• Nouveau poison alimentaire en provenance des Etats-Unis, approuvé silencieusement et secrètement en Europe : l’isoglucose

     

     

     

     

     

     

    L’industrie ne semble pas avoir eu beaucoup de difficulté à faire approuver une nouvelle substance toxique. Les entreprises essaient depuis des années et soudain, comme par magie, l’isoglucose, nommé sirop de maïs, a été approuvé par l’UE ! Ainsi, à l’insu du public, le marché du sucre et l’industrie des édulcorants a obtenu une nouvelle réglementation.

     

    L’isoglucose est officiellement approuvé comme additif alimentaire depuis octobre 2017. En fin de compte, il s’agit d’un sucre produit artificiellement, même si le maïs en est un composant. L’industrie alimentaire européenne s’efforce de ne pas porter cette information au public afin que les entreprises ne soient pas aussi malmenées que leurs concurrentes aux États-Unis.

    Dans ce pays, les clients achètent de plus en plus souvent leurs boissons gazeuses au Mexique, car le sucre de canne, beaucoup plus cher que l’isoglucose, y est encore utilisé. C’est probablement la raison pour laquelle tout a été adopté discrètement et secrètement à Bruxelles. Toutes les restrictions sur ce sucre artificiel ont été levées par l’UE ! A l’avenir, cette substance sera utilisée dans la crème glacée, le chocolat, le pain, les produits de boulangerie… et et et. Des études récentes montrent que l’isoglucose est particulièrement nocif pour la santé.

    La Commission européenne prévoit de tripler la production d’isoglucose en Europe, qui passera de 0,7 million de tonnes à 2,3 millions de tonnes.

    Dans l’UE, l’isoglucose, qui est principalement produit à partir du maïs, n’a joué jusqu’à présent qu’un rôle mineur, contrairement à des pays comme les États-Unis et le Canada. En 2017, les producteurs américains pourrons approvisionner le marché européen avec du sucre artificiel, produit principalement à partir de l’amidon de maïs et contenant beaucoup de fructose dangereux. Cela est susceptible de mener a un diabète de type 2, en particulier chez les jeunes.

    Depuis 2000, la consommation d’isoglucose aux États-Unis diminue rapidement pour des raisons de santé. Pour cette raison, de nombreuses usines ont dû fermer. Avec ce nouvel essor en Europe, l’isoglucose (fabriqué à partir des produits américains de Monsanto) est maintenant importé pour répondre à la demande.

    On peut se demander si on pourra l’éviter sur le long terme, car il est utilisé de partout !

    J’ai examiné certains produits et il est déjà présent dans la plupart d’entre eux. Dans le passé, « sucre » était écrit sur le contenu. Maintenant c’est l’isoglucose qui est mentionné sous l’appellation sirop de glucose-fructose ou sirop de fructose-glucose !

    La plupart des fabricants de boissons gazeuses utilisent beaucoup de sirop de maïs contenant du fructose pour sucrer leur boisson, qui est produit à partir de céréales OGM, transformée industriellement et mélangée à des produits chimiques pour devenir un sirop sucré. Par exemple, une bouteille de Coca-Cola contient 65 grammes d’isoglucose (sirop de fructose-glucose).

    L’UE prévoit l’utilisation de 2 millions de tonnes par an d’ici 2023. Cela signifie que 2 millions de tonnes de sucre de canne en moins seront importées des pays africains, ce qui entraînera une nouvelle vague de pauvreté et de réfugiés.

    Le fructose produit artificiellement a plus d’effets négatifs sur la santé que le sucre ménager. Ce sont les résultats d’une nouvelle étude publiée dans Journal of Nutrition.

    L’augmentation de l’obésité aux États-Unis depuis les années 1970 a été accompagnée d’une augmentation générale de la consommation de sucre et d’un passage du sucre cristallisé au sirop de maïs à haute teneur en fructose.

    Une expérience animale avec des souris a également montré les effets nocifs : 40 souris ont été divisées en 2 groupes. Certaines ont reçu 25 % de leurs besoins caloriques quotidiens en sucre cristallisé et d’autres en fructose. Le taux de mortalité dans le groupe fructose a été deux fois plus élevé et leur descendance a diminué de 26 %.

    La consommation de fructose aux États-Unis a augmenté de plus de 1000 % entre 1970 et 1990. L’étude attribue la résistance à l’insuline, le diabète de type 2, l’obésité et les maladies cardiovasculaires à la forte consommation de sucre ajouté dans l’alimentation.

    Tout cela et plus encore est aussi un petit aperçu du PTCI (TTIP en anglais) quand il arrivera. Les négociations secrètes sont déjà en cours.

    Bonne appétit !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources :
    fr.sott.net
    www.fischundfleisch.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Appel international demandant l’arrêt du déploiement de la 5G

    sur Terre et dans l’espace

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pour rappel :

    « Plus de 180 scientifiques et médecins de 36 pays ont recommandé à la fin du mois de septembre 2017 un moratoire sur l’élargissement de la cinquième génération (5G) des télécommunications dans une lettre d’appel. Ils appellent à prendre des mesures fondées sur le principe de précaution et à faire preuve de retenue jusqu’à ce que les scientifiques indépendants de l’industrie étudient les risques potentiels pour la santé humaine et l’environnement.

    La technologie 5G augmenterait considérablement l’exposition des citoyens aux champs électromagnétiques à haute fréquence (RF-EMF) en l’ajoutant à d’autres technologies telles que le Wi-Fi, etc. déjà utilisées pour les télécommunications. Il a été prouvé que les HF-EMF sont nocifs pour l’homme et l’environnement. » (source)

    Donc c’est très sérieux cette affaire. Les scientifiques et médecins se mobilisent en masse. Il y a là un ÉNORME enjeu de santé publique, on devrait appliquer le principe de précaution au lieu de jouer à la roulette russe avec notre santé !! (les études « qui font foi » étant financées – directement ou indirectement – par l’industrie des télécoms)

    Selon eux les effets de la 5 G sur notre santé seraient dévastateurs, je cite :

    « Les effets sont : un risque de cancer, de stress cellulaire, d’augmentation des radicaux libres nocifs, de dommage génétique et du système reproducteur, de déficits d’apprentissage et de mémoire, de troubles neurologiques » (source)

    Puisque personne ne s’oppose au lobby de l’industrie des télécoms  (nos dirigeants inconscients ne voyant que le pognon que rapporterait cette « technologie » à cette industrie), c’est à nous citoyens de faire le travail, il en va de notre santé !!

    Mais hélas, c’est encore bien pire que ça – Lisez ce qui suit c’est édifiant.

    À l’Organisation des Nations Unies, à l’OMS, à l’Union européenne, au Conseil de l’Europe et aux gouvernements de tous les pays,

    Nous soussignés, médecins, scientifiques, et membres d’organisations environnementales de (x) pays, demandons urgemment l’arrêt du déploiement du réseau sans fil de 5G (cinquième génération) y compris depuis les satellites spatiaux. En effet, la 5G entraînera une augmentation considérable de l’exposition au rayonnement de radiofréquence, qui s’ajoutera au rayonnement induit par les réseaux de télécommunications 2G, 3G et 4G déjà en place. Or on a déjà la preuve des effets nocifs du rayonnement de radiofréquence pour les êtres humains et l’environnement. Le déploiement de la 5G revient à mener des expériences sur les êtres humains et l’environnement, ce qui est considéré comme un crime en vertu du droit international.

    Les entreprises de télécommunications à l’échelle mondiale sont bien résolues, avec l’appui des gouvernements, à déployer dans les deux prochaines années, le réseau sans fil de cinquième génération (5G). Cette décision produira ce qui est considéré comme un changement sociétal sans précédent à l’échelle mondiale. Nous aurons ainsi des maisons « intelligentes », des entreprises « intelligentes », des autoroutes « intelligentes », des villes « intelligentes » et des voitures autonomes. Pratiquement tout ce que nous achetons et possédons, depuis les réfrigérateurs et les machines à laver jusqu’aux cartons de lait, en passant par les brosses à cheveux et les couches pour bébés, contiendra des antennes et des micropuces et sera connecté sans fil à l’Internet. Toute personne sur terre aura accès instantanément à des communications sans fil à très haut débit et à faible latence, et ce dans les coins les plus reculés de la planète, jusque dans les forêts pluviales, au milieu de l’océan et dans l’antarctique.

    (…)

    Malgré un déni généralisé, nous disposons déjà de preuves accablantes indiquant que le rayonnement des radiofréquences (RF) est nuisible à la vie.  Les données cliniques accumulées sur des personnes malades ou ayant des troubles de santé, les preuves expérimentales de dommages à l’ADN, aux cellules et aux organes d’une grande variété de végétaux et d’animaux et les données épidémiologiques qui prouvent que les grandes maladies de la civilisation moderne – le cancer, les maladies du cœur et le diabète – sont en grande partie provoquées par la pollution électromagnétique, constituent un corpus de plus de 10 000 études publiées dans des revues dotées de comités de lecture.

    Si les plans de l’industrie des télécommunications pour la 5G se concrétisent, pas un être humain, pas un mammifère, pas un oiseau, pas un insecte et pas un brin d’herbe sur terre, quel que soit le lieu de la planète où il se trouve, ne pourra se soustraire à une exposition, 24 heures sur 24 et 365 jours par an, à des niveaux de rayonnement de radiofréquence qui sont des dizaines voire des centaines de fois supérieurs à ceux que l’on connaît aujourd’hui. Toutes les issues de secours seront barrées. Ces plans pour la 5G risquent d’avoir des effets graves et irréversibles sur les êtres humains et de causer des dommages permanents à tous les écosystèmes terrestres.

    Des mesures immédiates doivent être prises pour protéger l’humanité et l’environnement, conformément aux impératifs éthiques et aux conventions internationales.

    (N. B. : Les références sont indiquées sous la forme de liens hypertextes et de notes en fin de texte.)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources et suite :
    https://static1.squarespace.com/static/5b8dbc1b7c9327d89d9428a4/t/5bdcdb298a922d1dc807e8f0/1541200684085/French5GSpaceAppeal.pdf

    Signer l’appel :

    https://www.5gspaceappeal.org/sign-individual/

    Via LME et resistanceauthentique

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • ORIENTEZ VOS PENSÉES

     

     

     

     

     

     

     
    "Quand je pense à ma détresse et à ma misère, à l’absinthe et au poison ; quand mon âme s’en souvient, elle est abattue au-dedans de moi. Voici ce que je veux repasser en mon cœur, ce qui me donnera de l’espérance : Les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne sont pas à leur terme ; elles se renouvellent chaque matin..."Lamentations 3.19-23
     
     

    Jérémie, l’auteur de ce texte, nous indique qu’il choisit, à un moment donné, de réorienter ses pensées. Il se rend compte que lorsque ses pensées sont tournées vers les aspects négatifs de son existence, vers ses drames, ses échecs, ses déceptions, il est abattu et découragé. Alors, il décide de penser autrement, de penser à la bonté de Dieu, à sa fidélité, à sa compassion, et il voit que le découragement s’enfuit.

    Retenons le verbe qu’il emploie : "Je veux". Il décide d’imposer à ses pensées une orientation nouvelle.

    Ce texte nous indique que nous avons le pouvoir (si nous le voulons), d’orienter nos pensées dans un sens ou dans un autre. De nombreuses pensées peuvent nous traverser l’esprit, mais nous pouvons choisir de les chasser ou de les entretenir. Comme cela a été dit : "Nous ne pouvons pas empêcher les oiseaux de voltiger au-dessus de nos têtes, mais nous pouvons les empêcher de faire leur nid dans nos cheveux."

    Jérémie a décidé d’orienter ses pensées vers la bonté de Dieu, et de chasser de son esprit les pensées négatives dues à sa souffrance. Il nous incombe de faire de même.

    Si vous avez reçu une mauvaise nouvelle, si des propos méchants vous ont blessé, refusez de conserver vos pensées orientées vers ces choses et décidez de les tourner vers l’amour et la fidélité de Dieu.

    Alors qu’Asaph pensait à la prospérité des méchants et à ses propres déceptions, il allait sombrer dans la révolte et l’aigreur, mais il a décidé de confesser la bonté et la fidélité de Dieu, et sa vision des choses fut changée (Psaume 73). Nous ne pouvons pas changer les circonstances, mais nous pouvons orienter nos pensées vers celui qui est maître des circonstances et repasser dans nos pensées sa fidélité et sa miséricorde.

    Une décision pour aujourd'hui

    La décision de caresser telles ou telles pensées vous appartient. Comme Jérémie, faites le bon choix. Décidez de ne plus penser au poison, à l’absinthe, aux blessures, mais de penser à la bonté de Dieu manifestée en Jésus-Christ mort pour vous.

     
     
    Orientez vos pensées
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 4 façons de perdre du poids grâce à l’avoine

     

     

     

     

     

      
    En plus de nous aider à perdre du poids, l'avoine peut être un bon allié lorsqu'il s'agit de réguler notre transit intestinal, car il nous fournit de grandes quantités de fibres.

    L’avoine a toujours été un excellent complément nutritionnel. Non seulement il se distingue par sa richesse en oligo-éléments et en antioxydants, mais aussi par les propriétés qu’il apporte.

    L’une des plus attractives pour les consommateurs est son pouvoir minceur élevé.

    Ainsi, l’avoine permet à quiconque l’ingère sous l’une de ses formes d’atteindre son poids idéal et de maintenir une santé optimale.

    Quels sont les bénéfices de l’avoine ?

    • Aide à perdre du poids sainement
    • Réduit les triglycérides et le mauvais cholestérol
    • Améliore la fonction cardiovasculaire
    • Elimine les graisses localisées
    • Améliore la résistance lors de l’exercice

    Cependant, nous allons maintenant nous concentrer sur les manières de le préparer. De cette façon, nous serons en mesure de perdre du poids avec l’aide de l’avoine, au lieu de recourir à un régime strict qui n’apportera que des effets indésirables.

    Différentes recettes pour perdre du poids

    1. L’eau d’avoine

    l'eau d'avoine pour perdre du poids

     

    C’est la façon la plus habituelle dont on consomme l’avoine pour perdre du poids.

    Simple à réaliser, il ne faut que quelques minutes pour préparer la recette.

    Ingrédients

    • 8 tasses d’eau minérale (2 l)
    • 1 tasse d’avoine complet (105 g)
    • 1/2 cuillère à café de jus de citron (2 ml)

    Préparation

    • Dans un saladier, mélangez l’avoine à un verre d’eau (200 ml) jusqu’à obtenir une consistance homogène.
    • Ajoutez le reste d’eau et mélangez à nouveau.
    • Ensuite, ajoutez le jus de citron.
    • Continuez à filtrer la boisson.
    • Prenez ce mélange tous les matins à jeun et vous verrez des changements dans les 2 semaines à venir.

    2. L’avoine cuite

    Avec très peu d’ingrédients, vous obtiendrez une très bonne recette et pourrez dire au revoir à ces kilos en trop pour toujours !

    Ingrédients

    • 6 tasses d’eau minérale (1 1/2l)
    • 1 tasse d’avoine complète (105 g)
    • 2 cuillères à soupe de miso d’orge (20 g)

    Préparation

    • Chauffez l’eau et une fois la première ébullition terminée, ajoutez l’avoine complète.
    • Attendez 5 minutes, puis éteignez le feu.
    • Une fois refroidi, ajoutez le miso d’orge puis laissez macérer pendant environ 8 heures.
    • Ensuite, après l’heure indiquée, mélangez et la préparation sera prête.
    • Mangez-en à jeûn, de sorte que lorsque vous prendrez un petit déjeuner, vous aurez moins faim et serez satisfaits rapidement.

    3. Smoothie à l’avoine, aux poires et au gingembre

    le smoothie à l'avoine pour perdre du poids

     

    Mélangez vos ingrédients préférés peut être une manière très agréable de perdre du poids.

    Ingrédients

    • 1 yaourt écrémé (125 ml)
    • 1/2 tasse d’avoine préalablement cuite (52 g)
    • 1 poire mure sans peau
    • 1/2 banane
    • 1/2 cuillère à café de gingembre haché (2 g)
    • 4 glaçons (facultatif)

    Mode de préparation

    • Ajoutez tous les ingrédients à votre mixeur et mélangez jusqu’à l’obtention d’une consistance homogène.
    • Prenez-en au petit-déjeuner, car c’est un moyen efficace de gagner un maximum d’énergie.

    4. Biscuits légers à l’avoine

    Et si au lieu de prendre du poids en mangeant des biscuits au chocolat, vous en perdiez sainement avec de délicieux biscuits légers ?

    C’est très simple, apprenez à les préparer et prenez-les à l’heure du thé sans remords.

    Ingrédients

    • 1 tasse de flocons d’avoine (105 g)
    • 1/2 tasse de farine (120 g)
    • poudre de cannelle (1 pincée)
    • sel (1 pincée)
    • bicarbonate de soude (1 pincée)
    • 3 cuillères à soupe de beurre (60 g)
    • 1 cuillère à soupe d’essence de vanille (15 ml)
    • 1/2 tasse d’oeuf
    • 1 tasse de sucre brun (250 g)

    Préparation

    • Versez dans un bol l’avoine, puis les noix ou les raisins secs, la farine, la cannelle, le sel et mesurez le bicarbonate de soude. Mélangez bien.
    • Dans un autre bol, battez le beurre avec la vanille et l’oeuf.
    • Puis ajoutez petit à petit la mesure de sucre, en continuant à battre, pour que tout soit bien homogène.
    • Enfin, ajoutez le mélange d’avoine et de raisins secs.
    • Vous pouvez ensuite former vos biscuits puis les faire cuire jusqu’à ce qu’ils soient dorés.

    Sans doutes possibles, ce sera le meilleur goûter léger pour vos après-midis !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • CANCER DU THYMUS : LES SYMPTÔMES

     

     

     

     

     

     

     

    Le thymus est une glande qui se trouve dans le thorax. Un cancer du thymus est très rare mais est cependant très agressif. Se propageant notamment aux poumons, certains symptômes peuvent être reconnus. Etat des lieux avec le Pr Nicolas Girard, médecin pneumologue, spécialiste du cancer du poumon et de tumeurs rares thoraciques à l'Institut Curie.

     

    Qu'est-ce qu'un cancer du Thymus ?

    © Istock

    C’est où ? Le thymus est une petite glande située dans le cou en haut du thorax dans un couloir qui sépare les deux poumons. Dans ce couloir appelé aussi médiastin, on retrouve la trachée, l’œsophage, des vaisseaux, ganglions etc.

    Quel est son rôle ? Le thymus se développe et grossit dès le plus jeune âge jusqu’à la puberté. Puis, il rétrécit petit à petit à l’âge adulte jusqu’à devenir un petit morceau graisseux. Constitué de cellules épithéliales (cellules qui recouvrent la surface du thymus) et de cellules lymphocytes qui jouent un rôle majeur dans l’immunité, on peut en déduire que le thymus permet alors l’installation et le bon fonctionnement du système immunitaire chez l’enfant. En France, on observe 250 nouveaux cas par an du cancer du thymus. D’après le Pr Nicolas Girard "les tumeurs thymiques surviennent essentiellement chez l’adulte entre 40 et 50 ans. Les circonstances de découverte sont variables. La plupart des tumeurs du thymus sont découvertes de façon fortuite".

    Les chances de survie ? Les statistiques de survie de ce cancer sont des estimations très générales qui doivent être interprétées avec prudence car il est rare et touche le système immunitaire. Les causes qui le provoquent peuvent donc provenir de plusieurs facteurs qui ne sont pas encore bien reconnus par les professionnels de santé. Cependant, d’après la Société canadienne du cancer, "après cinq ans la chance de survie est de 66 %, ce qui signifie qu’une personne ayant reçu un diagnostic de cancer du thymus aurait, en moyenne, six chances sur dix de vivre au moins cinq ans à la suite de son diagnostic comparativement à une personne dans la population générale. Aux États-Unis, la survie relative après dix ans est de 51 %". Pour le Pr Nicolas Girard, pour 30% des patients les tumeurs ne sont pas opérables car le diagnostique étant difficile, les médecins s’aperçoivent souvent trop tard de la présence de la tumeur. Cependant, dans 80% des cas, "la chimiothérapie permet de diminuer la taille de la tumeur, qui peut mesurer entre 4 cm et 20 cm et qui permet ensuite de l’opérer. Malheureusement, les rechutes sont très fréquentes et très tardives 10-15 ans plus tard", explique notre pneumologue.

     

    Fièvres et sueurs nocturnes

    © Istock

    La tumeur du thymus est une maladie très rare. Il est donc difficile de découvrir les causes du développement de ce cancer. Cependant, "nous savons que certains symptômes distincts peuvent être liés à la tumeur", explique le Pr Girard. 

    Le syndrome paranéoplasique est l’ensemble de ces symptômes provoqué par des substances qui s’échappent de la tumeur ou bien d’une réaction du système immunitaire qui veut se défendre. Ainsi, ils peuvent être le premier signe d’une tumeur cancéreuse. La plupart du temps on observe "une forte fièvre, des sueurs nocturnesanorexie et une cachexie (affaiblissement profond de l'organisme avec perte brutale de poids, fatigue, atrophie musculaire, etc.)", explique notre expert.

     

    Une grande faiblesse musculaire

    © Istock

    La myasthénie est un des symptômes lié à une tumeur thymique. C’est une maladie auto-immune rare qui cause de la faiblesse musculaire. Pour se défendre contre le cancer, le système immunitaire du corps va fabriquer des anticorps qui peuvent bloquer ou changer certains des signaux nerveux transmis aux muscles. Dans ce cas, il y a un défaut de transmission entre le nerf et le muscle, ce qui affaiblit ces derniers.

    Liste des symptômes :

    • faiblesse du cou, des bras et des jambes
    • paupières tombantes
    • troubles de la vision, dont une vision légèrement floue ou double
    • voix enrouée
    • difficulté à parler
    • difficulté à avaler
    • difficulté à respirer

    Peu de douleurs sont associées à cette maladie. Cependant, "si une grande fatigue musculaire est ressentie et qu’elle atteint les muscles liés à la respiration, cela peut devenir très grave", explique le Dr Nicolas Girard. Les patients qui ont des difficultés à la mastication et à l’élocution sont plus susceptibles d’avoir des difficultés respiratoires. Selon l’Association des myasténiques isolés et solidaires (AMIS), "bien que la myasthénie puisse être fatale en cas de crise non traitée immédiatement, une vie normale est possible avec un traitement adapté", ajoute-t-il.

     

    Fatigue et manque total d'énergie

    © Istock

    Un taux anormal de globules rouges dans la moelle osseuse peut donner naissance à de l’érythroblastopénie. C’est une affection rare qui cause l’anémie. La réduction du taux d'hémoglobine ne va plus permettre au sang de transporter correctement l'oxygène. L’anémie est très fréquente puisqu'on estime qu'elle touche près d'un quart de la population mondiale selon les informations de l'Assurance Maladie.

    La plupart des personnes atteintes d’érythroblastopénie sont susceptibles d’avoir un thymome (cancer du thymus).

    Les symptômes sont entre autres ceux-ci :

    • fatigue et manque d’énergie
    • pâleur de la peau
    • faiblesse
    • difficulté à respirer
    • étourdissements

     

    Infections des voies respiratoires

    © Istock

    L’hypogammaglobulinémie est une affection caractérisée par une quantité insuffisante de cellules B (globules blancs) qui fabriquent les anticorps pour combattre une infection. La baisse de ces cellules provoque la plupart du temps des infections à répétions, notamment des infections des voies respiratoires créant ainsi une insuffisance des défenses naturels de l’organisme.

    Une étude publiée dans la revue de médecine interne en juin 2018 a permis de déterminer les signes cliniques et les anomalies biologiques de cette pathologie. La participation de 48 patients (25 hommes et 23 femmes) a pu révéler l’âge moyen au moment du diagnostic : 55 ans avec des extrêmes entre 17 ans et 90 ans.

    Les symptômes étaient des manifestations respiratoires (12,8 % des cas), des diarrhées chroniques (12,5 %), des douleurs articulaires et des douleurs musculaires (25 %). Les signes généraux étaient retrouvés chez 29 patients (61,7 % des cas) et une fièvre était notée chez 12 patients (25,5 %).

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sources : Remerciements au Pr Nicolas Girard, médecin pneumologue, spécialiste du cancer du poumon et de tumeurs rares thoraciques à l'Insitut Curie.
    Syndromes paranéoplasiques, Le manuel MSD
    myastenie.fr
    L’hypogammaglobulinémie dans un service de médecine interne : à propos de 48 cas, La revue de Médecine Interne, juin 2018
    Comprendre l’anémie, Amelie.fr
    Réseau tumeurs et THYMiques et Cancer, Rytmnic.org
    Cancer du Thymus, Société canadienne du cancer

    medisite.fr 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Votre foi en Dieu doit être plus grande

    que la crise que vous traversez

     

     

     

     

     

     

     
    "Ayez foi en Dieu"Marc 11.22
     

    Les choix que vous ferez dans la vie seront conditionnés par vos croyances. Si vous pensez que votre crise est plus grande que Dieu, alors, vous prendrez des décisions préjudiciables. En effet, si votre couple connait des tensions, alors le divorce se présentera comme la bonne solution. Si votre société se retrouve en détresse, alors vous serez tenté par le dépôt de bilan. Si vous êtes un pasteur traversant une période aride et déserte, vous aurez envie d’abandonner. Néanmoins, si votre confiance en Dieu est plus grande que votre épreuve, alors les conséquences seront totalement différentes. Vous prendrez ainsi conscience que le Seigneur peut restaurer votre couple, redresser votre société, rafraîchir votre âme.

    David a démontré une confiance et une ferme assurance en Dieu inconcevables. Toute personne qui subit sa vie capitule : "Goliath est trop grand pour moi". Au contraire, celles qui la dominent s’exclament : "Goliath est trop grand pour que je le rate ! Si Dieu est avec moi, qui sera contre moi ?". Votre certitude intérieure déterminera votre comportement, votre attitude. Vous irez soit vers le haut, soit vers le bas.

    Il y a quelques années de cela, je vivais avec ma famille dans une vieille maison avec du plancher. Régulièrement, la nuit, j’entendais des bruits mystérieux dans mon salon : craquement, déplacement… Puis, je me souvins d’un témoignage d’une maison hantée. Alors l’idée s’est peu à peu insinuée en moi, et ma pensée est devenue une croyance. C’est ainsi, qu’en plein milieu de la nuit, je me retrouvais au milieu de mon salon chassant tous les esprits qui pouvaient s’y trouver. Rien ne se produisit, les bruits persistaient… 

    Un jour, mon épouse revenant des courses me donna une tapette à souris et me dit : "Essaie ça !". Bingo ! Le démon que je chassais toutes les nuits n’était qu’une petite souris grise de trois centimètres ☺ 

    Avec du recul je trouve cette scène surréaliste : moi, avec mes quatre-vingt kilos chassant un démon imaginaire dans l’obscurité d’une pièce, et une petite souris tapie dans un coin, totalement stressée par un homme qui l’était tout autant… Réalisez-vous la puissance d’une croyance qui s’infiltre dans l’esprit ? Elle engendre une attitude.

    Une prière pour aujourd’hui

    Seigneur, je place ma foi en toi et non dans la crise que je traverse.

     
    Votre foi en Dieu doit être plus grande que la crise que vous traversez
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le gombo

    L’un des remèdes naturels les plus puissants contre le diabète,

    le cholestérol élevé et la fatigue !

     

     

     

     

     

    Le gombo (Hibiscus Esculentus), également connu sous le nom d’okra, est une plante d’origine éthiopienne, bien qu’il soit maintenant cultivé dans le monde entier. La gousse du légume a une couleur verte et de petites graines pouvant être ajoutées à des bouillons, des ragoûts et des salades.

     

    Grâce à son riche profil nutritionnel, le gombo a déjà été utilisé comme remède naturel contre divers problèmes de santé. Les gens utilisent ce légume pour réduire le cholestérol élevé, contrôler le diabète, réduire les fringales et même détruire les cellules cancéreuses.

    Voici quelques-uns des avantages pour la santé du gombo:

    Freine les fringales

    Le gombo est riche en fibres solubles, ce qui vous permet de rester rassasié plus longtemps. En vous sentant rassasié plus longtemps, le gombo atténue vos fringales et empêche la prise de poids.

    Traite la fatigue

    La fatigue est un problème courant dans le monde entier et est un symptôme courant de nombreuses maladies. Heureusement, le gombo peut vous aider à la combattre. Les graines contiennent des antioxydants et des polyphénols qui peuvent favoriser le stockage du glycogène dans le foie, ce qui signifie plus d’énergie pour vos cellules.

    Contrôle le diabète

    Les graines de gombo peuvent réduire la glycémie à jeun et contrôler le diabète. Pour ce faire, elles inhibent une enzyme spécifique (alpha-glucosidase) qui décompose les glucides et améliorent la sensibilité à l’insuline de vos cellules. Le gombo a été utilisé pour traiter et prévenir le diabète pendant des siècles et même la science confirme qu’il peut effectivement aider au traitement de cette maladie difficile.

    Régule votre taux de cholestérol

    Le gombo favorise la réduction du taux de cholestérol élevé et prévient l’accumulation de graisse dans votre corps. Le légume peut réduire les niveaux de cholestérol total et de triglycérides et améliorer la production d’acides biliaires dans les selles, ce qui préviendra l’athérosclérose et les crises cardiaques à long terme.

    Arrête le saignement et évite les os fragiles

    Le gombo est plein de vitamine K, une vitamine qui peut renforcer vos os et favoriser une meilleure coagulation du sang. De cette manière, le légume peut prévenir les fractures, l’ostéoporose et les saignements excessifs dus à des blessures.

    Stimule votre système immunitaire et améliore votre vue

    Le gombo est riche en vitamine A, un nutriment important qui peut renforcer votre système immunitaire en augmentant le nombre de vos globules blancs. Le gombo renforce les défenses de votre corps contre divers problèmes de santé et améliore également votre vue.

    Prévient la gastrite

    Les infections à H.Pylori sont devenues assez courantes de nos jours. Helicobacter Pylori est une bactérie qui vit dans la muqueuse intestinale et peut provoquer une inflammation pouvant entraîner une gastrite. Le jus de gombo s’est révélé un puissant combattant des bactéries. En détruisant la bactérie H. Pylori dans votre intestin, le gombo peut réduire efficacement l’inflammation et réduire le risque de gastrite.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources : alternativehealthuniverse.com

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 9 problèmes de santé signalés par les mains

     

     

     

     

     

     

     

     

    Observer l'aspect de ses mains peut donner des pistes sur son état de santé général, et ainsi nous permettre d’obtenir un diagnostic précoce d'une éventuelle maladie.

    9 problèmes de santé signalés par les mains

    Les mains en disent beaucoup plus sur nous que ce que nous pensons, notamment sur une éventuelle maladie dont nous serions atteint sans le savoir.

    Nos mains peuvent signaler jusqu’à 9 problèmes de santé.

    1. Une douleur au pouce et à l’index

    Si vous avez des douleurs au pouce et à l’index, ainsi que des engourdissements et des fourmillements, il se peut que vous souffriez du syndrome du canal carpien.

    Si c’est le cas, vous remarquerez une bosse au niveau du poignet qui exerce une pression sur le nerf, provoquant ainsi des sensations plutôt désagréables.

    C’est un problème dont souffre généralement les personnes qui travaillent avec les mains de façon très mécanique. C’est le cas des musiciens ou des personnes travaillant sur l’ordinateur.

    2. Des blessures qui mettent du temps à cicatriser

    Des blessures aux mains

     

    Si vous avez des blessures qui ne cicatrisent pas, cela peut être un signe d’un problème de santé. Si vous avez des bleus et des lésions sur vos mains qui ne guérissent pas, il se peut que vous ayez du diabète.

    Lorsque c’est le cas, la personne remarque également une sensation constante de soif et de faim, ainsi que des engourdissements et des fourmillements au niveau des mains et des pieds. Si c’est votre cas, vous devez vous rendre chez le médecin au plus vite, car ce sont des signes clairs de la présence de sucre dans le sang.

    3. Les doigts changent de couleur

    Un changement de couleur au niveau des doigts peut s’expliquer de différentes façons. Si cela est dû à une longue exposition à de basses températures, au stress, ou à de lourdes charges sur les poignets, cela n’est alors pas grave.

    En revanche, si ce changement s’accompagne de démangeaisons, de douleurs, d’engourdissements et de fourmillements au niveau des doigts, alors vous devriez consulter un spécialiste.

    Cela pourrait être le symptôme d’une maladie de la colonne, d’un problème dans les vaisseaux sanguins ou d’une modification cutanée.

    4. Une sueur excessive

    doigts fripés

     

    Si vos mains suent excessivement de façon anormale, cela peut être un symptôme de l’hyperhidrose palmaire.

    Si cette sueur excessive ne semble pas dépendre de facteurs externes tels que la chaleur ou vos émotions, il se peut que vous vous trouviez face à ce problème.

    5. Des ongles fragiles

    Si vos ongles sont cassants, il se peut que cela soit simplement la conséquence d’un contact constant avec l’eau, avec des produits nettoyants et d’autres produits chimiques, ainsi qu’à de mauvais traitements.

    Toutefois, si vos ongles sont cassants et que vous ressentez de la fatigue ainsi que des douleurs au niveau des articulations, rendez-vous chez le médecin, car cela pourrait être également un symptôme d’un problème de thyroïde.

    6. Des mains toujours froides

    Mains de femme

     

    Si vous avez toujours les mains froides, ou si votre peau change de couleur, vous devriez consulter un médecin.

    Ces symptômes sont généralement associés à des problèmes de circulation du sang et du système nerveux.

    7. Les doigts qui tremblent

    Le tremblement des doigts est une sensation assez désagréable. Ce tremblement peut s’expliquer par une tension excessive ou une grande pression. Si c’est le cas, la sensation disparaîtra avec le repos.

    Si ce n’est pas le cas, autrement dit, si vos mains tremblent sans raison apparente, il se peut que vous souffriez d’une carence en vitamines B1, B6, B12 et E.

    8. La présence d’une bosse

    Mains de femme jointes

     

    Une bosse au niveau des mains peut être la conséquence de plusieurs facteurs : une forte chaleur, une consommation excessive de sel… Si c’est le cas, la bosse disparaîtra rapidement.

    Toutefois, si cela arrive fréquemment, vous devriez consulter un médecin, car une bosse qui ne disparaît pas peut être le signe de maladies vasculaires.

    9. Des ongles qui changent de couleur

    Si vous observez un changement de couleur au niveau de vos ongles, il se peut que vous ayez un faible taux d’hémoglobine, ou un problème d’anémie. Dans les deux cas, les ongles sont généralement bleus.

    Ce changement s’accompagne d’une certaine maladresse des mains, ainsi que de sensations désagréables et de légers fourmillements au niveau des doigts.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Il croit en vous

     

     

     

     

     

     

     
    "Va avec cette force que tu as…"Juges 6.14
     
     

    Il est parfois difficile de saisir le plein potentiel de la parole de Dieu. Elle nous confronte régulièrement à nous-mêmes et met en avant les aspects fragiles de notre nature humaine. Il est donc naturel de se poser quelque questions quand Dieu nous sollicite à faire quelque chose pour lui : Est-ce que je suis capable de le faire ? 

    "Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l’Eternel." Ésaïe 55.8

    Il y a parfois des raisonnements qui méritent d’être inversés, surtout lorsqu'il s'agit d'une directive venant de Dieu. La question devrait donc être posée ainsi : Pourquoi ne serais-je pas capable de le faire ? 

    Une autre question pour vous : Le Dieu qui a créé la terre et les cieux, qui a fait marcher Pierre sur les eaux, qui a ressuscité des morts, guéri des paralytiques... n'a-t-il pas la capacité de me faire réussir ?

    Dieu croit en vous et quand il vous demande de réaliser quelque chose ce n'est pas pour vous voir faillir, non ! Il sait que vous pouvez l'accomplir et c'est pour cela qu'il vous encourage et ne cesse de vous bousculer. "Va, va ... avec cette force que j'ai mise en toi". 

     Croyez en lui comme il croit en vous et laissez sa parole vous conduire vers votre succès. "Que ce livre de la loi ne s'éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c'est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c'est alors que tu réussiras." Josué 1.8

    Une proclamation pour aujourd’hui

    Père, je confesse que ma capacité à agir me vient de Toi !

     
    Il croit en vous
     
    Source : topchretien
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires