• 7 erreurs dans l’alimentation des enfants

    7 erreurs dans l’alimentation des enfants

     

     

     

     

     

     

     
    Pour une croissance et un développement adéquats, les enfants ont besoin d'une alimentation équilibrée. Cependant, entre le stress de la vie quotidienne et la volonté de leur faire toujours plaisir, il est facile de commettre des erreurs qui se transformeront vite en mauvaises habitudes pour nos enfants.

    Souhaitez-vous connaître les plus fréquentes ? Nous vous présentons ci-après 7 erreurs fréquentes dans l’alimentation des enfants.

    L’alimentation des enfants

    Pendant les six premiers mois de vie, l’enfant devra se nourrir uniquement de lait maternel. Celui-ci lui fournira non seulement à l’enfant tout ce dont il a besoin pour se développer correctement, mais il contribuera également au renforcement de son tube digestif et au développement de son système immunitaire.

    Après cette période, nous commencerons de manière progressive à introduire dans son alimentation différents produits. C’est la manière dont nous le ferons qui façonnera les goûts et les habitudes alimentaires de nos enfants. Néanmoins, en tant que parents, nous serons toujours l’exemple à suivre. Et ils copieront nos bons choix comme nos erreurs au moment des repas. En tant qu’adultes, nous avons un rythme de vie effréné, certes, mais il est important de garder à l’esprit qu’établir une bonne routine alimentaire est la base d’une vie saine.

    Alors, n’attendez plus et apprenez à les éviter !

    7 erreurs fréquentes dans l’alimentation des enfants

    1. Un petit-déjeuner incomplet

    Le petit-déjeuner est considéré comme le repas le plus important de la journée. En effet, il prépare le corps pour commencer la journée avec énergie. C’est pourquoi il est essentiel que les enfants prennent un petit-déjeuner nutritif avant d’aller à l’école. Cependant, notre mode de vie peut parfois nous pousser à réduire le petit-déjeuner à un simple café ou à un snack. Ce qui peut affecter à court ou long terme les performances scolaires et sportives de nos enfants.

    Les enfants doivent prendre un petit-déjeuner complet qui couvre leurs besoins énergétiques. Ce petit-déjeuner doit contenir des fibres, des graisses, des protéines et des glucides : des céréales, un yaourt, un sandwich de pain complet au jambon et au fromage et une ration de fruit seraient par exemple des options idéales. Un petit-déjeuner correct augmente la concentration et la mémoire, améliore leur capacité d’apprentissage et aide à combattre l’obésité infantile.

    2. Le manque de routines et d’horaires de repas fixes

    un petit-déjeuner sain pour les enfants

     

    Les routines sont bonnes pour la santé et éduquent les enfants. Nous devons leur apprendre à réaliser de petites tâches quotidiennes, à développer leur responsabilité et à créer des habitudes alimentaires et des règles d’hygiène.

    Fixer des horaires de repas favorise l’appétit et la digestion de l’enfant, tout comme sa discipline. Il est nécessaire de faire cinq repas par jour, trois principaux et deux en-cas. Cela aidera ainsi l’enfant à mieux assimiler les nutriments des aliments et à éviter le surpoids. De plus, les repas deviendront un moment à partager en famille.

    3. Des rations mal proportionnées

    En général, on veut que nos enfants grandissent et soient forts, mais cela ne signifie pas forcément qu’ils ont besoin de manger plus. Servir des rations d’adultes à des enfants est une des erreurs d’alimentation les plus facilement évitables. En effet, la capacité de leur estomac et leurs besoins nutritionnels ne sont pas les mêmes que nous. Néanmoins, souvent nous remplissons tellement leurs assiettes qu’ils mangent trop ou bien refusent la nourriture. Évitez alors à vos enfants d’être en surpoids et éduquez-les pour qu’ils apprennent à manger correctement.

    4. Aliments transformés VS fruits et légumes

    Dès leur plus jeune âge, nos enfants commencent à avoir un penchant pour les produits industrialisés. Ces aliments sont riches en graisses et en additifs chimiques qui les rendent addictifs. Il est de notre devoir de contrôler la consommation de ces produits et d’ajouter à leur alimentation des légumes secs, des fruits et des légumes sous toutes leurs formes. Si vous souhaitez que votre enfant soit robuste et en bonne santé, assurez-vous de lui donner les protéines, les glucides, les vitamines, les lipides et les minéraux nécessaires.

    5. Les récompenses consistant en des aliments peu sains

    ne pas donner de récompenses alimentaires peu saines aux enfants

     

    Même si nous sommes conscients des bienfaits d’une bonne alimentation, nous récompensons souvent nos enfants avec des sucreries ou encore des produits très salés ou riches en graisse. Indépendamment du fait que ces aliments soient très riches en nutriments, il est important de souligner qu’ils contiennent des substances chimiques addictives.

    Évitez d’offrir des récompenses à vos enfants pour qu’ils mangent leurs légumes car cela renforcera l’idée qu’ils représentent une punition. Trouvez des alternatives délicieuses aux produits industriels. Vous en êtes capable !

    6. La non-implication des enfants dans la cuisine

    Leur contribution peut être très mince, mais tout de même présente : mélanger une sauce ou ajouter un peu de sel. Cela peut sembler dérisoire, mais pour les enfants, le fait de manger ce qu’ils ont aidé à préparer est très stimulant. C’est une stratégie excellente pour les motiver à goûter de nouveaux aliments mais aussi pour développer leur sens des responsabilités et leur apprendre à partager les tâches domestiques.

    Il faut bien sûr prendre les mesures de sécurité nécessaires pour qu’ils n’utilisent pas d’ustensiles qui pourraient les blesser. Trouvez des recettes faciles et nutritives qui surprendront vos enfants !

    7. Le manque de variété des plats

    La vue tout comme l’ouïe sont les premiers sens qui sont stimulés au moment des repas. Un plat coloré suscitera l’intérêt et aiguisera la curiosité d’un enfant, ce qui le poussera à avoir envie de goûter. C’est pourquoi, même si vous n’avez pas forcément le budget nécessaire pour varier les aliments, il faut essayer de les présenter de différentes manières. Par exemple, les lentilles peuvent aussi bien servir pour faire des soupes, des hamburgers ou des tartinades. Le potiron peut se consommer en crème, en sauce pour les pâtes ou en tarte. Testez de nouveaux assaisonnements et vous verrez comme l’expérience gustative s’affinera, et ce pour toute la famille !

    Recommandation finale

    Nous espérons que cet article vous a été utile. En cas de doute concernant l’alimentation de vos enfants, consultez un pédiatre. Les spécialistes peuvent vous aider à créer de bonnes habitudes et à éviter les erreurs dans l’alimentation des enfants.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Un appendice enflammé : 7 symptômes
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :