• JOURNÉE MONDIALE DES VEUVES

    Journée mondiale des veuves 

      
     

     

    245 MILLIONSJOURNÉE MONDIALE DES VEUVES

    DE VEUVES

    DANS LE MONDE

     

     

    "Lorsqu’elle perd son mari, la femme ne devrait pas perdre ses droits. Pourtant, 115 millions de veuves vivent dans la pauvreté et 81 millions ont été victimes de violences physiques. Les filles mariées à des hommes beaucoup plus âgés sont particulièrement vulnérables." M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l'ONU (SCE). Cette journée a été instaurée par la Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba en 2011 dans son combat en faveur des droits des personnes fragilisées. 

     

    Le veuvage en France 

    « En 2008, la France comptabilise 3 356 609 veuves et 678 844 veufs[1], soit 4 035 453 personnes frappées par le veuvage[2]. Ainsi, les personnes veuves issues d'une union maritale représentent 6,3 % de la population française. Si l'on rajoute les cas de remariages et les concubins endeuillés, le nombre de veufs/veuves atteint alors 5 000 000. 
    Chaque année, 235 000 personnes environ perdent leur conjoint, parmi lesquelles 24 000 veuves et 6 000 veufs le deviennent avant l'âge de 55 ans, dont 80 % de femmes. Près de 420 000 jeunes adultes perdent un conjoint avant 55 ans. 
    Chaque jour comptabilise 580 nouveaux cas de veuvage, 27 % auront moins de 67 ans. 

    • Les veufs ( hommes et femmes confondus) qui ont des enfants en bas-âge — moins de 6 ans — sont ceux qui se remettent le plus souvent en couple. 

    Selon la DREES [3], après trois années de veuvage, 30 % d'entre eux ont vécu en couple contre 6 % des veufs ayant des enfants de plus de 18 ans au moment du décès. Les hommes ayant un niveau social élevé refont plus facilement leur vie. Selon l'INDED [4], 42 % des cadres retraités de 65-74 ans ont fondé une nouvelle union contre 25 % des ouvriers. Chez les femmes, le niveau social n'a guère d'influence sur les remises en couple. 
    Les chances de fonder un nouveau couple sont d'autant plus faibles que le veuvage a lieu à un âge tardif. 

    • Un ou plusieurs enfants, désormais orphelins, accompagnent le parent dit "survivant". Ils sont 500 000 orphelins de moins de 21 ans, selon une estimation de l'Ined [5]
    • La Fédération d'Associations de Conjoints Survivants (FAVEC) accueille, écoute, informe, accompagne les conjoints survivants et défend leurs droits. Elle se mobilise également en faveur du veuvage précoce et de la cause des orphelins, deux priorités largement ignorées. »SCE 

     

    La problématique du veuvage 

    Le veuvage déséquilibre le projet de sa vie que l’on envisage à deux. Elle entraîne une situation financière, familiale affective très difficile, et pourtant elles assument seules une tâche qu’elles avaient projetées à deux. On croit souvent que cette situation de veuvage intervient à un âge très avancé. Mais de plus en plus de veuvages précoces interviennent de manière inattendue, accidentelle. Quand aux étapes du deuil, elles sont difficiles à vivre et diffèrent selon les personnes entre le déni, la colère, le domptage de la douleur, la dépression, l’acceptation.  

    Si aujourd’hui la problématique principale du veuvage reste la réversion, savoir si oui ou non les femmes vont encore bénéficier de la moitié de la retraite de leur époux défunt, ou savoir si celle-ci ne sera plus versée une fois qu’elles se remarient, ou comment continuer à payer cette réversion quand elle pèse sur les retraites ou comment la proratiser en fonction de la durée du mariage ! Analyser les disparités quand le conjoints ne sont pas mariés et que l’un décède… Autant de problématiques qui s’imbriquent les unes aux autres et continuent à demander l’assistance d’organismes pour maintenir certains droits.  

    Autant de questionnement qui perdurent pendant que les vrais concernés se débattent avec un apprentissage de la vie, une acceptation de la vie, au quotidien… 

    Alors, sans savoir véritablement, ce par quoi passent ces veufs et veuves nous voudrions leur rendre un hommage sans équivoque et sans fard pour leur courage, leur détermination et leur volonté à continuer à vivre, à donner de leur personne et à croire, malgré la douleur, le vide et l’absence. Alors qu’ne journée leur est consacrée, le 23 juin, nous en ajoutons une seconde pour mieux être à leurs côtés et tenter de comprendre l’incompréhensible, en sachant que cette situation de fait peut arriver à chacun d’entre nous… 

    cvfg 

     

    JOURNÉE MONDIALE DES VEUVES

     

     

     

    JOURNÉE MONDIALE DES VEUVES

     

     

     JOURNÉE MONDIALE DES VEUVES

     

     

     

    « LE FOND DU COEUR HUMAINDERNIÈRES VOLONTÉS »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :