• Comment reconnaître et prévenir la tachycardie?

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour prévenir la tachycardie, il est important d'apprendre à détendre notre corps pour compenser les situations de stress, et de consacrer quelques minutes par jour pour respirer profondément afin de bien oxygéner notre organisme.
     
     
     

    La tachycardie (ou les palpitations) est une accélération du rythme cardiaque.Les battements du coeur, oscillant normalement entre 60 et 100 pulsations par minute, dépassent alors les 100 pulsations. Dans de nombreux cas, cela peut affecter la santé et être très dangereux. Voilà pourquoi il convient de la connaître et de prendre des mesures naturelles pour la prévenir.

     

    Quels sont ses symptômes?

    • Nausée.
    • Panique.
    • Vertige.
    • Difficultés respiratoires.
    • Tremblements.
    • Transpiration excessive.

    Que devons-nous faire ?

    En raison de la gravité des palpitations, nous devrons reconsidérer s’il convient de se détendre et d’attendre ou bien d’aller à l’hôpital immédiatement. Ensuite, nous devrons consulter un spécialiste pour découvrir la cause du problème.

    Quelles en sont les causes ?

    Il est recommandé d’aller chez le médecin dès que possible pour savoir s’il s’agit d’une tachycardie causée par des situations ponctuelles ou si nous souffrons de troubles coronariens ou d’autres pathologies graves.

     

     

    Quelles sont les causes possibles des palpitations ponctuelles ?

    Décider de boire de l'alcool à cause d'une dépression est une mauvaise idée, car l'alcool et la dépression provoquent des crises de tachycardie.

    Décider de boire de l’alcool à cause d’une dépression est une mauvaise idée, car l’alcool et la dépression provoquent des crises de tachycardie.

    • Situations de stress et anxiété
    • Déshydratation ou surhydratation
    • Consommation de stimulants comme la caféine, le tabac, l’alcool, la drogue, etc.
    • Excès d’exercice
    • Manque de potassium
    • Fièvre
    • Déséquilibre émotionnel

     

     

    Quelles sont les causes provoquant des problèmes importants pour la santé ?

    • Hypertension
    • Hypothyroïdie   
    • Maladies coronariennes
    • Maladies pulmonaires chroniques
    • Etc.

    La médecine naturelle contre la tachycardie

    La phytothérapie est une méthode qui utilise l’action des plantes médicinales :

    • Lors des crises de palpitations, nous pouvons prendre des plantes calmantes comme la mélisse ou la valériane.
    • Par contre, comme traitement préventif et continu, il faudra prendre de l’aubépine blanche qui est une plante excellente pour traiter les problèmes respiratoires et circulatoires.
    • Nous vous conseillons aussi d’utiliser les huiles essentielles de ylang-ylang, derose, de camomille, de lavande ou de néroli pour vous faire des massages, prendre un bain ou aromatiser.

    L’hydrothérapie est un traitement basé sur l’utilisation de l’eau à différentes témperatures pour régulariser le fonctionnement des différentes parties du corps et des organes.

    De l'eau

    • Afin de prévenir la tachycardie, il est recommandé de se mouiller le visage et les yeux avec de l’eau froide pendant 10 secondes plusieurs fois par jour.
    • Lors des crises, et si nous n’avons pas de problèmes de coeur, nous pouvons nous mouiller les bras avec de l’eau froide ou appliquer une compresse froide sur le coeur.

    L’automassage nous permet de calmer certains symptômes de manière simple et rapide, en stimulant des points réflexes en fonction des organes à traiter.

    • Pour calmer la tachycardie, nous pouvons réaliser, avec beaucoup de soin, un léger massage circulaire sur les globes oculaires (sur les paupières, en fermant les yeux).

    Les sels de Schüssler fonctionnent comme l’homéopathie et comme principal avantage, ils ne présentent aucune contre-indication avec le traitement.

    • Ferrum phosphoricum.
    • Calcium phosphoricum.
    • Magnesium phosphoricum.

    Il faudra prendre deux comprimés en les plaçant sous la langue trois fois par jour (un comprimé le matin, un autre l’après-midi et le dernier la nuit). Les doses doivent être séparées des repas, des boissons et des saveurs fortes et mentholées (le café, le dentifrice ou les chewing-gums).

    Les Fleurs de Bach permettent d'établir un équilibre émotionnel, donc aussi d'améliorer votre état de santé.

    Les Fleurs de Bach permettent d’établir un équilibre émotionnel, donc aussi d’améliorer votre état de santé.

    Les Fleurs de Bach sont des essences végétales élaborées à partir de différentes plantes qui vous aideront à exprimer vos émotions. En fonction de votre personnalité, vous aurez besoin d’un type ou d’un autre, puisque chaque maladie est différente ; mais voici les meilleures fleurs pour la tachycardie :

    • Rescue : nous devons la prendre pendant la crise.
    • Chicory : quand la personne est protectrice à l’excès et qu’elle aime tout contrôler.
    • Rock Rose : pour les personnes qui ont très peur et souffrent de cauchemars.
    • Mimulus : pour qui a toujours peur des maladies, de la mort, des questions liées au travail et de celles matérielles, etc.
    • Impatiens : il s’agit d’une fleur utilisée contre l’accélération ou l’impatience, symptômes aussi de la tachycardie. En plus, elle aide à ralentir le rythme des palpitations.
    • Il est aussi important de souligner que la médecine traditionnelle chinoise met en relation les problèmes cardiaques et l’émotion de la colère. Si la personne souffre normalement de crises de colère (visage empourpré, tremblements, cris, etc.), l’idéal est de prendre la fleur Holly.

    Nous devons prendre ces fleurs de la manière suivante : quatre gouttes sous la langue chaque quinze minutes au moment de la crise (pour la plante Rescue), en séparant les doses après chaque amélioration ; et pour le reste des fleurs, comme traitement continu, il faudra prendre quatre gouttes quatre fois par jour.

    Une alimentation riche en potassium

    Comme dans tout traitement naturel, l’alimentation est fondamentale. Mais dans les cas de tachycardie, il est encore plus important de suivre une alimentation saine pour éviter, par exemple, le manque de potassium mentionné auparavant. Quels sont les aliments riches en potassium ? Nous vous conseillons surtout de faire un régime végétarien :

    • Fruits (banane, noix de coco, avocat, melon, fraise).
    • Légumes (blette, artichaut, chou de Bruxelles).
    • Graines (sésame, tournesol, calebasse).
    • Fruits secs crus (cacahouètes, noix).
    • Légumineuses.
    • Champignons.
    • Céréales complètes.
    • Germe de blé, l’un des compléments les plus riches en potassium.
    La noix contient une excellente concentration de minéraux et d'oligoéléments. Elle est riche en potassium (690 mg), en phosphore (510 mg) et en magnésium (130 mg).

    La noix contient une excellente concentration de minéraux et d’oligoéléments. Elle est riche en potassium (690 mg), en phosphore (510 mg) et en magnésium (130 mg).

    Il est important de consommer des aliments riches en potassium, ainsi que d’éviter ceux ayant trop de sodium, comme les plats cuisinés, le fromage, la sauce, la charcuterie, les fruits de mer, etc.

    D’autres recommandations

    Il est recommandé d'éviter la consommation de café et de produits contenant de la caféine si cela est possible.

    Il est recommandé d’éviter la consommation de café et de produits contenant de la caféine si cela est possible.

    1. Évitez la consommation de stimulants comme le café, les sodas, l’alcool, le thé noir ou le tabac, qui augmentent la fréquence des battements du coeur.
    2. Un très bon conseil est de faire régulièrement des exercices légers (yoga, tai-chi, randonnée, vélo, massages) et d’éviter de réaliser de l’exercice physique entre 11 et 13 heures, car il s’agit des heures de l’activité maximale du coeur selon la médecine traditionnelle chinoise.
    3. Nous devrions aussi éviter de dormir appuyés sur le côté gauche pour ne pas faire trop de pression sur le coeur.
    4. Il est recommandé de réaliser des activités relaxantes et agréables tous les jours, par exemple en relation avec la musique, la peinture ou d’autres arts, pour ainsi compenser les situations de surcharge émotionnelle ou de stress.
    5. La relaxation est toujours liée à une bonne respiration, et même si aujourd’hui nous respirons juste pour survivre, il est important de consacrer quelques minutes par jour à respirer profondément. Vous pouvez ainsi assister à un atelier pour apprendre à le faire correctement, puisque la correcte oxygénation de toutes les parties de notre corps dépend de la respiration.
    6. L’ostéopathie bioénergétique cellulaire est une thérapie basée sur la relaxation du péricarde, qui est l’ensemble des membranes entourant le coeur et qui parfois reste bloqué, provoquant des problèmes de santé comme la tachycardie.
    7. Nous vous conseillons de toujours consulter un spécialiste avant de commencer un traitement, même si celui-ci est naturel. 

     

    Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de sparky et de xtinabot.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • VOTRE DESTINÉE PEUT CHANGER !
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit l'Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance." Jérémie 29.11
     
     
    Je ne sais pas si vous gardez de bons souvenirs de vos leçons de grammaire. Toujours est-il qu'aujourd'hui, je vous propose de vous y replonger un court instant ! Notre verset du jour commence par un petit mot d'à peine trois lettres, mais tellement important : le mot "car".

    Et si vous laissiez Dieu changer votre destinée...
    "Car" est, comme vous vous en souvenez peut-être, une conjonction de coordination comme les mots : mais, ou, et, donc, or, ni, car.

    Souvent, les gens utilisent la conjonction “mais”. Ils vous disent : c'est une bonne idée mais...! Tu peux y arriver mais...! C'est super mais...! Il y a souvent un "mais".

    Le "mais" est un mot très humain, souvent négatif et décourageant.

    Faites-vous face à un “mais” dans votre vie ? Ce petit mot peut si facilement vous arrêter dans votre élan...

    Dieu ne dit pas "mais". Il dit : "car". Car je connais les projets que j'ai formés sur vous...

    D'ailleurs, le verset Jean 3.16, qui est un excellent résumé de tout le message biblique, commence par ce mot "car."

    "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.”
    • "Car" va introduire Dieu et son fils Jésus dans la situation de ce monde perdu et aussi dans les situations "impossibles" de votre vie.
    • "Car", c'est la conjonction de Dieu et de votre vie.
    • "Car", c'est la coordination divine qui se met en œuvre sur votre vie : le secours de Dieu est déployé, les anges de Dieu sont envoyés, la faveur de Dieu est manifestée.
    En résumé "car", c'est la conjonction de coordination divine pour votre destinée.

    Une action pour aujourd'hui

    Quelle phrase commençant par “mais” résonne en vous ? “Mais tu n'as pas assez de ceci ou de cela…” “Mais c'est impossible…” “Mais il te manque cela…” Et si vous laissiez Dieu changer votre destinée, en la commençant plutôt par la conjonction de coordination divine : “Car Dieu…”
     
    Eric Célérier
     
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Laisser partir, ce n’est pas s’avouer vaincu,

    mais accepter ce qui ne peut être

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Même si au début, on a l'impression que le monde nous tombe sur la tête, nous devons laisser partir les mauvaises choses pour que d'autres puissent arriver jusqu'à nous.
     
     
     

    Laisser partir, c’est le processus le plus naturel de la vie et pourtant, c’est également le plus complexe et l’un de ceux qui provoquent le plus de souffrance.

     

    Briser une relation, perdre un être cher, changer d’habitudes, de travail, de lieu de résidence…

    Tout cela sont des renoncements que nous allons vivre à un moment de notre cycle de vie.

    Il n’existe pas de formule magique qui nous permettrait de mieux affronter ces situations marquées par le détachement et par la douleur émotionnelle qui, si elle n’est pas bien gérée, peut se transformer parfois en une dépression.

    Cependant, nous pouvons vous donner quelques conseils essentiels sur lesquels vous appuyer, et avec lesquels nous obtenons un peu de lumière dans ces moments de complexité.

     

     

    Laisser partir, pour pouvoir recevoir

    Si vous y pensez pendant un moment, vous vous rendrez compte que l’acte de « laisser partir » est une musique éternelle qui habite chaque période de notre vie.

    Nous devons comprendre que ces mots, « laisser partir », ne sont pas uniquement liés à la douleur, à la perte et à la souffrance.

    Parfois, renoncer, c’est aussi une manière de nous permettre d’être un peu plus heureux.

    • Renoncer ce qui nous nuit, c’est placer son bien-être en priorité.
    • Laisser partir qui nous fait du mal, c’est gagner en santé et en équilibre personnel.
    • Se défaire de certaines habitudes, pensées et attitudes limitantes, c’est gagner en opportunités et en développement.

    Ainsi, cela vaut la peine de se souvenir que l’acte de « lâcher prise » est aussi une opportunité pour nous renouveler et de continuer à grandir en tant que personne.

    Pourtant, comme nous le savons, parfois ces situations impliquent des adieux difficiles que nous devons assumer.

    Voyons quelles sont les meilleures stratégies pour les affronter.

    Homme-et-papillons

    Donnez du temps au temps : les belles choses reviendront

    Quand nous perdons quelque chose ou quelqu’un, quand nous les laissons partir, nous sentons comme une porte qui se referme devant nous, et comme si la fin du monde était arrivée.

    • De fait, nous pensons cela pendent au moins plusieurs mois, et le temps qui passe est synonyme de deuil. Le soulagement émotionnel, le soutien et le fait d’accepter la réalité de la situation sont les clés qui nous permettront d’aller de l’avant.
    • Il est important de comprendre que « laisser partir », c’est aussi un acte de courage indépassable. Car personne ne peut vivre accroché à la souffrance et à la douleur. 
    • Quand nous perdons quelqu’un, nous devons “le laisser partir », « lâcher prise »pour que ce processus naturel qu’est l’adieu nous permette aussi à nous-même d’aller de l’avant, sans oublier ce que l’on a laissé derrière nous, mais en étant courageux et en souriant à nouveau.

    Nous devons donner du temps au temps. Il est possible que rien ne soit plus jamais comme avant mais ce qui est différent n’est pas forcément « mauvais ».

    Au contraire, nous pouvons vivre de nouvelles situations très heureuses et belles.

    Lion-et-papillon-500x342

    Il faut apprendre à laisser partir ce qui ne veut pas rester, ce qui ne tient plus

    Il y a des moments tout au long de notre vie où nous sommes obsédés par le changement et même par le fait que la personne que l’on aime nous quitte, même si elle ne nous aime plus.

    • Il est nécessaire de savoir qu’il n’y a pas plus grande souffrance que le fait de nier, de refuser, de fermer les yeux face à une réalité qui se dérobe sous nos pieds et que nous nous efforçons d’occulter.
    • Il faut laisser partir ce qui ne tient plus debout tout seul car sinon, nous vivons dans une fausseté douloureuse et incertaine que personne ne mérite.
    • Il faut être courageux et affronter les réalités. Si on ne nous aime plus, il ne faut pas implorer, ni « prolonger un peu plus ». Ce sont des attentats directs à l’auto-estime.

    Parfois, même si cela paraît incroyable, laisser partir ce qui ne tient plus est une manière de découvrir des choses encore meilleures.

     

     

    La vie vous apprendra pour qui vous devez lutter et à qui vous devez renoncer

    Dans le processus intense du fait de lâcher prise, de se libérer de ce qui fait du mal, de qui ne nous aime pas ou de qui nous veut du mal, nous ouvrons une page intéressante où nous pouvons découvrir tout ce qui est réellement important.

    • Peu importe si au fil de ce chemin, nous sommes très peu. Peu importe s’il ne reste que quatre personnes à vos côtés, ou même deux.
    • Si c’est ce qui vous rend heureux, si ce sont ces personnes, ces choses qui enrichissent vraiment votre esprit et votre cœur, alors tout la détachement que vous avez opéré en valait la peine.

    Femme-et-papillons-ce-que-l'on-tait

    N’oubliez pas non plus que ce que vous avez laissé derrière vous sont des pièces clés de votre vie.

    Tout ce que vous avez vécu est important car même si rien de tout cela ne fait partie de votre destin, c’est une partie de votre histoire personnelle.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 raisons de consommer des fruits secs

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Malgré la mauvaise réputation qu'ils ont eue pendant des années, on sait aujourd'hui que les fruits secs sont très bons pour la santé.
     
     
     

    Les fruits secs ont reçu ce nom car à la différence des autres fruits, ils sont composés de moins de 50% d’eau.

     

    On les considère comme des aliments très complets et énergétiques d’un point de vue nutritionnel car ce sont des sources d’acides gras essentiels, de vitamines, de minéraux et d’antioxydants.

    Parmi eux, on trouve de nombreuses variétés comme par exemple les amandes, les noix, les noisettes et les cacahuètes.

    Jusqu’à il y a peu, on pensait qu’ils faisaient grossir car leur apport calorique est significatif et ils contiennent des graisses.

    Cependant, il a été démontré que leurs vertus sont nombreuses et de fait, ils sont excellents pour soutenir les régimes amincissants.

    Cela est dû au fait que leurs graisses sont saines et contribuent à augmenter les dépenses énergétiques tout au long de la journée.

    De plus, ils sont riche en fibres et sont conseillés pour freiner ce désir incontrôlable de manger plus que nécessaire.

    Il existe bien d’autres raisons pour lesquelles nous devrions tous consommer des fruits secs régulièrement. Dans cet article, nous allons vous en révéler 7, pour que vous n’ayez plus aucun doute.

     

     

    1. Les fruits secs améliorent la santé cardiaque

    Ameliore-la-sante-cardiaque-500x334

    La forte concentration en acides gras essentiels des fruits secs fait que ce sont des alliés incontournables dans les régimes qui ont pour but de renforcer la santé cardiovasculaire.

    Leur haute teneur en acide alpha-linolénique diminue le risque des arythmies cardiaques et l’accumulation de cholestérol dans les artères. 

    Leur consommation est aussi efficace que l’huile d’olive dans la réduction des inflammations et le nettoyage du sang après l’ingestion de repas plein de graisses.

    Leurs fibres et les stérols végétaux diminuent les lipides qui se réabsorbent à travers l’intestin et facilitent leur expulsion.

    Grâce à leur haute teneur en arginine, un acide aminé essentiel, ils maintiennent les vaisseaux sanguins élastiques et évitent la forte pression artérielle.

     

    2. Ils protègent la santé cérébrale

    Les pistaches et les noix contiennent beaucoup d’acides aminés essentiels et d’antioxydants qui protègent la mémoire et la santé cérébrale.

    Leur haute teneur en acide folique et en vitamines A et E améliore la fonction du système nerveux central et diminue le risque de démence et d’Alzheimer.

     

     

    3. Ils sont anti-inflammatoires

    Anti-inflammatoires-500x334

    Les acides gras oméga-3 que contiennent les fruits secs sont liés à la diminution et au contrôle des processus inflammatoires du corps.

    Beaucoup de médecins et de professionnels de la santé assurent que la majorité des maladies ont un rapport avec un déséquilibre inflammatoire.

    C’est pour cela que l’ingestion de ces aliments pourrait être clé dans la prévention de centaines de troubles communs et chroniques.

     

     

    4. Ils améliorent la santé digestive

    Les principales vertus de ces aliments pour la santé digestive sont dues à leur haute teneur en fibres diététiques.

    Celles-ci améliorent l’absorption des nutriments par l’intestin et facilitent leur mouvement pour une élimination correcte des déchets.

    Leur consommation diminue l’indigestion et alimente les bactéries vivantes du côlon pour garder un pH contrôlé.

    5. Ils préviennent le vieillissement prématuré

    Prevenir-vieillissement-premature-500x334

    Toutes les variétés de fruits secs sont conseillées pour la santé de la peau, étant donné leur haute teneur en vitamine E.

    Ce nutriment à l’action antioxydante freine les dommages cellulaires causés par les radicaux libres et prévient l’apparition de rides précoces.

    En plus de cela, l’action des acides gras essentiels et la vitamine C maintiennent les huiles naturelles et l’élasticité.

    6. Ils aident à gagner en masse musculaire

    Les fruits secs constituent une source riche en protéines et ainsi, sont utiles pour couvrir les besoins quotidiens dont on a besoin pendant l’entraînement physique.

    Certains nutritionnistes recommandent d’ingérer une petite quantité avant de dormir car leurs fibres et les graisses saines contribuent à éviter la décomposition de masse musculaire pendant le sommeil.

     

    7. Ils luttent contre l’obésité

    Aide-perdre-du-poids-500x334

    Les patients en surpoids et obèses obtiennent de nombreux bienfaits quand ils consomment des fruits secs tous les jours.

    Leur apport en fibres et en protéines de haute qualité soutient la fonction du métabolisme pour augmenter les dépenses caloriques et perdre du poids.

    Les obèses qui consomment des amandes, des noix et d’autres variétés de fruits secs mincissent plus facilement, en comparaison avec ceux qui n’en consomment pas.

    Comme vous venez de le voir, les raisons de profiter de ces aliments délicieux sont nombreuses. Vous pouvez les ingérer seuls ou les ajouter dans vos recettes préférées.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le cancer se développe à partir d’infections fongiques

    comme le Candida

     

     

     

     

    cancer-infections-fongiques

     

     

    Le nombre de personnes qui reçoivent le diagnostic du cancer et qui en meurent nous donne la nausée. C’est arrivé au point où le cancer va bientôt battre les maladies cardiaques comme tueur numéro un aux Etats-Unis. On estime qu’environ 1 personne sur 3 recevra le diagnostic d’un type de cancer et les données récentes montrent que le cancer frappe au moins 576 691 personnes par an ou presque 23% de tous les décès.

     

    Il existe très peu de lignes directrices communes concernant les causes du cancer chez les experts en dehors de choix de vie évidents comme le tabac et l’alcool. Cependant, penser que le cancer est globalement causé par un seul facteur est une idée un peu simpliste. mais est-ce que  c’est vraiment si simpliste que ça ? Apparemment, en fait, ce ne serait pas si compliqué que ça.

    Une simple infection fongique peut causer le cancer

    Selon la Home Medical Encyclopedia, en 1963 environ 50% de tous les Américains souffraient d’une infection fongique systémique « non diagnostiquée ». Ces infections peuvent survenir en raison de nombreux facteurs différents qui altèrent l’état optimal de notre écologie intestinale, notamment les antibiotiques, les pilules contraceptives, la consommation excessive de sucre traité et de céréales traitées, la contamination par les métaux lourds, les xénoestrogènes, l’alcool, le tabagisme et le stress chronique. Ces facteurs, en combinaison avec des régimes sévèrement déficients en enzymes et en probiotiques actifs ont ouvert la voie à l’infection fongique la plus répandue, le Candida albicans.

    Mais comment un problème fongique comme le Candida peut-il conduire finalement à un diagnostic de cancer ?

    Selon le Dr Robert Young:

    « Les bactéries, champignons et moisissures ne sont pas la cause d’un état cancéreux, mais sont le résultat et la preuve de cellules et de tissus qui se transforment biologiquement d’un état sain à un état malsain. » Le Dr Young a observé astucieusement que « une sur-acidification de l’organisme conduit au développement chronique d’infections fongiques puis finalement à une condition cancéreuse des cellules et des tissus. »

    Cette théorie est de plus appuyée par la compréhension que les levures comme le Candida sont anaérobies – ce qui signifie qu’elles génèrent leur énergie en absence d’oxygène. Lorsqu’elles se retrouvent dans le système sanguin, elles peuvent coloniser certaines zones du corps et réduire considérablement les niveaux d’oxygène. Cela conduit des cellules de ces zones à muter d’un système d’énergie basé sur l’oxygène à un système n’utilisant pas l’oxygène. C’est le système utilisé par les cellules cancéreuses qui n’utilisent pas l’oxygène pour générer leur énergie. Otto Warburg a gagné un Prix Nobel en 1931 pour avoir informé le monde au sujet de cette propriété des cellules cancéreuses et avoir démontré que l’oxygène était leur ennemi !

    Il a également été montré que les bactéries bénéfiques de votre intestin sont connues pour diriger jusqu’à 85% de votre réponse immunitaire, produire les vitamines anti-cancer (comme la biotine, la B-12, l’acide folique et la vitamine K) à partir de vos aliments et même produire un composé (le butyrate de sodium), qui cause l’auto-destruction des cellules cancéreuses. Les bactéries bénéfiques ne peuvent pas fonctionner correctement si l’acidité de l’intestin augmente, et elles seront gravement entravées dans leur fonction anti-cancer si vous avez une infection systémique de Candida.

    La clinique Mayo a également confirmé que le cancer est un champignon, peut être causé par un champignon ou bien est accompagné d’infections fongiques plus tard. John Hopkins a constaté que l’itraconazole, couramment utilisée pour traiter les infections fongiques des ongles des pieds peut également bloquer l’angiogénèse, la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins couramment observés dans les cancers et qui permettent aux métastases (propagation du cancer dans le corps) de se produire.

    Ces faits étant connus, est-il surprenant que le cancer soit si répandu ? Combien de personnes connaissez-vous qui ont :

    • Pris des antibiotiques (ou tout autre médicament d’ordonnance)
    • Utilisé des pilules contraceptives
    • Mangé des aliments non bio, chargés en sucre, des céréales (en particulier le gluten) et des amidons (comme les pommes de terre).
    • Des plombages dentaires métalliques et ont été vaccinés (exposés au mercure)
    • Consommé des aliments et des boissons dans des récipients en plastique
    • Bu de la bière, du vin ou de l’alcool fort régulièrement
    • Consommé de la caféine quotidiennement
    • Fumé des cigarettes
    • Vivent avec un stress chronique sous-jacent

    Chacun de ces facteurs peut faciliter la prolifération du Candida, et dans de nombreux cas, les personnes sont exposées à au moins 2 ou 3 d’entre eux dans leur histoire. Il est important de noter qu’une infection systémique de Candida ne se guérit pas rapidement, de sorte que de récents changements dans votre mode de vie ne sont pas susceptibles d’inverser complètement le problème. Cela peut prendre des années pour éliminer complètement le Candida après un changement de mode de vie évitant complètement les facteurs de la liste ci-dessus (et d’autres), ainsi qu’une alimentation riche en enzymes et probiotiques.

    Si vous voulez éviter le train fou qu’est le cancer, il est impératif d’éviter au moins la prolifération du Candida. Pour comprendre les symptômes, faites un simple test chez vous, et obtenir des conseils sur la façon de maintenir le Candida sous contrôle, consultez Candida albicans, test de la salive et 5 façons d’éliminer le Candida albicans naturellement.

     

     

     

    Sources:
    www.naturalnews.com
    www.organiclifestylemagazine.com
    www.medicalnewstoday.com
    www.naturalnews.com
    www.healingthebody.ca
    www.healingthebody.ca
    www.canceractive.com
    www.naturalnews.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Aimez-vous votre prénom ?


     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    On t’appellera d’un nom nouveau que l’Éternel te donnera.
    Ésaïe 62.2

     

    Je m’appelle Elfriede. C’est un prénom allemand. Je suis née en Alsace pendant la période d’occupation. Les parents n’avaient pas le droit de me donner un prénom français. Petite, je m’étonnais de ne jamais rencontrer mon prénom dans les livres que je lisais. J’en étais déçue. Plus tard en région parisienne, mes connaissances avaient du mal à le retenir. Je devenais au fil des rencontres Edwige, Elvire, Sigfried, Wilfrid et j’en passe…
    J’aime mon prénom, car il permet des échanges intéressants. Plus que cela, j’aime sa signification : “Edler Friede”, ce qui veut dire “noble paix”. Il correspond à ce que Jésus a réalisé dans ma vie. Il m’a donné la paix qui surpasse toute intelligence, la certitude d’être infiniment aimée de Dieu. Je suis aquarelliste amateur. D’après les visiteurs de mes expositions, il se dégage un sentiment de paix de mes tableaux. Je suis contente que mon prénom et ma vie soient en harmonie. Dans la Bible, les noms indiquaient le sens d’une vie. Pour certains, comme Abram et Jacob, Dieu a changé leur nom pour qu’ils correspondent au projet qu’il avait pour eux.
    Pour chacun d’entre nous, quel que soit notre prénom, Dieu a un projet de vie unique. Il nous assure qu’il veut nous donner un nom nouveau. Jésus a dit à ses disciples : Réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans les cieux.1

     

    Elfriede Eugène

    Marine_Elfriede

    Source : vivreaujourdhui.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La plus jolie courbe d’une femme est son sourire

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les véritables sourires ne s'affichent pas sur commande et reflètent notre bien-être intérieur, qui nous aide à être en paix avec nous-même et à voir le monde avec d'autres yeux.
     
     
     

    Il y a des jours où, tout simplement, il est impossible d’arborer un sourire sur notre visage.

    Quand nous sommes abattus, quand le stress nous envahit et que la journée débute avec plus de pressions que d’espoirs, il nous est très difficile de revêtir cette peau positive.

     

    Nous sommes sûrs qu’à plusieurs reprises, en marchant dans la rue, vous avez croisé un inconnu qui vous a offert un sourire sans raison et vous le lui avez rendu, sans même vous en rendre compte.

    Les sourires sont beaux, embellissent tout notre visage et nous permettent de nous connecter avec les autres.

    De plus, comme on le dit souvent, le sourire est la plus jolie courbe des femmes.

    Ainsi, nous vous encourageons dans cet article à vous libérer de vos batailles intérieures, à éteindre vos angoisses, à laisser place à vos rêves pour allumer tous vos espoirs… Et à sourire !

    Que vos sourires soient toujours sincères et pas simplement des masques derrière lesquels vous vous cachez.

    Car la beauté, c’est le bonheur et pour qu’il soit authentique, nous devons faire face à de nombreuses choses, à de nombreux défis.

    Aujourd’hui, nous vous invitons à réfléchir à cela.

     

     

    La sourire le plus beau est celui qui reflète notre bien-être intérieur

    Nous sommes sûrs que vous avez déjà entendu cette phrase qui affirme qu’il n’y a pas plus courageuse qu’une personne capable de se montrer sous son meilleur jour alors que son âme est brisée en mille morceaux.

    Mais ce n’est pas bon. Personne ne devrait passer la plus grande partie de son existence en feignant quelque chose que son cœur ne ressent pas.

    Quand nous sommes abattus, il faut affronter et gérer cet état. 

    Il ne faut pas porter de masques, car ils ont tendance à rendre ce genre d’états émotionnels chroniques.

    Le sourire triste chez les femmes

    Les sourires sont le langage le plus puissant de l’être humain. Cette image est rapidement codifiée par n’importe quel regard et se connecte directement à notre intelligence émotionnelle.

    • À présent, que vous le croyez ou non, notre cerveau émotionnel est aussi capable de faire la différence entre les sourires tristes et les sourires heureux.
      Ce n’est pas seulement une courbe agréable sur notre bouche. L’émotion se répand aussi dans le regard, dans le geste, dans la voix, dans l’attitude…

    Ainsi, même si vous arborez des sourires toute la journée alors que vous ne ressentez que de la tristesse, tôt ou tard, quelqu’un va le remarquer.

    Personne ne peut cacher ses sentiments ni ses émotions pendant trop longtemps. Et cela n’est d’ailleurs pas sain.

    femme-triste-500x328

    Le sourire triste des femmes n’est pas joli : il invite à la mélancolie, à vouloir pénétrer les peines.

    Ne laissez pas cette habitude devenir chronique, n’utilisez pas l’un de ces masques pour faire croire aux autres que « tout va bien« .

    • Consacrez-y le temps dont vous avez besoin. Résolvez chaque nœud qui vous empêche de respirer et d’accéder au bonheur.
      N’abandonnez pas l’obligation vitale de prendre soin de vous et de gérer votre monde émotionnel.
    • Ce que l’on néglige se perd, et ce que l’on soigne se récupère.
      Alors, connectez votre cœur pour que votre sourire soit à nouveau la courbe la plus belle de votre corps.

    Le sourire est une merveilleuse arme de séduction

    Nul besoin de dimensions parfaites, de vêtements de marque, de magnifiques coiffures ou de chaussures osées pour être belle.

    La beauté d’une femme se trouve dans son attitude, et celle-ci se transmet avec son sourire, son énergie et son auto-estime.

    Femme-cheveux-colores-500x329

    Sachez aussi que les sourires ne s’arborent pas pour attirer ou séduire. Qui forme un vrai sourire sur son visage n’a aucune arrière pensée.

    C’est seulement un reflet spontané de son intérieur et même ainsi, il exerce un grand magnétisme.

    • Le sourire le plus séducteur est celui qui apparaît sans être forcé, celui qui intervient au milieu des mots, celui qui réveille le regard et est en harmonie avec ses propres pensées, quand on se sent bien, dans le calme.
    • Nous ne devons pas non plus oublier que le rire est une manière de se connecter rapidement et entièrement aux personnes.
    • Les rires sont contagieux car notre cerveau est guidé, avant tout, par les émotions positives. Tout le positif nous aide à survivre, et à nous mieux nous adapter à notre entourage.

     

     

    Ainsi, pour conclure, reprenons ce que nous avons dit au début : n’utilisez pas votre sourire pour cacher vos inquiétudes et pour faire croire aux autres que vous êtes incroyablement fort.

    Car celui qui est fort, c’est celui qui est capable de reconnaître ses tristesses pour défaire cette pelote et tisser à nouveau le tissu de sa vie avec plus de force, plus de dignité et plus de beauté.

    Que vos sourires soient toujours sincères, car ce seront les plus spectaculaires !

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Détox : les vertus santé des green smoothies

     

     

     

     

    Faire ses jus de fruits et légumes ou green smoothies maison est une excellente façon de consommer facilement les 5 fruits et légumes recommandés  pour être en bonne santé.  Préparées à base d’aliment crus, ces préparations permettent de faire le plein de vitamines et de nutriments.

     

     

    Les vertus santé des green smoothies

    Les green smoothies sont composés d’une association équilibrée de 60% de fruits et de 40% de légumes verts crus. Pour les débutants, il est recommandé d’augmenter petit à petit la quantité de légumes verts pour vous habituer au goût qui peut au départ paraître surprenant.
    Ces boissons permettent tout d’abord de consommer facilement des légumes. Elles aident à nettoyer, détoxifier le corps. Bourrées d’énergie et de vitamine, elles peuvent permettre de limiter sa consommation de café au cours de la journée. Excellents coupe-faim naturels, elles sont aussi recommandées pour perdre du poids. De plus les légumes crus transformés en jus ou en smoothies permettent une meilleure absorption des nutriments par l’organisme.
    Le green smoothies se boit bien sûr au petit-déjeuner ou au goûter mais peut aussi accompagner un repas léger du soir.

    Les légumes recommandés pour les green smoothies

    On n’hésite pas à se lâcher sur le chou, excellente source de vitamine K et C aux puissantes propriétés anti-inflammatoires qui peut contribuer à guérir les ulcères. On mixe des épinards  bourrés de vitamines A, C, B (acide folique), E, de magnésium, de fer, de calcium et de manganèse. Bénéfique pour les os, la peau et le système digestif, ce légume aide aussi à ne pas prendre de poids car il est un excellent coupe-faim naturel.
    On craque pour le poivron vert, riche en silice donc bon pour le teint. Bonne source de potassium, il régule la tension artérielle.

     

    Les aromates recommandés dans les green smoothies

    Dans vos smoothies, il ne faut pas oublier les herbes aromatiques comme la coriandre, le persil la menthe et le basilic.
    On choisit la coriandre pour ses propriétés antioxydantes, parce qu’il facilite la digestion et fait baisser le taux de sucre et de mauvais cholestérol dans le sang.
    On parfume son smoothie avec du basilic car il est excellent pour la santé cardio-vasculaire, qu’il protège la peau et les cheveux et qu’il est riche en vitamines K, A, en fer et en calcium.
    On aromatise son green smoothie avec de la menthe pour vertus anti-nauséeuses, car elle réduit les maux de tête et soulage du stress.
    On les agrémente aussi de persil, très riche en acide folique, car il favorise le métabolisme des glucides, la perte de poids et la détoxification.

     

    Pour avoir la pêche

    Passez au blender 2 poignées d’épinards, 2 pêches, 1 poignée de feuilles de menthe, 1 cuillère à soupe de miel.

     

    Smoothie concombre, avocat

    Passez au blender 1 poignée de persil, 1/2 concombre, 2 brins d’aneth et 1/2 citron.

     

    smoothie léger au fenouil

    Passez au blender 1/2 avocat, 1 bulbe de fenouil, 2 brins d’origan, 2 brins de basilic, 2 poignée de chou frisé, 1/2 concombre, 1 tomate, 1 filet de jus de citron.

    Pour  découvrir de recettes variées de Green smoothies :  Green Smoothie, la bible/ Marabout.

     

     

     

     

    sources : topsante

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Diabète de type 2 : ses principales causes

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    En suivant les consignes de votre médecin, un traitement adéquat, et un style de vie plus sain, vous pourrez contrôler le diabète de type II, et apprendre à vivre avec.
     
     
     

    Le diabète de type II fait partie des maladies les plus communes de notre temps, car elle touche une grande partie de la population actuelle. Nous pouvons même la considérer comme le fléau de ce siècle tant ses ravages ne cessent de s’étendre. Cette maladie dangereuse peut même causer la mort dans certains cas. 

    La maladie du diabète se compose des deux types suivants :

    • Le diabète de type l, qui est une maladie congénitale.
    • Le diabète de type II, qui est surtout causé par de mauvaises habitudes dans la vie quotidienne, vu que beaucoup de gens s’alimentent très mal, souvent par manque de temps ou d’argent.

     

     

    Qu’est-ce que le diabète de type II ?

    Cette maladie ne touchait que les adultes il fut un temps, et elle était connue sous la dénomination de diabète adulte. Cette maladie se produit par la résistance de l’insuline au moment de métaboliser le sucre sanguin, ce qui s’accompagne d’une diminution de l’insuline dans le pancréas.

    La fusion de ces deux phénomènes fait que la quantité du sucre dans le sang augmente considérablement, ce que l’on appelle l’hyperglycémie, et ce qui va causer d’importants dégâts au niveau du corps, comme sur les reins et le cœur. Cela peut même provoquer une cécité et des problèmes pour guérir les blessures et cicatriser. De nos jours, même les enfants et les adolescents souffrent de cette maladie.

    Malgré l’absence d’un remède définitif, on peut traiter le diabète en suivant à la lettre les conseils de notre médecin et en étant prêt à opérer un changement drastique de notre style de vie (surtout au niveau de l’alimentation). Les personnes touchées par cette maladie doivent apprendre à vivre avec, car le diabète les accompagnera pour le restant de leurs jours.

    Quelles sont les causes d’un diabète de type 2 ?

    diabete

    Le diabète de type II est causé en général par une mauvaise alimentation et par un manque d’exercice physique. Il se dit que plus de 90% des diabétiques de type 2 sont en surpoids, ce qui veut dire que ceux qui sont obèses et possèdent de la graisse en niveau du ventre sont plus exposés à cette maladie.

    En plus du surpoids, les personnes manquant d’activité physique risquent aussi d’augmenter leur taux de sucre, puisqu’ils ne brûlent pas assez de calories. Il ne faut pas oublier non plus le facteur génétique, puisque cette maladie pourrait se transmettre de manière héréditaire. Les personnes qui consomment régulièrement des aliments riches en hydrates de carbone et en sucre et qui consomment peu de fruits et de légumes présentent un terrain propice à cette maladie.

    Le problème, c’est qu’énormément de gens ne pensent qu’à s’alimenter avec des produits bon marché, oubliant au passage de prendre soin de leur santé en se gavant d’aliments qui sont loin d’être sains pour l’organisme, des aliments qui présentent un risque sérieux de diabète.

    Si les personnes qui souffrent de cette maladie ne prennent pas leur cas au sérieux, cela aura de graves conséquences sur leur santé, ce qui se traduira par une perte progressive de la vision, une défaillance rénale, une amputation des membres à cause de la mauvaise circulation, etc. L’état de la maladie ne cessera donc de se détériorer.

    Enfin, il est primordial pour chaque personne souffrant du diabète de type 2 de bien se renseigner sur cette maladie afin de savoir comment l’affronter et se comporter. Il est également recommandé de partager ces informations avec les membres de sa famille ou avec quelqu’un qui souffre de ce type de diabète.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • NOS GÉANTS SONT DES RÉVÉLATEURS
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    “Nous y avons vu les géants, enfants d'Anak, de la race des géants : nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles” Nombres 18.33
     
     
    Les géants sont impressionnants, intimidants. Ils ont cette capacité à vous faire vivre une véritable épreuve, à vous faire sentir comme des sauterelles. Tout comme Goliath vous amènera à vous confronter avec vous-même, ils mettront en évidence ce que vous êtes déjà au plus profond de votre être. Finalement, les situations ou les défis ne font que braquer un projecteur sur vous. Les colosses se dressant sur votre chemin ne sont que des révélateurs.

    Les géants sont des instruments que Dieu utilise pour vous façonner...
    Les géants sont des instruments que Dieu utilise pour vous façonner, pour faire ressortir le meilleur de vous dans le but de vous projeter dans votre appel. Quand David a vaincu Goliath, il était devenu évident qu'il ne resterait pas un simple petit berger perdu dans le désert mais plutôt un futur leader de l'armée d'Israël. Rapidement, le peuple se mit à chanter ses louanges et voyait en lui un chef hors normes. Les géants ne sont pas là pour vous terrasser et vous faire croire que vous êtes une petite sauterelle. Ils sont là pour révéler votre grandeur en Christ.

    Quiconque désire avoir un impact pour le Royaume de Dieu est forcément appelé à surmonter d'immenses défis. Indiquez-moi un homme ou une femme de Dieu d'impact, une équipe ou une personne qui a obtenu de grands résultats, et je vous montrerai des gens qui ont dû faire face à des obstacles de taille. Presque tous ont dû vaincre d'énormes difficultés pour parvenir à ce qu'ils sont devenus. Envisagez les géants de manières différentes. Plutôt que de voir un adversaire qui va vous étriller, voyez plutôt l'occasion d'être propulsé vers votre destinée.

    Une réflexion pour aujourd'hui

    Considérez les géants comme des tremplins pour accomplir votre appel. 
     
    Patrice Martorano
     
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 caractéristiques des personnes assertives

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Si cela peut vous rassurer, toutes les personnes assertives ne sont pas nées avec cette qualité, car c'est une aptitude que l'on peut apprendre pour faire chuter tous les murs et les obstacles qui se dressent sur notre chemin.
     
     
     

    Les personnes assertives jouissent de grands bienfaits car elles sont capables d’exprimer correctement leurs opinions, ainsi que de défendre leur point de vue.

     

    Cependant, le plus important, c’est que tout cela se fait dans le respect des autres.

     

    Les personnes assertives savent aussi exprimer leurs sentiments et leurs émotions, l’une des choses les plus difficiles pour de nombreux individus.

    Aujourd’hui, nous allons vous parler des 5 caractéristiques les plus importantes des personnes asservies. Vous vous identifiez à l’une d’entre elles ?

     

     

    1. Elles ont confiance en elles

    Femme-avec-lanterne-lucioles-500x335

    La confiance en soi se perd avec le temps même si on peut toujours la retrouver, avec des efforts. 

    Si vous êtes une personne assertive, vous avez déjà surmonté cette barrière car vous vous vous connaissez si bien que vous savez que vous ne devez pas avoir peur de vous montrer tel que vous êtes.

    Les personnes peu sûres d’elles se cachent derrière une carapace ou une armure qui les protègent.

    Cela fait qu’elles sont toujours sur la défensive et qu’elles passent à côté de nombreuses opportunités que la vie leur apporte.

    Les personnes assertives savent avoir confiance en elles pour en tirer le maximum de profit.

     

     

    2. Elles respectent l’opinion des autres

    Les personnes assertives savent exprimer leurs opinions, mais toujours en respectant celles des autres, même si elles ne sont pas d’accord.

    Elles savent que la diversité de points de vue enrichit et c’est quelque chose qu’il faut toujours respecter.

    Cela leur permet de valider les émotions des autres, c’est-à-dire de les accepter et d’apprendre des diverses circonstances qui peuvent amener un individu à agir de telle ou telle manière.

    Tout le monde n’a pas le même avis : accepter et comprendre cela peut notablement améliorer les relations.

     

     

    3. Elles écoutent activement

    ecoute-active2-500x333

    Quand nous mentionnons le verbe « écouter », il semble évident que tout le monde sait le faire mais en réalité, les personnes qui savent vraiment et activement écouter sont rares.

    Comment pouvons-nous écouter activement ? En prêtant attention aux mots mais également à ce que ressent l’autre personne et ce qu’elle exprime émotionnellement.

    Si vous réussissez à faire cela, vous pourrez affronter tout type de conflit qui peut surgir entre vous et l’autre personne d’une manière bien plus calme.

    Écouter vous libérera de l’anxiété et du stress que vous pouvez ressentir dans un premier temps.

    De plus, cela vous permettra de réguler vos émotions efficacement.

     

     

    4. Elles choisissent leurs amis

    Cela peut sembler un peu futile mais généralement, nous ne choisissons pas nos amis, et laissons les autres choisir pour nous.

    Les personnes assertives savent que ce n’est pas correct, et elles savent choisir les personnes saines qu’elles veulent avoir à leurs côtés. 

    De cette manière, elles sont excellentes face à toutes les personnes toxiques qui essaient de remplir leur vie d’émotions très peu positives.

    Les personnes assertives choisissent et ne se contentent pas qu’on les choisisse.

     

     

    5. Elles s’acceptent de manière inconditionnelle

    Branche-lumiere-500x403

    L’une des plus grandes caractéristiques des personnes assertives, c’est que ce que les autres pensent d’elles leur importe peu.

    Cela leur permet de s’accepter telles qu’elles sont, avec leurs défauts et leurs qualités, ce qui augmente leur sécurité et leur confiance.

    De plus, s’accepter de manière inconditionnelle permet aussi de savoir quelles sont les limites que nous avons, même si cela ne signifie pas que ce soient des barrières.

    Les personnes assertives savent lutter de toutes leurs forces contre les obstacles et en tirer le meilleur parti possible pour qu’ils n’interfèrent pas dans leurs rêves.

    Vous vous identifiez à l’une de ces caractéristiques ? Comme vous avez pu le comprendre, les personnes assertives se confrontent aux peurs infondées que nous avons et qui nous empêchent de lâcher prise et d’avoir confiance en nous.

     

    Vous pensez que les personnes assertives sont nées avec cette sécurité ? Vous pensez qu’elles ont toujours eu confiance en elles ?

    Elles aussi ont été dans la même situation que vous, mais avec des efforts et de l’envie, elles ont réussi à obtenir l’assertivité qui leur a permis d’être mieux avec elles-mêmes et avec les autres.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Intérêt des jus de légumes contre le cancer

     

     

     

     

     

    jus-legumes-anti-cancer

     

     

    Quel est l’intérêt des jus de légumes ? Vaste question… Avant tout beaucoup de vitamines et d’antioxydants. Les vitamines sont ici associées aux polyphénols, les caroténoïdes sont tous présents (pas uniquement du bêta-carotène), ce qui fait toute la différence face aux gélules de vitamines – souvent de synthèse – et largement critiquable. Ainsi, quand on dit que la vitamine C naturelle est plus active que celle de synthèse, ce n’est pas parce que la molécule est différente, mais parce que cette vitamine C naturelle est toujours associée aux polyphénols.

    Autre exemple : la prise de bêta-carotène peut augmenter le risque de cancer chez le fumeur parce qu’il est souvent de synthèse et donné seul, sans l’alphacarotène qui est le caroténoïde le plus important. Dans les jus de légumes, on trouve tous les caroténoïdes avec une répartition très équilibrée.

    Voilà pourquoi les jus de légumes seront toujours supérieurs aux gélules de vitamines.

     

    Quels jus de légumes ?

    Tous ! À condition que les légumes soient bio et que vous acceptiez leur goût parfois particulier. Mais chaque légume a ses avantages et des propriétés spécifiques. Je vais citer les principaux, mais vous pourrez trouver bien d’autres exemples sur l’internet ou dans les ouvrages traitant du sujet.

    La carotte. Si elle est bio, ne l’épluchez pas. C’est un concentré de caroténoïdes, au-delà de la prévention du cancer, ils sont particulièrement utiles pour la rétine et la peau. La carotte possède aussi l’avantage de donner un bon goût aux jus et constitue ainsi sa base.

    La betterave rouge. Son goût est particulier, mais si on aime, c’est absolument délicieux. Offrant une belle richesse en caroténoïdes très complémentaires de la carotte, la betterave est riche en minéraux et oligo-éléments.

    La pomme de terre. Oui, vous lisez bien, le jus de pomme de terre crue est excellent pour la santé. C’est un des meilleurs remèdes naturels pour l’estomac. Son goût est moins surprenant qu’on ne peut le croire, à condition de ne pas tarder entre épluchage, extraction et consommation. Le mélanger à d’autres jus de légumes le rendra également plus agréable. La pomme de terre est très riche en vitamine C, en partie détruite par la cuisson, d’où le grand intérêt du jus. Veillez toutefois à ce qu’elle ne soit ni verte ni germée car elle devient alors toxique.

    Les choux. Tous les choux peuvent être utilisés, mais on privilégie le chou vert et le brocoli. Non seulement ce sont des concentrés d’antioxydants, mais les choux participent à l’équilibre hormonal et peuvent aider à la prévention des cancers hormonodépendants.

    Les herbes. Si vous possédez un bon extracteur, pensez à utiliser les différentes herbes à votre disposition : persil, cerfeuil, menthe… mais aussi l’herbe de blé que vous ferez pousser chez vous, ou toutes les graines germées. La liste est trop longue, mais j’ajoute le concombre, les pousses d’épinard, le céleri, le fenouil, le navet, etc. Pour les vitamines et le goût, on peut y associer des fruits de saison. Voici deux exemples d’associations particulièrement intéressantes imaginées par Norman Walker, homme d’affaires mais surtout pionnier de l’utilisation de jus de légumes.

    – Sa formule fétiche : carotte + épinard, qui apportent bêtacarotène, potassium et calcium.
    – Une autre de ses formules, avec ses proportions : carotte 240 ml, betterave 90 ml, céleri 150 ml.

    Comment les préparer et quelle quantité consommer ?

    Les jus de légumes peuvent s’acheter tous prêts, en bouteille, dans votre magasin de diététique. C’est une solution, mais rien ne vaut un bon jus de légumes frais préparé à la maison avec des légumes que vous aurez choisis et peut-être même cultivés.

    Pour cela, il vous faut un bon extracteur de jus. La référence est sans aucun doute la marque Green Star, mais ces appareils sont assez coûteux et il existe bien d’autres modèles en fonction de vos besoins et de votre budget. Je vous recommande de lire attentivement les commentaires des utilisateurs, car il faut un extracteur :
    – qui broie réellement les fibres et extrait la totalité du jus,
    – qui soit capable d’extraire le jus des légumes les plus durs,
    – qui soit de bonne qualité pour ne pas tomber en panne rapidement,
    – qui soit simple à nettoyer.
    Les simples centrifugeuses sont uniquement faites pour les jus de fruits.

    En prévention, un verre de jus de légume par jour est suffisant, mais on passera plutôt à un demi-litre, voire à un litre par jour si on est dans une situation de cancer ou dans une période de diète. Et tous ces jus doivent être bus frais. Il n’est pas conseillé de les extraire à l’avance pour le soir ou le lendemain.

    Que penser des diètes et de la cure Breuss ?

    Si on veut aller plus loin, il est possible de faire des diètes aux jus de légumes. En dehors des situations de cancer évolutif ou sous traitement, il est préférable de faire des diètes rythmées. Une des solutions est de faire 1 jour de diète aux légumes par semaine.

    Dans certaines conditions, surtout si votre risque de cancer est plus élevé, suivez une diète aux jus de légumes sur 3 à 7 jours suivant vos possibilités et votre état de santé. La diète s’accompagne idéalement de repos, voire de méditation. Une journée de diète s’organise ainsi : un verre de jus de légumes 4 à 6 fois par jour auquel vous ajouterez quelques fruits (moins d’un tiers de la quantité totale) ; en hiver, associez du bouillon de légumes. Dans tous les cas, buvez à volonté de l’eau plate ou des tisanes non sucrées.page2image584 page2image744 page2image904 page2image1064 page2image1224 page2image1384 page2image1544 page2image1704

    Certains d’entre vous ont entendu parler de la cure Breuss, du nom de ce thérapeute autrichien qui l’a imaginée il y a plus de cinquante ans. Elle consiste à faire une diète avec un jus de légumes précis pendant 42 jours. Cette durée très longue entraîne une perte de poids et une dénutrition importante et je déconseille de suivre une telle cure sans un suivi médical. Cela étant, le jus Breuss est excellent pour la santé. Il se compose de :

    – 300 g de betterave rouge crue,

    – 100 g de carottes crues,

    – 100 g de céleri cru (racine),

    – 30 g de radis noir cru,

    – 1 pomme de terre moyenne avec sa peau. Vous pouvez le faire vous-même ou l’ache- ter en bouteille sous la marque Biotta.

    À quel moment prendre les jus de légumes en cas de chimiothérapie ?

    Si vous avez un cancer, encore une fois, les jus de légumes ont toute leur place dans votre démarche thérapeutique. Contrairement à ce que vous pourrez lire ici et là, la cure de Breuss ne guérit pas le cancer. En tout cas, je ne l’ai jamais constaté personnellement. Mais tous mes patients qui ont décidé de faire des diètes aux jus de légumes en ont tiré des bénéfices, même si ce n’était pas sur 42 jours.

    Récemment, le témoignage de Marie-Josée Campana, une Canadienne d’une quarantaine d’années, a circulé sur l’internet. Elle a réussi à guérir d’un cancer du sein en utilisant en grande partie les conseils du Dr Gerson et en adoptant de façon très stricte une alimentation alcalinisante à base de jus de légumes pendant 18 mois sans aucun écart. Il est probable que son histoire est vraie, mais sa détermination et son profil psychologique ont également dû jouer en sa faveur. C’est une technique que je ne conseillerais pas a priori, mais ce genre de témoignage donne à réfléchir.

    En revanche, cette approche est tout à fait complémentaire des traitements hospitaliers et ne contre-indique pas le suivi des chimiothérapies et radiothérapies, bien au contraire. Pendant une chimiothérapie, il sera intéressant de faire une diète aux jus de légumes les trois jours qui suivent le traitement. Le jour de la chimio, on peut même faire un jeûne ou bien consommer des jus de légumes ou de la soupe suivant les nausées. Le reste du temps, il est aussi nécessaire de nourrir son corps pour ne pas s’affaiblir et on pourra suivre une alimentation basée sur le protocole simple proposé plus haut.

    Si on vous diagnostique un cancer, il est même possible, avant de débuter les traitements, de faire une diète aux jus de légumes plus longue (sept jours par exemple), mais à condition que vous soyez en bon état général, tout particulièrement si vous avez des kilos en excès.

    Pendant la radiothérapie, on peut tout aussi bien consommer des jus de légumes. Mais c’est surtout après la fin des séances que des cures plus intensives vous seront profitables, en vous aidant notamment à bien récupérer. Les antioxydants et les caroténoïdes des légumes sont excellents pour la peau.

    En conclusion, les jus de légumes peuvent s’adresser à tous, mais si vous êtes confronté à un cancer, c’est une approche diététique particulièrement bénéfique. Dans ce cas, il faudra essayer d’en consommer souvent et le mieux est d’acquérir un extracteur de jus. Si vous n’avez pas l’habitude des jus de légumes crus, commencez par goûter ceux qui sont proposés en bouteille dans votre magasin bio.

    Nous arrivons dans la saison où les jus sont particulièrement utiles dans le cadre d’une cure détox, mais vous verrez que cet été, votre bronzage n’en sera que plus beau tout en protégeant votre peau du vieillissement lié au soleil !

    Je vous souhaite donc une belle cure de jus de légumes !

     

    Dr Eric Menat

     

    Sources : Soignez-vous

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment améliorer la circulation des bras et des jambes

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Éliminez de votre régime le sel et les aliments riches en graisses saturées, car les triglycérides, et le cholestérol font augmenter la viscosité du sang, ce qui affecte directement la circulation sanguine.
     
     
     

    Si l’on a habituellement les mains et les pieds glacés et comme une sensation de foumillement constant dans les membres, de picotements semblables à la piqûre d’une aiguille, d’engourdissement et même des crampes aux extrémités, c’est le signe d’une mauvaise circulation sanguine.

    Cela signifie que les cellules et les tissus des extrémités ne sont pas suffisamment irrigués, et par conséquence, qu’ils ne sont ni oxygénés ni alimentés par le flux sanguin. Le sang se charge aussi d’emporter les résidus et les toxines : on peut donc se faire une idée des troubles qui pourraient être occasionnés si le problème persiste ! 

     

     

    Les symptômes d’une mauvaise circulation

    Comme nous l’avons déjà dit, avoir les extrémités glacées, sentir des picotements comme si l’on nous piquait avec une aiguille, ou un simple fourmillement dans les membres sont les symptômes les plus connus d’une mauvaise circulation. Mais en voici d’autres :

    • L’engourdissement des bras et des jambes.
    • Des douleurs et des crampes aux mains et aux pieds.
    • Des oedèmes aux jambes.
    • Des ulcères aux pieds et aux mains qui cicatrisent mal.
    • Les ongles des mains et des pieds qui cassent.
    • La perte de sensibilité aux extrémités.
    • Des migraines et des maux de tête.
    • Des doigts et des ongles qui deviennent bleus.
    • L’apparition de varices.
    • Des démangeaisons aux bras et aux jambes.
    • Des crampes au fessier et aux jambes.
    • Un manque de force aux mains et aux pieds.
    • Des difficultés à marcher.
    • Des vertiges en se levant.

     

     

    Les causes éventuelles

    Les causes d’une mauvaise circulation peuvent être diverses : pincement nerveux, contractions musculaires dues à de mauvaises positions, inflammations, exposition au froid et bien d’autres. Il faut tout d’abord consulter un médecin pour en trouver la cause, puis se tourner vers les nombreuses options naturelles qui existent pour y remédier.

    Ce sont parfois de mauvaises habitudes comme l’abus d’alcool, un excès de caféine, la consommation de drogues ou de médicaments trop forts, un manque d’hygiène posturale, une alimentation pauvre ou trop de stress qui sont à l’origine d’une mauvaise circulation sanguine aux extrémités.

    Dans d’autres cas, les causes proviennent de problèmes de santé plus sérieux comme une obstruction des artères périphériques, de l’athérosclérose, la maladie de Raynaud, des maladies coronariennes, une arythmie cardiaque, un mauvais fonctionnement des reins, des affections pulmonaires, du diabète, de l’hypertension ou une obstruction des vaisseaux sanguins par des caillots de sang.

     

     

    Améliorer son mode de vie

    Sourire

    Dans ce dernier cas, un traitement combiné conviendra parfaitement. Quels que soient le diagnostic émis par notre médecin et les médicaments qu’il nous prescrira,le fait d’opérer certains changements dans notre mode de vie et d’adopter une alimentation saine, ainsi qu’avoir recours à quelques remèdes naturels nous aidera à en soulager les symptômes, mais aussi à en guérir totalement.

    Moins fumer, ne pas s’habituer à boire trop d’alcool, marcher davantage, faire du vélo et des mouvements pour les bras et les jambes, nager ou pratiquer des sports aquatiques sont toutes des activités très convenables. Une longue marche de 40 minutes est accessible à tous et procure d’incroyables bienfaits ! Il est conseillé de porter des vêtements amples, surtout pour dormir, et d’éviter les basses températures.

     

     

    Adopter une alimentation naturelle

    Consommer des aliments riches en vitamine C permettra d’activer notre circulation. Ceux qui en contiennent de grandes quantités sont les agrumes comme le citron, l’orange, le kiwi, le pamplemousse et la lime ; d’autres fruits en sont riches comme la goyave, les fraises, les baies ou les fruits des bois, la pastèque et le melon. Il y a aussi les tomates, les épinards, le poivron vert et rouge, les choux de Bruxelles et le persil.

    La pastèque, les tomates et les fraises apportent également du lycopène qui active la circulation. La vitamine E est, elle aussi, une vitamine indispensable à une bonne circulation du sang. On la trouve en grande concentration dans les légumes à feuilles vertes comme les épinards ou le brocoli, mais aussi dans la levure de bière ou dans les germes de blé. Il est bon aussi de consommer des légumes et des fruits riches en potassium, comme les bananes.

    Quelques huiles riches en vitamine E qui contiennent un grand pourcentage d’oméga 3 sont les huiles de sésame, de noix, de palme, d’amande douce et d’olive ; il est même conseillé de consommer leurs fruits : olives, amandes, noix, noisettes, graines de sésame et graines de tournesol. Il est recommandé de compléter la diète en consommant du jaune d’oeuf, du poisson bleu et des comprimés à base d’algue spiruline afin d’améliorer la circulation.

    Il conviendrait d’éviter de manger des produits riches en graisses saturées tels que les produits laitiers entiers comme le beurre et la crème, la charcuterie et la pâtisserie industrielle, car les triglycérides et le cholestérol qu’il contiennent augmentent considérablement l’épaisseur du sang et nuisent automatiquement à la circulation. Ne pas consommer non plus trop de sel ou de sodium, car il retiennent l’eau et agissent sur la liquidité du sang.

    Les enzymes protéolytiques sont un complément très utile, car elles font baisser l’inflammation de manière très efficace ; par exemple la broméline de l’ananas en complément alimentaire vendu en pharmacie, tel le serrazimes, qui provient d’un champignon et non de l’ananas, mais qui est même plus efficace ; en prendre 3 à 5 comprimés par jour en dehors des repas.

     

     

    Les remèdes naturels pour améliorer la circulation

    En plus d’une alimentation naturelle, pauvre en graisses saturées et riche en légumes qui favorise une bonne circulation, il est conseillé d’avoir recours à quelques remèdes naturels qui contribueront à activer la circulation du sang au niveau des extrémités :

    Aloe

    Appliquer du jus d’aloe vera ou d’agave frais sur les parties affectées. Il est également conseillé d’en boire trois cuillerées en dehors des repas.

    Appliquer des huiles essentielles : diluer de l’huile essentielle de lavande dans de l’huile d’amande douce ou de l’huile de noix de coco, puis effectuer des massages sur les jambes, sur les pieds, sur les bras et sur les mains.

    Des tisanes à base d’herbes : thé d’achillée millefeuille et de gingembre, infusion de prêle, gui, passiflore, ginkgo biloba, thym, sauge et romarin… Prenez celle que vous aurez sous la main et faites-la bouillir à petit feu pendant 15 minutes, puis laissez reposer encore 5 minutes ; filtrez-la et buvez-la avant chaque repas.

    Manger une ou deux gousses d’ail à jeun ; utiliser une bonne quantité d’ail dans l’alimentation quotidienne permet d’activer l’irrigation sanguine, ce qui empêche la formation de plaques et prévient l’athérosclérose.

    Consommer un litre d’eau minérale à jeun, peu à peu et lentement afin de faciliter la circulation et boire suffisamment de liquides pendant la journée comme des tisanes, des jus de fruits, des légumes frais et des bouillons de légumes, tous très sains.

    Faire des cataplasmes d’argile sur les parties affectées, non seulement pour améliorer la circulation, mais aussi pour traiter les oedèmes et les varices dus à la mauvaise circulation.

    Tremper les pieds et les mains dans de l’eau chaude poivrée tous les soirs est un remède ancien qui aide à activer la circulation aux extrémités.

    Faire des bains de pieds et tremper les mains dans une préparation à base de racine de gingembre ; mélanger le quart d’une racine de gingembre moulue à deux litres d’eau chaude pour y faire tremper les extrémités affectées.

    Ajouter une tasse de menthe fraîche à quatre litres d’eau bouillante, laisser refroidir un peu et y faire baigner les pieds pendant 15 minutes, puis bien les sécher. Mélanger une cuillerée de romarin et une cuillerée de rue à un demi litre d’eau et faire bouillir 10 minutes, laisser refroidir et l’utiliser pour se laver les pieds et lesmains.

    Prendre un bain de romarin, de sureau, de prêle, de bardane et de consoude.Ajouter une poignée de chacune de ces herbes dans une abondante quantité d’eau bouillante, laisser reposer environ 30 minutes et la filtrer avant de l’ajouter à l’eau du bain. Prendre un bain d’une durée de 15 minutes, puis s’envelopper dans une serviette pendant 10 minutes.

    Prendre un bain à l’oignon. Faire bouillir un kilo d’oignons dans 10 litres d’eau et ajouter ce bouillon à l’eau du bain qui doit être tiède ; s’y plonger pendant 10 minutes.

    Tous ces remèdes traditionnels permettront de bien soulager les symptômes tout en activant la circulation de tous les membres !

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • UNE SOURCE DE BÉNÉDICTION
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Tu seras une source de bénédictions." Genèse 12:2 
     
     
    C'était au mois de décembre, les fêtes de Noël approchaient à grande vitesse et les gens se réjouissaient à l'idée de passer de bons moments en famille. Malheureusement ce n'était pas le cas pour moi, car j'étais en prison. Et tout ce qui occupait ma pensée était de savoir comment j'allais pouvoir offrir des cadeaux à mes enfants.

    Dieu nous appelle à partager ce que nous avons reçu de sa part.
    Et un matin la solution se présenta à moi. Je reçus une lettre d'une Association Chrétienne qui proposait d'offrir des cadeaux aux enfants de détenus. Ah bon, ça existe ça ? me suis-je dit je n'en croyais pas mes yeux ! Et pourtant, quelques jours plus tard mes enfants reçurent une multitude de cadeaux de la part de cette Association qui sans aucun doute a été une réelle source de bénédiction pour ma famille.

    Abraham avait été sélectionné par Dieu afin d'expérimenter sa générosité et cela dans tous les aspects de sa vie. Et la faveur du "Tout-puissant" à son égard n'était pas simplement attachée à sa personne, autrement, j'imagine que Dieu lui aurait dit : Mon enfant, tout ce que je te donne tu le gardes pour toi ! Non, Il était appelé à devenir de façon évidente une source de bénédiction.

    "Partage ton pain avec celui qui a faim, Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile ; Si tu vois un homme nu, couvre-le, Et ne te détourne pas de ton semblable." Esaïe 58:7

    Au sein de cette société égocentrique et quelque peu indifférente à la misère qui l'entoure, il est plus que nécessaire de comprendre que Dieu nous appelle à partager ce que nous avons reçu de sa part.

    Prenez le temps de réfléchir, pensez à toutes ces personnes que vous connaissez qui passent par des moments difficiles et ont besoin de votre aide ? Pourquoi ne pas être une source de bénédiction pour elles?

    Savez-vous qu'une main tendue peut relever une personne ? Une parole d'encouragement peut reconstruire un cœur ? Un moment passé avec quelqu'un peut lui faire oublier sa solitude ?

    Quant à moi, depuis le jour où cette Association a répondu à mon besoin, je ne cesse d'essayer d'être par tous les moyens possibles, une source de bénédiction pour les détenus ainsi que pour leurs familles.

    "Celui qui répand la bénédiction est dans l'abondance ; celui qui abreuve est lui-même abreuvé." Proverbes 11:25

    Un engagement pour aujourd'hui

    Père je veux être une source de bénédiction en faveur de mon prochain ! Au nom de jésus. Amen
     
    Yannis Gautier
     
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La patience et le silence : deux vertus de la sagesse

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Même si vous pouvez avoir du mal à le croire et que vous ne pensez pas en disposer, la patience est une vertu qui peut être développée et qui peut nous donner les forces nécessaires pour atteindre ce que nous désirons.
     
     
     

    Confucius disait que celui qui n’a pas de patience face aux petits problèmes de la vie se sent bloqué lorsque les grandes difficultés surviennent.

    La patience est une vertu que tout le monde n’a pas naturellement ou que nous ne sommes pas tous en mesure de gérer. 

    De la même manière, le silence représente cette capacité saine, qui va de pair avec la patience, de savoir se taire et d’être capable d’écouter les autres, tout en trouvant l’espace nécessaire pour nous parler à nous-mêmes, en estompant le bruit de la rumeur de notre environnement.

    Garder le silence ce n’est pas se soumettre, ce n’est pas cacher une opinion par peur de ses conséquences.

    Mais il s’agit plutôt d’un acte de mutisme face à des choses qui n’en valent pas la peine ou lorsque les émotions prennent le dessus sur la raison.

    La patience et le silence sont deux éléments fondamentaux de notre développement personnel.

    Voilà pourquoi nous vous invitons, dans cet article, à réfléchir à ces aspects si essentiels de notre vie.

    La patience et le silence : les vecteurs de la connexion avec notre vie intérieure

    Nous pourrions dire que le silence et la patience sont les deux faces d’une même pièce de monnaie, une pièce de sagesse aux racines antiques.

    L’écrivain américain Kent Neburn nous livre un témoignage intéressant sur ce sujet, à travers l’exemple des indiens d’Amérique, dans son ouvrage « Ni loup, ni chien : les sentiers oubliés d’un vieil indien« .

    Dans tous ses travaux, l’importance des concepts de silence et de patience dans la culture indienne transparaît très clairement. Nous allons vous l’expliquer à travers quelques exemples.

     

    Les indiens d’Amérique et le silence

    Les Lakotas appartiennent à la tribu des Sioux d’Amérique du Nord. Ils constituent un peuple à la spiritualité très riche, très profonde et qui peut nous donner de grandes leçons de vie.

    Les Lakotas exaltaient le lien qui nous unit à l’invisible, à une entité qui symbolise l’union que nous pouvons avoir avec d’autres personnes, comme nos amis, notre famille et tous les êtres qui nous sont chers.

    lakota-500x357

    • Ce lien s’établit à travers le respect, mais surtout par le silence. C’est la capacité la plus à même d’établir une égalité entre deux personnes. Ce n’est pas seulement le fait de se taire pour écouter, mais aussi de garder le silence pour partager du temps et de la complicité.
    • Si nous y réfléchissons bien, nous pouvons nous rendre compte que, dans la plupart des cas, lorsque nous sommes avec quelqu’un et que le silence apparaît, nous nous sentons inconfortables et nous tentons de l’esquiver en disant la première phrase qui nous vient à l’esprit.

    Il est indispensable que nous changions notre vision des choses.

    • Il n’y a rien de plus magique qu’un groupe d’amis qui se sent à l’aise lorsque surgit le silence. Nous n’avons pas l’obligation de parler, mais simplement d’être présents, de rester unis par ce lien invisible que nous dépeignent les Lakotas.
    • Pour les indiens d’Amérique, le silence est une vertu qui nous permet d’être conscients de tout ce qui nous entoure et qui nous ramène à la terre : la nature, les personnes, le cycle de la vie et nous-mêmes, notre propre conscience.

    Autant de concepts à approfondir et à méditer.

     

    La patience, un art que personne ne peut nous enseigner

    Personne ne nous apprend, lorsque nous venons au monde, que les choses ne vont pas se passer comme nous le désirons.

    Personne ne nous dit que parfois, même si nous donnons le meilleur de nous-mêmes, les événements ne vont pas se plier à nos envies.

    La patience n’est pas quelque chose de sacré, c’est plutôt un art qui demande de la pratique et du temps, une bonne dose de déceptions et d’apprentissages de vie.

    Ce n’est pas quelque chose que l’on trouve dans les manuels.

    foret-avec-des-animaux-500x500

    Être patient demande, par dessus tout, de ne pas abandonner. Si quelque chose ne se passe comme nous la souhaitons, nous ne devons pas abandonner notre objectif, car la patience est faite de calme et de confiance.

    • Les personnes patientes savent observer, réfléchir en silence, étudier leur environnement et développer leur intuition pour découvrir le meilleur moment pour agir.
    • La personne qui n’est pas capable de se défaire du bruit extérieur, des pensées négatives et des opinions défaitistes des autres ne parviendra jamais à son objectif.
    • Être patient demande également une sagesse qui permet de savoir ce qu’il faut éviter et les chemins à prendre.

    Si nous avons un rêve, nous ne devons pas laisser les autres nous le rendre impossible avec leur fatalisme et des phrases comme « cesse de penser à cela, car le train est déjà passé« .

     

    Les personnes patientes savent être sur le bon quai au bon moment. Elles connaissent les meilleurs trains à prendre et, même s’ils sont en retard, elles ne se démoralisent pas.

    Toute attente vaut la peine car, pendant que nous patientons, nous développons certaines aptitudes : de la persévérance, du courage, de la résilience et surtout, de l’espoir.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 bénéfices du jus de citron pour votre santé

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Si vous ne supportez pas l'acidité du jus de citron, même s'il est mélangé avec de l'eau, nous vous conseillons d'ajouter un peu de stévia ou d'édulcorant naturel, mais surtout pas de sucre, pour ne pas annuler tous ses bienfaits.
     
     
     

    Le jus de citron fraîchement pressé est un aliment très facile à obtenir, qui contient de nombreux bénéfices pour notre santé.

    Nous allons vous révéler toutes ses propriétés médicinales pour vous inciter à en consommer tous les jours.

     

    De nombreux problèmes de santé peuvent être réglés grâce à cette habitude saine. Essayez-la dès aujourd’hui !

     

     

    Comment préparer votre jus de citron

    citron-500x334

    Par jus de citron, nous entendons ce qui est extrait directement de la pulpe du fruit lorsque nous le pressons.

    Cependant, pour renforcer les effets de ce remède naturel exceptionnel, nous vous conseillons d’opter pour des citrons issus de l’agriculture biologique, car vous pourrez consommer directement leur écorce, qui est très riche en nutriments.

    Si vous n’en trouvez pas, n’utilisez que le jus de vos fruits, pour ne pas courir le risque d’ingérer des pesticides nocifs.

    Pour utiliser tout votre citron, coupez-le en quatre et mixez-le intégralement pendant deux minutes avec un verre d’eau (200 ml). Filtrez le liquide ainsi obtenu et votre jus de citron médicinal est prêt !

    Si vous décidez d’utiliser entièrement votre agrume, la boisson obtenue aura un léger goût amer, en plus de l’acidité habituelle.

    Si vous ne supportez pas cette saveur puissante, vous pouvez ajouter un peu de stévia pure à votre mélange.

    N’ajoutez surtout pas de sucre qui pourrait interférer avec les bienfaits de votre jus naturel.

     

    1. Un puissant antioxydant

    Le jus de citron est un puissant antioxydant, ce qui en fait un excellent remède pour prévenir l’action des radicaux libres sur notre organisme.

    Il contient principalement de la vitamine C, mais dispose aussi de flavonoïdes et de bêta-carotènes, entre autres.

    Les radicaux libres pénètrent dans notre corps par l’intermédiaire de mauvaises habitudes de vie, d’une alimentation inadaptée, de la pollution environnementale et du stress.

    Consommer des aliments antioxydants nous aide à rester sains et à retarder les effets du vieillissement.

     

     

    2. Un dépuratif complet

    Le citron est l’un des fruits les plus dépuratifs que nous puissions consommer.Concrètement, il nous aide à éliminer les toxines qui s’accumulent dans notre organisme.

    Il favorise également le fonctionnement de notre foie, de notre vésicule biliaire et de nos reins, ce qui améliore notre transit intestinal de manière indirecte.

    Sa teneur en calcium et en potassium nous aide à combattre la rétention d’eau et facilite le travail de nos reins.

     

     

    3. Une solution naturelle pour alcaliniser notre corps

    Citron2-500x334

    Le citron, en plus d’être acide, dispose de la capacité à neutraliser les acides de notre estomac et contribue à l’alcalinisation de notre sang, ainsi que de tout notre organisme de manière plus générale.

    Avoir un organisme trop acide est bien souvent la conséquence d’une mauvaise alimentation, d’émotions négatives ou de la pollution environnementale. Cela nous expose à de nombreuses maladies.

    Des études scientifiques démontrent qu’il est également efficace pour prévenir le cancer, car cette maladie serait en grande partie liée à un organisme trop acide.

    4. Un protecteur de notre santé cardiovasculaire

    Le citron contient une quantité importante de vitamine C et d’hespéridine, ainsi que de nombreux antioxydants, comme nous l’avons dit précédemment.

    Tous ces éléments sont excellents pour notre santé car ils permettent d’améliorer l’élasticité de nos veines et de nos artères, ce qui nous aide à prévenir des troubles comme l’hypertension artérielle, le cholestérol, les varices, les hémorroïdes et l’artériosclérose.

    5. Un allié de notre silhouette

    Caracteristiques-du-citron

    Le citron est idéal pour les régimes amincissants, car il dispose de la capacité à stimuler notre métabolisme et à dissoudre les graisses.

    Ajoutons à cela qu’il est excellent pour éliminer la rétention d’eau. Toutes ces qualités nous permettent de perdre du poids graduellement et sainement, tout en nous aidant à améliorer notre santé d’un point de vue plus global.

    Ces propriétés sont dues à sa teneur en vitamine C, en pectine et en caféine.

    D’un autre côté, le citron est très rassasiant. C’est une donnée très intéressante pour contrôler notre appétit, notamment si nous le consommons avant nos repas principaux.

     

    6. Un miracle pour nos digestions

    Que ce soit sous forme d’infusion ou de jus consommé à jeun, cet agrume est un complément idéal pour améliorer nos digestions tout au long de la journée.

    Il prévient l’acidité, nous aide à digérer les graisses et les protéines et il régule notre appétit.

    Nous pouvons l’alterner ou le substituer par du vinaigre dans nos salades et vinaigrettes, l’ajouter à toutes nos préparations culinaires et en consommer sous forme de zestes dans nos desserts.

    Intégrer le citron dans nos repas va nous permettre de mieux assimiler le fer et donc de prévenir l’anémie de manière naturelle.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Onychomycose : quand les mycoses affectent les ongles

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Le vinaigre de cidre possède des propriétés antifongiques, c'est pourquoi il nous aide à éliminer les champignons. Pour prévenir leur apparition, essayez de garder vos pieds secs. Vous pouvez également les saupoudrez de poudre de talc.
     
     
     

    Si on connait cette pathologie sous le nom de mycoses aux ongles, son nom scientifique et médical est onychomycose. Cette affection change l’apparence de l’ongle, que ce soit sa couleur ou sa grosseur. Découvrez-en plus sur ce problème dans cet article.

     

     

    Causes et symptômes de l’onychomycose

    Il s’agit d’une affection très fréquente chez la population du monde entier, qui commence sur un seul doigt (des pieds ou des mains) et qui s’étend aux autres, à cause du temps qui passe et le manque de traitement. Certains peuvent aussi apparaître le pied d’athlète, dû aux mêmes mycoses qui affectent la peau.

    L’onychomycose ne peut s’observer que grâce aux changements des ongles,que ce soit la couleur, la forme ou la grosseur. Elle n’a pas de symptômes comme la douleur ou la gêne. Beaucoup de gens tardent beaucoup à traiter la mycose et c’est pour cela qu’il faut parfois plusieurs mois voire plusieurs années pour les soigner complètement.

    mycose
    Si on traite souvent l’onychomycose pour des raisons esthétiques, dans certains cas avancés, elle peut causer des douleurs chroniques, difficilement solutionnables. Le diagnostic précoce est idéal pour éradiquer la mycose de manière permanente.

    Parmi les causes de l’onychomycose, on trouve trois types de mycoses différentes. La plus connu d’entre eux est la Candida albicans. Elles se transmettent par contact direct et peuvent cohabiter avec les gens sans produire d’infection. Cependant, quand certaines conditions ou facteurs fragilisent notre système immunitaire, le risque de développer cette pathologie est plus élevé.

    Le vieillissement est l’une de ces raisons, par exemple, car l’âge aidant, les mycoses s’accumulent et colonisent le pied. Les défenses du corps sont également plus faibles. Quand le pied est toujours humide, comme c’est le cas chez les nageurs ou les personnes qui utilisent des chaussures inappropriées (en gomme, avec des chaussettes en nylon etc.), le terrain est également plus propice. Le fait de souffrir de maladies des pieds comme le psoriasis, le pied d’athlète etc. est aussi un facteur de risque.

    Le diabète est lié à l’onychomycose car il affecte les défenses du corps. Si vous avez des proches qui souffrent d’onychomycose, vous êtes plus exposés à cette maladie que ce soit par prédisposition génétique ou à cause de la contagion des mycoses par les serviettes de toilette, la baignoire, les chaussures etc. Pour finir, l’immunosuppression ou l’usage de médicaments biologiques peuvent aussi être la cause de champignons sur les ongles.

    mycoses5
    Le principal problème est un problème esthétique, à cause des altérations de l’aspect de l’ongle. On peut distinguer 5 types de modifications :

    • Le bord de l’ongle devient jaune et grossit, la superficie est rugueuse et se fragmente.
    • La racine de l’ongle est endommagée, avec des zones blanches et jaunes. 
    • On voit apparaître des points ou des taches blanches sur la superficie de l’ongle.
    • L’ongle est de couleur marron (cas rares de mélanonychie). 
    • L’ongle se déforme totalement, il est courbé, grossit et durcit. Il se défait facilement en fragments.

    Pour pouvoir prévenir l’apparition d’onychomycose, il est important d’avoir une bonne hygiène, pour éviter la prolifération des champignons et des bactéries. Il faut se laver les mains et les pieds et bien les sécher à chaque fois. Il faut utiliser des chaussettes adéquates, en coton et des chaussures pas trop serrées qui permettent ainsi aux pieds de respirer et de transpirer. Il convient également d’éviter de se doucher pieds nus dans les vestiaires ou les gymnases et de ne pas partager sa serviette de toilette avec des personnes infectées.
    Quand on a de l’onychomycose, il est nécessaire de couper ses ongles courts afin qu’ils ne dépassent pas des doigts. Après les avoir coupés, désinfectez-les. N’utilisez pas de faux ongles ou de vernis.

    Mycoses-ongles

    Remèdes maison pour les mycoses sur les ongles

    L’huile d’arbre à thé est l’un des traitements naturels les plus connus pour l’onychomycose. Il sert pour les cas légers et modérés, car c’est un puissant fongicide. Mélangez à doses égales de l’huile d’arbre à thé avec de l’huile d’olive et de l’huile de thym. Couvrez l’ongle affecté avec la préparation, à l’aide d’un coton ou d’un pinceau (que vous n’utiliserez pour rien d’autre). Laissez agir pendant 15 minutes et frottez avec une brosse à dents. Quand le pied ou la main est bien propre et sec, appliquez-y quelques gouttes d’huile d’arbre à thé sur l’ongle.

    Le second traitement connu pour son efficacité pour éliminer les mycoses sur les ongles est le vinaigre de pomme. Pour s’en servir, préparez un bain de pied avec du vinaigre et de l’eau tiède à doses égales. Trempez-y les pieds ou les mains (ou au moins les ongles) pendant 20 minutes. Essuyez bien avec une serviette et un sèche-cheveux, en insistant bien sur l’ongle affecté mais également entre les doigts.
    Medicina-china-para-tratar-hongos-en-los-pies-3
    Une autre option à base de vinaigre est de préparer un mélange avec deux cuillerées de vinaigre et deux cuillerées de farine de riz moulue. Mettez-le sur l’ongle, laissez agir pendant 15 minutes et rincez (répétez le processus de séchage préalablement expliqué).

    Mélangez du bicarbonate de soude dans de l’eau et formez une pâte. Mettez cette préparation sur un coton et répandez sur tout l’ongle, en essayant de faire pénétrer le mélange dans la peau située sous l’ongle affecté. Laissez quelques minutes, rincez et séchez.

    Mettez dans une casserole deux tasses d’eau et trois cuillerées de thym. Faites bouillir pendant 5 minutes. Eteignez le feu, couvrez et laissez refroidir. Imbibez un coton ou un coton-tige et mettez-le sur l’ongle souffrant d’onychomycose. 

    Faites bouillir un litre d’eau avec 10 bâtons de cannelle découpés. Baissez le feu au minimum et laissez chauffer pendant 5 minutes. Laissez reposer pendant 45 minutes et lorsque c’est tiède, versez dans un récipient dans lequel vous pourrez tremper vos ongles.

    Extrayez le jus d’un oignon et mouillez un coton avec. Frottez sur l’ongle qui a une mycose. Vous pouvez passer l’oignon coupé en deux directement sur la partie affectée.

    Mélangez une cuillerée de jus de citron, 5 gouttes d’eau oxygénée et deux cuillerées de gel d’aloe vera. Mettez cela sur l’ongle affecté et laissez sécher tout seul.

    Faites bouillir 5 gousses d’ail dans une tasse d’eau. Versez dans un récipient avec de l’eau et introduisez-y les pieds, pendant 5 minutes. Répétez cela tous les jours pendant un mois complet.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • VOUS POUVEZ GÉRER LES TEMPÊTES DE LA VIE
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Je peux tout en celui qui me rend puissant." Philippiens 4.13
     
     
    Il est normal de connaître des temps de mise à l'épreuve et de difficultés dans la vie. Comment, sinon, saurions-nous si nous sommes prêts à accéder au niveau supérieur – à ces choses nouvelles que Dieu veut faire en nous et par nous ?

    Tout le monde essuie des tempêtes dans la vie.
    Pourquoi, à votre avis, vous fait-on passer des examens de fin d'année ? On ne vous donne pas un diplôme simplement pour récompenser votre assiduité ou parce que vous aurez feuilleté quelques livres à la bibliothèque. Vous le recevez uniquement si vous pouvez apporter la preuve que vous connaissez les réponses aux questions posées. Vous devez montrer que vous êtes capable de subir l'épreuve avec succès. Personne ne peut passer l'examen à votre place, vous seul pouvez le faire.

    Il n'est pas facile de réussir à un examen. Ce n'est pas quelque chose que vous pouvez faire avec votre groupe d'étude biblique, les membres de votre famille ni même avec des amis proches. Vous ne pouvez pas davantage le faire pendant que vous assistez à un beau culte, une conférence ou un séminaire.

    Vous pouvez uniquement réussir aux examens de la vie de tous les jours en vivant les situations. Il s'agit d'obéir à ce que Dieu vous demande, même quand vous n'en avez pas envie. Comme lorsque votre frigo tombe en panne et que vous vous sentez d'humeur à tout laisser tomber.

    Réussir l'examen signifie que vous puisez au plus profond de vous-même et que vous vous dites : "Je vais gérer cette tempête, et la suivante, et celle qui viendra après, parce que je vais m'accrocher à Jésus. Je veux rechercher ce qui est juste… même quand c'est difficile."

    Tout le monde essuie des tempêtes dans la vie. Plus tôt vous commencerez à les gérer, plus tôt votre force augmentera et vous serez capable de vous élever au-dessus d'elles au lieu de vous laisser abattre.

    Une action pour aujourd'hui

    Je vous encourage à commencer aujourd'hui. Du moment que vous êtes en Christ, vous y arriverez ! Vous êtes capable de gérer les tempêtes de la vie !
     
    Joyce Meyer
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Celui qui juge ne définit pas la personne jugée,

    il se définit lui-même

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Si nous ne voulons pas que les autres fassent la même chose avec nous, nous ne devons pas les juger sans connaître leur vie au préalable. Les préjugés peuvent parfois nous empêcher de découvrir des personnes merveilleuses car nous nous arrêtons aux apparences.
     
     
     

    Juger les autres, c’est le sport à la mode. D’une certaine manière, c’est pourtant quelque chose que nous faisons tous inconsciemment.

     

    Nous émettons des jugements sur tout ce qui nous entoure car nous maintenons ainsi un certain contrôle en classant les choses selon des étiquettes préconçues.

    “C’est bien, c’est mal, je n’ai pas confiance en cette personne, mieux vaut que je m’éloigne d’untel…”

    Il est très commun de tomber dans les stéréotypes et dans les idées pré-établies, avant d’approfondir un peu et de faire l’effort de se mettre à la place de l’autre.

    Il est clair que tout le monde n’agit pas de cette manière, que certaines personnes évitent d’emblée de juger car elles n’aiment pas être jugées par les autres et c’est ce que tout le monde devrait mettre en pratique pour construire une société plus harmonieuse et tolérante.

    Nous vous invitons à réfléchir à cela dans cet article.

     

     

    Juger, une arme à double tranchant que nous ne devrions pas utiliser

    Juste pour aujourd’hui, ne jugez pas : juste aujourd’hui, laissez votre regard écouter le monde avec calme et sans préjugés, et limitez-vous à « être » et à « laisser être ».

    Il serait, sans aucun doute, très bon que nous essayions tous de pratiquer ce conseil simple chaque jour. Ainsi, nos relations seraient plus respectueuses et beaucoup moins de conflits seraient provoqués.

    À présent, le problème essentiel, c’est que notre cerveau social est souvent régi parle besoin d’obtenir des informations très rapidement sur les choses et les personnes.

    Classez toutes les informations et les stimulations dans des catégories et vous pourrez découvrir quel type de personnalité vous avez selon vos expériences passées.

    femme-et-lunettes-500x344

    • Prenons un exemple. Quand vous alliez à l’école, il y avait un professeur qui vous traitait mal et qui a fait de vos années scolaires un véritable enfer.

    Aujourd’hui, vous vous rappelez encore de son expression, de son visage et quand vous rencontrez quelqu’un qui lui ressemble, vous projetez sur cette personne un fort rejet.

    • Beaucoup de nos expériences passées, et même certains aspects de notre personnalité, nous font apposer des étiquettes sur ceux qui nous entourent selon des schémas pré-conçus qui ne sont pas toujours en rapport avec la réalité;.

    L’acte de « ne pas juger« , de se rapprocher des gens sans émettre de jugement précipité demande, avant tout, un effort de calme.

    Cela nous oblige à contrôler le « bouton automatique » de notre cerveau qui a tendance à juger et à catégoriser tout ce que nous voyons. 

    Soyez intelligent : si vous jugez, vous vous jugez aussi vous-même

    Si vous évitez d’avoir des liens avec vos voisins car ils sont d’une autre culture, en réalité, le jugement que vous émettez vous définit, vous. Vous êtes une personne raciste à l’esprit fermé.

    L’homme qui juge d’une femme selon la longueur de sa jupe se juge également lui-même, car c’est un machiste.

    • À chaque fois que nous émettons un jugement sur quelqu’un, il est bon de mettre en pratique un exercice de réflexion : Pourquoi est-ce que je pense cela ? Pourquoi est-ce que je pense, par exemple, que je ne vais pas m’entendre avec ce garçon parce qu’il porte un pantalon déchiré et a des tatouages ?
    • Soyez sage, agissez avec calme, mesure et équilibre et essayez de voir les choses de manière neutre dès lors que vous ne les vivez pas vous-même, que vous ne connaissez pas les détails qui vous permettraient de juger de manière plus objective.

    Femme-oiseau-sur-l'epaule-500x316

    Ne vous basez pas sur des banalités au moment de juger, basez-vous sur des réalités

    Il est important de nuancer les choses : nous avons le droit de maintenir et de défendre nos propres jugements sur ce qui nous entoure. Mais les jugements doivent être basés sur les réalités, jamais sur des stéréotypes ou des banalités.

    • Quand vous connaîtrez une personne en profondeur, vous disposerez des connaissances qui vous permettront de décider si elle vous plaît ou pas, si elle s’ajuste ou pas à vos attentes.
    • Il faut savoir que qui se base uniquement sur des banalités au moment de jugerpasse à côté des meilleures choses de la vie. 
    • Si on juge son collègue de manière négative uniquement à cause de son style, on peut passer à côté de l’opportunité de connaître quelqu’un d’exceptionnel.
    • Qui juge un pays ou une ville comme étant sale, dangereux ou peu moderne, passe sûrement à côté de la meilleure expérience de sa vie car il refuse de connaître un lieu qui peut se révéler incroyable si tant est que l’on a l’esprit ouvert et sans préjugés.

    Paysage-couleurs-jaunes

    Les meilleures choses, les meilleures personnes sont parfois dissimulées derrière d’épaisses carapaces que l’on ne peut pas percevoir au premier abord.

    Seuls ceux qui s’approchent sans juger et avec le cœur ouvert seront dignes de vraiment connaître les merveilleuses choses qui nous entourent.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 8 bienfaits curatifs incroyables de la cannelle

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    La cannelle peut constituer un excellent remède pour toutes les personnes diabétiques ou souffrant une résistance à l'insuline, car cette dernière permet de réduire le taux de glucose dans le sang.
     
     
     

    Il est certain que vous connaissez déjà la cannelle, une épice qui s’utilise dans le café ou pour élaborer des desserts.

    Mais au-delà de ses utilisations culinaires, elle offre également d’excellentes propriétés pour notre santé.

    Dans cet article, vous allez pouvoir découvrir tous les bienfaits de la cannelle, que vous pourrez commencer à utiliser à partir de maintenant.

     

     

    La cannelle, un trésor pour notre corps

    La cannelle est utilisée depuis des millénaires dans des remèdes maison. La science moderne a confirmé un grand nombre des bienfaits qui lui étaient attribués après avoir mené plusieurs études sur le sujet.

    Cette épice se trouve dans l’intérieur de l’écorce d’un arbre appelé Cinnamomum, qui se trouve dans quelques pays, dont l’Egypte.

    C’est dans cette région que l’on retrouve les premières traces de son utilisation. À cette époque, c’était un produit très cher, très réputé, et que seuls les hauts personnages de cette société antique pouvaient s’offrir.

    Le processus d’élaboration de l’épice se réalise en coupant les tiges de l’arbre, en retirant l’écorce de celles-ci et en les laissant sécher.

    Ensuite, l’écorce est découpée pour former de petits bâtons, qui sont vendus en l’état ou qui sont pilés pour être consommés sous forme de poudre.

    cannelle-ion-bogdan-dumitrescu-249x252

    Fort heureusement, de nos jours, la cannelle est relativement accessible et peut se trouver dans de nombreux supermarchés ou dans des boutiques diététiques.

    L’arôme caractéristique de la cannelle est dû à la partie grasse de l’écorce, qui contient un composant appelée cinnamaldéhyde. C’est lui qui apporte toutes ses propriétés à l’épice, avec de nombreux bienfaits pour notre métabolisme et notre santé.

    Il existe deux types de cannelle :

    • La cannelle de Ceylan, aussi connue sous le nom de « vraie cannelle ».
    • La cannelle de Chine, qui est la variété la plus répandue actuellement.

    Les bienfaits de la cannelle

    En plus de sa saveur exceptionnelle qui donne tous leur sens à nos plats, la cannelle nous apporte de nombreux bienfaits, qui ont été prouvés scientifiquement.

    Elle contient beaucoup d’antioxydants

    Ces substances permettent de protéger notre corps des dommages causés par des organismes appelés radicaux libres. La cannelle contient des polyphénols d’excellents qualité, selon plusieurs études menées sur le sujet.

    L’une d’entre elles a comparé les pouvoirs antioxydants de 26 épices, et la cannelle est sortie grande vainqueur, devant d’autres aliments réputés comme l’origan, ou l’ail.

    Elle est anti-inflammatoire

    La cannelle permet de réduire les gonflements qui peuvent se produire dans différentes parties de notre corps, lutte contre différents types d’infections, répare les tissus abîmés de notre organisme et améliore les symptômes des patients qui souffrent de goutte ou d’arthrite.

    cannelle5

    Elle réduit le risque de souffrir de problèmes cardiaques

    Si dans votre famille, certains de vos proches ont souffert de problèmes cardiaques, ou si vous êtes un patient à risque (obésité, cholestérol élevé, hypertension artérielle), n’hésitez absolument pas à consommer de la cannelle.

    Cette épice a la capacité de réduire le risque de souffrir de maladies du coeur, qui peuvent parfois entraîner la mort. Les personnes qui souffrent de diabète de type II doivent consommer un gramme de cannelle par jour, qui va avoir d’excellents effets sur l’absorption du sucre dans le sang.

    De plus, elle permet de réguler les taux de mauvais cholestérol et de triglycérides. Certaines études précisent que la cannelle augmenterait la quantité de bon cholestérol, et réduirait l’hypertension artérielle.

    Tout cela nous aide à avoir un cœur bien plus sain.

    Elle améliore la sensibilité à l’insuline

    L’un des autres bienfaits de la cannelle pour les diabétiques est sa capacité à améliorer la sensibilité à l’hormone insuline. C’est l’un des principaux régulateurs du métabolisme et des niveaux d’énergie dans le corps.

    Cette hormone transporte le sucre dans le flux sanguin jusqu’aux cellules qui en ont besoin. Les patients qui résistent à l’insuline peuvent souffrir de maladies graves, au-delà du seul diabète.

    La bonne nouvelle est que la cannelle réduit ce phénomène de résistance.

    cannelle4

    Elle a un grand pouvoir « antidiabétique »

    En relation avec ce que nous vous avons dit précédemment, il faut ajouter que la cannelle permet de réduire les niveaux de sucre dans le sang, ce qui en fait un produit hautement recommandable pour les personnes diabétiques.

    Il a été prouvé que la cannelle réduit la quantité de glucose dans le flux sanguin, qu’elle modifie les enzymes digestives, qu’elle diminue la dégradation des hydrates de carbone dans le tractus digestif et qu’elle agit sur les cellules chargées de transporter l’insuline.

    Il est conseillé de la consommer dans des desserts sans sucre, ou avec du café après le déjeuner ou le dîner.

    Les essais réalisés sur des patients diabétiques ont démontré que la cannelle peut réduire de 30% les niveaux de sucre dans le sang. La dose quotidienne recommandée est d’un maximum de 6 grammes.

    Elles réduit les maladies dégénératives

    Les problèmes neurodégénératifs sont caractérisés par une perte progressive de la fonction, ou des structures, des cellules cérébrales. Les deux maladies les plus connues sont celles d’Alzheimer et de Parkinson.

    Des composants de la cannelle ont la capacité d’inhiber l’accumulation d’une protéine dans le cerveau qui est responsable du déclenchement de la maladie d’Alzheimer.

    Ils permettent également de protéger les neurones, d’améliorer la fonction motrice, et de normaliser les niveaux de neurotransmetteurs chez les patients atteints de la maladie de Parkinson.

    Elle protège du cancer

    Le cancer est provoqué par une croissance incontrôlée de cellules malignes dans le corps. Depuis des années, des études ont été menées sur la relation entre la consommation de cannelle et la prévention du cancer, ainsi que sur l’amélioration de l’état des patients qui souffrent déjà de cette pathologie.

    Ces études affirment que c’est un excellent remède maison pour prévenir l’apparition de cette maladie. La cannelle permet de réduire la formation de vaisseaux sanguins sur les tumeurs, ce qui cause la mort des cellules saines.

    De plus, en expulsant les radicaux libres, la cannelle évite que nous souffrions du cancer du côlon, une pathologie très fréquente de nos jours. 

    Elles combat les infections fongiques et bactériennes

    cannelle-et-laurier-500x375

    Le principal composant actif de la cannelle (le cinnamaldéhyde) combat de nombreuses infections comme celles provoquées par des champignons dans le tractus respiratoire, inhibe le développement de bactéries comme la salmonelle, prévient les caries dentaires et lutte contre la mauvaise haleine.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Saviez-vous qu’il existe un lien entre le gluten et la fibromyalgie ?

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Même s'il manque des études complémentaires pour corroborer cette relation, il est certain que réduire leur consommation de gluten permet aux patients atteints de fibromyalgie d'améliorer leur condition.
     
     
     

    La fibromyalgie est un trouble de santé qui se caractérise par des douleurs musculaires et des épisodes réguliers de fatigue.
     

    Ceux qui en souffrent expérimentent de la tension et une hypersensibilité dans la majeure partie de leur corps.

    Ces patients peuvent également ressentir de la rigidité, des maux de tête, ainsi qu’une sensation de fourmillements dans les mains et dans les pieds.

    La fibromyalgie est considérée comme un syndrome chronique qui touche environ 3% de la population mondiale. Les femmes sont 10 fois plus atteintes que les hommes.

    Les cas les plus graves se retrouvent chez des patients adultes qui sont déjà touchés par des maladies comme l’arthrite rhumatoïde, le lupus et l’arthrite spinale.

    Certains experts considèrent que son origine est avant tout génétique, mais elle est également à mettre en lien avec des traumatismes causés par des accidents, avec une trop forte sédentarité, ainsi qu’avec d’autres pathologies.

    De fait, une étude récente est parvenue à démontrer que les personnes souffrant de cette maladie peuvent aggraver leur condition si elles consomment du gluten.

    Cette substance, présente dans le blé, augmente les niveaux d’inflammation dans le corps et rend plus difficile le soulagement des symptômes de la fibromyalgie.

     

     

    Quel est le lien entre la fibromyalgie et le gluten ?

    intolerance-gluten-500x334

    Dans l’étude publiée par BMC Gastroenterology , il a été démontré qu’un régime sans gluten permet d’améliorer notablement l’état des femmes souffrant du syndrome du côlon irrité et de fibromyalgie.

    Si le syndrome de la fibromyalgie est provoqué par des causes qui restent encore un mystère pour la science, ces résultats sont prometteurs pour élaborer de nouveaux traitements afin de soulager les personnes qui en souffrent.

    L’hypothèse suggérée par ces travaux est qu’un processus inflammatoire, associé à la présence du gluten au sein du tractus intestinal, peut contribuer à l’apparition ou à l’aggravation de la sensibilité du système nerveux central, le principal responsable du développement de la fibromyalgie.

    Le gluten est une protéine présente dans le blé, l’orge, le seigle et d’autres types de céréales.

    Son impact sur les inflammations a déjà été étudié à de nombreuses reprises, car ceux qui y sont sensibles présentent généralement une réponse inflammatoire anormalement élevée.

    La relation entre la fibromyalgie et le gluten est donc basée sur une inflammation des cellules du corps, qui se concentre dans les articulations, les muscles et les tissus.

    De nombreuses personnes ne sont pas conscientes qu’elles sont intolérantes au gluten et que cela influe sur l’évolution de la maladie dont elles souffrent.

    Pour toutes ces raisons, les experts de santé suggèrent aux patients atteints de fibromyalgie d’éliminer complètement les aliments contenant du gluten de leur régime quotidien.

     

    Quelles autres mesures pouvez-vous prendre pour combattre la fibromyalgie ?

    En plus de supprimer tous les aliments contenant du gluten de votre régime alimentaire, vous pouvez également adopter d’autres gestes qui vous permettront de contrôler cette pathologie.

    Les habitudes alimentaires et la pratique régulière d’une activité physique sont deux clés pour y parvenir.

    Consommez du magnésium

    Magnesium-500x334

    Une consommation d’aliments riches en magnésium contribue à protéger les muscles et les tendons, tout en diminuant la tension et les douleurs.

    Parmi les aliments les plus riches en ce minéral, on retrouve :

    • Les épinards
    • La laitue
    • Les asperges
    • Les graines de courge
    • La mélasse

    Consommez de la vitamine D

    Une carence en vitamine D peut être liée à l’apparition de complications chez des patients souffrant de fibromyalgie.

    Si vous en consommez suffisamment, vous devriez pouvoir réduire vos épisodes de douleurs chroniques et augmenter votre rendement physique.

    Les principales sources de vitamine D sont :

    • Les poissons gras
    • Le foie de veau
    • Le fromage
    • Le jaune d’œuf
    • Les champignons
    • Le lait enrichi

    Consommez du calcium

    Les aliments riches en calcium diminuent les spasmes musculaires et renforcent la santé osseuse et articulaire.

    Vous pouvez en obtenir dans les aliments suivants :

    • Le lait
    • Le fromage
    • Les yaourts
    • Le lait de soja
    • Les légumes secs
    • Le brocoli

     

    Ayez une activité physique régulière

    faire-de-l-exercice-1-500x333

    L’exercice physique active la circulation sanguine, tonifie les muscles et contribue au maintien du poids de forme pour éviter les complications liées au surpoids.

    Des activités comme la marche, le vélo et la nage sont idéales pour les patients souffrant de ce trouble.

    Faites des massages

    Les massages aux huiles relaxantes permettent de diminuer les douleurs, ainsi que d’autres symptômes caractéristiques de ce syndrome.

    La clé réside dans l’exercice d’une légère pression, afin d’éviter toute lésion dans les muscles. Nous vous conseillons de vous tourner vers un professionnel.

    En guise de conclusion, nous pouvons vous dire que, même si des études doivent venir confirmer les résultats dont nous venons de vous parler dans cet article, mieux vaut que vous soyez prudent si vous souffrez de fibromyalgie et que vous éliminiez le gluten de votre alimentation pour prévenir d’éventuelles complications.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • UN SACRIFICE DE RECONNAISSANCE QUOTIDIEN
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "La chair du sacrifice de reconnaissance et d'actions de grâces sera mangée le jour où il est offert ; on n'en laissera rien jusqu'au matin." Lévitique 7.15
     
     
    Dieu avait dit aux enfants d'Israël que leur sacrifice de reconnaissance et d'actions de grâces ne pouvait pas subsister jusqu'au lendemain. La pratique devait en être quotidienne. Il voulait leur enseigner – ainsi qu'à nous – ce principe : c'est chaque jour que nous devons être reconnaissants. Lorsque nous ne sommes plus reconnaissants, nous commençons à prendre les bénédictions de Dieu, et Dieu lui-même, comme un dû.

    Souvenez-vous des occasions où Dieu a répondu à vos prières...
    Dieu connaît ce trait de la nature humaine. Il sait que nous sommes prompts à oublier. Ce qui était nouveau et passionnant vieillit très vite, et perd de son intérêt. Une nouvelle voiture peut nous trouver enthousiastes pour un temps, mais très vite nous pouvons être tentés par les modèles plus récents. Un style nouveau peut nous séduire aujourd'hui, mais perdre son attrait demain. Des livres très attendus sortent, mais sont rapidement oubliés.

    Il nous arrive même d'oublier les occasions où Dieu a répondu à nos prières et pourvu à nos besoins de manière miraculeuse. Lorsque nous sommes devant des difficultés et des problèmes, nous pouvons honnêtement rechercher Dieu, et cependant nous laisser aller ensuite à l'autosatisfation.

    Il a répondu à nos prières, il a satisfait nos besoins. Nous pouvons nous sentir très proches de lui lorsque nous sommes sur un sommet spirituel. Cependant, nous pouvons très vite oublier ces moments glorieux. Nous sommes très facilement pris dans notre routine quotidienne et nous oublions Dieu. Notre amour pour lui se refroidit et nous estimons ses interventions comme un dû.

    Que cela ne vous arrive pas ! Arrêtez-vous pour penser à tout ce qu'il a fait pour vous. Souvenez-vous des occasions où il a répondu à vos prières, où il vous a guidé et a comblé vos besoins. Offrez maintenant un sacrifice de reconnaissance. Louez-le. Adorez-le. Remerciez-le. Soyez précis. Et n'oubliez pas de cultiver une attitude de reconnaissance.

    Une prière pour aujourd'hui

    Père, je te remercie pour tout ce que tu as fait pour moi ! Merci d'avoir envoyé Jésus mourir pour moi. Merci de pardonner mes péchés et de combler mes besoins. Je t'adore ! Au nom de Jésus.
     
    John Roos
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Tout ce que j’ai vécu jusqu’à présent

    a fait la femme que je suis aujourd’hui

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Chacun des revers que nous a apportés la vie, chacune des joies et toutes les leçons que nous avons apprises tout au long des années ont structuré notre personnalité actuelle.
     
     
     

    La femme que vous êtes aujourd’hui raconte une histoire unique et exceptionnelle.

    Ce portrait personnel sera habité par des clairs-obscurs, des périodes de difficulté propre et des moments où la chance vous a accompagné, ainsi que ce bonheur qui continue à vous inspirer.

     

    Tout ce qui a été vécu, ressenti et vu lors de toutes nos expériences forme ce que nous sommes aujourd’hui.

    Qui est capable d’accepter chacun de ces aspects sans résistance ou regret pourra avancer dans sa vie avec plus de liberté.

    À présent, nous savons que dans de nombreux cas, il y a des souvenirs déterminés qui nous font trop de mal et nous pouvons arriver à nous détester nous-même car nous avons cédé dans certaines situations, ou nous avons mal agi.

    Nous pourrions dire sans nous tromper qu’il y a toujours une version de nous-même qui ne nous plaît pas, et que nous rejetons.

    Nous devons être capable d’accepter la femme d’hier car elle nous a aussi aidé à donner de la force et de la beauté à la femme d’aujourd’hui. 

    Dans cet article, nous vous invitons à réfléchir à cela.

     

     

    La femme que vous voyez aujourd’hui dans le miroir raconte une longue histoire

    Personne d’autre que vous ne connaît tous les chemins par lesquels vous êtes passés, toutes les fois où vous vous êtes trompée pour vous retrouver, et tout ce pour quoi vous vous êtes efforcé pour chaque chose que vous aimez.

    Nos cartes personnelles montrent parfois des recoins privés que nous n’avons partagés avec personne, car elles reflètent ces moments de crises dont nous ne sommes pas fiers, mais que, perçus avec distance et expérience, nous finissons par accepter et par considérer comme importants.

    Une relation douloureuse qui échoue, un projet qui n’a pas bien abouti, le fait d’avoir investi du temps et des efforts dans des personnes qui ne le méritaient pas, ou même mal se comporter avec ceux qui méritent le meilleur sont des fragments de ce passé dont le souvenir fait mal.

    Mais, loin de voir la vie comme des stations de train isolées les unes des autres, nous devons la voir comme un cycle, un voyage risqué mais merveilleux où tout compte, et où tout définit la femme exceptionnelle que nous sommes aujourd’hui.

    Femme-qui-vole-au-dessus-de-l'abime-500x313

    L’acceptation de soi-même

    S’accepter soi-même ne signifie pas se regarder uniquement dans le miroir et aimer chaque recoin qui reflète la superficie, avec chaque vertu et chaque beauté. C’est bien plus que cela.

    De fait, l’auto-acceptation est un exercice que nous devons pratiquer chaque jour.

    • S’accepter signifie savoir accepter ses erreurs pour apprendre d’elles.
    • S’accepter signifie comprendre que nous ne sommes pas infaillibles, que nous ne pouvons pas aller partout, ni satisfaire tous les désirs et les besoins de ceux qui nous entourent.
    • S’accepter signifie savoir accepter que la vie, ce sont des changements et que nous devons nous adapter à chaque variation avec intégrité et optimisme, car vivre, c’est se laisser porter et profiter de ce mouvement enrichissant.

     

    Mûrir, c’est un voyage intérieur qui en vaut la peine

    Mûrir, ce n’est pas seulement fêter des anniversaires. C’est accumuler les expériences, car il n’y a rien de plus triste que de laisser passer le temps sans le remplir de sensations, de découvertes, d’apprentissages, d’erreurs, de caresses, de sourires, de larmes, de saveurs…

    • La vie réelle est au-delà de notre zone de confort et c’est sur cette ligne, située un pas au-delà de la barrière de la peur, que le meilleur arrive.
    • Mûrir, c’est avant tout, un voyage intérieur qui nous oblige à tirer parti de tout ce qui a été vécu pour remodeler notre personnalité, nos valeurs et notre essence. 
    • Car la femme que vous êtes aujourd’hui n’est pas la femme de 20 ans. Il reste, sans aucun doute, une partie d’elle, mais tout ce voyage a enlevé des couches et en a ajouté de nouvelles, pour vous rendre plus habile, plus sûre, et plus rayonnante.

    Il ne faut pas avoir peur de prendre des années, il faut avoir peur d’une vie non vécue.

    Fille-buvant-du-vin-avec--un-chat-500x344

    Ce que je suis aujourd’hui

    Vous êtes dans ce point intermédiaire où vous regarder le passé avec satisfaction car vous avez accepté chacun de vos chemins et de vos choix, mais vous dirigez le regard vers le futur et vous vous demandez ce que cet horizon vous apportera.

    • Peu importe ce qui se passe dans ce futur car il n’existe pas encore, et les personnes sages savent très bien que le meilleur moment, c’est maintenant.
    • Votre meilleur âge, c’est aujourd’hui, le moment le plus important de votre vie, c’est celui qui s’ouvre à vous en ce moment.
    • Nous savons que le destin joue avec ses propres dés, mais nous sommes également des artisanes de notre propre réalité.
      Nous prenons des décisions, nous haussons le ton pour dire avec fermeté ce que vous voulons et ce que nous ne voulons pas, ce que nous sommes disposées à conserver et ce contre quoi nous voulons lutter.

    Tout ce qui a été vécu nous a donné de la force, du courage et de la fermeté, et c’est un trésor très précieux : c’est votre héritage personnel, et sans aucun doute, merveilleux.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Découvrez les bienfaits miraculeux de la goyave

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    La goyave possède des propriétés antiseptiques, astringentes, et anthelminthiques. Pour éviter les douleurs aux molaires, préparez une infusion avec ses feuilles et un demi-litre d'eau, puis utilisez-la comme bain de bouche.
     
     
     

    La goyave est l’un des fruits les plus appréciés et utilisés dans la médecine naturelle.En effet, ses grands bienfaits et ses pouvoirs nutritionnels sont reconnus par tous. La goyave est un petit arbuste très commun dans les tropiques. Au Brésil, on le connaît sous le nom de goiaba. Ses fruits se mangent directement ! On peut aussi les retrouver sous forme de jus, de glaces ou en conserve. Les fruits de goyave sont remplis d’une grande quantité de graines.

     

    Quels sont ses bienfaits ?

    Au Philippines, cette plante est très connue pour ses grandes propriétés astringentes, antiseptiques et anthelminthique. En effet, elle a la capacité d’exterminer les bactéries, les champignons et les amibes qui peuvent se trouver dans l’organisme. Les feuilles de cette plante sont utilisées pour aider à soigner les blessures. Elles ont aussi un grand pouvoir anesthésique au niveau dentaire, et c’est pour cela qu’on les utilise pour soulager grandement les maux dedents. Pour ce faire, on peut faire bouillir quelques feuilles dans un demi-litre d’eau. On laisse reposer le tout, puis on le filtre avec une passoire. On peut ensuite faire des bains de bouche qui nous aideront à soulager vraiment notre douleur.

    Les feuilles et l’écorce de l’arbre de goyave sont très efficaces pour préparer desinfusions qui stopperont la diarrhée. Cela nous permettra aussi de soulager les maux de gorge, les vertiges, les envies de vomir et différents problèmes intestinaux. De même, cette préparation nous aidera à réguler notre menstruation.

    Nombreux sont les bienfaits qu’apporte la goyave à notre santé ! En effet, elle possède une grande quantité de quercétine ! Ce puissant antioxydant a le pouvoir d’empêcher la formation de sorbitol. Le sorbitol est en fait le sucre qui est à l’origine de nuages blancs dans les yeux. C’est ce qu’on appelle la cataracte, une maladie dégénérative qui affecte tout particulièrement les personnes d’un certain âge.

    La goyave possède également de grandes quantités d’acide folique. Il s’agit d’une vitamine B qui nous aide à en finir avec la mauvaise haleine que peut provoquer la gingivite (la maladie des gencives). Cette plante est aussi recommandée pour les femmes enceintes, car elle peut prévenir les malformations du fœtus.

    Comme vous pouvez le voir, la goyave a un grand nombre de propriétés et de bienfaits pour notre santé. En plus, elle est délicieuse ! Lorsque le fruit est bien mûr, on peut préparer un merveilleux dessert : des bâtonnets de pâte de goyave.

    Les bâtonnets de pâte de goyave

    bâtonnet

    Ces bâtonnet sont excellents. Ils offrent une énergie naturelle au corps. Voyons donc comment les préparer !

    Ingrédients

    • 2 kilos de goyave
    • Du sucre, une quantité double à la quantité de pulpe
    • Du jus d’orange
    • 1 tasse d’eau

    Préparation

    • On hache et on place les goyaves dans une tasse d’eau. Il faut qu’elles deviennent liquides et totalement absorbées dans l’eau. On place ensuite la pulpe dans une grande poêle avec le sucre. On mesure la pulpe par le nombre de tasses, ce qui nous permet ainsi de savoir combien de sucre mettre (par exemple, deux tasses de pulpe représentent quatre tasses de sucre).
    • On dissout bien le sucre et on ajoute le jus d’orange. On règle à température moyenne et on remue le tout avec une grande cuillère en bois, jusqu’à ce que le tout devienne bien compact. On peut alors voir le fond de la poêle. Si l’on met un peu de ce mélange sur de l’argent, il se transforme en boule, cela veut dire que c’est bon !
    • On éparpille du sucre dans un plat, et on ajoute ensuite le dessert tout chaud. On ajoute une couche de sucre au-dessus et on laisse refroidir. On peut ensuite couper les bâtonnets en fonction de la taille que l’on veut.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • À quel moment la constipation devient-elle dangereuse ?

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Si nous n'expulsons pas toute cette matière dont nous n'avons pas besoin, notre corps finira par tomber malade, car nos intestins seront surchargés de toxines, et ne pourront plus assumer leurs fonctions.
     
     
     

    La constipation peut-elle être dangereuse pour notre santé ? C’est un mal très fréquent que nous devons traiter lorsqu’il survient, mais qu’il est surtout très important de prévenir.

    Si cette pathologie devient chronique, elle peut être dangereuse pour notre corps, principalement car elle peut provoquer d’autres troubles, ou peut aggraver ceux dont nous souffrons déjà.

     

    Dans cet article, nous allons tout vous expliquer sur la constipation et ses conséquences sur notre santé.

     

     

    La constipation : un mal si fréquent

    Constipation

    Nous avons tous déjà connu un moment où aller aux toilettes devient compliqué. Durant des jours, voire des semaines, il vous est difficile, voire impossible, de pouvoir évacuer sans beaucoup de souffrance et avec une grande irrégularité.

    L’un des indicateurs de ces cas toujours plus fréquents de constipation est le développement d’un pan entier de l’industrie pharmaceutique consacré à ces questions.

    Vous faites partie de ces personnes qui ont besoin de médicaments pour aller aux toilettes ? Il est vrai que, parfois, vous pouvez ne pas avoir d’autres solutions, mais il n’est pas recommandé de procéder ainsi.

    L’idéal est de changer vos habitudes alimentaires et vos comportements du quotidien, pour permettre à votre corps de se réguler.

    Une trop forte sédentarisation, une consommation insuffisante de fibres, une alimentation inadaptée et un manque d’hydratation sont les principaux facteurs responsables de l’apparition de la constipation.

    Ce sont surtout les femmes qui en souffrent, principalement à cause de leur constitution, car leur physionomie les exposent bien plus à ce genre de troubles.

    Il est également important de préciser que le processus d’évacuation de chacun est différent. Nous ne digérons pas la nourriture de la même manière, et certains d’entre nous ont plus de difficultés à le faire.

    Il est possible de dire que, normalement, nous devons tous aller aux toilettes une fois par jour. L’évacuation doit être normale, sans douleurs ni efforts. Mais, nous le savons tous, cela ne se passe que trop rarement ainsi.

     

     

     

    Comment savoir si vous souffrez de constipation ?

    Constipation

    • Si vous avez trois évacuations par semaine, ou moins.
    • À certains moments, vos selles sont assez liquides, ou vraiment très solides.
    • Vous avez besoin de faire beaucoup d’efforts pour évacuer, au moins durant 10 ou 15 minutes.
    • Vous vous sentez très gonflé, lourd, vous avez des gaz et votre abdomen est étiré.
    • Parfois, vous pouvez ressentir des maux de tête.
    • Si cet état dure pendant plus de 3 mois, vous souffrez de constipation chronique.

     

     

    À partir de quel moment la constipation devient-elle dangereuse ?

    Stress

    Vous le savez déjà, la constipation n’est pas quelque chose de sain, et nous devons tout faire pour la prévenir.

    Prenez en compte que le fait de ne pas expulser toutes les substances dont notre corps n’a pas besoin, est quelque chose qui finit par le rendre malade.

    Nos intestins souffrent du niveau de toxines élevé qu’ils sont en train d’accumuler. C’est un risque que nous devons prendre en compte.

    Souffrir de constipation une fois par mois, ou tous les deux mois, est quelque chose de normal.

    Mais si le mal devient chronique, vous devez être attentif à tous les symptômes que nous allons vous présenter, et qui peuvent augurer que quelque chose de plus grave se passe dans votre corps. N’oubliez pas de consulter votre médecin rapidement.

    • Survenance accrue de coliques intestinales très fortes qui rendent les évacuations très douloureuses, et qui peuvent être accompagnées de vomissements.
    • 7 jours sans aller aux toilettes, même avec l’aide de médicaments.
    • Présence de sang dans les selles.
    • Alternance entre des phases de constipation, et d’autres de diarrhées intenses.
    • Si vos selles sont très fines, parlez-en à votre médecin car ce n’est pas normal.
    • Perte de poids inexplicable. C’est le symptôme que quelque chose se passe dans votre corps, et que vous perdez de nombreux nutriments. Vous devez alors faire très attention.
    • Survenance d’hémorroïdes. Vos efforts continus pour évacuer vos selles finissent par endommager votre intestin. Vous observez alors une excroissance près de votre anus, qui peut contenir du sang. Il est très important de consulter rapidement un médecin.

     

     

    Des conseils simples pour prévenir la constipation

    1. Bougez-vous un peu plus !
    Que diriez-vous d’aller marcher une demi-heure par jour ? Le mouvement stimulera votre transit intestinal et activera votre métabolisme. Cela ne vous coûte rien et peut faire beaucoup pour votre santé !

    2. Le jus matinal d’aloe vera, de citron et de kiwi.
    Mélangez simplement de l’eau tiède avec une cuillerée d’aloe vera. Attendez que le mélange soit bien homogène, puis ajoutez le jus d’un demi-citron. Vous pouvez varier les saveurs en ajoutant du kiwi. C’est un remède vraiment délicieux, simple et efficace!

    3. Un bol de papaye, de noix et de yaourt à la grecque.
    Vous pouvez le prendre directement au petit-déjeuner. Il vous apportera des fibres, des vitamines et des bonnes bactéries, qui prendront soin de la santé de vos intestins.

    4. De l’avoine et des pruneaux. Une autre option délicieuse pour le petit-déjeuner.

    5. Du riz complet. Une solution idéale pour vos déjeuners. Le riz complet, noir ou rouge, est un excellent dépuratif, riche en fibres et en antioxydants.

    6. Buvez plus de liquides. Que vous consommiez de l’eau, ou des jus naturels, ils vous permettront d’être bien hydraté durant toute la journée, et favoriseront le mouvement intestinal, ainsi que la dépuration.

    7. Mangez peu, plusieurs fois par jour. Ne manquez aucun des repas principaux, surtout pas le petit-déjeuner.
    Il est nécessaire de maintenir de bonnes habitudes alimentaires, qui permettront au corps de se réguler.
    Il est également important de ne pas consommer trop de nourriture au dîner. Un repas du soir léger, varié et équilibré vous permettra de lutter efficacement contre la constipation.

    8. Dites oui aux fruits et aux légumes ! Vous pouvez vous préparer d’excellentes recettes de salades, ou des jus naturels associant des fruits à des légumes.
    Par exemple, vous pouvez vous préparer un jus de cardes, de melon et de citron. Ou bien un smoothie à la carotte, à l’ananas, à la pastèque et au gingembre. Et pour finir, un jus de pastèque, de tomate et de basilic.

    Allez-vous les essayer ?

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • VENEZ À VOTRE PÈRE
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Par lui, nous avons les uns et les autres accès auprès du Père..." Ephésiens 2.18
     
     
    Lors de la Guerre de Sécession aux États-Unis, entre 1861 et 1865, la Maison-Blanche, résidence d'Abraham Lincoln, était chaque jour assaillie de gens qui désiraient voir le Président. C'étaient surtout des représentants du gouvernement, des parlementaires, des généraux, des diplomates mais également toute une population impatiente d'avoir une entrevue. Chacun espérait obtenir une faveur pour soi, pour un parent ou pour un ami. Un secrétaire prenait leur nom et revenait, en disant : "Il vous faut attendre un moment, le Président ne peut pas vous recevoir tout de suite".

    Nous avons bien plus que le Président des États-Unis d'Amérique.
    Au milieu de cette foule, un petit garçon s'était faufilé, passant en courant devant la sentinelle, faisant un signe de la main aux secrétaires. Il passa devant eux et, ayant tourné la poignée de la porte, entra sans frapper dans le bureau du Président Lincoln.

    Les gens qui attendaient manifestaient leur mauvaise humeur de voir cet enfant qui entrait ainsi sans manière, au lieu d'attendre son tour, comme eux.
    Mais un des secrétaires leur dit : c'est Ted, le fils du Président. Et son père a donné cette consigne : 
"N'empêchez jamais Ted de venir vers moi".

    Nous-mêmes, nous avons le privilège d'avoir un libre accès auprès de notre Père céleste, notre Dieu, le créateur de l'univers, celui qui a donné son fils Jésus-Christ, pour nous sauver et nous donner la vie. Jésus a versé son propre sang pour nous afin de payer les conséquences de notre péché ! N'attendons plus, venons à lui !

    Une action pour aujourd'hui

    Rappelons-nous toujours que nous avons bien plus que le Président des États-Unis d'Amérique : le seul vrai Dieu, toujours prêt à nous écouter et à répondre à nos besoins ! Il n'est jamais plus éloigné de nous que la distance d'une prière.
     
    Jean Louis Gaillard
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Il arrivera un jour où vous découvrirez

    que cela valait la peine d’attendre

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Même si nous pensons parfois que notre train est déjà passé et qu'il n'y a plus de raisons d'attendre quoi que ce soit de bon, il ne faut jamais cesser de lutter pour ce que nous aimons.
     
     
     

    L’attente est un aspect que tout le monde n’arrive pas à gérer efficacement.
     

    Cela est dû au fait que nous passons notre temps à repousser les choses, en attendant que ceci ou cela arrive, alors que pendant ce temps, la vie nous échappe sans que nous nous en rendions compte.

    Même si beaucoup savent que nos rêves se mettent en marche dès lors que l’on arrête d’espérer, parfois, même en luttant chaque jour et en allumant tous les moteurs de nos efforts, ce que nous souhaitons n’arrive pas.

    Ce qui doit être sera, en temps et en heure. Personne ne peut, par exemple, forcer l’amour authentique à apparaître dès qu’il le veut.

    Il n’est pas non plus possible d’obtenir un travail, de rencontrer un ami, ni de vivre la meilleure expérience de notre vie du jour au lendemain.

    Nous devons être architecte de notre réalité, mais également de bons gestionnaires de la patience. Nous vous invitons ici à réfléchir à cela.

     

     

     

    Ne vous fatiguez pas d’attendre : ce qui en vaut la peine demande de la patience

    Une grossesse et ses neuf mois. Une relation qui avance petit à petit, découvrant au final que l’amour surgit. Un gâteau et ses ingrédients, ses doses et son temps de cuisson parfaits.

    Tout demande du temps, des soins, de l’intérêt et avant tout une bonne capacité d’attente.

    Tout faire à la hâte n’est jamais bon. Ce que l’on précipite et que l’on anticipe a toujours une forte probabilité de ne pas bien se passer ou du moins, pas comme nous l’espérions.

    Mais alors… comment être patient si jusqu’à présent on nous a apporté plus de déceptions que de joies ?

    C’est ici que se trouve le principal problème : s’il n’y a pas de confiance ni d’espoir, les attentes ne se vivent pas de la même manière, car la personne ne croit plus qu’il va lui arriver de belles choses.

    Et pourtant, elles finissent par arriver. Pensez-y pendant quelques minutes.

    main-energie-Copy-500x308

    Quand de mauvaises choses arrivent aux bonnes personnes

    Comment pouvoir attendre le meilleur quand on a reçu tant de choses désagréables ?

    Parfois, la pénalité arrive aux personnes qui le méritent le moins, aux personnes au cœur noble qui doivent faire face à l’adversité.

    Ce sont ces moments de vie où l’on perd notre confiance et nos espoirs dans le fait que nos rêves puissent se réaliser, ou même que nous puissions trouver notre bonheur.

    Mais, à présent quand vous vous trouvez face à des situations complexes, au lieu de vous demander « pourquoi moi ? », remplacez cette phrase par « que puis-je face à cela ? ».

    • Mon conjoint m’a quitté  ⇒ Que puis-je faire face à cela ? ⇒ Apprendre à vivre, à lutter, à m’efforcer d’être heureux à nouveau.
    • On m’a diagnostiqué une maladie ⇒ Que puis-je faire face à cela ? ⇒ Lutter chaque jour pour moi et pour les miens, car ensuite j’obtiendrai une grande réussite, retrouver la santé.
    • J’ai perdu mon travail ⇒ Que puis-je faire face à cela ? ⇒ Me réinventer, débuter un autre chemin, ne pas me rendre. Tôt ou tard, j’atteindrai ce que j’attends.

    Main-arbre-500x343

    L’art d’attendre de bonnes choses

    Il y a ceux qui ont arrêté d’attendre de bonnes choses, mais aussi n’importe quel changement.

    Parfois, nous tombons dans un certain immobilisme, dans un certain laxisme où on se laisse porter par ce qui arrive. 

    • Ce n’est pas bon. Qui attend n’est pas immobile, et n’aime pas non plus remplir son esprit de ténèbres, de négatif ou de « cela ne m’arrivera plus jamais », « mon train est déjà passé ».
    • Il faut attendre la vie avec notre plus belle robe, avec envie et en luttant chaque jour.
      Même s’il existe des hasards et que la chance peut nous rendre visite au moment où nous l’attendons le moins, la fameuse « loi d’attraction » n’est pas toujours respectée.
      Ce n’est pas parce que nous le désirons au plus profond que les astres et le destin vont s’unir pour donner forme à nos aspirations.
      Il s’agit de pratiquer l’art sain d’attendre les yeux ouverts, le cœur allumé et les mains occupées à transformer notre réalité.

     

     

    Faites confiance à votre intuition

    Cet aspect est sans aucun doute essentiel. Aussi importante que l’attente, l’intuitionpermet de savoir quelle est l’opportunité qui nous permettra de donner une réponse à nos espoirs.

    • Il est essentiel d’être réceptif pour savoir quand c’est le moment d’y aller, de faire « ce saut » spécial qui permet d’atteindre notre objectif, et notre aspiration unique.
    • Imaginez que vous avez face à vous la personne de votre vie, cette personne dont vous êtes amoureux mais face à qui vous ne risquez rien. Il est possible que vous ayez souffert de nombreux échecs dans votre vie et que toutes ces blessures font que vous ne confiiez pas en votre intuition.

    Tôt ou tard vous le regretterez.

    Femme-homme-nain-dans-la-main

    La peur est toujours la principale barrière de notre bonheur. C’est pour cela que l’art d’attendre est aussi la capacité à se libérer, petit à petit, de ses propres craintes.

    Cela vaut la peine de sauter le pas après une longue attente.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les dangers de ne manger que des conserves

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Les composants des emballages en plastique et en métal peuvent entraîner des problèmes d'obésité ou cardiaques. Il est recommandé de conserver la nourriture dans des récipients en vert ou en carton.
     
     
     

    De nos jours, beaucoup d’aliments proposés sur le marché sont contenus dans des conserves. Cela peut paraître normal, voire sain pour tout le monde. Cependant, certaines études indiquent que le métal présent à l’intérieur de ces conserve peut contenir des composantes toxiques. Nous allons tenter dans cet article de connaître les dangers possibles liés à une alimentation basée uniquement ce type d’aliment.

     

    Les conserves ont un revêtement spécial à base de résine de bisphénols A. Un composant chimique dont l’accumulation dans le corps peut avoir des effets néfastes sur la santé. Une étude faite à l’université d’Harvard a révélé que les personnes ayant consommé durant cinq jours d’affilés des soupes en conserve avaient accumulé une plus grande quantité de bisphénol A, et qui pouvait être détectée dans les urines. Puis, à la fin de l’étude, les scientifiques ont mesuré de nouveau les taux de ce composant chimique après avoir retiré les aliments en conserve du régime de leurs patients.

    Le bisphénol A, est-il toxique ?

    Le bisphénol A (ou BPA) a été étudié par de nombreux scientifiques. Une publication dans le journal of the Medical Association indique que ce composant s’utilise pour produire des plastiques, des résines et des conserves. Aux États-Unis, une étude a été publiée montrant les forts taux de BPA pouvant être trouvés chez les bébés, les enfants, et même les fœtus.

    conserves 2

    Le Canada a été le premier pays au monde a déclaré le PP a comme substances toxiques puis fut suivie par l’Union Européenne qui interdit l’utilisation de cet élément chimique pour produire les biberons. Cependant, les résines de BPA continuent d’être utilisées dans d’autres produits tels que la pellicule recouvrant les conserves de métal où sont stockés les aliments et les boissons.

    Cependant il n’y a pas d’informations suffisantes pour savoir avec certitude quels sont tous les effets néfastes qu’une accumulation de bisphénol A peut avoir sur l’organisme, même si les études faites sur les animaux étaient alarmantes. Par exemple, nous savons aujourd’hui que le BPA est un perturbateur endocrinien, c’est-à-dire qu’il peut modifier le fonctionnement de notre système hormonal. Ces perturbations peuvent aussi être liées à des cas de diabète, de maladies cardio-vasculaires et d’obésité.

    Le problème n’est donc pas ce que contient les conserves (bien qu’il faille aussi prêter attention à l’alimentation que nous avons), mais au contact que ces derniers ont avec le bisphénol A. Grâce à ces expériences, les scientifiques font leur possible pour que le bisphénol A soit éliminé de toutes les futures productions de conserves.

    Conserve 3

    Les risques liés aux aliments en conserve

    En plus d’être présent dans les conserves le BPA se trouve aussi dans le plastique et dans certains aliments conservés sous vide. Les deux seuls contenants dépourvus de cette substance sont le verre et le papier.

    Les produits chimiques synthétiques utilisés pour emballer, stocker et traiter les aliments sont en fait des ennemis silencieux. Personne ne sait ce que nous mangeons et ce que cela peut causer sur notre santé. La majorité de ces composants ne sont pas inertes et peuvent donc filtrer sans problème dans la nourriture conservée.

    Les personnes consommant des conserves en grandes quantités sont plus grandement exposées à cette substance pouvant causer, comme nous l’avons dit auparavant, des changements hormonaux, des problèmes cardiaques du diabète et même des cas d’obésité.

    conserve 4

    Il est vrai que nous n’en savons pas beaucoup sur les effets de ces composants chimiques. Cependant ce qui est sûr, c’est que les conserves contiennent beaucoup d’autres éléments toxiques déjà connues comme le formaldéhyde, connu par les scientifiques pour être cancérigène. D’ailleurs ce dernier est aussi présent dans les bouteilles en plastique, bien qu’en plus petites quantités.

     

     

    Les risques liés à la consommation importante de thon en boîte

    Il ne fait aucun doute que le thon en boîte est l’aliment le plus consommé dans ce type de conditionnement car il ne requiert aucune cuisson et peut s’ajouter à n’importe quelle préparation directement. Les bénéfices de ce poisson, riche en oméga 3 et en phosphore, peut tout de même avoir quelques effets néfastes sur notre organisme à cause du mercure contenu dans certaines des conserves stockant le thon.

    Le mercure est un métal aux effets toxiques pour le système nerveux. En plus d’être présent dans certaines conserves, nous savons que certaines zones de pêche en contiennent aussi. Une trop grande accumulation de mercure peut augmenter les risques d’infarctus du myocarde, d’altérations neurosensorielles, d’interférences dans le développement neurologique dans le cas d’un fœtus, etc.

    conserve 5

    Les risques des conserves en aluminium

    La grande majorité des conserves que nous utilisons pour stocker les aliments, et ensuite les mettre sur le marché, possède un revêtement plastique appelé résine époxyde (connu sous le nom d' »époxy »). Ce processus est utile pour éviter que les aliments réagissent avec le métal pouvant causer une érosion. En effet si nous utilisons des conserves c’est pour pouvoir les stocker beaucoup plus longtemps ! 

     

     

    Les intoxications dues aux boîtes de conserve, un problème « ancien »

    conserve 6

    Si vous pensiez que le problème des aliments en conserve est nouveau, vous devez alors lire l’histoire de l’expédition de John Franklin dans l’Arctique, où beaucoup de ses compagnons de voyage présents avec lui sur leur bateau, décédèrent d’une intoxication due à une alimentation uniquement à base de boîtes de conserve. Le lien de cause à en effet pu être mis en avant grâce à différentes études. La cause était une intoxication au plomb qui était utilisée à l’époque pour faire des boîtes de conserve. Aujourd’hui, la fabrication des boîtes de conserve a bien changé mais il est toujours bon de savoir que les questions que nous nous posons à propos des conserve n’est pas quelque chose de nouveau.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Découvrez les symptômes de l’appendicite

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour vérifier si votre douleur est due à une appendicite ou simplement à des gaz, il vous suffit d'exercer un peu de pression sur la fosse iliaque qui se trouve du côté droit. Si la douleur disparaît, ce sont des gaz.
     
     
     

    Beaucoup de personnes sont opérées en urgence de l’appendicite. C’est pourquoi, il est très important de connaître les symptômes de cette pathologie pour pouvoir agir à temps.

     

    Mais, pourquoi cette maladie survient-elle ? Elle est due à une inflammation de l’appendice qui, comme vous le savez, est la zone dans laquelle débute notre intestin grêle.

    Les enfants et les adultes sont affectés par ce problème, et nous allons vous présenter les symptômes les plus fréquents de l’appendicite pour savoir si vous en êtes atteint. Découvrons-les ensemble.

     

     

    Les symptômes pour reconnaître l’appendicite

    1. Le type de douleur

    • La douleur commence généralement dans le nombril, mais elle s’étend petit à petit dans la partie inférieure droite de l’abdomen, juste au-dessus de la hanche.
    • Lorsque vous pressez cette zone, la douleur est plus intense, aiguë, voire même insupportable.
    • Votre estomac devient dur. Vous avez la sensation étrange d’avoir l’estomac toujours plein, et vous n’avez qu’à presser légèrement sur l’abdomen pour remarquer qu’il est beaucoup plus dur que d’habitude.
      Cela est dû à une inflammation intestinale, à cet appendice qui s’est infecté et qui peut causer de nombreux problèmes.
    • Il est possible que, lorsque vous marchez, la douleur située au-dessus de la hanche devienne plus incisive, plus forte. Rappelez-vous qu’elle est toujours située du côté droit.
    • L’unique moment où vous vous sentez bien est lorsque vous vous allongez. Les douleurs disparaissent et vous pouvez trouver du repos. Mais ce n’est que momentané.
    • Si en toussant vous ressentez une grande douleur, ou une sensation de brûlure dans l’abdomen, il est clair que vous avez une inflammation de l’appendice.
    • Vous devez prendre en compte que, si vous ressentez ces symptômes, ils vont empirer considérablement dans les prochaines 12 à 24 heures, donc vous devez vous rendre en urgence à l’hôpital. Essayez toujours d’anticiper, notamment chez l’enfant. Si vos enfants vous parlent de ces symptômes, consultez rapidement votre médecin.

    2. Les symptômes secondaires qui accompagnent les douleurs abdominales.

    • La fièvre. C’est un symptôme très important. Au même moment où vous ressentez cette douleur dans votre abdomen, votre température corporelle augmente. Consultez immédiatement votre médecin.
    • La constipation. L’infection de l’appendicite se traduit toujours par de petites altérations intestinales. Il est très fréquent de souffrir de périodes de constipation. Il est aussi possible que, quand vous allez aux toilettes, vous ressentiez une douleur très forte.
    • Une perte d’appétit. Vous vous sentez toujours plein, et seulement quelques bouchées de nourriture vous font atteindre l’état de satiété. Il est également possible que vous souffriez de gaz intestinaux, et que vous soyez incapable de les expulser, ce qui augmente cette sensation de lourdeur et vous dérange énormément.
    • Les vomissements. Le malaise général et la fatigue accompagnent généralement les symptômes de l’appendicite. Ce sont des indices qui peuvent apparaître quelques jours avant que la douleur devienne insupportable, et vous devez alors consulter votre médecin.

     

     

    Mais, qu’est-ce qui cause l’appendicite ?

    Jeune-femme-appendicite

    • L’hyperplasie des follicules lymphoïdes : Si le nom est compliqué, le principe est simple à comprendre. C’est quelque chose de très similaire à ce qui se passe dans les amygdales ou dans le pharynx.
      Ce sont des éléments qui ont d’importantes fonctions dans l’appendice mais s’ils sont enflammés, ils s’étendent tellement qu’ils bloquent totalement cet organe. Cela produit alors une infection et de la fièvre.
      Ces processus d’infection surviennent généralement entre 8 et 30 ans, une tranche d’âge dans laquelle il est fréquent de souffrir d’appendicite.
    • Les résidus. Parfois, de nombreux résidus du processus fécal s’accumulent dans cette partie de l’intestin. Ce qui la bloque complètement, la rend malade et provoque une infection. Une bonne irrigation de l’appendice n’est donc plus possible, et une obstruction  se créé.
      Prenez en compte que souffrir de périodes continues de constipation met la personne touchée face aux mêmes risques.
      Petit à petit, l’intestin devient paresseux, occasionnant des inflammations, des infections, etc. Ce problème peut même dériver en cas très dangereux de péritonite.
    • Les inflammations. Les parois de l’appendice sont recouvertes de petits éléments appelés follicules pileux. Comme nous vous l’avons dit précédemment, ils ressemblent fortement aux amygdales.
      Parfois, certaines maladies ou corps étrangers font que des bactéries viennent se fixer sur ces follicules, et les rendent malade. C’est quelque chose de très fréquent.
      Il est toujours bon de garder à l’esprit que notre intestin est plein de bactéries, qui peuvent parfois être nocives, et nous causer des infections comme une appendicite.

    N’oubliez pas que vous devez prendre soin de votre alimentation. Cela ne veut pas dire que vous pourrez éviter de souffrir d’une appendicite, mais que vous pouvez au moins en réduire le risque de survenance.

    Purifiez bien votre organisme et faites attention à ne pas subir des périodes prolongées de constipation, pour permettre à votre corps d’être en bonne santé.

    Buvez beaucoup d’eau, consommez des fibres, des fruits et des légumes, et n’oubliez pas d’inclure dans votre régime alimentaire des aliments probiotiques. Le kéfir ou le yaourt à la grecque disposent de propriétés exceptionnelles pour nous apporter de bonnes bactéries, capables de nous protéger.

    Un autre moyen de se protéger est de boire, tous les matins, un verre d’eau tiède avec du citron. Cela permet de nous purifier de ces toxines négatives qui nous gênent, et de nous apporter d’excellentes vitamines pour commencer la journée.

     

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Qui mieux que Lui ?


     
     
     

     

     

     

     

     

     

    C’est moi-même qui prendrai soin de mes brebis.
    Ézéchiel 34.11

     

    La jeune palombe était tombée du nid détruit par une bourrasque. Je la récupérai sur la route en contrebas du terrain sur lequel se trouvait le grand chêne. Chaque année un couple de pigeons ramiers y faisait son nid. L’oiseau ne pouvait pas voler, il était vulnérable. Je le mis chez nous, dans une boîte à chaussures et tentait de le nourrir, en vain. Au petit matin, il s’obstinait toujours : l’oiseau refusait toute nourriture et allait vite dépérir. Que faire ? L’idée me vint alors de déposer la boîte sur notre terrasse près du chêne. Quelques heures après, émerveillé, j’aperçus une palombe adulte en train de nourrir le rescapé : avec son bec dans la gorge parentale le jeune se nourrissait de ce que le parent régurgitait. Ce que je n’avais pu lui apporter, le parent nourricier le faisait sans difficulté. Il n’allait pas laisser tomber sa progéniture.
    Plus que la nourriture physique, Dieu seul, notre créateur, est capable de donner ce qui est nécessaire à notre vie spirituelle. “Tombés du nid” et dans la peine, nous devenons des proies faciles et vulnérables pour les vendeurs de rêves ! Rien ni personne ne peut, en dehors de Dieu, combler notre besoin intérieur fondamental.
    Tournez-vous vers Lui, vous qui avez faim et soif de vérité, de sens, de paix intérieure ! Sa parole est une nourriture pour notre âme.

    Joseph Paladino

    chick-1461893_640

    Source : vivreaujourdhui.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire