• Les 7 aliments qui affectent votre santé intestinale

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Saviez-vous que les aliments riches en gras augmentent les niveaux d’acidité de l’estomac et peuvent irriter l’intestin en plus de provoquer du reflux ? De plus, à long terme, cela dérive sur des troubles métaboliques.

    Les intestins jouent un rôle très important dans notre santé.

    A travers leurs fonctions, le processus d’absorption des nutriments se réalise ainsi que l’élimination des déchets dont le corps n’a pas besoin.

    On y trouve des millions de bactéries qui, contrairement à ce que certain-e-s pensent, sont nécessaires à un bon processus digestif car elles sont chargées de décomposer certaines substances que le corps ne peut digérer seul.

    De plus, ils aident à produire certaines vitamines essentielles qui apportent de l’énergie à l’organisme et renforcent le système immunitaire.

    Le problème c’est que bien souvent, les mauvaises habitudes alimentaires engendrent des altérations qui, en plus d’empêcher leur bon fonctionnement, génèrent des symptômes et des problèmes qui affectent la qualité de vie.

    Le plus préoccupant c’est que beaucoup ignorent les aliments nocifs et les raisons pour lesquelles leur consommation entraînent des effets négatifs.

    Pour cette raison, nous allons vous révéler ci-dessous les 7 principaux ingrédients et les raisons pour lesquelles vous devriez en réduire leur consommation.

    Tandis que les fibres de certaines céréales complètes peuvent améliorer le fonctionnement des intestins, le gluten des céréales raffinées peut causer des problèmes gênants.

    Cette protéine ne se digère pas et ne peut être métabolisée correctement, ce qui amène à des allergies et à des réactions adverses sur la santé intestinale.

    Sa consommation excessive augmente les niveaux d’inflammation et, si elle n’est pas contrôlée elle peut provoquer des maladies auto immunes comme :

    • Diabète.
    • Arthrite.
    • Alzheimer.
    • Lupus.
    • Fibromyalgie.
    • Sclérose multiple.
    • Maladie de Crohn.

    2. Viandes rouges

    La consommation quotidienne de viandes rouges n’augmente pas seulement le risque de souffrir de la goutte mais peut également affecter les tissus du corps en augmentant ses niveaux d’inflammation.

    Ce genre d’aliments est plus difficile à digérer que les viandes maigres car, du fait qu’ils ralentissent la digestion, ils sont liés aux symptômes digestifs comme :

    • Inflammation abdominale
    • Gaz

    Il faut souligner qu’ils altèrent également le pH de l’intestin, ce qui diminue la présence de bactéries saines et enfin, augmente la prédisposition aux infections.

    3. Graisses et fritures

    Les fritures et les aliments riches en graisse sont assez addictifs et, à long terme, peuvent engendrer des troubles métaboliques et du surpoids.

    De plus, de manière immédiate, ils irritent l’intestin et augmentent les niveaux d’acidité dans l’estomac, et peuvent provoquer des gênes comme le reflux acide.

    • Les patients souffrant du syndrome du colon irritable, de gastrite et d’autres troubles du système digestif doivent en éviter la consommation.

    4. Produits laitiers

    Si les produits laitiers contiennent des nutriments qui apportent de nombreux bienfaits au corps, leur consommation doit être évitée par ceux qui présentent une intolérance au lactose.

    Bien qu’ils soient délicieux et accompagnent de nombreux plats que nous avons l’habitude de consommer, il a été prouvé qu’ils sont responsables de nombreuses difficultés dans l’intestin.

    • La graisse, le lactose et ses protéines affectent directement la santé intestinale. Ils altèrent ainsi le microbiome et empêchent le bon processus d’élimination des déchets.
    • Ils sont également liés aux réactions inflammatoires et aux problèmes communs comme la constipation et la diarrhée.

    5. Piment forts

    Les piments forts apportent une touche spéciale aux plats et, comme si ce n’était pas suffisant, ils contiennent de puissants antioxydants qui protègent l’organisme face aux dommages oxydatifs.

    Le problème c’est que leur consommation, spécialement chez des patients souffrant de problèmes digestifs, engendre une forte irritation du revêtement de l’estomac et des intestins.

    • En conséquence, ils augmentent les épisodes d’acidité, de reflux acide et de gastrite.

    6. Le café et les boissons gazeuses

    Le café, les sodas et les boissons gazeuses sont liées à l’augmentation du reflux acide et à l’inflammation intestinale.

    Ces boissons relaxent le sphincter œsophagique, ce qui facilite le retour des sucs acides vers la partie supérieure du corps.

    D’autre part, leur forte teneur en sucres et en substances ajoutées provoquent des altérations de la santé intestinale, en produisant des diarrhées et de fortes douleurs abdominales.

    7. Aliments en conserve ou industriels

    Le marché est envahi d’une large variété d’aliments en conserve ou préparés à travers des processus industriels qui affectent leur qualité nutritionnelle.

    Certains les considèrent comme une option d’alimentation rapide car ils sont souvent délicieux et faciles à cuisiner.

    Ce que l’industrie ne dit pas c’est qu’ils sont pauvres en nutriments essentiels et qu’ils sont remplis de substances chimiques ajoutées qui affectent autant la santé intestinale que les fonctions des autres systèmes du corps.

    Leur consommation est liée au risque de maladies métaboliques, au syndrome du colon irritable et à divers types de cancers.

    Vous consommez les aliments mentionnés ci-dessus ? Si c’est le cas, essayez de les réduire au maximum dans votre alimentation afin d’éviter des réactions négatives dans l’intestin.

    En revanche, augmentez la consommation d’aliments organiques, comme les fruits, les légumes et les céréales complètes.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Alerte : le Conseil National de Recherche d’Italie découvre

    que les vaccins sont contaminés par des nanoparticules toxiques

     

     

     

     

     

     

     

    DES COMPOSANTS MÉTALLIQUES NANOMÉTRIQUES TOXIQUES DANS LES VACCINS :

    Une étude visant à rechercher des nano-particules dans les vaccins a été réalisée par les docteurs Antonietta M Gatti et Stefano Montanari pour le Conseil National de Recherche d’Italie. Les résultats de leurs nano-diagnostics ont été publiés dans l’International Journal of Vaccines le 23 Janvier 2017.

     

    44 types de vaccins venant de France et d’Italie ont été analysés afin d’approfondir les études sur leurs effets secondaires. Pour ce faire, une méthode d’investigation par microscopie électronique à balayage avec microsonde à rayons X a été appliquée.

    Les 44 types de vaccins en question :

    Les résultats de cette nouvelle étude montrent la présence de particules micro et nanométriques composées d’éléments inorganiques dans des échantillons de vaccins. La présence de ces contaminants particulaires reste à ce jour inexpliquée. Ils ne sont par ailleurs jamais signalés par les fabricants de vaccins.

    Ces nanoparticules sont considérées comme non biodégradables et ne sont pas biocompatibles. Leur présence dans les vaccins permet d’étudier sous un angle nouveau les causes de certains effets secondaires. Elle permet également une nouvelle approche quant aux accidents post-vaccinaux et certaines maladies qui en découlent, autisme, sclérose en plaque, désordres immunitaires, maladies neuro-dégénératives, voire mort subite du nourrisson…

    Particules nano retrouvées dans les vaccins

    La gamme des micro et nano contaminants est très large. L’étude révèle la présence de métaux nanométriques ou combinés nano de :

    tungstène, titane, zirconium, hafnium, strontium, aluminium, nickel, fer, antimoine, chrome, or, zinc, platine, argent, bismuth, cérium, cuivre, plomb, étain, baryum, vanadium, magnésium, souffre, silicium, calcium, sodium, manganèse…

    Effets biologiques du tungstène

    L’injection (intramusculaire) de microparticules d’un alliage de tungstène (contenant 91,1 % de tungstène, 6 % de cobalt et 2,9 % nickel) chez des rats de laboratoire a rapidement causé l’apparition de cancers avec tumeurs métastatiques agressives sur le site d’implantation. On trouve cependant du nano tungstène combiné ou non, dans les vaccins Infanrix Hexa, Typhérix, Priorix du laboratoire GlaxoSmithKline, dans le vaccin Menjugate de Novartis, dans les vaccins Prevenar et Meningitec du laboratoire Pfizer, dans le vaccin Meningitec de Wyeth Pharmaceutical (UK).

    Effets biologiques du strontium

    Le strontium non radioactif est toxique pour l’animal et l’humain. En synergie avec d’autres produits tel que le chrome, il provoque des cancers du poumon. Le strontium sous forme de carbonate (SrCO3) ingéré peut provoquer des crampes, la contraction douloureuse de différents muscles. Le nitrate de strontium (SrNO3) engendre des problèmes cardiaques, pulmonaires, hépatiques et rénaux. On retrouve un combiné nano de strontium/aluminium dans le vaccin anti-typhoïde Vivotif Berna du laboratoire Berna Biotech.

    Le chrome

    Il fait partie des métaux toxiques. L’ingestion de sels de chrome entraine inflammation du tube digestif, nécrose, diarrhées hémorragiques, puis coma. Il est cependant présent en combinaisons nanométriques dans les vaccins : Typhim de Adventis Pasteur ; Mencevax, Infanrix Hexa, Typherix, Fluarix, Cervarix du laboratoire GlaxoSmithKline, Anatetal, Dif-Tet-All, Focetria, Agrippal, Menveo du laboratoire Novartis ; Prevenar 13 et Meningitec du laboratoire Pfizer ; Vaxigrip, Stamaril, Repevax, MMR Vaxpro du laboratoire Sanofi-Pasteur.

    Effets biologiques du Hafnium

    Le hafnium sous la forme de métal ne pose normalement pas de problème. Il y a très peu d’études dessus. Par contre, tous les composés du hafnium sont considérés comme toxiques. Le composé ZrAlHaf (zirconium aluminium hafnium) retrouvé dans le vaccin anti-typhoïde du laboratoire Berna Biotech a toutes les chances d’être un toxique aux effets totalement inconnus sur la santé.

    Effets biologiques de l’antimoine

    Vu la grande toxicité de l’antimoine, Santé Canada a émis une norme provisoire pour la concentration maximale acceptable pour l’eau potable qui est de 6 µg/L. Par contre, l’antimoine semble toléré dans les vaccins. On en retrouve dans le vaccin Menjugate de Novartis.

    Le bismuth

    Le bismuth est très toxique engendrant des dégâts sur le foie, les reins. C’est un neurotoxique affectant l’ensemble du système nerveux central. Ses effets sur l’embryon ou le fœtus n’ont jamais été étudiés. On en retrouve cependant dans les vaccins : Varilix et Fluarix du laboratoire Glaxo ; Agrippal de Novartis ; Gardasil, Repevax, MMR-Vaxpro de Sanofi Pasteur.

    Toxicité du baryum

    L’intoxication aiguë au baryum chez l’homme se manifeste par plusieurs signes et symptômes tels que des douleurs abdominales intenses, des diarrhées sanglantes, des troubles cardio-vasculaires. L’intoxication aiguë peut aussi se solder par la mort, soit à cause d’une insuffisance respiratoire, soit en provoquant un problème cardiaque. On en retrouve dans le vaccin Tetabulin du laboratoire Baxter, le vaccin Anatetal du laboratoire Chiron, dans les vaccins Infanrix Hexa, Typherix, Fluarix du laboratoire GlaxoSmithKline ; dans les vaccins Anatetal, Dif-Tet-All, Agrippal, Fluad, Menveo du laboratoire Novartis, dans Prevenar 13 de Pfizer, dans Gardasil, Repevax, MMR-Vaxpro du laboratoire Sanofi Pasteur…

    Nano mais méga toxique

    Outre la toxicité avérée de certains métaux, il est à noter qu’à échelle nanométrique les effets nocifs sont surmultipliés. Tous ces éléments en effet, peuvent passer la barrière hémato-encéphalique, coloniser le cerveau et en règle générale, pénétrer toute cellule du corps humain. Ils ont un effet mutagène sans limite à leur échelle.

    Reste à savoir si ces éléments sont dans les vaccins de manière fortuite ou si leur insertion est intentionnelle. Si c’est fortuit, il est inconcevable que des vaccins différents disposent d’exactement les mêmes structures nano-métalliques. Or, c’est le cas.

    En effet, la formule AlSiTi (aluminium, silicium, titane) par exemple, se retrouve dans les vaccins des laboratoires Berna Biotech, Novartis et Glaxo-SmithKline. Ces éléments nanométriques vaccinaux ne sont jamais signalés par les laboratoires. Que font-ils là ? Quelle est leur fonction ? Les vaccins ne seraient-ils qu’un prétexte pour des expériences d’ingénierie nano-biologiques sur les populations ? Dans quel but ?

    Comment évaluer les risques vaccinaux ?

    Avec ces nouvelles découvertes, tout reste à faire pour évaluer scientifiquement les risques de ces soupes vaccinales truffées de nano-composants et de combinaisons nano-métalliques dont on ne connaît à peu près rien. Comment évaluer les effets sur la santé humaine d’une combinaison de zirconium, d’aluminium et de hafnium (ZrAlHf) ? Le ZrAlHf a-t-il fait l’objet d’une étude toxicologique ? Non !

    De fait, pour toutes ces formules de métalloïdes, il n’y a à notre connaissance aucune publication scientifique, aucune étude toxicologique et encore moins lorsqu’ils sont combinés à du calcium, du carbone, du silicium, du soufre ou du phosphore. De plus, certaines combinaisons nano-métalliques nous semblent physiquement impossibles. Pourtant elles existent bien !

    Comment les laboratoires fabriquant les vaccins ont-ils pu faire de telles prouesses nano-physiques à une si grande échelle ? Cela ne relève, a priori pas de leur domaine de compétence ! Une nouvelle science nano-biologique existerait-elle en marge de nos académies de médecine ? Les vaccins seraient-ils à notre insu, le vecteur d’une néo-science qui ne nous est pas contée ? La maladie des Morgellons trouverait-elle enfin là une explication ?

    Un large débat avec les laboratoires et les autorités de santé va devoir s’ouvrir. Sans intégrer ces nouvelles données, il est aujourd’hui impossible d’évaluer le risque vaccinal.

     

    F. Morin

    Référence: Medcraveonline.com

     

     

     

    Sources : Morpheus.fr

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • DEVENEZ UNE SOURCE DE BÉNÉDICTIONS


     
     
    "Tu oins d’huile ma tête et ma coupe déborde." (Psaumes 23.5)
     

    Récemment, j'ai reçu le témoignage d'Isabelle, qui travaille dans un centre des finances publiques. Lors d'un appel téléphonique, elle a fait de son mieux pour rendre service à une contribuable, et lui a dit avant de raccrocher : "Merci d’exister".

    Dieu désire que vous soyez rempli de son Saint-Esprit. Ainsi, votre vie va non seulement être bénie, mais elle va également déborder sur les autres. Vous allez devenir une source de bénédictions !

    L’huile, appelée onction, est le symbole du Saint-Esprit dans la Bible (Luc 4.18-19). Les sacrificateurs et les rois étaient oints d’huile en signe de confirmation dans leur appel et dans leur fonction.

    Quand l’huile a été versée par le prophète Samuel sur le jeune David, la Bible nous dit que l’Esprit de l’Éternel le saisit. C’est par le Saint-Esprit que David fut rendu capable d’affronter Goliath et de faire encore bien d’autres exploits pour Dieu. C’est par le Saint-Esprit qu’il composa des Psaumes magnifiques, comme ce Psaume 23.

    Soyons le changement que nous voulons voir dans ce monde.

    Pouvez-vous imaginer un pays dans lequel, plutôt que de se plaindre tout le temps, de critiquer, de juger, d’abaisser, de dévaloriser, nous serions remplis du Saint-Esprit et nous commencerions à donner des paroles valorisantes à ceux qui nous dirigent, nous gouvernent, travaillent à notre service, partagent les mêmes rues, les mêmes gares, les mêmes trottoirs ? Un pays où, remplis de compassion, nous ferions des exploits pour Dieu en priant pour les malades, en soutenant les plus souffrants et en prenant position en faveur des plus faibles ?

    Nous avons la capacité de changer la mentalité de notre pays. Nous avons la capacité d’insuffler une culture nouvelle : celle du Royaume de Dieu, dans laquelle tout est possible et dans laquelle chacun est aimé et valorisé, ce qui ouvrira la voie à de merveilleuses connexions divines.

    N’attendons pas le changement. Ne promettons pas le changement. Soyons le changement que nous voulons voir dans ce monde. Je crois que vous allez devenir cet agent de changement. Je crois que Dieu utilisera votre vie d’une façon extraordinaire. C’est ma prière pour vous !

    Une action pour aujourd’hui

    Vous êtes appelé à être une “arme de bénédiction massive” ! Qu’allez-vous entreprendre pour être une bénédiction pour votre entourage en ce jour ?

    Éric Célérier
     
    Devenez une source de bénédictions
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Vous n’avez perdu personne, ce sont les autres qui vous ont perdu

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Apprenez à changer votre manière de voir les choses et à vous rendre compte de ce que vous avez perdu : quelqu'un qui ne savait pas vous estimer, et c'est lui qui a plus perdu que vous.
     

    Nous sommes sûrs qu’à un moment de votre cycle de vie, vous avez perdu quelqu’un qui était très important pour vous : un amour, un ami, un proche de votre famille… 

    Nous parlons ici de pertes émotionnelles, pas physiques : nous nous référons à ces ruptures qui nous écartèlent, presque sans savoir comment et qui nous laissent des blessures, et beaucoup de questions.

    Le plus difficile à la fin d’une relation, quel que soit son type, c’est qu’il n’est pas facile d’affronter ce moment de manière positive, c’est-à-dire, pour qu’il favorise notre épanouissement personnel.

    Il est fréquent, lors d’une rupture, que l’estime de soi dégringole complètement.

    Les personnes qui se sentent responsables et coupables de ce final sont nombreuses, et débutent alors un cycle de pensées et de reproches auto-destructeurs qui ont pour fil conducteur le « j’aurais pu faire autrement », « je ne mérite pas d’être aimé », « je n’étais pas assez bon pour cette personne »…

    Que les choses soient bien claires : dépasser le deuil d’une perte affective implique de contrôler le type de pensées qu’émet notre esprit.

    Il n’y a pas pire ennemi que soi-même, et concernant les pertes émotionnelles, parfois, nous agissons comme des vrais bourreaux.

    Ce n’est pas sain. Ici nous vous proposons d’appliquer des stratégies émotionnelles adaptées à ces situations.

    Ce que vous avez perdu, ce qui est resté derrière vous et ce qui vous pousse à avancer

    Nous sommes plus fragiles que ce que nous pensons.

    Dans le quotidien, nous parvenons à maintenir une apparente capacité de contrôle qui nous aide à penser que nous pouvons tout faire, que rien ne peut nous faire de mal.

    Nous croyons cela à certaines périodes de notre vie car nous disposons de liens forts avec des personnes que nous aimons.

    Les bons amis, les bons liens familiaux et une relation de couple satisfaisante et heureuse nous donne des ailes, de la force et de l’optimisme.

    Parfois, il suffit qu’un seul maillon de cette chaîne parfaite ne saute pour que le fameux équilibre s’écroule complètement.

    À ce moment-là, nous sommes si débordé par les émotions négatives qu’il est courant de rester bloqué, sans savoir que faire, que penser et comment réagir.

    Nos ciments émotionnels semblent s’être effondrés et notre esprit ne fait rien d’autre que penser encore et encore à cette perte, à cette personne qui est partie sans que nous en comprenions bien la raison.

    Ne mendiez pas de l’amour, ne demandez pas ce que l’on ne peut plus vous donner

    Tout d’abord, il est important de comprendre que toute émotion négative, c’est-à-dire, la colère, le désespoir, la tristesse et la peur ont une fin très concrète dans notre cerveau : elles nous obligent à voir la réalité pour émettre une réponse en fonction d’un « danger ».

    • Les émotions négatives sont instinctives et nous avertissent de quelque chose : il faut réagir.
    • Si nous savons que l’autre ne nous aime plus, rien ne peut être plus destructeur que de continuer à implorer pour une nouvelle chance.
    • La fin d’une relation fait mal, c’est nécessaire de ressentir la tristesse, de pleurer et de passer du temps à réfléchir, entouré de nos propres pensées.
    • Plus tard, nous passons à l’étape de l’acceptation digne de ce qui s’est passé et nous reprenons notre marche.

    Concentrer son esprit sur le passé et sur ces phrases conditionnelles comme « si j’avais cela, peut-être que… » ou « si j’avais dit cela, peut-être que… » ne font rien de plus que de rendre le désespoir plus chronique encore.

    Ce sont les autres qui vous ont perdu

    Vous n’avez perdu personne, ce sont les autres qui vous ont perdu. Voir les choses de cette manière n’est pas un acte d’égoïsme, mais de force émotionnelle.

    • Si quelqu’un n’a pas pris la mesure de vos rêves, s’il n’a pas compris la grandeur de vos valeurs, s’il ne s’est pas épanoui au contact de votre amour sage, de votre tendresse et de votre bonne volonté, ce n’est pas vous qui l’avez perdu, c’est lui qui vous a perdu.
    • Ne culpabilisez jamais de cette perte. Ne vous humiliez pas et ne vous maltraitez pas émotionnellement. Ne pensez pas que vous devez changer pour mieux vous emboîter à cette personne, à ses plans de vie.
    • Ne perdez jamais votre identité, ni vos grandeurs. Si vous n’avez pas plu à quelqu’un, c’est son problème. Si une personne n’a pas compris vos raisons, il n’y a aucune raison de se torturer.

    Alimentez votre amour propre, prenez soin de votre estime de vous-même et ne jetez pas toutes ses qualités que vous avez tant de temps à forger uniquement parce que quelqu’un n’est pas capable de les voir, uniquement car une personne vous a quitté-e parce que vous n’entriez pas dans la taille de son cœur.

    Ne vous perdez pas vous-même uniquement car vous avez perdu quelqu’un

    Cela ne vaut pas la peine de se perdre soi-même. Il n’est jamais sain de cesser de s’aimer uniquement parce que quelqu’un a préféré mettre de la distance alors que nous souhaitions qu’il reste auprès de nous.

    • Si vous choisissez de vous négliger, si vous préférez mettre de la distance entre vous et votre cœur, vous serez un triste prisonnie de celui ou celle qui, un jour, vous a dit non, qui a fermé la porte de votre maison pour semer de la tristesse dans votre esprit.
    • Refermez cette étape, mettez un point final à ce cercle de souffrance et sortez vous retrouver avec vous-même.
    • Ne cherchez pas un amour sous forme d’analgésique par lequel rassasier vos peines et parvenir à oublier. 

    Le plus indiqué, dans ce cas, est de passer un moment à se guérir soi-même et se souvenir, une fois de plus, de ses joies, de ses rêves et de ses valeurs.

    Ce que vous avez perdu n’existe déjà plus, c’est déjà derrière vous, mais ce qui est sur le point d’arriver revêt les habits du bonheur et des nouveaux espoirs.

    Et tout cela est à votre portée si vous le voulez.

     

    Images de Stasia Burrington

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Un ingrédient unique qui vous aidera à éliminer

    les varices pour toujours

     

     

     

     

     

     

    Sans aucun doute, les varices sont l’un des problèmes les plus préoccupants chez les femmes. Souvent, celles qui souffrent de cette affection couvrent toute la zone touchée et hésitent à montrer leurs jambes. Voilà pourquoi aujourd’hui, nous allons vous montrer une façon naturelle pour éliminer les varices de façon permanente.

    Le meilleur de tout est que cette astuce est si simple, vous n’avez besoin que d’un seul ingrédient: l’huile d’olive. Oui c’est vrai, en utilisant uniquement l’huile d’olive, vous pouvez supprimer les varices et les oublier pour toujours. N’arrêtez pas de lire cet article, vous allez apprendre comment.

    Si vous voulez supprimer les varices pour toujours de vos jambes et porter les minijupes que vous aimez, suivez les instructions étape par étape que nous allons vous montrer ci-dessous:

    • Exfoliez bien vos jambes avant d’appliquer le remède. Pour cela, vous pouvez utiliser de nombreux masques naturels pour la peau. Des ingrédients comme l’avoine, le sucre, le miel et le lait sont parfaits pour exfolier et nourrir votre peau.
    • Faites chauffer un peu d’huile d’olive au bain marie jusqu’à ce qu’elle soit tiède.
    • Mettez-en un peu dans vos mains.
    • Assurez-vous de faire chauffer la quantité suffisante d’huile qui va vous servir à masser vos jambes.
    • Massez doucement la zone touchée par les varices avec l’huile.
    • Commencez le massage par les chevilles puis remontez jusqu’à ce que vous atteigniez le haut des cuisses.
    • Les massages doivent être réalisés dans un mouvement circulaire, de manière délicate et douce.
    • Avec ces massages vous pouvez améliorer grandement la circulation de vos jambes, ce qui permettra que petit à petit les varices vont disparaître.
    • Effectuez ces massages tous les jours jusqu’à ce que vos varices aient complètement disparues.

    Les varices, seulement un problème esthétique?

    Les varices sont des veines gonflées qui peuvent être vues sous la peau. Leur apparition peut être due à des facteurs génétiques; mais peut aussi être causée par l’excès de poids, l’inactivité physique, le mode de vie sédentaire, la grossesse, etc.

     

    Cette affection peut causer de l’inconfort, comme des crampes, la sensation de lourdeur dans les jambes et le gonflement. Mais peut-être que le symptôme le plus gênant est l’apparition visible de la veine sur la jambe.

    Beaucoup de gens peuvent penser que c’est une affection mineure qui ne touche que l’aspect physique. Mais, bien que cela n’arrive pas très souvent, elles peuvent causer d’autres complications, telles que: ulcères variqueux, saignements, infections, phlébite, thrombose et embolie pulmonaire dans les cas graves.

    Par conséquent, il est idéal de prévenir l’apparition des varices, cela peut se faire en évitant les modes de vie sédentaires et en prenant soin de la posture en effectuant nos activités quotidiennes. Bien sûr, stimuler la circulation avec des massages, comme nous le montrons aujourd’hui est également très important pour ne pas avoir ces complications.

    Donc décidez-vous et utilisez le seul ingrédient pour éliminer définitivement les varices de vos jambes de manière facile, simple et naturelle.

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Douleur de genou : 4 choses À FAIRE et 3 choses À ÉVITER

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Quand nous avons une douleur de genou, il est indispensable de se reposer. Si nous forçons trop sur l'articulation, nous pouvons empirer la situation. De même, il faut éviter la thérapie chaud-froid : au début, mieux vaut le froid.
     

    La douleur de genou peut apparaître à n’importe quel âge. Elle est souvent associée à l’ostéoarthrite mais peut aussi venir d’un mauvais mouvement, d’un problème de cartilage ou même d’un petit kyste.

     

    L’essentiel dans ce cas est de compter sur un bon diagnostic et un traitement médical ajusté à ses besoins particuliers.

    Le traitement que reçoit un sportif et une personne âgée à la vie sédentaire ne peut pas être le même. Il faut donc être prudent et toujours suivre les conseils des experts.

    D’autre part, il n’est jamais de trop de consommer chez soi des remèdes maison, ou même de s’aider de la nature pour améliorer sa qualité de vie dans la phase de rétablissement.

    Aujourd’hui, dans cet article, nous voulons vous donner 4 bons conseils et 3 avertissements qui pourront vous aider.

    Nous vous encourageons à prendre des notes !

    1. Repos : il ne faut pas se risquer à empirer la situation

    L’une des plus grandes difficultés que nous avons quand la douleur de genou apparaît est de prendre conscience des besoins de notre corps et de lui obéir : ce qu’il demande, c’est du repos.

    • N’importe quelle surcharge ou mauvais mouvement suppose d’intensifier la douleur et d’abîmer davantage cette structure, où se trouve le problème : ligaments, ménisque, os…
    • Nous savons que l’exercice est positif, que marcher prévient nombre des problèmes articulaires, mais quand le problème est déjà là, cela n’a plus de sens de forcer sur l’articulation.
    • Il est nécessaire d’établir une période prudente de repos pour, ensuite, débuter petit à petit et harmonieusement une thérapie de récupération basée sur la natation ou la physiothérapie.

    Le plus important est de ne pas sortir marcher sur un terrain pierreux ou irrégulier : une chute est risquée.

    2. Remède pour renforcer les tendons

    Ingrédients

    • Une tasse d’avoine à cuisson rapide (150 g)
    • Une tasse d’eau (250 ml)
    • Une tasse de jus d’ananas (250 ml)
    • Une tasse de jus d’orange (250 ml)
    • Deux cuillerées de miel (50 g)
    • Une cuillerée de cannelle en poudre (7 g)

    Préparation

    • Ce remède simple, savoureux et nutritif va vous aider à prendre soin et à régénérer les tendons du genou.
    • La seule chose qu’il faut faire, c’est mettre tous les ingrédients dans le blender et mixer pour obtenir une boisson homogène.
    • Mettez-la ensuite dans votre bouteille en verre et buvez en 3 prises : une prise le matin, une autre le midi et une autre deux heures avant de vous coucher.

    3. Le massage au vinaigre de pomme et à l’huile d’olive

    Le vinaigre de pomme est aussi très efficace pour soulager et traiter la douleur au genou.

    • Sa « magie » se trouve dans son effet alcalinisant et dans sa capacité à dissoudre l’accumulation de toxines nocives qui se concentrent dans nos articulations lorsqu’elles sont enflammées.
    • Si vous mélangez le vinaigre de pomme à l’huile d’olive, vous aurez un fabuleux remède anti-inflammatoire.
    • Pour cela, la seule chose à faire, c’est d’appliquer une cuillerée de vinaigre de pomme sur un linge en coton, avec un peu d’huile d’olive.
      Ensuite, appliquez sur votre genou en faisant un massage circulaire. Vous pouvez répéter cela 3 fois par jour.

    4. Remède à l’ortie et au jus de citron

    Ingrédients

    • 8 cuillerées d’orties (80 g)
    • 1 litre d’eau
    • Le jus d’un citron

    Préparation

    L’infusion aux orties a toujours été un remède fabuleux pour traiter l’inflammation et la douleur articulaire.

    • Il suffit de mélanger les orties avec le jus de citron pour obtenir un traitement naturel purifiant, riche en vitamine C pour régénérer le cartilage et idéal pour se rétablir physiquement et mentalement.
    • Pour préparer cette eau médicinale, faites tout d’abord une bonne infusion avec l’ortie et un demi litre d’eau. Laissez sur le feu pendant 20 minutes et laissez reposer 10 minutes supplémentaires.
    • Une fois le temps écoulé, filtrez le contenu et ne gardez que l’eau infusée.
    • Pour finir, ajoutez le jus d’un citron et le demi litre d’eau restant. Buvez tout au long de la journée et vous vous sentirez bien.

    3 choses à NE PAS FAIRE quand on souffre du genou

    Attention à la thérapie froid-chaud

    Nous avons tous entendu parler de la thérapie froid-chaud pour réduire la douleur et les processus inflammatoires.

    Cependant, il faut rester prudent : pendant les premières 48-72 heures, mieux vaut éviter les compresses chaudes car elles intensifieraient le problème.

    L’idéal est de faire la chose suivante lors des premiers jours :

    • Appliquez des compresses de gel froid
    • Appliquez un bandage compressif
    • Gardez le repos avec la jambe sur-élevée

    Attention aux chaussures que vous utilisez

    Si vous souffrez régulièrement de douleur de genou, il est nécessaire de bien choisir vos chaussures et vos semelles.

    • Même si les chaussures ne sont pas des déclencheurs de la douleur de genou, elles peuvent l’accentuer.
    • Il est conseillé de consulter un spécialiste pour qu’il nous informe du type de semelles que vous devrions utiliser pour ce problème en particulier.

    Il existe des semelles matelassées qui régulent l’impact du pied sur le sol et soulage la douleur de genou.

    Attention aux compléments à base de gingembre

    Nous savons que le gingembre est la racine médicinale la plus utile pour réduire la douleur en lien avec les processus inflammatoires.

    Cependant, il y a deux choses à savoir avant de prendre ces fameux compléments de gingembre :

    • Si vous prenez des anti-inflammatoires par prescription médicale, ne consommez pas de gingembre.
    • Si vous souffrez d’hypertension, le mieux est également d’éviter cette plante.

    Sachez que tout médicament peut interférer avec ce type de plantes naturelles. Le plus prudent est de toujours demander l’avis d’un spécialiste.

     

    Image principale de © wikiHow.com

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • SOYEZ PATIENT !

     
     
     
     
    "Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son œuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien."Jacques 1.4
     
     

    C'était l’été et une petite fête foraine venait de s’installer dans notre quartier. Le jour de l'ouverture avait été annoncé, mais, problème ! Personne ne pouvait m’y emmener avant la semaine prochaine, on me demanda alors de patienter.

    Dieu vous connaît...

    Mais, tellement excité à l'idée de monter dans un manège, je décidai de m'y rendre tout seul en cachette. Me voici donc courant à vive allure en direction de la fête foraine. Et c'est le choc, boum ! Une voiture me percute de plein fouet et me propulse sur le bas-côté de la chaussée. Ah... si j'avais fait preuve de patience, cet accident ne se serait pas produit !

    Vous est-il aussi déjà arrivé de manquer de patience et de vous heurter à certaines choses que vous n'aviez pas prévues ? Ou de désobéir à Dieu par impatience ?

    Il arrive bien souvent que Dieu nous demande de patienter avant de répondre à un besoin qui nous semble pressant. Le problème vient du fait que nous n'en comprenons pas toujours les raisons. "Et pourquoi pas maintenant ? Pour quelles raisons devrais-je attendre ?"

    "Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c'est que devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour." 2 Pierre 3.8

    Lorsque Dieu vous demande de patienter, ce n'est jamais dans le but de vous voir brûler d'impatience. D'ailleurs rassurez-vous, vous n'attendrez pas mille ans avant qu’il ne vous exauce.

    La réalité est tout autre, car il y a bien des prières que vous avez fait monter vers Dieu, et qui ont été validées de sa part. Néanmoins, il ne fait pas les choses à moitié, et soyez sûr qu’il sait si vous êtes prêt, ou pas, à recevoir ce que vous lui avez demandé.

    Connaissez-vous un père qui donnerait les clés de sa voiture à son fils de 14 ans qui n'a pas le permis ? Ou une maman qui accorderait à sa fille de 4 ans de faire des frites, parce qu’elle a envie d'en manger ?

    Dieu vous connaît, et quand il vous demande de patienter, c'est comme s’il vous disait : "Laisse-moi le temps de te préparer". Donc, lorsque vous faites preuve de patience, vous lui permettez de continuer son travail dans votre vie. "Vous avez besoin de patience…" Hébreux 10.36

    Une décision pour aujourd'hui

    Père, je te remercie et je décide de te faire confiance et d'attendre patiemment l'exaucement de ma requête.

     
    Soyez patient !
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les câlins sont bienfaisants pour la santé émotionnelle

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Grâce aux câlins, nous stimulons la relation avec nos êtres chers et nous parvenons à dissiper nos peurs et nos inquiétudes tout en augmentant la production de substances qui favorisent notre bien-être.
     

    Les câlins sont, avant tout, un type de communication non verbale que nous devrions tous mettre plus en pratique avec nos êtres les plus chers.

     

    Sachez avant tout que c’est le geste le plus répandu du monde, celui qui ne connaît ni les langues, ni les cultures, ni les religions, et qui transcende même notre espèce.

    Les animaux aussi comprennent les câlins ou plutôt cette proximité peau contre peau qui permet de ressentir la chaleur d’un autre membre de son groupe social.

    Un geste de base qui apporte sécurité, proximité et créer du lien entre différents membres de la société.

    On pourrait donc dire que le câlin, compris comme un geste de proximité physique, est quelque chose d’universel.

    Et tout le monde, d’une certaine manière parle ce langage émotionnel qui permet de comprendre qu’être près les uns des autres est parfois quelque chose de gratifiant.

    Voyons dans cet article plus de détails à propos des câlins.

    1. La proximité physique permet de grandir

    L’acte de prendre dans ses bras a des nuances que tout le monde a déjà vécu personnellement.

    Les câlins sont significatifs à partir du moment où ils viennent de personnes avec lesquelles on partage un lien positif et gratifiant.

    • La proximité physique d’un inconnu est souvent vue comme une menace.
    • Lorsque nous prenons dans nos bras ou inversement, le lien social se renforce. C’est quelque chose de très basique et d’élémentaire qui permet de grandir et favoriser l’épanouissement personnel.
    • Même si nous valorisons toujours notre indépendance, cette capacité à nous  envelopper nous-même et à profiter de moments de solitude, personne ne peut nier que ces gestes dotés de signification nous font du bien.

    Pour finir, nous sommes des êtres sociaux, nous avons besoin de ce type de langage pour ressentir que nous faisons partie de quelque chose : une famille, un groupe d’amis…

    2. Notre cerveau a besoin de câlins, surtout dans l’enfance

    Un enfant qui est souvent pris dans les bras et ressent très jeune la chaleur de ses parents grandit avec plus de maturité et d’équilibre émotionnel.

    • Il ne faut pas oublier que le cerveau mûrit « de l’intérieur et à l’extérieur » et « de l’arrière vers l’avant ». Qu’est-ce que cela signifie ? Que les structures cérébrales qui requièrent le plus d’attention chez un nouveau-né sont celles qui sont liées aux émotions.
    • Qu’un bébé qui ne ressent pas de peur, qui se sente sûr à tout moment, et aimé bien sûr, a des structures comme l’hippocampe ou l’amygdale cérébrale qui mûrissent sans la présence de ce stress lié au sentiment d’abandon.

    Grandir dans les bras de ses parents de 0 à 3 ans est fondamental pour le développement émotionnel ultérieur.

    3. Quand les mots ne sortent pas, et que les câlins nous sauvent

    Vous l’avez sûrement déjà vécu avec votre conjoint, un proche ou un ami.

    • Il y a des moments où les émotions nous surpassent. Nous nous disputons avec quelqu’un que nous apprécions, et parfois, nous finissons par dire quelque chose sans le vouloir, quelque chose qui fait du mal et que nous regrettons ensuite.
    • Ce sont des moments où nous n’appliquons pas les bons filtres mentaux et où nous traduisons en mots la première chose qui nous passe par la tête, sans y avoir pensé au préalable.

    Lorsque nous sommes conscients que les mots ne servent plus et que nous avons abîmé quelque chose, utilisons les câlins. Ils nous permettent souvent de nous sauver.

    4. Nous savons tous prendre dans nos bras, mais nous n’osons pas toujours

    Beaucoup de personnes aiment recevoir des câlins mais n’osent pas en donner.

    Peut-être par simple timidité, ou pas indécision ou parce qu’elles ne savent pas comment briser la glace pour donner place à cette proximité qui permet de rassembler deux cœurs.

    • Lorsqu’on prend dans ses bras, il y a une règle toute simple : si vous en avez envie, si vous en avez besoin ou que vous aimez ça, faites-le. Et il n’y a rien de plus sain que de donner 5 câlins chaque jour.
    • Entourer avec ses bras ses parents, son conjoint, ses enfants et ses amis qui traversent une journée difficile aide toujours. Cela console, réjouit le cœur et réconforte tout le monde.

    5. Prendre dans ses bras prend soin de la santé émotionnelle

    Dans le monde animal, les câlins sont très présents. Ils ne sont pas comme les nôtres car ce sont pas des saluts, ils ne servent pas à dire au revoir à quelqu’un lorsqu’on part en voyage.

    • Les animaux recherchent la proximité comme un union et un renfort de lien social.
    • Nous devrions aussi en faire usage à ces fins. Si c’était le cas, nombre de nos doutes s’éteindraient, le stress serait réduit et nous contrôlerions bien mieux notre anxiété.

    Un câlin de la personne que l’on aime nous aide à être plus présent, à profiter de cet ici et maintenant, là où il n’y a plus de doutes.

    À cet instant, il n’existe que la réaffirmation d’un lien, et les endorphines et l’ocytocine augmentent augmentent encore plus l’intensité du moment.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 15 meilleurs aliments pour nettoyer votre sang

     

     

     

     

     

     

     

    En une journée, une grande variété de toxines et de produits chimiques se retrouvent dans notre sang. Ce sont des déchets produits par notre propre corps ou par les produits chimiques absorbés à travers la nourriture que nous mangeons, l’air que nous respirons, les médicaments que nous consommons ou les cosmétiques que nous utilisons.

     

    Le corps a son propre mécanisme de désintoxication qui filtre constamment le sang pour éliminer les composantes dangereuses pour notre santé. Les reins, le foie, les intestins, les poumons et la peau sont les principaux organes de filtrage. En mangeant les bons aliments on peut aider nos organes à filtrer plus de toxines de notre sang et éviter les maladies.

    Voici 15 aliments pour aider votre corps à mieux éliminer les toxines :

    1. L’ail
    L’ail cru est riche en soufre, un minéral essentiel qui aide le corps à se débarrasser des toxines.

    2. Le pissenlit
    Riche en antioxydants et autres phytonutriments, il aide à éliminer les toxines du système digestif ainsi que les radicaux libres. Il stimule le foie et le pancréas pour extraire les toxines du sang et les éliminer.

    3. Les pommes
    Gorgées de vitamines, de minéraux et de fibres, les pommes contiennent une composante qui stimule la production de la bile et aide le foie à éliminer les toxines. Elles sont aussi très riches en pectine et en fibres solubles qui aident à éliminer les métaux lourds.

    4. Les betteraves
    Elles sont riches en antioxydants et représentent une excellente façon pour protéger votre corps des radicaux libres et stimuler le foie pour éliminer les toxines du sang.

    5. Le persil
    Le persil agit comme un diurétique qui aide les reins à fonctionner correctement et éliminer le plus de toxines à travers l’urine.

    6. Les carottes
    Les carottes sont riches en vitamines A, B6, C et K, en potassium et en glutathion, une protéine qui nettoie le foie. Il vaut mieux les manger crues.

    7. Les légumes verts à feuilles
    Les légumes verts à feuilles comme les épinards, le chou, le brocoli et le chou frisé sont de puissants antioxydants qui aident à nettoyer tout le corps. Ils sont remplis de fibres et de vitamines et minéraux essentiels à notre corps.

    8. Le citron
    Le citron est très riche en nutriments et antioxydants et il active le foie pour éliminer les toxines. Buvez du jus de citron le matin mélangé à un peu d’eau chaude.

    9. Les graines de lin
    Elles contiennent des oméga 3 qui aident le corps à éliminer le sucre du sang et leur contenu en fibres aide à éliminer plusieurs toxines.

    10. Le curcuma
    L’agent actif dans cette épice, nommé curcumine, aide votre corps à accélérer le processus de désintoxication.

    12. Le basilic
    Le basilic aide le foie et les reins à éliminer les toxines accumulées. Il est bon pour la digestion, les infections et fait office de diurétique.

    13. Les myrtilles
    Les myrtilles sont l’un des aliments les plus bénéfiques. Elles sont riches en antioxydants, ont des propriétés anti-inflammatoires et sont excellentes pour purifier le sang des toxines et des radicaux libres.

    14. Les avocats
    Les avocats sont excellents pour la santé en général. Ils baissent le taux de cholestérol et la tension et ils contiennent de hauts niveaux de glutathion qui nettoie le foie des toxines et des cancérigènes.

    15. La coriandre
    La coriandre aide le corps à se débarrasser du mercure et d’autres métaux lourds qui se retrouvent dans le sang. Et n’oubliez pas de boire assez d’eau pour éliminer les toxines et bien dormir. Lorsque vous dormez, votre corps a le temps de se nettoyer et de se débarrasser naturellement des toxines.

     

     

     

     

     

    Sources : www.santenaturelle.org

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • GORGE : 6 SIGNES DONT VOUS DEVEZ PARLER À VOTRE MÉDECIN

     

     

     

     

     

     

    Mal de gorge persistant, voix enrouée, ganglion dans le cou… Quels sont les symptômes qui affectent votre gorge et doivent vous pousser à consulter un médecin ? Le point sur ces signes à ne pas négliger, avec les explications du docteur Gilles Besnainou, médecin ORL.

     

    Un mal de gorge qui dure plus de 10 jours

    ©iStock

    Quand s’inquiéter ? "Un mal de gorge persistant localisé à un endroit fixe doit pousser à consulter", explique le docteur Gilles Besnainou, ORL.
    Pourquoi ? "Les causes peuvent être multiples (aphte géant, diverses pathologies ORL ou cancer) mais dans tous les cas, un mal de gorge qui dure plus de 10 jours doit faire l’objet d’une consultation chez l’ORL", préconise le médecin.
    Attention : ce symptôme n’est pas à prendre à la légère, "en particulier chez les personnes qui consomment de l’alcool et qui fument", deux facteurs de risque de cancers ORL, rappelle le docteur.
    Bon à savoir : La fièvre associée à un mal de gorge n’est pas un facteur inquiétant. "Au contraire, la fièvre est le signe que le corps se défend contre une inflammation comme une angine ou une trachéite par exemple", révèle le docteur Besnainou.
     
     
     

    Une voix enrouée qui ne revient pas

    ©iStock

    Quand s’inquiéter ? Une angine ou une affection ORL peut modifier transitoirement la voix. "Il peut s’agir d’un enrouement de la voix, d’un changement de timbre ou d’une extinction de voix", précise le docteur Besnainou. "Mais si ce changement dure plus de 10 jours, il faudra consulter un médecin", ajoute-t-il.
    Pourquoi ? Une modification durable de la voix peut être le signe d’une laryngite chronique, d’une pathologie des cordes vocales ou encore d’un cancer du larynx.
     
     

    Un ganglion qui persiste plus de 3 semaines

    ©iStock

    Quand s’inquiéter ? Un ganglion dans le cou a la forme d’une petite boule, douloureuse ou non au toucher. "Un ganglion dans le cou peut être dû à une rage de dent, une grippe ou encore une angine. Mais s’il persiste pendant plus de 3 semaines, pensez à consulter", conseille le docteur Besnainou.
    Pourquoi ? Si le ganglion persistant est indolore, il peut être le signe d’un trouble ORL chronique, d’un problème lymphatique ou d’un cancer tel que le lymphome ou la leucémie. "Et s’il dure plus de 3 mois, il faudra alors réaliser un bilan complet comprenant une échographie et une ponction du ganglion pour établir un diagnostic", précise le médecin ORL.
     
     
     

    Une gêne permanente à la déglutition

    ©iStock

    Comment la reconnaître ? La difficulté à avaler, la douleur ou la gêne constante à la déglutition située toujours au même endroit ne doivent pas être des symptômes à prendre à la légère.
    Pourquoi ? Une déglutition difficile peut être le signe d’une maladie neurologique comme la maladie de Parkinson. "Chez les personnes âgées pour qui la gêne s’accompagne de fausses routes, il peut aussi s’agir de diverticules de l’œsophage", précise le docteur Besnainou.
     
     
     

    Une toux au long cours

    ©iStock

    Quand s’inquiéter ? "Une toux n’est pas forcément alarmante, mais il faut consulter si elle dure plus de deux ou trois mois" préconise le docteur Besnainou.
    Pourquoi ? "Avant de penser à des causes plus graves, on peut parfois attribuer la toux persistante à une trachéite virale, une coqueluche, une pneumonie à mycoplasmes ou une légionellose", explique le médecin ORL.
     
     
     

    Des crachats de sang

    ©iStock

    Quand s’inquiéter ? La présence de sang dans les expectorations doit toujours pousser à consulter un médecin.
    Pourquoi ? Le sang présent dans les crachats peut venir de la gorge, des poumons ou des voies respiratoires. Les causes sont multiples : il peut s’agir d’une irritation de la gorge, de lésions au poumon dues à une maladie respiratoire comme la tuberculose, ou encore d’un cancer du poumon.
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Sources : Merci au docteur Gilles Besnainou, oto-rhino-laryngologiste (ORL) à Paris - Collège Français d’ORL et de Chrirugie Cervico-faciale (CCF) - Société Française d'ORL et de Chirurgie de la Face et du Cou
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • SOYEZ SATISFAIT

     
     
    "Ce n'est pas en vue de mes besoins que je dis cela, car j'ai appris à être content de l'état où je me trouve."Philippiens 4.11
     
     

    C’était une journée comme personne ne les affectionne, hormis les agriculteurs, puisque le temps était exécrable. En me voyant arriver à l’église trempé jusqu'aux genoux et me plaignant de cette intempérie, un ancien qui était très malade me regarda et me dit : "Yannis, remercie Dieu pour ce jour nouveau qu'il t’accorde !"

    Ah l’insatisfaction ! Elle est récurrente dans le cœur de l’homme qui a bien du mal à se satisfaire de ce qu'il est ou possède… "Ma vie serait vraiment meilleure si…"

    Etes-vous du genre à vous plaindre ? Ou comme l'apôtre Paul avez-vous appris à vous contenter de ce que Dieu vous accorde ?

    L’insatisfaction engendre beaucoup de luttes intérieures : frustration, déception, aigreur,  culpabilité… C'est un état d'esprit qui vous gâche l'instant présent et vous empêche de jouir des bienfaits de Dieu.

    Certes, chacun d'entre nous, pourrions énumérer des millions de choses qui pourraient embellir notre vie. Mais cela ne veut absolument pas dire que nous en serions satisfaits et que nos plaintes cesseraient. Dans le désert, le peuple d’Israël nous en a donné la preuve en mettant de côté tous les miracles de Dieu en leur faveur. "Ils oublièrent vite ce qu’il avait fait…" Psaumes 106.13

    La réelle satisfaction est le résultat d'une profonde relation avec Dieu. Ce dernier doit être chaque jour, la préoccupation première de nos pensées, sachant que sa présence  est plus que suffisante pour nous satisfaire au quotidien. "Faites donc du règne de Dieu votre préoccupation première, et tout le reste vous sera donné en plus" Luc 12.31.

    Une action de grâce pour aujourd’hui

    Père,  je te remercie pour tout ce que tu fais dans ma vie.  Au nom de Jésus.

     
    Soyez satisfait
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Caractéristiques de l’amour toxique

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Souvent, l'amour toxique nous incite à laisser nos amis de côté. Le problème est que si la relation se termine, les amis que nous avons délaissés disparaissent.
     

    L’amour toxique est présent dans bien plus de relations que ce que nous pensons. C’est un sentiment qui nous mène sur le chemin de l’amertume et à une rupture future voire imminente.

     

    Cependant, c’est peut-être le type d’amour que l’on nous a appris. Celui qui découle de nos peurs, de nos illusions et nos croyances un peu erronées.

    Aujourd’hui, nous allons aborder certaines caractéristiques de l’amour toxique qui nous empêche de nous sentir heureux et complètement comblés par nos relations.

    L’amour toxique

    Essayer de changer l’autre

    Dans l’amour toxique, il y a une constante : l’intention de changer l’autre personne. Nous souhaitons qu’elle se transforme dans l’image du conjoint parfait que nous nous faisons dans notre tête.

    De cette façon, nous évitons d’accepter l’autre personne telle qu’elle est et de l’aimer ainsi. Ce que, en vérité, nous aimons, c’est l’idée qu’un jour elle devienne ce conjoint parfait que nous avons toujours idéalisé dans notre tête.

    Cela n’amène que de la frustration, car changer quelqu’un est une tâche ardue qui nous fait perdre beaucoup d’énergie et qui n’amène jamais les résultats désirés.

    La dépendance émotionnelle

    On peut dire que c’est l’un des grands maux de notre temps. La peur d’être seul, la peur que personne ne nous aime font de nous des dépendants émotionnels.

    Parfois, derrière cette attitude se cache une enfance pleine de carences affectives et de traumatismes qui provoquent tout cela dans les futures relations établies.

    La dépendance émotionnelle absorbe, consume et confond l’amour et la forte addiction.

    Posséder, ce n’est pas aimer

    Voici l’une des grandes erreurs que beaucoup de couples font et qui les entraîne sur le chemin de l’amertume.

    • Posséder, ne pas permettre de respirer, épuiser, contrôler, ce n’est pas de l’amour, c’est de l’insécurité.
    • Personne ne possède, et on n’appartient à personne. Nous sommes libres et nous ne devrions jamais nous retrouver dans cette configuration.

    Cependant, derrière toute cette possession, il y a un manque de confiance envers le conjoint. La peur qu’il nous soit infidèle, qu’il drague d’autres personnes, qu’il nous quitte…

    Parfois, cela surgit car la personne a de telles pensées. D’autres fois, c’est le fruit d’une expérience négative de laquelle on sort abîmé-e à cause de l’une de ces raisons.

    Face à la frustration, levez la main

    Frapper quelqu’un que l’on aime, le maltraiter n’est pas quelque chose que nous devrions permettre. Aussi mal que nous ayons fait les choses, personne n’a la droit de lever la main sur vous.

    Quand votre conjoint vous maltraite, pas uniquement physiquement mais aussi verbalement, l’amour est évidemment toxique.

    Les différences doivent être discutées, personne ne doit être soumis à la volonté de l’autre. Le respect doit toujours être présent.

    Il est compréhensible que lors des premiers mois de la relation, on passe beaucoup de temps ensemble et que l’on délaisse un peu ses amis. La nouveauté nous appelle et on a envie de découvrir plein de choses de la personne qui nous captive en peu de temps.

    Mais, lorsque cela dure plus d’un an, voire deux ou trois ans, la situation devient un peu plus délicate.

    • Vous n’allez plus nulle part si votre conjoint n’est pas avec vous, vous ne voyez plus vos ami-e-s si votre conjoint ne peut pas venir et vous les voyez donc de moins en moins.
    • Il y a quelque chose que vous oubliez, c’est que les amitiés, si on en prend soin, durent toute la vie, alors qu’une relation de couple a ses jours comptés.

    Attention, car lorsque votre relation ne sera plus là, vous voudrez vous réfugier chez vos amis. Et ils ne seront peut-être plus là.

    L’amour basé sur les illusions

    C’est l’amour toxique duquel nous avons beaucoup de mal à nous détacher, car il a un lien très fort avec la première phase, lorsqu’on tombe amoureux.

    Les attentes et les illusions provoquent une idéalisation de notre conjoint. Mais que se passe-t-il avec le temps ? Tout cela prend fin et nous commençons à nous « chercher mutuellement » pour des choses qui, avant, nous semblaient insignifiantes.

    Beaucoup de relations ne savent pas pourquoi elles ont changé avec le temps. Mais l’amour mature ouvre les yeux dès le début et ne se laisse pas emporter par des attentes qui ne sont réelles que dans notre esprit.

    Vous vous sentez concerné par l’un de ces amours toxiques ? Maintenant que vous les connaissez, c’est le moment d’éviter de tomber dedans, même si c’est difficile et que cela demande beaucoup d’efforts. Courage !

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Transformez votre corps en seulement 4 semaines

    avec ces cinq exercices simples

     

     

     

     

     

     

     

    Les gens sont plus que jamais conscients de leur santé. Il est bon de savoir que les gens se soucient de leur corps, et bien sûr, de leur apparence.

    Certains décident d’adhérer à une salle de sport, d’acheter des suppléments « miracles » et des équipements de luxe. D’autres choisissent la facilité – de l’exercice et une alimentation saine. Devinez qui fait le bon choix.

    Manger sainement et être physiquement actif vous rend heureux. Il n’y a rien de mieux que des habitudes saines.

    Nous vous donnons 5 exercices simples, et cela accompagne votre alimentation. Vous constaterez une amélioration importante dans un mois. Vous ne perdrez pas énormément de poids, mais vous allez certainement vous rapprocher du corps de vos rêves.

    1. Planche

    C’est l’un des exercices les plus efficaces et les plus sous-estimés. Cet exercice statique vous donnera des abdos dessinés et des épaules dures. Prenez une position de pompes au sol et pliez vos coudes à 90 degrés.

    Votre corps doit être bien droit. Soutenez-vous avec vos coudes, vos pieds et vos avant-bras. Maintenez cette position autant de temps que vous le pouvez, et assurez-vous de ne pas bouger  du tout vos fesses et votre taille.

    2. Pompes

    Tous les muscles de votre corps sont sollicités par cet exercice. Placez-vous en position de planche et poussez en utilisant vos mains. Votre dos, vos fesses et vos jambes doivent être en ligne droite. Faites plusieurs répétitions.

    3. Squats

    Ils renforceront votre ceinture abdominale, stimuleront un processus sain de brûlage de graisses et créeront des quadriceps, des mollets et des cuisses robustes.

    Placez votre corps dans la position initiale du squat. Étirez vos bras en avant et commencez. Faites-le lentement. Assurez-vous que votre visage soit vers l’avant, et votre colonne vertébrale droite. Allez le plus bas possible. Vos cuisses doivent être parallèles au sol, mais ne vous forcez pas si vous ne parvenez pas à le faire.

    4. Bird-dog 

    Placez votre corps dans une position de planche et soutenez votre corps sur les mains et les genoux. Étirez une jambe et un bras, du côté opposé, bien sûr. Votre corps doit être équilibré et droit. Tenez-vous dans cette position pendant quelques secondes. Changez de bras et de jambe. L’exercice bird-dog renforce votre bas du dos et vos abdominaux.

    5. Soulevé de hanches

    Cet exercice renforcera vos ischio-jambiers, fessiers, cuisses, dos et abdominaux. Mettez-vous sur le dos, pliez les genoux et posez vos pieds au sol. Étirez vos bras vers l’extérieur à un angle de 45 degrés. « Comprimez » vos fessiers, et montez vos hanches. Faites plusieurs répétitions.

    Essayez ce plan d’exercice de 4 semaines:

    C’est un plan incroyable composé de 2 exercices de base différents:

    1er entraînement

    • Planche – 1 minute;
    • Pompes – 1 minute;
    • Squats – 2 minutes;
    • Bird-dog – 1 minute;
    • Soulevé de hanches – 1 minute;
    • Planche – 1 minute;
    • Pompes – 1 minute;
    • Squats – 2 minutes

    Faire des pauses de 10 secondes entre les deux.

    2ème entraînement

    • Planche – 3 minutes;
    • Bird-dog – 3 minutes;
    • Soulevé de hanches – 3 minutes;
    • Pompes – 1 minute

    Faire des pauses de 15 secondes entre chaque exercice.

    Comme vous le remarquerez peut-être, vous devriez avoir un jour de repos après le plan d’entraînement de 6 jours.

    1ère semaine

    • 1er jour – 1er entraînement
    • 2ème jour – 2ème entraînement
    • 3ème jour – 1er entraînement
    • 4ème jour – 2ème entraînement
    • 5ème jour – 1er entraînement
    • 6ème jour – 2ème entraînement
    • 7ème jour – repos

    2ème semaine

    • 1er jour – 2ème entraînement
    • 2ème jour – 1er entraînement
    • 3ème jour – 2ème entraînement
    • 4ème jour – 1er entraînement
    • 5ème jour – 2ème entraînement
    • 6ème jour – 1er entraînement
    • 7ème jour – repos

    Après avoir terminé votre deuxième semaine, recommencez.

    Ce programme vous donnera un corps fort et sec, et vous serez en meilleure santé que jamais. Essayez, vous n’avez rien à perdre.

    Faire ce programme ne va pas seulement rendre votre corps plus fort et plus sec, mais cela améliorera également votre santé et votre énergie. Vous n’avez rien à perdre en essayant ce programme, donc vous pourriez même le commencer aujourd’hui.

     

     

     

     

     

    Sources : www.fitnessandpower.com

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 symptômes clés pour la détection du cancer du col de l’utérus

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Il est indispensable de savoir identifier les possibles signes précoces du cancer du col de l'utérus pour pouvoir bénéficier d'un diagnostic rapide et ainsi combattre la maladie dès les premiers stades.
     

    Le cancer du col de l’utérus est le second type de cancer le plus courant chez la population féminine. 

    Même si ses chiffres sont terrifiants, c’est l’un de ceux que l’on peut prévenir et soigner avec succès lorsqu’il est détecté tôt.

    Il commence souvent dans les cellules de la surface du col de l’utérus, et puisque son développement est assez lent, il peut être diagnostiqué à temps à l’aide d’une cytologie vaginale.

    En général, il commence avec une affection pré-cancéreuse, connue sous le nom de dysplasie, dont le développement est très long, avant qu’elle ne se transforme en cancer.

    Sa cause principale est l’infection du papillomavirus (HPV) qui se transmet par contact sexuel.

    Si certaines infections disparaissent seules, dans ce cas, ce sont les déclencheurs d’un développement anormal dans les cellules de l’utérus.

    Et bien qu’au début, les symptômes ne sont pas vraiment identifiables, il existe certains signaux d’alerte qui peuvent être clés dans la détection de la maladie.

    Découvrez-les !

    1. La perte de poids inexplicable

    La perte de poids inexplicable, sans régime ni exercices particuliers, est un symptôme qu’il ne faut pas négliger, même si pour certaines, c’est un rêve devenu réalité.

    Ce symptôme, provoqué par de multiples facteurs, apparaît chez les patientes qui ont un cancer du col de l’utérus à cause du manque d’appétit et des déficiences nutritionnelles.

    La croissance anormale des cellules a des conséquences négatives sur la santé digestion et c’est pour cela que le corps n’utilise pas les nutriments de manière optimale.

    2. Inflammation et rétention de liquides

    Les altérations dans les cellules du col de l’utérus peuvent se manifester via un déséquilibre dans les processus inflammatoires du corps qui, à leur tour, ont tendance à provoquer de la rétention de liquides dans les tissus.

    Les patient-e-s présentent une inflammation au niveau de la partie basse du ventre, et puisqu’elle affecte les vaisseaux sanguins, elle se ressent également dans les jambes et dans la partie inférieure du corps.

    3. La cystite

    Les femmes qui souffrent d’épisodes continus de cystite doivent considérer que l’infection peut être lié à ce type de cancer.

    Si les cas liés à ce symptôme sont rares, il est le résultat de l’inflammation dont souffre le col de l’utérus et la vessie, en conséquence de la maladie.

    La tumeur a tendance à comprimer ces organes, et à obstruer le passage de l’urine. Il génère donc une forte sensation de douleur dans le tractus urinaire.

    4. Les verrues génitales

    Les verrues génitales sont un signal contondant de l’infection du papillomavirus (HPV), principale responsable du développement du cancer du col de l’utérus.

    Ces petites altérations cutanées ne sont pas uniquement inesthétiques, elles se multiplient facilement et peuvent être inquiétantes.

    5. Des pertes anormales

    Les altérations dans les pertes vaginales sont souvent le résultat d’une infection à cause des levures ou des bactéries provoquée par un déséquilibre du pH naturel.

    Mais lorsqu’elles sont aqueuses, avec une odeur et une texture anormales, cela peut avoir un lien avec le cancer du col de l’utérus.

    Cela est dû aux changements de l’activité des cellules présentes sur les parois du col de l’utérus, qui déclenchent une sécrétion anormale.

    6. Les douleurs pendant les relations sexuelles

    Bien que beaucoup de facteurs peuvent provoquer des douleurs pendant les relations sexuelles, la croissance de tumeurs dans le col de l’utérus est une possibilité qu’il ne faut pas écarter.

    Cela peut provenir de l’inflammation des parois de l’utérus qui à son tour affecte la lubrification naturelle de la zone intime.

    7. Les tensions lombaires

    Comme dans n’importe quel type de cancer, le cancer du col de l’utérus génère une forte décompensation dans les processus inflammatoires des tissus du corps.

    En conséquence, les muscles ont tendance à se comprimer et une sensation continue de douleur, presque toujours dans la zone lombaire et les extrémités, apparaît.

    De plus, puisque la circulation sanguine présente des difficultés, les tissus et les muscles ne reçoivent pas l’oxygène et les nutriments adaptés.

    8. L’anémie

    Plus la maladie avance, plus le corps cesse d’utiliser les nutriments de manière optimale et la patiente ressent une baisse de l’appétit.

    Cette situation n’augmente pas uniquement la sensation de fatigue pendant les journées mais conduit à de forts épisodes d’anémie qui, entre autres choses, affectent la santé cognitive.

    Ce symptôme est aussi courant quand le cancer provoque des saignements irréguliers et des règles très abondantes.

    En tant que femmes, il est essentiel d’être au courant de ces signes et de solliciter une cytologie vaginale face à tout doute.

    Les check-up médicaux, surtout quand il y a des antécédents familiaux, sont déterminants pour recevoir un traitement qui fonctionne.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le camion

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     
     
     

    Quiconque est sage en observant ces choses reconnaîtra l’amour de l’Éternel.
    Psaume 107.43

     

    En Afrique, un couple de missionnaires et quelques chrétiens roulent en camion sur une piste cahoteuse. Ils apportent d’urgence des produits de première nécessité à une église d’un pays voisin meurtri par une guerre civile. Ils sont attendus avec impatience pour la réunion du soir.
    À quelques kilomètres de la frontière, le camion se met à ralentir. Impossible de reprendre de la vitesse, malgré les coups d’accélérateur répétés du chauffeur. L’équipe voit la voiture qui est devant eux s’éloigner dans le lointain. À la frontière, le moteur du camion s’arrête définitivement. « Seigneur, que se passe-t-il ? » se demande chacun. Soudain, un garde-frontière crie : « Il y a eu une explosion de l’autre côté de la frontière ! Un des belligérants a fait sauter la voiture qui venait juste d’entrer dans le pays ». L’équipe réalise que c’était le véhicule qui les précédait ! Si leur camion avait roulé normalement, ils auraient été attaqués eux aussi. Le lendemain matin, le camion redémarre sans difficulté et les voyageurs arrivent sains et saufs à destination.
    Des circonstances contraires à notre volonté viennent souvent nous arrêter dans notre course. Il est bon de chercher à comprendre ce que Dieu veut nous dire par elles. Qu’il nous protège ou nous interpelle, sachons que toutes ses voies sont guidées par son amour parfait !

     

    Françoise Lanthier

    africa-1748872_640

    Source : vivreaujourdhui.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le bonheur ne se nourrit pas de rêves, mais de réalités

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour atteindre le bonheur, nous devons forcément passer par des moments difficiles, car c'est la seule façon de pouvoir valoriser ce que nous avons dans l'instant présent.
     

    Les rêves sont importants. Ils nous permettent de nous évader et de penser notre bonheur. Pour autant, si nous voulons que celui-ci se concrétise et perdure, nous devons tourner notre regard vers notre réalité.

     

    Nombre de nos désirs ne se concrétisent pas. Ils demeurent des idées qui ne prendront jamais vie. Peut-être est-ce parce que nous ne raisonnons pas correctement.

    Nous nous sommes laissés porter par la confiance que nous avions lorsque nous les imaginions sous forme de rêves.

    Cette façon de voir la vie, même si elle nous offre quelques moments fugaces de bonheur, nous empêche bien souvent de vivre la réalité que nous passons tant de temps à imaginer.

    La réalité est celle que vous construisez

    Notre vie peut parfois nous paraître contradictoire. Nos rêves ne demeurent que de simples pensées et les réalités de notre existence nous font mal et ne nous permettent pas d’envisager l’avenir sereinement.

    Mais la clé se trouve dans l’équilibre.

    Pour commencer, nous devons vous donner quelques clés pour que vous puissiez garder les pieds sur terre, pour vous éviter de créer des mondes fantastiques totalement irréalisables.

    • Pouvez-vous atteindre les buts que vous vous fixez ? Sans nous en rendre compte, nous rêvons parfois de choses impossibles. Impossibles car nous n’avons pas les moyens de les atteindre. Qu’il s’agisse d’argent, de travail ou de famille, nombreux sont les facteurs qui peuvent nous empêcher d’atteindre nos objectifs.
    • Soyez honnête avec vous-même et faites le bilan le plus objectif possible de vos forces et de vos faiblesses. Vous ne pouvez pas devenir médecin si la vue du sang vous fait tourner de l’oeil. Vous devez être réaliste pour découvrir vos capacités, afin d’avancer le plus loin possible dans la vie.
    • Le chemin se fait en marchant. Si vous êtes ancré à votre zone de confort, comment pouvez-vous imaginer atteindre vos rêves les plus fous ? Vous devez aller de l’avant pour pouvoir obtenir ce que vous désirez.

    Si vous êtes incapable de bouger, vous n’irez nulle part.

    Il est nécessaire de prendre en compte ces conseils pour pouvoir réussir à faire de nos rêves des réalités.

    Vous ne pourrez pas réussir cela sans associer ces trois éléments.

    Le bonheur n’est pas toujours uniquement positif

    Le bonheur n’a pas uniquement la forme et les couleurs d’un arc-en-ciel, il est aussi composé de zones d’ombre. Nous confondons souvent ce terme avec l’expression « être heureux ». Un état tout simplement impossible à atteindre, car nos émotions varient continuellement.

    Le bonheur c’est d’être en harmonie avec soi-même, que les choses aillent dans notre sens ou non, peu importe les petits obstacles qui se présentent sur notre chemin.

    Si vous commencez par vous fixer des objectifs impossibles à atteindre, si vous pensez que tout doit être simple et facile dans la vie, vous vous trompez lourdement.

    Les buts s’atteignent en faisant des efforts et des sacrifices. Vous devez consacrer des heures à vous former, à vous dépasser. Vous devez franchir chaque journée en apprenant de nouvelles choses, en tirant le meilleur de vos erreurs.

    Ne pensez pas que chaque échec que vous devez affronter vous fait faire un pas en arrière. C’est simplement une opportunité de rediriger votre chemin pour emprunter le bon sentier.

    Car le bonheur n’est pas composé que de joie. Nous ne pouvons pas être des concentrés d’émotions positives. La lumière et l’ombre ont des finalités complémentaires, et doivent être équilibrées pour que nous puissions être en harmonie avec nous-même et avec le monde qui nous entoure.

    Ouvrez les yeux face à la réalité

    Nous sommes aveugles depuis bien trop longtemps. Croire que chaque erreur est une défaite est une déformation de la réalité. Nous devons simplement ouvrir les yeux pour comprendre ce que nous faisons de mal. 

    Vous vous êtes arrêté de marcher à chaque fois que vous êtes tombé-e lorsque vous étiez enfant ? Vous n’avez plus jamais fait de vélo après vous être écorché les genoux en retirant vos roulettes ?

    Vous étiez certainement bien plus opiniâtre lorsque vous étiez enfant que maintenant. L’âge adulte entraîne son lot de peurs, d’insécurités et de fausses croyances.

    Commencez par faire des petits pas pour atteindre ce qui vous fait envie. Faites preuve de patience. Même si le temps vous semble filer à toute allure, il passe bien plus lentement que vous ne le pensez.

    N’abandonnez pas, gardez un état d’esprit positif et faites preuve de persévérance. Vous vous rendrez rapidement compte que vous pouvez construire votre bonheur sur des réalités, et non pas sur des rêves inatteignables.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Détoxifiez vos intestins avec des boissons chaudes

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Détoxifiez vos intestins avec de simples boissons chaudes et vous préviendrez une grande variété de maladies qui surviennent lorsque nous n’arrivons pas à dépurer correctement l’excès de toxines de notre intérieur.

    Etre mince n’est pas la seule raison pour prendre soin de soi. Prendre des diurétiques et des aliments riches en fibres a un impact bien plus significatif qu’une silhouette linéaire.

    L’intestin joue un rôle essentiel pour que notre corps se maintienne sain pendant longtemps. Comme nous le savons, le travail des intestins est d’expulser des toxines et des substances nocives.

    • Les avoir dans notre intérieur est similaire à introduire du sable dans un moteur.

    Il se peut qu’il fonctionne pendant un temps, mais travailler avec un corps étranger en soi, accélèrera la détérioration et finira par l’endommager.

    Parfois, l’avarie peut être solutionnée, parfois non. Pour cela, il est nécessaire de désintoxiquer votre intestin et d’éviter ainsi la présence d’éléments qui vous empoisonne peu à peu sans vous en rendre compte.

    Pour cela, nous vous proposons d’utiliser des boissons simples qui vous aideront. Il s’agit d’une ressource peu agressive et très efficace.

    Ils ne présentent pas de substances chimiques qui provoquent des effets secondaires à d’autres endroits. De plus, elles sont économiques et faciles à préparer, et vous pourrez donc en profiter quand vous le souhaitez.

    Sachez que les ingrédients sont à la vente dans n’importe quelle boutique.

    Détoxifiez votre intestin avec des boissons chaudes

    En plus d’être un parfait calmant, la camomille facilite l’excrétion si elle est utilisée de manière quotidienne.

    Il ne suffit pas d’en ingérer quand vous vous sentez lourd ou avec de l’acidité. Le mieux étant de la savourer après chaque repas. Avec cela nous arriverons à envelopper ce que nous mangeons avec la puissance de la camomille et l’intestin fonctionnera plus facilement.

    • Vous pouvez prendre celle vendue en sachets conventionnels, bien que l’idéal serait d’avoir recours à la plante sèche, à la vente dans n’importe quel commerce de produits naturels.
    • La raison est très simple: la première est traitée, tandis que l’autre est écologique.

    Le thé à la menthe

    A la différence de la précédente plante, vous ne devez pas consommer de menthe si vous souffrez de gastrite ou de colite.

    Cependant, le reste du temps, vous pouvez en profiter pour désintoxiquer votre intestin en totale sécurité.

    • Elle favorise une bonne digestion et ainsi l’élimination de tout ce qui ne devrait pas se trouver en vous.
    • D’autre part, elle combat ce stress qui vous empêche d’affronter la journée correctement. Le mieux étant de la consommer après chaque repas.

    Détoxifiez votre intestin avec ce thé au gingembre et au citron

    Bien que la médecine traditionnelle chinoise a utilisé cette racine depuis des siècles, elle est peu connue dans d’autres cultures. Cependant, c’est l’un des éléments les plus complets que vous trouverez.

    Parmi ses multiples bienfaits, on trouve :

    • Elle est digestive
    • Elle a des effets anti-inflammatoires
    • Elle régule les niveaux de sucre et de cholestérol
    • Tout cela se complète par son action nettoyante, spécialement du colon

    Le plus adapté est d’en consommer une fois par jour.

    D’autre part, le citron sera le complément parfait. Sa forte teneur en vitamine C favorisera l’annihilation de toutes les bactéries qui se logent dans l’intestin.

    Ainsi, en plus d’expulser les toxines, vous en terminerez avec les adhérences qui, parfois, se maintiennent dans l’organe.

    Il est possible que sa saveur vous surprenne un peu, car elle n’est pas typique d’une infusion. Ne vous inquiétez pas, vous vous habituerez vite à cette mystérieuse note piquante.

    L’aloe vera et le tilleul

    Vous avez sûrement déjà entendu parler des bienfaits de l’aloe vera pour la peau et sa cicatrisation, mais vous pouvez également l’utiliser pour détoxifier l’intestin.

    Lorsque vous la consommez régulièrement elle deviendra un dynamisant de votre système intestinal.

    En résultat, elle vous débarrassera des substances qui perturbent le bon déroulement de votre système digestif.

    De plus, si vous le combinez au tilleul, vous obtiendrez un effet relaxant qui nous est très nécessaire dans nos styles de vie actuels.

    Ingrédients

    • 1 verre d’eau (200 ml)
    • 5 1/2 cuillères à soupe d’aloe vera (environ 80 g)
    • 2 cuillères à soupe de tilleul (20 g)

    Préparation

    • Faites chauffer le verre d’eau puis lorsqu’il est arrivé à ébullition, ajoutez l’aloe vera.
    • Après avoir obtenu un mélange homogène nous inclurons les deux cuillères de tilleul et laisserons infuser quelques minutes.
    • Enfin, nous ferons tomber quelques gouttes de citron puis filtrerons le contenu avant de boire.

    Avec ces infusions votre intérieur sera propre et vous agirez pour prévenir une infinité de maladies.

    Si vous ne les prenez pas quotidiennement comme on le recommande, il est vital que vous le fassiez au moins une semaine par mois.

    Observez-vous et dites-nous les changements que vous avez remarqué.

    Vous vous sentez mieux maintenant ? Avec plus d’énergie ?

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Exercices simples pour guérir le nerf sciatique,

    les hanches et le dos

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Souvenez-vous que ces exercices sont excellents pour soulager les douleurs de sciatique modérées, car le repos absolu n'est pas conseillé pour cette maladie.

    Peut-être que cela vous semble contradictoire mais l’exercice physique modéré est la meilleure thérapie pour l’amélioration de la condition de vie si l’on souffre du nerf sciatique, de la hanche ou du dos. 

    Si la douleur est très intense, il est préférable de passer par une petite période de repos. Mais l’immobilité permanente accentue davantage ce type de pathologies si courantes.

    N’oubliez que la vie c’est du mouvement et que le mouvement, c’est la vie. L’exercice physique active favorise donc la santé des disques inter-vertébraux.

    Le simple mouvement et ces exercices qui permettent une harmonie adaptée de toutes les structures de notre colonne vertébrale facilitent les échanges de liquides et de nutriments entre toutes ces structures délicates.

    Ainsi, nous luttons contre la pression sur le nerf sciatique et nous réduisons l’inflammation de la hanche et la surcharge du dos.

    Sachez que parfois, notre pire ennemi est la peur de la douleur et le raisonnement classique qui consiste à penser : « Mieux vaut que je ne bouge pas, comme ça, je n’aurai pas mal ».

    Ces exercices simples vous apporteront du soulagement, vous offriront une meilleure mobilité et une bonne qualité de vie. Nous vous invitons à prendre des notes !

    1. La position du papillon pour soigner la douleur du nerf sciatique, du dos et de la hanche

    Comme nous vous l’avons indiqué au début de l’article, ces exercices peuvent être effectués uniquement si la douleur de bassin, de dos ou du nerf sciatique n’est pas très intense.

    Si les gênes sont modérées, ces étirements et postures, dont l’objectif est d’améliorer la résistance et la santé des os, des nerfs et des articulations, seront indiqués.

    Quelques clés pour bien faire la position du papillon

    • Asseyez-vous sur le sol, sur un tapis avec les jambes ouvertes et pliées.
    • Il est important d’avoir le dos bien droit dès le début de l’exercice.
    • Essayez d’unir les plantes de vos pieds.
    • Tenez vos chevilles dans vos mains pendant l’exercice.
    • Si vous ne parvenez pas à faire cette position, ce n’est pas grave. Petit à petit, vous y arriverez, mais il faut y aller progressivement.
    • Plus tard, vous pouvez commencer à vous pencher vers l’avant, jusqu’à ce que vous ressentiez une légère pression sur la hanche.
    • Maintenez la position pendant 45 secondes, détendez-vous et recommencez.

    La position de l’oiseau

    Cet exercice est l’un des plus intéressants pour soulager la douleur du nerf sciatique ainsi que la douleur de dos ou de hanche.

    Vous allez mettre en mouvement toutes ces zones difficiles et il est donc important d’être régulier et de faire cet exercice pendant 5 à 10 minutes chaque jour.

    Clés de l’exercice de l’oiseau

    • Mettez-vous à quatre pattes sur le tapis.
    • Les mains doivent être fermes et collées au sol.
    • Ensuite, mettez le genou droit derrière la main gauche et levez un peu l’autre jambe (pour cela, vous devrez pencher un peu la hanche).
    • Maintenez la position pendant 10 secondes.
    • Reposez-vous et répétez la même chose avec l’autre jambe (le genou gauche doit être derrière la main droite).

    3. Les exercices sur une chaise

    Continuez votre programme avec un exercice simple que vous pouvez réaliser à n’importe quel moment de la journée.

    Prenez note de chaque étape de l’exercice pour des bienfaits authentiques sur le dos et les hanches, et pour soulager la douleur du nerf sciatique.

    Étapes de l’exercice sur la chaise

    • Choisissez une chaise ferme et stable.
    • Asseyez-vous un peu devant, quasiment au bord de la chaise. Mettez la jambe droite sur la jambe gauche, de manière à ce que la cheville soit presque collée au genou.
    • Gardez la position pendant 10 secondes, prenez une grande inspiration, penchez-vous vers l’avant avec le dos bien droit.
    • Répétez le même exercice avec la jambe opposée.

    Les exercices sur le lit ou le canapé

    Comme nous l’avons vu jusqu’à présent, cette série d’exercices peut être réalisée sans problème à la maison.

    Retenez l’essentiel : ce programme ne sert pas seulement à soulager la douleur, il nous permet avant tout de la prévenir.

    Il faut prendre conscience que 35 minutes d’exercices sont nécessaires chaque jour.

    Pratiquez-les dans le calme, sans douleur mais toujours en favorisant la tension, la flexibilité et la résistance qui permettent les véritables résultats.

    Comment faire de bons exercices pour le dos et les hanches sur le canapé ?

    • Allongez-vous sur le canapé.
    • Pliez le genou droit et ramenez-le vers la poitrine.
    • Si vous ne pouvez pas arriver à cette zone, atteignez ce point où, sans ressentir de douleur, vous percevez que la limite de votre résistance. Jour après jour, vous vous améliorerez.
    • Répétez ce mouvement 10 fois en vous aidant de vos mains pour maintenir le genou.
    • Quand vous avez terminé cette série, recommencez avec l’autre jambe.

    Pour conclure, ces quatre exercices sont simples et bienfaisants. Mais n’oubliez pas de consulter un bon physiothérapeute si votre douleur est très intense ou chronique.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Rencontre avec le Dieu inconnu

     
     
     
     
     
     
     
     

     
     
     

    Ce que vous révérez ainsi sans le connaître, je viens vous l’annoncer.
    Actes 17.23

     

    Adoniram Judson, le premier missionnaire chrétien en Birmanie, accosta avec son bateau près d’un village. Il vit une femme, s’approcha d’elle, lui tendit la main et lui demanda : « Comment allez-vous » Au même instant, il fut rappelé à bord, quitta la femme avec un souhait de bénédiction et repartit en oubliant bien vite cette rencontre.
    Mais cette femme ne l’a pas oubliée. Jamais encore, elle n’avait été abordée si poliment. Bien qu’elle fût une princesse, elle était traitée comme une esclave. « J’ai vu un fils de Dieu, dit-elle par la suite. Depuis mon enfance, j’ai servi les idoles, mais elles n’ont jamais empêché mon mari de me battre. Cet homme m’a parlé aimablement et m’a donné la main. Son Dieu doit être le seul vrai Dieu. Je ne veux plus jamais adorer mes idoles.»
    Le même soir, elle commença à prier le Dieu inconnu de l’étranger : « Seigneur Dieu, dit-elle, toi qui es au ciel, sur la terre, dans les montagnes, au nord et au sud, à l’est et à l’ouest, aie pitié de moi ! Montre-moi ta gloire afin que je puisse connaître qui tu es ».
    Pendant cinq ans, elle priait ainsi. Alors un missionnaire chrétien vint dans sa région. Elle entendit l’Évangile et se convertit aussitôt. Depuis lors, elle a témoigné de sa foi à beaucoup de compatriotes. Plusieurs sont devenus chrétiens à leur tour et, par son témoignage, plusieurs Églises sont nées.

     

    Alfred Kuen

    myanmar-1697732_640

    Source : vivreaujourdhui.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Donner l’exemple est la meilleure manière d’éduquer

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Nous ne pouvons oublier que nos enfants sont comme des éponges qui répètent tout ce qu’elles voient. Pour cela, afin de les éduquer de la meilleure manière, nous devons montrer l’exemple avec nos actes.

    Combien de fois avons-nous voulu que nos enfants fassent les choses d’une certaine manière, mais où nous n’avons pas montré l’exemple ?

    Si nous ne faisons pas ce que nous demandons ou ce que nous exigeons, il est fort probable que les enseignements n’arrivent pas à bon terme.

    Tout cela est le résultat de ce qui arrive dans toutes les familles : les enfants sont attentifs et regardent tout ce que font leurs parents.

    Aussi, montrer l’exemple est très important pour éviter les affrontements, les disputes et une série de problèmes qui se manifestent suite à cette incohérence paternelle.

    Les mots se font emporter par le vent

    Dire « ne mets pas tes pieds sur la table » ou « jette les papiers à la poubelle et pas par terre » est facile ; mais le plus difficile c’est de montrer l’exemple.

    Si l’un des parents met ses pieds sur la table, l’enfant ne comprendra pas pourquoi on lui dit une chose et que la personne qui lui a ordonné fait tout le contraire.

    C’est à ce moment que l’enfant se rebellera et fera la même chose que son progéniteur. En conséquence, surgiront une série de colères, de disputes, de coups de pieds et de phrases très curieuses.

    • Par exemple, quand l’enfant reproche à ses parents « pourquoi je ne peux pas mettre mes pieds sur la table si toi tu le fais ? l’une des réponses classiques du parent sera « parce que je le dis un point c’est tout ».

    Croyons-nous réellement que cela va fonctionner ? Un énoncé aussi dictatorial, injuste et incohérent ne provoquera jamais les résultats escomptés.

    Sans nous en rendre compte, nous provoquons nous-mêmes les disputes au sein de notre foyer qui pourraient certainement être évitées.

    Cependant, les responsabilités et la quantité de tâches que nous avons en tête nous empêchent d’être conscients de la simplicité des choses.

    La dispute avec le patron ou la frustration avec le partenaire doivent sortir d’une certaine manière. Qui le paie ? Le plus petit du foyer, qui n’est en aucun cas coupable.

    L’incohérence : une bombe à l’adolescence

    Si les plus petits peuvent commencer à se rebeller face à ces preuves d’incohérence présentes dans l’environnement familial, tout se complique davantage à l‘adolescence.

    C’est alors que la patience vous est indispensable et où les « parce que je le dis » auront une plus grande répercussion sur les enfants.

    Nous ne pouvons exiger ce que nous ne faisons pas. Donner l’exemple est la meilleure manière d’éduquer, sans commander, sans donner d’ordre, demander, réclamer et tout ce que nous faisons en tant que parents.

    Les parents sont des personnes, les enfants aussi. Il est certain que les premiers ont l’autorité, mais ils doivent apprendre à la mettre sur la table de la bonne manière.

    Si montrer l’exemple n’est pas considéré comme une priorité, nous perdrons cette autorité avec laquelle nous réclamons à base de cris, de menaces et de colères qui transforment la maison en chaos.

    L’étape de l’adolescence requiert de la stabilité, une grande dose d’amour et de compréhension, et non des cris et des mots absurdes.

    Car nous ne ferons qu’encourager la haine, les émotions négatives et le manque total de respect des enfants envers nous-mêmes.

    Ne nous mettons pas à leur niveau

    Lorsqu’un parent crie, s’offusque et commence à se disputer avec son enfant comme s’ils avaient le même âge, il perd toute son autorité.

    Donner l’exemple ne signifie pas se laisser emporter par ces émotions qui vous pressent à faire le plus facile : hausser la voix, commander et exiger, et dire « parce que je suis ton parent tu dois m’obéir ».

    Se mettre au même niveau que les enfants ne fera qu’empirer les situations. Mais évidemment, pour éviter cela, il faut commencer par donner l’exemple.

    Il existe beaucoup de responsabilités, des problèmes d’argent, une inquiétude pour l’avenir des enfants. Toutefois, on ne devrait jamais mettre de côté quelque chose de très important : leur montrer l’amour que l’on a pour eux.

    Car parfois, le quotidien se résume à des cris et des disputes qui n’ont en réalité aucun sens. Où se trouve l’amour dans tout cela ? Et la compréhension ?

    Si nous nous efforçons d’être meilleurs chaque jour et d’apprendre de ces erreurs que nous pouvons visualiser grâce à nos propres enfants, alors nous serons sur le bon chemin.

    Travailler pour être la meilleure version de nous-mêmes permettra aux plus jeunes de suivre cet enseignement avec peu d’efforts.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Boire de l’eau tiède citronnée chaque matin : 10 avantages

     

     

     

     

     

     

    Eau-tiède-citronnée

     

    Les citrons ont beaucoup de propriétés bienfaisantes pour la santé qui sont reconnues depuis des siècles. Les deux principales sont d’une part leur puissante action anti-bactérienne et antivirale, et d’autre part leur efficacité pour stimuler le système immunitaire ; il est également utilisé dans les régimes, car le jus de citron est également digestif et est un bon dépuratif pour le foie.

    Les citrons renferment bon nombre de substances, en particulier de l’acide citrique, du calcium, du magnésium, de la vitamine C, des bioflavonoïdes, de la pectine et du limonène qui renforcent les défenses de l’organisme et combattent les infections. 

     

    Comment doit- on préparer l’eau tiède citronnée ?

    Il faut utiliser de l’eau minérale qui doit être tiède et non bouillante.Il ne faut pas que l’eau soit froide, car notre organisme l’assimile lentement et il lui faut dépenser plus d’énergie pour assimiler l’eau glacée que l’eau tiède. Il faut toujours utiliser des citrons frais, bio de préférence, et jamais du jus de citron mis en bouteille. Pressez 1/2 citron dans un verre d’eau pour le boire au réveil et à jeun.

    Les bienfaits de l’eau tiède citronnée

    1. Elle facilite la digestion

    Le jus de citron favorise l’élimination des déchets et des toxines. Grâce à sa composition atomique similaire à celle de la salive et de l’acide chlorhydrique des sucs digestifs, il stimule le foie à produire de la bile, un acide nécessaire à la digestion.

    Les citrons sont également riches en minéraux et en vitamines et réduisent les toxines dans le tractus gastro-intestinal. Les propriétés digestives du jus de citron soulagent les symptômes de l’indigestion tels que les brûlures d’estomac, les renvois et la distension abdominale. L’American Cancer Society recommande aux patients atteints de cancer de boire de l’eau citronnée chaude pour stimuler les mouvements intestinaux.

    2. Elle dépure le système urinaire car elle est diurétique

    Le jus de citron favorise aussi l’élimination des déchets parce qu’il augmente la quantité d’urine dans le corps. Donc, lorsque l’on boit du jus de citron, les toxines sont éliminées plus rapidement et le conduit urinaire reste en bonne santé. L’acide citrique des citrons active la fonction de l’enzyme qui stimule le foie et lui permet de se détoxifier.

    3. Elle stimule le système immunitaire

    Système-immunologique

    Grâce à la quantité de vitamine C qu’il contient, le citron sert à renforcer le système immunitaire.

    Le citron est riche en vitamine C, et il est donc très utile pour combattre le rhume. Il est riche en potassium et stimule le cerveau et le système nerveux. Le potassium aide aussi à contrôler la tension artérielle. L’acide ascorbique (vitamine C) qui est contenu dans le citron a des effets anti-inflammatoires et s’utilise en complément pour traiter l’asthme et d’autres problèmes respiratoires, et il améliore également la capacité d’absorption du fer par l’organisme.

    4. Elle équilibre le taux du pH sanguin

    Le citron est l’un des aliments les plus alcalinisants pour le corps. Il est lui-même acide, mais dans le corps il devient alcalin (l’acide citrique ne produit pas d’acidité dans le corps une fois métabolisé). Le citron contient autant d’acide citrique que d’acide ascorbique, tous deux des acides faibles qui sont facilement métabolisés dans le corps et qui font que le contenu minéral du citron puisse alcaliniser le sang.

    Les états pathologiques ne surviennent que lorsque le pH du corps est acide. Ainsi, boire de l’eau citronnée régulièrement peut servir à éliminer l’acidité totale du corps, comme l’acide urique dont l’excès est l’une des principales causes des accès douloureux et des inflammations articulaires.

    5. Elle nettoie la peau

    Le jus de citron nettoie le visage, mais il est également très efficace pour nettoyer les mains et les peaux grasses.

    La vitamine C et d’autres antioxydants que contient le citron contribuent à effacer les rides et les taches, et à combattre les radicaux libres. La vitamine C est vitale pour garder une peau saine et lumineuse, car sa nature alcaline détruit quelques-unes des bactéries qui sont à l’origine de l’acné. En fait, on peut l’appliquer directement sur les cicatrices ou sur les taches de vieillesse pour les éclaircir. Et comme l’eau citronnée épure le sang en éliminant les toxines, elle nous permet d’avoir une peau nette en agissant depuis l’intérieur !

    6. Le citron donne de l’énergie et améliore le moral

    L’énergie qu’un être humain puise dans les aliments provient des atomes et des molécules de ces derniers. Lorsque les ions positifs des aliments pénètrent dans le tractus digestif et interagissent avec les enzymes chargées d’ions positifs, il se produit une réaction. Le citron fait partie de ce petit nombre d’aliments qui sont chargés d’ions plus négatifs et qui, en atteignant le tractus digestif, donnent davantage d’énergie à l’organisme. L’arôme du citron a lui aussi des facultés énergisantes qui activent la bonne humeur. L’odeur du jus de citron contribue à réduire le niveau d’anxiété et les symptômes dépressifs.

    7. Elle sert à cicatriser les blessures

    L’acide ascorbique (vitamine C) qui se trouve dans le citron sert à cicatriser les blessures ; c’est un nutriment essentiel pour garder les os en bonne santé, de même que le tissu connectif et le cartilage. Comme nous l’avons indiqué plus haut, la vitamine C possède également des propriétés anti-inflammatoires. En définitive, la vitamine C est indispensable à une bonne santé, à un état psychologique équilibré et à la résolution des lésions.

    8. Elle rafraîchit l’haleine

    Le citron, la menthe, le yaourt : d’excellents alliés pour combattre la mauvaise haleine !

    Le citron aide à rafraîchir l’haleine et aussi à soulager les douleurs dentaires et la gingivite. Il ne faut pas oublier que l’acide citrique peut éroder l’émail dentaire : l’idéal est donc de se brosser les dents avant de boire l’eau citronnée ou d’attendre un moment si on se brosse les dents après l’avoir bue. De même, on peut se rincer la bouche avec de l’eau purifiée après avoir bu de l’eau citronnée.

    9. Elle hydrate le système lymphatique

    L’eau tiède citronnée contribue au bon fonctionnement du système immunologique en l’hydratant et en apportant les fluides que le corps a éliminé. Lorsque le corps est privé d’eau, les conséquences suivantes se font sentir : fatigue, torpeur, affaiblissement des défenses immunitaires, constipation, manque d’énergie, tension artérielle trop haute ou trop basse, insomnie, manque de clarté mentale, etc.

    10. Elle aide à maigrir

    Les propriétés amincissantes du citron sont bien connues et appréciées. C’est un excellent détoxifiant et anti-inflammatoire qui a également des propriétés antioxydantes grâce à sa haute teneur en vitamine C.

    Le citron est très riche en pectine, ce qui aide à réduire l’appétit. Plusieurs études ont démontré que les personnes qui suivent une diète alcaline ont tendance à perdre du poids plus rapidement !

     

     

     

     

     

     

    Sources : Améliore ta santé

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 effets du manque de sommeil

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Peu dormir ou ne pas jouir d'un sommeil réparateur a des conséquences négatives sur le corps et le moral. Nous vous expliquons les plus fréquentes.
     

    Bien dormir tous les jours, pendant une période de 8 heures au moins, est déterminant pour conserver un bien-être physique et mental. 

    Si nous n’apportons pas l’attention nécessaire au sommeil, les difficultés à avoir un sommeil réparateur conduisent à plusieurs réactions négatives qui, avec le temps, affectent considérablement la qualité de vie.

    C’est pour cela que pendant le repos, des processus importants ont lieu, dont la production d’hormones, certaines activités métaboliques et le renouvellement des énergies.

    Souffrir d’insomnie dans la nuit, ou dormir peu de temps déclenchent certains symptômes physiques et émotionnels qui rendent difficiles la réalisation des tâches quotidiennes.

    Comme nous savons que beaucoup ne connaissent pas ses effets, nous allons vous en donner les 8 principaux.

    Découvrez-les !

    1. La hausse de la pression artérielle

    Avoir une mauvaise qualité de sommeil affecte les artères et l’afflux sanguin, surchargeant l’activité du muscle cardiaque.

    À cause de cela, le manque de contrôle peut influer sur le développement de l’hypertension artérielle, élevant la pression systolique à 132, alors que le niveau idéal est sous le 120.

    2. Des troubles alimentaires plus forts

    Diminuer les heures de sommeil conduit à l’augmentation de l’indice de masse corporelle, puisque cela augmente les troubles alimentaires.

    Le fait de ne pas dormir diminue les niveaux d’une hormone appelée leptine, qui se charge de garder l’appétit sous contrôle. Cela augmente les niveaux de ghréline, plus connue sous le nom de l’hormone de la faim.

    3. Le système immunitaire se fragilise

    L’épuisement physique provoqué par une mauvaise nuit de sommeil a des effets directs sur la santé du système immunitaire, diminuant la production des anticorps qui luttent contre les pathogènes nocifs.

    Cette situation augmente le risque d’infections bactériennes et viraux, en plus de certains pathologies auto-immunes.

    4. Les difficultés cognitives

    La santé cérébrale et du système nerveux sont celles qui sont le plus compromises par les effets négatifs du manque de sommeil.

    Les personnes qui souffrent d’insomnie ont donc des problèmes de concentration et de rendement cognitif. Souvent, après une mauvaise nuit, il est très difficile de prendre des décisions et il y a une diminution dans la capacité à retenir des informations.

    De plus, avec le temps, le cerveau réduit les processus qui l’aident à nettoyer les protéines formées de plaque et donc, augmente le risque de démence et d’Alzheimer.

    5. Le stress et la dépression augmentent

    Les déséquilibres émotionnels récurrents trouvent souvent leur origine dans une mauvaise qualité de sommeil pendant plusieurs nuits d’affilée.

    Si passer une mauvaise nuit provoque de l’irritabilité et de stress, passer plusieurs jours à mal dormir peut provoquer de forts épisodes de dépression.

    Ne pas dormir affecte les activités des neurotransmetteurs du bien-être, diminuant ainsi leur sécrétion et augmentant les niveaux de cortisol.

    6. Le risque de diabète de type 2 augmente

    Peu de gens le savent mais dormir moins de 8 heures par jour augmente le risque de développer un diabète de type 2.

    Ne pas avoir un repos optimal interfère dans les processus métaboliques qui contrôlent les niveaux de glucose, générant une accumulation qui peut être dangereuses.

    De plus, cela diminue la sensibilité à l’insuline, une hormone qui joue un rôle principal dans le contrôle du sucre.

    7. La prise de poids

    En plus d’augmenter la sensation de faim, ne pas avoir une bonne qualité de sommeil augmente la tendance à prendre du poids.

    En plus de la consommation excessive de calories, certains déséquilibres hormonaux ont lieu, qui interfèrent dans l’activité métabolique.

    En conséquence, le corps diminue sa capacité à utiliser les graisses et les sucres comme source d’énergie, générant une accumulation dans plusieurs zones.

    8. Plus d’inflammations

    Il est très probable qu’après une période de repos, vous vous leviez avec le ventre ou les articulations enflammées.

    Si cela peut être provoqué par plusieurs facteurs, dans ce cas, c’est le résultat d’un déséquilibre dans l’inflammation des tissus à cause du manque de sommeil.

    Il est fondamental d’apporter un traitement adapté, en se reposant bien, puisque l’excès d’inflammation augmente le risque de pathologies chroniques.

    Comme vous pouvez le remarquer, dormir ne sert pas uniquement à recharger le corps en énergie. Bien dormir est aussi nécessaire pour le bien-être.

    Il s’agit tout simplement de dormir les heures nécessaire pour ne pas avoir à faire face à des conséquences négatives.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • LA PRIÈRE EST PUISSANTE

     
     
     
     
    "Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses."2 Corinthiens 10.4
     
     

    Lorsque Moïse se tint devant la mer Rouge toute une nuit avec un simple bâton, Pharaon et tant d’autres durent trouver cela ridicule. Cependant, la mer s’ouvrit en deux et le peuple put traverser vers le pays promis. Quand David, après avoir refusé l’armure du roi Saül, défia un Philistin du nom de Goliath avec une petite pierre dans sa fronde, il dut être la risée des soldats et en particulier du géant. Pourtant, il remporta une victoire éclatante. Le bâton de Moïse et la pierre de David étaient pour les hommes des armes insignifiantes… Néanmoins, elles devinrent puissantes par la vertu de Dieu.

    Avec votre foi, priez et demandez au Seigneur d’agir.

    Peut-être qu’en ce jour vous trouvez votre foi minuscule devant votre géant, et votre prière si faible devant l’obstacle à franchir. Comprenez ceci : devant votre petitesse, il y a surtout la grandeur de Dieu. C’est par sa puissance que les murailles de Jéricho s’écroulèrent, que Goliath se retrouva à terre et que la mer Rouge s’ouvrit en deux. Ne sous-estimez pas Dieu, ni votre foi ni la force de votre supplication.

    Même si vous marchez dans un corps de chair, sachez qu’en Christ, vos armes ne sont pas charnelles mais spirituelles pour renverser les situations les plus dramatiques. Souvent, quand une épreuve se dresse, beaucoup réagissent avec leur faiblesse humaine : dans la colère ou la crainte. Ne vous comportez pas ainsi. Avec votre foi, priez et demandez au Seigneur d’agir. Si Dieu a utilisé un simple bâton et un petit caillou, il saura de la même manière employer votre foi et votre prière pour accomplir un miracle.

    Une autre dimension existe, non celle de la chair et du sang, mais une dimension spirituelle. Les armes de Dieu sont pacifiques mais puissantes par sa vertu. Saisissez-les afin de renverser les attaques de l’ennemi sur votre vie.

    Une prière pour aujourd’hui

    Seigneur, je viens devant toi avec ma simple prière pour renverser toutes ces situations qui m’affligent. Je ne veux agir de manière charnelle mais spirituelle.

     
    La prière est puissante
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire