• BÂTISSEZ SUR VOS POINTS FORTS

     
     
     
    "Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun d’entre vous de ne pas avoir de prétentions excessives et déraisonnables, mais d’être assez raisonnables pour avoir de la modération, chacun selon la mesure de foi que Dieu lui a départie." Romains 12.3
     

    Bien avant que la notion de "renforcement de sa capacité d'action" ne vienne à la mode, le théoricien du management Peter Drucker disait que pour réussir, il faut se concentrer sur ses forces et sur celles de ses collaborateurs, plutôt que de s'attacher à ses faiblesses.

    Personne n'est bon partout, c'est pourquoi nous avons besoin des autres et sommes obligés de travailler ensemble.
    Le fait est que nous sommes tous un amalgame de forces et de faiblesses. Nul n'est fort dans tous les domaines. Si vous observez attentivement une personne qui a des points forts exceptionnels, vous finirez par constater qu'elle a aussi des points faibles non moins importants.

    Je suis convaincu que Dieu l'a voulu ainsi. Personne n'est bon partout, c'est pourquoi nous avons besoin des autres et sommes obligés de travailler ensemble. La Bible dit ceci :

    “Vous savez que tous nos membres et organes constituent un corps unique. Pourtant, tous n'ont pas la même fonction. De même, nous tous qui sommes en communion avec le Christ, malgré notre pluralité, nous ne formons ensemble qu'un seul corps. Individuellement, chacun a besoin de tous pour être complet, nous sommes mutuellement interdépendants ; en effet, comme les organes entre eux, nos fonctions nous lient les uns aux autres. Et pourtant, nous sommes tous différents, exactement comme les organes et les membres du corps, nos talents varient suivant la grâce qui nous a été conférée. L'un a reçu le don d'adresser des messages inspirés : que ses paroles découlent de sa communion avec Dieu et qu'elles restent conformes à la règle de notre foi” (Romains 12.4-6).

    Découvrez les tâches pour lesquelles Dieu vous a donné des capacités et essayez de vous concentrer au maximum sur elles.

    Ne vous préoccupez pas de ce que vous ne faites pas bien. En fait, essayez de vous impliquer le moins possible dans les tâches pour lesquelles vous n'êtes pas doué.

    Puis cherchez ce que les autres font bien et faites en sorte qu'ils puissent travailler le plus possible dans ces domaines.

    Une action pour aujourd'hui

    Prenez le temps de méditer à nouveau Romains 12. Et découvrez les talents que Dieu vous a donnés afin de les développer et de travailler avec excellence là où Dieu vous a placé. 

     

     
    Bâtissez sur vos points forts
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les grandes erreurs des personnes dépendantes

     
     
     
     
     
     
     
     

    Le problème des personnes dépendantes c’est qu’elles ont besoin de quelqu’un pour les compléter. Ainsi, lorsque l’autre s’en va, elles se retrouvent impuissantes.

    Les personnes dépendantes sont incapables de vivre seules, sans être en couple. Lorsqu’elles terminent une relation, elles cherchent rapidement quelqu’un pour combler ce vide qu’elles ressentent.

    Parfois, ces relations ne sont pas basées sur l’amour, mais sur le besoin. Ceci provoque qu’avec le temps, nous nous ennuyons, nous nous disputons trop et finissons par nous lasser.

    Cependant les personnes dépendantes se sont pas conscientes d’avoir un problème jusqu’à ce que l’anxiété, le désespoir et le malheur fassent acte de présence.

    C’est au moment où cela arrive, qu’elles essaient de sortir de ce cercle de dépendance. Une situation compliquée qui ne se révèle pas si facile.

    Vous êtes incapable de mettre des limites

    mer-connaissance-de-soi

    Les limites sont nécessaires dans la quasi totalité des aspects de notre vie. Par exemple, il se peut que vous aimiez boire de l’alcool, mais vous savez que si vous le faites en excès ou tous les jours, votre santé en pâtira.

    Dans les relations avec des personnes dépendantes, elles finissent toujours par céder à des choses qui ne leur plaisent pas. Elles le font pour ne pas perdre la personne qui est à leur côté.

    C’est pour cela qu’elles finissent par être des personnes maltraitées, dont l’estime d’elles-mêmes est très basse. Des personnes qui ne s’expriment pas sincèrement par peur du rejet.

    Elles laissent de côté ce dont elles ont vraiment besoin pour éviter de se sentir à nouveau vides.

    Votre monde tourne autour de la personne « aimée »

    Les personnes dépendantes sont très différentes selon le-a partenaire avec qui elles sont. Cela arrive car elles changent en fonction de la personne qu’elles ont à leur côté.

    N’importe qui vous dira que, même si vous sortez avec quelqu’un, les activités que vous aimiez faire avant vous pouvez et devez continuer de les faire. Cependant, une personne dépendante change.

    Elle commence à adopter tous les goûts de l’autre, en laissant dans l’oubli ce qu’elle aimait faire avant.

    femme-avec-nature

    C’est également le début d’un sentiment obsessif compulsif de penser à chaque instant aux besoins de la personne, en faisant les choses pour elle.

    Votre vie s’ajuste sur votre partenaire, en se modifiant complètement. Une circonstance qui n’a pas de raison d’être.

    Pourquoi cela arrive-t-il ? Car les personnes dépendantes ne se voient pas comme deux sujets indépendants qui partagent une vie commune. Elles perçoivent la relation comme deux individus qui se fondent en un seul.

    Votre bonheur ne dépend pas de vous

    Lorsqu’être heureux-se ou triste commence à dépendre du comportement de l’autre envers vous, nous nous trouvons face à un grand problème.

    Soudain, vous cessez d’être le maître de vos émotions, cette grande responsabilité commence à être contrôlée par l’autre.

    Un mot méchant, votre partenaire qui vous ignore… Tout ceci provoquera qu’une agréable journée se transforme en un jour sombre et mélancolique.

    Vous ne pouvez pas prétendre à ce que vos émotions fluctuent en fonction de l’autre personne. Elle n’est pas vous, elle ne contrôle pas vos sentiments.

    Cependant, vous permettez tout cela même si cela provoque en vous un sentiment de mal-être.

    Vous ne supportez pas l’idée qu’il vous abandonne

    femme-sur-un-coeur

    Cela ne signifie pas que vous ne l’ayez jamais fait, même si c’était vous qui aviez fait le premier pas. Vous l’avez sûrement déjà fait quand vous aviez quelqu’un d’autre qui vous attendait.

    Une personne émotionnellement dépendante ne laisse jamais son partenaire à moins qu’elle sache, assurément, qu’elle a un nouveau substitut.

    Au cas où ce ne soit pas le cas, elle vit dans une peur constante d’être abandonnée, c’est pour cela que les besoins de l’autre priment sur les siens et qu’elle fait tout pour lui faire plaisir.

    Pour le dire d’une autre manière, elle se soumet.

    Cela génère une urgence pour le contrôle de la situation qui, parfois, est impossible. Lorsque c’est la cas, surgit l‘angoisse, l’anxiété et le désespoir.

    Vous savez que vous n’êtes pas heureux-se, mais vous ne pouvez partir

    Bien que vous disiez l’être, en réalité vous ne savez pas ce qu’est être heureux-se. Chaque fois que vous vous retrouvez seul vous souffrez d’une crise de panique.

    Les personnes sont devenues une drogue à laquelle vous vous cramponnez pour recevoir votre dose quotidienne. Si elles vous lâchent, vous n’arrivez pas à supporter le syndrome d’abstinence.

    Si vous êtes ou avez été dépendant-e, vous ne devez pas penser qu’il n’existe pas de solution. Votre problème c’est que vous ne voyez pas la situation depuis une autre perspective.

    Commencez à vous efforcer d’être seul-e, pour ne pas vous attacher à quelqu’un juste pour ne pas vous sentir vide.

    femme-avec-fleurs1

    C’est difficile mais, qui a dit qu’il était facile de se défaire d’une addiction ?

    Au moment où vous apprendrez à être bien avec vous-mêmes, vous pourrez être avec quelqu’un sans en avoir besoin.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les fruits qui éliminent le gonflement abdominal

     
     
     
     
     
     
     
    Pour éviter et combattre les gonflements abdominaux il est nécessaire de suivre un régime varié et équilibré et de consommer souvent des fruits riches en fibres, aux propriétés diurétiques et dépuratives.
     

    Tout comme il existe des repas qui augmentent la constipation, l’inflammation et les gaz, d’autres nous aident à résoudre ces problèmes comme, par exemple, certains légumes.

    Dans cet article nous vous détaillons quels sont les meilleurs fruits pour éliminer le gonflement abdominal.

     

    Ajoutez-les à votre régime dès que possible !

    Les fruits : des alliés contre le gonflement abdominal

    fruits-eau-ballonements-abdomen

    Les repas copieux, la consommation d’hydrates de carbone et de graisses et les encas à n’importe quelle heure sont quelques-unes des causes qui provoquent le ballonnement abdominal.

    Le fait d’avoir de mauvaises habitudes alimentaires entraîne de nombreuses complications, aussi bien physiques qu’esthétiques.

    En plus de souffrir d’un ventre gonflé, de constipation ou de flatulence, on se sent « lourd-e-s », sans envie de rien faire et un peu déprimé-e-s lorsque l’on essaye des vêtements face à un miroir.

    Pour cela nous devons tenter de suivre un régime plus sain et, surtout, riche en fibres qui nous aide à éliminer les déchets et les graisses.

    • Le mauvais choix des nutriments que nous consommons quotidiennement est la première chose à changer.
    • Ensuite, il faut rajouter davantage d’aliments frais et naturels, comme les fruits, car ils possèdent des propriétés digestives, à faible contenu en graisses et riches en eau.
    • En même temps, ils nous apportent une grande quantité de fibres qui permettent l’évacuation des toxines.
    • Il est recommandé de ne pas abuser d’une variété en particulier et de varier les prises tout au long de la journée. La quantité adéquate est de 5 fruits par jour (par exemple, 1 au petit-déjeuner, 1 avant midi, 1 après le repas de midi, 1 pour le goûter et 1 après le repas du soir).

    Alterner entre certains fruits qui nous plaisent le plus est une excellente idée, ainsi que choisir les variétés de saison et locales. S’ils sont issus de l’agriculture biologique, ce n’est que mieux.

    Quels sont les meilleurs fruits contre le gonflement abdominal

    fruits-salades-ventre-gonfle

    Bien que tous les fruits soient bénéfiques pour cela, il est vrai que certaines variétés sont plus efficaces que d’autres. Si vous souhaitez réduire le gonflement abdominal, la constipation et les gaz nous vous recommandons les suivants :

    Les agrumes

    Les oranges et les pamplemousses possèdent 90% d’eau. Ils sont donc parfaits pour éliminer les liquides qui s’accumulent dans l’organisme (un mécanisme de défense du corps pour éviter de se déshydrater).

    Les agrumes, de plus, éliminent le sodium que nous consommons lors de nos repas.

    Dans le cas du citron, c’est un diurétique et un laxatif naturel si on le mélange avec de l’eau tiède et si on le boit à jeun. On peut également l’ajouter aux repas comme condiment maison (beaucoup plus sain que la mayonnaise ou autre produit similaire).

    La pastèque

    fruits-pasteque-gonflements-abdomen

    C’est un autre des nombreux fruits gorgé d’eau que nous pouvons savourer pour éliminer l’excès de liquide accumulé dans le ventre.

    Parmi ce groupe de diurétiques naturels nous trouvons aussi la pêche et le melon. Tous aident à éliminer les liquides et le sodium, et par conséquent, ils favorisent la réduction de l’inflammation.

    L’avocat

    Souvent le gonflement abdominal est provoqué par l’incapacité d’ingérer correctement les aliments consommés ou à cause de l’intolérance à certains ingrédients.

    Si pour une raison particulière les enzymes de l’estomac ne peuvent pas faire correctement leur travail, les graisses et les hydrates de carbone « passent plus de temps » à l’intérieur et provoquent l’inflammation et les gaz.

    L’avocat contient une enzyme appelée lipase qui à la capacité de décomposer les graisses. De plus, en apportant beaucoup de potassium elle élimine l’eau contenue dans le ventre.

    L’ananas

    L’ananas contient dans sa composition 85% d’eau. Mais cela n’est pas tout puisque, en plus, il apporte une enzyme digestive appelée broméline. Ce peptide décompose les protéines qui se concentrent dans l’estomac.

    Depuis des siècles ce fruit s’utilise en Amérique pour traiter l’indigestion. Et, du fait d’assouvir la faim, il évite la consommation d’aliments à toute heure.

    Les pommes

    Riche en eau et en pectine, la pomme nous offre de multiples bienfaits. Par exemple, éliminer les liquides, réduire le gonflement abdominal et calmer l’appétit.

    De plus, elle a la capacité de « faire fondre » la graisse, d’augmenter la miction et de désintoxiquer le corps.

    Les pommes possèdent également beaucoup de fibres et d’acides aminés qui apaisent l’appétit et améliorent la digestion.

    On recommande de les manger avec la peau (après les avoir bien lavées) pour éviter de prendre du poids.

    Comme si cela n’était pas tout, il s’agit d’un fruit qui prévient les caries, blanchit les dents et évite les maladies cardiovasculaires en nettoyant la graisse du sang (cholestérol).

    La Grenade

    fruits-grenade-gonflements-ventre

    Aussi bien le jus comme les pépins de ce fruit sont de puissants alliés si nous voulons perdre du poids et réduire le gonflement abdominal.

    Manger une grenade par jour pendant un mois diminue la graisse de l’estomac, surtout chez les femmes avec du surpoids pendant la ménopause.

    La fraise

    Un fruit délicieux qui combine à la perfection la douceur et l’acidité. Grande source de fibres et d’eau, les fraises sont parfaites pour contrôler le poids et améliorer la digestion.

    Leur apport calorique est pratiquement nul (pour cela nous devons les manger sans sucre ni crème) et, en plus, elle agit comme un puissant diurétique et dépuratif de l’organisme.

    Le kiwi

    Il apporte une grande quantité de vitamine C, qui a la capacité d’éliminer jusqu’à un tiers de la graisse qui s’accumule dans l’organisme.

    De plus, il stimule la fonction d’une substance appelée carnitine, qui brûle les graisses pour les transformer en énergie.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 avertissements que votre corps vous envoie

    avant un infarctus cérébral

     
     
     
     
     
     
     
    Même si les symptômes de l'infarctus cérébral peuvent être confondus avec d'autres affections, il est important de les connaître et d'en discuter avec un spécialiste pour obtenir un diagnostic et un traitement adaptés.
     

    L’infarctus cérébral est un accident vasculaire cérébral provoqué par la mort d’une partie de la masse encéphalique à cause d’une faille dans l’irrigation sanguine.

     

    Puisque l’un des vaisseaux sanguins se brise ou se bouche à cause d’un caillot, le cerveau n’obtient pas l’afflux de sang dont il a besoin et en conséquence, les cellules nerveuses ne reçoivent pas suffisamment d’oxygène.

    Il s’agit d’un mal qui augmente dans la population du monde entier et dont l’apparition est liée aux cas d’hypertension, des troubles lipidiques et du tabagisme.

    Elle affecte quasiment autant les hommes que les femmes, mais plus de la moitié des morts affectent les femmes.

    De plus, après 55 ans, le risque augmente et se multiplie à chaque décennie passée.

    Le plus inquiétant, c’est que comme d’autres maladies du système cardiovasculaire, sa détection opportune est difficile et a tendance à se confondre avec d’autres problèmes plus communs. 

    Si les symptômes ont tendance à surgir soudainement, dans certains cas, les patients perçoivent que quelque chose ne fonctionnent pas bien, bien avant que le pire ne survienne.

    Et même si détecter ne prévient pas, cela augmente quand même la probabilité de survivre sans souffrir de séquelles graves

    Découvrez les signaux d’alerte !

    1. L’hypertension artérielle élevée

    reduit-la-pression-arteriele-500x359

    Les patients souffrant d’hypertension artérielle élevée ne ressentent pas souvent de symptômes clairs qui les alertent du danger qui s’installe.

    Le problème, c’est qu’il avance sans contrôle et augmente considérablement le risque d’infarctus ou d’hémorragie cérébrale.

    L’hypertension artérielle a tendance à endommager ou à rétrécir les vaisseaux sanguins du cerveau, ce qui fait qu’ils se brisent ou qu’ils perdent du sang.

    Il est important de se soumettre à de check-up médicaux réguliers, surtout lorsque des facteurs de risque significatifs se présentent.

    2. Le cou rigide

    La rigidité du cou peut être causé par des périodes de stress, des mauvaises postures ou un sur-effort musculaire.

    Cependant, il ne faut pas écarter la possibilité que cela peut être dû au blocage ou aux saignements dans l’un des vaisseaux sanguins.

    Si vous ne pouvez plus toucher votre poitrine avec votre menton et que vous sentez que la douleur s’étend jusqu’à la tête, consultez immédiatement un médecin.

    3. Un fort mal de tête

    douleur-tete-500x334

    Le mal de tête est un symptôme commun qui peut se manifester à cause de multiples raisons, qui sont souvent bénignes.

    Mais lorsqu’il est très sévère et sans cause apparente, il faut aller à l’hôpital pour faire un test.

    Les maux de tête intense et lancinantes alertent d’une augmentation de l’hypertension artérielle et dans les cas les plus graves, de l’arrivée d’un ictus.

    4. La paralysie d’un côté du corps

    Aussi connu sous le nom de paralysie hypoglycémique, il s’agit d’un symptôme fréquent chez ceux qui sont sur le point de souffrir d’un infarctus cérébral.

    Elle survient quand la personne est en train de dormir, même si elle peut parfois arriver un peu avant le repos.

    La plupart des fois, elle n’est pas facile à diagnostiquer mais elle ne doit jamais être ignorée.

    5. Les problèmes visuels

    stress-visuel-myopie-500x333

    Une personne qui n’a pas de problèmes visuels mais qui souvent, présente une vision floue ou diminuée, doit consulter un médecin. 

    Même si ce symptôme peut signifier plusieurs problèmes de santé, il ne faut pas écarter la possibilité qu’il s’agisse d’un ictus.

    6. La fatigue soudaine

    Perdre ses énergies soudainement doit toujours être une raison d’allumer les voyants rouges.

    La fatigue est un symptôme habituel de nombreux problèmes de santé grave, surtout quand quelque chose interrompt la correcte oxygénation du cerveau.

    Les personnes qui ont un risque de souffrir d’un infarctus cérébral ont tendance à dormir plus que la normale et peuvent même perdre conscience.

    7. La difficulté de marcher et de bouger les bras

    eliminer-les-douleurs-de-jambe-500x300

    Avoir des difficultés à coordonner les mouvements des extrémités est un symptôme fréquent de l’ictus.

    Si tous ceux qui souffrent de cette maladie ne le perçoivent pas, ce phénomène peut parfois survenir avant l’attaque.

    La douleur forte et anormale des épaules est une raison plus que suffisante pour solliciter une aide médicale.

    8. Le vertige, les nausées et la confusion générale

    Il est évident que ce sont des symptômes de nombreux problèmes de santé et qu’ils ne représentent quasiment jamais quelque chose de grave, même si ce sont des motifs de consultation médicale.

    Ils doivent être écoutés et évalués, surtout quand la personne a déjà un problème cardiovasculaire, ce qui augmente le risque.

    En conclusion, même si ce n’est pas simple de détecter à temps un accident vasculaire cérébral, il est bon de connaître les possibles symptômes qui se manifestent avant l’accident.

    Écouter ces signaux et solliciter de l’aide médicale immédiate est clé pour éviter les conséquences tragiques.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le clown triste

     
     
     
     
     

     
     
     

    Au milieu même du rire le cœur peut être affligé, et la joie peut finir par la détresse.
    Proverbes 14.13

     

    Un jour, un malade vint sonner à la porte d’un médecin. Il ne souffrait, disait-il, d’aucun mal particulier, mais ressentait un malaise continuel, un trouble indéfinissable, une tristesse qu’il ne pouvait surmonter. En effet, après un examen minutieux, le médecin ne trouva aucun organe malade. Il finit par déclarer à son client :
    – Ce qu’il vous faut, c’est de la distraction. Tenez, commencez ce soir. Il y a un cirque qui donne des représentations avec le clown X… Il est réputé pour faire rire tout le monde. Allez le voir !
    Alors l’homme regarda tristement le médecin :
    – Ce clown… c’est moi !
    Les apparences sont trompeuses. Le visage que nous montrons en public ne reflète pas toujours la réalité que nous vivons à l’intérieur. Il y a un médecin chez qui nous pouvons à tout instant nous rendre pour la guérison de notre âme : c’est Dieu ! Devant lui, nul n’est besoin de cacher ou de simuler quoi que ce soit ! Avouons-lui notre mal-être ! Invitons-le à combler le vide qui est en nous. Jésus est venu pour ôter tout ce qui nous sépare de sa joie !

     

    Gilles Georgel

     

    clown-1945554_640

    Source : vivreaujourdhui.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Je veux commencer à vivre sans peurs

     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Pour vivre sans peurs, nous devons accepter que tout peut arriver et que nous tirerons une leçon de chaque expérience, qu’elle soit bonne ou mauvaise.

    Je veux oser faire des folies, me débarrasser de tout ce qui ce qui m’a fait tant souffrir. Je veux commencer à vivre sans peurs. Je souhaite commencer une autre vie, en prenant des risques, en écrasant mes peurs tandis que j’apprends de mes erreurs.

    De nombreuses personnes vivent toute leur vie avec la peur terrible de faire plein de choses qu’elles aimeraient. Cela leur procure beaucoup d’anxiété et de frustration. C’est comme si elles avaient une pierre au-dessus d’elles qui les empêche d’aller de l’avant.

    Les expériences négatives de mon passé

    femme-courant-peur

    Qui n’a pas une expérience qu’il voudrait oublier ? Malheureusement, certaines nous marquent tellement qu’il est très difficile de nous en défaire. Elles deviennent alors un bagage très lourd que nous devons traîner.

    Cela arrive lorsque nous ne sommes pas capables de surmonter ce qui arrive. Nous nous retrouvons ancrés dans le passé. Chaque situation qui ressemble à cette terrible expérience provoquera en nous un désir de fuite.

    Comment démarrer ? Comment arriver de nous à aller de l’avant sans que le présent se retrouve influencé par le passé ?

    • Acceptez ce qui arrive : il est arrivé à bien d’autres personnes la même chose qu’à vous et qui ont réussi à s’en sortir. Peu importe la gravité de la situation. Si vous admettez ce qui vous est arrivé, vous aurez déjà fait un grand pas.
    • Apprenez de ce qui vous a fait souffrir : toute circonstance négative possède toujours quelque chose de positif. Vous arriverez ainsi à avancer un peu plus.
    • Tout ne se passera pas toujours de la même manière : imaginez que votre partenaire ait été infidèle et que vous n’osez pas vous engager dans une nouvelle relation car vous avez peur que la situation se renouvelle. Il n’y a aucune raison que cela se reproduise.
    • Regardez devant : laissez le passé derrière. Chaque fois qu’il apparaît, ignorez-le. Vous avez appris, vous l’avez accepté et vous êtes prêt à vivre de nouvelles expériences.

    Il y en aura beaucoup de positives et d’autres négatives. Toutes feront de vous une personne plus forte.

    femme-avec-peur-assise-au-sol

    Vivre sans avoir peur des « et si… »

    Certaines de nos plus grandes peurs ne viennent pas des circonstances passées, mais du futur obligatoire qui nous attend.

    Il existe des personnes qui ne cessent de supposer ce qui peut arriver si elles disent ceci ou cela, si elles agissent comme-ci ou si elles prennent telle ou telle décision…

    Toutes ces suppositions vous freinent et évitent que vous vous risquiez à faire ce que vous voudriez tant.

    Par exemple, imaginez que vous vouliez monter une entreprise à votre compte. Vous avez tout pour vous. Vous n’avez qu’à vous mettre en route pour que tout commence à se mettre en place.

    Qu’attendez-vous ?

    pont-suspendu

    Les « et si… » apparaissent et tout s’écroule. Et si tout finissait mal ? Ai-je les aptitudes requises pour que tout aille bien ? Et si j’amenais l’entreprise à la faillite ?

    Tout cela empêche que vous fassiez ce que vous vouliez maintenant. Les choses peuvent se passer bien ou mal. Cependant, si vous restez sans rien faire, vous ne le saurez jamais.

    Ayez confiance en vous

    La majorité de nos peurs surgissent à cause de notre estime de nous-mêmes. Plus elle sera basse, plus grandes seront nos peurs.

    C’est pour cela qu’il est très important d’avoir confiance en nous, de ne pas avoir peur de faire des erreurs, de trébucher et d’échouer. Les choses ne se passent pas toujours bien, mais le plus important c’est de prendre des risques.

    Nos doutes et nos mauvaises pensées sont seulement des moyens de nous mettre à l’épreuve. Car c’est normal d’avoir peur de la nouveauté. Il est aussi habituel d’avoir peur de ce que nous avons déjà vécu une fois.

    Cependant, tombez et relevez-vous, trébuchez et remettez-vous en marche. Si vous aimez une personne ne la laissez pas partir parce qu’on vous a déjà fait souffrir dans le passé et que vous avez cessé de croire en les autres.

    Pourquoi ne pas remettre en route ce projet si novateur ? Qu’il ait été un désastre dans le passé ne signifie pas que vous ne puissiez pas essayer de nouveau. Peut-être que tout ira bien cette fois.

    50-astuces-pour-etre-courageux

    Avoir peur c’est normal, aussi si vous voulez faire quelque chose et que vous avez peur, faites-le quand même. Ne laissez pas cette sensation d’angoisse qui peut avoir diverses origines vous bloquer.

    Laissez tout cela derrière vous et commencez à vivre sans peurs. C’est entre vos mains.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Découvrez la carotte violette :

    source de santé et adaptée à la perte de poids

     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

    La carotte violette est riche en anthocyanines, qui sont les antioxydants qui lui confèrent cette couleur et qui nous aident à combattre l’inflammation et même certains types de cancer.

    Il est étrange de penser à une carotte sans son attirante couleur orange. Cependant, et même si cela semble curieux, la carotte violette était dans le passé la plus commune et la plus consommée dans la population d’Asie et d’Europe.

    Les carottes violettes remontent à 2000 siècles avant J.C. Ce furent les commerçants arabes qui l’ont popularisé dans divers pays pendant plusieurs siècles.

    Et à cette époque, les carottes de différentes couleurs abondaient. Selon la zone et les composants de la terre de culture, on pouvait trouver des carottes blanches, jaunes jusqu’à un violet très intense qui atteignait presque le noir.

    Mais, et les carottes oranges ? Cette variété est apparue aux Pays Bas pendant le XVII siècle.

    En réalité, elles ne sont rien de plus que des hybrides, une combinaison créée par les agriculteurs néerlandais qui voulaient rendre hommage à un moment donné à la maison royale d’Orange.

    Elles ont eu tant de succès, qu’ils n’ont pas tardé à la commercialiser en dehors de leurs frontières en installant un marché imbattable jusqu’à aujourd’hui.

    Une histoire, sans doute, curieuse et bien documentée qui vient nous expliquer pourquoi il n’était plus habituel de voir autant de carottes violettes sur nos étals de marché.

    Cependant, elles reviennent en force et sont même parfois considérées comme un « super aliment ».

    Ci-dessous, nous vous expliquons tout ce qu’une carotte violette peut faire pour vous.

    Carotte violette, source de santé

    carottes-couleurs

    Commençons par regarder ce qui lui confère cette teinte si singulière. Il s’agit d’une substance hydrosoluble appelée anthocyanine.

    • L’anthocyanine est un antioxydant qui se trouve dans divers aliments comme le raisin noir, les aubergines, les airelles, les haricots rouges, le choux rouge et les grenades.
    • On devine déjà que les aliments cités sont sains et déduisons également qu’ils cachent un grand pouvoir médicinal comme dans les carottes violettes.
    • Elles sont capables d’améliorer notre santé cardiaque, sont anti-cancérigènes et réduisent le mauvais cholestérol ou LDL.
    • Le pouvoir des anthocyanines présentes dans les carottes violettes sont très recommandées pour les personnes diabétiques.
    • Leur consommation régule le niveau de sucre dans le sang.
    • Leurs antioxydants protègent les vaisseaux sanguins et neutralisent les enzymes qui endommagent le collagène et les tissus connecteurs.

    Les carottes violettes et la perte de poids

    Vous aimerez apprendre que les carottes violettes sont très faibles en calories. Vous pouvez les consommer de manière naturelle ou à la vapeur. Elles sont rassasiantes et nous offrirons un fort taux de fibres.

    • Il est également intéressant de savoir que ce légumes nous aidera à la digestion. De cette manière, nous ne réduirons pas seulement le niveau de sucre dans le sang, mais nous absorberons également mieux les nutriments grâce aux fibres.
    • La majeure partie des fibres dans les carottes violettes ne sont pas solubles. Elles absorbent l’eau dans le système digestif, en formant une substance semblable au gel.

    Peu à peu, dans son transit par les intestins, elles vont emporter des toxines et réduire ainsi le taux de cholestérol une fois arrivées au système sanguin.

    Elles sont bonnes pour réduire les varices

    carotte-violette-1

    Si vous avez des veines varices ou une insuffisance veineuse, les carottes violettes peuvent réduire la douleur et la pression.

    • De nouveau, ce sont les anthocyanines qui nous aident grâce à leur pouvoir antiinflammatoire. A leur tour, ils optimisent le flux sanguin.
    • Les carottes violettes activent une série de protéines capables de réparer les parois endommagées des vaisseaux sanguins, ce qui améliore la santé de notre système vasculaire.

    Il faut dire en revanche, qu’elles ne feront pas disparaître nos varices, mais elles soulageront leur symptomatologie.

    Adaptées pour prévenir le cancer du colon

    Les carottes violettes, tout comme les airelles, les radis ou le raisin noir, disposent des minéraux et antioxydants adaptés qui nous protègent face à la prolifération de cellules cancérigènes.

    • Selon une étude menée au Département de Nutrition et Bromatologie de l’Université du Maryland (Etats-Unis), la consommation régulière de ces aliments inhibe la croissance de ces cellules nocives dans le colon.
    • Cependant, rappelez-vous : cherchez toujours des produits de culture biologique pour garantir la salubrité de ces aliments.

    Jus naturel de carotte violette et pomme

    jus-carotte-violette-mure

    Une manière sensationnelle de profiter au maximum des vertus de la carotte violette c’est de nous préparer un jus délicieux. Il est idéal pour commencer la journée ou pour accompagner certains de nos diners.

    Nous vous expliquons comment le préparer.

    Ingrédients

    • 2 carottes violettes
    • 1 pomme
    • le jus d’1/2 citron
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Préparation

    • Ce que nous ferons en premier sera de bien laver les carottes violettes et la pomme. Ensuite, nous couperons la pomme en quartiers pour faciliter le mixage.
    • Ensuite, nous mixerons les carottes et la pomme et verserons le jus dans notre verre préféré.
    • Une fois cette étape terminée, nous ajouterons le verre d’eau et le jus du 1/2 citron. Bien mélanger et buvez.

    La saveur oscille entre l’acide et ce gout de terre fraîche qui vous délectera et vous remplira de santé.

    Ne résistez pas, si vous ne connaissez pas encore les bienfaits des carottes violettes, c’est le moment.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 MALADIES QUE VOUS RISQUEZ SI VOTRE FOIE EST MALADE

     

     

     

     

     

    Le foie sert notamment à nettoyer notre organisme des toxines accumulées. Si son fonctionnement est altéré de nombreuses maladies peuvent s'installer. Cirrhose, hépatite, cancer...Voici la liste des pathologies qui peuvent se cacher derrière un foie malade avec le professeur Patrick Marcellin, hépatologue.

     

    La cirrhose non alcoolique : une accumulation de graisses et de sucre

    ©Istock

    La version la plus connue de la cirrhose est celle causée par l'alcool, mais depuis quelques années une nouvelle forme se développe la NASH ou stéatohépatite non alcoolique.
    C'est quoi ? "Cette pathologie touche principalement des personnes en surpoids. C'est une accumulation très élevée de graisses et de sucre dans le foie qui cause une inflammation puis une fibrose. Nous ne savons pas encore pourquoi. De nombreuses recherches sont en cours", explique le Pr Patrick Marcellin, hépatologue et directeur de l'Unité de recherche INSERM sur les hépatites à l'hôpital Beaujon de Paris. Manger trop gras, trop sucré, ne pas pratiquer assez d'exercice physique sont les principaux facteurs de risque pour cette maladie du monde moderne puisque cela favorise l'hyperlipidémie, le cholestérol ou encore le diabète.
    Quels symptômes ? C'est le grand problème avec la NASH, car elle est asymptomatique . La plupart du temps on s'en rend compte lorsqu'il est trop tard et que le foie est déjà cirrhosé. D'où l'importance de faire attention à son alimentation et pratiquer de l'exercice physique. Cela a un réel impact pour faire reculer la maladie parfois même la supprimer.
     
     
     

    Le cancer du foie : un développement silencieux

    ©Istock

    Près de 8000 nouveaux cas de cancer du foie se déclarent chaque année en France. Le problème avec cette pathologie, c'est qu'elle évolue en silence d'où l'importance de faire très attention à la santé de son foie.
    C'est quoi ? Le développement d'une tumeur maligne dans le foie qui entraînent la mort des cellules saines et peut se développer dans tout l'organisme. Les principaux facteurs sont les maladies comme la cirrhose alcoolique, les virus de l'hépatite C ou B ou encore un autre cancer qui a métastasé.
    Les symptômes : douleurs au ventre, fièvre, jaunisse, vomissements, amaigrissement. Dans la plupart des cas, il est découvert à l'occasion d'un examen médical.
     
     
     

    Un foie malade peut cacher un coeur malade

    ©Istock

    "Il arrive dans certains cas que le coeur et le foie soient liés", explique le professeur Patrick Marcellin, hépatologue. Ce n'est pas le fait d'avoir un foie en mauvaise état qui cause une maladie cardiaque, mais une maladie du foie comme la cirrhose non alcoolique, par exemple, peut révéler un trouble cardiaque. Les deux organes sont affectés par les mêmes facteurs de risque. Le foie est une sorte d'indicateur santé de l’organisme.
     
     
     

    L'hépatite C perturbe le fonctionnement du foie

    ©Istock

    C'est une des maladies du foie pour laquelle les traitements ont le mieux avancé. "Son incidence est très faible on trouve de moins en moins de nouveaux cas", explique le Pr Patrick Marcellin hépatologue et directeur de l'Unité de recherche INSERM sur les hépatites à l'hôpital Beaujon de Paris.
    C'est quoi ? Une inflammation aigue ou chronique du foie. Le virus de l'hépatite C touche le foie et se multiplie dans ses cellules avant d'entraîner leur mort. Pour se défendre l'organsime fabrique un tissu fibreux qui remplace les cellules saines, c'est-ce qu'on appelle une fibrose. Ce phénomène perturbe le métabolisme et le fonctionnement du foie. Le virus se transmet par le sang et parfois de la mère vers l'enfant.
    Quels symptômes ? "Le plus souvent la maladie est asymptomatique. Certains patients ressentent des épisodes de fatigues ou un syndrôme grippal et parfois même une jaunisse se déclare", explique le spécialiste.
     
     
     

    La cirrhose alcoolique : un risque de cancer

    ©Istock

    En France, l'alcool est la cause de 10% du taux de mortalité toutes causes confondues selon, un rapport de l'Assurance Maladie. Si l'alcool est source de nombreux accidents sur la route il l'est aussi concernant une maladie du foie : la cirrhose, dans le cas d'une consommation fréquente et conséquente.
    C'est quoi ? On parle de cirrhose hépatique lorsque le foie est totalement fibrosé. Une réaction inflammatoire cause la formation de tissus cicatriciels altérant son fonctionnement et favorisant l'accumulation de déchets dans le foie puis dans le reste de l'organisme. Une fois installée, la maladie est irréversible."Dans 3 à 5% des cas cela peut évoluer en cancer du foie", prévient le Pr Patrick Marcellin, hépatologue.
    Quels symptômes ? Le début de la maladie ne se déclare presque pas. Le premiers signes cliniques sont les varices œsophagiennes qui se mettent à saigner, parfois les jambes gonflent, le patient est fiévreux, fatigué et ses yeux peuvent refléter une jaunisse.
     
     
     

    L'insuffisance hépatique entraîne la mort des cellules du foie

    ©Istock

    "On devrait tous au moins une fois dans sa vie passer un test sanguin pour se faire dépister de maladies hépatiques comme les hépatites B et C", prévient le spécialiste. Pourquoi ? Parce que ce type de maladies mal soignées entraînent des complications. Telle que l'insuffisance hépatique, par exemple.
    C'est quoi ? Cette pathologie entraîne la mort des cellules du foie et altère le fonctionnement de l'organe.
    Quels symptômes ? Elle se déclare par des symptômes comme la fièvre, une tension artérielle, des troubles cardiaques.
     
     
     

    Hépatite B : une maladie qui se déclare quand c'est trop tard

    ©Istock

    " 30% de la population française adulte est potentiellement atteinte d'une maladie du foie ", a révélé la conférence de presse hépatologique qui a eu lieu à Paris les 30 et 31 janvier 2017. Pourtant, pour le Pr Patrick Marcellin, hépatologue présent ce jour, il suffirait de faire au moins une fois dans sa vie un dépistage sanguin pour connaître les anomalies de son foie et prendre en charge la plupart de ces pathologies comme le virus de l'hépatite B.
    C'est quoi ? Ce virus ce transmet par voie sexuelle , par le sang et souvent de la mère vers l'enfant, c'est pourquoi on effectue un dépistage automatique de l'enfant et que l'on prescrit un vaccin pour éviter la transmission", explique le spécialiste. Une fois le virus dans l'organe, l'infection peut devenir chronique et causer d'autres détériorations sévères comme une cirrhose ou un cancer du foie.
    Quels symptômes ? Ils sont quasi inexistants sauf à un stade sévère où le virus entraîne jaunisse et troubles hépatiques sévères d'où l'importance de demander une sérologie de l'hépatite B.
     

    Publié par Bénédicte Demmer, journaliste santé

     

    Merci au Pr Patrick Marcellin, hépatologue et directeur de l'Unité de recherche INSERM sur les hépatites à l'hôpital Beaujon de Paris.

     

     

     

    Source : medisite.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • UNE SAINE VISION DES CHOSES
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    “Repentez-vous…” Marc 1.15
     
     

    J'aime le mot repentance. Son sens profond indique un changement de vie, de mentalité. C'est comme si Dieu disait : “Arrêtez de vivre comme des esclaves, avec une mentalité obscurcie mais saisissez la lumière, la profondeur de la vraie vie.”

    Quel est le regard que vous portez sur vous, sur les autres et sur Dieu ?
    J'aimerais tellement que les autres changent ! Si je pouvais, je mettrais un coup de baguette magique sur mes parents, mon pays, mon conjoint, mon patron, etc. Alors ma vie serait tellement plus agréable. Ils m'empêchent d'être heureux, de devenir la personne que je rêve d'être.

    Attendez-vous des autres qu'ils améliorent votre environnement ? Cela est pure utopie. Le changement doit venir de votre être intérieur. Vous pourriez aller à l'autre bout du monde, changer de travail, de directeur, d'église et constater que votre quotidien n'évolue pas. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous avez certes changé votre environnement extérieur mais au fond de vous, rien n'a changé et vous restez accroché à votre perception des choses.

    Pour changer votre manière de vivre, vous devez d'abord changer votre manière de concevoir la vie. Développez une bonne mentalité, une saine vision des choses. Le Seigneur vous invite à penser différemment. Tout commence par votre être intérieur. Quel est le regard que vous portez sur vous, sur les autres et sur Dieu ? Modifiez votre manière de voir les choses dans la vie. Et ainsi, au lieu de stagner, vous irez de l'avant. Ceux que vous côtoyez et Dieu ne seront plus des freins mais des tremplins pour saisir votre destinée.

    Vous devez croire que le Seigneur est avec vous, qu'il vous donne la force d'aller de l'avant, de réussir. Vous n'êtes pas un souffre-douleur mais un enfant de Dieu. Plus vous vous comporterez comme une victime et plus vous le serez. Cessez d'avoir peur, de rejeter la faute sur les autres et allez saisir la vie.

    Une prière pour aujourd'hui

    Seigneur, aide-moi à ne plus stagner dans la vie mais à changer la façon dont je perçois les choses, à développer une saine vision et à aller de l'avant. 

     

    Patrice Martorano
     
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 caractéristiques d’un grand ami

     
     
     
     
     
     
     
     

     

    Bien que nous puissions passer des années sans se voir, un-e grand ami est celui/celle avec qui nous avons l’impression, en se retrouvant, que le temps n’a pas passé, car rien ne change.

    Vous pensez être entouré-e de bonnes compagnies ? Vous croyez être un-e grand-e ami-e ? Il est indéniable que nous avons tous besoin de ces personnes qui nous accompagnent sur notre chemin même si elles ne sont pas physiquement présentes.

    Elles nous motivent aussi à être des meilleures personnes et nous écoutent quand on en a besoin.

    Peut-être que, pour tout ce que représente un grand ami dans notre vie, nous attendons toujours qu’un-e autre se rajoute.

    A cette occasion nous voulons vous parler de ses caractéristiques.

    De cette manière vous pourrez analyser si vous en êtes un, si vous donnez vraiment ce que vous demandez et si vos ami-e-s en sont également.

    Un grand ami écoute sans juger

    un-grand-ami-ecoute

    Les gens ont tendance à aider les autres en partageant leurs sentiments et leurs opinions, bien souvent à l’excès. Parfois nous faisons un peu trop de critiques.

    L’ego mal placé nous amène à juger négativement nos amis, notre famille et nos collègues.

    Un-e grand-e ami-e sait que ces critiques malintentionnées font souffrir la personne qui cherche du soutien et de la compréhension. Il sait qu’écouter l’autre est un acte de générosité et, même si parfois il donne un conseil, il n’espère pas être l’influence finale dans la vie de la personne qui vient le-a voir.

    Un véritable ami aide et soutient sans rien attendre en retour. Rappelez-vous qu’écouter signifie comprendre et assimiler le contexte global.

    Il ne donne pas beaucoup d’importance aux disputes

    Les amis se disputent. Ne pensez pas un seul moment qu’un grand ami est content de tous vos actes. Ce n’est pas non plus celui/celle qui va vous féliciter dans le cas où vous ayez eu une quelconque attitude négative.

    Bien au contraire. Un bon ami va donner son opinion sincère. S’il pense que l’autre a fait quelque chose de mal, il va lui dire en face et cela va probablement créer une petite dispute.

    Rappelez-vous seulement de ne pas tomber dans l’erreur de juger une critique constructive, une idée ou une opinion différente à la votre comme offensive.

    Se disputer, ce n’est pas se battre. La vérité c’est qu’il s’agit d’un comportement sain et, bien souvent nécessaire dans nos relations personnelles.

    Que ce soit vous qui disiez à un être cher que c’est mal ou que vous soyez la personne qui reçoit la critique, rappelez-vous qu’elle n’est pas personnelle. En tant qu’ami-e, le moins que vous puissiez faire c’est d’être aussi sincère que possible.

    Il s’inquiète pour l’autre

    A un moment de votre vie vous vous êtes déjà posé la question : mes amis apparaissent-ils uniquement lorsqu’ils ont besoin de moi ? Quand vous commencez à penser de cette manière à propos d’un-e de vos ami-e-s, la confiance est terminée et la relation est compromise.

    Malheureusement, vous trouverez des personnes qui ne sont pas vos vrai-e-s ami-e-s et qui ne seront là que pour faire la fête ou pour obtenir quelque chose de vous. C’est une réalité que vous n’allez pas forcément aimer, mais que vous devez comprendre.

    Par chance, il existe aussi l’autre côté. C’est-à-dire que vous allez rencontrer un-e autre grand-e ami-e qui sera toujours là pour vous.

    Nous faisons référence à ces ami-e-s qui vont toujours vous soutenir et seront heureux-ses de vous voir grandir. Peut-être que vous ne les verrez pas pendant des mois ou des années, mais le jour où vous vous retrouverez sera comme s’il n’y avait jamais eu de distance entre vous.

    Il est toujours présent

    Ni les différences personnelles, ni les disputes, ni le temps, ni la distance éloignent un-e grand ami. Bien au contraire, il travaille à ce que les situations négatives ne mettent pas fin à la relation.

    Vous avez eu une forte dispute ? Il essaiera de vous chercher et de parler avec vous pour y trouver une solution.

    Vous êtes partis étudier ou travailler dans un autre pays ? Ne supprimez pas toute communication avec vos êtres chers.

    L’amitié doit se nourrir, elle a besoin qu’on en prenne soin pour rester forte. Pour cela il est nécessaire d’être présent et de participer aux moments importants de la vie de l’autre.

    Célébrez chaque victoire de vos amis sans ressentir d’envie ni de jalousie, souffrez avec lui/elle de ses échecs et offrez-lui votre épaule dans les moments difficiles.

    Parfois, la présence physique est impossible, cependant un-e grand-e ami-e trouve toujours une manière d’être dans la vie de l’autre.

    Il a confiance en l’autre

    un-grand-ami-a-confiance

    Les ragots et les commentaires malintentionnés de la part des autres peuvent affecter n’importe quelle amitié.

    La différence entre un grand ami et un ami ponctuel c’est que le premier sait faire confiance. Il comprend qu’il existe des personnes malintentionnées qui peuvent faire tergiverser des idées mais ne se laisse pas emporter par ces commentaires.

    Si vous souhaitez maintenir le lien, vous devez apprendre à écouter vos amis. Si vous avez un doute, demandez directement et sans détours.

    Ne vous faites pas d’idées et ne tombez pas dans les secrets, les ragots ou les commentaires négatifs. Ne vous éloignez pas non plus au premier commentaire que l’autre fait.

    Soyez ouvert sur ce qui se passe dans votre vie et essayez de ne pas avoir de secrets avec vos amis.

    Etre fidèle et sincère

    Un grand ami est fidèle dans n’importe quelle circonstance, il ne parle pas mal devant d’autres personnes et ne laisse pas les autres dire du mal de vous.

    Il vous défend quand il pense que c’est nécessaire, mais vous laisse aussi l’espace de résoudre vos propres problèmes.

    Il n’aura aucun scrupule à vous dire que vous vous trompez et vous exposera toutes les raisons de manière claire.

    En revanche il vous laissera prendre vos propres décisions et vous tromper. Dans ce cas, il sera là pour vous tenir compagnie et vous aider à affronter les circonstances de la meilleure manière, sans essayer de résoudre votre vie.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Quels aliments éviter si vous faites de la rétention d’eau ?

     
     
     
     
     
     
     
     
      

    Comme beaucoup d’aliments pré-cuisinés contiennent déjà du sel dans leur préparation, il est important que nous en évitions l’excès en les assaisonnant ou que nous options pour l’utilisation d’épices pour donner du goût.

    La rétention de liquides ou œdème est un problème très fréquent causé par une alimentation déséquilibrée, le sédentarisme ou le fait de ne pas boire assez d’eau tous les jours.

    Dans de nombreux cas les personnes pensent qu’elles accumulent du gras mais, en réalité, c’est l’organisme qui n’élimine pas les liquides comme il le devrait.

    Dans cet article nous vous disons les aliments que vous devriez éviter si vous souffrez de ce problème.

    Quand s’agit-il de rétention d’eau ?

    quand-retention-deau

    Comme première mesure, vous devez savoir qu’il s’agit d’une accumulation d’eau dans les tissus du corps lorsqu’un déséquilibre se produit entre les forces qui régulent la manière dont les liquides parcourent les différentes zones de l’organisme.

    Si nous ne pouvons éliminer l’eau, celle-ci s’accumule dans certaines zones. Les principaux facteurs qui accentuent le problème sont :

    • Beaucoup de sodium dans l’alimentation
    • Mauvaise circulation due au sédentarisme
    • Déséquilibre hormonal
    • Manque d’exercice

    Si vous souffrez de rétention d’eau, vous pourrez facilement le détecter, car vous prendrez du poids et vous sentirez le gonflement dans plusieurs parties de votre corps (surtout dans les jambes et les mollets).

    Pour en avoir la preuve vous n’avez qu’à presser la peau pendant quelques secondes. Si en relâchant il reste une marque blanche qui se maintient un temps c’est que vous souffrez d’œdème.

    Pour éviter ou réduire ce déséquilibre aqueux dans notre organisme il faut avoir une alimentation faible en sel et augmenter l’ingestion de boissons et d’aliments diurétiques (eau, jus, légumes, fruits, etc.)

    On recommande également de faire de l’exercice, au moins deux fois par semaine.

    Quels aliments éviter si vous faites de la rétention d’eau ?

    Lorsque nous avons ce problème il ne suffit pas d’arrêter de consommer du sel ou de faire de l’exercice. Il faut éviter la consommation de certains aliments qui ont la capacité d’augmenter la quantité de liquides dans le corps.
    En voici quelques uns :

    Les boissons alcoolisées

    • Si en les consommant nous allons au toilettes, ce qui est sûr c’est qu’une bonne partie de leurs composants que nous ingérons s’accumule dans l’organisme (parmi eux le sucre).
    • L’alcool provoque la rétention d’eau dans l’estomac et dans les jambes.
    • Un verre de vin par jour n’est pas un problème, mais boire des cocktails, de la bière ou des boissons à fort taux alcoolémique plusieurs fois par semaine en est un.

    La charcuterie

    charcuterie

    Comme elle est préparée avec une grande concentration de sodium, en plus d’être grasse elle produit de la rétention d’eau. Quand nous consommons de la charcuterie, nous « tamisons » en plus les parois des artères et augmentons la possibilité de souffrir d’une crise cardiaque.

    Dans le même groupe nous pouvons mettre les fromages trop salés qui accompagnent la charcuterie sur une planche spéciale « à déguster », ainsi que les saucissons, le jambon cru et la pancetta.

    Les encas

    Les chips en sachet (parmi tant d’autres produits similaires) contiennent trop de sel utilisé pour rehausser le gout.

    • De plus ce sont des aliments addictifs et qui ne nous permettent pas de prendre soin de nous ou d’en manger seulement une portion… nous terminons le sachet !
    • Si dans l’après-midi vous avez vraiment envie d’un encas, nous vous recommandons de choisir des graines de tournesol, des fruits secs comme les noix ou des purées de légumes (de pois chiches, d’aubergine, etc.).

    Le sucre raffiné

    sucre

    Beaucoup des produits que nous consommons actuellement contiennent une grande dose de sucre ou d’édulcorants.

    De même qu’avec le sel, si l’organisme reçoit ces composants il ne peut éliminer correctement les liquides qui provoquent les gonflements.

    On conseille dans ces cas-là de réduire leur consommation ou de chercher des alternatives plus naturelles comme, par exemple, la stévia, le miel ou la cannelle pour assaisonner.

    La farine blanche

    Les personnes qui ont une alimentation à base de pâtes, de pizzas, de galettes ou de pain sont plus propices à souffrir de rétention d’eau et de prendre du poids.

    La farine raffinée apporte des hydrates de carbone qui s’accumulent dans l’organisme et ne permettent pas aux reins de travailler comme il se doit.

    Ces composants, à leur tour, augmentent la quantité d’eau en ralentissant la fonction rénale. Au lieu de manger de la farine blanche, nous vous recommandons de choisir de la complète ou alors d’en réduire la consommation.

    Vous verrez les résultats en peu de temps.

    Les plats pré-cuisinés

    produits-manufactures

    Les produits panés, les repas surgelés et tous les aliments déjà préparés contiennent trop de sel ajouté dans leur processus de fabrication.

    • L’industrie alimentaire utilise beaucoup de sodium pour maintenir frais et dans un bon état leurs produits.
    • Nous ne nous rendons pas compte de ce que nous ingérons et, même si nous ne salons pas en plus, nous sommes propices à la rétention d’eau avec ces repas.

    Essayez de manger des repas plus faits maison, cuisinez un peu plus (même si ce n’est que quelques fois par semaine) et évitez les plats pré-cuisinés.

    Cela peut paraître difficile car ils contiennent beaucoup d’ingrédients qui se révèlent « nécessaires » pour combattre l’anxiété ou l’appétit mais, en peu de temps, vous pourrez vous alimenter mieux.

    Aussi est-il nécessaire que vous ne saliez pas trop vos repas, ni au moment de les préparer, ni au moment de les manger.

    • Une bonne technique consiste à ne pas avoir de salière à table. La tentation sera plus facile à éviter si vous ne l’avez pas devant vous.
    • Une autre option est d’assaisonner avec des herbes naturelles, du jus de citron ou de l’huile d’olive vos petits plats. Ce sera plus sain et meilleur, et vous aurez moins de risques de souffrir de rétention d’eau ou de maladies.

    Que consommer si vous souffrez de rétention d’eau ?

    En plus de réduire ou d’éviter de manger ces aliments qui peuvent augmenter les gonflements ou l’accumulation de sodium, nous vous recommandons de prendre en compte ce qui suit pour prévenir le problème :

    • Eau (entre 2 et 3 litres par jour)
    • Edulcorants naturels (stévia, agave)
    • Fruits (pastèque, pamplemousse)
    • Infusions d’herbes (camomille, thé vert, menthe)

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 17 signes de la maladie des moisissures

    (et comment savoir si vous êtes à risque)

     

     

     

     

     

    Les moisissures sont très répandues et leur présence dans votre maison peut être la cause de nombreux problèmes de santé.

     
    C’est pourquoi il est nécessaire de connaître ses symptômes, et de savoir si vous faîtes partie des personnes qui y sont sujettes de façon à vous prémunir et à éviter les effets indésirables.

     

    Pourtant, la médecine conventionnelle ne la considère pas comme problématique et n’offre donc aucun traitement approprié. En outre, les symptômes de cette affection sont similaires à ceux d’autres maladies car ils ne sont pas spécifiques et sont par conséquent souvent attribués à d’autres problèmes de santé.

    Voici les signes les plus courants de la maladie des moisissures :

    • Maux de tête
    • Fatigue, malaises après l’exercice, et faiblesse
    • Problèmes de mémoire, de concentration, difficulté à accomplir les tâches, brouillard mental
    • Sensibilité à la lumière, vision trouble, yeux rouges
    • Sinusite, besoin d’air, toux, essoufflement, signes d’asthme
    • Vertige
    • Chocs électrostatiques
    • Gain de poids en dépit d’efforts suffisants (résistance à la perte de poids)
    • Tremblements
    • Crampes musculaires, douleur nerveuse constante, douleurs dans les articulations, douleurs non causées par l’arthrite inflammatoire, douleurs en « pic à glace »
    • Douleurs persistantes des nerfs
    • Engourdissements et sensations de picotements
    • Douleurs abdominales, diarrhée, changements d’appétit, nausées
    • Sueurs nocturnes ou problèmes de régulation de la température
    • Soif excessive
    • Augmentation de la miction
    • Goût métallique

    En examinant ces symptômes, vous pouvez facilement comprendre pourquoi ils sont souvent confondus avec les symptômes communs d’autres maladies.

    Cependant, les effets désastreux des moisissures ont été scientifiquement étudiés depuis plus de trois décennies, et il a été constaté qu’il s’agit en fait d’une combinaison de nombreux types de champignons qui se développent sous forme de filaments et se reproduisent en créant de minuscules spores qui éclosent et s’envolent, et ne peuvent pas être repérées à l’œil nu.

    Les moisissures prospèrent dans des endroits chauds et humides. Par conséquent, elles peuvent aussi apparaître, par exemple, dans des endroits tels que le Nevada et l’Arizona, dans des lieux mal aérés, ou des zones sujettes aux inondations ou à des fuites d’eau.

    C’est pourquoi elles apparaissent souvent dans la salle de bains, sur la pomme de douche, dans des chambres mal aérées, et elles peuvent se fixer sur les meubles, les livres, les animaux de compagnie, les chaussures, les tapis et les papiers. La moisissure peut également circuler dans le système d’aération, il est donc conseillé de changer vos filtres VMC tous les trois mois.

    Les bâtiments qui ont été endommagés par l’eau subissent la formation de combinaisons complexes de contaminants présents dans l’air et la poussière, qui forment un mélange de produits chimiques toxiques. Cela produit également des substances toxiques telles que les mycotoxines qui restent sur les spores et les fragments de moisissures libérées dans l’air.

    Par ailleurs, notez bien que la maladie des moisissures n’est pas causée par une seule toxine, mais, dans la plupart des cas, elle survient dans des zones ou des bâtiments endommagés par l’eau.

    Les recherches les plus récentes ont trouvé que les sinus peuvent être une cause courante d’une maladie des moisissures persistante.

    Malheureusement, il s’avère que la moitié des constructions dans lesquelles nous vivons sont endommagées par l’eau, ce qui entraîne des moisissures et la maladie des moisissures pour les personnes qui y sont sujettes. Considérant le fait que la plupart d’entre nous passons beaucoup de temps à l’intérieur, au bureau ou à la maison, nous devrions tous apprendre comment réduire l’impact de ces toxines.

    Plus précisément, la toxicité des moisissures est classifiée dans la grande catégorie des maladies des biotoxines et est aussi nommée Syndrome de Réponse Inflammatoire Systémique (SRIS).

    Ritchie Shoemaker, médecin, auteur de 8 livres sur ce thème, y compris Surviving Mold : Life in the Era of Dangerous Buildings (Survivre aux moisissures : vivre à l’ère des constructions à risque) définit le SRIS comme suit :

    Le syndrome de réponse d’inflammation chronique (SRIS) est : « une réponse inflammatoire systémique aiguë et chronique, acquise suite à l’exposition à l’environnement intérieur d’un bâtiment endommagé par l’eau avec des organismes toxigènes résidents, y compris, mais pas seulement, les champignons, les bactéries, les actinomycètes et les mycobactéries ainsi que les inflammagènes… ».

     

    Le Docteur Shoemaker commente également que « 24% des gens ne peuvent pas donner de réponses adéquates avec leurs anticorps, et ils font partie des 95% qui ont une maladie due au bâtiments endommagés par l’eau. »

    Par conséquent, nous allons maintenant décrire le rôle de l’ADN et son impact sur la prédisposition à la maladie des moisissures

    Comme l’a déclaré le Dr Shoemaker également, environ 24% de la population est génétiquement sensible à la toxicité des moisissures, car ils ont un gène de la réponse immunitaire HLA-DR.

    C’est pourquoi ces personnes qui ont ces gènes courent un risque accru de contracter la maladie des moisissures. Ce sous-groupe comprend 95% des cas de cette maladie.

    Parmi ces personnes, 2% sont plus particulièrement sujettes à cette maladie et ont un type de ces gènes « plus rapide et plus virulent ». De plus, si vous n’êtes pas vulnérable à cette maladie, cela ne signifie pas que vous n’avez aucune chance d’en être atteint.

    Dans le cas de la vulnérabilité aux moisissures, les gens ne peuvent pas distinguer certaines toxines spécifiques comme étant des toxines, et c’est le cas des moisissures, et ainsi elles continuent à circuler dans le corps. Ces toxines, par suite, entraînent une réponse inflammatoire continue.

    La maladie des moisissures due aux constructions endommagées par l’eau est un problème de santé sérieux, car c’est un état d’inflammation chronique dû à un système immunitaire affaibli, et elle ne guérit pas d’elle-même, provoquant ainsi diverses autres affections non traitées. Cette maladie est inscrite dans l’ADN et dès qu’elle est activée, les symptômes et la réponse inflammatoire peuvent être de longue durée.

    Le diagnostic du SRIS est établi si le patient correspond à tous les critères énoncés plus haut :

    • Anomalies documentées par tests de sensibilité au contraste visuel
    • Une prédisposition génétique à une maladie liée aux biotoxines, sur la base d’une identification d’un haplotype de sensibilité au HLA (ce sont les antigènes des leucocytes humains, marqueurs du système immunitaire).
    • Antécédents, symptômes et signes d’exposition aux biotoxines. Les antécédents devraient mentionner l’exposition aux moisissures productrices de toxines telles que documentées par le test ERMI. En outre, dans le cas de microcystines, ciguatera, etc, les antécédents impliquent une exposition probable ou des preuves en laboratoire de l’exposition.
    • Des biomarqueurs compatibles avec le système vasculaire, neuroimmunitaire et des anomalies endocriniennes spécifiques à SRIS. Dans le cas d’une exposition constante aux biotoxines, un test VCS anormal, ou un génotype sensible, vous présenterez probablement les anomalies de laboratoire observées dans SRIS.

    Par conséquent, si vous pensez que vous êtes exposé aux moisissures et que vous ressentez certains des symptômes, vous devriez agir comme suit :

    • Apprenez et recherchez tout ce qui concerne la maladie des moisissures
    • Testez la présence de moisissures dans la maison. Vous pouvez trouver un professionnel de l’environnement pour inspecter la maison ou votre bureau, ou faire un test ERMI. Le prix de ce test est de 300 euros et vous pouvez le faire par vous-même. S’il est positif, vous devriez embaucher un professionnel pour résoudre le problème.
    • Vous pouvez travailler avec un clinicien formé au protocole Shoemaker, et examiner votre susceptibilité à la maladie des moisissures.

     

     

     

     

     

    Sources : www.healthyfoodhouse.com

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • NE RENDEZ PAS OFFENSE POUR OFFENSE
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Rendez-moi parfaitement heureux en vous mettant d’accord, en ayant un même amour, en étant unis de cœur et d’intention". Philippiens 2.2
     
     
    Dieu nous amène à rencontrer toutes sortes de personnes. Et nous sommes tous différents les uns des autres ! Notre façon de penser, nos personnalités, nos idées et nos intérêts ne sont pas les mêmes. Dieu l'a voulu ainsi – et malgré cela, il nous demande de vivre en bonne entente !

    Bizarrement, les personnes avec lesquelles nous sommes le plus souvent en conflit sont celles que nous aimons le plus...
    La Bible dit dans Philippiens 2.2 : "[…] rendez-moi parfaitement heureux en vous mettant d'accord, en ayant un même amour, en étant unis de cœur et d'intention".

    Paul s'adressait à des personnes qui semblaient vivre en perpétuel désaccord. Si vous avez élevé deux enfants ou plus, je suis sûre que vous savez exactement de quoi il parle. Il est des moments où vous seriez prêt à tout donner contre un peu de paix et de tranquillité.

    Bizarrement, les personnes avec lesquelles nous sommes le plus souvent en conflit sont celles que nous aimons le plus – notre conjoint, les membres de notre famille, les amis proches, les collègues. Si nous demandons à Dieu de guérir ou d'améliorer l'une ou l'autre de ces relations, nous devons collaborer avec lui.

    Nous devons apprendre à contrôler nos émotions et à éviter les conflits.

    Le terme de "conflit" regroupe toutes les chamailleries, les disputes ou les échanges animés et il présuppose une colère sous-jacente.

    Avez-vous déjà fréquenté une personne qui prétend que tout va bien, alors que vous sentez la colère bouillonner en elle ? Avez-vous déjà été cette personne ?

    Réfléchissez à votre attitude. Combien de temps restez-vous fâché lorsqu'on vous fait du tort ? Êtes-vous facilement irrité ? Quand un désaccord vous oppose à quelqu'un, ressentez-vous le besoin d'avoir toujours raison ?

    Les conflits sont extrêmement dangereux. Ils sont capables de détruire des couples, des familles, des relations ou même des églises. S'ils ne sont pas réglés, ils continueront de s'étendre, causant toutes sortes de problèmes et de souffrances inutiles.

    Dieu veut que nous nous préoccupions davantage de maintenir la paix dans nos relations que d'avoir raison. Et il veut que nous conservions une bonne attitude même quand nous n'avons pas le dernier mot.

    Une action pour aujourd'hui

    Actes 13.22 dit que Dieu cherche ceux qui accompliront toute sa volonté. Cela implique que nous apprenions à pardonner promptement, fréquemment et totalement. Lorsque vous êtes en conflit avec quelqu'un, vous devez faire votre part pour régler le problème, et cela quelle que soit l'attitude de l'autre. Il faut que quelqu'un fasse le premier pas – et en votre qualité de chrétien, ce sera très souvent vous.


    Joyce Meyer
     
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 prédateurs qui sont autour de vous et que vous devez connaître

     
     
     
     
     
     
     
    Même si les prédateurs émotionnels souhaitent nous neutraliser et démolir nos rêves, nous seuls sommes capables de savoir jusqu'où nous pouvons aller et arriver. Personne d'autre ne peut nous imposer des limites.
     

    Les prédateurs ont un rôle très concret dans l’écosystème : maintenir un certain équilibre. 

    À présent, si nous sortons de l’environnement sauvage et que nous nous concentrons sur nos environnements quotidiens, émergent alors d’autres types de prédateurs, au profil plus dangereux.

    Au lieu de conserver l’équilibre naturel, ils lui portent atteinte.

    Nous parlons par exemple de ces personnes qui altèrent l’harmonie d’un foyer, d’un cadre de travail, de la vie en général.

    Il existe de nombreux types de prédateurs. Mais, nous devons être conscient-e-s de quelque chose : il n’y a pas que des ennemi-e-s autour de nous.

    Dans notre être intérieur, habitent aussi de puissants prédateurs qui altèrent notre capacité de croissance personnelle.

    Aujourd’hui, dans cet article, nous voulons vous parler de cela.

    1. Les prédateurs qui portent atteinte à notre équilibre émotionnel

    L’une des aspirations maximales que nous avons tout au long de notre cycle de vie, c’est de pouvoir acquérir, tôt ou tard, de bonnes capacités émotionnelles.

    • Ici, nous nous référons à la capacité à prendre des décisions et être responsable de leurs conséquences. De pouvoir décider, sans être dominé ou influencé par les autres.
    • Des dimensions comme l’estime de soi, l’assertivité et la résilience forment cette aspiration qui nous apporte tant de dignité.

    À présent, dans notre entourage, se trouvent aussi de véritables prédateurs émotionnels qui entravent toutes ces aspirations :

    • Ce sont des personnes qui adorent exercer leur pouvoir sur nous.
    • Elles sont habiles dans la manipulation émotionnelle, ce sont des architectes du mensonge, du mépris et de l’ironie des plus destructeurs.

    Le plus complexe, c’est que, souvent, nous créons des liens affectifs très intimes avec ce type de prédateurs.

    2. Les prédateurs qui vous bloquent à l’intérieur de votre zone de confort

    pieds-plage-mattsabo17

    Nous trouvons tous un équilibre relatif à l’intérieur de notre zone de confort. Rien n’échappe à notre contrôle, il n’y a pas de risques, il n’y a pas de peur et tout est connu.

    • Cependant, rien de nouveau ne surgit dans ces espaces où la routine peut, petit à petit, éteindre notre bien-être, notre capacité à être libre, créatif et plus mûr-e.
    • Que vous le croyez ou non, l’un des prédateurs les plus voraces est celui qui habite dans notre esprit : c’est la peur.
    • C’est celui qui met des barbelés à notre bonheur, celui qui nous délaisse dans le quotidien car il nous susurre à l’oreille que « le différent ou l’imprévu sont mauvais et dangereux ».

    3. Les prédateurs qui vous disent « tu ne sais pas », « tu ne le mérites pas »

    femme-loup-500x350

    Cela vous est déjà arrivé ? Quelqu’un, à un moment donné, vous a dit cela : « arrête d’y croire, tu n’es pas préparé-e à cela », « Ne te fie pas à cette personne, c’est trop pour toi… »

    • Sachez que personne n’a la faculté de deviner le futur, et encore moins de douter de vous.
    • Quiconque aime mettre des limites à vos opportunités et à vos aspirations, désire vous mettre à terre, sous son joug, et vous empêcher, de plus, d’être plus courageux-se que lui, plus digne et plus capable d’atteindre vos rêves.
    • Les limites de votre vie doivent être posées par vous-même. Laissez de côté ces prédateurs de l’opportunité, ces destructeurs de rêves qui ne souhaitent que vous reléguer aux rangs du malheur et de l’échec.

    4. Le prédateur qui vous fait toujours commettre les mêmes erreurs

    Pourquoi est-ce que je tombe toujours amoureux-se des personnes les moins appropriées ? Pourquoi finissent-elles toujours par me trahir de la même manière ? Pourquoi est-ce que j’échoue dans les mêmes projets à chaque fois ?

    Si ces questions vous parlent, il est très possible que vous aussi habitiez avec ce prédateur si connu, celui qui vous oblige encore et encore à commettre les mêmes erreurs.

    À quoi cela est-il dû ?

    • La cause, presque toujours, se trouve dans le fait de ne pas réfléchir à ces fameuses erreurs.
      Réfléchir profondément à ce qui les a provoquées, et aux mécanismes que nous devrions utiliser pour qu’elles ne se répètent pas est essentiel.
    • Au fur et à mesure que nous avançons dans la vie, les déceptions et les échecs deviennent la norme.
    • Avant de s’attacher à la même pierre, il faut apprendre à la reconnaître, à comprendre où se trouvent nos limites, ce qui nous convient et ce que nous devrions éviter.

    5. Les prédateurs déguisés en agneaux

    personnes-egoistes-500x530

    Les prédateurs déguisés en agneaux sont ceux qui disent nous respecter, nous aimer et nous apprécier.

    • Ce sont ceux qui utilisent cette tendresse à double tranchant pour tirer profit, pour maintenir une relation égoïste ou une amitié intéressée.
    • Nous avons tous connu des personnes avec ce type de comportement. Leur traitement est toujours agréable, et même parfois ce sont de grands séducteurs, habiles dans la communication mais faux dans leurs sentiments.

    Il est nécessaire de savoir les reconnaître. Même si vous êtes tombé-e dans leurs filets, sachez que vous disposez toujours du bouton d’alarme qui vous permet de mettre de la distance, pour vous protéger et vous éviter une souffrance inutile.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 raisons pour lesquelles vous n’arrivez pas à perdre du poids

     
     
     
     
     
     
     
     

    Plus encore que de suivre un régime adapté, si nous voulons perdre du poids il est également fondamental de bien s’hydrater et de prendre soin de nos heures de sommeil nécessaires.

    Les personnes en surpoids et obèses sont à la recherche constante de méthodes pour perdre du poids, non seulement préoccupées par l’aspect de leur silhouette mais également parce qu’elles comprennent que c’est nécessaire pour leur bien-être.

    Dans ce sens, il est prouvé qu’une bonne alimentation et une pratique d’un sport quotidien sont essentielles pour atteindre l’objectif.

    Cependant, ce ne sont pas les seuls efforts à faire, car il existe de nombreux autres facteurs qui influent dans la perte ou la prise de poids.

    Cela explique pourquoi certain-e-s n’arrivent pas à atteindre leur poids idéal, bien qu’ils aient une alimentation saine et contrôlée en terme de calories.

    Si vous vous sentez concerné-e par ce qui précède, ne manquez pas les 8 raisons qui pourraient l’expliquer.

    Découvrez-les !

    1. Vous oubliez de boire de l’eau

    boire-beaucoup-deau

    La majorité des nutritionnistes recommandent de consommer entre 6 et 8 verres d’eau par jour en complément d’une alimentation saine.

    Ce précieux liquide est essentiel pour hydrater le corps et soutenir le fonctionnement de ses systèmes les plus importants.

    Sa consommation quotidienne soutient les processus de désintoxication et, de plus, contribue à contrôler l’anxiété due à la nourriture.

    2. Vous faites seulement de l’exercice cardiovasculaire

    Il est certain que les exercices cardiovasculaires ont beaucoup de bienfaits pour celleux qui essaient de brûler des graisses rapidement.

    Cependant, limiter la routine d’entrainement à cette variété d’activités peut se transformer en un obstacle pour atteindre le poids désiré.

    Les entraîneur-e-s professionnel-le-s conseillent de combiner cardio et exercices de force pour obtenir de meilleurs résultats en moins de temps.

    3. Vous prenez des portions trop grandes

    manger-dans-de-grandes-assiettes

    Même si les aliments sont très sains il est important de comprendre qu’ils contiennent des calories et, par conséquent, leur consommation excessive peut également faire grossir.

    Les fruits secs, l’huile d’olive et le chocolat sont quelques exemples des repas sains que vous devez ingérer en petites quantités.

    4. Vous ne dormez pas suffisamment

    Les personnes qui ont des difficultés à avoir un sommeil réparateur ont tendance à grossir plus facilement que les personnes qui dorment bien.

    Les troubles du sommeil influent sur le rythme du métabolisme et sur l’activité des hormones de la faim comme la leptine et la ghréline.

    La leptine est chargée d’envoyer les signaux au cerveau pour qu’il arrête de manger, tandis que la ghréline stimule la faim.

    Ceux qui souffrent d’insomnie ou dorment moins que ce qu’ils devraient ont des faibles taux de leptine et une augmentation de ghréline.

    Ce qui signifie qu’ils ont tendance à plus manger, et leur poids est donc supérieur à celui qu’il devrait être.

    Pour solutionner ce problème, nous vous recommandons de maintenir une routine de sommeil, avec au moins 8 heures de repos sans interruption.

    5. Vous travaillez assis-e toute la journée

    femme-bureau-douleur-cou

    Le style de vie moderne et la technologie ont amené de nombreuses personnes à rester assises la majeure partie de la journée.

    Le fait de travailler des heures continues face à un ordinateur ou n’importe quel autre dispositif ont fait augmenter de manière considérable le sédentarisme.

    Pour que cela ne pose pas de problèmes au niveau du métabolisme et du poids, il est primordial de prendre plusieurs pauses par jour, et si cela vous est possible de faire une petite marche ou de l’exercice.

    6. Vous avez un problème hormonal

    Les problèmes hormonaux sont l’une des causes les plus habituelles des difficultés à perdre du poids.

    Si beaucoup l’ignorent, il existe certaines hormones qui influent sur l’activité du métabolisme et d’autres processus vitaux pour maintenir un poids équilibré.

    Des troubles hormonaux comme l’hypotiroïdisme, le syndrome de l’ovaire polykystique (SOP) et la résistance à l’insuline en sont quelques uns qui empêchent de mincir.

    Il est primordial de consulter un médecin quant à ces problèmes, car ils nécessitent un contrôle et un traitement pour mitiger leurs symptômes.

    De plus, si l’un de ces troubles est confirmé, il faudra améliorer l’alimentation et mesurer les calories ingérées.

    7. Vous êtes stressé-e

    femme-stressee

    Avoir un style de vie soumis continuellement au stress est directement lié aux problèmes pour maintenir un poids sain.

    Le stress augmente les niveaux d’une hormone appelée cortisol qui, en plus d’affecter le bien-être émotionnel, augmente l’appétit et la tendance à consommer plus de calories.

    8. Vous consommez beaucoup de boissons sucrées

    Les jus et les sodas vendus en supermarchés ne pourront jamais remplacer l’eau et les jus naturels, car ils n’apportent pas de nutriments et contiennent trop de sucre.

    Bien que la majorité des consommateurs l’ignorent, ces boissons n’hydratent pas le corps et contiennent trop de calories.

    Vous vous sentez concerné-e ? Comme vous venez de le voir, beaucoup d’autres choses peuvent vous empêcher d’atteindre un poids stable et sain.

    Essayez de prendre tous les mesures nécessaires et gardez à l’esprit que vous devez les appliquer en plus de votre régime et de vos exercices.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ne pas porter de soutien-gorge : de surprenants bienfaits

     
     
     
     
     
     
     
     
    Même s'il s'agit d'un sous-vêtement indispensable pour beaucoup de femmes, il est certain que l'abandon du soutien-gorge peut apporter de nombreux bienfaits à notre organisme.
     

    S’il y a bien une chose sur laquelle toutes les femmes sont d’accord, c’est qu’il n’existe pas de meilleure sensation qu’enlever un soutien-gorge à la fin d’une longue journée, lorsque nous rentrons à la maison fatiguées et que nous nous débarrassons de ce sentiment d’oppression. 

    Même s’il s’agit d’un soutien-gorge de qualité, il finit toujours par provoquer des rougeurs, des marques et des irritations. Voilà pourquoi nous avons tant envie de le retirer en franchissant le pas de notre porte.

    Si vous vous êtes déjà interrogée sur l’éventualité de vivre sans soutien-gorge, vous devriez peut-être essayer.

    Dans tous les cas, nous allons vous donner quelques raisons de le faire, car ne pas utiliser ce sous-vêtement au quotidien est une excellente idée.

    Le soutien-gorge n’apporte rien à vos seins

    plus-les-seins-sont-gros-plus-le-soutien-gorge-doit-etre-serre500x334

    Comme beaucoup de femmes, vous pensez peut-être que le soutien-gorge vous permet de ne pas avoir les seins qui tombent avec le temps, ou en tout cas qu’il ralentit ce phénomène.

    Si vous êtes dans ce cas, nous sommes au regret de devoir vous contredire. Les tissus mammaires sont fragilisés par le port continuel de soutiens-gorge. Plus vous en portez et plus vous vieillissez, plus vos seins ont tendance à devenir flasques.

    De plus, aucune étude scientifique sérieuse n’a pu établir que le soutien-gorge apportait un quelconque bienfait pour la santé ou l’apparence des seins.

    Ne pas porter de soutien-gorge améliore la circulation sanguine 

    Ce point est une évidence pour toutes les femmes qui portent des soutiens-gorge, car elles remarquent la bande de compression qui entoure leur poitrine et qui est provoquée par ce sous-vêtement.

    Une bonne circulation sanguine est synonyme de nombreux bienfaits pour notre santé : cela améliore l’état de notre cœur et l’apparence de notre peau, en la rendant résolument plus ferme et plus saine.

    Cela vous paraît-il plus important de porter un soutien-gorge ou de prendre soin de votre circulation ? Nous vous laissons répondre à cette évidence…

    Ravivez vos seins !

    Les tétons des femmes qui n’utilisent pas de soutiens-gorge sont en moyenne positionnés de 5 à 7 millimètres plus haut que ceux des femmes qui en portent fréquemment.

    Une corrélation évidente, mais bonne à dire, s’impose : des tétons plus hauts sont synonymes de seins plus animés, plus vifs.

    Si vous utilisez des soutiens-gorge pendant trop de temps ou si ceux que vous portez sont fabriqués en matière peu recommandées, vos tétons peuvent très mal réagir.

    Voilà pourquoi de nombreuses femmes ressentent des irritations et une grande sensibilité en se touchant les seins.

    Vous vous sentirez bien mieux

    maux-de-seins-500x334

    Pourquoi de ne pas profiter du confort que vous ressentez en fin de journée, quand vous retirez votre soutien-gorge, à tout moment de votre vie ?

    Si vous êtes inquiète de la manière dont les autres vont réagir, vous pouvez utiliser des vêtements qui intègrent un top.

    Cela apportera un certain soutien à vos seins, sans les oppresser ou les abîmer, comme un soutien-gorge peut le faire.

    Ne pas porter de soutien-gorge vous permettra de mieux connaître vos seins 

    Passer toute une journée sans soutien-gorge va vous permettre de mieux connaître vos seins. Il est difficile de bien les ressentir lorsqu’ils sont comprimés sous une couche épaisse de tissu toute la journée.

    Gardez à l’esprit que vous devez réaliser des auto-examens réguliers. Les femmes qui ne font pas ces gestes salvateurs quotidiens passent à côté de ce qui est le plus important pour leur santé : la prévention.

    Vous ne devriez pas non plus hésiter à prendre rendez-vous régulièrement pour effectuer des mammographies.

    Ce processus simple permet de diminuer la mortalité du cancer du sein de 25 à 30%.

    Cela est dû au fait que la mammographie permet de détecter des tumeurs que vous n’auriez pas pu remarquer auparavant, même avec un auto-examen.

    A partir de 40 ans, nous vous conseillons d’en réaliser une tous les ans.

    Porter un soutien-gorge en dormant pourrait provoquer certaines pathologies

    Au-delà du fait que dormir avec ce sous-vêtement qui vous comprime les seins est désagréable, vous devez savoir que cette habitude augmente le risque de souffrir d’un cancer du sein de 125%.

    Il a été prouvé que les femmes qui ont été diagnostiquées d’un cancer du sein portaient, en majorité, un soutien-gorge 12 heures par jour, et qu’elles dormaient également avec.

    Si vous utilisez ce sous-vêtement pendant trop longtemps, vous ne permettez pas à vos seins d’éliminer les toxines à travers les nodules lymphatiques, ce qui provoque une accumulation de liquides, un affaiblissement des tissus mammaires et la formation de kystes.

    Les mycoses mammaires

    seins-500x334

    Un endroit humide et chaud constitue un environnement parfait pour la prolifération de champignons. Porter un soutien-gorge mal ajusté ou pendant trop longtemps facilite l’apparition de mycoses mammaires.

    Ce problème est très commun pour les femmes dotées d’une poitrine volumineuse et vivant dans des régions chaudes de la planète. Moins vous portez de soutiens-gorge, plus vous éviterez de développer ces champignons désagréables.

    Vous devez laisser votre peau respirer. De plus, cela vous évitera également de souffrir d’irritations de la peau, d’une mauvaise circulation sanguine, d’une hyper-pigmentation ou d’un jaunissement de la peau.

    Gardez à l’esprit que nous sommes toutes différentes et que la décision de porter un soutien-gorge, ou non, dépend uniquement de vous.

    Vous devez vous laisser porter par ce qui vous paraît être la meilleure solution. Il est indéniable qu’opter pour la solution la plus naturelle peut vous attirer des regards malveillants ou moqueurs.

    Mais le contraire peut aussi se produire. Vous devez expérimenter de nouvelles choses, notamment si elles sont bonnes pour votre santé.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • L’AMOUR : LE TICKET GAGNANT
     
     
     
     
     
     
     
     
    "L'amour ne succombe jamais"1Corinthiens 13.8
     

    La Bible dit : "L'amour ne succombe jamais". Pensez-y : l'argent ne rend pas heureux, la gloire n'apporte pas l'estime de soi, et la vengeance ne procure aucune satisfaction. Seul l'amour ne succombe jamais.

    Seul Jésus a fondé son empire sur l'amour
    Lors de son passage aux Nations-Unies, les chefs d'État ont demandé à Mère Teresa : "Comment pouvons-nous obtenir la paix dans le monde ?" Elle a répondu : "Rentrez chez vous et aimez votre famille". Si tout le monde le faisait, le "Paradis perdu" deviendrait le "Paradis retrouvé" !

    Napoléon Bonaparte a dit : "Alexandre, César, Charlemagne et moi avons fondé de grands empires. Mais sur quoi avons-nous fait reposer notre pouvoir ? Sur la force. Seul Jésus a fondé son empire sur l'amour, et aujourd'hui, des millions de gens sont prêts à mourir pour lui".

    Parfois les leaders ne font que détenir le pouvoir. Comme vous ne pouvez aider les autres sans vous rendre vulnérable, ils prennent vos manifestations d'amour pour de la faiblesse. En fait, vous ne pouvez pas aimer au conditionnel. Pour aimer vraiment votre conjoint, vos enfants ou ceux que vous dirigez, vous devez vous donner sans réserve, quitte à être blessé(e), voire même rejeté(e).

    Les détenteurs du pouvoir cherchent à se protéger eux-mêmes ainsi que tous leurs biens. Les vrais leaders se donnent eux-mêmes sans concession. Cette façon de diriger peut sembler démodée. Pourtant, selon les Écritures, elle demeure la seule stratégie gagnante.

    Une pensée pour aujourd'hui

    La Bible dit : "Ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse" 2Timothée 1.7 Voilà pourquoi l'amour est le ticket gagnant.

     

    Bob Gass
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Je veux cesser de penser à toi

     
     
     
     
     
     
     
    Même si cela est difficile d'oublier une personne qui ne fait malheureusement plus partie de notre vie, nous ne devons pas perdre espoir. Tout ce dont nous avons besoin, c'est de temps.
     

    Je veux cesser de penser à toi, mais je ne sais pas comment y parvenir. Mon esprit me domine et, même si je le désire ardemment, je ne parviens pas à effacer ton souvenir.

     

    Cette situation provoque un profond désespoir en moi. Car ce ne sont pas seulement des souvenirs qui me reviennent en tête, mais aussi des émotions et des sentiments qui ne sont pas du tout positifs.

    Je suis envahi d’inquiétudes, de suppositions, de questions incessantes : « Et si j’avais agi d’une autre manière ? » ou « Que se serait-il passé si tout avait été différent ?« .

    Je ne sais pas comment, mais je vais réussir à ne plus jamais penser à toi.

    Pensées, venez à moi

    visage-1024x651-500x318

    Pour sortir quelqu’un de notre esprit, la première étape consiste à ne pas ignorer ou à ne pas rejeter toutes ces réflexions et ces idées, teintées d’émotions, qui envahissent notre esprit.

    C’est tout à fait normal que vous ne vouliez pas vous confronter à elles, car elles vous font trop de mal. Pour autant, si vous ne le faites pas, vous ne parviendrez jamais à oublier celui/celle qui ne fait désormais plus partie de votre existence.

    • Analysez vos pensées : identifiez-les et découvrez les sentiments qu’elles provoquent en vous. Pensez à la manière dont elles vous affectent et demandez-vous pourquoi elles surgissent aussi fréquemment dans votre esprit.
    • Êtes-vous trop préoccupé-e ? Parfois, nous doutons de tous nos choix et de toutes nos décisions. C’est ce que l’on appelle des regrets et des remords. Cependant, nous pouvons mettre un terme à ce mécanisme de notre esprit, car nos inquiétudes n’ont pas de fondement réel.
    • Prenez en compte votre peur : il est possible que vous ne laissiez pas partir cette personne dans votre esprit, tout simplement parce que vous avez peur de la solitude.
    • Ne comparez pas votre vie à celles des autres : les comparaisons nous plongent dans un cercle vicieux de négativité, qui ne nous permettra jamais d’être tranquilles et sereins.

    fille-oiseau-500x380

    Il est important que vous preniez en compte ces étapes pour que vous puissiez accepter, de manière saine, ces idées qui viennent dans votre esprit, dans le but de pouvoir profiter de toutes les bonnes choses qu’elles peuvent vous apporter.

    Je vais focaliser mon attention sur autre chose

    Une fois que vous avez fait face à toutes ces pensées en lien avec la personne qui vous manque, vous allez pouvoir franchir une autre étape qui va vous permettre de les oublier.

    Cela va prendre du temps avant que puissiez cesser de ressentir de l’anxiété, de la tristesse, de la mélancolie et des doutes. Mais vous disposez d’une solution à portée de main : focalisez votre attention sur autre chose.

    Il n’y a pas de meilleure technique pour oublier quelqu’un que de faire quelque chose de nouveau ou de vous recentrer sur ce que vous aimez. Désormais, vous avez du temps pour vous ; consacrez-le entièrement à faire des choses qui vous plaisent.

    Sortez plus avec vos ami-e-s, rencontrez des personnes nouvelles, concentrez-vous sur votre travail, planifiez ce voyage que vous avez toujours voulu faire…

    Tout cela vous occupera et, lorsque la personne que vous tentez d’oublier surgira de nouveau dans votre esprit, vous serez capable de cesser de penser à elle rapidement.

    homme-attention-500x281

    Vous êtes peut-être en train de vous demander si ce n’est pas là un moyen d’échapper à vos problèmes, de les esquiver. Tant que vous réalisez les étapes que nous vous décrivons dans l’ordre, ce n’est pas le cas.

    Cette deuxième étape est celle qui vous permettra d’éradiquer les pensées les plus profondément ancrées dans votre esprit.

    Pour arrêter de penser à toi, je vais cesser de fantasmer à ton égard

    Votre chemin n’est pas encore terminé ! Il est peu probable que vous soyez parvenu-e à oublier complètement la personne qui ne fait plus partie de votre vie. Cela se produit car vous êtes toujours en train de fantasmer sur elle et sur la relation que vous aviez ensemble.

    Lorsque nous idéalisons quelque chose, nous rêvons éveillée et nous construisons une image erronée de la réalité.

    Cette idée s’ancre fortement dans notre esprit et nous empêche de cesser de penser à la personne que nous souhaitons pourtant oublier.

    Dans notre esprit, surgissent en permanence ces rendez-vous, ces baisers, ces situations vécues à deux. Nous nous souvenons de tout cela avec un sourire, qui laisse rapidement place à des larmes de douleur.

    C’est une manière de nous torturer nous-même, car nous savons très bien que cela ne nous mène à rien. Ce sont des illusions et des rêveries douloureuses, qui n’ont plus leur place dans notre présent.

    Même si vous suivez les étapes que nous vous présentons dans cet article, vous devez savoir que seul le temps vous permettra de guérir vos blessures.

    Vous ne pourrez pas cesser de penser à quelqu’un d’important pour vous en seulement quelques jours. Ce processus demande beaucoup de temps et d’acceptation.
    femme-coeur-papillon-500x308

    Si nous ne nions pas la réalité, si nous ne nous plaignons pas et si nous apaisons sainement nos blessures, cette situation ne devrait pas se prolonger trop longtemps.

    Nous devons apprendre à accepter ce qui se passe. Nous ne devons pas désespérer et attendre. Tôt ou tard, tout cessera de nous faire du mal.

    Aujourd’hui je vais cesser de penser à toi car j’ai la force et la volonté nécessaires pour y parvenir.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 10 meilleurs superaliments pour booster votre humeur

    et vos niveaux d’énergie

     

     

     

    Goji-1024x680

    Ce qui est bien avec les superaliments, c’est qu’ils contiennent beaucoup de vitamines, de minéraux et de nutriments, mais relativement peu de calories. Ces antioxydants sont comme de « bons soldats » qui combattent les substances nuisibles, appelées radicaux libres. Les radicaux libres sont des substances chimiquement instables, si bien qu’ils ont tendance à « attaquer » les autres substances du corps et peuvent même provoquer une réaction en chaîne qui peut causer de gros dégâts. Les superaliments renforcent le système immunitaire, ralentissent le processus de vieillissement et décuplent l’énergie. Donc, si vous vous sentez un peu à plat, prenez un bol d’énergie avec ces 10 superaliments :

     

     

    1. Maca

    Mesdames, si vous souffrez du syndrôme pré-menstruel ou de bouffées de chaleur liées à la ménopause, la poudre de maca est votre alliée ! ce superaliment soulage en effet ces symptômes. Mais Messieurs, ne vous sentez pas délaissés, la poudre de maca est aussi bonne pour vous puisqu’elle améliore la fertilité, diminue le stress, aide à augmenter sa force, son endurance et sa libido. C’est donc un aliment parfait pour booster son énergie.

    La maca est une racine péruvienne de la famille des radis. Elle est utilisée depuis des siècles comme aliment et comme médicaments par les Incas. Elle est riche en calcium, phosphore, magnésium, potassium, vitamines B1, B2, C, E et en fer. Elle est également pleine de minéraux, comme le zinc et le sélénium. Elle peut donc aider votre corps à faire face à l’anémie, la fatigue, la dépression, une mauvaise mémoire, la tuberculose et la malnutrition.

    La poudre de maca est facile à incorporer dans votre alimentation : vous pouvez l’ajouter à des céréales, des smoothies, des jus ou de desserts.

    2. Cacao cru

    Vous serez ravi d’apprendre que le chocolat noir est bon pour vous! Ce qui ne signifie pas que vous devez vous ruez dehors et acheter une dose de barres de chocolat suffisante pour une vie entière pour célébrer la bonne nouvelle ! nous parlons ici du cacao pur, non raffiné, le cacao sous sa forme la plus pure. Vous pouvez le déguster sous toutes ses formes disponibles en supermarché » et dans les magasins diététiques : en grains, en poudre ou en barres. Vous pouvez aussi faire des milkshakes ou des smoothies.

    Outre le fait que c’est délicieux, le cacao offre nombre de bénéfices nutritionnels. Il est riche en antioxydants, magnésium, fer, chrome, manganèse, zinc, cuivre, vitamine C, phosphore, etc. il contient aussi du tryptophane, qui aide à produire de la sérotonine (l’hormone du bonheur, qui réduit l’anxiété et produit le même effet que l’amour dans votre cerveau). C’est la raison pour laquelle le chocolat est utilisé comme cadeau de Saint-Valentin.

    3. Graines de Chia

    Le chia est une graine originaire du Mexique, qui date des cultures maya et aztèque. « chia » signife force et il est facile de comprendre pourquoi. Les graines de chia vous donnent rapidement de l’énergie. Elles sont bourrées de nutriments vitaux qui en font les graines les plus denses du point de vue nutritionnel, puisqu’elles contiennent des omega-3, des acides gras, des carbohydrates, des protéines, des fibres, des antioxydants et du calcium.

    Les graines de chia peuvent facilement être ajoutées à des repas. Leur goût de noisette est délicieux avec des flocons d’avoine, du riz, des yaourts. Elles peuvent aussi être incorporées dans des cookies ou des gâteaux. Ou encore, si vous êtes un vrai fan de la chia, vous pouvez l’ajoutez à de l’eau, dans laquelle elle forme un gel.

    4. Eau de coco

    L’eau de coco est la mode du moment (vous avez peut-être vu des posters de Rihanna sirotant une noix de coco de manière aguicheuse). Si vous vous demandez pourquoi elle fait tout ce bruit, sachez que l’eau de coco est bourrée de nutriments qui apportent un large éventail de bienfaits. Extraite de jeunes noix de coco, elle est composée à 95% d’eau et est très rafraîchissante.
    Un verre moyen d’eau de noix de coco contient plus de potassium qu’une banane et moins de 1% de sucre de fruit. Il est aussi plein d’électrolytes (des minéraux naturellement présents dans les fluides de notre corps, comme le plasma). Les « électrolytes maintiennent l’équilibre des fluides dans notre corps.

    Les nutritionnistes conseillent de boire l’eau de coco avec modération car elle contient des sucres naturels, et donc des calories. A cette condition, l’eau de coco devrait vous aider à rester jeune et en bonne santé.

    5. Spiruline

     

    Cette algue bleu-vert est une importante source de beta-carotène et d’acides aminés. La spiruline séchée contient environ 35% de protéines (plus que le poisson, la viande ou la volaille, mais avec 0 cholestérol). Ces protéines sont complétées par des acides aminés. La perspective de manger des algues peut vous sembler peu appétissante, mais, pour achever de convaincre, sachez que la spiruline contient aussi de la chlorophyle et du fer. Elle est disponible sous forme de poudre ou de supplément dans les magasins de diététique. Consommée le matin, elle vous apportera de l’énergie pour toute la journée.

    6. Bananes

    Elles sont le parfait accompagnement d’un régime riche en aliments énergétiques. Que vous soyez un athlète, une femme au foyer, un enfant ou une personne quelconque, les bananes devraient faire partie de votre alimentation.

    En premier lieu, elles contiennent une grosse quantité de potassium. Elles ont des effets anti-acides et contiennent du tryptophan qui, ont l’a vu plus haut, booste la sérotonine.

    De plus, de nombreuses études ont démontré que le potassium fait baisser la pression sanguine, protège contre le durcissement des artères, prévient les AVC, accroît la bonne santé des os et améliore la santé cardiaque dans son ensemble.

    7. Baies de Goji

    Les magnifiques baies de Goji sont pleines de protéines, d’acides aminés et de minéraux, comme les vitamines B1, B2, B6, E et C. Sans oublier qu’elles sont riches en antioxydants et sont connues pour améliorer la vision, la libido, la fonction sexuelle et pour booster le système immunitaire. Cela semble parfait, non ?

    Les baies de Goji peuvent être mangées sous de nombreuses formes: en smoothies ou avec vos céréales. On peut les ajouter à une salade ou les mixer pour les incorporer à des muffins ou autres desserts.

    8. Graines de chanvre

    Les graines de chanvre sont un autre aliment bourré de tout ce dont vous avez besoin dans la vie. Elles fournissent une bonne dose de protéines (33% à 37% de leur poids) et sont pleines d’énergie et d’enzymes. Sans parler de leur richesse en Omega-3, 6 et 9, lesquels sont tous vitaux pour le fonctionnement du cerveau.

    Les graines de chanvre et leur huile sont excellentes pour booster votre système immunitaire et maintenir l’équilibre entre les acides gras essentiels. Ils apportent également un éventail équilibré d’acides aminés et sont riches en minéraux tels que le potassium, le phosphore, le magnésium, le calcium, le fer, le zinc, le sodium, la silicone, le cuivre, etc.

    Utilisez l’huile dans vos assaisonnements et saupoudrez vos céréales, fruits, smoothies ou salades des graines, elles sont délicieuses !

    9. Graines de lin

    Les graines de lin, de même que leur huile, sont parmi les sources les plus riches en acides gras Omega-3.

    De nombreuses personnes consomment trop d’acides gras Omega-6, mais pas suffisamment d’Omega-3. Or, il est important de garder une balance équilibrée entre garder la ligne et être en bonne santé. Les graines de lin et leur huile contiennent des omega-6 et des omega-3 dans des proportions idéales pour le corps humain.

    10. Fruits à coque

    En cas de coup de pompe au cours de la journée, la plupart d’entre nous attrapons une barre de chocolat, un café ou une boisson énergisante afin de nous aider à continuer. Toutefois, ces aliments ne nous procurent qu’un sursaut d’énergie temporaire, après quoi nous nous retrouvons aussi fatigués qu’auparavant.

    Les noisettes, pour leur part, apportent une énergie lente à se manifester, mais qui durera plus longtemps. Elles sont aussi très saines, porteuses de nombreux bienfaits nutritionnels.

    Les amandes, noix, noix de pécans et noix de cajou sont de particulièrement bons choix car elles contiennent beaucoup de protéines, de potassium, de fer pour l’énergie, d’acides gras Omega-3, de graisses non saturées et d’une grande variété de vitamines et de minéraux.

     

     

     

     

     

    Sources : Healthy and natural world

             sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Une nouvelle technique pour traiter l’arthrite

     
     
     
     
     
     
     
    Cette nouvelle façon de traiter l'arthrite est une bouffée d'oxygène pour tous ceux qui souffrent de douleurs chroniques. De plus, c'est une étape supplémentaire vers leur guérison.
     
     

    L’inflammation des os touche souvent les personnes du troisième âge. Cependant, l’arthrite peut apparaître à n’importe quel âge de la vie. 

    A partir du moment où l’arthrite se manifeste, les symptômes comme les douleurs chroniques et la déformation de la structure osseuse font leur apparition, même si le-a patient-e n’a que 20 ans.

    Comme vous pouvez donc le constater, il ne s’agit pas d’une pathologie qui ne touche que les personnes âgées.

    Ceux qui sont frappé-e-s par cette affection ont des difficultés à avoir une vie normale, car les douleurs sont chroniques et très difficiles à supporter.

    Lorsque l’arthrite est très aiguë, elle peut aller jusqu’à provoquer de l’anxiété et une profonde dépression chez ceux qui ne peuvent tout simplement plus la supporter.

    Au-delà des conséquences physiques de cette condition, il y a une situation très compliquée à vivre : peu de personnes connaissent véritablement l’impact de cette maladie et les patient-e-s ne se sentent pas compris-es.

    Ils doivent donc faire face à une solitude et à une tristesse profondes.

    Cette situation est d’autant plus grave qu’il n’existe pas de remède définitif à l’arthrite.

    Mais malgré cette situation difficile, l’espoir demeure. En effet, une nouvelle thérapie pour faire face à l’arthrite vient de voir le jour. Elle est capable de réduire les inflammations et d’améliorer la qualité de vie des personnes qui doivent les vivre en permanence.

    Elle a été publiée dans la revue Science Translational Medicine.

    L’Université Queen Mary et sa nouvelle thérapie contre l’arthrite

    arthrite-rhumatoide

    Le protocole habituel enclenché par les médecins pour traiter un patient arthritique commence par la prescription de médicaments. Dans le même temps, la grande majorité des médecins recommande d’avoir recours à des thérapies alternatives.

    Les plus populaires sont, sans conteste, l’homéopathie, la méditation, l’application de chaud et de froid, l’acupuncture et les massages. Ces solutions palliatives ne permettent toutefois que trop rarement de faire disparaître intégralement les symptômes de la pathologie.

    L’équipe scientifique de l’université londonienne est parvenue à faire un pas en avant dans le traitement de l’arthrite.

    Jusqu’à la présentation de cette étude, il était impossible d’accéder au cœur du cartilage qui est à l’origine du problème. Cependant, un groupe de chercheur-se-s est parvenu à trouver le chemin qui y mène.

    A l’aide de micro-vésicules, des micro-organismes qui se déplacent de cellules en cellules, ils ont pu atteindre le cartilage malade. Les micro-vésicules sont des structures subcellulaires, d’une taille infinitésimale.

    arthrite rhumatoide

    Elles font partie de la membrane et contiennent un fluide. Là où le procédé relève véritablement du génie, c’est qu’elles sont souvent situées au cœur des leucocytes qui s’accumulent dans les articulations des personnes qui souffrent d’arthrite.

    Pour faire simple, les globules blancs vont transporter ces structures, qui sont composées de plus de 300 protéines, pour venir protéger le cartilage abîmé.

    Cette thérapie dispose d’une belle marge de progression 

    arthrite-500x326

    Cette solution nouvelle a été testée sur des rats avec beaucoup de succès. L’équipe londonienne à l’origine de cette découverte est remplie d’espoir en ce qui concerne les nombreuses applications que cette technique pourrait avoir.

    L’étape suivante consiste à réussir à injecter d’autres composants dans ces micro-vésicules, comme les oméga-3, de manière à enrichir la protection du cartilage.

    Selon Stephen Simpson, directeur de l’Arthritis Research UK (un centre de recherches sur l’arthrite, situé au Royaume-Uni) et co-auteur de l’étude, cette découverte va permettre la mise au point des traitements les plus efficaces jamais conçus.

    Il met également en lumière la facilité de leur application. Les patient-e-s n’auront besoin que de passer une journée à l’hôpital pour recevoir une transfusion.

    Ensuite, ils pourront tranquillement rentrer chez eux et vivre une vie normale. Le contenu de la transfusion aura tout le temps d’agir pendant qu’ils poursuivront leurs activités quotidiennes.

    L’action de cette thérapie va pouvoir soulager les douleurs chroniques des patient-e-s, mais aussi et surtout réparer leurs os abîmés.

    Il s’agit donc d’une innovation révolutionnaire, de l’anti-chambre d’un futur traitement définitif contre cette pathologie qui touche tant de personnes à travers le monde.

    Pour parvenir à ce but ultime, des essais cliniques doivent être réalisés sur des êtres humains. Les chercheurs ont bon espoir que les résultats soient aussi bons que ceux qui ont été obtenus sur les rongeurs.
    calmez-vos-douleurs-articulaires-et-musculaires-500x334

    Si leurs espoirs sont fondés, nous serions donc très proches d’éliminer une maladie qui est en pleine expansion et qui complique la vie de millions de personnes à travers le monde.

    Voilà pourquoi il ne faut jamais cesser d’investir dans l’innovation et dans la santé.

    Les ressources consacrées à la recherche ne sont pas utiles qu’aux malades d’aujourd’hui. Sur du long terme, elles vont pouvoir soulager les systèmes de santé, car il est aujourd’hui très coûteux de faire face à des phénomènes incurables d’une telle ampleur.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Je n’arrive pas à pardonner !

     
     
     
     
     

     
     
     

    Si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos fautes.
    Matthieu 6.15

     

    La Hollandaise Corrie ten Boom a vécu l’enfer dans le camp de concentration de Ravensbrück. Après sa libération, Dieu l’a appelée à délivrer un message de pardon dans divers pays. Après une de ses conférences dans l’Allemagne d’après-guerre, elle vit venir vers elle… un des anciens gardiens du camp. Elle se rappelait bien cet homme cruel au fouet de cuir.
    « Vous avez très bien parlé, lui dit-il, la main tendue. Il est bon de pouvoir penser que tous nos péchés sont pardonnés. J’étais surveillant à Ravensbrück et depuis, je suis devenu chrétien. Je sais que Dieu m’a pardonné les atrocités que j’ai commises, mais j’aimerais l’entendre aussi de votre bouche. Voulez-vous me pardonner ? »
    Tétanisée, Corrie luttait avec elle-même. Mais le pardon qu’elle prêchait, elle devait l’accorder aux autres. Sachant qu’il n’est pas un sentiment, mais un acte de volonté, elle pria en silence : « Jésus, aide-moi ! C’est à toi de me donner l’amour. » Elle posa ensuite sa main dans celle de l’Allemand. Elle sentit alors une chaleur guérissante traverser son bras puis envahir tout son être.
    « Je vous pardonne, frère ! De tout mon cœur ! »
    Dieu avait fait un miracle dans le cœur de Corrie. Et vous, avez-vous besoin de connaître le pardon ? Alors, n’essayez pas de produire ce que Dieu seul peut accomplir…

     

    Françoise Lanthier

    heart-642154_640

     

    Source : vivreaujourdhui.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 phrases pour vous inspirer

    quand vous sentez que votre vie va mal

     
     
     
     
     
     
     

    Savez-vous que vous pouvez rendre votre vie meilleure si, au lieu de vous concentrer sur vous-même, vous commencez à aider les autres ? Ce que vous donnez vous sera rendu.

    Nous aimons tous les phrases qui paraissent avoir été écrites pour vous inspirer quand vous sentez que votre vie va mal. Il y en a même qui les collectionnent car ils savent que tôt ou tard, ils en auront besoin.

    C’est en pensant à cela que nous avons préparé quelques phrases. Nous savons tous qu’à un moment donné, nous sentons que la vie va mal, mais nous savons aussi que c’est momentané.

    Cependant, cette sécurité n’est pas toujours suffisante pour sourire lorsque cela est nécessaire.

    Lisez ces phrases et emportez-les avec vous. Il est certain qu’elles vous aideront à voir les circonstances d’une meilleure manière.

    1. « Soyez aimable le plus souvent possible. C’est toujours possible » – Dalai Lama

    erreurs-a-eviter-quand-vous-choisissez-vos-vetements

    Combien de fois avez-vous ressenti que votre vie allait mal et que vous preniez votre revanche avec quelqu’un qui se mettait sur votre chemin ? Le résultat est sûrement pire encore.

    Evidemment, comment pourrait-il en être autrement ? Rappelez-vous que ce que vous pensez est ce que vous attirez.

    Maintenant, si vous avez quitté votre partenaire et que le travail se passe mal, donnez-vous une opportunité de trouver un moment pour être agréable avec les autres. Ce n’est pas pour eux, mais pour vous.

    Nous les êtres humains réagissons selon ce que l’on nous fait ressentir.

    Cela signifie que si vous êtes aimable avec les autres, ils seront plus disposé-e-s à vous aider.

    2. « Vous obtiendrez tout ce que vous désirez dans la vie si vous aidez les autres à obtenir ce qu’ils veulent » – Zig Ziglar

    On nous a souvent éduqué avec l’idée selon laquelle on doit travailler pour atteindre nos propres objectifs sans donner trop d’importance aux autres.

    Cependant, il est de plus en plus clair que dans la mesure où vous aidez les autres, cela est bon pour vous.

    Si aujourd’hui vous sentez que votre vie va mal, arrêtez-vous un instant et regardez si vous êtes en train d’aider les autres et comment. Peut-être que votre vie va mal parce que vous essayez de profiter et que cela vous donne le résultat contraire.

    Aider les autres, parfois, est aussi simple que leur demander ce dont ils ont besoin et ce que vous pouvez faire pour eux.

    Peut-être que ces problèmes économiques qui vous empêchent de payer le loyer se résoudront en aidant un ami avec quelque chose de facile pour vous et qu’il est prêt-e à payer.

    Parfois vous n’obtiendrez peut-être pas un bénéfice direct, mais sachez que si aujourd’hui vous aidez quelqu’un, cette personne sera tellement reconnaissante qu’elle voudra vous aider à atteindre vos objectifs.

    Finalement, il s’agit d’un effet boule de neige dans lequel tout le monde en sort avantagé.

    3. « L’échec est un événement, pas une personne » – Zig Ziglar

    Si vous sentez aujourd’hui que votre vie va mal parce que vous avez eu le retour d’un certain aspect et que vous vous définissez comme un « échec« , arrêtez-vous. Il est certain que se tromper fait mal et que personne n’aime ça.

    Toutefois, l’échec fait partie de la vie et il faut l’accepter comme une réalité.

    Ce que vous ne devez jamais faire, c’est vous définir en fonction de cela. Si vous avez échoué aujourd’hui, arrêtez-vous pour analyser vos décisions et la manière avec laquelle elles vous ont amené-e à ce résultat. Puis tirez-en une leçon et réessayez tout en sachant que ce chemin ne fonctionne pas.

    4. « Nous devons souffrir soit de la douleur, soit de la discipline ou bien ressentir des remords et de la déception » – Jim Rohn

    escalader

    Pourquoi ressentez-vous que votre vie va mal ? Vous pensez faire trop d’efforts et ne pas voir les résultats ? Vous vous rendez compte que vous n’avez pas fait ce que vous deviez et maintenant les résultats ne sont clairement pas ceux escomptés ?

    Jim Rohn nous parle de cela et nous dit clairement : soit vous faites des efforts jusqu’à en souffrir pour atteindre ce que vous voulez, soit vous restez dans votre zone de confort et vous vous contentez du résultat.

    Peut-être que la sensation qu’aujourd’hui génère un tel poids vous montre le chemin à suivre.

    Prenez quelques jours et analysez votre vie. Qu’avez-vous fait pour en arriver là où vous êtes ? Est-ce là où vous voudriez être ? En a-t-il valu la peine ? Vous voulez changer ?

    Vous devez comprendre que chaque décision que vous prenez va vous faire souffrir d’une manière ou d’une autre, car elle implique une sorte de sacrifice. C’est pour cela que vous devez avoir des objectifs clairs et travailler en fonction d’eux.

    5. « Vous ne pouvez pas sauver les gens. Vous pouvez seulement les aimer » – Anaïs Nin

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 graines avec de nombreux avantages pour la santé

     

     

     

     

    graines

     

    Les graines sont riches en vitamines et minéraux, elles sont une excellente source de fibres, de protéines et d’antioxydants, et elles sont très riches en acides gras oméga-3. Chaque graine a quelque chose de différent à offrir au corps – de la grenade, au chanvre en passant par le chia. Mais c’est important de savoir celles qui offrent des avantages en matière de santé avant d’en choisir une.

     

    Avantages pour la santé étonnants de ces 8 graines pour le corps

    Les grenades

    Les grenades sont une source riche en antioxydants. Par conséquent, elles aident à protéger les cellules de votre corps contre les radicaux libres qui causent le vieillissement prématuré.

    En termes simples, le jus de grenade augmente le niveau d’oxygène dans votre sang. Les antioxydants combattent les radicaux libres et préviennent les caillots sanguins. Cela permet finalement au sang de circuler librement dans votre corps ce qui entraine une amélioration des niveaux d’oxygène dans votre sang.

    Les graines de courge pour l’énergie

    Saviez-vous que graines de courge peuvent prévenir les calculs rénaux? Des études suggèrent que les graines de courge peuvent aider à prévenir certaines formations de calculs rénaux comme les calculs rénaux d’oxalate de calcium.

    L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande la consommation de graines de courge comme un bon moyen d’obtenir ses nutriments. Cette graine légère et croquante est très riche en fer, un minéral qui aide à maintenir des niveaux élevés de l’énergie. Une tasse de graines de courge avec une cuillère à soupe de paprika et une cuillère à soupe de poudre de chili et du sel marin est une collation simple à emporter.

    Les graines de sésame pour un coeur sain

    Les graines de sésame contiennent de l’acide linoléique, un acide gras oméga-6 qui peut aider à contrôler le cholestérol nocif. Ajouter des graines de sésame mixées aux salades en relève le goût.

    Le germe de blé pour la digestion

    Le germe de blé peut aider à stimuler le système immunitaire. Ses bienfaits pour la santé incluent également la prévention des maladies cardiovasculaires et du cancer. Les nutriments contenus dans les germes de blé aident aussi à la digestion et favorisent la perdre du poids.

     

    Les graines de lin pour la prévention du cancer

    Il existe certaines preuves que les graines de lin peuvent aider à réduire votre risque de maladie cardiaque, de cancer, d’accident vasculaire cérébral et de diabète. Si elles contiennent toutes sortes de composants sains, elles sont bien connues pour leurs composés anti-cancérigènes – les lignanes et les acides gras oméga-3 qui réduisent l’inflammation causant la maladie. Les principaux avantages pour la santé des graines de lin sont attribuables à son contenu riche en acide alpha-linolénique (ALA), en fibres alimentaires, et en lignanes.

    Les graines de chanvre pour le tonus musculaire

    Manger des graines de chanvre sous quelque forme que ce soit pourrait aider, sinon guérir, les personnes souffrant d’immunodéficience. Elles sont l’une des rares sources végétariennes de protéines complètes, car elles contiennent tous les 20 acides aminés, essentiels à la construction des muscles et pour brûler les calories. Saupoudrez en un peu dans un shake après l’entraînement pour une saveur ressemblant aux pignons de pin.

    Les graines de chia pour des os solides

    Prendre soin de vos os est important, spécialement lorsque vous prenez de l’âge. Cette graine au goût léger, qui est riche en calcium, est bénéfique pour la santé de vos os.

    La consommation de graines de chia peut augmenter les niveaux d’oméga-3 à longue chaîne EPA dans le sang de 30%, selon une nouvelle étude de l’université de l’état des Appalaches et de l’Université de Caroline du Nord.

    Les graines de tournesol

    Les graines de tournesol sont une excellente source de vitamine E, le principal antioxydant soluble dans les graisses de l’organisme. La vitamine E se déplace à travers le corps neutralisant les radicaux libres qui pourraient endommager les structures et les molécules contenant des matières grasses, telles que des membranes cellulaires, les cellules du cerveau, et le cholestérol.

     

     

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Combattez l’apnée du sommeil naturellement grâce à ces conseils

     
     
     
     
     
     
     
     
    L’excès de poids peut être préjudiciable en cas de souffrir d’apnée du sommeil, il convient donc de perdre quelques kilos pour améliorer notre état.
     

    L’apnée du sommeil est un trouble qui vous empêche de respirer pendant votre sommeil. Ces pauses peuvent se prolonger d’une jusqu’à plusieurs secondes.

     

    Cela peut dépendre d’une ou plusieurs interruptions tout au long de la nuit, qui peuvent provoquer différents problèmes de santé.

    Ils se produisent souvent entre 30 fois ou plus par heure et, à la fin d’un arrêt, la respiration revient à la normalité. Parfois avec un ronflement fort ou avec un bruit similaire à celui d’une personne qui s’étrangle.

    L’apnée du sommeil peut devenir un vrai supplice pour votre famille et vos amis.

    C’est un problème commun pour ceux qui souffrent d’asthme ou de complications respiratoires. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pour éviter l’apnée du sommeil :

    Réorganisez vos heures de sommeil

    La façon la plus simple que vous pouvez essayer pour traiter l’apnée du sommeil consiste à organiser vos heures pour dormir. Essayez de faire en sorte qu’elles soient continues et toujours égales.

    Cela a pour effet que le corps rentre dans un état de repos « plus léger ».

    Souvenez-vous que le fait de ne pas dormir régulièrement et commodément provoque que vous soyez plus enclin aux irrégularités musculaires et problèmes respiratoires.

    Essayez d’avoir un sommeil profond de 7 à 8 heures par nuit et établissez un horaire spécifique pour vous.

    Perdez du poids

    apnee-sommeil-graisse-corporelle

    L’obésité est étroitement liée avec l’apnée du sommeil. Cela est dû à la surcharge de tissu inutile du corps.

    La graisse qui s’accumule dans la gorge et le cou est également dangereuse car elle bloque les voies respiratoires. Cela provoque le ronflement et l’interruption de l’activité pulmonaire nécessaire.

    Il suffit d’inclure une routine simple d’exercices et de diminuer les aliments transformés, riches en sucres ou avec beaucoup de gras.

    Le mieux est de travailler sur votre alimentation pour inclure des aliments naturels.

    Ce processus de réduction de graisse naturelle peut être un peu difficile si vous avez eu de mauvaises habitudes alimentaires pendant longtemps. C’est pourquoi le mieux est de commencer et de changer graduellement.

    Dormez sur le côté

    Lorsque vous dormez sur le dos, votre système respiratoire à plus de mal à résoudre les symptômes de l’apnée du sommeil, comme le blocage des voies respiratoires.

    La langue et les tissus souples de la gorge tomberont naturellement de la partie supérieure de la bouche quand vous dormez sur le dos. Cela bloque la voie respiratoire et provoque les ronflements.

    Pour pouvoir dormir de côté, placez un oreiller entre vos genoux, en dormant, pour éviter que votre corps change de position involontairement.

    Il est important qu’à tout moment vous évitiez de dormir sur le ventre ou sur le dos. Ces deux positions favorisent l’interruption du sommeil et vous finirez par ronfler davantage.

    Incorporez l’exercice à votre routine

    apnee-sommeil-ejercicio

    Nous avons déjà indiqué que perdre du poids est vital pour éviter l’apnée du sommeil. Y parvenir est impossible si vous ne pratiquez pas d’exercice dans votre vie.

    En plus de cela, en faisant de l’exercice constamment vous fortifierez vos voies respiratoires.

    Si ce que nous venons d’indiquer n’est pas encore suffisant, quand vous incluez dans votre routine la pratique d’exercices, vous aidez votre corps à se fatiguer.

    Cela signifie que quand vous cherchez à dormir, cela sera encore plus facile d’y parvenir.

    Assurez-vous de consommer la quantité correcte de magnésium

    L’apnée du sommeil affecte principalement les muscles de la région supérieure de la gorge. Cela veut dire que vous devez essayer de faire en sorte que son travail ne soit pas affecté.

    Le magnésium est un minéral essentiel qui affecte directement les muscles de tout notre corps, il est donc recommandé d’en maintenir des taux adéquats.

    Vous pouvez consommer du magnésium de manière supplémentaire ou dans les aliments suivants :

    • Feuilles vertes
    • Bananes
    • Haricots ou fèves
    • Avocats
    • Diverses graines

    Nous vous recommandons de consommer suffisamment d’aliments riches en magnésium. C’est la meilleure façon de rester en bonne santé sans dépenser trop d’argent dans les médicaments.

    Évitez de fumer de façon passive ou active

    apnee-sommeil-eviter-fumer

    Fumer est une des principales raisons de l’apnée du sommeil, en particulier de l’apnée obstructive. Les produits chimiques que la fumée ou le tabac introduisent dans votre corps provoquent la constriction, l’inflammation et l’irritation des voies respiratoires.

    Si vous voulez ne plus ronfler, arrêtez de fumer doit être une de vos premières actions.

    L’idéal est d’éviter la cigarette et le tabac sous toutes ses formes. Au cas ou vous auriez réellement besoin d’avoir quelque chose en bouche, essayez avec les cigarettes électroniques.

    Chantez

    Il se peut que vous ne le sachiez pas, mais chanter renforce les tissus souples du palais et de la gorge.

    En augmentant le contrôle musculaire de ces zones, on diminue les probabilités que les voies respiratoires se bloquent à cause des muscles lâches ou mous.

    Maintenant que vous le savez, essayez de chanter de temps en temps. Cela n’a pas d’importance si vous n’avez pas une belle voix, la seule chose dont vous avez besoin est de choisir votre chanson favorite et de la chanter sous la douche.

    En plus, souvenez-vous que chanter vous aide à libérer le stress de façon naturelle et gratuite.

     

     

    Image principale courtoisie de © wikiHow.com

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • QU'EST-CE QUI VOUS ENFLAMME ?
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Mon cœur était en feu, chaque plainte était comme une brûlure" Psaumes 39.3
     
     

    Lorsque Dieu vous donne une vision pour votre vie, elle vous enflammera d'un feu inextinguible. Le Psalmiste a dit : "Mon cœur était en feu, chaque plainte était comme une brûlure". Alors, qu'est-ce qui vous enflamme ? Qu'est-ce qui vous met "en feu" ?

    Quand Dieu vous appelle à faire une chose, il crée en vous le désir de l'accomplir et la force d'y arriver.
    Quand Dieu vous appelle à faire une chose, il crée en vous le désir de l'accomplir et la force d'y arriver. Même si vous vous sentez incompétent(e), appuyez-vous sur sa Parole : "Car c'est Dieu qui opère en vous le vouloir et le faire selon son dessein bienveillant" Philippiens 2.13.

    Gandhi a eu la vision d'une Inde libre et indépendante au temps où les Britanniques la gouvernaient. Henry Ford a eu la vision que chaque famille américaine posséderait une automobile à une époque où les gens se méfiaient de sa nouvelle invention.

    Daniel K. Ludwig a eu la vision d'une région industrielle autonome au cœur de la jungle brésilienne quand il n'y avait rien à des centaines de kilomètres à la ronde. D'où viennent donc tous ces élans de créativité ? De Dieu, notre Créateur ! Et lorsque Dieu vous donne une mentalité "grand format", vous ne vivrez plus jamais heureux à penser en petit format.

    Une décision pour aujourd'hui

    Aurez-vous des moments de doute ? Oui ! Peur et foi sont les deux faces d'une même pièce, et elles ne quitteront jamais vos pensées. Mais votre choix déterminera votre avenir, et vous devez choisir !

     

    Bob Gass
     
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les choses que les femmes fortes ont en commun

     
     
     
     
     
     
     

    Les femmes fortes n’ont pas toujours été ainsi, mais elles ont déjà assez souffert. Elles savent que la force se trouve également dans ceux qui les entourent et ne négligent pas leurs relations sociales.

     

    Les femmes fortes sont capables de trouver le bonheur par elles-mêmes. Elles ont assez confiance en elles, ce qui leur permet d’être heureuses sans avoir besoin de chercher la reconnaissance ou l’approbation des autres.

    Elles sont émotionnellement indépendantes et arrivent à établir des relations saines sans avoir besoin de déprendre de leur partenaire.

    Voici quelques unes des caractéristiques que toutes les femmes fortes ont en commun. Si vous arrivez à adopter leurs habitudes vous deviendrez facilement l’une d’entre elles.

    Elles sont sans cesse à la recherche d’opportunités d’évoluer et de grandir

    Les femmes fortes savent que la seule chose qui s’interpose entre elles et le succès sont leurs actes. C’est pour cela qu’elles avancent sans cesse vers leur objectif, et peu importe si elles vont lentement.

    Quoiqu’elles fassent, elles ne s’arrêtent pas en attendant que le succès arrive. Elles avancent vers l’évolution pour s’améliorer.

    Elles se traitent bien

    femme-avec-fleurs

    Bien souvent, les femmes sont bombardées de messages à cause desquels elles se sentent insuffisantes si elles ne s’adaptent pas à certains stéréotypes. Cependant, les femmes fortes savent très bien qui elles sont.

    Même s’il peut être souvent difficile de vous aimer dès le premier instant, c’est quelque chose que vous pouvez apprendre à faire : vous aimer en vous connaissant bien vous-même.

    Quand vous découvrirez quelles sont vos forces, vous atteindrez un potentiel que vous n’auriez jamais imaginé avoir avant.

    Ayez confiance en votre propre jugement et votre relation avec vous-même sera plus forte au fur et à mesure que le temps passe.

    Elles ne se contentent pas de moins que ce qu’elles méritent

    Les femmes fortes ne se contentent pas des miettes. C’est une leçon longue à apprendre.

    Une fois qu’elles ont compris la magnitude de cette leçon, elles se rendent compte que de se contenter de moins est une perte de temps précieuse qu’elles ne récupéreront jamais.

    Viser toujours plus haut vous aide à éviter les charges de douleur et la perte de temps inutile que provoquerait le fait de se contenter de quelque chose qui n’a que peu d’importance.

    Elles éliminent de leur vie les personnes toxiques

    personnes-toxiques

    Cela n’implique pas seulement les personnes agressives, mais également celles qui vivent des ragots, qui critiquent constamment et celles qui vivent du drame.

    Il est important d’apprendre à appliquer des limites saines pour vivre libre de tout bagage émotionnel inutile. Cela vous permettra d’avancer plus facilement vers vos rêves et vos objectifs.

    Elles pardonnent mais n’oublient jamais

    Pardonner est important et vous devez apprendre à le faire constamment. Pardonner n’est pas un cadeau pour ceux qui vous ont fait du mal, mais plutôt un cadeau que vous vous faites à vous-même.

    Les femmes fortes savent que le pardon est la clé dont on a besoin pour se libérer de la colère. Sans cela, on reste dans un état constant d’amertume et un bourbier qui conduit au malheur.

    Toutefois, même si elles pardonnent, elles n’oublient pas qui leur a fait du mal. De cette manière, elles apprennent de leurs erreurs et sont prudentes avec qui elles doivent l’être.

    Elles ne se préoccupent pas de ce que pensent les autres

    Pour elles, il est important de ne pas tomber dans le jeu des comparaisons, car leur bonheur dépend de cela. Les femmes fortes ne se préoccupent pas des pensées pessimistes que les autres peuvent avoir à leur sujet.

    Après tout, elles savent bien que le succès ou l’échec dépend uniquement de leurs propres décisions.

    Les opinions de ceux qui n’ont pas l’expérience nécessaire sont souvent obsolètes, et vous ne devez prendre en compte que les opinions de ceux que vous invitez à le faire.

    Elles savent qu’elles ne sont pas parfaites et comprennent que c’est bien ainsi

    femme-oiseau

    Absolument personne n’est parfait, et encore moins ceux qui pensent l’être. C’est pour cela que les femmes fortes ont le pouvoir et la capacité de s’accepter elles-mêmes, avec leurs forces et leurs faiblesses.

    Cela leur permet de devenir des personnes très adaptables, quelque chose qui, bien que vous n’y croyez pas, leur permet de vivre une vie de manière pleine.

    Pour elles, perdre leur temps en ayant de la peine pour ce qu’elles ne sont pas est quelque chose d’absurde. Après tout, la vie est très courte pour se focaliser dessus.

    Elles se respectent et ne font rien qui leur paraisse injuste pour elles

    Les femmes fortes sont bien plus conscientes de leur propre valeur que celles qui ne le sont pas. Le chemin vers la découverte de la vraie valeur est très différent pour chaque femme.

    Certaines ne le trouvent pas, mis à part si elles sont prises entre deux feux.

    De fait, beaucoup de femmes fortes n’ont pas toujours été ainsi, mais ont découvert leur vraie force après avoir traversé des situations difficiles.

    Parfois il faut arriver au point de non retour pour que le changement commence à se mettre en marche.

    Elles construisent un système fort de soutien personnel

    Il est normal que les femmes fortes aient des réseaux de relations interpersonnels très forts et solides. Cela signifie qu’elles trouvent la majorité des solutions aux problèmes très compliqués dans un simple appel téléphonique.

    Elles savent très bien que la plus grande force provient de la pleine compréhension selon laquelle personne n’a la capacité absolue de résoudre ses propres problèmes.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Voici 4 graines au fort pouvoir anti-cancer

     
     
     
     
     
     
     
     
    Grâce à leurs propriétés, différentes graines peuvent agir comme des compléments très efficaces dans la prévention et les traitements de chimiothérapie, même si elles ne peuvent en aucun cas les remplacer.
     

    Dans la constante recherche de l’amélioration des traitements contre le cancer, plusieurs investigations ont déterminé que dans la nature, il existe de nombreuses substances au fort pouvoir anti-cancer qui ne produisent pas d’effets secondaires négatifs.

    Jusqu’à aujourd’hui, la chimiothérapie est toujours la technique la plus utilisée pour lutter contre cette maladie, même s’il a été vérifié qu’elle endommage les cellules saines et les organes qui ne sont pas touchés.

    De nombreuses personnes sont conscientes qu’elles peuvent prévenir cette maladie, et se renseignent sur les meilleurs aliments à ingérer pour ne pas en souffrir.

    Les alternatives naturelles ont comme principal objectif de diminuer les probabilités de développer cette maladie.

    Cependant, elles renforcent également le système immunitaire et parfois, elles nous aident à stopper la croissance des cellules malignes. 

    Ces 4 types de graines ont démontré leur efficacité dans la lutte contre les tumeurs. Découvrez-les !

    1. Les pépins de pomme

    Pepins-de-pomme-500x334

    Les pépins de pomme sont considérés par de nombreux experts comme les ingrédients naturels les plus puissants pour lutter contre le cancer.

    Mais… Pourquoi personne n’est au courant ? Apparemment, il existe des organisations qui ne souhaitent pas que le grand public le sache car elles veulent développer des médicaments synthétiques qui leur apporteraient bien plus de bénéfices.

    Cependant, il a été scientifiquement prouvé que ces pépins ont une action qui peut inhiber la croissance des cellules malignes dans différents types de cancer comme :

    • Le cancer du côlon
    • Le cancer du poumon
    • Le cancer de la prostate
    • Le cancer du pancréas
    • Le cancer du sein
    • Le cancer de l’estomac

    Les composés phyto-chimiques de ces pépins ont démontré qu’ils étaient mille fois plus efficaces pour retarder la croissance des cellules cancéreuses que le Adriamycin, une drogue chimiothérapeutique utilisée dans le monde entier.

    Le plus étonnant est que ce type de thérapie détruit les cellules qui génèrent le cancer mais ne menace pas les cellules saines. 

    Bien que les pépins de pomme ne contiennent que très peu de cyanure, ils peuvent être mortels s’ils sont consommés en trop grandes quantités.

    2. Les pépins de raisin

    pepins-de-raisin-shutterstock_189922043-500x334

    L’extrait que l’on obtient des pépins de raisin est une source riche en antioxydants, en bio-flavonoïdes et en un composé actif connu sous le nom de B2G2, dont l’action dans l’organisme pourrait combattre les cellules cancérigènes.

    Dans le passé, on pensait que les composés bio-actifs présents dans l’extrait des pépins de raisins avaient la capacité d’attaquer de manière sélective plusieurs groupes de cellules cancérigènes, mais aujourd’hui on a pu confirmer que c’est le B2G2 qui crée cet effet.

    Tout indique que ce produit endommage l’environnement qui a besoin des cellules pour grandir, en altérant son ADN à travers l’augmentation des espèces d’oxygène réactives.

    Les pépins de raisin peuvent donc réduire de 67% la croissance des tumeurs malignes.

    3. Les graines de lin

    Grâce à leur haute teneur en lignanes, les graines de lin trouvent également leur place dans la liste des aliments à la forte action anti-cancer.

    Il a été démontré qu’elles jouaient un rôle important dans la prévention et dans le traitement du cancer du sein, en plus d’agir comme des phytoestrogènes.

    Cet ingrédient est devenu populaire depuis quelques années. Il a le pouvoir de stimuler l’apoptose des cellules cancéreuses tout en inhibant l’angiogenèse, ce qui pourrait éviter les métastases.

    De plus, les graines de lin sont des sources significatives d’acide alpha-linoléique, un type d’acide gras essentiel oméga-3 qui agirait contre le cancer et d’autres maladies chroniques.

    4. Les amandes d’abricot

    Noyaux-d'abricot-500x334

    Les abricots contiennent une quantité importante de vitamine B17, dont l’action dans le corps a un effet anti-cancer.

    Cette vitamine est excellente pour prévenir la maladie mais également pour les patients qui en souffrent.

    Pour consommer ces graines, il faut ouvrir le noyau en utilisant un marteau. Ensuite, mangez uniquement l’amande qui se trouve à l’intérieur.

    La source de vitamine B17 est bien meilleure dans les abricots car les compléments que l’on trouve sur le marché ne contiennent pas les enzymes et les cofacteurs que cet aliment peut apporter.

    Pour diminuer son goût amer, il suffit de la mélanger avec une pincée de noix de muscade, d’orge cru ou de coco râpé.

    A savoir !

    Toutes ces graines ont démontré leur action anti-cancer, mais il n’a pas encore été prouvé qu’elles pouvaient guérir le cancer en tant que tel.

    Ainsi, leur consommation régulière est conseillée comme méthode de prévention ou comme complément au traitement contre la maladie.

    De plus, ces graines doivent être prises sous supervision médicale et en quantités minimes car certaines pourraient avoir des effets négatifs si elles étaient prises de manière excessive.

     

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 maladies les plus contagieuses

     

    Une maladie contagieuse se définit par la transmission d'une maladie d'une personne infectée à une autre personne auparavant non-infectée. Selon leur mode de transmission, certaines maladies sont plus contagieuses que d’autres...

     

    La rhinopharyngite

    La rhinopharyngite

    La rhinopharyngite est une infection des voies respiratoires aériennes supérieures causée par un virus. Plus de 100 virus pouvant transmettre la rhinopharyngite sont recensés à ce jour.

    Les symptômes de la rhinopharyngite sont similaires à ceux du rhume : nez qui coule, éternuements, mal de gorge, fièvre modérée,  etc. Très fréquente chez les jeunes enfants, elle connaît des pics d’épidémie à la fin de l’automne et en hiver. Elle se transmet d’un individu à l’autre par l’intermédiaire de gouttelettes contaminées (toux, éternuements, postillons, poignées de main, etc.).

     

     

    La grippe

    La grippe

    La grippe est une maladie infectieuse virale et contagieuse due au virus appelé myxovirus inluenzae ou influenzavirus dont il existe plusieurs variantes. Infection très contagieuse, l’épidémie a lieu généralement en hiver.

    Elle se transmet par simple contact direct (poignées de mains, bise) ou en touchant des objets contaminés car le virus résiste plusieurs heures en dehors de l’organisme.

    Des campagnes de prévention ont  lieu durant la période critique. Elles recommandent des gestes simples mais efficaces : se laver les mains régulièrement, mettre sa main devant a bouche pour tousser ou éternuer, aérer sa maison au quotidien, etc.

     

     

    L’angine à streptocoques

    L’angine à streptocoques

    L’angine bactérienne à streptocoques est particulièrement contagieuse. Elle est causée par un streptocoque. Elle est moins fréquente que l’angine blanche mais les risques de complications sont plus élevés (atteinte cardiaque, inflammation rénale, arthrite voire dans de rares cas, septicémie).

    Elle se caractérise par des maux de gorge, de la fièvre, de la difficulté à la déglutition et des courbatures.
    La transmission se fait par contact avec les sécrétions respiratoires et la salive. Le port d’un masque pour éviter la contagion est fortement recommandé.

     

     

    La varicelle

    La varicelle

    La varicelle est une maladie provoquée par le virus varicelle zona (VZV).

    Elle se transmet par le biais de vésicules infectées (par contact cutané direct et/ou par le liquide qu’elles contiennent) ou par voie aérienne (toux, éternuements). La contamination a lieu durant les 24 à 48 heures avant l'apparition des premiers boutons et dure jusqu'à ce que les boutons soient recouverts d'une croûte.

    On peut l’attraper à tout âge, mais dans 90 % des cas, elle survient avant l'âge de 10 ans.

     

     

    La mononucléose

    La mononucléose

    La mononucléose infectieuse est une maladie provoquée par le virus d’Epstein-Barr (dit "EBV"), de la famille des herpès virus. Elle se transmet essentiellement par contact direct, par le biais de la salive.
    La contamination a pourtant lieu dès le plus jeune âge chez certains enfants mais la maladie reste à ce stade, asymptomatique. L’enfant devient immunisé sans avoir toutefois déclaré la maladie. Pour ceux qui ne sont jamais entrés en contact avec le virus, le risque est accru à la période de l’adolescence, lors des premiers contacts intimes, ce qui a d’ailleurs valu à la mononucléose d’être surnommée la "maladie du baiser".

     

     

    Le cytomégalovirus

    Le cytomégalovirus

    Le cytomégalovirus appartient à la famille des herpès virus  (herpesviridae) comme la mononucléose. Il  se caractérise par des infections bégnines mais latentes et persistantes. Les principaux symptômes s’apparentent à ceux de la mononucléose : fièvre entre 38°C et 40°C avec ou sans frisson durant plusieurs semaines, fatigue, maux de tête, pharyngite, perte de poids, etc.

    La transmission se fait par l'intermédiaire des sécrétions de la sphère ORL (toux, éternuements), par contact des muqueuses avec des mains souillées par des sécrétions infectées (urines, salive...), par transfusion de sang non-déleucocyté (rare), par greffes d'organes ou de moelle, par transmission sexuelle, par transmission materno-fœtale ou via l'allaitement.

     

     

    L'hépatite B

    L'hépatite B

    L'hépatite B est une hépatite virale due à une infection par le virus de l'hépatite B (VHB). Le virus atteint le foie et s’y multiplie (hépatocytes), ce qui va entraîner une inflammation de ce dernier. Il s’agit d’une des hépatites virales les plus contagieuses.

    La transmission du virus se fait par l'intermédiaire de rapports sexuels, de matériel contaminé chez les toxicomanes, de transfusions sanguines à risques, de l'accouchement (mère contaminée qui le transmet à son enfant) ou via le contact étroit avec une personne infectée. 

    Elle se soigne bien mais peut être mortelle dans certains cas (hépatite fulgurante). Un vaccin existe.

     

     

    L’hépatite C

    L’hépatite C

    L’hépatite C est une maladie du foie causée par un agent infectieux de la famille des flavivirus, le virus de l’hépatite C (VHC).

    Le virus de l’hépatite C se transmet essentiellement par voie sanguine. Le risque concernant la transmission par transfusions sanguines, ou via du matériel mal stérilisé (aiguilles de tatouages, de soins dentaires ou d’acupuncture) est quasi nul depuis les années 2000 dans les pays industrialisés. Les cas de contamination par voie sexuelle sont rares et limités aux personnes qui ont des partenaires multiples et/ou étant infectées  par le VIH.

    Le nombre de nouveaux cas annuels en France serait aujourd’hui de 4 000 ou 5 000, essentiellement chez les usagers de drogues.

     

     

    Le papillomavirus

    Le papillomavirus

    Le papillomavirus humain (HPV) fait partie des infections sexuellement transmissibles les plus contagieuses. Il concerne actuellement entre 10 et 30 % de la population.

    Le mode de transmission s’établit par voie sexuelle en infectant les muqueuses génitales.

    Les conséquences d'une infection peuvent, selon le type de papillomavirus, aller des verrues génitales aux cancers. Plus de 99 % des cancers du col de l'utérus sont dus à une infection chronique par papillomavirus, d’où l’importance du dépistage…

     

     

    Le VIH

    Le VIH

    Le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine), est une maladie sexuelle transmissible très contagieuse qui détruit progressivement les cellules destinées à assurer l’immunité de l’organisme.

    Les personnes infectées par le VIH n’ont pas forcément développé le sida, qui se caractérise par la contraction de maladies dites « opportunistes », suite à l’affaiblissement du système immunitaire.

    Les modes de transmission du virus VIH sont des rapports sexuels non protégés incluant la pénétration vaginale, anale ou buccale ; la mise en contact avec du sang contaminé (toxicomanie ou personnel médical) ainsi que la transmission de la mère à l’enfant en cas d’absence de traitement de la mère, notamment pendant l’allaitement.

     

    Audrey Dulieux

     

     

     

    Source : passeportsante.net

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • TROP OCCUPÉS ?
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Écrasez-les sous le travail ! Je veux qu’ils soient très occupés et qu’ils oublient ces mensonges !" Exode‬ ‭5.3 et 9‬
     
     

    "Je veux qu'ils soient très occupés !" Ces paroles sont celles de Pharaon, le roi d'Egypte, qui a réduit les enfants d'Israël à un cruel esclavage. Lorsque Moïse, le libérateur envoyé par Dieu, lui demande de laisser partir son peuple, Pharaon se met en colère et décide de doubler la charge de travail des hébreux afin de les détourner de la promesse de liberté qui leur est faite.

    Demandez à Dieu de vous aider à faire la part des choses dans votre emploi du temps...
    Le temps de travail a beaucoup diminué depuis le siècle dernier. Pourtant, on n'a jamais été aussi occupé ! Dans presque chaque foyer, papa et maman travaillent, on court de la crèche à l'école, du boulot au supermarché etc. Et puis, lorsqu'il y a un peu de répit, la société de loisirs prend le relais afin de remplir les heures restantes pour bien nous occuper l'esprit : films, spectacles, écrans, voyages, etc.

    Combien se pressent d'une activité à l'autre sans prendre le temps d'entendre la voix de Dieu, le message de liberté qu'il leur est adressé par la croix ? Et parmi ceux qui ont accepté Christ dans leur vie, se mettre à l'écoute de Dieu, lire sa parole, prier, aller à l'église, se mettre au service de Dieu et de son prochain relèvent du défi et du combat tant ils sont occupés !

    Vous vivez la même chose que les hébreux encore aujourd'hui ! Votre libérateur, le Christ, est venu sur cette terre pour vous faire du bien, vous guérir et vous apporter la liberté (Actes 10.38), vous qui étiez prisonnier du malin. Mais le roi de ce monde, le diable, fait tout pour vous faire oublier cette puissante promesse et même vous faire croire qu'il s'agit d'un mensonge, pour que vous soyez très occupé !

    Vous êtes occupé ? D'accord. Mais vous avez quand même la possibilité de décider de mettre Dieu en premier dans votre quotidien et de faire de lui votre priorité ! Si vous voulez faire rentrer des galets dans un bocal, commencez par mettre le plus gros puis terminez par les plus petits. Si vous faites l'inverse, il risque de ne plus y avoir de place pour le plus gros à la fin. Demandez à Dieu de vous aider à faire la part des choses dans votre emploi du temps et vous verrez que vous ne serez pas trop occupé.

    Une décision pour aujourd'hui

    Seigneur, je refuse d'être trop occupé pour oublier que tu m'as libéré de mon ennemi et que tu es ma priorité. Donne moi ta sagesse afin que je te mette en premier dans ma vie !

     

    Solange Raby
     
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ne vous accrochez pas à ceux qui vous ignorent

     
     
     
     
     
     
     
     

    Parfois, nous sommes si aveugles que nous ne voyons pas comment les autres peuvent arriver à nous manipuler et à profiter de nous dans leur propre intérêt.

     

    On dit que plus on ignore une personne, plus la seconde sera intéressée. Parfois, cela fonctionne. Peut-être parce que l’on aime ce jeu de va-et-vient dans lequel l’un est le chat et l’autre la souris.

    Cependant… Qu’arrive-t-il quand cela nous blesse ?

    Nous avons tendance à « nous accrocher » à quelqu’un qui ne fait que disparaître. Qui ne donne pas signe de vie. Qui ne nous démontre pas d’intérêt. Lorsque cette personne apparaît de nouveau, vous vous sentez soulagé-e et ce qui vous lie devient plus fort.

    Attention ! Ouvrez les yeux. Il se peut que vous soyez face à un manipulateur émotionnel.

    Cessez de vous fourvoyer

    femme-se-cachant-le-visage

    Lorsque quelqu’un nous plaît, nous nous fourvoyons. Soudain, nous commençons à voir des signes que nous interprétons comme nous voulons ou comme nous avons besoin de le faire.

    Ceci alimente notre croyance quant au fait que la personne pour qui nous ressentons de l’attirance en ressent également pour nous, qu’elle s’inquiète pour nous, qu’elle veut formaliser la situation… Bien qu’elle nous ignore.

    Ne vous précipitez pas. Ceci est ce que vous voulez voir. Cependant, pourquoi n’essayez-vous pas de voir les choses d’un autre point de vue ?

    • La personne ne prend contact avec vous que quand elle le veut et quand ce n’est pas le cas, elle ne donne pas signe de vie. Donc cette personne vous utilise.
    • Elle a reporté un rendez-vous que vous aviez ensemble pour être avec ses amis ou faire autre chose qui lui plaisait davantage, aussi ne vous apprécie-t-elle pas autant que ce que vous pensiez.
    • Elle vous a déjà laissé en suspens dans une conversation, car vous n’êtes pas sa priorité, et ne prend même pas la peine de vous laisser une simple phrase d’au revoir.

     

    Il est possible que vous le justifiez avec des phrases du type « c’est qu’il a besoin de propre espace », « il ne veut pas se sentir étouffé », « il est très indépendant-e »…

    Ces excuses ne font rien d’autre qu’endommager votre dignité.

    Regardez la réalité en face : il vous ignore

    femme-se-couvrant-avec-parapluie

    C’est le moment d’ôter ce bandeau qui vous empêche de voir la réalité en face. Même si avant, il vous faut vérifier que vous ne soyez pas une personne dépendante.

    Ce besoin d’être à ses côtés, d’être important-e pour quelqu’un vous mène à être soumis-e et à accepter des attitudes que vous ne recommanderiez jamais de supporter à un ami.

    Aussi est-ce le moment d’observer. Analysez tout.

    De cette manière, vous arriverez à ôter le bandeau que vous avez devant les yeux.

    Ses mots et ses actes vous troublent

    Avez-vous déjà essayé de lui parler de vos sentiments ? Lui dévoiler ce qui est tellement profond que cela vous ronge de l’intérieur ou bien, tout simplement, dire à cette personne combien vous l’aimez.

    C’est une situation que ne se produit pas car cette personne fait tout son possible pour diriger la conversation vers d’autres sujets.

    Cependant, parfois elle vous dit au contraire des mots ou agit d’une manière qui vous laisse sans voix.

    Un « je t’adore », « tu es le seul »… Ceci vous trompe et vous maintient dans ce va-et-vient auquel vous vous accrochez encore plus.

    Les caresses uniquement lorsqu’il en a envie

    Vous aussi vous avez besoin de tendresse et cependant, vous n’en recevez pas de sa part quand il le faudrait. Cela n’arrive que lorsque l’autre personne le désire.

    Malgré cela, vous devez rester alerte. Si lorsque vous vous fâchez, il devient très câlin, il se peut qu’il vous manipule pour ne pas vous perdre.

    femme-enlacant-un-homme

    Il vous mène à avoir peu confiance en vous

    Les bonnes personnes nous offre la sécurité.Lorsque le contraire se produit, il se peut qu’il soit indispensable de partir en courant.

    Sûrement vous sentez-vous en sécurité. Quand vous êtes avec cette personne, vous vous sentez bien, heureux, content, joyeux… Tant que vous n’essayez pas de manifester vos sentiments ou de penser à combien vous êtes troublé de toutes les choses qu’il vous dit.

    Ne pas parler clairement, ne pas communiquer ou ne pas savoir ce que l’on veut provoquera en nous une grande insécurité.

    Il n’aime pas que vous preniez d’initiatives

    Revenons au sujet des rendez-vous. Il est possible que vous ne vous soyez pas rendu compte que lorsque vous lui proposez un rendez-vous, commencent les excuses.

    Qu’arrive-t-il lorsque c’est lui/elle qui vous propose de vous voir ? Comme vous avez déjà du vous en rendre compte, la situation n’est pas la même. Il n’aime pas que vous preniez les initiatives.

    femme-oiseau

    Etre sur la corde raide est très excitant, jusqu’à ce que ça commence à faire souffrir. Pour cela, il faut parler clairement et ne pas laisser les autres jouer avec nous.

    Parfois, c’est notre faute. Vous ne voulez pas voir qu’il vous ignore, qu’il ne vous accorde pas d’intérêt, qu’il vous utilise.

    Cependant, la question maintenant est de savoir… Préférez-vous voir la réalité en face ou lui tourner le dos ?

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire