• 6 RAISONS QUI EXPLIQUENT QUE VOUS ÊTES TOUJOURS FATIGUÉ

    medisite.fr

    6 RAISONS QUI EXPLIQUENT QUE VOUS ÊTES TOUJOURS FATIGUÉ

     

     

     

     

    Vous êtes tout le temps en train de baîller ? Vous vous endormez n'importe où et vous avez du mal tout au long de la journée ? Etre constamment fatigué n'a rien de naturel. Maladies en cause, habitudes dangereuses et problèmes d'alimentation... Medisite vous aide à trouver le problème et la solution pour le régler avec le Dr Jean-Loup Dervaux.

     
     

    Diabète, Parkinson, cirrhose... Les maladies que ça peut cacher

    Lesquelles : le début d'un diabète, une carence en fer, une dépression, des apnées du sommeil, une maladie cardiaque ou pulmonaire, une insuffisance hormonale ou métabolique (thyroïde, surrénales…), une maladie neuromusculaire (maladie de Parkinson, sclérose en plaques, spasmophilie…), une hépatique, une cirrhose, une infection virale ou microbienne...
    Que faire : consultez votre médecin qui vous aidera à trouver les meilleures solutions en fonction de votre état de santé.

     

     

    Plus de 2 ou 3 tasses de café par jour

    Quelle influence : si vous carburez au café dès le matin pour "faire votre journée", vous risquez l'accoutumance et un besoin de plusieurs tasses de café pour être au top. "Sans oublier que l'excès de caféine a tendance à perturber les cycles de sommeil. Les personnes entrent alors dans une sorte de spirale avec un besoin de somnifères pour s'endormir, puis de caféine pour se réveiller.", explique le Dr Dervaux.
    Que faire : diminuer vos doses de café progressivement, jusqu'à 2 à 3 cafés quotidien maximum.
    Et aussi : boire de l'alcool réduit considérablement la qualité du sommeil, en bloquant la sécrétion de certaines hormones nécessaires pour la vitalité au niveau du cerveau.

     

     

    Vous n'avez pas un sommeil récupérateur

    Quelle influence : l'une des principales causes de fatigue est le manque de sommeil, dû à un sommeil irrégulier. "Il faut en moyenne 7 à 8h de sommeil pour un adulte, et le sommeil est souvent plus récupérateur si on se couche tôt (avant 23h-minuit).", explique le Dr Dervaux.
    Et aussi : regarder sa tablette, son téléphone ou son ordinateur le soir avant de se coucher n'est pas recommandé car ces appareils dégagent de la lumière bleue qui ralentit la production de mélatonine, l'hormone du sommeil*.
    Que faire : le plus important est de se donner une routine de sommeil**, de se coucher et de se lever à des heures stables, même le week-end. En se levant tous les jours à la même heure, cela favorise l'endormissement pour la nuit suivante.
    Sachez-le : les personnes qui travaillent en 3x8 ou qui sont soumises régulièrement au décalage horaire désorganisent leurs rythmes biologiques. Cela peut entraîner une fatigue constante

    * Il est conseillé de cesser toute utilisation d'appareils 2h avant d'aller se coucher.

     

     

    Trop d'aliments gras ralentit l'organisme

    Quelle influence : les aliments riches en graisses, en sucres raffinés et le fait d'absorber de trop grandes quantités de nourriture encrassent l'organisme. Cela peut entraîner à moyen terme un ralentissement de l'organisme, qui devient vulnérable et fatigue plus rapidement.
    Et aussi : l'excès de poids peut entraîner des apnées du sommeil*, un trouble respiratoire qui se révèle la nuit et qui peut nuire fortement à la qualité du sommeil.
    Que faire : le mieux est encore de retrouver un équilibre alimentaire, en oubliant les régimes restrictifs. N'hésitez pas à vous faire aider.

    * les personnes faisant des apnées du sommeil peuvent cesser de respirer plusieurs secondes des dizaines de fois par nuit. Parlez-en à votre médecin.

     

     

    Sautez le petit-déjeuner

    Quelle influence : nombreuses sont les personnes à sauter ce repas de façon régulière ou à avaler quelques bouchées et à boire un café rapidement juste avant de franchir la porte. "Cependant, le petit-déjeuner a une influence importante sur notre degré de fatigue dans la journée.", explique le Dr Dervaux.
    Pourquoi : la privation de glucose pendant la nuit entraîne une chute du glucose sanguin s'il n'y a pas de collation le matin. Prendre alors un bon petit-déjeuner permet d'éviter les périodes de fatigue de la matinée et de somnolence du milieu de l'après-midi.
    Que faire : faites le "plein" de façon saine avec des céréales ou du pain complet, de protéines et de fruits.

     

     

    L'absence d'exercice physique

     

    Quelle influence : "L'absence d'exercice physique "ramollit" et favorise la rumination mentale", explique le Dr Dervaux.
    En effet : l'exercice physique active des processus biochimiques qui contrent la fatigue aussi bien physique que mentale. Cela booste aussi l'endurance et aide le système cardiovasculaire à fonctionner de manière plus efficace.
    Que faire : pour garder sa vitalité, il est important d'exercer une activité physique (marche rapide, vélo…) au moins 30 min, 3 à 4 fois par semaine, et de poursuivre au quotidien avec de petits efforts comme monter les escaliers, descendre une station de métro avant d'arriver à son bureau...

     

    Publié par Florence Massin, journaliste santé et validé par Dr Jean-Loup Dervaux 

     

    Sources

    Remerciements au Dr Jean-Loup Dervaux, médecin et auteur de nombreux ouvrages comme « Bilans de santé personnalisés en fonction de l'âge, du sexe, du terrain » aux éditions Dangles.

     

     

     

     

     

    « UNE IMAGE DE DIEULimonade de gingembre, concombre et menthe pour un ventre plat »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :