• Découvrez les grands bienfaits de consommer

    des amandes trempées

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    En consommant des amandes trempées nous pouvons profiter au mieux de leurs nutriments, tels que la vitamine E, qui apparaît lorsque l’on retire l’écorce de l’amande.

    Manger une poignée d’amandes trempées est une tradition dans de nombreux pays, comme en Inde, par exemple.

    C’est quelque chose qui peut nous paraître étrange ou peu usuel mais qui renferme en réalité des bienfaits notables qui peuvent nous aider à traiter des problèmes très fréquents comme une mauvaise digestion ou une tension élevée.

    De la même manière, si nous nous habituons à manger 5 amandes trempées par jour au petit-déjeuner, nous aurons un excellent complément nutritif pour favoriser la perte de poids.

    Ci-dessous nous vous donnons toutes les clés quant à ce remède naturel qui vous sera d’une grande aide.

    1. Les amandes trempées nous apportent davantage de nutriments

    Les amandes sont ce fruit sec qui prend soin de notre santé. De fait, sa popularité et ses bienfaits sont tellement connus que de nombreuses personnes consomment quotidiennement une boisson à base d’amandes.

    • Mais il existe une information curieuse que nous devons connaître : pour profiter au maximum de tous ses nutriments, nous devons les laisser tremper pendant toute une nuit.
    • Grâce à cela, nous pouvons éliminer cette écorce marron qui la protège mais qui agit également comme inhibitrice des enzymes naturelles de l’amande.
    • De plus, en faisant tremper les amandes elles deviennent plus douces et sont plus faciles à mastiquer et à digérer.
    • En ne consommant que 5 amandes trempées par jour, nous améliorerons notre mémoire, obtiendrons de la vitamine E, du zinc, du calcium, du magnésium et des acides gras essentiels oméga 3.

    2. Elles améliorent notre digestion

    Les amandes trempées favorisent la libération d’enzymes digestives qui vont nous aider à bien mieux absorber ses nutriments.

    De plus, laisser les amandes dans l’eau pendant au moins 8 heures aide à libérer en elles l’enzyme lipasa, un composé très puissant qui nous aide à digérer les graisses.

    3. Nous favorisons la perte de poids

    Les graisses mono insaturées et les acides gras oméga 3 présents dans les amandes nous aident de nombreuses manières au moment de perdre du poids :

    • Elles apportent de la satiété.
    • Elles évitent la constipation.
    • Elles nous aident à digérer les graisses.
    • Elles renforcent la masse musculaire en évitant ainsi la flaccidité classique.
    • Elles combattent le syndrome métabolique.

    4. Vous prendrez soin de votre cœur

    Quelque chose que nous savons tous c’est que le fruit sec le plus recommandé pour prendre soin du cœur sont les noix. Cependant, les amandes sont aussi bienfaitrices.

    Les amandes nous aident à réduire la lipoprotéine de faible densité (LDL, ou mauvais cholestérol).

    Manger 5 amandes trempées par jour nous aidera à profiter au mieux de ses minéraux et antioxydants pour prendre soin des veines et des artères, améliorer la circulation sanguine et optimiser la santé du revêtement des artères.

    5. Elles sont une puissante source de vitamine E

    Les amandes trempées sont une bonne source d’antioxydants (spécialement la vitamine E).

    Cette vitamine apparaît surtout lorsque l’on retire la peau marron qui recouvre l’amande.

    De plus, grâce à l’eau présente dans l’amande nous la mastiquons mieux et tout cela permettra qu’elle soit une source puissante de vitamine E, capable de prévenir le vieillissement et l‘inflammation.

    De plus, sa forte teneur en antioxydants nous aide à lutter contre l’apparition du cancer.

    6. Les amandes trempées sont très bonnes pour les enfants

    Si nous habituons les enfants à manger entre 4 et 6 amandes trempées par jour, nous les aideront à favoriser le bon développement cérébral.

    Les amandes sont riches en acide folique et en acides gras essentiels, très adaptés pour stimuler la mémoire et améliorer l’intelligence des enfants tout en favorisant le bon développement de leurs os et de leurs muscles.

    7. Amandes trempées pour la peau

    Les amandes trempées peuvent être un remède exceptionnel pour le soin de la peau.

    • Une fois qu’elles auront passé toute la nuit à tremper, nous pouvons les passer dans un mixeur pour obtenir une pâte homogène.
    • Nous pouvons utiliser cette pâte comme une crème hydratante naturelle en l’appliquant comme un masque pendant 20 minutes.
    • Grâce à ce traitement naturel, nous améliorerons le teint de notre peau, nous récupèrerons la brillance perdue et accélèrerons en plus, la formations de nouvelles cellules, grâce à vitamine E.

    Pour conclure, s’il est certain que les amandes sont très nutritives sous toutes les formes que nous les consommions, pour profiter au mieux de ses nutriments et mieux les digérer, nous vous recommandons de les faire tremper au moins 8 heures avant de les consommer.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Signes méconnus d’intolérance au lactose

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Même si l'intolérance au lactose n'est pas une condition grave, elle présente des symptômes qui affecte la qualité de vie de la personne concernée.
     

    Même si nous pensons que « ne pas être tolérant » à certains aliments est une invention du nouveau siècle, cette intolérance existe depuis que les êtres humains consomment non seulement du lait mais aussi des céréales et des légumes secs.

     

    Dans cet article, nous vous expliquons quels sont les signes d’intolérance au lactose pour que vous puissiez déterminer si vous avez ou non des problèmes de digestion de cet aliment.

    Qu’est-ce que l’intolérance au lactose ?

    Il s’agit d’un trouble qui survient après l’ingestion de lactose, à cause d’une déficience en enzyme chargée de digérer cette substance.

    Étant donné qu’il est mal absorbé, le sucre du lait passe dans le côlon, où il fermente et génère des gaz.

    La consommation de lait, de yaourt ou de glace de la part d’une personne intolérante ne produit pas de dommages graves ou irréversibles dans le tractus intestinal, mais ses symptômes sont transitoires.

    Beaucoup de gens croient souffrir de ce problème alors qu’en réalité, cela est dû à une croissance bactérienne excessive, à la maladie cœliaque ou à une inflammation intestinale.

    Les mutations génétiques de l’être humain ont permis de pouvoir continuer à consommer des produits laitiers à l’âge adulte.

    Cependant, il y a ceux qui ne produisent pas suffisamment d’enzymes pour absorber le lactose et c’est à ce moment-là que la condition se présente.

    Il faut savoir que la plupart des patient-e-s présentent une intolérance primaire, c’est-à-dire qu’ils peuvent consommer une tasse de lait -ou de produit laitier- sans ressentir de symptômes et même ingérer des produits laitiers dans les plats sans ressentir de changements au niveau intestinal.

    On peut aussi opter pour des produits faibles en lactose ou prendre des compléments en lactase.

    Symptômes d’intolérance au lactose

    Les signes de ce problème apparaissent généralement entre 30 minutes et 2 heures après avoir consommé un aliment qui contient du lactose.

    La sévérité des symptômes dépend de chaque personne, de la quantité ingérée et du degré d’insuffisance de l’enzyme lactase dans l’estomac.

    Sachez que les signes que l’organisme montre ne sont pas toujours spécifiques à cette condition.

    Ainsi, ils peuvent être « partagés » avec d’autres maladies ou pathologies gastro-intestinales -notamment la gastro-entérite aiguë.

    Une « piste » qui peut nous servir est d’analyser le moment où les symptômes apparaissent. S’ils apparaissent après l’ingestion de lait, de yaourt, de fromage, de glace etc., il est probable que cela soit dû à l’intolérance au lactose.

    • La fermentation du lactose grâce à l’action des bactéries intestinale produit des selles plus acides qui peuvent générer de l’irritation et des brûlures lorsqu’on va aux toilettes.
    • Ce processus peut aussi provoquer des ballonnements et des douleurs abdominales, ainsi qu’une plus grande quantité de gaz (qui persistent pendant plusieurs heures après l’ingestion de lactose).
    • Il est très probable que les selles et les flatulences aient une odeur très forte et fétide.

    La diarrhée ou la constipation peuvent aller main dans la main avec l’intolérance, car la flore intestinale est déséquilibrée. Les crampes ou les coliques stomacales sont aussi très fréquentes.

    Chez les enfants ou les adolescent-e-s intolérant-e-s au lactose, les nausées ou les vomissements sont communs.

    Dans les cas chroniques (déficience secondaire de la lactase), on peut aussi trouver :

    • Une baisse notable de poids
    • Un rougissement périanal
    • Des spasmes abdominaux
    • La défection explosive

    De plus, ces patients ont des problèmes cutanés, des fatigues extrêmes et des douleurs dans les extrémités.

    Comment détecter l’intolérance au lactose ?

    Si vous pensez que vous souffrez de ce problème, il est fondamental de consulter une médecin. Le professionnel vous indiquera différentes études qui permettent de diagnostiquer le mal.

    Les tests les plus utilisés sont les suivants :

    Le test de la réponse glycémique

    • Tout d’abord on fait une analyse de sang pour connaître le niveau de glycémie initial.
    • Ensuite, le patient reçoit une surcharge de 50 grammes de lactose toutes les 30 minutes pendant 2 heures (4 ingestions).
    • Puis, on fait une autre analyse de sang pour connaître la quantité de glucose.

    Si les indices sont les mêmes, c’est que la lactase n’agit pas comme elle le devrait.

    Cependant, ce test n’est pas suffisamment spécifique car il existe d’autres pathologies qui peuvent altérer la glycémie comme par exemple le diabète mellitus.

    L’analyseur d’hydrogène de l’haleine

    C’est la méthode la plus utilisée pour détecter l’intolérance au lactose. La personne doit consommer une solution avec du lactose et à intervalles de 15 minutes, elle souffle dans des sacs hermétiques.

    Quand les sucres du lait ne sont pas digérés et se dirigent vers l’intestin, les bactéries les utilisent en tant qu’aliments et produisent l’hydrogène.

    Ainsi, si l’haleine contient une bonne quantité de ce composé, il est probable que cela soit dû à un problème avec la digestion des produits laitiers.

    La biopsie de l’intestin grêle

    Les tests nécessaires à cette étude sont obtenus via une endoscopie œsophagique ou gastro-intestinale.

    Ces fragments de tissu de l’intestin sont ultérieurement analysés en laboratoire pour constater la présence ou l’absence de lactase dans la muqueuse.

    L’acidité des selles

    Ce test est majoritairement utilisé chez les petits enfants car à cet âge, les autres tests sont peu pratiques ou risqués.

    Le test génétique

    L’évaluation réalisée a pour objectif de détecter une intolérance primaire générée par le gène MCM6.

    Un test de sang ou de salive du patient est suffisant pour analyser les deux polymorphismes en lien avec cette condition.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le pardon, source de santé physique

     

     

     

     

     

     

     
    "Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, je gémissais toute la journée… ma vigueur n’était plus que sécheresse."Psaume 32.3.4
     
     

    Le roi David, dans le Psaume 32, fait état d’une conséquence du non pardon : Le non pardon le rendait physiquement malade.

    Le non pardon peut-être à l'origine de nombreuses maladies. Le docteur chrétien Paul Tournier, dans ses nombreux ouvrages tels que : "Médecine de la personne" ou "Bible et médecine", pour ne citer que ces deux-là, partage de nombreux témoignages de patients qui retrouvèrent la santé en recevant ou en accordant le pardon. Que ce soit l'hypertension, l'arthrite, les douleurs rhumatismales, les névralgies, la dépression nerveuse, la tuberculose et bien d’autres maladies disparurent lorsque ces personnes expérimentèrent un profond et véritable pardon. 

    Dans certaines cliniques aux Etats-Unis, les médecins oncologues ont observé que les traitements de chimiothérapie ne marchaient pas chez certains malades qui cultivaient le non pardon et la rancœur. Suite à ce constat, avant de commencer la chimiothérapie, ils demandent aux malades d’entreprendre un processus de réconciliation avec eux-mêmes pour les diverses blessures qu’ils ont subies. Ces témoignages et observations médicales concordent avec le texte de l’Ecriture mentionné ci-dessus. 

    Lorsque le prophète Esaïe fait la description du messie souffrant, il établit un lien étroit entre l’expiation du péché et la guérison : "Il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris" (Esaïe 53.5). La guérison physique passe au préalable par une guérison de l’âme. Je prends conscience du pardon de mes péchés au travers de l’expiation qu’en a faite le Messie, cela me procure la paix, et ensuite je suis guéri. 

    Le miracle de la guérison est précédé du miracle du pardon de nos péchés, comme nous le rappelle le récit de la guérison du paralytique (Luc 5.20). Etant réconciliés avec Dieu par Jésus-Christ, nous recevons son pardon ; ensuite nous apprenons à pardonner, et pardonnons à ceux qui nous ont offensés, et la voie de la guérison devient accessible. (Il est important de souligner que cette voie n’est pas la seule voie pour la guérison, cependant elle est une voie qu’il convient de ne pas négliger.)

    Une question pour aujourd’hui

    Si vous souffrez depuis longtemps, il est peut-être utile de vous demander si vous avez pleinement reçu le pardon de Dieu. Etes-vous réconcilié avec Dieu et les hommes ? Si ce n’est pas le cas, laissez-vous inonder par les vagues d’amour de votre père céleste, recevez son pardon, et ensuite accordez-le à ceux qui vous ont offensé.

     
    Le pardon, source de santé physique
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 9 aliments qui vous aident à éloigner le cancer

     

     

     

     

     

     

     
     
     
     
    L'alimentation peut devenir l'un de nos meilleurs alliés, tant pour lutter contre la prolifération de cellules cancéreuses que pour protéger notre organisme et diminuer les risques de souffrir d'un cancer.
     

    9 aliments qui vous aident à éloigner le cancer

     

    L’une des clés pour diminuer le risque de développer différents types de cancers, est d’apporter le nécessaire aux cellules pour qu’elles jouissent d’une bonne santé et qu’elles aient ainsi la capacité à résister face aux substances dangereuses qui peuvent les détériorer.

    Pour cela, il est indispensable d’adopter un programme d’alimentation équilibré, dans lequel on inclut des aliments riches en composés antioxydants et en molécules qui ont démontré un effet positif sur l’action des radicaux libres.

    Il est évident que jusqu’à présent, aucune preuve scientifique affirme que l’on peut prévenir cette maladie chronique efficacement, à travers notre régime alimentaire.

    Cependant, il a été démontré que certains aliments sont chargés d’antioxydants, de vitamines et d’agents phyto-chimiques, qui ont un effet protecteur face aux cellules malignes.

    De nombreuses personnes ne sont pas conscientes de tous les bienfaits qu’un bon régime alimentaire peut apporter à l’organisme.

    C’est pour cela que dans cet article, nous avons décidé de partager avec vous les 9 aliments anti-cancer qui aident à éloigner cette maladie.

    1. Le brocoli

    Brocoli-500x399

    Ce légume vert si connu dans le monde entier est une source de sulforaphane et d’isothiocyanates, des composés qui pourraient aider à stopper la prolifération de cellules malignes, lors des premières étapes de manifestation du cancer.

    Une recherche récente, réalisée par l’Université d’Oregon, a déterminé que le sulforaphane a une action anti-cancer qui peut tuer de manière sélective les cellules cancéreuses, sans affecter les cellules saines.

    Le brocoli peut aider à diminuer les symptômes des cancers suivants :

    • Le cancer de la prostate
    • Le cancer du côlon
    • Le cancer du sein
    • Le cancer du foie
    • Le cancer de la vessie
    • Les cancer des os
    • Le cancer du pancréas
    • Le cancer de la peau
    • La leucémie 

    2. La tomate

    Célèbre pour ses multiples usages dans la cuisine, la tomate est caractérisée par sa forte teneur en lycopène, une substance qui permet de réduire l’incidence de différents types de cancers.

    Sa haute teneur en antioxydants inhibe l’action des radicaux libres, des molécules qui peuvent générer des dommages oxydants, lorsqu’elles s’accumulent.

    Des composés comme le lycopène et la tomatine pourraient diminuer le risque de cancer du poumon, de la prostate et des ovaires. 

    3. Les noix 

    Noix-500x407

    Des chercheurs du Health Science Center de l’Université du Texas (Etats-Unis) ont démontré que la consommation de deux portions quotidiennes de noix, pourrait aider à réduire de manière significative le risque de souffrir d’un cancer de la prostate. 

    Après plusieurs études, il a été conclu que leur haute teneur en acides gras oméga-3, en antioxydants et en phytostérols, ralentissait la croissance des cellules cancéreuses, ce qui empêchait leur développement rapide.

    4. Le thé vert

    Grâce à sa haute teneur en composés antioxydants qui protègent contre les dommages cellulaires, le thé vert est un excellent allié naturel qui lutte contre différents types de cancer.

    Selon les études, l’épigallocatéchine gallate (EGCG) serait la substance chimique responsable de son effet anti-cancer.

    5. L’huile d’olive

    10-remedes-maison-que-vous-ne-connaissiez-pas-avec-l'huile-d'olive-500x334

    L’huile d’olive de haute qualité a montré ses effets dans la désactivation du gène qui participe au développement des tumeurs dans le sein.

    De plus, elle est riche en polyphénols actifs, qui ont des effets anti-thrombotiques et qui aident à éviter les dommages oxydants, l’inflammation et le dysfonctionnement endothélial.

    6. Les baies

    Les baies sont connues pour être des sources de composés antioxydants, des molécules capables de stopper l’impact négatif des radicaux libres.

    De plus, leur consommation apporte au corps une quantité significative d’acide ellagique et d’anthocyanidines, des ingrédients qui ont montré leur efficacité dans l’arrêt de la prolifération des cellules cancérigènes.

    Parmi les baies recommandées, on trouve :

    • Les mûres.
    • Les fraises.
    • Les framboises
    • Les cerises.
    • Les myrtilles ou canneberges.

    7. L’ail

    L’ail est une source de polyphénols, d’allicine et de quercétine, des composés auxquels ont attribue une capacité à neutraliser les substances cancérigènes et à inhiber la prolifération des cellules cancéreuses.

    En accord avec l’Institut National du Cancer, cet aliment est capable de prévenir le cancer sous différentes formes.

    8. La grenade

    Grenade-500x334

    Ce fruit riche en antioxydants serait excellent pour réduire le risque de cancer du sein et stopper le développement des cellules cancéreuses.

    Ses principales propriétés anti-cancer sont attribuées à ses agents phyto-chimiques, parmi lesquels on trouve les anthocyanes, les flavonoïdes, les ellagitannins et les acides gras polyinsaturés. 

    9. Le poisson bleu

    En plus d’améliorer la santé cardiovasculaire grâce à sa haute teneur en acides gras oméga-3, la consommation de poisson bleu est également liée à la diminution des risques de contracter différents cancers, notamment du côlon, de la prostate et du sein.

    Voici certains types de poissons bleus :

    • Le thon.
    • Le hareng.
    • Le saumon
    • La sardine.
    • L’anguille.
    • L’espadon.
    • La truite marine.

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Phosphates dans l’’alimentation :

    les enfants poussés au bord de la folie

     

     

     

     

     

     

     

     


    hyperactivité

     

     

     

    Barres chocolatées, sodas, plats préparés, autant de produits hyper-phosphatés qui sont un désastre pour les enfants et entraînent hyperactivité, agressivité, céphalée et insomnie. Frédérique Caudal, pédiatre, après deux ans d’expérience en cabinet, a constaté qu’une diète alimentaire sans additifs phosphatés rattrape en quatre jours les enfants et leur évite le médicament à la mode, la Ritaline.

     

    Les phosphates sont quasiment présents dans tous les aliments contenant des additifs. Leur utilisation est telle que, depuis 10 ans, leur présence a augmenté de 300 %. Si les phosphates sont nécessaires à la croissance des enfants et au bon fonctionnement du corps, ils entraînent, lorsqu’ils sont en excès, de graves troubles du comportement.

    Perturbateur hormonal

    Chez les sujets sensibles, l’intoxication au phosphate provoque un dérèglement du métabolisme, en bloquant la sécrétion de l’hormone noradrénaline des glandes surrénales, laquelle commande et règle le flux des excitations nerveuses cérébrales. D’où un dérèglement du comportement qui se manifeste dès le sevrage lorsque l’enfant passe du lait maternel au lait de vache. La situation se détériore avec l’alimentation « normale » vers 2 ou 3 ans (avec l’apport de céréales enrichies à la lécithine de soja) pour atteindre un point culminant vers 10-13 ans et se poursuit à l’adolescence puis à l’âge adulte.

    Il faut noter que cette hypersensibilité aux phosphates ne concerne que 5 % des filles alors que10 % à 20 % des garçons sont touchés et plus particulièrement les enfants longilignes ou athlétiques et musclés. Étrangement, les obèses ne sont pas atteints.

    La Ritaline, seule solution de la médecine officielle

    Hyperactivité, violence, instabilité émotionnelle, difficulté de concentration en classe, insomnies, impulsivité, incapacité à s’adapter et s’intégrer, distraction permanente, morosité, susceptibilité exagérée, difficultés de langage et troubles du sommeil majeurs peuvent souvent être dus à cette overdose de phosphates. Mais, face à la vague des troubles lourds du comportement qui touche, depuis une décennie, des millions d’enfants des pays développés, la médecine officielle ne propose qu’une solution : une amphétamine nommée Ritaline. Cette drogue (interdite depuis les années 70 car elle servait de dopant aux sportifs) n’offre pourtant que peu de résultats et s’accompagne d’effets secondaires catastrophiques.

    Une diète de quatre jours et du vinaigre de vin

    • Vous pouvez dépister facilement une intoxication aux phosphates par la mesure du pH salivaire grâce à une bandelette test de pH (en pharmacie). Un pH alcalin de 8 ou 9 dès le réveil signifie que l’intoxication est avérée.
    • Pour confirmer ce premier diagnostic, éliminez de l’alimentation de l’enfant tout additif phosphaté pendant quatre jours. Son état devrait s’améliorer de manière spectaculaire.
    • L’antidote incontesté contre les phosphates est le vinaigre de vin (acide acétique) qui annule l’effet des phosphates à petite dose (alors que l’ingestion de 75 mg de phosphates suffit à provoquer une rechute en 20 à 30 minutes), la prise d’une cuillère de vinaigre de vin avec autant d’eau et un peu de miel (pour le goût) va prévenir toute rechute et peut se pratiquer préventivement. À prendre une fois par jour pendant huit jours.

    Attention : Le vinaigre de cidre (acide malique) ou le citron (acide citrique) aggravent l’effet des phosphates.

    Pour plus d’infos, lire :

    « La drogue cachée : les phosphates alimentaires », de Herta Hafer. Éditions du Madrier

    Le caddie sans phosphates

    Ôter de l’alimentation :

    • E 322 : lécithine de soja, de jaune d’œuf… (que l’on trouve dans les plats préparés, les glaces, le Nutella…).
    • E 338 : acide phosphorique dans les sodas… à E 341 dans la charcuterie et le fromage fondu.
    • L’acide citrique présent dans les sodas et autres Ice tea et jus concentrés.
    • E 450 a, b, c : en particulier dans les fromages en portion (Kiri, P’tit Louis, Vache qui rit…).
    • Levure chimique (type Alsa) et additifs E 1410 à 1414 et E 1442 présents dans de nombreux biscuits, cakes, gâteaux et goûters…
    • Le riz traité pour ne pas coller.
    • Les barres chocolatées et chewing-gums qui n’existent pas sans phosphates.
    • Diminuer les oléagineux, les légumineuses, les jaunes d’œufs, le lait de vache (qui contient six fois plus de phosphates que le lait maternel) si la consommation est très importante.

    Prendre à la place :

    • Comme céréale infantile : la gamme Biocarrefour qui est exempte de lécithines (gluten et protéines de lait de vache), entre autres…
    • Diluer les jus de fruits (100% pur jus) vendus en grande surface. Ou mieux, les préparer soi-même.
    • Préférer le bicarbonate de sodium pour faire lever les gâteaux ou le sachet : « poudre à lever sans phosphate » en magasin diététique.
    • Choisir comme cacao du matin : Banania ou le moins cher des marques de grande surface…
    • Utiliser du riz normal.
    • Chocolat en tablettes : marque Grand Jury à 80 % de cacao ou la plupart des tablettes du commerce équitable (sauf chocolat dessert)

    Les marques Montignac, Bonneterre, Le moulin des moines (sauf chocolat dessert), La Vie Claire… dans les magasins diététiques.

    • Plus généralement opter pour les fruits, les légumes, le poulet, le poisson, la dinde.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources : Soignez-vous

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • ÉCOUTEZ DIEU ET NON VOS DOUTES
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Par la foi, Noé écouta les avertissements de Dieu au sujet de ce qui allait se passer et qu’il ne pouvait pas encore voir. Il obéit à Dieu et construisit une arche dans laquelle sa famille et lui furent sauvés." Hébreux 11.7
     
     
    J'aimerais vous parler aujourd'hui des voix du doute. Je les appelle les Briseurs de rêves. À la minute même où vous fixez des objectifs pour vos finances, votre famille, votre carrière, votre croissance spirituelle – où vous fixez n'importe quel objectif – il y aura des personnes pour dire : "Pour qui te prends-tu ? C'est impossible, tu ferais mieux de laisser tomber !"

    Votre Briseur de rêves le plus efficace, c'est vous-même. Les paroles que vous prononcez dans la vie reflètent votre dialogue intérieur.
    Les Briseurs de rêves peuvent être des critiques. Ou des cyniques. Ils peuvent être issus du milieu culturel. Ils peuvent aussi être des amis ou des membres de votre famille. Mais le plus grand Briseur de rêves peut être vous-même et le discours que vous vous tenez.

    Pour faire taire les voix du doute, je dois écouter celle de Dieu. Quand je commence à faire des projets, je dois écouter ce que Dieu veut que je fasse et non ce que tous les incrédules, les sceptiques, les cyniques et les Briseurs de rêves me disent.

    Essayez d'imaginer tous les Briseurs de rêves qui peuplaient la vie de Noé ! Mettez-vous à la place de son voisin ! "Ce Noé, il croit que Dieu lui parle. Mais en construisant cette arche dans son jardin, il ne va réussir qu'à faire baisser la valeur immobilière dans le quartier !"

    Et imaginez la pression que Noé dut subir de la part de sa propre famille. "Pourquoi ne peux-tu pas trouver un travail normal comme tout le monde ?"

    Mais votre Briseur de rêves le plus efficace, c'est vous-même. Les paroles que vous prononcez dans la vie reflètent votre dialogue intérieur. Vous vous parlez constamment et ce n'est pas toujours une bonne chose. Si vous teniez les mêmes discours à vos amis qu'à vous-même, vous vous retrouveriez très vite seul, parce que vous vous dites des choses comme : "je devrais", "je dois", "il faut que je", "pourquoi n'ai-je pas", "je ne suis bon à rien", "je ne peux pas", "je ne vais pas" et "ça ne marchera jamais".

    Vous passez votre temps à vous dissuader d'accomplir la vision de Dieu, son rêve, sa destinée pour votre vie.

    La vérité est que vous ne pouvez pas faire confiance à votre dialogue intérieur. Pas plus qu'aux paroles des autres. La seule voix à laquelle vous pouvez vous fier en tout temps et en toute situation est celle de Dieu.

    Noé écouta Dieu. Qu'entendit-il ? Il entendit l'annonce de la destruction prochaine du monde. Il entendit ce qu'il n'avait pas encore vu. C'est cela, la foi : la certitude de quelque chose que nous ne voyons pas.

    La situation est exactement la même dans votre vie. Vous ne voyez pas votre avenir. Vous ne savez pas ce qui va se passer au cours des dix ans à venir. Vous ne pouvez que faire confiance à Dieu pour votre avenir, parce que celui-ci vous est caché.

    Une prière pour aujourd'hui


    Jésus, je veux écouter ta voix et non celles du doute. Je sais que dans les temps à venir des personnes chercheront à me décourager, mais je veux t'écouter comme Noé l'a fait. Je veux faire exactement ce que tu me diras et je refuse de renoncer simplement parce que je n'ai plus envie de continuer. Je veux rester attaché au rêve que tu me donnes.
     
     
     
     
     
    Source : topchretien.com 
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 17 signes que votre corps est trop acide

    et 9 façons de l’alcaliniser rapidement

     

     

     

     

     

     

     

     

    ALCALINISER

     

    Un corps acide est un corps en mauvaise santé. Lorsque le corps est acide, il crée un environnement non souhaité où la maladie, les bactéries et les levures se développent. Lorsque le corps est trop acide, le corps prend des minéraux aux organes vitaux et aux os pour neutraliser l’acide et l’extraire de l’organisme. Pour cette raison, les réserves minérales de l’organisme, tels que le calcium, le sodium, le potassium et le magnésium peuvent devenir dangereusement basses et causer des dommages qui peuvent passer inaperçus pendant des années, jusqu’à ce que l’organisme atteigne des niveaux malsains, provoquant l’acidose.

     

    La plupart d’entre nous consommons déjà suffisamment d’aliments générateurs d’acidité comme les produits laitiers, les céréales, les viandes et le sucre. Etant donné que le corps génère constamment des déchets acides par son métabolisme, les déchets ont besoin d’être neutralisés ou excrétés d’une façon ou d’une autre. Afin de neutraliser cette génération constante d’acidité, nous avons besoin de fournir à notre corps davantage d’aliments alcalinisants.

    Examinez les problèmes de santé causés par une acidose légère (mauvais équilibre du pH) :

    • Gencives sensibles enflammées, caries
    • Immunodéficience
    • Sciatique, lumbago, torticolis
    • Problèmes respiratoires, essoufflement, toux
    • Prolifération de levure fongique
    • Faible énergie et fatigue chronique
    • Dommages cardiovasculaires, y compris constriction des vaisseaux sanguins et réduction de l’oxygène
    • Problèmes cardiaques, arythmies, augmentation du rythme cardiaque
    • Gain de poids, obésité et diabète
    • Infection de la vessie et des reins
    • Dommages accélérés par les radicaux libres
    • Vieillissement prématuré
    • Nausées, vomissements, diarrhée
    • Ostéoporose, os faibles et fragiles, fractures de la hanche, épines osseuses
    • Maux de tête, confusion, somnolence
    • Douleurs articulaires, douleurs musculaires et accumulation d’acide lactique
    • Allergies, acné

    Le corps n’ajuste-t-il pas son pH de lui-même ?

    Oui, il le peut, mais il le fait avec un coût. Le pH normal de tous les tissus et les fluides dans le corps, à l’exception de l’estomac, est alcalin. A l’exception du sang, tous les systèmes de l’organisme ont une large gamme de pH, en partie afin qu’ils puissent se modifier et s’adapter pour maintenir le pH du sang qui, lui doit impérativement se maintenir dans une marge très étroite de 7,35 à 7,45.

    Par exemple, si le système devient trop acide, le sang prendra des éléments alcalinisants à partir des enzymes digestives de l’intestin grêle. Cela crée alors un environnement peu adéquat pour une digestion correcte. Ainsi, alors que le corps peut ajuster son pH de lui-même, il le fait au prix d’autres systèmes dans le corps, ce qui peut conduire à des problèmes de santé supplémentaires.

    On ne peut pas savoir si un aliment est acidifiant ou alcalinisant seulement au goût

    Par exemple, beaucoup de gens pensent que le citron est acidifiant, alors qu’il est classé comme un fruit acide, c’est en fait un aliment alcalinisant. Au cours du processus de la digestion, les acides sont oxydés en dioxyde de carbone et en eau, par conséquent ils ne créent pas un état acide dans le système.

    Le calcium, le fer, le magnésium, le potassium et le sodium sont les principaux minéraux alcalinisants. Les aliments qui ont une teneur élevée en ces minéraux sont considérés comme alcalinisants. La plupart des aliments ont des minéraux qui sont à la fois acidifiants et alcalinisants. Si les minéraux acidifiants sont en plus grande concentration, alors cet aliment est considéré comme acidifiant et vice-versa.

    Le corps a des limites

    Le corps a des limites en ce qui concerne ses capacités à compenser les déséquilibres acides. Par conséquent, l’apport alimentaire joue un rôle crucial dans son rôle de maintenir l’équilibre acido-basique. Beaucoup de maladies et le malaise général sont le résultat de la tentative de l’organisme pour rétablir l’équilibre du milieu interne.

    D’une manière générale, si le régime comprend trop d’aliments acidifiants, tels que de grandes quantités de viandes, céréales, produits laitiers, sucres, le corps devient plus acide. Si vous mangez trop d’aliments alcalinisants tels que les légumes à feuilles vertes, les fruits, les algues, le corps peut devenir trop alcalin. L’équilibre est la clé.

    Répartition des aliments alcalinisants et acidifiants

    alkaline-chart

    Consultez la liste complète des aliments alcalinisants et acidifiants ici.

     

    Comment améliorer votre alcalinité

    1. Buvez beaucoup d’eau
    2. Retirez ou diminuez fortement les aliments acidifiants
    3. Remplacez un déjeuner traditionnel par une copieuse salade verte
    4. Utilisez des feuilles de salade et de chou pour vos sandwichs au lieu du pain
    5. Essayez de ne pas consommer d’aliments transformés
    6. Eliminez les boissons gazeuses, les sucres et réduisez le café. Remplacez-les par des infusions, des décoctions, des boissons vertes
    7. Remplacez le lait et les produits laitiers par le lait de coco ou le lait d’amande
    8. Ajoutez des jus ou des smoothies verts à votre alimentation qui vous donneront une profusion de minéraux alcalinisants
    9. Réduisez le stress dans votre vie

    Ce que vous mangez fait la différence

    L’amélioration des niveaux de pH peut exiger un peu plus de réflexion, mais vous apprécierez les fruits de vos efforts au fur et à mesure que vous commencerez à vous sentir plus énergique et plein de vie et que votre santé globale s’améliorera.

    C’est indiscutable, ce que vous mangez a un impact direct sur votre état de santé général. Ann Wigmore, fondatrice du célèbre Institut de santé Hippocrate a dit, « La nourriture que vous mangez peut être soit la forme de médecine la plus sûre et la plus puissante, ou la forme de poison la plus lente ».

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources:
    theheartysoul.com
    www.nlm.nih.gov
    www.ncbi.nlm.nih.gov
    orthomolecular.org

    sante-nutrition.org


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment différencier une hernie discale d’une douleur de dos ?

     

     

     

     
     
     
     
     
     
     
     
    Alors qu'une douleur de dos commune disparait au bout de quelques heures ou après un moment de repos, les symptômes d'une hernie discale peuvent durer des jours voire des semaines.

     

    Comment différencier une hernie discale d’une douleur de dos?

     

     

     

     

    La douleur de dos est l’un des problèmes médicaux les plus communs. De fait, on estime que 8 personnes sur 10 en ont déjà souffert dans leur vie.

    Il existe plusieurs facteurs qui peuvent influer sur son apparition ainsi que sur son intensité et sa durée. 

    La majorité des douleurs de ce type ont tendance à être légères et disparaissent de manière spontanée, après un moment de repos ou quelques exercices au niveau de la zone affectée.

    Cependant, dans de nombreux cas, la douleur est récurrente et peut être due à un problème chronique qui demande une attention toute particulière.

    Souvent, les personnes préfèrent ignorer la douleur de leur dos et penser que c’est quelque chose de temporaire et de normal.

    Pourtant, elles devraient y prêter attention, car c’est un signal d’alerte qui signifie que quelque chose ne va pas bien.

    L’hernie discale est l’une des affections que les gens ont tendance à ignorer car ils pensent que c’est une douleur commune de dos.

    Cependant , il faut savoir que les symptômes s’intensifient avec le temps et il est de plus en plus difficile de les soigner.

    C’est pour cela qu’il est très important de connaître la différence entre la douleur d’une hernie discale et un mal de dos, afin de leur apporter un traitement adapté.

    Qu’est-ce qu’une hernie discale?

    Qu'est-ce-qu'une-hernie-discale-500x409

    Les vertèbres de la colonne sont séparées par des sortes de coussinets (les disques inter-vertébraux), qui ont pour fonction d’amortir les possibles traumatismes et d’éviter que les nerfs ne se compriment.

    Ces disques facilitent le mouvement entre les vertèbres et donnent au corps la capacité de réaliser des mouvements, comme se baisser ou s’étirer pour atteindre quelque chose.

    Cependant, avec le passage des années, ils perdent leur élasticité et sont de moins en moins flexibles.

    A partir de ce moment, les disques deviennent de plus en plus fragiles et face à des mouvements déterminés, ils peuvent sortir de leur emplacement, ou même se casser suite à une lésion ou à un effort excessif, provoquant alors une hernie discale.

    La personne commence à ressentir une douleur intense dans l’un des côtés du corps, un engourdissement et une fragilité, et c’est alors que l’on peut diagnostiquer une hernie discale.

     

    Quelle différence y-a-t-il entre une hernie discale et une douleur de dos ?

    Hernie-discale-et-douleur-de-dos-500x392

    Le symptôme principal d’une hernie discale est une douleur de dos qui petit à petit augmentera d’intensité (d’où le fait que l’on puisse la confondre avec une douleur commune).

    Pour la différencier, il faut savoir que la douleur provoquée par une hernie discale augmente lorsqu’on tousse, quand on essaie de plier son corps ou lorsqu’on est assis pendant un temps prolongé.

    La douleur s’atténue lorsqu’on s’allonge avec les jambes légèrement pliées ou lorsqu’on marche.

     

    En général, l’hernie présente une sensation de perte de force, à cause de la compression des racines nerveuses. Cela n’arrive pas lorsqu’il s’agit d’une douleur de dos commune.

    Si le problème est chronique à cause de la rupture ou de la lésion du disque, la moelle épinière peut être endommagée et la personne peut perdre le contrôle de ses habitudes de miction et d’excrétion.

    De plus, les symptômes d’hernie discale peuvent durer des jours voire des semaines, alors qu’une douleur commune de dos disparaît en quelques heures ou après un bref repos.

    Que faire en cas d’hernie discale ?

    En-cas-d'hernie-discale-500x334

    Face aux symptômes d’une hernie discale, la première mesure à prendre en compte est de consulter immédiatement un médecin pour évaluer la gravité du problème.

    Pour traiter cette affection, l’une des options est la chirurgie mais elle ne garantit pas l’élimination de la douleur à 100%.

    C’est pour cela que de nombreux patients diagnostiqués ont trouvé dans la médecine alternative différents traitements pour améliorer ce problème et éviter qu’il n’affecte leur qualité de vie.

    Voici certains de ces traitements:

    • La thermothérapie
    • L’électrothérapie
    • Les tractions lombaires
    • Les minerves
    • Les ceintures
    • Les massages
    • L’hydrothérapie
    • Les remèdes naturels analgésiques

    En plus de ces thérapies, on conseille également de tenir compte d’autres conseils qui peuvent contribuer à calmer la douleur: 

    • Dormir sur un bon matelas, avec une planche dessous.
    • Adopter une position foetale pour dormir, avec un oreiller entre les jambes pour éviter que les hanches ne fassent un mouvement rotatif.
    • Eviter de se coucher sur le ventre.
    • Faire attention lorsqu’on se lève du lit.
    • Se reposer pendant plusieurs heures, mais pas de manière prolongée. Le mouvement doux est très important pour la récupération.
    • Ne pas faire d’efforts comme par exemple lever quelque chose de très lourd.
    • Marcher ou nager pendant 30 minutes chaque jour, même lorsque la douleur a disparu.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    source : amelioretasante.com 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La pierre du secours

     

     

     

     

     

     

     
    "Samuel prit une pierre, qu’il plaça entre Mitspa et Schen, et il l’appela du nom d’Eben-Ezer, en disant : Jusqu’ici l’Éternel nous a secourus."1 Samuel 7.12
     
     

    Au mois de juin 2014, de grandes festivités ont eu lieu pour commémorer les 70 ans du débarquement de Normandie. Le mémorial de Caen retrace ces heures tragiques de l’histoire de l’humanité et plus particulièrement de notre histoire, mais aussi l’heure où la libération avait fait un grand pas.

    D’une manière plus modeste, mais tout aussi chargée de sens, Samuel a voulu dresser une pierre en mémoire d’une grande victoire que les Hébreux ont remportée contre les Philistins. Il a voulu que le peuple garde le souvenir d’une victoire rendue possible, grâce au secours de la providence divine. Pour cela il va donner à cette pierre le nom de "Eben-Ezer" ce qui signifie : pierre du secours.

    Ce qu’a fait Samuel me conduit à vous poser cette question : Savez-vous garder le souvenir des moments particuliers de votre vie, où un événement positif s’est produit ? Certains ne gardent en mémoire que les drames, les blessures, les échecs ; c’est comme s’ils dressaient des stèles en souvenir de toutes ces situations douloureuses qu’ils ont connues. Changez d’attitude !

    Si sur la route de votre vie, vous voulez trouver des raisons d’espérer demain, balisez cette route des souvenirs heureux, ils seront un gage de la fidélité de Dieu au moment des épreuves à venir. Celui qui vous a secourus hier, peut encore vous secourir aujourd’hui. 

    Alors que le prophète Jérémie passait par des heures sombres, il a décidé de regarder vers la pierre du secours : "Voici ce que je veux repasser en mon cœur, ce qui me donnera de l’espérance : les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées… Au jour où je t’ai invoqué tu t’es approché." 

    Cette pierre, dressée par Samuel, nous parle plus personnellement et nous demande : "Vous qui êtes des pierres vivantes, quels messages communiquez-vous à ceux qui croisent votre route ? Leur laissez-vous le témoignage des grâces que Dieu vous a accordées ou bien n’avez-vous qu’un message négatif à leur transmettre ? Que rappelez-vous à ceux qui vous rencontrent : vos malheurs, vos problèmes, vos déceptions ou bien les bienfaits de Dieu à votre égard ?"

    Une réflexion pour aujourd'hui
    Êtes-vous une pierre qui proclame : "L’Eternel m’a secouru" ?

     
    La pierre du secours
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Que se passe-t-il dans le corps quand on boit

    de l’eau au gingembre à jeun ?

     

     

     

     

     

     

    Consommer de l'eau au gingembre à jeun est une ressource incroyable pour prendre soin du corps comme il le mérite. Elle n'agit pas sur un organe en particulier, mais nous aide au niveau global.

    Que se passe-t-il dans le corps quand on boit de l’eau au gingembre à jeun ?

     

    Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée, combien de fois l’avez-vous entendu ? Une infinité, sûrement.

    Mais on nous explique rarement pourquoi. On nous dit seulement que ce que l’on mange à cette heure, nous prépare pour le reste de la journée.

    Ceci dit, plongeons un peu plus dans les détails. Quand nous avons l’estomac vide, il est prédisposé à absorber les substances qui arrivent jusqu’à lui. 

    Alors, si vous voulez tirer le maximum de profit d’un aliment, le mieux est qu’il soit le premier à arriver dans notre organisme.

    Quand vous buvez de l’eau au gingembre à jeun, vous stimulez les bienfaits d’un tubercule que l’on peut considérer comme un super aliment.

    Vous ne connaissez pas encore ses vertus ? Continuez à lire cet article, vous serez surpris !

    Propriétés du gingembre

    gingembre-1-500x332

     

    Il prévient les troubles de l’estomac

    Nous sommes habitué-e-s à boire des infusions de camomille ou de menthe pouliot quand nous ressentons des douleurs ou de l’acidité dans cette zone.

    Même si ces plantes sont efficaces, si vous buvez de l’eau au gingembre à jeun, vous préparerez votre estomac pour mieux métaboliser ce que vous mangez dès cet instant. 

    Vous n’aurez donc pas à recourir à d’autres remèdes pour enrayer les symptômes provoqués par un repas lourd.

    Votre peau sera radieuse

    selenium-pour-rajeunir-500x321

     

    Nul besoin de recourir au fameux lait de jument de Cléopâtre. Il y a des solutions bien plus simples, bon marché et solidaires. Une infusion au gingembre à jeun est suffisante pour obtenir une peau rayonnante.

    Les antioxydants, minéraux et vitamines qu’il contient sont idéaux pour alimenter notre peau. 

    Tout cela, sans dépenser autre chose que quelques minutes de ton temps.

    De plus, vous éviterez les effets secondaires de crèmes et de lotions fabriquées avec des produits chimiques, qui ont tendance à enflammer la peau pour dissimuler les rides, mais elles n’améliorent pas la micro-circulation.

    C’est un grand anti-inflammatoire

    Il est possible que ce soit la propriétés qui nous intéresse le plus. Les douleurs musculaires et articulaires sont de plus en plus fréquentes, à cause de l’usage du téléphone portable et de l’ordinateur.

    D’autre part, le stress accentue ces symptômes et provoque l’apparition des migraines. Alors, nous vous présentons ici une alternative à l’ibuprofène.

    Si vous souffrez de l’un de ces problèmes de façon récurrente, il est essentiel que vous cherchiez des substituts de ce médicament ou du paracétamol.

    Si ce sont effectivement de bons palliatifs, ils finissent à la longue par abîmer le foie et l’estomac de manière significative.

    Il aide à réguler les niveaux de sucre

    L’eau au gingembre à jeun est la ressource naturel la plus efficace pour lutter contre le diabète. Les propriétés du tubercule sont telles qu’elles nous permettent de stabiliser le glucose à des niveaux idéaux. 

    Une fois qu’il est stabilisé, il ne varie plus. Alors si vous avez envie d’une autre tasse d’eau au gingembre, en dehors du petit-déjeuner, n’hésitez pas. Vous ne vivrez pas de baisse de régime drastique.

    Il soulage les nausées dues à la grossesse

    La plupart des femmes qui ont déjà été enceinte admettent que les premiers mois sont très compliqués. 

    Les nausées matinales, l’aversion soudaine envers les odeurs ou les aliments rendent la vie quotidienne difficile.

    Mais cela change si vous consommez de l’eau au gingembre tous les matins. Les symptômes disparaîtront ou diminueront, et vous pourrez jouir de votre bonheur dès le début de votre grossesse.

    grossesse-ilyoungko-500x333

     

    Il accélère le métabolisme

    Si vous faites un régime ou que vous souhaitez conserver votre belle silhouette, c’est une option géniale, tout comme d’autres infusions également.

    Cette eau facilite l’absorption des nutriments des aliments, tout en étant diurétique. 

    Vous expulserez ainsi tout ce que ne doit pas se trouver dans votre organisme. De plus, vous conserverez ce qui améliore la santé et ce qui vous maintient en bonne forme physique et au bon poids.

    Comme vous le voyez, c’est une infusion d’une valeur incalculable. Même si elle n’est pas très connue, elle est pourtant disponible dans les supermarchés et les herboristeries, à un prix tout à fait abordable.

    Si vous souhaitez prêtez plus attention à votre corps et prendre soin de vous, essayez l’eau au gingembre !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Apprenez pourquoi le sucre est mauvais pour notre corps

     

     

     

     

     

     

     
    Le sucre n'est pas une substance positive pour notre corps, et le problème est qu'il n'est pas seulement présent dans les boissons sucrées, les jus ou les produits de boulangerie, mais aussi dans d'autres produits considérés comme sains.

    Apprenez pourquoi le sucre est mauvais pour notre corps

     

    Nous sommes sûrement conscients que presque tous les aliments contiennent du sucre. Non seulement les brioches et les aliments sucrés tels que les beignets, mais aussi le pain de seigle lui-même contient du sucre dans ses ingrédients. Même ainsi, nous ne sommes pas pleinement conscients de la raison pour laquelle le sucre est mauvais pour notre corps.

    Le sucre provoque une dépendance énorme. Beaucoup des aliments que nous consommons comportent du sucre sans que l’on s’en doute.  Ces aliments sont plus appétissants, plus riches pour notre palais.

    La dépendance que nous cause le sucre

    La raison pour laquelle le sucre est mauvais pour notre corps, c’est qu’il nous apporte des calories vides. Autrement dit, il n’est pas vraiment nutritif et ne nous fournit pas quelque chose de sain. C’est, seulement, un élément qui ne nous veut pas de bien :

    • Il augmente nos niveaux de mauvais cholestérol (LDL) , tout en diminuant les niveaux de bon cholestérol (HDL)
    • Il favorise le diabète, car plus nous consommons de sucre, plus le pancréas produit d’insuline
    • Le sucre affecte notre système immunitaire, car il retarde la capacité du système immunitaire à répondre à toute menace lorsque nous consommons de trop grandes quantités
    • Il provoque des caries et nos dents se détériorent plus facilement au fil du temps
    • C’est la plus grande cause de l’obésité, une condition qui affecte notre santé
    Le sucre crée une dépendance

     

    Pourquoi ne pouvons-nous pas arrêter de manger du sucre ? Pourquoi ce composant nous semble-t-il beaucoup plus appétissant qu’un fruit ? Parce que c’est beaucoup plus doux et, par conséquent, cela nous tente plus.

    Cependant, nous ne devons pas ignorer que le fait de vendre des produits générateurs de dépendance est une stratégie pour nous pousser à acheter. Notre santé n’a rien à faire ici. Et comme nous le voyons, il est clair que le sucre est mauvais pour notre corps.

    Alternatives au sucre

    Il est possible qu’en connaissant et en étant plus conscients des raisons pour lesquelles le sucre est mauvais pour notre corps, nous essayerons de l’éviter de plusieurs façons. Cependant, nous devons faire très attention à ce que nous utilisons pour le remplacer.

    L’idéal serait de ne pas le consommer. Autrement dit, si vous buvez du thé, n’ajoutez pas de sucre dedans. Tout est une question d’habitude. Cependant, si vous n’êtes pas en mesure de prendre tout cela sans sucre, il serait bon de jeter un coup d’œil aux options que nous avons à proximité :

    • Saccharine : c’est l’un des édulcorants synthétiques les plus connus et il n’est pas sain, loin de là. Cela peut nous causer de sérieux problèmes, beaucoup plus que le sucre lui-même.
    • Miel : c’est l’option la plus saine, mais c’est encore mieux si c’est du miel naturel. Si nous avons un ami qui travaille avec des abeilles ou qu’il recueille lui-même du miel, ce sera beaucoup mieux que de l’acheter.
    • La stevia : elle est devenu à la mode ces derniers temps et est considéré comme une autre option saine. La stevia n’augmente pas les niveaux de glucose, mais ne les diminue pas non plus.

    La meilleure option serait d’utiliser du miel, aussi naturel que possible, pour sucrer ce à quoi nous nous sommes habitués. Cependant, tout est une question d’habitude. Avez-vous déjà essayé de ne pas sucrer le thé, le café ou d’autres aliments que vous avez l’habitude de sucrer ?

    Vérifier si les aliments contiennent du sucre

    Bien que nous ayons vu que le sucre est mauvais pour notre corps, il ne suffit pas de l’enlever ou de le remplacer par d’autres alternatives lorsque nous buvons du thé ou du café. En effet, il est nécessaire que lorsque nous achetons un produit, nous vérifions s’il contient du sucre ou non.

    Le sucre est partout dans l'alimentation

     

    La plupart du temps, nous éliminons le sucre de notre alimentation, mais nous ne réalisons pas que le pain de seigle que nous achetons contient du sucre. Par conséquent, nous continuons d’habituer notre corps à dépendre d’une substance que nous ne sommes pas conscients de consommer.

    Nous vous proposons un défi. La prochaine fois que vous allez au supermarché, regardez les ingrédients qui composent les produits que vous achetez. Est-ce qu’ils contiennent du sucre ? Quelle est votre propre opinion sur ce que vous avez découvert ?

    Lorsque vous réalisez que non seulement les boissons sucrées, les jus ou les pâtisseries contiennent du sucre, vous pouvez être plus conscient du fait que nous avons un réel problème avec cette substance. Elle est partout. Même dans les aliments que nous pourrions considérer a priori comme bons pour la santé.

    Avez-vous déjà essayé d’arrêter de consommer du sucre ou en dépendez-vous encore ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Sachez vous arrêter pour vos proches

     

     

     

     

     

     

     

    Un soir, une maman rentrait du travail fatiguée. Elle trouva son fils de 7 ans qui l'attendait à la porte.

    L’amour vaut plus que l’or et l’argent.

    Ce dernier lui dit :

    — Maman, combien gagnes-tu pour une heure de travail ?
    — Mais, ça ne te regarde pas ! Pourquoi me poses-tu cette question ? 
    — Maman, ne te fâche pas, je veux juste savoir combien tu gagnes pour une heure de travail ?
    — Tu veux savoir, répondit-elle brutalement, je gagne 15 euros !
    — Oh merci maman !

    Le petit garçon baissa la tête et demanda doucement en tremblant un peu.

    — Maman, s'il te plaît, tu peux me passer 15 euros ?

    La mère se mit réellement en colère, elle cria :

    — C’est pour ça ! C’était pour me demander de l’argent, pour acheter des jouets stupides. Je travaille dur, moi. Tu crois que c’est pour que tu ailles gaspiller mon argent, hurla-t-elle !
    Le petit garçon baissa la tête et rentra dans sa chambre. Il ferma doucement la porte.  Maman est fatiguée par sa grosse journée !  pensa-t-il.

    La femme s'assit. Elle bouillonnait de rage.

    — Il exagère, mon petit garçon. Ils n’en n’ont jamais assez !

    Après environ une heure, la femme s'était calmée. Elle se demandait s’il avait peut-être besoin d’acheter quelque chose pour l’école. Elle alla à la porte de la chambre.

    — J'ai pensé… J'ai peut-être été trop dure avec toi, dit la femme. J’ai eu une mauvaise journée. Voici les 15 euros que tu m'avais demandés. Fais ce que tu veux.

    Le petit garçon se redressa en souriant et cria :

    — Oh, merci maman! Puis, soulevant son oreiller, il sortit des pièces de monnaie.
    La femme vit que le garçon avait déjà de l'argent et elle se fâcha de nouveau.

    — Pourquoi voulais-tu de l'argent, puisque tu en avais encore ?

    Le petit garçon compta lentement son argent, leva les yeux vers sa mère.

    — Parce que je n'en n’avais pas assez, mais maintenant, oui, j’ai suffisamment. J’ai 15 euros, plus les 15 euros que tu me donnes, ça fait 30 euros. Donc, ça fait deux heures de ton temps. Je voudrais dîner avec toi demain et il me faut au moins deux heures pour te raconter tout ce que je veux te raconter.

    La mère fût écrasée de chagrin. Elle serra son petit garçon et le supplia de lui pardonner.

    Un engagement pour aujourd'hui

    Parents, souvenez-vous, le temps passe, un jour il sera trop tard, votre enfant va grandir et ce chagrin de n’avoir jamais passé du temps de qualité avec vous, va rester au fond de son cœur. Et vous, un jour quand il sera grand, vous regretterez de n’avoir pas passé ce temps avec lui. L’amour vaut plus que l’or et l’argent. Rappelez-vous que demain il sera trop tard.

     
     
    Sachez vous arrêter pour vos proches
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Des méthodes naturelles incroyables

    qui éliminent les taches de votre peau

     

     

     

     

     

     

     
    Le yogourt désinfecte et adoucit les pores. Le concombre est riche en vitamine E, tandis que la tomate contient du lycopène. Tous ces ingrédients favorisent le soin de la peau.

    Des méthodes naturelles incroyables qui éliminent les taches de votre peau

     

    De temps en temps, des taches apparaissent sur la peau qui peuvent être très disgracieuses en plus d’être gênantes. Avec ces méthodes naturelles, vous obtiendrez des résultats incroyables en très peu de temps.

    Prenez-en note et n’hésitez pas à les essayer.

    1. Crème de farine de riz

    exfoliant à base de farine de riz

    La première méthode est à base de crème de farine de riz.

    Ingrédients

    • 3 cuillères à soupe de farine de riz
    • 4 cuillères à soupe de beurre de karité
    • 2 cuillères à soupe de jus d’orange
    • En option : ½ cuillère à soupe d’eau oxygénée à 5%.

    Préparation

    • Mélangez la farine de riz avec le peroxyde d’hydrogène jusqu’ à obtenir une préparation homogène. Puis, ajoutez le reste des ingrédients et mélangez bien jusqu’à l’obtention d’une pâte.

    Mode d’application

    La première chose que vous devriez faire, c’est appliquer cette crème uniformément sur toute la région où vous avez les taches. Si les taches que vous voulez enlever sont sur un bras, alors vous devrez appliquer la crème sur tout le bras.

    Laissez-la agir pendant 30 minutes. Rincez abondamment à l’eau. Puis séchez et hydratez avec une crème hydratante ou une solution d’aloe vera. Répétez le processus une ou deux fois par semaine.

    2. Crème d’orange et citron

    Ingrédients

    • 3 cuillères à soupe de jus d’orange
    • 2 cuillères à soupe de miel
    • 1 Citron
    • 1 cuillère à soupe de sucre

    Préparation

    • Mettez le tout dans un bol et mélangez bien le miel, le jus d’orange et le sucre. Puis ajoutez au mélange le citron que vous aurez préalablement pressé et réservez quelques minutes.

    Mode d’application

    • Après 5 minutes, appliquez une noix de ce mélange sur la zone à éclaircir. Une fois ce temps écoulé, lavez soigneusement la zone à l’eau et séchez.
    • Hydratez avec un peu de crème et répétez le processus une ou deux fois par semaine.

    3. Crème de lait et de radis

    lait

     

    Si vous mélangez des ingrédients comme le lait et les radis, vous allez obtenir la solution parfaite pour votre peau. Par exemple, si vous souffrez d’imperfections en raison d’un changement de pigmentation de la peau, vous pouvez les traiter grâce à cette préparation.

    Pour ce faire, vous devrez mélanger du lait et des radis piquants. Mettez la solution sur un coton et appliquez-la sur les zones tachées. Pour avoir obtenir des résultats, il suffit de le laisser agir toute la nuit et de rincer le lendemain.

    4. Yaourt

    Le yogourt peut également être l’un de vos meilleurs alliés pour éliminer naturellement les taches éventuelles sur votre peau. Gardez à l’esprit quece produit nettoie, désinfecte et adoucit les pores.

    Tout cela favorise la régénération et maintient l’hydratation de la peau. Pour l’appliquer, il suffit de le mettre comme un masque.

    La première chose à faire est donc de vous laver le visage, puis de le sécher soigneusement et d’y étaler le yogourt avec les doigts. Laisser agir 15 à 20 minutes avant de vous rincer à l’eau tiède. Petit à petit, vous remarquerez les différences.

    5. Concombre

    rondelles de concombre sur les yeux

    Le concombre est un autre excellent produit pour préserver la santé de notre peau. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un aliment qui se distingue par sa haute teneur en eau, vitamine E et huiles naturelles.

    Tout cela en fait l’un des meilleurs remèdes pour le soin de la peau. Si vous l’appliquez sous la forme d’un masque, vous disposerez alors d’un excellent produit pour apporter de la douceur à votre peau et éliminer les taches ainsi que les rides.

    Il suffit d’éplucher et de couper le concombre, d’enlever les graines et de le passer au mixeur pour former une pâte. Appliquez ensuite le mélange obtenu sur le visage pendant 20 minutes et votre peau aura l’air renouvelée.

    6. Tomate

    Les tomates peuvent être un autre des ingrédients qui deviennent un grand allié pour prendre soin de votre peau. Vous devez garder à l’esprit que le jus de tomate contient un pourcentage élevé de nutriments bénéfiques pour la peau. Il s’agit notamment de la vitamine A, de la vitamine C et également des protéines.

    Ils sont également riches en lycopène, qui contrecarre l’action néfaste des radicaux libres. Pour obtenir une solution optimale, il suffit de mélanger une cuillère à soupe de jus de citron avec du jus de tomate, puis d’appliquer avec un coton-tige. Vous remarquerez vite la différence.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Maladie de Hansen :

    Comment soulager naturellement les symptômes ?

     

     

     

     

     

     

     
    N'oubliez pas qu'il s'agit d'une maladie très contagieuse et que même si vos symptômes ne se manifestent pas immédiatement, il est préférable de prendre des précautions.

    Maladie de Hansen : Comment soulager naturellement les symptômes ?

     

    La maladie de Hansen commence graduellement. Cela peut prendre plusieurs années, et parfois beaucoup plus longtemps, à partir du moment de l’exposition à l’infection jusqu’à ce que la lèpre commence à présenter des symptômes définis. Ensuite, la maladie suit un parcours lent et long.

    Toute tache inhabituelle à la surface de la peau qui est dépourvue de sensibilité à la température, à la douleur ou au toucher devrait être un avertissement d’une attaque possible de cette maladie. La peau et les nerfs périphériques sont les principaux touchés.

    Dans cet article, nous vous en apprendrons beaucoup plus sur cette maladie invalidante et vous donnerons des alternatives naturelles pour combattre ses symptômes.

    Symptômes de la maladie de Hansen

    Les premiers symptômes peuvent comprendre des saignements de nez, des maux de tête et de la fièvre. Il existe deux variétés assez distinctes de maladie de Hansen, mieux connue sous le nom de lèpre, mais un patient peut avoir un mélange des deux. Les symptômes se caractérisent par la formation de nodules et l’infiltration diffuse de la peau :

    • Les ganglions lymphatiques présentent également une dilatation généralisée
    • Les nodules, qui abondent souvent sur le visage et ailleurs, modifient rapidement l’apparence du patient
    • Cette maladie fait tomber la barbe et les sourcils, et donne aux joues, aux sourcils et aux oreilles un aspect gonflé et régulier

    Ces nodules ont tendance à éclater et à se transformer en ulcères, détruisant parfois les oreilles, le nez ou les deux. Parfois, ils laissent les os du crâne à nu et attaquent les yeux. D’autres fois, ils laissent de grands trous dans les joues qui permettent de voir l’intérieur de la bouche.

    Parfois, il est presque impossible de mâcher les aliments et il est difficile d’avaler. Quand le larynx est affecté :

    • La voix devient rauque ou peut être complètement perdue
    • La respiration devient très limitée, les gencives deviennent enflammées et les dents tombent
    • Les sens de l’odorat et du goût sont généralement perdus
    • Les nodules peuvent aussi apparaître dans les extrémités, d’où la chair qui tombe et les os qui deviennent visibles

    Causes

    La lèpre est causée par un germe appelé bacille de Hansen. Il est similaire à plusieurs égards à celui de la tuberculose. La maladie est contagieuse, mais de manière lente.

    Elle se développe chez 10% des enfants de lépreux, non pas par voie génétique, mais par exposition. Il y a aussi des cas connus où l’infection a été apparemment causée par le placenta.

    Les germes se trouvent le plus souvent dans les larmes, les crachats, les sécrétions nasales, urétrales et vaginales. Dans certaines autopsies, ils ont été trouvés dans le foie, la rate et aussi d’autres organes internes. Les germes de Hansen pénètrent souvent dans le corps par la muqueuse du nez ou par des lésions cutanées.

    Il est possible qu’avec leurs piqûres, certains insectes introduisent des germes dans la peau, et il est tout à fait possible qu’il existe d’autres modes d’infection.

    Comment soulager les symptômes de la maladie de Hansen

    La maladie de Hansen est l’une des nombreuses maladies qui attaquent l’humanité. Heureusement, avec l’aide de remèdes naturels et leur quantité importante d’herbes ayant d’excellentes propriétés curatives, il est possible de traiter et d’atténuer ses symptômes.

    1. Herbe du tigre

    soigner la maladie de hansen avec l'herbe du tigre

     

    Ce remède naturel, pour ses excellentes propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes, apaisantes et thérapeutiques, est d’un grand bénéfice pour calmer les symptômes causés par la maladie de Hansen.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à soupe de graines d’herbe du tigre écrasées (15g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Dans un bol, faites bouillir une tasse d’eau et ajoutez la cuillerée de graines d’herbe du tigre.
    • Laissez reposer pendant 5 minutes et filtrez.
    • Buvez l’infusion le matin et le soir.

    2. Valériane

    Ce remède est un relaxant naturel et est donc recommandé pour traiter les attaques nerveuses sévères causées par la maladie de Hansen.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à soupe de feuilles et fleurs de valériane séchées (15 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Chauffez l’eau et quand elle bout, ajoutez la cuillerée de feuilles de valériane et de fleurs.
    • Laissez reposer pendant 10 minutes.
    • Consommez-en une tasse trois fois par jour.

    3. Camomille

    soigner les symptômes de la maladie de hansen avec de la camomille

     

    C’est l’un des remèdes les plus populaires pour les nerfs. En raison de ses grandes propriétés calmantes et thérapeutiques, elle provoque une relaxation dans notre corps qui aide à soulager les symptômes de la maladie de Hansen.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à soupe de fleurs de camomille séchées (15 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Dans une casserole, faites chauffer la tasse d’eau.
    • A ébullition, ajoutez la cuillère à soupe de fleurs de camomille séchées et laissez reposer pendant 10 minutes.
    • Prenez cette infusion le soir, avant d’aller dormir.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • L’amour : le ticket gagnant

     

     

     

     

     

     

     
    "L'amour ne succombe jamais"1Corinthiens 13.8
     
     

    La Bible dit : "L'amour ne succombe jamais". Pensez-y : l’argent ne rend pas heureux, la gloire n’apporte pas l’estime de soi, et la vengeance ne procure aucune satisfaction. Seul l’amour ne succombe jamais. 

    Lors de son passage aux Nations-Unies, les chefs d’État ont demandé à Mère Teresa : "Comment pouvons-nous obtenir la paix dans le monde ?" Elle a répondu : "Rentrez chez vous et aimez votre famille". Si tout le monde le faisait, le "Paradis perdu" deviendrait le "Paradis retrouvé" ! 

    Napoléon Bonaparte a dit : "Alexandre, César, Charlemagne et moi avons fondé de grands empires. Mais sur quoi avons-nous fait reposer notre pouvoir ? Sur la force. Seul Jésus a fondé son empire sur l’amour, et aujourd’hui, des millions de gens sont prêts à mourir pour lui". 

    Parfois les leaders ne font que détenir le pouvoir. Comme vous ne pouvez aider les autres sans vous rendre vulnérable, ils prennent vos manifestations d’amour pour de la faiblesse. En fait, vous ne pouvez pas aimer au conditionnel. Pour aimer vraiment votre conjoint, vos enfants ou ceux que vous dirigez, vous devez vous donner sans réserve, quitte à être blessé(e), voire même rejeté(e). 

    Les détenteurs du pouvoir cherchent à se protéger eux-mêmes ainsi que tous leurs biens. Les vrais leaders se donnent eux-mêmes sans concession. Cette façon de diriger peut sembler démodée. Pourtant, selon les Écritures, elle demeure la seule stratégie gagnante. 

    Une pensée pour aujourd’hui

    La Bible dit : "Ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse" 2Timothée 1.7 Voilà pourquoi l’amour est le ticket gagnant.

     
    L’amour : le ticket gagnant
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 clés pour vivre avec une grande sensibilité

     

     

     

     

     

     

     
    Ce qui nous rend spéciaux en tant qu'êtres humains sont les différents de traits que nous possédons, comme avoir une grande sensibilité. Ceux-ci définissent d'une certaine manière la façon dont nous vivons et la personnalité que nous adoptons dans certaines situations.

    8 clés pour vivre avec une grande sensibilité

     

    Les personnes ayant une sensibilité élevée, par exemple, aiment la présence de l’un d’entre eux. Si vous êtes ou vivez avec quelqu’un comme cela, nous vous laissons quelques recommandations pour rendre ce fait plus simple.

    PTS : Personnes très sensibles

    Les différents aspects d'une grande sensibilité

     

    Les personnes ayant une grande sensibilité sont spéciales à leur manière et leur perception de la vie est souvent très différente du reste de la population en général.

    Ils ont tendance à être très observateurs et ont la capacité d’analyser tout en interne, puis d’essayer de l’adapter à leur environnement social. En outre, ils sont prudents et restent vigilants.

    Transformez-le en don

    Certains classent ce type de personnes comme ayant une personnalité introvertie. Cependant, la vérité est que cette fonctionnalité ne représente qu’un petit pourcentage. La plupart d’entre eux sont, en eux-mêmes, extravertis et passionnés dans tout ce qu’ils font.

    Cette raison les fait vivre intensément, mais ils restent toujours vigilants. Ils sont de bons auditeurs, observateurs, empathiques et conscients de la vie.

    Ils ont également tendance à développer leur créativité à des niveaux élevés. Ainsi que leur perception, ce qui les rend très sensibles.

    Il n’y a aucune raison pour que les personnes extrêmement sensibles ne se sentent pas à leur place ou aient tort. Au contraire, ils doivent trouver un moyen de bien canaliser chacun de leurs traits. Afin de tirer le meilleur parti de leurs capacités.

    8 clés pour vivre avec une grande sensibilité

    1. Acceptez-le simplement

    Si vous considérez que vous avez une partie des traits que nous avons mentionnés, il est temps que vous commenciez à vous accepter.

    Rappelez-vous : vous n’êtes pas malade. Au contraire, vous avez un merveilleux don qui, si vous apprenez à le maîtriser, vous rendra plus fort chaque jour.

    2. Observez-vous attentivement

    Pour commencer à maîtriser vos incertitudes sur les traits que vous avez, effectuez une auto-évaluation.

    Nul mieux que vous savez comment vous vous sentez touchés en situation de stress ou d’euphorieassociée à la façon dont vous absorbez et gérez toutes ces émotions.

    3. Apprenez à dire « non »

    Essayez de ne pas submerger votre esprit avec beaucoup d’informations simplement en voulant en savoir plus que les autres. Dire « non » peut parfois vous aider à trouver du temps pour vous-même et pour vous détendre.

    Pour être heureux, il est essentiel que vous appreniez à dire « non ». Les gens qui ne savent pas comment le faire finissent par vivre les désirs des autres et faire des choses qu’ils ne veulent pas. C’est ce qui conduit au malheur.

    4. Mettre en place des astuces pour ne pas vous saturer

    Comment ne pas saturer quand vous avez une grande sensibilité

     

    Détendre votre corps, votre esprit et votre âme avec une bonne dose d’exercices à l’extérieur ou en contact avec la nature est toujours une bonne option.

    De cette façon, vous pouvez réduire les niveaux d’anxiété et réguler les puissants stimuli soudains que vous pouvez ressentir.

    5. Contacter les autres

    L’être humain cherche toujours à s’intégrer dans la société pour se sentir relativement « normal ».

    Il serait bon de rencontrer un groupe de personnes qui ont les mêmes qualités que vous. Ainsi, vous pouvez trouver quelqu’un qui vous servira de support ou de guide pour vous apprendre également ses techniques et modes de vie.

    6. Rechercher son modèle de sensibilité

    Beaucoup d’entre nous comptent sur les gens que nous admirons. Que ce soit des artistes reconnus ou quelqu’un pour qui nous ressentons beaucoup d’amour, car cela nous fait nous sentir bien identifiés. En bref, il s’agit de chercher une référence.

    Trouvez vos modèles ou appuyez-vous sur les personnes qui ont marqué la société en fournissant une aide humanitaire exceptionnelle grâce à leur talent.

    7. Créer votre espace sacré

    Les personnes ayant une grande sensibilité doivent avoir leur propre espace

     

    La personne très sensible peut vivre parfaitement bien entourée par beaucoup de personnes. Cependant, elle est seule et silencieuse quand elle a tendance à mieux se connaître et à tirer le meilleur parti de ses capacités.

    Par conséquent, n’oubliez pas de prendre le temps de vous explorer.

    8. L’art est une thérapie

    Croyez-le ou non, on dit que la plupart des artistes du monde sont très sensibles. L’art est un canal à travers lequel vous pouvez discuter de vos conflits, exprimer librement vos émotions en utilisant différentes langues.

    Vous pouvez même le faire sans avoir à vous révéler trop ou du moins pas directement. L’important est que vous vous sentiez à l’aise.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 substituts du sel pour une alimentation faible en sodium

     

     

     

     

     

     

     
    Trouvez-vous difficile de renoncer au sel ? Testez les substituts suivants et essayez de vous adapter à ce changement.

    5 substituts du sel pour une alimentation faible en sodium

     

    Quelle quantité de sel consommez-vous par jour ? Même si le sel n’est pas en soi un aliment nocif, lorsque vous en consommez avec excès, il peut affecter votre santé. Des problèmes de tension artérielle aux déséquilibres électrolytiques, les troubles sont sans fin. Par conséquent, il est bon d’envisager des substituts du sel dans une alimentation faible en sodium.

    Dans cet article, nous allons vous parler de solutions qui répondent à des exigences que vous et votre médecin apprécierez. Elles sont naturelles, savoureuses, polyvalentes et surtout peu coûteuses.

    Nous savons que quel que soit le motif pour lequel vous voulez renoncer au sel, vous désirez néanmoins continuer à manger des plats savoureux et faciles à préparer.

    1. Ail et oignon

    Les premiers des substituts du sel pour un régime à faible teneur en sodium sont deux classiques de toutes les cuisines. Vous pouvez les manger seuls, grillés, au naturel ou cuits et vous allez oublier facilement le sel.

    Si vous avez utilisé jusqu’à présent l’oignon et l’ail comme un aliment comme les autres, donnez-leur une chance de devenir le centre de votre alimentation.

    Une option intéressante est le sel d’oignon ou le sel d’ail. Pour les préparer, il suffit de laisser sécher l’ail ou l’oignon au soleil et de les réduire en poudre. Vous pouvez ensuite les conserver dans votre ancienne salière ou dans un bocal en verre.

    Vous n’êtes pas prêt à abandonner complètement le sel ? Il suffit d’en ajouter une pincée à la poudre d’ail ou d’oignon pour rehausser les saveurs. Si vous préférez un goût différent, essayez l’ail ou l’oignon caramélisés. Ils sont parfaits pour les salades et les viandes.

    Si cette polyvalence ne vous semble pas être une raison suffisante, sachez que ces deux aliments régulent également le taux de cholestérol.

    2. Herbes et épices

    les herbes et les épices sont des substituts du sel pour un régime pauvre en sodium

     

    Les épices et les herbes sont d’autres substituts du sel pour une alimentation faible en sodium qui sont faciles à adopter. Dans cette liste, vous pouvez trouver toutes sortes de possibilités pour tous les goûts, comme par exemple :

    • Cumin
    • Basilic
    • Clous de girofle
    • Poivre de Cayenne
    • Coriandre
    • Romarin

    Le grand avantage des herbes et des épices est qu’elles sont très économiques. Au cas où vous voulez économiser encore plus, cultivez-les dans votre propre jardin.

    La plupart d’entre elles n’ont besoin que d’une petite racine replantée pour qu’elles se développent sans problèmes. Si vous n’y arrivez pas, vous pouvez trouver les semences nécessaires dans les grands marchés et les jardineries.

    Vous utilisez déjà des épices régulièrement et vous ne pensez pas qu’elles peuvent remplacer le sel ? Faites des expériences en augmentant les quantités utilisées et en créant des mélanges inhabituels ou nouveaux.

    3. Jus de citron

    le jus de citron comme substitut du sel

    Le troisième des substituts du sel pour un régime à faible teneur en sodium est le pratique et délicieux jus de citron. En général, c’est un jus largement utilisé comme substitut par ceux qui souhaitent perdre du poids.

    Cependant, il peut aussi fonctionner comme substitut du sel. Parmi ses avantages, nous pouvons mentionner les suivants :

    • Il aide à abaisser la tension artérielle
    • Il donne un goût frais aux aliments
    • Il sonne une saveur différente aux légumes et aux viandes
    • Il s’adapte à presque tous les aliments

    Nous comprenons que vous pouvez être un peu lassé par le goût du citron. Vous pouvez donc le remplacer par du jus d’orange, de mandarine, de citron vert ou de pamplemousse. Vous pouvez aussi faire des sauces ou des vinaigrettes avec ces jus.

    4. Le vinaigre comme substitut du sel

    Une alternative au jus de citron et des autres agrumes est le vinaigre. C’est l’un des meilleurs substituts du sel pour un régime pauvre en sodium, si vous voulez quelque chose d’acide. Vous pouvez en profiter pour vous préparer :

    • Des viandes marinées
    • Des vinaigrettes pour la salade
    • Des sauces

    Vous pouvez tester les différents types de vinaigre. Essayez toutes les versions que vous pouvez vous procurer jusqu’à ce que vous trouviez les combinaisons que vous préférez. Quelques alternatives intéressantes sont : le vinaigre balsamique, le vinaigre de riz, le vinaigre blanc, le vinaigre de cidre ou de vin blanc ou rouge.

    5. Huiles épicées comme substituts du sel

    Notre dernière suggestion de substituts du sel pour un régime à faible teneur en sodium sont les huiles épicées. Bien que vous puissiez en trouver plusieurs présentations dans le commerce, nous vous recommandons de préparer ces huiles à la maison.

    De cette façon, vous pouvez vous assurer que vous ne consommez que des produits sains. Pour cela, il suffit de mélanger l’épice de votre choix avec de l’huile d’olive extra vierge.

    À quels autres substituts du sel pour un régime pauvre en sodium avez-vous pensé ? Quels sont ceux que vous préférez ?

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Qu'est-ce qui arrive à votre corps quand vous mangez du gluten ?

     

     

     

     

     

     

     
     

     

     
    Aliments Gluten
    • Le gluten est une protéine composée de molécules de gluténine et de gliadine qui forment une liaison élastique en présence d'eau.
    • L'intolérance au gluten est une condition dans laquelle le système immunitaire d'une personne réagit anormalement au gluten. Il peut souvent être confondu avec la maladie coeliaque (un autre trouble lié au gluten) ou simplement considéré comme une allergie au blé
    • Un régime sans gluten est un recours important pour lutter contre les troubles liés au gluten. Une extrême vigilance est probable seulement si vous souffrez de la maladie cœliaque, car l'exposition au gluten peut causer la maladie et menacer votre santé à long terme.

    Le mot "gluten" est devenu un mot à la mode ces dernières années, probablement en raison de la popularité soudaine du régime sans gluten qui a été approuvé par des personnalités célèbres. Avant d'envisager d'essayer ce régime, lisez d'abord cette page pour en apprendre davantage sur le gluten et son incidence à long terme sur votre corps et votre santé.

    Qu'est-ce que le gluten?

    Un type de protéine, le gluten est composé de molécules de gluténine et de gliadine qui forment une liaison élastique lorsqu'elles sont mélangées à de l'eau. Le gluten est réputé pour ses propriétés adhésives qui permettent de maintenir une structure compacte pour maintenir le pain et les gâteaux ensemble et pour donner une texture spongieuse. Cette capacité n’est pas surprenante, étant donné que le mot "gluten" est dérivé du mot latin pour "colle".

    Bien qu'il fasse des merveilles pour ces aliments, il n'en va pas de même pour votre corps. La recherche a montré que le gluten peut être très nocif pour vous en raison de la vaste gamme de complications qu’il pourrait causer (plus de détails à ce sujet).

    Qu'est-ce que le gluten fait à votre corps?

    Une des principales mises en garde liées au gluten est sa tendance à empêcher la dégradation des nutriments et l'absorption des aliments, qu'ils contiennent ou non du gluten. Cela peut empêcher une bonne digestion, car un excès de gluten entraîne la formation d'une masse constipante collée dans l'intestin. Par la suite, le gluten non digéré incite le système immunitaire à attaquer les villosités, ou les projections semblables à celles des doigts qui tapissent votre intestin grêle. 1 Cela peut entraîner des effets secondaires tels que   diarrhée ou constipation, nausées et douleurs abdominales.

    Une consommation excessive de gluten et d'autres lésions et inflammations de l'intestin grêle peuvent prédisposer une personne à une malabsorption des nutriments, à des carences nutritionnelles, à l'anémie, à l'ostéoporose, à d'autres maladies neurologiques ou psychologiques et à des complications liées à la peau, au foie, aux articulations

    Quels sont les types d'aliments contenant du gluten?

    Le gluten se trouve principalement dans les grains entiers comme le seigle, l'orge, le triticale et l'avoine; dans les variétés de blé comme l'épeautre, le kamut, le farro, le durum; et dans d'autres produits comme le bulgar et la semoule. 2 Les farines et sous-produits à base de blé qui contiennent également de grandes quantités de cette protéine comprennent : 3 , 4 , 5 , 6

    Farines à base de bléSous-produits du blé

     farine blanche

     farine de blé entier

     farine Graham

     Triticale

     germe de blé

     Son de blé

     pâtes

     Couscous

     Pain, chapelure et croûtons

     tortillas à la farine

     Biscuits, gâteaux, muffins et pâtisseries

     céréales

     craquelins

     bière

     Sauce, vinaigrettes et sauces

     Avoine conventionnelle (celles-ci ont de fortes chances d’être contaminées pendant les étapes de croissance, de récolte ou de traitement)

    S'il y a une autre raison convaincante pour laquelle vous ne devriez pas manger d' aliments transformés , c'est parce que ces articles contiennent souvent du gluten. Voici des exemples d'aliments contenant du gluten, même s'ils ne sont pas fabriqués à partir de grains : 7 , 8

    Bouillon traité et cubes de bouillon 9

     

    Nourriture frit

     

    Des sucreries

     

    Les viandes et les hot dogs

    Charcuterie

    Dumplings

    Volaille

    Beignets de crabe

    Poisson imitation

    Riz assaisonné 10

    Azyme

    Amidon alimentaire modifié 11

    Vinaigrettes

    Croustilles assaisonnées et autres grignotages assaisonnées

    Yaourt traité 12

    Cornets de glace

    Pire encore, les fabricants trompent leurs clients en «cachant» les produits du gluten comme le blé sous d'autres noms dans les étiquettes des produits alimentaires, tels que: 13 , 14

     malts

     amidons et autres dérivés

     Protéine végétale hydrolysée (HVP)

     Protéine de blé hydrolysée 15

     Protéine végétale texturée (TVP)

    Les signes courants d'une «allergie au gluten» que vous devez surveiller

    Consommer trop de gluten peut entraîner diverses complications, comme une allergie au gluten, dans lesquelles le système immunitaire produit des «armes» pour combattre le gluten dans votre système. Cependant, une allergie au gluten ne doit pas être confondue avec une intolérance au gluten, une sensibilité au gluten 16 ou une maladie coeliaque . 17 Il est très similaire aux autres allergies alimentaires, car ce sont toutes des réactions à un allergène particulier. Certains des symptômes d'allergie au gluten les plus courants sont :

    Tousser

    Congestion nasale

    Éternuement

    Serrement de gorge

    Asthme

    Picotement

    Démangeaisons

    Gonflement de la langue et / ou de la gorge

    Un goût métallique dans la bouche

    Douleur abdominale

    Spasmes musculaires

    Vomissement

    La diarrhée

     

    Comme le souligne le livre "Cuisson sans gluten pour les nuls", une allergie au gluten peut entraîner des effets indésirables tels que l'anaphylaxie ou un choc anaphylactique pouvant affecter différents organes. Les personnes peuvent éprouver de l'agitation, de l'urticaire, des problèmes respiratoires, une baisse de la pression artérielle, des évanouissements ou même la mort si la réaction est très grave. 18

    Les signes précurseurs de l'intolérance au gluten

    Si le système immunitaire réagit de manière inhabituelle au gluten dans votre système, cela peut être un signe d'intolérance au gluten. 19 Parfois, il peut être confondu avec la maladie coeliaque (un autre trouble lié au gluten) ou une allergie au blé. 20 La cause d'une intolérance au gluten est pas entièrement comprise, bien qu'il ait été lié au système digestif, par rapport à la maladie cœliaque où un lien génétique a été trouvé. 21

    Les symptômes typiques de l’intolérance au gluten comprennent les ballonnements, les douleurs abdominales, la diarrhée, la fatigue et une sensation générale de malaise. Une personne présentant une intolérance au gluten pourrait également connaître ces indicateurs, bien que ceux-ci soient moins fréquents et affectent déjà des zones situées au-delà de l'intestin :

    Douleur articulaire ou musculaire

    Anxiété

    Mal de tête

    La nausée

    Confusion

    Engourdissement

    Si vous ou quelqu'un que vous connaissez expérimentez l'un de ces symptômes, consultez immédiatement un médecin. Cela vous aidera à déterminer si vous avez une intolérance au gluten ou si les symptômes sont dus à d'autres raisons de santé. Cela s'applique grandement si vous ou une personne que vous connaissez avez de graves douleurs au ventre. Un mal de ventre extrême n'est pas un signe d'intolérance au gluten, il peut donc être dû à une autre maladie potentiellement dévastatrice pouvant nécessiter un traitement immédiat.

    Avoir des symptômes liés aux intestins vérifiés immédiatement peut aussi être utile, car de nombreuses conditions qui ciblent l'intestin peuvent se chevaucher avec d'autres maladies. Heureusement, ceux-ci peuvent être examinés lors d'un bilan de santé et votre médecin peut exclure d'autres causes. Notez que les symptômes de l'intolérance au gluten sont généralement similaires à ceux de la maladie coeliaque, bien que les réactions que ces personnes éprouvent ne sont pas identiques.

    Pour diagnostiquer une intolérance au gluten, il est important que vous continuiez à manger vos repas habituels, en particulier si ceux-ci sont abondants dans les aliments contenant du gluten. Cela pourrait aider le médecin à déterminer la cause principale des symptômes. Un diagnostic inexact peut survenir si le patient décide de cesser de consommer des aliments contenant du gluten avant ou pendant une consultation. 22

    Indicateurs communs de sensibilité au gluten

    Dans diverses études, la sensibilité au gluten est également appelée sensibilité au gluten non coeliaque (NCGS) car les patients atteints de la maladie coeliaque sont également sensibles au gluten. La différence entre une sensibilité au gluten et la maladie cœliaque est que la première peut être déclenchée non seulement par le blé, mais aussi par d’autres céréales comme le seigle et l’orge, car ces protéines possèdent également les protéines gluténine et gliadine. trouvé dans le blé. 23

    Les symptômes typiques de la sensibilité au gluten comprennent les nausées, les irritations cutanées, les ballonnements et les gaz, le brouillard cérébral et la fatigue. Cependant, ces indicateurs peuvent varier considérablement et peuvent également apparaître parallèlement aux conditions gynécologiques, à l'intolérance au lactose et au syndrome du côlon irritable. 24

    Comme il n'y a pas de test de laboratoire spécifique pour la sensibilité au gluten, votre médecin devra exclure d'autres causes possibles. Dans certains cas, il peut être nécessaire de vérifier les patients pour une allergie au blé ou une maladie coeliaque. Si les résultats des tests sont négatifs, un régime sans gluten peut être conseillé. 25 Cependant, si l'un des tests susmentionnés donne des résultats positifs, vous pouvez continuer à manger des aliments riches en gluten pour un diagnostic plus précis. 26

    Pourquoi un régime sans gluten fonctionne

    Un régime sans gluten est un plan d'action important pour lutter contre les troubles liés au gluten, et la première étape consiste à choisir des aliments sans gluten. Parce qu'il existe des aliments incorrectement étiquetés «sans gluten», il peut être assez difficile au début de sélectionner les bons éléments. Un ensemble de lignes directrices sur les normes d'étiquetage sans gluten publiées en 2013 par la Food and Drug Administration (FDA) pourrait aider. L'organisation déclare que pour qu'un produit alimentaire porte l'étiquette sans gluten et soit considéré comme tel, il doit être:

    Naturellement sans gluten: le riz, le maïs sans OGM, le quinoa, le sorgho, le lin et les graines d’amarante sont des grains naturellement sans gluten.

    Raffiné pour enlever le gluten: Le gluten doit être retiré de tout grain contenant du gluten. En tant que tel, le produit final ne devrait pas contenir plus de 20 parties par million (ppm) de gluten.

    Une vigilance extrême n'est probable que si vous avez la maladie cœliaque, car l'exposition au gluten peut causer des maladies et menacer votre santé à long terme. Ce qui est bien avec un régime sans gluten, c'est que presque tout le monde peut en bénéficier, que vous ayez ou non une intolérance au gluten. Les céréales, même les variétés germées entières, ont tendance à causer de nombreux problèmes en raison des facteurs suivants :

    Hybridation du blé

    Gluten

    Autres protéines de blé

    Fructans

    Procédé de fraisage ou de cuisson

    Contamination par le glyphosate

    Les grains ont des glucides nets élevés, alors leur élimination de votre alimentation peut aider à améliorer la fonction mitochondriale. Prendre soin de votre santé mitochondriale est important si vous voulez réduire votre risque de problèmes liés à la résistance à l'insuline, tels que le surpoids et l'hypertension, ainsi que des maladies comme le diabète de type 2 , les maladies cardiaques et le cancer.

    Avant de commencer un régime sans gluten, consultez un diététiste ou un spécialiste de la santé qui peut vous conseiller sur la façon d'éviter efficacement les aliments contenant du gluten tout en ayant un régime alimentaire sain et équilibré. 27

    Meilleurs aliments à manger si après un régime sans gluten

    Une fois que vous avez reçu le feu vert pour essayer un régime sans gluten, faites le plein de ces aliments naturels et non transformés: 28 , 29

    Haricots (à condition que vous essayiez de germer et / ou de faire fermenter vos haricots pour réduire leur teneur en lectine, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur votre santé à long terme)

    Graines ( chia , citrouille ou tournesol)

    Noix ( noix de pécan , macadamias ou noix)

    Oeufs biologiques et pâturages

    Viandes biologiques et à l'herbe non panées, enrobées de pâte ou marinées

    Poisson (saumon d'Alaska capturé dans la nature, sardines, anchois et hareng) non pané, enrobé de pâte ou mariné

    Fruits et légumes issus de l'agriculture biologique et sans OGM

    Lait cru ou yaourt nourri à l'herbe

    Sources de graisses saines (beurre d'herbe brute, noix de coco et huile de coco , olives et huile d'olive et avocats)

    Si vous pensez que suivre un régime sans gluten limite les choix et les préparations alimentaires, vous seriez surpris d'apprendre que ce ne sera pas le cas. Tapez "recettes sans gluten" sur un moteur de recherche et vous verrez une grande variété de recettes sans gluten, allant de savoureux à sucré. 

    Rappels supplémentaires à la suite d'un régime sans gluten

    Le magazine Free Gluten Free met en avant ces conseils importants pour les personnes qui suivent un régime sans gluten: 31

    Lisez attentivement les étiquettes: Si vous suivez un régime sans gluten, il sera très utile de savoir lire correctement les étiquettes. Idéalement, ne supposez jamais que quelque chose ne contient pas de gluten même si le mot "gluten" ne figure pas dans la liste. 32 Comme mentionné précédemment, certains fabricants utilisent délibérément d'autres noms pour cacher le gluten dans leurs produits.

    En cas de doute, n'achetez pas le produit: Si vous ne pouvez pas vérifier que le produit est exempt de grains, ne l'achetez pas et ne le mangez pas du tout. Le même principe s'applique si vous ne trouvez pas de liste d'ingrédients sur le produit.

    N'oubliez pas que le fait de ne pas avoir de blé ne fait pas automatiquement un produit sans gluten: en effet, les ingrédients à base d'épeautre, de seigle ou d'orge, qui contiennent tous du gluten, peuvent être utilisés.

    Introduisez lentement de nouveaux aliments: assurez-vous d’incorporer un nouvel aliment à la fois et notez les symptômes avant d’ajouter un autre produit.

    Être un «détective alimentaire»: appeler, envoyer un courrier électronique ou écrire une lettre à un fabricant d'aliments pour vérifier les ingrédients d'un produit. Prenez note de l'ingrédient et du numéro de lot de l'aliment. Une fois que vous êtes en contact avec un représentant, indiquez clairement vos préoccupations et soyez persistant, poli et patient.

     
     
    Dr MERCOLA
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sources and References
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le coeur parle plus fort que les yeux !

     

     

     

     

     

     

     
    "Et l'Éternel dit à Samuel : Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l'ai rejeté. L'Éternel ne considère pas ce que l'homme considère ; l'homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l'Éternel regarde au cœur." 1 Samuel 16.7
     
     

    Vous est-il déjà arrivé de découvrir l'amour de quelqu’un pour vous dans des circonstances difficiles, et d’y être confronté, car vous ne l’auriez jamais imaginé sans cet "incident" ? Un peu comme quand on découvre que Dieu existe, qu’il se révèle à nous, et que tout ce temps, on avait ignoré son amour pour nous ? Par exemple comme ces deux hommes, tous deux sérieusement malades. Ils occupaient la même chambre d'hôpital. Un des deux pouvait s'asseoir sur son lit pendant une heure chaque après-midi, afin d'évacuer les fluides de ses poumons. Son lit était placé à côté de la seule fenêtre de la chambre. L'autre homme était obligé de passer ses journées couché sur le dos. Ils parlaient ensemble pendant des heures de leurs épouses et familles, de leur maison, de leur emploi, de leurs vacances… 

    Il y a un bonheur énorme à rendre les autres heureux...
    Chaque après-midi, quand l'homme dans le lit près de la fenêtre pouvait s'asseoir, il passait son temps à décrire à son compagnon tout ce qu'il pouvait voir au-dehors. Pour celui qui était dans l'autre lit, c'était comme si son monde s'élargissait et s'égayait de toutes les activités et couleurs du monde extérieur. De la chambre, la vue donnait sur un parc avec un beau lac. Les canards et les cygnes jouaient sur l'eau tandis que les enfants faisaient naviguer leur bateau. De grands arbres décoraient le paysage et la ville pouvait être aperçue plus loin. Pendant que l'homme près de la fenêtre décrivait tout ceci dans les moindres détails, l'homme de l'autre côté de la chambre fermait les yeux et imaginait les scènes.

    Un matin cependant, l'infirmière de jour entra et trouva le corps sans vie de l'homme près de la fenêtre, mort paisiblement pendant son sommeil. Dès qu'il sentit que le temps était approprié, l'autre homme demanda s'il pouvait être placé à son tour à côté de la fenêtre. L'infirmière était heureuse de le transférer et après s'être assurée qu'il était installé confortablement, elle le laissa seul. Lentement, péniblement, il se monta vers le haut sur un coude pour jeter son premier coup d'œil dehors. Enfin il aurait la joie de découvrir tout cela de lui-même. Il s'étira pour se tourner lentement vers la fenêtre. Mais tout ce que son œil vit, ce fut un long mur gris. Interloqué, il demanda à l'infirmière pourquoi son compagnon de chambre décédé avait décrit de si merveilleuses choses. Celle-ci lui répondit : "Oh, il était aveugle, il n'a même pas pu voir le mur. Sans doute a-t-il simplement voulu vous encourager".

    Il y a un bonheur énorme à rendre les autres heureux, en dépit de nos propres situations. La peine partagée est la moitié de la douleur, mais le bonheur, une fois partagé, lui, est doublé…

    Une prière pour aujourd’hui 

    Seigneur, enseigne-moi tes voies et combien il y a plus de joie à donner qu’à recevoir, et cela en toute circonstance. 

      

     
    Le coeur parle plus fort que les yeux !
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 aliments bénéfiques pour combattre les ulcères gastriques

     

     

     

     

     

     

     
    Bien que souvent, on sache quels sont  aliments les plus adaptés à son problème, néanmoins nous vous présentons les plus recommandés en cas d'ulcère gastrique.

    8 aliments bénéfiques pour combattre les ulcères gastriques

     

    Les ulcères gastriques sont un trouble qui affecte la paroi interne de l’estomac ou de l’intestin grêle et peuvent considérablement détériorer la qualité de vie des personnes atteintes.

    Dans la plupart des cas, la cause est bactérienne, bien que certains facteurs comme les mauvaises habitudes (alcool, tabac) et certains médicaments semblent être en cause. Le stress et les émotions négatives jouent également un rôle décisif.

    Ainsi, découvrez dans cet article quels sont les 8 meilleurs aliments pour prévenir et traiter les ulcères gastriques.

    8 aliments contre les ulcères gastriques

    1. L’ananas

    ananas

     

    L’ananas est un fruit riche en enzymes. Celles-ci ont la avec la vertu de faciliter la digestion, surtout des aliments riches en protéines.

    En outre, il se distingue également par ses propriétés anti-inflammatoires, très bénéfiques pour prévenir et combattre les ulcères gastriques.

    Nous pouvons manger l’ananas frais avant les repas ou pour le dessert, ou encore l’inclure dans les jus et les smoothies maison.

    2. Le chou

    Le chou est un légume à haut pouvoir alcalinisant. Il a également la propriété de faciliter la cicatrisation des ulcères.

    On peut le consommer cru (après l’avoir laissé macérer quelques heures dans l’huile, le vinaigre et le sel), ou encore cuit ou en jus.

    Néanmoins, il est recommandé aux personnes souffrant d’hypothyroïdie de modérer sa consommation.

    3. Le poivron rouge

    poivron rouge

     

    Le poivron rouge est un aliment oréxigène et un revigorant gastrique. C’est-à-dire qu’il ouvre l’appétit et stimule la sécrétion de sucs gastriques.

    On peut manger du poivron rouge cru (jus, salades, garnitures), cuit ou rôti. Dans cette dernière forme, il a une saveur délicieuse et se marie parfaitement à n’importe quel plat.

    4. La pomme de terre

    La pomme de terre est l’aliment anti-acide par excellence. Non seulement c’est l’un des rares aliments que nous avons toujours envie de manger quand nous souffrons d’acidité, mais le jus de pomme de terre cru est un ancien remède alcalinisant.

    Si vous voulez tester ce remède ancien, vous devez prendre, pendant neuf jours, le mélange suivant à jeun.

    Ingrédients

    • ½ verre de jus de pomme de terre crue bien lavée et épluchée, sans germes (100 ml)
    • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive extra vierge (16 g)

    Il faudra attendre au moins une demi-heure avant le petit-déjeuner.

    5. La carotte

    carottes

     

    La carotte est un légume alcalinisant qui convient parfaitement à tout trouble gastrique. De plus, consommée sous la forme de jus naturel, elle a la vertu d’améliorer toutes les muqueuses digestives.

    Voici une excellente combinaison : jus de carotte et de pomme fait maison, que nous pouvons prendre une demi-heure avant les repas comme remède préventif anti-acide.

    6. La pomme

    La pomme est l’un des fruits les plus humbles, mais les plus thérapeutiques qui existent.

    Ce fruit agit comme régulateur digestif naturel. Par conséquent, il convient à des troubles tels que les ulcères, la gastrite, les brûlures d’estomac, la douleur d’estomac, la constipation ou la diarrhée.

    La pomme est fortement recommandée pour prévenir et guérir les ulcères gastriques. Grâce à sa teneur en fibres, en bêta-carotène et en vitamine C, sa consommation facilite la régénération des tissus du système digestif.

    7. L’aloe vera

    aloe vera

     

    L’aloe vera est une plante qui se distingue par son haut pouvoir cicatrisant. De plus, elle est antioxydante, bactéricide et anti-inflammatoire.

    Dans le cas des ulcères gastriques, l’aloe est efficace de diverses façons :

    • Ses propriétés bactéricides empêchent la reproduction de la bactérie Helicobacter Pylori. En effet, celle-ci est associée à de nombreux cas d’ulcères.
    • Les ulcères sont liés à un processus inflammatoire de tout le tube digestif. L’aloe a la vertu de le dégonfler.
    • Enfin, son contenu en aleomodine en fait un excellent réparateur de la muqueuse gastrique.

    8. L’eau de mer

    Aujourd’hui, nous pouvons trouver de l’eau de mer propre à la consommation dans certains supermarchés et dans les magasins diététiques ou bio. En effet, il a été découvert que c’est une excellente source de minéraux et d’oligo-éléments.

    C’est aussi une boisson très alcaline et curative contre divers troubles de la santé.

    Autres conseils

    Pour combattre les ulcères gastriques, nous pouvons également suivre les conseils suivants:

    • Préparez des repas simples, sans mélanger différents types d’aliments en même temps.
    • Mâchez bien et mangez sans hâte.
    • Ne buvez pas d’eau pendant les repas ; il préférable boire à jeun, en milieu de matinée et en milieu d’après-midi.
    • Évitez le tabac et l’alcool.
    • Combattez le stress avec des remèdes naturels et des thérapies relaxantes (massages, yoga, tai-chi, etc.).
    • Évitez les aliments frits et raffinés, le sucre blanc, les substances et les épices stimulantes et piquantes comme le café, les sodas, le poivre, la cannelle, les clous de girofle, le gingembre, etc.).

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 aliments que vous devriez manger

    si vous souffrez d’ulcères d’estomac

     

     

     

     

     

     

     
    Certains aliments alcalinisants et anti-inflammatoires peuvent vous aider à améliorer votre santé en cas de souffrir d'ulcères d'estomac. Leur consommation est un excellent complément pour traiter ce trouble.

    6 aliments que vous devriez manger si vous souffrez d’ulcères d’estomac

     

    Les ulcères d’estomac, également connus sous le nom d’ulcères peptiques sont des lésions qui se développent dans la muqueuse stomacale quand il se produit un excès de sucs acides.

     

    Leur cause la plus fréquente est la croissance des bactéries H. pylori, bien qu’ils  puissent aussi être provoqués par la consommation excessive de certains médicaments. Pour lutter contre ce problème, nous vous présentons une série d’aliments pour traiter les ulcères d’estomac.

    Le symptôme principal des ulcères d’estomac est une sensation de douleur ou de brûlure dans la région abdominale Cependant, il peut être aussi accompagné d’un reflux acide, d’une sensation de lourdeur et d’intolérance due à certains aliments irritants.

    La plupart des ulcères d’estomac se produisent d’une manière légère, et ils peuvent se traiter en réalisant certains rééquilibres dans le régime alimentaire. Cependant, parfois, les ulcères d’estomac entrainent des complications et peuvent provoquer des vomissements et des saignements. Dans ces cas, il est nécessaire de faire appel à l’intervention rapide d’un médecin.

    Pour prévenir l’apparition des ulcères d’estomac, il est recommandé d’adopter de meilleures habitudes alimentaires. Vous devez aussi réduire la consommation de café, de thé, d’alcool ou de tabac. Par ailleurs il faut aussi éviter de consommer des aspirines et de l’ibuprofène, mais aussi réduire le stress.

    Il existe une grande variété d’aliments qui peuvent aider à réguler le pH de l’estomac pour accélérer le soulagement de ce problème. Dans ce but, nous voulons partager avec vous en détail dans cet article les meilleurs aliments pour lutter contre les ulcères d’estomac.

    N’hésitez pas à les essayer si vous êtes confronté à ce problème et à ses symptômes. Vous apprendrez aussi à identifier les symptômes et les aliments qui ne sont pas recommandés en cas de souffrir d’ulcère d’estomac.

    Symptômes des ulcères d’estomac

    symptômes des ulcères d’estomac

     

    Détecter les symptômes des ulcères d’estomac rapidement est essentiel pour réaliser un bon traitement. De cette manière cela empêchera que la lésion ne s’aggrave et ne génère des complications digestives.

    Il est ainsi fondamental de savoir comment les ulcères d’estomac se manifestent, et de consulter un médecin si vous identifiez ces symptômes.

    La douleur abdominale est l’un des principaux symptômes des ulcères qui se forment dans le revêtement de l’estomac. L’intensité de la douleur peut varier, de faible à chronique, notamment lorsque le patient consomme des aliments irritants et lorsqu’il passe plusieurs heures sans manger.

    L’inflammation abdominale est un symptôme commun à la majorité des infections du système digestif. Dans ce cas-ci, il s’agit d’un gonflement notoire du ventre, généralement accompagné d’une pression et d’une sensation de lourdeur. Cette inflammation est une réaction du corps face aux agressions que l’excès de production de sucs acides provoque.

    L’indigestion constante est également un symptôme typique des ulcères d’estomac. Bien que l’indigestion inclue les deux symptômes antérieurs, il provoque également une sensation de lourdeur et des gaz. En cas d’ulcère d’estomac, l’indigestion est souvent courante, car les lésions de l’estomac génèrent des brûlures et des digestions difficiles. Cela se produit souvent lorsque l’on consomme des aliments acides et copieux.

    La perte d’appétit est aussi provoquée par la réaction inflammatoire qui survient après les repas. La peur de ressentir des brûlures et des douleurs suite à un repas amène les patients à souffrir d’inappétence. Ce symptôme peut entraîner de graves conséquences, s’il provoque des carences nutritionnelles. La perte de poids est aussi en rapport avec l’inappétence de cette maladie.

    Les nausées sont également le résultat d’un excès de sucs acides qui irritent la muqueuse de l’estomac. Lorsque l’ulcère se produit, il provoque une rupture de l’équilibre entre les moyens de défense et les facteurs d’agression de l’estomac, générant ainsi ce symptôme.

    Enfin, la présence de sang dans les selles ou dans les vomissementsindique que l’ulcère s’aggrave. Peu de patients ont ce symptôme, car il se manifeste à l’état avancé et grave de la maladie.

    Aliments pour lutter contre les ulcères d’estomac

    Les habitudes alimentaires sont déterminantes dans le traitement des ulcères de l’estomac. Alors que certains aliments aggravent les symptômes et les lésions, d’autres aliments contiennent des nutriments et des propriétés qui peuvent aider à réparer les tissus pour permettre un soulagement rapide.

    Bien sûr, ces aliments sont un supplément au traitement prescrit par le médecin. Bien qu’ils permettent de contrôler de nombreux symptômes, ils ne devraient se considérer comme un substitut des médicaments recommandés.

    1. La carotte

    La carotte est un légume alcalinisant qui convient parfaitement à tout trouble gastrique. De plus, consommée sous la forme de jus naturel, elle a la vertu d’améliorer toutes les muqueuses digestives.

    La carotte est l’un des légumes les plus recommandés pour les patients souffrant d’ulcères gastriques. On lui attribue des propriétés alcalinisantes et cicatrisantes. Ces deux propriétés agissent ensemble et aident à réparer le tissu de l’estomac affecté par l’excès d’acides.

    Que vous prépariez la carotte en jus, en purée ou en salade, ce merveilleux aliment vous aidera à contrôler l’inconfort et les symptômes tels que les brûlures et le reflux acide.

    2. La pomme

    En raison de sa forte concentration en nutriments essentiels, la pomme est l’un des fruits médicinaux les plus populaires. Il contient des fibres alimentaires et des acides organiques qui agissent comme des régulateurs du système digestif.

    On recommande de manger des pommes pour soulager les ulcères d’estomac, mais aussi pour traiter la gastrite, la constipation et la diarrhée.

    3. L’aloe vera

    L’aloe vera est une plante qui se distingue par son haut pouvoir cicatrisant. Les cristaux contenus dans l’aloe vera se distinguent en particulier par leur action cicatrisante et antimicrobienne. Si vous les consommer en cas d’ulcères dans l’estomac vous pourrez contrôler la production excessive de jus acides et l’irritation de la muqueuse gastrique.

    Ses agents ont la capacité d’inhiber la croissance excessive des bactéries H. pylori, la principale cause de cette maladie. En outre, il fournit de l’aloès-modine et de l’aloïne, composants qui réparent les tissus de l’estomac endommagés.

    4. La banane

    La banane est un fruit riche en amidon et composés alcalinisants qui, une fois assimilés dans le corps, aident à réguler le pH de l’estomac. Sa consommation réduit la détérioration de la muqueuse gastrique et diminue la présence des lésions.

    La banane est douce pour l’estomac et ses nutriments aident à guérir les tissus endommagés. En même temps, elle ralentit l’inconfort provoqué par le reflux acide et la gastrite.

    5. La pomme de terre

    Considéré comme le meilleur aliment antiacide, la pomme de terre fait partie d’un excellent groupe alimentaire pour lutter contre les ulcères de l’estomac. Ses bienfaits proviennent à sa teneur significative en amidons, en fibres et en antioxydants. Ces composants contribuent à optimiser le processus de digestion.

    D’autre part, les sels alcalins de la pomme de terre réduisent le processus inflammatoire et favorisent la cicatrisation des tissus irrités par les acides. En outre, ils permettent la réduction de la combustion abdominale et arrêtent l’inflammation et les reflux gastriques.

    6. Les graine de lin

    Les graines de lin imbibées d’eau libèrent une substance gélatineuse qui soulage efficacement les ulcères de l’estomac. Leur consommation permet de calmer l’inflammation et les brûlures provoquées par les ulcères d’estomac.

    Ces graines sont, entre autre, une source importante d’acides gras oméga 3 et de fibres alimentaires. Ces nutriments sont particulièrement recommandés pour favoriser la réparation des tissus de l’estomac en cas de lésions.

    Les aliments que vous devriez éviter si vous avez des ulcères dans l’estomac

    aliments à éviter en cas d'ulcère à l'estomac

     

    Il existe de nombreux aliments acides qui peuvent aggraver la situation des patients souffrant d’ulcères gastriques. Il est important d’apprendre à identifier ces aliments qui affectent les parois de l’estomac. D’autre part, il n’est pas conseillé de les consommer si vous êtes en phase de récupération d’un ulcère d’estomac.

    Les principaux aliments que vous devez éviter en cas de souffrir d’ulcère d’estomac sont les suivants :

    • Café et boissons avec de la caféine
    • Bonbons et produits avec du sucre raffiné
    • Boissons contenant du gaz
    • Aliments épicés
    • Boissons alcoolisées
    • Beignets et restauration rapide
    • Pain industriel et pâtisseries

    Autres conseils

    Pour combattre les ulcères d’estomac, vous devez également suivre les conseils suivants.

    • Préparez des repas simples, sans mélanger différents types d’aliments en même temps.
    • Mâchez bien et mangez sans hâte.
    • Ne buvez pas d’eau pendant les repas. Buvez plutôt de l’eau à jeun, en milieu de matinée et en milieu d’après-midi.
    • Évitez le tabac et l’alcool.
    • Combattez le stress avec des remèdes naturels et des thérapies relaxantes.

    Si vous notez certaines complications provoqués par un ulcère à l’estomac, vous devez consulter d’urgence le médecin.

    Une fois le diagnostic obtenu, il est fondamental d‘améliorer vos habitudes alimentaires et de consommer des aliments qui aident à neutraliser l’action des acides. En faisant les bons choix vous devriez noter progressivement des signes d’amélioration.

    Bien que ce problème soit fréquent et heureusement pas toujours grave, il est important de vérifier votre état avec l’aide d’un médecin. Grâce aux aliments recommandés pour les ulcères de l’estomac, vous parviendrez à soulager dans une certaine mesure la plupart des symptômes.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le meilleur, sinon rien !

     

     

     

     

     

     

     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 secrets d’alimentation de dermatologue

    pour avoir une peau parfaite

     

     

     

     

     

     

    Selon notre type de peau et le problème que nous voulons traiter, nous devrons adapter notre alimentation. En outre, nous ne pouvons pas oublier qu'une bonne hydratation est essentielle dans tous les cas.

    6 secrets d’alimentation de dermatologue pour avoir une peau parfaite

    Voulez-vous avoir une peau parfaite et ne savez pas comment y parvenir ?

    Dans cet article nous allons partager avec vous ces conseils de dermatologue afin que, quel que soit votre type de peau, vous puissiez la traiter.

    1. Les taches

    Les taches cutanées, également connues sous le nom d’hyperpigmentation, peuvent être provoquées par une carence en vitamines (particulièrement B12).

    Par conséquent, les aliments riches de cette vitamine seront vos meilleurs alliés.

    • Pour éradiquer les taches sur la peau, vous avez besoin de vitamines C et E et d’antioxydants, tels que l’acide ellagique et l’extrait de pépins de raisin.
    • Ces substances se trouvent dans les agrumes, les fraises, les kiwis, les grenades et les tomates.

    Ne restez pas longtemps sous le soleil car la pigmentation sera beaucoup plus élevée. Pour protéger votre peau contre les rayons UV, vous devez consommer des aliments riches en antioxydants.

    Incluez dans votre alimentation les aliments suivants :

    • Baies
    • Pamplemousses
    • Ananas
    • Prunes
    • Chou
    • Épinards
    • Millet

    2. La peau grasse

    comment réduire la peau grasse et avoir un visage parfait

     

    Si vous consommez des aliments qui possèdent un index glycémique élevé, vous verrez qu’ils provoquent une sécrétion beaucoup plus grande des glandes sébacées.

    Par conséquent, la peau produit plus de graisse que d’habitude pour s’hydrater, ce qui provoque une brillance de la peau.

    Les produits cosmétiques peuvent atténuer cet éclat pendant un certain temps, mais ils ne sont pas un remède miracl. Il est préférable de suivre un régime beaucoup plus riche en vitamine A qui vous aidera à réduire la production de graisse de la peau.

    Pour améliorer les effets causés par la peau grasse, vous devrez inclure dans votre alimentation :

    • Abricots secs
    • Mangues
    • Carottes
    • Jaune d’oeuf
    • Épinards
    • Pommes de terre

    Vous devriez également réduire la consommation d’aliments qui possèdent un indice glycémique élevé.

    Mangez moins de pain blanc, de viennoiseries, de pommes de terre et de pâtes et vous oublierez bientôt les problèmes de peau.

    3. L’acné

    Si vous avez de l’acné, cela peut être parce que vous prenez trop d’aliments possédant un index glycémique élevé.

    Les personnes souffrant d’acné n’ont pas toutes une peau grasse. En raison de l’augmentation de l’activité des glandes sébacées, les pores se ferment et les bactéries commencent à se reproduire et ainsi commence l’inflammation de la peau.

    Si vous voulez mettre fin à l’acné, vous devez commencer par changer votre alimentation. Par conséquent, n’oubliez pas d’inclure des produits riches en acides gras polyinsaturés, qui réduisent l’inflammation.

    N’oubliez pas d’inclure à votre régime alimentaire :

    • Fruits
    • Légumes
    • Noix
    • Graines de lin
    • Huile de lin
    • Algues marines
    • Fruits de mer et poissons

    4. La peau sèche

    éviter la peau sèche et retrouver un visage parfait

     

    La peau sèche est également un signe de carence en vitamine E et un manque de cholestérol.

    Ce dernier se produit surtout chez les végétariens, puisque la plus grande partie du cholestérol provient précisément de la viande et du poisson.

    Pour traiter le problème de la peau sèche, vous devez inclure des produits contenant des graisses monoinsaturées dans votre alimentation.

    Ceux-ci sont mieux absorbés si nous consommons des aliments tels que :

    • Légumineuses
    • Algues
    • Oeufs
    • Soja
    • Avocats
    • Arachides et autres fruits secs

    Quant au poisson, essayez de manger des aliments réguliers comme le thon, le saumon, la truite et le maquereau.

    5. Les rides

    Les rides sur la peau apparaissent, entre autres, en raison d’une consommation excessive d’alcool.

    C’est parce que les boissons alcoolisées provoquent une déshydratationLe sucre peut également provoquer un vieillissement prématuré de la peau car le glucose réduit l’élasticité du derme.

    • Les produits contenant des propriétés antioxydantes seront votre meilleur remède, car ils aident à rajeunir la peau.
    • Par exemple, une bonne solution peut être de consommer régulièrement des aliments qui contiennent du soja.

    6. Les cernes

    Découvrez pourquoi vous avez des cernes et comment les traiter naturellement

     

    Les poches sombres sous les yeux ou les cernes ne sont pas seulement un signe de manque de sommeil, mais peuvent également indiquer une allergie ou une intolérance à certains aliments.

    Pour y remédier, la première chose que vous devriez confirmer est si vous avez une intolérance que vous ne connaissez pas. Pour cela, rien de tel que de faire une analyse.

    Il ne sera pas non plus superflu d’exclure des aliments potentiellement dangereux de votre alimentation, tels que :

    • Les produits laitiers
    • Toutes les viennoiseries
    • Les frites
    • Café soluble
    • Soupes instantanées
    • Édulcorants artificiels

    Dans le cas où vous n’avez aucun type d’allergie, il se peut aussi que les cernes soit liées à une déshydratation du derme. Pour éviter cela, buvez plus d’eau et réduisez votre consommation de café.

    De plus, essayez de manger plus de thon, de jaunes d’œufs et de millet qui vous donneront du fer. En effet, l’anémie pourrait être un autre facteur qui provoque les cernes.

     

    Image principale de © wikiHow.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le danger que représente l’obstruction des artères coronaires

    pour votre santé

     

     

     

     

     

     

    Les artères peuvent durcir à cause du vieillissement, mais beaucoup d'autres facteurs peuvent accélérer ce processus, comme le tabac, la sédentarité, ou une mauvaise alimentation qui favorise le surpoids.

    Les artères coronaires sont chargées de transporter le sang oxygéné au cœur.

    Lorsque ces artères sont obstruées, il se produit alors un phénomène que l’on appelle maladie coronarienne, qui provoque un apport insuffisant de sang au cœur et représente un problème de santé extrêmement grave.

     

    Si l’obstruction des artères est totale, il est possible que des dommages se produisent dans les zones du cœur touchées.

    Dans bien des cas, la pire conséquence de ce phénomène est la mort pure et simple du muscle cardiaque. Et le plus inquiétant dans tout cela, c’est que cette maladie est devenue la principale cause de mortalité dans le monde.

    Les personnes qui sont touchées par une maladie coronarienne ont un risque élevé de souffrir d’une crise cardiaque ou d’un infarctus du myocarde.

    La maladie affecte aussi bien les hommes que les femmes, et dans les deux cas, les taux de mortalité sont très élevés.

     

    Quelles sont les causes de la maladie coronarienne ?

    Coeur

    L’obstruction des artères coronaires est causée principalement par l’accumulation de dépôts gras et cireux à l’intérieur des artères.

    Ils sont composés de cholestérol, de calcium et d’autres déchets du sang.

    En règle générale, les causes principales de la maladie coronarienne sont :

    • Élargissement des parois des artères qui alimentent le cœur.
    • Accumulation de plaques adipeuses au sein des artères coronaires.
    • Rétrécissement des artères coronaires. 
    • Flux sanguin bloqué à cause d’un caillot qui s’est formé au sein des artères coronaires.
    • Inflammation des artères coronaires.

    L’obstruction peut survenir à différents degrés de gravité dans une ou plusieurs des artères coronaires, peu importe leur localisation.

    Comme le flux sanguin ne parvient pas de manière adéquate au muscle cardiaque, cette maladie peut produire des symptômes comme une forte douleur thoracique ainsi qu’un souffle au cœur, entre autres.

    Les symptômes de la maladie coronarienne

    Comment-survivre-à-une-attaque-cardiaque

    L’un des plus grands problèmes de l’obstruction des artères coronaires est qu’elle se développe silencieusement durant plusieurs années.

    Cela expose le patient à un grand risque car, durant ses premières étapes, la maladie ne révèle aucun symptôme concret.

    Les signes de cette pathologie mettent un certain temps à se développer, et une fois que la maladie est très avancée, il est difficile de la traiter.

    Les symptômes diffèrent en fonction de chaque personne et de chaque cas, mais les plus fréquents sont :

    • Angine de poitrine ou douleur thoracique
    • Difficultés à respirer
    • Œdème ou rétention d’eau dans les pieds
    • Fatigue extrême et difficultés à récupérer après un effort
    • Douleurs dans les bras et les épaules
    • Sudation excessive
    • Nausées

    Les facteurs de risque

    arrêter-de-fumer

    Les artères ont tendance à se durcir au fur et à mesure que les personnes vieillissent.

    Cependant, certains facteurs de risque peuvent accélérer ce processus ou causer un nouvelle obstruction des artères :

    • Le sexe : les hommes ont plus de risques de souffrir d’une attaque cardiaque que les femmes.
    • L’âge : les hommes ont plus de risque de souffrir d’une maladie coronarienne après 45 ans, les femmes à partir de 55 ans.
    • Les facteurs génétiques : si vous avez des antécédents familiaux de maladies cardiaques, vous avez un risque supplémentaire.
    • L’obésité et le surpoids 
    • Un style de vie trop sédentaire
    • La cigarette
    • Un taux de cholestérol élevé 
    • L’hypertension artérielle
    • Le diabète
    • Le stress
    • La consommation excessive de boissons alcoolisées
    • La consommation excessive d’aliments gras, sucrés, contenant du cholestérol ou riches en calories 

    L’obstruction des artères coronaires peut-elle être évitée ?

    De la même manière que pour d’autres maladies chroniques, un style de vie sain permet de prévenir la survenance des maladies coronariennes.

    Nous allons vous donner des conseils, que vous pourrez appliquer au quotidien, pour prévenir l’obstruction des artères coronaires.

    • Maintenir un poids équilibré et éviter le surpoids.
    • Augmenter votre consommation de céréales complètes, de fruits et de légumes qui sont des éléments clés pour nettoyer les artères et améliorer la santé de votre cœur. De la même manière, vous devez éviter de consommer des graisses saturées, de la viande rouge, et de la viande transformée.
    • Suivre une bonne routine d’exercices adaptée à l’âge et aux capacités physiques.
    • Si vous avez la mauvaise habitude de fumer, essayez pour arrêter.
    • Si vous souffrez d’hypertension ou de diabète, il est très important d’être sous la supervision d’un médecin pour prévenir les conséquences négatives des deux maladies.
    • Une faible dose d’aspirine prise quotidiennement peut éviter l’obstruction des artères coronaires, mais il est très important de consulter votre médecin au préalable pour connaître son opinion, en fonction de votre état de santé.
    • Augmenter votre consommation de bon cholestérol, et suivre un style de vie sain pour réduire les niveaux de mauvais cholestérol et de triglycérides.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Nous ne savons que faire, mais…

     

     

     

     

     

     

     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Remèdes naturels efficaces contre l’hypertension

     

     

     

     

     

     

    Pour vous aider à contrôler l'hypertension et à réduire votre niveau de tension artérielle, en plus de maintenir un poids approprié et de pratiquer de l'exercice physique, essayez également ces remèdes naturels.

    Remèdes naturels efficaces contre l’hypertension

    Beaucoup de gens se plaignent de souffrir d’hypertension. La plupart sont des personnes âgées, mais les jeunes peuvent aussi en être atteints.

    Pour apprendre à la combattre, puisqu’elle peut affecter n’importe quel membre de la famille, il est préférable de savoir quels sont les aliments et les habitudes à prendre en compte contre l’hypertension.

    Qu’est-ce que l’hypertension?

    A chaque battement, le cœur pompe le sang dans les artères. On parle d’hypertension lorsque la pression exercée par le cœur est plus élevée que la normale.

    Il y a deux éléments à considérer pour déterminer si votre tension artérielle est élevée:

    • La première est la pression systolique, qui se rapporte à la tension artérielle pendant le travail cardiaque.
    • L’autre est la pression diastolique, appelée tension artérielle lorsque le cœur est en repos entre les battements.

    La tension artérielle est normale lorsque le tensiomètre indique 120/80 mmHg. Le premier chiffre correspond à la tension systolique et le second à la tension diastolique.

    En outre, l’hypertension n’ a généralement pas de symptômes, ce qui confirme que le tensiomètre est la seule façon fiable de la mesurer.

    Conséquences de l’hypertension

    un médecin prend la pression sanguine de son patient

    Il est essentiel de maintenir des niveaux de tension artérielle normaux. Quand elle monte, elle a de graves conséquences pour l’organisme. Les dangers possibles comprennent des dommages au cœur, aux reins et au cerveau.

    Certaines de ces affections peuvent être mortelles si l’hypertension est chronique.

    Causes de l’hypertension artérielle

    Certains facteurs influencent l’augmentation de la tension artérielle. Certaines d’entre elles sont étroitement liées à de mauvaises habitudes qui peuvent être modifiées:

    • Obésité
    • Consommation excessive d’alcool
    • Régime riche en sodium
    • Prise de médicaments comme les contraceptifs ou les médicaments contre la grippe
    • Vie sédentaire

    Il y a aussi des causes génétiques. Selon certaines études, l’hypertension est héréditaire.

    Cependant, quelle qu’en soit la cause, certains remèdes naturels et des changements des habitudes de vie peuvent aider à lutter contre l’hypertension.

    Remèdes naturels contre l’hypertension artérielle

    1. Ail

    une gousse d'ail

     

    Il est communément connu sous le nom de remède contre hypertension.

    Certaines personnes consomment une gousse d’ail tous les jours et cela serait suffisant. On peut également l’utiliser comme assaisonnement.

    En plus de tout cela, dans le commerce, nous pouvons facilement trouver des capsules de poudre d’ail en poudre, pour ceux qui n’aiment pas son goût.

    2. Huile d’olive

    L’huile d’olive a de nombreuses propriétés et parmi on trouve la faculté de contribuer au bon fonctionnement du système circulatoire.

    Il a été démontré qu’elle aide à abaisser le taux de mauvais cholestérol (LDL). L’huile d’olive est une source naturelle d’acides gras mono-insaturés qui favorisent la santé.

    3. Chocolat Noir

    un café noir

    Plus son pourcentage en cacao est élevé, plus le chocolat est bénéfique pour la santé.

    En ce qui concerne l’hypertension, le chocolat est bienfaisant lorsqu’il contient plus de 70% de cacao et aucun sucre ajouté. C’est parce que le cacao contient des flavonoïdes, des antioxydants naturels qui agissent contre l’hypertension.

    4. Avoine

    L’avoine est reconnue pour aider à abaisser le taux de cholestérol sanguin. En effet, l’augmentation du cholestérol a une influence directe sur l’augmentation de la tension artérielle.

    L’avoine est un excellent aliment au petit-déjeuner. Si les taux d’hypertension ou de cholestérol sont élevés, on peut la consommer d’une autre manière:

    • Faites tremper dans de l’eau pendant la nuit des flocons d’avoine.
    • Le lendemain matin, filtrez le liquide , puis buvez.

    5. Pomme

    un étal de pommes

    La peau de la pomme contient des flavonoïdes, tout comme le chocolat noir. Pour cette raison, en cas d’hypertension, il faut la consommer sans la peler, pour profiter de toutes ses propriétés.

    La peau des fruit est dans la plupart des cas la principale source de vitamines.

    6. Smoothie persil et citron

    Le persil est un diurétique puissant. Il ne faut pas oublier que la rétention d’eau peut faire augmenter la tension artérielle.

    C’est pourquoi cette boisson est excellente contre l’hypertension. Elle aide également à éliminer le sodium par les urines.

    Ingrédients

    • 1 citron
    • 1 verre d’eau
    • 2 cuillères à soupe de persil (30 g)

    Préparation

    • Coupez le citron, sans enlever la peau, et ajoutez-le au mixeur avec un verre d’eau et le persil.
    • Procédez pendant quelques minutes.
    • Enfin, passez à la passoire et prenez-le à jeun.

    7. Ananas

    Les propriétés diurétiques de ce fruit en font une des premières options dans la lutte contre l’hypertension.

    • L’ananas est excellent aussi bien en jus qu’en tranches.
    • Il est toujours recommandé de ne pas ajouter de sucre, car le sucre cause les surpoids et c’est précisément l’un des facteurs qui entraîne l’hypertension.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Traitement du syndrome de Guillain-Barré

     

     

     

     

     

     

    Le syndrome de Guillain-Barré peut être fatal, de sorte que l'hospitalisation du patient doit être immédiate.

    Traitement du syndrome de Guillain-Barré

    Le syndrome de Guillain-Barré est une polyneuropathie qui provoque principalement une faiblesse musculaire. Il est également connu comme la paralysie croissante de Landry. Cette faiblesse peut s’aggraver au fil des semaines et disparaître plus tard sans nécessité de traitement.

    Le syndrome de Guillain-Barré est la neuropathie démyélinisante acquise la plus répandue dans le monde. La cause des dommages se situe dans les gaines de myéline (ce qu’on appelle la démyélinisation) et est habituellement auto-immuneLes symptômes commencent par une faiblesse dans les jambes, qui progressent dans le tronc.

    La polyneuropathie de la cause inflammatoire est caractérisée par une faiblesse musculaire marquée. Souvent, cette affectation survient plusieurs jours après une infection, une intervention chirurgicale ou une vaccination.

    Quelques faits sur le syndrome de Guillain-Barré

    une femme atteinte du syndrome Guillain-Barré

     

    La cause la plus courante est généralement une réaction du système immunitaire contre ses propres nerfs. Pour cette raison, il est jugé approprié que les personnes atteintes de ce syndrome soient hospitalisées rapidement, car les symptômes peuvent progresser à grande vitesse.

    Les symptômes de la maladie comprennent :

    • Une faiblesse généralisée
    • Une perte de sensibilité (dans certains cas).

    Environ 8 semaines après le début du syndrome, les symptômes commencent à s’atténuer. 30% des personnes souffrent de rechute, des années plus tard. À cet effet, il est important de souligner que le traitement du syndrome de Guillain-Barré peut permettre à l’état des patients de s’améliorer beaucoup plus rapidement que prévu.

    En ce qui concerne la mortalité, il convient de noter que seulement 2% des personnes atteintes du syndrome en meurent.

    Diagnostique

    une femme chez le médecin

     

    Le diagnostic de cette maladie est réalisée grâce à la vérification de l’existence des symptômes. Cela se fait par un examen physique du patient, pour commencer. Ensuite, il y aura une entrevue avec lui, un examen des antécédents médicaux et d’autres procédures de routine.

    Par la suite, le médecin demande une série de tests ou des études plus exhaustives pour mieux évaluer l’état de santé de la personne. Dans ces cas, l’examen neurologique, à travers lequel la perte possible de réflexes est recherchée, est très utile

    Bien qu’il soit très important d’effectuer plusieurs études médicales, vous devez agir rapidement, car la mise en place de mécanismes de soutien de la vie doit être immédiate pour le patient. De cette façon, l’état de santé de celui-ci peut être stabilisé et recevoir l’attention nécéssaire à temps.

    Traitement du syndrome de Guillain-Barré

    des fournitures médicales

     

    La première mesure qui est effectuée chez les personnes qui souffrent de Guillain-Barré est l’hospitalisation. Cela est dû à l’évolution rapide des symptômes, qui peuvent affecter les muscles respiratoires et causer la mort.

    C’est pourquoi le traitement du syndrome de Guillain-Barré repose sur l’utilisation de la ventilation mécanique et des mesures de soutien de la vie. Devra également être prévenue l’apparition d’ulcères, en utilisant la physiothérapie pour préserver le tonus musculaire et les mouvements.

    Le soutien de la vie doit être orienté vers la prévention de possibles infections ainsi que sur le suivi des aspects suivants :

    • La respiration.
    • L’activité cardiaque (pour surveiller s’il y a des arythmies ou d’autres complications possibles).
    • La pression artérielle (pour surveiller si le patient présente des symptôme d’hypertension ou l’hypotension).

    En plus de cela, le traitement du syndrome de Guillain-Barré est basé sur l’administration d’immunoglobulines par voie intraveineuse. La plasmaphérèse (une méthode basée sur le filtrage des composants du sang pour exclure les substances nocives) est une autre bonne option. La sécurité de ces traitements est prouvée, ils sont efficaces pour réduire la période d’hospitalisation et accélérer la récupération.

    En ce qui concerne le traitement pharmacologique, il est important de souligner que les corticostéroïdes ne sont pas recommandés pour le traitement du syndrome de Guillain-Barré, car ils peuvent l’aggraver.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ne vous inquiétez pas, faites confiance à Dieu !

     

     

     

     

     

     

     
    "Lorsque tout va bien, soyons heureux ; lorsque tout va mal, réfléchissons. Dieu envoie le bonheur ou le malheur de façon que nous ne sachions jamais ce qui va arriver."Ecclésiaste 7.14
     
     

    Vous pouvez être un héros un jour et un zéro le lendemain, millionnaire aujourd’hui et ruiné demain. Peu importe ce que vous gagnez ou ce que vous possédez, les finances sont aléatoires.

    Les êtres humains répondent par l’inquiétude. Que dit la Bible de l’inquiétude au sujet de l’argent ?

    1. Elle est déraisonnable (Matthieu 6.25). Vous aurez forcément des occasions d’avoir peur dans votre vie, mais il est des sujets d’inquiétude plus importants qu’un manque d’argent. La vie est davantage que l’accumulation de choses. Même si vous êtes ruiné, il y a pire. Réservez vos soucis pour ce qui est vraiment grave.

    2. Elle est contre nature (Matthieu 6.26). Jésus nous rappelle que les animaux et les plantes ne s’inquiètent pas. Les oiseaux ne disent pas : "Je vais construire un nid plus grand pour ma retraite." Seuls les êtres humains ne font pas confiance à la provision de Dieu. Tout le reste de la création s’attend à lui.

    3. Elle est inutile (Matthieu 6.30). Les peurs d’ordre financier viennent d’une méconnaissance de Dieu et de ses promesses. Il endosse la responsabilité de vos besoins. Il vous dit : "Je suis ton Père céleste ; je pourvoirai à tes besoins. Tu es mon enfant." Le fait de douter de l’amour de Dieu est toujours une source de problèmes.

    S’inquiéter, c’est se mettre à la place de Dieu... C’est vouloir assumer une responsabilité dont Dieu a dit qu’il se chargerait. Paul nous rappelle dans Philippiens 4.19 : "Mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Christ Jésus" .

    Un encouragement pour aujourd’hui 

    Dieu sait ce qui se passe dans votre vie – et dans votre porte-monnaie. Il connaît tous vos besoins avant même que vous les lui confiiez. Il veut vous aider.

     
    Ne vous inquiétez pas, faites confiance à Dieu !
     
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Quelle est la meilleure façon de trouver un partenaire stable ?

     

     

     

     

     

     

    Il est essentiel de se rappeler qu'aucune relation ne devrait affecter notre amour propre ni notre auto-estime. Quand quelqu'un rentre dans notre vie, cela doit être pour l'améliorer, et non pour la compliquer.

    Quelle est la meilleure façon de trouver un partenaire stable ?

    Tôt ou tard, nous souhaitons tous trouver un partenaire stable pour obtenir la compagnie idéale avec qui partager notre quotidien. Cela paraît difficile à notre époque ? Et bien, aujourd’hui nous vous offrons quelques conseils pratiques pour vous aider à trouver un partenaire stable.

    Surestimons-nous le besoin de trouver un partenaire stable ?

    Beaucoup de gens disent qu’il est impossible d’être heureux seul, car les êtres humains sont destinés à vivre ensemble. Mais est-ce vraiment important de trouver un partenaire stable ? La réponse est … Cela dépend ! Pour beaucoup de personnes, établir une relation heureuse et durable est le rêve de toute leur vie. Pour d’autres, un partenaire est plus comme un complément que comme un objectif principal.

    Plusieurs aspects peuvent influencer la façon de faire face à une relation stable : l’âge, la culture, l’éducation, les goûts, les expériences, etc. Mais si nous sommes sincères, nous aimerions tous profiter d’une bonne compagnie pour donner et recevoir de l’amour.

    Le risque est de surévaluer le couple et d’ignorer les autres besoins et responsabilités pour garder quelqu’un à nos côtés. Dans ces cas, les relations deviennent souvent néfastes et les deux parties finissent par en souffrir.

    7 conseils pour vous aider à trouver un partenaire stable

    Non, il n’y a pas de méthode unique et infaillible pour trouver un partenaire stable. Lorsqu’il s’agit de sentiments et d’émotions, chaque personne est un monde unique et propre. Par conséquent, nous vous proposons de suivre des conseils simples pour vous aider à vous sentir mieux quand l’amour se présentera à vous.

    1. Gardez l’esprit actif

    gardez l'esprit actif pour trouver un partenaire stable

    L’oisiveté mentale est un dangereux ennemi de la bonne estime de soi. Lorsque l’esprit est actif et s’amuse, son objectif est d’être productif et d’améliorer ses connaissances et ses capacités.

    N’oubliez pas que l’amour n’est pas seulement attiré par l’apparence. Les personnes sont séduites par l’esprit, le dialogue, la réflexion et la vision du monde. Ce sont ces caractéristiques émotionnelles et intellectuelles qui provoquent l’identification et l’amour.

    Trouver des activités qui stimulent l’apprentissage et le divertissement est essentiel pour garder votre esprit sain et actif. En outre, ils sont excellents pour améliorer l’estime de soi et élargir les horizons de la vie.

    2. Respectez votre temps

    Quel est le moment idéal pour trouver un partenaire stable et vivre un grand amour?  La vérité est qu’il n’y a pas de moment précis pour que vos sentiments soient éveillés par quelqu’un de spécial.

    Chaque personne a sa propre dynamique émotionnelle, ses goûts et ses préférences particulières. Se forcer à vivre certains sentiments n’a pas de sens et peut être très désagréable. Par conséquent, le respect de votre temps est essentiel pour investir dans une relation stable.

    3. Réservez un moment quotidien pour prendre soin de vous

    prenez soin de vous pour trouver un partenaire stable

     

    Il est de plus en plus difficile d’avoir le temps de prendre soin de soi. Mais avec de la planification et la bonne volonté, vous pouvez trouver environ 15 minutes par jour pour vous consacrer à vos soins corporels et à votre esprit.

    Les petites habitudes améliorent notre auto-estime et nous rendent plus beaux à l’intérieur et à l’extérieur. Écoutez votre musique préférée, regardez un film, hydratez votre peau ou détendez-vous simplement avec un peu de silence.

    4. Nourrissez votre capacité de socialisation

    Notre capacité à socialiser nous permet de vivre ensemble, de travailler et de tomber amoureux. Par conséquent, il est important de la nourrir pour maintenir des amitiés positives et trouver un partenaire stable.

    Il est important de vous motiver à connaître de nouveaux lieux, découvrir de nouvelles cultures et faire des amitiés différentes. La diversité fait du bien à notre esprit et augmente les chances de trouver quelqu’un d’intéressant.

    5. Soyez en paix avec vos émotions

    être en paix avec ses émotions pour trouver un partenaire

     

    Nos émotions doivent être en paix et prêtes à recevoir des bonnes choses et des sentiments. Si notre esprit est agité ou rancunier, nous serons incapables de faire confiance ou d’être réceptifs à un nouvel amour.

    Vous ne devriez pas avoir honte de demander de l’aide professionnelle pour faire face à vos émotions. L’esprit est très complexe et mérite une attention particulière pour maintenir son équilibre.

    6. Pourquoi ne pas utiliser les avantages d’Internet ?

    Le «phénomène Internet» raccourcit les distances et rapproche les gens, notamment grâce à l’expansion des relations sociales. Actuellement, il existe plusieurs sites et applications réservées aux personnes qui veulent trouver un nouvel amour. Pourquoi ne pas essayer ?

    Souvenez-vous que trouver un partenaire stable est l’une des nombreuses joies que la vie nous réserve. N’attendez pas qu’une autre personne arrive pour être heureux avec vous-même. Le premier amour doit être l’amour de soi.

     

    Image principale de © wikiHow.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Arrêtez le dentifrice et la brosse à dent !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cet article est écrit en parallèle de la vidéo ci-dessous, qui constitue à ce jour ma plus grande surprise depuis que je publie des vidéos.
    Celle-ci est en train de battre des records de vues, et j’avoue ne pas comprendre.
    Une vidéo sur le dentifrice !…
    Bien, il y a effectivement des choses intéressantes à dire sur le sujet de l’hygiène bucco-dentaire, puisque j’en ai fait cette vidéo et écrit cet article, mais jamais je n’aurais imaginé que ce sujet puisse intéresser tant de gens…!

     

     

    À priori, le dentifrice est un non-sujet. On n’en parle jamais, il n’y a aucune polémique. Le consensus est total, c’est juste une évidence : il faut se brosser les dents, et bien sûr, avec du dentifrice.

    Eh bien non ! Le dentifrice est non seulement inutile pour avoir une bonne hygiène dentaire (oui, même les dentifrices « naturels » n’ont aucun intérêt), mais encore les dentifrices de la grande distribution, ceux que l’on trouve partout, sont hautement nocifs, bourrés de produits chimiques dangereux.

    Commençons par faire un zoom sur quelques ingrédients des dentifrices et voyons leurs effets sur notre santé.

     

    Le fluor (le plus souvent sous la forme de fluorure de sodium)

    On a longtemps vanté les bienfaits du fluor comme protecteur des dents, censé prévenir les caries en renforçant l’émail de vos dents. Foutaise…
    La Direction Générale de la Santé a même encouragé en 1985 la fluoration du sel de table et de l’eau du robinet, pour la prévention en masse des caries dans la population !

    Au passage, il a été démontré que les dents des ressortissants de pays où l’eau n’est pas fluorée, sont en aussi bonne santé, ou meilleure, que les dents de pays où l’eau est fluorée.

    A ce jour, 51 études ont montré que la fluoration de l’eau peut être tenue responsable d’une diminution du QI des enfants. [1]
    On dispose en outre de 45 autres études sur des animaux montrant les dégâts occasionnés par le fluor sur leur capacité d’apprentissage et leur mémoire.

    Une étude publiée dans le Journal of Hazardous Materials [2] indique une baisse de 5 points du QI lorsque le niveau de fluoration de l’eau passe de 0.3 ppm à 3.0 ppm.
    Selon les auteurs, « notre étude montre que des niveaux réduits d’exposition au fluor ont une influence néfaste sur les capacités intellectuelles des enfants et sur la santé de leurs dents. »
    On notera ce dernier point. Un comble !

    Disons-le tout net : il ne fait plus aucun doute aujourd’hui que le fluor n’a aucun effet sur la santé des dents, si ce n’est négatif, mais qu’il est un poison puissant aux multiples effets désastreux. Rappelons qu’il est utilisé comme insecticide et raticide. Sa toxicité est même considérée comme supérieure à celle du plomb.
    Il affecte la thyroïde, la glande pinéale, les os, le système digestif, la fertilité,la régénération cellulaire, etc.
    Imaginez , il ne va pas aider pour vous protéger des cancers…

    Le triclosan

    Le triclosan est un désinfectant. On le trouve donc dans plein de savons, de déodorants, de bains de bouche, et dans les dentifrices.
    Malheureusement, il favorise le portage nasal des staphylocoques dorés ! [2]
    C’est aussi un allergène [3] et un cancérigène « probable », un perturbateur endocrinien (là, aucun doute) particulièrement dangereux pour les femmes enceintes, le développement cérébral et l’oxygénation du fœtus.
    En plus, il est suspecté de provoquer le développement de bactéries encore plus résistantes que celles qu’il est supposé éliminer !
    Une analyse approfondie de l’école de santé publique de l’université du Michigan indique que de simples savons sans triclosan sont aussi efficaces contre les bactéries ainsi que pour prévenir de maladies potentielles quand on se lave les mains.

    Les édulcorants

    Sorbitol ou aspartame, on connaît tous les dégâts provoqués par les édulcorants artificiels : nausées, vertiges, maux de tête, problèmes intestinaux, mémoire défaillante, difficultés d’apprentissage… 

    Sodium lauryl sulfate

    C’est un détergent. Il produit une belle mousse, comme le shampoing. Mais là, on en a plein la bouche, et on trouve ça normal !
    Le SLS perturbe le bon fonctionnement des papilles gustatives. Il irrite la peau, perturbe l’équilibre hormonal et favorise les aphtes.
    Là aussi, il est un cancérigène « probable ». (Quand on nous dit que c’est un cancérigène probable, c’est qu’on est sûr que c’en est un, parce que s’ils avaient le moindre doute, ils nous diraient non ce n’est pas cancérigène.)

     

    Diethanolamine (DEA)

    Autre agent moussant ! Lié aux cancers du foie et des reins.

     

    Et plus encore (la liste est longue !)

    Propylène glycol
    Carbonate de calcium
    Glycérine (pour empêcher que le dentifrice ne sèche et pour lui donner une belle texture. Comme ça, il coule bien du tube.)
    Colorants
    Arômes
    Agents blanchissants

    brossage des dents dentifrice

     

    Comment faire pour avoir une hygiène bucco-dentaire parfaite ?

    Personnellement, je n’utilise plus de dentifrice depuis plus de quarante ans.
    Je n’ai plus jamais eu de caries, alors que j’en ai eu beaucoup étant enfant, et mon dentiste me félicite du bon état de mes dents et de mes gencives.
    Pas de plaque dentaire, rien.
    Je me souviens très bien le premier jour où je me suis lavé les dents à l’eau : ça m’a paru dégoûtant ! On est tellement habitués à ces goûts forts, que la pub et la marketing nous ont faits acquérir. C’est juste un conditionnement. Mais on s’habitue rapidement au lavage à l’eau.
    Et rappelons-nous, la santé vient de l’intérieur. Donc si vous avez un régime alimentaire sain, principalement végétarien, cru, vous n’aurez aucun problème d’hygiène buccale, ni de plaque dentaire.

    Le dentifrice maison ?

    Il existe des tas de recettes pour fabriquer des dentifrices « maison » naturels.
    On n’en a pas besoin !
    Il n’y a rien de plus efficace que la salive pour tuer les bactéries.
    On a donc seulement besoin de moyens mécaniques pour éliminer les déchets alimentaires qui peuvent rester bloqués et qui finiraient par fermenter produire des effets néfastes.

    Les brossettes interdentaires

    brossette dentaire

    La brossette interdentaire est très efficace pour éliminer les résidus de repas coincés entre les dents.
    Il en existe de différentes tailles adaptées à la dentition de chacun. On en trouve partout, y compris en grandes surfaces.

     

    Le fil dentaire

    fil dentaire

    Lorsqu’il n’y a pas d’espace suffisant entre les dents pour passer la brossette, rien ne vaut le fil dentaire.

     

    Le jet dentaire

    jet dentaire

    Un peu plus onéreux mais efficace et agréable à utiliser, le jet dentaire projette sur vos dents et vos gencives un jet d’eau à l’intensité réglable.
    Faites l’expérience d’utiliser cet appareil après un lavage traditionnel avec la brosse à dents, vous serez surpris de voir tout ce qui est éliminé avec le jet.
    La meilleure des brosses à dents ne peut pas décoincer certains déchets alimentaires entre des dents peu accessibles ou trop serrées.

     

    Le gratte-langue

    gratte langue

    Ustensile indispensable pour l’hygiène buccale : le gratte-langue.
    N’avalez pas la première salive du matin, elle est chargée de bactéries ! Au lever, on a souvent la langue blanche, parfois des glaires ou autres substances. Ce sont des déchets issus des processus de nettoyage du corps pendant la nuit, dont l’élimination est associée à un début de détoxination, un début de jeûne. (puisque l’on « dé-jeune »…)
    La première chose à faire le matin, c’est de se gratter la langue. Vous verrez les choses peu ragoûtantes que cette petite tige d’acier va entraîner avec elle et vous retrouverez immédiatement une haleine agréable.

     

    Pour conclure

    L’utilisation du dentifrice est avant tout une habitude sociale et un énorme business.
    Si vous avez comme objectif de préserver votre santé, je ne peux que vous recommander d’arrêter d’en utiliser, pour toutes les raisons mentionnées, et de simplifier globalement les produits que vous utilisez pour votre hygiène corporelle.
    Dans le même genre, vous regarderez aussi avec profit ma vidéo sur le papier hygiénique (stop !) et le bon usage des WC.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Sources :

    [1] http://fluoridealert.org/studies/brain01/

    [2] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21237562

    [3] http://mbio.asm.org/content/5/2/e01015-13.full.pdf

    [4] “The Impact of Bisphenol A and Triclosan on Immune Parameters in the US Population, NHANES 2003-2006”, Erin M. Rees Clayton, Megan Todd, Jennifer Beam Dowd, and Allison E. Aiello, in Environmental Health Perspectives, 30 novembre 2010.

    www.bernard-claviere.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires