• 8 aliments à éviter pour avoir un foie sain

     

     

     

     

     

     

    Avoir un foie propre et sain est nécessaire pour être en bonne santé. Un foie intoxiqué provoque maux de tête, distensions abdominales et problèmes de peau.

    8 aliments à éviter pour avoir un foie sain

    Le foie est un organe indispensable pour que le système digestif travaille de façon optimale sans se surcharger et pour que tout fonctionne correctement.

    Pourquoi est-ce important d’avoir un foie sain ?

    • C’est l’organe chargé de détoxifier le sang puisqu’il agit comme un filtre.
    • Il stocke les vitamines et les minéraux.
    • Il transforme le sucre emmagasiné en énergie utilisable pour l’organisme.
    • Il produit de la bile, qui aide à digérer les graisses.
    • Il a également une très grande importance lorsqu’il s’agit de nous aider à maintenir notre poids.
    • Une diète peu saine favorise le développement de maladies hépatiques, comme l’hépatite, la cirrhose, la stéatose hépatique et le cancer.

    Aliments qui empêchent d’avoir un foie sain

    1. Le sucre

    sucre

     

    La consommation de desserts, de boissons sucrées, de bonbons et de tous types de friandises préparées à base de sucres raffinés est un facteur de risque, puisqu’elle peut déclencher des maladies hépatiques comme la fibrose.

    2. Le sel

    La consommation excessive de sel fait monter la tension artérielle et augmente le risque de souffrir de stéatose hépatique (ou maladie du foie gras).

    Il est important de lire les étiquettes des produits que nous consommons pour contrôler la quantité de sodium ajouté.

    3. L’alcool

    alcool

     

    Les boissons alcoolisées perturbent les fonctions normales du foie.

    Un déséquilibre chimique se produit alors, et des cellules hépatiques sont détruites, ce qui peut engendrer une hépatite ou une cirrhose.

    4. Les graisses saturées

    Les aliments gras contiennent beaucoup de calories et augmentent les niveaux de triglycérides (qui endommagent le foie).

    Pour avoir un foie sain, il est important de réduire sa consommation de beurre, de viandes grasses, de mayonnaise, de crème fraîche ou de charcuterie.

    5. Les farines blanches et raffinées

    pâte

     

    Les glucides en abondance peuvent empêcher que de grandes quantités de graisses soient utilisées sous forme d’énergie. Dans ce cas, elles ne brûlent pas, ce qui provoque une augmentation des graisses stockées.

    • Les niveaux d’insuline augmentent, et la résistance de l’insuline est la cause principale de nombreuses maladies coronariennes.
    • L’organisme transforme l’excès de glucides en glycogène, et le stocke dans le foie et dans les muscles.
    • Dans ces conditions, ces glucides se transforment en graisse et son emmagasinés dans le tissu adipeux. En résultent surpoids et obésité.

    6. La nourriture très épicée

    L’excès d’épices contribue à endommager notre foie. Il est important de ne pas consommer des plats trop piquants ou épicés, car nous pourrions souffrir de troubles digestifs.

    Notre foie pourrait même rester abîmé de façon irréversible.

    7. La friture

    friture

     

    Les graisses, ou lipides, sont des nutriments contenus dans les aliments, et sont utilisées pour construire les membranes cellulaires, tissus et hormones.

    • Le problème est que, consommées en excès, elles sont nocives pour notre santé et notre foie.
    • Les graisses que l’on ingère mais qui ne sont pas brûlées sous forme d’énergie se transforment en cellules adipeuses.
    • Elles se transforment principalement en adiposité abdominale, ce qui représente un facteur de risque important, parce qu’elle peut entraîner le développement de différentes maladies comme :
      • diabète de type 2
      • maladies cardiovasculaires
      • cancers du colon et du sein

    8. Les médicaments

    Certains médicaments peuvent avoir des effets secondaires s’ils sont pris de façon incorrecte ou s’ils sont mélangés à l’alcool.

    En cas d’automédication, notre foie peut subir des dommages importants. C’est pour cela qu’il est recommandé de consulter un expert qui pourra vous donner un diagnostic et vous prescrire le médicament qu’il vous faut.

    Recommandations à suivre pour avoir un foie sain

    • Suivez un régime équilibré avec des fibres, des vitamines et des minéraux
    • Augmentez votre consommation de fruits, légumes et légumes secs
    • Consommez des viandes blanches faibles en graisses, du poisson ou du poulet sans peau
    • Misez sur les salades crues
    • Buvez entre 2 et 3 litres d’eau par jour
    • Buvez des infusions d’herbes qui aident au processus digestif (camomille, mauve, verveine, marcela)
    • Limitez la consommation d’alcool
    • Surveillez votre poids, l’obésité autant que la maigreur altèrent le tissu hépatique
    • Faites régulièrement de l’exercice
    • Dormez le nombre d’heures nécessaire
    • Évitez le tabac
    • Faites des activités pour maintenir un niveau de stress bas.

    Rappelez- vous qu’une mauvaise nutrition n’a rien à voir avec la quantité d’aliments que vous ingérez, mais avec la qualité de l’alimentation.

    Une personne peut être en surpoids et avoir une carence en vitamines et nutriments bien qu’elle consomme une grande quantité d’aliments, car son régime n’est pas équilibré.

    Si vous avez des doutes concernant votre alimentation, il est important d’aller consulter un(e) diététicien(ne) qui pourra éclairer tous vos doutes et vous orienter vers un régime correct et sain.

    Une bonne alimentation est indispensable pour prendre soin de votre santé !

     

    Image principale offerte par © wikiHow.com

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les incroyables bienfaits du Chardon-Marie

     

     

     

     

     

     

    Le chardon-Marie est une plante remplie de propriétés et de bienfaits, indispensables pour le bon développement et le fonctionnement de notre organisme, notamment en ce qui concerne nos fonctions hépatiques.

    Les incroyables bienfaits du Chardon-Marie

    Le Chardon-Marie est une plante qui germe et qui fleurit en une année, le printemps étant sa plus belle saison.

     

    Elle est originaire des pays qui bordent la Méditerranée, d’Asie, d’Inde et de Sibérie, ses principaux points d’apparition, mais elle s’est rapidement répandue sur toute la planète.

    Le Chardon-Marie se développe plus facilement dans certaines zones, comme :

    • Les chemins
    • Les routes
    • Les terrains vagues
    • Les bords des cultures

    Il s’agit d’une plante aux tiges fines et assez longues, qui peuvent atteindre jusqu’à 3,5 mètres de hauteur. Elle dispose de grandes feuilles pointues, qui sont ornées de taches blanches.

    Ses inflorescences sont grandes et courbées, de couleur rouge à pourpre, et se terminent par des épines.

    Le Chardon-Marie est aussi connu sous le nom de chardon amer.Il est utilisé depuis toujours comme une plante médicinale pour nettoyer l’organisme.

    C’est en partie grâce aux nutriments qui la composent, parmi lesquels on retrouve :

    • Des protéines
    • Des fibres
    • De la silibinine
    • Des acides gras insaturés
    • De la vitamine C
    • Des minéraux (magnésium, calcium, potassium, sélénium)
    • Du campestérol
    • Des graisses

    En règle générale, le Chardon-Marie est consommé sous la forme de capsules et de comprimés, davantage qu’à travers d’infusions, car son principe actif n’est pas soluble et que la plante perd la plupart de ses propriétés si elle est consommée sous cette forme.

    Dans la suite de cet article, nous allons vous expliquer les 6 bienfaits principaux du Chardon-Marie, ainsi que les potentiels effets secondaires qu’il peut avoir.

    1. Il nous aide à traiter nos problèmes hépatiques

    bienfaits du Chardon-Marie pour le foie

    Grâce à sa teneur en silibinine, le Chardon-Marie permet de soulager les symptômes de pathologies telles que :

    • Le syndrome du foie gras
    • La cirrhose
    • L’ictère
    • L’insuffisance hépatique
    • L’hépatite

    Cette plante empêche l’entrée de substances toxiques dans notre organisme, stabilise nos membranes cellulaires et nous permet de régénérer les cellules qui composent les tissus de notre foie qui ont été abîmés.

    De plus, elle nous permet de filtrer les substances nocives présentes dans le sang, avant qu’elles ne parviennent dans le foie, évitant ainsi que notre organisme ne s’empoisonne.

    Les personnes qui suivent une chimiothérapie peuvent utiliser le Chardon-Marie pour soulager les dommages que cette thérapie peut faire à leur foie.

    2. Il combat l’acné

    La capacité antioxydante du Chardon-Marie en fait une alternative exceptionnelle pour éliminer l’acné.

    Les vitamines contenues dans cette plante permettent de réaliser une dépuration interne de l’organisme, de manière à réguler la production des hormones responsables de l’apparition des boutons d’acné.

    Le Chardon-Marie permet également de ralentir les processus de vieillissement de la peau et d’apparition des verrues. Cette plante est très utile pour avoir une peau saine, lisse et douce au toucher.

    3. Il lutte contre le diabète

     bienfaits du Chardon-Marie contre le diabète

    Les composés actifs du Chardon-Marie permettent de réduire le taux de sucre dans le sang et empêchent que les dommages causés par le diabète aient un impact trop important sur l’ensemble de notre organisme.

    Avant d’utiliser ce remède, il est nécessaire de consulter un spécialiste. De cette manière, vous allez pouvoir savoir si la consommation de cette plante peut soulager votre diabète, en fonction de votre cas, ou s’il vaut mieux que vous vous tourniez vers d’autres remèdes naturels.

    4. Il prévient le cholestérol

    De la même manière que pour le diabète, leChardon-Marie réduit le taux de cholestérol et permet d’améliorer la circulation sanguine, ce qui évite la formation de plaques de graisse et l’obstruction des artères.

    Les acides gras contenus dans cette plante nous permettent d’aider à synthétiser le bon cholestérol (HDL) présent dans notre organisme.

    5. Il constitue un excellent anti-inflammatoire naturel

    Chardon-Marie

    Contre les douleurs et les inflammations des tissus, cette plante agit comme un anti-inflammatoire naturel exceptionnel, grâce aux minéraux qu’elle contient.

    Comme elle est ingérée sous la forme de compléments ou de capsules, elle permet de soulager rapidement le patient qui souffre d’une inflammation, sans qu’il ait besoin de préparer des infusions ou des onguents.

    6. Il est utile contre les problèmes menstruels et la constipation

    Ces problèmes peuvent être soulagés grâce à l’utilisation du Chardon-Marie, car il facilite la circulation abdominale et qu’il permet de soulager les gonflements du ventre qui peuvent être très douloureux.

    Grâce à sa forte teneur en fibres, le Chardon-Marie agit comme un laxatif puissant, qui permet une plus grande mobilité intestinale. En consommer permet de ramollir les selles, d’éviter l’obstruction du côlon et de soulager la constipation.

    Les effets secondaires du Chardon-Marie

    Malgré les bienfaits et les propriétés que nous venons d’énumérer, il ne faut pas oublier que le Chardon-Marie peut, dans certains cas, être dangereux pour notre santé, si notre corps ne l’absorbe pas correctement.

    Les nitrates qu’il contient peuvent provoquer des effets secondaires indésirables, principalement des altérations intestinales, qui sont accompagnées des symptômes suivants :

    • Des nausées
    • Des vomissements
    • Des flatulences
    • Des douleurs stomacales
    • De la diarrhée

    Un autre effet secondaire possible de la consommation de Chardon-Marie est l’apparition d’une éruption cutanée et d’une réaction allergique chez les personnes ayant la peau sensible.

    De la même manière, une consommation excessive de Chardon-Marie peut provoquer une perte d’appétit, des douleurs articulaires et des céphalées.

    Il est important de savoir si vous êtes allergique au Chardon-Marie ou non avant d’en consommer. Dans tous les cas, nous vous conseillons de consulter un médecin avant de consommer tout remède naturel.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 astuces pour prévenir les maladies neurodégénératives

     

     

     

     

     

     

    7 astuces pour prévenir les maladies neurodégénératives

    En plus d’avoir une alimentation saine qui nous aide à obtenir les nutriments adaptés et à éviter ceux qui pourraient nous être nocifs, exercer le cerveau peut également nous aider au moment de prévenir les maladies dégénératives.

    Les maladies neurodégénératives les plus connues sont l’Alzheimer et le Parkinson, ainsi que les maladies de Huntington et la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA).

    Bien qu’il s’agit de maladies sans remèdes qui s’aggravent progressivement, il existe certains facteurs qui peuvent nous aider à les prévenir si nous avons des prédispositions génétiques à en souffrir.

    Découvrez dans cet article 7 astuces naturelles pour prévenir ou soulager les symptômes des maladies neurodégénératives avec l’alimentation, les plantes médicinales et quelques conseils très efficaces.

    En quoi consistent les maladies neurodégénératives ?

     

    Les maladies neurodégénératives sont des troubles graves de la santé qui affectent certaines fonctions de l’organisme, comme le mouvement, l’équilibre, la parole, la respiration ou le rythme cardiaque.

    Elles ont un fort composant génétique, bien que certains facteurs pourraient être décisifs, tels que :

    • L’accumulation de toxines dans le corps
    • La réaction face à certains produits chimiques
    • Les virus

    Parfois, il peut également y avoir un facteur psychologique conditionnant, comme par exemple un type de choc émotionnel qui pourrait avoir eu lieu avant que la maladie n’apparaisse.

    La détérioration progressive produite par les maladies neurodégénératives est très dure pour les personnes qui souffrent de la pathologie, mais également pour leur famille et leurs amis.

    Astuces pour les prévenir

    Ci-dessous nous allons vous donner 7 astuces pour prévenir les maladies neurodégénératives, ou pour soulager leurs symptômes et améliorer la mobilité au cas où vous en souffriez.

    1. Evitez les métaux lourds

    Les maladies neurodégénératives sont liées, entre autres, à la présence de métaux lourds dans l’organisme, surtout dans le cerveau.

    Ces métaux entrent dans notre corps de différentes manières :

    • Consommation de poisson bleu de grande taille, comme le saumon, le thon ou l’espadon. Il est préférable de consommer des poissons bleus de petite taille (maquereau, sardine, anchois, etc.) ou bien des poissons blancs.
    • Pollution de l’air.
    • Pesticides dans les aliments et dans l’environnement.
    • Cassure de produits comme des thermomètres à mercure ou des ampoules.
    • Eau du robinet de certains endroits.
    • Certains médicaments.
    • Casseroles et poêles fabriquées avec des métaux lourds, comme celles en aluminium.

    2. Dépurez-vous avec de la chlorelle

    L’algue chlorelle nous aide à éliminer ces métaux lourds et autres toxines qui s’accumulent dans l’organisme. Toutefois, nous devons être constants dans un traitement d’au moins 3 mois.

    Il existe des suppléments spécifiques qui incluent d’autres ingrédients efficaces comme l’ail, la coriandre ou le magnésium.

    3. Utilisez le cerveau

     

    La meilleure manière de prévenir la détérioration cérébrale consiste à activer cette fonction et à éviter la paresse.

    Lorsque nous commencerons à remarquer certains symptômes comme des problèmes de mémoire ou un manque de concentration, nous devons, plus que jamais, réaliser des exercices pour faire travailler le cerveau.

    4. Consommez des noix

    La forme de la noix nous indique l’organe pour lequel elle est bonne : le cerveau.

    Elles ont d’excellentes valeurs nutritionnelles, car elles sont riches en vitamines et minéraux, acides gras essentiels et fibres.

    Ainsi, elles jouissent d’un fort pouvoir antioxydant qui prévient la détérioration oxydative du cerveau.

    5. Certaines infusions médicinales

     

    Il existe deux plantes médicinales qui améliorent la circulation et l’oxygénation cérébrale :

    • Ginkgo Biloba : Très efficace, mais il n’est pas bon d’en prendre pendant plus de deux mois à la suite.
    • Centella asiatica : Egalement connue sous le nom de gotu kola, nous pouvons en prendre de manière continue.

    Nous pouvons les consommer en infusions ou en capsules ou comprimés.

    6. Huiles essentielles

    L’aromathérapie est la méthode curative basée sur l’utilisation d’huiles essentielles de qualité pour traiter tous les types de problèmes de santé physique, mentale et émotionnelle.

    Nous pouvons utiliser les huiles en diffuseurs aromatiques, dans les produits ménagers ou dans nos lotions cosmétiques.

    Ainsi, nous pouvons imprégner un mouchoir et le mettre à côté de l’oreiller en allant nous coucher.

    Nous pouvons choisir parmi les huiles suivantes :

    • Romarin
    • Thym
    • Bois de santal
    • Basilic

    7. Equilibrer l’intestin

    L’intestin est en étroite relation avec la fonction cérébrale à travers la flore bactérienne, comme le démontrent certaines études, qui indiquent que ceux qui souffrent de certaines maladies, comme par exemple les dégénératives, auraient une flore perturbée.

    En plus d’avoir une alimentation équilibrée qui inclut des aliments fermentés comme le yaourt, le kéfir, la choucroute ou le vinaigre cru, nous pouvons également avoir recours aux suppléments à base de probiotiques.

    Il existe de nombreux types de probiotiques, c’est pourquoi nous choisirons ceux qui possèdent une plus grandes quantité et variété de souches.

    Ce remède simple améliorera notre qualité de vie.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le poisson gras n’est pas la seule source d’acides gras oméga-3

     

     

     

     

     

     

    Les acides gras ont de nombreux bienfaits pour la santé, mais pour en obtenir, il faut consommer certains aliments. Les graines de lin, les graines de chia, et le soja sont des sources d'oméga-3.

    Le poisson gras n’est pas la seule source d’acides gras oméga-3

    Les oméga-3 sont connus pour leurs vertus santé. Ces acides gras sont spéciaux, mais le corps ne peut pas en fabriquer. Il est donc nécessaire de s’en procurer via certains aliments.

    La source d’acides oméga-3 la plus connue est le poisson bleu, tel que le saumon, les sardines et le thon. Mais ce n’est pas la seule réserve dont dispose l’être humain. D’autres aliments peuvent apporter la quantité nécessaire d’oméga-3.

    Les nombreuses fonctions des acides gras oméga-3

    Les acides oméga-3 remplissent une fonction importante dans le développement et le fonctionnement du cerveau. Pour cette raison, les experts estiment qu’ils exercent une certaine influence sur le processus d’apprentissage. L’examen d’enfants ayant souffert d’une carence en oméga-3 pendant la gestation a permis de vérifier cette influence. Ces enfants ont généralement des problèmes de vue et des complications au niveau des nerfs.

    Ces acides gras contribuent à diminuer la probabilité d’avoir des problèmes de coeur, ils sont parfaits pour réduire l’inflammation, et sont efficaces pour diminuer la probabilité d’être atteint d’une maladie chronique.

    Les bienfaits des oméga-3 pour la santé

    Ils régulent le cholestérol

    Cholestérol

    Souvenez-vous qu’il existe un bon cholestérol, lequel est bénéfique pour le coeur. Concrètement, on observe une diminution des triglycérides (graisse) dans le sang au sein des tribus d’esquimaux (les esquimaux mangent beaucoup de poisson).

    Ils régulent la pression du sang

    De nombreuses études cliniques ont établi une relation entre la consommation d’acides gras oméga-3 et une diminution de la pression artérielle. Dans tous les cas, il est important d’avoir à l’esprit que seul un médecin peut donner les indications appropriées pour un traitement éventuel. Une bonne alimentation est un complément nécessaire à tout traitement.

    D’autres aliments riches en acides gras oméga-3

    Les graines de lin

    Bol contenant des graines de lin

     

    Les graines de lin sont riches en oméga-3. 100 grammes de graines de lin contiennent 20 grammes d’oméga-3. Consommer des graines de lin aide à atteindre la quantité minimale requise.

    Les graines de chia

    Ces graines ont une concentration très importante d’oméga-3 qui est similaire à celle des graines de lin (20 %). Avec les graines de chia, vous pouvez préparer de délicieux desserts.

    Le soja 

    Le soja est une légumineuse très spéciale, car elle apporte des graisses saines. 100 grammes de soja contiennent 11 grammes d’oméga-3. Il est possible de préparer une très grande variété de repas avec cet aliment.

    L’huile de noix 

    Il s’agit d’un ingrédient idéal à utiliser en tant qu’assaisonnement pour salades, ou bien pour faire des pâtisseries. Il est également riche en oméga-3 : 100 grammes d’huile de noix contiennent environ 10 grammes d’oméga-3. L’huile de noix est un puissant anti-inflammatoire.

    Le beurre de cacahuètes

    Bol contenant du beurre de cacahuètes

     

    Généralement, le beurre de cacahuètes est plus sain que le beurre traditionnel, et peut donc constituer un bon substitut. Il peut se consommer seul ou dans de nombreuses combinaisons. 100 grammes de beurre de cacahuètes contiennent 10 grammes d’oméga-3.

    L’huile de colza

    Il s’agit d’une huile très versatile en cuisine. Elle peut servir à faire des recettes rapides d’aliments sautés, ou bien à faire des pâtes pour pâtisseries. 100 grammes d’huile de colza contiennent 9 grammes d’oméga-3.

    L’huile d’olive

    L’huile d’olive se marie bien avec presque tous les plats. Il n’est pas recommandé d’en utiliser pour les fritures, mais elle s’adapte bien pour tout le reste. Si vous en consommez régulièrement, vous atteindrez la quantité minimale requise.

    Le caviar

    Assiette de caviar

     

    Bien que le caviar ne soit pas un produit massivement consommé, il est important de mentionner qu’il apporte une grande quantité d’acides gras oméga-3. De plus, il possède d’autres nutriments tels que le phosphore et le sodium.

    Le chou

    Le chou est un fabuleux ingrédient à intégrer dans des salades. Il est riche en oméga-3, et contient également des vitamines et des minéraux, raison pour laquelle il s’agit d’un très bon aliment.

    Le beurre de karité 

    Cet ingrédient est extrait des noix d’un arbre originaire d’Afrique. Il a une importante concentration d’acides gras bénéfiques pour l’organisme. Parmi eux, se trouvent les oméga-3.

    Consulter un expert vous permettra d’obtenir des informations plus détaillées et plus personnalisées. Il est important d’avoir accès à différentes sources nutritionnelles, afin d’éviter les dépendances alimentaires.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Quelle est la meilleure façon de consommer du riz et pourquoi ?

     

     

     

     

     

     

    Le riz, en plus d'être un complément idéal à tous nos bons petits plats, est un aliment qui apporte de nombreux bienfaits à notre organisme. En consommer renforce nos systèmes et cardiovasculaire.

    Quelle est la meilleure façon de consommer du riz et pourquoi ?

    Apprenez à préparer du riz correctement. Le riz est l’un des aliments les plus consommés du monde, il intervient en complément de la plupart de nos plats préférés.

    L’origine de la culture du riz fait l’objet de nombreux débats, mais il semblerait bien qu’elle se soit d’abord développée en Asie, et notamment en Chine C’est la deuxième céréale la plus produite du monde, juste derrière le maïs.

    Les différents types de riz

    différents types de riz

    Même si nous voyons toujours les mêmes types de riz au supermarché, il est certain qu’il existe bien plus de variétés que ce que nous pouvons penser. La diversité du riz est incroyable et nous devons en profiter à la fois pour notre plaisir gustatif, mais aussi pour notre santé.

    Le riz long grain

    Le riz long est certainement le riz le plus vendu dans le monde. Il est très utilisé dans les cuisines indienne, chinoise et états-unienne.

    Le riz à grain moyen

    Plus collant que le riz long grain, cette variété est la préférée de la plupart des gastronomies européennes. Il est idéal pour préparer une paella, par exemple.

    Le riz à grain court ou riz rond

    Ce riz a une utilisation particulière, car c’est celui qui sert de base à la préparation des sushis et de la plupart des plats de la cuisine japonaise.

    Pour terminer, il nous faut préciser qu’il existe deux grands types de cuisson du riz : la cuisson à la vapeur et la cuisson à l’eau, qu’elle soit pilaf ou créole.

    Les bienfaits du riz

    propriétés du riz

    Le riz est l’un des aliments les plus riches en hydrates de carbone, c’est-à-dire en glucides, des micronutriments qui donnent à notre organisme le combustible nécessaire pour mener toutes ses tâches du quotidien.

    Pour le dire d’une autre manière, il s’agit de la source d’énergie dont notre corps a besoin pour réaliser toutes les activités qui supposent une dépense physique. Le riz contient également des vitamines B3, B6 et B9.

    La première d’entre elles permet de réparer l’ADN, en nettoyant et en éliminant les éléments toxiques présents dans l’organisme. La deuxième empêche la sécheresse et garantit la lucidité afin d’éviter l’anémie, en plus de conserver les cellules. La dernière et troisième vitamine, la B9, a un impact direct dans le développement du système nerveux et donne à notre corps suffisamment d’énergie pour qu’il ne soit pas fatigué.

    Enfin, il est important de signaler que le riz ne contient pas de cholestérol.

    Des vertus anti-inflammatoires

    L’enveloppe du riz est extrêmement bénéfique pour notre organisme, puisqu’elle est diurétique.

    Elle est également très utile pour notre santé et rentre dans la composition de nombreux remèdes nous permettant de lutter contre des pathologies stomacales. Le riz agit comme un anti-inflammatoire car il est riche en fibres. Il permet à notre corps d’éliminer les liquides prisonniers dans l’organisme, grâce à l’amidon qu’il contient.

    L’amidon du riz est considéré comme résistant. Il est capable d’aider notre flore intestinale et notre côlon à fonctionner de manière optimale, ce qui nous permet de brûler des graisses plus rapidement.

    Le riz cuit est donc un aliment parfait pour nos intestins, il prévient notamment la diarrhée.

    Un aliment bon pour notre cœur

    le riz est bon pour le coeur

    Les aliments qui nous permettent de constituer un régime bon pour réguler notre pression artérielle sont nombreux, et le riz en fait partie.

    Comme il est pauvre en sodium, il nous permet d’avoir une bonne circulation sanguine et de diminuer notre pression artérielle. Il réduit notre stress, ce qui est excellent pour notre cœur.

    Parmi les produits que l’on extrait du riz, on retrouve l’huile de son. Cette huile dispose de propriétés antioxydantes qui renforcent le système cardiovasculaire.

    Un allié de notre peau

    L’huile de son est également excellente pour notre épiderme.

    En Asie, par exemple, il n’est pas rare de voir les habitants utiliser de l’huile de son, notamment en remplacement de l’huile de foie de requin. Elle permet d’augmenter la production de collagène et d’éviter la formation de rides. Elle nous aide également à nous protéger des rayons du soleil.

    Le riz, un aliment cancérigène ?

    grains de riz formant un coeur entre les mains d'une personne

    Cette information a longtemps été considérée comme un mythe, mais elle est aujourd’hui validée par de nombreuses études scientifiques. Il s’agit d’un éventuel lien entre le riz et le cancer.

    Une mauvaise cuisson de cet aliment empêche l’élimination totale des pesticides utilisés par les industriels pour faire pousser le riz plus vite et le commercialiser en grandes quantités, ce qui peut influencer sur l’apparition d’un cancer.

    La teneur du riz en arsenic peut également causer certains problèmes de santé, voilà pourquoi il est recommandé de bien cuire les grains de riz dans l’eau.

    Comment bien préparer le riz ?

    Le principe de base de la préparation du riz est très simple : il faut utiliser au moins deux volumes d’eau pour un volume de riz.

    Pour faciliter ce processus et le rendre plus rapide, il est commun d’utiliser une petite casserole.

    Les recettes qui permettent d’agrémenter le riz d’autres aliments sont nombreuses. Voici un exemple simple et sain de ce que vous pouvez préparer avec une base de riz.

    Le riz aux épinards

    Ingrédients

    • Une tasse de riz (250 gr)
    • Une belle poignée d’épinards cuits à la vapeur (250 gr)
    • 6 cuillerées de fromage double crème(100 gr)

    Préparation

    Faites bouillir le riz. Ajoutez ensuite les épinards et le fromage, puis mélangez pour que le fromage fonde correctement. Salez et poivrez.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 10 meilleurs remèdes pour se débarrasser des calculs rénaux

     

     

     

     

     

     

    Le symptôme de plus fréquent et le plus récurrent de la présence de calculs dans les reins est une douleur aiguë, en particulier lorsque les calculs sont expulsés.

    Les 10 meilleurs remèdes pour se débarrasser des calculs rénaux

    Les reins sont une paire d’organes dans notre corps, situés en dessous de la cage thoracique de chaque côté de la colonne vertébrale. En général, leur taille atteint celle de notre poing et ils ont une forme de haricot unique. C’est là que se forment les calculs rénaux.

    Dans les fonctions des reins, on retrouve :

    • Filtrer les impuretés du sang
    • Enlever les déchets et l’excès d’eau du corps
    • Maintenir l’équilibre de calcium
    • Stimuler la production de globules rouges

    Comme nous pouvons le voir, la fonction rénale est extrêmement importante pour maintenir le bon fonctionnement de notre corps.

    Cependant, nous devons savoir comment prendre soin d’eux et les garder en bonne santé, car ils peuvent être endommagés et, de cette façon, causer des dommages irréversibles à l’organisme.

    Les calculs rénaux, sont de petits dépôts solides de minéraux et de sels d’acides qui sont concentrés dans l’urine.

    Certains des raisons pour lesquelles ils se forment sont :

    • Se nourrir avec peu de protéines
    • Petite consommation d’eau par jour
    • Héritage génétique
    • Infection urinaire

    Parmi leurs symptômes, on retrouve :

    • Douleur dans la région génitale
    • Douleur aiguë dans la région latérale de l’abdomen ou du dos
    • Nausée
    • Vomissements
    • Brûlures en urinant
    • Changement de couleur de l’urine
    • Sang dans l’urine
    • Transpiration

    Quand il s’agit de petites pierres, elles ne sont pas graves, mais quand elles atteignent une plus grande taille, on appelle ça des calculs dans le rein.

    Il est nécessaire d’aller chez le médecin pour effectuer une série d’études qui confirment le diagnostique de calculs.

    Ensuite, nous vous donneront une liste de dix remèdes maison pour éliminer les calculs de vos reins.

    1. Consommation d’eau contre les calculs rénaux

    Boire de l'eau

     

    La consommation d’eau est le principal remède et recommandation. Il est très important de garder le corps hydraté, car le manque d’eau est l’une des principales raisons pour lesquelles les calculs rénaux se forment.

    • Ne pas oublier de boire deux litres par jour, car l’eau aide à nettoyer les voies urinaires et au bon fonctionnement des reins.

    2. Le jus de grenade

    La grenade est un fruit plein d’antioxydants qui prévient et soulage les problèmes rénaux. Sa faible teneur en potassium en fait une excellente option pour soulager les symptômes des calculs, en plus de purifier les reins.

    Inclure dans le régime la consommation de ce fruit, et, mieux encore, de son jus, peut prévenir l’inconfort des reins.

    3. Jus de concombre

    Concombre

     

    En plus de la grenade, le concombre élimine les calculs d’une manière simple et rapide, tout en empêchant leur formation.

    C’est une excellente boisson pour accompagner le petit-déjeuner. En option, ajoutez du miel au jus pour l’adoucir.

    4. Thé vert d’ortie

    Pour les infusions, la première option consiste à préparer un thé vert d’ortie. Grâce à ses propriétés diurétiques, l’ortie verte stimule la production d’urine et prévient la formation de calculs rénaux.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 cuillère à café d’ortie verte sèche (5 g)

    Comment faire?

    • Faites chauffer l’eau et, quand elle atteint le point d’ébullition, ajoutez l’ortie verte sèche.
    • Laissez l’infusion reposer pendant 5 minutes et elle sera prête à être consommée.
    • Buvez-en deux ou trois tasses par jour.

    5. Thé de prêle

    Infusion de prêle

     

    Cette plante aide beaucoup à expulser le calcul rapidement et efficacement. Pour ce remède, vous devez préparer une infusion.

    Ingrédients

    • 4 tasses d’eau (1 litre)
    • 4 cuillerées de prêle (40 g)

    Comment faire?

    • Dans un litre d’eau bouillante, ajoutez 4 cuillères à soupe de prêle.
    • Laissez infuser 5 minutes avant de le filtrer.
    • Buvez jusqu’à 1 à 3 tasses par jour.

    6. Thé au basilic

    Pour nous aider à maintenir l’équilibre des fluides dans notre organisme, le basilic est une très bonne alternative. En outre, il aide à expulser les calculs à travers les voies urinaires.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau bouillante (250 ml)
    • 1/2 cuillère à soupe de basilic séché (5 g)

    Comment faire ?

    • Dans une tasse d’eau bouillante, ajoutez le basilic séché et laissez reposer 5 minutes.
    • Il est nécessaire de prendre cette infusion tout au long de la journée.
    • En option, vous pouvez ajouter une cuillère à café de miel pour adoucir.

    7. Thé de Stonebreaker

    Fruits secs

     

    Le stonebreaker ou chancapiedras est une plante de la jungle amazonienne, dont les effets éliminent la formation de calculs rénaux.

    Il a également été utilisé comme remède naturel pour favoriser le bien-être du fois, de la vessie et de la vésicule biliaire.

    Ingrédients

    • 3 cuillères à soupe de stonebreaker (30 g)
    • 4 tasses d’eau (1 litre)

    Comment faire?

    • Ajoutez trois cuillères à soupe de la plante séchée dans un litre d’eau bouillante.
    • Laissez l’infusion reposer pendant 10 à 15 minutes et consommer.

    8. Thé de feuille de bouleau

    La plante de bouleau, naturellement, empêche les calculs rénaux. Sa consommation empêche la rétention des liquides et l’apparition d’infections bactériennes.

    C’est un remède très efficace, en particulier pour les personnes ayant une prédisposition génétique à la formation de calculs rénaux.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau bouillante (250 ml)
    • 1 cuillère à café de feuilles de bouleau (5 g)

    Comment faire ?

    • Ajoutez une cuillère à café de feuilles de bouleau sec dans une tasse d’eau bouillante.
    • Laissez reposer 10 à 15 minutes et consommez ce thé sans problème.

    9. Graines de pastèque

    Pastèque

     

    Lorsque vous consommez de la pastèque, ne jetez pas les graines, car elles s’avèrent très utiles.

    Une façon de purifier les reins est de boire du thé de graines de pastèque. En outre, elle élimine les calculs et nettoie les voies urinaires.

    Ingrédients

    • 4 cuillères à soupe de graines de pastèque (40 g)
    • 8 tasses d’eau (2 litres)

    Comment faire ?

    • Avec un robot, un mixeur ou à la main, écrasez les graines jusqu’à ce qu’elles deviennent de la poussière.
    • Vous devez faire cuire la poudre des graines dans 2 litres d’eau pour une durée approximative de 15 minutes.
    • Cette quantité d’eau est suffisante pour deux jours.
    • Après le deuxième jour, laissez reposer l’organisme et, si nécessaire, répétez la même procédure.

    10. Pissenlit

    Enfin, nous arrivons à l’utilisation du pissenlit. Cette plante aide à la désintoxication des reins et élimine l’excès de liquide du corps.

    C’est pourquoi c’est l’une des méthodes les plus populaires pour traiter les problèmes rénaux.

    Comme avec la plupart des remèdes déjà mentionnés, vous pouvez également préparer un thé avec du pissenlit.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 cuillerée de pissenlit (10 g)

    Comment faire?

    • Mettez l’eau à ébullition avec une cuillerée de pissenlit pour un laps de temps de 10 minutes.
    • Ensuite, laissez l’infusion reposer pendant 5 minutes de plus et consommez-la.

    Bien que ces remèdes soient très utiles pour traiter les problèmes de calculs, il ne fait jamais de mal à aller chez le médecin pour confirmer que nous en avons fini avec ce problème de rein.

    Les calculs rénaux ne sont pas un problème de santé qui devrait être pris à la légère, car ils peuvent s’aggraver et endommager gravement le corps.

    Ne pas oublier d’effectuer un examen médical comme mesure de prévention et de soins pour vos reins.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 changements dans votre corps

    lorsque vous arrêtez de manger de la viande

     

     

     

     

     

    Arrêter de manger de la viande peut avoir ses points positifs et négatifs, il est donc essentiel de connaître tous les aspects avant de décider de suivre un régime végétarien ou végétalien.

    10 changements dans votre corps lorsque vous arrêtez de manger de la viande

    La viande est une excellente source de protéines. Elle contient des vitamines B et des minéraux tels que le fer et le zinc. Sa consommation est particulièrement importante dans la phase accélérée de croissance et de développement.

    L’élimination complète de la consommation quotidienne de viande a des conséquences pour votre corps.

    Vous devez être clairs qu’un régime sans viande n’est pas synonyme de santé, car il ne comprend pas les aliments d’origine animale, laissant de côté les vitamines, les minéraux et les fibres.

    Faites attention à ces exemples de comment votre corps et votre vie changent lorsque vous décidez d’arrêter de manger de la viande.

    1. Quelques kilos de moins

    Perte de poids

     

    Les personnes qui arrêtent de manger de la viande peuvent perdre jusqu’à 4 ou 5 kilos par mois, car le corps cessera d’absorber les graisses de ces aliments.

    2. Bactéries intestinales

    La microflore des personnes qui prennent de la viande et des végétariens est très différente. Il semble que les personnes qui prennent plus d’aliments à base de plantes ont des bactéries plus bénéfiques.

    Cependant, reconstruire et améliorer votre flore n’est pas quelque chose que vous pouvez faire en un jour, de sorte que le gonflement et les gaz ne disparaissent pas instantanément.

    C’est parce que l’intestin et le pancréas vont s’habituer aux plantes et aux aliments et les enzymes seront réduites.

    3. Peau libérée des toxines

    Peau plus belle

     

    Les personnes qui cessent de prendre de la viande veillent à ce que leur peau s’améliore.

    L’acné, les taches noires et les boutons disparaitront. Si vous remplacez complètement la viande par des fruits, vous éliminez les toxines du derme.

    4. Plus d’énergie sans viande

    • En éliminant la consommation de viandes, la contribution du cholestérol est réduite à zéro.
    • L’apport de fibres contenues dans les produits intégraux est également augmentée, ce qui est très apprécié par ce mode de vie et est un facteur déterminant pour réduire la fatigue pendant la journée.
    • Manger plus d’épinards, de chou frisé, de haricots et d’autres aliments riches en nitrates dans l’alimentation peut vous aider à vous sentir plus énergiques avec le temps.

    5. Le niveau de cholestérol sera réduit de trois fois

    Le cholestérol

     

    Les végétariens et les végétaliens font moins d’hypertension que les consommateurs de viande.

    Les chercheurs disent que cela est dû à un poids moyen plus faible et une consommation plus élevée de fruits et de légumes. Ainsi, vous perdrez du poids, éliminerez les toxines et sentirez de la légèreté dans votre corps.

    Les niveaux de cholestérol dans le sang sont considérablement réduits. Pour les personnes ayant une prédisposition à l’athérosclérose, le régime alimentaire à base de plantes est la meilleure option.

    6. Activer vos gènes positifs

    L’environnement a certainement un fort impact sur le fonctionnement des gènes négatifs et positifs dans votre corps. Si vous menez un mode de vie malsain, vous activez les « mauvais gènes » responsables des maladies chroniques et de l’obésité.

    Au contraire, un mode de vie sain active de bons gènes. Changer la viande pour la nourriture végétale nourrit les gènes positifs.

    7. Vous réduisez le risque de diabète

    Le diabète

     

    Les personnes qui suivent un régime végétarien ont un risque plus faible de syndrome métabolique.

    Il s’agit d’un ensemble de facteurs de risques liés au diabète de type 2 (non insulino-dépendant), aux accidents vasculaires cérébraux et aux maladies cardiaques.

    8. Déficit en nutriments

    En ne consommant pas de viande, vous présenterez un déficit en nutriments nécessaires au bon fonctionnement de votre corps.

    Vous aurez une carence en iode, en fer et en vitamines D et B12. Vous pouvez équilibrer cette situation si vous devenez assidus à consommer une quantité importante de légumineuses telles que les haricots et les lentilles.

    Pour parvenir à une alimentation équilibrée, comprenez également les noix, les fruits, les légumes verts foncé, les aliments entiers et les céréales.

    9. Manque de saveur

    Vos papilles réagissent à la consommation de zinc qui se concentrent dans les huîtres et les viandes rouges. Par conséquent, lorsque vous laissez la viande de côté, vous devez chercher de nouvelles sources de nourriture pour absorber ce minéral.

    • Utilisez des haricots blancs, des noix, des grains entiers et des produits laitiers.

    10. Donnez du temps à vos muscles

    Les muscles

     

    Les protéines animales et végétales sont nécessaires pour former et récupérer les muscles après l’exercice. Il est donc conseillé aux athlètes végétariens et végétaliens de consommer des protéines liquides juste après l’exercice.

    Maintenant, vous savez ce qui va arriver à votre corps si vous décidez d’arrêter de prendre de la viande. A la fois les avantages ainsi que le déficit de certains nutriments que cela peut supposer.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 aliments à éviter en cas de diarrhée

     

     

     

     

     

     

    En cas de diarrhée, pour éviter que la situation ne s'aggrave, ainsi que pendant la convalescence, il est important de suivre un régime fade et de ne pas manger certains aliments qui peuvent irriter l'estomac.

    6 aliments à éviter en cas de diarrhée

    La diarrhée est l’une de ces affections qui peuvent survenir à n’importe quel moment de la vie, même si vous prenez bien soin de vous.

    Bien qu’il s’agisse d’un problème relativement simple, la diarrhée peut causer des complications importantes dans la vie de tous les jours.

    Pour éviter d’aggraver la situation, il est conseillé donc de savoir quels aliments éviter lorsque vous avez la diarrhée. C’est important parce que certains peuvent faire que le problème dure plus longtemps.

    En outre, en seulement 48 heures, vous pouvez vous sentir excessivement fatigué et déshydraté.

    1. Aliments générateurs de gaz

    gaz

     

    Le premier groupe d’aliments que vous devriez éviter lorsque vous avez la diarrhée sont ceux qui  causent des gaz. Leur effet augmentera votre inconfort et aggravera la diarrhée.

    Les aliments de cette catégorie comprennent :

    • Haricots
    • Brocoli
    • Chou-fleur
    • Oignon

    Au contraire, les légumes qui vous aideront sont ceux de couleur vertecomme les épinards ou les bette à carde. Rappelez-vous que vous devriez les manger crus ou cuits sans gras et éviter de les accompagner de produits laitiers.

    Parmi les fruits que vous devriez éviter parce qu’ils causent des gaz :

    Remplacez ces fruits par :

    • Myrtilles
    • Mûres
    • Melon
    • Ananas
    • Fraises

    2. Graisses et sucres

    Consommez-vous habituellement des aliments riches en graisses ou en sucre ? Si c’est le cas, un apport inconsidéré de ces substances est susceptible de provoquer la diarrhée.

    Si votre alimentation contient souvent ces aliments, alors évitez-les pendant un certain temps.

    Les graisses aussi bien que et les sucres accélèrent les contractions intestinales et provoquent des réactions dans votre système digestif.

    Évitez à tout prix :

    • Les saucisses
      La restauration rapide
      La viande grasse
      Les sauces
      Les assaisonnements industriels

    Remplacez ces aliments par des protéines maigres, cuites ou bouillies. Les meilleures options sont :

    • Bouillons
    • Soupes
    • Poulet
    • Veau
    • Dinde

    Les sucres et les succédanés de sucre sont des aliments que vous devriez éviter lorsque vous avez la diarrhée en raison de leur effet laxatif. Néanmoins, si vous en consommez, vous augmenterez la sensation de ballonnement dans votre estomac et vous aurez plus de gaz.

    3. Lait et produits laitiers

    lait

     

    Même si vous n’êtes pas intolérant au lactose, vous devriez les éviter pendant la journée lorsque vous avez la diarrhée et pendant 48 heures après la fin des diarrhées, afin que l’inconfort ne s’aggrave pas ou ne revienne.

    La raison pour laquelle vous devriez éviter le lait est qu’il exige que la lactase soit digérée. Le problème est que pendant ou après la diarrhée, la lactase dans l’estomac diminue et les symptômes augmentent:

    • Gaz
    • Ballonnements
    • Nausée

    Les aliments que vous devriez éviter à tout prix sont :

    • Crème glacée
    • Crèmes à base de lait
    • Fromage
    • Beurre
    • Lait (y compris le lait light ou écrémé)

    La seule nourriture que vous pouvez inclure est le yaourt. Une bonne quantité de probiotiques facilite la réduction de la diarrhée. Cependant, vous devriez consommer du yogourt nature et éviter ceux qui contiennent des sucres.

    4. Café, boissons gazeuses et alcool

    Bien qu’ils ne soient pas des aliments, nous incluons le café, le soda et l’alcool dans la liste des aliments que vous devriez éviter en raison de la fréquence à laquelle ils sont consommés.

    Ces trois boissons sont des irritants gastro-intestinaux auxquels nous nous sommes habitués, mais qui augmenteront l’inconfort. Nous recommandons de les éviter pendant au moins une semaine après la diarrhée.

    • Utilisez des thés pour remplacer le café. Les meilleures options sont le thé à la camomille, à la menthe et surtout à la menthe poivrée.
    • Les boissons gazeuses doivent être remplacées par de l’eau plate ou des infusions de fruits.
    • L’alcool est absolument à proscrire.

    Si la diarrhée est grave, alors essayez de remplacer les liquides par des solutions isotoniques.

    5. Aliments riches en hydrates de carbone

    aliments sucrés

     

    Si vous souffrez du syndrome du côlon irritable, la diarrhée est probablement une constante dans votre vie. Dans ce cas, les glucides sont des aliments que vous devriez éviter lorsque vous avez la diarrhée et les limiter le reste du temps.

    Certaines personnes vivent sans savoir qu’elles ont un intestin irritable. Si vous avez souvent la diarrhée, consultez votre médecin pour déterminer si vous en avez.

    Quelques conseils pour préparer vos repas

    Que vous ayez la diarrhée ou non, vous devriez toujours vous assurer de manger des aliments dans des conditions optimales. Cela implique cela :

    • Lavés et tenus à l’écart des contaminants. Les légumes et les fruits doivent être lavés puis désinfectés. Dans le cas des viandes, assurez-vous qu’elles n’ont pas été en contact avec des viandes en décomposition.
    • Ils doivent également être cuits.  Pendant la période où vous souffrez de diarrhée et une semaine plus tard, assurez-vous de manger la plupart des aliments cuits.

    Les fruits sont presque la seule exception, bien qu’il ne serait pas mauvais de faire bouillir la pomme et la poire. Le reste du temps, assurez-vous que la plupart des plats que vous mangez à l’extérieur de la maison ont une cuisine faible en gras.

    Voici d’autres recommandations pour maintenir votre estomac en bonne santé :

    • Lavez-vous les mains avant de préparer ou de manipuler vos aliments.
    • Désinfectez les surfaces sur lesquelles vous allez préparer les aliments (table, planche à découper, etc.).
    • Évitez de congeler et de décongeler les aliments plus de deux fois, car les changements de température provoquent la décomposition.

    Maintenant que vous savez quels aliments éviter en cas de diarrhée, prenez vos précautions et modifiez un peu votre régime alimentaire.

    Dans quelques jours, tout redeviendra normal, mais n’oubliez pas de faire attention à votre alimentation.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Quel type de sel est le plus sain ?

     

     

     

     

     

    Le sel est le produit le plus utilisé dans le monde, aussi bien dans tous les foyers et dans la cuisine professionnelle. Pour cette raison, il est important de connaître les différents types de sel et de savoir lequel est le plus sain.

    Quel type de sel est le plus sain ?

    Dans le monde gastronomique, le sel est un élément essentiel pour l’élaboration de diverses recettes. Ce produit est certainement le plus utilisé dans le monde entier, aussi bien dans tous les foyers que dans la cuisine professionnelle. C’est pourquoi il est important de connaître les différents types de sel et de savoir lequel est le plus sain.

     

    Les différents types de sel

    1. Sel de table commun

    propriétés du sel de table commun

     

    C’est le sel le plus utilisé. Le chlorure de sodium est son composant principal. Il est extrait, principalement, par des procédés chimiques, d’une manière industrielle. Lors de son processus de fabrication, d’autres minéraux tels que l’iode et le fluor sont souvent ajoutés, ainsi que de nombreux additifs et conservateurs.

    Si, au moment de la préparation des aliments, le but est de rechercher un équilibre dans la saveur, c’est-à-dire, pour assaisonner les plats, le sel commun est le type de sel le plus approprié pour cela.

    2. Sel de mer non raffiné

    propriétés du sel de mer non raffiné

     

    Le sel de mer est obtenu par des processus naturels tels que, par exemple, l’évaporation de l’eau de mer. Il se compose de chlore, de sodium, d’iode, de fluorure, entre autres additifs. Parmi ces composants, le chlorure de sodium est essentiel. Il a une couleur grisâtre et donne une saveur plus intense aux aliments que le sel commun.

    Ce type de sel est beaucoup plus sain, pour les préparations des recettes, que le sel commun. Il a un coût sur le marché supérieur au sel commun, car il n’est pas aussi fréquent. Au-delà de savoir quel sel est le plus sain des deux, ce qui compte vraiment, c’est l’administration correcte des proportions dans les recettes.

    3. Fleur de sel

    propriétés de la fleur de sel

     

    La fleur de sel se ramasse sur la surface des salines marines de manière artisanale au moyen de techniques traditionnelles dans l’Atlantique et la Méditerranée. Il est utilisé, en grande partie, par les gourmets grâce à ses propriétés gastronomiques.

    Il est hypotonique, ce qui indique que lorsqu’il est consommé, il ne provoque pas de rétention d’eau. Si on le compare aux autres types de sel, il est faible en chlorure de sodium (seulement 92,9%) et en sodium (15%). Quant à la saveur, elle est moins intense que les autres sels, puisqu’elle se dissout facilement dans le palais.

    4. Sel de l’Himalaya

    propriétés du sel de l'Himalaya

     

    Le sel de l’Himalaya est originaire du Pakistan et d’Amérique latine mais pas de l’Himalaya. Il y a quelques années, il a fait l’objet de beaucoup de publicité, car il contient beaucoup de nutriments essentiels (84), de minéraux et d’oligo-éléments. Ce sel favorise le bon fonctionnement de l’organisme, ce qui justifie sa difficile acquisition. Un autre élément qui a contribué à sa diffusion massive est sa couleur rose qui le rend plus frappant à l’œil.

    Types de sel, qui est le plus sain ?

    Chaque type de sel est associé en stratégie de marketing à des messages qui indiquent leurs différents bienfaits. Pour rendre le processus de sélection plus pratique, nous vous présentons dans cet article une série de recommandations utiles :

    • Tous les types de sel contiennent du chlorure de sodium en tant qu’élément essentiel et, pour cette raison, devraient être consommés rationnellement.
    • Le sodium peut être obtenu à partir de nombreux aliments, par conséquent, on pense que la consommation de sel peut être inutile.
    • Le sel est principalement utilisé pour la saveur qu’il apporte aux repas, et non pour ses effets sur la santé.
    • Les sels les plus nutritifs sont ceux qui sont obtenus directement de la nature par des méthodes artisanales. Par exemple, les sels minéraux ou les sels marins.
    • Les stratégies publicitaires ne sont pas équitables en nous offrant du sel à des coûts élevés. On observe comment les intérêts économiques tirent profit du monde naturel. Pour cette raison, il est difficile de discerner si un produit naturel vaut son prix ou si c’est simplement du pur marketing.

    Comment consommer le sel ?

    En conclusion, le problème n’est pas le sel mais la façon de le consommer et la proportion qui est utilisée. Il est important de ne pas abuser du sel, car cela nuit à notre santé. Sa consommation exagérée provoque des maladies cardio-vasculaires, l’insuffisance rénale, des troubles gastriques, l’ostéoporose, etc.

    Par conséquent, il est important d’avoir plus de connaissances sur les types de sel et les alternatives qui sont disponibles dans la cuisine. De cette façon, vous pouvez choisir le plus approprié pour chaque situation et savoir lequel est le plus nocif. Rappelez-vous que les épices et les herbes aromatiques peuvent être une excellente alternative.

     

    Puisque la nourriture que nous mangeons contient déjà assez de sel, pour éviter d’en ajouter plus, sans sacrifier sa saveur, nous pouvons avoir recours à différentes épices qui nous apporteront plus de bienfaits.
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les aliments qui génèrent la fatigue

     

     

     

     

     

    Il existe des aliments qui peuvent contribuer à la fatigue physique et mentale, au-delà des activités quotidiennes.

    Les aliments qui génèrent la fatigue

    Si au cours de la journée vous ressentez de la fatigue, manquez d’énergie ou avez des difficultés à vous concentrer, cela peut être dû à différents facteurs : stress, peu de repos, sédentarité ou l’une des principales raisons, manque d’attention.

    Une alimentation déséquilibrée est excès de graisses et de sucres raffinés peut générer une fatigue physique et mentale. Un régime avec ces caractéristiques est généralement déficient en vitamines et minéraux.

    Quels aliments génèrent de la fatigue ?

    légumes

     

    L’excès de calories et une quantité abondante de nourriture surchargent le système digestif et forcent le corps à se concentrer sur cette tâche. Cela soustrait l’énergie de l’organisme, générant une fatigue qui rend difficile l’exécution des activités.

    Les aliments qui causent habituellement la fatigue sont :

    • Repas préparés. Ils ont une teneur élevée en farine, sel et sucre, en plus d’une bonne saveur. Le corps doit faire un grand effort pour les digérer, ce qui conduit à une digestion plus lourde que la normale.
    • Glucides. Le pain blanc, le riz blanc, les pâtes et les biscuits peuvent donner un regain d’énergie, mais ils produisent ensuite de la somnolence, de la lenteur et de la fatigue.
    • Sucre raffiné. Lors de l’ingestion d’aliments contenant du sucre, le pancréas commence à pomper de l’insuline. Avec cela, l’énergie augmente, mais elle disparait rapidement. C’est le cas des pâtisseries, des gâteaux, des chocolats, des glaces.
    • Caféine. Elle génère de l’hyperactivité parce que c’est une boisson stimulante. Energiquement elle active les fonctions du corps, mais vous ne pouvez pas en abuser. Elle produit de l’insomnie, de la fatigue et, chez certaines personnes, elle peut causer des problèmes digestifs.
    • Alcool. C’est un dépresseur naturel du système nerveux. Sa consommation affecte les neurotransmetteurs, rendant les influx nerveux plus longs à atteindre le cerveau. Sa consommation augmente la fatigue.
    • Mauvaise hydratation. La consommation d’eau est essentielle. Les symptômes d’une mauvais hydratation sont des maux de tête, des problèmes de concentration, de la lourdeur, entre autres.

    Il est important de faire un meilleur choix de nourriture. Choisissez celles qui contiennent des nutriments, des vitamines et des antioxydants afin que nous puissions avoir une bonne digestion et générer l’énergie nécessaire pour effectuer les tâches quotidiennes et les exercices.

    Quels aliments équilibrent l’organisme ?

    pain

     

    Les aliments qui équilibrent le corps sont des nutriments riches qui fournissent de l’énergie de manière stable, aident à surmonter la fatigue et à maintenir le système nerveux en bon état de fonctionnement. Certains de ces aliments sont :

    • Grains entiers, avoine, riz, millet, seigle.
    • Les légumineuses, qui sont une excellente source de glucides qui fournissent des protéines, des fibres, des vitamines et des minéraux.
    • Les légumes, en particulier ceux à feuilles vertes, riches en magnésium, en calcium et en oligo-éléments.
    • Les graines, qui ont une forte concentration en acides gras essentiels tels que les oméga 3 et les oméga 6. Exemple: citrouille, lin, noix, tournesol, amandes.
    • Les fruits sont des générateurs d’énergie par excellence. Ils contiennent des sucres, mais aussi des fibres d’excellente qualité.En outre, ils contiennent beaucoup d’eau, sont facilement digérés et sont très énergiques.

    Conseils supplémentaires pour éviter la fatigue physique et émotionnelle

    La concentration

     

    La fatigue n’est pas seulement une sensation physique, elle peut aussi impliquer un type de fatigue capable de limiter la performance des activités, affectant émotionnellement et socialement. Elle peut être associée à divers symptômes tels que le stress et la dépression, entre autres expressions du corps.

    En plus d’une alimentation équilibrée, il existe d’autres recommandations pour éviter ou surmonter la fatigue sur le plan physique et émotionnel.

    • Prenez un petit déjeuner pour ne pas vous sentir affamé.
    • Mangez une tasse de céréales et de fruits tous les matins.
    • Essayez de réduire le stress, de sorte que vos niveaux de cortisolsoient également réduits.
    • Essayez de dormir entre 7 et 8 heures par nuit.
    • Effectuez, pendant la journée, des activités physiques et/ou des distractions qui vous détendent et vous aident à réduire les niveaux de stress.
    • Incorporez des suppléments énergisants tels que le ginseng ou la gelée royale. Ceux-ci contiennent des vitamines et des minéraux, qui servent également d’antioxydants.
    • Prenez des infusions qui aident à dynamiser votre corps, par exemple des infusions de menthe, de cannelle.
    • Prenez une pause d’une demi-heure, c’est généralement très réparateur. Et si vous avez la possibilité de le faire, faites une sieste après avoir mangé.
    • Ne soyez pas si exigeants avec vous-même. Soyez plus flexibles, accordez-vous plus de permissions dans vos différents domaines de la vie.
    • Passez en revue vos priorités et gardez à l’esprit vos besoins personnels. Ne les laissez pas en dernier sur votre liste de choses à faire.
    • Consultez un psychologue si vous avez des symptômes dépressifs ou si vous ne pouvez pas surmonter vos conflits personnels. Ce professionnel peut vous aider à trouver des solutions.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Savez-vous quels sont les meilleurs antibiotiques naturels ?

     

     

     

     

     

    Les virus et les bactéries n’acquièrent pas de résistance aux antibiotiques naturels. C’est pourquoi ils sont recommandés en guise de prévention et en cas d'infections légères. De plus, ils renforcent le système immunitaire. 

    Savez-vous quels sont les meilleurs antibiotiques naturels ?

    Un abus d’antibiotiques traditionnels ou une mauvaise utilisation de ces derniers entraînent des effets négatifs sur la santé : cela favorise un mécanisme de résistance dans l’organisme, altère la flore bactérienne intestinale, et inhibe les défenses naturelles du corps. En revanche, les antibiotiques naturels renforcent le système immunitaire, et stimulent toujours plus nos défenses naturelles face aux agents pathogènes.

    Voyons ensemble dans cet article quels sont les meilleurs antibiotiques naturels, afin de prévenir les infections et de lutter contre les virus et les bactéries de toutes sortes.

    Le fonctionnement des antibiotiques naturels

    Les antibiotiques naturels sont des aliments ou des plantes médicinales qui fonctionnent à partir de leurs nutriments ou principes actifs, lesquels agissent de façon positive sur différentes fonctions de l’organisme, afin de faciliter la régénération cellulaire, tout en activant et en renforçant le système immunitaire.

    À la différence des antibiotiques traditionnels, ils ne permettent pas aux bactéries et aux virus d’acquérir un mécanisme de résistance. Ils possèdent la propriété d’inhiber la croissance des agents pathogènes, et favorisent les mécanismes naturels du corps pour éliminer tout ce qui est nuisible. De cette façon, en surmontant la maladie, l’organisme devient plus fort et ses défenses sont beaucoup plus actives face aux germes pathogènes.

    Inversement, les antibiotiques traditionnels, eux, présentent des risques et des effets secondaires pour la santé. Ils ont tendance à endommager la flore intestinale, c’est pourquoi il est recommandé d’utiliser des antibiotiques naturels en guise de prévention ou en cas d’infections légères.

    Les meilleurs antibiotiques naturels

    Dans la suite de cet article, vous découvrirez quels sont les 9 meilleurs antibiotiques naturels.

    1. La propolis

    La propolis

     

    La propolis est l’un des meilleurs antibiotiques naturels. Elle est riche en bioflavonoïdes, en huiles essentielles, en oligo-éléments, en vitamines et en acides aminés. Elle est extraite des bourgeons et de l’écorce des arbres par les abeilles, qui l’utilisent pour recouvrir et protéger les ruches.

    Comment prendre cet antibiotique ?

    • En guise de prévention : 5 gouttes par jour à jeun.
    • Face aux premiers symptômes : 5 gouttes par heure.

    2. L’ail

    L’ail est un antibiotique naturel très efficace, qui élimine les germes pathogènes et ne modifie pas les bactéries bénéfiques, et ce grâce à ses nombreux composés dont l’allicine. En cas d’infection, vous pouvez manger de l’ail, ou bien l’appliquer sur la peau.

    Si vous avez du mal à consommer ou digérer l’ail, il existe des capsules.

    3. L’échinacée

    L'échinacée

     

    L’échinacée est une plante médicinale qui renforce le système immunitaire tout en combattant les virus et les bactéries. Vous pouvez en consommer sous forme de tisanes, d’extraits ou de comprimés.

    Il est préférable que les personnes qui souffrent de maladies auto-immunes consultent d’abord un spécialiste. Il n’est pas recommandé d’en consommer pendant une longue période, mais plutôt de façon ponctuelle.

    4. L’huile essentielle d’origan

    Cette huile essentielle très puissante combat les virus, les bactéries, les champignons et les parasites. Vous pouvez la consommer par voie orale, ou l’appliquer sur la peau. Toutefois, nous vous recommandons de vous assurer qu’il s’agit d’une huile de très bonne qualité, et apte à la consommation humaine.

    Vous pouvez prendre une goutte de cette huile deux fois par jour, mélangée à du miel d’abeilles et à de l’huile d’olive.

    Il ne faut pas consommer cette huile pendant la grossesse.

    5. L’argent colloïdal

    L'argent colloïdal

     

    L’argent colloïdal est un antibiotique naturel aux propriétés antivirales, antibactériennes, antiparasitaires et désinfectantes, lesquelles sont reconnues et utilisées depuis l’Antiquité.  Cette solution de particules d’argent dispersées dans l’eau ne présente pas de risque pour la santé.

    6. Le cuivre-or-argent

    Cette triple combinaison d’oligo-éléments stimule le système immunitaire tout en augmentant l’énergie vitale. Généralement, ces oligo-éléments se prennent sous forme d’ampoules en dehors des repas et pendant une courte période.

    7. Le miel d’abeilles

    Du miel d'abeilles

     

    Le miel d’abeilles n’est pas aussi puissant que la propolis, mais il ne faut pas sous-estimer ses valeurs nutritionnelles et ses nombreuses propriétés pour la santé. C’est l’un des meilleurs antibiotiques à utiliser en guise de prévention, car il peut se consommer tous les jours en quantité modérée et, qui plus est, il permet d’éviter les sucres raffinés.

    8. Le citron

    Le citron est un agrume aux incroyables propriétés antibiotiques, lesquelles se trouvent notamment dans sa peau. La meilleure façon de tirer profit de ses propriétés est d’utiliser des citrons écologiques, de laver ces citrons, de les éplucher, et de conserver leur peau au congélateur. L’idée est de consommer des peaux de citron congelées, petit à petit, dans des jus, des smoothies, des salades, des ragoûts…

    9. L’oignon

    L’oignon est un aliment médicinal dont les propriétés sont très bénéfiques pour prévenir et traiter les maladies respiratoires, ainsi que les parasites. De plus, il favorise l’élimination naturelle des toxines grâce à sa teneur en soufre.

    Maintenant que vous avez découvert les meilleurs antibiotiques naturels, n’hésitez pas à en consommer. Vous renforcerez votre système immunitaire, et ils vous aideront à traiter les infections légères.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 alternatives pour éviter le sucre dans votre alimentation

     

     

     

     

     

    La consommation excessive de sucre provoque des maladies et affecte à la fois les enfants et les adultes. Nous vous montrons plusieurs alternatives pour remplacer le sucre sans abandonner la douceur et ainsi, vous pourrez maintenir une alimentation saine avec une contribution en fibres, minéraux et vitamines.

    5 alternatives pour éviter le sucre dans votre alimentation

    Penser à vivre sans consommer de sucre provoque de l’agitation et même de la mauvaise humeur. c’est un ingrédient délicieux et le corps le demande. Cependant, les experts en nutrition recommandent d’opter pour des alternatives pour éviter le sucre dans l’alimentation.

    Evitez la consommation de sucre ne signifie pas renoncer à la douceur. Il existe des recettes qui permettent aux gens de déguster de délicieux desserts et des bonbons sans que cela suppose de manger du sucre.

    Sucre : pourquoi l’éviter

    La recherche montre que la consommation de sucre raffiné est responsable de plusieurs maladies. Les plus fréquentes sont les caries dentaires, les maladies cardiaques, l’affaiblissement du système immunitaire, l’obésité. Il est également considéré pour favoriser le cancer et la dépendance à la dopamine.

    Le corps n’a pas besoin de sucre, ce dont il a besoin est le glucose. Il existe d’autres aliments plus sains qui sont des alternatives pour éviter le sucre et qui fournissent ce nutriment.

    Le besoin de sucre que la personne éprouve habituellement est plus une habitude qu’un réel besoin de l’organisme. par conséquent, il est possible de générer des habitudes qui conduisent à l’utilisation d’alternatives pour éviter le sucre.

    Alternatives pour éviter le sucre

    La stevia

    La stevia

     

    C’est un édulcorant naturel qui est populaire ces derniers temps. La stevia est une plante dont les feuilles ont un goût sucré.

    On la trouve actuellement sur le marché en poudre transformée avec une apparence similaire à celle du sucre. Il est pratique  de l’utiliser comme alternative pour éviter le sucre dans les infusions et les desserts.

    Certains des avantages qu’elle apporte au corps sont :

    • Contribue au contrôle du diabète, régule les taux de glucose dans le sang.
    • Son action diurétique favorise l’élimination des toxines.
    • C’est un vasodilatateur qui aide à contrôler la pression artérielle.
    • Il n’apporte pas de calories, prévient l’obésité.

    Le miel d’abeille

    C’est le plus vieil édulcorant naturel. Il a toujours été très présent dans la vie de l’homme.

    C’est un produit très apprécié actuellement. Il est devenu l’une des meilleures alternatives pour éviter le sucre et convient aux personnes de tous âges.

    Il est particulièrement recommandé pour les enfants et les personnes âgées, car, en plus de l’édulcorant, il a des propriétés nutritionnelles et médicinales.

    Avantages de consommer du miel :

    • Il fournit de l’énergie rapidement.
    • Il a des propriétés antibiotiques et prévient les infections. Par conséquent, il est fréquemment utilisé pour soulager le rhume et la toux.
    • Il a des effets de guérison.
    • C’est un antioxydant.
    • Il fournit des vitamines, en particulier celles du complexe B.
    • C’est une source importante de minéraux tels que le sodium, le magnésium, le zinc.

    Le sirop d’agave

    Sirop d'agave

     

    L’agave est une plante de la famille de l’aloe vera. De ses feuilles charnues sort un liquide épais et collant, le sirop. Il est devenu à la mode et est fortement recommandé.

    Il a un puissant effet sucrant, c’est donc une alternative intéressante pour éviter le sucre.

    Egalement un indice de fructose élevé et peu de glucose. Le fructose potentialise les niveaux d’insuline dans le sang et, par conséquent, est particulièrement approprié pour les diabétiques.

    Certaines de ses propriétés :

    • C’est un anti-inflammatoire et anti-microbien.
    • Cela contribue à améliorer le système immunitaire.
    • Ce la aide à perdre du poids.
    • Il réduit le cholestérol.
    • Il a des effets bénéfiques sur la peau et prévient son vieillissement.

    Amasake

    C’est un édulcorant naturel du Japon. Il est préparé à base de riz, à travers un processus de fermentation très commun dans la cuisine asiatique. Une pâte consistante et sucrée est réalisée, qui remplace le sucre raffiné dans toutes sortes de recettes.

    Il a des nutriments importants et des effets bénéfiques pour l’organisme, à savoir :

    • Est facile à assimiler et à digérer.
    • Fournit une bonne quantité de fibres, ce qui accélère le transit intestinal.
    • Il contient des vitamines B et des enzymes basiques pour le corps.

    Panela pour éviter le sucre

    Eviter le sucre

     

    Il s’obtient en évaporant le jus de la canne à sucre. Aucun raffinage ou produit chimique n’est impliqué dans son processus. il a commencé à être utilisé comme l’une des alternatives pour éviter le sucre.

    Entre ses propriétés, on souligne:

    • Produit un effet énergétique élevé.
    • Fournit des vitamines A, B, C, D et E.
    • C’est l’édulcorant qui a le plus de minéraux.

    Réduire la consommation de sucre prend longtemps. Le changement dans les habitudes alimentaires peut commencer en choisissant l’une de ces alternatives pour éviter le sucre. Il est important d’évaluer la situation sanitaire et les possibilités personnelles.

     

     

     

     

     

     

    amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 6 meilleurs aliments pour augmenter le bon cholestérol (HDL)

     

     

     

     

     

    Il ne suffit pas donner la priorité à la consommation des aliments qui nous permettent d'augmenter le taux de bon cholestérol (HDL), il est également essentiel de réduire la consommation de ceux qui peuvent favoriser l'augmentation du mauvais cholestérol (LDL)

    Les 6 meilleurs aliments pour augmenter le bon cholestérol (HDL)

    Les lipoprotéines de haute densité, mieux connues sous le nom de bon cholestérol (HDL), sont des substances lipidiques qui aident à éliminer l’excès de mauvais cholestérol (LDL) qui s’accumule dans les artères.

    Elles sont caractérisées par une composition riche en phospholipides. C’est une substance qui attire les particules de graisse et de cholestérol déposées dans les artères. Elles empêchent ainsi la formation de plaques d’athérome à l’intérieur de celles-ci.

    Le taux recommandé se situe entre 40 et 60 mg/dL. Cependant, contrairement aux autres lipides, cela ne pose pas de risque pour la santé lorsqu’il augmente.

    Quels sont les bienfaits du bon cholestérol ?

    Une bonne assimilation du bon cholestérol présente des avantages importants pour la santé cardiovasculaire.

    Parmi ses principaux avantages, on peut trouver :

    • Il aide à éliminer le mauvais cholestérol (LDL) qui s’accumule dans les artères.
    • Il combat l’athérosclérose.
    • Prévient les maladies cardiaques.
    • Il protège contre les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.
    • Il permet à l’organisme de produire de la vitamine D et de la bile. Cette dernière facilite la digestion des aliments.

    Aliments pour augmenter le bon cholestérol (HDL)

    La consommation de certains aliments riches en acides gras monoinsaturés peut aider à augmenter le taux de bon cholestérol (HDL) dans le sang. Et ainsi réduire le risque de maladie cardiovasculaire.

    Cependant, avant de les connaître, il est important de mentionner qu’un changement complet de régime alimentaire est essentiel. Surtout si celui-ci contient de nombreux aliments riches en gras trans et en cholestérol.

    1. Fruits secs

    fruits secs

     

    Les noix, amandes et autres variétés de fruits secs contiennent de petites doses d’acides gras oméga-3 et de fibres alimentaires. Ce sont clairement deux types de nutriments clés pour augmenter et améliorer l’assimilation du bon cholestérol (HDL).

    • Il est recommandé d’en consommer 7 unités par jour, mangés seuls ou ajoutées au petit déjeuner et à la collation de l’après-midi.

    2. Légumes

    Les légumes secs comme les lentilles, les pois chiches et les haricots ont une concentration importante en oméga-3 et en lécithine. Une fois assimilés, ils augmentent le bon cholestérol (HDL) et réduisent le mauvais cholestérol (LDL).

    • Idéalement, ils devraient être ajoutés à l’alimentation au moins 3 fois par semaine. Bien qu’ils puissent être consommés en petites portions tous les jours.

    3. Huile d’olive

    huile d'olive

     

    L’huile d’olive vierge extra, c’est-à-dire, l’huile d’olive non raffinée, contient des acides gras monoinsaturés qui aident à contrôler le cholestérol sanguin total.

    Ses composés préviennent l’oxydation des lipides dans les artères. Ils aident également à améliorer la production de bon cholestérol pour prévenir la plaque dans les artères.

    • Ainsi, deux cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge par jour seulement suffisent pour obtenir ses bienfaits.
    • Elle peut être consommé seule ou avec du citron ou bien ajoutée dans les plats.

    4. Carotte

    Généralement, les légumes ont un effet bénéfique pour favoriser des taux optimaux de cholestérol HD. Mais la carotte se distingue en plus par son le bêta-carotène, ses fibres alimentaires, ses vitamines et minéraux.

    Ces nutriments aident à purifier le sang et à transporter le mauvais cholestérol (LDL) des tissus vers le foie, ce qui permet de l’éliminer.

    • Elle peut être consommée en salade, en jus ou dans des smoothies.
    • L’idéal, c’est d’en consommer au moins 3 fois par semaine.

    5. Avocat

    avocat

     

    Les nutriments apportés par l’avocat sont de grands alliés de la santé cardiovasculaire.

    En  effet, il contient des doses d’oméga-3 et 6, de vitamine E et d’acides aminés. Ensemble, ils améliorent la fonction hépatique et aident à optimiser l’utilisation du bon cholestérol (HDL) dans le sang.

    Sa consommation régulière favorise également la production de prostaglandines. Ce sont en effet des substances à action vasodilatatrice et anti-inflammatoire qui améliorent la circulation sanguine.

    • Il peut être consommé seul ou ajouté dans les salades et dans les smoothies. Il faudrait l’inclure dans le régime alimentaire au moins 3 fois par semaine.

    6. Céréales complètes

    Les céréales complètes contiennent de fortes doses de fibres alimentaires, d’acides gras et de composés antioxydants qui contribuent à stabiliser le taux de cholestérol.

    L’avoine, le riz brun et le seigle favorisent l’augmentation du bon cholestérol (HDL) et, à moyen terme, optimisent également l’élimination du mauvais cholestérol (LDL) et des triglycérides.

    • Il est conseillé d’en consommer tous les jours, à l’un des repas principaux ou pendant le goûter de l’après-midi.

    Vous vous inquiétez de votre santé cardiovasculaire? Vous voulez réduire votre taux de cholestérol ?

    Rappelez-vous qu’il faut bien sur consommer des aliments pour augmenter le cholestérol HDL. Mais vous devez aussi éviter les aliments transformés, les produits laitiers, les aliments industriels et, d’une manière générale, tous les aliments qui peuvent augmenter le mauvais (LDL) ou le cholestérol total.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Nettoyez votre pancréas avec ces 5 remèdes naturels

     

     

     

     

     

     

    Il est fondamental de prendre soin de son pancréas et de le détoxifier, afin de prévenir d'éventuelles complications et de nombreuses maladies qui peuvent mettre en péril votre état de bien-être général.

    Nettoyez votre pancréas avec ces 5 remèdes naturels

    Le pancréas est une glande qui se trouve dans la zone profonde de l’abdomen. Plus précisément, il se trouve derrière l’estomac, et devant la colonne.

    Il produit le suc qui aide à décomposer les aliments pour le processus de digestion et, qui plus est, il joue un rôle essentiel dans le contrôle des hormones qui aident à maintenir le taux de sucre dans le sang stable.

    Bien que les maladies liées au pancréas soient moins connues que d’autres maladies, le pancréas peut être à l’origine de conditions qui, sans aucun doute, réduisent la qualité de vie.

    Le mauvais fonctionnement du pancréas est d’ailleurs la cause principale du diabète sucré, une pathologie chronique qui se caractérise par une concentration de glucose dans le sang.

    De nombreux facteurs déterminent la santé du pancréas. Heureusement, il est possible de le purifier grâce à certains remèdes naturels afin d’assurer son bon fonctionnement.

    Voyons ensemble dans cet article 5 recettes pour nettoyer régulièrement le pancréas.

    Prenez des notes !

    1. La tisane au gingembre et au pissenlit

    Boisson au gingembre

     

    Grâce à ses antioxydants, vitamines et minéraux, cette boisson détox au gingembre et au pissenlit est un bon complément pour améliorer le fonctionnement du pancréas.

    Elle régule les processus inflammatoires et, comme si cela n’était pas suffisant, elle minimise les effets négatifs des radicaux libres associés au cancer.

    Les ingrédients

    • 1 cuillère de racine de gingembre râpée (5 g)
    • 1 cuillère de pissenlit (10 g)
    • 2 verres d’eau (500 ml)

    La préparation

    • Mettez la racine de gingembre et le pissenlit dans une casserole contenant de l’eau.
    • Portez la boisson à ébullition pendant 5 minutes à feu doux.
    • Mettez un couvercle sur la casserole, et laissez reposer jusqu’à ce que la préparation soit tiède.

    Le mode de consommation

    • Buvez une tasse à jeun, puis une autre en milieu d’après-midi.
    • Répétez le processus pendant 15 jours d’affilée, arrêtez pendant 15 jours, puis recommencez.

    2. Le jus de céleri avec du concombre et du chou frisé

    Ce jus vert aux propriétés détoxifiantes est idéal pour optimiser le fonctionnement du pancréas et améliorer la digestion.

    Ce jus est recommandé en cas de pics de sucre élevés, car il améliore la production et l’utilisation de l’insuline.

    Les ingrédients

    • 2 branches de céleri
    • ½ concombre
    • 3 feuilles de chou frisé
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    La préparation

    • Lavez le céleri, hâchez-le en petits morceaux.
    • Coupez le concombre, et mettez-le dans un mixeur avec le céleri.
    • Ajoutez les feuilles de chou frisé et le verre d’eau, et mixez le tout pendant quelques secondes.
    • Servez la boisson sans la filtrer.

    Le mode de consommation 

    • Buvez cette boisson à jeun pendant 2-3 semaines d’affilée.
    • Faites ce traitement tous les 2 mois.

    3. Une tisane de Chardon-Marie

    Tisane de Chardon-Marie

     

    Le Chardon-Marie est une plante aux propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires qui, en général, aide à purifier tout le corps.

    Cette tisane est recommandée en cas de digestion lourde, ou en cas de symptômes d’un mauvais fonctionnement du pancréas.

    Les ingrédients

    • 1 cuillère de Chardon-Marie (10 g)
    • 1 verre d’eau (250 ml)

    La préparation

    • Mettez une cuillère de Chardon-Marie dans une casserole contenant de l’eau, et portez à ébullition pendant 5 minutes.
    • Mettez un couvercle, et laissez refroidir avant de filtrer la tisane à l’aide d’un tamis.

    Le mode de consommation 

    • Buvez une tisane de Chardon-Marie tous les jours, au moins pendant 2 semaines.
    • Faites ce traitement tous les 2-3 mois.

    4. Une tisane de basilic pourpre

    Ce remède naturel à base de basilic pourpre permet de nettoyer le pancréas dans le but d’optimiser le processus digestif et de permettre une utilisation correcte du glucose.

    Ses composants sont bénéfiques pour la santé métabolique, et contribuent à réduire l’inflammation des tissus.

    Les ingrédients

    • 1 cuillère de basilic pourpre (10 g)
    • 1 verre d’eau (250 ml)

    La préparation

    • Mettez le basilic pourpre dans une casserole contenant de l’eau, et portez à ébullition pendant 2-3 minutes à feu doux.
    • Une fois la boisson prête, laissez reposer à une température ambiante, puis filtrez-la à l’aide d’un tamis.

    Le mode de consommation 

    • Buvez une tasse par jour, pendant 3 semaines.

    5. Une tisane de groseille à maquereau indienne

    Une groseille à maquereau indienne

     

    Les propriétés dépuratives de la groseille à maquereau indienne sont utiles pour réduire la surcharge de travail du pancréas face à un excès de toxines.

    Ses nutriments optimisent le fonctionnement hépatique et, grâce à cela, ils minimisent la charge du pancréas.

    Les ingrédients 

    • 2 cuillères de groseille à maquereau indienne (20 g)
    • 2 verres d’eau (500 ml)

    La préparation

    • Incorporez la groseille à maquereau indienne dans une casserole contenant de l’eau, et portez à ébullition pendant 10 minutes.
    • Une fois la boisson prête, laissez reposer à nouveau pendant 10 minutes, et filtrez-la à l’aide d’un tamis.

    Le mode de consommation 

    • Buvez ce remède le matin et en milieu d’après-midi.
    • Répétez le processus pendant 2 semaines d’affilée.
    • De façon optionnelle, buvez cette tisane régulièrement, 3 fois par semaine par exemple.

    Que faites-vous pour prendre soin de votre pancréas ? Ignoriez-vous cet organe jusqu’à aujourd’hui ? Maintenant que vous connaissez quelques remèdes pour détoxifier le pancréas, prêtez attention à cet organe avant qu’il ne rencontre des problèmes.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 PLATS À NE JAMAIS COMMANDER AU RESTAURANT

     

     

     

     

     

    Au restaurant, vous commandez ce qui vous plaît. Erreur ! Certains plats sont déconseillés car trop gras, trop sucrés ou trop risqués au niveau sanitaire... Petite liste des plats à éviter.

     

    Les tartares

    © Adobe Stock

    Si vous êtes un adepte des tartares, mieux vaut éviter de les consommer au restaurant.

    "Les tartares de viande ou de poisson demandent une hygiène irréprochable, ce qui n’est pas toujours le cas dans les restaurants" alerte Raphaël Gruman, diététicien-nutritionniste. Les tartares sont parfois préparés ou pré-coupés avant la commande, ce qui augmente le risque de contamination bactérienne. Il y a un risque de toxi-infections. Si vous aimez les tartares, mieux vaut les faire vous-même.
     
     

    Des frites

    © Adobe Stock

    S’il y a bien un plat à ne pas commander au restaurant, ce sont les frites !

    "1/3 de la frite est du gras. Seuls 2/3 sont de la pomme de terre" informe le diététicien-nutritionniste. "Préférez-leur des pommes de terre sautées qui sont quand même moins grasses que des frites ou mieux encore une pomme de terre à l’eau ou au four" conseille-t-il.
     
     

    Une crème brûlée

     

    © Adobe Stock

    Les crèmes dessert et les pâtisseries comme les Paris-Brest sont des desserts à éviter au restaurant car ils sont bien trop sucrés.

    "Mieux vaut commander une coupe de fruits, du fromage blanc avec un coulis ou encore deux boules de sorbet ou bien encore une part de tarte, qui est moins sucrée quand même" conseille Raphaël Gruman.
     
     
     

    Des viandes en sauce

    © Adobe Stock

    Bœuf bourguignon, blanquette...Les spécialités avec de la sauce ne sont pas recommandées, car elles sont trop grasses.

    "Mieux vaut commander de la viande ou du poisson grillés" conseille Raphaël Gruman.
     
     

    Des salades avec crudités

    © Adobe Stock

    Les salades ne sont pas le meilleur choix au restaurant.

    Mal lavées, les crudités peuvent être responsables de toxoplasmose. Les préparations sur des plans de travail sales sont aussi responsables de contamination par des virus. "Les femmes enceintes, les personnes fragiles doivent tout particulièrement éviter les salades dans les restaurants" prévient Raphaël Gruman. Une viande bien cuite avec des légumes est un meilleur choix.
     
     

    Un burger

    © Adobe Stock

    Le burger est à la mode et il est très souvent présent sur la carte.

    "Même si quasiment tous les restaurants le proposent aujourd’hui, ce n’est pas un bon choix. Cela constitue un repas ultra-calorique entre la grosse quantité de pain, le fromage, les sauces...." informe Raphaël Gruman. Une viande grillée est un choix beaucoup plus diététique.

     

    Des nems

    © Adobe Stock

    Vous êtes fan de nems au restaurant asiatique ? Voilà pourtant bien un plat à éviter de commander. Il est en effet très gras. Deux petits nems représentent ainsi 200 kcal et une cuillerée à soupe d’huile. "Choisissez plutôt les rouleaux de printemps, plus légers même s’ils sont riches en sucre" conseille Raphaël Gruman.

     

    Des sushis

    © Adobe Stock

    Délicieux les sushis.

    Oui, mais potentiellement dangereux aussi. Le poisson cru peut en effet contenir des parasites, dont des anisakiases, à l’origine d’une infection chez l’homme. "La congélation permet de tuer ces parasites mais il est impossible de savoir si le poisson a bien été congelé" alerte Raphaël Gruman.

     

    Un kebab

    © Adobe Stock

    Pourquoi vaut-il mieux vous priver de kebab ?

    "Il y a souvent des problèmes d’hygiène avec la viande et les sauces ; ce sont les restaurants dans lesquels il y a le plus d’infractions en termes de normes d’hygiène relevées par les autorités sanitaires" informe Raphaël Gruman.

     

     

     

     

     

     

     

    Source : Remerciements à Raphaël Gruman, diététicien-nutritionniste (Paris)- www.lamethodegruman.com - Son dernier ouvrage paru : La ménopause sans les kilos, Editions Leduc.s, 2017

    medisite.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Aliments contenant des nitrosamines

    et potentiellement cancérigènes

     

     

     

     

     

    Bien que le nitrate de sodium soit un additif alimentaire autorisé, il peut éventuellement former de l'oxyde nitrique ou des nitrosamines, qui sont des substances cancérigènes.

    Aliments contenant des nitrosamines et potentiellement cancérigènes

    Bien que les nitrosamines aient été affectées par un lien possible avec le cancer, le département de l’Agriculture des États-Unis (USDA) a approuvé la présence de nitrate de sodium dans les aliments.

    Cet additif alimentaire est généralement utilisé pour ajouter de la saveur et de la couleur et pour prolonger la durée de conservation des aliments.

    Le nitrate de sodium est un sel naturel composé de sodium, d’azote et d’oxygène.

    Il est utilisé dans les viandes comme conservateur pour prévenir la croissance des bactéries et la détérioration des aliments.

    Certaines de ces bactéries peuvent être dangereuses, comme Clostridium botulinum et Listeria monocytogenes, qui causent des maladies potentiellement graves.

    Cet additif alimentaire est considéré comme sûr. Cependant, lorsque le nitrate de sodium interagit avec les bactéries de la viande. Alors il se modifie chimiquement, perd son oxygène et devient du nitrite de sodium.

    De plus, au fil du temps, le nitrate de sodium peut former de l’oxyde nitrique, qui est un gaz, ou des nitrosamines, qui sont des produits chimiques dont on sait qu’ils sont cancérigènes.

    Aliments contenant du nitrate de sodium

    Le nitrate de sodium n’est pas utilisé dans de nombreux aliments. Vous êtes plus susceptible de trouver du nitrite de sodium, l’un des composés formés spontanément à partir du nitrate de sodium.

    Cependant, le nitrate de sodium naturel est toujours utilisé dans les viandes séchées ou les viandes élaborés dans les magasins spécialisés.

    Hot-dogs

    hot dog

     

    Les conservateurs sont utilisés depuis des centaines d’années comme moyen de prolonger la durée de conservation de la viande en empêchant la croissance bactérienne.

    Le sel était autrefois utilisé pour la salaison et la conservation des viandes. Mais les nitrates ont été choisis comme la principale composante du sel qui aide à les conserver.

    Les saucisses, l’ingrédient principal des hot-dogs, sont l’un des aliments qui contiennent du nitrite de sodium. Le processus consiste à ajouter des épices, du sel et du nitrite et à chauffer les viandes.

    Au cours de ce processus, le nitrite devient de l’oxyde nitrique, qui se lie à la myoglobine, un pigment rouge qui donne aux hot-dogs leur couleur rose caractéristique.

    Une étude de 1974 publiée dans le Journal of Food Science a révélé que les nitrates se décomposent dans les saucisses et autres viandes et se lient aux protéines pour former des nitrosamines.

    Comment créer un équilibre

    Comme les nitrates de sodium ont été associés à l’inflammation, le département de l’Agriculture des États-Unis exige que les fabricants de hot-dogs ajoutent des substances anti-inflammatoires appelées antioxydants.

    Des antioxydants, comme la vitamine C, sont donc ajoutés pour minimiser ou neutraliser les effets inflammatoires des nitrates.

    Viandes salées

    viandes transformées

     

    La plupart des nitrates dans le régime alimentaire proviennent de ceux que l’on trouve naturellement dans les légumes, qui fabriquent du nitrate de sodium à partir de l’azote dans le sol.

    Ainsi, les viandes salées ne sont pas la seule source de nitrates de sodium.En effet, moins de 5 % de sa consommation provient de la charcuterie.

    Voici quelques exemples de ces types de viandes :

    • Prosciutto ou jambon cru
    • Capicollo ou rôti de porc
    • Pepperoni
    • Salami
    • Pancetta
    • Bacon
    • Jambon cuit
    • Viandes vendues dans les supermarchés.

    Manger de petites quantités de viande transformée chaque jour, aussi peu que 50 grammes, augmente le risque de cancer colorectal.

    Bien que le lien entre les viandes transformées et le cancer ne soit pas clair, les nitrites et les nitrates sont actuellement étudiés comme un facteur possible.

    Bien qu’il soit acceptable de manger des viandes transformées comme les saucisses ou le salami à l’occasion, nous devrions les remplacer par des options plus saines, comme le poulet ou le poisson frais, des versions végétariennes de ces viandes ou des haricots.

    Fruits

    L’ azote est un nutriment végétal essentiel que l’on trouve dans le sol et qui est absorbé par toutes les plantes et utilisé comme source primaire du nitrate.

    Ainsi, le nitrate fait naturellement partie de tous les légumes, fruits et céréales à des degrés divers. Certaines plantes ont des niveaux de nitrates beaucoup plus élevés que d’autres.

    En général, les teneurs en nitrates sont plus faibles dans les fruits que dans les légumes, surtout les légumes-racines, en raison de la distance entre les fruits et le sol.

    Les fruits les plus riches en nitrates sont les fraises, suivis des groseilles à maquereau, des framboises et des cerises.

    Légumes

    légumes

    Les légumes à haute teneur en nitrate comprennent :
    • Laitue
    • Betterave rouge
    • Carotte
    • Haricots verts
    • Épinards
    • Persil
    • Chou
    • Radis
    • Céleri

    On ne peut évidemment pas oublier que la teneur en nitrates varie selon la composition du sol.

    Des études sur les légumes riches en nitrate, comme la laitue et les betteraves, ont montré que lorsque l’oxyde nitrique est plus élevé dans la circulation sanguine, la tension artérielle est plus faible.

    En plus de détendre ou de dilater les vaisseaux sanguins, l’oxyde nitrique a également des propriétés antiplaquettaires. Cela qui aide à prévenir la mauvaise coagulation du sang.

    Éviter les viandes transformées

    Nous pourrions diminuer la formation de nitrosamines cancérigènes avec de bonnes vitamine C naturelles.

    Cependant, il est préférable pour notre santé à long terme de réduire la consommation de viandes transformées.

    Si nous pouvions vraiment voir comment sont fabriqués la plupart de ces produits et le type de « viande » qu’ils contiennent , nous ne les mangerions probablement plus jamais de toute façon.

    Si nous ajoutons à cela les niveaux élevés de chlorure de sodium, de nitrite de sodium, de nitrosamines et le risque de cancer associé à la consommation de viandes transformées, nous avons de très bonnes raisons de changer pour des substituts plus sains.

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 tisanes diurétiques pour éliminer les liquides

     

     

     

     

     

    Si vous suivez un traitement médical pour contrôler la rétention de liquides, il est préférable que vous consultiez un spécialiste avant de consommer l'un des remèdes de cet article, afin d’éviter un effet contraire.

    5 tisanes diurétiques pour éliminer les liquides

    Les propriétés diurétiques et anti-inflammatoires de certaines tisanes permettent de contrecarrer les symptômes de la rétention de liquides.

    Ce trouble, lequel se caractérise par l’accumulation de fluides dans différents tissus du corps, est lié à une pression artérielle élevée, à des difficultés respiratoires et à certaines maladies communes.

    Il  peut être la conséquence d’une consommation excessive de sel, de difficultés au niveau du système lymphatique, et d’autres facteurs qui interviennent dans le fonctionnement des reins.

    Bien que ce problème ne soit généralement pas grave, un manque de contrôle peut être à l’origine d’autres maladies qui exigent plus d’attention.

    Heureusement, il est très facile d’avoir accès aux remèdes que nous vous proposons ici, lesquels, à la différence de nombreux traitement traditionnels, ne sont pas agressifs.

    Voyons quels sont les 5 meilleurs remèdes pour lutter contre la rétention de liquides.

    1. Une tisane de bouleau

    Tisane de bouleau

     

    Les feuilles de bouleau contiennent des substances diurétiques qui favorisent la production d’urine, permettant ainsi d’éliminer les liquides et les déchets retenus dans l’organisme.

    Elles se démarquent essentiellement par leur teneur en sels de potassium, lesquels contribuent à équilibrer le taux de sodium en même temps qu’ils stimulent la désintoxication.

    Les ingrédients

    • 1 cuillère de feuilles de bouleau séchées (5 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    La préparation

    • Ajoutez les feuilles de bouleau dans une casserole d’eau bouillante, et laissez reposer pendant 10 minutes.
    • Une fois le temps conseillé écoulé, passez la préparation au tamis.

    Le mode de consommation

    • Buvez une tasse de tisane en milieu de matinée, et une autre en milieu d’après-midi.
    • Faites le pendant 3 semaines d’affilée.

    Note : cette tisane est contre-indiquée pour les femmes enceintes, et les personnes souffrant d’hypertension ou de maladies cardiaques. 

    2. Une tisane d’écorce de saule

    Les propriétés diurétiques de l’écorce de saule sont parfaites pour soulager l’oedème et les maladies associées à ce dernier.

    L’écorce de saule contient des huiles essentielles, des antioxydants, des vitamines et des minéraux qui aident à éliminer les toxines à travers l’urine.

    Les ingrédients

    • 1 cuillère d’écorce de saule (5 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    La préparation

    • Plongez l’écorce de saule dans une casserole d’eau bouillante, puis placez un couvercle.
    • Laissez reposer pendant 10 minutes avant de passer la tisane au tamis.

    Le mode de consommation

    • Buvez une tisane en milieu de matinée pendant 2 semaines d’affilée.

    Note : les personnes allergiques à l’aspirine ou souffrant d’allergies respiratoires et d’ulcères gastriques doivent éviter cette boisson. 

    3. Le thé vert

    Tasses de thé vert

     

    Le thé vert est un remède utilisé dans la médecine naturelle en raison de ses nombreux bienfaits pour l’organisme.

    Il contient une concentration élevée d’antioxydants et d’anti-inflammatoires, lesquels, conjointement, favorisent la diurèse et les processus de désintoxication.

    Les ingrédients

    • 1 cuillère de thé vert (5 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    La préparation

    • Ajoutez une cuillère de thé vert dans une casserole d’eau bouillante, et laissez reposer pendant 10 minutes.
    • Une fois les extraits libérés, passez la tisane au tamis.

    Le mode de consommation

    • Buvez une tisane à jeun pendant 3 semaines.

    Note: cette tisane est contre-indiquée pour les femmes enceintes et les femmes qui allaitent, ainsi que pour les patients souffrant d’hypertension et de nervosité.

    4. Une tisane d’artichaut 

    La tisane d’artichaut est l’un des meilleurs remèdes pour éliminer les liquides retenus dans le corps.

    Cette boisson améliore non seulement le fonctionnement du foie, mais elle stimule également le nettoyage des reins, et calme les douleurs liées à l’inflammation.

    Les ingrédients

    • ½ artichaut
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    La préparation

    • Séparez les feuilles de l’artichaut, et plongez-les dans une casserole d’eau bouillante.
    • Réduisez le feu, et laissez reposer pendant 2-3 minutes.
    • Éteignez le feu, laissez reposer, puis passez la tisane au tamis.

    Le mode de consommation 

    • Buvez la tisane à jeun, et si vous le souhaitez, buvez une deuxième tasse en milieu d’après-midi.
    • Répétez le processus pendant 2-3 semaines d’affilée.

    Note : cette boisson n’est pas recommandée aux personnes qui ont des cailloux dans la vésicule, en raison de sa teneur élevée en oxalates. 

    5. Une tisane de pissenlit

    Tisane de pissenlit

     

    Dans la médecine naturelle, le pissenlit est considéré comme étant l’un des diurétiques les plus puissants. Il favorise l’élimination des liquides et, au passage, aide à purifier le sang.

    Les ingrédients

    • 1 cuillère de pissenlit (10 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    La préparation 

    • Incorporez le pissenlit dans une casserole d’eau bouillante, et mettez un couvercle sur la casserole.
    • Laissez reposer pendant 5-10 minutes, et passez la tisane au tamis.

    Le mode de consommation 

    • Buvez une tisane en milieu d’après-midi.
    • Répétez ce processus tous les jours pendant 2 semaines.

    Note : si vous êtes enceinte, ou si vous avez des problèmes de vésicule biliaire ou des problèmes d’estomac, ne buvez pas cette boisson. 

    Vos extrémités vous semblent lourdes ? Vous ne parvenez pas à éliminer correctement vos liquides ? Si vous avez des symptômes de rétention, n’hésitez pas à préparer ces tisanes qui sont bonnes pour la santé.

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 aliments qui aident à combattre les infections

     

     

     

     

     

    En ajoutant certains produits à notre alimentation, nous pouvons renforcer notre système immunitaire et lutter ainsi plus facilement contre les infections et de nombreuses autres maladies.

    10 aliments qui aident à combattre les infections

    Lorsque les mois froids arrivent, nous devons faire très attention de ne pas tomber malade. Les virus et les bactéries sont « à l’ordre du jour » et les infections telles que les rhumes, les angines, les bronchites sont fréquentes.

    Aussi, si notre système immunitaire n’est pas dans de bonnes conditions, nous pouvons souffrir d’autres infections, par exemples causées par des champignons.

    Pour cette raison, dans l’article suivant, nous allons vous donner les aliments qui peuvent vous aider pendant cette période.

    Quels aliments empêchent ou traitent les infections ?

    1. Le gingembre

    Le gingembre

     

    C’est une racine extrêmement bénéfique à nos défenses. Il a un effet antibactérien et est un antibiotique puissant qui permet au corps de lutter contre le rhume ou la pharyngite.

    • Il est conseillé de le prendre en petites quantités, soit râpé aux repas (par exemple en salade), soit en infusions.
    • Si vous le combinez avec du miel, le résultat sera encore meilleur.

    2. Le yaourt

    Ce produit laitier contient de bonnes bactéries appelées probiotiques, qui traitent les infections à levures. Elles apparaissent en cas de déséquilibre dans les niveaux de bactéries bénéfiques et néfastes à notre organisme.

    • Consommer un yaourt par jour au petit déjeuner ou en milieu de matinée pour profiter de toutes ses propriétés.
    • Nous vous recommandons de choisir un yaourt grec, sans sucre ou sans saveur pour en tirer de meilleurs avantages.

    3. Les aliments fermentés

    Les probiotiques

     

    Dans ce groupe, on retrouve par exemple le kéfir ou la choucroute, ainsi que certains aliments en conserve (tels que les cornichons ou les olives marinées).

    • Ils contiennent des probiotiques similaires à ceux du yaourt.
    • Pendant le processus de fermentation, ils créent des vitamines et des enzymes digestives qui, en entrant dans notre corps, réduisent l’inflammation et permettent la détoxication.

    4. L’ail

    C’est un super-aliment qui ne peut pas manquer à notre cuisine, et bien sûr, dans nos plats.

    L’ail est un antibiotique puissant qui peut faire face aux infections de toutes sortes, soit en le mangeant aux repas ou en l’utilisant comme un remède externe.

    Les composants responsables de lui donner cette saveur caractéristique sont aussi ceux qui traitent efficacement les problèmes provenant des virus, des bactéries et des levures.

    • Vous pouvez manger une gousse d’ail crue le matin ou l’ajouter à toutes vos recettes préférées.

    5. La cannelle

    La cannelle

     

    Cette épice riche principalement utilisée pour aromatiser le chocolat et les desserts contient une bonne quantité d’antioxydants et de minéraux, y compris le calcium, les fibres, le fer et le manganèse.

    • Une pincée de cannelle par jour renforce le système immunitaire.
    • Elle nous permet également de profiter de ses principales propriétés (antifongique, antivirale et antibactérienne).
    • La cannelle est même recommandée pour traiter les maladies inflammatoires telles que l’arthrite, les rhumatismes ou le diabète.

    6. Le pamplemousse

    C’est une excellente source de vitamine C, connue pour avoir la capacité de faire face aux maladies virales et bactériennes.

    En outre, le pamplemousse supprime les infections causées par la levure et permet une guérison plus rapide.

    Grâce à ses composants, les cellules travaillent plus rapidement pour éliminer et contrôler les envahisseurs bactériens.

    Si vous tombez souvent malade en hiver ou en raison de changements de température, nous vous conseillons d’augmenter votre consommation non seulement de pamplemousse, mais aussi d’autres agrumes tels que l’orange ou le citron.

    Vous pouvez également consommer d’autres fruits riches en vitamine C, comme le kiwi ou la fraise.

    7. Le curcuma

    Le curcuma

     

    Comme la cannelle, cette épice jaunâtre qui est utilisée pour le riz est courante dans les plats indiens et a la capacité de réduire les symptômes d’infections.

    En outre, la curcumine (son composant principal) est bénéfique pour les os et les articulations. Ce qui est idéal si vous souffrez, par exemple, d’arthrose.

    Aussi, le curcuma maintient la bonne santé du foie. Nous ne pouvons pas oublier que lorsque notre système ne fonctionne pas correctement, nous sommes plus sujets aux maladies.

    8. Les céréales intégrales

    Contrairement à ce qui est raffiné (blanc), les graines entières ne provoquent pas d’inflammation dans le corps. Et, par conséquent, il y a moins de risque de maladie.

    Les céréales intégrales gardent tous les nutriments et ont un index glycémique bas, ce qui empêche les niveaux de sucre d’augmenter dans le sang.

    Lorsque le contraire se produit, la réponse du corps est d’encourager l’entrée et la prolifération des virus, des bactéries et des levures.

    9. Légumes à feuilles vertes

    Les légumes verts

     

    La blette à carde, les épinards ou la laitue sont de bons alliés pour renforcer le système immunitaire et éviter de tomber malade ou de souffrir d’infections.

    Essayez de les consommer crus pour profiter de tous leurs avantages.

    10. Les fruits rouges

    En plus de leurs couleurs rougeâtres, l’une des propriétés partagées par les fruits rouges est la quantité de nutriments qu’ils offrent.

    Aussi appelées baies, elles font partie d’un groupe très large qui comprend entre autres les variétés suivantes :

    • Myrtilles
    • Cerises
    • Framboises
    • Groseilles
    • Cerises aigres
    • Mûres

    Elles sont de petites tailles mais très nutritives, cultivées avec des arbustes sauvages et contiennent des polyphénols, des composés phytochimiques et des flavonoïdes qui renforcent nos défenses.

    Une poignée par jour, que ce soit au petit déjeuner, en milieu de matinée ou pour le dessert est idéale pour dire au revoir aux infections.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 aliments dont vous ignoriez

    la forte teneur en mauvais cholestérol (LDL)

     

     

     

     

     

     

    Le mauvais cholestérol (LDL) peut finir par former des plaques dans les artères et dériver sur des problèmes cardiovasculaires, c'est pourquoi nous devons contrôler ses niveaux pour éviter des complications.

    6 aliments dont vous ignoriez la forte teneur en mauvais cholestérol (LDL)

    L’accumulation de cholestérol dans les artères, une maladie connue sous le nom d’hypercholestérolémie, est l’un des maux qui affectent le plus la population mondiale.

    Ce lipide, qui est nécessaire à l’organisme dans une certaine mesure, est sécrété par le foie et provient également de certains aliments qui en contiennent.

    Une fois synthétisé, il participe à la formation d’acides biliaires, au travail cardiovasculaire et à d’autres séries de processus essentiels pour la santé.

    Le problème, c’est qu’en quantités excessives, il provoque divers déséquilibres, et après avoir formé des plaques dans les artères, il augmente de manière alarmante le risque de souffrir de pathologies coronaires.

    Pour cette raison, afin d’éviter des problèmes de santé, il est important de savoir comme il se manifeste et quels aliments ont tendance à augmenter ses niveaux.

    Qu’est-ce que le mauvais cholestérol (LDL) ?

    Les lipoprotéines de faible densité (LDL), mieux connues sous le nom de « mauvais cholestérol » sont un type de graisse qui à tendance à se déposer dans les artères tout en formant des plaques d’athérome.

    C’est l’un des principaux facteurs à risque des maladies du système cardiovasculaire et, à cause de leur développement, elles ont été cataloguées comme l’un des « assassins silencieux » de l’être humain.

    Une personne souffre d’hypercholestérolémie lorsque, en mesurant ses niveaux, le cholestérol LDL est supérieur à 130 mg/dl.

    Il existe également un important facteur à risque lorsque les niveaux de « bons cholestérol » (HDL) sont inférieurs à 35 mg/dl chez les hommes et 40 mg/dl chez les femmes.

    Les symptômes d’un cholestérol élevé

    Les symptômes d'un cholestérol élevé

     

    Les manifestations cliniques d’un cholestérol élevé peuvent varier chez chaque patient. En général, lors des stades initiaux, il n’y a pas de symptômes prononcés.

    Plus l’affection se développe, plus l’on ressent :

    • Sensation de lourdeur ou d’indigestion
    • Sensation de fatigue
    • Constipation
    • Agitation en réalisant des mouvements
    • Halitose
    • Inflammation des extrémités
    • Vertiges
    • Maux de tête
    • Vision floue
    • Douleur dans la poitrine

    Quels sont les aliments qui contiennent beaucoup de mauvais cholestérol (LDL) ?

    Il existe plusieurs facteurs qui peuvent influencer sur l’accumulation de mauvais cholestérol (LDL) dans les artères. Toutefois, la majorité des cas sont d’une façon ou d’une autre liés à la consommation excessive d’aliments qui contiennent de grandes quantités de cette substance.

    C’est pourquoi, autant pour le prévenir que pour le contrôler, il est primordial de les exclure de votre alimentation quotidienne et de les remplacer par des options plus saines.

    1. Produits laitiers entiers

    Produits laitiers entiers

     

    A cause de leur forte teneur en graisses saturées, les produits laitiers entiers doivent être exclus de l’alimentation des patients souffrant de problèmes de cholestérol.

    L’idéal est de les remplacer par les options « demi-écrémées » ou « écrémées » qui réduisent de manière significative leur teneur en lipides.

    Voici quelques exemples de produits laitiers entiers :

    • Lait entier
    • Crème fraîche
    • Lait condensé
    • Chantilly
    • Beurre ou margarine

    2. Fromages

    La composition nutritionnelle des fromages, en incluant leur niveau de cholestérol, varie d’un type à un autre. Tandis que certains en contiennent très peu, d’autres concentrent des quantités élevés qui supposent un plus grand risque.

    Ceux qui contiennent le plus de graisses saturées et de mauvais cholestérol (LDL) sont ceux qui ont été soumis à un processus d’affinage et ceux « à tartiner ».

    3. Viandes rouges

    Viandes rouges

     

    Bien qu’elles font partie de l’alimentation quotidienne de nombreuses personnes dans le monde entier, les viandes rouges sont l’un des aliments qui contiennent le plus de cholestérol et de graisses saturées.

    Il est déconseillé d’en abuser et il est même recommandé de choisir des morceaux maigres, ne contenant pas de graisse visible.

    4. Triperie et viscères

    Ces aliments sont une source importante de vitamines A, B et D et de minéraux comme le potassium et le fer.

    Malgré cela, leur consommation doit être modérée et occasionnelle, car ils contiennent trop de cholestérol et de graisses saturées.

    5. Mayonnaise

    Mayonnaise maison mauvais cholestérol

    La mayonnaise, et en général de nombreuses sauces commerciales, contiennent une forte teneur en graisses saturées, cholestérol et calories.

    Il est facile de ne pas en consommer. Toutefois, une consommation habituelle peut avoir une influence sur l’accumulation de ce lipide dans les artères.

    6. Viennoiserie industrielle

    Les produits de viennoiserie industrielle ou de boulangerie contiennent de fortes concentrations de sucre, de graisses saturées et de graisses hydrogénées.

    Tout ceci renforce l’effet agressif du mauvais cholestérol (LDL) dans les artères tout en facilitant la formation de plaque dure.

    Vous avez l’habitude d’inclure ces aliments dans votre alimentation quotidienne ? Même si vous n’avez pas des niveaux élevés de cholestérol, il est important que vous commenciez à réduire leur consommation à titre de mesure préventive contre ce problème.

    Au lieu de cela, il est conseillé d’augmenter la consommation de sources d’oméga 3, d’antioxydants et de fibre diététique qui, ensemble, favorisent la décomposition de cette substance.

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La noix et ses 10 incroyables vertus

     

     

     

     

     

    Les noix sont une source de vitamines et de nutriments qui favorisent le développement de notre corps, car elles renforcent le système immunitaire et aident à prévenir les maladies.

    La noix et ses 10 incroyables vertus

    La noix est une source de vitamines et de nutriments qui favorisent le développement de notre organisme, car ils renforcent le système immunitaire et aident à prévenir les maladies.

    La noix est une variété de fruit sec provenant du noyer, un arbre originaire d’Asie Mineure et d’Europe. C’est un aliment qui peut être consommé cru ou comme ingrédient dans des plats et des desserts.

    Elle a une forme très particulière, qui ressemble à celle du cerveau humain.

    Sa pulpe est blanche, recouverte d’une fine peau jaune ou plus foncée, et d’une coquille brune, dure, ronde et épaisse.

    Parmi ses nombreux nutriments, on retiendra :

    • Les protéines
    • Le « bon » gras
    • Les fibres
    • Les antioxydants
    • Les stérols
    • Les minéraux (sodium, potassium, phosphore, fer, zinc, magnésium, calcium)
    • Les vitamine B et vitamine E

    Bien que ce soit un petit  fruit difficile à ouvrir à cause de sa coque dure, c’est un aliment délicieux avec de nombreux bienfaits, pour un bon fonctionnement de l’organisme.

    Voici la liste de dix vertus et propriétés incroyables que la noix nous offre.

    1. Elle est anti-inflammatoire

    noix de muscade

    Grâce au zinc et aux acides gras oméga-3 qu’elle contient, la noix agit comme un puissant anti-inflammatoires naturel et augmente les défenses de l’organisme.

    Les autres fruits secs partagent aussi une grande partie de ses propriétés. Ce qui les rend également excellents pour soulager les symptômes de l’inflammation.

    2. Elle prévient les maladies cardiovasculaires

    Pour les personnes qui ont eu une crise cardiaque ou qui ont un risque de maladie cardiovasculaire, la consommation de noix peut être bénéfique.

    Les acides aminés contenus dans la noix ont la capacité de prévenir les crises cardiaques et l’obstruction des artères. Manger des noix est donc une façon naturelle de prendre soin de son cœur.

    3. Elle tonifie la circulation sanguine

    circulation sanguine

     

    En plus de prendre soin de notre santé cardiaque, la noix s’avère utile pour une meilleure circulation sanguine. Et ceci est dû à sa concentration en vitamine B3.

    En effet, cette vitamine stimule la circulation sanguine dans le corps. Par conséquent, nous sommes moins susceptibles de souffrir de maladies cardiovasculaires.

    4. Elle réduit la graisse corporelle

    La noix est fantastique pour le cœur, mais aussi pour réduire le niveau de graisse dans la région abdominale.

    La consommation de noix diminue l’appétit et nous consommons donc moins de glucides. En outre, les fibres stimulent le processus digestif, en évitant les problèmes de constipation.

    5. Elle stimule le système nerveux

    système nerveux

     

    Les vitamines et les acides gras omégas 3 et 6 contenus dans les noix stimulent le fonctionnement du système nerveux central, ce qui permet un meilleur fonctionnement des neurones et une activité cérébrale élevée.

    De plus, avec les noix, nous améliorons la mémoire et augmentons notre capacité d’apprentissage, ce qui est essentiel pour les jeunes élèves.

    6. Elle renforce le système immunitaire

    Personne n’aime être malade. Il est donc important de savoir prendre soin de son corps pour que sa santé ne se détériore pas. Une façon de bien s’en occuper est d’avoir un système immunitaire qui fonctionne bien.

    La vitamine E et les antioxydants des noix stimulent la production d’anticorps, qui sont les agents responsables de l’élimination des bactéries, des parasites et des virus qui pénètrent dans l’organisme et causent les maladies.

    7. Elle détoxifie le foie

    problèmes hépatiques

     

    Une maladie hépatique est une maladie qui peut endommager le foie de façon sérieuse, de sorte qu’il s’arrête qu’il peut s’arrêter de fonctionner ou que ses fonctions peuvent être sont perturbées.

    Afin de conserver le foie en bonne santé, il est important de connaître quels types d’aliments sont recommandés pour le détoxifier et le protéger.

    La noix protège et nettoie le foie grâce à ses antioxydants et ses acides gras.

    8. Elle prévient l’ostéoporose

    L’ostéoporose est une maladie qui diminue la masse osseuse, ce qui fait que les os deviennent minces, faibles et fragiles. Il y a un donc risque accru d’ostéoporose lorsque vous souffrez d’une carence en cuivre.

    Le cuivre permet d’augmenter la densité des minéraux présents dans les os. De cette façon, s’il manque du cuivre, les os peuvent perdre de leur force.

    Précisément, l’un des minéraux que l’on trouve le plus dans les noix est le cuivre, ce qui en fait un fruit indispensable pour quiconque veut prendre soin de la santé de son squelette.

    9. Elle améliore l’humeur

    humeur

     

    Parfois, les périodes de stress, de fatigue et de découragement sont en partie dues à un manque important de certains nutriments. Il y a ceux qui luttent contre ces mauvais moments en consommant des bonbons. D’autres trouvent tout aussi efficace de manger des noix ou d’autres fruits secs.

    Les sucres, les vitamines et les antioxydants contenus dans les noix provoquent une meilleure humeur. Donc manger des noix tous les jours est bénéfique pour soulager le stress.

    10. Elle prend soin de la peau

    Pour conserver une peau saine, douce et jeune, il est nécessaire d’obtenir de la vitamine E. Celle-ci abonde dans les noix. En outre, en utilisant des masques ou de l’huile de noix nous pouvons donner des soins complets à notre peau.

    En agissant ainsi, nous allons prévenir les effets du vieillissement prématuré, tout en donnant à la peau un meilleur aspect, plus lisse.

    Inconvénients d’une consommation excessive de noix

    Comme pour tout autre type d’aliment, les noix doivent toujours être consommées avec modération.

    De préférence, vous devriez consulter un nutritionniste pour connaître la quantité idéale de noix à manger quotidiennement.

    En cas d’abus de fruits à coque, des calculs rénaux peuvent se déclarer en raison de la quantité d’acide oxalique qu’ils contiennent. En outre, des doses élevées de calories seraient également consommées.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Pain blanc ou pain complet : la meilleure option

     

     

     

     

     

    Alors que le pain complet contient plus de fibres et est plus bénéfique pour notre tractus gastro-intestinal, l'important est de prendre soin des aliments avec lesquels nous l'accompagnons.

    Pain blanc ou pain complet : la meilleure option

    L’un des débats alimentaires les plus controversés qui existent aujourd’hui est à savoir quel type de pain devrions nous consommer tous les jours.

    Le plus curieux est que beaucoup de personnes font leur choix sans connaitre en profondeur la différence entre les deux produits. Vaut-il mieux du pain blanc ou du pain complet ?

    Certes, le pain est plus en variété intégrale, mais la plupart des personnes ne savent pas pourquoi. Vous serez surpris de la quantité de doutes et de mythes qui planent sur l’un des aliments les plus connus dans le monde.

    Est-ce que le pain nous fait vraiment prendre du poids et est-il nocif pour la santé ? Faut-il le choisir complet ? Il faut y réfléchir avant de tirer des conclusions sur le sujet.

    Le pain complet est-il plus nutritif ?

    Sous son mélange traditionnel, le pain est constitué de trois parties : le son, le germe et l’amidon. Cette structure est essentielle pour comprendre la différence entre les pains.

    Alors que la farine à pain blanche est constituée uniquement d’amidon, le son et le germe sont présents dans le pain complet.

    Cela permet la conservation des nutriments les plus précieux de la graine de blé.

    • Par conséquent, c’est une grave erreur de croire que sa préservation intégrale a les mêmes effets qu’un produit diététique.
    • Tout au moins pourra-t-il fournir un plus grand nombre de nutriments sous la consommation de plus petites quantités.

    Tous les pains bruns sont-ils complets ?

    Les pains bruns

     

    Le fait qu’il soit brun ne signifie pas toujours qu’il est complet. En fait, il existe des présentations raffinées auxquelles un supplément de son est ajouté pour obtenir une telle coloration.

    En outre, certaines préparations peuvent être enrichies avec diverses vitamines B. Et, même si le résultat est très convainquant, cela sera similaire à la consommation de pain blanc.

    Beaucoup de personnes croient qu’ils achètent une nourriture complète basée seulement sur la couleur du produit.

    La pire chose est que les magasins les vendent comme s’ils étaient des produits naturels.

    Pourquoi le pain blanc est-il moins sain ?

    Fondamentalement, le problème réside dans les processus de raffinagequi sont utilisés pour lui donner une coloration, une apparence et une texture beaucoup plus « commerciale ».

    Dès lors, ils perdent en fibres, minéraux et graisses naturelles utiles.

    En ayant une plus faible teneur en fibre, nous manquons une propriété merveilleuse qui maintient le pain complet. C’est la facilité de produire des selles et de passer la nourriture plus facilement du tractus intestinal.

    D’autre part, il est probable que nous ayons besoin de grandes quantités de la version blanche pour nous sentir vraiment rassasiés.

    A la recherche du pain idéal

    Le meilleur pain

     

    Tout ce qui est dit au-dessus montre que la quantité de calories ne présente pas une différence entre les deux produits. Ce qui est recommandé est de consommer le mélange le plus sain, naturel et riche en fibres.

    Et quelle est la meilleure option ? Le plus recommandé est un produit à base de farine de blé intégrale, fabriquée à partir de grains entiers.

    De cette façon, nous assurons une préparation avec plus de fibres, de vitamines et de nutriments entiers.

    D’autre part, les mélanges contenant une forte teneur en sucre et en gluten doivent être évités. En résumé, à quel point cette nourriture est nuisible dépendra toujours des composants de la pâte.

    Bénéfices du pain blanc ou complet

    Loin de ce que l’on pense, consommer du pain de façon modérée génère des bienfaits remarquables pour la santé.

    • Les fibres facilitent l’expulsion des déchets.

    Cette consommation peut également nous aider à prendre soin de notre santé cardiovasculaire. Pour ce faire, nous devrions manger au moins 2 ou 3 petites portions équivalent à 70 grammes par jour.

    • Des pains à grains entiers sont recommandés pour les personnes atteintes de diabète.
    • C’est parce qu’ils génèrent moins d’altérations de l’indice glycémique que la plupart des produits raffinés.

    Consommation modérée

    Le pain complet

     

    Dans cette perspective, la nocivité du pain a à voir avec les sauces et les mélanges avec lesquels nous le prenons, d’avantage qu’avec le pain lui-même.

    • Un autre inconvénient se caractérise par les produits utilisés et étalés sur le pain.
    • Y ajouter du beurre, des saucisses et d’autres aliments à haute teneur calorique représente un grave danger pour notre santé à l’avenir.

    Il est conseillé d’alterner cette grande source de glucides avec d’autres options telles que les pâtes, le riz, l’avoine ou le quinoa, entre autres.

    Si les ingrédients sont de haute qualité et consommés de façon modérée, la seule chose que nous obtiendrons du pain sont des bénéfices pour le maintien de notre santé.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Infusion de feuilles de coca :

    des bienfaits surprenants pour la santé

     

     

     

     

     

    L'infusion de feuilles de coca, également connues sous le nom de maté, a un effet stimulant similaire à celui du café. De la même manière, il est souvent consommé après les repas pour faciliter la digestion.

    Infusion de feuilles de coca : des bienfaits surprenants pour la santé

    L’infusion de feuilles de coca est de plus en plus populaire dans le monde entier grâce à ses incroyables bienfaits pour la santé.

    En plus de sa valeur symbolique dans les pays andins, ce remède est un puissant stimulant similaire au café.

    Découvrez ci-dessus toutes les propriétés curatives de l’infusion de feuilles de coca.

    Qu’est-ce que la feuille de coca ?

    La feuille de coca

    La feuille de coca (Erythroxylum coca) est originaire des zones andines de la Bolivie et du Pérou, bien qu’elle se soit également étendue à la Colombie, à l’Equateur, au Chili et à l’Argentine.

    Dans ces pays on consomme ce que l’on connaît sous le nom de maté ou d’infusion de coca, qui est l’infusion de cette plante millénaire, magique et médicinale.

    Son effet stimulant est similaire à celui du café, et de la même manière, on le consomme généralement avec un peu de sucre ou de miel après les repas pour faciliter la digestion, avec un peu de sucre ou de miel.

    Bien qu’il s’agisse d’un stimulant naturel, l’infusion de feuilles de coca n’est pas un excitant, c’est pourquoi on peut la boire à n’importe quel moment de la journée sans risquer de souffrir de nervosité ou d’insomnie.

    Est-ce un produit légal ?

    Cette boisson est en principe consommée pour combattre le mal des montagnes ou mal de l’altitude, car elle n’a aucun effet secondaire sur la santé.

    Depuis toujours la coca est mastiquée pour augmenter l’arrivée d’oxygène dans le sang ou au cerveau.

    Ce processus est connu sous le nom de « chaqchada », et consiste à mastiquer la feuille jusqu’à former une balle qui finit par sécher ensuite et que l’on peut fumer comme s’il s’agissait d’une cigarette.

    Il faut préciser que la consommation de cette infusion de feuilles de coca est légale. 

    La concentration en cocaïne dans la feuille est très faible (entre 0,1 et 0,8 %), ce qui ne provoque aucune toxicité ni dépendance.

    Les bienfaits pour la santé

    Les bienfaits pour la santé des feuilles de coca

    La feuille de coca est riche en vitamines (A, B1, B2, B3, C et E) et en minéraux (calcium, phosphore, fer, sodium ou potassium).

    Elle contient également des tanins et quatorze alcaloïdes, dont l’un d’entre eux est la cocaïne.

    Ci-dessous nous allons vous détailler les bienfaits de l’infusion de feuilles de coca pour la santé :

    • Elle régule la pression artérielle et améliore l’oxygénation du sang et du cerveau.
    • Elle stimule le système respiratoire.
    • Elle facilite la digestion et l’expulsion des gaz. Elle régule également le métabolisme des hydrates de carbone, ce qui est très bon pour les personnes qui digèrent mal les farines et les sucres.
    • Elle prévient les caries et l’ostéoporose grâce à sa teneur en calcium, qui est supérieure à celle du lait.
    • Elle combat l’anémie ferriprive.
    • Elle possède des propriétés analgésiques, et apaise donc tous types de douleurs, comme par exemple l’arthrite ou les rhumatismes.
    • Elle améliore la fonction du foie et nettoie le sang des toxines. La consommation de feuilles de coca contribue à éliminer la graisse qui s’accumule dans le foie et à la transformer en énergie.
    • Elle combat la rétention d’eau grâce à ses propriétés diurétiques.
    • Elle améliore l’attention, la concentration et la mémoire et augmente la résistance physique.
    • Elle prévient l’obésité et la boulimie, grâce au contrôle qu’elle exerce sur l’appétit sans l’annuler.
    • Elle nettoie les voies urinaires et prévient les infections. Elle est en plus astringente, ce qui est très bon en cas de diarrhées.
    • Elle réduit les niveaux élevés de cholestérol et de triglycérides.
    • Elle prévient le vieillissement prématuré.
    • Elle renforce la flore bactérienne intestinal et, en conséquence, le système immunitaire.

    Quelle est sa symbolique ?

    La coca est une plante sacrée dans la culture inca. Les indigènes au Pérou la consomment dans le but d’atteindre certaines aptitudes mystiques comme la voyance ou la vision de l’aura par le biais de jeûnes et de rituels.

    Mais en définitive, ce que l’on cherche à faire c’est guérir le corps de manière holistique, c’est-à-dire, autant la partie physique que l’âme.

    Comment préparer l’infusion ?

    Préparer l'infusion de coca

    Nous pouvons trouver les feuilles de coca en vrac ou en sachets individuels :

    En vrac

    • Portez de l’eau à ébullition puis ajoutez 5 ou 6 feuilles par infusion.
    • Laissez la décoction se faire pendant 5 minutes maximum.
    • Laissez ensuite reposer puis filtrez la boisson et sucrez-la avec un peu de miel ou de sucre roux.

    En sachets

    • Versez de l’eau bouillante sur le sachet et laissez infuser 5 minutes.

    De la même manière, la feuille de coca est également commercialisée sous forme de farine, que nous pouvons ajouter à nos plats.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment désintoxiquer votre corps de manière constante ?

     

     

     

     

     

    Les problèmes de santé récurrents peuvent vous indiquer que votre corps a besoin d'une désintoxication.

    Comment désintoxiquer votre corps de manière constante ?

    Le corps est très intelligent et n’hésite pas à demander lorsqu’il a besoin de quelque chose. S’il manque de certains nutriments ou qu’il a besoin d’un nettoyage, il nous le fera savoir.

    Lorsque nous avons des maux de tête soudains, que nous sommes fatigués, ou que nous avons d’autres symptômes peu communs, il est important de les prendre en compte car notre corps peut être en train de nous demander une désintoxication.

    Normalement, on doit réaliser une désintoxication tous les 2 ou 3 mois afin de nettoyer notre corps de toutes les toxines que nous avons consommé pendant ce temps-là. Toutefois, il n’est pas inutile de nous maintenir constamment désintoxiqués. Ci-dessous nous allons vous expliquer comment le faire de la manière la plus naturelle et saine possible.

    Quand faut-il désintoxiquer son corps ?

    Quand faut-il désintoxiquer son corps ?

    Comme nous vous le disions auparavant, il est réellement important de prendre en considération les symptômes que vous avez ressenti dernièrement ainsi que leur fréquence. Selon leur récurrence, il est recommandé de penser à une désintoxication.

    Désintoxiquez votre corps si vous avez des symptômes du type :

    • Constipation : la constipation chronique est synonyme que quelque chose ne va pas bien dans votre système digestif. Augmentez votre consommation de fibres et faites des changements dans votre alimentation. S’il n’y a pas d’amélioration, la meilleure option est d’opter pour des jus désintoxiquants.
    • Fatigue : l’excès de toxines dans votre côlon et dans votre estomac peuvent être les causes de la fatigue que vous ressentez le matin. Une désintoxication de ces deux organes, y compris du foie, vous aidera à vous sentir plus léger.
    • Insomnie : la mélatonine est celle qui indique qu’il est l’heure de dormir. Toutefois, lorsqu’il y a un excès de toxines, sa quantité diminue et c’est la raison pour laquelle nous n’arrivons pas à nous endormir ou nous nous réveillons très souvent dans la nuit.
    • Maux de tête : les céphalées indiquent que quelque chose ne va pas bien dans notre corps et si elles surviennent fréquemment, il est important de commencer une désintoxication.

    Comment nous désintoxiquer constamment ?

    La manière la plus efficace de désintoxiquer notre organisme est par le biais d’aliments qui aident à dépurer les toxines. C’est pourquoi, une alimentation équilibrée contenant les ingrédients suivants est la meilleure option pour nettoyer votre corps.

    • Canneberges : c’est une source d’antioxydants. Elles participent au processus désinflammatoire et, dans le cas des reins, elles sont excellentes pour combattre les infections urinaires telles que la cystite.
    • Citron : grâce à sa forte teneur en vitamine C il est idéal pour nettoyer le foie et éliminer les toxines du corps.
    • Betterave : elle est excellente pour nettoyer et purifier le sang.

    Une très bonne manière de consommer ces aliments est par le biais des jus, des smoothies ou des fruits mixés ; que nous pouvons consommer 2 à 3 fois par semaine. Ils nous aideront ainsi à garder un corps libéré de ses toxines.

    1. Jus d’agrumes

    jus d'agrumes pour désintoxiquer le corps

    Grâce à leur forte teneur en vitamines A, B, C et minéraux comme le potassium et le calcium, ils sont indiqués pour éviter la rétention d’eau. La clé du succès de ces jus réside dans le fait d’en consommer pendant un mois de suite afin de voir les résultats.

    Ingrédients

    • 1 citron
    • 3 oranges
    • 1 poignée d’épinards
    • 1/2 tasse (80 g) de papaye

    Préparation

    Mélangez tous les ingrédients dans le mixeur jusqu’à obtenir un jus homogène. Si vous le souhaitez vous pouvez le filtrer avant de le boire.

    2. Jus pour désintoxiquer les intestins

    Des intestins sans toxines sont très importants pour la santé du corps en général et ce jus est idéal pour le nettoyer et ainsi combattre la constipation.

    Ingrédients

    • 1 poire
    • 1 pomme rouge
    • 1/4 tasse (60 g) de fenouil
    • 1 tasse (250 ml) d’eau

    Préparation

    • Epluchez (si vous le souhaitez) la pomme et la pore. Coupez-les en morceaux et mixez-les avec le fenouil et l’eau. Buvez ce jus au déjeuner ou après celui-ci.

    3. Jus contre les maux de tête

    Jus contre les maux de tête

    L’ananas est un excellent diurétique et une grande source de fibres, ce qui en fait un fruit idéal contre les migraines et les céphalées.

    Ingrédients

    • 3 rondelles d’ananas
    • 1 cuillère à soupe (15 g) de quinoa
    • 1 tasse (250 ml) d’eau

    Préparation

    Faites tremper le quinoa dans de l’eau pendant toute une nuit. Introduisez-le ensuite dans le mixeur avec l’ananas, puis mixez. Vous pouvez filtrer le jus avant de le boire si vous le souhaitez.

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 vertus du kiwi que vous devez connaître

     

     

     

     

     

    Bien qu'il soit surtout connu pour son apport en vitamine C, le kiwi est un fruit qui nous fournit également de grandes quantités de potassium, idéal pour éviter les crampes musculaires.

    8 vertus du kiwi que vous devez connaître

    Le kiwi est une liane généralement associée à la Nouvelle-Zélande et à un oiseau qui porte le même nom.

    C’est un fruit très riche et il ne peut pas manquer dans une salade de fruits en été ou dans une tarte.

    Dans cet article, nous allons vous révéler quelles sont les multiples vertus du kiwi. Profitez-en au maximum.

    Caractéristiques du kiwi

    La plante qui donne les kiwis s’appelle Actinidia Deliciosa. Originaire de Chine, elle a été introduite en Océanie au début du siècle dernier. Depuis, elle est cultivés dans de nombreuses régions tempérées, pour ses fruits comestibles et délicieux.

    Le fruit a pris le nom de « kiwi ». Mais ce mot désigne également  les indigènes de Nouvelle-Zélande et un petit oiseau sans ailes à long becqui est le symbole de l’île, en raison de la similitude de sa forme avec les fruits.

    En ce qui concerne les caractéristiques de ce fruit ovale d’environ 6 cm de long, nous pouvons indiquer que sa pulpe est d’un vert brillant avec de très petites graines noires, disposées autour d’un « cœur » blanc.

    Le goût est un peu acide comme les fraises ou les groseilles.

    Quels sont les bénéfices du kiwi?

    Ce fruit de petite taille possède de nombreuses propriétés qui le rendent appréciable. Si vous ne connaissez pas les avantages du kiwi, lisez ce qui suit :

    1. Il apporte beaucoup de vitamine C

    Bien que cela paraisse incroyable, le kiwi contient plus de vitamine C qu’une orange ou un citron !

    La vitamine C est utile pour renforcer le système immunitaire et pour prévenir les maladies, surtout en hiver lorsque le rhume et la grippe sont fréquents.

    • Elle combat les virus et les bactéries et les empêche de pénétrer dans notre corps.
    • Elle préserve également la santé des dents, des os, des tissus et des vaisseaux sanguins.

    Un seul kiwi fournit 240 % de l’apport quotidien recommandé en vitamine C.

    2. C’est un puissant antioxydant

    Un autre avantage de ce fruit et de sa richesse en vitamine C est qu’il possède un grand pouvoir antioxydant, ce qui signifie qu’il combat les radicaux libres et ralentit le vieillissement prématuré.

    Notre peau est affectée quotidiennement par l’exposition au soleil, les intempéries et la pollution. Les kiwis peuvent régénérer les cellules et nous faire paraître plus jeunes plus longtemps.

    Dites adieu aux rides et ridules !

    • Il a également la capacité d’agir comme un écran solaire dans vos yeux, en évitant les dommages que les rayons ultraviolets pourraient causer.
    • La consommation de kiwi réduit le risque de dégénérescence maculaire, de cataractes ou de tension artérielle oculaire.

    3. Il régule le transit intestinal

    le kiwi régule le transit intestinal

    Ceci est du au fait que le kiwi contient une importante dose de fibres. Par conséquent, il est recommandé pour les personnes souffrant de constipation ou de problèmes de gaz.

    • Vous pouvez, par exemple, en manger à jeun (seul ou avec d’autres fruits) pour aller aux toilettes sans problèmes.
    • Il facilite également la digestion grâce à ses enzymes efficaces. Il est idéal si vous souffrez de lourdeur stomacale ou d’indigestion.
    • Choisissez le kiwi comme dessert si vous souffrez du syndrome du côlon irritable.

    4. Il aide à la perte de poids

    Les personnes qui suivent un régime pour perdre du poids peuvent profiter des bienfaits du kiwi, car il n’ a pratiquement aucune valeur calorique.

    Pour 100 grammes de fruits, le corps reçoit 69 calories.

    En retour, sa saveur caractéristique a la capacité de réduire l’envie de manger des aliments sucrés et, comme il satisfait l’appétit, évite la frénésie alimentaire causée par l’anxiété.

    5. Il est bon pour les femmes enceintes

    le kiwi est bon pour les femmes enceintes

    Pendant la grossesse, les femmes devraient augmenter leur consommation d’acide folique. Cette vitamine essentielle permet aux cellules embryonnaires de se développer.

    S’il  n’est pas consommé dans les quantités suffisantes, cela peut conduire à des malformations du fœtus et surtout à un état appelé spina bifida.

    La consommation de kiwi pendant la grossesse permet de compléter la dose de ce nutriment.

    6. Il améliore les performances sportives

    Quand on pense aux fruits les plus appropriés pour les sportifs, on imagine automatiquement une banane.

    Cependant, les bienfaits du kiwi l’ont placé au-dessus de ces  riches fruits jaunes. Ceci est dû au fait qu’il fournit plus de potassium et moins de sodium, ainsi que de la vitamine E, de la lutéine et des fibres alimentaires.

    Il en résulte des performances et une résistance supérieures. Il réduit également le risque de crampes et permet une récupération musculaire plus rapide.

    Cependant, vous n’avez pas besoin d’être un athlète pour profiter de ces avantages, bien sûr. Si vous avez des crampes aux jambes la nuit, nous vous recommandons d’ajouter du kiwi à votre alimentation quotidienne.

    7. Il réduit les affections cardiaques

    le kiwi réduit les affections cardiaques

    Le kiwi a un index glycémique bas qui permet une combustion plus rapide de la graisse corporelle.

    Cela nous aide à avoir des veines et des artères plus saines et, par conséquent, à réduire les possibilités de souffrir de pathologies cardiaques.

    Il régule également le taux de cholestérol sanguin et minimise le risque de diabète ou de la formation de caillots sanguins. Tous ces bienfaits sont dus  à l’acide propéolytique.

    Si vous souffrez d’hypertension artérielle, deux ou trois kiwis par semaine peuvent équilibrer la pression artérielle et réduire les problèmes possibles dans les organes vitaux tels que les reins, les yeux ou le cerveau.

    8. Il améliore l’humeur

    Quand nous consommons des fruits, nos émotions changent. Il n’ y a aucun doute là-dessus. Nous nous sentons en meilleure santé, plus énergiques et de bonne humeur.

    Le kiwi ne fait pas exception. C’est parce qu’il active certaines enzymes qui envoient leurs signaux au cerveau, et alors il devient un stimulateur de l’humeur étonnant.

    Donc, si vous êtes déprimé, triste ou stressé, consommez ce généreux fruit vert.

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La goyave : caractéristiques et 5 bienfaits incroyables

     

     

     

     

     

    En plus de contenir très peu de calories, la goyave, grâce à son goût sucré, peut devenir votre meilleur allié à l'heure de faire un régime et d'éviter la rétention de liquides.

    La goyave : caractéristiques et 5 bienfaits incroyables

    Ce riche fruit des Caraïbes a tellement de propriétés qu’un seul article sur le sujet ne suffit pas. La goyave peut être considérée comme étant le fruit au plus grand pouvoir curatif du monde.

    Vous voulez connaître tous les bienfaits de la goyave ? Lisez absolument cet article !

    Les caractéristiques de la goyave

    Une assiette de goyaves

    Ce fruit provient du goyavier, un arbre fruitier originaire du Pérou, du Mexique et du Brésil. Sa couleur varie entre crème et rosée, et sa fine peau est comestible. Sa pulpe est de la même couleur que la peau, et son goût est intense et très sucré.

    La goyave apporte de nombreux nutriments, parmi lesquels se démarquent :

    • la vitamine C (en plus grande quantité que dans une orange si le fruit est consommé sous forme de jus, coulis, etc.)
    • les vitamines A et B3
    • les fibres, le glucose, le fructose
    • la niacine, le potassium et les flavonoïdes

    La goyave se démarque par ses propriétés astringentes et laxatives. Dans les deux cas, elle doit se consommer crue. Vous pouvez également profiter des bienfaits de ce fruit dans d’autres recettes, telles que :

    • les sucreries
    • les tisanes
    • les smoothies
    • les coulis
    • les jus

    Les bienfaits de la goyave 

    Prêtez bien attention aux nombreux bienfaits de la goyave.  Êtes-vous prêt ? Ils sont nombreux !

    La goyave est idéale dans le cadre d’un régime

    Si vous cherchez à perdre du poids, ou si vous voulez éviter la rétention de liquides et manger de manière plus saine, la goyave est parfaite pour vous. Elle contient très peu de calories, de graisses et de protéines.

    De plus, elle est recommandée aux personnes qui souffrent d’une perte d’appétit. Les feuilles de goyave consommées sous forme de thé transforment les hydrates de carbone complexes en sucres, et réduisent la sensation de faim.

    La goyave est recommandée en cas de diabète et de cholestérol

    Ces derniers temps, le diabète et le cholestérol sont deux problèmes fréquents.

    En cas de diabète, le thé de goyave réduit le taux de glucose dans le sang sans augmenter la production d’insuline.

    Pour ceux qui ont un cholestérol mauvais (LDL) élevé, il est également conseillé de boire cette infusion, laquelle ne cause pas d’effets négatifs sur le taux de bon cholestérol (HDL).

    La goyave combat les problèmes digestifs

    Goyaves dans un panier

    Depuis des centaines d’années, ce fruit est utilisé pour réduire les symptômes de nombreux problèmes gastro-intestinaux. À l’heure actuelle, plusieurs études ont démontré que la goyave est utile pour :

    • éliminer la diarrhée
    • réduire les coliques intestinales
    • désenflammer les intestins
    • combattre les troubles d’estomac
    • éliminer l’intoxication alimentaire
    • réduire le processus inflammatoire gastro-intestinal (par exemple, la colite aiguë)
    • combattre les bactéries qui nuisent aux intestins
    • traiter la constipation
    • combattre les parasites et les vers intestinaux
    • soulager le syndrome du côlon irritable

    La goyave aide à traiter les problèmes buccaux

    Si vous avez des blessures dans la bouche, ou si vos gencives sont enflammées, buvez une infusion de feuilles de goyave. La goyave aide également à la cicatrisation des aphtes et des plaies, et elle lutte contre les douleurs de dents,  le saignement des gencives, et les ulcères buccaux.

    Dans ces cas-là, il est conseiller de mâcher quelques feuilles de goyave.

    Les ingrédients

    • 3 goyaves mûres
    • 1 litre d’eau

    La préparation

    • Coupez les fruits en morceaux, et enlevez les graines.
    • Faites bouillir les goyaves dans une casserole jusqu’à ébullition.
    • Laissez refroidir, puis filtrez.
    • Buvez la boisson tout au long de la journée.

    Un tonique idéal pour les problèmes de peau

    Goyaves en morceaux dans un bol

    En plus d’aider à cicatriser les blessures, les éraflures et les brûlures, la goyave prévient l’infection des zones concernées par ces problèmes de peau. Les feuilles de goyave écrasées peuvent être utilisées sur les piqûres d’insectes et sur les réactions allergiques.

    Si vous avez des points noirs ou de l’acné, les feuilles de goyave peuvent également vous aider. Elles peuvent également être utilisées comme exfoliant pour le visage.

    Les ingrédients

    • 1 poignée de feuilles de goyave
    • 1 peu d’eau

    La préparation

    • Coupez les feuilles de goyave, et mettez-les dans un mixeur.
    • Ajoutez de l’eau, et mélangez bien.
    • Appliquez le mélange obtenu sur une peau nettoyée en effectuant des mouvements circulaires.
    • Laissez agir pendant dix minutes et retirez le produit à l’eau tiède

    Comme si cela n’était pas suffisant, la goyave contribue également à réduire les signes de vieillesse prématurée de la peau. Si vous avez des problèmes au niveau du cuir chevelu (pellicules, chute de cheveux, dermatite), vous pouvez appliquer cette préparation après vous être lavé les cheveux.

    Les ingrédients

    • 1 poignée de feuilles de goyave
    • ½ litre d’eau

    La préparation

    • Chauffez l’eau dans une casserole avec les feuilles de goyave.
    • Une fois l’eau portée à ébullition, laissez faire le processus de décoction pendant 10 minutes.
    • Retirez la casserole du feu, et laissez refroidir pendant quelques minutes.
    • Filtrez, et versez la préparation dans un flacon.
    • Appliquez-la sur le cuir chevelu en effectuant des massages avec le bout des doigts.

    La goyave est recommandée en cas de problèmes de circulation et en cas d’anémie

    La goyave a la capacité de renforcer les vaisseaux capillaires et de les maintenir sains. Elle leur apporte également de l’élasticité, et évite qu’ils ne vieillissent prématurément. La goyave est idéale pour combattre les varices et améliorer la circulation du sang au niveau des extrémités.

    Elle augmente la quantité de globules blancs lorsque la personne souffre d’anémie, d’une maladie immunitaire ou de carences. Dans tous les cas, il faut la consommer sous forme de jus.

    Les ingrédients

    • 3 goyaves mûres
    • 1 cuillère de miel (25 g)
    • 1 cuillère de graines de chia ou flocons d’avoine (10 g)
    • 1 verre de lait de soja ou d’amandes (250 ml)

    La préparation

    • Retirez les graines, coupez les fruits en morceaux et mixez-les à l’aide d’un mixeur.
    • Ajoutez le lait, puis mélangez bien.
    • Versez la préparation dans un verre avec le miel et les graines de chia ou les flocons d’avoine.
    • Buvez la boisson à jeun tous les matins.

    D’autres bienfaits de la goyave 

    Si ces bienfaits ne vous ont pas suffi, il y en a encore d’autres !

    • Le choléra
    • La scarlatine
    • L’hémorragie vaginale
    • La déshydratation
    • La fièvre
    • La bile accumulée
    • Les rhumes
    • Les problèmes bronchiques
    • La jaunisse
    • Les maux de gorge
    • La pression artérielle élevée

     

    Vous n’avez pas encore commencé à consommer des goyaves ? Qu’attendez-vous ?

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 bienfaits des asperges pour la santé

     

     

     

     

     

    En plus de nous apporter des vitamines et des minéraux, les asperges sont diurétiques et riches en fibres, ce qui nous permet de prévenir et d’éviter la rétention d'eau et la constipation.

    8 bienfaits des asperges pour la santé

    Le meilleur moment pour consommer les asperges est le printemps. Pendant cette saison nous pouvons les trouver en magasins dans leurs deux variétés (blanches et vertes).

    En plus d’être délicieuses et versatiles, connaissez-vous tous les bienfaits des asperges ?

    Aujourd’hui dans cet article nous allons vous en parler.

    Caractéristiques des asperges

    L’asperge est la tige principale d’une plante appelée Aspargus Officinalis, qui peut mesurer jusqu’à un mètre et demi de hauteur.

    Elle appartient à la famille des poireaux, des oignons et de la ciboulette, bien qu’elles n’y ressemblent pas, ni par leur forme ni par leur goût.

    L’asperge verte est originaire de la région de la Mer Méditerranée. Elle provient plus précisément des rivières du Tigre et de l’Euphrate.

    Dans l’Egypte ancienne et en Grèce, elle était utilisée comme nourriture et comme offrande aux dieux. Ce sont les Romains qui ont popularisé cette plante en raison de ses propriétés médicinales et l’ont introduite dans toute l’Europe.

    Avec le déclin de l’Empire romain, la consommation de ce légume a nettement diminué.

    Cependant, au XII siècle elles sont réapparues pour acquérir une grande renommée grâce à leurs qualités gastronomiques. Puis au XVII siècle, les asperges sont devenues l’un des aliments les plus consommés par la bourgeoisie et les classes supérieures de la société.

    Jusqu’au XIX ème siècle, le seul type d’asperges connu était la verte. Cependant, grâce à un changement dans le mode de culture (sous la terre), la variété blanche a émergée.

    La différence est liée au degré de contact avec le soleil de la plante (le vert contient de la chlorophylle).

    Aujourd’hui, ce légume est cultivé dans les régions tempérées et ses principaux producteurs sont l’Italie, l’Allemagne et la France.

    Bien que les serres et les chambres froides nous permettent d’obtenir des légumes toute l’année, le meilleur moment pour consommer les asperges est au printemps. Durant les autres époques, vous pouvez en profiter sous la forme de conserves, par exemple.

    Quels sont les bienfaits des asperges ?

    Grâce à ses nombreuses vitamines, cette plante utilisée depuis l’Antiquité est recommandée pour ses multiples bienfaits. Découvrez les tous :

    1. Elles sont diurétiques

     les asperges sont diurétiques

    Les asperges se composent principalement d’eau ce qui facilite l’élimination des liquides.

    • Elles sont conseillées pour les personnes souffrant de rétention de liquides, d’œdème ou de problèmes rénaux (pierres et infections, par exemple) ainsi que d’hypertension.
    • En outre, elles contiennent de l’asparagine qui favorise la production d’urine.
    • De plus, elles ne possèdent pas de sodium naturel et, par conséquent, n’augmentent pas le gonflement typique du syndrome prémenstruel.

    2. Elles sont laxatives

    Un autre des avantages de l’asperge pour notre santé est lié à sa capacité à réguler le transit intestinal en raison de la présence de fibres dans sa composition.

    Elle permet d’éviter, de traiter et de prévenir la constipation, les hémorroïdes, les diverticules dans le côlon et le syndrome du côlon irritable.

    Sa fibre, d’autre part, possède d’autres propriétés telles que, par exemple, contribuer à la réduction du cholestérol et favoriser la décomposition des sucres dans le sang.

    3. Elles sont antioxydantes

    les asperges sont antioxydantes

    Un plat qui inclut des asperges peut être beaucoup plus efficace que n’importe quel traitement de beauté.

    La raison est que ce légume vert ou blanc fournit de nombreux antioxydants qui ont la capacité de neutraliser les effets des radicaux libres.

    Ceux-ci attaquent les cellules et provoquent le vieillissement. De plus, elle contient du bêta-carotène, qui est très bénéfique à la santé de la peau.

    4. Elles agissent comme antidépresseur

    L’asperge contient une grande quantité d’acide folique. Ce nutriment est responsable non seulement d’améliorer la santé chez les femmes enceintes et d’aider le fœtus dans son développement, mais possède également des effets bénéfiques pour le cerveau.

    Ce légume, par conséquent, réduit les risques de souffrir de détérioration cognitive, mais sert aussi à concilier le sommeil, à combattre l’insomnie et à traiter la dépression.

    Par conséquent, si vous avez du mal à vous reposer, ou si vous êtes trop stressé ou fatigué la meilleure chose que vous pouvez faire est de manger des asperges au dîner.

    C’est mieux que n’importe quelle pilule.

    5. Elles sont très nutritives

    les asperges sont très nutritives

    La composition nutritionnelle de l’asperge contient des vitamines A, C, E et K, du chrome, des oligoéléments, des fibres et de l’acide folique.

    La consommer périodiquement apporte à l’organisme de nombreux nutriments essentiels nécessaires à son bon fonctionnement.

    6. Elles sont recommandées pour les os

    Les personnes de plus de 50 ans (en particulier les femmes qui sont au stade de la ménopause) et les enfants de moins de 5 ans devraient consommer plus d’asperges que les autres.

    Pourquoi ? Parce que grâce à sa teneur en vitamine K, elle contribue à renforcer les os et permettra d’éviter les fractures.

    Que ce soit en raison de l’ostéoporose ou de l’arthrose, le système squelettique des personnes âgées est affaibli.

    Dans le cas des enfants, cela les aidera à grandir et à se développernormalement. Grâce à ce légume, la protéine ostéocalcine (située dans le tissu osseux) peut faire correctement son travail.

    7. Elles aident à maigrir

    les asperges aident à maigrir

    Si nous suivons un régime pour perdre le poids nous ne pouvons pas oublier d’inclure des asperges à nos repas.

    • Une tasse (200 g) de ce légume contient presque 300 mg de potassium. Ce nutriment est reconnu pour réduire la graisse abdominale.
    • Elles contiennent également des fibres qui préviennent la constipation et favorisent l’élimination des toxines.

    Et, pour compléter le tout, elles permettent de calmer l’appétit, et nous aident à ne pas consommer de nourriture pour palier l’anxiété, la dépression ou l’ennui.

    8. Elles sont antivirales

    Enfin, un autre des bienfaits de l’asperge est lié à sa contribution en nutriments qui favorisent le système immunitaire.

    Elles sont donc idéales pour prévenir le rhume, la grippe et toute maladie virale ou bactérienne.

    En ajoutant différentes épices ou assaisonnements à vos légumes, vous pouvez mettre en valeur leur saveur et les rendre beaucoup plus savoureux et délicieux.

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Si vous mangez du gingembre tous les jours pendant un mois,

    voici ce qui arrive à votre corps

     

     

     

     

     

    Originaire de Chine, le gingembre est une épice puissante et extrêmement bénéfique consommée depuis de nombreuses années. Il peut se trouver sous diverses formes : frais, séché, moulu/en poudre, ou en jus. C’est l’une des épices les plus saines du monde, grâce à la multitude de nutriments et d’ingrédients bioactifs.

     

    En plus d’une consommation quotidienne, le gingembre peut être également utilisé dans les médecines traditionnelle et alternative. Si son arôme incroyable et son goût délicieux ne suffisent pas à vous convaincre d’incorporer du gingembre à votre régime, voici des raisons scientifiques pour commencer à en ingérer régulièrement :

    1. Le gingembre contient du gingérol

    Le gingérol est l’un des principaux composés médicaux que l’on trouve dans le gingembre. Ses puissantes propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes rendent la consommation régulière du gingembre très bénéfique.

    2. Le gingembre soulage les nausées, y compris les nausées matinales

    Une petite quantité, entre 1 et 1,5 gramme, suffit à aider au soulagement de différents types de nausée, y compris les nausées matinales, le mal de mer, et les nausées résultant de la chimiothérapie.

    3. Le gingembre soulage les courbatures et les douleurs musculaires

    Alors que les effets ne sont pas immédiatement visibles, il a été démontré que le gingembre soulage les douleurs musculaires ainsi que les courbatures causées par l’exercice (principalement grâce à ses propriétés anti-inflammatoires).

    4. Le gingembre aide à combattre l’arthrite

    L’arthrite est une maladie chronique commune qui survient avec la dégénérescence des articulations, aboutissant à des symptômes tels que la rigidité et les douleurs articulaires. Malheureusement l’arthrite est un problème de santé courant. Une étude menée avec des personnes souffrant d’arthrite du genou a montré que ceux qui consommaient de l’extrait de gingembre étaient moins sujets aux douleurs au fil du temps, et étaient moins enclins à prendre des analgésiques.

    5. Le gingembre réduit le niveau de glycémie et les risques de maladies cardio-vasculaires

    Des recherches émergentes suggèrent que le gingembre pourrait avoir des propriétés efficaces contre le diabète, en aidant à réduire le niveau de glycémie, ainsi que les risques de maladies cardio-vasculaires chez les patients souffrants du diabète de type 2.

    Alors que ce champ d’études est plutôt nouveau, et que des recherches plus approfondies sont nécessaires pour appuyer cette hypothèse, les résultats de cette petite étude sont prometteurs pour aider les patients souffrants de diabète de type 2.

    6. Le gingembre facilite la digestion

    De nombreuses personnes souffrent d’indigestions chroniques (dyspepsie), ce qui entraine des douleurs récurrentes à l’estomac et de l’inconfort. L’hypothèse retenue est que le fait que l’estomac se vide avec retard est un facteur déterminant.

    Le gingembre se révèle être un médiateur efficace pour faciliter la “vidange” de l’estomac, il peut donc soulager les personnes souffrant d’indigestion et d’autres symptômes liés à l’estomac.

    7. La poudre de gingembre aide à soulager les douleurs menstruelles

    Il a été montré que le gingembre aide à traiter de nombreux types de douleurs, y compris les douleurs menstruelles. Durant une étude, lorsque des sujets féminins prenaient 1 gramme de gingembre en poudre pendant les trois premiers jours de leurs règles, elles ont déclaré connaitre un soulagement de la douleur similaire à l’effet de l’ibuprofène ou à d’autres médicaments contre les douleurs menstruelles.

    8. Le gingembre peut entrainer une baisse du taux de cholestérol

    Des études sur les animaux et sur les humains ont montré que la consommation de gingembre fait baisser de manière significative le taux de cholestérol. De haut niveau de lipoprotéines (LDL pour “Low Density Lipoprotein” en anglais), qui appartiennent au “mauvais” cholestérol, peuvent être affectés par votre régime alimentaire. Ces études indiquent que le gingembre peut aider à combattre certains des effets négatifs de ce régime alimentaire sur les LDL, le cholestérol et les niveaux de triglycérides dans le sang.

    9. Le gingembre peut aider à prévenir le cancer

    Une substance contenue dans le gingembre peut peut être aider dans la prévention du cancer : le [6]-gingérol. Le gingembre cru contient de grandes quantités de [6]-gingérol, qui disposerait de propriétés anticancéreuses.

    Bien que les recherches actuelles ne soient pas suffisantes pour confirmer cette hypothèse, une étude sur 30 sujets humains a montré qu’ingérer 2 grammes d’extraits de gingembre chaque jour a un impact significatif sur la diminution du nombre de molécules de signalisation pro-inflammatoire dans le colon.

    10. Le gingembre améliore les fonctions cérébrales et aide à combattre les maladies du cerveau

    Les maladies cérébrales sont un problème sérieux, elles peuvent complètement empêcher l’activité normale et quotidienne d’une personne. Certaines maladies, comme Alzheimer, peuvent avoir des effets dévastateurs et invalidants. Certains des principaux facteurs du déclenchement de la maladie d’Alzheimer seraient le stress oxydatif des inflammations chroniques.

    Des recherches conduites sur des animaux suggèrent que les composés antioxydants et bioactifs que l’on trouve dans le gingembre pourraient aider à combattre ou à réduire les inflammations cérébrales. D’autres recherches indiquent également que le gingembre pourrait protéger les individus des dégâts que subit naturellement le cerveau avec l’âge.

    11. Le gingembre aide dans le traitement des infections

    Le gingérol, le principe actif du gingembre, est connu pour réduire le risque d’infections. Il a été montré que l’extrait de gingembre peut prévenir le développement de différents types de bactéries, et est très utile pour en combattre certaines, ainsi que des maladies liées à des virus, comme la gingivite et les infections respiratoires.

     

     

     

     

     

    Sources : bridoz.com

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • De l’eau de fraise et de citron pour détoxifier votre corps

     

     

     

     

     

    En combinant les propriétés purifiantes du citron et des fraises, nous obtenons une boisson parfaite pour désintoxiquer l'organisme, prendre soin de notre santé et optimiser le fonctionnement de nos organes principaux.

    De l’eau de fraise et de citron pour détoxifier votre corps

    Les méthodes pour détoxifier notre corps deviennent de plus en plus populaires, même chez ceux qui maintiennent un mode de vie sain.

    Bien que nous voulions l’éviter, d’une manière ou d’une autre, nous sommes tous exposés à une grande variété de toxines qui, après s’être accumulées dans notre corps, causent des difficultés dans le fonctionnement des systèmes vitaux.

    Ces particules voyagent dans l’air, sont présentes dans de nombreux aliments et, comme si cela ne suffisait pas, elles sont libérées avec certains des produits chimiques que nous utilisons régulièrement.

    Bien que nos organes extérieurs travaillent en permanence pour les filtrer hors du sang, ils sont parfois conservés dans des quantités qui mettent en danger la santé.

    Pour cette raison, il est essentiel de stimuler leur élimination avec certains dépuratifs naturels, qui fournissent un plus de nutriments pour minimiser leurs effets.

    Parmi ceux-ci, nous trouvons une eau de fraises et de citron qui, en échange de quelques calories, nous apporte de multiples avantages.

    Oserez-vous l’essayer ?

    Eau de fraise et de citron pour détoxifier l’organisme

    Détoxifier son corps

    L’eau de fraise et de citron est une boisson riche en antioxydants, fibres et autres nutriments essentiels, qui facilitent la purification de l’organisme après son assimilation dans le sang.

    • Ces ingrédients protègent les cellules contre les effets nocifs des toxines et, en outre, soutiennent la fonction des organes tels que le foie, les reins et le côlon.
    • Ils contiennent des vitamines A, B et C, nécessaires pour renforcer le système immunitaire, ainsi que pour éviter l’inflammation et l’attaque des agents pathogènes.
    • Sa forte contribution en minéraux essentiels permet de réguler les niveaux d’électrolytes du corps, en particulier après avoir souffert de déséquilibres dus à la diarrhée ou à une activité physique excessive.
    • Stimule l’élimination des métaux lourds, y compris le mercure et le plomb.
    • Ses propriétés digestives aident à améliorer le processus d’absorption des nutriments et, en passant, régulent l’activité intestinale pour prévenir la constipation.
    Fraises et citron
    • Ils ont un léger effet alcalin qui aide à réduire l’acidité du sang.
    • Sa contribution significative en antioxydants génère un effet anti-cancérigène dans le corps qui, bien qu’il ne soit pas miraculeux, pourrait influencer la diminution du risque de tumeurs.
    • En plus d’éliminer les toxines nocives, cette boisson nettoie les artères, supprimant les excès de lipides nocifs tels que le mauvais cholestérol (LDL).
    • Ses fibres solubles aident à améliorer l’absorption des hydrates de carbone complexes, qui aident à maintenir des niveaux de sucre stables.
    • C’est un complément énergétique pour le corps, donc il peut améliorer la performance physique et mentale sans avoir besoin d’autant de calories.
    • Il aide à équilibrer l’activité du système nerveux, facilitant le contrôle de l’anxiété, du stress et d’autres déséquilibres émotionnels.
    • De plus, il est idéal pour améliorer la santé de la peau, car il la garde propre et exempte de signes prématurés de vieillissement.

    Comment préparer une eau de fraises et de citron ?

    Eau de fraises

    L’eau de fraise et de citron est une boisson rafraichissante que vous pouvez boire pendant les journées chaudes ou lorsque vous avec besoin de détoxifier votre corps.

    Elle est faite d’ingrédients naturels et, pour maintenir ses propriétés, elle ne doit pas être mélangée avec du sucre ou des édulcorants.

    Ingrédients

    • 6 fraises
    • 2 verres d’eau (400 ml)
    • Le jus de 1/2 citron
    • 2 feuilles de menthe

    Préparation

    • Lavez bien les fraises et coupez-les en deux.
    • Chauffez le volume d’un verre d’eau et, quand il atteint son point d’ébullition, retirez-le du feu et plongez-y les fraises.
    • Laissez reposer pendant 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce que l’eau refroidisse.
    • Ensuite, introduisez la boisson avec des morceaux de fraise dans le récipient et mélangez avec le jus d’un demi citron et un autre verre d’eau.
    • Une fois que vous obtenez une boisson homogène, ajoutez de la glace selon votre goût et décorez avec des feuilles de menthe.

    Consommation

    • Pour se désintoxifier, buvez un verre d’eau de fraise et de citron sur un estomac vide et répétez votre consommation au milieu de l’après-midi.
    • Prenez-le pendant 8 ou 10 jours en l’accompagnant d’un régime pauvre en calories et en gras.
    • En option, vous pouvez l’inclure dans votre alimentation régulière, 2 ou 3 fois par semaine.

    Oserez-vous essayer cette boisson purifiante ? Si vous sentez que votre abdomen est enflammé ou que vous ressentez une sensation de lourdeur, il est probable que vous deviez détoxifier votre corps.

    Préparez cette boisson à la maison et profitez de ses bienfaits pour nettoyer votre corps de tous ces déchets qui interfèrent avec votre santé.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Fruits et herbes pour soulager les complications digestives

     

     

     

     

    De nombreuses complications digestives peuvent être traitées de façon naturelle avec la prise de certains fruits et d'infusions à base de certaines plantes. En outre, si nous les incorporons à notre alimentation, nous pouvons prévenir beaucoup de ces complications.

    Fruits et herbes pour soulager les complications digestives

    Les personnes qui ont des complications digestives telles que la formation de gaz, la douleur d’estomac, l’indigestion ou les crampes se tournent souvent vers la médecine traditionnelle pour soulager leur malaise.

    Cependant, il existe des fruits et des herbes qui donnent généralement d’excellents résultats lorsqu’ils sont utilisés à cette fin.

    Par exemple, le thé, en plus de rafraichir le corps après une dure journée de travail, sert également à accompagner les repas quotidiens et à soulager les malaises digestifs.

    Les personnes qui boivent des infusions à base de plantes signalent régulièrement une série d’avantages pour la santé, parmi eux, les avantages liés au système digestif.

    Les causes les plus courantes de l’indigestion comprennent la suralimentation, manger trop rapidement, manger des aliments riches en graisses, la consommation excessive de caféine et d’alcool, la nervosité et même un traumatisme émotionnel.

    Voici quelques-uns des fruits et des herbes les plus connus pour soulager les complications digestives.

    Herbes pour soulager les complications digestives

    Prenez note de ces fruits et herbes, ainsi que des avantages qu’ils apportent au système digestif ainsi qu’au reste du corps.

    1. La prune

    Les fruits

    La clé pour soulager les problèmes digestifs implique généralement l’augmentation de l’apport en fibres, à la fois solubles et insolubles.

    Les pruneaux sont un remède idéal contre la constipation, car ils combinent une grande quantité de fibres solubles (7,6 grammes par tasse) avec du sorbitol, un type de sucre naturel qui aide à augmenter la quantité d’eau dans les intestins.

    2. La papaye

    La papaye contient de grandes quantités de l’enzyme digestive papaïne. Cette enzyme aide le corps à décomposer les protéines et, par conséquent, à accélérer la digestion. Une papaye de taille moyenne fournit également près de 20% de l’apport quotidien recommandé en fibres, ce qui procure encore plus de soutien aux intestins.

    3. Le lin

    Le lin, également connu sous le nom de graines de lin, a traditionnellement été utilisé pour traiter les problèmes de digestion, car in contient des proportions élevées de fibres insolubles. Une cuillère à soupe fournit 3 g combiné avec une grande quantité de mucilage.

    Les deux éléments peuvent améliorer la structure des besoins et les rendre plus doux.

    La farine de lin est utilisée pour faire des pains et des bonbons. Et son huile comme un supplément, de sorte qu’il est très polyvalent.

    4. L’anis

    L'anis

    Les avantages de l’anis dans le traitement des crampes de l’estomac et des gaz sont notoires pour ceux qui en souffrent.

    5. Le gingembre

    Le gingembre a de nombreuses propriétés médicinales, en particulier sa capacité à traiter les problèmes dans le tractus gastro-intestinal.

    Cette herbe a également des propriétés anti-inflammatoires apaisantes, qui peuvent aider à soulager la douleur abdominale.

    En outre, le gingembre a des propriétés antispasmodiques et anti-nausées grâce à son action contre l’histamine. Cela en fait l’un des meilleurs remèdes pour les problèmes digestifs en général.

    6. Le romarin

    Le romarin

    Le romarin a la propriété de traiter la constipation dans un contexte d’aromathérapie.

    Selon des études récentes, l’utilisation d’huiles essentielles de romarin dans les massages abdominaux inférieurs favorise la digestion jusqu’à deux semaines après le traitement.

    7. L’origan

    L’origan est une source remarquable de fibres. Deux cuillères à thé fournissent 4% de l’apport quotidien recommandé.

    La consommation régulière d’origan aide à adoucir la digestion en stimulant la libération de la bile gastrique.

    Cette action antispasmodique favorise la réduction des gaz, des ballonnements. De l’indigestion et des douleurs abdominales générales qui peuvent être le résultat de problèmes digestifs.

    8. La camomille

    Une infusion

    Il a été constaté que la racine de camomille a des propriétés laxatives qui favorisent la digestion. D’autre part, cette herbe et ses fleurs peuvent être préparées dans un thé délicieux pour soulager les malaises digestifs.

    il a été découvert que les boissons chaudes sont particulièrement utiles pour soulager les problèmes de digestion.

    Avec la consommation de ces fruits et herbes, il est conseillé de faire de l’exercice régulièrement pour traiter et prévenir l’inconfort digestif.

    Les personnes qui connaissent des changements importants dans leur mode de vie, tels que la grossesse et la vieillesse, ont une plus grande susceptibilité aux complications digestives.

    Dans ces cas, un apport en fibres plus élevé réduit les chances de souffrir de complications digestives.

    Bien que les laxatifs médicaux soient disponibles pour faciliter la digestion, il est préférable de les considérer après avoir essayé des traitements à base de plantes.

    Et avant de recourir à une thérapie à base de plantes, il est nécessaire de s’assurer que le tissu végétal choisi n’a pas d’effets secondaires ou d’interactions avec d’autres médicaments.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment préparer 5 remèdes à l’ail pour perdre du poids

     

     

     

     

    L'ail peut être un grand complément pour désintoxiquer l'organisme et perdre du poids, mais nous devrons toujours le consommer avec modération pour ne pas en subir les effets digestifs indésirables.

    Comment préparer 5 remèdes à l’ail pour perdre du poids

    Lorsque l’on décide de commencer un régime amincissant, il est important de savoir que les résultats n’arrivent pas du jour au lendemain, et qu’il est fondamental de maintenir une alimentation saine en permanence.

    Si de nombreux régimes promettent des résultats miraculeux en quelques jours ou semaines, bon nombre d’entre eux manquent de nutriments et entraînent donc des effets négatifs dangereux pour la santé.

    C’est pour cette raison qu’il est primordial d’être d’abord conscient que, même si cela prend plus de temps, un plan alimentaire doit être équilibré et contenir tous les groupes de nutriments.

    Ce que l’on peut en revanche, considérer comme une « aide supplémentaire » sont les remèdes d’origine naturelle qui, par leurs propriétés, stimulent le métabolisme et complètent l’alimentation.

    Parmi ces remèdes, nous trouvons divers traitements à base d’ail, combinant des ingrédients très riches qui, après avoir été assimilés, désintoxiquent le corps, contrôlent la faim et favorisent la dépense énergétique.

    Vous avez envie de les essayer ? Découvrez ces 5 recettes intéressantes !

    1. Ail et huile d’olive

    Remède à l'ail et à l'huile d'olive

    Le mélange d’ail cru et d’huile d’olive est un vieux remède amincissant qui aide à stimuler le métabolisme afin d’augmenter la dépense énergétique.

    Il contient des antioxydants, des minéraux essentiels et des acides gras qui, entre autres choses, réduisent l’accumulation du mauvais cholestérol (LDL) et la pression artérielle élevée.

    Ingrédients

    • 1 gousse d’ail crue
    • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive (16 g)

    Préparation

    • Ecrasez une dent d’ail crue et mélangez-la à la cuillère à soupe d’huile d’olive.

    Méthode de consommation

    • Prenez ce remède à jeun, tous les jours.

    2. Ail et oignon

    L’infusion à l’ail et à l’oignon est une boisson diurétique, antioxydante et antiinflammatoire qui aide à combattre l’accumulation de liquides et de toxines dans l’organisme.

    Sa forte concentration en composés sulfureux réduit l’absorption des lipides dans l’intestin et favorise l’élimination des cellules graisseuses existantes.

    Ingrédients

    • 2 tasses d’eau (500 ml)
    • 1 gousse d’ail crue
    • 1/2 oignon

    Préparation

    • Portez les deux tasses d’eau à ébullition puis ajoutez-y une gousse d’ail crue écrasée et le demi-oignon.
    • Laissez reposer la boisson à température ambiante, pendant 10 à 15 minutes.
    • Filtrez-la et buvez-la.

    Méthode de consommation

    • Buvez une tasse de cette infusion à jeun et répétez l’opération en milieu d’après-midi.
    • Prenez ce remède pendant 2 à 3 semaines de suite.

    3. Ail et citron

    Remède à l'ail et au citron

    En combinant les propriétés de l’ail et du jus de citron, nous pouvons obtenir une boisson désintoxicante et antiinflammatoire, idéale pour éliminer les déchets qui viennent interférer sur les effets de l’alimentation lorsque nous souhaitons perdre du poids.

    Ces deux ingrédients apportent de puissants antioxydants, des acides gras et des acides aminés qui, en plus de faciliter la perte de poids, protègent les cellules contre les effets des radicaux libres.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 gousse d’ail crue
    • Le jus d’1/2 citron

    Préparation

    • Portez la tasse d’eau à ébullition puis ajoutez-y l’ail cru, de préférence émincé.
    • Laissez reposer la boisson pendant 10 minutes, filtrez-la et ajoutez-y le jus d’un demi-citron.

    Méthode de consommation

    • Buvez une tasse de cette infusion à jeun, au moins 3 fois par semaine.

    4. Carotte, ail et orange

    Le jus d’orange, d’ail et de carotte est une boisson désintoxicante qui aide à éliminer les toxines du sang afin de combattre le surpoids et de réduire les risques de maladies.

    Cette merveilleuse combinaison d’ingrédients apporte à l’organisme des vitamines, des minéraux et de puissants antioxydants qui combattent l’accumulation du cholestérol et les envies de manger.

    Ingrédients

    • 2 carottes
    • Le jus de 2 oranges
    • 1 gousse d’ail crue
    • 1/2 tasse d’eau (125 ml)

    Préparation

    • Pelez et coupez les carottes en morceaux puis pressez le jus des oranges.
    • Introduisez ces deux ingrédients dans le mixeur puis mixez-les avec une gousse d’ail et une demi-tasse d’eau.
    • Après avoir obtenu une boisson homogène, servez immédiatement.

    Méthode de consommation

    • Buvez ce jus à jeun, 2 à 3 fois par semaine.

    5. Ail et cannelle

    Remède à l'ail et à la cannelle

    La boisson à l’ail et à la cannelle est devenu un complément populaire pour perdre du poids, car les nutriments de ces deux ingrédients stimulent le métabolisme et réduisent l’accumulation de graisses.

    De fait, c’est un remède utile pour les personnes diabétiques, car il aide à réduire l’accumulation de glucose dans le sang.

    Ingrédients

    • 1 gousse d’ail crue
    • 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre (2 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Portez une tasse d’eau à ébullition puis ajoutez-y une gousse d’ail crue et une demi-cuillère à café de cannelle en poudre.
    • Laissez reposer la boisson à température ambiante puis filtrez-la.

    Méthode de consommation

    • Buvez ce remède à jeun, tous les jours, au moins 3 fois par semaine.

    Vous les avez déjà essayé ? Si vous ne profitez pas encore des bienfaits de l’ail pour perdre du poids, préparez l’un de ces remèdes et stimulez votre métabolisme.

    Remarque : la consommation excessive d’ail peut être irritante pour le système digestif. Evitez de consommer ces remèdes en quantités supérieures à celles recommandées.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique