans l’organisme.

    De plus, les pastèques sont très riches en vitamine C et prennent soin de notre système immunitaire en luttant contre les inflammations.

    Motivez-vous pour préparer de délicieuses salades dans lesquelles vous pouvez ajouter un peu de pastèque. Vous allez adorer !

    8. Les concombres

    Le concombre sont en réalité un membre de la famille des pastèques et des melons. Ils partagent donc les mêmes vertus amincissantes que ces derniers.

    Ils sont rassasiants, diurétiques et pleins de vitamines. Dans vos dîners, vous pouvez les couper en fines lamelles et les servir assaisonnés d’un peu de vinaigre de cidre de pomme.

    9. Les artichauts

    Les artichauts sont excellents et idéaux pour les dîners.

    Ils sont riches en fibres, luttent contre les ballonnements du ventre, contiennent peu de calories, sont nutritifs et bien sûr, délicieux.

    • N’oubliez pas non plus que les artichauts sont des légumes qui renforcent la santé hépatique.
    • Tout aliment qui prend soin de la santé du foie est idéal pour les dîners, car comme vous le savez, pendant la nuit, cet organe mène d’importantes tâches de détoxification.

     

    Pour conclure, si vous souhaitez perdre du ventre, il est nécessaire d’être constant et d’associer une alimentation saine, variée et équilibrée à des exercices.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 jus naturels pour réguler les niveaux de sucre dans le sang

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Ces jus naturels peuvent être d'excellents compléments pour contrôler les niveaux de sucre dans le sang, mais ne pourront jamais remplacer le traitement prescrit par le médecin.
     

    Le pancréas sécrète une hormone appelée insuline, dont la fonction est de réguler les niveaux de sucre dans le sang pour éviter le développement de maladies comme le diabète. 

    Ce trouble, commun dans la population actuelle, se produit quand les niveaux d’insuline diminuent, qu’il y a une résistance à cette dernière, ou les deux.

    Cependant, il a été démontré qu’il a aussi un lien avec le stress, les infections et la consommation de certains médicaments.

    Lors de ces étapes initiales, il ne se manifeste pas avec des symptômes évidents et cela explique pourquoi beaucoup de gens le détectent alors qu’ils se trouvent déjà à un stade avancé de la maladie.

    Le plus inquiétant est que plus il avance, plus il peut conduire à l’hypertension, à la détérioration de la circulation sanguine, aux problèmes de reins et aux affections visuelles.

    Il est donc essentiel de réaliser des check-up réguliers, et surtout d’améliorer ses habitudes de vie générale.

    De plus, il est important de consommer des compléments naturels dont les propriétés aident à réguler le glucose pour prévenir les déséquilibres.

    Dans cet article, nous voulons partager avec vous 5 jus délicieux que vous pouvez préparer chez vous, pour enrayer ce problème.

    Profitez-en !

    1. Jus de myrtilles et de tofu

    myrtilles

    Ce délicieux jus naturel est caractérisé par sa haute teneur en substances antioxydants qui, en plus de lutter contre les radicaux libres, contribuent à contrôler le glucose dans le sang.

    Ingrédients

    • 1/2 tasse de myrtilles (100 g)
    • 4 cuillerées de tofu soyeux (48 g)
    • Le jus de 2 oranges sans graines
    • 1 cuillerée de racine de gingembre râpé (10 g)

    Préparation

    • Extrayez le jus des deux oranges et ensuite, versez-le dans le mixeur avec les myrtilles, le tofu et le gingembre.
    • Mixez le tout pendant quelques instants jusqu’à l’obtention d’une boisson homogène.
    • Consommez durant toute la matinée.

    2. Jus de fraises et d’ananas

    Les antioxydants et les enzymes digestives qu’apporte ce jus sont utiles pour stimuler le rythme du métabolisme et le fonctionnement du pancréas.

    Son ingestion régulière diminue les forts niveaux de sucre dans le sang et soutient les processus de détoxification.

    Ingrédients

    • 1/2 tasse de fraises congelées (100 g)
    • 2 rondelles d’ananas
    • 3 cuillerées de yaourt nature (60 g)
    • 1/2 verre d’eau (100 ml)

    Préparation

    • Mettez tous les ingrédients dans le mixeur et mixez jusqu’à l’obtention d’une boisson homogène.
    • Consommez à jeun ou pendant le petit-déjeuner.

    3. Jus d’épinards et de céleri

    jus-epinards-brocoli-celeri-500x332

    Grâce à sa haute teneur en potassium, en bêta-carotène et en fibres, cette délicieuse boisson est d’un grand soutien pour les personnes souffrant d’hypertension et de problèmes de forts niveaux de sucre.

    Ingrédients

    • 2 tasses d’épinards (60 g)
    • 2 branches de céleri
    • 1 carotte
    • 1 pomme verte
    • 1 concombre
    • 1/2 verre d’eau (100 ml)

    Préparation

    • Lavez et découpez tous les ingrédients pour faciliter le mixage.
    • Si vous avez un extracteur de jus, extrayez la carotte, la pomme et le concombre.
    • Mettez le tout dans le mixeur et mixez jusqu’à l’obtention d’une boisson sans grumeaux.
    • Consommez à jeun, au moins trois fois par semaine.

    4. Jus de cresson, de tomate et de persil

    Si cette boisson n’a pas un aussi bon goût que les boissons précédentes, ses propriétés en font l’une des meilleures alternatives pour lutter contre le diabète et les déséquilibres en sucre. 

    Ingrédients

    • 6 brins de cresson
    • 1 poignée de persil
    • 2 tomates
    • 2 pommes vertes
    • 1/2 verre d’eau (100 ml)

    Préparation

    • Lavez bien les ingrédients, coupez les pommes en morceaux et retirez-en les pépins.
    • Mettez le tout dans le verre du mixeur et mélangez pendant quelques instants.
    • Une fois que vous avez obtenu une boisson homogène, consommez à petites gorgées, de préférence à jeun.

    5. Jus de banane, de pomme et de chou

    pomme-verte-banane-500x392

    Cette délicieuse boisson aux fruits et au légumes diminue les forts niveaux de glucose dans le sang, et prévient le développement du diabète.

    Son ingestion régulière favorise la purification de l’organisme, contrôle l’inflammation et aide à activer le métabolisme pour perdre du poids plus facilement.

    Ingrédients

    • 2 bananes
    • 2 pommes vertes
    • 5 kiwis
    • 2 tasses de chou rouge (60 g)
    • 1/2 litre d’eau

    Préparation

    • Épluchez les bananes et lavez et découpez les pommes vertes.
    • Retirez la peau des kiwis et mettez-les dans le mixeur avec les ingrédients précédents.
    • Ajoutez le chou, préalablement lavé, et le demi litre d’eau.
    • Mixez tous les ingrédients pendant quelques minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient bien mélangés.
    • Consommez un ou deux verres par jour.

    Motivez-vous pour préparer l’un des jus mentionnés dans cet article et vous verrez par vous-même que leurs vertus sont excellentes pour la santé.

    N’oubliez pas que ce sont de simples compléments et qu’ils ne remplacent en aucun cas les médicaments prescrits par le médecin pour contrôler les niveaux de sucre.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les incroyables bienfaits de l’ail au miel à jeun

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Consommer de l'ail au miel à jeun est un pari pour votre santé générale. Il n'y a pas un seul médicament qui agisse sur autant de choses à la fois et encore moins qui n'ait aucun effet secondaire, comme celui-ci.
     
     

    Connaissez-vous le film espagnol « Jambon, Jambon » ? Dedans, Javier Bardem ne cesse pas de manger de l’ail cru pour continuer à être fort comme un chêne. Certains voient cela comme une bonne blague, d’autres avec dégoût, mais cet aliment est pourtant excellent pour la santé et permet en effet d’avoir un organisme plus puissant. 

    Il faut savoir que si on ajoute du miel à l’ail, ses propriétés sont décuplées. Les deux sont de puissants antibiotiques, et protègent notre système immunitaire.

    La raison pour laquelle nous conseillons ce remède est très simple. À ce moment-là, l’estomac est propre et prêt pour commencer à fonctionner.

    Il est donc idéal de débuter la journée avec une préparation qui prédispose l’organe à métaboliser les aliments de la meilleure des manières.

    Cela signifie deux choses : pour ne pas grossir mais aussi pour profiter au maximum de ses nutriments et se débarrasser des toxines.

    Dans cet article, nous allons vous expliquer quels sont les bienfaits de l’ail au miel à jeun, et vous parler de l’intérêt de les associer. Ne passez pas à côté.

    Pourquoi l’ail ?

    En général, on utilise l’ail en tant que condiment dans nos repas, dans le seul objectif de leur donner du goût. Mais, nous dilapidons ses vertus.

    Il améliore la qualité du sang

    Quand il arrive dans l’estomac, l’ail favorise la création des jus gastriques. Ils sont essentiels pour l’absorption correcte du fer.

    De plus, il est riche en minéraux et en vitamines, et enrichit donc énormément le sang.

    En outre, il réduit le cholestérol et les triglycérides, de manière à éviter leur multiplication et leur hausse, et leur permet de se réguler. Ainsi, vous réussirez à prévenir les problèmes cardiovasculaires.

    Il nourrit la peau

    peau-saine-500x334

    L’ail est un puissant antioxydant mais régénère également les cellules. Ainsi, vous obtiendrez une peau lisse, tendue et sans acné.

    Tout cela sans avoir besoin de recourir aux crèmes industrielles. La plupart d’entre elles contiennent des substances inflammatoires qui donnent l’impression de faire disparaître les rides mais qui abîment notre peau à long terme.

    Il protège nos défenses immunitaires

    Grâce à l’ail, notre système immunitaire est renforcé et cela permet de nous renforcer face aux attaques de bactéries et de microbes.

    De plus, il est essentiel d’en prendre soin pour éviter des affections critiques comme le cancer. Il faut donc tout faire pour se protéger et ne pas se retrouver à la merci d’une attaque.

    Pourquoi le miel à jeun ?

    Il aide à faire perdre du poids

    aide-a-perdre-du-poids-500x334

    Cela est étonnant mais c’est pourtant vrai. Malgré son pouvoir sucrant, le miel est très rassasiant. Si vous consommez de l’ail au miel à jeun, vous vous sentirez nourris, et vous aurez moins de troubles alimentaires, qui vous conduiraient à manger de façon compulsive.

    Il agit comme un anti-inflammatoire

    migraines-500x334

    Si vous avez des migraines ou des maux de tête chroniques, ajoutez ce remède à votre régime alimentaire. Avec ce goût exquis, vous réussirez à vous détendre. Vous remarquerez que que vous aurez de moins en moins besoin de recourir à des ibuprofènes ou des analgésiques.

    Ainsi, votre qualité de vie s’améliorera progressivement, et vous pourrez avoir plus de temps dédié aux loisirs, car vous serez libéré de vos douleurs.

    Une source d’énergie

    Les journées sont longues. Les taches se multiplient et il est parfois difficile d’arriver à la fin sans être épuisé. C’est pour cela que beaucoup de gens utilisent des boissons énergétiques ou sucrées.

    Cependant, avec le temps, les conséquences de ces produits sont fortes et représentent plus un préjudice d’un bénéfice. De son côté, le miel apporte cette dose extra d’énergie, sans effets secondaires.

    Comment consommer l’ail au miel à jeun ?

    Ingrédients

    • 12 gousses d’ail
    • 1 tasse de miel (335 g)
    • Un récipient en verre avec un couvercle

    Préparation

    • Hachez les gousses d’ail en morceaux très fins. Vous pouvez même l’écraser.
    • Versez le miel dans le récipient.
    • Mélangez l’ail et le miel.
    • Fermez le récipient et gardez-le dans un endroit sombre pendant une semaine.

    Une fois le temps indiqué écoulé, vous pouvez prendre une cuillerée d’ail au miel à jeun pour prendre soin de votre santé.

    Sachez que les vertus de la préparation sont vraiment multiples. Il n’y a aucun comprimé au monde qui soit aussi complet et intéressant pour la santé. Alors, vous allez essayer, non ?

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Luxation du coude chez nos enfants : Attention !

     

     

     

     

     

     

    51

    Aujourd’hui, je viens vous parler d’un sujet très important, puisqu’il traite de la santé de nos enfants, mais qui malheureusement n’est pas assez répandu.

     

    Sur les images 1, 2 et 3, les parents attrapent les mains de leur enfant et le projettent ; un adulte un peu pressé attrape son tout-petit et le tire par la main, bras levé à la verticale ; un bébé attrapé par les mains puis tiré vers l’adulte pour le relever ou encore un adulte qui attrape les mains d’un enfant et le projette en tournant. Des scènes on ne peut plus banales, n’est-ce pas ? Pourtant, saviez-vous que ces actes peuvent être dangereux pour l’enfant ? On en parle peu, mais les professionnels de santé constatent assez fréquemment des problèmes liés à ces gestes du quotidien où l’adulte tire l’enfant par son bras. Généralement, cela arrive surtout chez les enfants âgés entre 18 mois et 5 ans, car au fur et à mesure que les enfants grandissent, leurs ligaments se renforcent.

    530851_380794398684366_354845421_n

    En faisant cela, la tête du radius, l’un des deux os de l’avant-bras, se déboîte en sortant légèrement de son ligament, provoquant ainsi une luxation ou une subluxation (luxation incomplète) du coude. L’enfant se met à pleurer d’un coup et s’arrête tant que le bras n’est pas sollicité. Il est incapable de localiser la douleur, car elle sera présente du poignet jusqu’au coude. L’enfant sera incapable de plier son coude, il ne contrôlera plus son bras et il « pendouillera » mollement. Il essayera de le coller à son corps en le tenant avec son autre bras.

     

    551919_343637442387398_806546851_n

    Si cela vous arrive, emmenez votre enfant le plus rapidement possible chez le médecin qui détectera le problème avec une simple palpation et remettra en place le radius en tirant le bras de l’enfant et en exerçant une pression avec son pouce. On entendra un « clac » enfin… si vous ne vous êtes pas évanoui.

    Rien ne sert de culpabiliser, ça arrive très fréquemment car malheureusement, comme beaucoup de choses, nous ne sommes peu voir pas du tout informé sur le sujet. N’oubliez pas, préférez prendre votre enfant sous les bras plutôt que par ses mains et surtout ne tirez pas violemment (surtout si vous êtes pressé) la main de votre enfant !

     

     

     

     

     

    Sources : www.oummi-materne.com

             sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Luttez contre la perte des cheveux avec 5 traitements à l’oignon

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les composés sulfureux de l'oignon sont très adaptés pour renforcer la santé des cheveux et stimuler leur pousse. On peut mélanger ce légume à d'autres ingrédients pour stimuler ses effets.
     
     

    La perte excessive de cheveux est l’un des troubles capillaires qui affectent régulièrement aussi bien les hommes que les femmes. 

    S’il est normal de perdre entre 50 et 100 cheveux par jour, beaucoup de gens se rendent un jour compte qu’ils en perdent beaucoup plus.

    C’est un problème qui n’est pas facile à résoudre et avec le temps, la chevelure commence à avoir l’air fragile et avec très peu de volume.

    De plus, au-delà de l’esthétique, la chute des cheveux peut nous alerter d’un déséquilibre hormonal, d’un stress et de certaines déficiences nutritionnelles.

    Par chance, il existe des traitements 100% naturels dont les propriétés permettent de les renforcer pour freiner la chute et promouvoir leur pousse.

    Parmi les options possibles, on trouve plusieurs recettes à l’oignon qui, grâce à sa haute teneur en composés sulfureux, donne d’excellents résultats.

    Dans cet article, nous voulons partager avec vous les 5 meilleures recettes pour que nous n’hésitiez plus à les tester chez vous afin de vous débarrasser de cette gêne légitime.

    1. Traitement à l’oignon et à l’ail

    Le mélange de jus d’oignon et de gousses d’ail nous apporte un traitement complet pour renforcer les racines des cheveux et stopper leur chute excessive.

    Sa concentration en composés de soufre et en vitamines améliore le processus de régénération du cuir chevelu, tout en stimulant la pousse des cheveux.

    Ingrédients

    • 4 oignons crus
    • 6 gousses d’ail
    • 1/2 verre d’eau (100 ml)

    Préparation

    • Épluchez les oignons et les gousses d’ail, mettez-les dans le verre du blender et mixez avec un demi verre d’eau.
    • Assurez-vous d’obtenir un jus homogène et quand il est prêt, passez-le dans un chinois.
    • Séparez vos cheveux en plusieurs mèches et frottez le jus sur tout le cuir chevelu.
    • Laissez agir pendant 30 minutes et lavez avec votre shampooing habituel.
    • Utilisez au moins trois fois par semaine.

    2. Traitement à l’oignon et aux huiles

    Cette alternative est recommandée pour les personnes qui, en plus de la chute, souffrent d’excès de sécheresse au niveau du cuir chevelu.

    Ses composés hydratants et réparateurs aident à réguler le pH naturel des cheveux, tout en diminuant leur chute et en leur apportant un aspect brillant et résistant.

    Ingrédients

    • 2 oignons crus
    • 2 cuillerées d’huile de coco (30 g)
    • 1 cuillerée d’huile d’olive (16 g)

    Préparation

    • Épluchez les oignons et mélangez-les dans le blender avec l’huile de coco et l’huile d’olive.
    • Après avoir obtenu une pâte épaisse, séparez vos cheveux en plusieurs mèches et frottez-la sur toutes les racines.
    • Recouvrez votre chevelure avec une charlotte et laissez agir pendant 30 ou 40 minutes.
    • Lavez vos cheveux avec votre shampooing habituel et répétez l’application 2 fois par semaine.

    3. Traitement à l’oignon et au miel d’abeille

    Le traitement à l’oignon et au miel est une solution efficace pour les problèmes de chute excessive de cheveux chez les personnes au cuir chevelu gras.

    Le miel et l’oignon contribuent à réguler la production naturelle d’huiles des glandes sébacées, donnant aux cheveux un aspect plus propre et brillant.

    Ingrédients

    • 2 oignons crus
    • 3 cuillerées de miel d’abeille (75 g)

    Préparation

    • Découpez les oignons crus et mixez-les dans le blender avec le miel d’abeilles jusqu’à l’obtention d’une pâte juteuse.
    • Frottez-la sur tout le cuir chevelu et les cheveux, et recouvrez avec une charlotte pendant 40 minutes.
    • Lavez-vous les cheveux comme d’habitude et utilisez 2 ou 3 fois par semaine.

    4. Traitement à l’oignon et au shampooing

    Si vous introduisez plusieurs morceaux d’oignons dans votre shampooing habituel, vous pouvez obtenir des effets intéressants dans le contrôle de la chute des cheveux.

    Les propriétés de ce légume sont absorbées facilement via le cuir chevelu, protégeant et renforçant les follicules pileux.

    Ingrédients

    • 1 oignon cru
    • 1 flacon de shampooing aux herbes

    Préparation

    • Coupez l’oignon en petits cubes et ensuite, introduisez-le dans le flacon de shampooing aux herbes.
    • Laissez-le macérer pendant une semaine et utilisez-le sur vos cheveux.
    • Frottez le cuir chevelu avec pour faciliter son absorption et favoriser la circulation sanguine.
    • Laissez agir pendant 20 minutes et rincez.
    • Répétez l’application deux fois par semaine.

    5. Traitement à l’oignon et au rhum

    Le breuvage à l’oignon et au rhum est un remède très ancien pour le contrôle de la chute excessive des cheveux.

    Les deux ingrédients renforcent les racines des cheveux, enlèvent les cellules mortes et stimulent la pousse saine.

    Ingrédients

    • 2 oignons crus
    • 1 verre de rhum (200 ml)

    Préparation

    • Découpez les oignons crus et introduisez-les dans un verre de rhum.
    • Mettez le produit dans un endroit frais et sombre, et laissez-le macérer toute la nuit.
    • Le jour suivant, passez le mélange dans un chinois et utilisez le liquide pour masser votre cuir chevelu.
    • Laissez absorber pendant 20 minutes et rincez.
    • Utilisez 2 ou 3 fois par semaine.

    Comme vous pouvez le remarquer, l’oignon peut être associé à de nombreux autres ingrédients pour stimuler ses bienfaits sur les cheveux.

    Motivez-vous pour ajouter ce remède à votre programme beauté et découvrez que c’est un grand allié pour augmenter le volume de votre chevelure.

     

    Image principale de © wikiHow.com

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Que sont les baies de goji et leurs bienfaits ?

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Parmi ses bienfaits plusieurs études défendent les propriétés des baies de goji pour combattre le cancer. De plus, elles nous aident à améliorer la mémoire et à retarder le vieillissement prématuré.

    Il est fort probable que vous n’ayez pas entendu beaucoup de choses à propos des baies de goji (Lycium barbarum), connaissant la puissance de la médecine occidentale, basée sur des médicaments industrialisés produits dans des usines.

    Toutefois, et grâce aux processus de globalisation, les brèches culturelles au niveau mondial ont lentement diminué ; ainsi les connaissances du lointain Orient ont fini par être peu à peu influentes.

    Que sont les baies de goji ?

    Il s’agit de l’un des aliments les plus bienfaiteurs pour combattre le vieillissement de la peau ; venant de Chine, les baies de goji de l’Himalaya ont été utilisées depuis de longues années.

    Cet aliment si particulier est connu sous de nombreux noms, comme la cerise de goji, les baies de goji tibétaines ou la cerise du Tibet.

    Composants les plus importants

    Son importance réside dans sa composition nutritionnelle, qui se constitue de la manière suivante :

    • Vitamines (B1, B2, B6, C et E)
    • Bêta-carotène
    • Lycopène
    • Minéraux (calcium, potassium, sélénium, fer, zinc, germanium)
    • Lutéine
    • Acides aminés essentiels

    Propriétés des baies de goji

    La reconnaissance qu’a obtenu et que continue de gagner cet aliment dans le monde entier se doit surtout à ses propriétés.

    Bien que tout le monde puisse en profiter, les femmes sont celles qui bénéficient le plus.

    Dans cet ordre d’idée, il est nécessaire de connaître les principales propriétés de ces baies, basées sur ses composants. Commençons.

    Améliore les conditions de l’organisme

    • La majorité des composants de ces baies en font l’un des meilleurs antioxydants naturels connus dans le monde entier.
    • Le bêta-carotène, plus présent encore que dans la carotte, contribue à combattre l’action des radicaux libres, chargés de détériorer les cellules.
    • Leur consommation retarde les effets du vieillissement prématuré.
    • D’autre part, elles stimulent l’hormone de croissance, chargé de diminuer la graisse corporelle.
    • De plus, elles améliorent les processus du sommeil, de la mémoire et la réparation des tissus endommagés.

    Diminue la possibilité de souffrir d’un cancer

    Selon une étude menée en 2099, grâce à ses propriétés antioxydantes et au germanium, la consommation des baies de goji retarde les mutations cellulaires chargées de produire le cancer.

    Malgré cela, ses défenses s’agglomèrent surtout dans le foie, en le protégeant et en évitant la cirrhose de celui-ci.

    Régule le cholestérol

    Comme nous le savons déjà, le cholestérol se divise en général en HDL (bon cholestérol) et en LDL (mauvais cholestérol). Aussi est-il recommandé de garder une alimentation saine chargée de maintenir des niveaux équilibrés.

    Les aliments ingérés doivent être aidés d’un autre genre de choses, comme l’exercice et les alternatives naturelles dans le but de réguler la digestion.

    Dans le cas du cholestérol, on peut le réguler grâce aux baies de goji, qui sont chargées de maintenir les artères en bon état de fonctionnement et en évitant l’agglomération du cholestérol.

    Perte de poids

    En réduisant le cholestérol, la graisse stockée dans le corps se transforme en énergie, synthétisée jour après jour.

    Le but étant de combiner la consommation des baies de goji à la pratique régulière d’exercice physique ; ainsi la perte de poids est favorisée.

    Aide le cœur

    Le cœur est l’un des organes les plus importants du corps humain. Dans ce sens, on recommande de la maintenir dans les meilleures conditions possibles.

    Consommer régulièrement des baies de goji peut être d’une grande aide. Et grâce à son apport en anthocyanines, elles renforcent les artères coronaires.

    D’autre part, ces baies contiennent également de la cyperone, un phytochimique qui nous aide à réguler la pression sanguine du cœur.

    Améliore la santé des yeux

    En y réfléchissant bien, on se rend compte que l’organe de la vue est l’un des plus utilisés.

    Il est exposé à de multiples facteurs et est soumis à une usure considérable. En général, on finit par mettre des lunettes ou, pire encore, par avoir recours au laser.

    Cette usure fait apparaître plusieurs maladies pour lesquelles il existe heureusement des alternatives efficaces pour améliorer la santé.

    Consommer des baies de goji est bon pour la vue. Leurs composants préviennent la dégénération maculaire et la cataracte.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Combattez les mycoses des ongles

    avec un traitement naturel au curcuma

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Grâce aux propriétés médicinales de la curcumine, le composé actif du curcuma, on peut lutter contre les mycoses des ongles efficacement, et les renforcer.
     

    Les mycoses des ongles, qui peuvent apparaître aussi bien sur les pieds que sur les mains, sont connues sous le nom médical d’onychomycose.

     

    C’est un problème très fréquent dans la population, et même s’il existe de nombreuses manières de le prévenir, il a lieu au moins une fois dans la vie de la plupart des gens.

    Même si, en général, ces mycoses ne représentent pas de problème de santé grave, leur présence peut provoquer une fragilisation, une rupture ou la perte totale de l’ongle.

    De plus, des personnes ressentent une douleur lorsqu’elles utilisent certains types de chaussures, et avec le temps, elles remarquent que les ongles deviennent jaunâtres et inesthétiques.

    Heureusement, c’est une affection que l’on peut traiter naturellement grâce aux propriétés anti-mycosiques du curcuma.

    Dans cet article, nous voulons vous expliquer pourquoi cette préparation est aussi efficace pour soigner les mycoses et comment l’utiliser.

    Prenez note !

    Traitement naturel au curcuma pour lutter contre les mycoses des ongles

    Le curcuma (curcuma longa) est une racine qui appartient à la même famille que le gingembre : les zingibéracées.

    Depuis l’Antiquité, il a été mis en valeur grâce à sa haute teneur en nutriments et en propriétés pour la santé, aussi bien intérieure qu’extérieure, qui aident à stimuler et à conserver le bien-être du corps.

    Utilisé comme un colorant et un condiment dans de nombreuses préparations, c’est un ingrédient qui ne peut manquer dans la cuisine.

    Même si la plupart de ses applications ont un lien avec la gastronomie, on l’utilise également comme une base pour de nombreux remèdes maison.

    Cela est dû à ses puissants effets analgésiques, anti-inflammatoires et antibiotiques dont l’assimilation permet le soulagement de nombreuses affections en lien avec la santé.

    Pourquoi utiliser du curcuma pour combattre les mycoses ?

    Pour soigner les mycoses des ongles, le curcuma a montré des effets très intéressants.

    En effet, il ne combat pas uniquement les micro-organismes mais il aide aussi à soulager la fragilisation et l’altération de couleur engendrées par ce problème.

    • La curcumine, son principal composé actif, exerce un effet antifongique et antibactérien qui aide à freiner la pousse des levures et des dermatophytes qui provoquent cette maladie.
    • De plus, il apporte un extra nutritionnel aux cuticules et à la superficie des ongles. Ainsi, leur force augmente et ils sont moins susceptibles d’être cassants.
    • La haute teneur en vitamines, en antioxydants et en minéraux du curcuma est une grande alliée pour contrecarrer les effets négatifs du contact des ongles avec les produits chimiques et l’environnement.

    Comment préparer ce traitement au curcuma pour lutter contre les mycoses des ongles ?

    Dans le but de stimuler les effets du curcuma dans le traitement des mycoses des ongles, vous vous proposons de le mélanger avec de l’huile de coco, un élément si prodigieux.

    Cet ingrédient contient en effet des composés antibactériens et antifongiques qui, lorsqu’ils sont absorbés, aident à freiner la croissance des champignons qui provoquent ce problème gênant.

    De plus, grâce à ses acides essentiels et antioxydants, cette huile apporte une hydratation et une nutrition aux cuticules, contrôlant l’excès de sécheresse et les ongles cassants.

    Ingrédients

    • 3 cuillerées d’huile de coco biologique (45 g)
    • 3 cuillerées de curcuma en poudre (30 g)

    Ustensiles

    • Un récipient en verre avec un couvercle.

    Préparation

    • Mettez l’huile de coco à fondre, qui doit être 100% biologique et quand est elle est fondue, mélangez-la au curcuma en poudre.
    • Assurez-vous d’obtenir un produit crémeux et retirez du feu.
    • Laissez reposer pendant quelques minutes et quand c’est tiède, stockez dans le récipient en verre.
    • Une fois que le mélange s’est solidifié, utilisez-le sur vos ongles.

    Mode d’utilisation

    • Prenez la quantité nécessaire du remède au curcuma et frottez-le sur les ongles affectés par les mycoses.
    • Laissez faire l’absorption pendant 30 ou 40 minutes et rincez.
    • Si vous le souhaitez, appliquez sur la plante de vos pieds et d’autres zones exposées aux mycoses.
    • Répétez cela tous les jours, jusqu’à ce que vous remarquiez un changement notoire sur vos ongles.

    Pour conclure !

    Sachez que pour obtenir des résultats optimaux, vous devez compléter cette application par de bonnes habitudes d’hygiène et l’usage de chaussures bien aérées.

    Évitez de vous retrouver dans des environnements humides car ils facilitent la croissance des mycoses.

    Lavez bien vos chaussures et vos chaussettes, surtout si les mycoses ont été en contact avec.

    Évitez de partager vos ustensiles personnels, tels que :

    • Les savons
    • Les coupes-ongles
    • Les serviettes de toilette
    • Les vernis à ongles
    • Les limes

    Pour finir, et ce n’en est pas moins important, améliorez votre alimentation afin que votre système immunitaire soit fort et puisse contrer plus facilement les mycoses et les bactéries.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Plusieurs magasins commencent à retirer le Nutella

    de leurs étagères après des rapports sur le cancer

     

     

     

     

     

     

    Un ingrédient de base de la fameuse pâte à tartiner « Nutella » s’est avéré cancérogène. Cette nouvelle révélation a conduit les épiceries à travers l’Europe à retirer la célèbre collation à base de chocolat et de noisette de leurs étagères. En mai, l’Agence Européenne de normalisation a averti que le Nutella pourrait contenir des produits chimiques cancérogènes – tels l’ester d’acide gras glycidylique (GE) – dans l’huile de palme lorsque cette dernière est chauffée en delà de 200° C, l’équivalent de presque 400° F.

     

    Selon The Sun, l’huile de palme fait partie intégrante de la pâte à tartiner. Elle donne au Nutella sa texture lisse et veloutée et prolonge sa durée de vie. La Société Italienne, Ferrero, fabricant de la pâte à tartiner, riposte actuellement aux allégations relatives à la cancérogénicité du Nutella à travers une campagne de marketing, en confirmant à l’ensemble de sa clientèle qu’elle va garder l’huile de palme en dépit de ces craintes.

     

    « Faire du Nutella sans l’huile de palme produirait un substitut de qualité inférieure au produit réel, et ce serait un pas en arrière », a déclaré à Reuters le directeur des achats de Ferrero, Vincenzo Tapella.

    Toutefois, l’utilisation de l’huile de tournesol ou de colza augmenterait véritablement le coût de la pâte aux environs de 22 $. Selon l’Independant, Ferrero n’a pas répondu aux demandes de renseignements sur ces allégations contradictoires. Nutella est un produit phare de la société et génère un cinquième de ses ventes. La société utilise environ 185 000 tonnes d’huile de palme par an.

    L’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) n’a pas complètement mis en garde contre la consommation du Nutella, et a souligné qu’il est impératif d’effectuer plus de recherches en vue d’aboutir à une conclusion ferme à ce sujet. L’Organisation Mondiale de la Santé et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture ont mis en garde contre les risques potentiels de l’huile de palme, mais n’ont pas recommandé de couper court à sa consommation.

    L’huile de palme est chauffée à de hautes températures afin d’éliminer sa couleur rouge naturelle et neutraliser son odeur. Ferrero insiste sur le fait que la société utilise un procédé industriel qui ne chauffe pas la substance au-dessus de 200° C. “L’huile de palme utilisée par Ferrero est salubre parce qu’elle provient de fruits fraîchement pressés et est traitée à des températures contrôlées”, a déclaré Tapella.

     

    Enrico Brivio, porte-parole de la Commission Européenne pour la santé et la sécurité alimentaire, a souligné que les lignes directrices relatives à l’huile de palme seront délivrées d’ici la fin de cette année.

    Dr. Helle Knutsen, présidente de Contam, le panneau de l’EFSA, ayant mis l’huile de palme sous le microscope, a déclaré :

    « Il existe des preuves suffisantes que le glycidol est génotoxique et cancérogène, donc le panneau de Contam n’a pas définit un niveau sûr pour l’ester glycidylique. » Ces procédures comprennent des règles limitant la quantité de contaminants dans les produits alimentaires. Plusieurs supérettes en Italie ont déjà boycotté le Nutella à titre de mesure préventive.

    Nous vous encourageons donc à diminuer ou remplacer votre consommation de cette pâte à tartiner, ainsi que de surveiller s’il y a présence d’huile de palme dans vos produits en faisant vos courses.

     

     

     

     

     

    Sources et références:  The Independent , The Sun / Crédit photo:  S Smith / Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 9 aliments à manger le soir pour un ventre plat

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour avoir un ventre plat, nous devons être patient et mélanger les aliments diurétiques et naturels à une activité physique fréquente pour brûler plus de graisses.
     

    Vous souhaitez avoir un ventre plus plat ? Une telle aspiration, comme vous le savez, requiert trois clés de base : la constance, les exercices et une bonne alimentation.

     

    Vous n’y arriverez pas en un jour, et pas non plus en une semaine. C’est au bout de plusieurs semaines que vous commencerez à percevoir une baisse de volume et une plus grande fermeté, moins de flaccidité et quelques tailles en moins.

    Au-delà de l’aspect physique, il est important de surveiller le volume de son ventre pour une raison très importante : la santé.

    Il ne faut pas oublier qu’un ventre ballonné est lié à un plus fort risque de souffrir de problèmes cardiovasculaires.

    Ainsi, cela vaut la peine de mettre la main à la pâte et pour cela, rien de tel qu’un bon régime alimentaire.

    Aujourd’hui, nous voulons vous donner une liste des aliments à manger lors de vos dîners, qui vous aideront à obtenir un ventre plat.

    1. Oui aux légumes verts pour un ventre plat

    La manière la plus rapide d’avoir un ventre plat est de consommer des légumes verts chaque jour.

    Mais, comme vous le savons, lors du dîner, il faut choisir minutieusement ses légumes pour éviter les digestions trop lourdes et favoriser un sommeil agréable.

    • Les légumes les meilleurs pour le dîner sont le chou frisé, les épinards et la laitue.
    • Mais sachez que s’ils s’avèrent trop lourds pour vos intestins, nous vous recommandons de les faire cuire à la vapeur.
    • Ainsi, ils conserveront une bonne partie de leurs propriétés et ils faciliteront un bon repos, surtout si vous consommer un peu de salade lors de votre dîner.

    2. L’huile d’olive

    Ne bannissez pas l’huile d’olive de votre régime alimentaire et n’ayez pas peur d’en consommer tous les jours pour obtenir un ventre plat.

    Les acides gras de l’huile d’olive vierge extra comme, par exemple, l’acide oléique, peuvent nous aider à renforcer la décomposition des graisses les plus résistantes de notre corps, surtout celles du ventre.

    • Assaisonnez vos salades avec de l’huile d’olive : votre santé et votre ligne vous en remercieront.

    3. Une infusion à la menthe

    Avant de vous coucher, n’hésitez pas à vous préparer une bonne infusion à la menthe.

    En plus d’agir comme un relaxant musculaire, la menthe vous aide à purifier l’organisme. C’est un anti-inflammatoire très puissant et un allié fabuleux pour la santé hépatique.

    • Vous pouvez prendre jusqu’à deux tasses d’infusion de menthe par jour.

    Souvenez-vous que le meilleur moment pour favoriser votre bien-être et la perte de poids est le soir (car c’est le moment où le foie et ses fonctions se renouvellent).

    4. Les algues kelp

    Si vous n’avez jamais entendu parler des algues kelp, c’est le moment de les découvrir. Elles sont appréciées grâce à leur haute teneur en iode et car elles régulent notre taux de métabolisme (la vitesse à laquelle le corps brûle les graisses).

    De plus, les algues kelp sont riches en multiples vitamines, idéales pour favoriser la décomposition de la graisse du ventre et soulager la rétention d’eau.

    Procurez-vous-en dans les rayons spécialisés de votre supermarché. Elles vont vous enchanter !

    5. Les asperges

    Les asperges sont délicieuses. Consommez celles que vous préférez, blanches, violettes ou vertes, car elles sont toutes excellentes pour la santé.

    Elles sont pleines de vitamines (A, du groupe B, C et E), ainsi que de minéraux comme le zinc ou le potassium, nécessaires pour favoriser l’élimination de l’excès de liquides dans notre corps.

    6. Les tomates

    Les tomates plaisent beaucoup et sont excellentes dans le dîner, si elles sont mélangées à un peu de protéines.

    • Les tomates sont pleines d’antioxydants et nous aident à perdre du poids : elles luttent contre l’inflammation et la rétention d’eau dans le corps.
    • De plus, grâce à la leptine qu’elles contiennent, un type de protéine, elles régulent le métabolisme et donnent une plus grande sensation de satiété.

    7. Les pastèques

    Les pastèques, en plus de l’eau qu’elles contiennent, sont très riches en potassium, un minéral essentiel pour la bonne élimination de l’excès de liquides dans l’organisme.

    De plus, les pastèques sont très riches en vitamine C et prennent soin de notre système immunitaire en luttant contre les inflammations.

    Motivez-vous pour préparer de délicieuses salades dans lesquelles vous pouvez ajouter un peu de pastèque. Vous allez adorer !

    8. Les concombres

    Le concombre sont en réalité un membre de la famille des pastèques et des melons. Ils partagent donc les mêmes vertus amincissantes que ces derniers.

    Ils sont rassasiants, diurétiques et pleins de vitamines. Dans vos dîners, vous pouvez les couper en fines lamelles et les servir assaisonnés d’un peu de vinaigre de cidre de pomme.

    9. Les artichauts

    Les artichauts sont excellents et idéaux pour les dîners.

    Ils sont riches en fibres, luttent contre les ballonnements du ventre, contiennent peu de calories, sont nutritifs et bien sûr, délicieux.

    • N’oubliez pas non plus que les artichauts sont des légumes qui renforcent la santé hépatique.
    • Tout aliment qui prend soin de la santé du foie est idéal pour les dîners, car comme vous le savez, pendant la nuit, cet organe mène d’importantes tâches de détoxification.

     

    Pour conclure, si vous souhaitez perdre du ventre, il est nécessaire d’être constant et d’associer une alimentation saine, variée et équilibrée à des exercices.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les meilleures herbes et épices pour votre cerveau

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Bien qu’actuellement nous ne souffrions pas de problèmes de mémoire il est souhaitable de commencer à consommer ces herbes et épices pour optimiser notre activité cérébrale et profiter de leurs bienfaits.
     

    Les médicaments sont une excellente aide pour vous et votre santé. Mais il est aussi vrai que, lorsque nous parlons de ce qui est bon pour votre cerveau, parfois une bonne idée est de choisir ce qui est naturel.

     

    À travers cet article, nous vous invitons à découvrir quelles sont les meilleures herbes et épices qui amélioreront l’oxygénation mentale et vous aideront à renforcer votre mémoire.

    Les recommandations que nous vous donnons ici seront également d’une grande aide si vous souffrez d’anxiété ou si vous avez besoin d’une protection particulière contre les tumeurs cérébrales dans le cas d’antécédents familiaux.

    Prenez note des meilleures herbes et épices qui ne peuvent pas manquer dans vos plats ou infusions.

    Le persil et le thym

    L’apigénine est un flavonoïde qui se trouve dans ces épices et qui est bonne pour renforcer les connexions entre les neurones et les cellules mères.

    Certains chercheurs pensent qu’un régime riche en apigénine pourrait influencer la formation de cellules cérébrales et de la communication.

    C’est pour cela que le persil et le thym font partie des meilleures herbes et épices à contenir ce produit.

    De plus, ces condiments dans vos plats pourraient aussi aider à prévenir la dépression, la maladie d’Alzheimer et de Parkinson.

    Il est possible que vous n’ayez jamais entendu parler de l’apigénine, mais uniquement des œstrogènes.

    La structure chimique de ces deux plantes et très semblable, car l’œstrogène collabore aussi au développement des neurones.

    L’apigénine provoque les mêmes types de changements cellulaires que les œstrogènes.

    La camomille

    Qui n’a pas de sachets de thé à la camomille chez soi ? Si vous l’appréciez beaucoup, alors vous aurez une raison supplémentaire de vouloir prendre cette boisson lorsque vous aurez une réunion ou, simplement quand vous la savourerez en regardant le soleil se coucher.

    Parmi les meilleures herbes et épices, la camomille est un destructeur de stress totalement constaté et réel.

    Non seulement il vous donne une sensation de paix et de calme, mais il vous aide aussi à réguler l’anxiété.

    La camomille contient des composants qui peuvent s’unir aux récepteurs de certaines substances chimiques du cerveau, en réduisant l’anxiété du processus.

    Notre recommandation est de prendre une tasse de thé à la camomille le soir, avant de dormir. Cela va vous relaxer et favoriser votre sommeil.

    La sauge

    Lorsqu’il existe des pertes de mémoire il est très difficile de s’en remettre. Cependant, on peut optimiser leur rendement.

    Si nous citons les meilleures herbes et épices, il ne pouvait pas manquer celle-ci, qui semble-t-il améliore le rendement de la mémoire.

    Si vous désirez améliorer votre apprentissage, votre mémoire et attention, vous savez dorénavant quoi demander à votre herboriste.

    Cependant, vous devez être prudent-e si vous consommez des suppléments de sauge et consulter votre médecin avant, car elle peut être dangereuse pour certaines personnes, comme par exemple, celles qui souffrent d’une pression artérielle élevée.

    L’ail

    L’ail n’est pas un remède pour la tumeur cérébrale, comme on l’a dit pendant des années. Ce que l’on sait c’est que parmi ses propriétés elle possède la faculté de tuer les cellules cancérogènes dans le cerveau.

    Et, même si cela n’est pas encore totalement prouvé, c’est une avancée que vous devez connaître sur les meilleurs herbes et épices qui vous aideront à prendre soi de votre cerveau et de votre mémoire.

    Le mieux de tout c’est que l’ail peut s’incorporer à votre régime et assaisonner vos plats en même temps.

    La menthe

    Elle fait partie des meilleures herbes et épices, et ne peut donc jamais manquer dans votre cuisine. Si vous travaillez beaucoup, vous ne pouvez pas ne pas consommer de la menthe.

    Cette herbe riche et délicieuse est d’une grande aide pour améliorer la mémoire de travail des adultes sains.

    De plus c’est aussi un remède commun contre les nausées.

    Vous pouvez la prendre dans un thé, tout comme la camomille, et avec un peu de miel. Vous verrez qu’en une vingtaine de minutes vous noterez une meilleure mémoire à long terme, dans le travail, un meilleur état d’alerte et animique.

    Si vous préférez un bon milk-shake qui vous apporte énergie et nutriments, ajoutez quelques feuilles de menthe fraîches au mélange et profitez de sa rafraîchissante saveur.

    Le romarin

    Cette épice possède un riche arôme d’huile essentielle et on peut simplement par son odeur améliorer la mémoire prospective des personnes âgées de plus de 65 ans.

    Vous vous demanderez ce qu’est la mémoire prospective. Il s’agit de la capacité à se souvenir d’événements précis et les taches qui s’en suivront dans le futur, comme le rendez-vous avec le médecin, notre date d’anniversaire ou celle de nos enfants.

    Donc, si vous voulez améliorer la mémoire prospective d’un être cher ou même de la votre, suivez cette recommandation.

    Cette technique a déjà été utilisée dans des études comparatives avec des personnes âgées de plus de 65 ans dans une pièce parfumée à la lavande, une autre avec du romarin et une dernière sans parfum.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 7 aliments qui affectent votre santé intestinale

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Saviez-vous que les aliments riches en gras augmentent les niveaux d’acidité de l’estomac et peuvent irriter l’intestin en plus de provoquer du reflux ? De plus, à long terme, cela dérive sur des troubles métaboliques.

    Les intestins jouent un rôle très important dans notre santé.

    A travers leurs fonctions, le processus d’absorption des nutriments se réalise ainsi que l’élimination des déchets dont le corps n’a pas besoin.

    On y trouve des millions de bactéries qui, contrairement à ce que certain-e-s pensent, sont nécessaires à un bon processus digestif car elles sont chargées de décomposer certaines substances que le corps ne peut digérer seul.

    De plus, ils aident à produire certaines vitamines essentielles qui apportent de l’énergie à l’organisme et renforcent le système immunitaire.

    Le problème c’est que bien souvent, les mauvaises habitudes alimentaires engendrent des altérations qui, en plus d’empêcher leur bon fonctionnement, génèrent des symptômes et des problèmes qui affectent la qualité de vie.

    Le plus préoccupant c’est que beaucoup ignorent les aliments nocifs et les raisons pour lesquelles leur consommation entraînent des effets négatifs.

    Pour cette raison, nous allons vous révéler ci-dessous les 7 principaux ingrédients et les raisons pour lesquelles vous devriez en réduire leur consommation.

    Tandis que les fibres de certaines céréales complètes peuvent améliorer le fonctionnement des intestins, le gluten des céréales raffinées peut causer des problèmes gênants.

    Cette protéine ne se digère pas et ne peut être métabolisée correctement, ce qui amène à des allergies et à des réactions adverses sur la santé intestinale.

    Sa consommation excessive augmente les niveaux d’inflammation et, si elle n’est pas contrôlée elle peut provoquer des maladies auto immunes comme :

    • Diabète.
    • Arthrite.
    • Alzheimer.
    • Lupus.
    • Fibromyalgie.
    • Sclérose multiple.
    • Maladie de Crohn.

    2. Viandes rouges

    La consommation quotidienne de viandes rouges n’augmente pas seulement le risque de souffrir de la goutte mais peut également affecter les tissus du corps en augmentant ses niveaux d’inflammation.

    Ce genre d’aliments est plus difficile à digérer que les viandes maigres car, du fait qu’ils ralentissent la digestion, ils sont liés aux symptômes digestifs comme :

    • Inflammation abdominale
    • Gaz

    Il faut souligner qu’ils altèrent également le pH de l’intestin, ce qui diminue la présence de bactéries saines et enfin, augmente la prédisposition aux infections.

    3. Graisses et fritures

    Les fritures et les aliments riches en graisse sont assez addictifs et, à long terme, peuvent engendrer des troubles métaboliques et du surpoids.

    De plus, de manière immédiate, ils irritent l’intestin et augmentent les niveaux d’acidité dans l’estomac, et peuvent provoquer des gênes comme le reflux acide.

    • Les patients souffrant du syndrome du colon irritable, de gastrite et d’autres troubles du système digestif doivent en éviter la consommation.

    4. Produits laitiers

    Si les produits laitiers contiennent des nutriments qui apportent de nombreux bienfaits au corps, leur consommation doit être évitée par ceux qui présentent une intolérance au lactose.

    Bien qu’ils soient délicieux et accompagnent de nombreux plats que nous avons l’habitude de consommer, il a été prouvé qu’ils sont responsables de nombreuses difficultés dans l’intestin.

    • La graisse, le lactose et ses protéines affectent directement la santé intestinale. Ils altèrent ainsi le microbiome et empêchent le bon processus d’élimination des déchets.
    • Ils sont également liés aux réactions inflammatoires et aux problèmes communs comme la constipation et la diarrhée.

    5. Piment forts

    Les piments forts apportent une touche spéciale aux plats et, comme si ce n’était pas suffisant, ils contiennent de puissants antioxydants qui protègent l’organisme face aux dommages oxydatifs.

    Le problème c’est que leur consommation, spécialement chez des patients souffrant de problèmes digestifs, engendre une forte irritation du revêtement de l’estomac et des intestins.

    • En conséquence, ils augmentent les épisodes d’acidité, de reflux acide et de gastrite.

    6. Le café et les boissons gazeuses

    Le café, les sodas et les boissons gazeuses sont liées à l’augmentation du reflux acide et à l’inflammation intestinale.

    Ces boissons relaxent le sphincter œsophagique, ce qui facilite le retour des sucs acides vers la partie supérieure du corps.

    D’autre part, leur forte teneur en sucres et en substances ajoutées provoquent des altérations de la santé intestinale, en produisant des diarrhées et de fortes douleurs abdominales.

    7. Aliments en conserve ou industriels

    Le marché est envahi d’une large variété d’aliments en conserve ou préparés à travers des processus industriels qui affectent leur qualité nutritionnelle.

    Certains les considèrent comme une option d’alimentation rapide car ils sont souvent délicieux et faciles à cuisiner.

    Ce que l’industrie ne dit pas c’est qu’ils sont pauvres en nutriments essentiels et qu’ils sont remplis de substances chimiques ajoutées qui affectent autant la santé intestinale que les fonctions des autres systèmes du corps.

    Leur consommation est liée au risque de maladies métaboliques, au syndrome du colon irritable et à divers types de cancers.

    Vous consommez les aliments mentionnés ci-dessus ? Si c’est le cas, essayez de les réduire au maximum dans votre alimentation afin d’éviter des réactions négatives dans l’intestin.

    En revanche, augmentez la consommation d’aliments organiques, comme les fruits, les légumes et les céréales complètes.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Un ingrédient unique qui vous aidera à éliminer

    les varices pour toujours

     

     

     

     

     

     

    Sans aucun doute, les varices sont l’un des problèmes les plus préoccupants chez les femmes. Souvent, celles qui souffrent de cette affection couvrent toute la zone touchée et hésitent à montrer leurs jambes. Voilà pourquoi aujourd’hui, nous allons vous montrer une façon naturelle pour éliminer les varices de façon permanente.

    Le meilleur de tout est que cette astuce est si simple, vous n’avez besoin que d’un seul ingrédient: l’huile d’olive. Oui c’est vrai, en utilisant uniquement l’huile d’olive, vous pouvez supprimer les varices et les oublier pour toujours. N’arrêtez pas de lire cet article, vous allez apprendre comment.

    Si vous voulez supprimer les varices pour toujours de vos jambes et porter les minijupes que vous aimez, suivez les instructions étape par étape que nous allons vous montrer ci-dessous:

    • Exfoliez bien vos jambes avant d’appliquer le remède. Pour cela, vous pouvez utiliser de nombreux masques naturels pour la peau. Des ingrédients comme l’avoine, le sucre, le miel et le lait sont parfaits pour exfolier et nourrir votre peau.
    • Faites chauffer un peu d’huile d’olive au bain marie jusqu’à ce qu’elle soit tiède.
    • Mettez-en un peu dans vos mains.
    • Assurez-vous de faire chauffer la quantité suffisante d’huile qui va vous servir à masser vos jambes.
    • Massez doucement la zone touchée par les varices avec l’huile.
    • Commencez le massage par les chevilles puis remontez jusqu’à ce que vous atteigniez le haut des cuisses.
    • Les massages doivent être réalisés dans un mouvement circulaire, de manière délicate et douce.
    • Avec ces massages vous pouvez améliorer grandement la circulation de vos jambes, ce qui permettra que petit à petit les varices vont disparaître.
    • Effectuez ces massages tous les jours jusqu’à ce que vos varices aient complètement disparues.

    Les varices, seulement un problème esthétique?

    Les varices sont des veines gonflées qui peuvent être vues sous la peau. Leur apparition peut être due à des facteurs génétiques; mais peut aussi être causée par l’excès de poids, l’inactivité physique, le mode de vie sédentaire, la grossesse, etc.

     

    Cette affection peut causer de l’inconfort, comme des crampes, la sensation de lourdeur dans les jambes et le gonflement. Mais peut-être que le symptôme le plus gênant est l’apparition visible de la veine sur la jambe.

    Beaucoup de gens peuvent penser que c’est une affection mineure qui ne touche que l’aspect physique. Mais, bien que cela n’arrive pas très souvent, elles peuvent causer d’autres complications, telles que: ulcères variqueux, saignements, infections, phlébite, thrombose et embolie pulmonaire dans les cas graves.

    Par conséquent, il est idéal de prévenir l’apparition des varices, cela peut se faire en évitant les modes de vie sédentaires et en prenant soin de la posture en effectuant nos activités quotidiennes. Bien sûr, stimuler la circulation avec des massages, comme nous le montrons aujourd’hui est également très important pour ne pas avoir ces complications.

    Donc décidez-vous et utilisez le seul ingrédient pour éliminer définitivement les varices de vos jambes de manière facile, simple et naturelle.

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 15 meilleurs aliments pour nettoyer votre sang

     

     

     

     

     

     

     

    En une journée, une grande variété de toxines et de produits chimiques se retrouvent dans notre sang. Ce sont des déchets produits par notre propre corps ou par les produits chimiques absorbés à travers la nourriture que nous mangeons, l’air que nous respirons, les médicaments que nous consommons ou les cosmétiques que nous utilisons.

     

    Le corps a son propre mécanisme de désintoxication qui filtre constamment le sang pour éliminer les composantes dangereuses pour notre santé. Les reins, le foie, les intestins, les poumons et la peau sont les principaux organes de filtrage. En mangeant les bons aliments on peut aider nos organes à filtrer plus de toxines de notre sang et éviter les maladies.

    Voici 15 aliments pour aider votre corps à mieux éliminer les toxines :

    1. L’ail
    L’ail cru est riche en soufre, un minéral essentiel qui aide le corps à se débarrasser des toxines.

    2. Le pissenlit
    Riche en antioxydants et autres phytonutriments, il aide à éliminer les toxines du système digestif ainsi que les radicaux libres. Il stimule le foie et le pancréas pour extraire les toxines du sang et les éliminer.

    3. Les pommes
    Gorgées de vitamines, de minéraux et de fibres, les pommes contiennent une composante qui stimule la production de la bile et aide le foie à éliminer les toxines. Elles sont aussi très riches en pectine et en fibres solubles qui aident à éliminer les métaux lourds.

    4. Les betteraves
    Elles sont riches en antioxydants et représentent une excellente façon pour protéger votre corps des radicaux libres et stimuler le foie pour éliminer les toxines du sang.

    5. Le persil
    Le persil agit comme un diurétique qui aide les reins à fonctionner correctement et éliminer le plus de toxines à travers l’urine.

    6. Les carottes
    Les carottes sont riches en vitamines A, B6, C et K, en potassium et en glutathion, une protéine qui nettoie le foie. Il vaut mieux les manger crues.

    7. Les légumes verts à feuilles
    Les légumes verts à feuilles comme les épinards, le chou, le brocoli et le chou frisé sont de puissants antioxydants qui aident à nettoyer tout le corps. Ils sont remplis de fibres et de vitamines et minéraux essentiels à notre corps.

    8. Le citron
    Le citron est très riche en nutriments et antioxydants et il active le foie pour éliminer les toxines. Buvez du jus de citron le matin mélangé à un peu d’eau chaude.

    9. Les graines de lin
    Elles contiennent des oméga 3 qui aident le corps à éliminer le sucre du sang et leur contenu en fibres aide à éliminer plusieurs toxines.

    10. Le curcuma
    L’agent actif dans cette épice, nommé curcumine, aide votre corps à accélérer le processus de désintoxication.

    12. Le basilic
    Le basilic aide le foie et les reins à éliminer les toxines accumulées. Il est bon pour la digestion, les infections et fait office de diurétique.

    13. Les myrtilles
    Les myrtilles sont l’un des aliments les plus bénéfiques. Elles sont riches en antioxydants, ont des propriétés anti-inflammatoires et sont excellentes pour purifier le sang des toxines et des radicaux libres.

    14. Les avocats
    Les avocats sont excellents pour la santé en général. Ils baissent le taux de cholestérol et la tension et ils contiennent de hauts niveaux de glutathion qui nettoie le foie des toxines et des cancérigènes.

    15. La coriandre
    La coriandre aide le corps à se débarrasser du mercure et d’autres métaux lourds qui se retrouvent dans le sang. Et n’oubliez pas de boire assez d’eau pour éliminer les toxines et bien dormir. Lorsque vous dormez, votre corps a le temps de se nettoyer et de se débarrasser naturellement des toxines.

     

     

     

     

     

    Sources : www.santenaturelle.org

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Transformez votre corps en seulement 4 semaines

    avec ces cinq exercices simples

     

     

     

     

     

     

     

    Les gens sont plus que jamais conscients de leur santé. Il est bon de savoir que les gens se soucient de leur corps, et bien sûr, de leur apparence.

    Certains décident d’adhérer à une salle de sport, d’acheter des suppléments « miracles » et des équipements de luxe. D’autres choisissent la facilité – de l’exercice et une alimentation saine. Devinez qui fait le bon choix.

    Manger sainement et être physiquement actif vous rend heureux. Il n’y a rien de mieux que des habitudes saines.

    Nous vous donnons 5 exercices simples, et cela accompagne votre alimentation. Vous constaterez une amélioration importante dans un mois. Vous ne perdrez pas énormément de poids, mais vous allez certainement vous rapprocher du corps de vos rêves.

    1. Planche

    C’est l’un des exercices les plus efficaces et les plus sous-estimés. Cet exercice statique vous donnera des abdos dessinés et des épaules dures. Prenez une position de pompes au sol et pliez vos coudes à 90 degrés.

    Votre corps doit être bien droit. Soutenez-vous avec vos coudes, vos pieds et vos avant-bras. Maintenez cette position autant de temps que vous le pouvez, et assurez-vous de ne pas bouger  du tout vos fesses et votre taille.

    2. Pompes

    Tous les muscles de votre corps sont sollicités par cet exercice. Placez-vous en position de planche et poussez en utilisant vos mains. Votre dos, vos fesses et vos jambes doivent être en ligne droite. Faites plusieurs répétitions.

    3. Squats

    Ils renforceront votre ceinture abdominale, stimuleront un processus sain de brûlage de graisses et créeront des quadriceps, des mollets et des cuisses robustes.

    Placez votre corps dans la position initiale du squat. Étirez vos bras en avant et commencez. Faites-le lentement. Assurez-vous que votre visage soit vers l’avant, et votre colonne vertébrale droite. Allez le plus bas possible. Vos cuisses doivent être parallèles au sol, mais ne vous forcez pas si vous ne parvenez pas à le faire.

    4. Bird-dog 

    Placez votre corps dans une position de planche et soutenez votre corps sur les mains et les genoux. Étirez une jambe et un bras, du côté opposé, bien sûr. Votre corps doit être équilibré et droit. Tenez-vous dans cette position pendant quelques secondes. Changez de bras et de jambe. L’exercice bird-dog renforce votre bas du dos et vos abdominaux.

    5. Soulevé de hanches

    Cet exercice renforcera vos ischio-jambiers, fessiers, cuisses, dos et abdominaux. Mettez-vous sur le dos, pliez les genoux et posez vos pieds au sol. Étirez vos bras vers l’extérieur à un angle de 45 degrés. « Comprimez » vos fessiers, et montez vos hanches. Faites plusieurs répétitions.

    Essayez ce plan d’exercice de 4 semaines:

    C’est un plan incroyable composé de 2 exercices de base différents:

    1er entraînement

    • Planche – 1 minute;
    • Pompes – 1 minute;
    • Squats – 2 minutes;
    • Bird-dog – 1 minute;
    • Soulevé de hanches – 1 minute;
    • Planche – 1 minute;
    • Pompes – 1 minute;
    • Squats – 2 minutes

    Faire des pauses de 10 secondes entre les deux.

    2ème entraînement

    • Planche – 3 minutes;
    • Bird-dog – 3 minutes;
    • Soulevé de hanches – 3 minutes;
    • Pompes – 1 minute

    Faire des pauses de 15 secondes entre chaque exercice.

    Comme vous le remarquerez peut-être, vous devriez avoir un jour de repos après le plan d’entraînement de 6 jours.

    1ère semaine

    • 1er jour – 1er entraînement
    • 2ème jour – 2ème entraînement
    • 3ème jour – 1er entraînement
    • 4ème jour – 2ème entraînement
    • 5ème jour – 1er entraînement
    • 6ème jour – 2ème entraînement
    • 7ème jour – repos

    2ème semaine

    • 1er jour – 2ème entraînement
    • 2ème jour – 1er entraînement
    • 3ème jour – 2ème entraînement
    • 4ème jour – 1er entraînement
    • 5ème jour – 2ème entraînement
    • 6ème jour – 1er entraînement
    • 7ème jour – repos

    Après avoir terminé votre deuxième semaine, recommencez.

    Ce programme vous donnera un corps fort et sec, et vous serez en meilleure santé que jamais. Essayez, vous n’avez rien à perdre.

    Faire ce programme ne va pas seulement rendre votre corps plus fort et plus sec, mais cela améliorera également votre santé et votre énergie. Vous n’avez rien à perdre en essayant ce programme, donc vous pourriez même le commencer aujourd’hui.

     

     

     

     

     

    Sources : www.fitnessandpower.com

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Détoxifiez vos intestins avec des boissons chaudes

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Détoxifiez vos intestins avec de simples boissons chaudes et vous préviendrez une grande variété de maladies qui surviennent lorsque nous n’arrivons pas à dépurer correctement l’excès de toxines de notre intérieur.

    Etre mince n’est pas la seule raison pour prendre soin de soi. Prendre des diurétiques et des aliments riches en fibres a un impact bien plus significatif qu’une silhouette linéaire.

    L’intestin joue un rôle essentiel pour que notre corps se maintienne sain pendant longtemps. Comme nous le savons, le travail des intestins est d’expulser des toxines et des substances nocives.

    • Les avoir dans notre intérieur est similaire à introduire du sable dans un moteur.

    Il se peut qu’il fonctionne pendant un temps, mais travailler avec un corps étranger en soi, accélèrera la détérioration et finira par l’endommager.

    Parfois, l’avarie peut être solutionnée, parfois non. Pour cela, il est nécessaire de désintoxiquer votre intestin et d’éviter ainsi la présence d’éléments qui vous empoisonne peu à peu sans vous en rendre compte.

    Pour cela, nous vous proposons d’utiliser des boissons simples qui vous aideront. Il s’agit d’une ressource peu agressive et très efficace.

    Ils ne présentent pas de substances chimiques qui provoquent des effets secondaires à d’autres endroits. De plus, elles sont économiques et faciles à préparer, et vous pourrez donc en profiter quand vous le souhaitez.

    Sachez que les ingrédients sont à la vente dans n’importe quelle boutique.

    Détoxifiez votre intestin avec des boissons chaudes

    En plus d’être un parfait calmant, la camomille facilite l’excrétion si elle est utilisée de manière quotidienne.

    Il ne suffit pas d’en ingérer quand vous vous sentez lourd ou avec de l’acidité. Le mieux étant de la savourer après chaque repas. Avec cela nous arriverons à envelopper ce que nous mangeons avec la puissance de la camomille et l’intestin fonctionnera plus facilement.

    • Vous pouvez prendre celle vendue en sachets conventionnels, bien que l’idéal serait d’avoir recours à la plante sèche, à la vente dans n’importe quel commerce de produits naturels.
    • La raison est très simple: la première est traitée, tandis que l’autre est écologique.

    Le thé à la menthe

    A la différence de la précédente plante, vous ne devez pas consommer de menthe si vous souffrez de gastrite ou de colite.

    Cependant, le reste du temps, vous pouvez en profiter pour désintoxiquer votre intestin en totale sécurité.

    • Elle favorise une bonne digestion et ainsi l’élimination de tout ce qui ne devrait pas se trouver en vous.
    • D’autre part, elle combat ce stress qui vous empêche d’affronter la journée correctement. Le mieux étant de la consommer après chaque repas.

    Détoxifiez votre intestin avec ce thé au gingembre et au citron

    Bien que la médecine traditionnelle chinoise a utilisé cette racine depuis des siècles, elle est peu connue dans d’autres cultures. Cependant, c’est l’un des éléments les plus complets que vous trouverez.

    Parmi ses multiples bienfaits, on trouve :

    • Elle est digestive
    • Elle a des effets anti-inflammatoires
    • Elle régule les niveaux de sucre et de cholestérol
    • Tout cela se complète par son action nettoyante, spécialement du colon

    Le plus adapté est d’en consommer une fois par jour.

    D’autre part, le citron sera le complément parfait. Sa forte teneur en vitamine C favorisera l’annihilation de toutes les bactéries qui se logent dans l’intestin.

    Ainsi, en plus d’expulser les toxines, vous en terminerez avec les adhérences qui, parfois, se maintiennent dans l’organe.

    Il est possible que sa saveur vous surprenne un peu, car elle n’est pas typique d’une infusion. Ne vous inquiétez pas, vous vous habituerez vite à cette mystérieuse note piquante.

    L’aloe vera et le tilleul

    Vous avez sûrement déjà entendu parler des bienfaits de l’aloe vera pour la peau et sa cicatrisation, mais vous pouvez également l’utiliser pour détoxifier l’intestin.

    Lorsque vous la consommez régulièrement elle deviendra un dynamisant de votre système intestinal.

    En résultat, elle vous débarrassera des substances qui perturbent le bon déroulement de votre système digestif.

    De plus, si vous le combinez au tilleul, vous obtiendrez un effet relaxant qui nous est très nécessaire dans nos styles de vie actuels.

    Ingrédients

    • 1 verre d’eau (200 ml)
    • 5 1/2 cuillères à soupe d’aloe vera (environ 80 g)
    • 2 cuillères à soupe de tilleul (20 g)

    Préparation

    • Faites chauffer le verre d’eau puis lorsqu’il est arrivé à ébullition, ajoutez l’aloe vera.
    • Après avoir obtenu un mélange homogène nous inclurons les deux cuillères de tilleul et laisserons infuser quelques minutes.
    • Enfin, nous ferons tomber quelques gouttes de citron puis filtrerons le contenu avant de boire.

    Avec ces infusions votre intérieur sera propre et vous agirez pour prévenir une infinité de maladies.

    Si vous ne les prenez pas quotidiennement comme on le recommande, il est vital que vous le fassiez au moins une semaine par mois.

    Observez-vous et dites-nous les changements que vous avez remarqué.

    Vous vous sentez mieux maintenant ? Avec plus d’énergie ?

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Boire de l’eau tiède citronnée chaque matin : 10 avantages

     

     

     

     

     

     

    Eau-tiède-citronnée

     

    Les citrons ont beaucoup de propriétés bienfaisantes pour la santé qui sont reconnues depuis des siècles. Les deux principales sont d’une part leur puissante action anti-bactérienne et antivirale, et d’autre part leur efficacité pour stimuler le système immunitaire ; il est également utilisé dans les régimes, car le jus de citron est également digestif et est un bon dépuratif pour le foie.

    Les citrons renferment bon nombre de substances, en particulier de l’acide citrique, du calcium, du magnésium, de la vitamine C, des bioflavonoïdes, de la pectine et du limonène qui renforcent les défenses de l’organisme et combattent les infections. 

     

    Comment doit- on préparer l’eau tiède citronnée ?

    Il faut utiliser de l’eau minérale qui doit être tiède et non bouillante.Il ne faut pas que l’eau soit froide, car notre organisme l’assimile lentement et il lui faut dépenser plus d’énergie pour assimiler l’eau glacée que l’eau tiède. Il faut toujours utiliser des citrons frais, bio de préférence, et jamais du jus de citron mis en bouteille. Pressez 1/2 citron dans un verre d’eau pour le boire au réveil et à jeun.

    Les bienfaits de l’eau tiède citronnée

    1. Elle facilite la digestion

    Le jus de citron favorise l’élimination des déchets et des toxines. Grâce à sa composition atomique similaire à celle de la salive et de l’acide chlorhydrique des sucs digestifs, il stimule le foie à produire de la bile, un acide nécessaire à la digestion.

    Les citrons sont également riches en minéraux et en vitamines et réduisent les toxines dans le tractus gastro-intestinal. Les propriétés digestives du jus de citron soulagent les symptômes de l’indigestion tels que les brûlures d’estomac, les renvois et la distension abdominale. L’American Cancer Society recommande aux patients atteints de cancer de boire de l’eau citronnée chaude pour stimuler les mouvements intestinaux.

    2. Elle dépure le système urinaire car elle est diurétique

    Le jus de citron favorise aussi l’élimination des déchets parce qu’il augmente la quantité d’urine dans le corps. Donc, lorsque l’on boit du jus de citron, les toxines sont éliminées plus rapidement et le conduit urinaire reste en bonne santé. L’acide citrique des citrons active la fonction de l’enzyme qui stimule le foie et lui permet de se détoxifier.

    3. Elle stimule le système immunitaire

    Système-immunologique

    Grâce à la quantité de vitamine C qu’il contient, le citron sert à renforcer le système immunitaire.

    Le citron est riche en vitamine C, et il est donc très utile pour combattre le rhume. Il est riche en potassium et stimule le cerveau et le système nerveux. Le potassium aide aussi à contrôler la tension artérielle. L’acide ascorbique (vitamine C) qui est contenu dans le citron a des effets anti-inflammatoires et s’utilise en complément pour traiter l’asthme et d’autres problèmes respiratoires, et il améliore également la capacité d’absorption du fer par l’organisme.

    4. Elle équilibre le taux du pH sanguin

    Le citron est l’un des aliments les plus alcalinisants pour le corps. Il est lui-même acide, mais dans le corps il devient alcalin (l’acide citrique ne produit pas d’acidité dans le corps une fois métabolisé). Le citron contient autant d’acide citrique que d’acide ascorbique, tous deux des acides faibles qui sont facilement métabolisés dans le corps et qui font que le contenu minéral du citron puisse alcaliniser le sang.

    Les états pathologiques ne surviennent que lorsque le pH du corps est acide. Ainsi, boire de l’eau citronnée régulièrement peut servir à éliminer l’acidité totale du corps, comme l’acide urique dont l’excès est l’une des principales causes des accès douloureux et des inflammations articulaires.

    5. Elle nettoie la peau

    Le jus de citron nettoie le visage, mais il est également très efficace pour nettoyer les mains et les peaux grasses.

    La vitamine C et d’autres antioxydants que contient le citron contribuent à effacer les rides et les taches, et à combattre les radicaux libres. La vitamine C est vitale pour garder une peau saine et lumineuse, car sa nature alcaline détruit quelques-unes des bactéries qui sont à l’origine de l’acné. En fait, on peut l’appliquer directement sur les cicatrices ou sur les taches de vieillesse pour les éclaircir. Et comme l’eau citronnée épure le sang en éliminant les toxines, elle nous permet d’avoir une peau nette en agissant depuis l’intérieur !

    6. Le citron donne de l’énergie et améliore le moral

    L’énergie qu’un être humain puise dans les aliments provient des atomes et des molécules de ces derniers. Lorsque les ions positifs des aliments pénètrent dans le tractus digestif et interagissent avec les enzymes chargées d’ions positifs, il se produit une réaction. Le citron fait partie de ce petit nombre d’aliments qui sont chargés d’ions plus négatifs et qui, en atteignant le tractus digestif, donnent davantage d’énergie à l’organisme. L’arôme du citron a lui aussi des facultés énergisantes qui activent la bonne humeur. L’odeur du jus de citron contribue à réduire le niveau d’anxiété et les symptômes dépressifs.

    7. Elle sert à cicatriser les blessures

    L’acide ascorbique (vitamine C) qui se trouve dans le citron sert à cicatriser les blessures ; c’est un nutriment essentiel pour garder les os en bonne santé, de même que le tissu connectif et le cartilage. Comme nous l’avons indiqué plus haut, la vitamine C possède également des propriétés anti-inflammatoires. En définitive, la vitamine C est indispensable à une bonne santé, à un état psychologique équilibré et à la résolution des lésions.

    8. Elle rafraîchit l’haleine

    Le citron, la menthe, le yaourt : d’excellents alliés pour combattre la mauvaise haleine !

    Le citron aide à rafraîchir l’haleine et aussi à soulager les douleurs dentaires et la gingivite. Il ne faut pas oublier que l’acide citrique peut éroder l’émail dentaire : l’idéal est donc de se brosser les dents avant de boire l’eau citronnée ou d’attendre un moment si on se brosse les dents après l’avoir bue. De même, on peut se rincer la bouche avec de l’eau purifiée après avoir bu de l’eau citronnée.

    9. Elle hydrate le système lymphatique

    L’eau tiède citronnée contribue au bon fonctionnement du système immunologique en l’hydratant et en apportant les fluides que le corps a éliminé. Lorsque le corps est privé d’eau, les conséquences suivantes se font sentir : fatigue, torpeur, affaiblissement des défenses immunitaires, constipation, manque d’énergie, tension artérielle trop haute ou trop basse, insomnie, manque de clarté mentale, etc.

    10. Elle aide à maigrir

    Les propriétés amincissantes du citron sont bien connues et appréciées. C’est un excellent détoxifiant et anti-inflammatoire qui a également des propriétés antioxydantes grâce à sa haute teneur en vitamine C.

    Le citron est très riche en pectine, ce qui aide à réduire l’appétit. Plusieurs études ont démontré que les personnes qui suivent une diète alcaline ont tendance à perdre du poids plus rapidement !

     

     

     

     

     

     

    Sources : Améliore ta santé

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Mangez des concombres aussi souvent que possible  

    Ce légume élimine les toxines et est idéal pour les cheveux et la peau

     

     

     

     

     

    Closeup of several green cucumbers filling the frame

    En raison de sa composition, le concombre réduit le risque de plusieurs types de cancer. Ce légume aqueux est également très bon pour la peau et les cheveux et hydrate le corps et élimine les toxines.

     

    Profitez des concombres et surprenez votre corps avec cet aliment bénéfique. Bien, voyons les bénéfices que vous pouvez gagner en consommant des concombres.

    1. Le concombre hydrate le corps et élimine les toxines

    Le concombre est composé à 95% d’eau. Ce légume contient les vitamines les plus nécessaires pour notre corps sur une base quotidienne. Si vous êtes sûr que les concombres ne sont pas pulvérisés avec des pesticides, ne les épluchez pas parce que la peau des concombres est riche en vitamine C – 10% de la dose quotidienne recommandée.

    2. Améliore le processus de digestion et favorise la perte de poids

    La consommation quotidienne de concombre peut être considérée comme une étape importante pour parvenir à une meilleure ligne. Il est recommandé à tous ceux qui souhaitent réduire l’excès de poids, car il contient des quantités élevées d’eau et de fibres qui libèrent le corps des toxines.

    3. Riche source de vitamine B

    Le concombre est une riche source de vitamine B. Voilà une raison de plus pour laquelle vous devriez consommer du concombre frais régulièrement.

    4. Prévient la mauvaise haleine

    Si vous avez des problèmes de mauvaise haleine, le concombre peut vous aider à le résoudre. Gardez un morceau de concombre dans la bouche pendant 30 secondes. Cela vous aidera à détruire les bactéries qui causent la mauvaise haleine.

    5. Agit comme remède et prévient de nombreuses maladies

    En raison de sa composition, le concombre réduit le risque de plusieurs types de cancer, notamment le cancer du sein, le cancer de la prostate, le cancer des ovaires et le cancer de l’utérus. Traite le diabète, régule le cholestérol et maintient la pression artérielle sous contrôle. A savoir, le jus de concombre contient une hormone qui est nécessaire au pancréas pour produire de l’insuline, ce qui rend ce légume idéal pour les diabétiques. Le potassium qui est contenu dans le concombre aide à réguler la pression artérielle.

    6. Bon pour la peau et les cheveux

    Il aide à lutter contre les coups de soleil et des irritations de la peau. Epluchez le concombre et placez-le sur les zones enflammées. De cette façon, vous serez en mesure d’adoucir l’inflammation grâce aux propriétés anti-inflammatoires du concombre. En raison de la teneur élevée en silicium et en soufre, il est utile pour stimuler une croissance plus rapide des cheveux. Si vous souhaitez purifier la peau du visage, coupez du concombre en rondelles et répartissez-les sur tout le visage.

    7. Réduit la cellulite

    Dans la lutte contre la cellulite, il est recommandé de boire beaucoup d’eau toute la journée. Comme nous l’avons déjà mentionné, le concombre est très riche en eau, donc la consommation de ce légume encouragera l’excrétion de l’eau du corps et aidera à se débarrasser des toxines. Il permet également de se défaire des calculs rénaux.

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 5 meilleures plantes pour le système nerveux

     

     

     

     

     

     

     

    plantes-systeme-nerveux

     

    Maux de têtes, stress, insomnies, dépression, fatigue? Le système nerveux présente plusieurs facettes quand il est fatigué ou surmené. Voyons les meilleures plantes pour gérer cela.

     

    Le système nerveux est synonyme d’une multitude de déréglages possibles : fatigue nerveuse (dépression par exemple), maux de têtes, nervosité (irritabilité), troubles du sommeil…

    La phytothérapie possède toute sa place dans la prévention et la réduction de ces symptômes. Elle y parvient même très bien grâce à de nombreuses solutions. Nous allons voir, dans cet article, nos 5 meilleures solutions pour gérer l’ensemble de ces désagréments.

    Le millepertuis

    Célèbre plante aux vertus reconnues, le millepertuis va vous servir dans le traitement des états dépressifs passagers (fatigue nerveuse) ainsi que dans la réduction de la dépendance aux somnifères.

    Généralement, en utilisant du matériel solide (poudre, plante elle-même), il est conseillé 300mg trois fois par jour (au moins 1 mois avant que les effets ne soient réellement efficaces). Pour les solutions liquides, il faudra suivre les prescriptions du fabricant (les concentrations sont différentes en fonction de la source).

    Le maracuja

    Le maracuja est un fruit, connu sous le nom de « fruit de la passion ».

    Il est utilisé pour son action sur l’hypertension, permettant un effet sur la nervosité, le sommeil perturbé voir la spasmophilie.

    Indépendamment de l’objectif sur la nervosité, le maracuja présente également d’importantes actions sur la santé (constipation, antioxydant, baisse de la douleur et de la raideur liée à l’arthrose grâce à sa pelure).

    Le gomphrena

    Cette plante est principalement utilisée dans la gestion du stress (diminution de la fatigue, gestion du stress, baisse de l’agressivité).

    Il présente également des effets intéressants pour la masse musculaire (notamment pour les plus de 50 ans), l’équilibre acido-basique de l’organisme et enfin pour les performances sportives.

     

    Le Gomphrena contient notamment des vitamines (A, B et E), ainsi que les minéraux (Germanium, Sélénium, Fer, Zinc, Calcium, Manganèse, Potassium)

    Le cacao

    Pour le système nerveux, le cacao est principalement intéressant pour son apport en magnésium, permettant la gestion du stress (hypertension).

    Attention à ne pas confondre cacao et chocolat: le chocolat est la forme commerciale du cacao. Il est donc important de choisir le chocolat noir (moins de transformation) et ayant la plus forte concentration en cacao, sans matière grasse autre que le beurre de cacao.

    La menthe poivrée

    La menthe poivrée, pour la partie nerveuse, sera principalement utilisée en application externe au niveau des tempes (huile essentielle) pour soulager des maux de têtes. Un petit massage doux, du bout des doigts et de manière concentrique au niveau des tempes permettra la pénétration de l’huile essentielle de menthe poivrée et soulagera rapidement les maux de têtes.

    Mention spéciale oméga 3

    Bien que ne faisant pas partie des outils classiques de la phytothérapie, il est important de souligner le rôle essentiel des omégas 3 dans la santé du système nerveux chez l’être humain. Ceci essentiellement dans la gestion du stress, de la fatigue nerveuse et de la dépression.

     

     

     

     

     

    Sources : Guide phytosanté

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Paralysée à 72 ans, elle retrouve la santé grâce à cette plante méditerranéenne ! Recommandée aux convalescents, épuisés, surmenés, dépressifs. Elle favorise le fonctionnement de la thyroïde et stimule la mémoire.

     

     

     

     

     

    Rosmarinus officinalis, une plante majeure pour lutter contre différentes affections, le romarin nous offre également plusieurs chémotypes d’huiles essentielles. Il favorise le fonctionnement de la thyroïde et stimule la mémoire, et convient particulièrement aux convalescents, aux surmenés, aux dépressifs.

    Cette plante possède une longue histoire. La plus célèbre est certainement celle de l’eau de la reine de Hongrie. Celle-ci âgée de 72 ans et paralysée, retrouva la santé et la jeunesse grâce à une potion préparée à base de romarin et de vin, que l’on nomma la potion de Hongrie.

    Le romarin est également une des plantes du fameux vinaigre des quatre voleurs. On a découvert un rameau de romarin dans une sépulture de l’ancienne Égypte.

    Le romarin est utile dans les cas de:

    – Dyspepsies, crampes, ballonnements
    – Constipation
    – Faiblesse et intoxication du foie
    – Problème de vésicule biliaire
    – Infections bronchiques, toux spasmodiques
    – Asthme
    – Prévention accident vasculaire cérébral (AVC)
    – États fébriles
    – Grippe
    – États de grande fatigue, épuisement nerveux
    – Douleurs rhumatismales et articulaires
    – Maux de tête et migraines
    – Hypothyroïdie

    Il est commun dans tout le bassin méditerranéen et peut atteindre plus d’un mètre de hauteur. La plante possède un parfum agréable, légèrement camphré. On utilise les sommités fleuries, récoltées au début de la floraison. Les feuilles persistantes peuvent se récolter en toute saison. On cultive du romarin un peu partout, mais selon certains auteurs, seul le romarin du sud de la France, ou du bassin méditerranéen, possèderait les propriétés que l’on attribue à cette plante. Si le romarin de ces régions est sans aucun doute de qualité supérieure, il y a probablement un peu de chauvinisme de la part de ces auteurs, et tout romarin cultivé adéquatement offrira son lot de bienfaits.

    Propriétés:

    Le romarin est composé de puissantes huiles essentielles qui lui confèrent des propriétés: digestive, stimulante, détoxiquante, diurétique, expectorante, anti-inflammatoire, antispasmodique, antinévralgique, tonique. Le romarin est recommandé aux convalescents, aux surmenés, aux dépressifs, de même qu’aux personnes sujettes aux palpitations, aux migraines, aux angoisses et aux insomnies.

    L’huile essentielle de romarin stimule la production d’enzymes protectrices par le foie. Elle active les enzymes de détoxification du foie et de l’estomac. La glutathione-S-transférase (GST) et la quinone réductase sont activées chez la souris supplémenté avec du romarin, ce qui montre une capacité d’inhibition des agents toxiques et cancérigènes.

    Les effets de protection hépatique et de détoxification du foie sont obtenus par l’usage du romarin à chémotype verbénone.

    Il est également bienfaisant dans les cas de digestion difficile dûe à l’atonie des organes digestifs, qu’il tonifie tout en augmentant la sécrétion de la bile et en favorisant son évacuation.

    On l’utilise également en fumigation, dans les cas d’asthme. Les constituants volatils du romarin protègent la souris de l’asthme allergique induit par les acariens. [1]

    En usage externe, on utilisera une préparation de romarin cuite dans du vin et appliquée en cataplasme sur les gonflements douloureux des entorses, sur les contusions ou les rhumatismes articulaires.

    On soignera les aphtes et l’amygdalite avec des bains de bouche d’une décoction de feuilles.

    Pour fortifier les enfants chétifs, faibles physiquement, et soulager les rhumatismes, on prendra un bain auquel on ajoutera une décoction de feuilles de romarin.

    Le romarin a été utilisé il y a des milliers d’années pour conserver les viandes. Cette plante contient des substances chimiques très antioxydantes, tel que l’acide carnosique (1,5 et 2,5%) et de carnosol (0,3-0,4%). La capacité de conservation du romarin est comparable ou supérieure à celle des conservateurs commerciaux tels que BHA et BHT.

    L’acide carnosique est également utilisée par la glande thyroïde pour produire les hormones thyroïdiennes.

    Le romarin contient des composés qui préviennent la baisse de l’acéthylcholine qui survient lors de la maladie d’Alzheimer.

    Il améliore également la circulation sanguine dans le cerveau. Une activité inhibitrice de l’agrégation plaquettaire a été mise en évidence in vitro et in vivo permettant d’envisager un effet préventif antithrombose du romarin. [2]

    Selon des études récentes le simple fait de respirer ses essences volatiles améliorerait la mémoireet les efforts intellectuels.

    Il aurait également une action contre le cancer. Lors d’étude de laboratoire, le romarin a démontré la capacité d’inhiber, chez l’humain, l’aflatoxine, un cancérigène que l’on retrouve sur de nombreux produits alimentaires destinés à l’homme ou aux animaux.

     

    Mode d’emploi:

    Infusion : 1 (problèmes digestifs) à 2 (reconstituants, cas de fatigue) cuillère(s) à thé de plante séchée pour une tasse d’eau bouillante. Où une demi poignée pour un litre d’eau. Laisser infuser 10 minutes. Boire 1 à 3 tasses par jour.

    Décoction pour le bain : Une poignée de plante pour 1 litre d’eau. Porter à ébullition pendant 2 à 3 minutes. Ajouter à l’eau du bain.

    Teinture : 10 à 15 gouttes dans un verre d’eau

    Huiles essentielles de Romarin (Rosmarinus officinalis) :

    Ne pas utiliser sous forme d’huile essentielle chez la femme enceinte et les jeunes enfants de moins de 7 ans.

    Lorsque le romarin est utilisé en huile essentielle, il est très important de distinguer les trois différents chémotypes disponibles, chacun ayant des propriétés différentes.

    Pour les problèmes de détoxification du foie, vésicule biliaire et pancréas, on utilisera leromarin à verbénone. En voie interne: 2 gouttes diluées dans 1 c. à thé d’huile d’olive vierge de première pression à froid. Le matin à jeun et le soir. traitement de 3 semaines à pratiquer au printemps et à l’automne. Ne pas dépasser cette durée d’utilisation.

    En voie externe: 3 gouttes diluées dans 1/2 c. à thé d’huile végétale au choix (olive ou de noix par exemple). Appliquer en massant la région du foie ou du plexus solaire.

    Pour les problèmes des voies respiratoires, on utilisera l’huile essentielle de romarin à cinéole. En voie interne: 2 gouttes diluées dans 1 c. à thé d’huile d’olive vierge de première pression à froid. Deux à trois fois par jour.

    En voie externe: 3 gouttes diluées dans 1/2 c. à thé d’huile végétale au choix (olive par exemple). Appliquer en massant la région de la poitrine et du cou.

    On pourra également ajouter 2 ou 3 gouttes à un mélange pour diffusion à vapeur (avec de l’eucalyptus radiata et du pin sylvestre).

    Pour les problèmes de douleur musculaire, crampes, rhumatisme, arthrite, on utilisera le romarin à camphre. Cette variété est à utiliser uniquement en voie externe sous forme de massage. Diluer 3 à gouttes pour 1/2 c. à thé d’huile végétale (calophylle inophylle, arnica, ou autre).

    Recette de l’eau de la Reine de Hongrie. Il existe plusieurs versions. En voici une : Mélangez 3 part de teinture de romarin pour une part de teinture de lavande. Consommer 1 c. à thé diluée dans un verre d’eau. Une fois par jour. Ne pas donner aux enfants. Peut-être utilisée en usage externe sous forme de frictions pures. (pour les douleurs rhumatismales et arthrite).

     

    APPRENEZ L’UTILISATION EFFICACE ET SÉCURITAIRE DES HUILES ESSENTIELLES.COMMENCEZ GRATUITEMENT ICI >>>

    Recette du vinaigre des quatre voleurs, lire la chronique de Ma Santé Naturelle:
    Vinaigre de cidre, remède traditionnel en quête de reconnaissance.

    Références: [1] Singletary KW, Rokusek JT. Tissue-specific enhancement of xenobiotic detoxification enzymes in mice by dietary rosemary extract. Plant Foods Hum Nutr 1997;50(1):47-53. [2] Yamamoto J, Yamada K. Naemura A., Yamashita T, Arai R, Testing various herbs for antithrombotic effect. Nutrition 2005;(15):580-7.

     

     

     

     

     

    Sources : www.masantenaturelle.com

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 50 propriétés hallucinantes de l’eau de coco

     

     

     

     

     

    eau-de-coco

     

    Voici 50 propriétés médicinales de l’eau de noix de coco jeune et tendre :

    C’est un petit miracle de l’alimentation vivante.

    Très basse en carbo-hydrates, basse en gras, 99% libre de gras.

    Basse en sucre qui est naturel. Elle maintient le corps frais et à la bonne température.

    Elle contient des composés organiques dont les propriétés aident à une saine croissance.

    Guérit la malnutrition.

    Elle aide dans les traitements des calculs dans les reins et l’urètre.

    C’est un produit naturel pour les enfants qui souffrent de problèmes intestinaux.

    C’est une excellente hydratation orale, un isotonique pour tous les âges.

    Diurétique naturel.

    La présence de sel et d’albumine fait d’elle une boisson d’excellence dans les cas de choléra.

    Elle maintient les niveaux de liquides naturels du corps humain.

    Aide à l’absorption de médicaments et fait que cela concentre au maximum dans le sang et c’est plus facile grâce à son effet électrolytique.

    Similaire à la théorie de la fructose qui facilite une absorption plus rapide à l’intérieur de la cellule et du corps.

    Elle peut être injectée par intraveineuse en cas d’urgence.

    Elle peut servir comme substitut du plasma sanguin parce qu’elle est stérile. Ne produit pas de chaleur et ne détruit pas les globules rouges, elle est acceptée par tout le corps.

    Elle tue les vers intestinaux.

    Elle aide à prévenir la peau qui pique, l’appliquer sur le corps prévient la peau sèche de l’été et aussi elle calme à la racine les causes de l’urticaire, rubéole, varicelle ainsi que les piqûres de moustiques et autres insectes.

    Elle aide à contrôler les niveaux de fluides naturels du corps, ce qui contribue à maintenir la pression sanguine, la circulation, les fonctions rénales, la digestion et les fonctions hépatiques.

    Elle aide à maintenir notre concentration mentale et agit dans la prévention des maux de tête en maintenant les niveaux naturels des fluides corporels et le corps parfaitement hydraté.

    Cette boisson naturelle isotonique a en elle-même la balance électrolytique présente dans nos corps.

    L’eau de coco aide au transport des nutriments et d’oxygène à la cellule.

    Cette eau, excellent complément naturel, peu être consommée durant des périodes de relaxation,méditation, en conduisant, mangeant, courant, en faisant des exercices aérobics, en travaillant, en skiant, en faisant tout les types d’activités de la vie courante.

     

    Elle aide à prévenir les infections bactériennes, virulentes et à champignons.

    Aide à combattre les virus de la grippe, de l’herpès et du SIDA.

    Aide dans la perte de poids.

    Elle réduit les risques d’artériosclérose et les maladies du même type.

    Aide à prévenir l’ostéoporose.

    Aide à contrôler le diabète.

    Maintient une régularité intestinale.

    Aide au meilleur fonctionnement de la tyroïde.

    Aide à éliminer les vers (Pinworms).

    Aide à adoucir les thérapies contre le cancer.

    Aide à tuer les parasites (Giarda Lamblia).

    L’eau de coco améliore la digestion.

    Elle donne rapidement de l’énergie.

    Elle régule la tension dans le pancréas et le système enzymatique du corps.

    Elle est une grande aide dans les maladies de la vésicule biliaire.

    Aide à éliminer les infections du CANDIDA ALBICAN.

    Inhibe la croissance du mycoplasme.

    Aide à éradiquer l’eczéma.

    Aide à maintenir la peau douce et lisse.

    Aide à prévenir la perte des cheveux.

    Aide à prévenir le vieillissement prématuré et les rides.

    Aide à prévenir du cancer de la peau et des tâches.

    Les vitamines : L’eau de coco jeune contient de l’acide ascorbique, entre 2.2 et 3.7 milligrammes par millimètre. Cette mesure d’acide ascorbique diminue graduellement à mesure que l’eau commence à durcir. L’eau de coco contient aussi des vitamines du groupe B.

    Elle est conseillée aussi pour faire élever le niveau de plaquettes dans le cas des personnes qui reçoivent des traitements de chimiothérapie.

    A votre santé !

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le ginseng sibérien peut guérir la fibromyalgie,

    la fatigue chronique, l’infertilité, et plus

     

     

     

     

     

    ginseng-siberien

     

    Avez-vous entendu parler du ginseng sibérien? Malheureusement, la plupart des gens ne connaissent pas. Ce booster d’énergie incroyable, extrêmement puissant a presque été oublié. 

    Mais si vous souffrez de fatigue chronique, vous devriez apprendre à connaître cette plante naturelle et complètement sûre. En fait, il a été largement utilisé par les athlètes et les cosmonautes russes pour améliorer la force, l’endurance et l’équilibre. Le ginseng sibérien a gagné sa popularité dans l’Ouest dans les années 1950, quand un scientifique russe (I. I. Brekhman) a trouvé qu’il avait un grand pouvoir comme réducteur de stress.

    Qu’est ce que le ginseng sibérien?

    Le ginseng sibérien n’est pas du tout le ginseng. Il provient d’une plante appelée Eleutherococcus senticosus, qui est connu pour posséder de nombreux avantages pour la santé. Le ginseng sibérien est aussi appelé éleuthérocoque et se trouve en Asie du Nord-Est, des régions de la Chine, du Japon et de la Russie. Les ingrédients actifs du ginseng sibérien sont appelés les éleuthérosides. Ces éleuthérosides contiennent des polysaccharides qui aident à stimuler le système immunitaire. Il contient également du zinc, des vitamines A et B6.

    Le ginseng sibérien a été utilisé en Chine depuis des siècles pour augmenter l’énergie, restaurer la mémoire et prévenir les rhumes et la grippe. Le ginseng sibérien est généralement fabriqué à partir des racines séchées.

    Ginseng sibérien: le secret presque oublié pour de l’énergie qui dure toute la journée

    Selon une étude publiée par « Chinese Medicine » en Octobre 2009, l’extrait de feuille et de tige de ginseng sibérien a conduit à réduire considérablement la fatigue chez les animaux et a conduit à une augmentation des capacités physiques. Il a également été constaté qu’il présente la capacité d’augmenter la résistance de l’organisme au stress. Peut-être, plus que toute autre plante étudiée, l’éleuthérocoque montre une capacité à améliorer tous les aspects de la performance humaine. Grâce à ses propriétés adaptogènes, l’éleuthérocoque améliore la résistance générale au stress.

    Les substances les plus bénéfiques de l’éleuthérocoque sont sept éleuthérosides primaires, qui contiennent des polysaccharides complexes qui amplifient puissamment le système immunitaire et le cerveau. L’éleuthérocoque aide à augmenter l’acuité mentale et améliore l’utilisation de l’oxygène du corps. L’éleuthérocoque stimule la production des cellules T, qui affectent positivement le fonctionnement des défenses immunitaires de l’organisme. Le ginseng améliore la circulation globale dans le corps, ce qui apporte de l’oxygène frais pour les zones majeures et améliore la production d’énergie cellulaire. Lorsqu’il est pris régulièrement, l’extrait de racine augmente l’endurance, la performance athlétique et la vigilance mentale.

     

    Bienfaits pour la santé du ginseng sibérien

    • Augmente la clarté mentale
    • Bénéfique pour le système circulatoire. Il favorise le maintient d’une bonne circulation sanguine, la distribution de l’oxygène et d’autres nutriments importants pour le corps et le cerveau
    • Possède des qualités adaptogènes remarquables
    • Améliore la concentration mentale et la mémoire
    • Empêche l’inflammation
    • Augmente la résistance de l’organisme aux infections bactériennes et virales
    • Soulage les symptômes de la fibromyalgie et du syndrome de fatigue chronique
    • Améliore la performance athlétique
    • Régule la haute pression sanguine
    • Soulage les symptômes de la ménopause et les troubles menstruels
    • Renforce le système respiratoire
    • Réduit la gravité, la durée et la fréquence des foyers du virus de l’herpès simplex de type 2
    • Aide le foie à détoxifier les toxines dangereuses
    • Combat les effets néfastes des radicaux libres et certains types de cancer
    • Augmente la résistance à la grippe et au rhume
    • Contribue à abaisser les niveaux de sucre et de cholestérol dans le sang
    • Empêche la coagulation sanguine anormale
    • Est une aide en cas d’infertilité. Il favorise un fonctionnement sain de l’utérus
    • Traite le faible taux de testostérone chez les hommes

    Comment utiliser le ginseng sibérien

    Selon l’Université du Maryland Medical Center, une dose généralement recommandée est de 500 à 3000 mg par jour. On peut trouver le ginseng sibérien en gélules, en poudre ou en infusion.

     

     

     

     

     

    Sources : livingtraditionally.com

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Découvrez les grands bienfaits de consommer

    des amandes trempées

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    En consommant des amandes trempées nous pouvons profiter au mieux de leurs nutriments, tels que la vitamine E, qui apparaît lorsque l’on retire l’écorce de l’amande.

    Manger une poignée d’amandes trempées est une tradition dans de nombreux pays, comme en Inde, par exemple.

    C’est quelque chose qui peut nous paraître étrange ou peu usuel mais qui renferme en réalité des bienfaits notables qui peuvent nous aider à traiter des problèmes très fréquents comme une mauvaise digestion ou une tension élevée.

    De la même manière, si nous nous habituons à manger 5 amandes trempées par jour au petit-déjeuner, nous aurons un excellent complément nutritif pour favoriser la perte de poids.

    Ci-dessous nous vous donnons toutes les clés quant à ce remède naturel qui vous sera d’une grande aide.

    1. Les amandes trempées nous apportent davantage de nutriments

    Les amandes sont ce fruit sec qui prend soin de notre santé. De fait, sa popularité et ses bienfaits sont tellement connus que de nombreuses personnes consomment quotidiennement une boisson à base d’amandes.

    • Mais il existe une information curieuse que nous devons connaître : pour profiter au maximum de tous ses nutriments, nous devons les laisser tremper pendant toute une nuit.
    • Grâce à cela, nous pouvons éliminer cette écorce marron qui la protège mais qui agit également comme inhibitrice des enzymes naturelles de l’amande.
    • De plus, en faisant tremper les amandes elles deviennent plus douces et sont plus faciles à mastiquer et à digérer.
    • En ne consommant que 5 amandes trempées par jour, nous améliorerons notre mémoire, obtiendrons de la vitamine E, du zinc, du calcium, du magnésium et des acides gras essentiels oméga 3.

    2. Elles améliorent notre digestion

    Les amandes trempées favorisent la libération d’enzymes digestives qui vont nous aider à bien mieux absorber ses nutriments.

    De plus, laisser les amandes dans l’eau pendant au moins 8 heures aide à libérer en elles l’enzyme lipasa, un composé très puissant qui nous aide à digérer les graisses.

    3. Nous favorisons la perte de poids

    Les graisses mono insaturées et les acides gras oméga 3 présents dans les amandes nous aident de nombreuses manières au moment de perdre du poids :

    • Elles apportent de la satiété.
    • Elles évitent la constipation.
    • Elles nous aident à digérer les graisses.
    • Elles renforcent la masse musculaire en évitant ainsi la flaccidité classique.
    • Elles combattent le syndrome métabolique.

    4. Vous prendrez soin de votre cœur

    Quelque chose que nous savons tous c’est que le fruit sec le plus recommandé pour prendre soin du cœur sont les noix. Cependant, les amandes sont aussi bienfaitrices.

    Les amandes nous aident à réduire la lipoprotéine de faible densité (LDL, ou mauvais cholestérol).

    Manger 5 amandes trempées par jour nous aidera à profiter au mieux de ses minéraux et antioxydants pour prendre soin des veines et des artères, améliorer la circulation sanguine et optimiser la santé du revêtement des artères.

    5. Elles sont une puissante source de vitamine E

    Les amandes trempées sont une bonne source d’antioxydants (spécialement la vitamine E).

    Cette vitamine apparaît surtout lorsque l’on retire la peau marron qui recouvre l’amande.

    De plus, grâce à l’eau présente dans l’amande nous la mastiquons mieux et tout cela permettra qu’elle soit une source puissante de vitamine E, capable de prévenir le vieillissement et l‘inflammation.

    De plus, sa forte teneur en antioxydants nous aide à lutter contre l’apparition du cancer.

    6. Les amandes trempées sont très bonnes pour les enfants

    Si nous habituons les enfants à manger entre 4 et 6 amandes trempées par jour, nous les aideront à favoriser le bon développement cérébral.

    Les amandes sont riches en acide folique et en acides gras essentiels, très adaptés pour stimuler la mémoire et améliorer l’intelligence des enfants tout en favorisant le bon développement de leurs os et de leurs muscles.

    7. Amandes trempées pour la peau

    Les amandes trempées peuvent être un remède exceptionnel pour le soin de la peau.

    • Une fois qu’elles auront passé toute la nuit à tremper, nous pouvons les passer dans un mixeur pour obtenir une pâte homogène.
    • Nous pouvons utiliser cette pâte comme une crème hydratante naturelle en l’appliquant comme un masque pendant 20 minutes.
    • Grâce à ce traitement naturel, nous améliorerons le teint de notre peau, nous récupèrerons la brillance perdue et accélèrerons en plus, la formations de nouvelles cellules, grâce à vitamine E.

    Pour conclure, s’il est certain que les amandes sont très nutritives sous toutes les formes que nous les consommions, pour profiter au mieux de ses nutriments et mieux les digérer, nous vous recommandons de les faire tremper au moins 8 heures avant de les consommer.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Qu’est ce que le silicium G5, l’argent colloïdal, la vitamine C et l’huile de magnésium ?

     

     

     

     

    silicium-G5-argent-colloidal-vitamine-C-huile-magnesium

     

    L’Agence Info Libre est allé à la rencontre de Daniel Fidelibus, gérant de la boutique des consomacteurs associés et d’Hinda Djeridi, naturopathe, pour qu’ils dévoilent les vertus thérapeutiques et la posologie de ces quatre produits mis au banc de la médecine moderne, ou simplement inconnus du grand public.

     

    Silicium G5 organique

    Comment le silicium pourrait soigner plusieurs maladies:

    Arthrose: le silicium est indispensable à la synthèse des glucosaminoglycanes, qu’on trouve en abondance dans le cartilage. Le déficit en silicium peut donc provoquer de l’arthrose, qui est causée par un problème de régénération du cartilage. Des études sur les cartilages embryonnaires montrent que leur croissance est liée à la présence de silicium, qui catalyse la prolyl-hydroxylase, indispensable à la biosynthèse du collagène et des glucosaminoglycanes.

    Maladies cardiovasculaires: le silicium intervient dans la synthèse et l’arrangement des fibres d’élastine et de collagène constitutives des parois artérielles, dont elles améliorent la souplesse. Il serait donc un excellent protecteur contre l’athérosclérose, une maladie cardiovasculaire pouvant provoquer l’infarctus, et diminue l’hypertension. Les analyses de la composition d’artères saines et d’artères fortement lésées par l’athérome ont clairement montré une baisse du taux de silicium dans les artères malades.

    Problèmes de peau: plus la peau est riche en silicium, plus elle est souple, épaisse, peu ridée, et cicatrise facilement. En effet, le derme, tissu qui se trouve sous la peau et la nourrit, comporte une matrice extracellulaire qui est constituée de fibres de collagène, d’élastine et de glycosaminoglycanes. Comme nous l’avons vu, le silicium est indispensable à la constitution et au renouvellement de ces fibres. Une faible teneur en silicium est aussi associée aux problèmes de peau comme le psoriasis.

    Cheveux: le silicium prévient la chute des cheveux et pourrait favoriser la repousse, en intervenant sur les phanères. (1)

    Argent colloïdal

    Qualités thérapeutiques associées à l’argent colloïdal:

    • Maintient et renforcement du système immunitaire.
    • Antibiotique
    • Antibactérien
    • Antifongique
    • Cicatrisant
    • Anti-inflammatoire
    • Antiviral
    • Analgésique local

    Utilisations:

    • Désinfectant (éponges, brosse à dents, peigne et brosse à cheveux, rincage de fruits-légumes)
    • Traitement et arrosage des végétaux
    • Purification de l’eau (4 cuillérées à café d’Argent Colloïdal à 10ppm pour 1 litre d’eau)
    • Ingestion
    • Inhalation et nébulisation
    • Application locales (brulures, plaies, piqure d’insectes)
    • Yeux, 3 gouttes d’AC à 10 ppm maxi
    • ORL
    • Lavements nasaux, buccaux, vaginaux, etc. (2)

    Argent-colloidal

    Vitamine C

    La vitamine C est un puissant anti-oxydant : elle piège les radicaux libres produits par notre organisme en cas d’agression externe (pollution, stress, rayonnement, tabac, alcool, produits chimiques) ou interne (réactions chimiques de synthèse ou de dégradation de certaines molécules, inflammation, respiration cellulaire).

     

    Ces radicaux libres appelés aussi espèces réactives de l’oxygène (ROS en anglais) sont des dérivés instables et très réactifs de l’oxygène. Ils sont responsables de perturbations diverses (le stress oxydatif) mais possèdent aussi un rôle positif (communication entre les cellules, fonctionnement de certaines cellules et enzymes).

    Notre organisme possède des systèmes de défense endogènes (propres à notre corps). Il peut aussi utiliser des systèmes exogènes (devant être ingérés) pour lutter contre les effets néfastes du stress oxydatif : les vitamines C et E sont les plus importants ; les caroténoïdes, les polyphénols participent aussi à la défense.

    La vitamine C régénère la vitamine E et inversement. Ce rôle anti-oxydant majeur peut expliquer le rôle positif de la vitamine C dans la prévention des maladies cardiovasculaires, de la cataracte, de certains cancers et infections.

    En étant impliqué dans la synthèse du collagène, la vitamine C a un rôle dans le maintien de la structure des tissus. Elle participe à la synthèse des catécholamines et de certaines hormones neuro-endocrines. Elle facilite la transformation du cholestérol et aide à la détoxification hépatique. Elle favorise l’absorption du fer dans l’intestin. Elle inhibe la synthèse des nitrosamines, substances cancérigènes. (3)

    Huile de magnésium

    Utiliser une brosse à poils naturels végétaux d’éliminer les cellules mortes de la peau est un excellent moyen pour préparer votre peau pour l’absorption. Non seulement cela enlever la peau morte, il stimule le flux sanguin vers la peau et stimule le système lymphatique. Pour de meilleurs résultats, ne présente que sur une peau sèche immédiatement avant l’application d’huile de magnésium.

    Masser est également bénéfique lors de l’application d’huile de magnésium, car elle stimule la circulation sanguine, non seulement pour la peau, mais aussi pour les tissus, améliorant ainsi la distribution de l’huile de magnésium. (4)

     

     

    Références:
    (1) www.santenatureinnovation.com
    (2) www.2012un-nouveau-paradigme.com
    (3) sante.lefigaro.fr
    (4) www.santequestions.com

     

     

     

     

     

    Sources : www.agenceinfolibre.fr

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les nombreuses utilisations du moringa, une plante puissante !

     

     

     

     

     

     

    Le Moringa oleifera est un arbre à croissance rapide originaire d’Asie du Sud, que l’on trouvé maintenant partout à travers les tropiques. Ses feuilles sont utilisées dans la médecine traditionnelle depuis des siècles, et le système ayurvédique de médecine l’associe à la guérison ou à la prévention d’environ 3000 maladies.

    Le Moringa, décrit parfois comme « l’arbre miracle », « l’arbre pilon » ou « l’arbre de raifort », a de petites feuilles arrondies contenant une quantité incroyable d’éléments nutritifs: protéines, calcium, bêta-carotène, vitamine C, potassium… nommez-le, Moringa l’a. Ce n’est pas étonnant qu’il soit utilisé en médecine (et comme source nutritive) depuis au moins 4 000 ans.

    Le fait que le Moringa grandisse rapidement et facilement le rend particulièrement attrayant pour les régions pauvres, et il a été utilisé avec succès pour stimuler l’apport nutritionnel au Malawi, au Sénégal, en Inde. Dans ces zones, le Moringa pourrait être l’aliment le plus nutritif disponible localement, pouvant d’ailleurs être récolté toute l’année.

    Personnellement, je cultive un arbre Moringa depuis deux ans et je peux attester du fait qu’il pousse comme une mauvaise herbe. Pour ceux qui vivent dans les pays du tiers-monde, il peut s’avérer une source précieuse de nutrition.

    Cependant, malgré ses bienfaits pour la santé, je ne vous recommande pas d’en planter un dans votre jardin, car ses feuilles sont très petites et la récolte des feuilles pour les manger est une tâche extrêmement fastidieuse et chronophage.

    Les feuilles sont minuscules et difficile à récolter et à utiliser, c’est pourquoi vous allez probablement considérer, comme moi, que cultiver un Moringa n’en vaut pas la peine. Ceci dit, il est indéniable que le Moringa offre un profil nutritionnel impressionnant qui le rend attrayant une fois qu’il est récolté…

    6 raisons pour lesquelles le Moringa est réputé être un « Superaliment »

    1. Un profil nutritionnel riche

    Les feuilles du Moringa sont chargées en vitamines, minéraux, acides aminés essentiels et bien plus encore. Cent grammes de feuilles sèches de Moringa contiennent:

        • 9 fois plus de protéines que le yaourt
        • 10 fois plus de vitamine A que les carottes
        • 15 fois plus de potassium que les bananes
        • 17 fois plus de calcium que le lait
        • 12 fois plus de vitamine C que les oranges
        • 25 fois plus de fer que les épinards

    2. Enormément d’antioxydants

    Les feuilles de Moringa sont riches en antioxydants, dont la vitamine C, le bêta-carotène, la quercétine et l’acide chlorogénique. Ce dernier, l’acide chlorogénique, s’est avéré avoir la capacité de ralentir l’absorption du sucre par les cellules et les études sur les animaux ont démontré qu’il réduit le taux de sucre dans le sang. Comme noté dans Asian Pacific Journal of Cancer Prevention:

    « On a démontré que les feuilles de l’arbre Moringa oleifera ont des propriétés antioxydantes grâce à leur grande quantité de polyphénols.

    Les extraits des feuilles mûres ainsi que des feuilles jeunes du Moringa oleifera montrent une forte activité anti-oxydante contre les radicaux libres, prévenant l’oxydation des grandes biomolécules et conférant une protection significative contre le stress oxydatif. »

    De plus, dans une étude sur des femmes prenant 1 et ½ cuillère à café de poudre de feuilles de Moringa par jour pendant trois mois, les niveaux d’antioxydants dans le sang ont considérablement augmenté.

    3. Il diminue le taux de sucre dans le sang

    Le Moringa semble avoir des effets antidiabétiques, probablement grâce à des composants végétaux bénéfiques retrouvés dans les feuilles, parmi lesquels les isothiocyanates. Une étude a montré que les femmes qui ont pris sept grammes de poudre de feuilles de Moringa chaque jour pendant trois mois ont réduit leur taux de sucre dans le sang, à jeun, de 13,5%.

    Une recherche indépendante a relevé que l’ajout de 50 grammes de feuilles de Moringa dans un repas, réduit l’augmentation du sucre dans le sang de 21% chez les patients diabétiques.

    4. Il est anti-inflammatoire

    Les isothiocyanates, les flavonoïdes et les acides phénoliques dans les feuilles de Moringa, les cosses et les graines ont également des propriétés anti-inflammatoires. Selon le journal Epoch Times:

    « La forte action anti-inflammatoire de l’arbre est traditionnellement utilisée pour traiter les ulcères d’estomac. On a démontré que l’huile de Moringa (parfois appelée l’huile Ben) protège le foie contre l’inflammation chronique. L’huile est unique en ce sens que, contrairement à la plupart des huiles végétales, le Moringa résiste au rancissement.

    Cette qualité permet une bonne conservation des aliments qui peuvent s’altérer rapidement. Cette huile douce est utilisée à la fois pour la friture ou dans une vinaigrette. Elle est également utilisée topiquement pour traiter les problèmes antifongiques, l’arthrite et c’est un excellent hydratant pour la peau. »

    5. Il maintient le taux de cholestérol sain

    Le Moringa a également des propriétés pour diminuer le cholestérol et une étude animale a prouvé que ses effets étaient comparables à ceux d’un médicament hypocholestérolémiant – la Simvastatine. Comme indiqué dans le Journal of Ethnopharmacology:

    « Le Moringa oleifera est utilisé dans la médicine thaïlandaise traditionnelle en tant que cardiotonique. Des études récentes ont démontré son effet hypocholestérolémique.

    … Chez des lapins nourris d’hyper-cholestérol, après 12 semaines de traitement, celui-ci a significativement diminué (P<0.05) le taux de cholestérol et a réduit la formation de la plaque d’athérosclérose à environ 50 et 86%, respectivement. Ces effets étaient à des degrés comparables à ceux de la Simvastatine.

    … Les résultats indiquent que cette plante possède des activités antioxydantes, hypopidémiques et antiathérosclérotiques et elle a un potentiel thérapeutique pour la prévention des maladies cardio-vasculaires. »

    6. Il protège contre la toxicité de l’arsenic

    Les feuilles et les graines de Moringa peuvent protéger contre certains effets de la toxicité de l’arsenic, ce qui est particulièrement important si l’on observe les études récentes démontrant que les aliments de base communs, tels que le riz, peuvent être contaminés. La contamination des eaux souterraines par l’arsenic est également devenue un sujet d’inquiétude de la santé publique mondiale, et une étude a relevé:

     

    « La co-administration de la poudre de graines de M. oleifera [Moringa] (250 et 500 mg/kg, par voie orale) avec de l’arsenic a augmenté de façon significative l’activité des SOD

    [superoxyde dismutases], de la catalase, et de la GPx avec la croissance du niveau de GSH réduit dans les tissus (foie, rein et cerveau)

    Ces changements ont été accompagnés d’une diminution d’environ 57%, 64%, et 17% dans les ROS du sang [les dérivés réactifs de l’oxygène], la métallothionéine du foie (MT), et la peroxydation des lipides, respectivement, chez les animaux co-administrés avec du M. Oleifera et de l’arsenic.

    Une autre observation intéressante a été l’absorbation réduite de l’arsenic dans les tissus mous (55% dans le sang, 65% dans le foie, 54% dans les reins et 34% dans le cerveau) après l’administration de M. poudre de graines de oleifera (en particulier à une dose de 500 mg / kg).

    On peut ainsi conclure conformément à la présente étude que l’administration concomitante de la poudre des graines M. oleifera avec de l’arsenic pourrait protéger de façon significative les animaux contre le stress oxydatif dans les grandes molécules et peut réduire la concentration d’arsenic dans le tissu. Ainsi, l’administration de M. oleifera poudre de graines pourrait aussi être pendant une thérapie de chélation… »

    Les feuilles de Moringa peuvent même purifier l’eau… et plus…

    Du point de vue digestif, le Moringa est riche en fibres qui, comme le journal Epoch Times l’a dit, « fonctionne comme un balai à franges dans vos intestins…pour nettoyer toute cette crasse supplémentaire déposée après un régime gras. » De même, il convient de noter ses isothiocyanates, qui ont des propriétés antibactériennes qui peuvent vous aider à débarrasser votre corps de H. pylori, une bactérie impliquée dans les gastrites, les ulcères, et le cancer gastrique.

    On a découvert que les graines de Moringa fonctionnent mieux pour la purification de l’eau que la plupart des matériaux synthétiques conventionnes en usage aujourd’hui.

    Selon l’Université Uppsala:

    « Une protéine dans les graines s’attaque aux impureté, les faisant se regrouper de sorte que ces amas soient séparés de l’eau. L’étude…publiée dans le journal Colloids and Surfaces A fait un pas vers l’optimisation du processus de purification de l’eau.

    Les chercheurs d’Uppsala avec des collègues de Lund et de Namibie, de Botswana, de France et des Etats-Unis ont étudié la structure microscopique des agrégats formés avec la protéine.

    Les résultats montrent que les amas de matière (flocs) produits avec la protéine sont beaucoup plus serrés que ceux formés avec les agents floculant conventionnels. C’est mieux pour la purification de l’eau, car ce type de flocs sont séparés plus facilement. »

    Il y a des spéculations que la capacité du Moringa à se fixer sur des matières nuisibles pourrait fonctionner dans le corps aussi, ce qui fait que le Moringa pourrait être un outil de désintoxication.

    Comment utiliser le Moringa

    Si vous avez accès à un arbre Moringa, vous pouvez utiliser les feuilles fraîches dans vos repas; elles ont une saveur similaire au radis. Utilisez-les comme de la salade, mélangez-les dans des smoothies ou faites-les bouillir comme les épinards. Une autre option est d’utiliser la poudre de Moringa, soit sous forme de supplément, soit ajoutée dans des smoothies, des soupes ou autres plats comme élément extra-nutritif. La poudre de Moringa a une saveur distinctive « verte », donc vous pourriez commencer petit à petit lorsque vous l’ajoutez dans vos repas.

    Vous pouvez également utiliser l’huile de Moringa organique, pressée à froid (ou huile de ben), bien qu’elle soit couteuse (environ 15 fois plus que l’huile d’olive). Comme indiqué, si je ne vous recommande pas de planter un arbre Moringa dans votre jardin (un arbre à croissance rapide peut atteindre 5 à 10 mètres en quelques années), vous pourriez essayer les feuilles ou la poudre si vous en trouvez dans votre magasin d’alimentation diététique. Tel que rapporté par Fox News, c’est une plante alimentaire qui possède de nombreux pouvoirs potentiels de guérison:

    « Pratiquement toutes les parties de la plante sont utilisées pour traiter l’inflammation, les troubles infectieux et divers problèmes des systèmes cardio-vasculaire et digestif, tout en améliorant la fonction hépatique et le débit de lait chez les mères qui allaitent. Les utilisations du Moringa sont bien documentées à la fois dans les systèmes ayurvédique et Unani de la médecine traditionnelle, deux des systèmes de guérison les plus anciens du monde.

    Le Moringa est riche en divers composants bénéfiques pour la santé, parmi lesquels la moringine, la moringinine, les antioxydants puissants la quercétine, le kaempférol, la rhamnétine et divers polyphénols. Les feuilles semblent attirer le plus d’attention sur le marché, notamment grâce à leur utilisation dans la baisse de l’hypertension artérielle, la lutte contre la rétention d’eau dans le corps et la diminution du cholestérol.

    Les études démontrent que les feuilles du Moringa ont une activité contre les tumeurs et les cancers, grâce à un composant nommé niaziminin. Des expériences préliminaires montrent également une activité contre le virus Epstein-Barr virus. Apparemment, certains composants de la feuille aident à régler la fonction thyroïdienne, surtout dans les cas de glande tyroïde hyperactive. Des recherches plus poussées mettent en évidence une activité antivirale dans le cas de l’Herpes simplex 1. »

     

    Dr. Mercola

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • L’imposture des dentifrices au fluor

     

     

     

     

     

     

    Le fluorure de sodium est connu depuis longtemps en tant que répressif majeur des fonctions intellectuelles. En particulier, c’est l’un des composants du Prozac et du gaz Sarin, qui fut employé au Japon dans la fameuse attaque du métro.

    De nombreuses preuves scientifiques indépendantes ont montré que le fluorure de sodium provoque à la longue des troubles mentaux variés rendant les gens dociles et serviles, quelquefois carrément stupides, en plus de diminuer la longévité et d’endommager la structure osseuse. Ce fluorure de sodium, c’est le « Fluor » que vous trouvez dans votre dentifrice ou celui de vos enfants.

    La première utilisation du fluor dans l’eau potable date des camps de concentration. Quelqu’un penserait-t-il que les nazis firent cela parce qu’ils se sentaient concernés par la santé dentaire de leurs prisonniers ? En fait, cette fluorisation massive des réserves d’eau du camp servait à stériliser les prisonniers et à les abrutir pour s’assurer de leur docilité.

    Le chimiste Charles Perkins dit que des doses répétées de fluor, en quantité infinitésimale, réduisent les possibilités d’un individu à résister à la domination, en empoisonnant lentement, par narcotisme, une partie précise de son cerveau, le soumettant ainsi à la volonté de ceux qui veulent le gouverner. Il ajoute que le fluor est une « lobotomie légère et commode » et que la véritable raison qui se cache derrière la fluorisation de l’eau n’a rien à voir avec la santé dentaire, encore moins celle des enfants.

    Le fluor : un déchet industriel

    L’idée d’introduire du fluor dans l’eau potable est venue de la famille Mellon, aux États-Unis, qui dirige le cartel de l’aluminium ALCOA. Les fluorines sont des déchets de l’industrie de l’aluminium et ce sont des agents pollueurs importants des fleuves et des rivières. Elles empoisonnent le sol, les poissons et les animaux. Comme leur traitement aurait coûté une fortune aux industriels de l’aluminium, la famille Mellon manœuvra la situation de telle sorte que ces déchets empoisonnés deviennent non seulement un moyen discret de contrôle humain – ce qui intéresse tous les gouvernements – mais aussi une énorme source de revenus, (avec une marge de profits de 20 000 %……pour ce qui n’est qu’un déchet industriel).

    Et dans l’eau potable ?

    Le Dr Hardy Limeback, détenteur d’une maîtrise en sciences et d’un doctorat en biochimie, chef du Département de dentisterie préventive à l’Université de Toronto et président de l’Association canadienne pour la recherche dentaire fut, un temps, l’un des principaux promoteurs pour l’ajout du fluor dans l’eau dite potable du Canada. Pourtant, après 15 ans, il déclara brusquement avoir changé d’avis. Il a dit alors : « Les enfants de moins de 3 ans ne devraient jamais utiliser de dentifrice fluoré, ni boire de l’eau fluorée. Et, les formules des produits pour bébés ne doivent jamais être faites avec l’eau du robinet de Toronto. Jamais ! ».

    Une étude de l’Université de Toronto a révélé que les habitants des villes dont l’eau est fluorée avaient deux fois plus de fluor dans les os des hanches que ceux des zones non fluorées. L’étude a aussi établi que le fluor change l’architecture de base des os humains. Il existe une condition débilitante nommée fluorose du squelette provoquée par l’accumulation de fluor dans les os, ce qui les rend fragiles. Les premiers symptômes sont la fragilisation des dents et des taches sur l’émail.

    Les dentistes ne font que répéter ce qu’on leur a dit

    D’après le Dr Limeback, ceux qui continuent à promouvoir le fluor, se basent sur des données totalement contestables, datant de 50 ans. « Les dentistes ne sont absolument pas formés en toxicité, dit-il. Votre dentiste bien intentionné est simplement en train de suivre 50 ans de désinformation de la santé publique et des associations dentaires. Moi aussi, je l’ai fait?. ».

     

    Lors d’un discours aux étudiants du Département de dentisterie de l’Université de Toronto, le Dr Limeback leur a avoué que, sans le vouloir, il avait induit en erreur ses collègues et tous ses étudiants précédents. Il avait refusé pendant 15 ans de prendre connaissance des études de toxicologie qui sont pourtant à la disposition de tout le monde. « Empoisonner nos enfants était bien la dernière chose à laquelle j’aurais pensé, a-t-il déclaré. La vérité fut une pilule amère à avaler, mais je l’ai avalée. ».

    Depuis, bien que le plus grand défenseur du fluor ait maintenant condamné son utilisation, les associations dentaires des États-Unis et du Canada, les organisations pour la santé publique, avec celles du Royaume-Uni et de partout ailleurs, continuent à dire aux peuples « que le fluor est bon pour eux ». Mais moi je dis qu’actuellement, avec l’ère de l’Internet, quelqu’un qui ne sait pas est quelqu’un qui ne veut pas savoir, donc qui s’en fout !

    N’achetez plus de fluor, c’est tout

    Mais comment alerter tous ces gens qui sont intoxiqués au fluor depuis des années, donc soumis à l’autorité et ayant perdu tout sens critique ? Et qui de plus optent allègrement pour les dentifrices BI-fluorés et même TRI-fluorés – donc meilleurs !!! Mais vous, surtout pour vos enfants, s’il y a encore des tubes de dentifrice au fluor qui traînent dans votre salle de bain, jetez-les, et procurez-vous un dentifrice inoffensif – ce ne sont pas les marques qui manquent – consultez les boutiques diététiques. Il y en a aussi en pharmacie, mais très souvent, l’absence de fluor est compensée par la présence d’autres additifs toxiques. Alors….gaffe aux étiquettes écrites en tout petit !

    Des études officielles pour étayer tout cela

    Au cours de la dernière décennie, plusieurs études ont montré qu’une altération des performances intellectuelles était associée, chez l’enfant,avec la fluorose dentaire ou la consommation d’eau contenant une forte concentration de fluor
    (TangQQ et al. Biol Trace Elem – Res 2008 ; 126 : 115720)
    Une récente étude chinoise montre que ce risque persiste aux faibles doses (Ding Y et al. J Hazard Mat 2011 ; 186 : 194276)
    Dans cette étude, l’augmentation de 1mg/L de la concentration urinaire de fluor est associée à une perte de 0,6 point de QI.

     

    Michel Dogna

     

     

     

    Sources: Alternative santé

             sante-nutrition.org

     

     

    Comment faire son dentifrice bio en 2 mn montre en main ! Sans FLUOR ni DIOXYDE DE TITANE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Améliorez les fonctions du foie, des glandes surrénales

    et des reins avec le charbon actif

     

     

     

     

     

    Un vrai miracle s’est produit en 1831. Quelques professeurs de renom à l’Académie de Médecine ont constaté l’effet de la strychnine. Le professeur Touery a bu une dose mortelle de cet alcaloïde. Personne n’a pu en croire ses yeux, en effet, ce professeur a survécu, et c’est le charbon actif qui lui a sauvé la vie.

      

    Aujourd’hui, le charbon actif est utilisé comme décontaminant d’urgence chez les personnes qui ont accidentellement avalé une substance toxique.

    Quel est l’effet du charbon actif ?

    Il n’a aucune odeur et aucun goût. Le charbon actif est une poudre non toxique. Il réduit de façon avérée l’absorption de 60% des toxines.

    Il a la capacité d’absorber les produits chimiques et d’annuler leur toxicité dans le système digestif. En d’autres termes, le charbon actif stoppe l’absorption du poison.

    Le charbon actif peut également être utilisé pour réduire les flatulences, traiter les problèmes de gueule de bois et les problèmes de flux biliaire chez les femmes enceintes, ainsi que pour réduire le cholestérol.

    Comment est-il fabriqué ?

    Le charbon ordinaire est obtenu à partir du bois de coque de noix de coco, du pétrole, de bois ou de tourbe. Le charbon actif est fabriqué d’une manière un peu différente.

    Lors de la préparation du charbon actif, les fabricants exposent le charbon de bois à haute température. Le gaz qu’ils utilisent dans ce processus est sensé développer des pores internes. Ces minuscules pores donnent au charbon actif sa capacité à « piéger » les toxines et à les évacuer du corps.

    Le charbon actif ne cause pas la perte des nutriments

    La plupart d’entre vous croyez que le charbon actif absorbe également les nutriments, mais voyez plutôt ce qu’en dit David O. Cooney :

    « Le charbon actif ajouté à l’alimentation des moutons pendant six mois n’a pas entraîné de perte de nutriments, par rapport aux moutons qui n’ont pas reçu le charbon actif. … 5% du total de leur alimentation était du charbon actif. Le calcium, le cuivre, le fer, le magnésium, le phosphore inorganique, le potassium, le sodium, le zinc, la créatinine, l’acide urique, l’azote uréique, la phosphatase alcaline, le pH total des protéines ou de l’urine n’ont pas été affectés. »

    Bienfaits pour la santé

    Une étude publiée dans l’American Journal of Gastroenterology, le charbon actif prévient les flatulences, et soulage également les crampes et les ballonnements causés par les gaz intestinaux.

    Il peut absorber le mauvais cholestérol dans le système gastro-intestinal.

    Une autre étude a montré qu’il peut réduire de 25% le cholestérol total, de 41% le mauvais cholestérol, et augmenter de 8% le bon cholestérol. Cela a pris un mois aux chercheurs pour démontrer ces résultats. Les participants de l’étude ont pris 8 grammes de charbon actif 3 fois par jour.

    La science a également montré que le charbon actif peut réduire les déchets azotés. Il a aussi été démontré qu’une alimentation à faible teneur en protéines et du charbon actif peut réaliser des miracles chez les personnes âgées faisant face à une maladie rénale.

    Comme nous l’avons indiqué précédemment, le charbon actif absorbe les toxines du système digestif, il absorbe également les toxines du foie et des reins. Cela évite les surcharges toxiques, et assure un fonctionnement normal des organes vitaux du corps.

    Le charbon actif stimule le flux biliaire qui aide à éliminer les toxines du corps.

    Comment utiliser le charbon actif correctement ?

     

    Vous pouvez trouver du charbon actif sous forme de poudre, liquide ou en comprimés. Vous pouvez mâcher ces comprimés. On le trouve également dans de nombreux produits de détoxification.

    Remuez une cuillère à café de charbon actif dans un verre d’eau. Buvez le mélange plusieurs fois par jour.

    Remarque: consultez votre thérapeute avant d’utiliser du charbon actif si vous prenez des médicaments, car il interagit avec certains médicaments sur ordonnance ou en vente libre.

    Utilisé pour les blessures, les empoisonnements alimentaires, les maladies infectieuses, etc.

    C’est une substance chargée négativement qui attire les substances chargées positivement: les toxines comme les métaux lourds, les bactéries ou les virus, le mercure, l’exposition aux radiations.

    Il peut être utilisé sur la peau ou en interne.

    Sur la peau, il a la capacité d’absorber les toxines de votre peau: infections, produits chimiques, piqûres d’insectes (piqûres de guêpes, d’abeilles, de fourmis, d’araignées, de scorpions, morsures de serpents, lierre toxique, orties, morsures d’animaux) le SARM (staphylocoque résistant à la pénicilline), l’eczéma, les brûlures, la mastose, la cellulite, les yeux rouges, la gangrène, les ulcères entre autres.

    Son mari a eu une brûlure au pouce, et l’infection persistait. Elle a mis une cuillère à café de charbon actif dans de l’eau et l’a appliqué. La cloque a commencé à s’ouvrir et le pouce à désenfler. Il s’agissait d’un cataplasme de charbon actif composé de charbon actif, d’eau et un agent épaississant (mélange de cire d’abeille, de craie, d’amidon de blé et de racine de guimauve). Au bout de quelques jours, la blessure avait complètement disparu. On peut l’appliquer directement sur la peau puis couvrir avec un plastique puis une bande. Pour faire une compresse, utilisez une gaze, appliquez le charbon actif sur la gaze, refermez-la et appliquez cette compresse sur la blessure, puis procéder de la même façon que ci-dessus.

    En interne: en cas d’empoisonnement, métaux lourds, radiations, gaz, diarrhée, hypertension, hypotension, cholestérol, colique, grippe, hépatite, mastoïdite, enflement, jaunisse, appendicite, caries, cellulite, douleurs, maux de gorge, constipation, et reflux acide, etc.

    Comment le prendre: 1 cuillère à café à 1 cuillère à soupe dans un verre d’eau, plusieurs fois par jour ou en capsules ou comprimés, environ 3 capsules, à renouveler.

     

     

     

     

     

     

    Sources: besthealthyguide.com

             sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • MALADIE DE LYME :

    LES SOLUTIONS NATURELLES POUR LA COMBATTRE

     

     

     

     

     

     

    Artichaut, radis noir, huile essentielle de menthe, sel… Il existe des remèdes naturels efficaces contre les douleurs et les troubles neurologiques typiques de la maladie de Lyme. Medisite fait le point sur les façons de combattre naturellement cette infection.

    Alimentation : diminuer les féculents et les protéines

    ©iStock

    Le premier réflexe à adopter pour combattre la maladie de Lyme est de modifier son régime alimentaire. "La maladie de Lyme (ou borréliose) est causée par bactérie Borrelia véhiculée par les tiques, mais aussi probablement par d’autres cofacteurs : des bactéries, des virus (comme le virus d’Epstein-Barr, le virus de l’herpès, le cytomégalovirus) et des parasites. Il faut avant tout changer l’environnement dans lequel la bactérie et les cofacteurs de la maladie sont susceptibles de se développer", révèle Valérie Mallick-Jung, naturopathe. En effet, "le taux d’encrassement du corps est un facteur majeur de développement de la maladie de Lyme", précise-t-elle.

    Comment faire ? Supprimer tous les aliments potentiellement inflammatoires, à savoir ceux qui contiennent du gluten, du lactose et de la caséine . "Il faut aussi restreindre l’apport en féculents et en protéines pour qu’ils ne représentent plus que 10 à 20% de l’apport alimentaire", conseille Valérie Mallick-Jung. "Globalement, la digestion est allégée et le corps a plus d’énergie pour se détoxiner", constate la naturopathe. "Avec ce type de régime, les réactions inflammatoires et donc les problèmes digestifs sont diminués, les crises de douleurs sont moins fortes et plus espacées", nous confie Elodie, 36 ans, diagnostiquée de la maladie de Lyme en 2013.

    En parallèle, "il faut aussi diminuer au maximum les produits industriels à la fois dans l’alimentation mais aussi dans les cosmétiques et les produits ménagers pour réduire son exposition aux substances toxiques", conseille Elodie.

     

    Artichaut, radis noir, chardon-marie : miser sur les plantes détox

    ©iStock

    Pourquoi se détoxiner ? "Avec la maladie de Lyme, on s’intoxique tout le temps. Les Borrelia produisent beaucoup de neurotoxines et on a les émonctoires* saturés, ce qui entraîne une mauvaise élimination des toxines", décrit Elodie.

    Comment faire ? Il faut commencer par boire beaucoup d’eau pour aider le corps à éliminer les toxines. Les plantes détox vont aussi constituer de véritables alliés.
    Pour détoxiner le foie : Valérie Mallick-Jung conseille l’artichaut, le radis noir, le romarin, le chardon-marie et le desmodium (sous forme de teinture-mère, d’extraits de plantes secs ou aqueux).
    Pour détoxiner les reins : la naturopathe propose les queues de cerise, la racine de pissenlit, la prêle et l’ortie (sous forme de teinture-mère, d’extraits de plantes secs ou aqueux).
    Pour détoxiner les intestins : pensez au charbon activé et à l’argile.
    Contre la saturation globale des émonctoires par les toxines, "je fais aussi une cure de sève de bouleau deux fois par an", témoigne Elodie.

    *Les émonctoires sont les organes chargés d’évacuer les déchets : le foie, les reins, les poumons, la peau et l’intestin.

     

    Soulager les douleurs dans un bain de sel d’Epsom

    ©iStock

    Un bain chaud amélioré peut aider à soulager les douleurs liées à la maladie de Lyme.

    Comment faire ? Pour Elodie, l’ingrédient miracle est le sel d’Epsom, du sulfate de magnésium : "A partir de 39 degrés, le magnésium devient disponible et absorbable par voie cutanée. Il soulage énormément les muscles et les articulations", témoigne-t-elle.
    Une alternative efficace est le bicarbonate de soude. "Versez-en une tasse dans le bain, il permettra de tirer les toxines hors du corps", décrit Valérie Mallick-Jung.

     

    L’argent colloïdal pour renforcer les défenses immunitaires

    ©iStock

    L’argent colloïdal est un agent anti-infectieux qui va soutenir le système immunitaire et aider à lutter contre l’infection. Comment l’utiliser ? Par voie orale, en cures de 15 jours.
    Le conseil de la naturopathe : "Tout stimulant du système immunitaire sera intéressant, comme par exemple la propolis ou l’extrait de pépins de pamplemousse", souligne Valérie Mallick-Jung.
     
     

    Ail des ours, chlorelle : des remèdes naturels contre les métaux lourds

    ©iStock

    Pourquoi ? "Dans le corps, les bactéries se regroupent en biofilms, des masses gélatineuses qui sont stabilisées par les métaux lourds. Eliminer les métaux lourds va donc ouvrir les biofilms et faciliter le combat contre les bactéries".

    Quels remèdes ? Le samento (un extrait de forme rare de la plante griffe de chat) va ouvrir les biofilms dans le corps. Contre les métaux lourds, pensez à l’ail des ours, à la chlorelle, au charbon activé et aux feuilles de coriandre, sous forme de goutte de teinture mère.

     

    Des huiles essentielles de menthe contre les inflammations

    ©iStock

    Certaines huiles essentielles permettent de renforcer le système immunitaire et d’abaisser l’inflammation. "Les huiles essentielles de thym et d’origan ont un effet antibiotique et bactéricide, elles vont assainit le corps", révèle Valérie Mallick-Jung.

    En parallèle, les huiles essentielles de sarriette, de lavande officinale, de menthe citronnée ou encore de giroflier vont avoir un effet anti-inflammatoire.

    Contre les malaises neurologiques : l’huile essentielle de menthe poivrée en inhalation peut être efficace. Autre astuce contre les malaises : "couper un kiwi en deux et le saupoudrer de sel. La vitamine C sera plus vite absorbée grâce au sodium, et sera très efficace contre les vertiges et les troubles visuels. C’est facile à emmener avec soi, par exemple quand on prend la voiture et qu’on a peur de faire un malaise", souffle Elodie.

     

    Kiné et balnéo contre les paralysies

    ©iStock

    Tout ce qui va masser, relaxer et mobiliser le corps sera bénéfique contre la maladie de Lyme, selon Valérie Mallick-Jung.
    "Je fais deux à trois séances de kinésithérapie par semaine, accompagnées de balnéothérapie, ce qui m’aide à garder ma mobilité. Même si les douleurs sont toujours présentes, ces thérapies ont supprimé mes crises de paralysie", confie ainsi Elodie.
     
     

    Des probiotiques pour renforcer la flore intestinale

    ©iStock

    Les bactéries de l’intestin, aussi appelées flore intestinale ou microbiote intestinal, sont déstructurées par la présence de borrélies dans le corps et souvent perturbées par l’antibiothérapie.
    Les probiotiques vont aider à rétablir une équilibrée et à redonner aux intestins l’efficacité nécessaire pour éliminer les déchets.
     
     

    Une activité physique régulière contre les douleurs

    ©iStock

    Bouger est très important pour soulager les douleurs mais aussi "pour faire circuler les liquides et mieux filtrer les toxines au niveau du foie et des reins", révèle Valérie Mallick-Jung.
    Quelle activité ? Marche, natation, yoga ou encore tai-chi, optez plutôt pour des sports doux. Pour Elodie, le choix est fait : "j’ai des chiens, alors je marche beaucoup avec eux".
     
     

    Des plantes bactéricides contre la borrélie

    ©iStock

    "Le samento, le cumanda, le banderol et la pinella sont des plantes antibactériennes, antifongiques et antivirales", détaille Valérie Mallick-Jung.
    Bon à savoir : "Quand les bactéries ou les virus sont détruits par des antibiotiques, des traitements naturels ou par le système immunitaire, une réaction typique survient : l’intensité des symptômes douloureux augmente car, lorsque ces agents sont détruits, ils libèrent des toxines dans le corps. C’est la réaction de Herxheimer", décrit la naturopathe. Elodie a connu cette réaction pendant son antibiothérapie, qui a duré deux ans et demi : "L’état empire, on vit l’enfer, puis ça va mieux", raconte-t-elle.
     
     

    Des solutions différentes pour chaque malade

    ©iStock

    "Les symptômes sont très variés et très variables d’une personne à l’autre", constate Valérie Mallick-Jung. Ce qui explique que les solutions soient très individualisées : "celles qui marchent sur moi ne vont pas marcher sur d’autres malades. Il faut essayer, changer d’astuces régulièrement pour voir ce qui marche", témoigne Elodie.

    Qui consulter ? "Naturopathie et médecine classique ne s’opposent pas, elles sont complémentaires", rappelle Valérie Mallick-Jung. Il ne faut donc pas hésiter à consulter un médecin généraliste, un infectiologue, un naturopathe ou un homéopathe en parallèle. "Les associations et les groupes de malades aident aussi à se renseigner et à trouver des solutions quand on arrive dans la maladie", raconte Elodie.

    Le conseil de la naturopathe : "Les malades de Lyme me consultent souvent en étant dans une grande détresse, voire une dépression parce qu’on ne les a pas crus et qu’ils ont erré de spécialiste en spécialiste. Mais il faut se rassurer, c’est tout à fait réversible." En effet, Valérie Mallick-Jung rapporte que "les personnes atteintes qui manifestent une volonté sans faille de modifier leurs habitudes de vie, en particulier l’alimentation, et qui pratiquent une bonne détoxination, voient leurs symptômes régresser régulièrement et sûrement. Lorsque le corps est bien détoxiné et que le système immunitaire a repris le dessus, la borrélie et les cofacteurs ne peuvent tout simplement plus s’y développer, et les symptômes disparaissent." C’est pourquoi la spécialiste affirme enfin : "Il faut garder espoir, visualiser l’après Lyme et retrouver la volonté de continuer à se soigner."

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sources : - Remerciements à Valérie Mallick-Jung, naturopathe à Hambach (Moselle) et à Elodie, patiente atteinte de la maladie de Lyme. - Lyme, les solutions naturelles. Judith Albertat, Thierry Souccar Editions, 2016. - France Lyme

    medisite.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique