• 6 bienfaits de l’huile d’olive vierge extra pour la santé

     

     

     

     

     

    Afin de profiter des plus grands bienfaits de l'huile d'olive, nous devrons faire en sorte qu'elle soit vierge extra de première pression à froid. Nous pouvons en profiter aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur.

    6 bienfaits de l’huile d’olive vierge extra pour la santé

    L’huile d’olive vierge extra est régulièrement utilisée dans les cuisines du monde entier, aussi bien dans les foyers que par des personnalités reconnues dans le monde de la gastronomie.

    Sa saveur en fait un excellent ingrédient pour accompagner diverses recettes. Toutefois, la partie saine de cet ingrédient joue également un rôle important. En effet, ses propriétés sont la meilleure raison pour son utilisation.

    L’huile d’olive vierge extra doit ses bienfaits à ses composants, parmi lesquels nous trouvons une grande quantité de graisses mono insaturées.

    En plus de nous apporter de la vitamine E, cette huile est riche en acides :

    • Oléique
    • Palmitique
    • Stéarique
    • Palmitoléique
    • Linoléique

    Les bienfaits de l’huile d’olive vierge extra

    Inclure cet ingrédient au quotidien implique de nombreux bienfaits pour l’organisme car les composants précédemment mentionnés jouent un rôle fondamental.

    Ci-dessous nous allons exposer une série de bienfaits que l’on obtient en utilisant cette huile.

    Traitement des douleurs

    Traitement des douleurs

    Bon nombre des problèmes qui provoquent une douleur sont provoqués par l’action inflammatoire de l’organisme. L’huile d’olive vierge extra est reconnue pour ses propriétés antiinflammatoires et peut ainsi nous être d’une grande aide.

    Grâce à l’oléocanthal de cette huile, le fait de l’appliquer sur la zone affectée, par le biais d’un massage, favorise la désinflammation. Et la douleur diminuera également au fur et à mesure.

    Ses propriétés contre le cancer

    Avant de parler de ce bienfait, il faut rappeler qu’aucun aliment au monde ne stoppe ou guérit le cancer.

    Mais le fait d’en consommer aide à réduire la possibilité d’en souffrir. C’est le cas de l’huile d’olive vierge.

    Selon diverses études, des composants comme l’acide oléique présente dans celle-ci, diminuent la probabilité de souffrir d’un cancer.

    De plus, l’ingrédient en question est l’un des meilleurs antioxydants naturels qui existe, ce qui aide également à éliminer les toxines de l’organisme.

    Elle protège l’organisme

    Elle protège l'organisme

    Les propriétés précédemment mentionnées ne servent pas seulement à favoriser un bon fonctionnement cellulaire concernant le cancer.

    L’huile d’olive vierge est bonne pour l’organisme en général, surtout pour le système immunitaire.

    Les bactéries et d’autres types d’organismes cellulaires nocifs sont attaqués par les composants de l’huile et sont éliminés progressivement.

    Ceci aide à nous protéger contre d’innombrables maladies ou problèmes liés aux virus.

    Elle combat le cholestérol

    Parmi la protection qu’offre l’huile d’olive par rapport à l’organisme, sa capacité à réduire le cholestérol est l’une des plus importantes.

    Ses graisses mono insaturées stimulent le système circulatoire afin d’éliminer le mauvais cholestérol (LDL). De plus, elle favorise le bon cholestérol (HDL).

    Ainsi, elle peut nous aider à prévenir les maladies liées au système cardiovasculaire et favoriser la respiration cellulaire, car le transport de l’oxygène est facilité.

    Elle prend soin de la peau

    Elle prend soin de la peau

    Parmi les plus grands bienfaits de l’huile d’olive, nous retrouvons le soin de la peau. Il n’est un secret pour personne que le tissu cutané est exposé à de nombreux éléments nocifs, comme la poussière ou les rayons du soleil.

    Ces derniers sont chargés de détériorer et d’affecter la peau progressivement. Heureusement, cette huile contient des propriétés qui prennent soin de la peau, surtout lorsqu’elle est appliquée de manière locale.

    En revanche, elle ne doit pas être utilisée comme protecteur solaire, car cela pourrait avoir des effets indésirables.

    Son application humidifie, hydrate et prévient les dommages prématurés des cellules. De plus, elle interrompt le vieillissement et répare les tissus endommagés.

    Elle prévient l’Alzheimer

    L’Alzheimer peut affecter la manière de penser, d’agir, de se comporter ainsi que les souvenirs. Toutefois, même si cette maladie survient à un âge avancé, elle n’est pas liée au vieillissement.

    De nos jours, il s’agit de l’un des problèmes de démence les plus fréquents dans le monde entier. Avec le temps les effets empirent l’état du cerveau.

    D’autre part, l’Alzheimer fait partie des maladies neurodégénératives, ce qui indique qu’elle peut être traitée, mais pas guérie. Dans le meilleur des cas, on peut la prévenir.

    L’huile d’olive vierge extra peut être un grand allié dans ce sens. Tout comme l’a révélé une étude récente.

    Comme il s’agit d’un antioxydant naturel, sa consommation aide à éliminer les toxines présentes dans le cerveau, celles qui, justement, provoquent cette maladie.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment les pruneaux aident-ils notre corps ?

     

     

     

     

     

    Un des bienfaits les plus populaires des pruneaux est de produire un effet laxatif, grâce à leur teneur élevée en fibres et en sorbitol, bien qu'ils se distinguent également par leur apport énergétique.

    Comment les pruneaux aident-ils notre corps ?

    Les pruneaux appartiennent à la catégorie des fruits secs, car ils ont perdu la plupart de leur contenu en eau, donnant un fruit déshydraté avec un aspect ridée et sombre.

    Malgré son apparence et son état déshydraté, ce fruit sucré est largement utilisé dans diverses recettes de cuisine comme les ragoûts et les desserts.

    Ce petit fruit contient de fortes doses de nutriments, tels que :

    • Fibres
    • Vitamines (E, acide folique, K, c)
    • Minéraux (calcium, fer, magnésium, potassium, zinc, phosphore, bore)
    • Sorbitol

    Grâce à ses composants, les pruneaux apportent de grands bienfaits à notre corps.  Dans cet article, nous allons expliquer cinq de ses effets les plus positifs.

    Les pruneaux comme laxatif naturel

    C’est peut-être l’effet le plus connu des pruneaux. Cela est dû aux quantités de fibres et de sorbitol qu’ils contiennent.

    Le sorbitol produit l’action laxative qui améliore le transit intestinal. Par conséquent, ils sont un remède naturel magnifique lorsque nous souffrons de constipation.

    La consommation de pruneaux est recommandée en particulier chez les femmes, dont le transit intestinal est plus sujet à la constipation.

    • Il suffit de manger environ huit pruneaux crus ou de boire un jus de pruneau, qui est plus doux, plus facile à consommer et avec le même effet que les fruits crus.

    Voici une façon de préparer un jus de pruneau :

    Ingrédients

    • 8 pruneaux crus
    • 4 tasses d’eau (1 litre)
    • 1 ou 2 cuillères à soupe de miel (25 ou 50 g)

    Que devez-vous faire ?

    les pruneaux comme laxatif naturel contre la constipation
    • Placez les pruneaux avec un litre d’eau, dans un récipient avec un couvercle et laissez-les reposer toute la nuit.
    • Le lendemain matin, placez les pruneaux et l’eau dans un bol mélangeur et mixez le tout pendant deux ou trois minutes.
    • En dernier lieu, vous pouvez ajouter plus d’eau et, si vous le souhaitez, une ou deux cuillères à soupe de miel pour adoucir.

    Énergisant naturel

    Parfait pour les athlètes, le pruneau fonctionne comme un énergisant naturel grâce à la quantité de sucres qu’il concentre dans sa pulpe.

    Il est idéal en apéritif entre les repas lorsque l’on ressent de la fatigue physique ou mentale.

    Masque antioxydant pour la peau

    les pruneaux comme masque antioxydant pour la peau

    Le pruneau contient beaucoup de vitamine E, ce qui est bénéfique pour les soins de la peau et la prévention des rides.

    • Il suffit de manger quelques pruneaux par jour pour accumuler des antioxydants et prendre soin de notre peau. En outre, il est possible de créer un masque à base de pruneaux qui complète une série de soins du visage.
    • Voici un exemple de masque à base de pruneaux :

    Ingrédients

    • 2 ou 3 pruneaux
    • Lait (la quantité nécessaire)

    Que devez-vous faire ?

    • Mélangez 2 ou 3 pruneaux avec un peu de lait pour former un liquide crémeux.
    • Appliquez à l’aide d’un coton des touches douces sur tout le visage et laissez reposer pendant quinze minutes.
    • Ensuite, lavez votre visage avec de l’eau chaude.

    Ce masque aidera à éliminer les boutons, les rides, les imperfections et à réduire les effets de la peau grasse.

    Perdre du poids

    Grâce à son effet laxatif, la fibre qu’il contient, ainsi que son faible contenu calorique, le pruneau est un aliment idéal pour perdre du poids.

    La consommation de pruneaux produit un sentiment de satiété, évitant ainsi l’apport supplémentaire de calories et d’hydrates de carbone.

    En outre, il aide à désintoxiquer le corps et à métaboliser les sucres et les graisses plus efficacement.

    Que devez-vous faire ?

    La consommation de 100 grammes par jour de pruneaux ( ¾ tasse), pendant environ deux semaines, permettra d’obtenir d’excellents effets amincissants qui commenceront à être visibles au fil des jours.

    Les caries et la gingivite

    les pruneaux conte les caries et la gingivite

    La bouche est l’un des endroits où les bactéries et les germes peuvent facilement se développer.

    En plus du brossage et du rinçage, il est bon de savoir quels aliments peuvent prévenir les caries et autres maladies, comme la gingivite.

    C’est le cas du pruneau, qui permet d’arrêter la croissance de la pourriture, en plus d’empêcher le développement des bactéries grâce à son composant en triterpénoïdes qui protège les dents.

    Pour cette raison et tous les autres bienfaits mentionnés dans cet article, le pruneau est un aliment qui devrait être inclus dans notre régime quotidien, car il protège le corps, favorise la protection des dents et le soin de la peau.

    Méfiez-vous des excès

    Même si les pruneaux sont merveilleux, il est également important de ne pas en consommer trop.

    Il est préférable de consulter un spécialiste en nutrition, car chaque organisme est unique et peut réagir de différentes manières.

    Parmi les effets secondaires provoqués par un excès de pruneaux, peuvent se produire :

    • Diarrhée
    • Sucre dans le sang
    • Gonflement
    • Dépendance laxative

    Alors, n’oubliez pas : les pruneaux offrent de multiples bienfaits à la santé, mais l’abus de leurs propriétés peut être nocif.

    Bien que les pruneaux ne contiennent pas de calcium, plusieurs études ont démontré qu’en consommer 3 à 5 par jour peut diminuer le risque de souffrir de maladies osseuses.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Pourquoi devriez-vous consommer du quinoa ?

     

     

     

     

     

    Il a été l'aliment principal des Incas durant des siècles, jusqu'à la conquête des Espagnols, qui apportèrent avec eux le maïs. Aujourd'hui, le quinoa est consommé partout dans le monde.

    Pourquoi devriez-vous consommer du quinoa ?

    Le quinoa est une graine également connue comme « graine mère ». Il s’agit d’une plante de la famille des betteraves et des épinards. Elle contient différents nutriments, des graines jusqu’aux feuilles.

    Parmi ses nutriments, on distingue acides aminés, acides gras insaturés, vitamines, minéraux et une forte teneur en fibres.

    Le quinoa apporte environ 16 grammes de protéines pour 100 grammes. De la même manière, il contient 6 grammes de graisse pour 100 grammes de produit.

    Propriétés

    • Niveau élevé de protéines, jusqu’à 25 %.
    • Contient des minéraux : fer, magnésium, calcium.
    • Vitamines : C, E, B1, B2 et B3.
    • Riche en acides aminés.
    • Apporte des acides gras oméga 6.
    • Indice glycémique très bas.
    • Riche en fibres.

    Bienfaits

    1. Aide à perdre du poids

    Un fille et sa balance rose

    Vous voulez perdre du poids ? Alors n’hésitez pas à inclure le quinoa dans votre régime alimentaire.

    • Sa teneur en fibres et protéines aide à accélérer le processus de digestion. De plus, il élimine aussi le mauvais cholestérol (LDL) qui se loge dans les parois intestinales.

    Par conséquent, il réduit les problèmes de constipation.

    • D’autre part, il faut prendre en compte le fer et la vitamine B12, qui aident à la production d’énergie et à la perte de poids.

    Quand notre organisme n’a pas assez de vitamine B, les nutriments ne se synthétisent pas de façon efficace. De plus, consommer du quinoa procure une sensation de satiété.

    2. Réduit le cholestérol

    • Comme nous l’avons déjà mentionné, le quinoa contient des fibres solubles, qui aident à éliminer l’excès de graisses à chaque fois que nous consommons un aliment.
    • De même, la quantité d’acides gras se charge d’augmenter le bon cholestérol (HDL) et de réduire le mauvais cholestérol (LDL).
    • D’autre part, il ne faut pas oublier les substances antioxydantes qui aident à améliorer le métabolisme et à nettoyer les graisses fixées dans les artères.

    3. Donne de l’énergie

    Femme qui se réveille avec énergie

    S’il y a un aliment qui ne doit pas manquer dans le régime d’un sportif, c’est sans aucun doute le quinoa.

    • C’est une graine qui contient des protéines et des acides aminés, indispensables à la construction du muscle et à la récupération des tissus après l’effort physique.
    • Les minéraux et les hydrates en font une source d’énergie essentielle.
    • Le quinoa contient deux fois plus de protéines que les autres céréales.

    4. Hydrate la peau

    Le quinoa est un aliment antioxydant composé de flavonoïdes. Ceux-ci sont chargés d’éviter le vieillissement prématuré et de nettoyer l’excès de toxines dans l’organisme.

    • Il contient aussi de la lysine, qui favorise la production d’élastine et de collagène, ce qui signifie que les tissus endommagés cicatrisent plus vite.
    • D’autre part, il contient de la riboflavine, qui contribue à l’élasticité et à la douceur de la peau.

    5. Réduit les migraines

    Femme qui a une migraine

    Quand il y a une douleur liée à la migraine, un élargissement vasculaire se produit car les fibres nerveuses qui entourent les vaisseaux sanguins dans le cerveau s’étirent. Il y a donc douleur, inflammation et spasmes musculaires.

    Le quinoa contient un fort pourcentage de magnésium. Ce minéral favorise la circulation sanguine, et il a surtout la capacité de détendre les veines.

    6. Idéal pour les cœliaques et les diabétiques

    Le quinoa est sans gluten. Les personnes cœliaques peuvent donc l’inclure dans leur régime alimentaire sans aucun danger.

    Les personnes diabétiques peuvent bénéficier de son indice glycémiquebas, qui régule les niveaux de sucre dans le sang et contrôle la pression artérielle.

    7. Fortifie les cheveux

    Cheveux

    Sa combinaison de nutriments, vitamines, calcium et phosphore augmente le taux d’humidification dans le cuire chevelu, prévient également la sécheresse et contrôle l’apparition de pellicules.

    Comment le préparer ?

    Le quinoa germe très rapidement et c’est une très bonne option pour ingérer des protéines sans consommer de viande.

    Ingrédients

    • 1/2 tasse de quinoa (100 g)
    • 1 cuillère d’huile d’olive (16 g)
    • 1 verre d’eau (200 ml)
    • Sel (à votre convenance)

    Préparation

    • Pour commencer, lavez bien le quinoa sous le jet d’eau pendant quelques minutes.
    • Faites ensuite chauffer l’huile dans une poêle et ajoutez le quinoa pour le faire sauter.
    • Après, ajoutez l’eau et mettez autant de sel que vous souhaitez.
    • Enfin, couvrez et laissez cuire à feu doux.

    Utilisation

    Une fois cuit, le quinoa peut être utilisé en :

    • Soupes ou salades.
    • La farine de quinoa est utile dans la préparation de gâteaux et de biscuits.
    • Il sert à faire des céréales ou du muesli.

    Alors, prêts à inclure le quinoa dans votre régime ?

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 9 aliments pour booster vos défenses immunitaires

     

     

     

     

     

    Un régime sain et équilibré est essentiel pour renforcer l'organisme et éviter l'apparition de  maladies résultant d'un système immunitaire déficient.

    9 aliments pour booster vos défenses immunitaires

    Si vous vous sentez faible, fatigué et facilement sujets aux infections, alors il est temps de renforcer votre système immunitaire.

    Car c’est lui qui protège votre organisme contre les bactéries, les champignons et les maladies infectieuses.

    Pour augmenter vos défenses, vous devez tenir compte de différents facteurs. Par exemple, mener une vie sans stress, avoir de bonnes habitudes de sommeil et, bien sûr, suivre un régime alimentaire sain et équilibré.

    Voici donc quelques-uns des aliments qui seront les plus grands alliés de votre système immunitaire.

    1. L’eau

    boire de l'eau

    Votre corps doit être bien hydraté pour éliminer les toxines et nettoyer tous les déchets de l’organisme.

    En même temps, l’hydratation aide à réduire les infections et protège et dégage les voies respiratoires.

    Essayez donc de boire 10 à 12 verres d’eau par jour pour bien vous hydrater.

    2. L’ail

    En plus de donner un goût excellent à vos plats, l’ail possède des propriétés antibactériennes et antivirales utiles pour booster vos défenses.

    • L’ail apporte aussi à l’organisme des enzymes, des antioxydants, du potassium, du phosphore, du zinc et du calcium.
    • Il renforce notre système respiratoire et augmente le taux de globules blancs dans notre sang.

     

    3. Les agrumes

    agrumes

    Citron, mandarine, pamplemousse, orange et fruits de la famille des agrumes. Ce sont quelques uns des aliments les plus recommandés pour booster les défenses immunitaires.

    Grâce à leur teneur élevée en vitamine C, ils agissent comme antioxydants, préviennent les maladies respiratoires et favorisent la récupération.

    Les agrumes peuvent offrir beaucoup plus que de la vitamine C à l’organisme. Ils sont remplis de fibres, de potassium, de magnésium et de calcium. Tous ces éléments sont nécessaires au renforcement des os, des muscles et au contrôle du système nerveux.

    4. Le miel

    Bien que le miel soit généralement utilisé pour sucrer les aliments et les boissons, ses bienfaits vont au-delà du goût sucré.

    Car il contient une grande variété d’antioxydants. Il aide à soulager la toux, prendre soin des poumons, prévenir la sécheresse de la gorge et éliminer les mucosités.

    D’autre part, le miel agit en tant qu’agent calmant pour notre système nerveux. Il réduit aussi le cholestérol, aide à améliorer la digestion et, bien sûr, renforce le système immunitaire.

    5. L’oignon

    oignon

    L’oignon est l’un des remèdes naturels les plus utilisés pour combattre les infections respiratoires et augmenter les défenses, grâce à ses propriétés purifiantes et désinfectantes.

    • Il contient des vitamines, des sels minéraux, du soufre, du magnésium, du fer et du sodium.
    • Il aide à combattre le diabète, les troubles cardiaques, les maladies infectieuses et les problèmes digestifs.

    6. Les fruits et légumes rouges

    La couleur des fruits et légumes indique qu’ils contiennent des nutriments bénéfiques et offrent des bienfaits à notre organisme.

    Les fruits et légumes rouges sont riches en carotène et en vitamine A. Deux éléments parfaits pour renforcer les défenses du système immunitaire.

    Ils contiennent également des antioxydants, améliorent la circulation sanguine. Et, enfin, ils agissent comme purificateurs en éliminant les substances toxiques du corps.

    Ils améliorent également l’humeur, protègent la peau du soleil et favorisent la régénération cellulaire.

    Dans ce groupe, nous trouvons les aliments suivants :

    • Les tomates
    • Le paprika
    • Les fraises
    • Les cerises
    • La pastèque
    • Les pommes rouges
    • Les framboises
    • Les betteraves rouges

    7. Les champignons

    champignons

    Les champignons sont idéaux pour renforcer les défenses du corps et lui donner assez d’énergie pour effectuer les activités quotidiennes.

    Ils ont des propriétés antimicrobiennes et antivirales. Ils contiennent également du potassium, régulent les fluides corporels, normalisent la tension artérielle et stimulent le bon fonctionnement du métabolisme.

    8. Les aliments riches en vitamine E

    Si vous avez besoin d’augmenter vos défenses, le prochain groupe alimentaire vous sera aussi d’une grande aide :

    • Les amandes
    • Les blettes, les épinards, les brocolis
    • Le persil
    • Les avocats
    • Le soja
    • Le tournesol
    • La papaye
    • Les olives
    • Les germes de blé

    La vitamine E se distingue comme un antioxydant puissant et stimule également le bon fonctionnement du système immunitaire.

    Son apport quotidien équilibré aide à protéger contre les maladies cardiaques, les troubles de la vue et renforce les cheveux.

    • Elle joue également un rôle important dans les soins de la peau, contribuant à la régénération rapide des tissus de l’épiderme.
    • C’est pourquoi elle est recommandé pour la prévention des taches de la peau, des rides et de l’acné.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 3 sirops que vous pouvez faire à la maison pour traiter la toux

     

     

     

     

     

    Si malgré la consommation de ces sirops pendant plusieurs jours, la toux ne s'atténue pas, il est conseillé de consulter un spécialiste et de réaliser des examens afin d’établir un diagnostic.

    3 sirops que vous pouvez faire à la maison pour traiter la toux

    L’utilisation du sirop remonte à des millénaires, bien avant de découvrir le sucre (c’est pourquoi on le sucrait avec du miel).

    Son utilisation a évolué quand elle est devenue la solution pour cacher le goût amer de certains médicaments.

    Mais alors, que sont les sirops ? Ce sont des solutions qui contiennent des hydrates de carbone, avec une consistance huileuse dans laquelle ils concentrent des actifs et additifs.

    En fait, leur préparation n’est pas très compliquée : en général, ils contiennent de l’eau distillée, des solutions, des extraits et des jus.

    Par ailleurs, la toux est l’un des symptômes les plus récurrents dans les consultations médicales, et indique généralement la présence de maladies respiratoires telles que la grippe, les allergies, la bronchite ou l’asthme.

    La toux peut être sèche ou avec des flegmes et son inconfort provoque certains problèmes pour effectuer nos activités quotidiennes.

    Types de sirops

    Antitussifs

    Ils sont indiqués pour la toux sèche sans mucus. Ils agissent directement sur le système nerveux et éliminent les bactéries qui provoquent de l’inconfort en permettant d’arrêter le réflexe de la toux.

    Expectorants

    sirops expectorants pour traiter la toux

    Ce type de sirop est responsable de ramollir et d’éliminer les sécrétions qui se forment avec les mucosités provoquant la congestion.

    Ils contrôlent les irritations de la gorge et nettoient les voies respiratoires. Il est important de boire suffisamment de liquides pour obtenir de meilleurs résultats.

    Sirops naturels

    Les basses températures, les virus et les infections ne préviennent pas et attaquent le corps.

    La toux est un réflexe involontaire du corps pour éclaircir ce qui s’accumule dans le système respiratoire.

    Un moyen naturel et efficace d’éliminer la toux agaçante est de profiter du mélange de plantes médicinales et de créer votre propre sirop sans produits chimiques qui finissent par provoquer des effets secondaires.

    Prenez note des recettes et des propriétés des sirops suivants et choisissez celui qui vous convient le mieux :

    1. Eucalyptus, oignon et citron

    Eucalyptus, oignon et citron pour traiter la toux

    L’eucalyptus est une plante bénéfique pour le système respiratoire grâce à ses propriétés antiseptiques, décongestionnantes et expectorantes.

    Il peut également être utilisé comme une pommade pour la poitrine ou inhaler la vapeur qui est libérée lors de la préparation de son infusion.

    Pour sa part, l’oignon attaque directement le froid et est également antibactérien, désinfectant et permet à la gorge d’être libérée grâce à son pouvoir anti-inflammatoire.

    Enfin, le citron renforce l’effet en éliminant l’infection.

    Ingrédients

    • 4 oignons moyens
    • 20 feuilles d’eucalyptus
    • 4 tasses d’eau (1 litre)
    • Le jus de 2 citrons
    • 1 cuillère à soupe de miel (25 g)

    Préparation

    • D’abord, coupez les oignons en petits morceaux et placez-les avec les feuilles d’eucalyptus dans une casserole d’eau.
    • Ensuite, laissez bouillir pendant 20 minutes pour libérer les composés.
    • À l’aide d’une passoire, égouttez le mélange et ajoutez la cuillerée de miel.
    • Laissez refroidir à température ambiante et ajoutez le jus des 2 citrons.
    • Enfin, placez le tout dans un récipient, conservez-le dans un endroit frais et consommez 3 cuillères à soupe par jour.

    2. Graines de lin

    le graines de lin pour traiter la toux

    Toux sèche ? Le sirop de graines de lin est la solution. Ce sirop facilite la détoxification du corps, renforce le système immunitaire et élimine ce qui s’accumule dans le système respiratoire.

    Ingrédients

    • 3 cuillères à soupe de graines de lin (30 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • Le jus d’un citron
    • 1 cuillère à soupe de miel (25 g)

    Préparation

    • Tout d’abord, portez l’eau à ébullition et ajoutez les graines de lin.
    • Laissez bouillir pour obtenir une consistance visqueuse.
    • Ensuite, filtrez le tout.
    • Dès que vous le pouvez, ajoutez le jus de citron et la cuillerée de miel.
    • Attendez enfin qu’il refroidisse et conservez-le dans un récipient.

    Mode de consommation

    • La dose recommandée est de une cuillère à soupe par jour jusqu’à ce que l’inconfort disparaisse.
    • Ce sirop ne convient pas aux enfants de moins de 5 ans.

    3. Mélange d’herbes

    les herbes pour traiter la toux

    Si vous avez toutes sortes d’herbes et d’épices à la maison, alors ce sirop est fait pour vous. Le meilleur de tout est qu’il fonctionne à la fois pour traiter la toux sèche et la congestion.

    Ingrédients

    • 4 tasses d’eau (1 litre)
    • 1 cuillère à soupe de camomille (10 g)
    • 2 cuillères à café de clous de girofle (10 g)
    • 1 cuillère à soupe d’anis vert (10 g)
    • 1 cuillère à soupe de miel (25 g)
    • Le jus d’un citron

    Préparation

    • Pour commencer, placez l’eau dans une casserole et portez-la à ébullition.
    • Ajoutez ensuite de la camomille et de l’anis.
    • Après avoir laissé bouillir pendant 3 minutes, ajoutez les clous de girofle.
    • Continuez de la chauffer 5 minutes de plus.
    • Ajoutez la cuillère à soupe de miel et le jus de citron.
    • Enfin, versez ce liquide dans une bouteille, refermez-la et conservez-la au réfrigérateur.
    • Le lendemain, sortez-la et laissez-la à température ambiante.

    Mode de consommation

    • Consommez ce sirop 3 fois par jour.

    Recommandations

    • Évitez la cigarette car elle irrite et enflamme le système respiratoire.
    • Inspirez de la vapeur pour ouvrir les voies respiratoires.
    • Restez bien hydraté afin que les glaires ne soient pas si épaisses.
    • Ajoutez des oreillers la nuit pour garder la tête haute, cela vous aidera à mieux respirer.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 aliments qui préviennent l’ostéoporose

     

     

     

     

     

    L'excès de poids peut également affecter la santé de nos os, c'est pourquoi il est important de ne pas les surcharger, et de consommer des aliments riches en calcium.

    8 aliments qui préviennent l’ostéoporose

    L’ostéoporose est provoquée par la déficience de calcium dans le système osseux, c’est pour cette raison qu’il est très important de savoir quels sont les aliments qui peuvent nous aider à augmenter ce minéral tant indispensable pour notre organisme, surtout pour maintenir la santé de nos os. Entre les produits alimentaires que nous pouvons inclure dans notre régime alimentaire nous pouvons distinguer les suivants.
     

    Le poisson et les fruits de mer

    Parmi les poissons et les fruits de mer les plus recommandés pour prévenir l’ostéoporose, nous pouvons distinguer les sardines, le thon,  les écrevisses, les langoustines, entre autres.

    Les légumes secs

    Les légumes sont très riches en calcium, ils peuvent en plus apporter de bonnes quantités de fibres. Toutefois, il est nécessaire de les cuisiner de manière adéquate et précise.

    Les légumes verts

    Brocoli

    Les légumes verts les plus importants pour prévenir l’ostéoporose sont les épinards, le brocoli et les blettes. 

    Les fruits secs

    Tous les fruits secs sont riches en calcium, mais ceux qui peuvent apporter le plus de calcium à l’organisme sont les amandes, mais il faut faire attention à ne pas trop en consommer car elles apportent de nombreuses calories.

    La vitamine K

    laitue

    Cette vitamine est importante dans la production de la protéine appelée osteocalcine, qui aide à une bonne minéralisation osseuse. Les aliments qui la contiennent sont les blettes, le brocoli et la laitue.

    La vitamine C

    La vitamine C ne doit pas manquer dans notre régime alimentaire pour prévenir l’ostéoporose, puisqu’elle aide à former, maintenir et réparer la structure osseuse. Les aliments riches en cette vitamine importante sont les citrons, les piments verts et le kiwi, entre beaucoup d’autres. 

    La vitamine D

    La vitamine D est indispensable pour que le calcium puisse être absorbé, il ne sert à rien de consommer des aliments riches en calcium si nous ne consommons pas la vitamine D dont a besoin l’organisme. Cette vitamine se trouve dans le thon, le maquereau, les poissons bleus, le saumon et quelques céréales enrichies.

    La vitamine A

    Carottes

    Cette importante vitamine aide à maintenir les os sains et forts. On peut en trouver de bonnes quantités dans les carottes, la calebasse et tous les fruits et légumes de couleur orangé et jaune.

    Recommandations additionnelles

    • il faut éviter la consommation excessive de sel, car il peut augmenter la perte de calcium par le biais de l’urine.
    • Il est très important d’avoir une alimentation équilibrée c’est à dire qu’il faut consommer des aliments en contrôlant et vérifiant les apports caloriques que chacun d’eux amène à l’organisme, de cette manière nous pouvons éviter l’augmentation du poids, quelque chose qui peut affecter la santé des os.
    • Il faut éviter la consommation excessive d’aliments riches en phosphore et en protéines, qui sont importants pour la formation et la santé des os, mais s’ils sont consommés en quantités exagérées ils peuvent provoquer de grandes perdition de cet important minéral.

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Combattez l’asthme de manière naturelle

    en consommant ces 7 aliments

     

     

     

     

     

    Si notre alimentation est importante pour prendre soin de notre santé respiratoire, il est également indispensable d'éviter les environnements pollués ainsi que la consommation de tabac afin de combattre l'asthme.

    Combattez l’asthme de manière naturelle en consommant ces 7 aliments

    L’asthme est une maladie respiratoire qui survient suite au rétrécissement ou à l’inflammation des conduits par lesquelles l’air arrive aux poumons.

    Il s’agit d’un trouble sévère qui, en congestionnant la poitrine, provoque des difficultés respiratoires, des sifflements, de la toux et d’autres symptômes qui réduisent la qualité de vie.

    Il est fréquent chez les fumeurs, car les toxines de la cigarette irritent le système en permanence.

    Toutefois, il peut également survenir à cause d’antécédents familiaux, d’un système immunitaire faible et l’exposition à des environnements contaminés.

    Ce que certaines personnes ignorent c’est qu’en plus des traitements conventionnels, il existe des solution d’origine naturelle qui favorisent son soulagement.

    Parmi celles-ci nous trouvons ces 7 aliments prodigieux, dont la consommation réduit l’irritation des muqueuses respiratoires tout en renforçant les défenses.

    Incluez-les à votre alimentation !

    1. Bananes

    consommation de bananes
    La consommation régulière de bananes est l’une des solutions naturelles pour combattre les difficultés respiratoires provoquées par les épisodes d’asthme.
    • Ce fruit délicieux contient des quantités importantes de pyridoxine, plus connue comme vitamine B6, qui permet de détendre le muscle bronchial afin de réduire l’irritation du système.
    • Ses vitamines et minéraux améliorent les fonctions immunitaires tout en activant davantage de mécanismes de défenses face aux infections virales et bactériennes.
    • Elle est idéale pour diminuer la congestion de la poitrine et la gorge irritée.

    2. Epinards

    Les épinards possèdent de nombreux bienfaits pour la santé. Il faut entre autres, mentionner qu’ils sont de bons alliés pour notre santé pulmonaire.

    • Ils apportent des quantités importantes de vitamines A, B et C, qui aident à maintenir la muqueuse bronchiale en bonne santé, tout en évitant les congestions.
    • Ses antioxydants nettoient les voies respiratoires tout en éliminant les toxines qui ont tendance à adhérer aux tissus.
    • Ils agissent comme des anti-inflammatoires naturels qui diminuent le rétrécissement des voies respiratoires en cas d’asthme.

    3. Pommes

    manger des pommes

    Si les pommes sont devenues populaires pour perdre du poids et améliorer la digestion, il est bon de savoir qu’elles sont également idéales pour protéger l’organisme face aux attaques d’asthme.

    • Ce fruit est riche en bio flavonoïdes, des substances qui protègent les muqueuses bronchiales afin d’éviter l’irritation et le rétrécissement.
    • On lui attribue des effets antihistaminiques, qui pourraient contrôler les réactions allergiques.
    • Ses vitamines et minéraux améliorent la santé immunitaire et permettent de réduire le risque de souffrir de maladies respiratoires.

    4. Agrumes

    Le citron, les oranges, les pamplemousses et tous les agrumes sont de bons compléments pour garder une bonne santé respiratoire.

    • Ces aliments sont une source importante de vitamines A et C, nécessaires pour maintenir les défenses fortes et actives.
    • Ses antioxydants favorisent l’élimination des toxines retenues dans les voies respiratoires tout en apaisant la congestion.
    • Ils agissent comme des antibiotiques naturels en stoppant la croissance de virus et de bactéries pathogènes.
    • Ils aident à désenflammer les bronches et à freiner la production excessive de glaires.

    5. Cerises

    manger des cerises

    Les cerises font partie du catalogue de remèdes alternatifs contre l’asthme et la bronchite, car leurs nutriments aident à déboucher les voies respiratoires congestionnées.

    • Elles sont bénéfiques grâce à leur apport en quercetine, une substance antioxydante qui protège les voies respiratoire contre l’action des toxines.
    • Elles agissent comme des antitussifs et des expectorants en facilitant le soulagement de la toux sèche et des glaires.
    • Leurs vitamines et minéraux améliorent la réponse immunitaire et réduisent le stress cellulaire.

    6. Avocat

    La consommation d’un avocat par jour n’est pas seulement bon pour le poids et la santé cardiovasculaire, mais il pourrait également diminuer le risque de souffrir d’asthme.

    • Cet aliment est une source importante de vitamine E, un nutriment qui protège les voies respiratoires face à l’impact des radicaux libres.
    • Il apporte des acides gras oméga 3, des substances qui agissent comme des anti-inflammatoires en facilitant le soulagement de la poitrine décongestionnée et de la toux.
    • Il apporte du glutathion, un élément qui agit comme un désintoxiquant tout en éliminant les particules nocives qui affectent la santé pulmonaire.

    7. Gingembre

    consommer du gingembre

    Le composé actif du gingembre, connu sous le nom de gingérol, possède des propriétés expectorantes, anti-inflammatoires et antihistaminiques qui peuvent aider à contrôler les symptômes de l’asthme et les infections respiratoires.

    • Cet aliment détend les voies respiratoires tout en facilitant l’oxygénation des poumons.
    • Il aide à contrôler la production excessive de glaires et réduit l’irritation de la muqueuse bronchiale.
    • Il augmente les défenses et aide à inhiber l’attaque des virus et des bactéries.

    Rappelez-vous qu’en plus de consommer ces aliments, il est important d’avoir une alimentation saine, sans graisses saturées ou ingrédients irritants.

    Augmentez votre consommation d’eau et essayez d’éviter le contact avec des produits chimiques forts ou des endroits pollués.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Connaître les symptômes de l’intolérance au gluten

    pour savoir comment les traiter

     

     

     

     

     

    De nombreuses entreprises nous proposent des produits sans gluten, mais cela ne veut pas dire que c'est suffisant pour la santé. Car il faut compenser le manque de ce nutriment par des vitamines. L'intolérance au gluten est un trouble auquel il faut accorder de l'importance

    Connaître les symptômes de l’intolérance au gluten pour savoir comment les traiter

    Le gluten est défini comme une combinaison de gluténine et de gliadine, deux protéines contenues dans certaines céréales comme le blé, l’orge et le seigle. L’intolérance au gluten est considérée comme un trouble qui peut mettre en danger la santé intestinale.

    Le gluten est la structure qui forme la pâte à pain et qui est obtenue pendant le processus de lavage de l’amidon. Il est obtenu en formant une pâte avec de la farine et de l’eau, puis en la lavant cette pâte avec de l’eau.

    Il est à noter que toutes les graines ne contiennent pas de gluten : c’est le cas du riz ou du maïs.

    Qu’est-ce que l’intolérance au gluten ?

    douleurs au niveau du bas ventre

    Elle est définie comme la réaction physiologique anormale causée par une mauvaise digestion des protéines de blé, entraînant des troubles intestinaux.

    Comment cela se produit ?

    Le gluten détruit les villosités qui adhèrent aux parois de la muqueuse de l’intestin grêle. Cela entraîne donc une inflammation chronique de l’intestin qui empêche l’absorption correcte des nutriments.

    Quels sont les principaux symptômes ?

    fatigue oculaire
    • Problèmes digestifs tels que la diarrhée, l’inflammation, les gaz ou la constipation.
    • Déclenchement de kératose pilaire (« chair de poule ») à l’arrière des bras. Ceci est dû à un manque d’acides gras et de vitamine A.
    • Sensation de fatigue, après avoir mangé des aliments contenant du gluten.
    • Développement de maladies auto-immunes comme la polyarthrite rhumatoïde, la colite ou le lupus.
    • Problèmes neurologiques tels que vertiges et perte d’équilibre.
    • Irrégularités hormonales.
    • Migraines récurrentes.
    • Douleur et gonflements des articulations.
    • Changements brusques de l’humeur, entre anxiété et euphorie.
    • Difficultés à se concentrer. 

    Comment est-elle diagnostiquée ?

    Le diagnostic se fait à l’aide des tests suivants :

    • Des analyses de sang à jeun.
    • Par biopsie intestinale, qui consiste à prélever un échantillon de tissu de l’intestin grêle supérieur.

    Quels aliments contiennent du gluten ?

    intolérance au gluten

    Le blé et la farine sont des ingrédients assez communs dans notre régime alimentaire, de sorte qu’il y a beaucoup d’aliments contenant du gluten à écarter.

    Si vous souffrez d’intolérance au gluten, voici donc certains des aliments que vous devriez éviter de consommer :

    • La bière
    • Les céréales.
    • Le pain et les gâteaux.
    • La nourriture frite.
    • Les assaisonnements
    • Les pâtes.
    • Les substituts de viande et de fruits de mer.
    • La sauce soja.
    • Les soupes.

    Comment traiter l’intolérance au gluten ?

    manger plus de légumes

    La meilleure façon de contrôler et d’éviter les symptômes est de maintenir un régime strict sans gluten. En effet, l’intolérance au gluten n’est pas un trouble qui se traite par des médicaments, mais avec d’autres stratégies.

    En éliminant les aliments contenant du gluten, les symptômes disparaissent et l’intestin grêle peut se rétablir de ses lésions. En revanche, ce rétablissement n’est définitif que si le gluten est complètement exclu du régime alimentaire.

    Il est à noter que l’ingestion de petites quantités de gluten peut aggraver les symptômes. Si un régime sans gluten à 100 % n’est pas maintenu, l’intolérance au gluten ou la maladie cœliaque deviendra chronique.

    Après les deux premières semaines d’un plan alimentaire équilibré, les symptômes commencent à diminuer. La normalisation sérologique se produit entre 6 et 12 mois. Tandis que la récupération des villosités intestinales se produit deux ans après l’application du plan de traitement.

    Cependant, pour les nourrissons, les résultats sont plus lents. Le traitement consiste principalement à éliminer l’apport de 4 céréales : blé, avoine, orge et seigle, ainsi que leurs dérivés.

    Des vitamines en cas d’intolérance au gluten ?

    Lorsque le patient souffre d’intolérance au gluten, un supplément vitaminique est recommandé. En effet, les dommages à la muqueuse intestinale entraînent une diminution de l’absorption du fer, du calcium, et des vitamines.

    D’autre part, un grand pourcentage de produits contenant du gluten contient aussi des vitamines et des minéraux. En les excluant, l’alimentation devient déficiente en ces nutriments.

    Pour tenter de résoudre ce problème, vous devriez consulter un spécialiste qui vous recommandera un produit vitaminique qui ne contient pas de gluten et qui respecte à 100 % l’apport quotidien recommandé.

    Enfin, il est important de souligner que l’intolérance au gluten a une solution. Mais qui est associée à un changement de régime alimentaire strict et de mode de vie.

    Mais cela ne signifie pas que vous devez cesser de manger dans les restaurants et vous isoler. Tant que vous vous en tiendrez aux recommandations, vous n’aurez rien à craindre.

    Prenez soin de votre estomac et des vos intestins dès aujourd’hui, pour continuer à profiter de demain.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment et quand consommer la spiruline

    pour rendre ses effets plus efficaces ?

     

     

     

     

     

    Comme la spiruline peut entraîner certains effets secondaires résultant de la dépuration de l'organisme, tels que maux de tête ou troubles digestifs, il est important de commencer par de faibles doses et les augmenter progressivement.

    Comment et quand consommer la spiruline pour rendre ses effets plus efficaces ?

    La spiruline est une algue qui est couramment consommée comme un supplément alimentaire ou un super-aliment pour augmenter notre apport en vitamines et en minéraux de façon simple et naturelle.

    Découvrez quelles sont les propriétés de la spiruline pour notre santé, ainsi que quand et comment vous devez la consommer pour la rendre plus efficace.

    Qu’est-ce que la spiruline ?

    La spiruline est une algue bleu-vert que l’on trouve dans les eaux peu salines, alcalines et chaudes. Son nom provient de sa curieuse structure en forme de spirale, bien que son nom scientifique soit Arthrospira.

    C’est l’un des aliments les plus complets et nutritifs qui soient, la NASA l’a confirmé en 1988 lorsqu’elle a incorporé la spiruline au régime alimentaire des astronautes.

    Les Aztèques, par exemple, la consommaient déjà pour augmenter leur résistance en cas d’efforts importants. C’est aussi un excellent complément alimentaire pour les athlètes.

    Apports nutritionnels

    bienfaits de la spiruline

    Grâce à ses apports nutritionnels complets et bénéfiques, la spiruline est très efficace pour traiter tous les types de carences, ainsi que pour améliorer certains troubles.

    Voyons en détail sa précieuse composition :

    • C’est l’une des meilleures sources végétales de protéines à haute valeur biologique et à bonne digestibilité. Elle a un pourcentage de 65 à 70% de protéines.
    • Elle est riche en chlorophylle, le pigment vert qui se démarque par son grand pouvoir détoxifiant.
    • Sa richesse en vitamines des groupes B, C, D et E est rare.
    • Elle contient des minéraux tels que potassium, sélénium, cuivre, manganèse, magnésium, phosphore ou zinc.
    • De plus, contient également des enzymes digestives.
    • Elle a par ailleurs des vertus antioxydantes (grâce à ses pigments naturels) : chlorophylle, caroténoïdes et phycocyanines.
    • 7 % de ses composés sont des acides gras essentiels.

    Ses propriétés pour la santé

    spiruline : un remede des mayas

    Maintenant, nous allons énumérer les propriétés curatives de la spiruline pour notre santé.

    La spiruline :

    • Facilite la perte de poids. Elle est donc recommandée dans les régimes amincissants sains. Cela est dû à son pouvoir rassasiant et au fait qu’elle stimule le métabolisme et donc la combustion des graisses.
    • Favorise la santé de la flore bactérienne saine et régularise ainsi que nettoie les intestins.
    • Réduit les inflammations.
    • Réduit les douleurs articulaires.
    • Prévient l’ostéoporose.
    • Prévient et combat l’anémie sans qu’il ne soit nécessaire de prendre des suppléments de fer.
    • Elle a un pouvoir dépuratif élevé. C’est-à-dire qu’elle favorise l’élimination naturelle des toxines qui s’accumulent dans notre organisme et causent des maladies.
    • Améliore notre énergie et notre vitalité tout en réduisant la fatigue et le stress.
    • Améliore la concentration et la mémoire.
    • Favorise la digestion.
    • Renforce le système immunitaire et accélère le processus de récupération pendant la convalescence.
    • A des vertus antioxydantes qui vous aident à prévenir le vieillissement visible, mais aussi le vieillissement cellulaire, ainsi que les dommages progressifs causés par les radicaux libres, le passage du temps, le stress, etc.
    • Améliore la fonction rénale.

    Comment et quand la consommer ?

    la spiruline et ses nutriments

    La manière et le moment de prendre la spiruline dépend des objectifs que vous voulez atteindre :

    • Si vous voulez perdre du poids : prenez de la spiruline une demi-heure avant chaque repas avec un verre d’eau. De cette façon, les algues produisent un effet naturel rassasiant qui vous aidera à manger moins tout en ressentant une moindre sensation de faim.
    • Si vous voulez prendre du poids : prenez de la spiruline juste après le déjeuner, avec le dessert.
    • Comme traitement spécifique contre un trouble particulier :pPrenez de la spiruline à jeun, une demi-heure avant le petit-déjeuner.
    • En complément nutritionnel : Ajoutez-la dans les smoothies ou les milk-shakes, avec des fruits et légumes à feuilles vertes.

    Nous recommandons de choisir une spiruline de bonne qualité, si possible biologique, pour éviter qu’elle ne contienne des composants nocifs pour la santé, car les algues ont un pouvoir absorbant élevé.

    Dose recommandée

    la spiruline contre les maladies

    Vous pouvez prendre de la spiruline en poudre, mélangée avec de l’eau ou de la nourriture, ou également sous forme de capsules ou de comprimés.

    La dose initiale habituelle est de 500 mg à 1 g, 1 à 3 fois par jour. Cependant, vous pouvez augmenter cette dose progressivement, en étant attentif à la réaction de votre corps, et si possible sous surveillance professionnelle.

    Il est important de commencer par une faible quantité en raison du pouvoir dépuratif élevé de cette algue, qui pourrait causer un certain inconfort ou des symptômes curatifs (céphalées, troubles intestinaux, etc.).

    Pour cette raison, il est également recommandé de boire beaucoup d’eau pendant le traitement, au moins un litre et demi par jour, en dehors des repas.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 remèdes naturels pour lutter contre les allergies saisonnières

     

     

     

     

     

    Puisqu'il y a des aliments déterminés qui peuvent empirer les allergies, il est fondamental de savoir les identifier et de les retirer de son régime alimentaire pour obtenir une amélioration.

    8 remèdes naturels pour lutter contre les allergies saisonnières

     

    Les personnes qui souffrent d’allergies savent très bien à quel point elles peuvent être un cauchemar. 

    Si tel est votre cas, prenez note de ces remèdes naturels qui vous aideront à lutter contre les allergies saisonnières. Ils sont simples à suivre et vous remarquerez une grande amélioration.

    Si, pour vous, le changement de saison est synonyme d’allergie et que la variation du climat déclenche chez vous des éternuements, une congestion nasale et des yeux rouges et irrités, n’hésitez plus et lisez cet article.

    Vous verrez que les remèdes proposés amélioreront votre état.

    1. Épices piquantes pour éviter les allergies

    Si vous avez des symptômes d’allergie, peut-être que la solution se trouve dans vos propres placards.

    Il suffit d’assaisonner vos plats avec des épices piquantes pour noter une légère amélioration des symptômes.

    Même si vous n’y croyez pas, ils peuvent vous être d’une grande aide pour réussir à diminuer les sécrétions muqueuses, ce qui permet de dégager les voies nasales.

    Voici certaines options :

    • Le piment de Cayenne
    • Le gingembre
    • La moutarde
    • Le paprika

    L’ail et l’oignon peuvent aussi vous aider. Faites le test.

    2. Le vinaigre de pomme

    Le vinaigre de pomme peut aussi vous aider à soulager les gênes typiques que l’allergie génère, et tout cela grâce à sa capacité à diminuer la sécrétion de mucus.

    Comment faire ?

    • Mettez une petite cuillerée dans un verre d’eau et buvez la préparation trois fois par jour.
    • Vous pouvez aussi mélanger une cuillerée de vinaigre de pomme avec une cuillerée de jus de citron, fraîchement pressé et une demi cuillerée de miel.
      Buvez trois fois par jour et vous remarquerez une différence.

    3. L’ortie

    L’ortie a des propriétés alimentaires anti-histaminiques, et peut être très efficace pour lutter contre les allergies saisonnières.

    • Préparez une infusion avec ses feuilles et buvez-la tout au long de la journée. Vous noterez la différence et vous verrez que c’est ce dont vous aviez besoin.

    4. Le miel

    Même si ce remède n’est pas connu, consommer du miel produit dans l’endroit où vous vivez peut aider votre organisme à s’adapter aux allergènes de l’environnement.

    • Prenez simplement une cuillerée de miel, une ou plusieurs fois par jour.
    • Commencez à faire cela un mois avant l’époque des allergies et vous verrez que votre corps s’y habituera petit à petit.

    5. Les agrumes

    Les agrumes sont riches en vitamine C et c’est précisément ce dont votre corps a besoin pour combattre les possibles allergies.

    En plus d’être des antioxydants formidables, la vitamine C fonctionne comme un anti-histaminique naturel.

    Au-delà des agrumes, on peut aussi trouver de la vitamine C dans les aliments suivants :

    • Le brocoli et autres légumes crucifères
    • Les poivrons rouges
    • Les fraises
    • L’ananas
    • Le kiwi

    6. Le curcuma

    Le curcuma est un autre grand produit qui ne peut manquer à votre régime si vous chercher à soulager les symptômes d’une allergie.

    • La curcumine, substance présente dans le curcuma, agit comme un décongestionnant naturel.
    • Pour profiter de ses bienfaits, vous devez simplement ajouter cette épice à vos repas.

    7. Les huiles essentielles

    Les huiles essentielles de lavande, eucalyptus, rose ou menthe peuvent aider à dégager les voies respiratoires.

    Comment faire ?

    • Pour utiliser l’huile essentielle de lavande ou de menthe, dissolvez une à trois gouttes de l’une d’entre elles dans une cuillerée d’huile d’amande ou d’olive.
      Appliquez sur les tempes et sur les plantes de vos pieds.
    • Si vous préférez l’huile de rose ou d’eucalyptus, mettez quelques gouttes sur un tissu en coton et inhalez. Ce sera suffisant.

    8. Changez de régime alimentaire

    Peut-être que votre allergie saisonnière est liée à l’intolérance à certains aliments.

    C’est pour cela qu’il est important de cesser de consommer tout ingrédient qui génère des symptômes tels que les éruptions ou les mal êtres stomacaux, même si les gênes ne sont pas excessivement intenses.

    Voici certains aliments qui empirent les allergies :

    • Les produits laitiers
    • Les céréales riches en gluten
    • Les œufs
    • Le sucre
    • Les pommes de terre et autres légumes contenant beaucoup d’amidon
    • Les plats frits et transformés.

    Observez ce qui vous fait du mal et agissez.

    Certains aliments à éviter

    Si vous êtes allergique au pollen, vous devez savoir qu’il y a des aliments déterminés qui peuvent empirer les symptômes.

    Évitez la consommation de :

    • Melon
    • Banane
    • Concombre
    • Graines de tournesol
    • Camomille

    Suivre ces conseils simples améliorera les symptômes de votre allergie, et de manière considérable.

     

    Image principale de © wikiHow.com

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Des remèdes maison pour faire baisser la fièvre

     

     

     

     

     

    Des remèdes maison pour faire baisser la fièvre

    La fièvre est un symptôme qui alerte immédiatement sur la présence d’une maladie, notamment lorsqu’elle se produit chez l’enfant, car elle est l’indicateur qui met en alerte les parents.

    Elle est plus fréquente chez les enfants que chez les adultes, car leur système immunitaire est en plein développement, et ne répond pas de la même manière que celui d’un adulte.

    Un enfant et une personne adulte sont considérés comme étant dans un état de fièvre à partir du moment où leur température corporelle dépasse les 37,5°C.

    Ce symptôme est la réponse du corps lorsqu’il est en déficit d’anticorps, et qu’il est attaqué par un virus, par des bactéries, ou par des micro-organismes.

    A travers la fièvre, l’organisme tue les micro-organismes par l’augmentation de la température, et les expulse par la sueur.

    La fièvre doit être considérée comme l’indicateur d’un problème de santé qui demande de l’attention, notamment si elle est accompagnée d’autres symptômes comme une diarrhée, des convulsions ou des difficultés à respirer.

    De nombreuses personnes ont recours à des analgésiques et à des antipyrétiques pour faire baisser la température.

    Cependant, la consommation excessive de ce type de médicaments peut avoir de graves effets secondaires sur la santé. Chez certaines personnes, ces effets secondaires peuvent même être immédiats.

    Comment agir face à un cas de fièvre ?

    La première chose à faire face à un cas de fièvre, est de le détecter au plus vite, et de mesurer son évolution fréquemment.

    Si la fièvre se maintient en-dessous des 40 degrés, l’idéal est de se reposer et de boire beaucoup d’eau.

    La fièvre va faire suer la personne qui en souffre, ce qui va entraîner l’expulsion des toxines.

    Dans ce cas, l’idéal est de changer ses vêtements pour ne pas rester en contact avec les toxines libérées.

    Si la fièvre est supérieure à 40 degrés, il est très important de trouver une solution pour la faire baisser rapidement, ou aller directement aux urgences.

    Chez les bébés de moins de trois ans, la température critique qui doit vous alerter est de 39,5°C.

    Des traitements pour faire baisser la fièvre

    fievre3-500x375

    Il existe différents remèdes naturels qui peuvent permettre de faire baisser rapidement la fièvre. Ce sont des solutions faciles et extrêmement efficaces.

    Le mille-feuille (Achillea millefolium)

    Le mille-feuille est une plante connue depuis l’Antiquité, qui a toujours été utilisée pour faire baisser la fièvre.

    Elle permet de réduire la température corporelle, et a des propriétés digestives qui aident à combattre les parasites et les bactéries.

    Pour lutter contre la fièvre, il est recommandé de se préparer une combinaison de mille-feuilles et de menthe, ou de sauge.

    L’oignon

    Oignon-cancer-500x334

    Ce remède à l’oignon pour faire baisser la fièvre consiste à couper un oignon en rondelles, et à les disposer sur le sol.

    Ensuite, la personne touchée par la fièvre doit poser ses pieds sur les morceaux d’oignon, et rester ainsi pendant une demi-heure.

    Si vous souhaitez utiliser ce remède chez les enfants, mettez-leur directement les rondelles d’oignons sur les pieds, puis couvrez les avec des chaussettes.

    La sauge

    Un autre excellent remède pour réguler la température corporelle est la sauge.

    Pour cela, mettez à bouillir une tasse d’eau (250 ml) et ajoutez-lui 25 grammes de sauge fraîche, 5 grammes de miel et 3 cuillerées de jus de citron.

    La pomme de terre

    La pomme de terre a des propriétés anti-inflammatoires et des enzymes qui permettent d’aider à faire baisser la fièvre.

    Pour cela, faites macérer une pomme de terre coupée en morceaux dans de l’eau froide. Puis, mettez-les sur le front de la personne touchée par la fièvre, et laissez agir pendant 10 à 15 minutes.  

    Buvez beaucoup de liquides

    Boire-eau-froide-après-les-repas-500x320

    Indépendamment de la méthode que vous allez utiliser pour faire baisser la fièvre, il est très important de boire beaucoup de liquides, car le corps se déshydrate durant ce processus.

    Dans la mesure du possible, il est important de boire beaucoup d’eau ou de sérum, mais également des jus naturels, des infusions ou des bouillons. 

    L’écorce de citron et l’orge

    Ce remède naturel est très utile pour réhydrater l’organisme qui a perdu beaucoup de liquides durant la fièvre.

    Pour cela, versez dans un litre d’eau bouillante l’écorce d’un citron, et 2 cuillerées d’orge. Laissez reposer durant 12 heures, puis buvez durant toute la journée.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 fruits riches en eau qui aident à hydrater notre corps

     

     

     

     

     

    Bien que la pastèque soit l'un des fruits les plus connus pour s'hydrater, l'ananas remplit également cette fonction et, en plus, son action anti-inflammatoire empêche aussi la rétention de liquides.

    7 fruits riches en eau qui aident à hydrater notre corps

    La consommation quotidienne d’eau est l’une des habitudes que nous devons adopter si nous voulons éviter des problèmes de santé.

    L’eau interfère avec le fonctionnement de tous nos organes et systèmes, maintenant un niveau optimal d’hydratation.

    Son assimilation renforce le fonctionnement des reins et, accessoirement, aide à filtrer le sang pour éliminer les déchets dont le corps n’a pas besoin.

    De plus, elle est essentielle au processus d’oxygénation des cellules et, en même temps, elle participe aux fonctions métaboliques et cardiaques.

    C’est pourquoi elle devrait être ingérée en grandes quantités, non seulement à l’état naturel, mais aussi grâce aux fruits qui en sont gorgés.

    Pour cette raison, nous allons partager dans cet article avec vous les 7 meilleurs fruits riches en eau pour que vous puissiez les inclure à votre alimentation quotidienne.

    1. L’ananas

    l'ananas aide à hydrater notre corps

    L’ananas est un fruit tropical qui est devenu populaire pour ses propriétés diurétiques et anti-inflammatoires.

    • Composé de 85% d’eau, c’est un aliment hypocalorique qui favorise l’hydratation des cellules, optimisant le processus d’oxygénation.
    • Il possède une enzyme appelée bromélaïne ou broméline, qui lui confère des propriétés digestives, antioxydantes et dépuratives.
    • Ses apports en vitamine C, en plus du potassium et du magnésium, améliorent la santé immunitaire et réduisent le risque de maladies et d’infections.

    2. Les prunes

    Ces petits fruits sont connus pour les bienfaits apportés à la santé digestive, car ils améliorent le transit intestinal et aident à prévenir la constipation.

    • Leurs bienfaits sont dus à leur teneur en eau (87%) et en fibres naturelles qui, en plus d’être faibles en calories, nourrissent les cellules et protègent la santé intestinale.
    • Elles possèdent une source importante de vitamines et de minéraux, qui aident à améliorer la fonction cardiaque.
    • De plus, elles sont utiles pour contrôler le cholestérol et, entre autres, aider à détoxifier le sang.

    3. Les cerises

    les cerises aident à hydrater notre corps

    Chaque portion de 100 grammes (environ 10 cerises) ne fournit que 63 calories, et au moins 85% de leur composition est de l’eau.

    • C’est un aliment hydratant qui aide à prévenir le vieillissement prématuré des cellules grâce à ses apports en bêta-carotènes et en vitamine E.
    • On leur attribue des propriétés anti-inflammatoires, appropriées pour minimiser les symptômes des douleurs articulaires.
    • Les cerises améliorent le fonctionnement du foie, en favorisant l’élimination des déchets pour prévenir les maladies.

    4. Le melon

    Le melon est un fruit d’été qui est habituellement consommé comme un aliment rafraîchissant lors des périodes très chaudes.

    • C’est un fruit hydratant composé de plus de 86% d’eau et qui fournit également des fibres et des antioxydants qui protègent les cellules.
    • Il est recommandé pour réguler les niveaux d’électrolytes dans le corps, en particulier lorsqu’il y a des déséquilibres dus à une transpiration excessive.
    • Il améliore la fonction rénale, augmente la production d’urine et prévient les infections dans le système.
    • Ses apports en vitamine C améliorent la santé immunitaire et, en plus, augmentent la synthèse du collagène de la peau.

    5. La pastèque

    la pastèque aide à hydrater notre corps

    93% du poids de la pastèque est de l’eau.

    Pour cette raison, ce fruit de saison est l’une des meilleures alternatives pour garder le corps hydraté, non seulement en raison de sa contribution en liquides, mais aussi en raison de sa teneur en minéraux essentiels.

    • Elle contient du potassium, du magnésium et du fer, tous nécessaires pour équilibrer les électrolytes du corps.
    • Ses vitamines A et C, améliorent la santé de la peau et diminuent la détérioration prématurée des tissus.
    • La pastèque agit comme un diurétique naturel, favorisant l’élimination des liquides retenus dans l’organisme.
    • Elle est également dépurative et aide à réguler le pH du sang.

    6. Le pamplemousse

    La raison pour laquelle le pamplemousse hydrate le corps est parce que plus de 85% de son poids est de l’eau.

    C’est l’agrume qui possède le moins de calories et, en plus de cela, c’est une source de vitamines et de minéraux essentiels.

    • Il est recommandé dans les régimes afin de perdre du poids, car il prolonge la sensation de satiété et aide à stimuler l’élimination des toxines.
    • Il possède des propriétés diurétiques et anti-inflammatoires, qui peuvent être bénéfiques pour la santé musculaire et articulaire.
    • Ses antioxydants améliorent le processus de régénération cellulaire de la peau et préviennent le vieillissement prématuré.

    7. Les pêches

    les pêches aident à hydrater notre corps

    Connues pour leur délicieux goût sucré, les pêches sont des fruits hydratants et énergétiques qui peuvent aider à nourrir le corps.

    • Elles sont constituées de 89% d’eau et possèdent une source en vitamines A et du complexe B.
    • Les caroténoïdes et polyphénols qu’elles contiennent aident à protéger les cellules contre le stress oxydatif, en empêchant la détérioration des tissus.
    • Elles ont des propriétés digestives et prébiotiques, et sont recommandées pour soulager la constipation.
    • Elles aident à purifier le foie et sont utiles pour protéger la peau contre les effets des toxines.

    Incluez-vous ces fruits dans votre alimentation habituelle ? Si vous avez des difficultés à obtenir la quantité d’eau recommandée, augmentez la consommation de ces aliments pour rester hydratés et en bonne santé.

    En plus d’hydrater votre corps naturellement, en consommant ces fruits vous bénéficierez d’avantage de minéraux et vitamines qui vous apporteront de multiples bienfaits.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 bienfaits de la consommation de jus de carotte et de gingembre

     

     

     

     

     

    Saviez-vous que le jus de carotte et de gingembre peut vous aider à perdre du poids tout en prenant soin de votre santé? Il est remarquable pour sa capacité à vous rassasier et à prévenir la rétention d'eau.

    6 bienfaits de la consommation de jus de carotte et de gingembre

    Le jus de carotte et de gingembre est une boisson hypocalorique qui est devenue populaire. Car il est aussi une source importante de nutriments essentiels. Une fois assimilés par l’organisme, ils aident à améliorer votre santé.

    C’est une façon différente d’inclure ces ingrédients dans votre régime alimentaire, et très facile à préparer. De plus, son mode de préparation n’affecte pas la qualité nutritionnelle des ingrédients.

    En outre, il est riche en fibres, en antioxydants et en composés anti-inflammatoires. C’est donc un complément alimentaire qui aide à optimiser les fonctions métaboliques tout en améliorant la santé immunitaire et digestive.

    En effet, c’est un excellent substitut aux boissons commerciales et aux boissons gazeuses. Car il est très rafraîchissant et ses ingrédients sont 100% naturels.

    On peut consommer ce jus pour recharger l’énergie en début de journée. Mais c’est aussi un excellent choix pour les périodes d’anxiété alimentaire.

    Dans cette optique, nous voulons partager avec vous ses principaux avantages. Et en quelques étapes simples, comment le préparer à la maison.

    1. Il prend soin de votre santé cardiovasculaire

    santé cardiovasculaire

    Grâce à son apport en fibres, en antioxydants et en oligo-éléments, le jus de carotte et gingembre est un bon complément pour soigner la santé cardiovasculaire.

    Ses nutriments aident à diminuer le cholestérol qui s’accumule dans les artères. Ils améliorent la circulation et la santé artérielle.

    De plus, il inhibe l’action négative du stress oxydatif et de l’inflammation. Deux facteurs qui augmentent le risque de coronaropathie et de crise cardiaque.

    2. Il améliore la digestion

    Consommer cette boisson régulièrement peut réduire les épisodes de constipation, d’indigestion ou d’acidité excessive.

    En outre, ce jus a un effet laxatif doux qui aide à éliminer les déchets du côlon sans perturber l’activité des bactéries saines.

    Il protège également la muqueuse gastrique, empêchant les sucs acides de l’irriter ou de provoquer des ulcères.

    3. Il améliore la santé de la peau

    peau saine

    Grâce à son apport en vitamines A et C, ce jus sain est un bon complément nutritionnel pour améliorer la production de collagène et réduire l’apparition des signes prématurés du vieillissement.

    Son assimilation dans le corps améliore la circulation sanguine et favorise ainsi les processus d’oxygénation et de nutrition de la peau.

    Il prévient la formation des imperfections telles que l’acné et créent également une barrière protectrice contre les rayons du soleil et le stress oxydatif.

    4. Il prévient la grippe et le rhume

    La consommation de cette boisson dans le cadre d’un régime alimentaire sain a des bénéfices pour la santé immunitaire, donc moins de risques de d’affections telles que la grippe ou le rhume.

    Ceci est dû à son apport en vitamines A, C et E, qui contribuent à la production d’anticorps, un bouclier indispensable contre les agents pathogènes responsables des maladies.

    Une bonne assimilation dans l’organisme aide à produire les globules rouges et blancs, qui jouent également un rôle majeur dans les mécanismes de défense de l’organisme.

    5. Il aide à perdre du poids

    perte de poids

    Soutenue par un régime sain et peu calorique, la consommation de cette boisson peut aider à réduire le tour de taille plus facilement.

    Ces bénéfices sont attribués à sa capacité à soutenir les fonctions métaboliques, à optimiser la dépense énergétique et à réduire l’anxiété.

    Ses nutriments aident particulièrement à améliorer la digestion des graisses et, en retour, aident à utiliser les sucres comme énergie.

    6. Il réduit la rétention d’eau

    Les personnes qui ont tendance à souffrir de problèmes inflammatoires associés à la rétention d’eau peuvent améliorer leur qualité de vie en consommant ce jus dans le cadre de leur régime alimentaire régulier.

    La carotte et le gingembre ont tous deux des propriétés diurétiques, qui stimulent la fonction rénale afin d’éliminer les liquides correctement.

    Ses actifs naturels rétablissent la circulation sanguine et réduisent l’inflammation dans les zones affectées par ce problème.

    Comment préparer le jus de carotte et le gingembre à la maison ?

    jus de carotte et de gingembre

    Pour savourer les bienfaits de ce jus délicieux et faire le plein d’énergie, il vous suffit de consacrer juste quelques minutes à sa préparation.

    Nous vous conseillons de le prendre quand vous avez faim, car il prolonge la sensation de satiété et vous aide à avoir une bonne performance physique et mentale.

    Ingrédients

    • 5 carottes moyennes
    • Jus de 3 oranges
    • 1 cuillère à café de gingembre râpé (5 g)
    • ½ cuillère à café de curcuma (2 g) (facultatif)
    • 2 cuillères à soupe de miel (50)

    Préparation

    • Épluchez les carottes et faites-en un jus naturel à l’aide d’un extracteur.
    • Versez le jus dans un mixeur avec le jus d’orange, le gingembre et, si vous aimez, le curcuma.
    • Mixez jusqu’à ce que les ingrédients soient bien homogènes.
    • Puis sucrez avec quelques cuillères à soupe de miel et servez.

    Mode de consommation

    • Buvez le jus à jeun ou lorsque vous avez envie de grignoter entre les repas.
    • Ajoutez-le à votre régime alimentaire au moins 3 fois par semaine.

    Comme vous avez pu le constater, la préparation de ce jus naturel est une habitude simple qui peut faire beaucoup pour améliorer votre santé.

    Suivez donc nos instructions et profitez de tous ses bienfaits pour votre corps.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • COMBIEN DE TEMPS PEUT-ON SURVIVRE SANS BOIRE D’EAU ?

     

     

     

     

     

    Qu'en est-il de la survie d'une personne une fois qu'elle est privée d'eau ? Des chercheurs américains nous éclairent sur la question.

     

    Pour fonctionner correctement, le corps a besoin d'un élément essentiel : l'eau. Mais que se passe-t-il lorsque le corps manque de cette ressource indispensable ?

    Il n'existe aucun d'indicateur capable de prédire à quelle vitesse la déshydratation peut tuer une personne. Il est donc difficile de déterminer combien de temps un homme peut survivre sans boire. Selon le National Health Service du Royaume-Uni : "Une déshydratation sévère apparaît lorsqu'une personne perd environ 10% de son poids total en eau." Randall Packer, biologiste à la George Washington University de Washington aux Etats-Unis a déclaré au Scientific American Journal : "En période de grosse chaleur, un adulte peut perdre entre 1 et 1,5 litre de sueur par heure." 

    Les signes alarmants de déshydratation

    La soif n'est pas toujours un indicateur fiable des besoins du corps en eau. Ainsi, les personnes âgées ne ressentent pas la soif de la même façon. La Mayo Clinic de Rochester aux Etats-Unis explique que les signes et les symptômes peuvent différer selon l'âge, mais généralement on retrouve : 
    - la langue et la bouche sèche, 
    - pas de larmes lorsque la personne pleure, 
    - Les yeux et les joues creuses, 
    - l'irritabilité et la fatigue, 
    - des vertiges et étourdissements, 
    - ne pas uriner pendant huit heures ou avoir des urines très foncées 
    La Mayo Clinic rappelle que certains individus sont plus enclins au risque de déshydratation. C'est le cas des personnes âgées, des enfants, des personnes atteintes de maladies chroniques et des personnes travaillant en extérieur.

    Que se passe-t-il en cas de déshydratation ?

    "Alors que les niveaux d'eau descendent dans le corps, le liquide est détourné pour remplir les organes vitaux de sang, ce qui provoque la contraction des cellules du corps. Comme l'eau s'écoule des cellules du cerveau, l'organe se contracte et les vaisseaux sanguins présents dans le crâne peuvent éclater" a expliqué le Dr Jeffrey Berns, président de la National Kidney Foundation aux Etats-Unis sur le site Livescience . Et de poursuivre : "Les reins cessent de nettoyer les déchets de l'approvisionnement en sang qui rétrécit."

    Quelle quantité d'eau faut-il absorber ?

    Les besoins de chacun varient en fonction d'un certain nombre de facteurs, comme la composition corporelle, le métabolisme, l'alimentation, le climat et les vêtements. "La première recommandation officielle sur la consommation d'eau a été faite récemment en 2004. Selon l'Institut de médecine, la consommation d'eau suffisante pour les hommes et les femmes est de respectivement 3,7 litres et 2,7 litres par jour", explique Toby Mündel. 
    L'apport d'eau doit se constituer à 80 % par les boissons (eau, café) et les 20 % restants par la nourriture. Pour surveiller sa propre hydratation, le chercheur donne des conseils simples à suivre. Il est important d'établir une moyenne de son poids corporel et de veiller à ce qu'il ne descende pas à plus de 1 % de cette moyenne. L'urine est le principal indicateur d'hydratation : nous devons uriner au moins trois fois par jour et elle doit se composer d'une couleur jaune claire, sans odeur forte, l'inverse signifiant qu'il faut boire plus.

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sources : MayoclinicDehydration, 17/11/2017
    National Health ServiceDehydration, 13/04/2015
    Livescience,How Long Can a Person Survive Without Water ? 29/11/2017

    medisite.fr 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Nettoyez vos poumons grâce à ces remèdes à l’ail

     

     

     

     

     

    Grâce à ses principes actifs, l'ail peut nous être d'une grande utilité si on le consomme seul. Cependant, le fait de l'associer à d'autres ingrédients permet de démultiplier ses qualités.

    Nettoyez vos poumons grâce à ces remèdes à l’ail

    L’ail est l’un des aliments naturels qui contient le plus de vertus médicinales.

    Même si on l’utilise le plus souvent dans le cadre de la cuisine, de nombreuses personnes s’en servent dans des préparations de remèdes maison.

    Ses principales qualités sont attribuées à sa haute teneur en composé soufré appelé allicine, qui lui apporte également son goût si intense et particulier.

    Il a également été démontré que l’ail est une source naturelle de vitamines C et B, de protéines et de minéraux comme le calcium, le cuivre, le potassium, le phosphore et le fer.

    L’ail fait partie des aliments utilisés dans de nombreux traitements alternatifs, pour de nombreuses raisons.

    Il a été prouvé que grâce à sa puissante action antivirale, anti-inflammatoire et purifiante, c’est un grand remède pour nettoyer les poumons et renforcer les défenses immunitaires.

    Dans cet article, nous allons nous concentrer sur ce bienfait en partageant avec vous deux remèdes intéressants à base d’ail, qui maintiennent le système respiratoire en bonne santé.

    Pourquoi l’ail est-il bon pour nettoyer les poumons ?

    Poumons-500x360

    La consommation d’ail cru apporte des nutriments essentiels à l’organisme. Ils stimulent le nettoyage des poumons et d’autres organes qui purifient le corps.

    Sa haute teneur en antioxydants, en vitamines et en minéraux, freine les dégâts causés par les radicaux libres de l’environnement, qui sont la cause principale des dommages oxydants et du développement de cancers.

    Il a une forte action antibiotique qui participe à l’élimination de centaines de virus, de bactéries et d’autres micro-organismes qui donnent lieu à des infections respiratoires et des troubles communs comme la grippe et le rhume.

    Grâce à son effet purifiant, l’ail est très efficace pour éliminer les métaux lourds qui s’accumulent dans l’organisme et qui mettent en danger notre santé.

    De plus, il est d’une grande aide pour les fumeurs ou ex fumeurs, car il stimule l’élimination de tous les toxiques qui proviennent de la cigarette.

    D’autre part, son ingestion régulière peut encourager le rétablissement des patients qui souffrent d’affections respiratoires telles que :

    • La bronchite
    • Le rhume
    • L’asthme
    • La pneumonie
    • La tuberculose
    • La toux ferrine
    • La congestion pulmonaire

    Comment nettoyer les poumons avec de l’ail ?

    Etant donné que l’ail peut apporter de grandes améliorations au niveau des poumons et du système respiratoire en général, cela vaut la peine de préparer un remède naturel purifiant pour tirer profit de ses vertus.

    Le remède à l’ail et au thym

    Recette-de-l'huile-d'ail-500x334

    Ce traitement pour détoxifier les poumons associe l’ail aux bienfaits du thym, une autre plante très utile pour le soin de ces organes.

    Ingrédients

    • 10 gousses d’ail
    • 3 brins de thym frais
    • Huile d’olive

    Préparation

    • Mettez les gousses d’ail dans un mortier et écrasez-les jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse.
    • Ensuite, ajoutez les feuilles de thym et écrasez à nouveau pour que tous les ingrédients se mélangent bien.
    • Mettez le mélange dans un récipient propre, couvrez-le avec de l’huile d’olive vierge extra et laissez macérer toute la nuit.

    Mode de consommation

    • Le jour suivant, à jeun, ingérez une cuillerée de ce remède à l’ail pour débuter la purification pulmonaire.
    • Vous pouvez utiliser ce qu’il reste les jours suivants, dans les mêmes doses et à la même heure.
    • A partir de la deuxième semaine de consommation, vous ressentirez les effets sur les poumons, voire même sur les autres parties du corps.

    Le remède au gingembre, à l’ail, au curcuma, à l’oignon et au sucre

    Recette-infusion-ail-gingembre-500x331

    Les principaux bienfaits de ce remède sont dus à ses qualités antioxydantes, anti-inflammatoires et détoxifiantes.

    Dans ce cas, les vertus de l’ail sont stimulées par des ingrédients antiviraux comme l’oignon, le gingembre et le curcuma, qui augmentent les défenses du corps tout en stimulant l’élimination des déchets accumulés dans le système.

    Ingrédients

    • ½ litre d’eau
    • 200 g de sucre
    • ½ kilo d’oignons
    • 1 morceau de racine de gingembre râpé
    • 1 cuillerée de curcuma (10 g)
    • 3 gousses d’ail écrasées

    Préparation

    • Versez l’eau et le sucre dans une casserole et faites-la chauffer à feu moyen.
    • Ajoutez les oignons, remuez bien et ajoutez le gingembre, le curcuma et les gousses d’ail écrasées.
    • Quand le mélange bout, baissez le feu et continuez à remuer. Laissez sur le feu jusqu’à ce que le liquide ait réduit de moitié.
    • Une fois la cuisson terminée, filtrez et laissez refroidir.
    • Vous pouvez le stocker dans le réfrigérateur.

    Mode de consommation

    • Le matin suivant, prenez deux cuillerées de ce remède, à jeun.
    • Vous pouvez le diluer dans de l’eau tiède.
    • Consommez-en pendant deux semaines d’affilée, reposez-vous une semaine et recommencez.

    Dans les deux cas, il est essentiel d’utiliser de l’ail car c’est le principal agent de nettoyage.

    Bien sûr, il est nécessaire d’associer ce remède à de bonnes habitudes de vie.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment préparer un sirop maison de thym et de réglisse

    pour soulager la toux

     

     

     

     

    Grâce aux propriétés anti-inflammatoires et expectorantes de ses ingrédients, ce sirop peut être très utile pour lutter contre les épisodes de toux et autres malaises associés à ces troubles.

    Comment préparer un sirop maison de thym et de réglisse pour soulager la toux

    La toux est un symptôme inconfortable qui permet de garder la gorge et les voies respiratoires dégagées, en particulier dans les cas d’infections bactériennes et virales.

    C’est un mécanisme de défense qui active le système immunitaire pour aider le corps à guérir lorsqu’il subit des attaques qui compromettent la santé respiratoire.

    La toux peut apparaître soudainement, pendant une période de 2 ou 3 semaines.

    Cependant, elle peut également se produire de façon chronique et provoquer de l’inconfort pendant de longues périodes.

    La bonne nouvelle est que vous pouvez combattre naturellement la toux, car il existe des remèdes expectorants et antitussifs qui réduisent la gravité du symptôme.

    Parmi ceux-ci, il existe un sirop fait maison à base de thym et de réglisse, célèbre pour sa capacité à soulager la congestion, les maux de gorge et autres malaises associés à ce problème.

    Dans cet article, nous allons voir quels sont ses avantages et comment préparer ce sirop à la maison en suivant quelques étapes simples.

    Essayez-le !

    Sirop de Thym et de réglisse pour lutter contre la toux naturellement

    Le sirop de thym et de réglisse est une formule naturelle utilisée depuis de nombreuses années comme solution aux problèmes respiratoires et contre la toux.

    C’est un produit alternatif qui, contrairement aux options commerciales, ne contient pas de produits chimiques ni d’additifs qui provoquent des effets secondaires indésirables.

    En cela, les extraits de deux plantes anti-inflammatoires et antitussives sont concentrés, et une fois ingérées, dégagent les voies respiratoires et le nez.

    Sa consommation accélère la récupération de la toux et, en même temps, lubrifie la gorge et stimule l’élimination des mucosités.

    Les bienfaits du thym pour la toux

    Les bienfaits du thym contre la toux

    Le thym est une plante médicinale dont les bienfaits sont utilisés depuis des milliers d’années.

    • Riche en vitamines, minéraux et huiles essentielles, c’est une solution naturelle contre les maladies qui affectent la santé respiratoire.
    • Les propriétés antibiotiques et anti-inflammatoires qui lui sont attribuées, permettent d’arrêter l’action des virus et des bactéries qui irritent les voies respiratoires.
    • Il possède des effets expectorants et mucolytiques qui stimulent l’élimination des mucosités, ce qui facilite le soulagement de la congestion.
    • Ses nutriments renforcent la santé du système immunitaire, améliorant sa réponse à la présence d’agents externes nocifs.
    • Il apaise l’irritation de la gorge et, en améliorant la circulation, réduit également les maux de tête.

    Les bienfaits du réglisse pour la toux

    Les bienfaits du réglisse contre la toux

    La racine de réglisse est un produit naturel dont les applications médicinales l’ont rendu populaire partout dans le monde.

    Grâce à sa contribution significative en antioxydants, c’est un remède naturel qui réduit la gravité de la toux et de la grippe.

    • Elle contient des niveaux élevés de vitamine C et de minéraux, nécessaires pour renforcer les défenses en cas d’attaques bactériennes et virales.
    • Ses propriétés anti-inflammatoires et mucolytiques détendent les voies respiratoires, calmant ainsi la toux et l’irritation.
    • Elle possède des composés bactéricides qui inhibent la croissance bactérienne, en évitant les infections.
    • Elle peut être utilisée pour calmer les symptômes de l’asthme, des rhumes et de la pharyngite.

    Comment préparer ce sirop fait maison de thym et de réglisse ?

    sirop de thym et de réglisse pour soulager la toux

    La préparation de ce sirop maison permet d’obtenir un remède alternatif contre la toux légère et chronique.

    Bien qu’il n’arrive pas à l’éliminer immédiatement, sa consommation est un bon complément pour garder le symptôme sous contrôle.

    Ingrédients

    • 2 tasses d’eau (500 ml)
    • 2 cuillères à soupe de thym séché (20 g)
    • 1 cuillerée de racine de réglisse râpée (10 g)
    • ½ tasse de miel (167 g)

    Ustensiles

    • Pot
    • Cuillère en bois
    • Bouteille en verre avec couvercle

    Préparation

    • Ajoutez les tasses d’eau dans une casserole et les porter à feu vif jusqu’à ce qu’elles atteignent le point d’ébullition.
    • Quand elles sont prêtes, ajoutez les plantes et réduisez le feu.
    • Laissez infuser pendant 5 minutes et, après avoir retiré les plantes, attendez que l’infusion repose à température ambiante.
    • Lorsque l’infusion est froide, filtrez-la dans une passoire et versez-la dans le bocal en verre.
    • Ajoutez le miel d’abeilles et mélangez avec un ustensile en bois pour bien le dissoudre.
    • Placez le remède dans un endroit sec et sombre afin qu’il se conserve mieux.

    Mode de consommation

    • Consommez jusqu’à 3 cuillères à café de sirop par jour.
    • Si la toux est grave, vous pouvez prendre le remède jusqu’à 5 fois par jour.
    • Répétez la consommation jusqu’à ce que la toux soit soulagée.

    Est-ce que vous toussez souvent ? Combattez la toux en toute sécurité et efficacement en préparant ce sirop à base d’ingrédients 100% naturels.

    Si les symptômes persistent plus longtemps, consultez votre médecin pour vous assurer qu’il ne provoque pas d’autres complications.

    Bien qu’il existe des remèdes dans le commerce qui peuvent nous aider à combattre le rhume et ses symptômes, en prenant cette infusion, nous pouvons accélérer la récupération et les soulager efficacement.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment calmer les aigreurs d’estomac

    avec 5 remèdes d’origine naturelle

     

     

     

     

    Bien que nous ayons habituellement recours aux antiacides après avoir ressenti le premier signe d’aigreurs d’estomac, il existe des remèdes que nous pouvons utilisez pour prévenir son apparition.

    Comment calmer les aigreurs d’estomac avec 5 remèdes d’origine naturelle

    Les aigreurs d’estomac sont un symptôme inconfortable qui se manifeste par la production excessive de jus acides, qui parviennent à se déplacer vers le bas de la poitrine et de la gorge.

    Elles apparaissent généralement avec d’autres symptômes d’indigestion, presque toujours en raison de la consommation de repas abondants ou trop copieux.

    Bien qu’elles ne soient généralement pas graves et qu’elles disparaissent rapidement, il est essentiel de faire attention car elles peuvent provoquer des ulcères, une inflammation et d’autres complications gastriquesnécessitant une intervention médicale.

    Heureusement, en plus des antiacides classiques, il existe des remèdes 100% naturels qui peuvent aider à réguler le pH de l’estomac pour neutraliser ce problème.

    À ce titre, nous voulons partager aujourd’hui avec vous dans cet article 5 remèdes intéressants afin que vous puissiez les utiliser dès les premiers signes d’acidité ou d’aigreur d’estomac.

    1. L’infusion de cannelle

    infusion de cannelle pour calmer les aigreurs d'estomac

    Connue pour ses propriétés anti-inflammatoires et antispasmodiques, la cannelle est une solution naturelle qui permet de réduire les aigreurs d’estomac, surtout après avoir mangé des plats irritants.

    Ses huiles naturelles aident à réduire l’irritation de la muqueuse digestive et neutralisent l’action des sucs acides.

    Ingrédients

    • Une cuillère à café de cannelle moulue (5 g)
    • 1 cuillère à soupe de miel (25 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Faites bouillir une tasse d’eau et ajoutez de la poudre de cannelle.
    • Laissez reposer pendant 10 minutes, égouttez et adoucir avec du miel.

    Mode de consommation

    • Consommez cette infusion 30 minutes après avoir mangé.

    2. L’infusion de laitue

    La laitue contient des composés antiacides et anti-inflammatoires qui réduisent l’irritation de l’estomac en cas d’indigestion et de reflux.

    Sa préparation en infusion calme les aigreurs d’estomac et améliore la digestion des aliments.

    Ingrédients

    • 3 feuilles de laitue fraîche
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Coupez la laitue fraîche en plusieurs tranches et ajoutez-les dans une tasse d’eau bouillante.
    • Laissez reposer pendant 10 minutes, égouttez et servir chaud.

    Mode de consommation

    • Consommez une tasse d’infusion, après avoir senti le premier signe de brûlure d’estomac.

    3. Jus d’aloe vera

    Jus d'aloe vera pour calmer les aigreurs d'estomac

    En raison de ses propriétés digestives et curatives, le jus d’aloe vera est l’un des remèdes les plus recommandés pour le contrôle de la production excessive d’acides et la formation d’ulcères.

    Ses nutriments essentiels nourrissent la flore bactérienne de l’intestin, diminuant le risque de troubles digestifs et d’infections.

    Ingrédients

    • 5 cuillères à soupe de gel d’Aloe vera (75 g)
    • ½ tasse d’eau (125 ml)
    • 2 cuillères à soupe de miel (50 g)
    • 2 cuillères à soupe de jus de citron (20 ml)

    Préparation

    • Ajoutez les ingrédients dans un bol mélangeur et mixez-les jusqu’à l’obtention d’une boisson homogène.

    Mode de consommation

    • Consommez ce jus lorsque vous ressentez de l’acidité et du reflux.
    • Évitez de le boire en excès, car son effet laxatif peut entraîner des effets indésirables.

    4. L’infusion de fenouil

    Le pouvoir médicinal du fenouil a été utilisé pendant des centaines d’années comme allié pour réduire les maladies digestives et les symptômes résultant de la production excessive d’acides.

    Aussi bien ses graines que le bulbe agissent comme antiacides et anti-inflammatoires, réduisant ainsi l’indigestion et les aigreurs d’estomac.

    Ingrédients

    • 1 cuillère de fenouil râpé (10 g)
    • 2 cuillères à soupe de jus de citron (20 ml)
    • 1 cuillère à soupe de miel (25 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Râpez un morceau de bulbe de fenouil et ajoutez-le dans une tasse d’eau bouillante.
    • Laissez reposer 5 minutes et ajoutez le jus de citron et le miel.

    Mode de consommation

    • Consommez cette infusion lorsque vous ressentez des aigreurs d’estomac ou une inflammation.
    • À titre préventif, consommez cette infusion avant les repas principaux.

    5. L’infusion de persil

    L’infusion de persil pour calmer les aigreurs d'estomac

    En raison de ses propriétés purifiantes et digestives, l’infusion de persil peut être considérée comme un remède alternatif contre l’acidité, le reflux et l’inflammation de l’estomac.

    Ses composés aident à combattre les digestions lentes et à neutraliser les acides gastriques incontrôlés.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 cuillère à soupe de persil frais (10 g)

    Préparation

    • Faites bouillir une tasse d’eau et, quand elle atteint le point d’ébullition, retirez-la et ajoutez le persil frais.
    • Couvrez la boisson et laissez-la reposer pendant 5 à 10 minutes.

    Mode de consommation

    • Consommez cette infusion lorsque vous ressentez une gêne digestive ou de l’acidité dans la gorge.
    • Vous pouvez aussi l’utiliser à titre préventif, prenez-la 3 fois par jour, avant les repas principaux.

    En cas de ressentir de la lourdeur et une sensation d’aigreur d’estomac, préparez l’un de ces remèdes pour les soulager le plus rapidement possible.

    Si vous souffrez de façon persistante, consultez votre médecin pour déterminer si les aigreurs d’estomac sont dues à une maladie digestive.

    En plus de cela, évitez la consommation excessive d’aliments irritants tels que les graisses, les épices et le sucre.

    Lorsque nous expérimentons une sensation de vide dans l’estomac, qui est de surcroît accompagnée de douleurs ou de gênes, nous devons d’abord consulter un spécialiste pour obtenir un diagnostic professionnel.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 bienfaits des épinards que vous ne connaissez pas

     

     

     

     

     

    Saviez-vous que grâce à leur haute teneur en antioxydants et en vitamine B, les épinards sont des alliés parfaits pour préserver la santé de notre peau ?

    10 bienfaits des épinards que vous ne connaissez pas

     

    Les épinards font partie des légumes verts les plus populaires et consommés dans le monde entier.

    En effet, ils représentent une source incroyable de nutriments essentiels pour notre santé.

    Grâce à leur teneur en vitamines, en minéraux, en fibres et en protéines, la consommation d’épinards peut améliorer la santé et prévenir des centaines de maladies qui touchent diverses parties de l’organisme.

    Depuis l’Antiquité, leurs grandes feuilles vertes sont utilisées pour l’élaboration de soupes, et de plats en sauces ou à la vapeur.

    Avec le temps il a été découvert que les épinards ont de nombreuses propriétés pour le corps, surtout quand ils sont consommés crus ou avec d’autres ingrédients aux propriétés similaires.

    Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles nous devrions tous inclure ces végétaux dans notre programme d’alimentation.

    Dans l’article suivant, nous allons vous révéler 10 incroyables bienfaits que l’on peut obtenir grâce à la consommation d’épinards.

    1. Les épinards ont une action anti-cancer

    Pourquoi-y-a-t-il-une-inquietude-a-propos-du-telephone-portable-et-du-cancer-500x325

    Grâce à leur haute teneur en vitamine A et C, ainsi qu’en fibres, en acide folique et en phyto-nutriments, les épinards ont une action positive dans la lutte contre les cellules cancéreuses. 

    Leurs flavonoïdes, qui sont d’importants antioxydants, sont capables de freiner la division cellulaire dans le cancer de l’estomac et de la peau.

    De plus, les phyto-nutriments et l’action des fibres peuvent contribuer à réduire le risque de cancers comme :

    • Le cancer du sein
    • Le cancer du col de l’utérus
    • Le cancer de la prostate
    • Le cancer du côlon

    2. Les épinards sont bons pour le système cardiovasculaire

    Les épinards disposent de nombreux bienfaits cardiovasculaires.

    Tout d’abord, grâce à l’acide folique qu’ils contiennent, ils ont la capacité de réduire l’homocystéine, un acide aminé que l’on trouve dans le sang.

    Les niveaux élevés de cette substance sont liés à un plus grand risque cardiovasculaire, provoquant des infarctus et des accidents vasculaires cérébraux.

    Ils contiennent également de la choline et de l’inotisol, des composés qui aident à éviter le durcissement artériel et la mauvaise circulation sanguine.

    De plus, les épinards permettent d’équilibrer les niveaux de potassium et de sodium, et contribuent à améliorer la pression artérielle ainsi qu’à éviter l’inflammation du coeur.

    3. Les épinards améliorent la santé osseuse

    perte-de-masse-osseuse-500x375

    Une tasse d’épinards frais apporte jusqu’à 200% de la valeur quotidienne conseillée en vitamine K, un nutriment essentiel pour l’absorption adéquate du calcium et le contrôle des ostéoclastes (les cellules qui participent au renouvellement des os).

    De plus, ils apportent des minéraux essentiels comme le magnésium, le zinc, le cuivre et le phosphore qui permettent une bonne formation des os.

    4. Les épinards préviennent le diabète

    L’ingestion régulière de ce légume aide à stabiliser les niveaux de sucre dans le sang et prévient le diabète.

    Les épinards sont excellents pour les personnes qui souffrent déjà de diabète, car leur haute teneur en magnésium permet d’éviter les complications.

    5. Les épinards luttent contre l’anémie

    Les épinards apportent de forts taux de fer, un minéral qui permet de régénérer les globules rouges du sang, qui sont responsables de transporter l’oxygène à toutes les cellules du corps.

    Grâce à cette propriété, leur consommation fréquente agit comme un excellent traitement pour prévenir et lutter contre l’anémie.

    6. Les épinards sont bons pour la vue

    Oeil1-500x321

    Leur apport en lutéine est intéressant pour améliorer la santé visuelle et celle du système nerveux en général.

    En effet, ces caroténoïdes aident à protéger contre les cataractes et d’autres types de dégénérescences maculaires qui se produisent avec l’âge.

    7. Les épinards stimulent la perte de poids

    Pour perdre du poids, il est important d’adopter un style de vie extrêmement sain, mais il faut également garder un métabolisme bien actif.

    La consommation régulière d’épinards aide à améliorer la capacité du corps à brûler des graisses et permet de diminuer la sensation de faim, qui incite à manger plus de calories.

     

    8. Les épinards permettent une bonne santé gastro-intestinale

    La haute teneur en vitamine C des bêta-carotènes, leur permet d’agir comme de bons protecteurs du côlon en freinant l’action des radicaux libres.

    D’autre part, les épinards aident à maintenir l’équilibre de la flore bactérienne pour empêcher le développement de troubles digestifs et du système immunitaire.

    9. Les épinards préviennent le vieillissement prématuré

    Vieillissement-premature-500x332

    Leur haute teneur en antioxydants permet d’éliminer les substances toxiques du corps, qui sont associées au vieillissement prématuré.

    Une bonne dose d’épinards par semaine améliore la qualité de vie et promeut la beauté de la peau, malgré le passage des années.

    10. Les épinards protègent la peau contre les rayons UV

    Les rayons UV du soleil sont les principales causes des dommages cellulaires de la peau et du développement de mélanomes.

    Les forts taux de vitamine B des épinards apportent une action protectrice qui complète protecteurs solaires.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment améliorer votre santé respiratoire avec le miel d’ail

     

     

     

     

     

    Afin d'obtenir de bons résultats, il est essentiel que nous nous assurions que les ingrédients soient de la meilleure qualité, car, sinon, ils ne seront pas aussi efficaces.

    Comment améliorer votre santé respiratoire avec le miel d’ail

    La santé respiratoire peut être compromise en raison des effets négatifs des toxines environnementales, d’une mauvaise alimentation et d’autres agents externes qui provoquent une irritation et une détérioration de leurs tissus.

    Bien que chaque personne puisse être affectée de différentes manières, selon l’activité de son système immunitaire, il est courant de souffrir de symptômes et d’états qui nuisent à notre qualité de vie.

    Le plus troublant est que les virus et les bactéries sont capables de générer des infections et, dans les cas les plus graves, de provoquer des réactions inflammatoires qui font obstacle à la respiration et au passage de l’oxygène et des nutriments dans les poumons.

    Pour cette raison, il est important d’améliorer les habitudes de vie, en essayant de maintenir une alimentation saine qui répond aux exigences nutritionnelles pour protéger ce système.

    En outre, vous pouvez avoir recours à certains suppléments faits avec des ingrédients naturels, qui renforcent les défenses tout en nettoyant les voies respiratoires.

    A cette occasion, nous voulons vous recommander ce mélange de miel et d’ail, reconnu pour son pouvoir antibiotique, expectorant et anti-inflammatoire.

    C’est un remède facile à préparer qui, pour une somme modique, vous aidera à guérir divers problèmes pulmonaires et respiratoires.

    N’hésitez pas à l’essayer !

    Le miel d’ail pour protéger votre santé respiratoire

    Le miel d’ail est un remède traditionnel ancien qui a été utilisé comme un allié pour lutter contre les principaux problèmes qui affectent la santé respiratoire.

    Comme son nom l’indique, il est fait à base de miel d’abeilles et de gousses d’ail, ce qui nous permet d’obtenir un sirop naturel aux propriétés antibiotiques et détoxifiantes.

    Les bienfaits du miel

    les bienfaits du miel pour les poumons

    Le miel d’abeilles biologique est un produit reconnu pour ses multiples applications médicinales, gastronomiques et cosmétiques.

    • Il a été utilisé pendant des siècles comme base pour l’élaboration de remèdes naturels, en particulier pour lutter contre les infections, les problèmes respiratoires et les difficultés digestives.
    • C’est une source importante d’enzymes et d’antioxydants qui, associés à ses vitamines et minéraux, aident à maintenir les défenses actives et fortes.
    • Il contient des sucres naturels qui augmentent le niveau d’énergie du corps, évitant la fatigue et accélérant la récupération de l’inconfort provoqué par les maladies.
    • Ses composés antiviraux et ses antibiotiques aident à éliminer les micro-organismes responsables des infections et, en même temps, à créer une couche protectrice contre les attaques futures.
    • C’est aussi un expectorant et un anti-inflammatoire naturel qui, entre autres, calme la production excessive de glaires, de maux de gorge ainsi que la congestion.

    Les bienfaits de l’ail

    Les bienfaits de l'ail pour les poumons

    En raison de sa teneur élevée en nutriments essentiels, l’ail est un complément idéal pour améliorer de nombreux aspects de la santé.

    • Bien qu’il puisse être utilisé de bien des façons en cuisine, son pouvoir médicinal a été utilisé depuis des milliers d’années.
    • Il contient une substance active connue sous le nom d’allicine, qui agit comme un anti-inflammatoire et un antibiotique, facilitant le soulagement des infections respiratoires.
    • Il permet d’arrêter la croissance d’une grande quantité de virus et de bactéries dans le corps, en les empêchant de provoquer des complications pour la santé.
    • C’est un remède classique contre les maux de gorge, les éternuements et autres symptômes respiratoires, car son apport favorise le nettoyage du système.
    • Des composés anticancéreux lui sont attribués, ce qui pourrait bénéficier aux personnes qui ont des risques de souffrir de cancer du poumon.
    • Il sert à améliorer la santé des patients souffrant d’asthme, de bronchite et d’autres maladies inflammatoires qui affectent de façon chronique la santé respiratoire.

    Comment préparer le miel d’ail à la maison ?

    remède de miel d'ail pour la santé des poumons

    Pour profiter de tous les bienfaits de ce miel d’ail, il est très important que vous vous assuriez d’acheter du miel 100% biologique.

    La raison est que les miels raffinés contiennent du sucre et n’ont pas la même valeur nutritive.

    Ingrédients

    • 3 gousses d’ail
    • 1 tasse de miel (335 g)

    Ustensiles

    • Bocal en verre avec couvercle
    • Cuillère en bois

    Préparation

    • Écrasez les gousses d’ail jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse.
    • Versez-les dans le bocal en verre et couvrez-les avec le miel.
    • Remuez les ingrédients avec un ustensile en bois pour que l’ail soit bien réparti.
    • Scellez la bouteille et placez-la dans un endroit frais et sombre pendant 7 jours.

    Mode de consommation

    • Une fois le temps recommandé écoulé, prenez une cuillerée de miel d’ail à jeun, tous les jours.
    • En cas de problèmes respiratoires, prenez entre 3 et 5 cuillères à soupe par jour.
    • Si vous le souhaitez, vous pouvez l’ajouter dans de l’eau chaude pour faciliter sa consommation.

    Rappelez-vous que, bien que ce ne soit pas un remède miracle, ce produit naturel peut vous aider à maintenir des défenses fortes pour éviter les problèmes de santé nécessitant plus de soins.

    Suivez les instructions et gardez-le toujours à portée de main pour profiter de tous ses bienfaits.

    Grâce aux propriétés expectorantes de leurs ingrédients, ces sirops maison sont des solutions idéales pour vous libérer, de manière saine, de toutes vos affections de la gorge et des voies respiratoires.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Quelles graines intégrer à votre régime alimentaire ?

     

     

     

     

     

    Le plus intéressant avec les graines, c'est que grâce à leur goût neutre, nous pouvons les utiliser dans des plats sucrés, salés et même dans des boissons et profiter de tous leurs bienfaits.

    Quelles graines intégrer à votre régime alimentaire ?

    Bien que l’incorporation des graines dans le régime alimentaire puisse sembler « moderne », cette habitude existe depuis de nombreux siècles.

    En effet, les graines apportent de nombreux bienfaits à notre santé et à notre beauté. Dans cet article, nous allons vous indiquer quelles sont celles que vous devriez ajouter à votre alimentation.

    Les graines qu’il faut incorporer dans votre régime alimentaire

    Dans les magasins ou les supermarchés, nous pouvons trouver une grande quantité de produits qui incluent des graines dans leur composition.

    Et, mis à part le fait qu’il s’agit d’une tendance suivie par les végétariens ou des célébrités, nous nous devons de souligner que ce sont des aliments très nutritifs et bons pour la santé.

    Voici quelques-unes des graines qui méritent d’être intégrées à votre régime alimentaire.

    1. Graines de chia

    graines de chia

    Le chia est très riche en fer, en calcium et en acides gras oméga-3. De plus, du fait de sa richesse en fibres, il est rassasiant et recommandé aux personnes qui suivent un régime amaigrissant.

    Les graines de chia éliminent les toxines, préviennent le vieillissement prématuré de la peau et régénèrent les tissus.

    • Avant de les consommer, il est très important de les faire tremper dans l’eau pendant au moins 10 minutes.
    • Une sorte de « gélatine » se forme et peut être ajoutée aux jus ou aux smoothies de fruits et légumes.
    • Une autre solution consiste à les mélanger avec du fromage à tartiner sur des toasts ou des beignets au petit déjeuner, ou encore à les consommer avec du yaourt ou du lait et des flocons d’avoine ou d’amande.

    2. Graines de grenade

    Ce beau fruit coloré contient des graines qui peuvent être ajoutées dans de nombreuses préparations sucrées ou salées.

    • Riche en antioxydants, la grenade combat les effets des radicaux libres et améliore la santé cellulaire.
    • Parmi les nutriments apportés par ces graines, on trouve les polyphénols, qui préviennent les maladies cardiaques, et la vitamine C, qui renforce le système immunitaire.
    • Ces graines empêchent également la formation de caillots dans le sang, conservent l’élasticité des vaisseaux sanguins et stimulent la circulation sanguine.
    • Comme si cela ne suffisait pas, les graines de grenade empêchent le développement de l’arthrite et des maladies osseuses.
    • On peut les ajouter aux salades vertes, aux jus naturels, aux gâteaux et aux pâtisseries.

    3. Graines de sésame

    graines de sésame

    Le sésame est, entre autres, une excellente source de protéines et de « bons » gras ainsi que de lécithine, de fer, de zinc et de calcium.

    • Les graines de sésame régulent le taux de cholestérol et donnent une saveur différente aux aliments.
    • Il est préférable de les acheter crues et de les faire griller sans huilependant quelques minutes.
    • Les graines de sésame se marient parfaitement avec les salades, crèmes, gâteaux et pains. Saupoudrez un peu de sésame sur vos repas et ils seront complètement transformés.

    4. Graines de potiron

    Les graines de potiron ont de nombreuses propriétés telles que la régulation du cholestérol et la résolution de certaines imperfections cutanées.

    • Etant donné qu’il s’agit d’un aliment calorique, il vaut mieux consommer les graines de citrouille le matin.
    • Sinon, on peut aussi les manger dans l’après-midi ; elles contiennent du magnésium et de la vitamine B, synthétisent de la sérotonine et stabilisent le système nerveux.
    • Elles sont donc idéales pour ceux qui souffrent d’insomnie et autres troubles du sommeil.

    Elles peuvent également être consommées en guise de collation au milieu de la matinée. Une poignée suffit. Etant donné qu’il est nécessaire de bien les mâcher, elles peuvent être utiles en cas de stress intense au travail ou ailleurs.

    Une autre alternative consiste à les faire tremper pendant la nuit, et le lendemain, de les mélanger avec de l’essence de vanille ou de cannelle.

    5. Graines de lin

    graines de lin

    Bien qu’étant toutes petites, elles sont en même temps très nutritives. C’est une excellente source de fibres alimentaires qui permet de réguler le système digestif. De plus, les graines de lin fournissent des polyphénols et de l’acide linoléique.

    Ces nutriments ont de nombreux bienfaits pour la santé, comme le fait d’agir comme un puissant anti-inflammatoire et de réguler la production hormonale (le lin est recommandé pour les femmes en période menstruelle ou pendant la ménopause).

    Entre autres, deux des principaux avantages du lin sont qu’il maintient une évacuation intestinale régulière et qu’il prolonge la satiété plus longtemps. Sa consommation est idéale pour les personnes qui souffrent de constipation, d’anxiété alimentaire ou qui veulent perdre du poids.

    Les graines de lin sont très polyvalentes et peuvent être ajoutées aux salades, pains, desserts, biscuits, yaourts, milk-shakes ou smoothies.

    6. Graines de quinoa

    On pourrait dire qu’il s’agit de l’une des graines appréciées dans le monde entier depuis très récemment, mais en fait, elles sont utilisées depuis des centaines d’années en Amérique du Sud.

    Le quinoa présente de nombreuses propriétés car il fournit du fer, des fibres, du phosphore, des protéines et des acides aminés essentiels.

    Ces graines sont également très rassasiantes et sont recommandées pour les personnes qui suivent un régime amaigrissant.

    Avant de consommer du quinoa, il est essentiel de le faire bouillir dans de l’eau et sans sel pendant plusieurs minutes. On peut ensuite l’ajouter aux salades, riz et gâteaux, ou encore le consommer comme substitut des céréales.

    7. Graines d’amarante

    Il s’agit sûrement de l’une des variétés de graines les moins connues, et pourtant, c’est aussi une des plus nutritives.

    Les graines d’amarante sont antioxydantes, contiennent une bonne concentration d’acide folique, sont faibles en graisse et riches en protéines végétales. Elles nous permettent de nous relaxer et de garder le système nerveux central en bon état.

    Elles peuvent être consommées dans des ragoûts, crèmes, soupes ou saupoudrées sur du pain grillé avec du fromage maigre.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • MANGER TROP VITE :

    LA MAUVAISE HABITUDE QUI AUGMENTE LE RISQUE D'AVC

     

     

     

     

     

     

    Une étude japonaise explique que les personnes qui mangent plus vite que les autres ont un risque majoré de développer un syndrome métabolique, facteur principal de maladies cardiovasculaires comme l'AVC.

     

     

     

    Si vous avez l'habitude d'engloutir votre repas en quelques minutes les résultats de cette étude devraient vous convaincre de ralentir la cadence. Une étude menée par des chercheurs japonais de la Hiroshima University vient de montrer que les personnes qui mangent trop rapidement sont parmi ceux qui développent le plus un syndrome métabolique entraînant non seulement une prise de poids significative mais représente également un facteur de risque majeur dans le déclenchement de maladies cardiovasculaires.

    Un risque de caillot dans le coeur ou dans le cerveau

    Pour en arriver à cette découverte, les chercheurs ont étudié les cas de 642 hommes et 441 femmes âgés en moyenne de 51 ans entre 2008 et 2013. Au début de l'étude aucun des volontaires n'avaient de syndrome métabolique. Tous ont été répartis en trois groupes : ceux qui mangent lentement, ceux qui mangent normalement et ceux qui mangent rapidement. Résultat : 11,6% des personnes qui mangent vite ont développé un syndrome métabolique contre 6,5 chez ceux qui mangent normalement et 2,3% chez les plus lents.

    "Lorsque les gens mangent trop vite ils ne se sentent pas rassasiés et ont tendance à manger plus. Cela crée également des fluctuation qui entraînent une résistance à l'insuline", explique le cardiologue Takayuki Yamaji, partcipant à l'étude.

    Le syndrome métabolique est un ensemble de troubles qui, en ayant un retentissement sur l’organisme, favorise la survenue de certaines pathologies chroniques telles que le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires (infarctus, accident vasculaire cérébral, etc.). Selon l’étude Interheart menée dans 52 pays (1), ce serait le troisième facteur de risque de maladies cardio-vasculaires (derrière le tabagisme et un taux anormal de cholestérol). Comme nous l’explique le Dr Boris Hansel, endocrinologue : "Le gros ventre peut cacher un cortège de perturbations touchant le corps. Ces dernières peuvent accélérer la formation de plaques de graisses dans les artères. […] Puis à force de s’entartrer, empêcher la libre circulation du sang et de l’oxygène nécessaires aux organes." Résultat : un caillot peut se former dans le cœur ou dans le cerveau, c’est l’infarctus ou l’AVC.

     

      

     

    Sources : Gobbling your food may harm your waistline and heart, American heart Association, novembre 2017.
    (1) Interheart, The Lancet, 2004 

    medisite.fr 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 6 meilleurs remèdes naturels

    pour soulager la douleur de l’arthrite

     

     

     

     

     

    En plus d'inclure ces boissons dans votre alimentation, il est essentiel que vous réduisiez votre consommation de produits transformés, car ils favorisent l'inflammation et peuvent aggraver l'arthrite.

    Les 6 meilleurs remèdes naturels pour soulager la douleur de l’arthrite

    L’arthrite est une maladie inflammatoire causée par l’irritation de la membrane synoviale qui recouvre les articulations.

    C’est une maladie très commune qui, en provoquant l’usure des cartilages, fait que les os se frottent entre eux. Cela génère de fortes douleurs, un raidissement des articulations et rend les mouvements difficiles.

    Elle affecte fréquemment les mains et les genoux, mais elle peut aussi affecter les hanches, les chevilles et toutes les autres articulations.

    La cause principale est l’usure des articulations due au vieillissement, bien que l’arthrite peut également affecter les jeunes personnes ayant subi un traumatisme, ou bien souffrant de déficiences nutritionnelles, ou encore ayant un mode de vie sédentaire.

    Les patients souffrant d’arthrite se voient obligés de changer leur mode de vie afin d’éviter les mauvaises habitudes pouvant aggraver la sévérité des symptômes.

    De plus, certains patients recourent à des remèdes d’origine naturelle, lesquels, de par leurs propriétés, soulagent l’inflammation et diminuent ainsi la sensation de douleur.

    À cette occasion, nous voulons vous présenter en détail 6 des meilleurs remèdes, afin que vous les envisagiez si vous vous trouvez face à ce problème.

    1. La tisane à la cannelle

    Tisane à la cannelle

    La tisane à la cannelle est riche en huiles essentielles et en antioxydants qui, une fois dans le corps, agissent comme des anti-inflammatoires et des analgésiques.

    Ces propriétés contrôlent la douleur causée par l’arthrite, et, dans le même temps, optimisent la circulation des zones affectées.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • ½ de cannelle en poudre (5 g)
    • 1 cuillère de miel (25 g)

    Préparation

    • Faites bouillir l’eau, et ajoutez la cannelle en poudre.
    • Laissez reposer pendant 5 minutes, puis rajoutez le miel.

    Mode de consommation 

    • Buvez une tisane chaque matin, 30 minutes avant de prendre le petit-déjeuner.

    2. La tisane d’ortie

    L’ortie est une plante riche en composants anti-inflammatoires, lesquels soulagent la raideur, la douleur musculaire et la douleur articulaire.

    Ses minéraux essentiels, notamment le calcium, renforcent les articulations affectées et évitent leur usure prématurée.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 cuillère d’ortie séchée (10 g)

    Préparation

    • Faites bouillir l’eau et, lorsque elle arrive à son point d’ébullition, ajoutez l’ortie séchée.
    • Laissez reposer pendant 10 minutes, filtrez la tisane et servez-la.

    Mode de consommation

    • Buvez jusqu’à 2 tasses par jour.

    3. La tisane de saule blanc

    Tisane de saule blanc

    L’écorce du saule blanc est un produit naturel aux propriétés analgésiques et sédatives, idéales pour soulager la douleur articulaire.

    Elle contient des substances antioxydantes qui inhibent les effets du stress oxydatif, l’un des responsables de la détérioration des articulations.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 cuillère d’écorce de saule blanc séchée (5 g)

    Préparation

    • Chauffez l’eau, et ajoutez le saule blanc séché.
    • Laissez reposer pendant 10 minutes.

    Mode de consommation

    • Buvez une tisane à jeun, puis une autre au cours de l’après-midi.

    4. Le thé vert

    Le thé vert est un grand allié des patients qui souffrent d’arthrite.

    Cette boisson est pleine de polyphénols, de puissants antioxydants aux effets anti-inflammatoires et calmants.

    Ses nutriments améliorent la santé immunitaire, et renforcent les cellules pour une réussite optimale du processus de régénération.

    Ingrédients

    • 1 cuillère de thé vert (5 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Ajoutez le thé vert dans une tasse d’eau bouillante, puis laissez reposer pendant 10 minutes.

    Mode de consommation

    • Buvez une tisane à jeun, puis une autre au cours de l’après-midi.

    5. Le curcuma et le lait  

    Tisane de curcuma et lait

    Le fameux remède traditionnel à base de lait et de curcuma est un anti-inflammatoire naturel qui s’utilise en complément pour soulager la douleur articulaire.

    Les actifs de cette épice diminuent l’inflammation, et minimisent l’usure des articulations en améliorant l’activité cellulaire.

    Ingrédients

    •  1 cuillère de curcuma en poudre (5 g)
    • 1 verre de lait (200 ml)

    Préparation

    • Diluez le curcuma en poudre dans un verre de lait.

    Mode de consommation

    • Buvez la boisson chaque soir avant de vous coucher.

    6. La tisane aux semences de luzerne 

    Les semences de luzerne régulent le pH du sang, et aident à réduire la douleur causée par l’arthrite.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 cuillère de semences de luzerne (10 g)

    Préparation

    • Faites bouillir l’eau, et ajoutez les semences de luzerne.
    • Laissez frémir à feu doux pendant 5 minutes.
    • Laissez reposer 20 minutes avec le couvercle mis, puis filtrez.

    Mode de consommation

    • Buvez la tisane 2 fois par jour.

    En plus de ces remèdes naturels, ayez à l’esprit qu’il est primordial d’avoir une alimentation saine et de limiter la consommation de produits transformés.

    Ces recommandations et la pratique d’une activité physique vous permettront d’éviter que la maladie affecte votre qualité de vie.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 facteurs qui influencent l’augmentation du cholestérol

     

     

     

     

     

    Bien que nous ne puissions pas contrôler certains aspects du cholestérol, nous pouvons toujours améliorer certaines habitudes de vie et rester actifs pour favoriser son équilibre et ainsi éviter des problèmes majeurs.

    6 facteurs qui influencent l’augmentation du cholestérol

    L’augmentation du cholestérol, également connu sous le nom d’hypercholestérolémie, est un état qui altère la santé cardiovasculaire, puisque la substance reste retenue dans les parois des artères.

    Ce lipide, sécrété naturellement par le foie, participe à l’activité cellulaire de l’organisme entier et, en outre, est nécessaire à la formation des acides biliaires, à la production d’hormones et à d’autres tâches importantes.

    Le problème se produit lorsque le corps absorbe trop de mauvais cholestérol (LDL), ou diminue sa capacité à le synthétiser et à l’utiliser correctement.

    En conséquence, le risque d’artériosclérose augmente et, dans les cas plus graves surviennent des infarctus du myocarde, des problèmes de foie et d’autres réactions qui diminuent la qualité de vie.

    Le plus inquiétant est que beaucoup de personnes ne sont pas conscientes de la maladie et ignorent quels sont les déclencheurs de l’augmentation de leurs taux de cholestérol.

    Pour cette raison, nous allons énumérer dans cet article 6 facteurs qui, d’une certaine manière, influencent les déséquilibres des taux de cholestérol.

    1. Habitudes alimentaires

    les matières grasses et transformées augmentent le risque de cholestérol

    Les habitudes alimentaires sont étroitement liées avec l’augmentation ou le contrôle du taux de cholestérol dans le corps.

    Alors que la consommation démesurée de graisses et de produits transformés peut entraîner une accumulation excessive de cholestérol, une alimentation riche en légumes et en graisses saines peut faciliter son contrôle.

    • Il est essentiel de réviser notre régime alimentaire et, bien sûr, d’identifier les aliments qui augmentent ce lipide dans le sang.
    • Pour cela, nous devrions augmenter la consommation d’oméga 3, de vitamine E et d’acides aminés essentiels.

    2. Sédentarisme

    Le fait de mener un mode de vie sédentaire est l’une des principales causes de l’accumulation excessive de mauvais cholestérol dans les artères.

    L’inactivité réduit la capacité du corps à transformer les sources de graisse en énergie et, par conséquent, conduit à sa rétention.

    • L’activité physique régulière, pendant au moins 30 minutes, est une habitude qui favorise le contrôle de ce lipide.
    • L’exercice cardiovasculaire, comme la marche ou le vélo, aide à le réduire considérablement.

    3. Surpoids et obésité

    le surpoids et l'obésité influencent l'augmentation du cholestérol

    Les personnes souffrant de surpoids et d’obésité sont plus susceptibles de subir un excès de cholestérol que d’autres personnes qui ont un poids stable.

    L’accumulation de graisse dans le corps diminue la capacité à éliminer ce lipide des artères et, à cause de cela, augmente la tendance à la formation de plaques dans ces artères.

    • Il est essentiel de surveiller en permanence le poids corporel et, en cas d’excès, d’adopter un mode de vie sain qui facilite son contrôle.
    • La réduction d’au moins 10% de l’indice de masse corporelle aide à prévenir les troubles cardiovasculaires graves.

    4. Stress

    Une mauvaise gestion des épisodes de stress peut devenir une cause potentielle d’hypercholestérolémie et de maladies cardiovasculaires.

    En plus de nuire à la santé émotionnelle, cet ennemi du corps peut affecter les processus qui aident à éliminer le lipide des artères.

    D’un autre côté, il convient de mentionner que les personnes qui en souffrent tendent à choisir des aliments malsains pour canaliser le stress.

    Pour cette raison, il est important d’adopter des techniques de relaxation quotidiennes et des exercices de respiration.

    Vous pouvez également envisager de consommer des aliments sains qui favorisent le bien-être mental, car ils améliorent l’humeur sans augmenter la présence de ce lipide nocif.

    5. Consommation excessive d’alcool

    la consommation excessive d'alcool influence l'augmentation du cholestérol

    La consommation excessive de boissons alcoolisées est un facteur associé au risque d’hypercholestérolémie, car ses toxines affectent le bon fonctionnement du cœur, la santé artérielle et le foie.

    Cela empêche la synthèse optimale du cholestérol dans les cellules et, en outre, génère une accumulation de graisses nocives dans les artères.

    • Évitez la consommation de ce genre de boissons au maximum, quelle que soit l’occasion.
    • Si vous avez des problèmes d’addiction, demandez l’aide à un-e professionnel-le pour les surmonter.

    6. Antécédents familiaux

    L’un des autres facteurs que nous devons prendre en compte comme possible cause de l’hypercholestérolémie sont les antécédents familiaux ou génétiques.

    Une personne dont les membres de la famille ont souffert de ce trouble a plus de deux fois le risque d’en souffrir à un moment de sa vie.

    • Pour cette raison, un mode de vie sain devrait être adopté dès le plus jeune âge, limitant au maximum les sources externes de cholestérol.
    • Cela devrait être complété par des examens médicaux réguliers, qui peuvent déterminer la gravité du problème.

    Identifiez-vous ces causes ? Êtes-vous inquiets de souffrir de l’accumulation de cholestérol ? Évitez complètement les aliments qui en contiennent et, en plus de cela, restez actifs physiquement et essayez de maintenir de bonnes habitudes de vie.

    Le mauvais cholestérol peut causer des artères obstruées et d’autres problèmes cardiovasculaires. Réduisez-le avec ces conseils à la maison ! Grâce aux propriétés diurétiques, nettoyantes et antioxydantes de l’infusion de prêle, nous pouvons lutter contre les taux élevés de cholestérol et améliorer la circulation sanguine de manière simple.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 3 raisons pour lesquelles vous devez inclure du magnésium

    dans votre alimentation

     

     

     

     

     

    3 raisons pour lesquelles vous devez inclure du magnésium dans votre alimentation

    Grâce à sa capacité à adhérer aux hormones, le magnésium peut nous aider à soulager différents problèmes liés au déséquilibre que vous ressentez les jours précédant vos menstruations.

    Peut-être qu’au moment même où vous commencez à lire cet article, vous n’en savez pas tant sur le magnésium et ses répercussions sur votre alimentation quotidienne.

    Ne vous inquiétez pas. Ci-dessous nous allons vous montrer sa véritable importance.

    En réalisant vos achats, vous n’avez peut-être jamais pensé à la teneur en nutriments des aliments et il en va de même pour le magnésium.

    La répercussion de ce nutriment est plus important que ce que vous pensez.

    Nous parlons peu de l’importance du magnésium, et encore moins de l’importance de l’inclure dans notre alimentation.

    Toutefois, vous devriez prendre en compte plusieurs questions, car la portée de ce minéral est incroyable, bien que beaucoup l’ignorent.

    A la différence d’autres éléments comme le fer ou le calcium, les gens ne le reconnaissent pas facilement.

    De fait, des études soutiennent qu’environ 48% de la population aux Etats-Unis aurait une carence en magnésium.

    Mais les raisons pour lesquelles il est important de l’inclure à votre alimentation sont troublantes, car le magnésium se trouve sous de nombreuses formes composées ou isolées dans une infinité d’aliments naturels ou préparés.

    Cependant, nous allons ci-dessous vous donner les 3 meilleurs arguments afin que vous réfléchissiez sérieusement à l’utiliser en votre faveur et pour votre bien-être.

    Depuis l’assimilation de la vitamine D jusqu’au soulagement thérapeutique de nombreux problèmes du type :

    • Fibromyalgie
    • Fibrillation auriculaire
    • Diabète de type 2
    • Syndrome prémenstruel
    • Problèmes cardiovasculaires
    • Migraines
    • Vieillissement

    Oui, vous avez bien lu. Toutes ces pathologies peuvent être soulagées, prévenues ou améliorées seulement en augmentant et en régulant le magnésium dans votre alimentation.

    Ci-dessous nous vous donnons les raisons les plus importantes afin que vous connaissiez mieux ce minéral et ses bienfaits.

    Voici les 3 principales raisons d’inclure du magnésium à votre alimentation

    3 bienfaits du magnésium

    Une alimentation doit inclure toutes sortes d’aliments, tout comme vous devez savoir quels sont les meilleurs minéraux pour pouvoir vous alimenter sainement. Le magnésium est la clé de tous les minéraux.

    • Il contient de plus grands bienfaits pour l’organisme que d’autres minéraux comme le phosphore, le calcium, le fer, le zinc, le silicium ou le potassium.
    • Une partie de notre squelette ne pourrait exister sans lui, et en souriant vous pouvez voir à quel point sa répercussion est importante sur vos dents.
    1. Idéal pour la santé des os et des dents

    santé des dents

    Il est vrai que le calcium y est pour beaucoup dans la santé des os et des dents, mais le magnésium est l’élément clé à ce sujet car il fonctionne comme un fixateur d’éléments.

    Cela signifie que si vous avez une carence en magnésium, vous pourrez difficilement atteindre les niveaux de calciums nécessaires.

    Entre autres choses, l’ostéoporose et les caries peuvent être les conséquences de cette carence.

    Ajoutez davantage d’aliments riches en ce minéral, comme les produits laitiers et les fruits riches en vitamine D :

    • Abricots
    • Pommes
    • Goyaves

    2. Syndrome prémenstruel

    Nous savons tous à quel point le syndrome prémenstruel est dérangeant pour les femmes.

    Le magnésium est un minéral qui se fixe sur les hormones et qui permet de réguler efficacement l’incidence de ces dernières afin de soulager certaines douleur ainsi que la susceptibilité.

    Concernant les douleurs menstruelles, si vous avez consommé des aliments contenant ce minéral pendant le mois précédant votre menstruation, vous remarquerez à quel point il réduit les douleurs.

    3. Contre l’insomnie

    insomnie

    Le manque de sommeil est un problème pour une grande partie de la population.

    Il existe de nombreuses causes pouvant affecter le sommeil de manière considérable. Mais il a été prouvé qu’une carence en magnésium affectait directement l’apparition de l’insomnie.

    La mélatonine est une hormone qui influe sur la régulation du sommeil. Lorsque vous manquez de magnésium, l’insomnie apparaît.

    De plus, il existerait également un lien entre ce minéral et le fait de bien dormir.

    Considérations finales

    Nous vous conseillons toujours les meilleures manières de prendre soin de votre bien-être.

    Les bienfaits du magnésium pour l’organisme sont notables et reconnus.

    N’hésitez pas à inclure des aliments qui en contiennent dans votre alimentation afin de faciliter son assimilation, tout en sachant ce que vous ingérez, les bienfaits et les raisons pour lesquelles vous les consommer.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le gel de lin : 6 bénéfices pour votre corps

     

     

     

     

     

     

    Bien que les graines de lin soient un aliment bénéfique et nutritif, il est conseillé de consulter votre spécialiste avant de l'inclure dans votre régime alimentaire quotidien, afin d'identifier toute contre-indication.

    Le gel de lin : 6 bénéfices pour votre corps

    Ces dernières années, l’utilisation des graines de lin est devenue courante dans la préparation du pain et d’autres produits de boulangerie.

    Leur incorporation croissante dans le régime humain est due au fait que ces graines ont été récemment reconnues comme « super aliment », c’est-à-dire un aliment bénéfique pour la santé et très nutritif.

    Remarque : Les super aliments, en plus de leurs propriétés nutritionnelles, agissent positivement sur notre organisme, l’aidant à réduire et prévenir les facteurs de risque dans l’apparition de maladies.

    Issue de la plante de lin, cultivée et consommée depuis la Préhistoire à l’Egypte ancienne pour ses propriétés nutritives, médicinales et laxatives, la graine de lin est reconnue comme une source primordiale de nutriments.

    A l’époque moderne, on se borna un temps à restreindre l’industrialisation des graines de lin à l’usage de la production pétrolière.

    Cependant, grâce à la redécouverte de ses propriétés sanitaires et préventives, la graine de lin a reconquis la communauté scientifique et mondiale, dans les domaines de la santé et du bien-être.

    Les propriétés du lin

    Graines de lin moulues

    La graine de lin présente dans sa composition quelques composés très intéressants :

    L’acide alpha-linoléique (ALA)

    L’acide alpha-linoléique possède une teneur élevée en Omega 3(représentant de 50 à 55des acides gras totaux de sa composition). C’est pourquoi la consommation de lin contribue à la réduction du risque de développer des maladies cardiovasculaires.

    Les fibres alimentaires

    La graine de lin est constituée à environ 28% de fibres alimentaires.

    25% de ces fibres alimentaires sont des fibres solubles (elles réduisent l’absorption de cholestérol et de glucose) et 75% d’entre ces fibres alimentaires sont des fibres insolubles (elles augmentent le volumes des fèces et réduisent le temps de transit intestinal).

    Entre autres bénéfices, les graines de lin offrent :

    • Une facilitation du transit intestinal
    • La réduction des risques de développer un cancer colorectal
    • La diminution du taux sanguin de cholestérol
    • La prévention de l’obésité

    Les lignanes

    Le lin contient des substances qui, combinées au suc gastrique et aux enzymes, se transforment en lignanes.

    Ces composés chimiques sont particulièrement appréciés pour leurs propriétés protectrices de l’ADN et des liposomes, en plus de leurs effets antioxydants et anti-cancérigènes.

    Par conséquent, l’introduction des graines de lin dans l’alimentation humaine inhibe le développement  des maladies coronariennes ainsi que celui de différents types de cancers (du sein, de la prostate et du côlon).

    Bénéfices

    Ci-dessous, vous trouverez la liste des bénéfices les plus manifestes dont vous pourrez profiter suite à la consommation des graines de lin :

    • Diminution du risque de développement de maladies cardiovasculaires
    • Réduction du développement du cancer
    • Propriétés antiinflammatoires
    • Effet laxatif
    • Effet antioxydant
    • Diminution de la réponse glycémique due à l’amidon
    • Aide à la prévention des symptômes de la ménopause

    Comment préparer du gel de lin ?

    Le gel de lin

    En plus d’ornementer délicieusement vos salades, pain et repas, les graines de lin offrent un service supplémentaire quand elles sont consommées en gel.

    Il est recommandé de moudre les graines (afin d’éviter l’oxydation des acides gras, donc de profiter au maximum des nutriments offerts par les graines de lin).

    Le gel de lin

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 cuillère à café de lin moulu (5 g)

    Préparation

    • Dans la tasse d’eau (que cette dernière soit froide au tiède importe peu), versez les graines de lin moulues.
    • Laissez reposer le mélange une demi-heure.
    • Quand vous constaterez la formation d’un gel, il s’agira du signe que la préparation est prête à être consommée.

    Remarque : Vous pouvez consommer le gel de lin dans un milk-shake ou un jus de fruits frais. Certaines personnes ajoutent également quelques gouttes de citron ou un peu de zeste.

    L’infusion de lin

    Ingrédients

    • 1 cuillère à café de graines de lin (5 g)
    • 1 tasse d’eau bouillante (250 ml)

    Préparation

    • Dans un récipient contenant les graines de lin, ajoutez l’eau bouillante.
    • Attendez que les graines moulues libèrent leurs propriétés.
    • Attendez que l’infusion atteigne une température supportable pour sa consommation. Buvez.

    Contre-indications

    Parmi les effets secondaires négatifs, nous trouverons :

    • Une réduction de l’absorption du calcium, du zinc et du fer.
    • Une diminution de la digestibilité des protéines.

    De même, les graines de lin contiennent des glucosydes cyanogènes, substances susceptibles de dégager du cyanure.

    L’effet métabolique des graines de lin sur les êtres humains est directement lié à la quantité consommée, la fréquence de consommation, l’état de santé du consommateur, et aux interactions entre les différents aliments consommés.

    Cependant, jusqu’à présent, aucun indice de cyanure n’a été décelé dans les aliments cuits au four contenant des graines de lin, tels que le pain ou les céréales.

    Précautions

    Évitez la consommation de lin pendant la grossesse

    En raison de ses propriétés, la consommation de lin n’est pas recommandée :

    • Chez les femmes enceintes, chez les femmes souffrant d’un cancer du sein, de l’utérus ou des ovaires.
    • Chez les hommes souffrant d’un cancer de la prostate.
    • Chez les personnes souffrant d’une obstruction intestinale, d’un rétrécissement de l’œsophage ou d’une inflammation de l’intestin.

    Recommandations

    Les graines de lin sont un excellent super aliment et leur consommation est généralement sûre et saine.

    Cependant, avant de l’intégrer à votre régime alimentaire, il est nécessaire de consulter votre nutritionniste ou votre médecin. Ceci est particulièrement important si vous prenez des médicaments ou des compléments alimentaires.

    Il est essentiel de garder à l’esprit que la consommation excessive de tout aliment peut nuire à la santé.

    Selon le Conseil Canadien du Lin, 8 grammes de graines de lin moulues ou 5 grammes d’huile de lin sont suffisants pour satisfaire la quantité journalière recommandée en Oméga 3.

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Kombucha : qu’est-ce, comment se prépare-t-il et à quoi sert-il ?

     

     

     

     

     

     

    Kombucha : qu’est-ce, comme se prépare-t-il et à quoi sert-il ?

    Le kombucha est une boisson médicinale que nous pouvons préparer chez nous et qui jouit de nombreuses et précieuses propriétés bienfaitrices pour l’organisme.

    Le kombucha est consommé dans de nombreux pays asiatiques depuis des milliers d’années.

    Il est devenu populaire pour sa forte teneur en probiotiques et car il permet de désintoxiquer l’organisme et de renforcer le système immunitaire.

    • Le kombucha est un thé fermenté grâce à des champignons et des bactéries. Ces champignons et bactéries génèrent du gaz carbonique, du glucose et de l’alcool éthylique.
    • Ces composants se réunissent à la surface du thé pour former une masse gélatineuse de couleur marron crème.
    • Les bactéries et les champignons utilisés peuvent varier, selon le type de thé utilisé et le temps de préparation.

    Comment préparer le kombucha

    préparation du kombucha

    Ingrédients

    • 4 tasses d’eau (1 l)
    • 3 cuillères à soupe de sucre roux (70 g). Vous pouvez également utiliser du sucre bio
    • 1 champignon de kombucha
    • 6 sachets de thé (vert, noir ou blanc bio) (60 g)
    • 1/2 tasse de liquide initiateur de kombucha (125 ml)

    Remarque : il vous reste normalement du liquide initiateur du kombucha précédent. Si vous n’en avez pas, utilisez 1 1/4 tasse (312 ml) de vin blanc distillé ou du vinaigre de cidre de pomme pasteurisé.

    Ustensiles

    • Une carafe en verre pour la préparation
    • Un morceau de toile ou de tissu éponge
    • Un élastique
    • Une cuillère à soupe en bois ou en terre cuite
    • Un filtre
    • Une paille

    Que devez-vous faire ?

    Il est important de prendre en compte que la culture de bactéries et de champignons qui se formera dans le thé peut se contaminer d’agents dangereux pour la santé, s’il se trouvent dans l’environnement au moment de sa préparation.

    C’est pourquoi vous devez désinfecter complètement la cuisine et bien laver les ustensiles à l’eau chaude et au savon, qui seront utilisés pour la préparation.

    Infusion du thé

    infusion du thé

    Faites chauffer l’eau puis, une fois arrivée à ébullition, ajoutez le thé.

    Le temps d’infusion déprendra du thé utilisé :

    • Thé vert : 5 minutes
    • Thé rouge : 7 minutes
    • Thé noir : 10 minutes

    Plus vous laisserez infuser longtemps, plus vous obtiendrez un produit chargé et amer. Et plus la qualité du thé utilisée sera bonne, moins vous aurez besoin de faire chauffer l’eau.

    Sucrer l’infusion

    • Ajoutez le sucre que vous aurez choisi (brun ou rapadura) et mélangez à l’aide d’une cuillère.
    • Assurez-vous qu’il soit entièrement dissout.
    • Puis éteignez le feu et laissez reposer pendant 4 heures jusqu’à ce qu’il atteigne la température ambiante.

    Conservation du kombucha

    conservation du kombucha
    • Filtrez l’infusion au dessus de la carafe où vous laisserez fermenter le kombucha.
    • Puis ajoutez la culture de kombucha sur le liquide initiateur.

    Fermentation et bouteille

    Couvrez le flacon d’un tissu éponge ou d’un morceau de toile et maintenez-le avec un élastique.

    Placez ensuite la carafe dans un endroit sombre pendant 7 à 14 jours.

    Plus vous le laisserez reposer, plus le thé sera amer et chargé.

    Goûter pour savoir s’il est prêt

    goûter le kombucha 

    Vous pouvez commencer à le goûter après 5 jours. Lorsqu’il est prêt, vous devrez sentir un goût acide.

    • Pour cela, introduisez une paille propre sans endommager le champignon qui s’est formé à la surface du récipient.
    • Couvrez l’ouverture de la paille du bout de votre doigt, retenez le liquide puis sortez-le dans un autre récipient.
    • S’il est trop sucré, couvrez-le de nouveau et laissez-le reposer encore.
    • Lorsque la saveur est trop amer, il n’est plus bon, mais ne vous inquiétez pas, car vous pourrez l’utiliser comme vinaigre dans vos salades.

    Boire le kombucha et recycler le nouveau champignon

    Commencez par boire 1/4 tasse (62 ml) de kombucha le matin. Au  fil des semaines votre organisme s’adaptera au thé et vous pourrez en augmenter la consommation progressivement.

    Rappelez-vous de garder au moins 10% du thé (comme liquide initiateur)et le champignon qui s’est formé à la surface comme ingrédients pour la prochaine fois que vous préparerez du kombucha.

    Les propriétés bienfaitrices du kombucha 

    les bienfaits du kombucha
    • Il est bon pour vos os : il renforce les cartilages, c’est pourquoi il est recommandé pour les personnes qui souffrent d’arthrite.
    • Il améliore la digestion et d’autres malaises gastro-intestinaux, car il stimule le métabolisme.
    • Il soulage la douleur de la migraine.
    • Il favorise la régénération cellulaire. Il peut être utilisé pour traiter des maladies dégénératives. Il est également très bon pour la santé des cheveux.
    • Il désintoxique l’organisme grâce à sa teneur en acides organiques, qui favorisent également la circulation du sang.
    • Il est riche en vitamines et minéraux primordiaux pour le bon fonctionnement du système nerveux et musculaire.
    • Comme il est fabriqué à base de thé noir, il contient de la caféine en petites quantités, ce qui permet de stimuler le système nerveux central.
    • Il augmente les défenses corporelles.
    • Il régule le cholestérol.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 4 ERREURS À ÉVITER QUAND ON UTILISE DE L’HUILE D’OLIVE

     

     

     

     

     

     

     

    L’huile d’olive fruitée ou corsée, star du régime crétois, est un subtil exhausteur de goût appréciée depuis des millénaires. Elle fait partie des huiles fortement plébiscitées pour son action indéniable sur les maladies cardio-vasculaires. Mais pour profiter au mieux de ses bienfaits nutritionnels, il convient de prendre certaines précautions. 

     

    Erreur 1 : En faire une exclusivité !

    L’huile d’olive regorge d’atouts nutritionnels dont il serait dommage de se priver. Elle affiche 100% de lipides comme toutes les huiles, représentés par des acides gras insaturés mais avec une forte proportion d’acides gras mono-insaturés dont le chef de file est l’acide oléique . Ce composant majeur de la diète méditerranéenne diminue le "mauvais cholestérol" mais rend également votre huile d’olive performante pour un usage à froid comme à chaud. 
    Cependant, pour optimiser ses bienfaits, il est judicieux de l’associer à une huile riche en acides gras polyinsaturés comme l’huile de colza , et ce au cours d’un même repas.
     
     

    Erreur 2 : La soumettre à de fortes températures

    Le degré d’acidité d’une huile d’olive est un critère de qualité . Plus ce dernier est bas, plus l’huile sera de qualité. Donc on optera plutôt pour une "huile d’olive vierge extra" (taux d’acidité inférieur à 0,8%) pour les assaisonnements et une "huile d’olive vierge" (taux d’acidité inférieur à 2%) pour les cuissons jusqu’à 180°C. Inutile de sacrifier une huile de bonne qualité pour les fritures ! Il vaut mieux lui préférer l’huile d’arachide.
     
     

    Erreur 3 : Choisir une bouteille transparente

    La chaleur, la lumière, l’oxygène oxydent les acides gras, confèrent un goût rance et diminuent les qualités nutritionnelles et gustatives de l’huile d’olive. Il convient alors d’adopter certaines précautions. Choisissez une huile d’olive conservée dans un récipient neutre, opaque et non transparent. Donc boudez la bouteille en verre ! De même, stockez-la à l’obscurité et à l’abri de la chaleur (sous l’action du froid, l’huile d’olive va figer ; c’est un phénomène naturel). Un endroit frais et sec est recommandé. Le top : la cave ! 
    Consommez-la rapidement pour éviter qu’elle ne perde son goût. Elle ne se bonifie pas avec le temps…comme le bon vin ! Aussi, rebouchez-la soigneusement pour préserver ses arômes. 
    A noter que le rancissement ne présente aucun inconvénient sur le plan santé, c’est juste une question de goût !
     
     

    Erreur 4 : Négliger la qualité

    Dans la jungle des huiles, choisissez-la de qualité, pressée à froid, idéalement par un procédé mécanique (sans traitement chimique ni chauffage). Vierge extra est un gage de qualité. Faut-il la choisir bio ? L’huile d’olive vierge issue de l’agriculture biologique extraite à froid vous garantit des qualités nutritionnelles mais attention même si la mention AB atteste la non utilisation de produits chimiques sur les olives, cela ne change en rien à l’aspect gustatif de l’huile ni à sa qualité
    Orientez votre choix sur une huile de qualité qui bénéficie d’une AOP ou d’une AOC.
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Source : medisite.fr
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 bienfaits intéressants que vous offrent les lentilles

     

     

     

     

     

    En plus d'être riches en fer et autres minéraux, les lentilles fournissent également des fibres et sont un excellent complément pour nous aider à perdre du poids, car elles sont très rassasiantes.

    8 bienfaits intéressants que vous offrent les lentilles

    Les lentilles, dont le nom scientifique est Lens culinaris, sont l’une des légumineuses qui ont été incorporées dans l’alimentation régulière de nombreuses cultures, en raison de leur apport important en nutriments essentiels.

    On pense qu’elles sont originaires du Sud-Ouest d’Asie, bien que leurs cultures se propagent à travers la Méditerranée, l’Amérique et de nombreux autres endroits du monde.

    Faible en calories et riche en fibres, en acides aminés et en antioxydants, elles sont un excellent complément alimentaire car elles peuvent apporter de multiples bienfaits au corps.

    Bien qu’on puisse les trouver dans différentes variétés, elles sont toutes caractérisées pour être une source importante de vitamines, de minéraux et de glucides qui, entre autres choses, aident à maintenir un niveau optimal d’énergie.

    En tenant compte du fait que beaucoup de personnes ne connaissent pas toutes leurs propriétés, dans l’espace suivant, nous voulons partager avec vous 8 bonnes raisons d’inclure les lentilles à votre régime alimentaire.

    1. Elles préviennent la constipation

    les lentilles préviennent la constipation

    La santé digestive obtient d’intéressants bienfaits lorsque les lentilles sont incorporées à notre régime alimentaire habituel.

    • Leurs fibres alimentaires favorisent le processus de digestion des aliments et, en même temps, facilitent l’activité de l’intestin pour une élimination optimale des déchets.
    • Elles servent de nourriture pour les bactéries saines du côlon et, en plus de tout cela, elles évitent les épisodes chroniques de constipation.

    2. Elles aident à réduire le sucre dans le sang

    Contrairement aux sources simples de glucides, les lentilles sont utiles dans les processus qui régulent les taux de sucre dans le sang.

    • Leurs hydrates de carbone lentement absorbés, parmi lesquels se distingue l’amidon, favorisent les processus qui transforment les sucres en sources d’énergie, diminuant le risque de diabète.

    3. Elles améliorent la santé cardiovasculaire

    les lentilles améliorent la santé cardiovasculaire

    Cette variété de légumineuses ne possède pas de cholestérol ni de mauvaises graisses, ce qui les rend saines pour le cœur et les artères.

    • Elles possèdent en revanche une petite quantité d’acides gras polyinsaturés, qui aident à éliminer les lipides nocifs qui forment une plaque dans les artères.
    • Leurs fibres réduisent l’absorption de graisse et de cholestérol dans l’intestin, évitant des désordres tels que l’hypercholestérolémie.

    4. Elles favorisent la formation de la masse musculaire

    Il n’est pas étrange que cette nourriture fasse partie du régime alimentaire des athlètes et des amateurs de fitness, puisque sa consommation est bénéfique pour la formation et le renforcement de la masse musculaire.

    • Elles contiennent des protéines de haute valeur biologique, qui interfèrent dans la récupération des muscles après une grande activité physique.
    • Ses hydrates de carbone à absorption lente augmentent le niveau d’énergie et améliorent les performances sportives.

    5. Elles aident à combattre l’anémie

    Les lentilles aident à combattre l'anémie

    Les lentilles fournissent une quantité importante de fer, de magnésium et de zinc, des minéraux essentiels qui aident à rétablir la santé chez les patients souffrant d’anémie.

    • Ceux-ci participent à la formation de globules rouges dans le sang, qui diminuent lorsque cette maladie se produit.
    • Son absorption en quantité suffisante favorise le travail cellulaire et réduit les symptômes de la fatigue.

    6. Elles favorisent la perte de poids

    Bien qu’il ne soit pas correct de penser que les lentilles font des miracles pour perdre du poids, il est bon de savoir qu’elles sont cependant très favorables lors de ce processus.

    • Étant un aliment hypocalorique et riche en nutriments, c’est un excellent complément pour perdre du poids sans avoir faim ou souffrir de carences alimentaires.
    • Leur teneur en matière grasse est presque nulle, de sorte que vous pouvez les consommer sans crainte de prise de poids.
    • Leurs fibres aident à prolonger la sensation de satiété, ce qui est essentiel pour réduire les fringales.

     7. Elles protègent le système nerveux 

    les lentilles protègent le système nerveux

    Le fait d’inclure des lentilles à notre régime alimentaire est idéal pour éviter les troubles du système nerveux.

    • Leur forte contribution en vitamines du complexe B améliore la connexion des cellules nerveuses, en diminuant leur détérioration par l’action des radicaux libres.
    • Elles aident à prévenir la nervosité et favorisent la ségrégation des hormones du bien-être.

    8. Elles favorisent la santé de la peau et des cheveux

    Les vitamines, minéraux et acides aminés de cet ingrédient influencent, d’une certaine manière, les soins de la peau et des cheveux.

    • Leur assimilation améliore le processus de régénération cellulaire, ce qui est essentiel pour prévenir le vieillissement prématuré.
    • Elles sont utiles pour accélérer la récupération de la peau en cas de plaies, car elles contiennent des protéines et de la vitamine E.
    • Leurs minéraux essentiels fortifient les cheveux et préviennent leur chute excessive.

    À quelle fréquence les consommez-vous ? Maintenant que vous savez à quel point elles sont bonnes pour votre corps, essayez d’incorporer des lentilles à votre régime alimentaire, au moins deux fois par semaine.

    Notez que, bien qu’elles soient très bénéfiques, elles ne sont pas recommandées dans les cas de goutte, d’arthrite ou si vous souffrez de problèmes d’acide urique en raison de leur forte teneur en purines.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 remèdes maison contre le mal de gorge

     

     

     

     

     

    Découvrez avec nous 5 remèdes maison pour soulager le mal de gorge. Les propriétés médicinales de l'ail sont, par exemple, un excellent allié contre les maux de gorge. En effet, antibactérien très efficace, l'ail accélérera le processus de guérison de votre affection. 

    5 remèdes maison contre le mal de gorge

    Au début des douleurs, le mal de gorge est sans doute pris pour une simple affection passagère. Cependant, au fur et à mesure qu’elle s’installe, la simplicité apparente de cette affection se transforme en cauchemar perpétuel.

    Dès lors, on porte peu d’attention à ce type de soucis du quotidien. Cependant, au moment le moins opportun, cet apparent petit souci se transforme en tourments infinis.

    En effet, les maux de gorge accaparent l’attention en dépit de leur simplicité et de leur apparente bénignité.

    Bien que les causes de cette affection soient simples et limpides à expliquer, il restera que nous souffrons sang et eau quand la douleur s’empare de notre gorge. Le mal de gorge est un symptôme des plus désagréable à vivre.

    Le tableau symptomatologique se caractérise par de la douleur, des démangeaisons et une inflammation.

    Cependant, d’autres symptômes peuvent se manifester. Ceux-ci dépendent de la cause de l’affection ou de l’état d’avancement du problème.

    Parmi ces symptômes nous pouvons trouver :

    • De la fièvre
    • Des maux de tête
    • Une inflammation des amygdales
    • Des vomissements

    Les causes du mal de gorge

    Les déclencheurs du mal de gorge sont divers et assez variés. C’est pourquoi il est nécessaire de prendre en compte votre historique de santé et votre condition physique afin d’en déterminer l’origine.

    Les causes courantes du mal de gorge sont :

    • Les bactéries
    • La pharyngite
    • La consommation de tabac
    • L’amygdalite
    • La pollution de l’air
    • Inspirer par la bouche
    • Les poils d’animaux domestiques

    Les remèdes maison pour apaiser le mal de gorge

    Tenant compte de cet inconfort immense causé par le mal de gorge, nous vous proposons une série de remèdes maison et naturels pour y pallier.

    1. Le vinaigre de cidre

    Le vinaigre de cidre pour apaiser le mal de gorge

    Les bactéries sont une des principales causes du mal de gorge. Par conséquent, notre objectif sera de lutter contre ce type de micro-organismes logés dans la zone.

    Une bonne solution est une préparation au vinaigre de cidre. De plus, une préparation à base de ce vinaigre aux propriétés thérapeutiques est facile à réaliser.

    Ingrédients

    • 1 verre d’eau tiède (200 ml)
    • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre (10 ml)
    • 1 cuillère à soupe de sel (10 g)

    Préparation

    • Ajoutez le vinaigre de cidre dans le verre d’eau tiède et mélangez bien.
    • Effectuez au moins 5 gargarismes de 1 minute chacun.

    2. L’ail

    L'ail, un antibactérien naturel

    On ne loue jamais assez les bienfaits de l’ail. Cet aliment possède d’innombrables avantages en plus du bénéfice de ses propriétés.

    C’est pourquoi, il se distingue particulièrement en tant que remède maison et naturel pour traiter l’immense inconfort du mal de gorge.

    Nous devons les bénéfices de cet aliment à l’allicine, un composé en charge de la lutte contre les germes et responsable de l’élimination des agents bactériens.

    Ingrédients

    • 1 gousse d’ail

    Utilisation

    • Ce remède maison ne nécessite pas de préparation particulière. Il vous suffit d’une gousse d’ail que vous couperez en deux.
    • Placez chaque moitié de la gousse coupée en deux d’un coin et l’autre de votre bouche, dans la partie intérieure des joues. Laissez agir.

    3. La cannelle

    Les propriétés de la cannelle

    La cannelle utilisée seule et à sec peut causer une obstruction de la gorge et mener à l’étouffement. Toutefois, si nous l’utilisons de manière appropriée, elle favorise le traitement de la douleur de la zone qui nous occupe.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à soupe de poivre noir (10 g)
    • 1 cuillère à soupe de cannelle moulue (10 g)
    • 1 verre d’eau tiède (200 ml)

    Préparation

    • Ajoutez le poivre et la cannelle dans le verre d’eau et mélangez jusqu’à obtenir une préparation homogène.
    • Ensuite, pratiquez un gargarisme d’environ 1 minute.

    Remarque : Si vous n’êtes pas en possession de cannelle moulue, vous pouvez la remplacer par de l’huile de cannelle.

    4. L’infusion de camomille

    La camomille vous aide à lutter contre le mal de gorge

    Les propriétés principales de l’infusion de camomille contribuent largement au traitement d’une gorge douloureuse.

    Cette infusion se distingue par sa capacité à relaxer la tension musculaire et, par conséquent, à apaiser les douleurs.

    D’autre part, l’infusion de camomille est également reconnue pour ses propriétés antibactériennes naturelles.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau bouillante (250 ml)
    • 1 cuillère à soupe de camomille (10 g)
    • 1 cuillère à soupe de miel (25 g)
    • 2 ou 3 gouttes de jus de citron

    Préparation

    • Ajoutez la camomille dans la tasse d’eau bouillante et laissez infuser pendant 10 minutes.
    • Ensuite, ajoutez au mélange la cuillère à soupe de miel et les quelques gouttes de jus de citron.
    • Mélangez et buvez l’infusion.

    5. Le miel d’abeilles

    Le miel, ingrédient réparateur

    Le miel d’abeille est un autre produit connu pour ses propriétés antibactériennes. Une cuillère de miel pur peut déjà être appréciée pour son effet très agréable dans la gorge, même en l’absence de douleur.

    Le miel favorise la propreté des parois pharyngales et des voies respiratoires. Pour cette raison, le miel est également utilisé pour traiter aussi bien la grippe que la toux.

    Ingrédients

    • 1 verre d’eau (200 ml)
    • 2 cuillères à soupe de miel (50 g)

    Préparation

    • Chauffez l’eau, ajoutez les 2 cuillères à soupe de miel et mélangez bien.
    • Il est recommandé de consommer cette boisson la plus chaude possible, trois fois par jour.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 remèdes maison pour faire baisser les niveaux d’acide urique

     

     

     

     

     

    5 remèdes maison pour faire baisser les niveaux d’acide urique

    Si nous souffrons de douleurs articulaires ou de goutte, il est fondamental de prendre soin de nos niveaux d’acide urique et de les garder sous contrôle afin d’éviter qu’ils ne dérivent sur d’autres complications majeures.

    L’accumulation d’acide urique dans l’organisme, un trouble connu sous le nom d’hyperuricémie, peut provoquer des réactions inflammatoires et des problèmes de santé qui réduisent la qualité de vie.

    Cette substance apparaît lorsque l’organisme décompose les purines provenant des aliments et les envoie dans le sang et les reins afin de les éliminer.

    Le problème survient lorsqu’il s’accumule en quantités excessives, que ce soit parce que le corps réduit sa capacité à l’éliminer ou parce qu’il se trouve en plus grande quantité.

    Ceci provoque des gênes dans les articulations ainsi que des caillots dans les reins, de la goutte et d’autres troubles qui ont tendance à empirer lorsqu’ils ne sont pas contrôlés à temps.

    La bonne nouvelle c’est que nous stimuler son élimination de manière naturelle, car il existe des ingrédients qui soutiennent la fonction rénale pour le filtrer du sang et l’éliminer à travers l’urine.

    Ci-dessous nous souhaitons vous partager 5 bonnes options afin que vous n’hésitiez pas à en tenir compte dans votre traitement.

    Prenez note !

    1. Eau tiède et vinaigre de pomme

    vinaigre de pomme

    Les acides organiques du vinaigre de pomme, surtout l’acide malique, aide à décomposer l’acide urique afin d’éviter la formation des cristaux et des inflammations.

    Cet ingrédient naturel favorise le nettoyage du sang et aide à réguler le pH de l’organisme.

    Ingrédients

    • 2 cuillères à soupe de vinaigre de pomme (20 ml)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Diluez le vinaigre de pomme dans une tasse d’eau tiède.

    Méthode de consommation

    • Prenez cette boisson à jeun et répétez l’opération en milieu d’après-midi.
    • Répétez le traitement pendant 2 à 3 semaines de suite.

    Lisez également : 5 utilisations intéressantes du vinaigre de pomme que vous aimerez connaître

    2. Infusion d’ortie

    Les propriétés dépuratives des feuilles d’ortie peuvent être utilisées pour nettoyer le sang et éliminer les résidus d’acide urique.

    Ses actifs naturels favorisent le fonctionnement des reins et aident à nettoyer les voies urinaires afin d’éviter les obstructions.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 cuillère à soupe de feuilles d’ortie (10 g)

    Préparation

    • Portez une tasse d’eau à ébullition puis ajoutez les feuilles d’ortie.
    • Couvrez la boisson et laissez-la reposer 10 minutes.

    Méthode de consommation

    • Buvez cette infusion 2 fois par jour, pendant 10 jours.

    3. Infusion de prêle des champs

    infusion prêle des champs

    La prêle des champs est une plante désintoxiquante et antiinflammatoire qui aide à éliminer l’acide urique par la production d’urine.

    Ses antioxydants protègent le système contre l’action négative des radicaux libres et réduisent, entre autres choses, le risque de calculs rénaux.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 cuillère à soupe de prêle des champs (10 g)

    Préparation

    • Portez une tasse d’eau à ébullition et ajoutez-y la prêle des champs.
    • Laissez la boisson reposer pendant 10 minutes puis filtrez-la.

    Méthode de consommation

    • Consommez une tasse de cette infusion à jeun et répétez sa consommation 2 à 3 fois par jour.
    • Prenez-en pendant au moins deux semaines de suite.

    4. Infusion de sauge

    Grâce à sa faculté de décomposition des purines, l’infusion de sauge est utilisée en complément pour réduire l’excès d’acide urique.

    Ses anti-inflammatoires calment la douleur des articulations et facilitent le traitement de la goutte.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à café d’écorce de sauge (5 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Introduisez l’écorce de sauge dans une tasse d’eau bouillante et laissez-la reposer pendant 10 minutes.
    • Filtrez la boisson et consommez-la.

    Méthode de consommation

    • Prenez une tasse d’infusion d’écorce de sauge en milieu de matinée.
    • Si vous le souhaitez, immergez un linge dans la boisson chaude et appliquez-le sur les zones endolories.

    5. Infusion d’oignon

    infusion d'oignon

    Bien que sa saveur ne soit pas des plus agréables, l’infusion d’oignon est une boisson désintoxiquante qui aide à contrôler l’hyperuricémie.

    Ses antioxydants et acides naturels nettoient le sang et aident à décomposer les cristaux d’acide urique dans les reins.

    Ingrédients

    • 1/2 oignon
    • 2 tasses d’eau (500 ml)
    • 1 cuillère à soupe de miel (25 g)

    Préparation

    • Coupez un oignon en deux et portez-le à ébullition avec 2 tasses d’eau.
    • Laissez-le sur feu doux pendant 10 minutes puis retirez-le du feu.
    • Une fois reposée, filtrez la boisson et sucrez-la avec du miel.

    Méthode de consommation

    • Buvez une tasse d’infusion d’oignon le matin et répétez sa consommation en milieu d’après-midi.
    • Suivez ce traitement pendant au moins 2 semaines de suite.

    Vous souffrez de douleurs articulaires ou de goutte ? Votre analyse de sang a révélé de hauts niveaux d’acide urique ?

    En plus d’améliorer votre alimentation, préparez l’un des remèdes mentionnés ci-dessus et combattez ce problème avant qu’il ne provoque d’autres maladies.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique