• UN SOUTIEN FIABLE

    UN SOUTIEN FIABLE

     

    29 Octobre 2014

     

    Je resterai le même jusqu’à votre vieillesse et je vous soutiendrai jusqu’à vos cheveux blancs. C’est moi qui vous ai soutenus, et je vous porterai, oui, je vous soutiendrai et vous délivrerai.

    Ésaïe 46.4

     

    Nous avons tous besoin d’appuis ou de soutiens pour vivre et avancer dans la vie. Le petit enfant qui apprend à marcher et dont la maman tient la main tout comme le vieillard qui s’appuie sur sa canne… Mais à côté des soutiens physiques ou matériels, nous avons aussi besoin de soutien affectif, moral, spirituel.

    Le danger est de s’appuyer sur de fausses sécurités : argent, pouvoir, prestige, beauté, force, santé… Quand elles font défaut, elles nous laissent alors désemparés et démunis. Combien de fois n’avons-nous pas nous-mêmes expérimenté qu’il est hasardeux de se confier dans les hommes ?

    Seul Dieu nous offre un appui sûr, ferme et inébranlable. Quelles que soient nos circonstances, il est pour nous, en Jésus-Christ, salut, secours, protection, encouragement, réconfort. Son appui nous est promis jusqu’au bout de notre marche. Dieu est le soutien dont chacun a besoin ici-bas. Que celui qui passe par le doute, la détresse ou l’épreuve, puisse placer sa confiance en lui : Ne sois pas effrayé, car je suis avec toi ; ne sois pas angoissé, car moi je suis ton Dieu. Je t’affermis, je viens à ton secours, pour sûr, je te soutiens de mon bras droit qui fait justice.1 Si quelqu’un parmi vous marche dans les ténèbres sans avoir de lumière, qu’il place sa confiance en l’Éternel, qu’il s’appuie sur son Dieu !2

    Bernard G.

     

    1 Ésaïe 41.10 2 Ésaïe 50.10

     

    UN SOUTIEN FIABLE

    Psaume 18. 2-20 : « 2 Je t’aime, Seigneur, tu es ma force ! 3 Le Seigneur est mon solide rocher, il me protège avec puissance et me rend libre. Mon Dieu est le rocher où je m’abrite. Il est mon bouclier, mon puissant défenseur et mon sauveur. 4 Louange au Seigneur ! Je fais appel à lui, et il me sauve de mes ennemis. 5 La mort m’avait déjà attaché, elle me faisait peur comme un fleuve en colère. 6 La mort m’avait entouré de ses chaînes, ses pièges étaient tendus sous mes pieds. 7 Dans mon malheur, j’ai fait appel au Seigneur, j’ai crié vers mon Dieu. De son temple, il a entendu ma voix, mon cri est arrivé à ses oreilles. 8 Alors la terre s’est mise à bouger, les bases des montagnes ont été secouées, elles ont tremblé devant la colère de Dieu. 9 Une fumée s’est élevée de ses narines, un feu terrible est sorti de sa bouche avec des charbons brûlants. 10 Le Seigneur a déroulé le ciel comme un tapis et il est descendu, un nuage sombre sous ses pieds. 11 Le Seigneur s’est envolé, porté par un chérubin, il planait sur les ailes du vent. 12 Il s’est caché au cœur de la nuit, entouré de nuages énormes, sombres comme l’eau profonde. 13 Une lumière éclatante le précédait, éclairs de feu et grêle jaillissaient de ses épais nuages. 14 Au ciel, le Seigneur a fait éclater son tonnerre, le Dieu très-haut a fait entendre sa voix. Éclairs de feu et grêle jaillissaient. 15 Le Seigneur lançait ses flèches, ses ennemis partaient de tous côtés. Il jetait ses éclairs, et tous s’enfuyaient. 16 Seigneur, devant tes menaces, devant la tempête de ta colère, le fond de la mer est apparu. Alors les fondations du monde sont devenues visibles. 17 D’en haut, le Seigneur a tendu la main pour me saisir, il m’a retiré de l’eau menaçante. 18 Il m’a délivré de mon puissant ennemi, de ces adversaires trop forts pour moi. 19 Ils avaient profité de mon malheur pour m’attaquer, mais le Seigneur est venu à mon aide. 20 Il m’a sorti du danger pour me libérer, il m’a sauvé parce qu’il m’aime. »

    « LA VÉNUS DE MILOFAUSSAIRE DE L'ESPOIR »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :