• Je te pardonne car je t’aime, mais je m’éloigne car je m’aime

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Avant d’émettre un « je t’aime » sincère et émouvant, nous devrions chaque jour nous offrir un « je m’aime et je sais que je mérite d’être heureux ».

     

    Il est n’est pas simple de séparer ces deux sphères si intimes et complexes, que sont les besoins de soi-même et ceux de son partenaire. Cependant, il est vital d’écouter notre auto-estime et notre identité.

    Si vous avez vécu ce moment où vous avez dû quitter la personne que vous aimiez car vous étiez conscient que maintenir cette relation était aussi douloureux qu’auto-destructeur, vous savez sans aucun doute à quel point il est difficile de prendre une telle décision.

    Ce que chacun doit savoir, et notamment les adolescents qui débutent leurs premières histoires affectives, c’est que le vrai amour ne fait pas mal.

    L’amour doit être beau, réconfortant et sage, pour que le « je t’aime » et le « je m’aime » ne soient pas antagonistes.

    Nous vous invitons ici à réfléchir à cela.

     

     

    Je m’aime suffisamment pour t’aimer avec tout mon âme

    Qui ne s’aime pas soi-même pourra difficilement établir une relation sincère et durable. Il est clair qu’aucun d’entre nous sommes de sages artisans de l’affection, de la correspondance et de cette complicité qui comprend, respect et construit un véritable bonheur.

    L’amour se construit chaque jour à partir du moment où la volonté provient des deux parties et que personne ne cherche exclusivement à satisfaire ses propres besoins. 

    Main-et-coeur

    Qui ne s’aime pas…

    • Qui ne s’aime pas cherche chez les autres qu’ils satisfassent ses carences et ses besoins émotionnels. 
    • Il est impossible d’écouter notre auto-estime et notre identité lorsque nous avons une relation affective avec quelqu’un qui ne s’aime pas soi-même. Nous concentrons toutes nos énergies sur l’écoute, sur le fait de rendre l’autre heureux.
    • Parfois, quand nous tombons amoureux de quelqu’un qui ne s’aime pas, nous pensons que nous allons agir comme des « sauveurs », que nous serons la réponse à ses problèmes et la lumière de ses tourments.
    • Pourtant, ce qui finit par arriver, c’est que nous sommes épuisés émotionnellement, au point de nous oublier nous-même.

     

     

    Je m’aime suffisamment pour t’aimer comme tu le mérites

    Une relation mature est une relation consciente où aucun des membres du couple ne fait du chantage, où le « ce qui est à toi et ce qui est à moi », et encore moins le « parce que je te le dis ».

    • Dans une relation mature, je peux dire « je m’aime » car je sais que c’est uniquement lorsque je me sens être une personne complète, sans peur de la solitude et qui sait comment se construit le bonheur que je pourrai donner le meilleur de moi à l’autre.
    • Si je m’aime, je ne t’obligerai pas à éteindre mes peurs, à couvrir mes carences, à être mon sauveur ou à me donner de l’oxygène à chaque fois que j’ai besoin de respirer.

    Femme-avec-un-ballon-coeur-1-500x373

    Je te pardonne, mais je te quitte

    Comme nous l’avons expliqué au début, la plupart d’entre nous avons dû quitter quelqu’un que nous aimions une fois dans notre vie. La raison de cette distance peut être une trahison, la fatigue ou le fait que nous rendre compte que nous ne sommes pas aimé comme nous le méritons.

    • Quelle que soit la cause de cette rupture, il est nécessaire de la réaliser via le pardon. Cela peut être difficile, notre cœur peut se briser face à tant de douleur, mais c’est la seule manière de fermer cette étape de notre vie.
    • L’amour propre et la dignité sont les authentiques nutriments du cœur, ceux qui permettent de toujours agir en maturité même dans les moments les plus compliqués. 
    • Sans auto-estime, nous pourrions continuer à entretenir une relation toxique uniquement par peur d’être seul, par peur de quitter la personne que nous aimons et même si cela nous rend malheureux, nous préférons car nous avons peur d’être sans l’autre.

     

    Nous ne devons pas tomber dans ce type de situations. L’amour propre est celui qui nous donne ce courage personnel capable de quitter quelque chose quand il n’y a plus d’avenir possible, quand la seule chose qu’elle nous apporte c’est larmes au lieu de joies.

    N’oubliez pas : vous ne serez jamais égoïste en vous rappelant chaque jour que vous vous aimez et que vous méritez d’être heureux.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 aliments de base super sains, et 7 superaliments que vous ne connaissez peut-être pas

     

     

     

     

     

     

     

     

    7-superfoods-feel-incredible-french-fb

     

     

    Les plats préparés industriels sont peut-être pratiques, mais si vous cherchez à améliorer votre santé, votre meilleure option est de cuisiner vous-même, à partir d’ingrédients frais et non traités.

     

    Lorsque vous consommez des aliments non altérés – des aliments qui sont aussi proches que possible de leur état naturel – tout ce que vous mangez peut être considéré comme un « superaliment. » Vous avez besoin de nutriments – de tous les nutriments – et ces nutriments sont présents en abondance dans les aliments crus et frais.

    Cependant, des suggestions précises peuvent vous aider à prendre un bon départ, et j’ai donc établi deux listes à cet effet : la première détaille sept « bombes nutritionnelles » du quotidien, et la seconde est une liste de sept super-aliments dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler – parce que manger sainement n’est pas forcément monotone et ennuyeux !

    1. Bouillon d’os maison

    En matière d’alimentation saine, le bouillon d’os est une base incontournable. C’est également un moyen très économique d’améliorer votre alimentation, puisque vous pouvez utiliser les carcasses que vous jetez habituellement.

    Le bouillon d’os permet de soigner et « d’étanchéifier » les intestins, ce qui est crucial pour une santé optimale et pour prévenir certaines maladies, et c’est également un excellent moyen d’accélérer la guérison lorsqu’on ne sent pas très bien.

    Il contient de bonnes graisses en quantité, ainsi que des nutriments importants tels que du calcium, du magnésium, du phosphore, du silicium, du soufre et des oligo-éléments, ainsi que des éléments provenant du cartilage et des tendons, tels que des sulfates de chondroïtine et de la glucosamine.

    Attention toutefois, que vous prépariez un bouillon de poulet ou de bœuf, les os doivent provenir uniquement d’animaux d’élevages biologiques, nourris en pâturage ou à l’herbe.

    2. Graines germées

    Un autre moyen simple et peu coûteux d’optimiser votre alimentation est d’ajouter des graines germées dans vos jus de légumes et/ou dans vos salades. Vous pouvez facilement les faire pousser dans votre cuisine, tout au long de l’année et c’est un bon moyen de commencer en douceur si vous songez à cultiver vous-même vos légumes.Les graines de tournesol font partie de mes préférées, en terme de saveur mais aussi de valeur nutritionnelle. Une fois germées, les graines de tournesol vous apporteront, grâce à leurs protéines, vitamines et minéraux, 30 fois plus de nutriments que des légumes biologiques !

    Les graines germées contiennent en général également des enzymes précieux – jusqu’à 100 fois plus que des fruits et légumes crus – qui permettent au corps d’absorber et d’utiliser les nutriments des autres aliments que vous consommez.

    3. Légumes fermentés

    Les aliments fermentés sont présents depuis très longtemps dans pratiquement tous les régimes alimentaires anciens, et ont toujours été prisés pour leurs bienfaits thérapeutiques. Le processus de fermentation multiplie les microbes utiles qui sont extrêmement importants pour la santé puisqu’ils aident à équilibrer la flore intestinale, et donc à stimuler l’ensemble du système immunitaire.Les aliments fermentés sont également d’excellents chélateurs et agents détoxifiants qui peuvent aider le corps à se débarrasser de nombreuses toxines, y compris de métaux lourds. Une petite quantité (un quart à une demie tasse) d’aliments fermentés par jour, répartis sur les trois repas ou en une seule fois, peut suffire à produire un incroyable effet bénéfique sur votre santé.

    Fermenter vos propres légumes est bien plus simple que ce que vous pourriez imaginer, et c’est le moyen le plus économique d’en obtenir. Pratiquer la fermentation sauvage signifie que l’on laisse les éléments présents sur le légume – quels qu’ils soient – s’en « emparer » naturellement et le fermenter. Toutefois, inoculer l’aliment avec une culture de départ accélère le processus de fermentation.

    Si vous utilisez une culture de départ formulée pour produire plus de vitamine K2 (dont manquent beaucoup de personnes), vous économiserez aussi sur les suppléments alimentaires. (La vitamine K2 est particulièrement importante si vous prenez un supplément de vitamine D .)

    4. Avocats

    L’ avocat est une excellente source de matière grasse crue. C’est également une source de presque 20 nutriments essentiels excellents pour la santé, notamment : des fibres, du potassium, de la vitamine E, des vitamines B et de l’acide folique.De plus, l’avocat favorise l’absorption par le corps des nutriments liposolubles présents dans les aliments consommés avec l’avocat, tels que les alpha et béta carotènes et la lutéine.

    Les avocats peuvent être consommés crus, ou utilisés comme substitut dans les recettes qui nécessitent du beurre ou de l’huile. Un autre avantage de l’avocat – c’est l’un des fruits les plus sûrs que l’on puisse acheter, même cultivé traditionnellement, il n’est donc pas nécessaire d’en acheter des bios, plus chers. Leur peau épaisse protège l’intérieur du fruit des pesticides.

    5. Choux

    Les choux contiennent des fibres et des antioxydants et sont l’une des meilleures sources de vitamine A, précieuse pour les yeux et la peau, et qui peut participer au renforcement du système immunitaire. Une tasse de choux contient presque autant de vitamine C qu’une orange et autant de calcium qu’une tasse de lait. Les choux sont tout simplement une excellente source de vitamines multiples et de nutriments, dont voici un aperçu :

    • Vitamine A
    • Vitamine B
    • Vitamine C
    • Calcium
    • Lutéine (aide à prévenir la dégénérescence maculaire)
    • Zéaxanthine (aide à prévenir la dégénérescence maculaire)
    • Indole-3-carbinol (protège potentiellement du cancer du côlon)
    • Fer
    • Chlorophylle

    6. Huile de noix de coco bio 

    Non seulement l’huile de noix de coco est excellente pour la thyroïde et le métabolisme, mais elle est également riche en acide laurique aux propriétés antivirales, notamment contre la grippe et la rougeole. Ses acides gras à chaîne moyenne (TCM) lui confèrent également de nombreux bienfaits pour la santé, notamment l’augmentation du métabolisme du corps.L’huile de noix de coco est douce pour le système digestif et ne crée pas de pic d’insuline dans le circuit sanguin ; si vous avez besoin d’un « coup de fouet », vous pouvez donc en consommer une cuillérée ou en ajouter à vos aliments.

    C’est aussi l’huile idéale pour tout type de cuisine – en fait c’est la seule huile suffisamment stable pour ne pas se détériorer à la chaleur. Chaque fois que vous avez besoin d’huile en cuisine ou en pâtisserie, vous pouvez donc utiliser de l’huile de noix de coco en remplacement du beurre, de l’huile d’olive, d’une huile végétale, de margarine, ou de toute autre huile utilisée en cuisine.

    Assurez-vous simplement d’utiliser une huile biologique non raffinée, non blanchie, extraite à froid et sans substances chimiques, et qui ne contienne pas d’ingrédients génétiquement modifiés. Cerise sur le gâteau, en dehors de la cuisine, l’huile de noix de coco peut être utilisée de nombreuses façons : en application topique comme soin esthétique, comme premier soin sur des blessures, ou même comme nettoyant multi-usage dans la maison.

    7. Herbes aromatiques 

    Les herbes aromatiques ne font pas qu’apporter leur saveur ; elles sont également très riches en nutriments précieux et de nombreuses herbes sont reconnues pour leurs qualités médicinales. Le curcuma est un exemple d’épice aux puissantes vertus médicinales scientifiquement prouvées – ne serait-ce que contre le cancer ! Un autre exemple moins spectaculaire est le simple poivre noir, dont il a été démontré qu’il augmente la biodisponibilité d’à peu près tous les autres aliments. En règle générale, vous ne pouvez vraiment pas vous tromper en utilisant des herbes et des épices et je vous suggère de laisser vos papilles guider vos choix lorsque vous cuisinez.

    7 superaliments dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler

    Si votre garde-manger est déjà plein de ces aliments classiques et/ou que vous souhaitez élargir vos horizons culinaires avec quelques ingrédients qui sortent de l’ordinaire, voici sept super-aliments dont vous n’avez peut-être jamais entendu parler.

    1. Limequat

    Le limequat est un hybride entre le citron vert (ou lime) et le kumquat, ce dernier étant un agrume sucré mais acidulé dont la peau est comestible. La pleine saison du limequat s’étend de juillet à novembre ; il contient une grande quantité de fibres et de vitamines C. Comme celle du kumquat, la peau est comestible, ce qui en fait un ingrédient de choix pour parfumer les plats d’une saveur d’agrume.

    2. Pomelo

    Le pomelo est un autre membre de la famille des agrumes qui est souvent oublié. Il ressemble un peu à un gros pamplemousse, et sa saveur en est également proche, bien que le pomelo soit un peu plus sucré. Pour le manger, il faut en ôter la peau épaisse ainsi que la membrane de chaque « tranche ». Tout comme les autres agrumes, vous pouvez le déguster tel quel, ou l’ajouter par exemple dans des salades, des sauces, des marinades ou des jus de fruits frais.

    3. Courge Hubbard

    La courge Hubbard se récolte en hiver, elle est alors une source bienvenue de nombreux nutriments, dont les vitamines A, C, E et K, le potassium, l’acide folique, le fer, la lutéine, le manganèse, le magnésium, le phosphore, la zéaxanthine et les omégas 3 d’origine végétale. L’article cité plus haut recommande d’associer la courge Hubbard rôtie avec du chou, ou de l’ajouter dans des plats mijotés.

    4. Céleri-rave

    Le céleri-rave, également appelé céleri-navet ou céleri pansu, est un légume-racine dont la saveur est proche de celle du céleri traditionnel. Vous pouvez le consommer cru ou cuit, il est riche en vitamines B6, C et K, en potassium et en magnésium. Le Time magazine suggère d’en râper sur les salades, avec des bettes, des pommes et des noix, pour les égayer d’une note savoureuse.

    5. Teff

    Le teff est une plante cultivée comme céréale, aux grains minuscules, originaire du nord de l’Afrique. Il est l’ingrédient de base de la cuisine éthiopienne traditionnelle depuis des millénaires. Naturellement dépourvu de gluten, le teff est riche en calcium, en manganèse, en fer, en fibres, en protéines, en vitamine B, en zinc et contient les huit acides aminés essentiels. Il a un léger goût de noix qui se marie bien à de nombreuses préparations, que ce soit des plats mijotés ou des pâtisseries. Il se prête également bien à la cuisson pilaf. Vous pouvez enfin en parsemer vos salades.

    6. Fenugrec

    Le fenugrec est une plante au parfum de curry, dont les graines sont appréciées pour leurs vertus médicinales, notamment dans le traitement des problèmes digestifs, des maux d’estomac, de la constipation, des gastrites, etc.

    Les feuilles fraîches de fenugrec peuvent être consommées crues comme légumes. Vous pouvez également les utiliser – fraîches ou séchées – pour épicer une variété de plats. Les feuilles fraîches de fenugrec sont souvent utilisées dans les curry indiens. Les graines de fenugrec sont riches en minéraux tels que le fer, le potassium, le calcium, les fibres et la choline, et peuvent être germées pour ajouter encore à leurs qualités.

    7. Pourpier

    Le pourpier est une herbe comestible à la saveur citronnée, populaire dans les cuisines grecque et mexicaine. Certains comparent son goût au cresson ou aux épinards. Il est riche en acides gras oméga 3, en vitamines C et E et en pectine. Les jeunes feuilles et l’extrémité des tiges sont généralement plus savoureuses et croquantes et sont appréciées dans les salades et les sandwichs.

    Prenez votre santé en main avec de vrais aliments

    Les besoins en termes de rapidité et de commodité ont donné naissance à pléthore de plats préparés mais, bien qu’il soit généralement moins coûteux, un régime alimentaire composé d’aliments transformés entraîne généralement une dégradation de la santé. Puis, lorsque les effets de nombreuses années de mauvais choix alimentaires se font sentir, les gens voudraient pouvoir guérir du jour au lendemain. Ils voudraient retrouver leur poids idéal en une semaine. Comme par hasard, il existe une quantité de médicaments et de substituts de repas qui promettent justement ces résultats.

    Malheureusement, à long terme, presque toutes ces « pilules magiques » et régimes miracles risquent d’aggraver davantage votre état de santé. En définitive, le moyen le plus simple et le plus sûr pour vivre longtemps et en bonne santé est de vous préoccuper de la qualité de votre alimentation au quotidien. Non seulement une alimentation saine fournit les nutriments vitaux et le carburant nécessaire à tous les organes, mais elle aide également à maintenir un poids idéal.

    Si vous découvrez le régime alimentaire à base d’aliments complets, vous prendrez un excellent départ en y incorporant autant d’aliments que vous le pouvez, parmi ceux énumérés ci-dessus.

     

    par le Dr. Mercola

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Trouvez le “rondin clé”

     

     

     

     

     

     
    "Je réfléchis à mes voies"Psaumes 119.59
     
     

    L'une des clés pour réussir dans la vie est d'avoir la bonne approche. Mais pour cela, vous devez savoir par où commencer. C’est souvent long, et peut même se révéler difficile selon votre degré d'objectivité.

    La solution est de séparer votre personnalité de votre attitude. Le but n'est pas de vous condamner vous-même, mais d'avoir sur vous un regard clair afin de faire des changements positifs dans votre façon de penser.

    Quand le bois bouchonne sur la rivière, les bûcherons se postent en hauteur et savent repérer le "rondin clé" qui bloque tous les autres. Une fois ce rondin enlevé, la rivière s'occupe du reste. Une personne sans expérience pourrait passer des heures, des jours, voire des semaines à bouger ces rondins sans aucun résultat.

    Il n'est pas nécessaire de changer toute votre pensée, mais les quelques points qui vous empêchent d'avoir une bonne approche de la vie. Cela fait, votre vie coulera dans la bonne direction.

    Voici quelques questions qui vous aideront à découvrir le "rondin clé" qui vous bloque.

    Comment vous appréciez-vous ?

    Quand vous sentez-vous le plus négatif envers vous-même ?

    Qu'est-ce qui vous pèse le plus dans vos relations ? L'insécurité ? La rancune? Le sentiment d'infériorité ?

    Quelles sont les pensées négatives qui contrôlent votre esprit ?

    Ces questions sont cruciales : "Car il est tel que sont les arrière-pensées de son âme" (Proverbes 23.7).

    Une action pour aujourd’hui

    Si vous voulez améliorer votre vie, demandez à Dieu de vous révéler le négatif qui vous impacte.

     
    Trouvez le “rondin clé”
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les aliments qui nettoient le côlon

     

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Consommez des fibres au quotidien et buvez abondamment pour faciliter votre transit intestinal, et privilégiez la consommation de fruits et de légumes à celle de la viande. Pensez à pratiquer une activité physique pour complémenter votre alimentation.
     
     
     

    De nos jours, nous cherchons de plus en plus à préparer des petits plats riches, nutritifs, mais surtout sains. C’est pourquoi il est important de connaître les propriétés des aliments que nous consommons au quotidien, et dans notre cas, les aliments qui ont des propriétés nettoyantes pour le côlon.

     

    Vous devez savoir que les toxines sont des substances qui causent des maladies, c’est pourquoi le corps doit les éliminer constamment. Toutefois, vous ne devez pas oublier que les toxines s’accumulent dans le corps pour diverses raisons : manque d’exercice, mauvaise alimentation, faible consommation d’eau, etc.

    Pour le bien-être de votre corps, essayez de suivre un régime qui ne contient pas de sucre, de graisse, d’alcool ou bien encore de caféine. En revanche, mangez le plus possible de fruits et légumes, car ils sont antioxydants et diurétiques.

    Aliments qui aident à éliminer les toxines

    L’orange

    L’orange augmente notre résistance face aux infections. Bien qu’elle soit principalement connue pour sa forte teneur en vitamine C, elle nous apporte également du sodium, du potassium et du magnésium qui aident à fortifier nos muscles. L’orange est un remède naturel pour la mémoire ; elle permet de prévenir le cancer de l’estomac et de la peau ; elle aide à maîtriser le stress et à maintenir la pression artérielle à un niveau normal ; de plus, elle permet de stabiliser le système nerveux. Enfin, la consommation quotidienne d’oranges aide à réduire les signes de la vieillesse.

    Le raisin

    Le raisin nettoie le sang et les intestins, c’est un diurétique et un laxatif. Il est très riche en vitamine C, en potassium, et en fibres. Il permet d’éviter les migraines, les maladies cardiovasculaires, et de combattre le cancer.

    L’artichaut

    L’artichaut est l’une des plantes les plus recommandées pour éliminer les liquides, désintoxiquer le corps, apaiser les symptômes de l’indigestion et ducôlon irritable, ainsi que pour soulager les nausées, et les flatulences. L’artichaut permet également de traiter des maladies telles que l’anémie, le diabète, les rhumatismes, la goutte, et les calculs dans la vésicule biliaire.

    Le céleri

    jus de céleri

    Les bienfaits du céleri sur le corps sont nombreux. Il permet de prévenir l’apparition de cancers — surtout celui du côlon et de l’estomac —, de faire baisser la pression artérielle et le mauvais cholestérol. C’est un excellent diurétique, et un laxatif naturel. En outre, les antioxydants qu’il contient aident à combattre la grippe, le rhume, et la pneumonie.

    Le céleri est un allié pour notre corps à l’heure d’éliminer les toxines, car il participe au bon fonctionnement du système rénal. De plus, il soulage les symptômes de la ménopause comme les bouffées de chaleur, prévient l’ostéoporose, aide à digérer et à renforcer le métabolisme.

    La tomate

    La tomate sert à nettoyer le corps grâce à sa forte teneur en vitamine C, laquelle agit comme antioxydant, dépuratif, et fortifiant pour le système immunitaire. Elle possède également de la vitamine A qui aide à améliorer la vue, à maintenir les intestins sains, et tout particulièrement à éviter la constipation et les diarrhées. De plus, la tomate permet de protéger la peau des coups de soleil, de réduire le cholestérol, et de protéger le coeur

    Le citron

    Le citron contient également de la vitamine C et beaucoup d’antioxydants qui participent à la purification du corps, au renforcement du système immunitaire, ainsi qu’à la protection de la vésicule biliaire.

    La pomme

    la pomme

    La pomme est antioxydante et dépurative. Elle permet de réduire le taux de mauvais cholestérol, de réguler la fonction digestive, de protéger le cerveau de maladies dégénératives telles qu’Alzheimer et Parkinson. Elle est très recommandée chez les femmes qui arrivent à la ménopause, car elle apporte une sensation rafraîchissante au corps.

    La pomme est également recommandée pour soulager l’anxiété, car elle apporte un sentiment de satiété, et aide à soulager la constipation, qui est le principal facteur agissant à l’encontre du bon processus d’élimination des toxines présentes dans notre corps, ce qui peut provoquer des cancers du côlon, et des hémorroïdes.

    L’oignon

    L’oignon possède des propriétés antibactériennes pour le corps, protège le système digestif, favorise la circulation sanguine, est une excellente source de fibres, possède de la vitamine C, prévient l’apparition du cancer, est faible en calories et en sodium, et enfin ne contient pas de cholestérol.

    Le thé vert

    thé vert

    Le thé vert est riche en antioxydants, et permet d’éviter la grippe, de combattre la migraine, et la fatigue mentale. Il possède des propriétés diurétiques, et prévient la formation d’ulcères. En outre, il permet de réduire les tumeurs, de combattre la formation du cancer du côlon, du poumon et de la peau.

     

    Important…

    Nettoyer le côlon ne prend qu’une minute : il suffit d’ingérer beaucoup de fibres de façon quotidienne comme les graines de lin et l’avoine, de boire suffisamment d’eau, de consommer beaucoup de fruits et de légumes, de pratiquer des activités physiques, et de supprimer de son alimentation certains aliments qui apportent plus de mauvaises choses que de bonnes au corps.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les petits boutons sur les bras et l’intolérance au gluten

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Bien que l'intolérance au gluten est souvent confondue avec la maladie cœliaque, il faut savoir que la première n'a pas de base auto-immune et que l'on peut en souffrir pendant des années sans s'en rendre compte.
     
     
     

    Nous entendons de plus en plus parler de l’intolérance au gluten, un trouble qui n’est pas aussi grave que la maladie cœliaque mais qui affecte également différents parties de l’organisme, si nous consommons des aliments qui contiennent cette protéine.

     

    Dans cet article, nous allons vous parler de l’un des symptômes les plus habituels de l’intolérance au gluten : les petits boutons qui apparaissent sur les bras sans raison apparente.

     

    La maladie cœliaque affecte tout l’organisme

    organisme-500x334

    La maladie cœliaque est une pathologie auto-immune qui se caractérise par une intolérance permanente aux aliments qui contiennent du gluten.

    On trouve du gluten dans le blé, l’avoine, l’orge et le seigle, et dans tous les aliments transformés qui sont élaborés avec des dérivés des céréales.

    La maladie cœliaque est déterminée par une condition génétique, mais peut se manifester à n’importe quel moment de la vie.

    Lorsqu’elle consomme du gluten, la personne souffre d’une réponse immunitaire qui provoque une production d’anticorps qui affectent le système digestif mais également l’organisme en général.

     

    L’intolérance au gluten est-ce la même chose que la maladie cœliaque ?

    intolerance-au-gluten-500x334

    Ces dernières années, sont apparus des troubles en lien avec différents degrés de sensibilité au gluten qui ne sont pas liés à la maladie cœliaque.

    Ici, il semblerait que l’intolérance au gluten n’ait pas de base auto-immune, mais pourrait être liée à d »autres facteurs que l’on ne connaît pas encore.

    Le problème est que ce trouble est plus difficile à diagnostiquer puisque les symptômes peuvent apparaître de manière graduelle, et se confondre avec d’autres problèmes de santé.

    C’est pour cela qu’il est important de connaître les possibles symptômes de cette intolérance, dont l’apparition subite de petits boutons sur les bras.

     

    Les petits boutons sur les bras

    Il y a des personnes qui ont des petits boutons sur les bras, qui ressemblent à la chair de poule.

    Ce symptôme qui en réalité s’appelle kératose pilaire, est un excès de kératine qui apparaît au niveau de la partie postérieure des bras à cause d’un manque de vitamine A et d’acides gras.

    Cette déficience n’est pas due à une mauvaise alimentation car l’intolérance au gluten abîme l’intestin de manière progressive et empêche l’absorption de graisses.

    Il est possible d’avoir ces petits boutons pendant des années sans avoir fait le lien avec une possible intolérance au gluten.

    Pour savoir avec certitude s’ils sont liés à cette protéine, prenez-note des autres symptômes, que nous allons à présent énumérer.

     

     

    Autres symptômes

    Autres-symptomes-500x334

    Voici les possibles symptômes de l’intolérance au gluten :

    • Les gênes digestives fréquentes comme les gonflements, les gaz, l’acidité etc.
    • La fatigue ou l’épuisement, surtout après avoir mangé des aliments contenant du gluten (pâtes, gâteaux, pain etc.). La fatigue chronique et la fibromyalgie doivent aussi être prises en compte.
    • Les irrégularités hormonales. Dans les cas des femmes, il est facile de le confirmer si elles souffrent de cycles irréguliers ou douloureux, d’infertilité ou de fausses couches.
    • Les migraines. Les migraines sont presque toujours en lien avec les difficultés digestives, même si ce n’est pas toujours le cas avec le gluten.
    • L’inflammation ou la douleur dans les articulations.
    • L’anxiété, la dépression ou les changements d’humeur.

    Si vous avez des antécédents familiaux ou personnels de maladies auto-immunes (thyroïdite, arthrite rhumatoïde, psoriasis, sclérose en plaques, sclérodermie etc.), vous aurez encore plus de risques de souffrir de cette intolérance.

     

    Comment savoir si l’on est intolérant au gluten ?

    Si nous souffrons de plusieurs de ces symptômes, nous pouvons aller chez le médecin pour qu’il nous fasse des tests digestifs pertinents qui nous aideront à confirmer ou à écarter ce trouble.

    Cependant, les tests ne donnent pas toujours des résultats 100% fiables et dans certains cas, ils peuvent être négatifs alors que l’on souffre effectivement d’une sensibilité au gluten.

    Une autre manière de le découvrir consiste à éliminer le gluten de notre alimentation pendant un mois. 

    Nous devons êtres stricts car nos corps a besoin d’un moment pour éliminer les toxines que le gluten non digéré provoque dans notre organisme. Pour cela, il faut faire très attention à l’étiquette des produits.

    Vous serez surpris de la quantité d’aliments qui contiennent du gluten.

    Si vous mangez hors de chez vous, demandez-vous toujours si les aliments contiennent des farines, qui sont souvent utilisées dans les sauces, les assaisonnements, les fruits secs, les friandises, la bière et autres boissons alcoolisées etc.

    Après un mois, vous pouvez réintroduire le gluten dans votre régime alimentaire et surveiller les possibles symptômes.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Au bon moment


     
     
     

     

     

     

     

     

    Au moment favorable, j’ai répondu à ton appel, et au jour du salut je suis venu à ton secours.
    2 Corinthiens 6.2

     

    Un groupe de jeunes s’amuse dans l’eau du lac lorsque l’un d’eux, qui s’était éloigné de la rive, est pris d’une crampe. Il se débat pour rester hors de l’eau. Le maître-nageur observe la scène sans intervenir malgré les signes de détresse du jeune homme. Un ami du maître-nageur s’inquiète et s’écrie :
    – Tu ne vois pas qu’il est en train de se noyer ?
    – Si, bien sûr, et je vais le secourir.
    Sans se presser, le maître-nageur ôte son tee-shirt et se jette dans le lac au moment où le garçon paraît à bout de forces. En quelques brasses, il arrive à la hauteur de l’imprudent qu’il ramène à la rive. Mais l’ami du maître-nageur revient à charge et lui reproche encore de ne pas être allé secourir le malheureux plus rapidement.
    – Tu te trompes ! En allant le sauver plus tôt, je risquais d’être coulé, car il se serait cramponné à moi en s’agitant. Un homme qui se noie ne peut être sauvé à coup sûr que s’il est épuisé et incapable de fournir le moindre effort pour s’en tirer lui-même !
    Il est en de même pour nous. Pour intervenir, Dieu attend que nous soyons au bout de nos ressources humaines et que nous réalisions notre incapacité.
    Cessez de vous débattre dans des efforts inefficaces et reconnaissez votre besoin de salut. Confiez-vous en Jésus-Christ qui a pris sur Lui votre misère. Lui, il interviendra toujours au bon moment !

     

    Martine Fleck

    swimming-1129230_640

    Source : vivreaujourdhui.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le gombo tue 72% des cellules du cancer du sein

    et ralentit leur croissance in vitro

     

     

     

     

     

    okra

     

     

    Le gombo tue 72% des cellules du cancer du sein et en ralentit la croissance in vitro : une lectine récemment découverte dans le gombo, également appelé okra (Abelmoschus esculentus), montre qu’il tue 72% des cellules humaines du cancer du sein (MCF7) in vitro, principalement en induisant la mort cellulaire programmée.


      

    Il a été également montré que l’extrait de gombo ralentit de 63% la croissance des cellules cancéreuses du sein. Il est de plus intéressant de remarquer que nous révélons constamment de nouveaux composés anti-cancer dans les aliments que nous consommons quotidiennement.

    La recherche sur le gombo pour la prévention du cancer est en phase de démarrage, cependant, une autre étude récente a montré que la pectine de gombo est active contre les mélanomes fortement métastasiques (B16F10), réduisant ainsi leur prolifération en induisant un arrêt du cycle cellulaire et la mort cellulaire programmée (apoptose).

    Dans une autre étude, le modèle d’alimentation du sud des Etats-Unis où l’on mange du gombo, du gruau, du pain de maïs, des haricots, du riz et des patates douces, s’est avéré réduire de 40% le risque de cancer de la prostate dans un groupe d’hommes américains, mais ce qui est intéressant, c’est qu’une alimentation plus riche en fruits et légumes n’a pas réduit le risque dans ce groupe.

    En bref : le gombo est un aliment sain qui est déjà largement consommé, et maintenant les dernières recherches nous indiquent qu’il peut protéger d’au moins trois cancers différents.

    D’autres recherches sont nécessaires pour confirmer ce fait chez les humains, mais en attendant, c’est certainement un bon choix d’ajouter du gombo à votre régime alimentaire, qui devrait déjà comporter une grande variété de légumes, et en grandes quantités.

    6 autres raisons pour lesquelles vous devriez manger du gombo plus souvent:

    Le gombo est un légume culinaire et médicinal exotique (disponible toute l’année) qu’il est préférable de se procurer au début de l’automne lorsque les cultures atteignent leur apogée. Habituellement, le gombo s’utilise comme agent épaississant dans les soupes en raison de sa texture collante mais il y ajoute des pouvoirs nutritifs car il est rempli de vitamines, minéraux et autres nutriments qui procurent un éventail de bienfaits pour la santé qui vont du traitement du diabète à la prévention de la maladie rénale.

    Une seule tasse de gombo cru contient un peu plus de 30 calories, environ 3 grammes de fibres alimentaires, 2 grammes de protéines, 7,6 grammes de glucides, 0,1 gramme de matières grasses, 21 milligrammes de vitamine C, environ 88 microgrammes de folate, et 57 milligrammes de magnésium. Cela fait du gombo un héros de la nutrition et un aliment facile à se procurer en ce qui concerne notre santé.

    Que vous consommiez le gombo en compotes, bouilli, frit ou même sous forme marinée, vous pouvez recueillir les avantages pour la santé de ce petit légume vert à tout moment de l’année. Voici 6 raisons pour lesquelles vous devriez manger du gombo plus souvent :

     

    Soulage l’asthme

    Il suffit de consommer de petites quantités de fruits ou de légumes riches en vitamine C, comme le gombo (21 milligrammes par tasse), pour soulager l’asthme. Une étude de l’an 2000 publiée dans la revue Thorax a trouvé que la consommation d’agrumes ou de kiwis a conféré un effet hautement protecteur contre les symptômes de la respiration sifflante dans l’enfance. L’effet protecteur a été observé même chez les enfants qui ont mangé des fruits seulement une à deux fois par semaine. Les chercheurs ont trouvé que c’était particulièrement avéré chez les patients déjà sensibles.


    Abaisse le cholestérol
     

    Le gombo favorise non seulement une bonne santé digestive, mais également des bons niveaux de cholestérol en raison de sa teneur élevée en fibres. Les fibres solubles peuvent être dissoutes dans l’eau, ce qui signifie qu’elles se décomposent dans le tube digestif. Là, elles se lient également au cholestérol d’autres aliments si bien qu’il peut être éliminé en même temps que d’autres déchets. A son tour, le taux de cholestérol total chute, selon les publications de l’Ecole de Santé de Harvard. Le gombo contribue également à réduire le cholestérol lorsqu’il remplace tous les aliments contenant des niveaux élevés en graisses et en cholestérol – le gombo ne contient pas de cholestérol et très peu de matières grasses.

     

    Contrôle le diabète

    Les fibres solubles peuvent aider les diabétiques du fait de leur capacité à stabiliser les niveaux de glucose sanguin. Elles agissent sur la façon dont le sucre est absorbé dans les intestins. Dans une étude de 2011 publiée dans la revue SRN Pharmaceutics, les chercheurs ont fait tremper des tranches de gousses de gombo dans de l’eau et ont ensuite donné la solution à des rats par un tube gastrique. Un groupe de contrôle n’a pas reçu cette solution. Les chercheurs ont trouvé que le gombo a contribué à réduire le taux d’absorption du glucose puis à réduire les niveaux de glycémie chez les rats ayant reçu le traitement.

     

    Stimule le système immunitaire

    La riche teneur en vitamine C et en composés antioxydants du gombo est de plus multipliée comme immunostimulant contre les dangereux radicaux libres, tout en soutenant le système immunitaire. La vitamine C pousse le système immunitaire à créer davantage de globules blancs qui peuvent aider à combattre d’autres substances étrangères et agents pathogènes du corps.

     

    Prévient la maladie rénale

    Manger régulièrement du gombo peut être utile pour la prévention des maladies du rein. Une étude de 2005, publiée dans le Jilin Medical Journal a constaté que les patients qui ont mangé du gombo quotidiennement avaient davantage réduit les signes cliniques de lésions rénales que ceux qui avaient un régime anti-diabétique. Ceci est utile, car près de la moitié des cas de maladies du rein se développent à partir du diabète.

     

    Favorise une grossesse en pleine santé

    Les niveaux élevés du gombo en vitamine A, vitamines B (B1, B2, B6), et vitamine C, et des traces de zinc et de calcium, en font un légume idéal à consommer pendant la grossesse. Le gombo est également un complément utile pour ses fibres et son acide folique. Ceci permet d’éviter les anomalies congénitales comme le spina bifida et peut même traiter la constipation pendant la grossesse.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La constipation peut-elle favoriser la prise de poids ?

     

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
    Prévenir la constipation est fondamental pour prendre soin de notre santé en général. Ce que nous considérons comme "ces kilos en trop" disparaîtront dès que notre transit sera bien régulé.
     
     
     

    Il est certain que vous avez déjà constaté en vous regardant dans le miroir, que votre ventre était un peu plus enflé que d’habitude.

    Parfois, vous souffrez de constipation et vous vous sentez gonflé. Vous vous pesez sur la balance pour vous rendre compte que vous avez pris quelques kilos. Mais pourquoi cela arrive-t-il ? 

     

    Dans cet article, nous allons tout vous expliquer sur la constipation, et vous donner des clés pour vous aider à solutionner ce problème si fréquent.

     

     

    La constipation peut-elle favoriser la prise de poids ?

    Clés-pour-soigner-un-ventre-gonflé-a-01-e1384437965660-500x589

    La réponse est négative, mais nous allons analyser en détails cette question, afin d’éclairer vos doutes.

    Imaginez par exemple, que vous ne parvenez plus, depuis une semaine, à aller aux toilettes régulièrement.

    Vous avez donc un problème de constipation, et vos vêtements vous serrent de plus en plus au niveau du ventre.

    De plus, votre balance vous indique que vous avez pris quelques kilos. À quoi cela est-il dû ?

    • Cette augmentation de poids n’est pas due à la graisse accumulée, mais à des éléments stockés dans nos intestins que nous aurions dû expulser sous forme de selles. Ce sont des déchets alimentaires qui nous enflamment, autrement dit des toxines qui peuvent provoquer des troubles comme la rétention d’eau.
    • La prise de quelques kilos à cause de la constipation n’est pas un phénomène réel, c’est un phénomène perçu.
      Le corps ne prend pas véritablement de poids, et dès qu’un transit intestinal sain sera rétabli, les quelques kilos en trop sur la balance vont disparaître.
    • Il est vrai que votre ventre apparaît plus gonflé, mais ce n’est ni de la graisse, ni du muscle, simplement un ballonnement dû à la rétention de selles dans les intestins.
      La constipation ne favorise pas l’augmentation du poids au sens propre, votre silhouette ne sera donc pas altérée si vous en souffrez.
      La constipation n’est pas saine pour autant, car le petit excès de poids que vous pouvez ressentir est dû à la présence de selles non expulsées, qui peuvent provoquer des troubles de santé plus graves.
    • Le fait d’aller aux toilettes régulièrement et de maintenir ses intestins en bon état de fonctionnement permet d’améliorer notre santé en général.
      Ces organes nous permettent de purifier notre organisme, de nous libérer des toxines et des éléments nocifs qui favorisent, par exemple, la rétention d’eau.
      Au moment de suivre un régime amincissant, il est donc très important d’inclure de bonnes doses de fibres, de liquides, de fruits et de légumes qui vous aideront non seulement à mincir, mais aussi à éviter la constipation.
      Le fait d’avoir un transit normal est l’un des aspects importants de notre santé globale, au même titre que le maintien d’un poids sain.
    • Si vous souffrez de constipation aiguë, une prise rapide de 2 ou 3 kilos peut être constatée.
      L’augmentation de poids est bien présente, mais comme nous venons de l’expliquer, elle n’est pas réelle.
      À partir du moment où le problème de constipation s’estompe, ce poids superflu disparaît.
      Les experts nous indiquent que la preuve directe d’une prise de poids est la modification de l’IMC, l’indice de masse corporelle, qui prend en compte le tour de taille, des bras, etc.
      Parfois, nous avons tendance à mal nous nourrir durant quelques jours, voire quelques semaines (trop de sucre, peu d’eau et encore moins de fibres).
      Par conséquent, une réaction de l’organisme produit plus de liquides pour éliminer l’excès de sucre accumulé, et le ventre prend alors une apparence plus enflée, mais ce n’est pas de la graisse.
      Ce type de processus peut s’inverser facilement grâce à une meilleure alimentation, et une plus forte consommation de liquides.

    Comment éviter efficacement la constipation

    jus-de-betterave-rouge-500x750

    En premier lieu, il faut signaler que les femmes ont plus tendance à souffrir de constipation et de rétention d’eau.

    Certains jours, elles peuvent se se sentir plus gonflées, plus lourdes que d’habitude. Mais, en suivant quelques règles simples, il est assez aisé d’empêcher la réalisation de ce phénomène.

    Il faut simplement changer d’habitudes de vie, et prendre conscience qu’il faut prendre soin de vous un peu plus chaque jour.

    Le stress, les obligations du quotidien peuvent parfois vous prendre tout votre temps, et vous ne faites pas assez attention à vous.

    Si vous continuez sur cette voie, votre santé va rapidement s’en ressentir. Prenez note des bonnes habitudes que vous devez prendre :

    1. L’importance du petit-déjeuner

    Le petit-déjeuner est l’une des clés pour combattre la constipation, et si vous le prenez de manière adéquate, vous pouvez en finir avec ce problème si gênant.

    Incluez un morceau de fruit, un peu d’avoine et une boisson chaude à votre premier repas de la journée, et vous vous sentirez beaucoup mieux.

    Que diriez-vous de vous préparer un bon bol d’avoine avec quelques morceaux de kiwi, et quelques grains de raisins ?

    Vous pouvez accompagner le tout d’une infusion d’orties bien chaude, que vous pourrez boire petit à petit avec un peu de miel.

    2. Le smoothie à l’aloe vera et à l’orange

    Aloe-vera-pecas

    Associer l’aloe vera avec de l’orange est une excellente idée pour combattre la constipation. Nous vous dévoilons comment procéder :

    Ingrédients

    • 30 grammes d’aloe vera (seulement le gel translucide qui se trouve à l’intérieur de la plante)
    • 150 ml d’eau tiède
    • Une orange

    Préparation

    • Faites chauffer l’eau dans une théière, et dès qu’elle bout, ajoutez de l’aloe vera. Pendant ce temps-là, extrayez le jus de l’orange.
      Enfin, vous n’avez plus qu’à mélanger l’infusion d’aloe vera tiède avec le jus de l’orange, et à le boire à jeun. Simplement délicieux !

    3. De l’exercice physique modéré

    Il est très sain d’aller marcher une demi-heure par jour, de nager, etc. Il s’agit simplement de se maintenir actif pour permettre aux intestins de bouger suffisamment pour favoriser l’expulsion normale des selles.

    Enfin, souvenez-vous que cela ne sert pas uniquement à lutter contre la constipation, mais également à être en meilleure santé.

    4. Dînez tôt, et léger

    Il est important de ne pas surcharger votre estomac avec un excès de nourriture avant d’aller vous coucher.

    Les digestions lourdes aux dernières heures du jour ralentissent l’action de nos intestins.

    Cela entraîne un stockage des résidus de nourriture qui rendra leur élimination plus compliquée. L’idéal est de dîner léger, deux heures avant d’aller au lit.

    5. Des fibres, des légumes et des liquides

    C’est la formule magique. Un régime riche en légumes frais (ou crus, c’est encore meilleur), en fibres et en eau vous aidera à réguler votre transit intestinal.

    Essayez de consommer des smoothies à base de betterave rouge et de carotte. Ils sont délicieux, et terriblement efficaces !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Visualisez la récompense

     

     

     

     

     

     

     
    "Avez-vous vu Goliath s'avancer contre nous ? dit l'un d'eux. Il vient encore insulter Israël. Celui qui le tuera, recevra de grandes richesses de la part du roi qui lui donnera en plus sa propre fille en mariage et exonérera toute sa famille d'impôts. David demanda aux hommes qui se tenaient autour de lui : qu'est-ce que l'on donnera à celui qui abattra ce Philistin et qui lavera le peuple d'Israël de la honte qui lui est infligée ? (…) On répéta à David ce qui était promis comme récompense à celui qui tuerait le géant"1 Samuel 17.25-27
     

    Alors que les soldats sont terrifiés devant Goliath, David ne fait aucun cas de la stature du géant. Dès qu’il arrive sur le front et qu’il voit ce colosse insulter l’armée d’Israël, la première chose qu’il demande est : "Qu’est-ce que l’on donnera à celui qui abattra ce Philistin ?". Les combattants hébreux lui énumérèrent les récompenses : le vainqueur aura le droit d’épouser la fille du roi (par conséquent de devenir membre de la famille royale). De plus, il lui sera versé beaucoup d’argent et il bénéficiera d’une exonération d’impôt.

    David accepta le défi ! Le jeune berger se projeta certainement et vit la gloire du Seigneur être révélée, une nation être sauvée, ses frères être mis en sûreté, la main de la fille du roi lui être accordée, de l’argent lui être versé avec en prime une exonération d’impôts… Il dût se dire : "Ok, j’accepte la mission, j’aime cette récompense !"

    La plupart des gens voient les obstacles ; peu d’entre eux voient les objectifs, le gain. C’est précisément là que réside la différence entre une personne qui porte du fruit et celle qui n’en porte pas. La première voit l’impact et la rétribution de sa prise de risque et y va… La deuxième estime que la menace est trop élevée, a peur de se lancer et se cache derrière des excuses.

    Que voyez-vous ? L’armée a vu Goliath, David a vu Dieu ! L’armée a vu le problème, David a vu ce qu’il pouvait faire pour le résoudre ! On ne peut juger d’une situation sur la base de ce que l’on voit. Ce que l’on voit est réel, mais ce n’est pas la réalité ultime.

    Lorsque nous avons fait l’agrandissement de l’Église Momentum, nous avons pris le parking de derrière pour en faire notre extension. Sur le moment, un grand mur de 10 mètres de haut se dressait devant nous. Cependant, même si ce rempart était incontestablement vrai, ce n’était pas la réalité finale. Aujourd’hui, la paroi a été abattue, et là où il avait des voitures en stationnement, il y a désormais des âmes qui louent Jésus.

    Derrière chaque Goliath, chaque cloison, chaque montagne, chaque situation visible, il y a un Dieu tout puissant, débordant d’amour. Cette réalité-là, nous ne devons jamais l’oublier.

    Une prière pour aujourd’hui

    Seigneur, je crois que derrière mon géant, il y a la récompense. Alors je ne reculerai pas et j’avancerai avec ta grâce.

     
    Visualisez la récompense
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Nous naissons tous avec des ailes mais parfois,

    la vie nous les arrache

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Bien que nous ayons perdu l'innocence et l'illusion de l'enfance, à chaque nouveau projet que nous entreprenons, nos ailes peuvent se re-déployer et nous aider à être libre à nouveau !
     
     
     

    Nous naissons tous avec des ailes. Notre regard d’enfant et notre cœur chargé d’illusions tracent dans notre esprit mille rêves, mille aspirations que nous souhaitons atteindre à l’âge adulte.

     

    Réussir ou non va dépendre de nombreuses choses : de notre attitude, de notre force, de notre motivation, d’une pointe de chance et d’un contexte social et personnel facilité.

    Nous savons que ce n’est pas simple. Naître avec des ailes et les conserver en bon état toute la vie n’est pas quelque chose de facile, car chaque déception, chaque pierre sur le chemin et chaque trahison nous enlève des plumes jusqu’à ce que pour finir, nous perdions ce souffle qui, précédemment, donnait de la force à nos rêves.

    Il est bon de se souvenir que ceux qui ne doivent jamais perdre leurs ailes sont les enfants.

    L’enfance est une période merveilleuse où un enfant doit croire que tout est possible s’il le veut. Nous vous invitons à réfléchir à cela.

    Naître avec des ailes pour atteindre ses buts

    Le cerveau d’un enfant a un don exceptionnel que nous devons savoir stimuler tout au long de son enfance et de son adolescence.

    C’est le pouvoir de l’apprentissage, la neuroplasticité, une période où nous devons stimuler au maximum ses capacités pour lui donner des racines et des ailes pour voler.

    On dit souvent que ceux qui agissent comme des authentiques coupeurs d’ailes, ce sont les proches de la famille et le propre système éducatif.

    Voyons tout cela en détail.

     

    Familles facilitatrices et familles qui entravent

    petite-fille-regardant-une-fleur-pousser-500x334

    Nous sommes sûrs que vous avez déjà entendu parler de l’éducation démocratique versus l’éducation dictatoriale.

    Ce sont deux styles différents où les enfants intériorisent une série de valeurs qui peuvent affecter leur développement adulte.

    • Les familles facilitatrices sont celles qui respectent les rêves et les besoins affectifs de l’enfant.
    • Elles leur offrent des racines, une sécurité basée sur la reconnaissance et le respect où on leur ouvre des portes pour qu’ils puissent atteindre ce qu’ils souhaitent. Toujours avec un adulte en tant que guide.
    • La famille qui entrave et paralyse, de son côté, est celle qui a prévu à l’avance un plan de vie pour ses enfants. 
      Les enfants doivent rentrer de force dans les schémas de l’adulte.

    Cette famille ne tient pas compte des pensées de l’enfant, de sa personnalité, ni de son besoin de profiter de l’enfance.

    Ses rêves sont perçus comme des « bêtises » et on les oriente vers des objectifs concrets.

    Avoir reçu ce type d’éducation dans son enfance et sa jeunesse limite souvent le développement et les enfants se voient comme des personnes qui ne sont pas capables ni méritantes de leurs objectifs ou de leurs succès.

     

     

    Retrouver ses ailes une fois qu’elles sont perdues

    Les ailes ne se perdent pas d’un coup. Après une enfance ou une adolescence compliquées, il existe toujours de nouvelles opportunités pour ceux qui continuent à avoir confiance en eux et dans le désir d’être heureux.

    • Les ailes repoussent à chaque rêve créé, à chaque étape que nous franchissons avec assurance et aplomb en pensant que nous méritons quelque chose de bien mieux.
    • Pour guérir ces ailes blessées et vides de plumes avec lesquelles nous atteignons nos vols quotidiens, il est nécessaire tout d’abord de savoir si les personnes qui nous entourent nous donnent du souffle ou nous l’enlève.
    • Une relation affective compliquée, une famille qui continue à nous contrôler ou des amis qui cherchent plus leur intérêt propre que le bien commun sont des aspects qui entravent énormément notre auto-estime.
    • Établissez des priorités. Convainquez-vous chaque jour que cela vaut la peine de s’efforcer pour ce qui peut nous rendre heureux. 
    • Si les personnes qui sont à vos côtés vous enlèvent une plume après l’autre dans votre épanouissement personnel, évaluez si cette situation vaut la peine d’être vécue. Peut-être qu’il vous faudra prendre une décision.

    femme-et-ailes-500x402

    Il est nécessaire de rappeler quelque chose d’important. Parfois, pour récupérer ses ailes, nous n’avons pas d’autre choix que d’oser voler de ses propres ailes, et c’est quelque chose que nous devons faire seul.

    • Voler de ses propres ailes signifie changer. Changer de décor, de personnes et même d’attitude.
    • Une fois que nous avons franchi l’étape et que le changement est arrivé, nous nous sentons beaucoup plus libre, sans pierres dans nos chaussures.
    • Ce bien-être intérieur est si agréable et réconfortant que, sans même vous en rendre compte, vous les aurez récupérées à nouveau.

    Ces ailes prêtes à voler et à atteindre vos rêves !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment lutter contre l’acidité et la gastrite

    avec des remèdes maison

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Nous pouvons profiter de ces remèdes naturels tant pour soulager que pour prévenir la gastrite sans nous préoccuper des possibles effets secondaires. Consommez-les après les repas principaux.
     
     
     

    L’estomac joue un rôle principal dans le processus digestif, car c’est lui qui se charge de transformer tout ce que nous ingérons, pour qu’ensuite, les intestins puissent absorber les nutriments et expulser les déchets.

     

    Puisque c’est l’un des organes qui travaillent le plus pour maintenir la santé de l’organisme, il est souvent victime de plusieurs types de douleurs et de maladies.

    Parmi elles, on trouve l’acidité et la gastrite, qui provoquent une sensation de brûlure dans la partie supérieure de l’abdomen, généralement accompagnée d’inflammation, de douleur et d’irritation.

    Les deux peuvent se développer à cause de multiples facteurs, même si les plus communs ont un lien avec le stress, la consommation excessive de certains plats ou l’ingestion d’aliments trop irritants.

    Dans tous les cas, il existe une large variété de remèdes maison qui, à la différence des médicaments, calment les symptômes en peu de temps sans provoquer d’effets secondaires.

    Cela vous intéresse de les connaître ?

    Le vinaigre de cidre de pomme

    vinaigre-pomme-shutterstock_220256785-500x334

    Le vinaigre de cidre de pomme biologique est un remède alcalin qui équilibre la production d’acides dans l’estomac pour accélérer la guérison de la gastrite et assainir les ulcères.

    Ses composés acides régulent le pH de l’estomac et diminuent le reflux inconfortable qui se produit après manger.

    Ingrédients

    • 1 cuillerée de vinaigre de cidre de pomme (10 ml)
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Comment faire ?

    • Diluez le vinaigre de pomme dans le verre d’eau et consommez au premier signe de gastrite.
    • Évitez de prendre plus de trois verres par jours.

     

    L’aloe vera biologique au miel

    L’aloe vera est un anti-acide naturel connu pour calmer le mal être de l’estomac, la diarrhée et les autres symptômes de maladies gastro-intestinales comme la colite ulcéreuse et la gastrite.

    Le cristal transparent que ses feuilles contiennent est très utile pour promouvoir le mouvement intestinal et soutenir le processus de digestion.

    On peut l’associer à un peu de miel d’abeille pour diminuer l’irritation stomacale et l’acidité.

    Ingrédients

    • 2 cuillerées d’aloe vera (30 g)
    • 1 cuillerée de miel (25 g)
    • ½ verre d’eau (100 ml)

    Comment faire ?

    • Mettez tous les ingrédients dans le verre du robot mixeur et mixez pendant quelques instants.
    • Après avoir obtenu un mélange homogène, servez et consommez immédiatement.
    • Évitez de prendre plus de deux doses par jour car il a un léger effet laxatif.

    Le bicarbonate de soude

    Bicarbonate-de-soude-1-500x334

    Considéré comme l’alcalin naturel par excellence, le bicarbonate de soude est une substance organique qui calme les symptômes de la gastrite et les autres problèmes digestifs.

    Les experts déconseillent son usage en cas d’hypertension artérielle ou d’un régime faible en sodium.

    Ingrédients

    • 1 cuillerée de bicarbonate de soude (5 g)
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Comment faire ?

    • Mettez le bicarbonate de soude dans le verre d’eau et consommez avant que cela ne commence à faire des bulles.
    • Buvez-en deux fois par jour maximum.

    L’eau de riz

    L’eau de riz est un tonique naturel qui calme l’excès d’acidité de l’estomac et facilite le rétablissement des ulcères et des lésions.

    Dans de nombreuses cultures, on l’utilise comme un remède anti-diarrhéïque même s’il a été démontré qu’elle est utile pour contrôler le reflux, les gaz et les douleurs abdominales.

    Ingrédients

    • ½ tasse de riz (100 g)
    • 1 litre d’eau

    Comment faire ?

    • Faites bouillir le litre d’eau avec une demi tasse de riz, laissez refroidir et égouttez-le à travers une passoire en tissu.
    • Consommez une ou deux fois par jour, après avoir ressenti la première gêne.

     

    L’eau de linette

    Gel-fixateur-graines-de-lin-500x334

    Les acides gras de la linette et ses gels naturels sont d’un grand soutient pour le traitement des problèmes digestifs.

    Ingrédients

    • 1 cuillerée de graines de linette (10 g)
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Comment faire ?

    • Versez une cuillerée de graines de linette dans un verre d’eau et laissez reposer pendant 12 heures.
    • Filtrez le produit dans une passoire et consommez le liquide gélatineux à jeun.

    L’infusion de camomille

    L’infusion de camomille est l’un des meilleurs remèdes pour soulager l’inflammation de l’estomac et les symptômes de la gastrite.

    Ingrédients

    • 1 cuillerée de fleurs de camomille (10 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Comment faire ?

    • Mettez une tasse d’eau à bouillir et quand elle arrive à ébullition, ajoutez les fleurs de camomille.
    • Laissez reposer pendant 10 minutes et consommez.
    • Répétez après chaque repas principal.

    Choisissez l’un des remèdes cités ici et vous verrez qu’ils vous seront très utiles pour contrôler l’acidité et les symptômes de la gastrite.

    Même si certains produits commerciaux sont utiles pour la soulager rapidement, il est préférable d’opter pour des alternatives naturelles.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment nettoyer votre foie pour perdre du poids ?

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Saviez-vous que les grains complets peuvent décongestionner le foie ? Puisqu'ils sont riches en vitamine B, ils nous aident à améliorer la métabolisation des graisses et favorisent la perte de poids.
     
     
     

    Conserver un foie sain et sans toxines est, sans doute, quelque chose d’essentiel si l’on est dans l’optique de perdre du poids de manière efficace.
    Mais parfois, le fait de s’alimenter de manière incorrecte peut gravement influer notre santé.

    Dans cet article, nous vous offrons quelques règles simples pour purifier votre organisme, en prendre soin et perdre du poids.

     

     

    Le lien entre le foie et l’impossibilité de perdre du poids

    La-courgette-idéale-pour-perdre-du-poids-500x332

    Cela vous est sûrement déjà arrivé plus d’une fois. Malgré tous vos efforts à suivre un régime, faire des exercices, et vous priver de manger, la balance ne montre pas que vous perdez du poids. Pourquoi cela arrive-t-il ? Pourquoi notre organisme n’élimine-t-il pas un gramme de graisse ?

    Beaucoup de médecins et de nutritionnistes sont très clairs : si nous ne prenons pas soin du foie de manière adaptée, il s’intoxique, se surcharge, et peut même devenir trop gras, jusqu’à provoquer de l’obésité.

    De plus, nous ne pouvons négliger le fait que si le foie est surchargé, cela favorise la fragilisation du système immunitaire et l’apparition de nombreuses maladies.

    Il ne faut pas non plus oublier que l’obésité entraîne également dans le corps une spirale dangereuse. En effet, l’accumulation de graisse ou l’excès des tissus adipeux dans le corps favorise de nombreuses maladies hépatiques comme le foie gras, les maladies cardiovasculaires et le diabète.

    De plus, la présence de lipides et de toxines dans le foie rend difficile la perte de poids.

    Il faut souligner également que le foie est le principal organe qui brûle des graisses.Il est également nécessaire que la vésicule biliaire et le foie travaillent en équipe pour transformer et purifier les graisses.

    Si les deux sont pleins de toxines, ils ne pourront pas bien réaliser leur travail. Cela vaut donc la peine de suivre les conseils suivants et les appliquer dans notre quotidien, afin de conserver le foie et la vésicule dans un état optimal et ainsi, perdre du poids de manière saine.

     

     

    Les options pour purifier votre foie et perdre du poids

    1. Les avocats

    Avocat

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il est très bon de consommer un demi avocat, de taille moyenne, par jour. C’est l’un de ces légumes très sains, capables de purifier les toxines de notre organisme, de nous apporter les graisses bienfaisantes et en plus, de nettoyer notre organisme.

    Mettez-en dans vos salades, et dans vos petits-déjeuners. Consommé de manière équilibrée, il permet de perdre du poids.

    2. Les céréales complètes
    céréales-complètes-dans-le-régime

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Consommer, par exemple, du pain complet, de blé, d’orge, d’avoine ou de riz, est une combinaison gagnante !

    Leur secret réside dans leur richesse en vitamines du groupe B, qui améliorent la métabolisation des graisses en général et la fonction hépatique, qui nous permet de renforcer et de décongestionner le foie. Elles vous aideront à perdre du poids et en plus, prendront soin de votre organisme.

    3. Les bienfaits du thé vert
    Thé-vert

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Vous connaissez déjà les nombreux bénéfices du thé vert. Cette boisson riche en antioxydants nous aide à nous purifier, accélère notre métabolisme et, grâce à ses catéchines, améliore le fonctionnement du foie.

    Cela vaut la peine d’en boire au petit-déjeuner ou dans l’après-midi. Le thé vert est toujours bon pour la santé et c’est un remède délicieux qui vous soignera en toutes circonstances.

    4. Les raisins
    Raisins

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Les raisins blancs comme les raisins noirs sont des trésors naturels d’antioxydants qui activent la production de bile et la fonction qui désintoxique le foie.

    Ils disposent de propriétés anti-vieillissement et protectrices de notre coeur, grâce à leur haute teneur en resvératrol. C’est l’un des fruits les plus adaptés pour notre santé. N’en doutez pas.

    5. Une pomme verte par jour
    pomme-gran-smith-extra-500x290

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous vous l’avons dit plus d’une fois, les pommes vertes, comme la Grany Smith, sont les aliments indispensables pour bien commencer la journée.

    Elles contiennent de la pectine et des composants chimiques qui nous aident à ce que le corps élimine les toxines du tractus digestif. Tout cela facilite le travail du foie et, en conséquence, nous permet de perdre du poids.

    6. Jus à la betterave et à la carotte
    Betterave

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En plus d’être savoureux, ce jus naturel est vraiment très sain. Il nous permet de perdre du poids, il nous aide à nous purifier, et il est riche en flavonoïdes et en bêtacarotène.

    Ces deux ingrédients nous aident à stimuler et à améliorer notre fonction hépatique. Un remède naturel que beaucoup de personnes utilisent, au moins 3 fois par semaine. Vous en faites partie ?

    7. Les légumes verts
    Epinards

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Epinards, cresson, choux de Bruxelles, roquette, scarole… sont idéaux pour nettoyer le foie. De plus, leur contenu en chlorophylle nous permet d’absorber les toxines du flux sanguin et de nettoyer très efficacement l’organisme, en aidant les fonctions de notre foie.

     

     

    8. La cure à l’huile d’olive et au citron Huile-et-citron-elle_ann

    Nous vous avons déjà parlé de cette cure toute simple à faire le matin. Il suffit d’une cuillerée d’huile d’olive vierge extra et de trois gouttes de jus de citron.

    De cette manière, vous purifiez votre organisme des toxines et vous nettoyez l’intestin et le côlon. Il agit comme un bon tonique, un grand digestif et de plus, il vous apportera de bons acides gras et de nombreux vitamines.

    Quelque chose de naturel et économique qui fera beaucoup plus qu’un simple médicament. Prendre soin de votre foie vous permet de perdre du poids, n’en doutez pas !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • GÉREZ VOTRE TEMPS, GÉREZ VOTRE VIE
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Conduisez-vous avec sagesse [...]. Rachetez le temps" Colossiens 4.5 
     
     
    Votre plus grand bien, ce sont vos prochaines 24 heures. Comment les passerez-vous ? Les laisserez-vous se consumer par la télé, vos mails inutiles, vos pulsions, les mauvaises fréquentations, ou autre vaine distraction ? Ou prendrez-vous le contrôle de votre temps pour faire que ce jour compte ? 
     
    D'éminents experts affirment qu'il suffit de se concentrer sur 20% de ses priorités pour obtenir 80% d'efficacité. Alors chaque matin, devant votre miroir, dites : "Aujourd'hui, je vais vivre en accord avec la volonté de Dieu, et consacrer mon énergie à ce qui m'aidera à l'accomplir". 

    En réalité, il y aura toujours des choses qui capteront votre attention. Les publicités vous assaillent, les gens qui n'ont rien à faire veulent souvent accaparer votre temps. Même vos propres désirs peuvent être si variés et votre attention si dispersée que vous êtes rarement certain(e) de vos priorités. Voilà pourquoi vous devez vous focaliser comme un laser sur les objectifs fixés par Dieu. 

    Quel que soit l'objet de votre concentration, vous y impulsez force et dynamisme. La façon dont vous passez votre temps dépend de vos priorités, c'est pourquoi il faut les fixer dans la prière et vous y attacher avec soin. Éliminez le superflu. Ceux qui vous disent : "Tu peux tout avoir" sont dans l'erreur. Vous ne pouvez pas faire tout ce que vous voulez, mais vous pouvez faire tout ce que Dieu veut que vous fassiez. 

    Une décision pour aujourd'hui

    À vous de choisir ! Le succès, c'est faire bien ce qui est bon et laisser filer tout le reste. Si vous n'êtes pas sûr(e) de ce qui est bon pour vous, revenez sur votre passé. Que regrettez-vous de ne pas avoir fait ? 
     
    Bob Gass
     
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Des jus pour désenflammer le foie, le pancréas et les reins

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Même si vous n'avez pas de problèmes de santé apparents, n'hésitez jamais à inclure des jus sains dans votre alimentation, afin de désenflammer les organes de votre corps chargés de la purification et d'optimiser votre bien-être général.
     
     
     

    La meilleure manière de désenflammer les organes chargés de la dépuration et de la régulation de notre organisme est de consommer des fruits et des légumes frais, riches en eau et antioxydants.
     Comme vous le savez déjà, un foie sain est synonyme de bonne santé et de bien-être.

    Les reins, de leur côté, jouent un rôle important pour éliminer les toxines et la rétention d’eau, afin de pouvoir faciliter d’autres fonctions de notre corps : la régulation de la pression sanguine, la production de vitamine D, la sécrétion d’hormones, etc.

    Le simple fait de boire des jus naturels riches en enzymes et en minéraux nous aide également à désenflammer notre pancréas.

    Cela se traduit directement par de meilleures digestions et par une lutte efficace contre l’oxydation cellulaire.

    Pour toutes ces raisons, nous vous invitons à découvrir les jus délicieux et sains que nous allons vous présenter pour désenflammer les organes dont nous venons de vous parler.

    Un jus désenflammant à l’aloe vera, au citron et à la chlorophylle

    comment-preparer-ce-smoothie-a-l-aloe-vera-500x333

    Ingrédients

    • 3 cuillerées de pulpe d’aloe vera (45 g)
    • Le jus d’un citron
    • 1 cuillerée de chlorophylle (10 g)
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Préparation

    • Ces trois ingrédients vont vous aider à désenflammer votre organisme, mais également à optimiser son fonctionnement grâce à la chlorophylle qui, comme vous le savez déjà, peut se trouver dans n’importe quelle pharmacie ou herboristerie spécialisée.
    • Pour préparer ce jus, vous allez avoir besoin de trois cuillerées de pulpe d’aloe vera, que vous allez placer dans votre mixeur avec un verre d’eau tiède et le jus d’un citron.
    • Mixez jusqu’à l’obtention d’une boisson homogène et n’oubliez pas d’ajouter une cuillerée de chlorophylle. C’est un remède hautement médicinal !

     

    Un jus à la betterave rouge, à la carotte et à l’orange

    La betterave rouge est essentielle à tout régime dépuratif et désenflammant,car elle dispose de puissantes vertus excellentes pour notre organisme.

    Si vous ajoutez à ce légume la vitamine A et la vitamine C contenues dans l’orange et la carotte, vous allez obtenir un remède aussi délicieux que sain.

    Prenez bonne note de sa méthode de préparation.

    Ingrédients

    • 1 betterave rouge
    • Le jus d’une orange
    • 2 carottes
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Préparation

    • Commencez par bien laver tous les ingrédients. Ensuite, coupez la carotte et la betterave en morceaux, de manière à faciliter leur intégration à la préparation.
    • Ensuite, pressez une orange et ajoutez le jus dans un mixeur, dans lequel vous allez ajouter la betterave rouge, les carottes et le verre d’eau.
    • Mixez jusqu’à l’obtention d’une boisson homogène. Buvez cette préparation dans les premières heures de la journée. Votre corps vous en sera reconnaissant.

    Un jus au céleri, à la carotte et à l’ail

    smoothie-de-celeri-ananas

    Il est possible que vous soyez surpris par la présence de l’ail dans cette recette.

    Il est cependant important de garder à l’esprit que l’ail est l’un des aliments les plus antioxydants et c’est également un excellent antibiotique naturel.

    Il va vous aider à désenflammer et à prendre soin de votre foie, ainsi qu’à dépurer les toxines de vos reins et à optimiser le fonctionnement de votre pancréas.

    N’hésitez surtout pas à ajouter une gousse d’ail dans votre jus naturel, car ses avantages sont très intéressants.

    Ingrédients

    • 1 branche de céleri
    • 2 carottes
    • 1 gousse d’ail
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Préparation

    • Ce jus est extrêmement facile à préparer. Lavez bien votre branche de céleri et vos carottes, puis mettez-les dans un mixeur avec le verre d’eau et les gousses d’ail.
    • Mixez bien et buvez le tout chaque matin.

     

    Un jus de pomme à la linette

    jus-de-myrtilles-pomme-et-pruneaux

    La linette est une plante médicinale aux propriétés anti-inflammatoires, diurétiques et régénérantes exceptionnelles.

    Elle prend soin de notre santé digestive et élimine les infections qui peuvent toucher notre appareil intestinal.

    Si vous associez ses bienfaits à ceux du jus de pomme naturel, vous allez rapidement éprouver une grande sensation de bien-être.

    Cependant, il est important d’inclure ce jus dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée, qui ne laisse pas de place aux aliments riches en graisse ou en conservateurs.

    Ingrédients

    • 2 pommes
    • 1 verre d’eau (200 ml)
    • 1 cuillerée de linette en poudre (5 g)

    Préparation

    • En premier lieu, nous tenons à vous préciser que vous pouvez trouver de la linette en poudre dans n’importe quelle boutique naturelle.
      Il s’agit d’un complément alimentaire que vous pouvez incorporer dans vos salades, dans vos yaourts ou dans vos jus naturels, comme dans le cas qui nous intéresse aujourd’hui.
    • Gardez à l’esprit qu’il est important que les pommes que vous allez utiliser soient issues de l’agriculture biologique.
    • La première chose à faire est de bien laver vos pommes, de les éplucher et de retirer tous leurs pépins. Ensuite, mixez-les.
    • Pour que le jus ne soit pas trop épais, ajoutez un verre d’eau et une cuillerée de linette en poudre. Remuez bien et buvez cette préparation tous les matins.

     

    Parmi tous les jus que nous venons de vous présenter, choisissez celui qui vous plaît le plus ou qui correspond davantage aux produits que vous avez à la maison.

    Nous vous recommandons d’être bien réguliers, d’en boire tous les jours, ainsi que d’améliorer votre régime alimentaire et vos habitudes de vie.

    Que diriez-vous de commencer dès aujourd’hui ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • L’IRM montre que les cellules cancéreuses

    prospèrent grâce au sucre raffiné

     

     

     

     

     

     

     

     

    irm-cancer

     

     

    Vous voulez améliorer votre santé ? Changez votre alimentation ! Ce message commence à se propager lentement à l’ensemble de la société, mais doit encore convaincre les amoureux des fast-foods et les fanatiques des sucreries. Tellement peu conscients des conséquences de l’alimentation, beaucoup plongent encore dans les choix d’aliments à haute teneur en gras et en sucre sans y réfléchir à deux fois. Mais une étude récente affirmant que les cellules cancéreuses se développent et prospèrent grâce au sucre raffiné peut changer la situation.

     

     

    La revue scientifique à comité de lecture, Nature Medicine, a récemment confirmé que le sucre est l’un des principaux moteurs de la croissance et la propagation des tumeurs cancéreuses. Les résultats ont été si concluants, en fait, que l’avenir du dépistage du cancer peut se fier aux scanners du corps montrant les zones de sucre accumulé comme signes de la maladie.

    L’université de Londres au Royaume-Uni a fait cette découverte après l’expérimentation d’une nouvelle méthode de détection du cancer qui consiste à utiliser une forme unique d’IRM (Imagerie par résonance magnétique). Les scientifiques ont programmé un scanner IRM pour la détection spécifique du glucose dans le corps et il a révélé que les tumeurs cancéreuses – dont il a été démontré qu’elles se nourrissent de sucre – apparaissent en surbrillance car elles contiennent des quantités élevées de sucre.

    Comme l’explique une annonce récente de l’université de Londres, « La nouvelle technique, appelée ‘transfert de saturation par échange chimique du glucose’ (glucoCEST), est basée sur le fait que les tumeurs consomment beaucoup plus de glucose (un type de sucre) que les tissus sains et normaux afin de soutenir leur croissance. » Dans la mise à jour donnée par l’université, il a été noté que les tumeurs apparaissent comme des « images lumineuses » sur l’IRM.

    Lors des scanners habituels pour le cancer, on utilise des injections de radiations à faible dose pour identifier la présence de tumeurs. C’est logique, car les radiations sont une autre cause connue de cancer, mais une telle injection n’est pas optimale en raison de ses effets secondaires potentiels. Cependant, cette méthode fonctionne parce que ce qui déclenche et favorise le développement et la propagation du cancer peut également être utilisé par les médecins pour le détecter à l’intérieur du corps. Et le sucre peut maintenant être officiellement ajouté à cette liste.

    « La méthode utilise une injection de sucre normal et pourrait offrir une alternative sûre et bon marché aux méthodes existantes pour détecter les tumeurs, qui nécessitent l’injection de matières radioactives », explique le Dr Simon Walker-Samuel, chercheur principal de l’étude au centre d’imagerie biomédicale avancée de l’université de Londres.

    Ce qui peut être le plus choquant, comme le rapporte l’auteur principal de l’étude, est que la quantité de sucre dans « une demie barre de chocolat de taille standard » est tout ce qui est nécessaire pour identifier efficacement la présence de tumeurs en utilisant la méthode glucoCEST. Cette constatation est stupéfiante, car elle suggère que même des quantités de sucre relativement faibles ont le potentiel de favoriser la prolifération du cancer.

    L’université de Londres n’est pas la première source à faire un lien entre le sucre transformé et les maladies telles que le cancer. Le Dr Robert H. Lustig, médecin et professeur de pédiatrie à la division d’endocrinologie à l’université de Californie à San Francisco, indique que la majeure partie des maladies chroniques répandues aujourd’hui sont causées par la consommation de sucre. Lustig est le célèbre auteur de « Sugar: The Bitter Truth » (Sucre: l’amère vérité), et s’exprime ouvertement dans des vidéos pour décrire ses recherches et ses conclusions.

    Les principaux coupables de l’effet mortel du sucre comprennent : le sucre blanc et la farine blanche, les aliments sucrés et transformés (même les plats salés), et les fast-foods. La façon dont ces aliments se décomposent dans le corps (par rapport aux sources naturelles de fructose des fruits) est qu’ils provoquent une augmentation de la libération d’hormones (en particulier l’insuline), et en effet, ils signalent aux cellules cancéreuses de se nourrir et de continuer à augmenter de taille.

    Le Dr Lewis Cantley, à la tête du Beth Israel Deaconess Medical Center (BIDMC) à l’université de Harvard, a fait part, lors d’une interview sur la chaîne CBS, de la connexion entre le sucre et le cancer : « Ce que nous commençons à apprendre, c’est que l’insuline peut provoquer des effets néfastes dans divers tissus et une préoccupation particulière concerne le cancer. »

    Il a poursuivi, « s’il vous avez une tumeur qui a des récepteurs de l’insuline sur elle, alors elle sera stimulée pour prendre le glucose qui est dans la circulation sanguine. Donc au lieu d’aller dans la graisse ou dans les muscles, le glucose va maintenant dans la tumeur et la tumeur l’utilise pour se développer. »

    Ces sources concluent sur l’importance de choisir des aliments sains, non transformés, et principalement d’origine végétale pour maintenir le corps en bonne santé, et l’esprit nourri. Commencez par ajouter davantage de verdures, de légumes et de protéines végétales, tout en réduisant les quantités d’aliments transformés que vous consommez. Le corps est vraiment capable de se guérir, et la nécessité d’opérer de tels changements pour le lui permettre devient de plus en plus évidente.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources :
    www.mdtmag.com
    www.naturalnews.com
    complete-health-and-happiness.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • LA PUISSANCE DE L’AMOUR
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre… Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous maltraitent… Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ?" Matthieu 5.38-48 
     
     
    N'est-il pas difficile, pour ne pas dire impossible, de vivre ces paroles ? Certainement, mais lorsque le fruit de l'Esprit est là, lorsque Dieu nous communique son amour, cela devient possible. 

    Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous maltraitent
    Voici le témoignage d'une personne qui a expérimenté cela. 

    Cette dame avait demandé à Christ de changer sa vie. Depuis, elle éprouvait beaucoup de joie à aller écouter le pasteur Robinson de Leicester. Mais son mari, incroyant notoire, l'a menacée. Il jura que si elle retournait écouter ce prédicateur, il lui briserait les jambes.
    Sans se révolter contre son mari et ses propos violents, elle prit le temps de prier. Après avoir reçu la conviction qu'elle devait retourner écouter le prédicateur, elle y alla. 
    A son retour, son mari l'attendait devant la porte. "Où es-tu allée ?" demanda-t-il.
    "A l'église" répondit-elle paisiblement. 
    Aussitôt son mari lui envoya une terrible gifle qui la fit tomber à la renverse. En se relevant elle lui dit avec affection : "Chéri, ne voudrais-tu pas me frapper sur l'autre joue ?"
    Cet homme fut surpris par cette attitude. Il faut dire qu'avant sa conversion sa femme était violente, et rendait coup pour coup, injure pour injure, violence pour violence. 
    Dans sa surprise, il lui demanda : "Où as-tu appris cette maîtrise, cette attitude ?" 
    "C'est à l'église, mon chéri, que j'ai appris cela en laissant Jésus vivre en moi, il me communique un amour, et une paix que je ne connaissais pas auparavant".
    Alors, il lui dit : "C'est bien, si tu as appris cela à cette église tu peux y retourner autant que tu le voudras, je ne te l'interdis plus." 
    Cette femme put retourner librement à l'église, et quelque temps après, son mari y alla, car lui aussi désirait recevoir cet amour.

    L'amour, fruit de l'Esprit, est patient ; il supporte tout. Cette femme n'avait pas changé de religion, elle avait reçu Jésus dans sa vie, et le Saint Esprit produisit le fruit puissant de l'amour. Il n'est pas dans notre nature d'aimer ainsi, mais c'est dans la nature de l'Esprit-Saint.

    Il se peut que vous soyez confronté à des personnes hostiles, blessantes, méchantes, méprisantes, et que la révolte et la haine gagnent votre esprit. Il vous est impossible de les aimer, cela peut se comprendre, humainement parlant, mais si l'amour de Dieu vous remplit, votre regard sur ces personnes peut changer.

    Une prière pour aujourd'hui 

    Seigneur, tu connais le mal que j'ai subi de la part de telle ou telle personne, remplis-moi de ton amour par le Saint-Esprit, pour que la force de leur pardonner et de les aimer me soit donnée.
     
    Paul Calzada
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ne pas prendre de décisions est pire

    que de commettre des erreurs

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Si nous ne prenons pas de décisions, il y aura des gens pour les prendre à notre place et nous perdrons le contrôle de notre propre vie. Nous devons être le gouvernail de notre bonheur.
     
     
     

    Nous passons la journée à prendre des décisions : nous choisissons ce que nous allons porter, nous décidons ce que nous allons petit-déjeuner, quelle marque de cosmétiques nous allons acheter et quel film nous allons aller voir au cinéma.

     

    Toutes ces petites actions quotidiennes définissent une partie de notre personnalité.

    Cependant, ce qui caractérise vraiment ce que nous sommes, ce sont ces grandes décisions qui nous permettent de cheminer vers une direction ou une autre. 

    Il faut savoir que qui ne décide pas pour lui-même laisse son destin dans les mains des autres ou de ce hasard où l’on perd complètement le contrôle de notre vie.

    S’il est évident que n’importe quelle décision est accompagnée d’un composant de peur et d’incertitude, il sera toujours mieux de commettre des erreurs desquelles apprendre plutôt que de ne rien faire et d’attendre.

    Aujourd’hui, dans cet article, nous vous invitons à réfléchir à cet aspect afin d’apprendre les stratégies basiques d’une prise de décision efficace et sûre.

    Les décisions qui nous permettent de vivre avec plus d’harmonie

    Aujourd’hui, plus qu’aspirer à ce bonheur idéal grâce auquel pouvoir atteindre tous nos rêves, ce que nous désirons le plus, c’est être en harmonie.

    • Être en harmonie signifie agir en accord à nos valeurs en trouvant le respect des autres.
    • C’est avoir des relations personnelles basées sur la réciprocité et la reconnaissance.
    • L’harmonie, c’est aussi calmer son intérieur, sans peurs, insécurités ou anxiétés.

    Voyons à présent quelles sont les règles que nous devons suivre pour atteindre ce courage personnel grâce auquel nous serons capable de prendre des décisions.

    femme-robe-fleurs-500x361

    Apprendre à discerner

    Discerner est une capacité psychologique que nous possédons tous et que nous devrions apprendre à mettre en pratique.

    • Nous nous laissons souvent porter par la routine, par ce quotidien où nous tombons dans une monotonie psychologique et où nous cessons d’agir.
    • Ce laisser-aller fait que nos pensées sont un peu plus rigides, au point de considérer n’importe quelle altération ou changement comme un danger.
      Aller au-delà de notre zone de confort est quelque chose qui produit de la peur et de l’insécurité.
    • Quand nous sommes dans ces situations, le mieux est d’apprendre à discerner.
    • Ce terme signifie “se rendre compte de quelque chose, découvrir une vérité ». C’est précisément ce que nous devons faire : découvrir cette réalité si peu satisfaisante dans laquelle nous sommes.
    • Avant de prendre une bonne décision, il est conseillé de savoir discerner à quel moment de notre vie nous nous trouvons et pour cela, il faut se poser quelques questions qui nous révéleront une réalité.
    • Voici quelques exemples de questions :
      • Est-ce que je sens que j’ai le contrôle de mes décisions ? 
      • Quand je me lève le matin, est-ce que je sens que je vais faire ce que je veux vraiment ?
      • Est-ce que ce que je désire pour l’avenir est ce que j’ai aujourd’hui ?
      • Les personnes qui m’entourent s’inquiètent-elles de mon bonheur ?

    avion-500x297

    Pour prendre des décisions, il faut savoir où nous voulons aller

    Quand nous prenons complètement conscience que nous avons besoin d’un changement, il faut savoir vers où nous nous dirigeons et ce que nous souhaitons obtenir.

    • Changer pour changer, sans objectif clair, n’a pas de sens.
    • Nous devons être responsable de chacun de nos actes et pour cela, il faut se fixer des buts.
    • Avant de prendre une grande décision, le mieux est de commencer à prendre de « petites décisions » qui reflètent de simples buts que nous pouvons atteindre petit à petit.
    • Voici un exemple : se fixer comme objectif le fait qu’à partir d’aujourd’hui, nous allons être plus assertifs et dire « non » quand nous le ressentons vraiment, et « oui » quand nous en avons vraiment envie.

    Les petits changements apportent avec eux une amélioration de l’auto-estime.

    De cette manière, nous accumulons des forces et du courage pour mettre en marche de plus grandes décisions : chercher un autre travail, changer de lieu de vie…

    Il ne faut pas avoir peur des erreurs

    Il ne faut pas avoir peur des erreurs, mais d’une vie non vécue. C’est pour cela qu’il est nécessaire de tenir compte des aspects suivants :

    • Parfois, nous cherchons des coupables au malheur qui nous asphyxie alors qu’en réalité, c’est nous qui rallongeons ces situations qui, en elles-mêmes, devraient déjà avoir été résolues.
    • Nous sommes créateurs de ce qui arrive dans notre esprit. Si nous pensons qu’une erreur est un échec dont il faut se lamenter, nous ne nous permettrons jamais d’avancer.
    • Une erreur est une opportunité pour apprendre, et qui se limite à rester sans bouger par simple peur de se tromper à nouveau, dressera des murs devant son bonheur.

    coeurs-de-pierre-representant-la-difficulte-des-disputes-de-couple-500x336

    Nous devons être capable de suivre notre intuition naturelle. Nous disposons tous de cette boussole interne qui nous dit quand quelque chose doit se terminer ou quand nous devons recommencer quelque chose.

    Osez vivre la vie que votre cœur vous susurre à l’oreille, rationalisez vos peurs, donnez de la force à votre auto-estime et apprenez de chaque pierre que vous trouvez sur votre chemin.

    Car décider, c’est vivre.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 10 bienfaits du noyau d’avocat pour votre santé

    et votre beauté

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Nous pouvons profiter du noyau d'avocat tant en usage externe, comme ingrédient de certains de nos traitements, qu'en usage interne, en l'incluant dans nos recettes préférées. Nous devons impérativement le sécher au soleil, pour ensuite le râper.
     
     
     

    L’avocat est un aliment très populaire dans le monde entier, grâce à sa saveur délicieuse et à sa forte valeur nutritionnelle.
     

    Sa chair verte est pleine d’acides gras essentiels, d’antioxydants, de protéines et d’autres substances qui, une fois ingérées, sont bénéfiques pour notre santé.

    Ce que beaucoup de gens ignorent c’est que le noyau d’avocat contient également des propriétés incroyables pour notre santé et notre beauté.

    Si sa saveur n’est pas aussi exceptionnelle que celle du fruit, il peut être employé de bien des manières pour apporter tout un tas de bienfaits à notre corps.

    Même si cela peut paraître surprenant, c’est une source de fibres et d’acides aminés essentiels qui permettent de prévenir et de combattre de nombreuses maladies.

    Dans la suite de cet article, nous allons vous donner 10 bonnes raisons d’inclure le noyau d’avocat dans votre routine d’alimentation et de beauté quotidienne, plutôt que de le jeter.

    1. Il améliore notre santé cardiovasculaire

    ameliore-la-sante-cardiovasculaire

    On estime que 70% des acides aminés contenus dans un avocat se trouvent dans son noyau.

    Les huiles essentielles qui sont issues du noyau servent à contrôler le taux de cholestérol, la pression artérielle et d’autres affections cardiovasculaires qui augmentent le risque de souffrir de crises cardiaques.

     

    2. Il combat les infections stomacales

    Les fibres contenues dans le noyau d’avocat permettent de stimuler le mouvement intestinal et d’éviter les digestions lentes, de manière à faciliter l’expulsion des déchets.

    Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, il peut être utilisé pour lutter contre la diarrhée et les symptômes gastro-intestinaux qui dérivent des infections bactériennes et virales.

    Ses composés phénoliques protègent le revêtement de l’estomac pour éviter la formation d’ulcères.

    3. Il est anti-cancérigène

    anticancerigene

    Les flavonols contenus dans le noyau sont en relation avec une diminution du risque de développement des cellules cancérigènes et des tumeurs.

    Cependant, les essais cliniques réalisés sur le sujet ne permettent pas d’affirmer que cette relation, observée sur des rongeurs, soit la même chez l’être humain.

    4. Il prévient le stress oxydant

    La forte teneur en antioxydants de ce noyau permet de réparer les tissus et de soigner les cellules touchées par le stress oxydant.

    Ses huiles essentielles et ses extraits son souvent utilisés comme composés actifs pour des produits conçus pour lutter contre le vieillissement de la peau et des cheveux.

    En l’incluant dans votre régime alimentaire, vous allez diminuer les risques de souffrir de pathologies chroniques liées au vieillissement.

    5. Il fortifie le système immunitaire

    Les composés phénoliques du noyau d’avocat sont utilisés comme traitement contre les infections virales et les allergies.

    Leur action sur l’organisme permet d’augmenter la production d’anticorps et de fortifier le système immunitaire afin d’éviter que certaines maladies ne pénètrent dans le corps.

    6. Il combat les douleurs et les inflammations

    tunnel-500x334

    Les agents anti-inflammatoires du noyau d’avocat permettent de diminuer les douleurs et les tensions chez des patients touchés par des troubles comme l’arthrite, la gastrite et la colite.

    Ses acides gras améliorent le flux sanguin et favorisent l’élimination des déchets pour diminuer les inflammations des tissus.

    7. Il prévient les rides

    C’est l’un des aspects cosmétiques les plus intéressants de ce produit : il est capable de prévenir les rides et les autres signes de l’âge.

    Ses flavonols et ses antioxydants permettent de réduire les dommages causés par les radicaux libres et d’augmenter la production de collagène, pour obtenir une peau plus jeune et plus ferme.

    8. Il améliore la santé capillaire

    Les personnes qui souffrent de problèmes capillaires comme la sécheresse, les pellicules et les pointes fourchues peuvent utiliser le noyau d’avocat pour y remédier.

    Les bonnes graisses qu’il contient permettent d’hydrater les cheveux en profondeur et d’éviter les altérations néfastes du cuir chevelu, de manière à empêcher le développement des champignons et autres mycoses.

    9. Il régule la thyroïde

    il-regule-la-thyroide-500x334

    Les nutriments contenus dans le noyau d’avocat sont également idéaux pour les personnes qui souffrent de problèmes liés à la glande thyroïde, comme l’hypothyroïdie par exemple.

    En inclure dans votre régime alimentaire peut vous permettre d’augmenter la production d’hormone thyroïde et de stimuler votre métabolisme, pour prévenir l’obésité.

    10. Il donne de l’énergie

    Les nutriments de cet aliment peuvent entraîner une nette augmentation de l’énergie physique et mentale.

    En l’incluant dans votre alimentation, vous allez pouvoir augmenter votre rendement physique et mental, afin d’être davantage productif dans votre journée.

     

    Comment profiter des bienfaits du noyau d’avocat ?

    noyau-avocat-500x299

    Au lieu de jeter le noyau de votre avocat à la poubelle, mettez-le à sécher au soleil et râpez-le pour obtenir une sorte de poudre.

    Vous pouvez alors ajouter cet ingrédient à vos soupes, à vos smoothies, à vos salades et à toutes les recettes que vous avez l’habitude de préparer.

    Si vous souhaitez l’utiliser à des fins cosmétiques, vous pouvez l’incorporer dans vos masques à base de yaourt, d’œuf ou d’huiles essentielles, entre autres.

    Commencez dès aujourd’hui à ne plus jeter ce formidable allié de votre santé et de votre beauté, pour profiter de toutes ses vertus naturelles !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 13 signes sur notre visage qui reflètent des maladies

     

     

     

     

     

     

     
    Bien que nous ne fassions pas le lien entre eux et certaines maladies éventuelles, de nombreux problèmes de notre organisme peuvent envoyer des signaux à travers le visage, nous devons donc apprendre à les reconnaitre afin de prendre des mesures.

    13 signes sur notre visage qui reflètent des maladies

    Parfois, il n’est pas nécessaire de s’exprimer avec des mots tellement notre corps et notre visage peuvent parler pour nous.

    Il suffit de se regarder dans le miroir et de faire attention à certains détails sur notre visage ou à des caractéristiques de la peau pour détecter à temps d’éventuelles maladies.

    Comme on dit le souvent, « le visage est le reflet de l’âme ». Peut-être est-ce aussi le cas aussi de notre santé, devenant alors l’un des meilleurs indicateurs que quelque chose ne va pas dans notre corps.

    1. Poches et cernes sous les yeux

    En général, ce sont des traits qui se dessinent en raison de problèmes génétiques. Cependant, il peut arriver qu’ils apparaissent du jour au lendemain, vous donnant l’air un peu épuisé ou malade.

    Parmi les causes possibles, on trouve :

    • Manque de sommeil ou de nuits
    • Consommation abusive d’alcool
    • Tabagisme
    • Déséquilibre hormonal
    • Mauvaise alimentation

    2. Taches ou acné sur le front

    l'acné peut être le signe sur votre visage d'une maladie

     

    Apparaît un acné léger qui peut être du à certains problèmes digestifs en raison de la consommation d’aliments gras.

    Si c’est le cas, il est préférable d’opérer de petits changements dans vos habitudes alimentaires.

    3. Nez rouge

    Si vous avez le nez rouge, plus que d’habitude, rappelez-vous qu’il se connecte à divers vaisseaux sanguins et si l’un ne fonctionne pas bien, sa couleur aura tendance à changer automatiquement.

    Allez chez le médecin dès que possible pour effectuer les examens correspondants. Ce pourrait être une maladie qui nécessite une attention importante, une allergie ou un simple rhume.

    4. Peau du visage et yeux jaunes

    Cette fois c’est un dysfonctionnement du foie. Il est affecté par une accumulation de déchets dans votre corps, et peut causer une irritation ainsi que d’autres complications.

    Allez chez le médecin dès que possible pour une vérification du pancréas, du foie, de la vésicule biliaire ou de la bile pour exclure des maladies telles que l’hépatite, la mononucléose, etc.

    5. Apparition inattendue de grains de beauté et de taches de naissance

    Il est possible qu’après avoir passé certaines heures au soleil, votre peau génère quelques taches. Si cela vous arrive, vous devriez limiter l’exposition et utiliser régulièrement un écran solaire pour la peau.

    Si vous remarquez des changements irréguliers sur votre peau ou des taches de naissance après quelques jours, vous feriez mieux d’aller chez un médecin.

    6. Eruption cutanée en forme de papillon

    Cela a tendance à apparaître comme une tache rouge plus étendue sur le visage et peut être due à plusieurs facteurs :

    • Vous avez mangé beaucoup de bonbons
    • Vous souffrez d’une allergie
    • Il y a eu un changement de température environnementale

    Habituellement, cela disparaît tout seul, mais tout dépend aussi d’autres symptômes, car cela est généralement lié à des épisodes de fièvre ou des douleurs dans plusieurs articulations.

    7. Peau sèche autour de la bouche et du nez

    Ces signaux vous avertissent d’un manque de vitamines telles que A, B, C ou E. Il peut y avoir une perte de cheveux considérable, une fragilité des ongles et une faiblesse généralisée dans le reste du corps.

    Nous vous conseillons dans ce cas de commencer par réajuster votre alimentation en consommant davantage d’aliments contenant ces vitamines.

    8. Eruption cutanée dans la zone du triangle naso-labial

    Si elles se produisent dans des endroits très spécifiques telles que les lèvres ou le nez, cela indique que vous souffrez sûrement d’un herpès.

    Il n’y a pas à s’inquiéter, car il se guérit habituellement. Cependant, l’application d’une pommade pharmaceutique n’est pas une mauvaise idée.

    9. Fissures sur les lèvres

    Si vous présentez des fissures et une sécheresse excessive sur les lèvres, il est très important de consommer beaucoup d’eau. En outre, les baumes à lèvres peuvent également être une bonne solution.

    En général, cela peut être dû à un manque d’hydratation, à une exposition au soleil ou à une allergie.

    10. Poils faciaux excessifs

    C’est un autre des traits apparaissant en raison de l’héritage familial. Cependant, cela n’exclut pas qu’il puisse s’agir d’un changement hormonal causé par le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK).

    Si c’est le cas, allez chez le gynécologue pour recevoir un traitement approprié.

    11. Hyperpigmentation du visage

    l'hyperpigmentation du visage peut être le signe d'une maladie

     

    Un tel signal a tendance à se manifester pendant le stade de la grossessede nombreuses femmes. Il apparaît comme une sorte de tache dans la région des joues ou de la cloison nasale.

    Il est reconnu comme un type d’hyperpigmentation appelé mélasma.

    12. Sourcils et cils minces

    Sans avoir recours à une intervention chirurgicale ou à un traitement, vous remarquez soudainement que vos sourcils ou vos cils ont été réduits.

    Faites attention, car vous pourriez souffrir des glandes thyroïdiennes.Dans la mesure du possible, il est utile d’effectuer des analyses de sang et d’aller chez le médecin.

    13. Acné et éruption sur le menton ou changement de sa couleur

    Le menton est directement associé aux hormones. Ainsi, parmi les facteurs qui peuvent favoriser l’apparition de l’acné ou de l’éruption, nous trouvons :

    • Déséquilibre hormonal
    • Manque de sommeil
    • Stress

    Essayez de manger plus sainement en ajoutant des légumes à vos repas quotidiens et changez vos habitudes.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Vous avez de la valeur !

     

     

     

     

     

     

     
    "Il nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour…"Colossiens 1.13
     
    "Il nous a prédestinés dans son amour à être ses enfants d'adoption par Jésus Christ, selon le bon plaisir de sa volonté…"Ephésiens 1.5
     
     

    Si vous êtes comme moi, vous vous voyez souvent avec un œil très critique, pensant que Dieu, du haut des cieux en fait de même… Votre condamnation est sans appel : vous pensez en vous-même : "Je ne suis pas digne !"

    En fait, que pense le Seigneur ? A-t-il ce même regard qui juge et condamne Ses bien-aimés ? A-t-il un cœur de grâce, tel que Sa grâce pardonne tout ? Est-il cet ami complaisant qui voit tout, mais ne juge jamais ?

    L’amour de Dieu est jaloux, Il veut notre cœur tout entier pour Lui ! Exode: 34.14 nous dit : "Tu ne te prosterneras point devant un autre dieu ; car l'Éternel porte le nom de jaloux, il est un Dieu jaloux."

    Un conférencier bien connu commence son séminaire en tenant bien haut un billet de 50 euros. Il demande aux gens : "Qui aimerait avoir ce billet ?" Les mains commencent à se lever, alors il dit :

    — Je vais donner ce billet de 50 euros à l'un d'entre vous, mais avant, laissez-moi faire quelque chose avec.

    Il chiffonne alors le billet avec force, et il demande :

    — Est-ce que vous voulez toujours de ce billet ?

    Les mains continuent à se lever.

    — Bon, d'accord, mais que se passera-t-il si je fais cela ?

    Il jette le billet froissé par terre, et saute à pieds joints dessus, l'écrasant autant que possible, et le recouvrant des poussières du plancher. Ensuite, il demande :

    — Qui veut encore avoir ce billet ?

    Évidemment, les mains continuèrent de se lever !

    — Mes amis, vous venez d'apprendre une leçon... Peu importe ce que je fais avec ce billet, vous le voulez toujours parce que sa valeur n'a pas changé, il vaut toujours 50 euros !

    Même si les circonstances de la vie vous ont attristé, froissé, et même souillé, ou que le péché habite en vous, vous avez toujours de la valeur aux yeux de Dieu. Vous êtes précieux à Ses yeux, car il vous voit avec les yeux de l'amour, au travers du sacrifice de son fils Jésus, mort pour nous racheter.

    Une prière pour aujourd’hui

    Seigneur merci pour cette grâce immense de Te connaître ! Même si je m’écarte de tes voies, j’ai toujours de la valeur à tes yeux alors que je me confesse mes torts et que je revienne à toi ! Que je n’abuse pas de cette grâce pour pécher, mais au contraire, qu’elle m’aide chaque jour à découvrir la grandeur de Ton amour pour moi au travers du Sacrifice de ton fils à la croix !

     
    Vous avez de la valeur !
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Si vous vous rendez aujourd’hui,

    vos efforts d’hier ne serviront à rien

     

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Il n'est pas mal de se rendre si c'est pour recommencer avec encore plus de force. Le problème surgit dès lors qu'on se rend car on ne trouve rien qui nous motive et nous encourage à aller de l'avant.
     
     
     

    Si vous vous rendez, vous boitez.

    Si vous vous dites à vous-même que vous n’en pouvez plus et que vous permettez que vos espoirs se transforment en larmes, tout ce que vous avez fait hier, chaque barrière détruite et chaque réussite atteinte en silence ne vous serviront à rien.

     

    Nous avons sur les épaules des batailles dont nous seuls sommes conscients.

    Vous avez tout donné pour votre famille, pour vos enfants, vous avez lutté chaque jour pour donner forme à ce rêve que vous aviez en tête et que personne ne comprenait. 

    Alors… Pourquoi nous rendons-nous ? Pourquoi tombons-nous, plions-nous les genoux et laissons-nous échapper un long soupir de découragement ?

    À cause du manque de soutien des déceptions et de l’épuisement émotionnel.

    Il se peut que beaucoup vous voient comme un lion, comme un être qui est capable de tout et qui ne se rend jamais.

    Pourtant, parfois, ce lion se transforme en un chat fatigué qui ne souhaite que se blottir dans un coin et dormir.

    Si cela vous est arrivé un jour, nous vous proposons de puiser le courage en vous.

    Nous vous recommandons de ne pas vous rendre et de ne pas vous laisser abattre pas le découragement. Nous allons vous expliquer comment y parvenir.

    Si vous vous rendez, rien ne change

    Se rendre est un mot qui sonne mal, qui manque de prestige et qui est associé à la lâcheté. Nous ne devons pas le voir ainsi.

    Se rendre de temps en temps est normal et même conseillé, surtout lorsqu’il s’agit d’accepter une évidence face à laquelle on ne peut rien faire.

    “ Je me rends, je sais que cette personne ne m’aime pas et que je ne dois plus perdre de temps avec ça ». « Je dois me rendre à l’évidence : je ne suis pas fait pour ce travail et je dois orienter mes capacités vers d’autres champs professionnels“.

    lion-et-papillon-500x342

    • Se rendre sera toujours acceptable si nous acceptons une réalité pour être plus compétents dans notre vie, pour prendre conscience que quelque chose n’était pas fait pour nous.
    • De l’autre côté, se trouve sans aucun doute, cette reddition qui vient du cœur brisé, de l’esprit fragmenté qui n’a plus de force ni d’espoir pour affronter un fait concret.

    Si nous nous rendons, si nous nous voyons nous-même comme des personnes incapables de maintenir cette bataille personnelle, nous devons prendre conscience que rien ne va changer.

    • Nous restons toujours exactement au même endroit, sans pouvoir avancer dans notre bien-être ou dans ce projet qui représente tant pour nous.

    Si vous vous rendez à un moment donné, évaluez quelles sont les conséquences de cela. Abandonner votre objectif, est-ce une bonne solution ?

    Une reddition momentanée pour préparer la bataille

    Prenons un cas où nous nous sommes rendus. Nous nous sentons saturés dans notre travail et nous nous disons à nous-même : « Je ne serai jamais promu ».

    • Nous nous rendons avec nos enfants, nous pensons qu’ils ne passeront jamais au niveau supérieur car ils sont incapables de se concentrer, d’être plus responsables et de tirer profit de leurs heures d’étude.
    • Parfois, une reddition momentanée nous permet de prendre du recul et de voir les choses avec plus de calme et moins de pression.
    • Quand vous vous rendez, vous passez par une période de calme intérieur et tout d’un coup, sans savoir comment, vous réunissez vos forces à nouveau.
      De nouvelles idées, de meilleures stratégies et des rêves renouvelés apparaissent.

    Gardez le calme et vous verrez comment le lien revient petit à petit en vous. 

     

    La victoire finale s’obtient avec de petits triomphes quotidiens

    Le gagnant est un rêveur qui ne se rend jamais. Ainsi, pour atteindre un but, il est nécessaire d’y rêver, de l’imaginer, de dessiner des plans, de concevoir des stratégies et avant tout, d’envelopper chaque désir du souffle de la motivation.

    • Il faut également tenir compte de la chose suivante : le triomphe final s’atteint en obtenant de nombreux triomphes quotidiens.
    • Parfois, nous ne les voyons pas, car nous nous concentrons uniquement sur un objectif à long terme, sans obtenir les changements quotidiens que nous provoquons.

    Pour ne pas se rendre, nous avons besoin d’une bonne attitude, de confiance, d’auto-estime, et avant tout d’être capable de voir que cette lutte personnelle a un sens et un objectif dans lesquels cela vaut la peine d’investir du temps et des émotions.

    Ainsi, au moment où vous livrez une bataille personnelle, souvenez-vous que parfois ceux qui nous entourent peuvent être d’une aide inestimable ou cette pierre du chemin capable de nous décourager.

    Écoutez ceux qui sont au plus près de votre cœur et avant tout, suivez vos instincts, votre voix intérieure.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • A quoi sert le corossol ?

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Bien que nous puissions tirer profit de toute la plante, c'est-à-dire de ces feuilles, ces fruits, ces fleurs, ces racines, ces tiges ou son écorce, la plupart des propriétés médicinales du corossol se trouvent dans ses feuilles.
     
     
     

    Le corossol est une plante poussant dans les Caraïbes en Amérique centrale et du Sud. Apprenez-en plus sur les propriétés nutritives et salutaires de cette plante sauvage, originaire du Pérou.

     

    Les caractéristiques du corossol

    Le corossol se compose principalement d’eau, sa chair offre des dizaines d’éléments nutritifs, tels que de fortes doses de vitamine C, aidant à maintenir un taux d’antioxydant dans le corps stable et sain.

    Il possède aussi des protéines, des minéraux, du potassium, du calcium, du phosphore, du fer et des lipides. Cependant, ce fruit possède aussi une forte valeur calorique à cause des hydrates de carbone qu’il contient, il n’est donc pas conseillé d’en consommer trop au cours d’un régime amaigrissant.

    corrosol2

    La pulpe de corossol peut être consommée diluée avec de l’eau ou du jus pour profiter de ses propriétés diurétiques. Il est un puissant régulateur des fonctions de l’organisme, il lutte contre l’hypertension, les maladies des voies respiratoires (surtout consommé froid), il purifie et maintient la santé du foie et régule les niveaux de sucre dans le sang (idéal pour les personnes ayant du diabète).

    Vous pouvez aussi manger les feuilles de corossol, pour traiter des cas d’oreillons, de nervosité ou d’insomnie. L’utilisation d’un mélange d’une poignée de feuilles et de fleurs de cette plante peut faire une infusion sucrée avec du miel traitant les états grippaux, ou bien encore pour améliorer la convalescence après une opération.

    Le corossol a très peu d’effets secondaires, mais il n’est pas recommandé aux femmes enceintes de le consommer en excès (un morceau de temps en temps est autorisé). Vous pouvez prendre la plante entière, c’est-à-dire les feuilles, fruits, fleurs, tiges, racines et l’écorce, avec tout médicament. Le morceau avec le plus de «pouvoir» nutritifs sont les feuilles. En Amérique, elles sont consommées comme un thé ou en smoothie. La pulpe est utilisée pour faire des smoothies, des jus de fruits, de la crème glacée et des desserts. Le goût est délicieux et sucré.

    Les autres noms de ce fruit sont : catuche, catoche, masasamba, chachiman, Graviola, huana Huana brésilien, sapote, araticú, tout dépend langue ancestrale ou de la région où il est cultivé. De même, son nom scientifique est Annona muricata.

    corrosol

    Les usages médicinaux du corossol

    Les graines en poudre sont utilisées en tant que répulsif d’insectes lorsqu’elles sont étalées sur la peau, l’eau des feuilles est également indiquée pour éliminer les poux et les lentes en l’appliquant sur le cuir chevelu.
    Vous pouvez faire un smoothie avec trois feuilles corossol et une tasse d’eau et boire à jeun pendant une semaine  pour améliorer les symptômes de la chimiothérapie ou des médicaments très forts.Le fruit du corossol, lorsqu’il est consommé encore vert, est bon contre la jaunisse, une maladie qui affecte la couleur de la peau, tournant jaunâtre. Il faut juste le couper en trois morceaux, retirer les graines et mélanger. À filtrer et à consommer sucré avec du miel, car à ce stade le goût est un peu amer.

    • Faire un thé avec les feuilles de cette plante peut prévenir les hémorragies internes.
    • La liste complète des propriétés médicinales de goyave :
    • Il combat la pression sanguine trop élevée
    • Il sert pour traiter l’asthme, une maladie caractérisée par une obstruction de la respiration
    • Il empêche les cellules cancéreuses de se reproduire 
    • Il réduit l’augmentation du sucre dans le sang
      (diabète)
    • Il lutte contre les troubles hépatiques
    • Il a la capacité de réduire les tumeurs, les tissus anormaux qui produisent une augmentation de volume
    • C’est un excellent insecticide, il aide à éliminer les insectes tels que les moustiques
    • C’est un merveilleux anti-amibien, c’est-à-dire qu’il lutte contre les parasites tels que les acariens
    • C’est un expectorant, il aide à traiter toutes sortes de maladies liées au système respiratoire, y compris la bronchite ou l’asthme
    • Il est vasodilatateur grâce à ses feuilles qui empêchent une mauvaise circulation
    • Les feuilles sont de puissants sédatifs, utilisées pour calmer les nerfs et le stress et mieux dormir
    • C’est un anti-paludique, il lutte  contre les symptômes de cette maladie, caractérisée par de la fièvre, des maux de tête et des muscles
    • Il favorise la sécrétion de lait, idéal pour quand une femme allaite et que le lait n’est pas bon ou trop rare
    • C’est un anti-spasmodique, il aide à prévenir ou traiter des contractions musculaires involontaires
    • C’est un anti-ulcéreux
    • Il aide à guérir les blessures et est très bon contre la gastrite
    • C’est un anti-diarrhéique : soit par une infection ou par des troubles de l’alimentation

    Les effets secondaires du corossol

    Comme c’est un anti-microbien, s’il est consommé à des doses élevées, il peut modifier la flore intestinale et provoquer une constipation ou une diarrhée. Il est nécessaire de consommer ce fruit avec modération, à commencer par une dose minimale, puis augmenter chaque jour ou chaque semaine.

    À son tour, par son action vasodilatatrice et hypotensive, il n’est pas indiqué chez les personnes qui ont des problèmes de cœur ou sanguins. Idem chez les femmes enceintes, mais il est bon après l’accouchement pour avoir assez de lait.

    Le corossol et le cancer

    OLYMPUS DIGITAL CAMERA

    Il est important de faire un paragraphe sur la relation entre le cancer et corossol. En effet, diverses recherches ont démontré un lien entre l’écorce, les feuilles, les racines et les fruits de cette plante et son action sur les cellules de l’organisme. Cette plante ferait donc partie de la famille des alicaments « anti-cancers ». De plus, ce fruit sert également à réduire les symptômes de séances de chimiothérapie, en particulier en ce qui concerne les vomissements, les étourdissements et les nausées.

    Le corossol agit contre les cancers : du sein, de l’ovaire, du côlon, de la lymphe, du foie, de la thyroïde, du pancréas, de la prostate, des reins et des poumons.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le lien entre les maux de tête et le foie

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Même si vous avez du mal à y croire, réduire notre stress et notre anxiété peut nous aider à améliorer notre santé, aussi bien au niveau hépatique qu'au niveau émotionnel.
     
     

    Les maux de tête peuvent avoir diverses origines : migraines, céphalées de tension et également, une douleur associée à un foie malade ou intoxiqué. Nous vous montrons comment reconnaître cela et ainsi à prendre mieux soin de vous.
     

    Pourquoi mes maux de tête peuvent-ils être liés au foie ?

    Maux-de-tête

    Quand un foie est en bonne santé, nous jouissons d’une qualité de vie où nous ne pensons pas à cet organe. Mais parfois, nous commençons à avoir des problèmes digestifs, de fatigue et d’autres symptômes comme par exemple les maux de tête. Il y a un désordre, qui peut être léger ou plus grave mais il faut voir ce symptôme comme important. 

    Mais comment est-ce que ces maux de tête peuvent-ils être associés à un foie malade ? C’est une douleur qui vient et repart, elle apparaît parfois de façon très intense autour des tempes ou dans la partie arrière de la tête. Il est fréquent que nous la confondions avec la céphalée de tension, mais une donnée permet de la différencier : elle arrive avec des douleurs dans le ventre, une sensation d’être rempli, avec un mal-être gênant qui s’accompagne d’un goût amer dans la bouche, une langue blanchâtre ou jaunâtre et un peu de nausées. 

    Les médecins indiquent également que cela est très fréquent de souffrir d’insomnie par exemple durant les premières heures de la nuit et de difficultés à se réveiller le matin. Chez les femmes, il est aussi habituel d’avoir le syndrome pré-menstruel accompagné de symptômes assez forts.

    En général, ce qui arrive c’est que ces céphalées apparaissent quand le foie est intoxiqué ou malade, et ne remplit pas ses fonctions de façon adéquate. Il ne peut donc pas nous donner l’énergie nécessaire jusqu’à la tête et les extrémités. Voilà d’où viennent la douleur et la fatigue.

    Que faire pour prendre soin de son foie et éviter les maux de tête ?

    marcher

    1. Règles alimentaires

    • Evitez de manger de grandes quantités. Le mieux est de manger juste ce qu’il faut mais plusieurs fois par jour, sans sauter de repas. Ne sautez jamais le petit-déjeuner car il est essentiel pour maintenir notre métabolisme en bonne santé.
    • Réduisez la consommation de graisses, de fritures, la consommation de sucre, d’alcool, de sel ainsi que de produits laitiers.
    • Elevez votre dose de légumes et de fruits secs. Il est meilleur de manger des aliments élaborés avec des cuissons douces, comme par exemple à la vapeur.
    • Idéal : les végétaux et les aliments à base de farines complètes, qui ont un effet « rafraîchissant » et surtout, les légumes verts au goût amer. Et pourquoi ? Car ils calment le foie, c’est-à-dire qu’ils ont un effet désenflammant au niveau hépatique, en plus d’aider les fonctions purificatrices. L’un de ces aliments est l’artichaut.
    • Il y a des plantes médicinales qui peuvent être d’une grande aide, comme le chardon-Marie, le gingembre, le pissenlit, le thé vert… ils sont détoxifiants, stimulent le drainage du corps et améliorent les fonctions hépatiques.

    2. Règles comportementales et émotionnelles

    • Comme vous le savez, nos habitudes de vie influencent directement la santé de notre foie. Il serait bon que vous consacriez au moins une demi-heure par jour à faire du sport, à bouger et à améliorer les fonctions de votre coeur. Il suffit de sortir marcher chaque matin, ou d’aller courir à la fin de la journée pendant 15 minutes… n’importe quoi pourvu que vous bougiez. En plus de cela, il est indispensable de prendre soin de nos émotions. Réduisez vos niveaux de stress et d’anxiété en n’oubliant jamais quelles sont les propriétés dont nous devons jouir : la santé, le bonheur et le fait de profiter des siens. Réservez-vous toujours quelques heures de la journée pour vous-même, pour profiter des choses simples, même s’il s’agit de se retrouver seul dans un parc, à penser ou de prendre le café avec des amis (le café est bon pour le foie). Entourez-vous de personnes qui vous aiment, vous respectent et qui veulent le meilleur pour vous. Si vous pensez que vous devez vous éloigner de certaines personnes, faîtes-le avant que votre santé ne s’en voie affectée. Toutes ces petites choses endommagent notre foie et notre équilibre personnel. Ne l’oubliez pas.

    Exemple d’un régime alimentaire adéquat pour éviter les maux de tête

    artichaut

    Nous vous donnons un exemple simple pour un jour « lambda ». Avec ces aliments, vous prendrez soin de votre foie et vous éviterez les maux de tête qui lui sont liés.

    1. Le petit-déjeuner

    • Un verre d’eau tiède avec le jus d’un demi citron
    • Une tranche de pain d’avoine complet avec de la confiture de myrtilles (sans sucre)
    • Une demi-pomme et deux noix

    2. Au milieu de la matinée :

    • Une pomme et une poire
    • Ou une tasse de thé avec une tartine de pain complet grillée avec quelques gouttes d’huile d’olive

    3. Le déjeuner

    • Des légumes grillés (brocoli, choux de Bruxelles…)
    • Du poisson blanc grillé
    • Un petit bol de morceaux de papaye

    4. Le goûter

    • Un verre d’eau à l’avoine avec quelques fraises

    5. Le dîner

    • Quelques artichauts bouillis avec un peu d’huile d’olive et du vinaigre
    • Du riz complet bouilli avec de l’huile d’olive, du sel et du laurier
    • Un kiwi
    • (N’oubliez pas que les salades composés ne sont pas bonnes au dîner, la salade par exemple est difficile à digérer donc réservez-les pour le déjeuner.)

    6. Une heure avant d’aller dormir :

    • Une infusion de mélisse, de menthe et de thym. Vous dormirez mieux.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • UN PAS DE FOI
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    “Viens, lui dit Jésus. Aussitôt, Pierre sauta de la barque et se mit à marcher sur l'eau, en direction de Jésus. "Matthieu 14:29
     
     
    Il n'est pas toujours évident de faire un pas de foi pour répondre à l'appel de Dieu, surtout lorsqu'humainement parlant il n'y a rien qui nous rassure. "La barque, déjà au milieu de la mer, était battue par les flots ; car le vent était contraire.” Matthieu 14:24
     
    Pierre n'a pas hésité une seule seconde à sortir de la barque pour entamer une marche de l'impossible. Les yeux fixés sur Jésus il vit un véritable miracle et marche sur l'eau. 

    Il y a un certain temps déjà que j'essaie d'apprendre à ma petite fille de six ans à faire du vélo, les tentatives se succédaient et à chaque fois c'était la même chose : effrayée par tous les obstacles qui l'entouraient elle tombait et se mettait à pleurer en me disant : “Papa, je ne veux plus faire du vélo !”

    Cependant, je savais qu'elle était capable de faire de la bicyclette. Il fallait simplement que je puisse trouver les mots pour la rassurer. Je pris position alors à une trentaine de mètres, en lui disant "ma fille : regarde-moi et viens! " A partir de cet instant, il se passa quelque chose en elle, comme un déclic, et elle se mit à pédaler encore et encore au point de ne plus vouloir s'arrêter....

    Il y a certainement un domaine de votre vie au sein duquel Dieu veut intervenir afin de vous faire vivre une chose qui est humainement impossible. Et pour ce faire, il vous demande d'effectuer un pas de foi!

    Pierre aurait pu décider de rester dans la barque quelque peu sécurisante avec les autres disciples. Néanmoins, il a préféré répondre à l'appel de son maître : Viens, lui dit Jésus ! "Toi, tu as la foi; et moi, j'ai les oeuvres. Montre-moi ta foi sans les oeuvres, et moi, je te montrerai la foi par mes oeuvres. " Jacques 2:18

    Il est peut-être temps pour vous de sortir de votre barque, de faire un pas de foi, pour répondre à celui qui vous appelle à vivre votre miracle. 

    "Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s'approche de Dieu croit que Dieu existe, et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. " Hébreux 11:6

    Un engagement pour aujourd'hui

    Seigneur, me voici, par la foi je réponds à ton appel !

     
    Yannis Gautier
     
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • S’éloigner des personnes qui ne nous méritent pas est sain

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Souvent, nous nous attachons à des personnes qui ne méritent pas notre affection et qui ne cherchent que leur propre bénéfice à notre contact. Mieux vaut s'en éloigner pour que notre auto-estime n'en soit pas compromise.
     

    Il y a des personnes qui ne nous méritent pas. Nous rendre compte de cela, aussi curieux soit-il, est aussi un exercice de santé et de bien-être.

    Il y a quelque chose dans lequel nous investissons toujours du temps et des efforts : c’est le fait d’être accepté par les personnes qui nous entourent. C’est-à-dire que nous cherchons à être méritants de l’admiration d’autrui, de l’amitié, de l’affection et de la tendresse.

    Envisager notre existence à travers ce prisme psychologique est pourtant une erreur.

    Les relations doivent être des dynamiques parfaites concernant les investissements et les profits de chacun. Le « Je t’offre tant et tu me donnes tant » n’est pas un acte égoïste mais un acte de réciprocité.

    Si je t’offre du respect et de la tendresse, je mérite la même chose. Se rendre compte de cela nous aidera beaucoup dans nos relations.

    Nous vous proposons d’y réfléchir dans cet article.

    Les personnes qui ne vous consacrent pas de temps ne vous méritent pas

    Nous savons que s’il y a bien quelque chose qui nous manque à la fin de la journée, c’est du temps. Mais quand nous en avons, nous savons comment le dépenser : avec ceux qui comptent pour nous.

    • Si quelqu’un de proche ne pratique pas ce « bon sens » avec vous, c’est qu’il ne vous estime pas comme vous le méritez.
    • D’autre part, il faut savoir que le principe de réciprocité ne nous exclut pas nous-même : Si vous aimez quelqu’un, démontrez-le-lui en lui offrant du temps et du temps de qualité.

    Si vous ne le faites pas, il est possible que la personne commence à s’éloigner de vous.

    Quiconque vous regarde mais ne vous voit pas, quiconque vous écoute mais ne vous entend pas ne vous mérite pas non plus

    Il y a une différence entre regarder et voir, et entre écouter et entendre.

    Nous devons être capable de développer une profondeur plus proche lorsque nous établissons des relations saines. Nous devons apprendre à « voir et à écouter » avec le cœur.

    • Il y a des couples qui s’habituent à la simple présence de l’autre comme qui a un meuble à ses côtés.
    • Ils entendent des voix et voient leurs silhouettes mais ne remarquent pas leurs tristesses et ne participent pas à leur univers personnel.
    • La communication saine et enrichissante est celle où l’on parle et où l’on écoute, où existent l’empathie et un intérêt réel. On met de l’ardeur à décrypter tout ce qui se trouve, parfois, au-delà des simples mots.

    Si votre conjoint ne vous voit pas, alors qu’il se trouve tous les jours à vos côtés, peut-être que vous devriez reconsidérer votre relation.

    Quiconque ne vous laisse pas d’espace, ne vous laisse ni respirer ni parler ne vous mérite pas

    Quiconque occupe vos espaces en vous laissant de côté, qui fragilise vos valeurs, qui ridiculise vos actes et vos mots ne vous mérite pas.

    • N’oubliez pas qu’il y a des personnes qui gribouillent des personnalités et qui annulent des identités.
    • Nous parlons, par exemple, de ces parents qui s’évertuent à contrôler leurs enfants à l’extrême, de ces conjoints toxiques qui dominent l’être aimé, ou même de ces chefs d’entreprise qui confondent leadership et oppression.

    Évitez ce type de dynamiques et mettez des limites. Faites attention à ce que rien ni personne ne brise le joli tissu de votre estime de vous-même.

    Quiconque vous offre de l’égoïsme en échange de l’altruisme ne vous mérite pas

    Personne ne nous oblige à avoir des attentions envers les autres, à leur faire des faveurs, à leur consacrer du temps et à réaliser ces actes altruistes qui, simplement, viennent du cœur et n’attendent rien en échange.

    Mais, il y a des personnes qui prennent ces marques d’attention comme des droits. Qui pensent que cette noblesse est un cap auquel s’accrocher pour tisser leurs intérêts propres et n’hésitent pas à devenir exigeants, à demander des choses qui finissent par nous rendre mal à l’aise.

    Si vous vous sentez dans une telle situation, si vous remarquez que quelqu’un pratique l’égoïsme avec vous et profite de votre bonté, mettez de la distance.

    Quiconque vous ment un jour ainsi que le lendemain ne vous mérite pas

    Les mensonges qui font le plus souffrir viennent de ceux que nous aimons le plus. Nous sommes conscients que les mensonges ou les demi-vérités sont très courants dans le quotidien.

    • Mais, il y a un seuil de tolérance. Nous acceptons ces demi-vérités qui consistent à éviter d’être sincère par peur du qu’en dira-t-on ou par simple peur ou honte.
    • Cependant, ce que peu tolèrent, c’est le mensonge impertinent, celui qui cache des dimensions souterraines qui affectent directement l’autre.
    • Si vous êtes sûr que quelqu’un vous ment en ce moment même, n’hésitez pas à parler avec cette personne et à lui demander la raison de ce comportement.
      Selon la manière dont elle réagira, et son attitude suite au premier avertissement, agissez.

     

    Pour conclure, retenez que l’intégrité personnelle et émotionnelle est notre priorité du quotidien.

    Souvenez-vous que nous méritons tous quelque chose. Ce qui vous entoure doit être joli, significatif et enrichissant.

    Car vous le méritez.

     

    Image principale de © wikiHow.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    amelioretasante.com 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 bonnes raisons de consommer des bananes tous les jours

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Malgré sa mauvaise réputation, la banane contient très peu de calories et peut être un excellent fruit pour favoriser la perte de poids.
     

    Tout le monde adore les bananes. Leur goût stimule, fait plaisir et se mélange exceptionnellement à une infinité d’aliments comme le miel, la cannelle, l’avoine, les noix…

    Ce sont aussi les fruits préférés des sportifs, et de fait, il suffit seulement d’une bouchée pour obtenir un bon torrent d’énergie et de nutriments pour traiter la fatigue et l’abattement momentané.

    Vous savez cependant que beaucoup les évitent car iels pensent que la banane favorise la prise de poids.

    Il faut pourtant regarder les données avec objectivité : une banane par jour, surtout le matin, ne fait pas de mal et ne nous fera pas prendre de kilos.

    La clé, comme d’habitude, se trouve dans l’équilibre et le fait de prendre conscience que bien manger, c’est bien vivre.

    Les bananes peuvent vous aider à cela. Nous vous donnons 6 bonnes raisons de consommer des bananes tous les jours.

    1. Les bananes : le fruit le plus nutritif

    Les bananes sont incroyablement nutritives. Il s’agit donc d’une excellente ressource pour notre petit-déjeuner, un moment idéal pour prendre soin de nous et commencer la journée avec le maximum d’énergie.

    Prenez note des nutriments que l’on trouve dans une seule banane :

    • Une haute quantité de fibres et de multiples antioxydants
    • Des minéraux (potassium, magnésium, cuivre, manganèse)
    • Des vitamines (B6 et C)
    • Des hydrates de carbone
    • Des protéines

    De même, il faut savoir que les bananes contiennent une grande quantité d’eau et très peu de graisses.

    2. Les bananes régulent le niveau de sucre dans le sang

    Les bananes sont riches en une substance appelée pectine, une fibre soluble qui nous aide à réguler les niveaux de sucre dans le sang après les repas.

    • Ainsi, l’appétit est régulé et nous ralentissons la vidange de l’estomac.
    • D’autre part, si vous choisissez des bananes moins mûres (sans qu’elles ne soient complètement vertes), vous régulez bien mieux l’indice glycémique.
      On évite aussi les pics de sucre si craints qui sont parfois générés par d’autres fruits plus sucrés.
    • Cependant, si vous êtes diabétique, mieux vaut éviter les bananes très mûres.

    3. Une banane par jour = une digestion au top !

    Sachez qu’une banane moyenne contient deux types de fibres : la pectine et l’amidon.

    • Ces deux composants favorisent merveilleusement notre digestion.
      L’amidon, par exemple, échappe à la digestion pour se rendre directement dans le gros intestin, où il se transforme en un aliment pour les bactéries intestinales bienfaisantes.
    • Une flore intestinale et saine est synonyme de santé : nous absorbons mieux les nutriments et nous évitons la constipation.
    • De plus, la pectine nous aide à protéger et à prendre soin de notre côlon.

    4. Les bananes prennent aussi soin du cœur

    Le potassium est un minéral essentiel pour la santé du cœur, surtout pour réguler et équilibrer la pression artérielle.

    Si nous nous habituons à consommer une banane par jour, nous prenons soin de nos niveaux de potassium, un minéral essentiel pour le bien-être cardiovasculaire.

    Tenez-en compte !

    5. Vous voulez perdre du poids ? Consommez une banane le matin

    Les bananes ont plusieurs caractéristiques qui en font des alliées fabuleuses pour stimuler la perte de poids.

    Pour vous en convaincre, voici les données suivantes :

    • Pour commencer, les bananes contiennent très peu de calories.
    • Elles sont rassasiantes et nutritives. Il suffit d’en ajouter à vos petits-déjeuners avec un peu de protéines, quelques noix et un café ou un thé, pour découvrir que vous êtes rassasié/e et plein d’énergie pour la matinée.
    • Elles sont aussi riches en fibres, comme nous vous l’avons expliqué : excellentes pour la santé digestive et anti-constipation.

    De plus, sachez que dans les régimes amincissants, on utilise régulièrement des bananes vertes.

    Essayez pendant 10 jours et vous verrez qu’elles auront un effet sur vous.

    6. Si vous faites de l’exercice, emmenez toujours une banane dans votre sac

    Comme nous vous l’avons indiqué au début de cet article, les bananes sont les fruits parfaits pour les athlètes. La raison ? Leur haute teneur en minéraux et en hydrates de carbone faciles à digérer.

    • De plus, et cette donnée est intéressante, la consommation régulière de bananes peut nous aider à réduire les crampes musculaires en lien avec les exercices.
    • De fait, si vous n’êtes pas sportif mais que vous souffrez de crampes nocturnes, alors n’en doutez pas : ajoutez une banane à votre dîner (pas trop mûre) et vous les éviterez.
    • De plus, les bananes apportent une forte charge nutritionnelle « avant, pendant et après » les exercices, surtout s’il s’agit d’exercices de résistance.

    Prenez toujours une banane avec vous quand vous allez courir ou à la salle de sport !

     

    Pour conclure, nous sommes conscient-e-s qu’il existe des aliments qui ne produisent pas le même effet chez tout le monde. Certaines personnes, par exemple, ne tolèrent pas les bananes.

    Mais si vous pensez qu’en consommer une par jour est excessif pour vous, ajoutez-en une dans votre petit-déjeuner trois fois par semaine.

    Votre santé vous en remerciera !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 COMPLICATIONS QUE L'ON RISQUE AVEC LA MALADIE DE LYME

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La maladie de Lyme peut-être contractée à la suite d’une simple morsure de tiques. Sans traitement adapté, elle peut entraîner des complications, dont certaines très graves. Explications avec Judith Albertat, naturopathe, spécialiste de la maladie de Lyme, conférencière et auteur de deux ouvrages sur le sujet. 

     

    Des douleurs articulaires

    ©iStock

    Des douleurs articulaires peuvent apparaître entre 6 semaines et 1 an après la piqûre de la tiqueC’est une des complications de la maladie. 
    Les signes : Cela se manifeste sur de nombreuses articulations, souvent au niveau des genoux, qui enflent, deviennent chauds, rouges et douloureux, accompagnés d'une faiblesse des muscles du corps. 
    Un des critères qui peut faire penser à une maladie de Lyme est la variabilité des symptômes*. 
    Pourquoi : "Cela correspond à la dissémination et au développement de la bactérie** au niveau du corps, mais la présence de la bactérie et son développement n’est pas tout. Le corps est bien souvent dénutri, intoxiqué par les pesticides, les additifs alimentaires, les métaux lourds comme le mercure que l’on trouve dans les amalgames dentaires… Cela entraîne un terrain propice au développement de la bactérie", explique Judith Albertat.

    * Il est rare que la douleur reste au même endroit. Elle peut migrer d'une articulation à une autre, être forte un jour puis très légère le lendemain. Les symptômes peuvent arriver comme disparaître spontanément, puis réapparaître. 
    ** qui provoque la maladie de Lyme.

     

    De l’arthrite chronique

    ©iStock

    L'arthrite est l’un des symptômes les plus fréquents de la bactérie borrélia*.

    Les signes : Cela se manifeste par des gonflements inflammatoires d’une articulation, souvent les genoux ou les chevilles. Devenu chronique, cela peut finalement causer de graves dommages car l’inflammation peut user l’articulation. La personne ressentira de la douleur, de la raideur et une diminution de l’amplitude de ses mouvements liés aux dommages articulaires. 
    Pourquoi : "Là encore, cela correspond à la dissémination et au développement de la bactérie au niveau du corps, mais comme pour la spondylarthrite ankylosante, il faut se poser la question d’une possible résistance de la borrelie à cause de notre environnement toxique. Une forte présence de mercure** dans le corps peut amplifier le phénomène et augmenter la complication", explique Judith Albertat.

    * qui provoque la maladie de Lyme. 
    ** dû notamment à la présence d’amalgames dentaires à base de mercure

     

    Une paralysie faciale

    ©iStock

    Les signes : Des symptômes neurologiques comme une paralysie faciale ou une inflammation douloureuse des nerfs qui entourent la piqûre de tique (la personne va se plaindre de douleurs sans autre symptôme) peuvent apparaître quelques semaines à quelques mois après la piqûre de la tique. 
    Les symptômes varient pendant plusieurs semaines avec des périodes de rémission plus ou moins longues. Non diagnostiquée et non traitée, la maladie peut devenir chronique.

    Pourquoi : "La bactérie* est redoutablement compétente. Elle se développe et passe la barrière hémato-méningée, se fixant dans les gaines nerveuses", explique Judith Albertat.

    * qui provoque la maladie de Lyme.

     

    Une vision trouble

    ©iStock

    Les signes : Des symptômes neurologiques comme des problèmes oculaires (la personne aura une vision double, une vision trouble, des douleurs derrière le globe oculaire, ou des coups de poignards dans les yeux notamment) peuvent apparaître quelques semaines, voire quelques mois après la piqûre de la tique.

    Pourquoi : La bactérie* se développe et passe la barrière hémato-méningée, se fixant dans les gaines nerveuses. "Le terrain joue beaucoup sur la propagation de la maladie. La présence de mercure dans le corps, notamment à cause des amalgames dentaires, va augmenter ces complications", explique Judith Albertat.

    * qui provoque la maladie de Lyme.

     

    Des rougeurs sur le visage

    ©iStock

    Les signes : Des manifestations cutanées peuvent survenir plusieurs semaines, voire plusieurs mois après la piqûre de tique. Cela va se caractériser par des lésions cutanées ou des rougeurs sur l’ensemble du corps, plus particulièrement sur le front, le pavillon de l’oreille et les mamelons. Ces symptômes peuvent régresser spontanément sans traitement, mais peuvent ressurgir et devenir chroniques.

    Pourquoi : "le corps réagit aux toxines libérées par les bactéries* et cela se manifeste au niveau de la peau. Ensuite, tout dépend du type de souches de bactéries qui provoquent la maladie de Lyme. Celles-ci sont souvent différentes d’une région du monde à une autre et peuvent générer des symptômes différents : certaines auront une incidence plus importante sur la peau, d’autres sur le cerveau, d’autres sur les articulations...", explique Judith Albertat.

    * qui provoquent la maladie de Lyme.

     

    Des palpitations cardiaques

    ©iStock

    Les signes : Le cœur peut être également touché avec des pertes de connaissance, des palpitations (sensation de battements cardiaques forts dans la poitrine) et des douleurs intercostales, qui cessent cependant spontanément et sans séquelle.

    Pourquoi : "on a trouvé des bactéries* dans le coeur des personnes atteintes de la maladie de Lyme. Mais le problème ne réside pas que dans l’infection : il faut aussi considérer les raisons de nos fragilités, celles qui permettent à la bactérie de se propager et de se multiplier (toxicité de l’environnement...)", explique Judith Albertat.

    * qui provoquent la maladie de Lyme.

     

    Publié par Florence Massin, journaliste santé et validé par Judith Albertat, naturopathe

     

     

     

     

    Sources : Remerciements à Judith Albertat, naturopathe, une des spécialistes de la maladie de Lyme, et auteur de         l’ouvrage Maladie de Lyme, mon parcours pour retrouver la santé et Lyme, les solutions naturelles, aux               éditions Thierry Souccar.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    medisite.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • DIEU CONNAÎT LA FIN DE L'HISTOIRE

     

     

     
    "Vos pensées ne sont pas mes pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, déclare l’Eternel ; autant le ciel est élevé au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et autant mes pensées sont élevées au-dessus des vôtres."Esaïe 55.8-9
     
     

    Je vous propose une expérience : collez vos yeux sur l’écran et essayez de lire, puis reculez d’une trentaine de centimètres. Allez-y !

    Votre vie est dans les mains de Dieu...

    Qu’avez-vous remarqué ? Normalement, lorsque vos yeux étaient à quelques millimètres de l’écran, vous n’aviez qu’une vision floue. Puis, une fois à une distance raisonnable (cela dépend de votre âge ☺), vous avez pu lire et comprendre. Il en est de même avec Dieu. 

    Bien souvent, il vous arrive de stresser parce que votre pensée, votre intelligence sont collées sur la page de votre vie. Cela vous fait paniquer. A présent, réalisez que Dieu seul a le recul nécessaire et voit toute votre histoire. Lui seul connaît l’issue de toute chose. C’est pourquoi faites-lui confiance.

    Enfant, j’étais fasciné par l’histoire de Joseph dans la Genèse. Sa vie provoquait en moi de vives émotions. Rejeté par ses frères, il fut vendu à une caravane de marchands. Puis, il se retrouva en Egypte, sur une place de marché, monnayé comme esclave dans un pays dont il ne connaissait ni les us et coutumes ni la langue. Loin de son père, il fut acheté par un puissant homme égyptien du nom de Potiphar. Il travailla pour lui de tout son cœur en réalisant que Dieu l’accompagnait dans cette épreuve. Rapidement, il gravit les échelons et devint un responsable dans cette maison. Malheureusement, il fut accusé de viol, à tort, par l’épouse de son maître et fut envoyé en prison. Après quelques années, il sortit de ce lieu de tourments et devint le gouverneur d’Egypte, seul Pharaon lui était supérieur. Comprenez-vous ? Même lorsque sa situation était souvent désespérée, le Seigneur tenait Joseph dans la paume de ses mains.

    Votre vie est dans les mains de Dieu et non dans celles des hommes. L’Eternel permet parfois que vous passiez par des temps difficiles mais refusez les mauvais sentiments. Croyez que votre Seigneur connaît la fin de l’histoire. Lui seul connaît la voie à suivre.

    Une prière pour aujourd’hui

    Seigneur, tu connais ma vie mieux que moi-même. Parfois, je me plains et je ne réalise alors pas que toi seul connais la voie à suivre. Aide-moi à te faire confiance sur le chemin de ma vie.

     
     
     
    Dieu connaît la fin de l'histoire
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les bienfaits impressionnants de la congélation de l’aloe vera

     

     

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
    Congeler de l'aloe vera permet de conserver ses principes actifs intacts et de jouir de ses propriétés comme au premier jour.
     

    Vous le savez sûrement déjà : les bienfaits de l’aloe vera sont incalculables.

    Pour tirer meilleur profit de cette plante, il est parfois nécessaire de recourir à différentes méthodes, comme par exemple la congélation du gel.

    L’aloe vera est la solution parfaite pour prendre soin de la peau, mais aussi pour effectuer une bonne purification du système digestif.

    Il s’agit d’une plante qui a une texture gélatineuse, ce qui rend sa conservation difficile.

    D’où l’importance de pouvoir la congeler.

    Un geste extrêmement simple et qui a de nombreux bienfaits pour le soin de la peau et pour la santé.

    Quelques raisons de congeler de l’aloe vera

    gel-rafraichissant-concombre-aloe-vera-yeux-jambes-fatiguees

    L’aloe vera présente toute une série de propriétés qui agissent immédiatement.

    Cependant, quand il passe trop de temps exposé au froid, aux rayons UV, au vent, à la poussière etc, son gel finit par perdre de son efficacité.

    C’est à ce moment-là que congeler l’aloe vera prend toute son importance.

    De plus, il existe d’autres manières de le conserver, comme le faire chauffer et le laisser dans un récipient qui conserve la température.

    Comment congeler l’aloe vera

    aloe-vera

    • Pour congeler l’aloe vera, la première chose à faire est de cueillir les tiges d’aloe vera.
      L’aloe vera pousse deux ou trois fois par an et il est conseillé de le cueillir pendant la première floraison de l’année.
    • Une fois que vous l’avez, retirez la peau extérieure à l’aide d’un couteau affûté, en prenant bien soin de ne pas abîmer la structure de la plante.
    • Quand vous en avez enlevé la peau avec une cuillère, retirez la couche translucide et mettez-la dans un récipient en plastique, de préférence avec plusieurs espaces séparés (par exemple, un bac à glaçons).
      Puisqu’il s’agit d’un gel, il s’adapte à l’espace qu’on lui donne.
    • Quand vous avez obtenu tout le gel de la tige et que vous avez rempli tous les creux, vous n’avez plus qu’à le mettre dans le congélateur.
      Vous pourrez ainsi le conserver autant de jours que vous le souhaitez.

    Comment appliquer l’aloe vera ?

    masque-de-aloe-vera

    Lorsqu’on congèle de l’aloe vera, on ne perd aucune de ses propriétés mais on obtient également une consistance bien meilleure.

    L’application après plusieurs jours dans le congélateur est simple, puisqu’en quelques minutes, vous verrez que vous retrouverez la texture gélatineuse.

    Bienfaits de l’aloe vera

    aloe-vera

    L’aloe vera est très conseillé dans le cas où vous souffrez de brûlure légère.

    Pour soulager la douleur et éviter de possibles conséquences néfastes, le mieux sera d’appliquer un peu de gel sur la blessure.

    • Tout d’abord, il est important de laver la zone affectée avant d’appliquer l’aloe vera.

    De plus, il est excellent pour traiter les varices.

    Les varices peuvent s’enflammer à cause de l’hypertension artérielle. Une obstruction se produit alors, et qui provoque de la pression sur la membrane artérielle.

    • Grâce à ses propriétés analgésiques, l’aloe vera aide à désenflammer les veines varices.

    L’aloe est également recommandé si vous souffrez d’ampoules sur les pieds, d’irritation ou de mycoses. Dans ces cas-là, appliquez-le directement pour un soulagement immédiat.

    Il est important de le faire avant de dormir pour que les mains et les pieds n’aient pas de contact avec les agents extérieurs nocifs.

    Les bienfaits de la congélation de l’aloe vera ne s’arrêtent pas là car il est aussi très efficace pour traiter les problèmes dermiques comme l’acné.

    • Pour cela, il est recommandé d’avoir à disposition plusieurs portions chaque jour, de manière à en appliquer le matin et le soir.
    • Il faut se laver à l’eau tiède au bout de 30 minutes.

    De plus, n’oubliez pas que l’aloe vera fonctionne aussi pour faire des masques qui aident à conserver la peau bien hydratée.

    Il existe plusieurs recettes naturelles à l’aloe vera qui apportent de la brillance au visage. Pour les élaborer, vous pouvez utiliser de l’aloe vera congelé dont nous vous avons parlé ici.

    C’est une solution très confortable aux multiples bienfaits, qu’il ne faut pas négliger.

     

    Image principale de © wikiHow.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 TRAITEMENTS NATURELS ANTI-CANCER

     

     

     

     

     

     

     

     

    En complément des traitements conventionnels, des approches naturelles permettent de mieux lutter contre les cancers et de soulager les effets secondaires. Zoom sur 10 remèdes ou thérapies anti-cancer, avec les explications de spécialistes de la question. 

     

    Le jeûne, arme anti-cancer

    ©Istock

    Ce que l'on sait : le jeûne pourrait constituer une thérapie anti-cancer à part entière. Le fait de jeûner diminue de façon considérable l'apport en sucre, dont les cellules cancéreuses se servent pour proliférer. En outre, pendant un jeûne le corps produit des corps cétogènes qui ont des propriétés anti-tumorales. Enfin, le niveau d'insuline et d'IGF-1, deux facteurs de croissance tumorale, est fortement réduit pendant un jeûne. 
    Ce que montrent les études : un jeûne court avant, pendant et après une séance de chimiothérapie a plusieurs bénéfices : augmentation de l'efficacité de la chimiothérapie, réduction des effets secondaires, régénération du système immunitaire mis à mal par une chimiothérapie. 
    Pour qui ? Les personnes ayant un cancer et qui suivent une chimiothérapie, mais pas celles qui sont très amaigries. Le jeûne peut aussi être utilisé pour réduire le risque de récidive de cancer.
     
      

    La diète cétogène, traitement anti-cancéreux

    ©Istock

    Ce que c'est : un régime sans glucides, uniquement avec des graisses et des protéines. Le foie convertit les graisses et les protéines en corps cétoniques. Ceux-ci nourrissent les organes en remplacement des sucres
    Pourquoi c'est efficace contre le cancer : des études sur des modèles animaux ont montré que les corps cétogènes avaient une action anticancéreuse. 
    Pour qui ? "Je conseille ce régime surtout pour les cancers agressifs et avancés" indique le Dr Frank Oehlenschläger. "Avec une chimiothérapie et des traitements complémentaires, ce régime va montrer son efficacité" précise-t-il. 
    A noter : ce régime est déconseillé aux personnes trop affaiblies ayant perdu beaucoup de masse musculaire. Parlez-en avec l'oncologue qui vous suit avant de vous lancer dans ce type de régime.
     
      

    La propolis : en cas de cancer de la prostate

    ©Istock

    La propolis est une résine fabriquée par les abeilles. 
    Pourquoi est-elle intéressante en cas de cancer ? "Le principal effet de la propolis est son action antibiotique bien utile pendant les chimiothérapies. Quelques études montrent que la propolis va aussi réduire la chute des globules blancs et un peu la chute des plaquettes lors des chimiothérapies" informe le Dr Éric Ménat. Quelques études ont en outre montré un rôle anticancer de la propolis, notamment dans le cancer de la prostate
    Pour qui ? Pour ceux qui suivent une chimiothérapie.
     
     

    Le curcuma : efficace même quand le cancer progresse

    ©Istock

    Quelle est son action anti-cancéreuse ? La substance active est la curcumine. Elle neutralise les substances cancérigènes, empêche leur prolifération et stimule le système immunitaire. 
    Les preuves : "Il existe de nombreuses études in vitro et chez l’animal qui montrent que la curcumine agit aux 3 stades de la cancérogenèse : promotion, initiation et progression. La curcumine serait donc active même sur un cancer en progression" explique le Dr Éric Ménat, médecin généraliste, homéopathe et phytothérapeute. Il n’existe cependant pas assez d’études chez l’homme pour valider totalement cela" précise-t-il. 
    Pour qui ? "On donne du curcuma pendant les radiothérapies car c'est probablement là qu'il est le plus utile" informe le Dr Éric Ménat.
     
     

    Le gui en cas de risque élevé de récidive

    ©Istock

    Le gui est un semi-parasite. Cette plante a été identifiée comme étant potentiellement anticancer au début du 20ème siècle. Deux sociétés ont ensuite mis sur le marché des extraits de gui injectables (Viscum album). 
    Les extraits de gui ont un effet immunostimulant grâce à la présence de lectines. Celles-ci ont également un effet anticancer direct en entraînant la mort des cellules cancéreuses. 
    Les preuves : "Le Vicsum Album injectable est un vrai traitement anti-cancer. Il bénéficie de plusieurs études probantes chez l’homme avec en moyenne un doublement de la survie sans récidive" informe le Dr Éric Ménat. 
    Dans quels cas les injections de gui peuvent-elles être bénéfiques ? Pour le Dr Éric Ménat, pendant mais surtout après les traitements hospitaliers, et surtout dans les cancers avec risque élevé de récidive.
     
     

    Les alkylglycerols (AKG), pour réduire les effets secondaires de la radiothérapie

    ©Istock

    Les AKG sont des corps gras naturellement produits par notre organisme. Ils sont fortement concentrés dans les foies de requins vivant dans les mers froides ou des poissons vivant dans les grandes profondeurs. 
    Pourquoi c'est un produit qui permet de mieux lutter contre le cancer ? Les AKG sont immunostimulants. "C'est un traitement complémentaire d'autres traitements à l'effet immunostimulant plus fort (mycothérapie, Viscum album...)" informe le Dr Éric Ménat. En outre, ces AKG protégeraient les membranes des cellules saines des effets secondaires de la radiothérapie. 
    Dans quels cas les prendre ? "On les utilise beaucoup en cas de radiothérapie, car la principale étude montre un effet protecteur contre les effets secondaires" indique le Dr Ménat.
     
     

    La mycothérapie : des champignons anticancer

    ©Istock

    Qu'est-ce que c'est ? La mycothérapie est une médecine naturelle utilisant des extraits de champignons 
    Quels champignons ont une action anti-cancéreuse ? "Le plus anticancer est sans aucun doute le REISHI (Ganoderma). C’est aussi un bon immunostimulant. Le Maitaké et le Shiitaké ont également montré des propriétés anticancer, mais surtout par leur action immunostimulante" informe le Dr Éric Ménat. 
    Les preuves : "Il existe de nombreuses études in vitro et chez l’animal prouvant l’effet anticancer de certains champignons" indique le Dr Ménat. 
    En pratique : "On peut alterner ou associer ces champignons aux vertus anti-cancer" informe le Dr Ménat.
     
     

    Des injections de Colibiogen : pour diminuer les effets secondaires de la chimiothérapie

     
    Qu'est-ce que le colibiogen ? "Colibiogen Inject ® de la société Laves (Allemagne) est une solution qui contient des extraits de bactéries mortes – des Escherichia Coli, des bactéries omniprésentes dans notre intestin" informe le Dr Frank Oehlenschläger. 
    Quels effets anti-cancer ? "Des expériences ont montré que des extraits de bactéries - comme Colibiogen, mais d'autres extraits peuvent être utilisés aussi -aident à stimuler les cellules dendritiques, qui sont en première ligne de notre système immunitaire pour reconnaître les cellules cancéreuses" explique le Dr Oehlenschläger. 
    Dans quels cas est-ce bénéfique ? Pour toutes les personnes ayant un cancer, y compris pendant une chimiothérapie. "Des études ont montré que ces injections permettent une diminution des effets secondaires de la chimiothérapie" informe le Dr Oehlenschlager.
     
     

    Des phyto-estrogènes en cas de cancer du sein

    ©Istock

    Les phyto-œstrogènes sont des molécules que l'on trouve dans le soja et dans les graines de lin. Il en existe 4 catégories: flavonoïdes, lignanes, isoflavoinoïdes et stilbènes. 
    Pour qui c'est intéressant ? Pour les femmes qui ont un cancer du sein hormono-dépendant, pour éviter une récidive surtout. 
    Pourquoi sont-ils une thérapie complémentaire du cancer du sein hormono-dépendant ? "Les phyto-œstrogènes vont se fixer aux récepteurs à l’œstrogène dans le noyaux des cellules et bloquer l'oestradiol" explique le Dr Oehlenschläger. Cette hormone entraîne la prolifération des cellules cancéreuses ? 
    Les données : un article publié récemment a conclu que les phyto-œstrogènes étaient efficaces pour prévenir une récidive de cancer du sein (Alipour. S, 2015)
     
     

    Vitamine C à haute dose, pour récupérer plus vite d'une chimiothérapie

    ©Istock

    Quelle est l'action de la vitamine C contre le cancer ? À très hautes doses (> 50g par jour en perfusion), la vitamine C a une action anti-cancer directe. "Aujourd'hui on utilise la vitamine C plutôt pour augmenter la vitalité du patient lors de la chimiothérapie. Administrée quelques jours après l'administration de la chimiothérapie, la vitamine C va améliorer le fonctionnement du foie et va aider le patient à récupérer plus vite" précise le Dr Oehlenschläger. 
    Niveau de preuve : dans des modèles d'animaux et des études in vitro (sur des cellules tumorales), la vitamine C montre une action anti-tumorale. 
    Dans quels cas ? Pendant une chimiothérapie.
     
     
     
     
     
     

    Sources : 

    - Dr Frank Oehlenschläger, Guérir le cancer autrement , Des approches innovantes et complémentaires, Éditions Alpen, 2016

    -Dr Alain Dumas et Éric Ménat, Cancer. Etre acteur de son traitement , Éditions Leduc.s, novembre 2016

    Remerciements au Dr Eric Ménat, médecin généraliste, homéopathe et phytothérapeute, et au Dr Frank Oehlenschläger, Heilpratiker naturopathe

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires