• Pourquoi ne parvenez-vous pas à éliminer votre cellulite ?

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Si votre traitement pour éliminer la cellulite ne fonctionne pas, cela est certainement dû au fait que vous commettez des erreurs dans votre alimentation et que vous consommez des produits qui vous empêchent d'atteindre votre objectif.
     
     
     

    Vous avez probablement déjà essayé de nombreux remèdes pour éliminer votre cellulite et vous n’y êtes pas parvenu, malgré vos efforts et vos sacrifices, et tout l’argent que vous avez dépensé dans des produits spécialement conçus pour vous aider à atteindre votre objectif. 

    Dans la suite de cet article, nous allons vous donner les possibles causes qui empêchent vos traitements contre la cellulite de fonctionner, pour que vous puissiez atteindre votre but et enfin perdre votre peau d’orange. 

    Éliminer la cellulite de manière personnalisée

    eliminer-cellulite-500x332

    Toutes les cellulites ne sont pas identiques et ne s’éliminent donc pas de la même manière. Ce qui fonctionne parfaitement chez une femme peut ne pas être efficace du tout chez une autre.

    Voilà pourquoi il est important de connaître les différents facteurs qui influent sur votre cellulite, dans le but d’obtenir de bons résultats, sans sacrifices inutiles.

    Même si nous pourrions dire que mener une vie saine nous aidera toujours à réduire notre cellulite, connaître la cause concrète de ce phénomène nous permettra d’y parvenir plus rapidement.

    Surveillez votre consommation de sel

    Une consommation excessive de sel provoque de nombreux problèmes dans notre organisme, tant au niveau de notre santé que de notre apparence physique.

    Le sel, et notamment celui dit de table, augmente la rétention d’eau et aggrave la cellulite, ce qui la rend d’autant plus difficile à éliminer.

    Vous n’ajoutez peut-être pas beaucoup de sel à vos repas, mais vous devez prendre en compte qu’il se cache dans les plats préparés, les pizzas, le fromage, la charcuterie, les fruits secs, etc.

    Réduisez au maximum ces produits de votre alimentation et n’ajoutez que de petites quantités de sel marin dans vos préparations maison.

    Mangez de manière adéquate

    fast-food-500x334

    L’une des causes principales de la cellulite est l’alimentation. En plus du sel, qui est un facteur décisif comme nous venons de le voir, vous devez connaître tous les aliments qui influent de manière négative sur l’apparition de la cellulite.

    • Les farines raffinées : choisissez toujours des céréales et des farines complètes, riches en fibres et en bien d’autres nutriments.
    • Le sucre blanc : éliminez-le complètement de votre régime alimentaire et remplacez-le par de petites quantités de miel d’abeille, de sucre brun de canne ou de stévia.
    • Les graisses hydrogénées : elles se trouvent principalement dans la margarine et dans les fritures. Remplacez-les par des graisses saines, comme l’huile d’olive, l’huile de coco, les fruits secs, les graines, les avocats, etc.
    • Le café : le thé vert est une alternative saine à cette boisson excitante, qui dispose notamment de propriétés anti-cellulitiques.
    • Les boissons alcoolisées : si vous souhaitez consommer des boissons stimulantes et énergétiques, préparez-vous plutôt des jus et des smoothies maison aux fruits et aux légumes.

    Bougez davantage

    Vous prenez peut-être soin de votre alimentation et vous utilisez certainement des crèmes anti-cellulite, mais le sédentarisme est l’un de vos pires ennemis.

    Évitez de passer 45 minutes d’affilée en station assise. Essayez de pratiquer des activités d’intensité moyenne deux à trois fois par semaine.

    Évitez également les ascenseurs et les escalators pour rendre votre routine quotidienne plus active.

    Surveillez votre circulation sanguine

    massage-aux-huiles-essentielles-500x334

    Si vous avez une prédisposition génétique à souffrir d’une mauvaise circulation, éliminer la cellulite sera une tâche plus difficile pour vous que pour les autres.

    Cependant, la bonne nouvelle est que vous pouvez suivre plusieurs techniques pour y remédier.

    • Prenez des douches froides ou en alternant les températures, passant du chaud au froid à plusieurs reprises.
    • Faites-vous des massages avec des huiles qui améliorent la circulation du sang, comme celle de romarin par exemple.
    • Brossez-vous la peau à sec.
    • Surélevez vos jambes durant une demi-heure par jour.

    Prenez soin de votre équilibre hormonal

    Les hormones ont une grande influence sur l’apparition de la cellulite et peuvent parfois empêcher certaines femmes de s’en débarrasser, même si celles-ci sont minces.

    Si tel est votre cas, nous vous recommandons de suivre un traitement naturel qui vous aidera à les réguler.

    Parmi les suppléments les plus efficaces, nous vous conseillons :

    Consommez davantage d’eau

    boire-de-l-eau

    Nous ne donnons pas assez d’importance au fait de boire de l’eau tout au long de la journée mais, pourtant, c’est l’un des remèdes les plus efficaces pour éliminer la cellulite.

    Boire de l’eau à jeun et en dehors des repas nous permet de dépurer notre organisme des toxines qu’il contient, d’améliorer notre circulation sanguine et de combattre la rétention d’eau de manière continue, sans aucun effort.

    Buvez deux verres d’eau à jeun, trois verres tout au long de la matinée et trois autres durant l’après-midi. Vous allez vite remarquer la différence.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 MÉDICAMENTS QUI DÉRÈGLENT LA THYROÏDE

     

     

     

     

     

     

    Certains médicaments peuvent perturber le fonctionnement de la thyroïde en entraînant une hyperthyroïdie ou une hypothyroïdie. Medisite vous donne la liste de ceux dont il faut se méfier avec les explications du docteur Alain Scheimann, endocrinologue.

     

     

    Coeur : l’amiodarone, un médicament riche en iode

    ©iStock

    Parmi les médicaments fréquents pouvant causer un dérèglement de la thyroïde : l’amiodarone, prescrite notamment contre les troubles du rythme cardiaque.

    L’explication de l’endocrinologue : "L’amiodarone contient de l’ iode et peut donc perturber la thyroïde", révèle le docteur Scheimann. En effet, la glande thyroïde fixe l’iode pour fonctionner. Mais quand cet élément est en excès, et que la glande continue de le fixer, il peut en perturber le fonctionnement. "L’amiodarone pourra entraîner une hyperthyroïdie ou une hypothyroïdie selon l’existence ou non d’une maladie de cette glande (nodule, thyroïdite, maladie de Basedow). En pratique, un dosage perturbé de la thyréostimuline (TSH) impose l’avis d’un endocrinologue", précise le docteur Alain Scheimann.

     

     

    Foie : l'interféron peut dérégler la thyroïde

    ©iStock

    L’interféron est un médicament couramment prescrit contre les pathologies du foie, comme les hépatites. Mais un de ses effets secondaires est la survenue d’un trouble de la thyroïde.

    L’explication de l’endocrinologue : "L’interféron peut stimuler la fabrication d’anticorps antithyroïdiens, qui vont s’attaquer à la glande thyroïde et donc entraîner une hypothyroïdie ", détaille le docteur Scheimann.

    Bon à savoir : En cas de traitement à l’interféron, il faudra effectuer un dosage des anticorps antithyroïdiens et une surveillance de la thyroïde grâce à un dosage sanguin régulier de la thyréostimuline (TSH). Un taux élevé de TSH pourra être le signe d’une hypothyroïdie.

     

     

    Carences en fer : des solutions qui peuvent modifier l'action des traitements de la thyroide

    ©iStock

    Souvent prescrits pour combler une carence en fer, en calcium, soulager une douleur gastrique ou réguler un excès de triglycérides, le sulfate de fer, le carbonate de calcium, l ’hydroxyde d’alumine et la cholestyramine(Questran®) peuvent modifier les besoins en hormones thyroïdiennes chez les personnes souffrant déjà de troubles au niveau de cette glande.

    L’explication de l’endocrinologue : "Ces différents médicaments peuvent diminuer l’absorption de lévothyroxine, traitement prescrit en cas d’hypothyroïdie . En conséquence, les besoins en hormones thyroïdiennes chez les personnes souffrant déjà de troubles de la thyroïde se verront augmenter si le taux sanguin de TSH monte", décrit le docteur Scheimann.

     

     

    Somnifères : méfiez-vous des médicaments qui modifient le taux d’hormone

    ©iStock


    Plusieurs médicaments accélèrent l’élimination de la T4 , une des hormones thyroïdiennes, dans le sang.

    Résultat : les personnes qui souffrent de troubles de la thyroïde et qui sont sous traitement hormonal doivent être vigilantes si elles sont susceptibles de prendre ces médicaments. Il faudra éventuellement ajuster le traitement contre l’hypothyroïdie selon le taux de TSH sanguin.

    Quels sont ces médicaments ? Il s’agit du phénobarbital (contre les convulsions, l’épilepsie et les troubles du sommeil, comme le Gardenal ®), de la carbamazépine (un antiépileptique, neurotrope et psychotrope comme le Tegretol® ), de la rifampicine (un antibiotique comme la Rifadine ®), de la phénytoïne (un antiépileptique comme le Dilantin ®), de la sertraline (un antidépresseur comme le Zoloft ®) et de la chloroquine (un antipaludique comme la Nivaquine ®).

     

     

    Radiographie : gare aux produits de contraste

    ©iStock

    Pour mieux visualiser les organes pendant un examen médical par imagerie aux rayons X (radiographie ou tomodensitométrie par exemple), les médecins peuvent injecter des produits de contraste aux patients.

    Bon à savoir : "Ces produits de contraste contiennent de l’iode , élément susceptible de dérègler la thyroïde. Mais, dans les produits utilisés aujourd’hui, cette teneur en iode est très faible. Les conséquences sur la thyroïde sont donc rares lorsque la thyroïde fonctionne normalement", rassure le docteur Scheimann.

    Mais attention : "Des cas d’hypothyroïdies peuvent survenir en présence de thyroïdites et des cas d’hyperthyroïdies sont possibles en présence de nodules thyroïdiens après administration de produits iodés de contraste", précise l’endocrinologue.

     

     

    Cancer : la radiothérapie peut altérer la production thyroïdienne

    ©iStock

    Parfois, le traitement du cancer passe par une radiothérapie, une méthode locale de destruction des cellules tumorales par irradiation .

    Bon à savoir : "Une radiothérapie dans la région de la base du cou ou de la poitrine peut altérer la production d’hormones par la thyroïde. Mais cela reste heureusement relativement rare", explique le docteur Scheimann.

     

     

    Troubles bipolaires : le lithium peut causer un risque d’hypothyroïdie

    ©iStock

    Prescrit contre les troubles bipolaires , le lithium peut modifier le fonctionnement de la thyroïde. En effet, "le traitement à base de lithium modifie la production d’hormones par la glande thyroïde et leur circulation dans le sang , ce qui augmente les risques d’ hypothyroïdie ", souligne le docteur Scheimann.

    Bon à savoir : En cas de traitement au lithium, il faudra effectuer une surveillance de la thyroïde grâce à un dosage sanguin régulier de la thyréostimuline (TSH). Un taux élevé de TSH pourra être le signe d’une hypothyroïdie.

     

     

     

    Le traitement hormonal de la ménopause : des ajustements parfois nécessaires

    ©iStock

    A la ménopause, certaines femmes prennent un traitement hormonal substitutif (THS). S’il ne suffit pas à lui seul à dérégler le fonctionnement de la glande thyroïde, il peut modifier les besoins en hormones d’une femme qui connait déjà un déséquilibre thyroïdien.

    Bon à savoir : "Les femmes qui souffrent d’ hypothyroïdie et qui prennent un traitement hormonal à la ménopause ont parfois besoin d’un dosage plus fort en hormones thyroïdiennes . Il faut alors ajuster les posologies", explique le docteur Alain Scheimann, endocrinologue.


     
    Rappel : L’hypothyroïdie correspond à une production inadaptée ou insuffisante d’hormones thyroïdiennes par la glande thyroïde. A l’inverse, l’hyperthyroïdie est une production excessive d’hormones thyroïdiennes par la thyroïde.
     
     
     
     

    Les compléments alimentaires minceurs : attention à leur provenance !

    ©iStock

    Certains médicaments utilisés pour perdre du poids peuvent contenir des hormones thyroïdiennes de synthèse, qui vont augmenter le risque d’ hyperthyroïdie .

    Bon à savoir : "Il n’y a pas de risque avec les compléments minceurs vendus en pharmacie (en France, ndlr), mais attention à ceux qui sont disponibles sur Internet", avertit le docteur Scheimann. Car ni leur composition ni leur efficacité ne sont alors garanties.

     

     

    Pilules contraceptives : attention chez les femmes souffrant déjà d’hypothyroïdie

    ©iStock

    La pilule contraceptive en elle-même ne peut pas dérègler la thyroïde. "Mais les femmes souffrant d’ hypothyroïdie qui prennent une contraception orale ont parfois besoin d’un dosage plus fort en hormones thyroïdiennes . Il faudra alors ajuster leur posologie selon la TSH", explique l’endocrinologue.
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Source : medisite.fr
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Négligent, moi ?


     
     
     

     

     

     

     

     

    Vois, Dieu fait tout cela deux fois, trois fois pour l’homme, pour le détourner de la tombe et pour l’illuminer de la lumière des vivants.
    Job 33.29

     

    Ça y est ! J’ai raté la sortie de l’autoroute ! Pourtant, comme j’allais le constater au voyage suivant, j’avais eu quatre indications très claires : deux de mon GPS et deux sur les panneaux routiers. Tous ces avertissements concordaient pour me dire sans ambiguïté que la bretelle de sortie en question aurait été la bonne pour moi !
    Seulement voilà, j’étais distrait, je ne faisais pas attention. Oh, pas délibérément, bien sûr, mais le résultat était le même : c’était trop tard, et je m’éloignais de mon objectif ! Il me fallait absolument quitter l’autoroute au plus vite et… retourner en arrière ! Là, j’ai été très attentif !
    Ainsi, on ne fait souvent aucun cas des multiples appels de Dieu à quitter la route de la perdition et à s’engager sur le chemin qui mène au salut en Jésus-Christ. Certains le font délibérément, d’autres sont juste négligents. Mais le résultat est le même : ils ratent le projet d’amour de Dieu pour eux et continuent leur route à l’arrivée tragique.
    Oh, je souhaite que chaque lecteur qui serait dans ce cas le réalise avant qu’il ne soit trop tard ! Ne nous fourvoyons plus sur une mauvaise voie, et prenons la bretelle de sortie de la repentance et de la foi ! Pas de doute, ce chemin conduira à la gloire éternelle tous ceux qui s’engagent à suivre Jésus-Christ partout où il les mènera !

     

    Claude Schneider

    gps-304842_640

    Source : vivreaujourdhui.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les amis décuplent les joies et diminuent les peines

     
     
     
     
     
     
     
     
    Au-delà du fait de représenter la famille que l'on peut choisir, les amis nous offrent une connexion qui est si forte que leur seule présence est capable de diminuer nos problèmes, physiques et psychologiques.
     
     
     

    Les amis ont la capacité de soulager les douleurs les plus intenses.

    Ils deviennent sans aucun doute des anges protecteurs de notre santé psychologique et physique, et c’est pour cela que nous disons que les amis sont de la morphine naturelle pour nos souffrances.

     

    Il a été démontré scientifiquement que l’isolement et le manque de soutien psychologique ont des effets nocifs pour notre santé, autant que le tabac, le fort cholestérol, l’obésité ou le manque d’exercices.

    Ainsi, il n’est pas étrange d’apprendre que les liens affectifs, la complicité et tout ce qui alimente l’union émotionnelle que nous établissons avec ceux qui nous entourent, multiplient nos joies et divisent nos angoisses en deux.

    Les liens émotionnels durables, les racines de notre arbre

    quatre-amies-calin-500x399

    Souvent les déceptions nous font préférer la solitude. Nous nous éloignons donc de l’amitié par peur de la douleur, de l’échec et de la déception. Cela nous détériore sans aucun doute.

    Cependant, le bonheur qu’apporte le fait d’avoir confiance nous rend plus fort psychologiquement, et augmente notre bien-être. 

    D’autre part, avoir une épaule sur laquelle pleurer lorsque les choses vont mal amortit le stress des événements de la vie qui nous font du mal (comme par exemple une perte ou un divorce).

    Car la seule présence des gens aimés dans notre vie nous aide à diminuer l’impact des contretemps auxquels nous devons faire face.

    Ainsi, la qualité de la fréquence de nos relations d’amitié sont clés, et les mots apaisent notre cœur quand la souffrance menace de déborder.

    Le psychologue et chercheur James Pennebaker est l’une des « stars » de ce champ de recherche : il a en effet démontré que le contact avec les amis nous donne une santé de fer. 

    amies-se-donnant-la-main-500x353

    Les amis sont une source de morphine naturelle

    L’amitié est un puissant analgésique. C’est une étude menée par les chercheurs de l’Université d’Oxford qui l’a démontré.

    Lors de la recherche, on a demandé à 11 jeunes de remplir un questionnaire sur la quantité et la qualité de leurs relations, ainsi que sur leurs caractéristiques de personnalité.

    Ensuite, un test leur a été soumis. Il consistait à se mettre dans une position inconfortable pendant une longue période.

    L’objet de cette expérience était qu’ils devaient ressentir des crampes, de l’inconfort et de la douleur.

    amies-entourees-de-fleurs-500x334

    Les chercheurs ont découvert que ceux qui avaient le plus d’amis supportaient mieux la douleur à laquelle ils étaient soumis.

    Ainsi, si l’on passe en revue toutes les données récoltées, on obtient aussi des études neuro-scientifiques qui ont démontré que l’humain est un animal social. 

    Nous avons trouvé plusieurs preuves de la programmation sociale de notre cerveau, car nous avons un système neurochimique complexe qui se charge de stimuler les relations interpersonnelles : le système opioïde endogène et plus concrètement, la bêta-endorphine.

    amies-cafe

    Savoir qu’on vous aime, une sensation merveilleuse

    Il y a un passage du roman « Moon Palace » de Paul Auster qui reflète magnifiquement à quel point il est important de savoir qu’on nous aime :

     “A ce moment-là, je l’ignorais ; elle était pourtant claire, mais en sachant ce que je sais maintenant, il m’est impossible d’ignorer ces jours sans sentir une odeur de nostalgie pour mes amis. Cela altère la réalité de ce que j’ai expérimenté.

    J’ai sauté du haut d’une falaise et juste quand j’étais sur le point de toucher le fond, il est arrivé une chose extraordinaire : j’ai compris qu’il y avait des gens qui m’aimaient, et ça changeait tout.

    La peur de la chute ne diminue pas, mais cela vous mène à voir cette peur sous un autre angle. J’ai sauté, puis au dernier moment, quelque chose m’a rattrapé au vol. Ce quelque chose, c’est ce que je définis comme l’amour.

    C’est la seule chose qui puisse arrêter la chute d’un homme, la seule chose assez puissante pour mettre à mal les lois de la gravité”.

    La merveilleuse sensation d’avoir un cordon de sécurité émotionnel qui nous protège n’est comparable à rien d’autre.

    Sentir que l’on nous aime n’est pas seulement plein d’espoir mais nous renforce et nous revitalise également.

    C’est pour cela que nous pouvons affirmer qu’avoir des amis remplit notre monde de magie et de richesse.

     

     

     

     

    Sources :

    Goleman, D. (2001). L’intelligence émotionnelle. J’ai lu. Bien-être.

    Johnson, K. & Dunbar, R. (2016) “Pain tolerance predicts human social network size”. Scientific Reports; 6: 25267.

    Inagaki, T. K. et al (2015) “Blocking opioids attenuates physical warmth-induced feelings of social connection”. Emotion; 15: 494–500.

    amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le Top 10 des super épices pour protéger votre corps

     

     

     

     

    epices3

     

     

    Ces 10 épices puissantes aident à contrôler la glycémie, réduire l’inflammation, stimuler votre métabolisme, favoriser la perte de graisse et réduire votre risque de cancer et de maladies cardiaques

     

     

    Chaque fois que vous relevez vos repas avec des herbes ou des épices vous suralimentez vos aliments sans ajouter une seule calorie. Vous pouvez transformer une chose ordinaire et fade en quelque chose de vraiment extraordinairement gustatif et bon pour votre corps, juste en ajoutant généreusement des herbes et des épices à vos plats.

    Saviez-vous que certaines herbes et épices contiennent une grande variété de certains des antioxydants les plus puissants ? En fait, de nombreuses herbes et épices se classent encore plus haut dans l’activité antioxydante par rapport à de nombreux fruits et légumes, certaines épices comme le clou de girofle, le curcuma, la cannelle qui contiennent 10-50x plus d’antioxydants comparés aux myrtilles.

    Les antioxydants contenus dans les épices comprennent certaines protections très puissantes contre de nombreuses maladies graves comme le cancer, les maladies cardiaques, le diabète, l’arthrite, la dégénérescence maculaire, la maladie d’Alzheimer et le vieillissement en général.

    Les herbes et les épices ajoutent des tonnes de saveurs supplémentaires, et lorsqu’elles sont combinées avec les nutriments d’autres aliments, stimulent réellement les antioxydants naturels, les phytonutriments et le pouvoir anti-inflammatoire des aliments.

    Outre les antioxydants, les herbes et les épices peuvent également :

    • Aider la combustion des graisses et stimuler le métabolisme – de nombreuses herbes et épices sont thermogéniques, ce qui signifie qu’elles aident naturellement à augmenter le métabolisme, en partie parce qu’elles sont si riches en nutriments.
    • Aider à stabiliser la glycémie – Certaines épices sont également bonnes pour réguler la glycémie et contrôler l’insuline – même aussi bien que certains médicaments contre le diabète ! Lorsque votre taux de sucre sanguin est bien contrôlé, vous êtes plus susceptible de brûler des graisses et non pas stocker des calories en excédant de poids.
    • Des propriétés anti-inflammatoire puissantes – Des études scientifiques montrent que les herbes et les épices peuvent effectivement fonctionner aussi bien ou mieux que certains médicaments pour calmer l’inflammation sans les effets secondaires négatifs des médicaments.
    • Anti-bactérien, anti-virales, anti-fongiques – Beaucoup d’herbes et d’épices contiennent des propriétés qui tuent efficacement les agents pathogènes dangereux tels que les virus, les bactéries et les champignons tenaces. Les propriétés naturelles de ces aliments agissent à l’encontre de nombreux microbes qui résistent aux médicaments conventionnels.

    Voici 10 des herbes et des épices les plus puissantes que vous pouvez manger :

    1. Le basillic – Le basillic est une herbe très efficace anti-inflammatoire avec des avantages extraordinaires de guérison contre l’arthrite, les allergies, et des conditions inflammatoires de l’intestin, pour n’en nommer que quelques-uns. En outre, le basilic aide à tuer les bactéries nocives qui causent l’intoxication alimentaire, y compris : Listeria, Staphylocoques et E. coli O: 157: H7.

    Le basilic est également une excellente source de bêta-carotène, un antioxydant puissant qui empêche les dommages des radicaux libres. Les dommages des radicaux libres sont la principale cause de maladies cardiaques, de cancer, et de nombreux autres problèmes de santé graves, ainsi que le vieillissement. En raison de sa couleur verte foncée, c’est une excellente source de vitamine K, calcium et magnésium, ce qui est bon pour les os. C’est également une excellente source de fer, de manganèse, de vitamine C et de potassium. Utiliser à la fois du basilic frais et du basilic séché généreusement dans vos aliments afin de maximiser ses avantages.

    2. La cannelle – Cette épice antique est l’une de celles qui contient des niveaux les plus élevés d’antioxydants de toutes les épices.

    La cannelle est très efficace pour aider à stabiliser les niveaux de sucre dans le sang, ce qui la rend très efficace pour ceux qui ont du diabète (type 1 et type 2). Dans une étude de personnes atteintes de diabète de type 2, seulement deux cuillères à café par jour ont réduit la glycémie de 20-30%, ainsi qu’un abaissement du cholestérol LDL et des triglycérides.

    La cannelle contient aussi de puissants anti-inflammatoires et aide à soulager la douleur et la raideur dans les muscles et les articulations, y compris l’arthrite. La cannelle a un effet positif sur le fonctionnement du cerveau, et sentir de la cannelle ou bien mâcher un chewing gum aromatisé de cannelle peut éventuellement contribuer à améliorer la mémoire et l’attention. La cannelle réduit également l’inflammation dans les vaisseaux sanguins qui conduit à l’athérosclérose et les maladies cardiaques, ainsi que d’avoir des propriétés antifongiques et antibactériennes.

    Essayez la cannelle dans vos smoothies, les yaourts, des recettes saines de cuisson, la farine d’avoine, mélangés avec des baies, ou comme complément sain dans votre café ou thé.

    3. Le piment de Cayenne – Cette épice forte réchauffe non seulement vos plats et votre corps mais aussi augmente votre métabolisme tout en vous aidant à brûler les graisses plus rapidement. Une étude de recherche intéressante a montré que lorsqu’une personne consommait un apéritif avec des piments rouges, elle mangeait 15% moins de nourriture. Et pour ceux d’entre vous qui bannissent le piment de Cayenne parce que vous pensez que cela dérange votre estomac sachez qu’il aide effectivement la guérison du tissu digestif, il stimule les enzymes digestives et aide à prévenir les ulcères de l’estomac.

    Le piment de Cayenne réduit le cholestérol sanguin LDL, les triglycérides et diminue la formation de caillots sanguins nuisibles, tout cela pour prévenir des crises cardiaques et accidents vasculaires cérébraux. C’est également un remède très efficace anti-inflammatoire, contre les maux de tête, l’arthrite et les douleurs musculaires, ainsi que pour la congestion nasale et le renforcement du système immunitaire.

    Essayez du piment de Cayenne dans vos œufs le matin, vos soupes, vos ragoûts, votre chili, ou bien sur de la viande pour stimuler le métabolisme !

    4. Les clous de girofle – Les clous de girofle ont une saveur unique douce et épicée, mais contiennent aussi de puissantes médecines naturelles. Les clous de girofle contiennent de forts ingrédients antiseptiques et germicides qui aident à combattre les infections, soulager les problèmes digestifs et les douleurs arthritiques. Une des meilleures et plus connue utilisation est sa capacité à soulager la douleur des gencives et des dents. Les clous de girofle ont été mesurés comme ayant LE niveau le plus élevé d’antioxydants (ORAC) parmi toutes les épices et les herbes.

    L’huile de clou de girofle tue les bactéries et est très efficace lorsqu’elle est appliquée à des éraflures, des coupures, des infections fongiques, des éruptions cutanées qui démangent, des morsures, des brûlures ou des contusions. Les clous de girofle aident aussi les problèmes digestifs tels que les gaz, l’indigestion, les nausées, les vomissements, et éliminent les parasites nuisibles, les bactéries et les champignons dans le système digestif. Et l’odeur de clou de girofle contribue aussi à encourager la créativité mentale.

    Les clous de girofle peuvent être un excellent ajout pour la santé dans des thés chauds.

    5. Le cumin – Le cumin est une autre épice qui est particulièrement riche en antioxydants et connu pour être particulièrement bon pour la digestion. Il stimule la vésicule biliaire et le pancréas pour sécréter des enzymes et de la bile qui décomposent les aliments en nutriments que votre corps peut utiliser. Le cumin contribue également à détoxifier le corps et est très efficace pour les troubles respiratoires comme l’asthme et la bronchite.

    Le cumin, comme la cannelle, contribue à maintenir des niveaux de glycémie stable, ce qui signifie qu’il est idéal pour les diabétiques ou pré-diabétiques, cela signifie moins de chance de gain de poids et de graisse corporelle en excès. Le cumin a été prouvé travailler aussi bien que certains médicaments courants contre le diabète, en régulant l’insuline et le glycogène. Le cumin est également une très bonne source de fer, de vitamine C et de vitamine A, et bénéfique pour le système immunitaire.

    Le cumin convient très bien dans du chili !

    6. Le curcuma – C’est un piment jaune-orangé, la curcumine est le principal ingrédient actif de cette super épice. Ses bénéfices anti-inflammatoires sont en fait comparables à des médicaments comme l’hydrocortisone et des médicaments anti-inflammatoires comme l’Advil et le Motrin. Mais, contrairement aux médicaments, la curcumine n’est pas toxique du tout.

    La curcumine est plus efficace pour ralentir le développement de la maladie d’Alzheimer que de nombreux médicaments, car elle diminue l’inflammation et l’oxydation dans le cerveau. Cette épice permet également d’accélérer le temps de récupération des accidents vasculaires cérébraux. Le curcuma et son ingrédient actif, la curcumine, sont également très efficaces contre des maladies comme le syndrome du côlon irritable, la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn et l’arthrite. Le curcuma améliore également la fonction du foie, réduit l’homocystéine et prévient les maladies cardiaques.

     

    Plus important encore, le curcuma est l’une des épices les plus puissantes anti-cancéreuse qui vous aide à vous protéger. Le curcuma et ses dérivés sont actuellement à l’étude dans des traitements alternatifs du cancer.

    Essayez cette astuce : Utiliser du poivre noir avec du curcuma (j’utilise ce mélange dans mes oeufs tous les matins) contribue à augmenter l’absorption de la curcumine du curcuma dans le corps. Nous avons ici aussi un article complet sur les bienfaits pour la santé du curcuma.

    7. Le romarin – Le romarin contient des ingrédients actifs qui sont de puissants antioxydants ainsi que des anti-inflammatoires. Le romarin est connu depuis longtemps pour améliorer la concentration, stimuler la mémoire et combattre la dépression. Il renforce également le système immunitaire, améliore la circulation, stimule la digestion et combat le cancer.

    Le romarin est très efficace pour les problèmes respiratoires comme l’asthme, la congestion de poitrine et les infections respiratoires. Alors que le romarin ajoute une saveur délicieuse et savoureuse aux plats de viande, il contribue également à la digestion en stimulant la vésicule biliaire pour libérer aussi de la bile. Le romarin permettra de protéger votre corps contre les effets nocifs des toxines cancérigènes et prévient le cancer du côlon, de l’estomac, du sein et le cancer du poumon.

    Anecdote : Si vous allez griller de la viande, mariner la viande pendant des heures au préalable dans des mélanges liquides qui contiennent du romarin et d’autres herbes et épices peut considérablement aider à réduire les HCA (amines hétérocycliques) qui sont des composés cancérigènes qui peuvent se former lorsque les viandes sont grillées. Donc, en utilisant le romarin, le thym, l’ail, l’origan et autres épices dans une marinade de viande avant de les griller peut réduire considérablement tout facteur cancérigène qui normalement se formerait sur la viande grillée.

    Les antioxydants dans le romarin et le thym dans une marinade ont été spécifiquement cités dans des études comme étant de puissants inhibiteurs de la formation de HCA lorsque les viandes sont grillées. Mais il a également été noté que d’autres épices comme l’ail, l’origan et d’autres peuvent aider à prévenir la formation de HCA, alors je vous suggère d’utiliser une variété, qui a bon goût quand même !

    Un point plus important sur les grillades : N’oubliez pas que plus une viande est bien cuite et plus forte est la concentration de substances cancérigènes HCA qui peuvent se former, alors saignante et mi-cuite sont des choix plus sains que très cuit. Je n’ai jamais compris pourquoi quelqu’un voudrait ruiner un bon steak en le brûlant de toute façon. Mais bon, si vous êtes l’une de ces personnes qui aiment leur steak bien cuit, rappelez-vous juste que vous mangez beaucoup plus de matières cancérogènes qu’un steak qui est moins cuit, alors assurez-vous de charger sur vos antioxydants (épices, thés, baies, etc) pour aider à lutter contre les éléments cancérogènes supplémentaires.

    Accompagner votre repas de barbecue avec un verre de thé glacé sans sucre (riche en antioxydants) et aussi une bonne salade avec beaucoup de légumes crus peut fournir les antioxydants nécessaires pour contrecarrer les effets des HCA de la viande grillée dans votre corps.

    Soit dit en passant, même les légumes carbonisés sur le gril créent différentes substances cancérogènes telles que les acrylamides, il ne faut pas penser que l’effet négatif de la carbonisation s’applique uniquement aux viandes.

    8. Le gingembre – Le gingembre est TRÈS puissant pour votre santé ! Le gingembre contient plus de 25 différents antioxydants, ce qui le rend extrêmement efficace pour combattre les radicaux libres dans de nombreux différents systèmes du corps. Le gingembre est connu pour sa capacité à réduire les nausées et vomissements, ainsi que le mal des transports. En fait, le gingembre peut-être même plus efficace que la Dramamine, l’un des médicaments les plus couramment utilisés pour le mal des transports. Et parce que le gingembre n’a pas d’effets secondaires nocifs, comme de nombreux médicaments, il est très bon pour les nausées de la grossesse. Des études montrent en effet que seulement 1 gramme de gingembre avant une chirurgie est plus efficace que des médicaments standards anti-nausées post-chirurgicaux et les vomissements.

    Le gingembre est aussi un remède apaisant pour les maux de gorge causés par les rhumes et la grippe en raison de ses propriétés antivirales. Le gingembre aide aussi la toux et est un expectorant efficace. Essayez un thé fait avec de l’eau chaude mijotée, quelques tranches de gingembre et une petite quantité de miel plus du citron comme tonique lorsque vous êtes malade.

    Parce que le gingembre est un puissant anti-inflammatoire, il contribue à réduire la douleur et l’enflure de l’arthrite et des douleurs musculaires. Il se bat également contre le cancer, réduit le cholestérol et prévient les caillots sanguins qui peuvent provoquer des accidents vasculaires cérébraux ou des maladies cardiaques. J’aime ajouter parfois une tranche de racine de gingembre dans mes thés chauds, et bien sûr j’adore ajouter du gingembre sur le dessus de mes sushi ! Je prends quelques capsules de gingembre chaque jour, car il n’est pas aussi fréquemment utilisé dans les plats que d’autres épices.

    9. L’origan – Cette plante contient une huile qui est un agent très puissant anti-bactérien, anti-fongique et anti-virale, l’acide rosmarinique (également trouvé dans le romarin). L’huile d’origan a été utilisée pour traiter un large éventail de conditions d’infections bactériennes et virales, aux parasites et infections fongiques tenaces. Bien que l’huile d’origan soit le plus souvent utilisée à des fins médicinales, la plante elle-même peut fournir un grand nombre des mêmes avantages lorsqu’elle est consommée régulièrement.

    L’origan soulage également l’inflammation, interne ou externe et peut offrir un soulagement aux allergies, maux de tête et douleur, sans effets secondaires. L’origan est très élevé sur l’échelle ORAC de la valeur mesurée antioxydante.

    10. Le thym – L’ingrédient actif du thym est connu pour le traitement de la bronchite, les maux de gorge, la congestion de poitrine, la laryngite et l’asthme. Le thym est si efficace c’est souvent un ingrédient, sous forme de gouttes, contre la toux et un rince-bouche pour traiter l’inflammation et les infections. Le thym est également efficace pour aider l’estomac à soulager les gastrites, l’indigestion et les coliques.

    Le thym contribue à prévenir le cancer, améliorer la mémoire, traiter la maladie d’Alzheimer, calmer les nerfs et soulager la dépression, les cauchemars et l’insomnie. Une découverte intéressante à propos du thym montre qu’il stimule réellement la quantité de DHA (un ingrédient important dans les acides gras oméga 3) dans les cellules du cerveau, du cœur et des reins.

    Voici quelques avantages pour la santé de quelques-unes des autres plantes et  épices les plus populaires :

    • Le romarin, le curcuma, le gingembre et le basilic sont de puissants anti-inflammatoires.
    • Le cumin, le curcuma, la sauge aident à lutter contre la démence.
    • Le piment de Cayenne, le cumin, la coriandre et la cannelle aident à réguler l’insuline et la glycémie, ce qui facilite la perte de graisse.
    • La citronnelle, la noix de muscade, les feuilles de laurier et le safran ont un effet calmant.
    • L’ail, les graines de moutarde, l’aubépine, et la chicorée sont excellents pour le cœur.
    • Le basilic et le thym aident votre peau à devenir plus souple et plus lisse.
    • Le curcuma, l’ail, le basilic, la cannelle, le thym, le safran, l’ail et le gingembre stimulent le système immunitaire.
    • La coriandre, le romarin, le piment de Cayenne, le piment et le poivre noir peuvent aider à bannir la dépression.

    Il y a 3 épices spécifiques que personnellement je crois si puissantes que j’essaie de les prendre également sous forme de capsule chaque jour, car elles ne peuvent pas toujours être utilisées dans mes repas quotidiens… et ce sont:

    Le curcuma, la cannelle et le gingembre. Elles sont aussi très peu chères sous forme de capsules. J’ai l’habitude de prendre 2 capsules par jour de chacune de ces épices à moins d’utiliser de grandes quantités dans certains plats comme un plat de curry par exemple.

    Pimentez un peu votre vie, et profitez de tous ces super avantages pour la santé !

     

     

     

     

    Sources : Health and natural living

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • L’ostéoporose : comment la prévenir naturellement

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour obtenir un bon apport en calcium, consommez des aliments comme le sésame ou la carotte cuite, et évitez ceux qui empêchent son assimilation comme le café ou le sucre raffiné.
     
     
     

    L’ostéoporose est une pathologie qui affecte principalement les os. Elle est provoquée par l’affaiblissement des tissus qui les forment et des protéines qui constituent leur matrice ou leur structure, comme ceux des sels minéraux du calcium qu’ils contiennent : ainsi, les os deviennent moins résistants et plus fragiles. Cette maladie affecte surtout les femmes lors de la ménopause.

    Afin de prévenir cette maladie naturellement, il est essentiel de faire attention à notre alimentation, en apportant les nutriments nécessaires à nos os, et éviter d’avoir une vie sédentaire. Il faut également éliminer toute consommation d’alcool, de tabac, de café et de substances raffinées.

     

    L’explication émotionnelle

    Selon Louise Hay, qui donne souvent des explications émotionnelles à chaque pathologie, une personne atteinte d’ostéoporose a le sentiment d’avoir perdu tout support dans sa vie. Dans ce cas, on recommande un traitement personnalisé à base d’homéopathie ou de fleurs de Bach, sachant que les émotions peuvent être les facteurs déclencheurs de beaucoup de maladies.

    La nutrition des os

    soleil

    La médecine naturelle nous offre beaucoup d’alternatives afin de couvrir les déficiences  nutritionnelles des os. Voici les aliments que l’on recommande :

    • Le silicium liquide organique : ce complément restructure les os et donne plus de flexibilité et de mouvement aux articulations.
    • Le sel de Schüssler Calcium phosphoricum : ce sel homéopathique nous aide à mieux assimiler le calcium et ne présente aucune interaction avec les médicaments. Vous pouvez en prendre deux comprimés trois fois par jour séparément durant au moins 3 mois.
    • Le sel de Schüssler Silicea : on utilise ce sel lorsque l’on souffre de douleurs, de sensibilité ou d’autres maux durant une fracture.
    • Les oligo-éléments : à l’aide d’un spécialiste, il est possible d’évaluer nos besoins en manganèse-cobalt, fluor, magnésium et phosphore.
    • La vitamine D : si on a la chance de vivre dans un pays où il y a beaucoup de soleil, on pourra alors s’exposer pendant un petit moment, de façon quotidienne mais sans pour autant en abuser et mettre sa santé en danger (privilégiez la matinée ou la fin d’après midi et protégez-vous).

    Les aliments recommandés contre l’ostéoporose

    carottes

    Contrairement à ce que l’on croit, les produits laitiers ne sont pas la meilleure alternative pour l’ostéoporose, étant donné que le calcium qu’ils contiennent est assez difficile à assimiler.

    On devra faire très attention aux aliments qui nous dérangent, notamment ceux qui ne facilitent pas l’assimilation et dérobent du calcium à notre organisme, comme le sucre blanc et le café.

    • Le sésame : Il contient plus de calcium que le lait et est beaucoup plus facile à assimiler. Vous pouvez consommer du sésame cru moulu ou sous la forme de gomasio (moulu et grillé avec du sel), d’huile de première pression à froid ou de tahini (pâte de sésame). Vous pouvez également battre le tahini avec de l’eau, du citron, de la cannelle et du miel afin de faire votre propre boisson au sésame.
    • Les carottes cuites : Beaucoup plus riches en calcium que lorsqu’elles sont crus.
    • La maca : Cette plante contient du calcium et du fer en plus d’être un excellent régulateur hormonal. Les personnes souffrant d’hypertension ou de surexcitation du système immunitaire doivent faire attention : il ne faut pas dépasser une certaine dose.
    • La queue de cheval (grande prêle) : Très riche en silicium. Vous pouvez en prendre deux ou trois petites tasses par jour.
    • L’eau de mer : Un complément naturel très équilibré que l’on peut trouver dans certains magasins et boutiques de diététique. Il est recommandé d’en prendre une cuillère à soupe avant chaque repas.

     

    Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de Theen et elana’s pantry.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • RÉJOUISSEZ-VOUS DES PETITS COMMENCEMENTS !
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Qui donc méprisait le temps des petits commencements? Ils auraient plutôt dû se réjouir en voyant la pierre choisie dans la main de Zorobabel." Zacharie 4.10 
     

    Parfois, nous considérons les choses comme étant trop petites, trop insignifiantes. Il y a de cela très longtemps, qui aurait pu croire, par exemple, qu'un tout jeune berger allait vaincre le géant qu'aucune armée n'avait réussi à vaincre jusque-là ? Pourtant, David l'a fait...

    Attendez-vous au meilleur de la part de Dieu !
    Pour Dieu, les petits commencements ne sont pas à mépriser, bien au contraire. Cela comprends également les petits commencements qui ont lieu dans votre vie.

    Si quelqu'un a méprisé les faibles commencements de Dieu dans votre vie, il aurait plutôt du se réjouir, car ce que Dieu a commencé à faire dans votre vie, il va le rendre magnifique.

    Voici des commencements que l'on aurait pu qualifier de faibles :

    - Le premier bureau du Top Chrétien n'était qu'un garage, que nous avions transformé. Faible commencement…
    - Le site du Top Chrétien ne touchait au départ que quelques centaines de personnes. Faible commencement...
    - Les sites que nous avons lancés par la suite, comme par exemple, celui de Jésus mon ami (www.jesusmonami.com), un site pour les enfants de 4 à 9 ans, étaient des pas de foi. Faible commencement…

    Vous voyez, tout cela est né avec un “petit” commencement ! Alors, réjouissez-vous de tous ces faibles commencements que Dieu fait dans votre vie ! Ils vont bientôt se transformer en magnifiques témoignages de la bonté et de la fidélité de Dieu pour vous.

    Une action pour aujourd'hui

    Retournez en arrière et regardez les petits commencements, qui aujourd'hui sont de magnifiques œuvres, et glorifiez Dieu pour chacun d'eux ! Puis voyez les “petits commencements” que vous vivez en ce moment, et attendez-vous au meilleur de la part de Dieu.

     

    Eric Célérier
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 manières de connecter son «moi»

    pour lutter contre le vide émotionnel

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour lutter contre le vide émotionnel, nous devons apprendre à nous aimer au-delà des choses et à nous éloigner de ce qui nous fait du mal. Vivez et profitez du présent.
     
     
     

    Peu d’états vitaux sont aussi paralysants que le vide émotionnel.

    Même si le vide est décrit comme étant l’absence de quelque chose, dans le champ de la psychologie, il s’agit une dimension qui inclut la souffrance, le mal-être et la tristesse la plus immense.

     

    S’il est évident que lorsqu’on parle de vide émotionnel, la première chose qui nous vient à l’esprit est un problème de couple, il s’agit pourtant de quelque de chose de plus profond.

    La frustration personnelle, la douleur d’une enfance difficile, l’échec ou même le stress et l’anxiété peuvent provoquer cet état.

    Cette insatisfaction émotionnelle nous déconnecte complètement de notre « moi ». 

    Dans cet article, nous allons vous expliquer 5 manières d’encourager cette union, car plus nous réussirons à embrasser notre essence, plus nous nous permettrons de guérir ce vide émotionnel.

    Nous vous encourageons à mettre cela en pratique. Cela en vaut la peine.

    1. Je n’ai plus peur de la solitude

    Le vide émotionnel a un lien fort avec la sensation de solitude. À tel point que dans la plupart des cas, c’est ce qui fait le plus mal : se sentir seul, incompris et même déraciné.

    Voici quelques exemples de cette relation entre la solitude et le vide émotionnel :

    • Vous êtes en couple mais cette relation vous offre une profonde sensation de solitude, d’incompréhension et de malheur.
    • Vous avez la sensation que vous n’avez aucun soutien de la part des personnes qui vous entourent.
    • Vous n’avez jamais eu de lien fort et heureux avec vos parents, avec votre famille.

    Beaucoup de ces dynamiques personnelles déterminent, sans aucun doute, cette insatisfaction où la solitude est liée à la sensation de se sentir perdu.

    • Voici une manière de guérir cette douleur : se reconnecter à soi-même.
    • Comprenez que l’amour de votre vie et votre meilleure compagnie doivent toujours être vous-même. Personne ne mérite autant de respect, d’attention, de soin et d’affection que celui que vous donne votre cœur.
    • Comprenez que qui n’apprend pas et ne profite pas de la solitude cherchera ce qui lui manque chez les autres.

    femme-et-fleurs-500x325

    2. Laissez partir ce qui fait du mal pour guérir le vide émotionnel

    Nous insistons une fois de plus : le vide émotionnel ne signifie pas l’absence de quelque chose. C’est plutôt une blessure non résolue, un poids qui nous asphyxie, une cicatrice non guérie.

    • Comprenez qu’il ne vous manque rien que vous n’avez déjà. Vous êtes une personne complète qui a toutes les stratégies pour accéder au bien-être personnel.

    La seule chose qui vous manque c’est savoir vous reconnecter à votre « moi » et pour y arriver, vous devez savoir l’écouter.

    • Identifiez ce qui vous gêne, ce qui vous fait du mal et qui vous apporte des malheurs.
    • Prenez conscience de ce que vous n’aimez pas chez vous (insécurité, peurs, obsessions…).

    Lorsque vous vous connecterez à ces parties plus sombres de votre « moi », ce sera le moment de franchir le pas.

    Laissez partir ce qui vous fait du mal, ce qui vous abîme et ce qui génère ce vide émotionnel. 

    femme-avec-fleurs-rondes-sur-le-visage-500x365

    3. Éteignez le bruit mental

    Votre ‘moi’ est entouré d’un bruit mental dense et complexe qui l’empêche de s’élever. Il met des murs face à sa liberté, à son essence authentique.

    Le bruit mental, c’est tous ces “je ne peux pas », « je n’ose pas », « si je fais cela, je vais décevoir certaines personnes”….

    • Éteignez ce son persistant habité par des épines et des marécages et optez pour vous-même.
      Être votre propre priorité est une manière de retrouver votre liberté, de combler votre auto-estime, avec lumière et sécurité, ainsi que votre vide émotionnel.

    4. Vous n’avez pas besoin que quelqu’un plante des fleurs dans votre âme

    Nous passons la moitié de notre vie à attendre que quelqu’un comble nos vides. Nous voulons quelqu’un qui mette des fleurs dans notre âme et nous prenne par la main, nous guidant vers le bonheur et le bien-être.

    À présent, cette image romantique est peu adaptée, et peu saine. Personne n’est obligé de combler nos vides ni de s’improviser sauveurs. Vous devez vous sauver et prendre soin de vous-même.

    Le mieux est de construire son propre bonheur chaque jour de sa vie.

    Plantez des fleurs dans votre propre âme, devenez la personne que vous aimeriez rencontrer. C’est ainsi que vous éviterez ainsi le vide émotionnel.

    femme-regardant-fleurs-rouges-qui-partent-500x380

    5. Prenez soin de votre bien-être physique

    Nous savons que pour aller bien, il faut prendre soin de nos pensées et de notre attitude. Des pensées positives, réalistes et courageuses sont les meilleures stratégies pour guérir ce vide émotionnel.

    En plus de prendre soin de son esprit, il faut prendre soin de sa santé, de son corps, et de son cœur.

    Prenez note de ces conseils simples :

    • Dormez au moins 8 heures par jour.
    • Suivez les mêmes horaires de repas et de repos.
    • Buvez de l’eau en abondance.
    • Promenez-vous, marchez une demie-heure chaque jour.
    • Pratiquez la relaxation, le yoga et promenez-vous dans la nature régulièrement.
    • Consommez des fruits et des légumes frais.
    • Commencez la journée avec un verre d’eau tiède au citron.
    • Petit-déjeunez tous les jours.
    • Mangez de petites quantités, mais mangez 5 fois par jour.

    Vivez le présent avec vos cinq sens, profitez de chaque repas, de chaque promenade. Ne vous focalisez pas sur le passé et n’ayez pas peur du futur. Il n’existe pas encore.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 15 utilisations insoupçonnées de l’oignon.

    L’extraordinaire : guérit tout

     

     

     

     

     

    23325ecc-e7cc-4e33-bf5b-d1720b358fdc-660x400

     

     

    Mesdames et Messieurs, voici le guérit tout, fait tout, répare tout, soulage tout et des fois soigne presque tout. Bien plus qu’un simple légume, l’oignon est une panacée, le nombre d affections et de maladies guéries grâce à l’oignon est phénoménal: fièvres, verrues, brûlures… même certains cancers sont guéris par ce merveilleux don de la nature qui entre dans un grand nombre de préparations maison curatives ou préventives.

     

     

    L’oignon, un médicament naturel

    Antioxydants, fluidifiants sanguins, anticholéstérol, diurétiques… Dans l’oignon, on retrouve le sélénium, un antioxydant très efficace. Il renferme également des fructosanes et du potassium, des éléments connus essentiellement pour leur effet diurétique, ainsi que quelques composés soufrés aux vertus anticancer. L’oignon exerce également une action hypoglycémiante et lutte contre la prolifération des bactéries. À part tout cela, ce bulbe de la famille des alliacées aide à prévenir contre les maladies cardiovasculaires, surtout lorsqu’il est consommé cru et particulièrement frais.

    Les propriétés médicinales de l’oignon

    L’oignon est massivement utilisé comme remède naturel à plusieurs affection en raison de sa grande richesse en un flavonoïde appelé Quercètine et qui agit comme un antihistaminique, antioxydant, anti-cholestérol puissant et un anti-inflammatoire. L’oignon agit aussi comme un antibiotique et un détoxifiant. Pour cela, l’oignon doit être consommé frais et de préférence bio.

    Voici les 15 utilisations insoupçonnées de l’oignon:

    1. Soigner le rhume

    C’est l’utilisation la plus commune et répandue. Il peut être manger cru ce qui dégagera les sinus, en infusion avec gingembre et miel il aura une action antibiotique et apaisera la gorge irritée.

    2. Faire baisser la fièvre

    C’est une utilisation peu connue de l’oignon mais très efficace pour baisser une fièvre élevée fiévre,en voici la recette:

    – Dans une paire de chaussettes, mélangez de l’oignon et de la pomme de terre hachée finement avec une gousse d’ail écrasée

    – Mettez vos chaussettes et allongez vous dans votre lit, puis placez un chiffon imbibé de vinaigre sur votre front.

    3. Soigne la toux

    Pour soigner une toux persistante ce remède maison très efficace:

    – Pelez un gros oignon et coupez le en deux

    – Couvrez chaque moitié d’une cuillère de sucre brun

    – Laissez reposer pendant une heure puis récupérez le jus

    – Prenez en deux fois par jour.

    Le sucre brun extrait le jus de l’oignon et rend son goût acceptable. On peut aussi mélanger le jus d’oignon avec du miel pour leurs vertus apaisantes et antibiotiques.

    4. Contre l’otalgie et le bouchon de cérumen

    Si vous avez mal à l’oreille et que vous êtes gêné par un bouchon de cérumen placez y le cœur d’un oignon avant de dormir. Au réveil le cérumen assoupli sera retiré facilement et l action anti-inflammatoire de l’oignon calmera la douleur de l’oreille.

    5. Soigner les yeux irrités

    Rien de plus simple que de couper un oignon, et laisser couler ses larmes qui nettoient pour soigner l irritation des yeux, en évitant bien sûr de les frotter pour ne pas aggraver leur état.

    6. Soigner une blessure

    En cas de coupure coupez un oignon en deux et appliquer une moitié sur la plaie , le jus de l’oignon la nettoiera et préviendra l infection, ensuite récupérez la peau de l oignon et couvrez votre blessure avec, ça arrêtera le saignement et la gardera propre. Si la coupure est très étendue couvrez la d’une peau d’oignon et d’un pansement et changez le deux fois par jour.

    7. Guérir les blessures chirurgicales

    Même si on ne verra pas tout de suite des pansements à l’oignon dans les blocs chirurgicaux et postopératoires, ses actions antibiotiques, anti-inflammatoires et cicatrisantes sont une alternative naturelle aux médicaments après une opération chirurgicale.

    8. Soigner une infection

    Pour soigner une coupure, une piqûre d’insecte ou une brûlure déjà infectée, il suffit de nettoyer la zone infectée et d’y appliquer cette préparation:

     

    – Mixez de l’oignon pour en faire une pâte

    – Nettoyez l’infection, appliquez la pâte d’oignon, puis recouvrez avec une gaze

    Laissez agir quelques heures, l’infection commencera à se résorber. Ensuite nettoyez,et

    répétez l’opération deux fois par jour jusqu’à la guérison.

    9. Guérir une brûlure

    Vous vous êtes brûlé avec une casserole sur le feu, prenez vite un oignon, coupez-le en deux et placer la moitié sur la brûlure, son action apaisante et cicatrisante est instantanée. Pour favoriser la guérison, appliquez sur la brûlure quelques blancs d’œuf battus et laissez sécher, couvrez avec une gaze propre pour une guérison rapide et sans cicatrices.

    10. Apaiser les piqûres d’abeilles et autres insectes

    En cas de piqûre d’abeille, retirez vite le dard et couvrez l’endroit de la morsure par un oignon râpé, il agira en antihistaminique et anti-inflammatoire.

    11. Guérir les verrues

    Pour se faire mettez un morceau d’oignon sur la verrue et recouvrez-la d’un pansement. Il la brûlera en quelques jours. Pour ne pas brûler la peau autour le morceau d’oignon doit être de la taille de la verrue.

    12. Abaisser la pression artérielle

    Tout comme l’ail, l’oignon aide a baisser une tension élevée par l’action de la Quercétine qui en plus de baisser la tension, vous protégera contre les AVC et les maladies cardio-vasculaires. Mangez un oignon ou deux par jour, cru ou légèrement cuit pour profiter de ses vertus curatives.

    13. Réduire le taux de cholestérol

    Consommer un oignon cru par jour abaissera un taux de cholestérol et vous épargnera un traitement médicamenteux.

    14. Arrêter les vomissements

    Contre les vomissements, ce remède Yogi à base d’oignon est très efficace quand il est préparé correctement selon ces instructions:

    – Râpez un oignon blanc ou jaune, placez-le dans une serviette en papier et appuyez pour en extraire le jus.

    – Préparez un thé à la menthe poivrée, et laissez refroidir.

    – Prenez 2 cuillères à café de jus d’oignon, attendez quelques minutes, et prenez 2 cuilléres à

    café de thé à la menthe

    Les vomissements cesseront immédiatement et la nausée disparaitra après 15 minutes, sinon

    répéter jusqu’à amélioration.

    15. Lutte contre le cancer: l’oignon thérapie

    Ce remède naturel est adopté par beaucoup de personnes pour prévenir et même guérir le cancer. Il s’agit de choisir des oignons jaunes, issus de la culture biologique et de les presser avec un presse agrumes et boire le jus…et d y croire.

    Les autres utilisations de l’oignon

    – Frottez-le sur la peau comme un insectifuge

    – Utilisez du jus d’oignon pour repousser les mites

    – Appliquez sur le cuir chevelu pour activer la pousse capillaire

    – Frottez-le sur la peau pour réduire les tâches

    – Polir le verre, le cuivre et éliminer la rouille sur le fer

    – Pulvériser les plantes avec de l’eau de cuisson d’oignon refroidie repoussera les insectes ravageurs

    A la lecture de cette liste on ne peut que remercier la nature ;et nos anciens pour leurs recettes guérisseuse, et pourquoi ne pas dire tout haut « Un oignon par jour, éloignera le médecin pour toujours ».

     

     

     

     

     

    Sources : astuces-de-mamie.com

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Traiter et prévenir les aphtes

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Souvent, les aphtes buccaux sont le signe d'une carence en vitamines, de stress, de changements hormonaux, ou bien peuvent apparaître pendant les règles. Ils disparaissent généralement d'eux-mêmes.
     
     
     

    Blancs, ou jaunes, les aphtes sont de petits ulcères douloureux pouvant apparaître dans la bouche, ils sont généralement entourés par un cercle de  rouge et brillant. Bien que les aphtes puissent être causés dans certains cas par des infections virales, il n’est cependant pas possible d’en déterminer la cause exacte.

     

    Ces ulcères peuvent être liés à d’autres problèmes du système immunitaire. En effet, ils peuvent se former après une lésion, suite à une opération dentaire, ou en se mordant la langue par exemple. 

    Quelles sont les causes des aphtes ?

    • Un stress émotionnel
    • Une carence en vitamines et minéraux tels que le fer, des acides foliques, ou encore la vitamine B12.
    • Des changements hormonaux.
    • Les menstruations

    N’importe qui peut avoir des aphtes, bien qu’ils soient plus communs chez lez femmes, certaines personnes sont aussi plus prédisposées à avoir des aphtes de par leur héritage familial

    Les symptômes des aphtes sont…

    • Des taches rouges et douloureuses qui se transforment ensuite en ulcère ;
    • Un ulcère de couleur jaune ;
    • De la fièvre et un mal-être général.

    La douleur que causent les aphtes peut durer entre 7 et 10 jours et jusqu’à un maximum de trois semaines selon la taille de l’ulcère.

    Comment prévenir les aphtes ?

    Aphtes 2

    Une méthode pour prévenir les infections buccales est de veiller à consommer assez de vitamines et de fer, présents dans les aliments riches en protéines végétales ainsi qu’animales.

    • La vitamine B2. L’absence de cette vitamine provoque des micro-blessures au niveau des commissures des lèvres. Vous pouvez trouver la vitamine B2 dans le pain, les céréales complètes, les légumes à feuilles vertes et le lait.
    • La vitamine B3. Consommer cette vitamine favorise la prévention des infections buccales ; la viande rouge et blanche, les produits laitiers et les œufs en contiennent.
    • L’acide folique. Les aphtes sont généralement associés à un manque d’acide folique. Cependant veillez à ne pas faire une surdose d’acide folique en prenant des suppléments. Consultez toujours votre médecin avant de prendre un supplément vitaminique.
    • Vitamine B12. Les aliments d’origine animale comme la viande, les produits laitiers et le poisson possèdent cette vitamine.
    • Vitamine C. Une carence en vitamine C peut provoquer des ulcères buccaux ainsi que des saignements au niveau des gencives. Les agrumes, ainsi que les légumes en général sont très riches en vitamine C.
    • D’autres types d’aliments peuvent aussi vous aider tels que les probiotiques ou encore les Oméga 3. En effet, ces deux éléments ont de puissantes actions anti-inflammatoires et une étude de l’université du Kentucky a démontré leur puissante activité antibactérienne. Vous pouvez déjà essayer de profiter des aliments naturellement riches en oméga 3 et en probiotiques avant d’avoir recours à des aliments enrichis. Les aliments contenant naturellement des probiotiques sont le yaourt et le lait fermenté ; tandis que vous trouverez des oméga 3 dans le poisson, l’huile de tournesol, et les fruits secs.

    Souvenez-vous…

    Si vous ne suivez pas quotidiennement une alimentation équilibrée, il est probable que vous ayez des aphtes dans le futur. Cependant, il est aussi nécessaire de connaître les manières de traiter ce problème, ainsi qu’atténuer les douleurs qui lui sont associées.

    Bien que l’association américaine de l’hygiène bucco-dentaire assure que, dans la majorité des cas, les aphtes disparaissent naturellement, cela ne va ni accélérer votre guérison ou soulager vos symptômes.

    • Vous pouvez donc trouver dans le commerce, ou en pharmacie, certaines lotions buccales, mais veillez à prendre la plus douce possible pour les dents ;
    • Vous pouvez aussi facilement faire une lotion buccale chez vous avec de l’eau et du sel, ou encore de l’eau et du bicarbonate ;
    • Une autre option est de mélanger un peu d’eau oxygénée avec du bicarbonate ; mais n’abusez pas de cette dernière ; et surtout ne l’avalez pas !

    Plus vous ferez ces soins fréquemment, plus la guérison sera rapide.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Promesses tenues


     
     
     

     

     

     

     

    Restons fermement attachés à l’espérance que nous reconnaissons comme vraie, car celui qui nous a fait les promesses est digne de confiance.
    Hébreux 10.23

     

    Un député disait avec un certain cynisme : « La politique consiste à promettre aux électeurs qu’on leur donnera tout ce qu’ils veulent. Heureusement pour nous, ils ne savent pas ce qu’ils veulent. Alors, quand on est élu, il suffit de leur laisser ce qu’ils avaient déjà, en leur soulignant qu’on ne leur a rien pris. »
    Si telles sont les promesses des politiciens (et souvent celles des hommes en général), tout à fait différentes sont les promesses divines. Quelqu’un en a compté plus de trente-deux mille dans la Bible ! Dieu se souvient de ce qu’il a promis, et la Bible dit que ce qu’il a promis, il peut l’accomplir : Dieu n’est pas un homme pour mentir, ni fils d’un homme pour changer d’avis. Ce qu’il a dit ne le fera-t-il pas ? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t-il pas ?1 C’est William Booth, le fondateur de l’Armée du Salut, qui déclarait sur son lit de mort : « Toutes les promesses de Dieu sont vraies, vraies, vraies, mais il faut y croire ! »
    La vraie foi ne se fonde pas sur les suppositions que l’on se ferait au sujet de Dieu, mais sur ce que Dieu dit dans sa Parole. Et cela d’autant plus que nous savons que toutes les promesses de Dieu ont trouvé leur accomplissement d’avance en Jésus-Christ.

     

    Lucien Clerc

    1 Nombres 23.19

    silhouette-774835_640

    Source : vivreaujourdhui.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La politesse est le parfum de la vie, le reflet de la générosité

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Notre politesse ne se répercute pas uniquement sur les autres, mais nous en profitons également personnellement au niveau émotionnel, car elle nous aide à être en harmonie avec ce que nous entoure.
     
     
     

    La politesse est, avant tout, une valeur personnelle.

    S’il est évident qu’enfants, on nous apprend à tous les normes basiques de la politesse et de la cohabitation, la clé pour qu’elles soient efficaces et utiles est très d’en être conscients pour les pratiquer avec authenticité.

     

    Et pour cela, la volonté est nécessaire.

    La politesse est synonyme d’amabilité ainsi que de reconnaissance envers l’autre personne.

    C’est donc une forme de respect universel que nous devrions tous pratiquer pour jouir de meilleures relations interpersonnelles.

    Aujourd’hui, dans cet article, nous vous proposons de vous intéresser à cette dimension indispensable au bien-être commun.

    La politesse, une manière d’apporter de l’énergie positive

    Il y a quelque chose dont nous nous sommes tous rendu compte : le pouvoir des petits gestes positifs du quotidien.

    Un “Merci », un « Comment vas-tu ? » ou un « Prends soin de toi » sont de petits rituels qui nous aident tant à nous connecter les uns aux autres.

    De plus, il y a autre chose que nous avons dit au début, c’est que sans intention, rien de tout cela ne serait impossible. Car pour reconnaître nos semblables, nous avons besoin d’une certaine sensibilité.

    Nous avons besoin d’une certaine proximité et l’intention claire d’apporter du respect, tout en connaissant les besoins des autres.

    Dans cet article, nous vous invitons à réfléchir des dimensions qui englobent ce thème.

    politesse-copy-500x333

    Pourquoi y-a-t-il des gens malpolis ?

    La politesse est plus que de simples habitudes qu’on nous enseigne depuis l’enfance. Ce sont des aspects qui vont au-delà du fait de laisser passer avant d’entrer, de dire merci, de céder son siège ou d’écouter avant de parler…

    Nous pourrions dire que cette dimension est, au-delà du reste, une valeur personne que tout le monde ne pratique pas avec authenticité.

    • La personne malpolie ne ressent pas d’empathie pour ses semblables. De plus, il est fréquent qu’elle se place en priorité par rapport aux autres, avec une attitude orgueilleuse et défiante.
    • La politesse est une stratégie qui nous permet de mieux nous adapter à nos contextes. La personnalité qui manque d’éducation voudra que les autres s’adaptent à elle.

    Pier Massimo Forni est docteur et professeur à l’Université John Hopkins de Baltimore (États-Unis).

    Parmi ses multiples études en lien avec le comportement social, on trouve son œuvre : “Choosing Civility: The 25 Rules of Considerate Conduct” (“Choisir le civisme : les 25 règles du comportement prévenant”).

    Selon le docteur Forni, le manque de politesse débouche sur plusieurs types d’agressivité sociale. En plus de cela, il peut exister dans certains cas des problèmes psychologiques de maturité émotionnelle.

    Les types de politesse

    C’est curieux mais il existe deux types de politesse très concrets. Stephen Levinson est un scientifique spécialisé dans les relations sociales qui a distingué deux manières dont nous pouvons montrer cette dimension :

    • La politesse négative : elle est liée à la déférence et nous l’utilisons dans des phrases comme “si cela nous embête pas », « si cela ne vous gêne pas que je fasse cela »…
    • La politesse positive : Ici, on cherche avant tout à établir une relation positive avec les gens qui nous entourent.

    La politesse positive va au-delà de la simple déférence. Elle prend soin du langage, des gestes et des actes, car nous voulons donner le meilleur de nous-même aux autres.

    Car c’est ainsi que nous nous sentons bien, c’est ce que nous sommes et dans ce comportements il n’y a pas d’intérêts cachés.

    fee-et-oiseau-500x333

    La politesse et les personnes affables

    Vous avez sûrement déjà été surpris de rencontrer une personne inconnue qui agissait avec une affabilité exquise, vous offrant de l’aide et du soutien spontanément.

    • Dans un premier temps, nous sommes surpris face à ces comportements. Nous pensons qu’elles recherchent quelque chose en échange. Nous pensons que cette spontanéité et cette noblesse si accueillantes ne sont pas normales.
    • Mais, si pourtant. Les personnes aimables, affables et caractérisées par une ouverture émotionnelle authentique existent et font de notre monde un décor plus joli.

    Voici certains des comportements simples qui nous aideraient à être l’une d’entre elles. Une personne affable et authentique :

    • Utiliser un langage respectueux où l’on perçoit l’ouverture émotionnelle : je comprends, je vous entends…
    • Montrer un réel intérêt, nous inquiéter de savoir si la personne va bien et nous pouvons faire quelque chose pour améliorer cette situation ou son moral.
    • Agir avec sincérité. Parfois, la politesse tombe dans la condescendance qui dérive dans la fausseté. Nous remercions et nous demandons des nouvelles par simple obligation, non par intérêt réel.
    • Il faut savoir que la fausseté se remarque toujours, elle est ressentie par l’entourage.

    chats-famille-500x344

    Pour offrir de la politesse, du respect et de la reconnaissance aux autres, nous devons être bien émotionnellement. Il est très compliqué d’offrir de l’empathie et de l’optimisme lorsque ce que nous ressentons, ce sont des ressentiments.

     

    Même s’il est clair que nous ne serons pas tous les jours au même niveau de politesse, le mieux est de travailler chaque jour notre équilibre personnel et émotionnel.

    Il n’y a que lorsque nous nous sentirons bien que nous donnerons le meilleur de notre essence aux autres.

    Notre énergie positive.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les aliments à ne pas combiner

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Même s'ils sont délicieux, il n'est pas recommandé de mélanger les épinards avec du fromage ou d'autres produits laitiers, car ils ralentissent l'absorption du calcium.
     
     
     

    Consommer des aliments permet d’apporter à l’organisme tous les nutriments nécessaires à la vie et bien sûr, de mener une vie pleine et en bonne santé. Pour ce faire, il faut avoir une alimentation équilibrée et la plus saine possible.

     

    En ce qui concerne les aliments, il est très important de savoir choisir lesquels combiner, puisqu’ils ne sont pas tous faits pour être mélangés. De nombreux aliments peuvent avoir des vertus très positives contre certains problèmes de santé s’ils sont combinés correctement, puisque chaque aliment apporte ses propriétés et amélioreront votre état de santé si elles sont bien combinées. Toutefois, si la combinaison n’est pas adaptée, cela peut avoir des effets négatifs, puisque certains mélanges peuvent provoquer des réactions négatives de l’organisme.

    Quels aliments ne doivent pas être combinés ?

    Les épinards et le fromage

    Les épinards contiennent une substance appelée l’oxalate, qui empêche l’organisme d’absorber le calcium correctement, c’est pourquoi il n’est pas bon de mélanger les épinards avec du fromage ou d’autres produits laitiers.

    Les liquides pendant les repas

    Eau-colon

    Il faut savoir que boire trop de liquides pendant les repas n’est pas recommandé, car cela ralentit la digestion et est donc nocif pour votre santé. Si vous faites partie des gens qui ne peuvent pas manger sans boire, il faut essayer de réduire au maximum la quantité de liquides que vous ingérez.

    Le sucre

    Il faut absolument éviter d’ajouter du sucre aux aliments qui sont déjà sucrés, car cela augmente le nombre de calories que l’organisme doit assimiler, ce qui n’est pas bon pour lui.

    Les aliments riches en magnésium et les sodas

    Soda

    Ne buvez pas de boissons gazeuses qui contiennent beaucoup de sucre.

    Les céréales et tous les aliments qui contiennent du magnésium ne doivent jamais être combinés avec les sodas, car ces derniers contiennent des phosphates, qui empêchent notre organisme d’absorber correctement le magnésium.

    Les glucides, les féculents et les aliments acides

    Tout comme les glucides, les féculents commencent à être digérés dans la bouche. Pour ce faire, ils nécessitent une bonne mastication; les aliments acides ralentissent énormément le processus de digestion, il n’est donc pas recommandé d’ajouter de la tomate dans les pâtes ou dans le riz par exemple.

    Ne pas mélanger les fruits sucrés avec les fruits acides

    Raisins

    Les fruits sucrés ne sont pas compatibles avec les fruits acides, ils peuvent produire des réactions chimiques qui peuvent être néfastes au comportement normal de l’organisme.

    Les plats en sauce

    En règle générale, toutes les sauces sont une source de graisse, qui ralentit la digestion, parce qu’elle neutralise les enzymes des sucs gastriques ce qui les empêche de fonctionner correctement. Il est recommandé d’en consommer le moins possible.

     

    Comme vous pouvez le voir, il est très facile d’apprendre à combiner les aliments correctement, il suffit de le garder à l’esprit quand vous les préparez et les servez, pour vous éviter de nombreux problèmes de santé.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le cancer est-il héréditaire ? Données à connaître

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Même si beaucoup de gens sont inquiets à l'idée que le cancer ne serait qu'héréditaire, il est évident qu'il y a beaucoup de facteurs extérieurs qui peuvent en être l'origine.
     
     
     

    C’est une question que la plupart des gens s’est déjà posée : le cancer est-il héréditaire ? Si ma mère a eu un cancer du sein, par exemple, est-ce que j’en aurai un aussi ?
     

    Sachez, tout d’abord, que le cancer a sans aucun doute un composant génétique. Cependant, génétique ne signifie pas forcément « héréditaire ».

    Aujourd’hui, cette maladie est si fréquente que beaucoup d’entre nous avons ou avons eu un proche malade. Quelqu’un qui a surmonté l’épreuve la plus difficile de sa vie ou qui, malheureusement, n’a pas pu et est décédé.

    Mais, comme nous le disent certains experts, il y a certains types de cancer qui semblent être plus fréquents dans certaines familles.

    L’obésité de générations différentes ou même le tabac, sont des facteurs de risque potentiels qui peuvent le déterminer.

    D’autre part, nous savons aussi qu’il existe différents types de cancer qui sont plus susceptibles de se transmettre dans le même arbre généalogique.

    Mais nous insistons sur le fait qu’il s’agit d’une maladie liée au composant génétique, certes, mais par forcément héréditaire. 

    Dans cet article, nous allons vous donner toutes les informations.

    Le cancer et l’hérédité génétique

    Le Centre de Recherche du Cancer de l’Université de Salamanque (Espagne) a publié en 2010 un travail intitulé “Conseil génétique : guide pour prévenir le cancer héréditaire”.

    Dans ce rapport, on essayait de montrer, à l’aide d’une analyse génétique, si une personne était porteuse ou non de cette séquence ADN qui peut nous rendre « plus susceptibles » de développer un cancer.

    En général, la probabilité d’hériter d’un cancer dans la famille se trouve entre 5 et 10%. Le cancer a quasiment toujours des facteurs non connus ou environnementaux.

    antecedents-familiaux-500x334

    Le cancer apparaît à cause d’une conjonction complexe de divers facteurs

    Le cancer est une maladie génétique. Il provient de certains gènes qui, que ce soit pour des questions intérieures ou extérieures, sont altérés et meurent pour finalement déclencher une prolifération cellulaire incontrôlée.

    • Ces variations génétiques peuvent être déclenchées par des éléments liées à nos habitudes de vie. L’environnement dans lequel nous sommes chaque jour peut être un facteur.
    • C’est souvent un mélange subtil de tout cela. Pourtant, la probabilité de développer une tumeur à cause de facteurs héréditaires est très faible. 
    • Le tabac, de la pollution et de l’alimentation incorrecte sont des facteurs de risque bien plus importants.

    Quand pouvons-nous suspecter que nous avons une certaine prédisposition héréditaire du cancer ?

    Puisque l’apparition du cancer provient de, comme nous l’avons vu, de la conjonction de plusieurs faits, il est nécessaire d’avoir un point de vue global.

    Nous vous expliquons tout cela. Soyez attentif lorsque :

    • Dans votre famille, il y a le même cancer chez plusieurs membres.
    • Ce cancer affecte plusieurs générations : grands-parents, parents, enfants etc.
    • Le diagnostic du cancer apparaît chez plusieurs membres de votre famille à des âges précoces (avant 60 ans).

    sein-rose-500x377

    Types de cancer au composant héréditaire

    Il existe des types de cancer déterminés qui présentent un composant héréditaire. Ce facteur de risque déclenche entre 5 et 10% des tumeurs.

    Il n’est pas très élevé mais il doit nous obliger à être attentif et à en parler à nos médecins pour faire les check-up correspondants. 

    • Le cancer du sein
    • Le cancer des ovaires
    • Le cancer du côlon non polykystique
    • Le mélanome (le cancer de la peau le plus dangereux)

    Existe-t-il une preuve qui montre si l’on peut ou non développer ce cancer ?

    Il existe plusieurs examens qui peuvent, effectivement, nous donner des informations. Mais nuançons certaines choses :

    • Ces tests génétiques ne nous diront pas si nous allons développer ou pas un cancer lié à l’hérédité : il nous donnera notre probabilité d’en développer un.
    • La première chose à faire sera de consulter un médecin. Plus tard, on peut se tourner vers les fameuses « unités de conseil génétique en cancer »
    • Leur fonction est d’étudier ledit cancer héréditaire et nous donner une assistance génétique. Il ne s’agit pas de recevoir uniquement le résultat d’un test de laboratoire.
    • Leur travail est aussi de nous conseiller et de nous orienter : elles évaluent le risque personnel et familial. Elles nous expliquent aussi quelles sont les stratégies que nous devons mettre en pratique et comment réduire le risque.

    De plus, le risque de développer un cancer lié à l’hérédité est faible, comme nous l’avons souligner. 

    Mais puisque que cette peur est très élevée dans la population, des unités de conseil en génétique sur le cancer ont été créées, utiles et efficaces.

    cellule-de-cancer-500x282

    S’il y a un composant familial, de quelle manière peut-on prévenir le cancer ?

    Comme nous vous l’avons signalé précédemment, la première chose à faire, c’est compter sur le conseil médical. Si dans votre famille, par exemple, plusieurs femmes ont souffert de cancer du sein, le plus important est de faire des check-up réguliers.

    De même, nous devons savoir que le composant génétique en soi ne provoque pas le développement de la maladie. Dans la plupart des cas, d’autres éléments apparaissent, qui augmentent le risque et la prédisposition.

    • Il est nécessaire d’éviter le tabac.
    • L’obésité ou le surpoids est un autre facteur de risque. 
    • Suivre un régime riche en graisses ou en sucres est un autre danger qu’il faut éviter.
    • Le sédentarisme.
    • Vivre dans un environnement peu sain ou travailler dans un décor plein de polluants est un autre risque.

    Dans tous les cas, des spécialistes qui nous indiquent les meilleures stratégies dans le quotidien sont toujours bienvenues.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • RÉALISEZ LES PROJETS DE DIEU POUR VOTRE VIE
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit l'Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance." Jérémie 29.11
     
     
    Comment envisagez-vous votre avenir ? Avez-vous des rêves, des objectifs que vous cherchez à atteindre ? Que pensez-vous de votre vie ? Vous satisfait-elle ou au contraire la détestez-vous ? Le diable vole-t-il les rêves, les espérances et les projets de Dieu pour vous ?

    Quand le diable ment et dit que vous ne pouvez pas, rappelez-vous que la Parole de Dieu affirme que vous pouvez faire tout ce que Dieu vous demande...
    Personne n'est à l'abri des problèmes. Nous sommes tous aux prises avec des déceptions, des rêves brisés, des personnes qui ne nous aiment pas ou même qui nous attaquent. Le diable veut utiliser ces difficultés pour nous décourager et nous empêcher d'avancer et d'accomplir les projets de Dieu pour nous.

    Votre façon de penser, votre attitude, vos paroles et vos actes déterminent si vous restez coincé dans vos problèmes ou si vous avancez dans les plans de Dieu. Parce que nos pensées nous préparent à l'action, nous devons prendre la décision de penser comme Jésus et d'être d'accord avec ce que déclare la Parole. Permettez-moi de vous donner un exemple.

    Durant les premières années de notre ministère, notre émission était diffusée sur une certaine chaîne de télévision une fois par semaine. À l'époque, il était très important pour nous de passer sur cette chaîne. Un jour, ils nous appelèrent pour nous dire qu'ils résiliaient notre contrat en raison de certains changements dans leur programmation. J'étais terriblement contrariée et me demandais comment ils pouvaient purement et simplement annuler notre contrat. Il est extrêmement frustrant d'être victime d'une injustice et d'avoir le sentiment qu'il faut faire quelque chose, tout en étant totalement impuissant.

    Peu de temps après, lors d'un culte, je sentis que Dieu parlait à mon cœur et me demandait de pardonner aux personnes qui avaient pris cette décision et de lui remettre la situation. Le diable voulait me faire croire que rien ne changerait. La vérité était que si je faisais confiance à Dieu et lui abandonnais toute cette affaire, il interviendrait. C'est ce que je fis par sa grâce. Environ un an plus tard, cette même chaîne reprit contact avec nous pour nous proposer de diffuser notre émission au quotidien.

    Le diable voulait que je reste engluée dans ma colère au sujet de l'injustice que j'avais subie. Si je l'avais écouté, nous n'aurions probablement pas beaucoup progressé dans la volonté de Dieu pour nous.

    Nous devons apprendre à reconnaître les mensonges de Satan et cesser d'y croire. Le secret est de jeter un coup d'œil rapide à nos problèmes et de garder nos regards fixés sur Jésus. C'est alors que nous pourrons avoir la pensée de Christ et voir les choses comme Dieu les voit.

    Quand le diable ment et dit que vous ne pouvez pas, rappelez-vous que la Parole de Dieu affirme que vous pouvez faire tout ce que Dieu vous demande, par Christ qui vous fortifie (Philippiens 4.13). Quand il prétend qu'il est impossible que vous réalisiez ce que Dieu a mis dans votre cœur, rappelez-vous que toutes choses sont possibles avec Dieu (Matthieu 19.26 et Luc 18.27).

    Une décision pour aujourd'hui

    Prenez la décision de rejeter les mensonges qui vous retiennent et d'avoir une bonne attitude. Alors le diable ne pourra rien contre vous. Rappelez-vous que rien n'est trop difficile pour Dieu !
     
     
    Joyce Meyer
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 choses desquelles il faut parler au quotidien avec son conjoint

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Dans un couple, il ne doit pas y avoir de tabous et on doit pouvoir converser de n'importe quel sujet. Il est fondamental que les deux personnes aient des objectifs en commun pour lesquels elles doivent lutter chaque jour.
     
     
     
     

    Parler au quotidien avec son conjoint doit être une habitude. Certaines personnes croient que leur conjoint n’est là que pour parler des choses agréables et romantiques.

     

    Rien de plus éloigné de la réalité. Il y a des sujets dont il faut parler avec la personne que l’on aime, dans la mesure du possible. Une bonne relation dépend de l’honnêteté.

    Si ce que vous recherchez, c’est construire de la confiance et créer un lien durable avec votre conjoint, vous devez vous ouvrir à certains aspects de vos vies respectives.

    Ici, nous allons vous dire quelles sont les choses dont vous devez parler au quotidien avec votre conjoint.

    1. Le futur

    les-couples-sains-secoutent-500x332

    L’une des premières choses dont il faut parler avec votre conjoint pour savoir si c’est une relation qui durera, ce sont les attentes du futur.

    Parlez de :

    • Votre vie
    • Des choses que vous voulez faire
    • Vos objectifs pour le futur
    • Vos aspirations

    Certains moments peuvent bien sûr être spontanés, du moment que la vie est équilibrée dans les attentes de chacun. 

    Parler du futur, aussi bien des plans individuels que des plans de couple est très bon.

    Demandez à votre conjoint où il se voit dans 10 ans ou si vous serez ensemble à 80 ans. Cela vous aidera à avoir une meilleure vision partagée du futur. Et vous serez plus unis.

     

    2. Les sujets familiaux

    Les sujets familiaux sont un autre des thèmes dont il faut parler avec son conjoint, que ce soit de sa propre famille que de la sienne.

    Au début, il sera sûrement désagréable de lui raconter que vous avez un problème avec votre mère, par exemple.

    Pourtant, le maintenir au courant de ces questions qui vous tourmentent peut être une manière de trouver la solution car c’est un second esprit qui pensera au même problème.

    N’oubliez jamais qu’un bon conjoint sera toujours heureux de pouvoir vous aider. Alors, n’hésitez pas à vous ouvrir. Vous verrez qu’en le faisant, cela ne vous paraîtra pas si grave.

    Demandez à votre conjoint des nouvelles de ses amis, de sa famille, de sa vie. Ayez des conversations sur ses passions et les choses qu’il aime faire dans son temps libre.

    Parler des intérêts de chacun l’aidera à voir que vous vous intéressez à lui.

     

     

    3. La santé

    couples-satisfaits-500x330

    Si vous avez des problèmes de santé, si vous vous inquiétez ou que vous devez prendre une décision importante à ce sujet, il est fondamental que vous partagiez ces problèmes, ces inquiétudes et ces dilemmes avec votre conjoint.

    L’une des clés du succès dans une relation est lorsque les deux personnes reçoivent le soutien nécessaire lors dans les bons et des mauvais moments. Et pour que cela arrive, il est important de se laisser aider.

    De plus, votre conjoint vous remerciera de tenir compte de lui dans vos prises de décision.

     

     

    4. L’argent

    Toute décision que vous allez prendre et qui implique l’argent du couple doit avoir été préalablement évoquée à l’autre.

    Peu importe si ce que vous voulez acheter est pour les deux : il est nécessaire que votre conjoint sache ce que vous planifiez avant que vous ne passiez à l’acte.

    Pensez-y de cette façon : vous n’aimeriez pas que quelqu’un décide d’acheter quelque chose avec votre argent sans vous avoir préalablement consulté.

    De plus, prendre des décisions ensemble, que ce soit sur l’argent ou sur d’autres questions de la vie, fait que les deux personnes sentent qu’elles font partie d’une même équipe, et cela renforce les liens.

     

     

    5. La sexualité

    couple-heureux-au-lit-1-500x334

    Il est nécessaire de vous habituer à parler au quotidien avec votre conjoint de ce qui arrive dans la sexualité. Le sexe ne doit pas être tabou dans un couple. 

    Il est important d’avoir confiance pour parler de ce que vous aimez faire au lit et ce que vous n’aimez pas faire.

    Bien sûr, parler de sexe ne doit pas se faire à n’importe quel moment ou dans n’importe quel endroit.

    Cependant, si vous avez confiance l’un en l’autre, il ne sera pas difficile de trouver le moment approprié pour parler de votre vie sexuelle, dans le but de l’améliorer jour après jour.

     

    6. Les buts

    Le dernier sujet dont vous devez parler avec votre conjoint au quotidien est le suivant : les choses qui vous intéressent, que ce soit cuisiner, jardiner, écrire, pratiquer du yoga ou n’importe quelle autre activité.

    Votre couple sera enchanté de voir que vous êtes vraiment intéressé par les sujets qui vous passionnent.

    N’oubliez pas de montrer de l’intérêt pour ce qu’il vous dit, n’attendez pas d’être uniquement écouté sans prêter attention à l’autre, car vous allez finir par le blesser.

    Votre conjoint doit se montrer intéressé par votre travail, que ce soit d’un point de vue professionnel, mental ou émotionnel. Donnez-vous l’opportunité de parler de vos rêves, de vos défis, ce que vous attendez et comment vous espérez y arriver.

    L’important est de pouvoir partager. Nous sommes sûrs que grâce à cet article, vous réussirez mieux à vous confronter à ces moments de silence gênant, tout en créant un lien profond.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 4 smoothies pour combattre la chute des cheveux

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Même s'il est très important de connaître la cause de la chute des cheveux pour pouvoir appliquer un traitement en conséquence, une alimentation saine et riche en vitamines et minéraux nous aidera à la ralentir.
     
     
     

    La chute des cheveux peut être due à de nombreux facteurs, et même si elle n’est pas directement liée à l’alimentation, vous constaterez de nombreuses améliorations si vous consommez quotidiennement des aliments bénéfiques pour vos cheveux, riches en nutriments comme des vitamines du complexe B, du sélénium, du zinc, etc.

     

    Dans cet article, nous allons vous proposer de nombreuses recettes à boire fréquemment, simples à préparer, et aux saveurs délicieuses, qui nourriront vos cheveux de l’intérieur, et vous permettront de prévenir et de traiter naturellement leur chute.

    Pourquoi les cheveux chutent-ils ?

    En plus de boire les smoothies que nous allons vous proposer dans cet article, il est fondamental que vous identifiez les causes profondes qui sont responsables de la chute de vos cheveux, afin de réaliser un traitement plus complet.

    Ces facteurs sont les plus fréquents :

    • Changements de saison, surtout en automne et au printemps
    • Déficits nutritionnels
    • Changements hormonaux
    • Stress
    • Exposition continue à des produits chimiques agressifs pour notre cuir chevelu
    • Des questions génétiques

    cheveux

    Soyez informés de manière complète ! 
    Beaucoup de femmes (et certains hommes également) sont gênés par la pousse lente de leurs cheveux. Découvrez comment réussir à faire pousser vos cheveux en un temps record dans l’article ci-dessous !
    En savoir plus !

    Le smoothie à l’avocat et à l’ortie

    Dans n’importe quel smoothie, l’avocat est le premier fruit que vous devez sélectionner, car c’est l’un des plus complets et des plus nutritifs, grâce à sa forte teneur en vitamines, en minéraux et en acides gras essentiels.

    L’avocat est surtout recommandé pour les personnes qui ont les cheveux secs, car il va leur apporter des graisses saines depuis l’intérieur de leur corps. Mais tout le monde peut en consommer !

    De plus, sa saveur et son onctuosité permettent de le combiner, dans notre cas, avec une poignée de feuilles d’ortie faîches, que vous pouvez acheter ou trouver tout simplement près de chez vous. N’oubliez pas vos gants pour les cueillir !

    L’ortie s’utilise de bien des manières pour prévenir la chute des cheveux, mais également pour les cheveux fragiles, gras ou qui ont des problèmes de pellicules. C’est une plante riche en vitamines B, C, D et E, et en minéraux comme le fer, le soufre et la silice.

    Beaucoup de traitements pour l’alopécie incluent de l’ortie dans leurs ingrédients.

    Ingrédients du smoothie : 

    • 1/2 avocat
    • Une poignée de feuilles d’ortie fraîches
    • 1/2 verre d’eau ou de jus
    • Un peu de miel

    jus-persil-lornagrl

    Le smoothie à la pomme, à la noisette et à l’huile de tournesol

    Ce smoothie a une saveur très délicate et une texture crémeuse. Il contient des ingrédients indispensables à la santé de nos cheveux.

    La pomme est riche en sélénium, ainsi qu’en bien d’autres vitamines et minéraux, et la noisette contient de la biotine, un nutriment qui est présent dans de nombreux shampoings et traitements capillaires. Enfin, l’huile de tournesol contient de l’acide linoléique, ingrédient essentiel pour une chevelure brillante et saine.

    Ingrédients :

    • Une pomme (ne pas l’éplucher si elle est bio)
    • 8-10 noisettes moulues, et mises à tremper dans un demi-verre d’eau. Vous pouvez également utiliser du lait de noisette, vendu dans certaines boutiques naturelles.
    • Une cuillère à soupe d’huile de tournesol

    Le smoothie à l’avoine, aux figues et à la levure de bière

    L’avoine est une céréale très nutritive, idéale pour lutter contre la chute des cheveux grâce à sa forte teneur en vitamines du complexe B, et en minéraux comme le zinc et le fer.

    Dans ce cas précis, nous allons la combiner avec des figues, fraîches ou sèches, qui sont également riches en zinc et donneront de la douceur au smoothie, ainsi qu’avec de la levure de bière, un supplément idéal pour lutter contre tous les problèmes qui touchent la peau et les cheveux, et qui aide également à réguler le système nerveux.

    Ingrédients : 

    • Une cuillerée d’avoine cuit deux minutes dans un verre d’eau (ajoutez l’eau de cuisson également) ou bien un verre de boisson végétale d’avoine
    • Deux figues fraîches ou sèches (si vous les choisissez sèches, faites-les tremper une heure dans de l’eau)
    • Une cuillère à soupe rase de levure de bière en poudre

    figues-gregoirevdb

    Le smoothie aux épinards et au kiwi

    Voici un autre smoothie vert et très original, qui combine les effets bienfaisants de ces deux excellents aliments. Les épinards, riches en fer et en acide folique, se combinent parfaitement avec le kiwi, un agrume qui est une source importante de vitamine C et qui nous aide donc à mieux assimiler les nutriments.

    L’épinard, même s’il fait partie de la classe des légumes, a une saveur presque sucrée, et vous ne la sentirez presque pas.

    Ingrédients : 

    • 2 kiwis mûrs
    • Une poignée d’épinards tendres, si possibles biologiques
    • Un demi-verre de jus de pomme, ou d’eau
    • Une cuillerée de miel

     

     

    Images de lornagrl et gregoirevdb

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ce que vous devez savoir sur le cancer du côlon

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour les personnes de plus de 50 ans, il est recommandé d'effectuer un examen annuel pour détecter à temps les signes d'un cancer du côlon. Un mode de vie sain est le meilleur moyen de le prévenir.
     
     
     

    Le cancer du côlon est une maladie de plus en plus fréquente et c’est pour cela que cela vaut la peine de connaître certaines de ses caractéristiques afin de l’éviter ou de le traiter à temps. C’est la plus grave des maladies qui affectent cet organe… C’est pourquoi, il est important de tout savoir sur le cancer du côlon. Dans cet article, nous allons vous orienter.  

    Le cancer colorectal est l’une des principales causes de mort chez les adultes des pays comme les Etats-Unis. Un diagnostic précoce peut permettre une guérison complète. Les cancers du côlon commencent sur le revêtement de cet organe et du rectum.

    Quelles sont les causes du cancer du côlon ?

    Il n’existe pas de cause unique pour cette maladie. La plupart des patients présentent tout d’abord des polypes bénins que se convertissent en un cancer si on ne les traite pas ou qu’on ne les stoppe pas dans leur croissance. Les personnes qui ont le plus de risque de souffrir de cancer du côlon sont :

    • Les personnes de plus de 60 ans 
    • Les personnes d’origine afro-américaine ou d’Europe orientale
    • Les personnes qui consomment beaucoup de viande rouge ou transformée 
    • Les personnes qui ont des polypes colorectaux
    • Les personnes qui ont une maladie intestinale inflammatoire comme la colite ulcérative ou la maladie de Crohn
    • Les patients qui ont des antécédents familiaux (surtout s’ils ont eu des cas de polypose adénomateuse familiale)
    • Les personnes qui ont une alimentation riche en graisses et faible en fibres
    • Les personnes qui fument ou qui boivent beaucoup d’alcool
    • Les personnes obèses ou en grand surpoids 

    Le cancer du gros intestin ou du côlon est le deuxième en terme de mortalité en Espagne et il est plus fréquent chez les hommes que chez les femmes. Quand des polypes apparaissent sur le côlon, seulement 10% d’entre eux se transforment en cancer, mais il est important de ne pas laisser le temps passer et de se traiter comme il convient.
    Côlon-500x3251

    Quels sont les symptômes du cancer du côlon ?

    Cela peut varier selon la localisation de la tumeur dans l’intestin :

    • Si elle se trouve dans le côlon gauche, les symptômes sont : du sang dans les selles, la diarrhée et la constipation, la sensation d’évacuation complète.
    • Si elle se trouve dans le côlon transverse : douleur, obstruction, douleur de type colique, vomissements et distension abdominale.
    • Si elle se trouvent dans le côlon droit : hémorragie interne ou occulte, anémie chronique, fatigue, pâleur, manque de force.

    Dans tous les cas, le cancer du côlon peut provoquer la perte d’appétit, la réduction drastique de poids, la fièvre, la fatigue chronique, la sensibilité et des douleurs dans la partie baisse de l’abdomen ainsi que des selles en petites quantités.

    Comment se détecte le cancer du côlon ?

    Les examens médicaux sont ce qui permet de déterminer si une personne a ou pas un cancer du côlon (ou les polypes prédécesseurs). Le médecin réalise une pression sur la zone abdominale, ainsi qu’un examen rectal pour révéler les protubérances dans la zone.

    De même, un examen de sang des selles peut détecter la présence de sang, ce qui pourrait suggérer qu’il s’agit d’un cancer du côlon (même si d’autres maladies pourraient en être à l’origine). D’autres examens complets du sang sont nécessaires afin de savoir si la personne souffre d’anémie ou de problèmes des fonctions hépatiques.

    L’examen qui permet de voir tout l’intestin et de déterminer de manière sûre s’il y a un cancer ou de polypes est la colonoscopie. Avec cet examen, on observe dans sa totalité le tube de l’intestin et l’on extrait des échantillons qui peuvent être suspects afin de les analyses postérieurement. Si les lésions ne permettent pas le passage de cet élément, on procède à un lavement opaque, afin de voir l’aspect du côlon sur les radiographies.

    Colonoscopie
    Si l’on diagnostique un cancer du côlon, il faudra faire d’autres examens pour voir si la tumeur s’est propagée et pour déterminer l’extension de la maladie, moyennant des tomographies numériques ou des résonances magnétiques sur l’abdomen et dans la zone basse du ventre.

    Il existe cinq états du cancer du côlon : 

    • 0: il est naissant, sur la couche externe de l’intestin
    • I: sur les couches internes du côlon
    • II: il s’est disséminé à travers des parois du côlon
    • III : le cancer des ganglions lymphatiques est arrivé
    • IV: le cancer s’est propagé dans d’autres organes (métastases)

    Le traitement dépendra de plusieurs facteurs, comme par exemple, l’étape durant laquelle on détectera la maladie. De la plus petite à la plus grande chirurgie (colectomie) pour extirper les cellules cancéreuses : la chimiothérapie pour détruire les cellules cancéreuses et la radiothérapie, pour détruire le tissu cancéreux. Le cancer du côlon est curable si il est détecté et traité à temps. De plus, le pronostic dépendra de l’âge du patient, de son système immunitaire, de l’étape durant laquelle le traitement a commencé etc. Si après cinq ans de traitement, le cancer a disparu, cela veut dire que le patient est soigné.

    Un diagnostic précoce et la prévention du cancer du côlon

    Il existe différents programmes pour détecter à temps ce cancer, puisqu’au début les symptômes peuvent être confondus avec d’autres pathologies. Il est recommandé aux personnes de plus de 50 ans de réaliser un test de sang occulte dans leurs selles, une fois par an. La mesure doit être plus grande s’il y a des antécédents familiaux de cancer, et dans ce cas, inclure un endoscopie préventive à partir de 40 ans. Si les résultats sont négatifs, ils doivent être renouvelés tous les deux ans. S’ils sont positifs, il faut procéder à une colonoscopie comme nous avons indiqué précédemment.

    Concernant la prévention, les études indiquent que le fait de changer son alimentation et avoir un style de vie plus sain peut réduire notablement l’apparition du cancer du côlon. Un régime alimentaire faible en graisses et en viandes rouges, mais riche en fibres diminue les risques. D’autre part, il est important d’aller chez le médecin dès lors qu’on commencer à souffrir de certaines symptômes en lien avec l’évacuation des selles.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • VOIR PLUS LOIN
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Le soir étant venu, les disciples s'approchèrent de lui, et dirent : Ce lieu est désert, et l'heure est déjà avancée ; renvoie la foule, afin qu'elle aille dans les villages, pour s'acheter des vivres. Jésus leur répondit : Ils n'ont pas besoin de s'en aller ; donnez-leur vous-mêmes à manger. Mais ils lui dirent : Nous n'avons ici que cinq pains et deux poissons..." Matthieu 14.14-17
     
     
    J'aime cette phrase percutante de Myles Munroe : "Le pire ennemi de la vision c'est la vue". Combien de fois cessons-nous de croire aux promesses que Dieu a en réserve pour nous à cause de ce que nos yeux voient dans le moment présent ? Que peut-on faire de significatif avec cinq pains et deux poissons lorsque l'on a reçu le mandat de nourrir une multitude ? Voilà la question que devaient se poser inexorablement les disciples confus.

    Ne servez pas Dieu en fonction de vos ressources, mais en fonction de votre source.
    Peut-être qu'en ce moment même, vous partagez l'émotion des disciples ? Vous souhaiteriez ardemment un diplôme universitaire, mais la réalité actuelle est toute autre et vous avez des difficultés à subvenir à vos besoins financiers.. Vous avez reçu la promesse d'un ministère, d'une entreprise florissante ou d'une grande carrière, mais vous êtes prisonnier d'un emploi qui ne semble vous mener nulle part. Vous rêvez de fonder un foyer, mais vous êtes célibataire et au chômage. Le scénario actuel de votre vie vous donne des indications qui sont en contradiction avec votre vision. Bienvenue dans l'aventure de la foi !

    Sachez que Dieu fonctionne toujours de cette façon pour briser la logique humaine et manifester sa gloire souveraine. Il nous demandera toujours de réaliser "quelque chose d'inaccessible". Seulement, pour le réaliser, il nous demandera de le faire à partir de "quelque chose d'accessible" ! Il n'a pas demandé aux disciples de pourvoir aux besoins de la foule en recherchant des cargaisons de nourriture. Il leur a tout simplement demandé de nourrir la foule avec ce qu'ils avaient en main, en l'occurrence : cinq pains et deux poissons. C'est lui qui par la suite s'est occupé de la multiplication.

    Là où il y a une vision, il y a une provision. Ne servez pas Dieu en fonction de vos ressources, mais en fonction de votre source. Ne bâtissez pas en fonction de ce que vous connaissez, mais en fonction de sa révélation. Avec cinq pains et deux poissons, vous pouvez nourrir la multitude. Avec quelques pierres et une simple fronde, vous pouvez terrasser un géant. Avec une trompette et une marche de quelques kilomètres, vous pouvez abattre une forteresse. Tout ce qu'il vous faut pour réussir, c'est voir plus loin...

    Une action pour aujourd'hui

    Vivez cette journée différemment. Voyez plus loin, faites votre part avec vos cinq pains et vos deux poissons et attendez-vous à l'impossible. Laissez Dieu vous surprendre !
     
     
    Luc Dumont
     
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Estimez qui vous consacre du temps.

    Il vous donne quelque chose qu’il ne récupérera jamais

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Nous devons estimer les personnes qui nous consacrent du temps car c'est quelque chose qui ne s'achète pas avec de l'argent. Ainsi, le plus cadeau que l'on peut faire, c'est donner de son temps.
     
     
     

    Que les personnes que nous apprécions et qui nous apprécient nous offrent de leur temps est le cadeau le plus beau et le plus fascinant qu’elles peuvent nous faire. 

     

    Si nous nous arrêtons pour réfléchir un instant, le temps que les gens dépensent pour nous est du temps qu’ils ne récupéreront jamais.

    C’est la preuve unique qu’ils nous aiment, qu’ils nous estiment et qu’ils aiment être en notre compagnie.

    On a tendance à oublier l’importance de ce geste beaucoup trop facilement. Cela entraîne d’ailleurs souvent des conflits et des éloignements entre deux personnes.

    Il n’est pas simple d’atteindre un équilibre correct de forces dans un monde où la rapidité est ce qui prime.

    Souvent, au lieu de passer du temps avec des amis et de « profiter », notre seul compagnon du quotidien est le stress.

    C’est pour cela qu’il est bon de s’arrêter un instant pour penser à cela et pour lui redonner toute sa valeur.

    Si quelqu’un nous accorde son temps libre et « crée » même du temps pour nous voir, nous pouvons être sûr qu’il est en train de nous faire le plus beau des cadeaux.

    Ce sont des moments qui valent la peine de chérir sous forme de souvenirs, car le fait qu’ils nous apportent de l’affection et de l’accompagnement affectif nous offre les meilleures teintures qui colorent notre vie.

    femme-dans-son-bain

    Quelle valeur a une heure de votre temps ?

    La nuit était déjà tombée mais le petit enfant continuait à faire d’énormes efforts pour rester éveillé.

    Le motif en valait la peine : il était éveillé pour attendre son papa. Ses yeux coquins étaient en train de se fermer lorsque la porte s’est lourdement ouverte.

    –Papa, je peux te poser une question ?
    –Oui, bien sûr, quoi ?
    –Papa, combien d’argent gagnes-tu en une heure ? —dit-il avec les yeux grands ouverts.

    Son père, mi-gêné, mi-fatigué, fut assez catégorique dans sa réponse.

    –Cela ne te regarde pas, pourquoi est-ce que tu me demandes ça ?
    –Je veux juste savoir. S’il te plaît, dis-mois combien gagnes-tu en une heure ?

    –100€ de l’heure —répondit-il, contrarié.
    –Oh” —L’enfant baissa la tête avec tristesse— Papa, est-ce que tu peux me prêter 50€ ?

    cela-fait-longtemps-que-je-me-sens-vide-de-linterieur

    Le père s’est mis en colère 

    « Si la seule raison pour laquelle tu veux savoir combien je gagne est pour me demander de l’argent pour t’acheter un jouet idiot, reste dans ta chambre, n’en sors pas et réfléchis à la raison pour laquelle tu es si égoïste.

    Je travaille beaucoup tous les jours et en retour, je reçois ce comportement puéril. »

    L’enfant, en silence, referme la porte de sa chambre. L’homme s’est assis et a commencé à s’énerver encore plus à cause de la question de son fils.

    Comment osait-il poser ce type de questions uniquement pour obtenir un peu d’argent ? 

    Au bout d’une heure, l’homme était calmé et il a commencé à réfléchir : peut-être qu’il y avait quelque chose dont son fils avait vraiment besoin d’acheter. Après tout, l’enfant ne demandait jamais d’argent.

    Il s’est donc approché de la chambre de l’enfant et a ouvert la porte.

    –Tu dors ?
    –Non papa, je suis réveillé.
    –J’ai réfléchis, j’ai peut-être été un peu trop dur avec toi. J’ai eu une longue journée et j’ai reporté ma frustration sur toi. Voici les 50€ que tu m’as demandé…

    L’enfant s’est relevé, en souriant.
    –Oh, merci papa ! —a-t-il susurré, alors que sa main qui se trouvait sous l’oreiller sortit plusieurs pièces de monnaie

    temps

    Il s’est alors levé et a sorti de sous son oreiller quelques pièces et billets froissés.

    L’homme vit que l’enfant avait déjà beaucoup d’argent et a commencé à s’énerver à nouveau. L’enfant a compté tout cet argent lentement et a ensuite regardé son père.

    –Pourquoi voulais-tu plus d’argent si tu en as déjà beaucoup ?
    –Car je n’en avais pas suffisamment mais maintenant si. —a-t-il répondu, tout content.

    Papa, maintenant, j’ai 100€. Je peux acheter une heure de ton temps ? S’il te plaît, demain, rentre à la maison plus tôt, j’aimerais dîner avec toi.

    Le père se sentit ému. Il prit son enfant dans ses bras et lui demanda pardon.

    Partager du temps, c’est offrir de la vie

    Comme nous pouvons le voir dans l’histoire précédente, partager des moments signifie offrir de la vie.

    Si nous pensons à la quantité de changements qui se produisent dans le temps, cela a tendance à nous accabler.

    Si nous approfondissons cette pensée, nous nous rendrons compte que le temps et le changement peuvent être considérés comme des synonymes. C’est l’essence de la vie, de notre épanouissement et nos relations.

    La meilleure manière de répondre aux « je t’aime » et « tu es important pour moi » est d’offrir du temps et des expériences aux autres.

    Nous ne pouvons pas oublier que notre meilleur investissement sera toujours le temps que l’on consacrera à notre famille et à nos amis.

    N’attendez pas trop longtemps pour parler le langage des sentiments à travers les aiguilles de l’horloge.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 aliments alcalinisants qui vont nettoyer, réparer

    et produire de nouvelles cellules dans votre corps

     

     

     

    94202207_xs

     

     

    Le stress, la pollution et les maladies ; votre corps passe par beaucoup de changements jour après jour. Vous avez besoin de prendre des mesures supplémentaires pour rajeunir votre corps au niveau cellulaire pour vivre une vie saine. Voici 10 aliments alcalinisants qui vont nettoyer, réparer et produire de nouvelles cellules dans votre corps, et renforcer votre système immunitaire :

     

    1. Roucou

    Le roucou est une riche source de norbixine, qui est un antioxydant puissant. L’effet anti-mutagène de la norbixine sur les cellules saines aide à rester en bonne santé et sans maladie.

    2. Bananes

    Riches en fer et en cuivre, les bananes aident à augmenter le nombre de cellules sanguines dans votre corps. Elles contribuent à la production de globules rouges.

    3. Melons

    A haute teneur en bêta-carotène et phytonutriments, les melons aident votre corps à lutter contre les toxines. Ils favorisent également la production de globules blancs et stimule votre immunité contre les substances toxiques.

    4. Origan

    L’origan contient d’importants composés organiques qui peuvent défendre votre corps de diverses maladies, et en particulier les maladies intestinales. L’origan peut stimuler la production de globules blancs, vous aidant à récupérer plus rapidement de la maladie.

    5. Prunes

    La teneur élevée en antioxydants des prunes en fait l’un des meilleurs aliments pour renforcer les défenses immunitaires. Elles sont également reconnues pour ralentir les risques de formation de cellules tumorales dans l’organisme.

    6. Sel de mer

    Le sel de mer aide à éliminer les excès d’acide par la miction. Il aide à maintenir le corps dans un état alcalin en équilibrant le pH de votre sang. Pour profiter des bienfaits du sel de mer, il doit être brut et non raffiné, comme le sel de Guérande ou de Noirmoutier par exemple.

    7. Corossol

    Le corossol impacte positivement votre santé globale en gardant vos cellules saines. Consommé en boissons rafraîchissantes ou en dessert, le corossol est riche en antioxydants qui stimulent la production de globules blancs. Il aide également à débarrasser les cellules de leurs toxines.

     

    8. Teff

    Le teff contient une quantité substantielle d’éléments nutritifs qui sont importants pour la croissance et le développement cellulaires. Ces nutriments aident à créer de nouvelles cellules, réparer les anciennes, et encourager la croissance des cellules saines dans le corps.

    9. Wakame

    Un composé important appelé fucoxanthine se trouve dans le wakame, qui inhibe la croissance de la graisse dans les cellules. Elle contribue également à stimuler l’oxydation des graisses. Ce composé se trouve rarement dans d’autres aliments.

    10. Riz sauvage

    Le riz sauvage est connu pour favoriser la production de globules blancs. Les globules blancs sont la première ligne de défense de votre corps. Le riz sauvage contient également des éléments importants qui aident à produire du collagène. Le collagène est nécessaire pour réparer les cellules des organes, des tissus et des vaisseaux sanguins.

     

     

     

     

    Sources : alkalinevalleyfoods.com

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment savoir si vous avez des calculs dans la vésicule ?

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Les calculs de la vésicule se forment sans qu’il y ait de symptômes évidents. Ils perturbent la vie de ceux qu’ils touchent sans qu’ils se rendent compte que quelque chose va mal. Une mauvaise alimentation peut engendrer leur apparition. Nous allons vous apprendre à les reconnaître et à les éviter à temps.

     

    Les symptômes des calculs de la vésicule

    santé-douleur-foie-500x251

    Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’étaient réellement les calculs de la vésicule biliaire ? Et bien ce sont des cristaux, des cristaux durs qui s’accumulent et bloquent les fonctions  basiques de cet organe. Ils sont généralement engendrés par une altération de la bile, à cause d’infections, de petites pathologies qui affectent la vésicule biliaire, mais également à cause d’un excès de cholestérol ou d’une mauvaise alimentation.

    De nombreuses personnes en sont réduites à devoir subir une opération pour les retirer, un problème assez commun qu’il vaut la peine de prévenir, dans la mesure du possible. Nous allons vous informer, dans cet article, sur les principaux symptômes de cette pathologie. Même si, et nous insistons particulièrement sur ce fait, les médecins nous disent que 40% des personnes touchées n’en présentent aucun. Mais il vaut tout de même la peine de les connaître.

    1. Le type de douleur

    La douleur apparaît à l’improviste et dure seulement quelques instants. Elle survient en général dans la partie supérieure droite de l’abdomen, ou entre les omoplates. Ce sont les premiers symptômes, les premiers inconvénients du calcul qui, à ce moment, commence à bouger et à bloquer les voies cystiques ou cholédoques.

    2. Le gonflement de l’abdomen

    N’ayez pas peur, notre ventre est souvent gonflé et cela n’a pas forcément un lien direct avec la présence de calculs dans la vésicule biliaire. Mais, faites attention à la fréquence d’apparition de ce symptôme. Cela vous arrive-t-il tous les jours ? Toujours après les repas ? Le mieux est de faire un contrôle de symptomatologie. Si c’est quelque chose de continu, et si vous ressentez d’autres symptômes qui se trouvent dans ceux dont nous vous parlons, consultez votre médecin.

    3. Les problèmes digestifs

    Lorsque nous souffrons de calculs dans la vésicule, nous avons souvent de petits problèmes digestifs, comme les indigestions, les éructations, les inflammations ou les crampes à l’estomac. Et surtout, il est très difficile de bien digérer la nourriture, surtout les aliments gras. Ils nous remplissent, nous font nous sentir mal. C’est quelque chose de très caractéristique.

    4. Les symptômes physiques

    Ils n’apparaissent pas forcément toujours, mais ils peuvent survenir quelques fois et il est difficile des les manquer : la peau devient légèrement jaunâtre à cause de la bile. C’est quelque chose de très visible car cela peut également affecter les yeux.

    5. Les changements dans les selles et dans l’urine

    Il est essentiel de se souvenir que la vésicule est directement liée à la production de bile, à la transformation des graisses et au processus digestif. Si elle connaît un problème, si les calculs l’obstruent totalement, tout notre système digestif et excréteur sera altéré. Il est donc logique que les selles prennent une apparence plus claire et gélatineuse. L’urine peut également être plus obscure que d’habitude. Il est important de prendre en compte ces symptômes.

    Les règles adéquates pour prendre soin de votre vésicule

    Cure-de-citron-et-huile-d'olive_diaporama_550-500x336

    Il est clair que si vous souffrez de calculs dans la vésicule biliaire, le fait de suivre un régime adapté ne sera pas suffisant pour les dissoudre. Consultez toujours votre médecin, qui saura quoi faire et vous dira si vous avez besoin de subir une intervention. Mais si vous ne souffrez d’aucun symptôme, il vaut la peine de prévenir le risque de survenance de cette maladie grâce à quelques conseils très simples. Dans 60% des cas, cela permet d’éviter cette maladie :

    • Avant d’aller vous coucher, et juste au moment de vous lever, buvez une cuillerée d’huile d’olive avec 3 gouttes de jus de citron. Ce remède agit comme un grand protecteur et dépuratif très efficace de la vésicule biliaire.
    • Buvez un jus naturel de betterave rouge et de pomme. Il est très sain et parfait pour vos dîners. Il est idéal si vous le préparez avec une pomme verte et une betterave rouge de taille moyenne. Coupez le tout en morceaux et passez-les au mixeur avec un verre d’eau. Buvez-en 3 fois par semaine.
    • La levure de bière : vous pouvez l’inclure dans vos smoothies ou jus par exemple. Elle est très bénéfique car elle contient beaucoup d’inositol, un grand protecteur de notre vésicule comme de notre foie.  

    Rappelez-vous que dès les premiers symptômes, il vaut la peine d’avertir et de consulter son médecin. Il est le seul qui pourra réaliser les tests nécessaires pour savoir si vous souffrez, ou non, de calculs.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • UNE ATTITUDE DE VAINQUEUR
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Dès ce moment, Jésus commença à prêcher et à dire : “Changez d’attitude, car le royaume des cieux est proche” Matthieu 4.17
     

    Sur un avion, il y a plusieurs instruments pour piloter. L'un d'eux se nomme "le contrôleur d'attitude". Il définit la position de l'avion par rapport à la ligne d'horizon. Lorsque l'avion s'élève, il oriente son nez vers le haut, parce que le nez de l'appareil pointe au-dessus de la ligne d'horizon. Si l'appareil plonge, le nez de l'avion a une attitude qui pique vers le bas.

    Tous les pilotes sont préoccupés par l'attitude de l'appareil parce qu'elle indique sa performance. La bonne conduite de l'avion dépend de son attitude, il faut donc changer son attitude si l'on veut modifier sa performance. D'ailleurs, les instructeurs enseignent maintenant "L'attitude à voler".

    En tant qu'enfant de Dieu vous êtes appelé à avoir une attitude de vainqueur...
    En tant qu'enfant de Dieu vous êtes appelé à avoir une attitude de vainqueur, à "pointer le nez" vers le Ciel. Pour triompher, il y a un appel à changer son comportement, à développer "l'attitude de la Parole de Dieu". 

    La Bible déclare avec force votre victoire sur les dominations, les maladies, les échecs… Car tout cela a été cloué sur le bois de la croix. Désormais, vous êtes plus que vainqueur en Jésus-Christ, aucune arme forgée contre vous n'aura d'effet. Le Seigneur vous a donné le pouvoir de devenir enfant de Dieu. Que mille tombent à votre gauche et dix mille à votre droite, vous ne serez pas atteint. L'Éternel gardera votre départ et votre arrivée. Oui, le Seigneur marche à vos côtés, vous n'êtes pas orphelin car vous avez reçu l'Esprit d'adoption. Désormais, vous êtes cohéritier avec Christ et il n'y a plus aucune condamnation pour vous.

    Comme vous venez de le remarquer, j'ai cité plusieurs passages bibliques, et j'aurais pu en rajouter des centaines d'autres. Le Seigneur désire que vous réalisiez quelle est votre identité. Plus votre confiance reposera sur l'enseignement des Saintes Écritures, plus votre foi sera solide et ne dépendra pas des circonstances. Votre attiude dicte votre performance.

    Votre croyance doit être ancrée dans les promesses de la Bible. Pointez votre nez au-dessus de la ligne d'horizon terrestre car vous avez un Père dans le ciel et il est tout-puissant. Oui, votre Papa est le plus fort !

    Une prière pour aujourd'hui

    Seigneur, je veux ancrer mon attitude dans ta Parole.

     

    Patrice Martorano
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le détachement :

    ne vous laissez pas posséder par quoi que ce soit

     
     
     
     
     
     
     
     
    On pourrait comprendre le détachement comme le fait de n'avoir besoin de rien. Mais ce n'est pas ce que nous désirons transmettre. Nous pensons simplement que nous ne manquons de rien pour être heureux et que nous ne devons pas devenir obsédés par ce que nous n'avons pas.
     
     
     

    Le mot « détachement » est très à la mode dans tous les ouvrages et les groupes de développement personnel et de spiritualité.

     Mais avec la multiplication des sources d’information, nous avons tendance à confondre les termes et les concepts.

    Le détachement ne signifie pas que nous ne devons rien posséder ou que nous devons construire des relations affectives dans lesquelles nous évitons de nous lier aux autres, alors même que ces liens nous permettent d’éprouver du bien-être et de la sécurité.

    Le détachement est quelque chose de plus intime et de plus essentiel pour notre équilibre psychologique et émotionnel.

    Il s’agit simplement d’éviter les choses et les personnes qui finissent par nous posséder.

    Nous devons être capables de nous donner aux autres en toute liberté, pour construire des relations plus harmonieuses et plus respectueuses, qui ne laissent pas de place à la dépendance, à la victimisation et à des phrases du type « sans toi je ne suis rien« .

    Nous vous invitons, dans la suite de cet article, à réfléchir sur ce sujet.

    L’attachement et le détachement

    Le terme de détachement trouve ses racines dans le bouddhisme. Cependant, dans le champ de la pédagogie et de la psychologie, il est également utilisé.

    On parle d’éducation et de relations basées sur un lien sain, sur des attaches solides.

    Le même mot peut donc revêtir des concepts distincts que nous devons comprendre pour construire des relations plus intègres et pour être plus respectueux des autres.

    fille-papillon-dans-la-main-500x362

    L’attachement sain

    Pour le bouddhisme, l’attachement est l’une des plus grandes sources de souffrance. Cependant, ce terme n’est pas corrélé à l’éducation ou aux relations interpersonnelles.

    Voyons cela en détails.

    L’être humain, lorsqu’il naît, a besoin de ses semblables pour survivre. Il a également besoin de se sentir en sécurité pour comprendre le monde qui l’entoure.

    • L’éducation est un lien sain dans lequel les parents répondent aux besoins de leur enfant, dans lequel ils lui offrent un univers sécurisé. Les caresses, les câlins et l’affection permettent de créer un lien qui est alimenté par de l’amour. Ce sont des comportements essentiels pour le bon développement de l’enfant.
    • D’un autre côté, les relations affectives basées sur un lien mature sont celles qui sont établies entre deux personnes libres et adultes, qui souhaitent construire une relation respectueuse et heureuse.
    • Nous avons besoin de sécuriser le lien que nous entretenons avec les personnes que nous aimons, et cela implique de développer un attachement qui nous permet de nous sentir en sécurité, de nous sentir unis à la personne qui nous aime et que nous aimons.

    Le détachement pour protéger notre intégrité personnelle

    Approfondissons désormais la notion de détachement. Ce terme veut dire, dans l’absolu, renoncer à ce que nous possédons, car l’abandon de toutes les choses que nous possédons serait une manière d’atteindre le bonheur.

    Mais pourtant, les carences sont l’un des plus grands facteurs d’incertitude, de peur et de tristesse.

    Il est vrai également que les dépendances, les attitudes qui nous attachent à des choses ou à des personnes sans importance sont aussi des sources de souffrance.

    • Si nous construisons notre vie autour d’une seule personne, au point que notre bonheur dépend de son état d’esprit, de ses caprices et de ses comportements, il y a quelque chose que nous devons changer pour atteindre une véritable paix intérieure.
    • Si nous sommes « attachés » à notre famille de telle manière que nous n’osons pas vivre notre vie loin de notre univers parental, il y a également quelque chose que nous devons changer.
    • Si nous nous attachons trop à notre travail, au besoin exclusif de gravir l’échelle sociale, de gagner plus d’argent pour posséder plus de choses et avoir un statut plus important, il y a quelque chose que nous devons changer, car nous oublions tout simplement d’être heureux.

    papillon-500x324

    Le détachement est une forme d’intégrité personnelle, car il nous permet de nous souvenir que le bonheur n’est pas à rechercher du côté des autres ou de l’accumulation de biens matériels.

    Le bonheur naît d’abord en nous, car nous nous sentons des personnes complètes, libres et matures.

    Comment appliquer le détachement dans votre quotidien

    • Acceptez l’incertitude. Lorsque vous vous fixez un objectif, ne concentrez pas toute votre attention sur le résultat. Apprenez du processus et acceptez l’incertitude inhérente à vos projets, c’est fondamental.
    • Ne vous concentrez pas sur votre bien-être et sur votre bonheur en fonction de ce que les autres font ou ne font pas. C’est une source de souffrance que nous devons savoir éloigner de nous.
    • Essayez de ne dépendre que de vos propres actions et soyez réceptif aux personnes qui agissent de manière spontanée avec vous.

    Si vous êtes obsédé par le fait que les autres doivent faire des choses pour vous au quotidien, vous allez vivre dans une insatisfaction permanente.

    • Ne confondez pas désir et besoin. Ce ne sont pas du tout les mêmes choses. Vous pouvez éprouver le désir de gagner à la loterie, mais vous ne devez pas avoir besoin de remporter le gros lot pour solutionner tous vos problèmes.
    • Les personnes insécures sont celles qui ont tendance à trop s’attacher aux personnes qui les entourent, qui veulent avoir le plus de biens matériels, car elles viennent combler leurs carences émotionnelles.
    • Prenez soin de votre estime personnelle, comblez vos carences avec des certitudes. Rendez-vous compte que vous êtes une personne complète, capable non seulement d’être heureuse, mais aussi de rendre les autres heureux.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Nettoyez vos poumons grâce à ces remèdes à l’ail

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Grâce à ses principes actifs, l'ail peut nous être d'une grande utilité si on le consomme seul. Cependant, le fait de l'associer à d'autres ingrédients permet de démultiplier ses qualités.
     
     
     

    L’ail est l’un des aliments naturels qui contient le plus de vertus médicinales.

    Même si on l’utilise le plus souvent dans le cadre de la cuisine, de nombreuses personnes s’en servent dans des préparations de remèdes maison.

     

    Ses principales qualités sont attribuées à sa haute teneur en composé soufré appelé allicine, qui lui apporte également son goût si intense et particulier.

    Il a également été démontré que l’ail est une source naturelle de vitamines C et B, de protéines et de minéraux comme le calcium, le cuivre, le potassium, le phosphore et le fer.

    L’ail fait partie des aliments utilisés dans de nombreux traitements alternatifs, pour de nombreuses raisons.

    Il a été prouvé que grâce à sa puissante action antivirale, anti-inflammatoire et purifiante, c’est un grand remède pour nettoyer les poumons et renforcer les défenses immunitaires.

    Dans cet article, nous allons nous concentrer sur ce bienfait en partageant avec vous deux remèdes intéressants à base d’ail, qui maintiennent le système respiratoire en bonne santé.

    Pourquoi l’ail est-il bon pour nettoyer les poumons ?

    Poumons-500x360

    La consommation d’ail cru apporte des nutriments essentiels à l’organisme. Ils stimulent le nettoyage des poumons et d’autres organes qui purifient le corps.

    Sa haute teneur en antioxydants, en vitamines et en minéraux, freine les dégâts causés par les radicaux libres de l’environnement, qui sont la cause principale des dommages oxydants et du développement de cancers.

    Il a une forte action antibiotique qui participe à l’élimination de centaines de virus, de bactéries et d’autres micro-organismes qui donnent lieu à des infections respiratoires et des troubles communs comme la grippe et le rhume.

    Grâce à son effet purifiant, l’ail est très efficace pour éliminer les métaux lourds qui s’accumulent dans l’organisme et qui mettent en danger notre santé.

    De plus, il est d’une grande aide pour les fumeurs ou ex fumeurs, car il stimule l’élimination de toutes les toxiques qui proviennent de la cigarette.

    D’autre part, son ingestion régulière peut encourager le rétablissement des patients qui souffrent d’affections respiratoires telles que :

    • La bronchite
    • Le rhume
    • L’asthme
    • La pneumonie
    • La tuberculose
    • La toux ferrine
    • La congestion pulmonaire

     

    Comment nettoyer les poumons avec de l’ail ?

    Etant donné que l’ail peut apporter de grandes améliorations au niveau des poumons et du système respiratoire en général, cela vaut la peine de préparer un remède naturel purifiant pour tirer profit de ses vertus.

    Le remède à l’ail et au thym

    Recette-de-l'huile-d'ail-500x334

    Ce traitement pour détoxifier les poumons associe l’ail aux bienfaits du thym, une autre plante très utile pour le soin de ces organes.

    Ingrédients

    • 10 gousses d’ail
    • 3 brins de thym frais
    • Huile d’olive

    Préparation

    • Mettez les gousses d’ail dans un mortier et écrasez-les jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse.
    • Ensuite, ajoutez les feuilles de thym et écrasez à nouveau pour que tous les ingrédients se mélangent bien.
    • Mettez le mélange dans un récipient propre, couvrez-le avec de l’huile d’olive vierge extra et laissez macérer toute la nuit.

    Mode de consommation

    • Le jour suivant, à jeun, ingérez une cuillerée de ce remède à l’ail pour débuter la purification pulmonaire.
    • Vous pouvez utiliser ce qu’il reste les jours suivants, dans les mêmes doses et à la même heure.
    • A partir de la deuxième semaine de consommation, vous ressentirez les effets sur les poumons, voire même sur les autres parties du corps.

    Le remède au gingembre, à l’ail, au curcuma, à l’oignon et au sucre

    Recette-infusion-ail-gingembre-500x331

    Les principaux bienfaits de ce remède sont dus à ses qualités antioxydantes, anti-inflammatoires et détoxifiantes.

    Dans ce cas, les vertus de l’ail sont stimulées par des ingrédients antiviraux comme l’oignon, le gingembre et le curcuma, qui augmentent les défenses du corps tout en stimulant l’élimination des déchets accumulés dans le système.

    Ingrédients

    • ½ litre d’eau
    • 200 g de sucre
    • ½ kilo d’oignons
    • 1 morceau de racine de gingembre râpé
    • 1 cuillerée de curcuma (10 g)
    • 3 gousses d’ail écrasées

    Préparation

    • Versez l’eau et le sucre dans une casserole et faites-la chauffer à feu moyen.
    • Ajoutez les oignons, remuez bien et ajoutez le gingembre, le curcuma et les gousses d’ail écrasées.
    • Quand le mélange bout, baissez le feu et continuez à remuer. Laissez sur le feu jusqu’à ce que le liquide ait réduit de moitié.
    • Une fois la cuisson terminée, filtrez et laissez refroidir.
    • Vous pouvez le stocker dans le réfrigérateur.

    Mode de consommation

    • Le matin suivant, prenez deux cuillerées de ce remède, à jeun.
    • Vous pouvez le diluer dans de l’eau tiède.
    • Consommez-en pendant deux semaines d’affilée, reposez-vous une semaine et recommencez.

    Dans les deux cas, il est essentiel d’utiliser de l’ail car c’est le principal agent de nettoyage.

    Bien sûr, il est nécessaire d’associer ce remède à de bonnes habitudes de vie.

     

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Pepsi admet que son soda contient des ingrédients cancérigènes

     

     

     

     

     

    pepsi-cancerigene

     

     

    Lorsque le Centre pour la Santé et l’Environnement a publié les résultats des tests montrant que Pepsi a intentionnellement dissimulé la présence de niveaux élevés de 4-Mel dans sa boisson gazeuse populaire en 2013, la compagnie a nié aussi bien la présence de ce produit chimique dans ses boissons que le fait qu’il est dangereux. Le 4-Mel qui est l’abréviation de 4-méthylimidazole, est un composé qui se forme dans la fabrication du colorant caramel et un agent cancérigène connu.

     

     

    Depuis lors, le fabricant de boissons a lutté contre les exigences de l’Etat de Californie selon lesquelles Pepsi devrait avertir le public en collant des étiquettes sur les bouteilles au sujet de l’agent cancérigène contenu dans ces boissons, ce qui concerne Pepsi, Pepsi Light et Pepsi One.

    A l’heure actuelle, un accord de règlement a obtenu l’approbation préliminaire d’un juge fédéral en Californie au cours d’une action de consommateurs contre Pepsi. Dans le cadre de l’accord proposé, Pepsi a accepté d’assurer que les niveaux de 4-Mel de son colorant caramel ne dépassera pas 100 parties par milliard dans les produits qui sont expédiés pour la vente aux Etats-Unis. Ils auront également à tester le soda selon des protocoles spécifiques.

    Le géant des boissons gazeuses a également accepté ces mesures au cours d’une autre poursuite judiciaire qui a été réglée par un tribunal de l’Etat de Californie l’année dernière. Le nouveau règlement, cependant, étend la portée de ces mesures au pays tout entier.

    Pepsi a omis d’avertir les consommateurs que ses produits contiennent des cancérigènes connus

    Le procès accusait Pepsi de ne pas avertir les gens que ses boissons contiennent le 4-Mel que la Californie a officiellement reconnu comme produit chimique causant le cancer.

    Un test de 2014 émanant des Rapports des Consommateurs a montré que le 4-Mel de Pepsi dépasse le niveau autorisé de 29 microgrammes par bouteille ou canette, ce qui signifie qu’ils agissaient en violation de la loi en général et des lois de protection des consommateurs dans l’Etat de Californie.

    En particulier, cela viole la Proposition 65 de Californie, qui est entrée en vigueur depuis 1985 et oblige les fabricants à fournir aux consommateurs des avertissements clairs lorsque leurs produits les exposent à des substances chimiques toxiques ou cancérigènes.

    Le Bureau d’étude des Risques pour la Santé de Californie a placé le seuil à 29 microgrammes car ce niveau crée un risque de cancer de un sur 100 000.

    Citant un rapport de 2013 de Recherche sur l’Alimentation Mintel et Leatherhead, le Rapport des Consommateurs a déclaré que le colorant caramel est le colorant alimentaire le plus largement utilisé au monde. A l’époque, Pepsi a essayé de dire que la Proposition 65 de la loi californienne se référait à l’exposition par jour, plutôt qu’à l’exposition par canette et que la consommation moyenne des gens était inférieure à une canette par jour, il était donc inutile de placer un avertissement sur la canette. Cependant, le Rapport des Consommateurs a contredit cette interprétation.

     

    « Quelle que soit la quantité que les consommateurs boivent, ils ne souhaitent pas avoir de cancérigènes potentiels dans leurs boissons. Et nous pensons que 4-Mel ne devrait en aucun cas se trouver dans l’alimentation. Nos tests d’échantillons de Coca montrent qu’une personne peut très bien ingérer une trop grande quantité de ‘niveaux faibles’, » déclare le Dr Urvashi Rangan, toxicologue.  

    Boire du soda vaut-il vraiment la peine de risquer le cancer et l’obésité ?

    Cela n’a aucun sens que les gens s’exposent inutilement à un ingrédient qui sert simplement à colorer leurs aliments, et les consommateurs ont le droit d’être informés de ce qu’ils mettent dans leur corps. La popularité de livres comme Food Forensics permet d’illustrer le désir croissant des consommateurs de savoir quels ingrédients leurs produits alimentaires contiennent.

    Le colorant caramel cancérigène de Pepsi n’est pas la seule raison pour laquelle les consommateurs devraient l’éviter. Les boissons gazeuses sont également soupçonnées d’être à la source de l’épidémie d’obésité. Une étude de l’Université de Los Angeles a prouvé que les adultes qui consommaient une boisson sucrée comme les sodas chaque jour avaient 27% plus de risques que ceux qui n’en boivent pas de se trouver classés dans les personnes à surpoids. Par ailleurs, boire juste un soda par jour revient à consommer 20 kilos de sucre en plus chaque année ! Cela signifie que ceux qui boivent des sodas régulièrement peuvent réduire leur risque d’obésité et de cancer d’un seul coup en abandonnant cette habitude pour de bon.

     

     

     

     

    Sources :
    www.naturalnews.com
    www.wakingtimes.com
    www.law360.com
    norcalrecord.com
    www.consumerreports.org
    www.naturalnews.com
    science.naturalnews.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • C'EST UNE BONNE CHOSE QUE D’ÊTRE FAIBLE
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    “Dieu se plaît à utiliser les faibles pour confondre les forts.” 1 Corinthiens 1.27 
     
     

    Avez-vous, comme moi, le sentiment d'entrer dans la catégorie des gens ordinaires, peu capables, incompétents, voire même médiocres ? J'ai une bonne nouvelle pour vous : votre faiblesse vous qualifie justement pour l'extraordinaire !

    Ayez confiance en Dieu… Et lancez-vous : avancez vers votre miracle !
    Depuis ma conversion, j'ai appris plusieurs fois cette leçon : Dieu peut faire des choses extraordinaires avec des gens ordinaires.

    Regardez Gédéon : il se considérait comme le plus petit de tous Juges 6.15, et pourtant il délivra son pays de l'ennemi. Ou bien encore Moïse, qui, doutant de ses capacités demanda à Dieu : “Qui suis-je, moi, pour faire ce que tu demandes ?” Exode 3.11 Il y a aussi David, qui fut appelé par Dieu pour combattre le peuple ennemi, alors qu'il n'était qu'un simple berger ! Psaumes 78.70-72

    Pourtant, tous les trois ont été extraordinairement utilisés par Dieu pour libérer leur peuple. Et l'on pourrait encore citer bien d'autres exemples !

    Si vous vous sentez faible aujourd'hui, soyez assuré(e) que le miracle est encore possible. Il est d'autant plus possible QUE VOUS ETES FAIBLE et que vous ne pouvez rien faire de vous-même ! Dieu aime utiliser les faibles pour confondre les forts. Ayez confiance qu'il vous utilisera, avec vos faiblesses, pour montrer au travers de votre vie combien il est grand et puissant.

    Quelle est la chose qui vous semble impossible et que Dieu vous demande de faire ? Ayez confiance en lui… Et lancez-vous : avancez vers votre miracle !

    Une action pour aujourd'hui

    Aujourd'hui, avancez en pleine eau ! Jetez le filet sur la parole de Jésus ! Attendez-vous à lui au cours de cette journée. L'extraordinaire vous attend !

      

    Eric Célérier
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 signes qui indiquent que vous êtes une personne toxique

     
     
     
     
     
     
     
     
    Si vous ne voulez pas être une personne toxique pour les autres, pourquoi l'êtes-vous pour vous-même ? Vous devriez être la première personne à écouter et à qui apporter du bien-être.
     
     
     

    Nous avons beaucoup parlé des personnes toxiques qui peuvent se trouver dans notre entourage.

    Mais que se passerait-il si la personne toxique était vous ? Une personne qui s’intoxique se fait du mal à elle-même.

     

    Il est toujours plus simple de voir la paille dans l’œil du voisin, mais peut-être que différentes relations ou personnes vous font du mal, tout simplement car vous le permettez.

    Peut-être que vos actes et vos décisions sont plus négatifs que ce que vous pensez.

    C’est pour cela qu’aujourd’hui, nous allons vous dévoiler 5 signes qui peuvent démontrer que vous êtes une personne toxique.

    1. Rester aux côtés de quelqu’un qui vous fait du mal

    Pourquoi restez-vous aux côtés de cette personne qui vous a fait tant de mal ? Si vous permettez cela, ce n’est pas de la faute de cette personne, mais de la vôtre !

    Peut-être que vous n’êtes pas faits pour vivre ensemble, et que vous n’êtes pas compatibles car vous n’avez pas la même vision du monde, ni les mêmes valeurs.

    Cependant, malgré ses mépris, vous continuez à la fréquenter.

    comment-sortir-dune-relation-de-couple-toxique-1024x763-500x373

    Si vous agissez ainsi, c’est que vous êtes une personne toxique, peut-être pas envers les autres, mais envers vous-même.

    Vous ne vous aimez pas, vous ne vous protégez pas de la toxicité qui imprègne votre relation.

    Plus encore, vous la défendez en restant aux côtés de quelqu’un dont vous savez qu’il vous détruit.

    2. Culpabiliser pour les erreurs commises

    Personne n’est parfait et nous commettons tous des erreurs. C’est pour cela qu’il est important de commencer à les voir comme des opportunités pour apprendre et aller de l’avant.

    Si nous ne sommes pas capables de faire cela et que nous nous incriminons en permanence à cause de ces erreurs du passé, nous nous faisons du mal et nous nous empêchons d’avancer.

    Vous êtes sûrement devenue une personne trop perfectionniste ou trop exigeante envers vous-même.

    Vous êtes si rigide avec vous-même que n’importe quelle erreur, aussi petite soit-elle, se transforme en quelque chose de grave.

    Apprenez à accepter vos erreurs et à ne pas culpabiliser à cause d’elles. Vous tromper est positif, alors ne donnez pas un pouvoir toxique à vos erreurs.

    3. Réprimer ses émotions

    À cause de certaines circonstances de la vie, peut-être que vous avez eu des relations compliquées qui vous ont fait du mal. Cela a provoqué la répression de vos émotions car vous cherchiez à vous protéger.

    Ce que vous ne savez pas, c’est que faire cela est bien plus toxique que ce que vous pensiez.

    Si vous ignorez vos émotions, si vous les réprimez et que vous les enfermez, d’autres émotions négatives surgiront.

    fille-pleurant-500x337

    Vous devez apprendre à les exprimer sans peur, car il faut prendre des risques dans la vie. De plus, les émotions sont comme les désirs, elles sont là pour être transmises.

    Si vous réprimez vos émotions, tôt ou tard, cela vous consumera. Vous deviendrez une personne triste qui ne se permettra ni d’aimer ni d’être aimée. Exprimez ce que vous ressentez.

    4. Être pessimiste

    La vie n’est pas facile mais adopter une attitude pessimiste n’est pas la meilleure de nos options. Cela se reflétera sur votre personne et vous transmettrez cette sensation aux autres.

    Aussi difficile que soit le moment que vous êtes en train de vivre, votre attitude pessimiste ne l’améliorera pas.

    Parmi les personnes toxiques, il existe un profil particulier : les pessimistes. Vous voulez vraiment en faire partie?

    L’optimisme sera votre meilleur allié et vous éviterez ainsi votre propre toxicité. 

    5. Les autres toujours en premier

    Penser à vous ne fait pas de vous une personne égoïste, mais une personne qui s’aime elle-même et qui se protège de cette manière.

    Nous sommes habitués à ce que l’on nous dise que nous devons nous préoccuper du bien-être des autres mais devons-nous nous oublier nous-même ?

    Si vous changez cette situation, beaucoup peuvent vous voir comme une personne égoïste, et vous-même pouvez vous sentir ainsi.

    Ce que vous ne savez pas, c’est que vous êtes en train de devenir une personne moins toxique.

    femme-regrettant-500x334

    Parfois, vous devenez une personne toxique gratuitement et sans le savoir. Nous ne savons pas que la toxicité n’est pas uniquement tournée vers les autres, mais également envers nous-même.

    Apprenez à vous analyser, n’ayez pas peur de découvrir des choses chez vous qui ne vous plairont sûrement pas.

    Nous commettons tous des erreurs, mais nous avons le pouvoir de les rectifier.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 50 propriétés hallucinantes de l’eau de coco

     

     

     

     

     

     

    eau-de-coco

     

     

    Voici 50 propriétés médicinales de l’eau de noix de coco jeune et tendre :

    C’est un petit miracle de l’alimentation vivante.

    Très basse en carbo-hydrates, basse en gras, 99% libre de gras.

    Basse en sucre qui est naturel. Elle maintient le corps frais et à la bonne température.

    Elle contient des composés organiques dont les propriétés aident à une saine croissance.

     

     

    Guérit la malnutrition.

    Elle aide dans les traitements des calculs dans les reins et l’urètre.

    C’est un produit naturel pour les enfants qui souffrent de problèmes intestinaux.

    C’est une excellente hydratation orale, un isotonique pour tous les âges.

    Diurétique naturel.

    La présence de sel et d’albumine fait d’elle une boisson d’excellence dans les cas de choléra.

    Elle maintient les niveaux de liquides naturels du corps humain.

    Aide à l’absorption de médicaments et fait que cela concentre au maximum dans le sang et c’est plus facile grâce à son effet électrolytique.

    Similaire à la théorie de la fructose qui facilite une absorption plus rapide à l’intérieur de la cellule et du corps.

    Elle peut être injectée par intraveineuse en cas d’urgence.

    Elle peut servir comme substitut du plasma sanguin parce qu’elle est stérile. Ne produit pas de chaleur et ne détruit pas les globules rouges, elle est acceptée par tout le corps.

    Elle tue les vers intestinaux.

    Elle aide à prévenir la peau qui pique, l’appliquer sur le corps prévient la peau sèche de l’été et aussi elle calme à la racine les causes de l’urticaire, rubéole, varicelle ainsi que les piqûres de moustiques et autres insectes.

    Elle aide à contrôler les niveaux de fluides naturels du corps, ce qui contribue à maintenir la pression sanguine, la circulation, les fonctions rénales, la digestion et les fonctions hépatiques.

    Elle aide à maintenir notre concentration mentale et agit dans la prévention des maux de tête en maintenant les niveaux naturels des fluides corporels et le corps parfaitement hydraté.

    Cette boisson naturelle isotonique a en elle-même la balance électrolytique présente dans nos corps.

    L’eau de coco aide au transport des nutriments et d’oxygène à la cellule.

    Cette eau, excellent complément naturel, peu être consommée durant des périodes de relaxation,méditation, en conduisant, mangeant, courant, en faisant des exercices aérobics, en travaillant, en skiant, en faisant tout les types d’activités de la vie courante.

     

    Elle aide à prévenir les infections bactériennes, virulentes et à champignons.

    Aide à combattre les virus de la grippe, de l’herpès et du SIDA.

    Aide dans la perte de poids.

    Elle réduit les risques d’artériosclérose et les maladies du même type.

    Aide à prévenir l’ostéoporose.

    Aide à contrôler le diabète.

    Maintient une régularité intestinale.

    Aide au meilleur fonctionnement de la tyroïde.

    Aide à éliminer les vers (Pinworms).

    Aide à adoucir les thérapies contre le cancer.

    Aide à tuer les parasites (Giarda Lamblia).

    L’eau de coco améliore la digestion.

    Elle donne rapidement de l’énergie.

    Elle régule la tension dans le pancréas et le système enzymatique du corps.

    Elle est une grande aide dans les maladies de la vésicule biliaire.

    Aide à éliminer les infections du CANDIDA ALBICAN.

    Inhibe la croissance du mycoplasme.

    Aide à éradiquer l’eczéma.

    Aide à maintenir la peau douce et lisse.

    Aide à prévenir la perte des cheveux.

    Aide à prévenir le vieillissement prématuré et les rides.

    Aide à prévenir du cancer de la peau et des tâches.

    Les vitamines : L’eau de coco jeune contient de l’acide ascorbique, entre 2.2 et 3.7 milligrammes par millimètre. Cette mesure d’acide ascorbique diminue graduellement à mesure que l’eau commence à durcir. L’eau de coco contient aussi des vitamines du groupe B.

    Elle est conseillée aussi pour faire élever le niveau de plaquettes dans le cas des personnes qui reçoivent des traitements de chimiothérapie.

     

     

     

     

     

    Sources : A votre santé

             sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Pourquoi suis-je « gonflée » en permanence ?

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Si votre ventre fait continuellement trois fois sa taille normale, cela peut être dû à vos habitudes alimentaires. Augmentez votre consommation d'eau et faites de l'activité physique pour renforcer l'élimination de gaz.
     
     
     

    Peu importe ce que vous faites, le nombre d’exercices que vous pratiquez et quel régime vous suivez… votre ventre ne diminue jamais. La même chose peut survenir avec les jambes.

     

    Au-delà de l’esthétique, le problème se trouve dans la sensation de lourdeur et les gênes, qui ne nous permettent pas toujours de profiter de nos activités.

    Vous voulez savoir pourquoi vous êtes constamment gonflée ? Nous allons vous l’expliquer dans cet article.

    Les causes du ventre gonflé

    Le ventre est l’une des parties du corps qui s’enflamme le plus. Cet inconvénient affecte le tiers des femmes et apparaît plus d’une fois par semaine.

    Si ce n’est pas quelque chose de grave, cela peut être embêtant car cette gêne est accompagnée de douleur, de gaz ou de constipation.

    Les principales causes de gonflement du ventre sont les suivantes :

     

    Le syndrome pré-menstruel

    C’est le déclencheur le plus récurrent de l’inflammation abdominale.

    Pendant cette période préalable aux règles, la production de prostaglandines est réduite, ce qui provoque de la rétention d’eau, ainsi que des gonflements abdominaux.

    L’accumulation de gaz

    accumulation-de-gaz-500x334

    L’air s’accumule dans l’abdomen et lorsqu’il essaie de sortir, il le déforme. C’est pour cela qu’après le repas, la situation s’empire.

    Pendant la digestion, de nombreux gaz se forment mais ils mettent du temps à sortir du corps. 

    La rétention d’eau

    Le fait d’être longtemps debout ou assis est l’une des causes du ventre gonflé, car l’eau s’accumule dans cette zone.

    La rétention d’eau est liée au sédentarisme, à la mauvaise circulation et à l’excès de sel ou de sucre.

    Elle peut aussi survenir si on ne pratique pas d’exercices et que l’on ne boit pas suffisamment d’eau.

    Les intolérances

    constipation-500x334

    Nous nous rendons compte qu’il s’agit d’une intolérance car les gênes et le gonflement commencent après avoir mangé certains aliments et peuvent même provoquer des diarrhées.

    L’intolérance la plus fréquente est celle au lactose (sucre du lait) et elle survient lorsqu’il y a une déficience en enzyme lactase.

    Les maladies hormonales

    Quand les liquides sont retenus dans les jambes ou dans le bas du ventre, les causes peuvent être les troubles hépatiques, rénaux ou cardiaques.

    L’usage de certains médicaments génère aussi des altérations et une prise de poids.

    Le côlon irritable

    L’accumulation de gaz dans l’intestin est aussi la cause du gonflement.

    Dans ce cas, on associe plusieurs symptômes : la douleur abdominale, les problèmes pour aller aux toilettes, les gênes intestinales chroniques et récurrentes.

    Cela provient d’une altération de la flore bactérienne.

    Manger trop vite

    manger-vite-500x334

    Parfois, nous ne nous rendons pas compte qu’au lieu de manger, nous déglutissons simplement, sans quasiment mâcher les aliments.

    Cette habitude est mauvaise pour plusieurs motifs :

    • Tout d’abord, la sensation de satiété met presque une demi-heure à arriver au cerveau.
    • Ensuite, cela nous fait manger plus.
    • Pour finir, lorsqu’on avale, de l’air entre dans l’organisme et il se transforme ensuite en gonflement.

    Consommer de la friture

    Les chaussons fourrés, les croquettes, les aliments panés et frits sont la base du régime de nombreuses personnes.

    Les fritures provoquent un ralentissement de la digestion des graisses et pour finir, augmentent le gonflement après les repas.

    Boire des sodas

    Les bulles font gonfler. Voilà un bon résumé.

    Consommer des sodas avec du gaz enflamme le ventre et si vous optez pour des boissons sucrées, vous souffrez d’un double préjudice car les calories vides que l’on ingère contribuent à la prise de poids.

    L’eau gazeuse peut aussi provoquer la sensation d’un ventre gonflé même si elle ne contient pas de sucre.

    Manger trop ou pas assez de fibres

    Le manque de ce nutriment est lié à la constipation (et donc au gonflement, mais il n’est pas bon d’en consommer à l’excès).

    La fibre peut être contre-productive car elle peut provoquer des diarrhées et de l’inflammation intestinale. 

    Consommer trop de farines

    consommer-trop-de-farines-500x334

    Les pâtisserie, les pizzas, les pâtes (entre autres repas qui font partie de notre menu quotidien) peuvent provoquer un manque de force digestive.

    Cela signifie que dans l’estomac, les enzymes sont épuisées avant de finir la digestion des aliments.

    Ainsi, ces aliments sont « stockés » où ils ne le devraient pas et lorsqu’ils se décomposent, ils provoquent des gaz, de dyspepsies et un gonflement abdominal.

     

    Conseils pour réduire le gonflement abdominal

    Une fois que vous avez identifié les raisons pour lesquelles votre ventre gonfle, l’étape suivante est de changer certaines habitudes pour que cela n’arrive plus.

    Voici des astuces qui peuvent vous aider :

    • Réduire sa consommation de sel.
    • Boire au moins deux litres d’eau par jour. Choisir des jus naturels au lieu de boire des boissons carbonatées et des sodas.
    • Éviter l’ingestion de laxatifs, car ils créent une dépendance et des diarrhées.
    • Manger de manière posée et mâcher plusieurs fois chaque bouchée. Laissez de côté le stress, qui peut générer de la rétention de liquide.
    • Éviter les aliments qui provoquent des gaz (par exemple, les légumes secs et les artichauts).
    • Consommez des yaourts natures pour équilibrer la flore intestinale.
    • Faites une analyse qui détermine ou non l’intolérance à un aliment en particulier.
    • Remplacez l’aliment « interdit » (par exemple, buvez du lait d’amande au lieu du lait de vache).
    • Mangez la quantité adaptée de fibres par jour. Ajoutez plus de légumes et de fruits crus.
    • Faites des exercices pour aider l’air à sortir du corps et exercez de la pression sur la zone gonflée pour favoriser l’élimination de gaz.
    • Réduisez l’ingestion de friture et de malbouffe. Cuisinez au four, à la vapeur ou faites bouillir les aliments.
    • Choisissez des farines complètes au lieu des farines raffinées.

     

     

     

     

    Source :  amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire