• 7 erreurs dans l’alimentation des enfants

     

     

     

     

     

     

     
    Pour une croissance et un développement adéquats, les enfants ont besoin d'une alimentation équilibrée. Cependant, entre le stress de la vie quotidienne et la volonté de leur faire toujours plaisir, il est facile de commettre des erreurs qui se transformeront vite en mauvaises habitudes pour nos enfants.

    Souhaitez-vous connaître les plus fréquentes ? Nous vous présentons ci-après 7 erreurs fréquentes dans l’alimentation des enfants.

    L’alimentation des enfants

    Pendant les six premiers mois de vie, l’enfant devra se nourrir uniquement de lait maternel. Celui-ci lui fournira non seulement à l’enfant tout ce dont il a besoin pour se développer correctement, mais il contribuera également au renforcement de son tube digestif et au développement de son système immunitaire.

    Après cette période, nous commencerons de manière progressive à introduire dans son alimentation différents produits. C’est la manière dont nous le ferons qui façonnera les goûts et les habitudes alimentaires de nos enfants. Néanmoins, en tant que parents, nous serons toujours l’exemple à suivre. Et ils copieront nos bons choix comme nos erreurs au moment des repas. En tant qu’adultes, nous avons un rythme de vie effréné, certes, mais il est important de garder à l’esprit qu’établir une bonne routine alimentaire est la base d’une vie saine.

    Alors, n’attendez plus et apprenez à les éviter !

    7 erreurs fréquentes dans l’alimentation des enfants

    1. Un petit-déjeuner incomplet

    Le petit-déjeuner est considéré comme le repas le plus important de la journée. En effet, il prépare le corps pour commencer la journée avec énergie. C’est pourquoi il est essentiel que les enfants prennent un petit-déjeuner nutritif avant d’aller à l’école. Cependant, notre mode de vie peut parfois nous pousser à réduire le petit-déjeuner à un simple café ou à un snack. Ce qui peut affecter à court ou long terme les performances scolaires et sportives de nos enfants.

    Les enfants doivent prendre un petit-déjeuner complet qui couvre leurs besoins énergétiques. Ce petit-déjeuner doit contenir des fibres, des graisses, des protéines et des glucides : des céréales, un yaourt, un sandwich de pain complet au jambon et au fromage et une ration de fruit seraient par exemple des options idéales. Un petit-déjeuner correct augmente la concentration et la mémoire, améliore leur capacité d’apprentissage et aide à combattre l’obésité infantile.

    2. Le manque de routines et d’horaires de repas fixes

    un petit-déjeuner sain pour les enfants

     

    Les routines sont bonnes pour la santé et éduquent les enfants. Nous devons leur apprendre à réaliser de petites tâches quotidiennes, à développer leur responsabilité et à créer des habitudes alimentaires et des règles d’hygiène.

    Fixer des horaires de repas favorise l’appétit et la digestion de l’enfant, tout comme sa discipline. Il est nécessaire de faire cinq repas par jour, trois principaux et deux en-cas. Cela aidera ainsi l’enfant à mieux assimiler les nutriments des aliments et à éviter le surpoids. De plus, les repas deviendront un moment à partager en famille.

    3. Des rations mal proportionnées

    En général, on veut que nos enfants grandissent et soient forts, mais cela ne signifie pas forcément qu’ils ont besoin de manger plus. Servir des rations d’adultes à des enfants est une des erreurs d’alimentation les plus facilement évitables. En effet, la capacité de leur estomac et leurs besoins nutritionnels ne sont pas les mêmes que nous. Néanmoins, souvent nous remplissons tellement leurs assiettes qu’ils mangent trop ou bien refusent la nourriture. Évitez alors à vos enfants d’être en surpoids et éduquez-les pour qu’ils apprennent à manger correctement.

    4. Aliments transformés VS fruits et légumes

    Dès leur plus jeune âge, nos enfants commencent à avoir un penchant pour les produits industrialisés. Ces aliments sont riches en graisses et en additifs chimiques qui les rendent addictifs. Il est de notre devoir de contrôler la consommation de ces produits et d’ajouter à leur alimentation des légumes secs, des fruits et des légumes sous toutes leurs formes. Si vous souhaitez que votre enfant soit robuste et en bonne santé, assurez-vous de lui donner les protéines, les glucides, les vitamines, les lipides et les minéraux nécessaires.

    5. Les récompenses consistant en des aliments peu sains

    ne pas donner de récompenses alimentaires peu saines aux enfants

     

    Même si nous sommes conscients des bienfaits d’une bonne alimentation, nous récompensons souvent nos enfants avec des sucreries ou encore des produits très salés ou riches en graisse. Indépendamment du fait que ces aliments soient très riches en nutriments, il est important de souligner qu’ils contiennent des substances chimiques addictives.

    Évitez d’offrir des récompenses à vos enfants pour qu’ils mangent leurs légumes car cela renforcera l’idée qu’ils représentent une punition. Trouvez des alternatives délicieuses aux produits industriels. Vous en êtes capable !

    6. La non-implication des enfants dans la cuisine

    Leur contribution peut être très mince, mais tout de même présente : mélanger une sauce ou ajouter un peu de sel. Cela peut sembler dérisoire, mais pour les enfants, le fait de manger ce qu’ils ont aidé à préparer est très stimulant. C’est une stratégie excellente pour les motiver à goûter de nouveaux aliments mais aussi pour développer leur sens des responsabilités et leur apprendre à partager les tâches domestiques.

    Il faut bien sûr prendre les mesures de sécurité nécessaires pour qu’ils n’utilisent pas d’ustensiles qui pourraient les blesser. Trouvez des recettes faciles et nutritives qui surprendront vos enfants !

    7. Le manque de variété des plats

    La vue tout comme l’ouïe sont les premiers sens qui sont stimulés au moment des repas. Un plat coloré suscitera l’intérêt et aiguisera la curiosité d’un enfant, ce qui le poussera à avoir envie de goûter. C’est pourquoi, même si vous n’avez pas forcément le budget nécessaire pour varier les aliments, il faut essayer de les présenter de différentes manières. Par exemple, les lentilles peuvent aussi bien servir pour faire des soupes, des hamburgers ou des tartinades. Le potiron peut se consommer en crème, en sauce pour les pâtes ou en tarte. Testez de nouveaux assaisonnements et vous verrez comme l’expérience gustative s’affinera, et ce pour toute la famille !

    Recommandation finale

    Nous espérons que cet article vous a été utile. En cas de doute concernant l’alimentation de vos enfants, consultez un pédiatre. Les spécialistes peuvent vous aider à créer de bonnes habitudes et à éviter les erreurs dans l’alimentation des enfants.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Un appendice enflammé : 7 symptômes

     

     

     

     

     

     

     
    Les symptômes de l'appendicite peuvent être communs à d'autres maladies digestives. Il est alors essentiel de consulter un spécialiste pour obtenir un diagnostic précoce et ainsi éviter que l'appendicite se transforme en péritonite.

    L’appendice est un petit organe en forme de tube rattaché au gros intestin.L’appendicite correspond à une inflammation aigüe de l’appendice.  

    L’appendice se situe dans la partie inférieure droite de l’abdomen. On ignore encore quelle est sa fonction dans l’organisme.

    Lorsqu’il y a obstruction au niveau de l’appendice, la circulation du sang est mauvaise et l’appendice s’enflamme.

    L’appendicite peut être mortelle si elle n’est pas traitée à temps : l’organe finit par exploser et l’infection se répand jusqu’à l’abdomen.

    Les médecins doivent alors procéder à une intervention chirurgicale le plus rapidement possible, afin d’éviter le risque de complications. 

    L’appendicite peut survenir à n’importe quel âge, mais elle touche plus fréquemment les personnes âgées entre 10 et 30 ans.

    Les douleurs abdominales sont le principal symptôme de l’appendicite, mais au fur et à mesure qu’elle se développe, d’autres symptômes se manifestent et permettent d’identifier la maladie.

    Sachant que son diagnostic précoce est déterminant pour éviter une maladie plus grave, il est essentiel de savoir reconnaître les signaux d’alerte. Découvrez ici les 7 symptômes de l’appendicite.

    1. Une douleur aiguë : le principal symptôme d’un appendice enflammé

    Douleur liée à un appendice enflammé

     

    La douleur provoquée par l’appendicite est localisée dans la partie inférieure droite de l’abdomen. Il arrive parfois que la douleur se manifeste d’abord près du nombril ou dans le bas du dos.

    Ce symptôme a tendance à empirer lorsque nous bougeons les jambes ou le ventre, notamment lorsque nous toussons et éternuons.

    2. De la fièvre et des frissons

    Les symptômes de cette maladie sont parfois similaires à ceux d’une infection dans l’estomac. Ces symptômes sont les suivants : fièvre, frissons et tremblements.

    Lorsque la température corporelle change de façon alarmante et/ou lorsque les douleurs abdominales sont fortes, il est nécessaire de consulter un spécialiste en urgence. Cela permet de prévenir des complications, telles que la péritonite.

    3. Nausées et vomissements

    Les nausées et les vomissements sont d’autres symptômes. Ils se manifestent dans au moins 90% des cas, presque toujours après l’apparition de la douleur dans la partie inférieure droite de l’abdomen.

    Le problème est que ces symptômes sont communs à de nombreuses maladies. S’ils sont récurrents, il est essentiel de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic précis et ainsi éviter de mauvaises surprises.

    4. Constipation ou diarrhée

    La constipation ou la diarrhée sont des symptômes récurrents chez les patients  qui souffrent d’appendicite.

    Tout comme la majorité des autres symptômes de l’appendicite, ces symptômes n’indiquent pas forcément un problème sérieux. Toutefois, il est préférable de consulter un spécialiste, notamment si vous observez d’autres symptômes.

    5. Des gaz et une inflammation

    De mauvaises habitudes alimentaires peuvent entraîner une accumulation continue de gaz intestinaux et provoquer une inflammation. Lorsque ces deux symptômes apparaissent sans raison apparente, vous devez y prêter attention.

    Une inflammation persistante accompagnée de gaz intestinaux et de douleurs abdominales peut indiquer une appendicite.

    6. Perte de l’appétit

    Une perte d’appétit soudaine sans raison apparente peut être le signal d’alerte d’une appendicite, mais aussi celui de nombreuses autres maladies chroniques, telles que le cancer du colon.

    Il est préférable de ne pas négliger ce symptôme. Consultez votre médecin.

    7. La douleur rebond

    Inflammation de l'appendice

     

    Si lorsque vous appuyez sur la partie inférieure droite de l’abdomen vous ressentez une douleur, il est alors probable que vous souffriez d’appendicite.

    Si, après avoir relâché la pression, la douleur persiste, consultez votre médecin. On parle de douleur rebond.

    Surtout n’exercez plus de pression à cet endroit-là. Vous risqueriez de provoquer des complications. 

    Si vous souffrez d’appendicite, vous subirez une intervention chirurgicale qui consiste en une petite incision pour extraire l’appendice. 

    Dans certains cas, des antibiotiques sont administrés par voie intraveineuse, afin d’éviter le développement d’infections graves.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le visage de Dieu

     

     

     

     

     

     

     
    « Je pense à ce que tu as dit : "Cherchez mon visage !" Seigneur, c’est ton visage que je cherche. »Psaume 27.8
     
     

    Lorsque l’on prie, on passe souvent beaucoup de temps à présenter à Dieu la liste de nos besoins et toutes nos doléances. Mais la prière est bien plus que cela. Prier, être dans la présence de Dieu, c’est apprendre à lire sur son visage. Est-il heureux ou déçu de la décision que vous avez prise ? Est-il paisible alors que vous, vous courez dans tous les sens et que vous vous inquiétez ?

    Le roi David a vécu entouré d’ennemis toute sa vie. Dans ce psaume, il est question de difficulté, d’adversité, de guerre, de violence.

    Le secret de David pour faire face ? Il était un adorateur, un passionné qui aimait se trouver en la présence de son Dieu. Il apprenait à lui confier ses peines et il prenait le temps d’écouter ce que Dieu lui disait. Sa tristesse et son désarroi se changeaient alors tout à coup en cri de victoire et de joie quand il comprenait que Dieu avait la situation bien en main et que rien ne pouvait l’atteindre.

    Dieu vous a créé pour parler avec vous, pour être en relation avec vous, pour être votre ami. Lorsque vous discutez avec quelqu’un, vous le regardez attentivement. La majeure partie de l’échange - les émotions, les pensées, les réactions - se situe dans l’expression du visage, plus encore que dans les mots.

    Dieu ne considère pas les choses comme vous pouvez les considérer. Si vous prenez le temps avec lui, vous allez être surpris de ce que vous allez y découvrir et vous éviterez d’entretenir bien des émotions négatives et nuisibles pour votre âme.

    Alors apprenez à chercher son visage. Soyez des adorateurs comme David. Immergez-vous dans sa présence. Mettez du temps à part. Éteignez les écrans, coupez avec toutes vos occupations et préoccupations. Vous allez trouver son visage, pouvoir plonger vos yeux dans les siens et trouver l’espérance et le réconfort dont vous avez besoin.

    Une décision pour aujourd’hui

    Seigneur, je veux contempler ton visage et découvrir, redécouvrir cette intimité avec toi. Je décide de me tenir tout près de toi et rechercher ardemment, continuellement ta présence et ton amour.

     
    Le visage de Dieu
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Manger du corossol stimule le système immunitaire

    et protège le foie

     

     

     

     

     

     

     
    Cent grammes de corossol nous apportent un tiers de la quantité quotidienne recommandée de vitamine C et nous aident à neutraliser l'action des radicaux libres.

    Le corossol (annona muricata), dont l’arbre est le corossolier, est un fruit tropical que l’on trouve dans le nord de l’Amérique du Sud. 

    Il a une délicieuse saveur aigre-douce. C’est pourquoi il est devenu l’ingrédient principal de nombreux desserts et préparations sucrées. Il est également utilisé dans les dus, des smoothies et bien d’autres boissons saines.

    Le corossol  est cultivé depuis l’Antiquité par les cultures indigènes de Mésoamérique. Elles profitaient déjà de ses feuilles et de ses graines pour traiter différentes maladies.

    Aujourd’hui, il est accessible dans de nombreux pays du monde. Il a été catalogué comme l’un des fruits les plus sains, grâce à sa richesse en nutriments.

    Dans cet article, nous allons partager avec vous plus de détails sur les bienfaits du corossol. N’hésitiez plus à en acheter la prochaine fois que vous irez au supermarché.

    Les propriétés nutritionnelles du corossol

    Le corossol est une source de vitamine C, qui est essentielle pour renforcer le système immunitaire et prévenir les maladies. Il contient également des quantités significatives de vitamines du groupe B (B1, B2, B3, B5, B6) ainsi que de fer, de magnésium et de potassium.

    Dans de moindres quantités, il apporte des acides aminées, des alcaloïdes, du galactomannane et des glucosides. Tous ces composants en font donc l’un des aliments anti-cancer les plus efficaces.

    Il a été prouvé que l’extrait que l’on obtient à partir de ses feuilles, a une action efficace pour supprimer les cellules cancérigènes, grâce à son effet cytotoxique. De plus, il agit comme un digestif naturel, capable de réguler la flore intestinale et de protéger le foie.

    Le corossol pour le système immunitaire

    Corossol pour le système immunitaire

     

    Les substances que contient le corossol aident à augmenter la réponse immunitaire du corps. Il aide donc à réduire la récurrence des maladies virales ou des infections.

    Ce bienfait est attribué à sa haute teneur en vitamine C, qui agit comme un puissant antioxydant. Il est capable d’inhiber les radicaux libres de l’environnement qui accélèrent le processus de vieillissement.

    Notez que 100 grammes de corossol contiennent 20 mg de vitamine C des 60 mg dont chaque personne a besoin quotidiennement.

    Il protège le foie

    L’ingestion régulière de ce fruit est aussi une manière saine de soutenir les fonctions du foie et de la vésicule biliaire. 

    Sa richesse en antioxydants favorise le nettoyage de cet organe. Ceux-ci l’aide également à digérer les graisses pour qu’il travaille dans des conditions optimales.

    Il prend soin des os et prévient l’ostéoporose

    le corossol prend soin des os et prévient l'osteoporose

     

    Ce fruit délicieux apporte aussi de grandes quantités de phosphore et de calcium. Ce sont des minéraux essentiels pour la bonne santé osseuse et dentaire. On le conseille donc aux femmes lors de la ménopause. Car il permet de protéger les os face à la perte de densité due à la diminution des œstrogènes.

    C’est un anti-cancer puissant

    À plusieurs reprises, on a démontré que le corossol contient des substances et des composés antioxydants qui agissent de manière positive sur la prévention et le traitement de plusieurs types de cancers.

    L’extrait que l’on obtient de ses feuilles pourrait être efficace pour freiner la croissance de cellules malignes de 12 types de cancers dont les suivants :

    • Côlon
    • Sein
    • Prostate
    • Poumon
    • Pancréas

    Aujourd’hui, on pense que ses propriétés pourraient être mille fois plus fortes pour lutter contre le cancer, que la chimiothérapie. De plus, ce fruit ne provoque pas d’effets secondaires et n’endommage pas non plus les cellules saines.

    Il stimule l’énergie

    le corossol stimule les énergies

     

    Pour ne pas avoir à recourir à des énergisants commerciaux riches en composés stimulants, il est important de savoir que le corossol peut représenter une source très saine d’énergie.

    En effet, grâce à son apport significatif en fructose, le sucre naturel que contient les fruits, il peut activer le corps tant au niveau physique qu’au niveau mental.

    Il protège le système nerveux

    Grâce à sa haute teneur en vitamines du groupe B, il est excellent pour améliorer la circulation sanguine et protéger les nerfs. La vitamine B2 améliore la fonction du système nerveux et soutient les fonctions cardiaques pour réduire le risque de maladies.

    Maintenant que nous avons partagé avec vous les principaux bienfaits du corossol, nous espérons que vous n’hésiterez plus à en consommer plus souvent.

    Au vu de sa taille, il est idéal pour toute la famille et pour l’inclure dans différents types de recettes, tout en profitant de son goût délicieux.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Quels sont les traitements de l’hyperplasie de la prostate ?

     

     

     

     

     

     

     
    L'hyperplasie de la prostate est une pathologie très courante chez les hommes d'âge moyen. Il est nécessaire de différencier si elle est bénigne ou maligne au moment du diagnostic afin d'établir un traitement adéquat.

    L’hyperplasie de la prostate est le terme médical qui fait référence à une augmentation de la taille de la prostate chez l’homme au-dessus des valeurs normales.

    Il est très important de différencier s’il s’agit d’une hyperplasie bénigne, c’est-à-dire lorsque la glande s’est seulement développée et qu’il n’y a pas d’altération de sa fonction, sauf la compression possible que cet organe peut exercer sur les autres structures. Au contraire, l’hyperplasie maligne de la prostate fait référence à un carcinome in situ.

    De plus, l’âge du patient est un facteur clé à prendre en compte. Cela s’explique par le fait que la taille de la prostate n’est pas toujours la même. On dit qu’après 40 ans, la glande prend de l’ampleur.

    Pour cette raison, tout homme de plus de cet âge qui présente des symptômes de compression de la prostate doit aller chez le médecin pour confirmer qu’il s’agit d’une hyperplasie et l’étudier en profondeur.

    Quels sont les signes et les symptômes de l’hyperplasie prostatique ?

    symptômes de l'hyperplasie de la prostate
     
    L’hyperplasie prostatique provoque une compression inconfortable des organes adjacents.

    Il y a un certain nombre de signes et de symptômes communs à toutes les hyperplasies de la prostate. Cependant, lorsqu’il s’agit d’une pathologie maligne comme le cancer de la prostate, il existe des particularités qui permettent d’accélérer son diagnostic, et c’est pourquoi nous les verrons dans la section suivante.

    Dans le contexte hospitalier, il n’est pas possible de savoir s’il s’agit d’une maladie bénigne ou maligne d’après les antécédents du patient et son examen physique. Il faut toujours effectuer des tests complémentaires pour confirmer la nature de l’hyperplasie. Cependant, la symptomatologie la plus courante est la suivante :

    • Douleur en urinant
    • Incapacité d’uriner
    • Présence de sang dans l’urine : ce signe est appelé hématurie
    • Besoin d’uriner très souvent et en petites quantités (le plus souvent la nuit)
    • Sensation de vidange incomplète de la vessie après la miction
    • Écoulement irrégulier de l’urine pendant la miction, avec interruptions ou phénomène de goutte à goutte.
    • Sentiment d’urgence à uriner

    Ces signes et symptômes peuvent être confondus avec ceux d’une infection des voies urinaires. C’est pourquoi il est si important de se rendre au centre médical pour consultation, quelle que soit la pathologie.

    Comment diagnostique-t-on l’hyperplasie de la prostate ?

    Tout d’abord, les symptômes et les antécédents médicaux du patient doivent être pris en compte. Comme nous l’avons déjà dit, s’il s’agit d’un homme d’âge moyen, le cancer de la prostate devrait être dépisté.

    Ceci est particulièrement pertinent s’il y a des antécédents personnels ou familiaux de cancer de la prostate ou de tout autre type de cancer. Un examen physique complet, y compris un toucher rectal, devrait alors être effectué. Différentes anomalies de la taille de la prostate peuvent être observées pendant l’examen.

    Il existe un test simple pour établir le diagnostic : l’antigène spécifique de la prostate (aussi connu sous l’acronyme ASP). Cette substance est un marqueur qui peut être obtenu lors d’un test sanguin. De cette façon, nous évitons de soumettre le patient à des tests plus inconfortables ou plus coûteux si cela n’est pas nécessaire.

    Il peut également s’accompagner d’un test d’imagerie. La première option est toujours l’utilisation d’ultrasons pendant l’échographie. D’autres tests d’imagerie peuvent offrir une meilleure résolution. Cependant, étant donné que la région génitale est impliquée, des radiations peuvent être émises qui affectent la fertilité de l’homme. C’est pourquoi l’échographie est préférable.

    Comment traite-t-on l’hyperplasie prostatique ?

    diagnostic de l'hyperplasie de la prostate
     
     
    Le traitement à appliquer dépend de la nature de l’hyperplasie : bénigne ou maligne ?

    Le traitement de cette pathologie dépend de la nature de l’hyperplasie. Lorsqu’il s’agit d’un processus bénin, il est simplement nécessaire de corriger la compression que la prostate exerce sur d’autres structures, étant donné que les symptômes affectent fréquemment l’état psychologique du patient.

    L’incontinence urinaire chez les hommes d’âge moyen est l’une des raisons les plus fréquentes de consultation en urologie. On peut corriger cela avec des médicaments dès les premiers stades.

    Par contre, si la taille de la glande est importante, on peut envisager une résection chirurgicale pour enlever l’excès de tissu. Une autre option est d’élargir l’urètre pour faciliter la miction ou la chirurgie au laser. Cependant, la chirurgie de résection est l’option la plus courante car elle est facile à réaliser et offre de bons résultats.

    S’il s’agit d’une hyperplasie maligne, il est nécessaire d’étudier le patient plus en détail afin de faire des biopsies, voir de quel type de cancer il s’agit, à quel stade il se trouve, rechercher des métastases dans d’autres régions (il comme généralement par une atteinte osseuse), etc. Il est souvent nécessaire de diriger le patient vers une étude adjuvante en oncologie.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Il leur souriait

     

     

     

     

     
    "Je leur souriais quand ils perdaient courage, et l’on ne pouvait chasser la sérénité de mon front."Job 29.24
     
     

    Voici une description de l’attitude de Job : non seulement il aidait les malheureux, les misérables, les pauvres…mais, en plus, il leur souriait. 

    Certes, c’était au temps où Job vivait dans l’abondance. Il parle de cette époque en ces termes : "Le rocher répandait des ruisseaux d’huile" (Job 29.6). Cette image est doublement symbolique. Elle fait allusion au rocher et à l’huile. N’y a-t-il pas là le double symbole de Christ (le rocher) et de l’Esprit (l’huile). En ce qui nous concerne, cette image peut se traduire ainsi : Lorsque notre vie est fondée sur Christ (le rocher), et que le Saint-Esprit (l’huile) coule sur nos vies, nous sommes remplis de joie, et en mesure de sourire à ceux qui ont besoin de réconfort.

    On raconte qu’un bateau était secoué par d’énormes vagues, et risquait de se briser sur les rochers aux abords de la côte. Sur ordre du capitaine, les voyageurs étaient invités à rester dans leur cabine. L’un des voyageurs, désobéissant aux ordres du capitaine, alla jusqu’au poste de pilotage. Là, le pilote, bien accroché à la roue, la manœuvrait avec dextérité pour éloigner le bateau du rivage. Le pilote voyant ce passager quelque peu inquiet, ne fit que lui sourire. Aussitôt, rassuré par ce sourire, le passager revint vers ses compagnons de voyage et leur dit : "J’ai vu le pilote, et il souriait, n’ayez pas d’inquiétude !" Il avait été rassuré par un simple sourire. Lorsque la tempête souffle sur nos vies, combien il est important que le Saint-Esprit nous communique cette paix céleste. Car le fruit de l’Esprit, c’est la joie et la paix. Cette paix qui nous permet de sourire, même au sein de la tempête, parce que Jésus notre pilote est à la barre. 

    En Afrique occidentale, une jeune-fille de seize ans, issue d’une famille musulmane, était devenue chrétienne. Elle vivait sa foi sereinement, au milieu des siens, bien que, de temps en temps, elle subissait des remarques blessantes de leur part, mais rien à voir avec la persécution très dure qui existe dans certains milieux intégristes. Quelques temps après sa conversion, elle est tombée gravement malade, et elle est décédée. Après sa mort, la maman de cette jeune-fille est venue trouver les missionnaires en leur demandant : "Qu’avez-vous fait à ma fille, elle est morte en souriant !"
    Quand le Seigneur remplit nos vies, son Esprit nous comble de paix même à l’heure de la mort !

    Une prière pour aujourd’hui


    Seigneur, prends le gouvernail de ma vie, je veux m’appuyer sur toi. Que ton Esprit me remplisse de ta paix, alors même que je passe par la tempête.

     
    Il leur souriait
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 raisons pour lesquelles vous devriez manger un avocat entier chaque jour

     

     

     

     

     

    En dépit de leur goût incroyable que l’on adore, les avocats sont tout simplement des fruits incroyablement sains et une source riche de vitamines, minéraux et nutriments. 

     

    Des études ont montré que leur consommation améliorait la santé de nombreuses façons, nous vous donnons donc 14 raisons supplémentaires pour en consommer au quotidien:

    Profil nutritionnel impressionnant

    Une seule portion d’avocat fournit plus de 20 vitamines et minéraux et satisfait aux apports  quotidiens recommandés comme suit: 53% de vitamine K, 33% de vitamine C, 21% de vitamine E, 26% de vitamine B6, 19% de cuivre, 28% de potassium, 28% d’acide pantothénique et 41% de folate.

    Gras sains

    Les bons gras monoinsaturés dans les avocats abaissent le taux de cholestérol et réduisent le risque d’accident vasculaire cérébral et de crise cardiaque.

    Taux de cholestérol

    Les avocats réduisent efficacement les taux de triglycérides dans le sang et de cholestérol LDL et augmentent les taux de HDL.

    Aphrodisiaque

    Les avocats sont riches en graisses saturées, qui jouent un rôle important dans la synthèse de la testostérone, améliorent ainsi la libido et agissent comme des aphrodisiaques naturels.

    Perte de poids

    La consommation d’avocats procure une sensation de satiété et évite les fringales, ce qui finit par entraîner une perte de poids.

    Tension artérielle

    Les avocats sont riches en potassium, qui régule la pression artérielle.

    Absorption de nutriments

    L’ajout d’avocats aux repas contenant des nutriments liposolubles facilite leur absorption par l’organisme. C’est le cas de la vitamine A, E, K, D et de certains antioxydants, tels que la lutéine, le bêta-carotène et l’alpha-carotène.

    Arthrite

    Les chercheurs ont découvert que les extraits d’avocat et d’huile de soja, appelés insaponifiables d’avocat et de soja, pouvaient soulager efficacement les symptômes de l’arthrite osseuse, appelée arthrose.

    Santé oculaire

    Ce fruit est riche en zéaxanthine et en lutéine, qui ont un effet positif sur la dégénérescence maculaire et améliorent la santé des yeux.

    Grossesse

    Les avocats sont riches en potassium, en vitamine B6, en folate et en vitamine C, qui sont tous essentiels au développement des tissus et du cerveau du bébé, ainsi qu’au développement du fœtus au début de la grossesse.

    Prévention du diabète

    La consommation quotidienne d’un demi-avocat vous aidera à réguler les niveaux d’insuline et de glucose dans le sang et à réduire le risque de diabète.

    Fibres

    Les avocats sont riches en fibres dont 25% sont solubles et 75% insolubles.

    Les fibres réduisent les pics de sucre dans le sang, entraînent une perte de poids et réduisent le risque de diverses maladies. Les fibres solubles nourrissent les bactéries intestinales amicales dans l’intestin.

    Santé des os

    La consommation régulière d’avocats renforce les os, car ils sont généreux en folate, en cuivre et en vitamine K.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • « Les produits laitiers sont nos amis pour la vie » est le plus grand mensonge de tous les temps et comment le gouvernement aide les gros producteurs laitiers à vendre du lait

     

     

     

     

     

     

    Malgré le fait que l’on puisse obtenir nos apports quotidiens de calcium, de potassium et de protéines à partir des fruits et légumes, l’industrie laitière a dépensé des milliards pour convaincre les consommateurs du contraire. 

     

    Vous buvez du lait? Nous espérons bien que non. Bien qu’il soit un peu plus savoureux dans le café, le thé et les friandises délicieuses, cet ingrédient – lorsqu’il est pasteurisé – est hautement toxique pour le corps humain. En fait, des médecins tels que le Dr Willet, qui a mené de nombreuses études et passé en revue les recherches sur le sujet, estiment que le lait est davantage une nuisance qu’une aide pour le corps humain.

     

    En effet, malgré la croyance populaire, il n’a jamais été démontré que cet aliment réduit le risque de fracture. En fait, selon la Nurses’ Health Study, les produits laitiers pourraient augmenter le risque de fractures de 50%! Cette constatation préoccupante est corroborée par le fait que les pays où les taux de consommation de produits laitiers et de calcium sont les plus bas (comme ceux d’Afrique et d’Asie) ont les taux d’ostéoporose les plus faibles.

    Considérant que près des trois quarts de la population mondiale sont incapables de digérer le lait et les produits laitiers, il semble clair que ces aliments ne sont pas une substance idéale à consommer. Cependant, le consommateur moyen ne le sait pas. Des célébrités aux annonces publicitaires de l’industrie laitière, la plupart ont appris à croire que les produits laitiers sont un aliment idéal pour une santé optimale.

    Vox a récemment créé une vidéo illustrant la façade de l’industrie laitière en raison de nombreuses informations erronées sur le sujet. L’un des arguments avancés est que, malgré le fait que les consommateurs peuvent obtenir l’apport quotidien de calcium, de potassium et de protéines des fruits et légumes, l’industrie laitière a dépensé des milliards pour convaincre la population différemment.

    Si on vous a enseigné qu’il faut boire du lait pour devenir « grand et fort », vous n’êtes pas le seul. Cependant, le moment est venu de s’informer sur les faits.

     

    Étant donné que le lait produit beaucoup de mucus dans le corps humain, on pense qu’il contribue aux allergies, aux otites, au diabète de type 1, à l’anémie et même à la constipation. De plus, les aliments peuvent contribuer à divers types de cancers, car leur consommation augmente le taux de facteur de croissance insulinomimétique de type 1 (IGF-1) dans le corps.

    La bonne nouvelle est qu’il existe de nombreuses alternatives au lait savoureuses et crémeuses, non seulement faciles à préparer, mais aussi abordables. Essayez ces « laits » à base de riz, d’amandes, de noix de cajou, de chanvre et même de noix de coco que l’on trouve en ligne et dans la plupart des épiceries. Certaines entreprises vendent même des glaces sans produits laitiers, comme Ben & Jerry’s! En fait, le marché du lait sans produits laitiers a fortement augmenté au cours des dernières années. Les ventes de lait d’amande, en particulier, ont augmenté de 250% entre 2000 et 2015, pour atteindre près de 895 millions de dollars.

    Est-il temps d’abandonner les produits laitiers? Faites part s’il vous plait de vos commentaires sur Facebook et partagez cette nouvelle !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources : healthylifenews.org

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Vous pouvez gérer les tempêtes de la vie

     

     

     

     

     

     

     
    "Je peux tout en celui qui me rend puissant."Philippiens 4.13
     
     

    Il est normal de connaître des temps de mise à l'épreuve et de difficultés dans la vie. Comment, sinon, saurions-nous si nous sommes prêts à accéder au niveau supérieur – à ces choses nouvelles que Dieu veut faire en nous et par nous ?

    Pourquoi, à votre avis, vous fait-on passer des examens de fin d'année ? On ne vous donne pas un diplôme simplement pour récompenser votre assiduité ou parce que vous aurez feuilleté quelques livres à la bibliothèque. Vous le recevez uniquement si vous pouvez apporter la preuve que vous connaissez les réponses aux questions posées. Vous devez montrer que vous êtes capable de subir l'épreuve avec succès. Personne ne peut passer l'examen à votre place, vous seul pouvez le faire.

    Il n'est pas facile de réussir à un examen. Ce n'est pas quelque chose que vous pouvez faire avec votre groupe d'étude biblique, les membres de votre famille ni même avec des amis proches. Vous ne pouvez pas davantage le faire pendant que vous assistez à un beau culte, une conférence ou un séminaire.

    Vous pouvez uniquement réussir aux examens de la vie de tous les jours en vivant les situations. Il s'agit d'obéir à ce que Dieu vous demande, même quand vous n'en avez pas envie. Comme lorsque votre frigo tombe en panne et que vous vous sentez d'humeur à tout laisser tomber.

    Réussir l'examen signifie que vous puisez au plus profond de vous-même et que vous vous dites : "Je vais gérer cette tempête, et la suivante, et celle qui viendra après, parce que je vais m'accrocher à Jésus. Je veux rechercher ce qui est juste… même quand c'est difficile."

    Tout le monde essuie des tempêtes dans la vie. Plus tôt vous commencerez à les gérer, plus tôt votre force augmentera et vous serez capable de vous élever au-dessus d'elles au lieu de vous laisser abattre.

    Une action pour aujourd’hui 

    Je vous encourage à commencer aujourd'hui. Du moment que vous êtes en Christ, vous y arriverez ! Vous êtes capable de gérer les tempêtes de la vie !

     
    Vous pouvez gérer les tempêtes de la vie
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 préparations maison pour contrôler le taux de cholestérol

     

     

     

     

     

     

     
    Pour maintenir stables les niveaux de cholestérol, il faut prendre soin de notre alimentation mais aussi l'associer à la pratique d'une activité physique et un style de vie général sain.

    Le cholestérol est un type de graisse que l’on trouve dans le sang. Même si le corps produit tout le cholestérol dont il a besoin, il est aussi possible d’en obtenir dans les aliments que l’on consomme. Certains facteurs comme la génétique, l’âge et les niveaux d’activité peuvent jouer sur le risque d’avoir un cholestérol élevé, ce qui est préjudiciable pour la santé.

    Il est certain qu’avoir de bons niveaux de cholestérol est essentiel dans la vie. Cela fait partie intégrante du processus du corps qui consiste à utiliser les graisses de notre alimentation qui sont vitales pour la fabrication des cellules du corps, des sels biliaires, des hormones et de la vitamine D.

    Cependant, un taux de cholestérol élevé est un des principaux facteurs de risque de maladie cardiaque. Si vous avez un taux élevé, il vaut mieux qu’un médecin vous recommande quelques médicaments ou certains changements dans votre style de vie.

    Vous devez également savoir que presque tous les fruits et les légumes aident à réduire le taux de « mauvais cholestérol » (LDL), puisqu’ils contiennent des fibres solubles qui absorbent le cholestérol de l’alimentation.

    5 préparations maison pour contrôler le taux de cholestérol

    l'huile de coco pour contrôler les niveaux de cholestérol

     

    Si vous souhaitez trouver une solution au taux de cholestérol élevé, vous devez savoir qu’il est possible de le contrôler grâce à certaines préparations maison. Prenez-en note nos conseils, car nous sommes convaincus qu’elles vous aideront à atteindre votre objectif d’avoir une vie plus saine.

    1. Huile de coco

    Dans un premier temps, nous vous présentons l’huile de coco, un ingrédient essentiel pour contrôler le taux de cholestérol. En effet, l’huile de coco est connue pour augmenter les niveaux de bon cholestérol (HDL) dans le sang. De plus, elle aide aussi à réduire les niveaux de mauvais cholestérol (LDL) et à vous protéger des maladies du coeur en vous aidant à contrôler votre poids.

    • Si vous souhaitez profiter de ses incroyables bénéfices, il faut savoir que vous avez juste besoin d’ajouter l’huile de coco à vos plats ou salades préférés en quantités modérées.
    • Vous pouvez même remplacer votre huile de cuisine par de l’huile de coco. Une autre solution consiste à consommer une cuillerée d’huile de coco tous les matins.

    2. Jus de pamplemousse

    Dans un second temps, nous vous recommandons de boire un jus de pamplemousse tout juste pressé 1 à 2 fois par jour, de préférence après chaque repas. Prenez bien en compte que le jus de pamplemousse est une source riche en protéines et en nutriments qui présente des bienfaits surprenants pour la santé.

    De plus, le pamplemousse fournit à votre corps de la vitamine C, des fibres et des minéraux comme le magnésium et le potassium. Sachez que le potentiel élevé d’antioxydant des pamplemousses, en plus de leur excellente composition en nutriments, en font une option idéale pour contrôler le taux de cholestérol.

    « La pharmacie la plus efficace est encore celle présente dans votre propre organisme. »

    -Robert C. Peale-

    3. Vinaigre de cidre de pomme

    Troisièmement, nous vous présentons le vinaigre de cidre de pomme. Il est intéressant de savoir que le vinaigre de cidre de pomme contient de l’acide acétique et de la pectine. Ainsi, alors que l’acide acétique favorise la perte de poids corporel non désirée associée au cholestérol élevé, le mauvais cholestérol (LDL) adhère à la pectine du vinaigre de cidre de pomme et est éliminé du corps.

    Ingrédients

    • 1 cuillerée de vinaigre de cidre de pomme (15 ml)
    • 1 verre d’eau (200 ml)
    • Miel (à votre convenance)

    Préparation

    • Ajoutez une cuillerée de vinaigre de cidre de pomme dans un verre d’eau tiède et mélangez bien.
    • Si vous le souhaitez, ajoutez un peu de miel au mélange, car il s’y marie bien, et consommez-le.
    • Nous vous recommandons de boire cette solution une fois par jour ou un jour sur deux pour pouvoir jouir de ses excellents bénéfices.

    4. Jus de citron

    Le jus de citron est une source riche en vitamine C et en antioxydants. Ce qui en fait donc un remède efficace pour réduire les taux de mauvais cholestérol (LDL) et faciliter la perte de poids.

    le jus de citron pour réguler le taux de cholestérol

     

    Ingrédients

    • Le jus d’1/2 citron
    • 1 verre d’eau (200 ml)
    • Miel (à votre convenance)

    Préparation

    • Versez le jus d’un demi-citron dans un verre d’eau tiède, mélangez bien et ajoutez-y un peu de miel.
    • Nous vous recommandons de consommer ce jus immédiatement. L’idéal est de boire un verre une fois par jour, chaque matin de préférence, à jeun.

    5. Thé vert

    Enfin, il faut savoir que le thé vert est une source riche en polyphénols. Ces composés fournissent d’immenses bénéfices pour la santé du corps humain. En effet, le thé vert possède la plus grande concentration de polyphénols, ces derniers n’étant pas uniquement associés à la réduction du cholestérol.

    Ingrédients

    • 1 cuillerée de thé vert (15 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • Miel (à votre convenance)

    Préparation

    • Faites chauffer l’eau et une fois portée à ébullition, baissez le feu et ajoutez le thé vert. Laissez infuser à feu doux pendant 5 minutes et retirez du feu.
    • Quand le thé a légèrement refroidi, vous pouvez y ajouter le miel. Nous vous recommandons de le boire pendant qu’il est encore tiède.

    Finalement, rappelez-vous que l’alimentation quotidienne joue un rôle important dans l’obtention et le maintien de vos objectifs de santé. Vous pouvez réussir à contrôler les taux de cholestérol de manière efficace grâce à une bonne alimentation. Mais aussi grâce à la réalisation d’une activité physique et au maintien d’un style de vie sain. Nous sommes convaincus que grâce à notre liste de préparations maison, vous arriverez à contrôler votre taux de cholestérol !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • De nombreux cas de « démence » sont en réalité des effets secondaires de médicaments sur ordonnance ou de vaccins, selon des recherches

     

     

     

     

     

    Les faits fournis par l’Association Alzheimer sont assez inquiétants: plus de cinq millions d’Américains vivent avec la maladie d’Alzheimer et ce nombre devrait atteindre 16 millions d’ici 2050. Sixième cause de décès aux États-Unis, elle tue plus d’Américains que le cancer de la prostate et le cancer du sein réunis. Une personne développe la maladie d’Alzheimer toutes les 66 secondes; serez-vous l’un d’entre eux? 

    Avec de telles statistiques, il n’est pas étonnant que les gens veuillent faire tout ce qui est en leur pouvoir pour réduire leurs chances. Cependant, il est également important de noter que la maladie d’Alzheimer n’est que l’une des causes potentielles de la démence. Alors que beaucoup de gens utilisent les termes indifféremment, Alzheimer n’est responsable que de 50 à 70% des cas de démence. La terminologie trompeuse masque un fait très sombre à propos de la démence: bien souvent, cela n’est pas causé par quelque chose que les scientifiques ont encore du mal à comprendre comme Alzheimer, mais plutôt par des choses qui se font passer pour des outils de bonne santé; les vaccins et les médicaments sur ordonnance.

    En fait, l’Association Alzheimer qui publie ces statistiques est subventionnée par Big Pharma. C’est simplement le bon sens des affaires de vouloir que les gens croient que chaque patient atteint de perte de mémoire s’inscrit dans le cadre de la maladie d’Alzheimer, car ils peuvent alors vous vendre des médicaments censés la traiter. Leurs recherches les ont conduits à une approche qui porte ses fruits: promouvoir et déstigmatiser ce que beaucoup considèrent comme des « maladies mentales », ce qui donne l’impression qu’on ne peut pas les prévenir, mais les maîtriser avec des médicaments. De nombreuses personnes qui travaillent pour l’Alzheimer’s Association et des organisations similaires sont des personnes bien intentionnées qui souhaitent aider et ignorent souvent le lien qui les unit à Big Pharma.

    Vous avez plus de contrôle sur la « démence » que ce qu’on veut vous faire croire

    Ce n’est pas un hasard si les cas de démence ont augmenté en même temps que les enfants, comme les adultes, sont sur-vaccinés (vaccin antigrippal, quelqu’un?) et que la prescription excessive de médicaments altérant le cerveau, tels que les antidépresseurs, est répandue.

    Un guide d’aide basé sur un rapport de l’Université de Harvard le reconnaît. Selon le rapport, « les médicaments sont souvent responsables du déclin mental ». À mesure que le corps vieillit, l’efficacité du foie en matière de métabolisation des médicaments diminue et les reins ne les éliminent pas aussi rapidement qu’auparavant. Les médicaments s’accumulent dans le corps, ce qui signifie que ceux qui prennent plusieurs médicaments sont particulièrement susceptibles à cet effet.

    Les antidépresseurs, les médicaments anti-anxiété, les sédatifs, les corticostéroïdes, les narcotiques, les antihistaminiques, les médicaments cardiovasculaires et les anticonvulsivants sont inclus dans la liste des médicaments publiés dans le guide. C’est un très large éventail de médicaments et de nombreuses personnes âgées prennent des médicaments appartenant à une ou plusieurs de ces catégories. En fait, vous voudrez peut-être aller vérifier votre armoire à pharmacie maintenant.

    Une étude publiée dans JAMA Internal Medicine a établi une corrélation entre l’utilisation de médicaments populaires tels que Benadryl et d’autres médicaments anticholinergiques et l’apparition de démence. Selon les chercheurs, les patients qui prenaient ces médicaments pendant trois ans ou plus avaient 54% de chances en plus de développer la maladie.

     

    Les vaccins sont également responsables de symptômes confondus avec la démence. La démence est de plus en plus souvent diagnostiquée chez les personnes dans la quarantaine, et les experts estiment que les facteurs environnementaux doivent être responsables dans ces cas. Le thimérosal contenant du mercure a été largement utilisé dans les vaccins pour enfants jusqu’en 2001 et reste dans certains vaccins, y compris des vaccins antigrippaux, à ce jour. Une étude publiée dans le Journal of Alzheimer’s Disease a révélé que l’exposition au mercure pouvait entraîner de nombreux changements chez les patients atteints d’Alzheimer, notamment une altération de la fonction cognitive et de la mémoire, ainsi que de la confusion.

    Le chercheur Richard Deth a déclaré: « Le mercure contribue clairement aux problèmes neurologiques, dont le taux augmente parallèlement à la hausse des concentrations de mercure. Il semble que les deux sont liés ensemble. »

    Un autre ingrédient commun que l’on retrouve dans les vaccins, l’aluminium, a également été associé à la démence.

    C’est un moyen très intelligent de faire tourner la machine à profit pour Big Pharma: convaincre les gens qu’ils ont besoin de vaccins ou de médicaments, et quand ces vaccins ou médicaments provoquent d’autres effets secondaires et maladies, vendre encore plus de médicaments pour les contrer. Et la meilleure partie pour eux est que parce que le déclin mental est impliqué, cela réduit les chances que les gens se rendent compte de ce qui se passe réellement ici.

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Sources : naturalnews.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Il y a un Dieu !

     

     

     

     

     

     

     
    "Cherchez l’Éternel pendant qu’il se trouve ; invoquez-le, tandis qu’il est près."
Esaïe 55.6
     
     

    Écoutant les nouvelles qui arrivent, vous vous dites peut-être qu’une chose est certaine : la fin de ce monde est proche. Ne vous découragez pas, car une autre chose l’est tout autant : Dieu est un étonnant scénariste.

    Dans une région d’Allemagne se trouvaient des instituteurs qui cherchaient à rendre leurs élèves athées dès leur enfance. L’un d’eux força un jour toute la classe à écrire cent fois : "Il n’y a pas de Dieu." Les enfants obéirent, à l’exception d’une fillette de 10 ans, Anna.

    Anna avait des parents chrétiens et était elle-même convertie. Connaissant la parole, elle eut le courage d’écrire cent fois : "IL Y A UN DIEU." Cela ne manqua pas d’irriter son maître qui menaça de la battre en lui disant : « Demain, tu m’écriras deux cents fois : "Il n’y a pas de Dieu." »

    Arrivée à la maison, la pauvre petite raconta tout à sa mère en pleurant : le courage commençait à lui manquer. On l’entendait chuchoter : "Maman, je ne veux pas aller à l’école demain. Herr E. va se mettre encore plus en colère…" La mère de l’enfant tenta de la rassurer : "Anna, il faut y aller quand même. J’irai avec toi, et nous verrons Monsieur le Directeur."

    Le lendemain matin, mère et fille prièrent ensemble le Seigneur de venir à leur secours et, bravement, se mirent en route pour l’école. Elles arrivèrent très en avance et demandèrent à parler au Directeur, priant pour qu’il ne soit pas un ennemi de Dieu. La maman d’Anna expliqua pourquoi elle était venue. La réponse du Directeur fut si extraordinaire qu’Anna et sa mère furent saisies d’horreur : 
    — Madame, Herr E. est mort subitement cette nuit.

    Grâce au courage de cette fillette, un incrédule, au dernier jour de sa vie, avait encore eu cent fois le témoignage qu’« il y a un Dieu ».  

    Dans sa grande richesse, Dieu rencontre chacun d’entre nous d’une manière bien spécifique. Sa bonté infinie peut rattraper les cœurs les plus réfractaires et endurcis. Qu’est-ce que cela nous apporte de lui résister ? La fierté ? La Bible nous dit qu’il fait grâce aux humbles. La supériorité ? La Parole nous dit encore que même étant homme, il fut parfait. Le but de Dieu n’est pas de lutter contre nous, mais d’apporter la paix. Alors, pourquoi ne pas simplement baisser les armes, et reconnaître qui il est, et ce qu’il a fait ?

    Une prière pour aujourd’hui 

    Père, aujourd’hui je m’humilie et je reconnais que tu existes. Je me repends de mes péchés et accepte le sacrifice que ton fils Jésus a accompli pour me sauver. Je crois en toi, et dès à présent je te remets ma vie avec tout ce qu’elle contient. Père, aujourd’hui mon cœur s’approche de toi. Je veux être en paix avec toi.

     
    Il y a un Dieu !
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Nouveau poison alimentaire en provenance des Etats-Unis, approuvé silencieusement et secrètement en Europe : l’isoglucose

     

     

     

     

     

     

    L’industrie ne semble pas avoir eu beaucoup de difficulté à faire approuver une nouvelle substance toxique. Les entreprises essaient depuis des années et soudain, comme par magie, l’isoglucose, nommé sirop de maïs, a été approuvé par l’UE ! Ainsi, à l’insu du public, le marché du sucre et l’industrie des édulcorants a obtenu une nouvelle réglementation.

     

    L’isoglucose est officiellement approuvé comme additif alimentaire depuis octobre 2017. En fin de compte, il s’agit d’un sucre produit artificiellement, même si le maïs en est un composant. L’industrie alimentaire européenne s’efforce de ne pas porter cette information au public afin que les entreprises ne soient pas aussi malmenées que leurs concurrentes aux États-Unis.

    Dans ce pays, les clients achètent de plus en plus souvent leurs boissons gazeuses au Mexique, car le sucre de canne, beaucoup plus cher que l’isoglucose, y est encore utilisé. C’est probablement la raison pour laquelle tout a été adopté discrètement et secrètement à Bruxelles. Toutes les restrictions sur ce sucre artificiel ont été levées par l’UE ! A l’avenir, cette substance sera utilisée dans la crème glacée, le chocolat, le pain, les produits de boulangerie… et et et. Des études récentes montrent que l’isoglucose est particulièrement nocif pour la santé.

    La Commission européenne prévoit de tripler la production d’isoglucose en Europe, qui passera de 0,7 million de tonnes à 2,3 millions de tonnes.

    Dans l’UE, l’isoglucose, qui est principalement produit à partir du maïs, n’a joué jusqu’à présent qu’un rôle mineur, contrairement à des pays comme les États-Unis et le Canada. En 2017, les producteurs américains pourrons approvisionner le marché européen avec du sucre artificiel, produit principalement à partir de l’amidon de maïs et contenant beaucoup de fructose dangereux. Cela est susceptible de mener a un diabète de type 2, en particulier chez les jeunes.

    Depuis 2000, la consommation d’isoglucose aux États-Unis diminue rapidement pour des raisons de santé. Pour cette raison, de nombreuses usines ont dû fermer. Avec ce nouvel essor en Europe, l’isoglucose (fabriqué à partir des produits américains de Monsanto) est maintenant importé pour répondre à la demande.

    On peut se demander si on pourra l’éviter sur le long terme, car il est utilisé de partout !

    J’ai examiné certains produits et il est déjà présent dans la plupart d’entre eux. Dans le passé, « sucre » était écrit sur le contenu. Maintenant c’est l’isoglucose qui est mentionné sous l’appellation sirop de glucose-fructose ou sirop de fructose-glucose !

    La plupart des fabricants de boissons gazeuses utilisent beaucoup de sirop de maïs contenant du fructose pour sucrer leur boisson, qui est produit à partir de céréales OGM, transformée industriellement et mélangée à des produits chimiques pour devenir un sirop sucré. Par exemple, une bouteille de Coca-Cola contient 65 grammes d’isoglucose (sirop de fructose-glucose).

    L’UE prévoit l’utilisation de 2 millions de tonnes par an d’ici 2023. Cela signifie que 2 millions de tonnes de sucre de canne en moins seront importées des pays africains, ce qui entraînera une nouvelle vague de pauvreté et de réfugiés.

    Le fructose produit artificiellement a plus d’effets négatifs sur la santé que le sucre ménager. Ce sont les résultats d’une nouvelle étude publiée dans Journal of Nutrition.

    L’augmentation de l’obésité aux États-Unis depuis les années 1970 a été accompagnée d’une augmentation générale de la consommation de sucre et d’un passage du sucre cristallisé au sirop de maïs à haute teneur en fructose.

    Une expérience animale avec des souris a également montré les effets nocifs : 40 souris ont été divisées en 2 groupes. Certaines ont reçu 25 % de leurs besoins caloriques quotidiens en sucre cristallisé et d’autres en fructose. Le taux de mortalité dans le groupe fructose a été deux fois plus élevé et leur descendance a diminué de 26 %.

    La consommation de fructose aux États-Unis a augmenté de plus de 1000 % entre 1970 et 1990. L’étude attribue la résistance à l’insuline, le diabète de type 2, l’obésité et les maladies cardiovasculaires à la forte consommation de sucre ajouté dans l’alimentation.

    Tout cela et plus encore est aussi un petit aperçu du PTCI (TTIP en anglais) quand il arrivera. Les négociations secrètes sont déjà en cours.

    Bonne appétit !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources :
    fr.sott.net
    www.fischundfleisch.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Appel international demandant l’arrêt du déploiement de la 5G

    sur Terre et dans l’espace

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour rappel :

    « Plus de 180 scientifiques et médecins de 36 pays ont recommandé à la fin du mois de septembre 2017 un moratoire sur l’élargissement de la cinquième génération (5G) des télécommunications dans une lettre d’appel. Ils appellent à prendre des mesures fondées sur le principe de précaution et à faire preuve de retenue jusqu’à ce que les scientifiques indépendants de l’industrie étudient les risques potentiels pour la santé humaine et l’environnement.

    La technologie 5G augmenterait considérablement l’exposition des citoyens aux champs électromagnétiques à haute fréquence (RF-EMF) en l’ajoutant à d’autres technologies telles que le Wi-Fi, etc. déjà utilisées pour les télécommunications. Il a été prouvé que les HF-EMF sont nocifs pour l’homme et l’environnement. » (source)

    Donc c’est très sérieux cette affaire. Les scientifiques et médecins se mobilisent en masse. Il y a là un ÉNORME enjeu de santé publique, on devrait appliquer le principe de précaution au lieu de jouer à la roulette russe avec notre santé !! (les études « qui font foi » étant financées – directement ou indirectement – par l’industrie des télécoms)

    Selon eux les effets de la 5 G sur notre santé seraient dévastateurs, je cite :

    « Les effets sont : un risque de cancer, de stress cellulaire, d’augmentation des radicaux libres nocifs, de dommage génétique et du système reproducteur, de déficits d’apprentissage et de mémoire, de troubles neurologiques » (source)

    Puisque personne ne s’oppose au lobby de l’industrie des télécoms  (nos dirigeants inconscients ne voyant que le pognon que rapporterait cette « technologie » à cette industrie), c’est à nous citoyens de faire le travail, il en va de notre santé !!

    Mais hélas, c’est encore bien pire que ça – Lisez ce qui suit c’est édifiant.

    À l’Organisation des Nations Unies, à l’OMS, à l’Union européenne, au Conseil de l’Europe et aux gouvernements de tous les pays,

    Nous soussignés, médecins, scientifiques, et membres d’organisations environnementales de (x) pays, demandons urgemment l’arrêt du déploiement du réseau sans fil de 5G (cinquième génération) y compris depuis les satellites spatiaux. En effet, la 5G entraînera une augmentation considérable de l’exposition au rayonnement de radiofréquence, qui s’ajoutera au rayonnement induit par les réseaux de télécommunications 2G, 3G et 4G déjà en place. Or on a déjà la preuve des effets nocifs du rayonnement de radiofréquence pour les êtres humains et l’environnement. Le déploiement de la 5G revient à mener des expériences sur les êtres humains et l’environnement, ce qui est considéré comme un crime en vertu du droit international.

    Les entreprises de télécommunications à l’échelle mondiale sont bien résolues, avec l’appui des gouvernements, à déployer dans les deux prochaines années, le réseau sans fil de cinquième génération (5G). Cette décision produira ce qui est considéré comme un changement sociétal sans précédent à l’échelle mondiale. Nous aurons ainsi des maisons « intelligentes », des entreprises « intelligentes », des autoroutes « intelligentes », des villes « intelligentes » et des voitures autonomes. Pratiquement tout ce que nous achetons et possédons, depuis les réfrigérateurs et les machines à laver jusqu’aux cartons de lait, en passant par les brosses à cheveux et les couches pour bébés, contiendra des antennes et des micropuces et sera connecté sans fil à l’Internet. Toute personne sur terre aura accès instantanément à des communications sans fil à très haut débit et à faible latence, et ce dans les coins les plus reculés de la planète, jusque dans les forêts pluviales, au milieu de l’océan et dans l’antarctique.

    (…)

    Malgré un déni généralisé, nous disposons déjà de preuves accablantes indiquant que le rayonnement des radiofréquences (RF) est nuisible à la vie.  Les données cliniques accumulées sur des personnes malades ou ayant des troubles de santé, les preuves expérimentales de dommages à l’ADN, aux cellules et aux organes d’une grande variété de végétaux et d’animaux et les données épidémiologiques qui prouvent que les grandes maladies de la civilisation moderne – le cancer, les maladies du cœur et le diabète – sont en grande partie provoquées par la pollution électromagnétique, constituent un corpus de plus de 10 000 études publiées dans des revues dotées de comités de lecture.

    Si les plans de l’industrie des télécommunications pour la 5G se concrétisent, pas un être humain, pas un mammifère, pas un oiseau, pas un insecte et pas un brin d’herbe sur terre, quel que soit le lieu de la planète où il se trouve, ne pourra se soustraire à une exposition, 24 heures sur 24 et 365 jours par an, à des niveaux de rayonnement de radiofréquence qui sont des dizaines voire des centaines de fois supérieurs à ceux que l’on connaît aujourd’hui. Toutes les issues de secours seront barrées. Ces plans pour la 5G risquent d’avoir des effets graves et irréversibles sur les êtres humains et de causer des dommages permanents à tous les écosystèmes terrestres.

    Des mesures immédiates doivent être prises pour protéger l’humanité et l’environnement, conformément aux impératifs éthiques et aux conventions internationales.

    (N. B. : Les références sont indiquées sous la forme de liens hypertextes et de notes en fin de texte.)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources et suite :
    https://static1.squarespace.com/static/5b8dbc1b7c9327d89d9428a4/t/5bdcdb298a922d1dc807e8f0/1541200684085/French5GSpaceAppeal.pdf

    Signer l’appel :

    https://www.5gspaceappeal.org/sign-individual/

    Via LME et resistanceauthentique

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • ORIENTEZ VOS PENSÉES

     

     

     

     

     

     

     
    "Quand je pense à ma détresse et à ma misère, à l’absinthe et au poison ; quand mon âme s’en souvient, elle est abattue au-dedans de moi. Voici ce que je veux repasser en mon cœur, ce qui me donnera de l’espérance : Les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne sont pas à leur terme ; elles se renouvellent chaque matin..."Lamentations 3.19-23
     
     

    Jérémie, l’auteur de ce texte, nous indique qu’il choisit, à un moment donné, de réorienter ses pensées. Il se rend compte que lorsque ses pensées sont tournées vers les aspects négatifs de son existence, vers ses drames, ses échecs, ses déceptions, il est abattu et découragé. Alors, il décide de penser autrement, de penser à la bonté de Dieu, à sa fidélité, à sa compassion, et il voit que le découragement s’enfuit.

    Retenons le verbe qu’il emploie : "Je veux". Il décide d’imposer à ses pensées une orientation nouvelle.

    Ce texte nous indique que nous avons le pouvoir (si nous le voulons), d’orienter nos pensées dans un sens ou dans un autre. De nombreuses pensées peuvent nous traverser l’esprit, mais nous pouvons choisir de les chasser ou de les entretenir. Comme cela a été dit : "Nous ne pouvons pas empêcher les oiseaux de voltiger au-dessus de nos têtes, mais nous pouvons les empêcher de faire leur nid dans nos cheveux."

    Jérémie a décidé d’orienter ses pensées vers la bonté de Dieu, et de chasser de son esprit les pensées négatives dues à sa souffrance. Il nous incombe de faire de même.

    Si vous avez reçu une mauvaise nouvelle, si des propos méchants vous ont blessé, refusez de conserver vos pensées orientées vers ces choses et décidez de les tourner vers l’amour et la fidélité de Dieu.

    Alors qu’Asaph pensait à la prospérité des méchants et à ses propres déceptions, il allait sombrer dans la révolte et l’aigreur, mais il a décidé de confesser la bonté et la fidélité de Dieu, et sa vision des choses fut changée (Psaume 73). Nous ne pouvons pas changer les circonstances, mais nous pouvons orienter nos pensées vers celui qui est maître des circonstances et repasser dans nos pensées sa fidélité et sa miséricorde.

    Une décision pour aujourd'hui

    La décision de caresser telles ou telles pensées vous appartient. Comme Jérémie, faites le bon choix. Décidez de ne plus penser au poison, à l’absinthe, aux blessures, mais de penser à la bonté de Dieu manifestée en Jésus-Christ mort pour vous.

     
     
    Orientez vos pensées
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 4 façons de perdre du poids grâce à l’avoine

     

     

     

     

     

      
    En plus de nous aider à perdre du poids, l'avoine peut être un bon allié lorsqu'il s'agit de réguler notre transit intestinal, car il nous fournit de grandes quantités de fibres.

    L’avoine a toujours été un excellent complément nutritionnel. Non seulement il se distingue par sa richesse en oligo-éléments et en antioxydants, mais aussi par les propriétés qu’il apporte.

    L’une des plus attractives pour les consommateurs est son pouvoir minceur élevé.

    Ainsi, l’avoine permet à quiconque l’ingère sous l’une de ses formes d’atteindre son poids idéal et de maintenir une santé optimale.

    Quels sont les bénéfices de l’avoine ?

    • Aide à perdre du poids sainement
    • Réduit les triglycérides et le mauvais cholestérol
    • Améliore la fonction cardiovasculaire
    • Elimine les graisses localisées
    • Améliore la résistance lors de l’exercice

    Cependant, nous allons maintenant nous concentrer sur les manières de le préparer. De cette façon, nous serons en mesure de perdre du poids avec l’aide de l’avoine, au lieu de recourir à un régime strict qui n’apportera que des effets indésirables.

    Différentes recettes pour perdre du poids

    1. L’eau d’avoine

    l'eau d'avoine pour perdre du poids

     

    C’est la façon la plus habituelle dont on consomme l’avoine pour perdre du poids.

    Simple à réaliser, il ne faut que quelques minutes pour préparer la recette.

    Ingrédients

    • 8 tasses d’eau minérale (2 l)
    • 1 tasse d’avoine complet (105 g)
    • 1/2 cuillère à café de jus de citron (2 ml)

    Préparation

    • Dans un saladier, mélangez l’avoine à un verre d’eau (200 ml) jusqu’à obtenir une consistance homogène.
    • Ajoutez le reste d’eau et mélangez à nouveau.
    • Ensuite, ajoutez le jus de citron.
    • Continuez à filtrer la boisson.
    • Prenez ce mélange tous les matins à jeun et vous verrez des changements dans les 2 semaines à venir.

    2. L’avoine cuite

    Avec très peu d’ingrédients, vous obtiendrez une très bonne recette et pourrez dire au revoir à ces kilos en trop pour toujours !

    Ingrédients

    • 6 tasses d’eau minérale (1 1/2l)
    • 1 tasse d’avoine complète (105 g)
    • 2 cuillères à soupe de miso d’orge (20 g)

    Préparation

    • Chauffez l’eau et une fois la première ébullition terminée, ajoutez l’avoine complète.
    • Attendez 5 minutes, puis éteignez le feu.
    • Une fois refroidi, ajoutez le miso d’orge puis laissez macérer pendant environ 8 heures.
    • Ensuite, après l’heure indiquée, mélangez et la préparation sera prête.
    • Mangez-en à jeûn, de sorte que lorsque vous prendrez un petit déjeuner, vous aurez moins faim et serez satisfaits rapidement.

    3. Smoothie à l’avoine, aux poires et au gingembre

    le smoothie à l'avoine pour perdre du poids

     

    Mélangez vos ingrédients préférés peut être une manière très agréable de perdre du poids.

    Ingrédients

    • 1 yaourt écrémé (125 ml)
    • 1/2 tasse d’avoine préalablement cuite (52 g)
    • 1 poire mure sans peau
    • 1/2 banane
    • 1/2 cuillère à café de gingembre haché (2 g)
    • 4 glaçons (facultatif)

    Mode de préparation

    • Ajoutez tous les ingrédients à votre mixeur et mélangez jusqu’à l’obtention d’une consistance homogène.
    • Prenez-en au petit-déjeuner, car c’est un moyen efficace de gagner un maximum d’énergie.

    4. Biscuits légers à l’avoine

    Et si au lieu de prendre du poids en mangeant des biscuits au chocolat, vous en perdiez sainement avec de délicieux biscuits légers ?

    C’est très simple, apprenez à les préparer et prenez-les à l’heure du thé sans remords.

    Ingrédients

    • 1 tasse de flocons d’avoine (105 g)
    • 1/2 tasse de farine (120 g)
    • poudre de cannelle (1 pincée)
    • sel (1 pincée)
    • bicarbonate de soude (1 pincée)
    • 3 cuillères à soupe de beurre (60 g)
    • 1 cuillère à soupe d’essence de vanille (15 ml)
    • 1/2 tasse d’oeuf
    • 1 tasse de sucre brun (250 g)

    Préparation

    • Versez dans un bol l’avoine, puis les noix ou les raisins secs, la farine, la cannelle, le sel et mesurez le bicarbonate de soude. Mélangez bien.
    • Dans un autre bol, battez le beurre avec la vanille et l’oeuf.
    • Puis ajoutez petit à petit la mesure de sucre, en continuant à battre, pour que tout soit bien homogène.
    • Enfin, ajoutez le mélange d’avoine et de raisins secs.
    • Vous pouvez ensuite former vos biscuits puis les faire cuire jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

    Sans doutes possibles, ce sera le meilleur goûter léger pour vos après-midis !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • CANCER DU THYMUS : LES SYMPTÔMES

     

     

     

     

     

     

     

    Le thymus est une glande qui se trouve dans le thorax. Un cancer du thymus est très rare mais est cependant très agressif. Se propageant notamment aux poumons, certains symptômes peuvent être reconnus. Etat des lieux avec le Pr Nicolas Girard, médecin pneumologue, spécialiste du cancer du poumon et de tumeurs rares thoraciques à l'Institut Curie.

     

    Qu'est-ce qu'un cancer du Thymus ?

    © Istock

    C’est où ? Le thymus est une petite glande située dans le cou en haut du thorax dans un couloir qui sépare les deux poumons. Dans ce couloir appelé aussi médiastin, on retrouve la trachée, l’œsophage, des vaisseaux, ganglions etc.

    Quel est son rôle ? Le thymus se développe et grossit dès le plus jeune âge jusqu’à la puberté. Puis, il rétrécit petit à petit à l’âge adulte jusqu’à devenir un petit morceau graisseux. Constitué de cellules épithéliales (cellules qui recouvrent la surface du thymus) et de cellules lymphocytes qui jouent un rôle majeur dans l’immunité, on peut en déduire que le thymus permet alors l’installation et le bon fonctionnement du système immunitaire chez l’enfant. En France, on observe 250 nouveaux cas par an du cancer du thymus. D’après le Pr Nicolas Girard "les tumeurs thymiques surviennent essentiellement chez l’adulte entre 40 et 50 ans. Les circonstances de découverte sont variables. La plupart des tumeurs du thymus sont découvertes de façon fortuite".

    Les chances de survie ? Les statistiques de survie de ce cancer sont des estimations très générales qui doivent être interprétées avec prudence car il est rare et touche le système immunitaire. Les causes qui le provoquent peuvent donc provenir de plusieurs facteurs qui ne sont pas encore bien reconnus par les professionnels de santé. Cependant, d’après la Société canadienne du cancer, "après cinq ans la chance de survie est de 66 %, ce qui signifie qu’une personne ayant reçu un diagnostic de cancer du thymus aurait, en moyenne, six chances sur dix de vivre au moins cinq ans à la suite de son diagnostic comparativement à une personne dans la population générale. Aux États-Unis, la survie relative après dix ans est de 51 %". Pour le Pr Nicolas Girard, pour 30% des patients les tumeurs ne sont pas opérables car le diagnostique étant difficile, les médecins s’aperçoivent souvent trop tard de la présence de la tumeur. Cependant, dans 80% des cas, "la chimiothérapie permet de diminuer la taille de la tumeur, qui peut mesurer entre 4 cm et 20 cm et qui permet ensuite de l’opérer. Malheureusement, les rechutes sont très fréquentes et très tardives 10-15 ans plus tard", explique notre pneumologue.

     

    Fièvres et sueurs nocturnes

    © Istock

    La tumeur du thymus est une maladie très rare. Il est donc difficile de découvrir les causes du développement de ce cancer. Cependant, "nous savons que certains symptômes distincts peuvent être liés à la tumeur", explique le Pr Girard. 

    Le syndrome paranéoplasique est l’ensemble de ces symptômes provoqué par des substances qui s’échappent de la tumeur ou bien d’une réaction du système immunitaire qui veut se défendre. Ainsi, ils peuvent être le premier signe d’une tumeur cancéreuse. La plupart du temps on observe "une forte fièvre, des sueurs nocturnesanorexie et une cachexie (affaiblissement profond de l'organisme avec perte brutale de poids, fatigue, atrophie musculaire, etc.)", explique notre expert.

     

    Une grande faiblesse musculaire

    © Istock

    La myasthénie est un des symptômes lié à une tumeur thymique. C’est une maladie auto-immune rare qui cause de la faiblesse musculaire. Pour se défendre contre le cancer, le système immunitaire du corps va fabriquer des anticorps qui peuvent bloquer ou changer certains des signaux nerveux transmis aux muscles. Dans ce cas, il y a un défaut de transmission entre le nerf et le muscle, ce qui affaiblit ces derniers.

    Liste des symptômes :

    • faiblesse du cou, des bras et des jambes
    • paupières tombantes
    • troubles de la vision, dont une vision légèrement floue ou double
    • voix enrouée
    • difficulté à parler
    • difficulté à avaler
    • difficulté à respirer

    Peu de douleurs sont associées à cette maladie. Cependant, "si une grande fatigue musculaire est ressentie et qu’elle atteint les muscles liés à la respiration, cela peut devenir très grave", explique le Dr Nicolas Girard. Les patients qui ont des difficultés à la mastication et à l’élocution sont plus susceptibles d’avoir des difficultés respiratoires. Selon l’Association des myasténiques isolés et solidaires (AMIS), "bien que la myasthénie puisse être fatale en cas de crise non traitée immédiatement, une vie normale est possible avec un traitement adapté", ajoute-t-il.

     

    Fatigue et manque total d'énergie

    © Istock

    Un taux anormal de globules rouges dans la moelle osseuse peut donner naissance à de l’érythroblastopénie. C’est une affection rare qui cause l’anémie. La réduction du taux d'hémoglobine ne va plus permettre au sang de transporter correctement l'oxygène. L’anémie est très fréquente puisqu'on estime qu'elle touche près d'un quart de la population mondiale selon les informations de l'Assurance Maladie.

    La plupart des personnes atteintes d’érythroblastopénie sont susceptibles d’avoir un thymome (cancer du thymus).

    Les symptômes sont entre autres ceux-ci :

    • fatigue et manque d’énergie
    • pâleur de la peau
    • faiblesse
    • difficulté à respirer
    • étourdissements

     

    Infections des voies respiratoires

    © Istock

    L’hypogammaglobulinémie est une affection caractérisée par une quantité insuffisante de cellules B (globules blancs) qui fabriquent les anticorps pour combattre une infection. La baisse de ces cellules provoque la plupart du temps des infections à répétions, notamment des infections des voies respiratoires créant ainsi une insuffisance des défenses naturels de l’organisme.

    Une étude publiée dans la revue de médecine interne en juin 2018 a permis de déterminer les signes cliniques et les anomalies biologiques de cette pathologie. La participation de 48 patients (25 hommes et 23 femmes) a pu révéler l’âge moyen au moment du diagnostic : 55 ans avec des extrêmes entre 17 ans et 90 ans.

    Les symptômes étaient des manifestations respiratoires (12,8 % des cas), des diarrhées chroniques (12,5 %), des douleurs articulaires et des douleurs musculaires (25 %). Les signes généraux étaient retrouvés chez 29 patients (61,7 % des cas) et une fièvre était notée chez 12 patients (25,5 %).

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sources : Remerciements au Pr Nicolas Girard, médecin pneumologue, spécialiste du cancer du poumon et de tumeurs rares thoraciques à l'Insitut Curie.
    Syndromes paranéoplasiques, Le manuel MSD
    myastenie.fr
    L’hypogammaglobulinémie dans un service de médecine interne : à propos de 48 cas, La revue de Médecine Interne, juin 2018
    Comprendre l’anémie, Amelie.fr
    Réseau tumeurs et THYMiques et Cancer, Rytmnic.org
    Cancer du Thymus, Société canadienne du cancer

    medisite.fr 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Votre foi en Dieu doit être plus grande

    que la crise que vous traversez

     

     

     

     

     

     

     
    "Ayez foi en Dieu"Marc 11.22
     

    Les choix que vous ferez dans la vie seront conditionnés par vos croyances. Si vous pensez que votre crise est plus grande que Dieu, alors, vous prendrez des décisions préjudiciables. En effet, si votre couple connait des tensions, alors le divorce se présentera comme la bonne solution. Si votre société se retrouve en détresse, alors vous serez tenté par le dépôt de bilan. Si vous êtes un pasteur traversant une période aride et déserte, vous aurez envie d’abandonner. Néanmoins, si votre confiance en Dieu est plus grande que votre épreuve, alors les conséquences seront totalement différentes. Vous prendrez ainsi conscience que le Seigneur peut restaurer votre couple, redresser votre société, rafraîchir votre âme.

    David a démontré une confiance et une ferme assurance en Dieu inconcevables. Toute personne qui subit sa vie capitule : "Goliath est trop grand pour moi". Au contraire, celles qui la dominent s’exclament : "Goliath est trop grand pour que je le rate ! Si Dieu est avec moi, qui sera contre moi ?". Votre certitude intérieure déterminera votre comportement, votre attitude. Vous irez soit vers le haut, soit vers le bas.

    Il y a quelques années de cela, je vivais avec ma famille dans une vieille maison avec du plancher. Régulièrement, la nuit, j’entendais des bruits mystérieux dans mon salon : craquement, déplacement… Puis, je me souvins d’un témoignage d’une maison hantée. Alors l’idée s’est peu à peu insinuée en moi, et ma pensée est devenue une croyance. C’est ainsi, qu’en plein milieu de la nuit, je me retrouvais au milieu de mon salon chassant tous les esprits qui pouvaient s’y trouver. Rien ne se produisit, les bruits persistaient… 

    Un jour, mon épouse revenant des courses me donna une tapette à souris et me dit : "Essaie ça !". Bingo ! Le démon que je chassais toutes les nuits n’était qu’une petite souris grise de trois centimètres ☺ 

    Avec du recul je trouve cette scène surréaliste : moi, avec mes quatre-vingt kilos chassant un démon imaginaire dans l’obscurité d’une pièce, et une petite souris tapie dans un coin, totalement stressée par un homme qui l’était tout autant… Réalisez-vous la puissance d’une croyance qui s’infiltre dans l’esprit ? Elle engendre une attitude.

    Une prière pour aujourd’hui

    Seigneur, je place ma foi en toi et non dans la crise que je traverse.

     
    Votre foi en Dieu doit être plus grande que la crise que vous traversez
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le gombo

    L’un des remèdes naturels les plus puissants contre le diabète,

    le cholestérol élevé et la fatigue !

     

     

     

     

     

    Le gombo (Hibiscus Esculentus), également connu sous le nom d’okra, est une plante d’origine éthiopienne, bien qu’il soit maintenant cultivé dans le monde entier. La gousse du légume a une couleur verte et de petites graines pouvant être ajoutées à des bouillons, des ragoûts et des salades.

     

    Grâce à son riche profil nutritionnel, le gombo a déjà été utilisé comme remède naturel contre divers problèmes de santé. Les gens utilisent ce légume pour réduire le cholestérol élevé, contrôler le diabète, réduire les fringales et même détruire les cellules cancéreuses.

    Voici quelques-uns des avantages pour la santé du gombo:

    Freine les fringales

    Le gombo est riche en fibres solubles, ce qui vous permet de rester rassasié plus longtemps. En vous sentant rassasié plus longtemps, le gombo atténue vos fringales et empêche la prise de poids.

    Traite la fatigue

    La fatigue est un problème courant dans le monde entier et est un symptôme courant de nombreuses maladies. Heureusement, le gombo peut vous aider à la combattre. Les graines contiennent des antioxydants et des polyphénols qui peuvent favoriser le stockage du glycogène dans le foie, ce qui signifie plus d’énergie pour vos cellules.

    Contrôle le diabète

    Les graines de gombo peuvent réduire la glycémie à jeun et contrôler le diabète. Pour ce faire, elles inhibent une enzyme spécifique (alpha-glucosidase) qui décompose les glucides et améliorent la sensibilité à l’insuline de vos cellules. Le gombo a été utilisé pour traiter et prévenir le diabète pendant des siècles et même la science confirme qu’il peut effectivement aider au traitement de cette maladie difficile.

    Régule votre taux de cholestérol

    Le gombo favorise la réduction du taux de cholestérol élevé et prévient l’accumulation de graisse dans votre corps. Le légume peut réduire les niveaux de cholestérol total et de triglycérides et améliorer la production d’acides biliaires dans les selles, ce qui préviendra l’athérosclérose et les crises cardiaques à long terme.

    Arrête le saignement et évite les os fragiles

    Le gombo est plein de vitamine K, une vitamine qui peut renforcer vos os et favoriser une meilleure coagulation du sang. De cette manière, le légume peut prévenir les fractures, l’ostéoporose et les saignements excessifs dus à des blessures.

    Stimule votre système immunitaire et améliore votre vue

    Le gombo est riche en vitamine A, un nutriment important qui peut renforcer votre système immunitaire en augmentant le nombre de vos globules blancs. Le gombo renforce les défenses de votre corps contre divers problèmes de santé et améliore également votre vue.

    Prévient la gastrite

    Les infections à H.Pylori sont devenues assez courantes de nos jours. Helicobacter Pylori est une bactérie qui vit dans la muqueuse intestinale et peut provoquer une inflammation pouvant entraîner une gastrite. Le jus de gombo s’est révélé un puissant combattant des bactéries. En détruisant la bactérie H. Pylori dans votre intestin, le gombo peut réduire efficacement l’inflammation et réduire le risque de gastrite.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources : alternativehealthuniverse.com

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 9 problèmes de santé signalés par les mains

     

     

     

     

     

     

     

     

    Observer l'aspect de ses mains peut donner des pistes sur son état de santé général, et ainsi nous permettre d’obtenir un diagnostic précoce d'une éventuelle maladie.

    9 problèmes de santé signalés par les mains

    Les mains en disent beaucoup plus sur nous que ce que nous pensons, notamment sur une éventuelle maladie dont nous serions atteint sans le savoir.

    Nos mains peuvent signaler jusqu’à 9 problèmes de santé.

    1. Une douleur au pouce et à l’index

    Si vous avez des douleurs au pouce et à l’index, ainsi que des engourdissements et des fourmillements, il se peut que vous souffriez du syndrome du canal carpien.

    Si c’est le cas, vous remarquerez une bosse au niveau du poignet qui exerce une pression sur le nerf, provoquant ainsi des sensations plutôt désagréables.

    C’est un problème dont souffre généralement les personnes qui travaillent avec les mains de façon très mécanique. C’est le cas des musiciens ou des personnes travaillant sur l’ordinateur.

    2. Des blessures qui mettent du temps à cicatriser

    Des blessures aux mains

     

    Si vous avez des blessures qui ne cicatrisent pas, cela peut être un signe d’un problème de santé. Si vous avez des bleus et des lésions sur vos mains qui ne guérissent pas, il se peut que vous ayez du diabète.

    Lorsque c’est le cas, la personne remarque également une sensation constante de soif et de faim, ainsi que des engourdissements et des fourmillements au niveau des mains et des pieds. Si c’est votre cas, vous devez vous rendre chez le médecin au plus vite, car ce sont des signes clairs de la présence de sucre dans le sang.

    3. Les doigts changent de couleur

    Un changement de couleur au niveau des doigts peut s’expliquer de différentes façons. Si cela est dû à une longue exposition à de basses températures, au stress, ou à de lourdes charges sur les poignets, cela n’est alors pas grave.

    En revanche, si ce changement s’accompagne de démangeaisons, de douleurs, d’engourdissements et de fourmillements au niveau des doigts, alors vous devriez consulter un spécialiste.

    Cela pourrait être le symptôme d’une maladie de la colonne, d’un problème dans les vaisseaux sanguins ou d’une modification cutanée.

    4. Une sueur excessive

    doigts fripés

     

    Si vos mains suent excessivement de façon anormale, cela peut être un symptôme de l’hyperhidrose palmaire.

    Si cette sueur excessive ne semble pas dépendre de facteurs externes tels que la chaleur ou vos émotions, il se peut que vous vous trouviez face à ce problème.

    5. Des ongles fragiles

    Si vos ongles sont cassants, il se peut que cela soit simplement la conséquence d’un contact constant avec l’eau, avec des produits nettoyants et d’autres produits chimiques, ainsi qu’à de mauvais traitements.

    Toutefois, si vos ongles sont cassants et que vous ressentez de la fatigue ainsi que des douleurs au niveau des articulations, rendez-vous chez le médecin, car cela pourrait être également un symptôme d’un problème de thyroïde.

    6. Des mains toujours froides

    Mains de femme

     

    Si vous avez toujours les mains froides, ou si votre peau change de couleur, vous devriez consulter un médecin.

    Ces symptômes sont généralement associés à des problèmes de circulation du sang et du système nerveux.

    7. Les doigts qui tremblent

    Le tremblement des doigts est une sensation assez désagréable. Ce tremblement peut s’expliquer par une tension excessive ou une grande pression. Si c’est le cas, la sensation disparaîtra avec le repos.

    Si ce n’est pas le cas, autrement dit, si vos mains tremblent sans raison apparente, il se peut que vous souffriez d’une carence en vitamines B1, B6, B12 et E.

    8. La présence d’une bosse

    Mains de femme jointes

     

    Une bosse au niveau des mains peut être la conséquence de plusieurs facteurs : une forte chaleur, une consommation excessive de sel… Si c’est le cas, la bosse disparaîtra rapidement.

    Toutefois, si cela arrive fréquemment, vous devriez consulter un médecin, car une bosse qui ne disparaît pas peut être le signe de maladies vasculaires.

    9. Des ongles qui changent de couleur

    Si vous observez un changement de couleur au niveau de vos ongles, il se peut que vous ayez un faible taux d’hémoglobine, ou un problème d’anémie. Dans les deux cas, les ongles sont généralement bleus.

    Ce changement s’accompagne d’une certaine maladresse des mains, ainsi que de sensations désagréables et de légers fourmillements au niveau des doigts.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Il croit en vous

     

     

     

     

     

     

     
    "Va avec cette force que tu as…"Juges 6.14
     
     

    Il est parfois difficile de saisir le plein potentiel de la parole de Dieu. Elle nous confronte régulièrement à nous-mêmes et met en avant les aspects fragiles de notre nature humaine. Il est donc naturel de se poser quelque questions quand Dieu nous sollicite à faire quelque chose pour lui : Est-ce que je suis capable de le faire ? 

    "Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l’Eternel." Ésaïe 55.8

    Il y a parfois des raisonnements qui méritent d’être inversés, surtout lorsqu'il s'agit d'une directive venant de Dieu. La question devrait donc être posée ainsi : Pourquoi ne serais-je pas capable de le faire ? 

    Une autre question pour vous : Le Dieu qui a créé la terre et les cieux, qui a fait marcher Pierre sur les eaux, qui a ressuscité des morts, guéri des paralytiques... n'a-t-il pas la capacité de me faire réussir ?

    Dieu croit en vous et quand il vous demande de réaliser quelque chose ce n'est pas pour vous voir faillir, non ! Il sait que vous pouvez l'accomplir et c'est pour cela qu'il vous encourage et ne cesse de vous bousculer. "Va, va ... avec cette force que j'ai mise en toi". 

     Croyez en lui comme il croit en vous et laissez sa parole vous conduire vers votre succès. "Que ce livre de la loi ne s'éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c'est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c'est alors que tu réussiras." Josué 1.8

    Une proclamation pour aujourd’hui

    Père, je confesse que ma capacité à agir me vient de Toi !

     
    Il croit en vous
     
    Source : topchretien
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 façons de se mentir à soi-même

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vous devez vous demander si vous vous mentez pour vous sentir mieux, ou si simplement vous ne vous rendez pas compte que vous vous voilez la face, car vous le faites de façon inconsciente. Dans tous les cas, il faut y mettre un terme. 

    5 façons de se mentir à soi-même

    Vous est-il déjà arrivé de vous rendre compte que vous étiez en train de vous mentir à vous-même ?

    Vous vous mentez à vous même plus que vous ne le croyez, c’est pourquoi nous parlerons ici des différentes façons de se mentir à soi-même afin que vous soyez plus conscient de votre attitude.

    Cela vous apportera de nombreux bienfaits, car se mentir à soi-même revient en quelque sorte à se limiter. Il est temps de faire tomber les barrières et de cesser de vous mentir.

    Découvrez quels sont les façons de se mentir à soi-même.

    1. Vous confondez besoin et amour

    Couple enlacé

     

    La première façon de se mentir à soi-même est simplement de confondre le besoin avec l’amour.

    Cela est le résultat des croyances autour de ce sentiment. Par moments, vous pensez éprouver de l’amour alors qu’en réalité il s’agit d’autre chose.

    De quoi peut-il s’agir si ce n’est pas de l’amour ? La peur de la solitude, la dépendance émotionnelle, la crainte de ne pas trouver un autre conjoint avec qui partager sa vie…

    Une relation basée sur le besoin se caractérise par la jalousie, la possession, les peurs, l’angoisse et le contrôle… En réalité, vous vous mentez à vous-même. Vous n’aimez pas votre conjoint ; vous avez besoin de quelqu’un à vos côtés.

    2. Vous remettez la faute sur les autres et vous les jugez

    Vous êtes-vous aperçu que vous avez tendance à blâmer et juger les autres, et qu’il y a certaines choses que vous ne supportez pas chez les autres ? Si quelque chose vous tape tant sur les nerfs, il est important que vous commenciez à vous regarder en face.

    Par exemple, si vous jugez la conduite « libertine » d’une personne, il se peut que vous vous réprimiez sexuellement, ce qui ne vous permet pas de profiter et montre que vous vivez soumis à ce que la société dicte comme étant une conduite correcte. Votre intérieur, lui, réclame une vie libre.

    Ou encore, si cela vous énerve que votre conjoint fume dans la maison et pourtant vous ne lui avez jamais rien dit à ce sujet, vous vous mentez à vous même en remettant la faute sur lui. Cela relève de votre responsabilité, car vous ne lui avez pas fait savoir dès le début que cela vous dérangeait.

    3. Vous ne pouvez pas le faire ou vous ne voulez pas ?

    Bonhommes jaunes en papier

     

    Par moments, il vous arrive de vous dire « si je pouvais, je le ferais », ou encore « si je n’avais pas autant de dépenses, je ferais des dons… ». Ces phrases qui expriment une impossibilité de réaliser quelque chose ne sont qu’une tentative de justifier ce que, en réalité, vous ne voulez pas faire.

    Vous vous mentez à vous-même lorsque vous regardez un mendiant dans la rue et vous vous dites que si vous aviez de l’argent vous lui en donneriez. C’est bien cela.

    Vous avez un foyer où vous réfugier, une voiture, un travail qui ne paie pas beaucoup mais vous permet de subvenir à vos besoins.

    Réfléchissez un instant : êtes vous certain de ne pas avoir d’argent, ou vous mentez-vous à vous même pour éviter de faire quelque chose que, dans le fond, vous ne voulez pas faire ?

    Être sincère, quelquefois, peut faire que l’on soit mal vu, ou considéré comme étant une « mauvaise personne ». Toutefois, vous n’avez pas besoin de vous mentir à vous-même.

    4. Les mots prennent le sens qui vous convient le mieux

    Jouer avec le sens des mots est une façon de se mentir à soi-même afin de soutenir des croyances qui n’ont aucun fondement.

    Par exemple, il se peut que vous disiez que l’homosexualité est contre nature, car un couple homosexuel ne peut pas avoir d’enfants.

    Quelqu’un contredit vos propos en disant que, dans ce cas-là, il est également contre nature qu’un couple hétérosexuel décide de ne pas avoir d’enfants.

    Face à cette confrontation mais convaincu de votre croyance, vous ajouterez que les couples hétérosexuels, eux, peuvent décider, ce qui n’est pas le cas des couples homosexuels, et que, par conséquent, l’homosexualité est contre nature, car elle ne répond pas au principe de reproduction.

    5. Vous évitez ce qui ne vous intéresse pas

    Une femme et un homme assis autour d'une table

     

    Voici une autre attitude qui révèle que vous vous mentez à vous-même : vous sortez des phrases telles que « Bon, passons à autre chose », ou encore « Vous avez raison… Saviez-vous que… » lorsqu’une conversation ne vous intéresse pas.

    De la sorte, vous évitez quelque chose contre lequel vous ne pouvez pas lutter et qui vous ouvrirait les yeux.

    Nous nous mentons tous à nous-mêmes à de nombreuses reprises, et la majorité d’entre nous ne s’en rend pas compte. Il est important que nous apprenions à faire preuve d’autocritique, car c’est la seule façon d’apprendre et d’avancer.

    Vivre dans son propre mensonge ne permet pas de s’améliorer en tant que personne.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 alternatives pour éviter le sucre dans votre alimentation

     

     

     

     

     

     

     

     

    La consommation excessive de sucre provoque des maladies et affecte à la fois les enfants et les adultes. Nous vous montrons plusieurs alternatives pour remplacer le sucre sans abandonner la douceur et ainsi, vous pourrez maintenir une alimentation saine avec une contribution en fibres, minéraux et vitamines.

    5 alternatives pour éviter le sucre dans votre alimentation

    Penser à vivre sans consommer de sucre provoque de l’agitation et même de la mauvaise humeur. c’est un ingrédient délicieux et le corps le demande. Cependant, les experts en nutrition recommandent d’opter pour des alternatives pour éviter le sucre dans l’alimentation.

    Evitez la consommation de sucre ne signifie pas renoncer à la douceur. Il existe des recettes qui permettent aux gens de déguster de délicieux desserts et des bonbons sans que cela suppose de manger du sucre.

    Sucre : pourquoi l’éviter

    La recherche montre que la consommation de sucre raffiné est responsable de plusieurs maladies. Les plus fréquentes sont les caries dentaires, les maladies cardiaques, l’affaiblissement du système immunitaire, l’obésité. Il est également considéré pour favoriser le cancer et la dépendance à la dopamine.

    Le corps n’a pas besoin de sucre, ce dont il a besoin est le glucose. Il existe d’autres aliments plus sains qui sont des alternatives pour éviter le sucre et qui fournissent ce nutriment.

    Le besoin de sucre que la personne éprouve habituellement est plus une habitude qu’un réel besoin de l’organisme. par conséquent, il est possible de générer des habitudes qui conduisent à l’utilisation d’alternatives pour éviter le sucre.

    Alternatives pour éviter le sucre

    La stevia

    La stevia

     

    C’est un édulcorant naturel qui est populaire ces derniers temps. La stevia est une plante dont les feuilles ont un goût sucré.

    On la trouve actuellement sur le marché en poudre transformée avec une apparence similaire à celle du sucre. Il est pratique  de l’utiliser comme alternative pour éviter le sucre dans les infusions et les desserts.

    Certains des avantages qu’elle apporte au corps sont :

    • Contribue au contrôle du diabète, régule les taux de glucose dans le sang.
    • Son action diurétique favorise l’élimination des toxines.
    • C’est un vasodilatateur qui aide à contrôler la pression artérielle.
    • Il n’apporte pas de calories, prévient l’obésité.

    Le miel d’abeille

    C’est le plus vieil édulcorant naturel. Il a toujours été très présent dans la vie de l’homme.

    C’est un produit très apprécié actuellement. Il est devenu l’une des meilleures alternatives pour éviter le sucre et convient aux personnes de tous âges.

    Il est particulièrement recommandé pour les enfants et les personnes âgées, car, en plus de l’édulcorant, il a des propriétés nutritionnelles et médicinales.

    Avantages de consommer du miel :

    • Il fournit de l’énergie rapidement.
    • Il a des propriétés antibiotiques et prévient les infections. Par conséquent, il est fréquemment utilisé pour soulager le rhume et la toux.
    • Il a des effets de guérison.
    • C’est un antioxydant.
    • Il fournit des vitamines, en particulier celles du complexe B.
    • C’est une source importante de minéraux tels que le sodium, le magnésium, le zinc.

    Le sirop d’agave

    Sirop d'agave

     

    L’agave est une plante de la famille de l’aloe vera. De ses feuilles charnues sort un liquide épais et collant, le sirop. Il est devenu à la mode et est fortement recommandé.

    Il a un puissant effet sucrant, c’est donc une alternative intéressante pour éviter le sucre.

    Egalement un indice de fructose élevé et peu de glucose. Le fructose potentialise les niveaux d’insuline dans le sang et, par conséquent, est particulièrement approprié pour les diabétiques.

    Certaines de ses propriétés :

    • C’est un anti-inflammatoire et anti-microbien.
    • Cela contribue à améliorer le système immunitaire.
    • Ce la aide à perdre du poids.
    • Il réduit le cholestérol.
    • Il a des effets bénéfiques sur la peau et prévient son vieillissement.

    Amasake

    C’est un édulcorant naturel du Japon. Il est préparé à base de riz, à travers un processus de fermentation très commun dans la cuisine asiatique. Une pâte consistante et sucrée est réalisée, qui remplace le sucre raffiné dans toutes sortes de recettes.

    Il a des nutriments importants et des effets bénéfiques pour l’organisme, à savoir :

    • Est facile à assimiler et à digérer.
    • Fournit une bonne quantité de fibres, ce qui accélère le transit intestinal.
    • Il contient des vitamines B et des enzymes basiques pour le corps.

    Panela pour éviter le sucre

    Eviter le sucre

     

    Il s’obtient en évaporant le jus de la canne à sucre. Aucun raffinage ou produit chimique n’est impliqué dans son processus. il a commencé à être utilisé comme l’une des alternatives pour éviter le sucre.

    Entre ses propriétés, on souligne:

    • Produit un effet énergétique élevé.
    • Fournit des vitamines A, B, C, D et E.
    • C’est l’édulcorant qui a le plus de minéraux.

    Réduire la consommation de sucre prend longtemps. Le changement dans les habitudes alimentaires peut commencer en choisissant l’une de ces alternatives pour éviter le sucre. Il est important d’évaluer la situation sanitaire et les possibilités personnelles.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 RÉACTIONS BIZARRES DE NOTRE CORPS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pourquoi éternue-t-on ? D’où vient le hoquet ? Faut-il s’inquiéter d’une paupière qui tressaute souvent ou de bâillements à répétition ? Medisite vous explique les phénomènes biologiques qui se cachent derrière les réactions les plus étranges de notre corps.

     

    La chair de poule

    Un courant d’air froid, une température qui chute brusquement, et vous voyez aussitôt se dresser tous les poils de votre corps. La chair de poule, également appelée pilo-érection ou horripilation, est un mécanisme de régulation de la température du corps. Cette réaction est un réflexe que les humains partagent avec les animaux : "le dressement des poils ou des plumes sert à augmenter la couche d’isolation de l’air autour du corps" rappellent ainsi les docteurs Benedek et Kaernbach des départements de psychologie des universités de Graz (Autriche) et de Kiel (Allemagne), dans une étude* publiée en 2011. 
    Concrètement : Sous l’action du froid, les cellules nerveuses de la peau envoient un signal au cerveau. Celui-ci transmet le signal aux neurones moteurs, les cellules nerveuses responsables des mouvements des muscles. Un mécanisme nerveux involontaire déclenche alors la contraction des muscles situés sous les poils appelés muscles horripilateurs. Leur contraction entraîne le redressement des poils à la verticale, et la couche d’air ainsi formée sur l’ensemble du corps a un effet isolant contre le froid. 
    Bon à savoir : Le froid n’est pas le seul élément déclencheur de la chair de poule. La colère, la peur mais aussi les émotions déclenchées par l’écoute d’un morceau de musique ou la lecture d’un livre peuvent entraîner cette réaction, expliquent par ailleurs les docteurs Benedek et Kaernbach.

    *Physiological correlates and emotional specificity of human piloerection, Benedek&Kaernbach, Biological Psychology (83;6), mars 2011. 
    Source : Manuel d’anatomie et de physiologie humaine, Tortora & Derrickson, éditions Deboeck supérieur, 2016.

     

    Le hoquet

    Le hoquet correspond à une contraction involontaire et spasmodique des muscles du diaphragme situés entre les organes de l’abdomen et ceux du thorax. Quand le diaphragme se bloque, la glotte (la partie du larynx formant un orifice entre les deux cordes vocales) se ferme brusquement : l’air ne passe alors plus dans la trachée, ce qui entraîne le bruit caractéristique du hoquet. 
    Les principales causes du hoquet : un repas copieux ou avalé trop rapidement, un stress, les boissons sucrées ou alcoolisées*. 
    Attention : Le plus souvent, le hoquet est bénin et passe en quelques minutes. N’hésitez cependant pas à consulter un médecin si votre hoquet dure plus de deux jours, car il peut être le signe de diverses maladies : un trouble gastro-intestinal (reflux gastro-œsophagien, obstruction ou inflammation de l'œsophage, tumeur au thorax, maladies de l'estomac, du pancréas et de la vésicule biliaire), une atteinte du système nerveux (maladie de Parkinson, tumeur, hémorragie ou thrombose cérébrale), une maladie métabolique (diabète, insuffisance rénale), ou encore des troubles psychologiques comme une anxiété sévère ou des troubles de la personnalité, selon le site du ministère de la santé du Luxembourg.

    Prise en charge du hoquet, C. Woelk, Canadian Family Physician 2011.

     

    Le sursaut à l’endormissement

    Alors que vous vous endormez, vous sursautez brusquement, comme si vous tombiez de votre lit. Rien d’inquiétant, il s’agit de sursauts du sommeil, "de brèves secousses corporelles, généralement isolées, [qui] impliquent principalement les jambes, mais peuvent aussi impliquer les bras et la tête et parfois être accompagnées de symptômes sensoriels tels des éclats de lumière et la sensation de tomber", définit la Société canadienne du sommeil. Ces sursauts, aussi appelés myoclonies, peuvent être causées par une brusque contraction musculaire ou par l'interruption de l'activité musculaire. 
    Comment faire ? "Le traitement inclut l’évitement de facteurs précipitants tels les stimulants et les horaires de sommeil irréguliers", conseille cette société. 
    Faut-il consulter ? Ces sursauts sont le plus souvent bénins. Un examen de polygraphie n’est pratiqué "que s’il existe un doute diagnostique, notamment quant à la nature épileptique de ces myoclonies", précise le professeur Paul Krack dans son cours Les troubles du sommeil, Corpus Médical de la Faculté de Médecine de Grenoble.

     

    Les doigts fripés quand on sort du bain

    Après un bon bain, nos doigts de pieds et de mains sont totalement fripés. Comme vous l’apprenait récemment Medisite, cette déformation viendrait d’un avantage évolutif. Selon des chercheurs de l’institut de neuroscience de l’université de Newcastle (Royaume-Uni)*, la peau fripée des doigts permettrait en effet aux baigneurs de mieux manipuler les objets dans l’eau et de mieux se déplacer en milieu humide.

    *Water-induced finger wrinkles improve handling of wet objects, Kareklas, Nettle et Smulders, Biology Letters2013.

     

    Les larmes

    Sous l’effet d’un facteur psychologique (tristesse, émotion) ou physique (oignon, poussière dans l’œil…), les glandes lacrymales s’activent et remplissent les yeux de larmes. Comme vous l’apprenait récemment Medisite, pleurer en réaction à une émotion forte permettrait de retrouver plus rapidement un bien-être mental en changeant la composition chimique du cerveau. 
    Bon à savoir : Mais, même sans émotion forte ou gêne physique, "vos yeux produisent constamment des larmes à un rythme lent et régulier afin qu’ils restent humides et confortables", explique la Société canadienne d’ophtalmologie sur son site internet. Si l’œil est trop sec, il va produire un excès de larmes pour l’hydrater : c’est le phénomène de larmoiement. La fréquence de ce phénomène augmente avec l’âge, mais aussi lorsque l’air est trop chaud, trop froid, ou sous l’effet de produits cosmétiques. 
    Quid de l’oignon qui fait pleurer ? Certaines larmes sont dites larmes réflexes. C’est le cas des larmes provoquées par la manipulation d’un oignon. Vous pouviez le lire récemment sur Medisite : lorsqu’il est épluché ou coupé, l’oignon libère de l’acide sulfurique, un composé volatile qui irrite les glandes lacrymales et entraîne donc la libération de larmes.

     

    Le bâillement

    Impossible à contenir, le bâillement est souvent interprété comme de l’ennui ou de la fatigue. Une récente étude* relayée sur Medisite nous apprenait pourtant que le bâillement serait déclenché par notre cerveau lorsqu’il chauffe trop. Il permettrait alors de faire chuter la température de la tête. 
    En cas de fatigue : Si nous bâillons lorsque nous sommes fatigués, c'est parce que le manque de sommeil est un facteur d’augmentation de la température cérébrale. 
    Pourquoi est-il si contagieux ? Vous voyez quelqu’un bailler et, aussitôt l’irrépressible envie de l’imiter vous prend ? Ce phénomène est normal, et même rassurant : il s’agirait de l’expression de votre empathie, selon des chercheurs américains en psychologie et en neurosciences**.

    *A thermal window for yawning in humans: Yawning as a brain cooling mechanism. Massen et al., Physiology & Behavior 2013. 
    **Contagious yawning and psychopathy. Rundle, Vaughn & Stanford, Personality and Individual Differences2015.

     

    L’éternuement

    A vos souhaits ! L’éternuement est un mécanisme de défense qui permet d’expulser les particules étrangères qui se logent dans votre nez. Grâce à la vitesse de l’air expiré pendant l’éternuement, ces particules indésirables sont décrochées et propulsées vers l’extérieur. 
    Attention : Le flux d’air qui sort du nez pendant un éternuement contient des germes si vous êtes malades. Le mieux est donc d’éternuer dans un mouchoir pour limiter la propagation de ces microbes, comme vous l’apprenait Medisite.

     

    La paupière qui saute

    Un tressaillement de la paupière, également appelé fasciculation, est dérangeant mais généralement bénin. "Il peut s’agir de stress, de fatigue, de dépression ou de problèmes neurologiques", confiait à Medisite le docteur Jean-Antoine Bernard, ophtalmologiste et directeur scientifique de la Société Française d’Ophtalmologie (SFO). 
    Que faire ? N’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant si ce phénomène survient fréquemment. Un tremblement récurrent de la paupière peut refléter une fatigue, un stress ou une carence en vitamines ou en oligoéléments.

     

    Le rougissement

    Sous l’effet de l’embarras, du plaisir ou de la colère, certaines personnes voient leurs joues se teinter de rouge. Cet érythème appelé érythème pudique touche principalement le visage, le cou ou décolleté. 
    Pourquoi ? En cas de gêne ou d’émotions fortes, le corps libère de l’adrénaline. Une hausse de cette hormone induit alors une dilatation des vaisseaux sanguins (vasodilatation). Ils se gorgent de sang, donnant à la peau une coloration rouge.

     

    La transpiration

    La transpiration est un phénomène naturel qui permet de réguler la température du corps, rappelle le Syndicat National des Dermatologues –Vénéréologues (SNDV) sur son site internet. "Lors d’un effort physique ou quand il fait chaud, le corps produit plus de sueur, sous la commande d’une glande nommée hypothalamus", précise le SNDV. 
    Attention : Une transpiration excessive doit alerter. Il peut s’agir d’une pathologie, appelée hyperhidrose ou hypersudation. Elle peut être localisée au niveau des mains, des pieds ou des aisselles, ou généralisée à l’ensemble du corps. "Des traitements existent à la fois pour l’hyperhidrose localisée et pour l’hyperhidrose généralisée", rassure le SNDV.

     

    Publié par Laurène Levy, journaliste santé

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : medisite.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • PARLEZ COMME IL CONVIENT À UN CHRÉTIEN

     

     

     

     

     

     

     
    " Les lèvres du juste connaissent la faveur."Proverbes 10.32
     
     

    Lors de sa campagne présidentielle de 1988, George H. W. Bush avait reconnu avoir émis des propos déplacés envers deux journalistes à l'issue d'un débat télévisé. Bush avait traité l'un d'eux de "noms d'oiseaux", et même insulté copieusement la chaîne CBS. Face aux critiques, il avait dit : "Si j'avais su que le micro était ouvert, je n'aurais pas blasphémé, et je m'en excuse."

    En réalité, il n'aurait pas dû le faire, que les caméras enregistrent ou non. N'oubliez pas, la caméra de Dieu tourne toujours ! La bible dit : "Les voies de l'homme sont devant les yeux de l'Éternel qui aplanit toutes ses routes." Proverbes 5.21.

    Il y a des siècles, Jésus déclarait : "Tout ce qui est caché sera découvert, et tout ce qui est secret sera connu. C'est pourquoi tout ce que vous aurez dit dans l'obscurité sera entendu à la lumière du jour, et ce que vous aurez murmuré à l'oreille d'autrui dans une chambre fermée sera crié du haut des toits." Luc 12.2-3

    Une réflexion pour aujourd'hui

    "Le cœur du juste médite pour répondre, mais la bouche des méchants déverse de mauvaises paroles." Proverbes 15.28

    "Les lèvres du juste connaissent la faveur, et la bouche des méchants la perversité." Proverbes 10.32

    Le premier verset nous apprend qu'une personne sage réfléchit avant de parler, parce qu'elle réalise que toute parole a des conséquences. Le second nous dit qu'une personne droite sait automatiquement ce qui est convenable, et n'oublie pas que Dieu entend chaque mot prononcé.

     
     
     
    Parlez comme il convient à un chrétien
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 facteurs à l’origine des crampes

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le plus probable est que les crampes surviennent en raison d'un effort physique trop intense, ou bien à un manque d'électrolytes. Si vous avez régulièrement des crampes, il est préférable que vous consultiez un médecin.

    6 facteurs à l’origine des crampes

    Les crampes correspondent à des contractions involontaires d’un ou plusieurs muscles. Elles produisent une douleur qui peut être légère ou intense, et qui peut durer plusieurs minutes.

    Une de leurs principales caractéristiques est qu’elles empêchent la relaxation musculaire, les muscles restent alors tendus et rigides.

    De façon générale, elles touchent les membres inférieurs, la partie arrière de la jambe et de la cuisse, mais elle peuvent également toucher les mains, les bras et d’autres parties du corps.

    Bien qu’elles ne représentent rien de grave et surviennent de façon ponctuelle, quelques fois, ce sont des symptômes d’autres problèmes auxquels il est nécessaire de prêter attention.

    Si vous avez régulièrement des crampes, tentez de découvrir si elles ont un lien avec l’un des 5 facteurs suivants.

    1. Une mauvaise circulation sanguine

    Partie arrière des jambes d'une personne

     

    Les troubles qui rendent difficile la circulation du sang sont l’une des causes qui, souvent, sont à l’origine des crampes musculaires douloureuses.

    Tout au long de la journée, les muscles dépendent d’une bonne circulation sanguine pour recevoir l’oxygène dont ils ont besoin pour fonctionner correctement.

    Si les vaisseaux sanguins ne parviennent pas à transporter l’oxygène, les cellules musculaires ne traitent pas de façon optimale les mouvements des muscles et, par conséquent, une contraction se produit.

    Il est alors nécessaire de trouver le facteur à l’origine de la mauvaise circulation sanguine et, en fonction de cela, de suivre un traitement approprié.

    2. Une carence en minéraux

    La majorité des patients qui souffrent de crampes récurrentes ont une carence en magnésium. Cependant, il se peut aussi que les crampes soient la conséquence d’une carence en d’autres minéraux.

    De façon générale, les crampes peuvent être la conséquence d’une faible concentration d’électrolytes, laquelle est due à une carence en potassium, en calcium et en sodium.

    C’est souvent le cas des sportifs et des personnes qui pratiquent des activités physiques très exigeantes, car ces substances sont éliminées avec la sueur.

    Pour contrecarrer cela, il est fondamental de consommer des boissons isotoniques, notamment après l’entraînement.

    De la même façon, il faut augmenter sa consommation de minéraux via les fruits, les légumes ou d’autres aliments sains qui en contiennent.

    3. La déshydratation

    Femme ayant chaud

     

    Les crampes et les spasmes musculaires surviennent fréquemment dans des lieux où le climat est chaud, et pendant l’été. Toutefois, cela ne veut pas dire que la température même est le facteur à l’origine des crampes.

    La perte de fluides liée à la transpiration, ainsi qu’une faible consommation d’eau, peuvent être à l’origine de crampes.

    La déshydratation sensibilise les terminaisons nerveuses, et provoque des contractions dans différents groupes musculaires du corps.

    Afin d’éviter cela, il est recommandé de consommer 6 à 8 verres d’eau par jour, de boire des tisanes et des jus naturels, et de manger des fruits riches en eau.

    4. La surcharge physique

    L’excès d’activité physique, que ce soit dans le cadre d’un marathon, d’un entraînement très intense ou d’un travail particulier, peut provoquer des crampes au niveau des jambes quelques heures après la pratique.

    Lorsque les muscles sont trop épuisés, les cellules musculaires s’irritentet ne parviennent pas à  traiter correctement les signaux électriques qu’elles reçoivent.

    Afin d’éviter cela, et pour prévenir d’autres lésions, il est primordial d’adopter des plans d’entraînement qui respectent sa capacité physique. De plus, avant et après la routine sportive, il est nécessaire de faire respectivement des exercices d’échauffement et d’étirement.

    5. Les températures froides

    Pieds nus

     

    L’exposition du corps à de basses températures, notamment lors d’un changement brusque (de la chaleur au froid) peut provoquer une forte tension des muscles.

    Ce type de crampes est moins fréquent, et peut s’éviter en prenant des mesures visant à maintenir une chaleur corporelle stable.

    6. Des raisons anatomiques et médicales

    Les crampes sont un fait si commun que nombreux sont ceux qui n’imaginent pas qu’elles peuvent être la conséquence de raisons anatomiques ou médicales.

    Ce n’est pas souvent le cas, mais il ne faut pas écarter cette possibilité. Un spécialiste peut évaluer les crampes.

    Parmi ces raisons, se trouvent :

    • un mauvais alignement des jambes, des hanches ou du torse
    • des lésions au niveau des nerfs
    • des vaisseaux comprimés
    • des modifications métaboliques telles que le diabète, l’hypothyroïdie, l’hypoglycémie
    • des maladies neurologiques telles que la maladie de Parkinson, la maladie du neurone moteur, ou des maladies primaires des muscles (myopathie)
    • une insuffisance veineuse et des varices
    • la cirrhose
    • les effets secondaires de certains médicaments

    Nous osons affirmer que tout le monde, au moins une fois dans sa vie, a eu des crampes.

    Il n’est généralement pas nécessaire de suivre un traitement, car elles disparaissent rapidement. Toutefois, si vous avez régulièrement des crampes, notamment pendant la nuit, il est préférable que vous consultiez un médecin.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 changements dans votre corps

    lorsque vous arrêtez de manger de la viande

     

     

     

     

     

     

     

    Arrêter de manger de la viande peut avoir ses points positifs et négatifs, il est donc essentiel de connaître tous les aspects avant de décider de suivre un régime végétarien ou végétalien.

    10 changements dans votre corps lorsque vous arrêtez de manger de la viande

    La viande est une excellente source de protéines. Elle contient des vitamines B et des minéraux tels que le fer et le zinc. Sa consommation est particulièrement importante dans la phase accélérée de croissance et de développement.

    L’élimination complète de la consommation quotidienne de viande a des conséquences pour votre corps.

    Vous devez être clairs qu’un régime sans viande n’est pas synonyme de santé, car il ne comprend pas les aliments d’origine animale, laissant de côté les vitamines, les minéraux et les fibres.

    Faites attention à ces exemples de comment votre corps et votre vie changent lorsque vous décidez d’arrêter de manger de la viande.

    1. Quelques kilos de moins

    Perte de poids

     

    Les personnes qui arrêtent de manger de la viande peuvent perdre jusqu’à 4 ou 5 kilos par mois, car le corps cessera d’absorber les graisses de ces aliments.

    2. Bactéries intestinales

    La microflore des personnes qui prennent de la viande et des végétariens est très différente. Il semble que les personnes qui prennent plus d’aliments à base de plantes ont des bactéries plus bénéfiques.

    Cependant, reconstruire et améliorer votre flore n’est pas quelque chose que vous pouvez faire en un jour, de sorte que le gonflement et les gaz ne disparaissent pas instantanément.

    C’est parce que l’intestin et le pancréas vont s’habituer aux plantes et aux aliments et les enzymes seront réduites.

    3. Peau libérée des toxines

    Peau plus belle

     

    Les personnes qui cessent de prendre de la viande veillent à ce que leur peau s’améliore.

    L’acné, les taches noires et les boutons disparaitront. Si vous remplacez complètement la viande par des fruits, vous éliminez les toxines du derme.

    4. Plus d’énergie sans viande

    • En éliminant la consommation de viandes, la contribution du cholestérol est réduite à zéro.
    • L’apport de fibres contenues dans les produits intégraux est également augmentée, ce qui est très apprécié par ce mode de vie et est un facteur déterminant pour réduire la fatigue pendant la journée.
    • Manger plus d’épinards, de chou frisé, de haricots et d’autres aliments riches en nitrates dans l’alimentation peut vous aider à vous sentir plus énergiques avec le temps.

    5. Le niveau de cholestérol sera réduit de trois fois

    Le cholestérol

     

    Les végétariens et les végétaliens font moins d’hypertension que les consommateurs de viande.

    Les chercheurs disent que cela est dû à un poids moyen plus faible et une consommation plus élevée de fruits et de légumes. Ainsi, vous perdrez du poids, éliminerez les toxines et sentirez de la légèreté dans votre corps.

    Les niveaux de cholestérol dans le sang sont considérablement réduits. Pour les personnes ayant une prédisposition à l’athérosclérose, le régime alimentaire à base de plantes est la meilleure option.

    6. Activer vos gènes positifs

    L’environnement a certainement un fort impact sur le fonctionnement des gènes négatifs et positifs dans votre corps. Si vous menez un mode de vie malsain, vous activez les « mauvais gènes » responsables des maladies chroniques et de l’obésité.

    Au contraire, un mode de vie sain active de bons gènes. Changer la viande pour la nourriture végétale nourrit les gènes positifs.

    7. Vous réduisez le risque de diabète

    Le diabète

     

    Les personnes qui suivent un régime végétarien ont un risque plus faible de syndrome métabolique.

    Il s’agit d’un ensemble de facteurs de risques liés au diabète de type 2 (non insulino-dépendant), aux accidents vasculaires cérébraux et aux maladies cardiaques.

    8. Déficit en nutriments

    En ne consommant pas de viande, vous présenterez un déficit en nutriments nécessaires au bon fonctionnement de votre corps.

    Vous aurez une carence en iode, en fer et en vitamines D et B12. Vous pouvez équilibrer cette situation si vous devenez assidus à consommer une quantité importante de légumineuses telles que les haricots et les lentilles.

    Pour parvenir à une alimentation équilibrée, comprenez également les noix, les fruits, les légumes verts foncé, les aliments entiers et les céréales.

    9. Manque de saveur

    Vos papilles réagissent à la consommation de zinc qui se concentrent dans les huîtres et les viandes rouges. Par conséquent, lorsque vous laissez la viande de côté, vous devez chercher de nouvelles sources de nourriture pour absorber ce minéral.

    • Utilisez des haricots blancs, des noix, des grains entiers et des produits laitiers.

    10. Donnez du temps à vos muscles

    Les muscles

     

    Les protéines animales et végétales sont nécessaires pour former et récupérer les muscles après l’exercice. Il est donc conseillé aux athlètes végétariens et végétaliens de consommer des protéines liquides juste après l’exercice.

    Maintenant, vous savez ce qui va arriver à votre corps si vous décidez d’arrêter de prendre de la viande. A la fois les avantages ainsi que le déficit de certains nutriments que cela peut supposer.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • CROYEZ-VOUS QUE DIEU PEUT LE FAIRE ?

     
    "Jésus leur dit : Croyez-vous que je puisse faire cela ?"Matthieu 9.28
     
     

    Ce que vous croyez influence votre vie.

    Un jour, Jésus a dit à deux lépreux : "Qu’il vous soit fait selon votre foi." Matthieu 9.29

    En grec le mot foi est Pistis, signifiant : foi, confiance et croyance. Votre croyance teinte votre vue comme des lunettes de couleur. En réalité, vous voyez la vie au travers de vos certitudes. C’est pourquoi deux personnes peuvent voir physiquement la même chose mais faire une analyse et un constat différent.

    Avez-vous remarqué que, lorsque vous avez donné votre vie au Seigneur, vous avez trouvé la force de faire des actions dont vous vous sentiez autrefois incapable ? Cela est le résultat de votre foi envers la Parole de Dieu. Vous avez cru, à juste titre "Qu’avec Dieu vous ferez des exploits." (Psaumes 60.12). Et cela a changé les choses.

    Cependant, cette espérance ne garantit pas que vous allez réussir à chaque fois. Dans votre conviction, il y a la notion de persévérance à rajouter comme le montrent les histoires de Joseph, de Moïse ou bien plus près de nous d’Abraham Lincoln. Il a perdu vingt-trois fois sur les vingt-six élections auxquelles il a participé. Et ce n’est que le septième jour que les murailles de Jéricho se sont effondrées ...

    Avoir confiance en la parole de Dieu est capital, surtout pour un chrétien.  Croire que Dieu marche à vos côtés, avoir la certitude qu’il est votre appui et votre refuge, être convaincu qu’il ne vous abandonnera pas et qu’avec lui vous ferez des exploits est une révélation majeure pour vous permettre de vivre le "Tout est possible".

    Une prière pour aujourd’hui

    Seigneur, je crois qu’il est possible de vivre la vie que tu as prévue pour moi.

     
    Croyez-vous que Dieu peut le faire ?
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Pourquoi ne faut-il pas toujours chercher à obtenir

    l’approbation des autres ?

     

     

     

     

     

     
    En cherchant à obtenir l'approbation des autres, vous placez votre propre bonheur dans les mains d(autres personnes que vous. C'est pour cela qu'il est fondamental de reprendre les rênes de votre vie.

    Si vous voulez faire quelque chose que vous n’avez jamais fait auparavant, il vous faudra emprunter des nouveaux chemins. En cherchant constamment à obtenir l’approbation des autres, vous vous empêchez de prendre votre destin en mains. En effet, cela fait de nous des esclaves des idées et des conseils d’autres personnes.

    Il faut s’exposer, prendre le risque, écouter sa propre voix intérieure et se protéger des personnes qui prétendent vouloir nous guider. Tout le monde semble savoir mieux que nous ce qui nous convient. C’est à chacun de nous d’ouvrir ces portes et de suivre les chemins de notre coeur.

    A la recherche du bonheur

    L’ultime fin de notre existence réside dans le développement personnel, avec le bonheur comme moyen pour y arriver. Chaque personne trouve son bonheur dans différentes situations. Ce qui est vrai pour une personne peut être insuffisant pour une autre personne. C’est pour cela qu’il n’est pas sain de toujours vouloir obtenir l’approbation des autres.

    Chaque chemin est personnel. Personne ne doit l’emprunter pour nous et personne ne devrait prendre des décisions à notre place. Vous n’avez pas besoin de l’approbation des autres. De plus, il n’est pas recommandé de dépendre de quelqu’un d’autre pour prendre une décision, même si ces personnes sont de confiance.

    Des conseils à la pelle

    Si vous suivez aveuglement tous les conseils et les opinions d’autres personnes, vous n’apprendrez jamais à être indépendant. Les chutes et les erreurs sont des expériences indispensables pour consolider notre auto-suffisance.

    Nous avons tous tendance à ne pas appliquer à nous-mêmes les conseils que nous donnons aux autres. C’est pour cela qu’il vaut mieux se laisser guider par nos capacités, notre instinct ou notre coeur. Il ne faut pas se laisser épater par l’apparente éloquence des autres. Il vaut mieux croire en nous-mêmes et placer toute notre ténacité et notre passion pour remplir un objectif.

    homme fort n'ayant pas besoin de l'approbation des autres

     

    L’approbation des autres et peur du qu’en-dira-on

    Tout d’abord, vous ne pouvez pas dépendre des autres. Ce n’est pas sain. Se contenter de vivre sous l’aile protectrice des autres nous rend inutile. De plus, cela fait de nous une personne dépendante et incapable de se débrouiller toute seule. Il faut prendre ses propres décisions et se dépasser d’un point de vue personnel. Il faut sortir de notre zone de confort et prendre des risques. Qui ne tente n’a rien, comme le dit le dicton populaire.

    D’un autre coté, la peur du qu’en-dira-on est un poids inutile. Si nos propres décisions ne font pas de mal à d’autres personnes, il ne faut pas avoir peur de prendre une décision. Vous n’avez de comptes à rendre à personne. Nous sommes des êtres libres. Et si nous voulons être politiquement incorrect, il est nécessaire de se souvenir que les nouveaux chemins se construisent en détruisant de veilles règles.

    La peur de prendre des décisions nous paralyse

    Si vous arrêtez de faire quelque chose par peur de ne pas obtenir l’approbation des autres, vous allez vous remplir peu à peu de rancœurs et de frustrations. S’il s’agit de notre indécision ou d’un manque de motivation, il ne faut pas rejeter la faute sur une autre personne.

    La peur est un sentiment individuel. C’est à chacun de nous de la surmonter. Il suffit d’observer un groupe de personne dans une même situation pour voir comment elle va être différemment appréhendée par chaque personne. Cela permet également de se rendre compte de la différence de psychologie entre chaque personne. C’est la peur de l’échec qui nous fait chercher l’approbation des autres. Cela n’est pas sain.

    Homme poussant une porte

    Comment savoir si nous suivons l’inertie des autres ?

    Lorsque nous commençons une nouvelle activité, il est normal de douter de nous-mêmes. Il est également normal de se comparer à d’autres personnes pour avoir une perspective de notre situation. Est-ce que j’agis comme il faut ? Est-ce que c’est normal ?

    Ci-dessous, voici quelques éléments pour identifier si votre indécision est pathologique :

    • Il faut apprendre à dire non
    • Si vous avez une opinion différente, il faut l’exposer et ne pas se taire
    • Vous ne pouvez pas changer d’opinion parce que ce n’est pas celle de l’opinion générale
    • Il faut être naturel et spontané
    • Personne ne connait nos luttes internes et nos souffrances. C’est pour cela qu’il ne faut pas se laisser asservir.
    • Il faut prendre ses propres responsabilités
    • Personne n’est moins bien qu’une autre personne
    • Le succès et l’échec ont un seul responsable: nous-mêmes

    Si vous voulez vivre votre vie pleinement, avec plénitude et être la personne qui dirige son destin, vous devez prendre vos décisions par vous-même. Cependant, il ne faut pas tomber dans l’arrogance. Vous pourrez ainsi développer votre propre projet de vie sans avoir besoin d’obtenir l’approbation des autres.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Quelle est la meilleure façon de consommer du riz et pourquoi ?

     

     

     

     

     

     

    Le riz, en plus d'être un complément idéal à tous nos bons petits plats, est un aliment qui apporte de nombreux bienfaits à notre organisme. En consommer renforce nos systèmes et cardiovasculaire.

    Quelle est la meilleure façon de consommer du riz et pourquoi ?

    Apprenez à préparer du riz correctement. Le riz est l’un des aliments les plus consommés du monde, il intervient en complément de la plupart de nos plats préférés.

    L’origine de la culture du riz fait l’objet de nombreux débats, mais il semblerait bien qu’elle se soit d’abord développée en Asie, et notamment en Chine C’est la deuxième céréale la plus produite du monde, juste derrière le maïs.

    Les différents types de riz

    différents types de riz

    Même si nous voyons toujours les mêmes types de riz au supermarché, il est certain qu’il existe bien plus de variétés que ce que nous pouvons penser. La diversité du riz est incroyable et nous devons en profiter à la fois pour notre plaisir gustatif, mais aussi pour notre santé.

    Le riz long grain

    Le riz long est certainement le riz le plus vendu dans le monde. Il est très utilisé dans les cuisines indienne, chinoise et états-unienne.

    Le riz à grain moyen

    Plus collant que le riz long grain, cette variété est la préférée de la plupart des gastronomies européennes. Il est idéal pour préparer une paella, par exemple.

    Le riz à grain court ou riz rond

    Ce riz a une utilisation particulière, car c’est celui qui sert de base à la préparation des sushis et de la plupart des plats de la cuisine japonaise.

    Pour terminer, il nous faut préciser qu’il existe deux grands types de cuisson du riz : la cuisson à la vapeur et la cuisson à l’eau, qu’elle soit pilaf ou créole.

    Les bienfaits du riz

    propriétés du riz

    Le riz est l’un des aliments les plus riches en hydrates de carbone, c’est-à-dire en glucides, des micronutriments qui donnent à notre organisme le combustible nécessaire pour mener toutes ses tâches du quotidien.

    Pour le dire d’une autre manière, il s’agit de la source d’énergie dont notre corps a besoin pour réaliser toutes les activités qui supposent une dépense physique. Le riz contient également des vitamines B3, B6 et B9.

    La première d’entre elles permet de réparer l’ADN, en nettoyant et en éliminant les éléments toxiques présents dans l’organisme. La deuxième empêche la sécheresse et garantit la lucidité afin d’éviter l’anémie, en plus de conserver les cellules. La dernière et troisième vitamine, la B9, a un impact direct dans le développement du système nerveux et donne à notre corps suffisamment d’énergie pour qu’il ne soit pas fatigué.

    Enfin, il est important de signaler que le riz ne contient pas de cholestérol.

    Des vertus anti-inflammatoires

    L’enveloppe du riz est extrêmement bénéfique pour notre organisme, puisqu’elle est diurétique.

    Elle est également très utile pour notre santé et rentre dans la composition de nombreux remèdes nous permettant de lutter contre des pathologies stomacales. Le riz agit comme un anti-inflammatoire car il est riche en fibres. Il permet à notre corps d’éliminer les liquides prisonniers dans l’organisme, grâce à l’amidon qu’il contient.

    L’amidon du riz est considéré comme résistant. Il est capable d’aider notre flore intestinale et notre côlon à fonctionner de manière optimale, ce qui nous permet de brûler des graisses plus rapidement.

    Le riz cuit est donc un aliment parfait pour nos intestins, il prévient notamment la diarrhée.

    Un aliment bon pour notre cœur

    le riz est bon pour le coeur

    Les aliments qui nous permettent de constituer un régime bon pour réguler notre pression artérielle sont nombreux, et le riz en fait partie.

    Comme il est pauvre en sodium, il nous permet d’avoir une bonne circulation sanguine et de diminuer notre pression artérielle. Il réduit notre stress, ce qui est excellent pour notre cœur.

    Parmi les produits que l’on extrait du riz, on retrouve l’huile de son. Cette huile dispose de propriétés antioxydantes qui renforcent le système cardiovasculaire.

    Un allié de notre peau

    L’huile de son est également excellente pour notre épiderme.

    En Asie, par exemple, il n’est pas rare de voir les habitants utiliser de l’huile de son, notamment en remplacement de l’huile de foie de requin. Elle permet d’augmenter la production de collagène et d’éviter la formation de rides. Elle nous aide également à nous protéger des rayons du soleil.

    Le riz, un aliment cancérigène ?

    grains de riz formant un coeur entre les mains d'une personne

    Cette information a longtemps été considérée comme un mythe, mais elle est aujourd’hui validée par de nombreuses études scientifiques. Il s’agit d’un éventuel lien entre le riz et le cancer.

    Une mauvaise cuisson de cet aliment empêche l’élimination totale des pesticides utilisés par les industriels pour faire pousser le riz plus vite et le commercialiser en grandes quantités, ce qui peut influencer sur l’apparition d’un cancer.

    La teneur du riz en arsenic peut également causer certains problèmes de santé, voilà pourquoi il est recommandé de bien cuire les grains de riz dans l’eau.

    Comment bien préparer le riz ?

    Le principe de base de la préparation du riz est très simple : il faut utiliser au moins deux volumes d’eau pour un volume de riz.

    Pour faciliter ce processus et le rendre plus rapide, il est commun d’utiliser une petite casserole.

    Les recettes qui permettent d’agrémenter le riz d’autres aliments sont nombreuses. Voici un exemple simple et sain de ce que vous pouvez préparer avec une base de riz.

    Le riz aux épinards

    Ingrédients

    • Une tasse de riz (250 gr)
    • Une belle poignée d’épinards cuits à la vapeur (250 gr)
    • 6 cuillerées de fromage double crème(100 gr)

    Préparation

    Faites bouillir le riz. Ajoutez ensuite les épinards et le fromage, puis mélangez pour que le fromage fonde correctement. Salez et poivrez.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires