• L'APRÈS-VOYAGE

    vivreaujourdhui.com

    L'APRÈS-VOYAGE

     
     
     
    22 Juillet 2015

     
     

    Prépare-toi à la rencontre de ton Dieu…
    Amos 4.12

    À la question : « Qu’emporteriez-vous sur une île déserte », la romancière Claudie Gallay dit : « Un couteau suisse et la Bible, que je voudrais avoir le temps de lire ». Et à : « Qu’aimeriez-vous dire à Dieu ? », elle rétorqua : « Je voudrais quand même signaler quelques petites imperfections ». Voilà des réponses plutôt sympathiques. Pas grand-chose à reprocher à Dieu et la pleine conscience de l’intérêt qu’il y a à lire la Bible !
    Mais à y réfléchir, Mme Gallay me semble ressembler à quelqu’un qui doit accomplir un voyage dont il sait qu’il sera inattendu et qui se dit que ce ne serait pas mal de trouver le temps de se renseigner à son sujet.
    Car, le dernier et grand voyage, personne n’en est dispensé et nul n’en connaît l’horaire. Ne serait-il pas sage de s’y préparer sérieusement ?
    C’est pourquoi le texte du prophète Amos, bien qu’adressé en premier lieu à Israël, nous concerne tous. Au lendemain du Voyage, nous aurons à rendre compte de ce que nous aurons fait de la vie que Dieu nous prête ici-bas.
    Qui s’en soucie lira la Bible avec profit. Le message qu’elle nous adresse touche justement à l’après-voyage et à sa préparation.
    Quant aux petites imperfections à signaler au Créateur, lui en resterait-il si elle avait trouvé le temps de lire Son livre, comme elle souhaite sans doute qu’on fasse pour les siens ?

    Richard Doulière

     

    au-delà1


    Livre du prophète Amos 4. 6-13 : "« Moi, dans toutes vos villes, je vous ai envoyé la famine. Je vous ai privé de nourriture dans tous vos villages, mais vous n’êtes pas revenus vers moi. » Voilà ce que le Seigneur déclare. « Je vous ai refusé la pluie pendant les trois mois avant la récolte. J’ai fait tomber la pluie sur une ville et non sur une autre. Un champ a reçu de la pluie, un autre champ privé de pluie est devenu sec. Les habitants allaient de ville en ville pour avoir de l’eau à boire, mais ils n’en trouvaient pas assez. Pourtant vous n’êtes pas revenus vers moi. » Voilà ce que le Seigneur déclare. « J’ai frappé vos céréales de maladie en les faisant sécher ou pourrir dans les champs. J’ai détruit vos jardins et vos vignes, les criquets ont dévoré vos figuiers et vos oliviers. Pourtant vous n’êtes pas revenus vers moi. » Voilà ce que le Seigneur déclare. 10 « J’ai envoyé contre vous une épidémie comme celle qui avait frappé les animaux en Égypte. J’ai laissé les ennemis tuer vos jeunes gens pendant qu’on prenait vos chevaux. L’horrible odeur des morts est montée jusqu’à vos narines. Pourtant vous n’êtes pas revenus vers moi. » Voilà ce que le Seigneur déclare. 11 « J’ai tout renversé chez vous, comme autrefois à Sodome et Gomorrhe Et vous avez été comme un bout de bois sauvé du feu. Pourtant vous n’êtes pas revenus vers moi. » Voilà ce que le Seigneur déclare. 12 « C’est pourquoi, Israël, tu vas voir comment je vais te traiter. Étant donné ce que je vais te faire, prépare-toi à me rencontrer, moi, ton Dieu. » 13 C’est lui qui a formé les montagnes. Il a créé le vent, il fait connaître ses projets aux humains. Il change en nuit la lumière du matin, il marche sur les hauteurs de la terre. Son nom est : le Seigneur, Dieu de l’univers."

    « La plante qui combat le cancer et dont personne ne parleL’inquiétante disparition des abeilles cache des gros sous ! »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :