• LE COLLÈGE DES BERNARDINS

    vivreaujourdhui.com

    LE COLLÈGE DES BERNARDINS


     
     
     
    19 Septembre 2015
     
     

    C’est pour être la lumière que je suis venu dans le monde, afin que tout homme qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres.
    Jean 12.46

    Les Parisiens qui passaient devant les hauts murs entourant la caserne de pompiers de la rue de Poissy ont longtemps ignoré le trésor architectural qui se cachait derrière. Les pompiers ayant quitté ces locaux vétustes, de grands travaux de restauration ont ressuscité l’ancien Collège des Bernardins créé en 1245. Ainsi une splendide salle de 75 mètres de long sur 15 de large a retrouvé son lustre. Elle est impressionnante par son alignement de fines colonnes soutenant des voûtes ogivales élancées et par la lumière qui baigne ce vaste espace. Cette salle médiévale exalte les trois grandes vertus de l’architecture cistercienne : dépouillement – harmonie – lumière. Son but était de favoriser autant que possible la prière, la méditation et la contemplation chez les moines cisterciens venus de toute l’Europe pour étudier la théologie à Paris.
    Dépouillement, harmonie et lumière… Ce sont là également trois admirables qualités de Jésus. Dépouillement : le Fils de Dieu s’est dépouillé de sa gloire pour partager notre condition humaine. Harmonie : Jésus a vécu au milieu de nous comme le Juste parfait en qui il n’y avait aucune faute. Lumière : Jésus lui-même s’est présenté comme la véritable lumière venue éclairer nos ténèbres.
    Ne serait-ce pas pour nous aussi une invitation à la prière, à la méditation et à la louange ?

    Bernard Grebille

     

    LE COLLÈGE DES BERNARDINS

     


    Évangile selon Jean 12. 44-50 : "44 Jésus dit d’une voix forte : « Celui qui croit en moi, ne croit pas seulement en moi, il croit aussi en celui qui m’a envoyé. 45 Celui qui me voit, voit aussi celui qui m’a envoyé. 46 Moi, la lumière, je suis venu dans le monde. Ainsi, tous ceux qui croient en moi ne restent pas dans la nuit.

    47 « Si quelqu’un écoute mes paroles, mais ne leur obéit pas, ce n’est pas moi qui le condamne. En effet, je ne suis pas venu pour condamner le monde, mais pour sauver le monde. 48 Si quelqu’un ne veut pas de moi et refuse mes paroles, il sera jugé. Le dernier jour, ce sont mes paroles qui le condamneront. 49 Mes paroles ne viennent pas de moi-même, mais elles viennent du Père qui m’a envoyé. Il m’a commandé lui-même tout ce que je devais dire et annoncer. 50 Et je le sais, le commandement du Père donne la vie pour toujours. Tout ce que je dis, je le dis comme le Père me l’a dit. »
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    « Que se passe-t-il dans votre corps quand vous buvez du RedBull ou une boisson énergisante ?Faites attention à ce que vous achetez – le riz en plastique se répand en Asie »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :