• LA MORT EST DANS LE POT

    vivreaujourdhui.com

    LA MORT EST DANS LE POT

     
     
     
    23 Juin 2015

     
     

    Veillez à ce que personne ne passe à côté de la grâce de Dieu, qu’aucune racine d’amertume ne pousse et ne cause du trouble en empoisonnant plusieurs d’entre vous.
    Hébreux 12.15

    Hélène Jégado, cuisinière bretonne, fut la plus grande empoisonneuse de son temps. L’instruction qui conduisit à son exécution révéla qu’elle avait tué par empoisonnement plusieurs dizaines de personnes. Dès qu’on reprochait à Hélène Jégado son intempérance ou quelque autre défaut, l’empoisonneuse frappait une personne de l’entourage, parfois même un enfant. Les enquêteurs découvrirent qu’elle faisait des gâteaux à l’angélique confite pour masquer la couleur et l’amertume de l’arsenic.
    L’amertume conservée dans le cœur peut causer des empoisonnements aussi dangereux que l’arsenic. Ce fiel de l’esprit est contagieux et peut provoquer beaucoup de trouble autour de nous. Si nous ne voulons pas perdre la tête à cause de l’amertume, il faut nous débarrasser au plus vite de la rancune qui habite nos cœurs et tourner nos regards vers Jésus. Jésus a supporté contre sa personne toute la haine des hommes, sans devenir amer. Au contraire, il nous offre sa grâce. La grâce de Jésus sauve et chasse l’amertume de nos cœurs puis y verse l’amour pour Dieu et notre prochain.
    Ne restons pas esclaves de la rancune, mais ouvrons notre vie à la grâce de Dieu, qui seul transforme les cœurs.

    Alain Monclair

     

    LA MORT EST DANS LE POT

     

    Lettre aux Hébreux 12. 1-15 : "Cette grande foule de témoins nous entoure. Rejetons donc, nous aussi, tout ce qui nous empêche d’avancer, rejetons le péché qui nous enveloppe si facilement ! Courons jusqu’au bout la course qu’on nous propose. Regardons toujours Jésus. C’est lui qui fait naître la foi et qui la rend parfaite. Il a accepté de mourir sur une croix sans avoir honte. En effet, il voyait d’avance la joie qu’il allait recevoir, et maintenant, il est assis à la droite de Dieu.

    Oui, pensez à Jésus. Les pécheurs étaient contre lui, mais il a tout supporté. Alors ne vous laissez pas vaincre par le découragement ! En combattant contre le péché, vous n’avez pas encore résisté jusqu’à la mort ! 5Vous avez oublié le conseil que Dieu vous donne comme à des fils : « Mon fils, quand le Seigneur te corrige, fais attention ! Ne te décourage pas quand il te fait des reproches ! Le Seigneur corrige celui qu’il aime, il frappe tous ceux qu’il reconnaît comme ses fils. »  C’est pour être corrigés que vous souffrez. Dieu vous traite comme ses fils. Quel est le fils que son père ne corrige pas ? Si Dieu ne vous corrige pas comme tous ses enfants, vous êtes des enfants illégitimes , vous n’êtes pas de vrais fils. Nous avons eu des pères sur cette terre, ils nous ont corrigés et nous les respections. Alors, c’est sûr, nous devons obéir davantage à Dieu notre Père pour avoir la vie. 10 Oui, nos pères nous corrigeaient pendant quelque temps selon leurs idées à eux. Mais Dieu, c’est pour notre bien qu’il nous corrige, il veut nous rendre saints, comme lui. 11 Sur le moment, une correction ne fait pas plaisir, elle donne de la tristesse. Mais plus tard, ceux qui ont été formés de cette façon deviennent justes et trouvent ainsi la paix. 12 C’est pourquoi redressez vos bras fatigués et rendez plus forts vos genoux tremblants. 13 Faites de bonnes pistes pour vos pieds. Alors celui qui boite ne se tordra pas la cheville, au contraire, il guérira. 14 Cherchez à vivre en paix avec tout le monde et à mener une vie qui plaît à Dieu. Sans cela, personne ne verra le Seigneur. 15 Attention, personne ne doit refuser ce que Dieu fait pour lui ! Parmi vous, aucune plante amère ne doit pousser pour troubler la communauté avec son poison."
    « CURES DÉTOX : NOS CONSEILS POUR SE LANCER8 ANTIBIOTIQUES NATURELS »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :