• L’art de ne pas perdre son calme pendant une dispute :

    5 astuces pour y arriver

     

     

     

     

     

    L’art de ne pas perdre son calme pendant une dispute : 5 astuces pour y arriver

    Pour qu’une dispute ne nous fasse pas sortir de nos gonds, il est important de bien se connaître et d’être capable de contrôler nos émotions.

    Nous avons tous à des degrés divers gardé en notre mémoire une dispute pendant laquelle nous avons perdu le contrôle, où les émotions ont pris le dessus et où nous n’avons pas pu défendre nos arguments d’une manière efficace et constructive.

    Savoir se disputer – s’il n’y a pas d’autre solution – n’est pas quelque chose de facile ni une pratique que tout le monde sait faire.

    On entend souvent dire que deux personnes ne se disputent pas si l’une d’entre elles ne le veut pas.

    Toutefois, à certains moments de notre vie personnelle ou professionnelle il n’y a pas d’autre issue que celle de commencer ce dialogue complexe où abondent les reproches, les confrontations et les petites tensions.

    « Il est impossible de réfuter l’ignorant dans un débat. »

    – Emmanuel Kant –

    Toutefois, il est nécessaire de savoir bien le faire, avec intelligence et modération, sans perdre son calme afin de pouvoir ainsi disposer d’un esprit ouvert grâce auquel nous pourrons trouver les bons arguments et les stratégies adaptées avec lesquelles nous gagnerons.

    Ci-dessous nous vous proposons d’appliquer ces 5 stratégies grâce auxquelles vous pourrez contrôler vos émotions au maximum.

    1. Apprenez à connaître la personne que vous avez devant vous mais, avant tout, connaissez-vous vous-même 

    homme funambule tenant un coeur et un cerveau

    La connaissance des autres est un savoir, mais se connaître soi-même est une illumination. Mais pourquoi est-il nécessaire de se connaître soi-même pour débattre efficacement ?

    • Pour ne pas perdre notre calme nous devons travailler nos forces intérieures, notre sécurité et notre estime de nous-mêmes.
    • Si quelqu’un vous dénigre en vous disant des choses comme « vous êtes incompétent ou même que vous avez un trop gros ego« , rien de cela ne doit vous affecter parce que vous savez comme vous êtes. C’est pourquoi, ce qui n’est pas vrai n’a pas à vous affecter.
    • Pour sortir victorieux d’une dispute, il est préférable de connaître les points faibles de l’autre personne.
    • Le fait de savoir, par exemple, que la personne en face a une faible estime de soi ou que c’est quelqu’un qui transforme son insécurité en agressivité, nous permettra d’être plus détendus, plus sûrs de nous-mêmes.

    La connaissance et le fait de savoir se connecter avec nous-mêmes et avec la personne que nous avons devant nous, nous permet de mieux contrôler la situation.

    2. Dans toute dispute, éteignez vos émotions négatives

    Si vous souhaitez garder votre calme dans une dispute vous devez apprendre à contrôler vos émotions négatives.

    La rage, l’orgueil, le dépit, la colère, la nervosité… Ce sont des dimensions qui nous mettent sur la défensive et les « griffes » sorties.

    Il arrive un moment où nous sommes en « mode attaque », et c’est de cette manière que l’on perd le contrôle, que l’on cesse d’argumenter de manière logique pour ne se diriger que vers des reproches et des dialogues rigides où l’on n’arrive à rien.

    Pour prendre les reines de cette situation, faites ceci :

    • Visualisez-vous de l’extérieur. Vous regardez une dispute depuis l’extérieur, dans le calme et la tranquillité.
    • Rien ne peut vous blesser de là, vous êtes bien avec vous-même, enlacé dans votre estime de vous-même.
    • Maintenant pensez à un argument qui pourrait permettre à cette situation de bien finir.

    3. Ne contestez pas immédiatement, donnez-vous du temps

    donnez-vous du temps pour ne pas perdre votre calme pendant une dispute

    Dans les disputes où l’on arrive à rien, les interlocuteurs ne s’écoutent pas, les questions s’imposent sur les réponses et en peu de temps apparaissent les commentaires empoisonnés, les critiques non-constructives et les phrases que l’on regrettera plus tard.

    En quoi ce type de conduite nous est-il utile ? Apparemment à rien.

    • Aussi, et pour donner forme à un débat productif où nous pourrons toujours garder notre calme, il est fortement recommandé de prendre notre temps pour répondre. Rien ne presse.
    • Ecoutez attentivement ce que l’autre personne vous dit. Analysez-le.
    • Régulez l’impact que cela peut avoir sur vous puis, pensez à une réponse.

    Mais, rappelez-vous que cette réponse ne peut augmenter davantage la tension.

    D’autre part, si nous voyons que cette dispute ne nous amène nulle part et qu’elle ne sert qu’à faire usage de reproches et d’émotions négatives, résolvez-la.

    N’oubliez pas qu’il y a des disputes qui ne valent pas la peine.

    4. Respirez profondément

    Lorsque nous sommes alertes, lorsque nous maintenons un débat, notre cerveau l’interprète presque comme une menace.

    C’est alors que toute une série de réactions apparaissent : palpitations, tremblements, respiration entrecoupée, bouche sèche, douleur d’estomac…

    C’est dans ces moments-là, et pour conserver son calme au milieu d’une dispute, qu’il n’y a rien de mieux que contrôler notre respiration.

    Pour cela il nous sera très utile d’inspirer profondément et d’expirer calmement.

    Un corps plus détendu raisonne mieux.

    5. Entraînez votre calme intérieur : préparez-vous pour les défis quotidiens de la vie

    l'art de ne pas perdre son calme

    Notre quotidien nous demande beaucoup : débattre efficacement, faire face à la frustration, aux critiques et essentiellement à ces petites choses de la vie.

    Etre préparés « de l’intérieur » nous aidera à mieux affronter les défis extérieurs.

    C’est pourquoi il vous sera très utile de mettre en pratique les activités suivantes :

    • Pratiquez le mindfulness.
    • Pratiquez un sport.
    • Canalisez vos émotions par un exercice artistique : l’écriture, la peinture…
    • Cultivez votre intérieur : améliorez votre sécurité, l’estime de vous, travaillez sur vos valeurs.
    • Pratiquez le dialogue actif et assertif, augmentez votre vocabulaire, travaillez sur vos heuristiques, sur ces stratégies que vous pouvez utilisez dans tout dialogue et qui vous permettront de vous sentir mieux, détendu.

    Pour conclure, n’hésitez pas à mettre en pratique ces conseils simples. Nous sommes certains que la prochaine fois où vous n’aurez pas le choix que de commencer un débat, vous l’affronterez avec plus d’efficacité et de compétences.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Combattez le froid avec ce sirop maison au miel et au gingembre

     

     

     

     

     

    Les propriétés du miel et du gingembre sont idéales pour prévenir et soulager les symptômes du rhume sans recourir à des produits chimiques.

    Combattez le froid avec ce sirop maison au miel et au gingembre

    À certains moments de l’année, surtout lorsque qu’il commence à faire froid, il est fréquent que le système immunitaire s’affaiblisse et que des rhumes apparaissent.

    Bien que ce ne soit pas le seul facteur qui influence cet état, le fait d’être exposé-e-s à de basses températures augmente considérablement ce risque.

    Par conséquent, une série de symptômes se déclenchent et, selon leur gravité, peuvent affecter notre qualité de vie pendant plusieurs jours.

    Cependant, il existe plusieurs remèdes commerciaux maison dont les effets réduisent considérablement l’inconfort afin qu’ils n’interfèrent pas dans nos activités quotidiennes.

    Parmi ceux-ci, nous pouvons préparer un sirop naturel de miel et de gingembre, qui apporte au corps des nutriments et des propriétés pour renforcer nos défenses.

    Dans cet article nous voulons partager avec vous en détail les bienfaits de cette simple recette pour que vous puissiez facilement le préparer à la maison.

    Prenez bien note !

    Sirop de miel et de gingembre pour combattre le froid

    Le mélange de miel et de gingembre nous donne un sirop naturel pour combattre les symptômes désagréables de la grippe et du rhume.

    Ces ingrédients sont une source de nutriments essentiels qui, après avoir été absorbés, renforcent le système immunitaire pour augmenter la réponse aux virus responsables de ces maladies.

    Contrairement aux sirops vendus sur le marché, c’est une recette sans produits chimiques ajoutés et, par conséquent, il peut être consommé en toute sécurité et sans risque d’effets secondaires.

    Les bienfaits du miel d’abeilles

    Les bienfaits du miel d'abeilles contre le rhume

    Le miel est un puissant ingrédient antiviral et antibactérien qui a été utilisé depuis l’Antiquité comme un complément naturel pour les problèmes affectant les voies respiratoires.

    Riche en enzymes et en acides aminés essentiels, c’est un traitement efficace contre les excès de mucosités, la congestion et les autres symptômes du rhume.

    • Les vitamines A et C qu’il contient, sont toutes deux nécessaires pour améliorer les défenses contre l’attaque des virus.
    • Il apporte des oligo-éléments tels que le potassium et le magnésium, nécessaires pour inhiber l’action des micro-organismes dans le corps.
    • Son pouvoir anti-inflammatoire calme l’irritation des voies respiratoires et, en même temps, contrôle les maux de gorge et la toux.

    Les bienfaits du gingembre

    Les bienfaits du gingembre contre le rhume

    Le gingembre est une épice aux propriétés anti-inflammatoires et expectorantes qui a été utilisée pendant des siècles pour le traitement du rhume.

    • Le gingérol, son principal actif, confère des effets antibiotiques qui facilitent l’élimination des virus et des bactéries qui affectent la santé pulmonaire.
    • Il contient des nutriments tels que la vitamine C, essentielle pour renforcer le système immunitaire et augmenter la production d’anticorps.
    • Il fournit également du potassium, de la niacine et du phosphore, substances qui facilitent le contrôle de l’inflammation.
    • De plus, on lui attribue des propriétés antitussives, ce qui est la clé du soulagement de la toux.
    • Sa teneur élevée en antioxydants aide à nettoyer et à protéger les voies respiratoires, tout en minimisant les effets négatifs des radicaux libres et des toxines.

    Comment préparer ce sirop maison au miel et au gingembre ?

    ce sirop maison de miel et de gingembre contre le rhume

    La préparation de ce sirop fait maison est assez simple et, si on la compare aux remèdes conventionnels, il est beaucoup moins cher.

    Le mieux c’est que vous n’avez pas besoin d’être malade pour le faire, car il se conserve facilement et peut être pris régulièrement pour renforcer nos défenses.

    Par conséquent, dès que le temps froid s’installe ou que vous ressentez les premiers signes de rhume, n’hésitez pas à commencer à le consommer.

    Ingrédients

    • 1 racine de gingembre moyenne
    • 1 tasse de miel biologique (335 g)

    Ustensiles

    • Bocal en verre hermétique

    Préparation

    • Pelez la racine de gingembre et coupez-la en fines tranches.
    • Placez l’épice dans le bocal en verre et couvrez-le avec la tasse de miel.
    • Scellez la bouteille et placez-la dans un endroit sombre pendant 48 heures afin que les propriétés du gingembre se concentrent.
    • Après cette période, commencez le traitement avec ce sirop.

    Mode de consommation

    • Pour lutter contre le froid, consommez 3 ou 4 cuillères à soupe de sirop par jour.
    • À titre préventif, consommez 1 cuillère à soupe de jeun tous les jours.
    • Pour les enfants, donnez-leur ces doses en utilisant une petite cuillère à café.
    • Si vous le souhaitez, combinez le sirop avec de l’eau chaude et du citron pour faciliter sa consommation.

    Comme vous venez de le voir, ce sirop maison au miel et au gingembre est très facile à préparer pour faire face aux rhumes agaçants qui affectent notre santé.

    Suivez les recommandations données et constatez par vous-même ses nombreux bienfaits.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 signes qui indiquent que votre intestin est malade

     

     

     

     

     

    Bien que nous ne fassions pas le lien, certaines éruptions cutanées telles que l'acné ou d’autres réactions allergiques qui apparaissent sur la peau peuvent être dues à un intestin intoxiqué qui n'est pas capable de se purifier par lui-même.

    8 signes qui indiquent que votre intestin est malade

    Les troubles des intestins déclenchent généralement une série de symptômes digestifs qui peuvent interrompre notre vie quotidienne en nous rendant malades.

    Il est fréquent de ressentir des douleurs abdominales, une inflammation et d’autres malaises gastriques qui, en fait, peuvent être récurrents selon le facteur qui les provoque.

    Cependant, puisque la santé intestinale interfère avec des processus tels que la ségrégation de certaines hormones et la santé immunitaire, il est fréquent que ces maladies se manifestent également à cause de réactions dans d’autres systèmes du corps.

    Pour cette raison, il est courant que les personnes confondent leurs problèmes de santé avec certaines pathologies, ignorant qu’en réalité le problème provient des altérations dans cet organe.

    Pour cette raison, à ce titre, nous voulons partager avec vous dans cet article les 8 signes qui, bien qu’ils puissent être dus à d’autres facteurs, indiquent généralement que l’intestin n’est pas en parfaite santé.

    1. L’anxiété et la dépression

    L’anxiété et la dépression peuvent être des symptômes d'un intestin malade

    Il est assez étrange d’associer le fonctionnement de l’intestin avec les émotions, mais, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ils sont étroitement liés.

    Cet organe produit environ 70% de la sérotonine du corps, il est pour ainsi dire le neurotransmetteur lié au bonheur et au bien-être.

    La diminution de ce produit chimique provoque une mauvaise humeur et, en même temps, affecte les fonctions physiologiques telles que la digestion.

    2. Les taux de glucose élevés

    Le pré-diabète et le diabète sont des troubles chroniques résultant de l’accumulation excessive de sucre dans le sang.

    Ces états peuvent provenir d’un dysfonctionnement intestinal, puisque les bactéries qui vivent dans le système peuvent s’altérer et provoquer des difficultés dans les processus métaboliques qui transforment le glucose en sources d’énergie.

    3. Les maladies de la peau

    Les maladies de la peau peuvent être dues à un intestin malade

    Les éruptions cutanées, comme celles produites par l’acné, et des troubles tels que l’eczéma peuvent suggérer des difficultés dans l’intestin, en particulier à cause d’altérations de l’activité des bactéries qui le colonisent.

    Par exemple, un trouble connu sous le nom d’intestin perméable, caractérisé par une difficulté dans la digestion de certaines particules de nourriture, déclenche une réponse inflammatoire qui, la plupart du temps, est évidente sur la peau.

    4. Les problèmes digestifs

    L’inflammation abdominale, les gaz et la diarrhée sont des signes évidents d’une forte altération de la flore bactérienne qui protège l’intestin.

    Bien que ce soient des symptômes qui proviennent de diverses maladies de l’estomac, leur origine peut être due à un trouble intestinal.

    Cela peut être provoqué par l’accumulation excessive de déchets, en plus des difficultés de digestion de certains aliments.

    5. La mauvaise haleine

    La mauvaise haleine peut venir d'un intestin malade

    L’halitose, que nous connaissons tout-e-s comme la mauvaise haleine, peut provenir d’un déséquilibre microbien de l’intestin.

    Bien que ces altérations provoquent des réactions dans l’estomac, un grand nombre d’entre elles sont transportées vers d’autres parties du corps, y compris la bouche.

    Nous pouvons l’identifier lorsque, par exemple, malgré l’utilisation de bains de bouche et de remèdes externes, la mauvaise odeur ne disparaît pas.

    6. Les difficultés à dormir

    Les problèmes de sommeil alertent d’un déséquilibre dans les substances chimiques sécrétées par le cerveau pour dormir.

    L’un d’eux est la sérotonine, un neurotransmetteur qui, comme nous l’avons déjà mentionné, est produit en grande partie au niveau intestinal.

    Lorsque ses niveaux diminuent, ou ne sont plus en quantité normale, il est fréquent de souffrir d’insomnie et d’interruptions de sommeil pendant la période de repos.

    7. Le désir de manger du sucre

    Le désir de manger du sucre peut indiquer que l'intestin est malade

    Les déséquilibres dont souffrent les bactéries par la consommation habituelle de sucres et de bonbons, peut se traduire par le désir insatiable de continuer à consommer ces types d’aliments.

    Les bactéries s’adaptent à cette substance pour leur subsistance et, lorsque leurs niveaux commencent à diminuer, elles en demandent plus au cerveau.

    Par conséquent, le désir de manger ces aliments en quantité supérieure se fait sentir et, à moyen et long terme, conduit à un excès de poids.

    8. Les intolérances alimentaires

    Les intolérances alimentaires, telles que la consommation de lactose ou de gluten, sont la conséquence des difficultés que rencontre l’intestin pour digérer complètement ce type de substances.

    C’est une affection connue sous le nom de syndrome de l’intestin perméable qui, en empêchant la décomposition de la nourriture,provoque une réaction inflammatoire qui affecte à la fois la digestion et le système immunitaire.

    Il est essentiel d’identifier ces problèmes, étant donné que leur manque de traitement peut conduire à des maladies plus compliquées.

    En conclusion, bien qu’il soit normal de ressentir un inconfort digestif, un intestin malade peut également affecter la santé émotionnelle, cutanée et métabolique.

    Il est donc primordial de consulter votre médecin si vous avez des doutes, surtout si les symptômes persistent ou apparaissent de façon récurrente.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • COMPRENEZ COMMENT DIEU TRAVAILLE

     
     
     
     
    "Sur ta parole, je jetterai les filets."Luc 5.4
     
     

    La Bible dit : "Lorsqu'il [Jésus] eut cessé de parler, il dit à Simon : Avance en eau profonde, et jetez vos filets pour pêcher. Simon lui répondit : Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre, mais, sur ta parole, je jetterai les filets. L'ayant fait, ils prirent une grande quantité de poissons, et leurs filets se rompaient. [...] Quand il vit cela, Simon Pierre tomba aux genoux de Jésus et dit : Seigneur, éloigne-toi de moi parce que je suis un homme pécheur. [...] Et Jésus dit à Simon : Sois sans crainte ; désormais tu seras pêcheur d'hommes. Alors ils ramenèrent les barques à terre, laissèrent tout et le suivirent." (v.4-11)

    Vous testez réellement votre foi quand rien de ce que vous avez tenté n’a marché, et Dieu vous incite à aller aux limites de votre foi. Là vous avez le choix : douter ou dire comme Pierre : "Sur ta parole, je jetterai les filets." Dieu a trois axes de travail :

    1. Il se sert de l’ordinaire pour faire l’exceptionnel. Même au travail où rien ne semble jamais arriver, Jésus est apparu aux gens, les a appelés et a changé leur vie. Alors cherchez Dieu dans la routine du quotidien, et ne vous étonnez pas quand il vous surprend. 

    2. Il vous met dans le grand bain. Les grosses pêches et les grandes tempêtes sont au même endroit dans la mer. Si vous voulez les unes, il faut accepter les autres. Pas de profit sans risque. 

    3. Il vous propose d’enseigner les autres. Christ prévoyait pour ces hommes un miracle plus grand : pêcher des âmes.

    Une action pour aujourd'hui

    Il a le même plan pour vous aujourd’hui. Dites simplement : "Seigneur, sur ta parole, je le ferai."

     
    Comprenez comment Dieu travaille
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Courageux sont ceux qui, malgré tout, se lèvent tous les jours

     

     

     

     

     

    Vous avez combattu mille et une batailles et, malgré vos cicatrices, vous continuez de sourire à la vie et de savourer chaque minute pour être heureux. C'est là que réside le vrai courage.

    Courageux-ses sont celleux qui, malgré tout, se lèvent tous les jours

    Le courage n’est pas seulement le fait de sauver la vie des autres ni de tout risquer pour protéger les autres, au-delà même de sa propre intégrité.

    Que nous y croyons ou pas, notre monde est habité par des milliers, des millions de braves anonymes, des personnes qui, malgré leurs combats internes, leurs problèmes, leurs douleurs et leurs labyrinthes intérieurs, réussissent à se lever tous les jours pour donner le meilleur d’eux-mêmes.

    Parce que nous devons l’admettre, parfois nous en faisons partie : ne nous sous-estimons pas.

    Nous nous percevons souvent comme des êtres fragiles seulement parce que nous échouons de temps en temps.

    Parce que les choses ne vont pas toujours comme nous le souhaitons, ou pire, parce que nous pensons que nous devrions faire plus, travailler plus, prendre soin davantage de nos proches, obtenir plus de choses, plus d’argent, plus de biens matériels…

    Nous ne réalisons pas qu’en fait, nous faisons tout ce que nous pouvons et plus, nous sommes de vrais héros.

    Nous sommes les personnes qui avons surmonté des milliers de difficultés et, malgré certains vides, deux peines et cinq ou six échecs, nous continuons à regarder l’horizon avec espoir.

    Aujourd’hui dans cet espace, nous vous proposons de réfléchir, de mettre la lumière sur cet être courageux qui est en vous et que nous ne voyons pas toujours…

    Courageux  sont ceux qui savent reconnaître leur vulnérabilité

    personne courageuse

    Courageux sont ceux qui connaissent leurs limites, qui savent qu’ils peuvent se tromper et qui, de temps à autre, ont besoin de se rapprocher de leur vulnérabilité pour ressurgir et mieux se connaître.

    Rudyard Kipling a déclaré que «si vous pouvez reconnaître votre vulnérabilité dans la défaite, apprendre de l’enseignement et ne pas voir que l’échec, la terre et tout ce qu’elle comporte est à vous».

    Cette phrase contient une vérité universelle, un principe fondamental de croissance personnelle qui n’est pas si facile à intégrer au quotidien.

    • Ce n’est pas le cas pour une raison très simple: beaucoup d’entre nous sont éduqués pour ne pas échouer. À l’école, par exemple, l’échec représentait un point de moins à l’examen ou un redoublement.
    • L’échec était de décevoir nos parents, de faire une erreur, de prendre le mauvais chemin ou de s’éloigner de ce que les autres prévoyaient pour nous en provoquant une profonde déception ou même un reproche.

    Par conséquent, il est nécessaire d’adopter une perspective plus logique et saine pour comprendre que d’être vulnérable ne signifie pas spécialement  être faible, que se tromper ou ne pas réussir n’est pas particulièrement un échec.

    Le vrai sage est celui qui apprend de ses erreurs et qui est capable de reconnaître sa vulnérabilité pour être plus humble, se connaître soi-même, avoir de meilleures ressources émotionnelles et cognitives pour résoudre ses problèmes.

    Vous êtes nés pour être courageux, pour surmonter l’adversit 

    être courageux-se

    Bien que personne ne nous ait jamais expliqué comment faire preuve de couragenous sommes génétiquement prêts à surmonter toute adversité, toute difficulté.

    Le courage consiste à se lever chaque matin et à continuer à regarder le futur avec espoir

    soleil qui se couche en forme de coeur

    Vous êtes courageux, personne ne vous le dit assez souvent, mais une voix intérieure vous le  chuchote tous les jours.

    C’est pourquoi, même si notre corps nous fait mal et que les peurs pèsent sur notre esprit, nous ne nous rendons jamais.

    Donc, n’hésitez pas tous les matins à mettre un pied devant l’autre, à respirer profondément, puis à apprécier votre visage dans le miroir pendant quelques secondes, sans vous presser…

    Vous êtes bien cette personne qui se reflète maintenant dans votre miroir, et bien qu’elle n’ait plus l’innocence d’antan, elle garde cependant cette belle maturité, celle d’une personne qui malgré ses blessures, mais aussi des milliers de joies vécues et futurespossède un nombre infini de promesses à toucher du bout de ses doigts.

    Lesquelles allez-vous entreprendre aujourd’hui ?

     

    Image principale de © wikiHow.com

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 6 meilleures herbes pour réduire la pression artérielle

     

     

     

     

     

    Si vous suivez un traitement médical pour traiter la pression artérielle, vous devriez consulter le spécialiste avant de consommer ces remèdes au cas où ils pourraient provoquer des effets indésirables.

    Les 6 meilleures herbes pour réduire la pression artérielle

    La pression artérielle élevée, connue sous le nom d’hypertension artérielle, est l’un des troubles cardiovasculaires mettant en danger la vie de millions de personnes dans le monde.

    Elle se produit lorsque les artères s’épaississent ou s’obstruent, ce qui provoque une augmentation considérable de la tension artérielle, tout en surchargeant les fonctions du cœur.

    En conséquence, le muscle cardiaque s’affaiblit et, en même temps, cela compromet la santé des organes tels que les reins, le pancréas et le cerveau.

    En outre, lorsqu’elle n’est pas contrôlée à temps, cela augmente la possibilité de crises cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux et d’autres troubles graves qui affectent notre qualité de vie.

    Pour cette raison, il est essentiel d’améliorer les habitudes de vie et de recourir à des remèdes dont les propriétés facilitent le contrôle de la pression artérielle.

    Dans l’espace suivant, nous voulons partager avec vous en détail ces 6 herbes curatives afin que vous n’hésitiez pas à les utiliser comme traitement naturel.

    1. L’origan

    l'origan pour réduire la pression artérielle

    L’origan possède un ingrédient actif connu sous le nom de carvacrol qui, après avoir été assimilé dans le corps, contribue à réduire la pression artérielle élevée.

    Cette substance exerce un effet anti-inflammatoire et vasodilatateur qui régule la fréquence cardiaque et le passage du sang à travers les artères.

    Comment l’utiliser ?

    • Pour son goût exquis, il est idéal pour assaisonner les viandes, les ragoûts, les soupes et autres recettes.
    • Vous pouvez le préparer en infusion ou, si vous le souhaitez, l’ajouter dans vos smoothies.

    2. La valériane

    La valériane est une plante aux propriétés sédatives, anti-inflammatoires et anticoagulantes qui peut aider à améliorer la pression artérielle.

    Ses actifs naturels contrôlent la tension provoquée par le stress et, après stimulation de la circulation, aident à restaurer la fréquence cardiaque.

    D’un autre côté, c’est un tranquillisant naturel qui peut réduire la douleur musculaire, la dépression et l’insomnie.

    Comment l’utiliser ?

    • Consommez jusqu’à 10 gouttes d’extrait de valériane par jour.
    • Préparez l’infusion de la plante et prenez-la une heure avant de vous coucher.

    3. La lavande

    la lavande pour réduire la pression artérielle

    Un massage corporel à l’huile essentielle de lavande peut aider à stimuler la circulation sanguine pour réduire l’hypertension artérielle en peu de temps.

    En plus d’être un puissant relaxant, cette plante est un vasodilatateur naturel qui détend et dilate les vaisseaux sanguins.

    Son application externe, en plus de sa consommation, est l’un des meilleurs compléments pour maintenir la tension artérielle à des niveaux stables.

    Comment l’utiliser ?

    • Préparez une tasse d’infusion de lavande et consommez-la jusqu’à 2 fois par jour.
    • Utilisez de l’huile de lavande et massez tout le corps, 2 ou 3 fois par semaine.

    4. La prêle des champs

    De nombreuses personnes atteintes d’hypertension sont directement liées à la rétention de fluides dont elles souffrent constamment.

    Cette affection, appelée œdème, affecte le passage du sang dans les artères et surcharge le cœur.

    La prêle des champs est une plante diurétique qui, après avoir été ingérée, stimule l’élimination des liquides et des déchets pour faciliter le soulagement de ce trouble.

    Comment l’utiliser ?

    • Préparez une infusion de prêle des champs sèche et consommez-la 2 ou 3 fois par jour.
    • Répétez le remède, au moins 3 fois par semaine.

    5. Le pissenlit

    le pissenlit pour réduire la pression artérielle

    Comme la plante précédente, le pissenlit est un diurétique puissant qui peut améliorer la fonction rénale pour faciliter l’élimination optimale des sels et des fluides.

    Ses propriétés anti-inflammatoires aident à restaurer la santé artérielle et, en même temps, à protéger le muscle cardiaque.

    Comment l’utiliser ?

    • Prenez 2 tasses d’infusion de pissenlit tous les jours.
    • Utilisez l’infusion de cette plante pour préparer des jus ou des smoothies.

    6. La passiflore

    La passiflore est un ingrédient naturel qui a été utilisé pendant des décennies comme complément dans le traitement de la dépression, de l’anxiété et du stress.

    Ses propriétés sédatives aident à détendre le corps et l’esprit, tout en réduisant considérablement la production de cortisol.

    On lui attribue également des propriétés anti-inflammatoires et vasodilatatrices qui, chez les personnes souffrant d’hypertension, peuvent être bénéfiques.

    Comment l’utiliser ?

    • Préparez une tasse d’infusion de passiflore et consommez-la pendant les périodes de stress et d’anxiété.
    • Souvenez-vous que, comme elle possède des composants somnolents, il est préférable de la consommer la nuit.

    Votre pression artérielle vous inquiète-elle ? Essayez l’une des herbes mentionnées dans cet article et vérifiez si vous pouvez améliorer cet état en utilisant des ingrédients naturels.

    Bien sûr, rappelez-vous que vos résultats dépendent aussi d’autres habitudes de vie, en particulier tout ce qui concerne l’alimentation et l’exercice régulier.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Qu’est-ce que l’arthrose ?

     

     

     

     

    L'arthrose n'est pas considérée comme une maladie grave en tant que telle, mais elle affecte notoirement la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

    Qu’est-ce que l’arthrose ?

    L’arthrose fait partie des maladies rhumatismales, qui sont nombreuses et variées. Elles ont en commun le fait qu’elles affectent une partie de l’appareil locomoteur. Cependant, leurs causes peuvent être très différentes, tout comme leurs évolutions et leurs traitements.

    L’arthrose est la plus commune de toutes les maladies rhumatismales. Elle se caractérise par une perte progressive du cartilage des articulations, due à l’usure. Cela, se produit principalement en raison de l’âge, mais d’autres facteurs peuvent également l’influencer.

    Cette maladie est assez fréquente chez les personnes de plus de 50 ans. Selon les données de l’Organisation mondiale de la santé, environ 28% des adultes de plus de 60 ans souffrent d’arthrose.

    On estime que d’ici 2020 cette maladie sera la quatrième cause d’incapacité dans le monde.

    Les causes de l’arthrose

    L’arthrose survient lorsque le cartilage d’une articulation s’use et dégénère. Ce cartilage perd de l’élasticité et de la consistance. Peu à peu il perd de l’épaisseur jusqu’à disparaître pratiquement. Lorsque cela se produit, les extrémités des os ne sont plus protégées et souffrent des frottements les unes contre les autres.

    les causes de l'arthrose

    L’arthrose se manifeste principalement dans les genoux et d’autres zones.

    Les os affectés réagissent à cet effet. Leur réponse est de se densifier ce qui provoque l’apparition de kystes dans ces os. Des pics osseux se forment également au bord des articulationsCela déforme les os.

    Certains des facteurs qui précipitent l’apparition de l’arthrose sont :

    • Âge : l’’arthrose augmente de façon exponentielle après 50 ans
    • Sexe : les femmes de 50 à 55 ans sont les plus touchées
    • Hérédité
    • Activité physique excessive
    • Ménopause
    • Obésité
    • Fractures et blessures

    L’arthrose est une maladie chronique, ce qui signifie qu’elle dure toute la vie. Elle provoque une douleur intense, mais avec le bon traitement, il est possible de la contrôler. D’autre part, il est nécessaire de souligner que l’arthrose n’entraîne pas nécessairement une incapacité ou un handicap chez ceux qui en souffrent.

    Les symptômes de l’arthrose

    L’arthrose est une maladie qui se développe lentement. Les symptômes passent inaperçus au début et deviennent plus intenses au fil du temps. En général, il y a cinq signes qui suggèrent la présence d’arthrose :

    • Rigidité : la personne ressent un manque de souplesse, surtout lorsqu’elle se lève ou après s’être assise pendant une longue période.
    • Gonflement et/ou engourdissement : l’inflammation dans une ou plusieurs articulations peut être observée à l’œil nu, ce qui peut entraîner un engourdissement.
    • Grincement : le patient éprouve une sensation de «frottement» ou de grincement lorsqu’il effectue un mouvement impliquant l’articulation touchée.
    • Inconfort dans les genoux, les pieds, les mains et les hanches.

    Bien que la douleur soit le principal symptôme de l’arthrose, il y a aussi des cas dans lesquels elle ne se manifeste pas. En outre, dans cette maladie alternent des périodes de douleur avec d’autres où elle n’apparaît pas.

    les symptômes de l'arthrose

    Types d’arthrose et diagnostic

    L’arthrose se manifeste principalement dans quatre zones du corps : les genoux, les mains, la hanche et la colonne vertébrale. Le genou est le plus fréquent et peut être primaire ou secondaire. Le premier correspond à la forme typique de la maladie, tandis que le second est dû à une blessure.

    Dans le cas des mains, L’arthrose provient presque toujours d’une articulation et s’étend ensuite aux autres. Cela provoque souvent une déformation et la fonctionnalité peut être affectée. L’arthrose de la hanche génère une douleur qui se situe dans la partie interne de la cuisse ou dans la zone de l’aine. Pour sa part, l’arthrose spinale se manifeste habituellement dans la région lombaire ou cervicale.

    Le diagnostic est généralement fait après une révision clinique. Habituellement, cela est complété par des rayons X, CT et/ou IRM. De même, une échographie à haute résolution peut être indiquée pour évaluer le niveau d’évolution de l’arthrose.

    Pronostics

    La maladie en tant que telle n’est pas considérée comme sérieuse, mais elle peut affecter de manière significative la qualité de vie du patient. Cependant, le pronostic dépend de chaque cas particulier. Fondamentalement, elle dépend de l’articulation impliquée et du rythme de l’évolution du problème.

    Des mesures précoces de diagnostic et de prévention peuvent modifier positivement le pronostic. Avec un traitement approprié, l’arthrose progresse plus lentement et avec moins de complications.

    Le traitement est presque toujours pharmacologique et vise un mode de vie plus sain. Dans certains cas, les mesures normales échouent et finalement le besoin d’effectuer une intervention chirurgicale s’avère la solution. En général, la chirurgie améliore les symptômes et préserve la mobilité.

    L’arthrose est une maladie articulaire dégénérative qui provoque l’usure du cartilage. Sachez comment soulager vos symptômes.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le gagnant qui a tout perdu

     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Découvrez vos forces intérieures

    et rien ni personne ne pourra vous arrêter

     

     

     

     

    Même si nous pensons le contraire et croyons que nous sommes fragiles et faibles, nos forces intérieures sont bien présentes. Elles nous définissent vraiment et ont façonné nos manières d'être forts.

    Découvrez vos forces intérieures et rien ni personne ne pourra vous arrêter

    Les vraies forces ne se mesurent pas avec  la résistance d’un muscle, notre capacité à résister aux inclémences de la vie ou aux mauvais actes de ceux qui sont autour de nous.

    En fait, c’est tout le contraire. La personne forte est celle qui, loin de résister, agit, celle qui, au lieu de supporter, ose changer, celle qui dit «NON» aux peines, ne reste pas dans les silences, ni ne cache ses frustrations.

    Ce n’est que lorsque l’on est pleinement conscient-e de sa capacité à changer sa propre réalité que l’on écarte les craintes et les insécurités pour sortir de son malheur, pour atteindre son équilibre, sa paix intérieure, son bien-être psychologique.

    Aujourd’hui, dans notre espace, nous voulons vous rappeler toutes les forces intérieures qui sont en vous et que vous devez exercer et intégrer à 100% pour être en harmonie avec ce que vous voulez, ce que vous avez et ce que vous faites.

    Le voyage pour y parvenir n’est pas facile, mais il vaut la peine.

    Toutes les forces qui sont en vous et que vous devez consolider

    les forces intérieures que vous devez consolider

    Peut-être que lorsque vous vous regardez dans un miroir, vous ne percevez rien d’autre qu’une apparence assez fragile, quelqu’un qui accumule plus de fatigue que d’énergie, qui a laissé la joie d’antan pour un monde trop routinier, trop flou.

    Ouvrez vos yeux et regardez-vous d’une autre manière.

    Au-delà de la peau, au-delà de vos froncements de sourcils, de vos jours gris et de cette bouche qui n’est plus habituée à autant de fous rires, il existe un merveilleux monde intérieur que vous devez choyer, combler, réaffirmer.

    Votre univers intérieur a besoin de soins pour refleurir à nouveau. Si vous êtes bien à l’intérieur, vous serez bien de l’extérieur, votre vitalité reviendra, ainsi que votre désir, vos rêves et cette beauté incroyable des êtres qui ressentent  à nouveau de la force.

    Pour ce faire, réfléchissez maintenant aux dimensions suivantes, qui doivent être renforcées l’une après l’autre.

    La force de votre caractère

    Les forces du caractère définissent notre façon particulière de penser, de ressentir, de désirer et de se comporter.

    • Elles reflètent, à leur tour, ce qui est le mieux et prouvent votre identité positive.
    • La psychologie elle-même nous rappelle que ces forces de caractère sont sans aucun doute ce qui définit notre identité, nos décisions et que nous avons tous acquis au fil du temps.

    Elles sont les suivantes : la bonté, l’honnêteté, la créativité, le jugement, l’humilité, la prudence, l’humour, la spiritualité, l’égalité, l’espoir, le respect, l’autorité…

    Vos talents

    vos talents font partie de vos forces intérieures

    Vous êtes doués dans plus d’un domaine, vos talents parlent de vous et, en même temps, ils vous définissent et vous rendent uniques parmi les autres.

    • Les talents sont innés et ont, en général, un composant biologique.
    • Certaines personnes dès leur plus jeune âge, sont attirées par la musique, le dessin, le sport, la nature, les mathématiques …
    • Rappelez-vous quels sont vos talents et vos potentiels : ils vous font vous démarquer par rapport aux autres.

    Vos capacités

    • Contrairement au talent, les capacités sont les points forts que nous avons développés grâce à la pratique, à la formation ou à l’auto-apprentissage grâce auquel nous avons développé certaines aptitudes.
    • Une chose très fréquente est que souvent, pendant une étape de notre vie, nous assumons certaines capacités qui, plus tard, pour de multiples raisons, nous cessons de pratiquer.
    • Peut-être parce que nous commençons de nouveaux projets, parce que nous changeons de vie ou parce que d’autres choses et personnes apparaissent… il est assez courant de laisser de côté les activités qui nous ont jadis donné tant de bonheur.

    Il est peut-être temps de s’en souvenir, de les remettre en pratique pour les apprécier ou vivre de ces capacités à travers un travail, un mode de vie. Ce serait une bonne idée de réfléchir à ce sujet.

    Vos valeurs

    vos valeurs et vos forces intérieures

    Les valeurs sont nos croyances, nos principes ou nos idéaux les plus durables selon lesquels rien ni personne ne peut vénérer.

    Les valeurs, à leur tour, résident dans nos pensées et nos sentiments, ainsi que dans la façon dont nous nous comportons et nous interagissons avec les autres.

    Si nous nous éloignons de nos valeurs, ou que les autres nous font nous éloigner d’elles, nous cesserons d’être nous-mêmes. L’inconfort apparaîtra, la perte d’estime de soi et le malheur.

    La résilience

    La résilience est, sans aucuns doutes, votre meilleure force intérieure.

    C’est elle qui vous a aidé à sortir des moments les plus difficiles et à apprendre d’eux, à vous transformer en une personne différente : une personne plus forte, plus courageuse et digne …

    Par conséquent, n’oubliez jamais que cette flamme, celle de la résilience, est toujours en vie en même temps que les points forts mentionnés ci-dessus : vos valeurs, vos capacités, vos talents et votre caractère.

    Tous composent ce que vous êtes, un être exceptionnel qui doit se battre quotidiennement pour son bien-être.

     

    Nous sommes tous beaucoup plus forts que nous le pensons. Seulement, parfois, nous l’oublions, nous nous laissons emporter par l’âpreté de la routine et par le scénario que les autres tracent pour nous, jusqu’à ce que nous nous rappelions soudain que nous sommes faits d’un matériel spécial, unique et irremplaçable.

     

    Image principale de © wikiHow.com

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 fruits et légumes pour traiter la rétention d’eau

     

     

     

     

     

    Pour éliminer la rétention des liquides, il est important de consommer des fruits à forte teneur en eau pour stimuler la production d'urine et purifier les déchets.

    10 fruits et légumes pour traiter la rétention d’eau

    Si vous souffrez de rétention d’eau, prenez soin de votre régime alimentaire pour traiter ce problème.

    Certains fruits et légumes sont composés d’une bonne quantité d’eau, de sorte qu’ils serviront à éliminer l’excès dans l’urine. Continuez à lire cet article pour en savoir plus.

    Comment fonctionnent les aliments diurétiques ?

    Les aliments qui ont la capacité d’augmenter la production d’urine et, par conséquent, d’éliminer progressivement l’eau du corps sont connus comme diurétiques.

    Ils sont recommandés pour les personnes qui souffrent de rétention d’eau ou d’œdème.

    Le plus intéressant c’est qu’en plus de nous permettre de libérer l’eau accumulée, ces aliments stimulent également le fonctionnement des reins. Ces organes sont responsables de la filtration du sang et de l’élimination des toxines.

    L’excès de liquide n’est pas bénéfique pour notre organisme car la pression artérielle peut augmenter et affecter notre santé cardiaque. Nous pouvons profiter des bienfaits diurétiques de nombreux fruits et légumes sans avoir recours aux médicaments.

    Fruits et légumes pour réduire la rétention d’eau

    Le meilleur diurétique est, sans aucun doute, l’eau. C’est pourquoi vous aurez lu ou entendu plus d’une fois qu’il est essentiel de consommer au moins 2 litres par jour.

    De plus, nous pouvons favoriser ce processus en incorporant des liquides dans notre alimentation. Comment ? Grâce à des aliments naturels tels que les fruits et les légumes.

    Si vous souffrez de rétention d’eau n’oubliez pas d’ajouter à votre régime les fruits et légumes suivants :

    1. L’ananas

    l'ananas aide à éliminer la rétention d'eau

    Ce riche fruit de couleur jaune contient de nombreux nutriments qui non seulement éliminent les liquides, mais renforcent aussi le foie, le cœur et les poumons.

    • L’ananas fournit des vitamines (A, B6, B9, C et K) et des minéraux (sodium, potassium, fer, calcium et magnésium).
    • De plus grâce à ses propriétés diurétiques, il est aussi laxatif et nous aide si nous avons tendance à souffrir de constipation. L’ananas est, sans aucun doute, un puissant purificateur et détoxifiant du corps.

    N’hésitez pas à consommer une tranche d’ananas par jour au petit déjeuner, en milieu de matinée ou en dessert des plats principaux.

    2. La tomate

    • Ce fruit que nous utilisons si souvent dans nos plats favorise l’élimination des liquides et nous fournit à une bonne quantité de potassium, ce qui contrecarre l’action du sodium (l’une des causes de l’œdème).
    • La tomate, contient également de la vitamine C qui aide les reins dans leur travail en augmentant la diurèse (production d’urine). Elle est également faible en calories.

    Vous devez la consommer cru pour profiter de tous ses bienfaits.

    3. La pastèque

    la pastèque aide à éliminer la rétention de liquides
    • Elle contient un pourcentage très élevé d’eau.
    • Son apport calorique est très faible et elle est donc recommandée dans les régimes pour perdre du poids, se détoxifier et éliminer les liquides.
    • La pastèque contient aussi beaucoup de vitamine A et de potassium.

    Rien de plus rafraîchissant qu’une tranche de ce fruit un après-midi d’été.

    4. Les épinards

    Non seulement ils nous donnent de la force comme Popeye, mais aussi ce légume feuillu est riche en magnésium et en vitamine B et possède des propriétés diurétiques plus qu’intéressantes.

    En même temps, les épinards fournissent la fibre nécessaire pour stimuler le transit intestinal et prévenir la constipation.

    Mangez-les crus en salades si possible pour profiter de toutes leurs propriétés.

    5. Le melon

    le melon aide à lutter contre la rétention de liquides

    Un autre fruit composé principalement d’eau et qui, bien sûr, est conseillé lorsque nous souffrons de rétention de liquide.

    • Il stimule la production et l’expulsion de l’urine en nettoyant notre corps des déchets et des toxines.
    • Le melon ne contient presque pas de calories et est très rassasiant.
    • Il fournit également du potassium pour maintenir l’équilibre des fluides dans le corps.

    6. L’artichaut

    C’est un légume contenant des propriétés purifiantes et diurétiques à ne pas gaspiller.

    L’artichaut peut être consommé de multiples façons tout en donnant au corps la quantité de potassium dont il a besoin pour éliminer l’excès de liquide.

    7. La pomme

    les pommes aident à combattre la rétention d'eau

    Lorsque nous croquons une pomme rouge ou verte, nous réalisons la quantité d’eau qu’elle contient à l’intérieur. C’est pourquoi la pomme est tellement rafraîchissante en été.

    En outre, c’est un fruit aux propriétés purifiantes merveilleuses. Elle contient des fibres, ce qui améliore le transit intestinal, et tous les nutriments nécessaires pour éliminer les fluides dans l’urine.

    8. L’avocat

    Riche en acides gras essentiels d’excellente qualité, ce fruit peut servir de substitut à la mayonnaise ou aux condiments similaires dans nos repas.

    De plus, il nous apporte de la vitamine C, du magnésium et du potassium. Par conséquent, nous recommandons de consommer de l’avocat de manière naturelle si vous souffrez de rétention de liquide.

    9. Le pamplemousse

    le pamplemousse aide à contrôler la rétention d'eau

    En fait, tous les agrumes regorgent de beaucoup d’eau et peuvent nous aider si nous souffrons d’œdèmes. Et aussi parce qu’ils fournissent de la vitamine C, dont le déficit peut être la cause de la rétention d’eau.

    En plus du pamplemousse, nous vous recommandons de manger des oranges et mandarines à tout moment de la journée, mais surtout au petit déjeuner pour donner au corps de nombreux nutriments dès le matin.

    10. La poire

    C’est un fruit aux multiples propriétés (anti-inflammatoires, astringentes, digestives et diurétiques).

    • De plus, elle sert à purifier le sang et nous fournit des fibres solubles qui régulent la fonction intestinale et réduisent le cholestérol.
    • En outre, les poires sont composées de beaucoup d’eau et elles nous donnent de la vitamine C.

    D’autres fruits et légumes qui servent également à réduire la rétention d’eau sont la papaye, l’asperge, la banane, le persil, le raisin noir et le céleri.

     

    La rétention d’eau apparaît comme une conséquence directe de certaines situations physiologiques telles que la ménopause, la grossesse et en plus les reins, le foie, les menstruations de maladies cardiaques, entre autres. Les femmes sont les plus susceptibles de souffrir de ce problème.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 7 symptômes de l’appendicite que vous ne devez pas ignorer

     

     

     

     

     

    Les 7 symptômes de l’appendicite que vous ne devez pas ignorer

    Il est important de prendre en compte que si elle n’est pas traitée à temps, l’appendicite peut dériver sur une péritonite qui pourrait même mettre la vie du patient en danger.

    L’appendicite est une maladie qui survient à cause du blocage et de l’inflammation de l’appendicite, un petit organe qui est attaché au gros intestin.

    Ceci provoque des difficultés au niveau du passage du sang et, comme la pression augmente sur cette zone, il se produit une réponse inflammatoire qui nuit à la santé.

    Si l’on ignore encore exactement la fonction de cet organe, le développement de ce problème peut être mortel lorsque l’on n’y apporte pas le bon traitement.

    Ceci est dû au fait que la poche peut éclater et répandre l’infection, en peu de temps, à d’autres parties du système digestif.

    C’est pourquoi il est fondamental de connaître ses symptômes, car l’intervention médicale est déterminante pour éviter les complications.

    Comme nous savons que beaucoup les ignorent, ci-dessous nous allons vous donner les 7 symptômes qui facilitent sa détection.

    Ne les ratez pas !

    1. Douleur abdominale aiguë

    la douleur abdominale est un symptôme de l'appendicite

    L’apparition d’une douleur abdominale aiguë est l’une des premières manifestations de cette maladie.

    Ce symptôme, qui évolue progressivement, est le produit de l’inflammation et de la pression dont souffre l’organe.

    • Elle se situe en général au niveau de la partie inférieure droite de l’abdomen et son degré d’intensité varie selon les heures.
    • Toutefois, dans de nombreux cas la douleur peut également être perçue très proche du nombril ou de la partie basse du dos.
    • Le symptôme a tendance à empirer en éternuant ou en bougeant les jambes et l’abdomen.

    2. Nausées et vomissements

    L’apparition de nausées et de vomissements soudains peuvent être un signal d’alerte de l’inflammation de l’appendice.

    Ces symptômes, ensemble avec la sensation de faiblesse, sont fréquents chez les patients qui développent cette maladie.

    • Ils se manifestent dans plus de 90% des cas, presque toujours après avoir d’abord ressenti une forte douleur dans la partie abdominale inférieure.
    • Ils doivent être soignés par un médecin lorsqu’ils arrivent de manière récurrente, car, même s’ils n’alertent pas toujours de cette maladie, ils peuvent indiquer que quelque chose ne va pas bien.

    3. Constipation et diarrhée

    la constipation et la diarrhée sont des symptômes de l'appendicite

    Tandis que certains patients souffrant d’appendicite ont des difficultés à expulser les selles, d’autres sont confrontés à des épisodes de diarrhée.

    Ces symptômes digestifs, qui peuvent également apparaître lors d’autres maladies, sont le résultat de l’inflammation dont souffre cet organe.

    • Ils ont tendance à gêner les patients au cours de la journée et, bien souvent, ils sont accompagnés de gaz et d’inflammation.

    4. Elongation abdominale

    L’élongation abdominale est une sensation de gonflement gênante et de pression qui se produit en général à cause de problèmes digestifs.

    Elle provoque le gonflement du ventre, même quand vous avez un ventre plat.

    • C’est assez fréquent dans le cas de l’appendicite, car elle est due à la réaction inflammatoire des tissus et à l’accumulation de gaz.

    5. Fièvre

    la fièvre est un symptôme de l'appendicite

    Les symptômes qui surviennent lors du développement de cette maladie ont tendance à être similaires à ceux des infections de l’estomac et des intestins.

    C’est pourquoi il est très fréquent qu’en plus de la douleur, le patient présente une fièvre modérée, des sueurs froides et des tremblements.

    • Il est primordial d’aller consulter son médecin si la fièvre augmente ou qu’elle réapparaît constamment.
    • Si le changement de température est léger, mais que des douleurs abdominales surviennent, il est également nécessaire de consulter.

    6. Perte d’appétit

    Même si la personne est habituée à bien manger, elle peut soudain ne plus avoir d’appétit.

    L’inflammation de cet organe interfère dans les fonctions digestives et, bien souvent elle inhibe la production des hormones de la faim.

    • Nous devons immédiatement consulter pour cela, car ne pas manger correctement amène à souffrir de carences nutritionnelles.
    • Il faut analyser le symptôme avec d’autres signes, car il se manifeste également dans d’autres maladies.

    7. Douleur par ricochet

    la douleur par ricochet est un symptôme de l'appendicite

    La douleur par ricochet est un symptôme qui permet de détecter avec plus de précision les problèmes au niveau de l’appendice.

    Elle survient en général lors de la visite médicale, car elle apparaît lorsque l’on exerce une pression sur la partie inférieure droite de l’abdomen.

    • Il s’agit d’une douleur aiguë et lancinante dont l’intensité varie selon la pression exercée.
    • Lorsque l’on relâche la zone affectée, on ressent une plus grande douleur et cela permet de suspecter la maladie.

    Vous avez détecté plusieurs des symptômes mentionnés précédemment ? Si c’est le cas, il vaut mieux consulter rapidement votre médecin pour déterminer s’ils sont dus à ce problème.

    L’attention immédiate permet une plus grande réussite des traitements.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • RAJOUTEZ DE LA VALEUR AUX GENS

     
     
    "Barnabas se rendit ensuite à Tarse, pour chercher Saul. L'ayant trouvé, il l'amena à Antioche."Actes 11.25-26
     

    Saul de Tarse était connu pour avoir persécuté l’Église de Jérusalem (Actes 8.1-3). La folie meurtrière de cet homme s’était manifestée par le meurtre d’Etienne et par plusieurs emprisonnements, poussant les chrétiens de Jérusalem terrifiés, à se disperser et à donner naissance à l’Église d'Antioche.

    Quelque temps après,  Barnabas vit la grâce de Dieu dans cette belle assemblée. Ayant la faculté de rajouter de la valeur à ceux qui l'entourait, il eut une idée de génie : il alla chercher leur ancien bourreau Saul de Tarse, qui désormais, avait donné sa vie à Jésus et le ramena à Antioche.

    Maintenant, imaginez quelle allait être la réaction des chrétiens, face à leur ancien tortionnaire ? Eh bien, non seulement l’Église le reçut en tant que membre, mais encore mieux, comme enseignant (Actes 11.25-27). Pouvez-vous estimer l’amour de cette Église ainsi que sa capacité à pardonner  ? Ce n’est pas un hasard si cet épisode biblique se conclut en ces mots : "Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens." Actes 11.26

    Barnabas, comme les membres de l’Église d’Antioche, avait la capacité de rajouter de la valeur aux gens, même aux moins aimables. Grâce à cette vision, Saul de Tarse devint le grand apôtre Paul. Il y a une puissance dans le fait de rajouter de la valeur aux gens malgré leurs erreurs du passé. C’est notre mission.

    Dernièrement, j’ai eu l’occasion de prendre le petit déjeuner avec John Maxwell, un des plus grands enseignants mondiaux en leadership. Durant notre temps de partage je lui ai posé une question qui me tenait particulièrement à coeur : "Quelle doit être la plus grande valeur d’un leader ?"  Sa réponse fut : "La plus grande valeur qu’un leader doit avoir est de donner de la valeur aux gens."

    Comme Barnabas le fit pour Saul de Tarse, je vous invite à rajouter de la valeur aux gens que le Seigneur met sur votre route : une épouse, un mari, un enfant, un voisin, un collègue de travail, etc. Qui sait ? ils deviendront peut-être des  "apôtres Paul".

    Une prière pour aujourd’hui

    Seigneur, aide-moi à ajouter de la valeur aux gens. Que je sois un canal de bénédictions pour ceux que je croise. Que je puisse croire en l’œuvre insondable que tu es capable de faire dans leur vie.

     
    Rajoutez de la valeur aux gens
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Éloignez-vous des personnes qui ne vous apportent rien

     

     

     

     

     

    Si vous sentez que la personne avec qui vous êtes vous vole de l'énergie et du bien-être, éloignez-vous. Et même si cela vous coûte, apprenez à regarder en vous avant de satisfaire les besoins des autres.

    Éloignez-vous des personnes qui ne vous apportent rien

    Éloignez-vous des personnes qui ont cessé d’apporter quelque chose à votre vie et qui aujourd’hui, ne font que vous enlever des choses.

    Il y a des gens qui ont commencé à vous apporter de l’énergie, mais vous avez ensuite découvert qu’ils voulaient vous l’absorber.

    Certains disent que ce sont des personnes toxiques ou des vampires émotionnels. Ce qui est sûr qu’elles ne vous font pas de bien. Vous sentez que vous devez vous éloigner mais il y a quelque chose qui vous empêche de le faire.

    Qu’est-ce que c’est ?

    Éloignez-vous des personnes qui essaient de vous manipuler

    s'éloigner des mauvaises personnes

    Il y a des gens qui, quand vous vous voulez vous en éloigner, commencent à vous dire des choses qui vous font culpabiliser. Par exemple : « Tu es ingrat », « Regarde comment tu me remercies de tout ce que j’ai fait pour toi », « Sans moi, tu ne serais rien ».

    Tous ces mots vous font du mal mais vous devez vous rendre compte que quiconque vous dit cela essaie de vous manipuler.

    Quelqu’un qui vous aime, qui vous apprécie ne s’adresserait pas à vous en ces termes. Il respecterait votre décision.

    Vous avez le droit de vous éloigner des personnes qui ne vous conviennent pas. Les relations changent, les personnes aussi et ce n’est pas forcément une mauvaise chose, car cela peut mettre en lumière la nature de vos relations.

    Éloignez-vous des personnes dont vous savez qu’elles vous pompent de l’énergie et qui, quand elles n’ont plus rien à absorber, disparaissent. Éloignez-vous des personnes qui vous sourient en face mais qui vous critiquent par derrière.

    Même si elles essaient de vous faire croire le contraire, et même si vous doutez souvent de vos spéculations, ne leur permettez pas de vous faire du mal.

    Quand dans une relation, il y a plus de mauvais moments que de bons, dès lors que cela vous apporte du mal être, il est nécessaire de mettre de la distance.

    Il est difficile de tourner la page, mais c’est parfois nécessaire

    Il existe des relations de couples dans lesquels nous aimerions avoir une relation d’amitié. Parfois, cela arrive et c’est très agréable. Mais si vous essayez et que cela ne vous apporte rien ?

    En tant que conjoint, cette personne vous a sûrement apporté quelque chose mais à présent, ce n’est plus le cas. Une personne doit vous motiver, vous donner envie de rester avec elle. Sachez ce qui vous enrichit.

    Si, quand vous êtes avec quelqu’un, vous ne ressentez rien de tout cela, et que vous êtes conscient-e que sans sa présence, vous pourriez être plus tranquille, pourquoi rester à ses côtés ?

    Vous ne vivez pas de relation d’amitié honnête. Il est difficile de tourner la page car cela nous fait du mal de nous défaire de quelqu’un qui a été important pour nous.

    Cependant, même si vous voyez cela comme quelque chose de négatif, ce n’est pas le cas. Tourner la page vous permettra d’en écrire de nouvelles qui seront beaucoup plus enrichissantes pour vous.

    Ne restez pas par peur, car vous culpabilisez ou à cause de croyances qui vous paralysent. Si, en vous, vous savez que vous devez vous éloigner, faites-le.

    Parfois, mieux vaut s’éloigner pour pouvoir grandir

    s'éloigner des mauvaises personnes

    Parfois, nous ne sommes pas bien dans une relation et il n’y a que des conflits, qui ne nous apportent rien… Mais nous continuons quand même.

    Nous ne nous rendons pas compte que parfois, nous devons nous éloigner pour pouvoir grandir. Peut-être que nous stagnons car nous cherchons chez l’autre ce que nous n’avons pas en nous.

    Il s’agit ici de relation de dépendance dans lesquelles sans l’autre, nous nous sentons vides. Nous ne sommes pas capables de nous sentir bien et heureux-ses si l’autre personne ne se trouve pas à nos côtés.

    Dans ce cas, il y a des reproches si l’autre ne satisfait pas nos besoins.

    S’éloigner est essentiel pour grandir de manière individuelle et dans le futur, si c’est possible, essayer à nouveau de manière beaucoup plus enrichissante.

    s'éloigner des mauvaises personnes

    Éloignez-vous des personnes qui cessent de vous apporter des choses positives, qui ne génèrent que des conflits ou de mauvais moments. Parfois, cette situation peut être une opportunité pour grandir ou pour prendre le chemin que l’on aurait dû choisir dès le début.

    N’ayons pas peur de nous éloigner des gens.

     

    Photographies : Norvz Austria, Aliza Razell.

    Image principale de © wikiHow.com

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment consommer du bicarbonate pour combattre l’acidité

     

     

     

     

     

     

     

    Comment consommer du bicarbonate pour combattre l’acidité

    Même si le bicarbonate de soude peut nous aider à soulager l’acidité de manière immédiate, nous ne devons pas en abuser, car il peut avoir des effets contraires.

    L’acidité gastrique est une sensation de brûlure au niveau de l’estomac, qui s’étend jusqu’à la gorge.

    Le problème de l’acidité c’est qu’elle fragilise le sphincter œsophagien.

    Si cette partie n’est pas hermétique, le contenu de l’estomac ainsi que la totalité des acides, s’échappe et retourne vers l’œsophage.

    C’est pourquoi ce qui n’a pas encore été complètement digéré peut provoquer de l’acidité et d’autres symptômes dans la partie supérieure de l’appareil digestif.

    Ce problème survient de temps à autre. Toutefois, lorsque l’on en souffre fréquemment, il est possible que l’on souffre de reflux gastroœsophagien.

    Le bicarbonate de soude fonctionne-t-il en cas d’acidité ?

    bicarbonate pour combattre l'acidité

    Le bicarbonate de soude est un composé minéral capable d’apaiser l’acidité produite par des repas trop copieux, des condiments ou des graisses.

    Ainsi, grâce à ses propriétés alcalines, il neutralise l’équilibre chimique du système digestif. C’est pourquoi il est reconnu comme un anti-acide.

    L’action du bicarbonate n’a pas un effet prolongé. Il peut même parfois devenir néfaste car nous avons tendance à en augmenter les prises.

    Ces quantités excessives peuvent engendrer un effet contraire car l’estomac en viendrait à produire davantage d’acide pour neutraliser les effets alcalins.

    De plus, il existe certaines contre-indications si nous souffrons par exemple de problèmes d’hypertension artérielle, de rétention d’eau ou de mal-êtres rénaux.

    C’est pourquoi le traitement au bicarbonate de soude doit être prescrit par un médecin et s’accompagner d’autres mesures préventives.

    Parmi les alternatives nous pouvons opter pour une alimentation légère, sans aliments qui irritent la muqueuse gastrique du type :

    • Boissons carbonatées
    • Aliments gras ou condimentés
    • Sauces
    • Alcool
    • Caféine

    Remèdes au bicarbonate de soude

    Nous pouvons trouver le bicarbonate de soude sous diverses présentations, que ce soit en comprimés ou poudre.

    Bicarbonate de soude en poudre en comprimés

    Il est indiqué pour soulager les symptômes occasionnels liés à l’hyperacidité, c’est-à-dire à l’acidité gastrique et aux brûlures.

    Chaque médicament possède ses propres instructions et restrictions.

    Toutefois, la dose habituelle est de 1 comprimé (ou 2 lorsque c’est nécessaire) entièrement dissout dans un verre d’eau (200 ml).

    • Nous le prendrons une heure après les repas ou lorsque nous ressentirons des gênes.
    • Nous ne devrons pas en prendre sur un estomac trop plein de nourriture ou de boisson.
    • Si les symptômes persistent ou s’intensifient pendant plus de 14 jours, nous devrons interrompre la consommation et consulter un médecin.

    Bicarbonate de soude en poudre dans de l’eau

    bicarbonate de soude dans de l'eau

    Ingrédients

    • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude (5 g)
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Préparation

    • Introduisez la cuillère à café de bicarbonate de soude dans un verre d’eau. Diluez bien et consommez immédiatement.
    • Prenez-en deux fois par jour au maximum, 1 à 2 heures après les repas.
    • Vous ne devrez jamais en prendre sur un estomac trop plein ni de manière prolongée.
    • Consommez-en pendant 2 semaines maximum, sauf avis contraire de votre médecin.

    Bicarbonate de soude en poudre dans du vinaigre de pomme

    Ingrédients

    • 1 verre d’eau (200 ml)
    • 1/4 de cuillère à café de bicarbonate de soude (1,2 g)
    • 2 cuillères à soupe de vinaigre de pomme (20 ml)

    Préparation

    • Introduisez le bicarbonate et le vinaigre dans un verre d’eau et mélangez bien jusqu’à dissoudre complètement le bicarbonate.
    • Buvez-en deux à trois fois par jour, 3 heures avant les repas.

    Remarque : Il est conseillé de le boire à la paille pour éviter la corrosion dentaire.

    Bicarbonate de soude en poudre avec du miel

    Ingrédients

    • 1 verre d’eau (200 ml)
    • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude (5 g)
    • 1 cuillère à café de miel (7,5 g)

    Préparation

    • Introduisez le bicarbonate et le miel dans un verre d’eau tiède et mélangez bien.
    • Consommez cette boisson en cas de sensation d’acidité.

    Bicarbonate en poudre avec du citron 

    désinfectant vinaigre bicarbonate et citron

    Ingrédients

    • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude (5 g)
    • 1/2 cuillère à café de jus de citron naturel, fraîchement pressé (2 ml)
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Préparation

    Mélangez tous les ingrédients et consommez cette boisson quand vous ressentez des gênes au niveau de l’estomac.

    Recommandations

    Si le bicarbonate est un médicament noble, il est important de signaler qu’il comporte certains risques, surtout s’il est consommé de manière prolongée.

    Il est recommandé de consulter son médecin pour éviter de possibles réactions et des effets secondaires sur l’organisme.

    Vous pourrez en apprendre davantage sur l’alimentation à avoir en cas d’acidité stomacale.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le chapeau de Choupinette

     
     
     
     
     
     
     
     

     
     
     

    Que le règne de Dieu et ce qui est juste à ses yeux soit votre préoccupation première, et toutes ces choses vous seront données en plus.
    Matthieu 6.33

     

    « J’avais onze ans, et je me rappelle de cet épisode comme si c’était hier. Nous nous promenions dans les bois avec mes parents lorsque nous avons trouvé une petite fille en larmes. Au loin nous entendions ses parents crier : “Choupinette !” Malgré nos recherches, nous n’avons pas retrouvé ces derniers. Alors nous avons emmené la petite fille à la gendarmerie. Ce n’est qu’en fin de journée que les parents sont venus la récupérer. Savez-vous quelle a été la première question de la maman ? Tenez-vous bien, elle s’est écriée : “Mais où est donc ton beau chapeau, Choupinette ?”
    Comment cette maman pouvait-elle se préoccuper d’un chapeau au lieu de s’inquiéter de sa fille, de ses émotions, de ses griffures sur son visage dues aux ronces ? Le chapeau, quelle importance ! »1
    Comme ces parents, ne sommes-nous pas, nous aussi, parfois focalisés sur ce qui est dérisoire ?
    Jésus nous appelle à ne pas faire des valeurs matérielles nos priorités. Ne risquons pas de passer à côté de l’essentiel : la recherche du royaume de Dieu. C’est à lui que nous devrons un jour rendre compte de ce que nous aurons fait de la vie qu’il nous a confiée.

     

    Bernard Delépine

    1 Récit recueilli par l’auteur

     

    Source : vivreaujourdhui.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Saviez-vous qu’écouter les gens qui se plaignent épuise ?

     

     

     

     

     

    Être entouré de gens qui se plaignent en permanence épuise, peut altérer le moral et nous nuire même quand le problème n'a rien à voir avec nous.

    Saviez-vous qu’écouter les gens qui se plaignent épuise ?

    Le style de vie moderne est si exigeant, et ce dans tous les domaines, qu’inévitablement, nous finissons tous par nous plaindre face à ce que nous devons affronter.

    Même s’il s’agit d’une réaction naturelle qui permet de libérer la tension dans des situations complexes ou douloureuses, c’est également un sentiment qui vole de l’énergie.

    S’il n’est pas mauvais de ressentir de l’empathie quand nos proches traversent une mauvaise passe, écouter ceux qui se plaignent de tout est plus nocif que ce que l’on croit.

    Le plus inquiétant est lorsque que leur attitude devient si toxique et manipulatrice qu’elle nous fait penser que nous sommes insensibles ou égoïstes uniquement car nous n’avons pas envie d’être là où nous sommes.

    C’est pour cela qu’il est important de savoir les identifier, de connaître les effets de leur négativité dans notre vie et quoi faire pour y remédier.

    Le profil des personnes plaintives

    femme qui en marre d'entendre l'autre se plaindre

    Elles vivent en refusant la vie qu’elles mènent, elles veulent toujours être les victimes, elles se plaignent d’un rien et surtout, elles ne font jamais rien pour changer ce qui les tracasse tant.

    Même si au début, cela nous semble normal, avec le temps, nous nous rendons compte que, loin de provenir d’une situation difficile, la plainte est avant tout une habitude puisqu’elle fait partie du style de vie de la personne en question.

    Elle devient un acte conscient ou inconscient de manipulation, avec lequel le plaintif essaie de générer de la culpabilité, de la compassion ou de la solidarité, presque toujours pour ne pas assumer ses propres responsabilités.

    Soudain, nous sentons que nous sommes obligé de l’aider à résoudre ses problèmes ou du moins, d’être le soutien de tous les moments.

    Les conséquences des personnes plaintives sur le moral de leur entourage

    Les attitudes de ceux qui se plaignent de tout sont si négatives que soudain, on commence à se sentir plus fatigué que la normale.

    Même si l’on a la capacité de conseiller ou d’aider ce type de personnes, être exposé-e à leur manière d’être nous enlève une grosse partie de notre énergie.

    Et même si cela est difficile de le remarquer, notre cerveau souffre de changements à cause des émotions qui sont entraînées par la condition de l’autre.

    Des sentiments tels que la frustration, la culpabilité et la tristesse modifient des processus qui libèrent des hormones dans le cerveau et augmentent le risque d’avoir :

    Que peut-on faire pour faire face à l’attitude du plaintif ?

    Dans la vie, tout n’arrive pas comme nous le souhaiterions, et souvent, nous devons affronter des défis que nous ne voulons pas et que nous n’attendons pas.

    Mais cela ne sert à rien de s’enfermer dans la frustration et l’amertume, puisque ce sont des attitudes qui empêchent d’aller de l’avant.

    L’énergie que nous utilisons pour nous plaindre est celle dont nous avons besoin pour dépasser ces situations qui semblent être des obstacles.

    C’est pour cela qu’en plus d’éviter de faire partie de ce type de personnes, il est primordial de comprendre que nous ne sommes pas obligé d’écouter ou de conseiller ceux qui se plaignent.

    Nous ne pouvons pas vouloir résoudre la vie des autres quand nous avons besoin d’énergie pour résoudre nos propres problèmes.

    Alors, comment faire ?

    1. Prenez de la distance

    stop aux gens qui se plaignent

    Dans la mesure du possible, éloignez-vous au maximum de ces personnes, car avec leur attitude, elles essaieront de vous manipuler.

    Moins vous leur prêtez attention, plus elle comprendront rapidement que vous ne souhaitez pas investir votre énergie dans l’écoute de leurs pensées négatives.

    2. Faites-leur comprendre que le problème leur appartient

    Même si vous prenez le temps d’écouter ses plaintes, faites savoir à cette personne que les problèmes qu’elle a viennent de leur manière de penser.

    Faites-en sorte que la situation vous affecte peu et conseillez-lui de prendre des mesures pour résoudre ses problèmes par ses propres moyens.

    3. Ne montrez pas de fragilité

    femme qui pleure consolée par une autre

    Puisque ces personnes ont la capacité de manipuler avec leurs attitudes, il est essentiel d’avoir un bouclier pour ne pas montrer que l’on est disposé à les aider coûte que coûte face à tous les problèmes possibles et imaginables.

    S’il est parfois inévitable de ressentir de l’empathie, il est important de contrôler la situation pour ne pas ressentir le besoin urgent d’aider quand le problème ne nous concerne pas.

    4. Établissez des limites

    Vous avez le droit de demander à cette personne de ne pas partager ses tragédies et ses plaintes avec vous.

    Si vous êtes fatigué d’écouter sans cesse des pensées négatives, dites-lui que cela ne vous plaît pas et que vous préféreriez ne pas être cette épaule sur laquelle elle pleure systématiquement.

    Vous avez un ami ou un proche qui se plaint toute la journée ? Il est temps d’agir !

    Évitez de rentrer dans son jeu car, à un moment donné, vous commencerez à sentir que sa négativité aura un impact sur votre propre vie.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 infusions qui vous aideront à désintoxiquer votre corps

     

     

     

     

     

    6 infusions qui vous aideront à désintoxiquer votre corps

    Désintoxiquer notre corps nous permettra de profiter au maximum des nutriments des aliments que nous consommons, d’avoir plus d’énergie et une meilleure santé.

    Jour après jour, le corps est exposé à différentes toxines.

    Elles peuvent venir directement de notre corps (à cause d’une mauvaise alimentation) ou d’agents externes (pollution, émission de gaz, etc.).

    Elles peuvent provoquer des détériorations et des dommages sévères dans l’organisme, surtout quand elles ne sont pas évacuées comme il le faudrait, les organes dépuratifs finissent par en souffrir les conséquences.

    De la même manière, l’accumulation des toxines dans le corps peut provoquer des problèmes du type :

    • Problèmes digestifs
    • Insomnie
    • Diarrhée
    • Vieillissement prématuré
    • Prise de poids
    • Rétention d’eau
    • Mauvaise circulation sanguine
    • Cellulite

    Même s’il est impossible d’éviter toutes les toxines, nous pouvons suivre une alimentation qui nous amène vers une meilleure qualité de vie.

    En plus de nettoyer notre corps, une alimentation dépurative améliore la nutrition et augmente les enzymes tout en favorisant la régénération des cellules.

    Il est important de signaler que pour suivre ce plan il est indispensable de cesser de consommer des aliments tels que :

    • Sucres raffinés
    • Farines
    • Viandes rouges
    • Alcool
    • Café

    Ci-dessous nous allons vous donner quelques recette simples d’infusion à inclure dans votre alimentation dépurative :

    1. Thé vert

    thé vert pour désintoxiquer votre corps

    Comme il s’agit d’une boisson riche en antioxydants, le thé vert est un bon allié pour renforcer les défenses et prévenir les maladies comme l’hypertension, la grippe, l’asthme et même le stress.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à soupe de thé vert écrasé (10 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Procédé

    • Versez une cuillère à soupe de thé dans un filtre ou un boule à thé.
    • Faites chauffer la tasse d’eau sans qu’elle n’arrive à ébullition, sinon le thé prendrait un goût amer.
    • Placez le filtre au-dessus de la tasse dans laquelle vous allez verser l’eau chaude puis laissez infuser pendant 3 minutes.
    • Vous pouvez sucrer votre boisson avec un peu de miel si vous le souhaitez.

    Remarque : Il est recommandé de consommer cette infusion en début de journée, car elle peut provoquer des problèmes d’insomnie.

    2. Infusion au citron

    Comme il contient beaucoup de vitamine C, le citron est un excellent antioxydant et antiseptique.

    C’est pourquoi il aide à combattre les radicaux libres qui causent le vieillissement et le mauvais fonctionnement de l’organisme.

    Ingrédients

    • 4 tasses d’eau (1 litre)
    • 2 citrons (nous utiliserons l’écorce et le jus)

    Que devez-vous faire ?

    • Portez l’eau à ébullition et faites infuser l’écorce des deux citrons pendant 10 minutes.
    • Ajoutez ensuite le jus.
    • Servez et sucrez avec un peu de miel si nécessaire.

    3. Infusion de thym

    infusion de thym pour désintoxiquer votre corps

    Le thym possède des propriétés antiseptiques et désinfectantes, ce qui le rend idéal pour améliorer le fonctionnement du foie. Nous ne pouvons oublier que cet organe, ainsi que les reins, sont chargés d’éliminer les impuretés de notre corps.

    Ingrédients

    • 2 tasses d’eau (500 ml)
    • 2 cuillères à soupe de thym moulu (20 g)

    Que devez-vous faire ?

    • Portez l’eau à ébullition puis éteignez le feu et ajoutez deux cuillères à soupe de thym.
    • Couvrez et laissez infuser pendant 5 minutes.
    • Filtrez ensuite l’infusion.
    • Vous pouvez la sucrer avec du miel si vous le souhaitez.

    4. Infusion de sureau

    Cette infusion a une fonction principalement diurétique et sudorifique, qui permet d’accélérer l’expulsion des toxines de manière naturelle.

    Ingrédients

    • 2 tasses d’eau (500 ml)
    • 2 cuillères à soupe de feuilles de sureau moulues (20 g)

    Préparation

    • Portez l’eau à ébullition avec les 2 cuillères à soupe de feuilles de sureau pendant 5 minutes.
    • Laissez infuser jusqu’à ce que l’infusion ait légèrement refroidi, filtrez puis buvez.

    5. Infusion de céleri

    infusion de céleri pour désintoxiquer votre corps

    Ce légume nous confère ses bienfaits diurétiques et antioxydants. Grâce à ses propriétés, il favorise l’élimination des liquides et des toxines.

    Ingrédients

    • 4 tasses d’eau (1 litre)
    • Les feuilles d’un céleri entier

    Préparation

    • Portez l’eau à ébullition puis ajoutez les feuilles de céleri.
    • Laissez bouillir pendant 3 minutes puis éteignez le feu.
    • Couvrez et laissez infuser encore 3 minutes.
    • Filtrez avant de servir.
    • Vous pouvez la sucrer avec du miel si vous le souhaitez.

    6. Infusion de pissenlit

    infusion de pissenlit pour désintoxiquer votre corps

    Le pissenlit, en plus d’être antioxydant et d’avoir des propriétés anti-inflammatoires, sert à dépurer le sang tout en aidant le foie à se décongestionner.

    Ingrédients

    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • 1 cuillère à soupe de pissenlit (10 g)

    Préparation

    • Portez l’eau à ébullition puis ajoutez le pissenlit.
    • Laissez infuser pendant 3 minutes et éteignez le feu.
    • Couvrez et laissez infuser pendant 5 autres minutes.
    • Filtrez et sucrez avec du miel si vous le souhaitez.

    Même si ces infusions sont connues pour favoriser la perte de poids, elles sont également très efficaces pour garder un corps sain sans toxines.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 DOULEURS QUI DOIVENT VOUS INQUIÉTER

     

     

     

     

     

     

    Dans l'estomac, le dos, la poitrine, le pied... Certaines douleurs ne doivent pas être ignorées parce qu'elles peuvent traduire une maladie, parfois une urgence vitale. 

      

    Douleurs dans le ventre : calculs, ulcères, cancer de l'estomac

    Constipation, diarrhée, indigestion... Le plus souvent les douleurs au niveau du ventre sont causées par une mauvaise alimentation. Malheureusement parfois elles peuvent cacher des troubles plus sérieux. 
    Des calculs dans la vésicule biliaire : ce sont de petits cristaux, semblables à des cailloux qui peuvent obstruer le chemin entre la bile et le foie et provoquer des douleurs sous dorme de crampes à l'estomac avec une sensation de ventre serré qui vont et qui viennent en quelques secondes. 
    Un ulcère : lorsque la paroi de l'estomac est abîmée cela forme des plaies qui peuvent provoquer une brûlure qui part de l'estomac et qui remonte au niveau du torse. Elle devient lancinante, puis aiguë et peut parfois irradier tout l'abdomen. 
    L'appendicite : le symptôme type de cette pathologie est une douleur gastrique qui devient très vite localisée vers le bas sur la droite accompagnée généralement de vomissements, d'une constipation et de la fièvre. 
    Cancer de l'estomac : la manifestation principale d'un cancer de l'estomac est une douleur au creux de l'estomac qui s'atténue après avoir mangé certains aliments ou encore lorsqu'on s'allonge recroquevillé sur soi. En plus de cette douleur on note des ballonnements, une sensation de pesanteur, de l'aérophagie et des problèmes de digestions récalcitrants. Attention ces symptômes peuvent être caractéristiques d'autres maladies tout à fait bénignes. L'important est de consulter votre médecin. 
    Que faire ? Consulter immédiatement ou faire le 15
     
     

    Douleurs dans le dos : arthrose, colique néphrétique

    Les douleurs au dos sont le deuxième motif de consultation en France. Parce qu'il ne s'agit pas forcément d'un simple tour de rein, il est important de connaître les pathologies sérieuses qui peuvent se cacher derrière une douleur lombaire. 
    L'arthrose : une douleur sourde au niveau du bas du dos comme si vous étiez rouillé qui se réveille surtout le matin et se détend petit à petit au cours de la journée. 
    Paralysie : la douleur la plus inquiétante est celle qui réveille la nuit au point de vous empêcher de dormir. Selon le Dr Gilles Mondoloni, médecin ostéopathe "elle peut être associée à des signes de paralysie", il faut consulter rapidement. 
    Une colique néphrétique : une violente douleur dans le bas du dos qui peut cacher un calcul coincé dans les voies urinaires. Généralement la douleur est accompagnée d'une sensation de pression dans le rein et de problème pour aller uriner.
    Que faire ? Consulter immédiatement ou faire le 15 
     
     

    Douleurs musculaires : sclérose en plaques, phlébite...

    Vous souffrez régulièrement de crampes ? De courbatures ? Attention si les douleurs musculaires sont souvent bénignes, elles peuvent être le symptôme d'une maladie grave. 
    Sclérose en plaques : généralement lorsqu'une sclérose en plaques provoque des douleurs musculaires c'est que la maladie est à un stade avancé. La destruction de la myéline, composant qui entoure les fibres nerveuses, due à la pathologie est responsable de ces douleurs. 
    Une artérite :lorsque certaines artères sont obstruées à cause d'un dépôt de graisse, l'oxygène diminue et les muscles qui en ont besoin sont douloureux lorsqu'ils sont sollicités comme les jambes au moment de la marche. 
    Une phlébite : cette complication circulatoire provoquée par l'obstruction d'une veine par un caillot de sang peut entraîner une douleur musculaire semblable à une grosse crampe, mais qui ne se calme jamais. La phlébite dans les cas les plus graves et avancés peut provoquer une embolie pulmonaire, potentiellement mortelle.
    Que faire ? Consulter immédiatement ou faire le 15 
     
     

    Douleurs de règles trop fortes : attention à l'endométriose

    La plupart des femmes pensent que les règles sont douloureuses et qu'il va simplement falloir porter ce fardeau jusqu'à leur fin. Or dans certains cas, quand la douleur est insupportable et ne peut être soulagée par des anti douleurs, cela peut cacher une maladie encore trop peu connue aujourd'hui. 
    L'endométriose : 50 à 91% des femmes atteintes d'endométriose ont comme symptôme commun : des règles extrêmement douloureuses qui ne peuvent être soulagées par la prise de paracétamol. L'endomètre est le tissu qui tapisse l'intérieur de l'utérus et se prépare chaque mois pour l'ovulation et s'élimine s'il n'y a pas de fécondation par le vagin ce sont les règles. Lorsqu'une femme souffre endométriose au lieu de retomber l'endomètre remonte vers les trompes et peut alors tapisser le tissu endométrial, l'utérus, les ovaires, le rectum, le côlon ou la vessie causant des adhérences, des lésions voire des kystes aux endroits où ils se développe. 
    Que faire ? Consulter rapidement un médecin, idéalement le gynécologue.
     
     

    Douleurs à la poitrine : infarctus, embolie pulmonaire...

    Le coeur permet au sang et à l'oxygène de circuler dans l'organisme. Lorsque des douleurs à la poitrine se manifestent, cela inquiète tout de suite. Voici celles qui doivent vraiment alerter : 
    Infarctus : c'est une douleur qui survient brusquement, très violente au niveau du thorax et qui persiste. L'infarctus du myocarde est provoqué par une artère bouchée. L'oxygène n'arrive plus aux cellules du coeur qui souffrent et dépérit s'il n'est pas pris en charge rapidement. 
    Pneumothorax : une douleur violente et subite associée à une toux et des difficultés à respirer sont les deux signes principaux de cette pathologie. C'est une présence d'air entre la plèvre et le thorax qui peuvent compresser le poumon et empêcher la respiration. 
    Une dissection aortique :la douleur type est thoracique, brutale et intense. "Elle peut se déplacer vers le dos, irradier les omoplates et s'associer à des douleurs au cou à la base des mâchoires ou aux bras" explique le Dr Souvet, cardiologue. 
    L'embolie pulmonaire : une douleur à la poitrine accompagnée d'un rythme cardiaque accéléré, une sensation d'angoisse inexpliquée, de la fièvre et des malaises peuvent laisser craindre une embolie pulmonaire, c'est-à-dire une obstruction des artères pulmonaires. 
    Que faire ? Consulter immédiatement ou faire le 15
     
     

    Douleurs aux pieds : phlébite, hallux rigidus

    Quand il s'agit de douleurs aux pieds on a plutôt tendance à s'accomoder en se disant que cela va passer ou qu'il s'agit simplement d'un problème de chaussures. Or les pieds sont une zone du corps très sollicitée. Il faut en prendre soin et certaines douleurs méritent une attention particulière. 
    Hallux rigidus (à distinguer de l'hallux valgus) "Lorsque le gros orteil devient douloureux et raide, il peut s’agir d’un Hallux rigidus, une arthrose touchant l’articulation entre la première phalange et le métatarse (avant pied)", explique le Dr Jean-Pierre Mortier. Il s'agit de la destruction progressive du cartilage au niveau de la première phalange du gros orteil. 
    Phlébite : si la douleur se situe sur un seul pied et que ce dernier est gonflé ainsi que la jambe et la cheville il peut s'agir d'une phlébite, c'est-à-dire la formation d'un caillot veineux susceptible de dégénérer en emboliepulmonaire. 
    La goutte : la douleur typique de la goutte est celle dans le gros orteil, il fait mal , il est rouge, gonflé et chaud. Il s'agit d'une maladie articulaire causée par une accumulation d'acide urique dans les articulations. Elle touche principalement les hommes de plus de 60 ans.
    Que faire ? Consulter immédiatement ou faire le 15
     
     

    Douleurs intercostales : pas toujours bénignes

    Bien souvent elle vous saisissent et vous obligent à vous plier pour ne plus les sentir. Si la plupart du temps les douleurs intercostales sont dues à un faux mouvement, la pratique du sport ou encore la grossesse, dans certains cas elles méritent une consultation, parfois en urgence. 
    L'infarctus du myocarde : dans certains cas la névralgie intercostale peut faire partie des symptômes de l’infarctus. La douleur naît généralement dans le dos puis s'étend dans la région thoracique, si elle est intensément douloureuse, altère la respiration ou empêche de bouger, il vaut mieux consulter immédiatement cela peut être une urgence. 
    Que faire ? Consulter immédiatement ou faire le 15
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Source : medisite.fr
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • DIEU EST VOTRE SOURCE

     
     
    "Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment pas et ne moissonnent pas, ils n’amassent rien dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter un instant à la durée de sa vie?"Matthieu 6.26-27.
     
     

    S'inquiéter, c’est miser sur un problème qui n’arrivera peut-être jamais. Considérez les oiseaux, ils ne s’angoissent pas, ils ont en eux cette foi incroyable qu’ils mangeront à leur faim. Quel exemple inspirant ils sont pour nous. Désirez-vous être débarrassé de la peur de manquer ? Ayez confiance dans le Seigneur.

    Si votre travail disparaissait, réalisez que vous n'avez pas perdu votre source mais le canal par lequel Dieu vous bénissait. C’est pourquoi n’ayez pas peur, votre puits de bénédictions est toujours ouvert et Dieu pourvoira différemment à vos besoins. 

    Si votre entreprise est sur le point de mourir, Jésus est toujours vivant ! Votre source est en Dieu, et en lui seul. 

    Même si votre société tombe en faillite, l’or et l’argent appartiennent toujours à l’Éternel. Votre source financière n’est pas liée à un homme, à une entreprise, à la bourse ou à un état terrestre, mais à Dieu.

    La Bible déclare que vous êtes un ambassadeur du Ciel sur cette terre. D’où provient le soutien de cet émissaire ? Du pays où il se trouve ou bien du pays qui l’envoie ? Si aujourd’hui, vous êtes dans un lieu où la pénurie fait rage, restez confiant car le Royaume de Dieu n’est pas en crise. Vous êtes citoyen du Ciel et les yeux du Très-Haut sont sur vous.

    Une prière pour aujourd’hui

    Seigneur, aujourd’hui je laisse tomber mes inquiétudes et je te fais confiance. Ouvre les écluses du Ciel sur ma vie, amen.

     

     
    Dieu est votre source
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Mieux vaut être seul que mal accompagné

     

     

     

     

     

    Mieux vaut être seul-e que mal accompagné-e

    Si cette compagnie vous apporte plus de peines et de préoccupations que de joies, peut-être devriez-vous vous demander si vous ne devriez pas vous éloigner. Car parfois il vaut mieux être seul-e que mal accompagné.

    Il est certain que vous connaissez l’adage « mieux vaut être seul-e que mal accompagné « . Et il n’existe pas de meilleur choix que celui de la solitude face à la compagnie de personnes toxiques.

    Parfois il nous est très difficile de nous débarrasser de situations, de relations et d’individus qui font de notre vie un véritable enfer.

    Pourquoi les gardons nous ? La réponse est simple : par peur.

    Il vaut mieux être seul que vivre une vie pleine de chagrins

    mieux vaut être seul que mal accompagné chagrins

    Parfois, il vaut mieux être seul que laisser notre vie se transformer en une existence pleine de tristesse et d’amertume. Nous le comprendrons mieux avec quelques exemples.

    Imaginons que Cristina, une femme de 32 ans, est avec son partenaire depuis 5 ans. Mais que depuis un certain temps la relation n’est plus la même.

    Désormais Cristina doit faire face à des disputes quasi quotidiennes.

    Elle n’est pas heureuse, elle ne ressent plus la même chose pour son partenaire, mais elle a très peur de rompre une relation qui a tant duré. De plus, que diraient ses parents ?

    Tout comme cela arrive dans de nombreuses relations, Cristina s’est tellement concentrée sur son partenaire qu’elle n’a que peu d’amis sur qui s’appuyer, et c’est pourquoi la situation est compliquée. Mais elle n’a que deux décisions à prendre.

    L’une d’entre elles consiste à suivre la dynamique habituelle, en continuant d’être malheureux-se et de subir. L’autre est d’en finir avec cette relation, malgré toutes les peurs qui peuvent survenir, car cela lui garantit un nouveau chemin à prendre, sans aucun doute beaucoup mieux.

    Même si vous êtes seul-e et que vous avez la sensation d’être abandonné-e, vous serez peut-être plus tranquille, plus serein et beaucoup plus heureux.

    Les relations toxiques que nous permettons dans notre quotidien

    mieux vaut être seul que mal accompagné femme qui se touche le coeur

    Il existe des relations toxiques que nous maintenons avec certains individus qui ne sont pas forcément des mauvaises personnes.

    Toutefois, la relation que nous établissons avec elles n’est pas saine. Il se peut qu’il y ait des manipulations au milieu, des mensonges, de la jalousie voire de la maltraitance.

    Le plus important est de se demander : que gagnons-nous à rester là, à permettre cette situation ?

    Il est clair que nous n’allons pas bien, que nous sommes mal accompagnés. Le problème c’est que nous avons peur et que cela empêche que nous prenions une décision et que nous nous éloignions.

    Comme nous pouvons le voir, la peur nous accompagne toujours dans ces situations et parfois, cette peur est renforcée par celle que nous inspire ces personnes que nous avons dans notre entourage.

    Parfois les relations toxiques s’établissent avec les amis, la famille ou le/la partenaire. L’importance que nous leur donnons déterminera également la difficulté à pouvoir sortir de ce genre de problème.

    L’importance de ne pas craindre la solitude

    mieux vaut être seul que mal accompagné tristesse

    Etre mieux seul n’est pas une option pour bon nombre de personnes, car depuis tout petit on nous inculque quelque chose de très important et si nous n’avons pas d’amis ou de partenaire, nous avons littéralement échoué.

    La solitude n’est pas bien vue. C’est pourquoi il nous est très difficile de nous débarrasser de certaines relations, même si elles sont toxiques.

    Toutefois, il y a quelque chose que nous omettons et c’est que nous perdons notre temps précieux. Un temps dont nous pourrions profiter pour nous retrouver, nous connaître davantage et prendre du bon temps.

    Pourquoi nous laissons-nous manipuler ? Pourquoi supportons-nous même les humiliations et la maltraitance des autres ?

    Réfléchissons au fait de savoir si nous souhaitons réellement passer le reste de notre vie ainsi, impassibles, sans prendre de décision bonne pour nous à cause de cette peur d’être seule que l’on nous a inculquée et qui ne nous appartient même pas.

    Oui, vous lisez bien. La peur de la solitude est une peur apprise. Car si quelqu’un de votre entourage vivait une situation similaire à la vôtre, vous lui diriez sûrement de partir, de s’éloigner.

    Vous sauriez ce qu’elle devrait faire.

    Mais lorsque quelqu’un le vit, cela devient un autre problème.

     

    Il vaut mieux être seul que mal accompagné, car il est beaucoup plus intelligent de choisir d’être heureux que de vivre dans la tristesse entouré de personnes qui, au lieu de s’ajouter, se soustraient.

    Nous avons le choix, alors faisons le bon. Car notre bonheur est important et nous n’avons pas de temps à perdre en chagrins, en mauvais moments et pour des personnes qui nous font du mal.

    N’hésitez plus. Mieux vaut être seul que mal accompagné.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Réduisez le mauvais cholestérol avec ces 5 remèdes naturels

     

     

     

     

     

    Grâce aux propriétés diurétiques, nettoyantes et antioxydantes de l'infusion de prêle, nous pouvons lutter contre les taux élevés de cholestérol et améliorer la circulation sanguine de manière simple.

    Réduisez le mauvais cholestérol avec ces 5 remèdes naturels

    L’accumulation de cholestérol dans les artères, également connu sous le nom d’hypercholestérolémie, est un trouble très fréquent de la population moderne.

     

    Ce lipide, naturellement sécrété par le foie, a tendance à être retenu dans les parois artérielles, puisqu’il est également présent dans une grande variété d’aliments.

    Il fait partie du groupe des «assasins silencieux» de la santé, car il ne se manifeste généralement pas de façon claire tant qu’il ne génère pas de dommages significatifs.

    La chose la plus inquiétante est que le nombre de personnes affectées continue d’augmenter au fil du temps, puisque tou-te-s ne suivent pas les recommandations afin de l’éviter.

    Pour cette raison, les médecins et les experts de la santé continuent de déconseiller les modes de vie sédentaires et les mauvaises habitudes alimentaires, car ce sont les moyens les plus efficaces pour résoudre ce problème.

    En outre, il est également conseillé de consommer certains remèdes d’origine naturelle dont les propriétés peuvent faciliter la réduction des taux de mauvais cholestérol.

    Dans cet article nous partageons avec vous le top 5 de ces remèdes naturels.

    1. Le son d’avoine

    Le son d'avoine contre le mauvais cholestérol 

    La fibre naturelle du son d’avoine, en plus de ses antioxydants, est un excellent allié pour contrôler les niveaux de mauvais cholestérol (LDL).

    Son apport favorise le processus de nettoyage des artères et diminue l’absorption des lipides dans l’intestin.

    Ingrédients

    • 3 cuillères à soupe de son d’avoine (30 g)
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Préparation

    • Ajoutez les cuillères à soupe de son d’avoine au bol mixeur et mixez le tout avec le verre d’eau pendant une à deux minutes.

    Mode de consommation

    • Buvez un verre de la boisson à jeun au moins trois fois par semaine.

    2. L’eau d’aubergine

    L’eau d’aubergine est une boisson faible en calories qui est devenue populaire dans le monde entier comme un complément sain pour perdre du poids.

    Cependant, au-delà de cette qualité, c’est un remède efficace contre les taux élevés de cholestérol et autres problèmes cardiovasculaires.

    Ses propriétés dépuratives facilitent l’expulsion des lipides et des toxines, améliorant ainsi la santé artérielle et cardiaque.

    Ingrédients

    • 1 aubergine
    • Le jus d’un citron
    • 5 tasses d’eau (1250 ml)

    Préparation

    • Chauffez les tasses d’eau et, lorsque l’eau bout, ajoutez une aubergine préalablement coupée en morceaux et le jus d’un citron.
    • Laissez reposer une heure et consommez ce liquide.

    Mode de consommation

    • Prenez un verre d’eau d’aubergine à jeun et réservez le liquide restant pour trois ou quatre autres prises pendant la journée.

    3. L’infusion de prêle des champs

    L'infusion de prêle des champs contre le mauvais cholestérol

    Les propriétés purifiantes et antioxydantes de l’infusion de prêle des champs sont une bonne alternative pour le traitement de l’hypercholestérolémie.

    Elle contient des vitamines et des minéraux essentiels qui favorisent la régénération des fibres élastiques des artères.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à soupe de prêle des champs (10 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Versez la prêle des champs dans une tasse d’eau bouillante et laissez-la reposer pendant dix minutes.
    • Versez la boisson dans une passoire et servez.

    Mode de consommation

    • Prenez une ou deux tasses de cette infusion pendant la journée.
    • Répétez le traitement trois fois par semaine.

    4. L’eau de chou

    L’eau de chou est une boisson riche en fibres et en composés antioxydants qui peut aider à réduire l’accumulation de mauvais cholestérol dans les artères.

    Ses propriétés dépuratives facilitent l’expulsion des toxines et des graisses, ce qui optimise les fonctions digestives et métaboliques.

    Ingrédients

    • 6 feuilles de chou
    • 3 tasses d’eau (750 ml)

    Préparation

    • Placez les feuilles de chou dans une casserole avec trois tasses d’eau et laissez-les bouillir à feu doux pendant une demi-heure.
    • Ensuite, attendez que l’eau soit à température ambiante, filtrez-la et consommez le liquide résultant.

    Mode de consommation

    • Buvez un verre d’eau de chou avant chaque repas principal.

    5. L’infusion de persil 

    L'infusion de persil contre le mauvais cholestérol

    La consommation régulière d’infusion de persil aide à diminuer l’absorption des lipides dans l’intestin et, en même temps, facilite l’expulsion de ceux qui restent accumulés dans les artères.

    Ingrédients

    • 1 cuillère à soupe de persil (10 g)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Porter l’eau à ébullition et, quand elle bout, ajouter la cuillerée de persil.
    • Laissez-le reposer jusqu’à ce qu’il atteigne une température adapte à la consommation.

    Mode de consommation

    • Prenez une ou deux tasses d’infusion de persil par jour.

    L’hypercholestérolémie vous inquiète ? Peu importe si on vous en a diagnostiqué ou pas, en consommant régulièrement certains de ces remèdes naturels vous profiterez de toutes leurs propriétés pour éviter ce problème.

    Bien sûr, gardez à l’esprit que ses effets ne sont obtenus que s’ils sont associés à un mode de vie sain.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Qu’est-ce que la dyslexie ?

     

     

     

     

     

    Qu’est-ce que la dyslexie ?

    La dyslexie est un trouble facilement détectable à l’enfance. Même si ces enfants ont une intelligence normale, leur capacité à apprendre et à lire est affectée.

    Qu’est-ce que la dyslexie ?

    La dyslexie fait partie des troubles spécifiques de l’apprentissage de la lecture. Elle se caractérise par des problèmes de précision et de fluidité pour reconnaître les mots ainsi que des difficultés à épeler.

    En d’autres termes, les personnes souffrant de dyslexie ont des difficultés à apprendre à lire et à prononcer les mots qu’ils voient écrits. Ce trouble s’accompagne en général également de problèmes pour écrire sans fautes d’orthographe, et de difficultés à résoudre les problèmes mathématiques.

    Il est important de signaler que les personnes souffrant de dyslexie ont un développement intellectuel normal. Ils n’ont pas de problème pour lire ni pour écrire qui serait lié à des problèmes intellectuels. Mais au sein d’un développement complètement normal surgit un problème spécifique qui affecte leur capacité à lire et à écrire.

    Qui cela affecte-t-il ?

    La dyslexie est une maladie qui se diagnostique durant l’enfance dans la majorité des cas. Même si elle se diagnostique facilement chez les enfants, c’est un trouble qui persiste à l’âge adulte, ce qui engendre de sérieux problèmes.

     

    femme lisant avec ses enfants

     

    Les données indiquent que la dyslexie affecte entre 5 et 10% de la population. Au niveau pratique : dans une classe de primaire de 25 enfants, au moins 1 d’entre eux est dyslexique.

    Comment la dyslexie affecte-t-elle la vie des personnes ?

    Les premiers problèmes surgissent évidemment lors des premières années scolaires. Les difficultés d’apprentissage de la lecture supposent une terrible barrière pour ces enfants. Non seulement au niveau académique, mais elles affectent également leur développement personnel et bien souvent des problèmes d’auto-estime surgissent.

    Dans de nombreux cas, ces difficultés génèrent un désintérêt pour la lecture. En voici les conséquences :

    • Vocabulaire insuffisant ou pauvre.
    • Problèmes de compréhension à la lecture.
    • Problèmes de compréhension de textes complets, de déduction et de conclusion.

    Les personnes souffrant de dyslexie sont conscientes de leurs limites, dans l’immense majorité des cas. Ceci explique la fréquence à laquelle ces personnes souffrent d’une faible estime de soi, d’anxiété voire de dépression.

    Pourquoi la dyslexie survient-elle ?

    Pour répondre à cette question, nous allons vous présenter les réponses pas à pas.

    1. Comment lisons-nous et écrivons-nous les mots ?

    Pour expliquer notre manière d’écrire un mot, l’hypothèse la plus acceptée est celle du modèle à double chemin. D’après ce modèle, pour écrire un mot nous pouvons :

    • Le récupérer dans notre mémoire, dans le cas des mots connus. C’est ce que l’on appelle le « chemin du lexique ».  Il se base sur le stockage lexical visuel orthographique. C’est-à-dire sur l’information que nous gardons en mémoire lorsque nous avons vu un mot écrit. Par exemple, nous apprenons l’écriture du mot « bain ». Le prochaine fois que nous voudrons l’écrire, nous le récupèrerons dans la mémoire de notre « stockage de mots ».
    • L’autre option étant de convertir les phonèmes qui forment le mot en graphèmes. Ou ce qui revient au même, convertir les sons en une représentation graphique leur correspondant. Il s’agit de l’option utilisée pour écrire de nouveaux mots. Durant les premières années de l’enfance, nous acquérons les connaissances pour réaliser cette conversion des phonèmes en graphèmes. Nous apprenons qu’à la lettre « B » correspond un son, et qu’à la lettre « S » en correspond un autre. Nous pouvons ainsi écrire des mots que nous n’avions pas écrit auparavant. D’une manière très simple, nous connaissons les sons qui les composent, et nous les représentons simplement. Cette théorie s’appuie sur les derniers résultats obtenus par les examens d’image du cerveau, car nous avons réussi à démontrer l’existence d’une base anatomique.

    2. Et que se passe-t-il dans le cerveau ?

    De manière très générale, nous pouvons dire que les connexions qui doivent s’établir entre les zones du cerveau impliquées dans le langage diminuent.

    3. Quelles sont les zones du cerveau impliquées dans le langage ?

    Dans un premier temps, la zone du Broca. Elle se trouve dans le lobe frontal de l’hémisphère dominant. C’est-à-dire, dans le gauche pour la majorité de la population, et dans le droit chez un pourcentage de gauchers. De manière générale, elle se charge de l’articulation des mots, de la nomination et de la lecture silencieuse.

     

    cerveau langage

     

    Dans un second temps, la zone de Wernicke. Elle se trouve entre le lobe temporal et pariétal de l’hémisphère dominant. Ses fonctions principales sont liées à la reconnaissance des mots prononcés. De plus, il s’agit de la zone où sont stockées les séquences de sons qui forment les mots.

    Enfin, il existe une zone liée aux cortex parietal et occipital dont la fonction est la formation des mots.

    En connaissant les processus de lecture et d’écriture des mots, et les régions qui en sont responsables, il n’est pas difficile de comprendre les raisons pour lesquelles quand ces zones s’altèrent, la dyslexie apparaît.

    Quels types de dyslexie existe-t-il ?

    • Dyslexie phonologique. Les personnes touchées par ce type de dyslexie utilisent la route visuelle ; c’est-à-dire qu’elles lisent « visuellement » les mots. Ainsi, elles peuvent lire facilement les mots qu’elles connaissent, mais il leur est impossible de lire les mots inconnus.
    • Dyslexie superficielle (visuelle). Les personnes souffrant de ce type de dyslexie utilisent la route phonologique. Ainsi, elles lisent les mots à partir des syllabes qui les composent. C’est pourquoi elles ont des difficultés à lire les mots dont la prononciation ne correspond pas à leur écriture.
    • Dyslexie profonde ou mixte. Ce sont les cas les plus graves, pour lesquels les deux voies sont affectées. En résultat il y a donc d’importantes difficultés pour lire les mots, de nombreuses fautes d’orthographe voire même une confusion dans le signifié de différents mots.

    Traitement

    Le traitement de la dyslexie est fondamental pour palier les possibles problèmes à long terme, autant académiques qu’émotionnels. De fait, il a été prouvé que les traitements de rééducation étaient très efficaces sur ces enfants.

    Le traitement consiste en général principalement au :

    • Soutien avec des professeurs spécialisés.
    • Traitement chez un orthophoniste.
    • Enseignement supervisé des techniques d’apprentissage.
    • Fiches/exercices de soutien après les cours.

    Le soutien familial est également très important dans le traitement de la dyslexie. Non seulement en motivant ces enfants, nous leur permettrons qu’ils avancent dans leur vie académique et personnelle, mais en mettant l’accent sur des activités de soutien académique, leurs techniques d’apprentissage s’amélioreront considérablement. Surtout la lecto-écriture.

     

    lecture et écriture chez les enfants

     

    De plus, en motivant les enfants pour réaliser des activités qui augmentent leur estime d’eux-mêmes (sports, activités extra-scolaires, etc) leur état d’esprit s’améliorera. D’autre part, s’il existe des problèmes importants d’anxiété ou de dépression, une aide professionnelle sera préconisée.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • NE REMETTEZ PLUS À DEMAIN

     
     
    "Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut."2 Corinthiens 6.2
     
     

    Nous avons souvent tendance remettre à plus tard ce qui est le plus important dans notre vie, tant nous pouvons être submergés par le quotidien et sa liste de choses à faire. Mais ces choses du quotidien, au final, sont-elles toujours essentielles ?

    Nombre de personnes pensent avoir le temps, plus tard, de se donner à Dieu, et certaines croient que le retour de Jésus aura lieu dans un futur assez lointain... Pourtant, aussi longtemps qu’on peut dire "aujourd’hui", il est encore temps de se convertir à Jésus-Christ.

    Le 6 mai 1932, le Président de la République Paul Doumer fut assassiné alors qu’il visitait une vente organisée par l'association des écrivains anciens combattants. Quelques heures auparavant, il recevait à sa table une délégation de ministres et de conseillers. L'un d'entre-deux lui demanda de bien vouloir décorer de la croix de Commandeur de la légion d'Honneur un grand savant français.
    — Tout de suite, lui répondit le Président. Pendant que vous prenez le café, je vais écrire la lettre.
    — Oh ! Ce n’est tout de même pas si pressé !
    — On ne sait jamais, répliqua Doumer. Je peux mourir demain. Qui sait ? Même dans une heure !

    Il rédigea la lettre, puis ils sortirent. Une heure après, il tombait sous le couteau meurtrier d’un jeune émigré russe, Paul Gorgulov, qui voulait protester contre la reconnaissance de l’URSS par la France. Paul Doumer avait fait preuve de prudence, en ne se confiant pas au hasard incertain pour accomplir l'action qui lui tenait à cœur : écrire immédiatement la lettre, dès que la demande lui fut faite.

    Ces faits amènent à réfléchir concernant le salut.
    Si vous n'aviez qu’une heure devant vous, vous voudriez mettre à jour les affaires les plus importantes ? Or, la plus importante de toutes, est de revenir à Dieu et être réconcilié avec lui par la foi en Jésus pour le salut de quiconque croit.

    Une prière pour aujourd'hui
    Seigneur Jésus, je réalise que la décision la plus importante de ma vie, à prendre aujourd'hui, c'est  d'être réconcilié avec toi, par le pardon de mes péchés.

    Je te donne entièrement ma vie et te laisse conduire tous mes choix, afin de faire ta volonté chaque jour. Aide-moi à lire ta parole et à persévérer dans cette voie. Je ne peux pas vivre sans toi et je prie pour que tu aies toujours la première place dans mon cœur.

     
    Ne remettez plus à demain
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire