• LE COUTEAU DU DANGER

    vivreaujourdhui.com

    LE COUTEAU DU DANGER

     
     
     
    27 Août 2015

     
     

    Si tu savais quel don Dieu veut te faire et qui est celui qui te demande à boire, c’est toi qui aurais demandé à boire…
    Jean 4.10

    Le couteau était long et bien aiguisé, idéal pour couper la viande et les légumes. La sonnerie insistante du téléphone m’obligea à interrompre mon travail. Le couteau fut déposé sur la table.
    Notre fils, âgé de trois ans, eut vite fait de le saisir, d’entourer la lame de ses doigts et de commencer à le brandir, haut dans les airs.
    Inconscient du danger, il jouissait de son nouveau jouet, il résista à nos prières de le poser ou de « nous le remettre ». Pourquoi abandonner quelque chose qui fait de vous la vedette ?
    Nos cris stoppèrent net la « grande » sœur (5 ans) qui voulait régler le problème en essayant de lui tirer le couteau de la main, ce qui aurait pu provoquer une blessure permanente.
    Essayant de garder notre calme et connaissant son amour pour les bonbons, nous lui offrîmes une poignée de chocolats multicolores en échange du couteau. Après négociation, il accepta finalement les chocolats et la crise fut réglée sans blessure physique, à notre grand soulagement.
    Ne nous sommes-nous pas souvent attachés à des choses ou des personnes qui pourraient nous blesser, voire détruire notre vie pour un peu de popularité ou d’attention ?
    Dieu ne nous arrache pas les choses des mains. Dans son désir de nous libérer de tout ce qui peut nous asservir ou nous détruire, il nous offre quelque chose de meilleur, se donnant lui-même par amour.
    À quoi suis-je accroché qui me blesse et que je devrais remettre à Dieu ?

    Silvano Perotti

     

    LE COUTEAU DU DANGER

     


    Évangile selon Marc 10. 17-23 : "17 Au moment où Jésus veut partir, un homme arrive en courant. Il se met à genoux devant lui et lui demande : « Bon maître, qu’est-ce que je dois faire pour recevoir la vie avec Dieu pour toujours ? » 18 Jésus lui répond : « Pourquoi m’appelles-tu bon ? Personne n’est bon, sauf Dieu ! 19 Tu connais les commandements : Ne tue personne. Ne commets pas d’adultère. Ne vole pas. Ne témoigne pas faussement contre quelqu’un. Ne fais pas de mal aux autres. Respecte ton père et ta mère.  » 20 L’homme lui dit : « Maître, j’obéis à tout cela depuis ma jeunesse. » 21 Jésus le regarde avec amour et lui dit : « Une seule chose te manque : va, vends ce que tu as et donne l’argent aux pauvres. Alors tu auras des richesses auprès de Dieu. Ensuite, viens et suis-moi. » 22 Mais quand cet homme entend cela, il prend un air sombre et il s’en va tout triste parce qu’il possède beaucoup de choses. 23 Jésus regarde ses disciples qui sont autour de lui, et il leur dit : « Pour ceux qui ont des richesses, c’est vraiment difficile d’entrer dans le Royaume de Dieu ! »

     

     

     

     

     

     

    « Les 10 habitudes des couples heureuxLes différents types d’anémie »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :