• FAMEUSE PROMESSE !

    FAMEUSE PROMESSE !

     
     
     
    31 Mai 2015
     
     

    Je prendrai soin de vous comme une mère le fait pour l’enfant qu’elle allaite, qu’elle porte sur sa hanche et cajole sur ses genoux.
    Ésaïe 66.12

    Dieu fit cette promesse en relation avec la future conversion d’Israël. Ce n’est pas moins vrai pour nous, si nous mettons en Lui notre confiance. Il nous y invite aujourd’hui.
    L’enfant allaité a-t-il besoin d’explication ou de science pour faire confiance à celle qui le caresse sur ses genoux ? Il ne réclame pas de preuve. Comment, d’ailleurs, les comprendrait-il ? Là, auprès de sa mère, il s’abandonne.
    Pourquoi avons-nous parfois tant de peine à vivre cette même confiance totale en celui qui nous a créés ? Pourquoi tant de questions inutiles ? N’est-ce pas, trop souvent, parce que notre orgueil nous fait croire que nous n’avons besoin de rien, pas même de Dieu ? Quelle folie !
    L’adolescent, lui aussi, se prend parfois tellement au sérieux qu’il se détache de ses parents. Pas toujours sans raison, avouons-le. Mais nous détourner de notre Créateur sera toujours sans raison. Le bon sens suffit à nous en persuader ? Comme Dieu le dit encore par la plume du même prophète : La mère oublie-t-elle l’enfant qu’elle allaite, cesse-t-elle d’aimer l’enfant qu’elle a conçu ? Même si les mères oubliaient leurs enfants, je ne t’oublierai pas !1
    Laissons l’orgueil qui nous persuade que nous pouvons nous débrouiller seuls. Abandonnons-nous plutôt à son amour, croyons à ses promesses.

    Richard Doulière

    1 Ésaïe 49.15

     

    FAMEUSE PROMESSE !

     

    Livre du prophète Ésaïe 49. 14-18 : "14 Sion disait : « Le Seigneur m’a abandonnée, mon maître m’a oubliée. » 15 Mais le Seigneur répond : « Est-ce qu’une femme oublie le bébé qu’elle allaite ? Est-ce qu’elle cesse de montrer sa tendresse à l’enfant qu’elle a porté ? Même si elle l’oubliait, moi je ne t’oublierai jamais. 16 Vois, j’ai écrit ton nom sur la paume de mes mains. Je pense sans arrêt à tes murs de défense. 17 « Jérusalem, ceux qui vont te reconstruire se dépêchent d’arriver, ceux qui t’ont détruite et écrasée vont s’en aller. 18 Lève les yeux et regarde autour de toi : tous tes enfants se rassemblent, ils viennent à toi. Je le déclare, moi le SeigneurAussi vrai que je suis vivant, ils seront pour toi comme un collier de perles, comme la ceinture qu’une fiancée se met autour de la taille."

    « Des huiles essentielles pour soulager les problèmes de peauCela va vous faire arrêter de nettoyer vos oreilles »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :