• NÉS DANS LA CULPABILITÉ

    vivreaujourdhui.com

    NÉS DANS LA CULPABILITÉ

     
     
     
    25 Août 2015

     
     

    Lui l’innocent, il est mort pour des coupables, afin de vous conduire à Dieu.
    1 Pierre 3.18

    Dans la revue « Psychologies Magazine », Pascale Senk écrit – et je m’en réjouis – :
    « Reconnaître ses fautes est propre à l’être humain. Mais parfois, notre sens des responsabilités s’emballe et devient un fardeau pesant et inutile. La solution alors : distinguer la culpabilité qui nous fait avancer de celle qui nous entrave. »
    Avec lucidité, l’auteur détaille toutes ces fausses culpabilités, qui dégénèrent parfois en une vraie « maladie du scrupule », un véritable « cancer ».
    Quant à la vraie culpabilité, elle dit : « Grâce à elle, nous pouvons freiner nos pulsions destructrices et meurtrières, réparer nos fautes, prendre conscience de la souffrance de l’autre… C’est le sentiment de la faute qui nous alerte quand nous avons contrecarré les lois humaines fondamentales. »
    Bien vu ! J’ajoute simplement deux choses :
    – Sans prendre position, l’auteur évoque un héritage de la culpabilité d’Adam et d’Ève et même de Caïn. Ce patrimoine légué est bien réel, et il concerne notre rupture avec le Créateur, car c’est avant tout envers lui que nous sommes coupables !
    – Si l’examen de conscience proposé par l’auteur est bien salutaire, il ne suffira pas à lui seul pour ôter la culpabilité de nos cœurs, pas plus que ne suffit la réparation des torts ! Pour cela, il a fallu que le Fils de Dieu prenne sur lui-même ce poids écrasant, innocent mourant pour des coupables. C’est la voie de la grâce… qu’il nous faut recevoir !

    Claude Schneider

     

    error-101409_640


    Lettre aux Romains 3. 19-27 : "19 Pourtant, nous le savons, tout ce que la loi dit, elle le dit pour ceux qui doivent obéir à la loi. Alors personne ne peut donner d’excuse, et le monde entier est reconnu coupable devant Dieu. 20 C’est pourquoi, aux yeux de Dieu, personne ne sera juste en faisant ce que la loi demande. En effet, la loi permet seulement aux gens de savoir qu’ils ont péché. 21 Mais maintenant, Dieu a montré de quelle façon il nous rend justes sans la loi. La loi de Moïse elle-même et les prophètes prouvent cela. 22 Dieu rend justes les êtres humains par leur foi en Jésus-Christ. Il le fait pour tous ceux qui croient au Christ, parce qu’il n’y a pas de différence entre eux : 23 tous ont péché et tous sont privés de la gloire de Dieu. 24 Mais dans sa bonté, Dieu les rend justes gratuitement par Jésus-Christ, qui les libère du péché. 25-26 Dieu l’a offert en sacrifice. Alors par sa mort, le Christ obtient le pardon des péchés pour ceux qui croient en lui. Ainsi Dieu a voulu montrer qu’il est toujours juste : il l’était autrefois, quand il a été patient et n’a pas puni les péchés des êtres humains. Mais il est juste aujourd’hui, puisqu’il veut à la fois être juste et rendre justes ceux qui croient en Jésus. 27 Alors, est-ce qu’il y a encore des raisons de se vanter ? Non, pas du tout ! Pourquoi donc ? Parce que, ce qui compte, ce n’est pas d’obéir à la loi, c’est de croire."

     

     

     

     

     

     

    « Le curcuma au miel d’abeilles : un remède qui n’a pas de prixLes 7 bienfaits que vous allez vous procurer si vous arrêtez de manger du sucre »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :