• 9 signes précoces de l’hypothyroïdie

    9 signes précoces de l’hypothyroïdie

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Même si individuellement, ils n'indiquent aucun trouble thyroïdien, si vous souffrez de plusieurs signes en même temps, mieux vaut consulter un spécialiste pour écarter tout risque d'hypothyroïdie.
     

    L’hypothyroïdie est l’une des maladies qui affectent le fonctionnement de la thyroïde. Cette glande se charge de réguler le métabolisme, de sécréter plusieurs hormones et de contrôler certains processus vitaux. 

    C’est un trouble très fréquent dans la population, principalement féminine, qui apparaît quand l’hormone thyroïdienne diminue ou n’est pas produite dans les quantités adaptées.

    En conséquence, des réactions négatives ont lieu dans les systèmes principaux du corps, et en même temps, cela augmente la difficulté à atteindre un poids stable et sain.

    Les causes principales sont les altérations des processus inflammatoires du corps qui, à leur tour, détériorent les cellules de la glande thyroïdienne.

    Si ce trouble se développe différemment en fonction des cas, son diagnostic est souvent difficile à cause de l’absence de symptômes évidents.

    Ainsi, il est primordial d’identifier certains signes opportuns qui, même s’ils semblent communs, peuvent être liés à son développement.

    Découvrez-les !

    1. La fatigue

    La fragilité corporelle et la fatigue mentale peuvent être le résultat de nombreux troubles et problèmes de santé.

    Cependant, il ne faut pas perdre de vue que les épisodes continus et répétés de fatigue ont un lien avec l’apparition de l’hypothyroïdie.

    2. La prise de poids

    La prise de poids est souvent le résultat d’une mauvaise alimentation et d’un style de vie sédentaire.

    Cependant, quand on a de bonnes habitudes et qu’il y a malgré tout une prise de poids, cela est dû à un problème de thyroïde.

    Cette maladie altère le fonctionnement du métabolisme, en ralentissant ses processus et en empêchant un coût énergétique correct.

    3. Le manque de mémoire

    Les fonctions cognitives traversent de graves difficultés quand la glande thyroïdienne est altérée.

    Les déséquilibres hormonaux qui sont la conséquence de l’hypothyroïdie peuvent altérer les compétences cérébrales et la mémoire.

    Puisque la sécrétion hormonale diminue, le cerveau a tendance à se fatiguer plus facilement, et des troubles plus importants peuvent se développer par la suite.

    4. Un fort taux de cholestérol

    Même si les médecins ne pensent pas à un problème de thyroïde lorsqu’ils détectent des mauvais taux de cholestérol, il s’agit malgré tout de l’un des symptômes de l’hypothyroïdie.

    Cela est dû au fait que le corps diminue sa capacité à enlever les particules de cholestérol dans les artères, ce qui conduit à une accumulation.

    5. La baisse de la libido

    La baisse de la libido et le manque d’intérêt sexuel est un indice d’un trouble de la glande thyroïde.

    La réduction de la production d’hormones et les altérations que cela entraîne interviennent dans le désir sexuel.

    De plus, la fonction de la thyroïde et des glandes suprarénales ont un lien étroit, et sont clés dans le contrôle des hormones sexuelles.

    6. Les changements dans les humeurs

    L’un des effets secondaires de la diminution de la production des hormones thyroïdiennes sont les changements soudains d’humeur, avec une tendance à la dépression et au stress.

    Même si ces deux états d’humeur peuvent être déclenchés par d’autres facteurs, l’hypothyroïdie ne doit pas être écartée complètement.

    7. La sécheresse de la peau

    Les patient-e-s qui ont des problèmes de thyroïde ont des difficultés à conserver leur peau hydratée et sans imperfections.

    Un épiderme avec une texture rêche et sèche est le résultat d’une fonction thyroïdienne faible.

    Le problème est encore plus préoccupant lorsqu’il est accompagné d’ongles cassants, de chute de cheveux et de difficultés dans les processus de cicatrisation.

    8. Un transit intestinal lent

    Le transit intestinal lent ou la constipation peut survenir à cause des difficultés à produire des hormones thyroïdiennes.

    Puisque la thyroïde est responsable de la régulation du métabolisme, la diminution de son activité provoque des difficultés dans les tâches du tractus digestif.

    Cela fragilise la contraction des muscles du tube digestif, et augmente donc la tendance à accumuler des déchets dans le côlon.

    9. La tension musculaire

    La tension et les douleurs musculaires sont fréquentes chez les personnes qui font des exercices ou des travaux de forte intensité.

    Mais lorsqu’on ne leur trouve pas de cause, il est probable que cela ait un rapport avec le dysfonctionnement de la glande thyroïdienne.

    Les hormones qui régulent le métabolisme peuvent diminuer de façon significative, fragilisant les muscles et les articulations.

    Selon leur niveau de gravité, on peut les contrôler avec des exercices à faible impact et avec certains aliments stimulants de la thyroïde.

    Sachez que tous les symptômes peuvent se manifester de différentes manières selon les cas.

    Il est primordial de rester en alerte, surtout si plusieurs symptômes se déclarent en même temps.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    « LA RÉUSSITE DE CEUX QUI PERSÉVÈRENTCurcuma, cannelle et miel pour stimuler la fonction cérébrale »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :