• Morsures de tiques

     
     

     

     

     

    L’été approche et peut-être aurez-vous envie de vous promener dans les bois. Mais attention aux tiques ! Ces petites bêtes peuvent s’accrocher à votre peau lors d’une balade en forêt et vous transmettre la maladie de Lyme. Mais qu’est-ce qu’une tique ? Comment l’éviter ? Comment la retirer ? Qu’est-ce que la maladie de Lyme ? Tout sur les morsures de tiques.

    Qu’est-ce qu’une tique ?

    Qu’est-ce qu’une tique ?

    Une tique est un acarien de couleur brune qui se nourrit du sang de l’homme et de l’animal.

    Mesurant de 1 à 5 mm de longueur à jeun, et jusqu’à 30 mm lorsqu’elle est gorgée de sang, elle fait partie des plus grands acariens.

    Toutes les espèces de tiques sucent le sang des vertébrés et peuvent, à cette occasion, transmettre à leurs hôtes de nombreux agents pathogènes responsables de maladies vectorielles à tiques.

     

     

    Comment éviter les tiques ?

    Comment éviter les tiques ?

    On trouve essentiellement les tiques dans les zones herbeuses et les sous-bois.

    Pour éviter de vous faire mordre lors de vos promenades, pique-nique ou encore sport en pleine nature, veillez à :

    Porter des pantalons, des chaussures fermées et des chaussettes ; marcher sur les sentiers plutôt que dans les herbes ; utiliser un répulsif sur vos vêtements et sur les zones du corps qui restent à découvert.

    De plus, effectuez systématiquement un contrôle visuel en rentrant.

     

     

    Que se passe-t-il lorsqu’on se fait mordre par une tique ?

    Que se passe-t-il lorsqu’on se fait mordre par une tique ?

    Le problème de la tique est que les personnes mordues ne s’en rendent souvent pas compte !

    En effet, la tique possède un arsenal de substances qui endorment la peau pour la laisser prendre son repas tranquillement.

    Cependant, quelques heures après avoir été mordue, la victime peut ressentir une sensation de démangeaison ou d’inflammation.

    Le repas d’une tique peut durer plusieurs jours. Au fur et à mesure que la tique se gorge de sang, elle va beaucoup grossir et sera donc visible.

    Une tique classique est dangereuse après une vingtaine d’heures de fixation et le risque de contamination augmente avec la durée de fixation de la tique. 

    Les maladies à tiques, dont les premiers symptômes sont souvent analogues à ceux d’une grippe, peuvent se déclarer plusieurs semaines après la morsure.

    Faites donc attention à toutes les anomalies de santé dans les semaines suivant la morsure.

    En cas de doute, consultez un médecin.

     

     

    Comment retirer une tique ?

    Comment retirer une tique ?

    N’essayez pas de retirer une tique sans outil adapté.

    Si une simple pince à épiler peut suffire, l’emploi d’untire-tique, vendue en pharmacie, s’avèrera plus judicieux.

    Dans les deux cas, il faut pincer délicatement la tique au niveau de la tête, le plus près possible de la peau et tirer jusqu’au décrochage.

    Une fois la tique retirée, désinfectez avec un antiseptique local.

    Si la tête reste à l’intérieur de la peau ou si vous brisez son abdomen, elle risque de libérer les agents pathogènes qu’elle contient.

    N’essayez pas d’étouffer la tique avec de l’éther ou de l’huile, comme on peut l’entendre parfois. Cette pratique, en provoquant une régurgitation de salive, augmente le risque de transmission de virus.

    Si la tique est restée sur vous plus d’une journée, consultez votre médecin.

     

     

    Qu’est-ce que la maladie de Lyme ?

    Qu’est-ce que la maladie de Lyme ?

    La maladie de Lyme est une maladie infectieuse, non contagieuse, causée par une bactérie, Borrelia burgdorferi, transmise par les tiques.

    Cette maladie se détecte par prise de sang, mais peut être difficile à diagnostiquer, car les morsures de tiques passent parfois inaperçues.

    La maladie de Lyme se manifeste par de la fièvre, une grande fatigue et une éruption cutanée (en général une plaque circulaire rouge, chaude, de plusieurs centimètres de large). Cette plaque apparaît plusieurs jours après la morsure, chez environ la moitié des patients infectés.

    Elle se guérit habituellement efficacement à l’aide d’antibiotiques, mais si elle n’est pas traitée rapidement, la maladie peut toucher les articulations et le système nerveux.

    La maladie de Lyme a été nommée ainsi suite à de nombreux cas d’arthrite qui avaient été constatés chez des enfants et des adultes de la ville de Lyme, dans le Connecticut (États-Unis).

    Crédit photo : shutterstock.com

    Marie Desbonnet

     

     

    Source : passeportsante.net

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • VIVRE SES RÊVES OU RÊVER SA VIE ?
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit l'Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance." Jérémie 29.11
     
     
    Dans quel état d'esprit êtes-vous alors que vous lisez ces lignes ? Enthousiaste devant la journée qui commence car vous êtes à la poursuite du rêve de Dieu pour votre vie ? Ou plutôt déprimé parce que vous avez l'impression de tourner en rond, prisonnier d'une vie qui n'est pas celle que vous espériez ou dont vous aviez rêvé ?

    Que feriez-vous avec votre vie si vous aviez l'assurance absolue de ne pas faillir ?
    Avoir une raison d'être, un rêve qui vient de Dieu, au plus profond de soi, influence très fortement notre approche face à chaque journée. Se lever le matin en sachant que cette journée nous rapproche toujours plus de ce que Dieu a déposé dans notre coeur est tellement plus facile.

    Sachez que Dieu voit des possibilités dans votre vie ; avec lui il n'y a jamais d'impasse. Il trace des chemins là où il n'y en a pas. Il rêve sur votre vie. Il a déposé dans votre coeur des aspirations qui sont en fait ses propres désirs. Quand Dieu veut que quelque chose se réalise, il dépose dans le coeur d'un homme ou d'une femme un rêve. C'est sa façon de nous parler. Nous ne pouvons être complètement heureux et épanouis à moins de poursuivre ce rêve.

    Aujourd'hui peut-être est-ce une journée importante dans votre existence ? Peut être êtes-vous à un tournant de votre vie ? Tout commence par une décision ! Notre vie est la conséquence de nos décisions. La direction de notre vie confirme sa destination. Vous pouvez faire le choix de changer votre vie. De mettre en marche un processus de transformation, de changement de direction. Vous pouvez commencer l'accomplissement du rêve dès maintenant.

    Que feriez-vous avec votre vie si vous aviez l'assurance absolue de ne pas faillir ? Une étude a été faite auprès de personnes très âgées. On leur a posé la question suivante : ‘'Que feraient-ils de différent, s'ils pouvaient refaire leur vie ?'' La grande majorité a répondu en disant qu'ils prendraient plus de risques et feraient plus de choses qui auraient un impact après leur passage sur cette terre.

    Aujourd'hui, c‘est votre journée ! Vous avez la possibilité de rêver votre vie ou celle de vivre le rêve de Dieu pour vous ! Cela va être une grande journée, élancez-vous avec foi vers les opportunités divines !

    Un projet pour aujourd'hui

    Je vous encourage à écrire un plan. Faites la liste des choses que vous aimeriez réaliser, les choses qui brûlent au fond de votre coeur depuis très longtemps.
     
    Luc Dumont
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La simplicité fait d’une personne banale quelqu’un d’exceptionnel

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    La simplicité est le langage qui naît du cœur et qui ne comprend ni ne cherche d’artifices.

    C’est la volonté de respecter les autres autant que soi-même, en menant une vie où l’on accepte et où on célèbre tout ce que l’on possède, aussi minime soit-il.
     

    Nous pourrions dire qu’aujourd’hui, nous ne sommes pas habitués à ces actes chargés de simplicité et d’humilité.

    Nous avons souvent des aspirations très élevées, des rêves impossibles et des habitudes éloignées des actes les plus purs et élémentaires qui définissent l’humilité.

    Cependant, à un moment, beaucoup d’entre nous arrivent à un point où la vision de la vie change.

    Nous souhaitons nous débarrasser de nos « peaux » pour reprendre nos essences, nos origines. Nous commençons à pratiquer la simplicité du cœur et nous nous sentons heureux.

    Nous vous invitons à réfléchir à cela.

     

    La simplicité, cette dimension qu’il est si difficile d’accepter

    La simplicité n’a rien à voir avec une bonne ou une mauvaise personne. Nous savons tous très bien ce qu’est la noblesse et l’importance d’agir avec respect, dignité et réciprocité.

    À présent, la simplicité est une dimension un peu complexe, qui implique divers actes psychologiques qui méritent d’être soulignés.

    Couple-se-promenant

    La simplicité de pensée

    • La simplicité de pensée n’est pas la simplicité de raisonnement. Au contraire : c’est l’aptitude à voir les choses telles qu’elles sont, avec une totale objectivité.
    • Il y a des personnes qui voient la réalité et les comportements d’autrui selon leurs propres croyances. Elles osent juger et étiqueter. À l’inverse, les personnes à la pensée simple ont la capacité de voir les choses « telles qu’elles sont », en les acceptant même si elles ne les aiment pas.
    • Des choses aussi simples que la franchise et l’objectivité nous permettent d’agir avec un plus grand aplomb et discernement. Ce sont des qualités très saines que nous devrions tous essayer de développer.

     

    Le don de ne se sentir attaché à rien

    Il est important de définir ce que nous entendons par attachement. Les enfants, par exemple, ont besoin de ressentir de l’attachement vis à vis de leurs parents pour se sentir aimés et en sécurité.

    • Les couples ont aussi besoin d’une affection mutuelle, mais nous parlons ici d’un attachement sain, pas toxique ni manipulateur.
    • D’autre part, les personnes simples ont la capacité de ne pas se sentir attachées à ce qui est physique, de ne pas avoir besoin de plus que ce qui se trouve autour d’eux, et de ne pas s’attacher à quelqu’un au point de lui enlever sa liberté, son essence, et son identité.
    • Les personnes simples « sont comme elles sont ». Elles ne souhaitent pas imposer leurs idées, elles ne jugent pas, elles ne discriminent pas et ne cherchent pas à contrôler, rien ni personne.

     

    L’union avec soi-même pour profiter de l’environnement et des personnes aimées

    Se connaître soi-même, savoir quelles sont les peurs qui nous définissent, quelles sont nos vertus et où se trouvent nos limites sont les chemins les plus puissants pour l’acceptation de soi.

    • Que vous le croyiez ou non, c’est un concept que tout le monde ne comprend pas. L’acceptation de soi est le premier pas vers des relations positives et enrichissantes.
    • Qui s’accepte soi-même accepte les autres, et n’attend pas d’eux qu’ils comblent ses vides, qu’ils élèvent son estime ou qu’ils lui apporte des joies quand il est pétri de peurs.
    • Les personnes humbles n’attendent rien de personne, elles n’attendent que d’elles-mêmes. C’est ainsi qu’elles peuvent offrir le meilleur aux autres, en évitant les déceptions classiques que beaucoup d’entre nous ressentons.

    Femme-avec-fleur-sur-la-tete

    Le chemin vers la simplicité

    Il est fréquent qu’à un moment donné, pendant notre vie, nous passions par ce cap de l’humilité.

    • Nous le faisons car nous nous sentons surchargés par ce monde marqué par la compétition et par un rythme accéléré qui nous éloigne des choses les plus importantes : le bien-être, le calme, la sérénité, les amis, la famille et bien sûr, nous-même.
    • Se souvenir que « moins est plus » peut nous aider à mettre en priorité ce qui peut réellement nous rendre heureux.
    • Les actes simples sont ceux qui possèdent l’authenticité des sentiments et la pureté du cœur : la caresse de l’être aimé, le rire de nos enfants, une conversation avec des amis, une promenade sur la plage, rendre un service en échange de rien…

     

    Nous sommes sûrs qu’autour de vous, vous avez plus d’une personne d’âme simple et exceptionnelle qui enrichit votre vie.

    Ne les perdez pas, car ce sont des lumières dans l’épaisseur de la modernité parfois trop complexe, et elles nous servent d’exemples et d’inspiration.

    Ce sont des guides de richesse émotionnelle et d’humilité qui éclairent nos sentiers. Cela vaut la peine de les imiter.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ce que les médecins ne vous diront jamais : les noyaux d’abricot tuent les cellules cancéreuses sans effets secondaires

     
     
     
     
     
     
     
     

    noyaux-abricot-cancer-b17

     

    Les abricots, les pêches, les prunes ne sont pas seulement des fruits délicieux mais ils pourraient aussi contenir un ingrédient vital pour la prévention du cancer. La vitamine B17, connue sous le nom de Laetrile et Amygdaline, a fait l’objet de recherches qui font penser qu’elle peut aussi bien prévenir le cancer que le guérir. Ce remède est concentré dans le noyau lui-même. Et pourtant, malheureusement, la plupart d’entre nous jetons ce noyau en le prenant pour quelque chose d’inutile et immangeable. Que diriez-vous si je vous disais la vérité au sujet des noyaux d’abricots, à savoir qu’ils peuvent détruire les cellules cancéreuses ?

     

    Ces noyaux peuvent en effet être un excellent moyen prophylactique contre le cancer. Comment est-ce possible ? Dans le livre « World without cancer » (Monde sans cancer), écrit par Edward Griffin, il a décrit la découverte, qui date de plus de trente ans. Dans son livre, il parle de cette découverte qui peut guérir le cancer et de la façon de le faire. Cependant, il mentionne également que cette découverte géniale a purement et simplement été enterrée par ceux qui tiennent à tirer profit de la maladie. Par ailleurs, Edward Griffin explique que le cancer présente souvent un métabolisme perturbé dans le corps, et que le cancer est d’origine métabolique par essence. Le métabolisme du corps est perturbé lorsque l’équilibre de vitamines et de minéraux est détruit. Votre corps commence à être affamé sans les vitamines et minéraux nécessaires qui sont vitaux pour un processus interne normal, ce qui alors déclenche les diverses défaillances de notre mécanisme endommagé. C’est le même principe qui s’applique pour toutes les autres maladies qui surviennent dans le corps.

    Pourquoi cette vérité au sujet des noyaux d’abricots est-elle dissimulée ?

    L’industrie du cancer gagne 200 milliards de dollars par an, ce n’est donc pas étonnant que les méthodes alternatives efficaces soient cachées au public. Comme l’explique Edward Griffin, le médicament pour guérir et prévenir le cancer existe depuis des siècles, et il ne demande aucune intervention humaine pour le fabriquer, mais malheureusement, cette découverte est occultée.

     

    Alors, en quoi les noyaux d’abricot sont-ils un remède pour guérir le cancer ?

    Les noyaux d’abricot contiennent une plus grande source d’amygdaline (appelée vitamine B17) que d’autres sources végétales. Cet ingrédient possède une propriété inestimable pour le corps humain. Il cible et tue les cellules cancéreuses tout en renforçant le système immunitaire, ce qui le protège contre la réapparition du cancer. La recherche a démontré qu’une tribu himalayenne connue sous le nom de « Hunza » n’a jamais eu un cas de cancer en raison de leur régime alimentaire naturel qui est riche en abricots. Leur alimentation contient 200 fois plus de vitamine B17 qu’un régime occidental. Dans la culture Hunza, le noyau d’abricot est considéré comme l’aliment le plus précieux.

    En 1952, un biochimiste persévérant, le Dr Ernst T. Krebs a découvert une nouvelle vitamine à laquelle il a attribué le numéro B17 et appelée « Laetrile ». Sa recherche l’a conduit à l’amygdaline, qu’il a trouvée la plus concentrée dans les noyaux d’abricots.

    L’amygdaline contient 4 substances : 2 sont du glucose ; 1 est du benzaldéhide, et l’autre est le cyanure. Les gens sont effrayés lorsque le mot « cyanure » est mentionné. Cependant, vous devez savoir qu’en chimie, les éléments individuels d’un composé ne sont actifs que lorsqu’ils sont isolés. Lorsque B17 est introduit dans le corps, il est décomposé par l’enzyme Rhodanese. Le rhodanese sépare l’acide cyanhydrique du Benzaldéhyde en 2 produits, le Thiocyanate et l’acide benzoïque qui sont bénéfiques pour nourrir les cellules saines et produisent le milieu métabolique pour la vitamine B12. Tout excès de l’un de ces sous-produits est évacué du corps de façon naturelle par l’urine. La vitamine B17 passe dans votre corps et n’y reste pas plus de 80 minutes puisque le Rhodanese le décompose. (En fait, il a été prouvé que le sucre est 20 fois plus toxique que la B17).

    Lorsque la B17 vient en contact avec les cellules cancéreuses, il n’y a plus de Rhodanese pour la décomposer et la neutraliser, mais au contraire, seule l’enzyme Bêta-Glucosidase est présente en très grandes quantités. Lorsque la B17 et la Bêta-Glucosidase entrent en contact, une réaction chimique se produit et l’acide cyanhydrique et le benzaldéhyde se combinent de manière synergique pour produire un poison qui détruit et tue les cellules cancéreuses. Ce processus est connu comme « la toxicité sélective ». Et étant donné que les cellules cancéreuses ne contiennent pas de Rhodanese, le cyanure et le benzaldéhyde fonctionnent sur le mode de toxicité sélective en tuant seulement les cellules cancéreuses.

    Malheureusement, le Dr Krebs n’a pas pu faire breveter sa découverte puisque le laetrile n’est pas fabriqué chimiquement par des personnes mais dérivé de la nature. Malgré une croyance populaire que le cancer est principalement causé par le tabagisme, ou la constante lumière du soleil ou même encore par les produits chimiques dans nos aliments (qui bien sûr contribuent à la mauvaise santé), le Dr Krebs, au long de ses recherches tenaces, était convaincu que le cancer est une simple maladie de déficience en vitamine B17. Malgré la preuve tangible de son efficacité à guérir et prévenir le cancer, la FDA a banni le laetrile en 1971. Ceci n’a pas été une surprise car la découverte du Dr Krebs constituait une sérieuse alerte financière à l’industrie du cancer.

    Le livre écrit par Edward Griffin fournit également des recommandations pour l’utilisation des noyaux d’abricot.

    – Pour la prévention, il est recommandé de prendre environ 5 à 7 noyaux d’abricot par jour. Il suffit de les casser et de consommer l’amande qui s’y trouve. On trouve aussi des amandes de noyaux d’abricots sur internet.

    – Pour un cancer déjà déclaré, utilisez 2 ou 3 fois cette quantité.

    La vitamine B17 est soluble dans l’eau et n’est pas toxique. Cependant, quelques personnes peuvent avoir la nausée si elles prennent trop de noyaux en même temps.

    Et assurez-vous d’éviter le sucre lorsque vous voulez guérir du cancer, car les cellules cancéreuses se nourrissent de la fermentation du sucre (glucose) pour leur énergie à la place de l’oxygène.

    Traduction de la vidéo:

    Vous mentionnez les noyaux d’abricot comme l’un des traitements que vous avez utilisé ; et le laetrile vient de là, pouvez-vous le décrire et rectifier l’erreur que j’ai faite. Pouvez-vous décrire comment cela fonctionne, dans votre recherche.

    Les noyaux d’abricot, j’ai découvert que cela guérit le cancer. Et les gens qui mangent environ 7 noyaux d’abricot par jour n’auront pas le cancer. C’est l’acide cyanhydrique dans le noyau qui cible les cellules cancéreuses seulement et n’atteint pas les cellules saines. Et cela se trouve dans les noyaux d’abricot, de prunes, des pépins de pomme. Mais les noyaux d’abricot ont la plus grande concentration. C’est appelé l’Amygdaline ; ils en ont fabriqué une version qu’ils injectent. Mais je n’utilise pas d’aiguilles, je ne fais pas de piqûres, et je ne pourrais pas me le permettre de toute façon. Donc, je ne me servais que des noyaux d’abricot. Donc je prenais mes abricots chaque jour, je les mettais dans un sac avec une fermeture éclair et je les cassais avec un marteau pour les ouvrir et extraire l’amande de la coque. Puis je les passais dans un moulin à café et je mettais la poudre dans une sauce à la pomme non sucrée pour les manger. Car le goût n’est vraiment pas bon. Mais, vous savez, c’est efficace ! Donc j’en mangeais tout au long de la journée quand même.

    Est-ce qu’on peut en manger trop ? Oui, ce qui est recommandé en général, c’est 1 noyau par 5 kilos de poids, si vous avez le cancer, c’est ce que je faisais à ce moment-là. Et si vous voulez maintenir votre système immunitaire, c’est 7 noyaux d’abricot par jour pour ne pas avoir le cancer. Et j’ai entendu dire que des gens dépassaient en fait la limite, et je suppose que vous pouvez développer une tolérance. Je ne l’ai pas expérimenté personnellement.

     

     

     

    Sources : livingtraditionally.com

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 9 signes d’alerte sur les kystes ovariens

    que les femmes ignorent souvent

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Détecter les kystes ovariens précocement est important pour leur traitement, mais parfois, ils ont des symptômes très discrets. Voyons quels sont-ils.
     
     
     

    Aujourd’hui, une grande partie de la population féminine est affectée par la maladie ou le syndrome des ovaires polykystiques.

    Cela signifie que dans leurs ovaires, il existe plusieurs kystes, qui sont souvent inoffensifs et de diverses tailles.
     

    Il s’agit de petits sacs plein de liquides qui se situent dans ou sur la superficie des ovaires.

    Leurs principales causes sont les déséquilibres hormonaux et ils ont tendance à se développer à n’importe quel âge pendant les années de reproduction.

    Même s’ils ne représentent pas un problème de santé grave, il est important de les détecter rapidement pour éviter qu’ils ne continuent à grossir.

    Pour cela, il faut tenir compte d’une série de symptômes physiques qui, même s’ils peuvent indiquer d’autres affections, peuvent être clés dans leur détection.

     

    1. Changements dans la miction

    Changements-miction-1-500x334

    Les changements dans les habitudes de miction sont un signe qui permet de détecter plusieurs problèmes sur la santé.

    Si vous ressentez soudain plus d’envies d’uriner, et que même, vous ne pouvez pas le contrôler, sachez que cela peut être dû à des kystes ovariens.

    Ces symptômes, tout comme les brûlures après avoir uriné, indiquent que les les muscles du plancher pelvien sot fragilisés infectés. 

    Dans le cas où cela persiste pendant plus de deux jours, le mieux est de consulter un médecin pour recevoir un diagnostic opportun.

     

    2. Des saignements anormaux

    L’un des symptômes les plus évidents de désordres hormonaux sont les saignements qui se produisent en dehors des règles.

    Même s’il est commun que certaines les remarquent de temps en temps, en souffrir de manière fréquent doit être une raison de consulter un gynécologue.

     

    3. Des douleurs pendant le coït

    Douleur-pendant-le-coit-500x334

    Les infections vaginales et l’inflammation sont les raisons pour lesquelles on ressent de la douleur lorsqu’on a des relations sexuelles.

    Mais si cela est très fréquent et affecte la vie sexuelle, mieux vaut consulter un spécialiste pour en avoir le cœur net.

     

    4. Des vomissements et des nausées

    Les vomissements et les nausées ne sont pas une symptôme exclusif des femmes enceintes.

    À cause du déséquilibre hormonal qui se produit à cause des kystes, certaines en souffrent aussi de manière continue.

     

    5. L’inflammation abdominale

    C’est l’un des symptômes que l’on ignore le plus car il se déclenche à la suite d’une multiplicité de facteurs.

    La distension ou l’inflammation de la zone abdominale est assez gênante etpeut parfois être accompagnée de douleur.

    En souffrir de manière récurrente et ne pas réussir à se soulager en quelques jours est un signe qui doit alerter.

     

    6. La douleur dans le bas du dos

    Douleur-de-dos-500x333

    Une sensation de tension ou de douleur au niveau de la zone lombaire n’indique pas forcément un problème musculaire.

    Parfois, cela demande un peu plus d’analyse car il peut en effet s’agir d’une infection rénale ou d’un trouble de l’appareil reproducteur. 

     

    7. La perte ou la prise de poids soudaines

    Perdre du poids de manière soudaine peut être perçu comme une bénédiction pour les personnes qui souffrent de surpoids ou d’obésité.

    Cependant, si des efforts n’ont pas été effectués pour atteindre ce but, mieux vaut rester en alerte car cela peut signifier que quelque chose ne fonctionne pas bien.

    C’est la même chose lorsqu’il y a une prise significative de poids, même si l’on suit un régime équilibré ou d’autres habitudes saines.

    Sentir que l’on perd l’appétit ou que l’on souffre de troubles alimentaires sont des signes dont il faut tenir compte, car ce sont des symptômes de maladies.

     

    8. La fatigue constante

    Fatigue-constante-500x334

    Le stress, la routine et la mauvaise alimentation des sont des facteurs qui ont le plus d’incidence sur les épisodes de fatigue constante.

    Cependant, les déséquilibres hormonaux peuvent aussi en être la cause, si la fatigue persiste de façon chronique. 

    Se sentir sans énergie, fatigué et souffrir de problèmes de concentration sont des signaux suffisants pour consulter un médecin.

     

    9. La douleur pelvienne

    La douleur pelvienne est un signe très important du syndrome des ovaires polykystiques. Si elle se produit en dehors des règles, c’est une bonne raison de consulter un médecin.

    Tous les symptômes cités ici peuvent se manifester de manière différente, selon les cas. Parfois, ils sont aussi accompagnés de changements dans les habitudes intestinales et de changements d’humeur brusques.

    Pour que cela ne produise aucun type de complication, le mieux est de se faire suivre et de solliciter des examens médicaux si cela est pertinent.

    D’autre part, vous pouvez tenir compte d’une série de remèdes naturels, qui apportent des bienfaits à votre traitement.

    Mais avant d’en ingérer, demandez conseil à votre médecin pour les doses et les contre-indications.

    En voici certains :

    • La réglisse
    • Le gattilier
    • Le pissenlit
    • L’actée à grappes noires

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • NE SOYEZ PAS SURPRIS
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    “Pierre donc était gardé dans la prison; et l'Eglise ne cessait d'adresser pour lui des prières à Dieu.” Actes 12.5
     
     
    Seigneur, fais un miracle dans nos finances ! Cette courte prière, je l'ai adressée un jour à Dieu alors que je me trouvais dans un dilemme financier très contraignant et qui normalement, devait m'obliger à remettre en question beaucoup de choses au niveau de mon ministère et sur le plan familial.

    Dieu ne fait jamais rien à moitié.
    Très honnêtement, si vous m'aviez dit que pendant la semaine Dieu toucherait le cœur d'une personne pour nous faire un don qui allait pallier à ces besoins financiers, je vous avoue que je serais resté un peu perplexe. Et pourtant, c'est bien ce qui s'est passé. Ce jour-là, j'ai été surpris par Dieu !

    Pierre était dans une situation extrêmement compliquée. Enfermé à double tour dans un cachot et sous bonne garde, il risquait bientôt de perdre la vie. Néanmoins, pour l'église qui se trouvait à Jérusalem, il existait une solution. Et c'était Dieu. Il était le seul à pouvoir résoudre cette catastrophe.

    Comment ? L'église ignorait totalement la manière dont Dieu résoudrait ce problème, mais elle savait essentiellement qu'il fallait prier. “La prière fervente du juste a une grande efficace.” Jacques 5.16

    C'est alors que le miracle se produisit. Pierre fut libéré de prison et lorsqu'il frappa à la porte de la maison de Marie où ses frères et sœurs étaient en train de prier, tous furent surpris de le voir.

    “Il frappa à la porte du vestibule, et une servante, nommée Rhode, s'approcha pour écouter. Elle reconnut la voix de Pierre et dans sa joie, au lieu d'ouvrir, elle courut annoncer que Pierre était devant la porte. Ils lui dirent: “Tu es folle.” Mais elle affirma que la chose était ainsi. Et ils dirent: “C'est son ange.” Actes 12.13-15

    Il y a une chose que vous devez savoir, c'est que Dieu ne fait jamais rien à moitié. Il aime entendre votre voix, tout comme il affectionne de répondre complètement à vos attentes.

    Les prières sont notre lot, les exaucements et les miracles lui appartiennent. Alors quel que soit ce que vous lui demandez, ne soyez pas surpris de recevoir beaucoup plus.

    “À celui qui, par la puissance qui agit en nous, peut réaliser infiniment au-delà de ce que nos prières peuvent demander ou que notre imagination ose espérer.” Ephésiens 3.20

    Une prière pour aujourd'hui

    Seigneur, je te demande une chose : surprends-moi ! Au nom de Jésus. Amen

    Yannis Gautier
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les bonnes personnes pleurent parfois en cachette

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Même si elles semblent fortes et qu'elles peuvent affronter tous leurs problèmes, les leurs et ceux des autres, les bonnes personnes ont aussi des limites et ont besoin de soutien.
     
     
     

    Les bonnes personnes ont beaucoup de déceptions dans leur cœur, et même si elles montrent une belle intégrité et un aimable sourire, elles revêtent parfois une double armure derrière laquelle elles peuvent se cacher pour pleurer et pour soulager leurs amertumes lorsqu’elles sont seules.

     

    Les bonnes personnes n’ont pas toujours été joyeuses, mais elles ont une force qui leur apprend à être courageuses et à faire face aux difficultés en regardant vers le futur et en apportant le meilleur à ceux qui les entourent.

    Cependant, il faut savoir qu’il est nécessaire de disposer de ses espaces propres, et de moments où il faut penser à soi et à son auto-estime car celui qui vit uniquement pour donner aux autres, est parfois vide à l’intérieur.

    Nous vous invitons à réfléchir à cela dans cet article.

     

    Les bonnes personnes revêtent une seconde peau qui les rend particulières

    Les personnes au cœur noble revêtent une carapace grâce à laquelle elles montent leur intégrité, leur dépassement et leur force.

    Cependant, ce n’est rien d’autre qu’une armure de protection, car à l’intérieur se trouve un cœur trop sensible aux douleurs du monde.

    Ces personnes peuvent penser qu’elles sont capables de tout résoudre et d’apporter la meilleure réponse à n’importe quel problème et qu’elles représentent ce câlin qui enveloppe toute âme qui a besoin de soutien.

    Cependant, il faut savoir que celui qui vit uniquement pour consoler finit par accumuler trop de tristesse en lui. 

     

    Il est important de tenir compte des aspects suivants :

     

    Les bonnes personnes sont des personnalités hautement sensibles

    Il se peut que plus d’un se demande ce que nous appelons « bonnes personnes ». Nous savons tous ce qu’est le bien, et nous faisons le maximum pour ceux qui nous entourent : respect, vie en commun, harmonie etc.

    Alors… Qui a le privilège d’être une meilleure personne que les autres ?

    • En réalité, c’est seulement un terme pour désigner ces personnes qui pensent d’abord aux besoins des autres qu’aux leurs.
    • Elles perçoivent très intensément la souffrance et les inquiétudes des autres. Elles sont plus réceptives et émotionnellement plus sensibles.
    • Le fait de montrer plus de proximité pour les autres fait aussi qu’elles souffrent de plus de déceptions et qu’elles ne peuvent pas gérer efficacement cette quantité de douleur émotionnelle si importante.
    • Elles ne récupèrent pas si rapidement. Une mauvaise parole, de l’insolence, ou un acte égoïste laissent une empreinte en elles et même si elles le dissimulent en affirmant leur intégrité, elles sont blessées de l’intérieur.

     Les bonnes personnes pleurent parfois en cachette

    Elles évitent de montrer leurs blessures, de parler de leurs problèmes ou de se montrer vulnérables

    C’est une caractéristique très habituelle chez les personnes qui ont un cœur noble. Cette seconde peau dont nous parlions au début agit comme une sorte de revêtement qui sert à cacher la douleur émotionnelle.

    • Tout comme il y a des personnes qui aiment mettre en avant leurs déceptions ou leurs douleurs, les personnalités les plus nobles évitent cela et elles les cachent et les dissimulent très bien.
    • Le problème se trouve dans le fait qu’elles accumulent trop de déceptions et de faits non gérés et non affrontés. Toute cette douleur émotionnelle laisse des traces et la charge peut être insoutenable.
    • Malgré cela, elles continuent à agir comme d’habitude, et disent oui à tout, alors qu’elles n’en peuvent plus, et qu’elles aimeraient se retrouver seules.

    Ce n’est pas une bonne chose à faire.

     

    Comment gérer la douleur émotionnelle que nous accumulons en cachette ?

    Pensez que chaque déception, chaque insolence et chaque trahison va laisser une marque en vous. Sachez que celui qui est habitué à trop pardonner donne aux autres l’autorisation de faire du mal.

    Nous ne devons pas le permettre. Les bonnes personnes n’ont pas d’ailes, ce ne sont pas des anges destinés uniquement à réaliser des vœux, à assainir des solitudes et à soulager des problèmes.

    Elles sont en chair et en os et ont un cœur plus fragile que la plupart des gens.

    Femme-avec-une-robe-a-fleurs

    C’est pour cela qu’il est nécessaire de mettre en pratique les stratégies suivantes.

     

    Du temps pour vous, du temps pour le soulagement émotionnel

    Si vous n’êtes pas bien, vous ne donnerez pas le meilleur de vous-même à ceux qui vous entourent.

    Petit à petit, vous pouvez tomber dans un cercle vicieux où la frustration finira par empêcher votre épanouissement personnel.

    • Offrez-vous du temps pour prendre soin de vous et vous écouter. Vous avez le droit de dire « NON », car un non sincère et à temps montre aux autres que vous avez des besoins, et ce n’est pas pour cela que vous êtes une mauvaise personne.
    • Pratiquez le soulagement émotionnel pour canaliser beaucoup de ces sensations qui vont à votre encontre. Pleurez si vous avez besoin, écrivez, promenez-vous et parlez à d’autres personnes qui peuvent vous comprendre et vous aider.
    • Vous aussi avez besoin du soutien des autres. Vous n’êtes pas un super-héros, vous êtes une personne au cœur sensible qui mérite aussi de la reconnaissance et de la tendresse.

     

    Offrez votre énergie et vos émotions à qui le mérite vraiment

    Que nous le voulions ou non, il arrivera un moment où nous devrons sélectionner. Il y a des personnes qui donnent tout à quelqu’un et qui ne reçoivent que mépris en retour.

    Nous devons éviter d’investir du temps, des efforts et des émotions pour les personnes qui nous font du mal, car nous pourrions ressortir très blessés de la relation.

    Penser à vous ne signifie pas être égoïste. Il s’agit seulement de maintenir un équilibre adapté où tout le monde sort gagnant, et où la réciprocité et le respect nous permettent de grandir avec le langage qui provient du cœur et de la sincérité.

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Si vos reins sont en danger, le corps va vous donner ces 8 signes !

     
     
     
     
     
     
     
     

    reins

     

     

    Les organes vitaux suivants sont localisés juste sous la cage thoracique. Ils sont responsables du nettoyage et de la détoxification, à savoir le filtrage de 10 à 150 litres de sang par jour. Cela est essentiel pour toutes les fonctions du corps et maintenir aussi le sang en bonne santé. Les reins sont responsables des fluides ou des déchets excessifs de l’organisme. Ils régulent les niveaux d’électrolytes et maintiennent les os en bonne santé et forts, fabriquent plus de globules rouges et stabilisent la pression artérielle.

     

    Si les reins sont en difficulté et ne peuvent plus fonctionner, comme d’habitude, la santé a de gros problèmes. Lisez attentivement pour reconnaître et prévenir les problèmes liés aux lésions ou à l’insuffisance rénale.

    1. Gonflements

    Lorsque les reins commencent à échouer dans leur « travail », ils peuvent de moins en moins se débarrasser de l’excès de fluides et cela va rendre le visage gonflé et bouffi, ainsi que les articulations et les membres.

    2. Changements dans la miction

    Les premiers signes les plus évidents sont les suivants:

    • Difficulté à uriner
    • Pression pendant le processus
    • Urine foncée, uriner moins souvent et en petites quantités
    • Couleur pâle de l’urine, souvent et en grandes quantités
    • Urine mousseuse
    • Beaucoup envie d’uriner pendant la nuit

    3. Éruptions cutanées

    L’accumulation de déchets dans notre corps peut être liée à une insuffisance rénale – la peau a beaucoup d’éruptions cutanées et de démangeaisons. Tous les déchets s’entassent dans le sang et rend la peau malsaine, sèche et irritée. Les lotions, crèmes et cosmétiques peuvent soulager un peu, mais ne résolvent pas le problème qui vient de l’intérieur – SI l’éruption est directement causée par les problèmes rénaux, bien sûr.

    4. Fatigue

    Si les reins sont en bonne santé, ils produisent de l’EPO (érythropoïétine), une hormone qui fabrique plus de globules rouges qui apportent de l’oxygène là où c’est nécessaire. Si le nombre de globules rouges diminue, la fatigue se produit et cela aura un impact sur le cerveau et aussi sur les muscles. C’est aussi un signe d’anémie sévère.

    5. Essoufflement

    C’est un problème courant, mais il pourrait être lié aux lésions rénales. Si le corps n’a pas assez d’oxygène, c’est à cause du faible nombre de globules rouges qui délivrent l’oxygène partout. La quantité de ces cellules sanguines est liée aux toxines nuisibles qui s’accumulent dans les poumons.

    7. Goût de métal dans la bouche / goût métallique 

    Les déchets accumulés dans le sang vont changer votre goût des aliments et même causer la mauvaise haleine tout le temps. Un autre signe de lésions rénales sont des changements marqués dans les préférences alimentaires ou le manque d’appétit.

    8. Douleur

    La douleur dans le haut du dos ou au niveau des reins est un autre symptôme de cette condition. La douleur peut être déclenchée encore plus par des infections ou des calculs rénaux.

    9. Mauvaise concentration et étourdissements

    Un mauvais débit d’oxygène au cerveau est un signe clair d’anémie grave, mais aussi d’insuffisance rénale. Cela perturbera l’attention et la concentration, vous rendant étourdi et avec des vertiges et provoquera des troubles de la mémoire.

    Incorporez des aliments plus sains dans votre alimentation et consommez plus d’aliments ou de suppléments antioxydants. De cette façon, vos reins fonctionneront au mieux et traiterons beaucoup de toxines également.

     

     

    Sources : www.fhfn.org

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Jeûner 3 jours renouvelle le système immunitaire entièrement


     

     

     

     

     

    globules-blancs

     

     

     

    Une étude remarquable sur plusieurs points conclut que jeûner pendant trois jours peut régénérer l’ensemble du système immunitaire, même chez les personnes âgées ou malades. La découverte des scientifiques de l’Université de Californie du Sud est qualifiée de remarquable.

     

    système-immunitaire

    Jeûner 3 jours renouvelle le système immunitaire entièrement

    Bien que le jeûne soit critiqué par les nutritionnistes, la recherche démontre qu’un corps affamé déclenche un signal envoyé aux cellules souches pour lancer la production de globules blancs en grand nombre, lesquelles combattent les infections.

    Les scientifiques de l’Université de Californie du Sud (USC) affirment que la découverte pourrait être particulièrement bénéfique pour ceux dont le système immunitaire est endommagé, tels que les patients cancéreux sous chimiothérapie. Il pourrait aussi aider les personnes âgées dont le système immunitaire devient moins efficace.

    Valter Longo, Professeur en gérontologie et sciences biologiques à l’université californienne explique :

    assiete-400x273

     

    « Il [le jeûne] donne le feu-vert aux cellules souches pour qu’elles s’activent et commencent à proliférer jusqu’à reconstruire l’ensemble du système immunitaire. Et l’autre bonne nouvelle est que le corps se débarrasse des parties vieilles, endommagées et inefficaces, au cours du jeûne. Si vous partez d’un système immunitaire fortement endommagé par la chimiothérapie ou le vieillissement, les cycles de jeûne peuvent littéralement générer un nouveau système immunitaire. »

    En fait, jeûner 3 jours contraint le corps à consommer ses réserves de glucose et de graisses. Ce faisant, une quantité importante de globules blancs est éliminée :

    « Quand vous vous privez de nourriture, le corps essaye d’économiser l’énergie dépensée. Pour cela il recycle un grand nombre de cellules du système immunitaire qui ne sont pas indispensables, notamment celles qui sont abimées. »

    Ainsi, pendant le jeûne, le nombre de globules blancs baisse fortement et augmente rapidement quand la personne s’alimente à nouveau.

    Le jeûne a d’autres effets bénéfiques

    Durant les tests, les bénévoles ont été invités à jeûner régulièrement entre deux et quatre jours sur une période de six mois.

    Les scientifiques ont alors découvert que le jeûne prolongé réduit également l’enzyme PKA. Cette enzyme est impliquée dans le vieillissement, elle augmente le risque de cancer et favorise la croissance tumorale.

    Le jeûne diminue les effets secondaires de la chimiothérapie

    Jeûner pendant 72 heures protège également les patients atteints de cancer contre l’impact toxique de la chimiothérapie. Tanya Dorff, professeur adjoint de médecine clinique à l’USC affirme que :

    « Les résultats de cette étude suggèrent que le jeûne peut atténuer certains des effets nocifs de la chimiothérapie. »

    Se référant à la période de jeûne de 72 heures, Chris Mason, professeur de médecine régénérative à l’University College de Londres, a déclaré :

    « Cela pourrait être potentiellement utile parce que [3 jours] ce n’est pas assez long pour que celà soit très nuisible à une personne atteinte de cancer. Mais je pense que le moyen le plus judicieux de progresser serait de synthétiser cet effet avec des médicaments. Je ne suis pas sûr que le jeûne soit la meilleure idée. Les gens sont mieux à manger régulièrement. »

    Le Professeur Longo de conclure :

    Il n’y a aucune preuve que le jeûne soit dangereux alors qu’il y a des preuves solides qu’il soit bénéfique.

     

     

    Cet article a été écrit par Fabrice Renault, dont voici la source originale : www.mieux-vivre-autrement.com

     

    Sources : nationalpost.com

            sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • PRIÈRE AU CŒUR DE LA VIE
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Et le roi me dit : « Que demandes-tu ? » Je priai le Dieu des cieux, et je répondis au roi : « Si le roi le trouve bon, et si ton serviteur lui est agréable, envoie-moi en Juda, vers la ville des sépulcres de mes pères, pour que je la rebâtisse. »" Néhémie 2.4-5
     
     
    Néhémie avait eu le cœur lourd à la vue de la muraille renversée de Jérusalem, mais il ne savait que faire de ce fardeau. Il rechercha "constamment" la sagesse de Dieu afin de savoir comment agir, ainsi que l'intervention divine pour bénéficier de la faveur de son maître, le roi de Perse.

    Dieu est avec vous au cœur même de votre vie quotidienne.
    En présence du roi, Néhémie ne sut cacher le poids de ses soucis et le roi lui demanda ce qui n'allait pas. Puis, le roi interrogea : "Que demandes-tu ?" Malgré le fait qu'il ait prié constamment et remis son fardeau à Dieu, Néhémie ressentait encore le besoin de chercher sa face avant de répondre. Alors qu'il se tenait debout devant le roi et la reine, Néhémie fit une pause pour prier silencieusement. Ce n'est qu'après cette prière qu'il présenta sa requête au roi. Dieu lui avait donné les paroles à prononcer.

    Jésus dit à ses disciples : "Quand on vous emmènera pour vous livrer, ne vous inquiétez pas d'avance de ce que vous aurez à dire, mais dites ce qui vous sera donné à l'heure même; car ce n'est pas vous qui parlerez, mais l'Esprit Saint" (Marc 13.11). Jésus voulait qu'ils sachent que Dieu serait avec eux dans des situations semblables à celle que Néhémie traversait.

    Lorsque, dans votre vie, vous faites face à des situations difficiles, Dieu veut que vous sachiez qu'il est avec vous aussi. Il est avec vous au cœur même de votre vie quotidienne. Il désire que vous vous sentiez libre de chercher sa face pour tout ce dont vous avez besoin, n'importe quand. Dieu écoute volontiers vos prières, même si elles sont faites silencieusement.

    Une prière pour aujourd'hui

    Père, merci de m'écouter chaque fois que je prie. Aide-moi à me tourner vers toi tout au long de cette journée. Je te présente mes besoins. Au nom de Jésus.
     
    John Roos
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • L’amour qui se mendie n’est pas de l’amour

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Quand on mendie l'amour, il est très facile de tomber dans le chantage ou la manipulation, et s'oublier soi-même. Il ne faut pas se faire avoir par de faux espoirs, il faut accepter la fin de la relation et faire face au futur.
     
     
     

    Qui mendie de l’amour sait très bien que son engagement n’est plus authentique, et que la relation est éteinte.

    Même ainsi, on cherche à raviver les charbons ardents avec le désespoir de celui qui rêve d’une deuxième chance, mais la seule chose que l’on obtient, c’est de la souffrance.

     

    Il faut tenir compte d’un autre aspect : qui commet l’erreur d’implorer d’être aimé, donne à l’autre personne une position de pouvoir très dangereuse.

    C’est alors que l’on peut tomber sans s’en rendre compte dans des relations déséquilibrées où entrent la manipulation et même l’humiliation.

    Qui mendie de l’amour peut se perdre soi-même, et quand cela arrive, notre auto-estime s’en retrouve sérieusement affectée.

    Il est très important d’en tenir compte.

     

    L’amour qui se mendie ou se supplie est déjà un amour perdu

    Il n’est pas facile d’admettre que notre relation n’est plus, que nous vivons dans le faux, que l’autre personne se trouve à des années lumière et que nous sommes déjà un satellite qui tourne inutilement autour d’elle.

    Même si notre radar émotionnel est totalement conscient du fait qu’il n’y a plus d’amour, nous utilisons le déni comme mécanisme de défense pour nous amarrer à l’espoir.

    Nous voulons nous accrocher à cette illusion, pour continuer à alimenter un amour irréel mais duquel nous ne pouvons pas nous défaire.

    Qu’y-a-t-il derrière ces comportements ? Pourquoi demandons-nous à l’autre de nous aimer encore, alors qu’il nous a déjà dit qu’il ne nous aimait plus ?

    Femme-se-couvrant-le-visage-500x299

    Le faux espoir

    Enfants, on nous apprend la valeur de l’effort, le besoin de lutter pour ce que nous voulons. D’une certaine manière, nous associons cette lutte aux relations affectives, alors qu’en réalité, les émotions ne fonctionnent pas toujours ainsi.

    • Ce n’est pas en nous efforçant, en nous humiliant ou en faisant tout pour démontrer notre passion débordante que l’autre personne nous aimera ou pas.Le cœur ne fonctionne pas comme ça.
    • Le faux espoir est le venin de qui refuse de voir la réalité en face. Il est clair que ce n’est pas facile d’accepter le désamour, mais quand l’autre personne nous a bien signifié qu’elle ne ressent plus rien, il est vital de l’accepter.

     

    Agir différemment pour être aimé

    Agir contre ses valeurs, montrer une autre image de soi  pour être plus désirable, et abandonner ses habitudes pour s’accorder à l’autre sont des choses que beaucoup de gens peuvent faire pour récupérer l’être aimé ou pour atteindre la personne désirée.

    Tout cela produit une lente auto-destruction qui en plus de nous humilier, peut affecter notre santé mentale et émotionnelle. Nous ne devons pas tomber dans cette erreur.

     

    La fausse illusion comme mécanisme de défense

    Il y a quelque chose de très clair : arrêter une relation suppose de devoir reconstruire une vie, et c’est une chose à laquelle nous ne sommes pas tous préparés.

    • C’est pour cela que parfois, on a recours à la fausse illusion comme un mécanisme de défense, comme un gilet de sauvetage émotionnel avec lequel survivre en pensant à un « peut-être », à un « si je fais cela, il/elle me regardera à nouveau », « s’il/elle a pitié de moi, c’est qu’il/elle m’aime encore ».

    Ce sont des comportements très compréhensibles que nous pouvons avoir pendant quelques jours, jusqu’à ce que s’installe l’acceptation.

    Si vous restez plusieurs mois dans ce type de comportements, vous vous ferez beaucoup de mal à vous-même et à l’autre personne.

    Homme-mal-de-tete

    Le chemin vers l’acceptation quand apparaît le désamour

    Au moment d’accepter le désamour ou la fin d’une relation, chacun d’entre nous réagit d’une manière différente.

    Il faut savoir que pour y parvenir, chaque personne aura besoin de suivre son propre chemin, aussi thérapeutique possible (chercher du soutien, changer de ville, faire de nouvelles activités, partir en voyage etc.)

    Cela vaut la peine de tenir compte des stratégies qui peuvent nous aider à prendre soin de notre auto-estime.

    • Nous avons tous besoin d’un pourquoi. Les relations se terminent pour une raison et nous devons la connaître. Cela nous aidera à tourner la page plus efficacement sans alimenter les faux espoirs de deuxième chance.
    • Un « nous en finissons ici » doit se formuler face à face et jamais dans un message ou via une tierce personne. 
    • Les mots sincères, bien qu’ils soient douloureux, sont aussi thérapeutiques. Ils doivent être fermes et réalistes : c’est fini, et il n’y aura pas de seconde chance.
    • C’est le moment de penser à vous. Qui mendie de l’amour quand les choses sont claires, se trahit lui-même. Il est nécessaire d’accepter et de vivre son deuil. Il est essentiel de penser à soi-même, et de guérir le vide, le rejet, et l’absence.

     

    La douleur de maintenant représente des fragments de nous-même que nous devons recueillir avec dignité pour nous reconstruire.

    C’est une tâche laborieuse qui demande du temps, des efforts et de nombreuses attentions, mais le temps atténuera peu à peu la douleur.

    Finalement, il arrivera un jour où nous nous sentirons fiers de ne pas avoir mendié de l’amour.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Une gousse d’ail le matin sur un ventre vide…

    les résultats sont surprenants !

     
     
     
     
     
     

    ail

     

     

    L’ail est un condiment aux nombreuses vertus. Il peut vous aider à remédier à plusieurs troubles de santé et prévenir certaines maladies graves comme le cancer. Découvrez ce qui arrive à votre corps lorsque vous mangez une gousse d’ail sur un ventre vide.

     

    Les bienfaits de consommer de l’ail sur un ventre vide

    Depuis plus de 5000 ans, l’ail est prisé pour ses bienfaits médicinaux, c’est un antioxydant puissant qui possède des propriétés antibactériennes, antivirales et antiseptiques. Il est donc très efficace pour traiter des troubles comme le rhume ou la grippe.

    Il est également riche en vitamines (A, C, B6, B9, E) et en minéraux (zinc, calcium, phosphore, potassium…) qui aident à renforcer le système immunitaire, améliorer la circulation sanguine, prévenir et traiter les infections bactériennes.

     

    L’ail contre le cancer

    Par ailleurs, sa richesse en antioxydants aide à protéger les cellules saines du corps et à prévenir de sérieux troubles comme le cancer. Les chercheurs du National Cancer Institute ont étudié le cas de Chinois qui consommaient de l’ail quotidiennement, ils ont découvert que cette habitude réduisait les risques de cancer de l’estomac et de l’œsophage. Ils ont également observé qu’une consommation de 10g par jour de légumes de la famille allium (l’oignon, l’ail…) réduisait les risques de cancer de la prostate de 50%.

     

    L’ail contre le cholestérol

    Cet ingrédient est également bénéfique pour le cœur, prévient la tension artérielle, nettoie les vaisseaux sanguins et améliore la circulation sanguine. En effet, selon l’American Heart Association (AHA), il est conseillé de manger régulièrement de l’ail en raison de sa capacité à prévenir les maladies cardiovasculaires. Une étude effectuée à l’Université de Pennsylvannie a prouvé qu’une consommation quotidienne d’ail réduisait le taux de cholestérol de 7%. Cet ingrédient contient un composé appelé allicine, qui confère son odeur à l’ail et qui, lorsqu’il est consommé cru, bloque la synthèse chimique du cholestérol dans le sang et l’empêche de s’accumuler sur les parois des artères.

     

    L’ail : à consommer cuit ou cru ?

    Selon le mode et le temps de cuisson, le composé essentiel de l’ail, l’allicine, peut n’avoir aucun effet sur l’organisme. Ses propriétés peuvent être désactivées par la chaleur, et sa quantité d’antioxydants diminue.

    En consommant l’ail cru, vous profitez pleinement de ses bienfaits. Mais si vous souhaitez le consommer cuit, attendez au moins 20 minutes avant la fin de la cuisson pour l’ajouter afin de ne pas perdre ses composés actifs.

    Si l’idée de consommer de l’ail à jeun ne vous tente pas, vous pouvez l’ajouter à vos plats quotidiens pour profiter de ses bienfaits et favoriser le bon fonctionnement de l’organisme. Toutefois, il est conseillé d’en modérer la consommation (entre 1 et 4 gousses par jour) car cela peut causer des diarrhées ou d’autres effets secondaires.

     

    Différentes utilisations de l’ail

    Contre un rhume ou une bronchite

    Pour traiter un rhume ou une bronchite, préparez une tisane à base de thym et d’ail coupé en morceaux. Pour sucrer le mélange, ajoutez du miel pur. Cependant, n’oubliez pas d’enlever le germe avant de couper l’ail.

     

    Pour détofixier le corps

    Les toxines sont néfastes pour la santé, elles favorisent les maladies, le vieillissement de la peau et ternissent le teint. Selon la médecine chinoise, l’ail nettoie le sang des toxines accumulées, stimule le fonctionnement des reins et prévient les infections urinaires. N’hésitez donc pas à l’ajouter à vos plats quotidiens.

     

    Soigner les inflammations de l’oreille

    Écrasez une gousse d’ail et mélangez-la avec une cuillère à soupe d’huile d’olive. Laissez le mélange reposer pendant une heure et appliquez quelques gouttes de cette huile dans l’oreille infectée. Refaites cette opération deux fois par jour jusqu’à ce que l’inflammation disparaisse. Les propriétés antibactériennes de l’ail vont soulager l’inflammation.

     

    Prévenir la chute de cheveux

    Pour renforcer vos cheveux, écrasez 5 gousses d’ail et ajoutez 50 ml d’huile d’olive. Massez bien votre cuir chevelu et laissez reposer pendant quelques heures. Vous pouvez vous coucher avec le masque si vous le souhaitez, il va nourrir, hydrater votre cuir chevelu en profondeur et prévenir la chute de cheveux.

     

    Réduire les démangeaisons aux pieds

    Faites chauffer de l’eau, versez-la dans une bassine et jetez deux gousses d’ail. Attendez que la température soit agréable avant de tremper vos pieds, laissez agir entre 20 à 30 minutes. Renouvelez l’opération plusieurs fois par semaine pour remarquer des résultats. Les propriétés antibactériennes de l’ail vont traiter les démangeaisons et prévenir le développement des champignons.

     

     

     

    Sources : santeplusmag.com

              sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 facteurs qui peuvent influer sur l’apparition

    du cancer du col de l’utérus

     

     

     

     

     

     

     

    Même si nous n'avons pas trouvé de lien direct, la sédentarité tout comme la mauvaise alimentation peuvent générer un excès de toxines et augmenter la production de cellules tumorales.
     
     
     

    Le cancer du col de l’utérus est une variante de cette maladie qui affecte la population féminine dans le monde entier.

     

    Il se produit à la suite de la croissance anormale des cellules du col de l’utérus, qui se transforment en tumeurs malignes.

    Même si aujourd’hui, la médecine a facilité son traitement et sa détection, cette maladie reste la quatrième cause de mort par cancer chez les femmes de 30 à 59 ans.

    La plupart des cas ont une relation directe avec les infections qui causent le papillomavirus (HPV). Cependant, il existe d’autres causes qui pourraient avoir un rapport.

    Puisque l’on sait que beaucoup de femmes n’ont pas reçu les informations à ce sujet, nous allons partager avec vous les 7 facteurs liés à l’apparition du cancer du col de l’utérus. Découvrez-les !

     

    1. Le papillomavirus (HPV)

    Papillomavirus-HPV-500x334

    98% des lésions précancéreuses qui se transforment en cancer du col de l’utérus ont un lien avec l’un des types de papillomavirus.

    Les hommes sont porteurs du virus et le transmettent aux femmes à travers les relations sexuelles.

    Jusqu’à présent, l’une des méthodes les plus efficaces pour éviter la contagion est le vaccin qui s’applique à partir de 9 ans jusqu’à 45 ans, en trois doses.

     

    2. Des relations sexuelles précoces

    Le fait de débuter précocement sa vie sexuelle peut être nocif pour les femmes car l’utérus n’a pas atteint son plus haut « degré de maturité », et il est plus susceptible de contracter des virus et des maladies.

    L’éducation sexuelle à des âges précoces est clé pour connaître ce type de risques et les conséquences qu’il peut avoir sur la santé.

     

    3. La consommation de tabac

    Consommation-tabac-500x334

    La consommation excessive de tabac est la principale cause de cancer du poumon, mais également un facteur influant dans l’apparition d’autres variétés de tumeurs.

    Les femmes qui fument chaque jour ont jusqu’à quatre fois plus de risque de souffrir d’un cancer du col de l’utérus en comparaison avec celles qui ne sont pas exposées au tabac.

    Cela est dû au fait que les substances nocives du tabac déclenchent la croissance accélérée des cellules jusqu’à ce qu’elles se transforment en cellules cancérigènes.

     

    4. L’usage prolongé de contraceptifs oraux

    Bien qu’aujourd’hui, les risques soient minimes grâce à toutes les améliorations des contraceptifs oraux, leur consommation pendant plus de 5 ans consécutifs augmente le risque de ce type de cancer.

    Il faut savoir que cela a seulement une petite incidence car son principal facteur est le HPV.

     

    5. Avoir une vie sédentaire

    Vie-sedentaire-500x334

    Les femmes en surpoids et qui ont un style de vie sédentaire sont également plus enclines à souffrir de cette maladie à l’âge adulte.

    La sédentarité cause des problèmes de circulation du sang et c’est pour cela qu’il y a plus de risque de contracter l’infection.

    En plus de cela, l’excès de graisses et de toxines augmente la prolifération des cellules tumorales, ce qui empire la condition.

     

    6. L’infection du chlamydia

    Le chlamydia est l’une des bactéries communes qui peuvent infecter l’appareil reproducteur féminin. Il se transmet par contact sexuel et c’est l’une des cause d’infertilité, puisqu’il produit une infection dans le système, une inflammation du bassin, et cela peut affecter la fertilité.

    D’autre part, dans les analyses de sang, il a été prouvé que les femmes qui ont ou qui ont eu une infection due au chlamydia présentent plus de risques de cancer du col de l’utérus que celles qui n’ont jamais été affectées. 

    Dans la plupart des cas, les femmes affectées par cette bactérie ne présentent pas de symptômes frappants. Celle-ci est détectée par un examen gynécologique.

     

    7. Antécédents familiaux

    Vieillesse-500x334

    Comme cela arrive avec les autres types de cancers, le cancer du col de l’utérus peut être dû à des conditions génétiques.

    Les femmes dont les proches ont souffert de la maladie ont entre deux et trois fois plus de possibilités de la développer que celles qui n’ont pas d’antécédents.

    Plusieurs experts suspectent que cette tendance familiale soit due à une condition héréditaire qui fait que le système immunitaire a moins de capacités de lutter contre le HPV.

    Se soumettre continuellement à des tests de détection est la meilleure manière de prévenir cette maladie.

    La cytologie vaginale, le frottis ou le test de Papanicolaou et le test du HVP sont des clés pour le détecter le cancer du col de l’utérus à des stades précoces.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • S’ÉPANOUIR EN TOUTES CIRCONSTANCES
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Il faut que vous soyez complètement renouvelés dans votre cœur et votre esprit." Éphésiens 4.23
     
    Les choses changent de façon imprévisible aujourd'hui. Un grand nombre de changements qui se produisent dans notre monde n'obéissent à aucun fil conducteur. Les prévisions et les planifications à long terme sont des activités à haut risque de nos jours. Il est impossible de garantir une quelconque continuité dans quelque domaine que ce soit. Probablement le seul pronostic fiable est que les choses vont changer !

    Ne cessez jamais d'apprendre.
    Dans cet "Âge de déraison", pour reprendre l'expression de Charles Handy, nous devons apprendre à penser d'une manière totalement différente pour nous adapter à cet environnement imprévisible. C'est ce que le théoricien du management Tom Peters appelle "S'épanouir dans le chaos". Pour réussir, il ne suffit pas de faire face au changement, il faut l'exploiter ! Tout changement est une opportunité déguisée. Comme il est impossible de l'arrêter, il faut en tirer parti. Voici trois suggestions tirées de la Bible :

    1. Gardez une attitude positive face au changement. Bien que tous ne soient pas bons, nous sommes libres de décider de notre attitude. Le changement, même négatif, peut être un allié si vous savez en tirer parti et l'utiliser de façon positive. "Il faut que l'inspiration de vos pensées soit renouvelée, que votre cœur soit transformé et toute votre attitude mentale et spirituelle changée" (Éphésiens 4.23).

    2. Ne cessez jamais d'apprendre. Ne pensez jamais que vous savez tout. Restez humble et vous serez surpris de tous ceux qui peuvent vous apprendre quelque chose – les amis, les voisins, les enfants, les employés, les clients, les concurrents en affaires, etc. "Un homme intelligent désire acquérir des connaissances, le sage cherche à entendre des paroles instructives." (Proverbes 18.15).

    3. Restez souple. Avant l'invention des bouteilles en verre, on gardait le vin dans des outres en peau de bête. En vieillissant, elles devenaient cassantes et le vin nouveau qui fermentait encore les faisait éclater. Jésus a déclaré : "Personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres" (Luc 5.37-39). Il voulait dire que face au changement, nous devons nous adapter sous peine d'exploser !

    Une action pour aujourd'hui

    Faites vôtre cette prière : "Seigneur, aide-moi à être plus souple cette semaine qui vient."
     
    Rick Warren
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Si je sais qui je suis, je n’ai rien à prouver

     
     
     
     
     
     
     
     
    Ceux qui nous aiment savent qui nous sommes, nous n'avons donc rien à leur prouver. Ils connaissent nos limites et savent que leur liberté s'arrête là où commence la nôtre.
     
     
     

    Le besoin de prouver aux autres certaines choses afin de recevoir leur approbation ou leur reconnaissance est une source de stress qui nous fait plus de mal que de bien.
     Si nous nous arrêtons quelques instants pour réfléchir un peu, nous pouvons facilement nous rendre compte d’un défaut que nous sommes nombreux à partager.

    Pour démontrer que nous aimons nos amis et notre famille, nous faisons souvent des choses que nous n’aimons pas, quitte à nous renier.

    Il est certain que pour vivre avec les autres, nous n’avons pas d’autres choix que de faire des choses qui nous permettent de fortifier les relations que nous entretenons avec eux ou qui nous aident à nous fondre dans la société.

    Cependant, il faut mettre des limites pour défendre nos valeurs fondamentales et notre dignité.

    Lorsque nous oublions ces deux paramètres, nous sommes amenés à faire des choses qui ne sont pas authentiques.

    Nous courons alors le risque de souffrir d’une crise d’identité ou d’une dépression.

    Nous vous invitons à réfléchir sur cette question dans l’article que nous vous proposons aujourd’hui.

     

    Être authentique est une forme de liberté et de bien-être

    Dire « non », c’est parfois faire du mal à quelqu’un, voire décevoir un être qui nous est extrêmement cher.

    Pourtant, ce mot si commun est l’une des clés dont nous disposons tous pour ouvrir une infinité de portes et d’opportunités.

    Un « non » prononcé à temps n’est pas quelque chose de négatif, paradoxalement. Prenons un exemple du quotidien.

    Si nous sommes dans une relation de couple très compliquée, même s’il y a de l’amour, l’unique chose que nous allons ressentir est un profond mal-être.

    Un « non » prononcé au bon moment, même si cela peut être très difficile et douloureux, peut être le moyen de nous ouvrir une nouvelle opportunité, de nous emmener sur un nouveau chemin vers le bonheur.

    A l’inverse, si nous nous bornons à maintenir la relation difficile que nous avons, cela peut nous faire plonger dans un tourbillon de souffrance inutile.

    paysage-fleurs

    Le courage de démontrer ce que nous sommes et ce que nous désirons

    Démontrer qui nous sommes et ce que nous désirons est une technique de survie indispensable.

    Cela nous permet de marquer notre territoire, afin que les autres sachent jusqu’où ils peuvent aller et ce qui peut se passer lorsqu’ils dépassent ces lignes jaunes.

    • Définissez clairement dès le début vos valeurs et ce que vous êtes prêt à supporter. Ce sont des informations nécessaires pour ceux qui nous entourent.
      Cela facilite de nombreuses choses, comme la vie en groupe par exemple.
    • Les personnes qui ne marquent pas leurs limites laissent de la place pour que ceux qui les entourent les dépassent. Les autres vont alors attendre beaucoup de vous, sans respecter ni vos besoins, ni vos droits.
    • Ne voyez pas ce comportement comme une marque d’égoïsme qui peut vous éloigner du monde, mais plutôt comme une célébration de vous-mêmes, comme un acte sain.

    Si vous savez parfaitement qui vous êtes et ce que vous êtes disposé à permettre, vous allez ressentir une grande paix intérieure, qui va vous aider à vous lier plus facilement avec les personnes que vous croisez dans votre existence.

    Nous devons tous être pleinement conscients que les autres ont également le droit d’être authentiques, spontanés, et qu’ils peuvent nous montrer leur vrai visage, sans faux semblants.

    Personne ne doit se sentir obligé d’incarner une personnalité qui n’est pas la sienne. 

    femme-se-preparant

    Je sais qui je suis et je me sens libre

    L’indécision, l’insécurité et une faible estime de soi sont les trois paramètres qui poussent tout être humain à rechercher de l’approbation venue de l’extérieur, pour combler les vides qu’il ressent. Ce n’est pas une démarche positive.

    Celui qui recherche l’approbation des autres sombre dans une spirale de malheur très dangereuse.

    Il va chercher à tout prix à se complaire dans ses relations, car c’est l’unique moyen pour lui de se sentir bien.

    • Les personnes ayant ces comportements ne parviennent pas à dire « non » à leurs proches, même si ce qu’ils leur demandent va contre leurs principes, car elles ont peur de les décevoir ou de donner une image d’eux-mêmes différente de ce que leurs parents ou leurs frères et sœurs attendent.
    • Toutes ces attitudes nous font plonger dans une estime de nous-mêmes désastreuse. Nous ne parvenons plus à avoir une image positive, forte et authentique de notre personnalité.
      Notre regard est tellement porté vers l’extérieur que nous ne parvenons plus à prendre soin de nous-mêmes. Nous nous perdons.

    femme-marchant-pieds-nus

    Nous pourrions définir la vie comme une rencontre avec nous-mêmes.

    Dès que nous parvenons à établir cette connexion intérieure, nous devenons capables d’établir des relations avec les autres bien plus saines et satisfaisantes.

    C’est seulement lorsque nous nous rapprochons des autres en toute liberté, en étant conscients des droits et des devoirs de chacun, que la magie de construire des projets communs en se sentant à l’aise peut opérer pour donner des résultats exceptionnels.

     

    Ce n’est pas quelque chose de facile à mettre en place, sans aucun doute.

    Nous vous conseillons d’y aller petit à petit, afin de trouver votre point d’équilibre, celui qui vous permet de saisir toutes les opportunités qui se présentent à vous en accord avec votre personnalité.

    Avoir le courage de dire « non » est un signe de liberté, que vous devez essayer de mettre en place dans votre quotidien.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 aliments qui vous aident à stabiliser le glucose

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    En plus de nous aider à stabiliser nos niveaux de glucose, ces aliments sont très rassasiants et peuvent faciliter la perte de poids, tout en apportant des vitamines et des minéraux.
     
     
     

    Voulez-vous savoir quels sont les aliments qui vous aident à stabiliser vos niveaux de glucose dans le sang ? L’une des étapes les plus importantes dans le traitement du diabète et de sa prévention est l’alimentation. 

     

    Quand vous intégrez dans votre régime des produits qui contrôlent le glucose, les médicaments sont plus efficaces. Cela se traduit en une vie plus supportable, même s’il faut toujours surveiller ses niveaux de sucre dans le sang.

    Lisez la suite de cet article et découvrez quels sont vos meilleurs alliés pour stabiliser vos niveaux de glucose dans le sang, afin d’en tirer le meilleur profit.

     

    1.  Les épinards et le chou frisé 

    Les épinards et le chou frisé sont deux aliments qui nous aident à stabiliser immédiatement le glucose. Ils sont très similaires concernant la quantité de nutriments qu’ils apportent à l’organisme.

    Ils sont riches en vitamines A et C, et sont donc excellents pour les personnes diabétiques. De plus, ils contiennent de fortes quantités de potassium, de magnésium et de fer.

    Les épinards et le chou frisé tendre sont très faciles à utiliser. Leur goût n’est pas tellement amer, et leur association est donc parfaite.

    Pour préparer des smoothies sucrés, vous pouvez utiliser l’un de ces deux végétaux. De cette manière, vous pouvez aussi les utiliser pour remplacer les desserts.

     

    2. Les haricots

    Haricots-500x281

    Les deuxièmes sur la liste des aliments qui aident à stabiliser le glucose sont les haricots. On pense qu’ils sont nocifs pour la santé à cause des hydrates de carbone.

    Bien sûr, cela est vrai si l’on en mange à l’excès, mais ils aident à équilibrer d’autres aliments qui ne sont pas très bons pour les diabétiques.

    Associer les haricots avec des légumes verts peut réguler la quantité d’insuline.

    Les haricots sont faciles à adapter au menu et vous trouverez de nombreuses recettes qui en contiennent comme ingrédient principal. Les haricots biologiques sont les meilleurs et se trouvent facilement.

    Leur principal avantage est qu’ils rassasient immédiatement et leurs hydrates de carbone sont à absorption lente.

    Cela signifie que vous aurez besoin d’une petite portion pour vous sentir rassasié et vos niveaux de glucose n’augmenteront pas d’un coup.

    De plus, ils apportent des vitamines, des minéraux et des fibres qui facilitent la digestion.

     

    3. La tomate

    Si vous avez des problèmes de diabète, nous vous recommandons de tirer de profit des avantages nutritionnels de ce fruit.

    Son principal avantage est sa facilité à être consommé. On peut en manger cru ou cuit. De plus, elle est excellente comme base pour créer des soupes ou des sauces.

    Les tomates sont riche en lycopène, en vitamine C, vitamine E et fer. Le lycopène est connu pour ses propriétés anti-cancer. La partie de la tomate qui contient le plus de lycopène est la peau, alors ne la jetez pas !

     

    4. Le brocoli

    6-bienfaits-du-brocoli-500x334

    Le brocoli est l’un des aliments qui ne doit pas manquer dans la cuisine. Il est conseillé pour les diabétiques, et en grandes quantités.

    Il aide à contrôler le glucose, mais aussi à améliorer la santé en général. Il est riche en vitamine A et C, qui améliorent le système immunitaire.

    Le brocoli est aussi riche en protéine végétale et il vous apportera la dose de fibre recommandée.

     

    5. Les pommes

    La pomme est l’un des meilleurs fruits que l’on trouve. Elle apporte diverses vitamines, minéraux et fibres.

    Elle est très économique et excellente pour tout le monde, car elle contient peu de sucre, en plus d’être facile à digérer.

    Il est conseillé de manger une pomme par jour, surtout si vous êtes diabétique. Vous pouvez penser que manger plus de pommes n’affectera pas votre corps, mais sachez qu’un fruit apporte quand même toujours du sucre.

     

    6. L’avoine

    Avoine-2-500x332

    Commencer la journée avec une assiette d’avoine est excellent. Cet aliment est l’une des meilleurs alternatives pour le petit-déjeuner d’un diabétique car elle apporte des hydrates de carbone à absorption lente. 

    Il faut connaître cette caractéristique car cela influe directement sur les niveaux de glucose. Les aliments à absorption rapide font augmenter le glucose très rapidement. Les organes sont alors affectés. À l’inverse, les aliments à absorption lente mettent plus de temps à se transformer.

    Cela évite que vos niveaux de glucose montent et descendent en quelques heures.

    Pour apporter du goût à l’avoine, vous pouvez l’accompagner de fruits, comme des mûres ou des fraises. Vous pouvez aussi la préparer avec du miel et de la cannelle.

     

    7. Les asperges 

    Les asperges ont très bonnes pour les diabétiques car leur texture les rend très rassasiantes. De plus, puisqu’elles sont faibles en hydrates de carbone et en graisse, on peut en manger autant que l’on veut.

    Leur haute teneur en fibres favorise la perte de poids, ce qui est très important pour les diabétiques.

    Les asperges se marient très bien avec le saumon, le poulet et le bifteck, car elles facilitent la digestion des viandes.

    Au lieu de voir le diabète ou le pré-diabète comme une limite, apprenez à le voir comme une opportunité. Ce syndrome vous donne l’opportunité de mieux vivre et d’adopter un régime alimentaire plus sain.

    Au début, cela peut être difficile, mais essayez de toujours opter pour des plats naturels, basés sur des fruits et des légumes frais.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 symptômes insoupçonnés des problèmes cardiaques

    qu’il faut connaître

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Si vous avez l'un de ces symptômes, nul besoin de s'alarmer. Mais si vous en savez plusieurs à la fois, mieux vaut consulter un spécialiste pour faire des tests cardiaques.
     
     
     

    Un problème cardiaque n’apparaît pas toujours avec des symptômes trop évidents. De plus, dans le cas des femmes, c’est encore plus complexe : nous les confondons souvent avec la fatigue ou le stress
     

    Nous ne voulons pas dire qu’il faut être à l’affût de chaque signe, de manière obsessive, au point de se rendre chaque semaine chez le médecin.

    Il s’agit seulement de savoir ce qui est normal et ce qui ne l’est pas : se sentir fatigué chaque matin et souffrir de petites angoisses n’est pas bon. Voilà pourquoi la meilleure « arme » est l’information et bien sûr la prévention.

    Aujourd’hui, dans cet article, nous vous invitons à découvrir quels sont les symptômes les plus insoupçonnés liés à un problème cardiaque. Vous prenez note ?


     

    Symptômes d’un problème cardiaque peu communs, mais dont il faut tenir compte

    Il y a quelques semaines, un article a été publié dans le Daily Mail : il parlait d’un travail intéressant effectué par un cardiologue célèbre de l’Université du Texas, aux États-Unis.

    John Erwin expliquait qu’aujourd’hui, les maladies cardiaques sont la principale cause de mort dans le monde.

    Le plus important est que nombre de ces pertes auraient pu être évitées si nous prenions un peu plus soin de nous, et si nous étions plus à l’écoute de ces symptômes.

    Cœur

    Il faut savoir deux choses : on ne peut pas éviter à 100% les morts dues à des problèmes cardiaques. Il y a des personnes très jeunes et en bon état physique qui souffrent de mort subite, par infarctus.

    Tous les symptômes dont nous allons vous parler ici ne sont pas systématiquement liés à une maladie du cœur.

    Ce sont seulement des indicateurs qui doivent nous pousser à aller chez le médecin pour recevoir un diagnostic.

    Nous vous invitons à découvrir ces symptômes « singuliers » que nous devrions tous connaître, selon les cardiologues.

     

    Les ronflements

    Les ronflements sont souvent liés à l’apnée du sommeil. Il s’agit d’un trouble très commun qui affecte, sans aucun doute, des millions de personnes.

    Cela veut-il dire pour autant que tous ceux qui ronflent ont des problèmes cardiaques ? Absolument pas, mais c’est un symptôme important.

    • L’apnée du sommeil suppose d’arrêter de respirer pendant quelques secondes.
    • Souffrir de ce problème pendant une période prolongée génère des changements physiologiques qui augmentent le risque de souffrir d’une crise cardiaque ou d’un accident vasculaire cérébral.
    • Les experts indiquent que les ronflements peuvent être le signe d’une irrégularité dans le rythme cardiaque, connue sous le nom de fibrillation auriculaire.
    • Si vous ronflez souvent la nuit, consultez votre médecin pour qu’il vous fasse un check-up général et pour qu’il écarte les graves problèmes.

     

    Les problèmes de gencives

    Les gencives peuvent-elles nous révéler un problème cardiaque ? Il faut savoir, une fois de plus, que nous sommes face à un possible symptôme, mais qu’il n’est pas forcément déterminant.

    • La douleur ou les saignements des gencives peuvent être le symptôme d’un excès d’activité des voies inflammatoires, qui est lié à une maladie cardiaque artériosclérotique.

     

    La douleur de cou ou d’épaules

    Nous avons tous mal au cou ou aux épaules de temps en temps, mais il est conseillé de faire un check-up médical si les gênes sont persistantes.

    • Une crise cardiaque a tendance à donner des indices quelques mois avant avec des tensions dans le cou et dans le dos ou des douleurs dans les épaules.
    • Si vous ressentez également des angoisses et que vous vous sentez très fatigué quand vous montez des escaliers, parlez-en avec votre médecin.

    La prévention sauve des vies.

    Rides-cou

    Les pieds et les jambes gonflés

    Souffrir de rétention d’eau est normal et arriver chez soi avec les pieds terriblement gonflés, également. Tout cela est dû à une mauvaise alimentation ou au sédentarisme .

    Si vous souffrez d’autres symptômes comme la fatigue chronique, la tachycardie ou des angoisses, ne remettez pas à demain quelque chose d’aussi important que votre santé.

    Prenez un rendez-vous chez votre médecin et découvrez à quoi sont dus ces gonflements de pieds et de jambes.

     

    Le mal d’estomac

    Le mal d’estomac est un autre symptôme qu’il faut connaître. La dyspepsie est un trouble très commun, mais si vous sentez des piqûres, des brûlures ou des gênes constantes au niveau de la partie supérieure de l’abdomen, cela pourrait être à cause d’un infarctus. 

    Selon le docteur Erwin, chaque jour, de multiples personnes arrivent aux urgences en pensant avoir fait une indigestion.

    Mais, quand d’autres symptômes apparaissent, comme le hoquet continu ou la transpiration excessive, cela est souvent la cause d’un infarctus.

    Coeur-sain-longue-vie

    Dans les meilleurs cas, on peut avoir un meilleur dénouement mais chaque jour, des milliers de personnes meurent, et elles ne savent même pas qu’elles souffraient d’un problème cardiaque.

    Pour conclure, nous savons que les caractéristiques que nous vous avons décrites sont très connues. La clé se trouve donc dans le fait de « savoir écouter son corps ». 

     

    Nous devons savoir reconnaître ce qui est normal et ce qui ne l’est pas, consulter un médecin rapidement et se souvenir, bien sûr, du besoin de mieux s’écouter. Cela en vaut la peine.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La vraie grandeur

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     
     
     

    Mais grandissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. À lui soit la gloire, maintenant et pour l’éternité ! Amen !
    2 Pierre 3.18

     

    Le pasteur écossais Andrew Bonar savait quand un chrétien était en train de grandir. « En proportion avec sa croissance dans la grâce, il exalte plus son Maître, parle moins de lui-même, devient plus petit à ses propres yeux jusqu’à ce que le Seigneur lui-même l’élève. »
    La plupart des conflits naissent du désir d’être le plus grand. Mais Jésus dit à ses disciples : Qu’il n’en soit pas ainsi parmi vous. Au contraire : si quelqu’un veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur.1
    Une telle vision de la vie n’est-elle pas dangereuse ? N’est-ce pas inviter les autres à abuser de nous ? Peut-être, mais c’est le principe que Jésus a adopté pour lui-même. De même le Fils de l’homme n’est pas venu pour se faire servir, mais pour servir lui-même et donner sa vie en rançon pour beaucoup.2 La vraie grandeur, c’est celle qui anime Jésus. Il nous apprend que ce n’est pas en dominant que nous pouvons aider notre prochain, mais en le servant. Lorsque Jean-Baptiste rencontra Jésus il s’écria : Il faut qu’il grandisse et que moi, je diminue.3 La vraie grandeur d’un homme se reçoit aux pieds de Jésus et se développe en se nourrissant de sa grâce.

    Alain Monclair

    1 Matthieu 20.26           2 Matthieu 20.28           3 Jean 3.30

    success-933215_640

    Source : vivreaujourdhui.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Il n’est jamais trop tard pour vous rendre compte

    que vous méritez mieux

     
     
     
     
     
     
     
     
    Lorsqu'il s'agit de trouver notre bonheur et de nous apporter du bien-être, la notion de temps n'existe pas. Nous pouvons nous tromper mille fois, mais il n'est jamais trop tard pour commencer à penser à nous-mêmes.
     
     
     

    Il n’est jamais trop tard pour changer. Peu importe l’heure, le jour ou l’année, votre cœur peut se rendre compte à tout moment qu’il mérite mieux que ce qu’il possède déjà.
     

    Bien souvent, nous nous plaignons de ne pas avoir fait certaines choses dans des situations données, de n’avoir pas su saisir de belles opportunités.

    Nous avons du mal à comprendre pourquoi nous avons tant attendu pour réagir.

    Il est important de garder à l’esprit que notre cerveau, et plus particulièrement la zone de l’encéphale en relation avec les émotions et l’affect, est très sensible aux changements.

    Nous nous disons souvent « je vais attendre encore un peu » ou « les choses vont finir par s’arranger« .

    Pourtant, si avec le passage du temps rien ne change et que notre sensation de mal-être reste la même, il est grand temps que nous prenions notre destin en main pour arriver dans une situation plus favorable.

    Nous méritons, par-dessus tout, d’atteindre une sensation de paix intérieure.

    Dans la suite de cet article, nous allons vous inviter à réfléchir sur ce sujet.

     

    Il n’est jamais trop tard pour être heureux à nouveau

    Analysons rapidement le sens du mot « tard ». Nous pouvons l’appliquer à ces rendez-vous où nous arrivons une heure après l’horaire convenu, à cause de multiples raisons qui nous empêchent d’être ponctuels.

    « Tard » s’utilise aussi lorsque nous n’avons pas éteint le feu au bon moment et que le plat qui mijotait finit par brûler.

    Ces deux exemples simples et inspirés du quotidien nous révèlent un aspect essentiel de ce terme : il n’y a pas de retour en arrière possible.

    Peu importe ce que nous pouvons faire, le ragoût trop cuit ne reviendra jamais au point de cuisson idéal et notre retard au rendez-vous ne pourra jamais être corrigé.

    Lorsque nous évoquons le cycle vital d’une personne, et notamment sa finalité essentielle et basique d’être heureuse, le mot « tard » ne peut pas trouver à s’appliquer.

    Il est toujours temps de lutter pour notre bien-être.

    Cela vaut la peine de prendre en compte cette réflexion pour apporter du bonheur à notre quotidien.

    Il n’est jamais trop tard pour vous rendre compte  que vous méritez mieux

    Le facteur peur

    • La peur est la barrière qui, à de nombreuses occasions, nous empêche de faire un pas en avant pour construire notre propre bonheur, ou tout du moins pour accomplir ce dont nous rêvons, autant de choses qui se trouvent souvent en dehors de notre zone de confort.

    Nous avons souvent l’habitude d’adopter un comportement très commun, dont peu de personnes ont conscience.

    Nous camouflons notre peur dans de la résignation, avec des pensées comme « c’est la vie, je n’y peux rien ; je ne vais rien changer car on sait ce que l’on perd, mais on ne sait pas ce que l’on gagne« .

    • Nous avons tendance à rationaliser la peur jusqu’à ce qu’elle devienne partie intégrante de notre quotidien. Nous nous retrouvons sous son joug, car nous nous sommes résignés.
    • Celui qui se résigne et qui cesse de lutter devient le prisonnier d’une geôle de malheur diffus, qui peut le mener tout droit sur le chemin de la dépression.
    • Nous devons prendre la peur pour ce qu’elle est : une émotion qui nous met en alerte face à un danger.
      Loin de la dissimuler ou de ne pas lui porter d’attention, nous devons essayer de la comprendre et de la digérer pour mieux pouvoir agir contre elle. Aucun instinct naturel humain ne doit être ignoré.

    Nous ne devons pas « avoir peur » : il est nécessaire de savoir s’écouter, car cette émotion nous indique clairement que nous sommes inquiets et malheureux.

    Il n’est jamais trop tard pour vous rendre compte  que vous méritez mieux

    Vivez l’instant présent

    Maintenant que nous avons expliqué pourquoi le mot « tard » ne peut être utilisé dans le cadre de la recherche du bonheur et du bien-être, nous avons fait un pas en avant.

    Nous savons également que la peur est l’indicateur qui nous alerte sur notre propre malheur et sur la situation inextricable dans laquelle nous nous trouvons.

    • Dans ce cas, pourquoi n’agissons-nous pas ? Le simple fait de rationaliser nos peurs, de laisser de côté les attitudes qui nous limitent et nos insécurités, va nous permettre de nous défaire de la carapace qui nous empêche d’avancer en tant que personnes.
    • Il est possible que vous traversiez actuellement un moment difficile, que ce soit au niveau familial, professionnel, amoureux ou amical.
    • Mais, la plupart du temps, de simples petits changements peuvent donner des résultats spectaculaires.
      Face à nos difficultés, à ces problèmes qui nous asphyxient et nous mettent la tête sous l’eau, nous devons rassembler toute notre énergie et notre optimisme pour trouver une solution.
    • Cette solution se trouve bien souvent dans le mouvement : nous devons franchir la ligne de la peur, de la zone de confort, de l’immobilité, pour nous défaire des pensées négatives qui nous limitent. Il n’est jamais trop tard pour qui que ce soit.

    Votre moment le plus précieux se trouve dans le présent. Hier n’existe plus et demain n’est pas encore écrit. Pourquoi ne pas vous lancer à l’assaut de vos rêves ?

    Il n’est jamais trop tard pour vous rendre compte  que vous méritez mieux

    Le bonheur de faire un pas en avant

    Il y a un aspect fondamental que nous devrions tous prendre en compte. La peur va forcément nous accompagner tout au long de notre vie, d’autant plus si nous nous aventurons à faire un pas en avant vers le changement, ou si nous faisons le choix courageux de laisser certaines choses derrière nous.

    Nous ne pouvons pas savoir ce que nous allons trouver sur notre chemin, ni si notre avenir sera radieux. La peur est donc fatalement la compagne inévitable de notre existence.

    Cependant, la peur peut être une émotion électrisante et passionnante, qui se manifeste face à la nouveauté qui remet en question des pans entiers de notre vie.

    Le plaisir de faire un pas en avant est quelque chose d’enrichissant. Il n’est jamais trop tard pour se lancer.

     

    Nous méritons tous le meilleur à chaque instant, à chaque moment de notre vie. Nous ne devons pas attendre des autres qu’ils nous offrent ce que nous sommes parfaitement capables d’aller chercher avec nos propres capacités.

    Que diriez-vous de vous lancer dès aujourd’hui ?

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Voici combien d’eau votre corps a besoin pour perdre du poids

     
     
     
     
     
     
     
     

    eau-maigrir

    L’eau c’est la vie, et l’eau pure est la santé – Audrey Hepburn

    Eh bien, Mme Hepburn avait entièrement raison.

     

    L’eau est un élément important pour de nombreuses raisons différentes. Commençons par nous-même : nous sommes constitués d’environ 50 – 75% d’eau en fonction de notre composition corporelle. L’eau est responsable d’une multitude de fonctions du corps : régulation de la température corporelle, transport de l’oxygène et des nutriments aux cellules, dissoudre les minéraux et les nutriments, aider à la digestion, protection des organes et des tissus corporels, lubrification des articulations, entre autres.

    Oh, et elle augmente le métabolisme. Juste au cas où vous voudriez savoir si l’eau peut vous aider à perdre quelques kilos tenaces – la réponse est un retentissant « OUI ! ».

    Selon une étude publiée dans le Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism, boire 500 ml d’eau augmente le taux métabolique de 30% chez les hommes et les femmes en bonne santé. L’effet maximum a été atteint 30 à 40 minutes après que les sujets ont bu.

    Considérons une autre étude qui met en évidence les propriétés de l’eau pour la perte de poids. Des chercheurs de l’université de Birmingham au Royaume-Uni ont mené une expérience de 12 semaines au cours de laquelle 84 adultes obèses ont reçu des conseils élémentaires sur la perte de poids et ont été placés dans l’un des deux groupes. Le premier groupe devait boire environ 500 ml d’eau une demi-heure avant leurs repas, alors que le second groupe devait imaginer leur estomac plein avant chaque repas. En conclusion, l’expérience a révélé que le premier groupe a perdu 1,5 kilos de plus que le second groupe.

    C’est une excellente nouvelle pour ceux qui désirent perdre quelques kilos, mais en tout cas, nous devrions boire suffisamment d’eau – de six à dix verres par jour, quoi qu’il en soit. Avant d’approfondir davantage la relation entre la consommation d’eau et la perte de poids, nous allons présenter brièvement d’autres avantages pour la santé de l’eau :

    – Aide à maintenir notre vigilance

    – Prévient les maux de tête

    – Stimule nos facultés cognitives

    – Protège notre coeur

    Si vous faites partie du grand nombre de personnes souhaitant perdre quelques kilos, un facteur clé sera une bonne hydratation. En plus de nourrir notre corps avant, pendant et après toute activité physique, nous devrions surveiller notre consommation d’eau toute la journée. C’est essentiel, car une quantité d’eau adéquate peut nous garantir un fonctionnement à pleine capacité de notre métabolisme tout en supprimant le désir de se suralimenter.

    Nous allons vous donner la formule pour calculer la consommation d’eau optimale, ainsi qu’un chiffre de base qui peut servir de point de référence rapide.

    Veuillez noter qu’il n’est pas nécessaire de vous focaliser sur des chiffres exacts de consommation d’eau. Essayez juste d’être aussi précis que possible dans la mesure du raisonnable. En même temps, si vous vous sentez mieux en buvant à la bouteille, sentez-vous libre ! Les tasses de mesure peuvent être utiles cependant.

    Tout d’abord, voici les étapes ainsi qu’une rapide explication sur la raison pour laquelle vous avez besoin de cette quantité d’eau pour perdre du poids efficacement :

    Etape 1 : Vérifiez votre poids

    De toute évidence, il est important d’avoir un nombre précis de votre poids pour déterminer la consommation d’eau optimale. C’est nécessaire car, plus le poids est élevé, plus la consommation d’eau le sera.

    Si le nombre sur la balance présente une décimale, arrondissez vers le bas si elle est de 0,4 ou moins ; arrondissez au chiffre supérieur si elle est de 0,5 ou plus. Si vous utilisez une balance analogique, relevez le nombre le plus exact possible.

    (Exemple : 100,2 kilos = 100 kilos – 100,5 est arrondi à 101, etc)

    Etape 2 : multipliez ce nombre par 3

    Vous obtiendrez le nombre de centilitres dont vous avez besoin.

    (Exemple : 101 x 30 = 303 cl, soit environ 3 litres

    Etape 3 : Déterminez votre niveau d’activité

    Notre niveau d’exercice physique a une corrélation directe avec notre consommation d’eau. En nous exerçant ou effectuant tout effort physique, notre corps va naturellement évacuer de l’eau, ce qui signifie qu’elle doit être compensée.

    Pour chaque 30 minutes d’exercice, ajoutez 50 cl

    Etape 4 : Calculez votre consommation d’eau

    Ajoutez simplement les nombres trouvés aux étapes 2 et 3.

    Voici un exemple de calcul :

    1. Poids : 101 kilos
    2. 101 x 3 = 303 cl
    3. 30 minutes d’exercice par jour = 50 cl
    4. 303 + 50 = 353 cl (3,5 litres) = environ 14 verres de 25 cl

    Voici combien d’eau votre corps a besoin pour perdre du poids :

    POIDS                                    QUANTITE               Nb DE VERRES de 25 cl

    40                                          1,2 l                           5

    45                                          1,35 l                         6

    50                                          1,5 l                           6

    55                                          1,65 l                         6,5

    60                                          1,80 l                         7

    65                                          1,95 l                         8

    70                                          2,1 l                           8,5

    75                                          2,25 l                         9

    80                                          2,4 l                           9,5

    85                                          2,55 l                         10

    90                                          2,7 l                           11

    95                                          2,85 l                         11,5

    100                                        3 l                              12

    105                                        3,15 l                         12,5

    110                                        3,3 l                           13

    115                                        3,45 l                         14

    120                                        3,6 l                           14,5

    125                                        3,75 l                         15

    Voici quelques conseils utiles pour aider à atteindre notre consommation d’eau :

    1. Buvez deux verres de 25 cl d’eau avant chaque repas. Cela fait 1,5 litres.

    2. En vous levant le matin et avant d’aller au lit, buvez encore 2 verres de 25 cl : cela fait encore 1 litre.

    (Remarque : si cela vous préoccupe d’avoir à vous lever la nuit pour aller aux toilettes, buvez ces deux verres le matin à la place).

    En suivant simplement ces deux conseils, nous aurons déjà 2,5 litres de notre eau quotidienne. Cela devrait rendre votre objectif quotidien beaucoup plus facile !

     

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 symptômes du cancer que beaucoup de gens ignorent

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    La prévention et la détection précoces sont fondamentales dans la lutte contre le cancer. C'est pour cela que face à tout symptôme qui semble anormal, mieux vaut consulter un spécialiste pour qu'il puisse l'évaluer.
     
     
     

    L’un des moyens les plus efficaces de lutter contre le cancer, c’est de le détecter à temps.

    Parfois, quand on est très occupés, nous oublions de faire des chek-up médicaux annuels et nous laissons s’écouler des semaines avant d’aller consulter, même si l’on souffre d’une douleur.
     

    Savez-vous que le cancer a des symptômes précoces que beaucoup de gens ignorent ? Dans cet article, nous allons vous les présenter pour que vous y soyez plus attentif.

     

    Pourquoi est-ce nécessaire de détecter le cancer précocement ?

    10 symptômes du cancer que beaucoup de gens ignorent

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    De plus en plus de personnes souffrent de cette maladie, et beaucoup en meurent. Les diagnostics du cancer sont monnaie courante dans les hôpitaux et les cliniques.

    La détection tardive des symptômes est l’une des raisons pour lesquelles les traitements ne donnent pas de bons résultats. 

    Plus on tarde à stopper le développement des cellules cancérigènes, plus l’expansion de la maladie dans différentes parties du corps, sera importante.

    La prévention et le diagnostic à temps sont deux des outils les plus utiles pour faire face au cancer.

    De nouveaux médicaments et traitements permettent aux patients d’éliminer la maladie avec moins de possibilités de rechute.

     

    Quels sont les symptômes prématurés du cancer ?

    10 symptômes du cancer que beaucoup de gens ignorent

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Beaucoup de gens ne veulent pas parler du cancer car ils en ont peur (tout comme on a peur de la mort ou des accidents). Mais pourtant, l’information est l’une des meilleures armes contre la maladie.

    C’est pour cela qu’il est important de prêter attention à certains signes que le corps nous donne et qui pourraient indiquer le développement du cancer.

     

    La toux fréquente

    La toux peut être provoquée par plusieurs facteurs, comme les allergies ou les changements de température. Si vous toussez en permanence, alors que vous ne fumez pas, il est important de consulter un médecin.

    Cela peut être le signe d’un cancer du poumon, de la gorge ou du larynx.

    Il faut également prêter attention à la douleur dans la poitrine, et aux symptômes similaires à la bronchite sévère (les gênes s’étendent aux épaules et sous les bras).

     

    Les saignements entre les règles

    Les femmes peuvent aussi avoir des saignements en dehors des règles. Cependant, quand ce trouble survient plusieurs fois dans le même mois, il peut être dû à un problème hormonal, au stress, à l’inflammation du col de l’utérus ou à un cancer de l’endomètre.

     

    Le fièvre fréquente

    La leucémie est un type de cancer qui se développe dans le moelle osseuse et qui attaque les cellules du sang.

    Des globules blancs malades ou anormaux sont alors produits et cela affecte la capacité de l’organisme à prévenir et à lutter contre les infections.

     

    La perte de poids

    Bien que le fait de mincir et d’être « en forme » soit un rêve pour beaucoup de femmes, si cela arrive sans raison, c’est le signe d’une maladie. La perte de poids soudaine peut être associée à un cancer.

     

    La distension abdominale

    10% de la population souffre de ballonnements régulièrement, surtout les femmes. Cette douleur commune est liée au syndrome prémenstruel, à l’indigestion et à l’accumulation de gaz.

    Mais si l’inflammation se maintient pendant plus de deux semaines (hors grossesse bien sûr) et qu’elle est accompagnée de perte de poids ou de saignements, il est préférable de consulter un médecin rapidement pour écarter la possibilité d’un cancer de l’ovaire.

     

    Les bleus qui ne se résorbent pas

    10 symptômes du cancer que beaucoup de gens ignorent

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Si nous nous cognons contre quelque chose ou que nous tombons, il est normal d’avoir des bleus ou des hématomes.

    Le problème survient lorsqu’ils apparaissent sans raison apparente ou qu’ils mettent beaucoup de temps à guérir (ils changent de couleur, puis disparaissent).

    Cela peut être le signal que les plaquettes et les globules rouges ne sont pas sains voire même qu’une leucémie empêche le sang de transporter de l’oxygène sans coaguler comme il conviendrait.

     

    Les douleurs articulaires

    Il est évident que les articulations peuvent s’enflammer et être douloureuses à la suite d’un mouvement brusque, d’un effort excessif ou d’une mauvaise posture, mais cela peut également être le signe de quelque chose de plus grave comme le cancer des os.

    Si après certains traitements, comme les crèmes, les massages ou les médicaments, la douleur ne disparaît pas, il est peut-être temps de faire un check-up chez un médecin spécialiste des os. 

     

    Les changements dans l’appareil génital masculin

    Si vous remarquez une grosseur, une inflammation ou une douleur (entre autres changements) au niveau des testicules, allez chez le docteur pour en déterminer l’origine.

    Le cancer des testicules est l’un des cancers qui se développent le plus rapidement. Selon les médecins, les hommes entre 15 et 55 ans peuvent se faire un auto-examen chez eux pour détecter de possibles changements.

    De plus, il ne faut pas sous-estimer les problèmes au moment d’uriner, tels que le besoin d’aller aux toilettes très souvent, la difficulté à uriner ou une petite quantité d’urine.

    Cela peut être le symptôme d’un cancer de la prostate, une maladie qui apparaît surtout chez les hommes de plus 50 ans.

    La douleur dans les yeux

    Nous passons parfois de nombreuses heures face à l’ordinateur ou aux écrans et le soir, nous avons souvent les yeux rougis, gonflés ou fatigués. Il est également fréquent qu’ils pleurent ou qu’ils brûlent.

    Cependant, si les symptômes se maintiennent pendant une période de plus de trois jours, alors que vous ne regardez pas d’écran, il est peut-être temps de consulter un médecin.

     

    Les changements dans les seins

    Tout comme les hommes, les femmes peuvent aussi se faire un auto-examen de leurs seins quand elles se douchent ou qu’elles sont face au miroir.

    L’apparition de grosseurs (qui peuvent s’étendre jusqu’aux aisselles), la suppuration des mamelons, les changements dans la peau ou les douleurs hors des règles doivent être analysées.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • LA GRÂCE QUI DÉTRUIT LE MAL À LA RACINE
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    ˝Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme˝ Marc 7.21-23.
     
     
    Le cœur, mentionné au verset 21, constitue la totalité de l'intellect, des émotions, des désirs, de la volonté. Un cœur impur corrompt les pensées, les sentiments, les paroles, les actions, de la personne concernée.

    Les meilleures règles religieuses ne peuvent transformer l'homme de l'intérieur.
    Les religieux pensaient que ce qui souillait les hommes, c'était le fait qu'ils n'observaient pas certaines règles religieuses. Leur perception de la pureté pouvait se résumer en une accumulation de pratiques visibles : lavez-vous les mains, payez votre dîme, récitez des psaumes, portez des habits avec des franges, priez debout… !

    Jésus nous rappelle que le mal n'est pas éradiqué par une accumulation de gestes visibles, le mal est en nous, et si la source est polluée, toutes les pratiques du monde religieux ne peuvent purifier la source. Jésus démontre que nous avons besoin d'un cœur neuf, nous avons besoin que la source soit purifiée.

    Les meilleures règles religieuses ne peuvent transformer l'homme de l'intérieur. Elles ne peuvent que donner une apparence de sainteté, mais elles ne créent pas la sainteté. Seule la puissance de la grâce, offerte par le moyen de la foi à celui qui croit au sacrifice de Christ, a ce pouvoir de transformer le cœur de l'homme. Par cette grâce, votre intellect, vos émotions, vos sentiments, vos paroles, vos actions… sont complètement régénérés à la source.

    Ne jetons pas la pierre aux pharisiens, auxquels Jésus s'adresse. Chacun doit réfléchir sur ses propres traditions, derrière lesquelles il se réfugie, cachant le mal qui est au fond de son cœur. Vous pouvez dénoncer les traditions qui existent dans d'autres mouvements religieux et fermer les yeux sur vos propres traditions. Vous pouvez chanter sans frapper des mains, ou en frappant des mains, chanter debout ou assis. Vous pouvez porter tel ou tel vêtement qui convient lorsqu'on va à l'église : costume, cravate, chapeau, voile... Vous pouvez avoir les cheveux longs ou courts, la barbe épaisse ou rasée… Vous pouvez apprécier tel ou tel style de chants, telle ou telle forme liturgique concernant la cène, la prédication, le baptême, l'imposition des mains… Ce ne sont pas ces formes, quelles qu'elles soient qui détruiront le mal à la racine.

    Un conseil pour aujourd'hui

    Posez le fondement de la croix comme base de la grâce de Dieu dans votre vie et cette grâce va traiter le mal à sa source.
     
    Paul Calzada
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Je suis de la génération du merci et du s’il vous plaît

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Bien loin d'être d'uniques formules de politesse, le merci et le s'il vous plaît nous permettent de montrer du respect envers les autres pour une répercussion positive sur les autres et sur nous-même.
     
     
     

    Être de la génération du merci et du s’il vous plaît, c’est avoir des valeurs qui prennent pour base la politesse mais également le respect et la considération de l’autre. 

     

    Aujourd’hui, beaucoup de personnes se rendent compte qu’elles perdent de nombreuses habitudes saines de savoir-vivre.

    Peut-être que nous vivons dans la hâte et que nous n’avons plus le temps pour les « s’il vous plaît » ou que nous avons éduqué nos enfants avec l’envie que rien ne leur manque, au point qu’ils considèrent que tout leur est acquis, et qu’ils n’ont pas besoin de remercier les autres.

    En réalité, nous ne pouvons pas généraliser cette idée, et nous ne pouvons pas certifier que les sociétés actuelles ont totalement perdu cette saine habitude.

    Cependant, ce que l’on peut dire, c’est que “les merci et les s’il vous plaît » sont gratuits, ils ne coûtent rien et valent beaucoup. 

     

    Les merci et les s’il vous plaît : deux valeurs qui valent la peine d’être défendues

    Beaucoup d’entre nous savons comment dire merci en d’autres langues :  thank you, gracias, grazie, danke, obrigado, evgaristó, spasiba, alligatô, shoukrán… Pourtant, nous oublions souvent de le dire aux personnes les plus proches.

    Parfois, nous oublions de dire merci et s’il vous plaît quand nous sommes avec nos parents, nos amis, notre conjoint ou nos enfants car nous pensons que cela n’en vaut pas la peine, que tout est dit et que l’amour que l’on porte aux siens est implicite.

    Mais ce n’est pas bon car les mots ne sont pas seulement un ensemble de lettres plus ou moins sonores.

    Ils ont un lien direct avec nos émotions, au point de représenter deux gestes de grand pouvoir dans notre langage, que nous ne devrions pas mettre de côté.

    Je suis de la génération du merci et du s’il vous plaît

     

     

     

    Le pouvoir de la gratitude comme action salvatrice

    Quelque chose d’aussi simple que dire merci régulièrement opère des changements notables dans notre entourage et sur nous-même.

    Selon une étude publiée dans la revue Harvard Gazette, nous pouvons ressentir les choses suivantes :

    • Dire merci est un geste de reconnaissance envers l’autre personne, capable de lui offrir sécurité et bien-être.
    • Les autres se sentent soutenus et comblés en recevant de la reconnaissance vis à vis d’une action réalisée et cela se répercute forcément sur la personne qui offre ce merci.
    • La réception habituelle des expressions de gratitude fait augmenter notre auto-estime et déclenche l’apparition d’un « effet gratitude ».

    À titre d’exemple : des enfants éduqués avec la valeur du merci la pratiqueront également à l’école, avec leurs amis et leurs professeurs.

     

    L’importance d’un  »s’il vous plaît » dans nos habitudes sociales

    “S’il vous plaît » sont des mots qui ne viennent pas aussi facilement que « merci ». On pense souvent que l’on n’a pas besoin de dire s’il vous plaît lorsqu’on veut que quelqu’un fasse quelque chose.

    Pourtant, une phrase change complètement quand nous y introduisons un « s’il vous plaît » : c’est incroyable !

    Il s’agit de tenir compte de ces exemples simples :

    • Enlève ta voiture d’ici ⇒ S’il te plaît, pourriez-vous enlever votre voiture ?
    • Passe-moi le poivre ⇒ Peux-tu me passer le poivre s’il te plaît ?
    • Achète-moi le journal quand tu reviens ⇒ Pourras-tu m’acheter le journal quand tu reviendras, s’il te plaît ?

    Le s’il vous plaît va au-delà du simple acte de courtoisie. Nous sommes face à une authentique forme de respect envers l’autre personne, et nous devons la pratiquer chaque jour.

    • Dans ces mots, on trouve, avant tout, la considération envers l’effort que la personne qui se trouve face à nous va faire pour nous plaire ou nous aider.
    • Nous ne devrions jamais penser que quelqu’un fait les choses par simple envie ou tout simplement parce que nous lui demandons.

    Cette action toute simple nous ennoblit et nous connecte à l’autre personne,en lui donnant de la valeur, du respect et de la liberté absolue pour céder ou décliner notre demande.

    Je suis de la génération du merci et du s’il vous plaît

     

     

     

     

    Les merci et le s’il vous plaît, deux jolis mots de notre langage

    Nous ne devrions jamais oublier quelque chose de très important : notre héritage en tant qu’être humain trouve son origine dans notre cerveau social, qui est régi avant tout par les émotions.

    • Grâce aux émotions, nous établissons un lien merveilleux avec ceux qui nous entourent et qui, dans le passé, nous a permis de développer le langage.
      Nous découvrons une manière de communiquer pour faire du lien, pour éduquer, pour créer des communautés, pour chasser, pour organiser, pour nous développer.
    • Dans cet acte de communication, la valeur du merci et du s’il vous plaît est le reflet de deux cœurs qui se considèrent et qui encouragent le savoir vivre ensemble et la liberté.

     

    Avec un « merci », nous honorons l’autre personne, avec un « s’il vous plaît », nous lui donnons de la liberté et de la considération, et tout cela se répercute sur nous.

    Rien n’est aussi merveilleux que de se sentir en paix et de faire le bien, pour voir un inconnu nous sourire et nous remercier de ces mots magiques qui ne devraient jamais disparaître.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Dix conseils pour nettoyer votre foie

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Saviez-vous que l'un des gestes les plus efficaces pour avoir un foie propre est de boire de l'eau ? De plus, l'eau aide à purifier les reins.
     
     
     

    Le foie est l’un des organes les plus importants de notre corps, car il remplit de nombreuses fonctions qui sont vitales pour notre santé et pour notre existence.

    Cet organe si essentiel est le grand responsable de la dépuration de notre organisme, car sa fonction principale consiste à éliminer les toxines qui s’accumulent dans notre corps pour permettre aux autres organes de fonctionner correctement.

     

    Puisque le foie est l’organe chargé de nettoyer notre organisme, il arrive un moment où c’est nous qui devons nous charger de nettoyer notre foie, pour que celui-ci puisse accomplir ses différentes missions de manière optimale.

    La consommation excessive d’aliments transformés, l’ingestion d’alcool, de produits chimiques, la pollution et beaucoup d’autres facteurs font que notre foie est surchargé de travail, et qu’il ne fonctionne pas toujours correctement.

    Les toxines s’accumulent alors dans cet organe si précieux, et peuvent entraîner de nombreux problèmes de santé dans tous les autres systèmes de notre organisme.

    Avez-vous envie d’apprendre à nettoyer naturellement votre foie ?

     

    Le jus de citron

    La consommation quotidienne d’eau tiède citronnée, à jeun, permet de nous aider à nettoyer notre foie, tout en améliorant notre digestion.

    Un seul verre de cette eau citronnée, consommé à jeun, permet d’éliminer les toxines du foie, de booster le métabolisme, et d’avoir une digestion saine, évitant ainsi tout cas de constipation.

     

    L’avocat

    Dix conseils pour nettoyer votre foie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L’avocat est mondialement connu pour ses multiples bienfaits pour la santé et pour la beauté. Il est considéré comme l’une des plus grandes sources végétales de graisses saines, en plus d’être un aliment protecteur du foie.

    Une étude japonaise a démontré que les avocats peuvent protéger le foie contre les toxines, et notamment contre la galactosamine.

     

    Le curcuma

    Le curcuma est considéré comme une épice anti-inflammatoire qui, en plus de prévenir le cancer, améliore considérablement la santé de notre foie. Cette épice est recommandée pour activer le métabolisme et pour nettoyer naturellement le foie.

     

    La consommation d’eau

    Dix conseils pour nettoyer votre foie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L’une des meilleures habitudes à suivre pour protéger son foie est de boire entre 6 et 8 verres d’eau minérale par jour. Cette bonne habitude aide également au nettoyage des reins, et permet d’aider à perdre du poids.

    Notre corps doit être bien hydraté, et la meilleure manière de le faire c’est de consommer beaucoup de liquides. Boire de l’eau a de multiples bienfaits et est l’une des clés principales de toute régime dépuratif du foie.

     

    La non-consommation d’aliments raffinés

    Il est très important d’éviter la consommation excessive de sucre, de farines et de tout aliment raffiné, car le foie va les transformer en graisses et en cholestérol. La graisse peut alors se localiser et se stocker dans le ventre, les fesses, les cuisses, le dos, et d’autres endroits du corps.

    Un taux élevé de triglycérides est en relation directe avec un risque important de maladies cardiovasculaires.

     

    La racine de pissenlit

    Dix conseils pour nettoyer votre foie

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La racine de pissenlit est utilisée à des fins curatives, notamment dans l’optique d’un nettoyage complet du foie. De fait, cette racine est utilisée depuis l’Antiquité à des fins thérapeutiques pour traiter de nombreux problèmes hépatiques.

    L’idéal est de la consommer sous forme de thé.

     

    L’ail

    Une petite gousse d’ail est pleine de nombreuses propriétés médicinales qui contribuent à un système immunitaire fort et à une puissante barrière contre les virus et les bactéries.

    L’ail contient également des substances sulfurées, qui ont la charge d’activer les enzymes dans le but d’améliorer la fonction hépatique.

     

    Les choux de Bruxelles

    Même si les choux de Bruxelles ne font pas partie des aliments favoris de beaucoup de personnes, leurs propriétés sont tout de même très bénéfiques pour notre santé.

    Cela est notamment dû à leur forte teneur en glucosinolate, un composant du soufre qui est chargé de protéger et de nettoyer notre organisme de tous les produits toxiques et de toutes les toxines qui s’y trouvent.

     

    Le thé vert

    Dix conseils pour nettoyer votre foie

    Il est prouvé que la consommation de thé vert contribue à nettoyer le foie de manière naturelle, en plus de le protéger contre les dommages de l’alcool, des tumeurs et de l’hépatite virale.

    Le thé vert est riche en catéchines, ce qui en fait un aliment anti-cancer naturel. Il contribue également à éliminer les excès de graisses accumulés dans le foie.

     

    Le smoothie pour nettoyer le foie

    Lorsque notre foie accumule trop de toxines et de graisses, il est très important de lui donner un petit coup de pouce pour qu’il se nettoie naturellement, et que nous évitions ainsi de nombreux problèmes de santé.

    Nous allons vous donner la recette d’un excellent smoothie dépuratif, idéal pour nettoyer le foie, améliorer les fonctions digestives et perdre du poids.

    Ingrédients

    • 2 tiges d’aloe vera
    • Le jus d’un citron
    • 1 petite branche de menthe
    • 1 cuillère à café de curcuma
    • ½  litre d’eau froide

    Comment procéder ?

    Extrayez la pulpe des deux tiges d’aloe vera, puis versez-la dans un mixeur avec tous les autres ingrédients. Mixez bien le tout, jusqu’à obtenir une texture homogène.

    À consommer de préférence le matin, à jeun.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 16 signes avant-coureurs que votre foie est paresseux

    et que les toxines sont stockées dans les cellules graisseuses

     
     
     
     

    17

    Cet article étonnant a été écrit par Nicole, nutritionniste holistique qui pense profondément qu’il est possible pour tout le monde de découvrir à quel point le corps est conçu pour se sentir bien. Nicole travaille en partenariat avec ses clients pour leur permettre de mener un mode de vie équilibré, nourrissant et épanouissant. Vous pouvez consulter son blog fantastique avec des recettes saines, ou la suivre sur Facebook !

     

    Pouvons-nous juste prendre un instant pour remercier notre foie pour tout ce qu’il fait pour nous ? Cet organe vital travaille dur tous les jours pour filtrer nos toxines et déchets de l’organisme ainsi qu’accomplir des centaines d’autres fonctions. L’action principale de votre foie est de convertir des toxines en déchets non toxiques qui peuvent être excrétés par le corps par les émonctoires.

    Nous avons déjà mentionné que votre foie porte plusieurs « casquettes » et est responsable d’une grande partie du bon fonctionnement de votre santé globale. Il a plus de 400 fonctions dans le corps, la digestion des graisses avec son associée, la vésicule biliaire, le stockage des vitamines et des minéraux essentiels comme le fer, la transformation des nutriments qui ont été absorbés dans l’intestin et le traitement des médicaments et des alcools. Il suffit de nommer seulement quelques-unes de ses fonctions pour se rendre compte de l’importance de son rôle pour votre santé.

    Nous ne voulons pas alourdir notre foie, et pourtant, si nous ne fournissons pas à notre corps les nutriments adéquats, notre ami très travailleur va devenir lent et surchargé de tâches toxiques à accomplir.

     

    Comment le foie traite les substances toxiques ?

    Le foie a deux méthodes pour la détoxification. Les toxines, qui sont des substances toxiques pouvant endommager les cellules sont tout d’abord prises en charge par la Phase 1 de la détoxification. Cette phase implique l’utilisation d’enzymes pour transformer ces toxines lipides solubles en substances moins nocives, que la Phase 2 peut alors gérer. La Phase 2 de détoxification du foie consiste à associer ces toxines déjà réduites avec d’autres molécules qui leur permettent d’être plus solubles dans l’eau et ainsi éliminées du corps en toute sécurité par la voie des émonctoires.

     

    Les efforts pour un soutien proactif du foie concernent tout le monde

    Même pour ceux qui sont très attentifs à suivre un mode de vie sain avec des produits bio, de l’eau pure, de l’exercice régulier, l’utilisation de soins du corps et d’entretien de la maison sans produits chimiques…. nous sommes toujours exposés à des toxines de notre environnement (l’air, le sol, l’eau, les voitures, les usines, les matières plastiques) et ces éléments que nous ne pouvons pas contrôler nous touchent ! Même en tant que nutritionniste holistique, je vais continuer à respecter ces principes quotidiens d’alimentation biologique, d’exercice et d’une maison sans toxines car je sais que j’en ai besoin et que cela me permet d’être en pleine forme !

     

    Est-ce que votre foie est paresseux ?

    Lorsque le foie devient lent, les toxines ne sont plus en mesure d’être évacuées du corps rapidement et s’accumulent dans les tissus adipeux (car ils sont liposolubles) et ils vont stagner jusqu’à ce que les fonctions hépatiques s’améliorent et que ces toxines puissent être éliminées en toute sécurité. Cela peut être l’une des raisons majeures pour lesquelles vous ne parvenez pas à éliminer le poids en excès malgré une alimentation saine et de l’exercice.

    Il existe une quantité de symptômes révélateurs d’un foie stressé, quel que soit le degré de vos symptômes, mais en choisissant une approche holistique et des mesures préventives, vous avez la capacité d’améliorer vos fonctions hépatiques et votre qualité de vie (car vous méritez de vous sentir en forme).

    Si vous ressentez les symptômes suivants, poursuivez votre lecture, vous trouverez ensuite des pistes pour améliorer vos fonctions hépatiques que je vous encourage à suivre quotidiennement.

    • Fatigue chronique
    • Emotions négatives
    • Cerveau embrumé / léthargie / sentiment d’épuisement
    • Maux de tête lourds, améliorés par le repos ou / migraines oculaires
    • Douleurs articulaires ou musculaires chroniques
    • Transpiration excessive
    • Difficulté à digérer les graisses
    • Ablation de la vésicule biliaire
    • Allergies
    • Acné ou autres problèmes de peau
    • Gaz, ballonnements, douleurs abdominales, constipation, diarrhée
    • Déséquilibres hormonaux
    • Anxiété et dépression
    • Sensibilité aux produits chimiques
    • Mauvaise haleine chronique
    • Gain de poids inexpliqué

     

    Conseils pour votre alimentation :

    Votre santé commence dans la cuisine car votre corps ne peut s’épanouir en comptant exclusivement sur les suppléments. Ce sont des repas et des habitudes bienfaisants qui vont vous donner un corps sain. Vous n’avez pas besoin de faire un régime, ou de vous restreindre, la clé ici est l’équilibre. Commencez par réduire ou éliminer votre exposition aux aliments transformés et frauduleux soi-disant « de santé » (sans gluten, sans sucre, sans amidon) et passez à des aliments vraiment sains. Si vous avez envie d’un brownie, essayez-en un aux haricots noirs fait avec du cacao et du sucre de noix de coco au lieu de choisir la version « traditionnelle » avec du sucre raffiné et de la farine blanche. Préparez vos repas préférés entièrement vous-même avec des ingrédients de haute qualité au lieu de dîner au restaurant.

    Manger sain n’a pas besoin d’être compliqué : considérez juste les étapes suivantes pour être sur la bonne voie :

    • Achetez bio, évitez les OGM et faites vos courses en utilisant la liste des 12 salopards / et 15 bons pour la santé.
    • Respectez une alimentation équilibrée, avec des aliments complets, des protéines animales et de plantes de haute qualité, des graines germées anciennes, des aliments fermentés, et des graisses, noix crues et graines bonnes pour la santé.
    • Eliminez les huiles inflammatoires : canola, blé, soja, huile végétale de coton, de cathame et de tournesol.
    • Buvez suffisamment d’eau pure : Si vous considérez votre poids en kilos : vous le multipliez par 30 pour avoir les millilitres. (Ex 50 kilos = 1,5 litres). (150lbs = 75oz). Choisissez votre meilleure eau pure possible, que ce soit l’osmose inverse (reminéralisée) ou une eau de source près de chez vous.
    • Augmentez votre consommation de graisses saines : huile de coco, ghee, beurre cru d’élevage à l’herbe, avocats, chanvre.
    • Mangez suffisamment de fibres : 35 g chaque jour minimum, venant de sources comme les graines de chia, les artichauts, les graines de lin doré, l’avocat, les brocolis et les choux de Bruxelles.
    • Eliminez les sucres raffinés : sucre brun ou sucre blanc, sucre de canne, jus de canne à sucre, cristaux de jus de canne, sucre de betterave.
    • Limitez la consommation de fructose à 20 – 25 g par jour : et préférez toujours le sucre des fruits ou du miel.
    • Augmentez votre consommation de légumes à feuilles vertes : pour leurs composants en magnésium, folates, vitamines C et B.
    • Consommez des sources d’acides aminés animales et végétales : bouillon d’os, collagène, poulet et oeufs élevés en plein air, épinards crus, persil, chou, betteraves.
    • Concentrez-vous sur les sources alimentaires de soufre : oeufs de poules élevées en plein air, brocoli, choux de Bruxelles, ail, oignons, asperges, chou frisé.
    • Limitez ou éliminez l’alcool : si vous éprouvez les symptômes ci-dessus ou pour tout le monde. Trouvez une alternative saine à cette habitude (toxique).

     

    Les 3 superstars pour votre foie :

    1. Artichaut : ce légume fait partie de la famille des chardons. Si vous voulez voir une très jolie plante, cherchez « fleur d’artichaut ». Ce légume est dans la même famille que le chardon-Marie, la principale différence étant que vous pouvez introduire l’artichaut dans votre alimentation ! (Bien qu’en cuisine de plantes sauvages comestibles, j’aie déjà consommé du chardon-Marie). Parmi ses propriétés bénéfiques, il protège le foie et soutient la fonction hépatique et l’augmentation de la production de bile. Sa teneur élevée en fibres favorise également l’élimination de la bile et la réduction du cholestérol LDL. Même lorsqu’il est cuit, l’artichaut contient plus d’antioxydants potentiels que l’ail cru, les asperges et le brocoli.
      Faites cuire vos artichauts à la vapeur et ajoutez-y un peu de ghee ou d’huile de coco, ail cru et sel de l’Himalaya pour un repas de soutien du foie.
    2. Curcuma : Cette plante est l’objet du plus grand nombre d’études sur l’inflammation. Son ingrédient actif, la curcumine est liée à de nombreux avantages, notamment, elle aide les enzymes responsables à débusquer les carcinogènes alimentaires connus ! Cela se traduit par une meilleure protection contre les lésions hépatiques et même la régénération des cellules hépatiques affectées, en raison de ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Associez toujours le curcuma avec une source de graisses saines et de poivre noir pour une absorption maximale. Recherchez toujours l’association avec ces deux ingrédients pour une meilleure absorption sous forme de supplément. Choisissez un supplément de curcuma de haute qualité et essayez le lait d’or, une boisson concoctée avec des racines de curcuma fraîchement râpées, du lait végétal, de l’huile de coco, poivre noir et épices chaudes.
    3. Chardon-Marie : C’est de loin la plante la plus conseillée pour la santé du foie, en fait, cette plante a retenu beaucoup d’attention dans le monde des aliments de santé que je mets en troisième position, seulement pour donner une chance aux autres superstars. La sylimarine, qui est le composant actif du chadon-Marie, a des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires (qui expliquent sa grande popularité). Le chardon-Marie protège les cellules du foie de dommages qui peuvent être causés par des virus, des toxines, de l’alcool et des médicaments tels que les acétaminophènes. Choisissez un supplément de haute qualité sans OGM, et exempt de liants et excipients inutiles. Vous pouvez également trouver du chardon-Marie fermenté sous une forme liquide qui peut être ajouté à un jus de légumes pressés à froid ou le prendre directement.

     

    Votre foie fait beaucoup pour vous, et le guide ci-dessus n’implique pas de si grands efforts, comparés aux avantages que vous en retirerez pour soutenir la fonction de votre foie. Soyez conscient de la façon dont vous vous sentez tout au long de votre journée, rappelez-vous que le symptôme est votre corps qui vous donne un signal de prendre les mesures préventives appropriées. Je recommande le nettoyage avec les changements de saisons, de la même façon que le nettoyage du côlon est un élément important également pour le foie ainsi que vos autres systèmes de détoxification. Restez conscient et en contrôle, vous ne pouvez pas vivre sans votre foie, alors, donnez-lui votre amour !

     

     

    Source : The Hearty Soul

             sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • CESSEZ DE VOUS PLAINDRE

     

     

     

     

     

     

     

    Quiconque est sage en observant ces choses reconnaîtra l’amour de l’Éternel. Psaumes 107:43

     

    Aujourd’hui, pratiquez la reconnaissance et décidez de ne pas vous plaindre. Demandez-lui de mettre un frein à votre langue chaque fois que vous avez envie d’être négatif. Remerciez-le pour ce que vous avez, sans regarder à ce que vous n’avez pas. D’autres ont probablement les mêmes problèmes que vous, mais ils ne connaissent pas le Seigneur. Vous pouvez au moins être reconnaissant d’avoir Dieu dans votre vie.
    La Parole nous dit : « Il n’est pas convenable non plus que vous prononciez des paroles grossières, stupides ou sales. Adressez plutôt des prières de reconnaissance à Dieu » (Éphésiens 5:4, Français courant). Veillez sur votre langue aujourd’hui.

    Joyce Meyer

    Man looking to the sky

    Source : joycemeyer.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Éviter certaines personnes et laisser de l’espace aux autres

    sont des preuves de sagesse

     
     
     
     
     
     
     
     
    Il est fondamental de laisser de l'espace aux autres, mais aussi qu'ils respectent le vôtre. Si cela est nécessaire, vous devez vous éloigner des personnes qui vous font du mal, et vous protéger de celles qui ne respectent pas vos limites.
     
     
     

    Savoir laisser de l’espace aux autres est un comportement sage que nous devrions tous être en mesure d’adopter.

    Cela permet de respecter l’autre, et de lui offrir des moments de tranquillité pour favoriser son développement personnel.

     

    Lorsque cette situation n’est pas respectée, de nombreux problèmes peuvent naître. Si ceux qui nous entourent ne nous laissent pas d’espace, ils ne respectent ni nos droits, ni nos besoins.

    Il faut alors mettre de la distance et nous éloigner le plus rapidement possible.Sachez que le fait de prendre du recul est un acte de sagesse.

    Lorsque les autres ne respectent pas les refuges de notre esprit dans lesquels nous plaçons nos rêves, nos nécessités et nos valeurs, ils attaquent notre identité et notre estime personnelle.

    Il est important de garder tous ces éléments à l’esprit. C’est pourquoi nous vous invitons dans cet article, à découvrir les différents aspects de ces règles comportementales de base.

     

    Laisser de l’espace aux autres favorise notre liberté personnelle

    Débutons dans le vif du sujet, par un élément essentiel. A travers l’expression « laisser de l’espace », nous ne nous référons pas seulement à la distance physique interpersonnelle.

    C’est un concept qui va bien plus loin, et qui peut être délimité par les dimensions suivantes :

    • Laisser de l’espace c’est permettre qu’une personne aie ses propres opinions, qu’elle puisse défendre ses propres valeurs et qu’elle soit respectée.
    • Respecter l’espace des autres c’est aussi favoriser leur épanouissement personnel. C’est leur donner des ailes pour leur permettre d’atteindre leurs rêves, sans leur imposer nos croyances ou nos choix.

    Dans les relations familiales comme dans toutes les relations affectives, nos espaces personnels sont menacés, fragilisés par nos liens avec d’autres personnes. Voyons tout cela en détails.

    femme-ballerine-de-dos

    L’espace familial et l’espace privé

    Éduquer un enfant ne consiste pas à le contrôler ou à maîtriser chacun de ses choix. 

    Chaque enfant dispose d’une personnalité propre, de rêves et d’aspirations qui ne sont que les siens, et nous devons les respecter.

    • Si nous nous entêtons à vouloir qu’ils soient exactement comme nous le désirons, nous allons rendre vulnérable tous leurs espaces privés, ainsi que leur développement personnel et émotionnel. Ce n’est pas un comportement sain.
    • Une famille doit laisser des espaces communs dans lesquels il est possible de parler, de guider, de conseiller, mais chaque membre doit avoir le droit de défendre ses propres valeurs et de chercher à accomplir ses objectifs les plus chers.

     

    L’espace du couple et l’espace individuel

    Le couple est un espace dans lequel nous ne devons jamais cesser d’être nous-mêmes.

    Tous les couples ne peuvent pas parvenir à résoudre cette équation complexe. Ceux qui y parviennent sont les seuls à pouvoir jouir d’une relation durable et satisfaisante.

    • L’espace du couple dans lequel nous partageons des projets pour le futur doit être le terrain idéal pour obtenir des compromis, défendre des valeurs communes et parvenir à des accords.
    • Mais dans le même temps, chaque membre du couple doit avoir un espace privé, qui lui permette de se construire en tant que personne, d’accomplir de nouveaux projets professionnels, d’avoir des amis propres et de développer ses rêves.

     

    Défendez-vous face à ceux qui attaquent votre espace personnel

    femme-rouge

    Imaginez qu’il existe, autour de vous, des murs invisibles qui sont là pour vous protéger. A l’intérieur de ces parois, vous devez développer tout ce qui vous définit et ce qui vous rend heureux.

    • Vos valeurs
    • L’expérience que vous avez acquise et les leçons que vous en avez tirées.
    • Vos rêves
    • Vos succès, ceux qui vous rendent fiers.
    • Votre estime personnelle
    • L’image que vous avez de vous et qui vous rend fier.
    • Vos relations importantes avec ceux que vous aimez le plus et qui comptent réellement pour vous.

    Imaginez maintenant que votre partenaire, votre collègue de travail, votre sœur ou votre frère essaient de pénétrer à l’intérieur de vos murs, qu’ils essaient d’atteindre le lieu secret que vous cachez au fond de vous et qui vous définit : ils critiquent vos valeurs, votre corps ou se moquent de vos amis.

    Que sont-ils réellement en train de faire ? Ils tentent d’affaiblir votre espace personnel et vous devez absolument vous défendre. Nous allons vous expliquer comment y parvenir.

     

    Quelques astuces pour défendre votre espace personnel

    • Vous devez être très clair sur un point : personne n’a le droit de franchir vos limites. Ce principe doit être acté dès le départ.
      Si vous vous taisez lorsque les autres franchissent vos limites, votre estime personnelle s’en verra grandement affectée.
    • Si votre espace personnel est affaibli, vous devez prendre de la distance et vous éloigner de ceux qui vous font du mal.
      Si vous ne le faites pas, vous allez vous abandonner totalement à ceux qui vous entourent, et vous n’allez devenir que l’ombre de vous-même. Le jeu n’en vaut pas la chandelle.
    • Prendre ses distances n’est jamais un acte de lâcheté, bien au contraire.

     

    Ceux qui sont capables de laisser derrière eux les personnes qui leur font du mal sont sages et ont le courage de défendre leur propre territoire intérieur, pour préserver leur estime personnelle.

    Nous vous recommandons de mettre tous ces conseils en pratique dès aujourd’hui, afin de défendre votre espace personnel et de respecter les autres.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment soigner la douleur dans les articulations

    grâce au zeste du citron ?

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     

    Les citrons sont devenus un fruit indispensable dans notre régime alimentaire, non seulement pour leur versatilité et leur goût délicieux, mais également pour tous les bienfaits qu’ils apportent à notre santé.

    Leur haute teneur en vitamine C, additionnée à de grandes quantités d’antioxydants et de nutriments, font que les citrons sont d’excellents remèdes pour prévenir des maladies et des problèmes de santé comme la grippe, le rhumes, la laryngite, les infections bactériennes, l’hypertension artérielle, ainsi que les problèmes digestifs ou de la peau.

    De plus, des études récentes ont démontré que le citron avait des propriétés anticancérigènes. 

     

    Le citron dispose de nombreuses vertus en vitamines C, A, B1 et B6, en magnésium, en bioflavonoïdes, en pectine, en acide folique, en phosphore, en calcium et en potassium, et d’autres nutriments qui renforcent le système immunitaire, protègent le foie et l’estomac et prennent soin de la peau tout en évitant le vieillissement prématuré généré par les radicaux libres.

     

    Pourquoi le zeste de citron est-il bon pour la douleur dans les articulations ?

    Limon-para-digerir-grasa

    Il faut savoir que près de la moitié des nutriments du citron sont concentrés dans son zeste.

    Cependant, à cause de son goût amer et par habitude, nous avons tendance à jeter le zeste et à utiliser uniquement le jus de cet agrume.

    Cependant, les zestes de citron contiennent une quantité de nutriments qui peuvent améliorer notre santé et nous aider à lutter contre les douleurs dans les articulations. 

    Dans le zeste de citron, se concentrent des nutriments importants comme c’est le cas de l’huile essentielle de citron, de la citronnelle et du phellandrène, qui s’additionnent à d’autres substances hautement vertueuses comme la vitamine C, l’acide citrique, l’acide malique, l’acide formique, l’hespéridine ou la pectine, entre autres. 

    Le zeste de citron a un fort pouvoir antiseptique et une action puissante qui aide à combattre la fièvre.

    En effet, les huiles essentielles volatiles parfumées du zeste de citron permettent de réduire les douleurs au niveau des articulations, car elles aident à détendre les vaisseaux sanguins et produisent un effet anti-inflammatoire qui diminue significativement la douleur.

     

    Comment soigner la douleur dans les articulations avec du zeste de citron ?

    ralladura-limon-Emily-Barney-500x333

    Après avoir découvert toutes les vertus du zeste de citron, vous ne pourrez plus le jeter à la poubelle la prochaine fois que vous utiliserez cet agrume.

    Si vous voulez profiter de tous les bienfaits du zeste de citron pour soulager les douleurs au niveau des articulations, prenez note du remède naturel suivant :

    Ingrédients

    • Huile d’olive vierge extra
    • 2 gros citrons biologiques
    • Feuilles d’eucalyptus
    • Un petit pichet avec un couvercle
    • Des bandages propres

    Comment le préparer ?

    • Dans le pichet ou le récipient avec couvercle, mettez les zestes de citron et versez une bonne quantité d’huile d’olive par-dessus, jusqu’à ce qu’ils soient complètement recouverts.
      Ensuite, ajoutez les feuilles d’eucalyptus, fermez bien le récipient et réservez le mélange pendant 2 semaines.
    • Une fois ce laps de temps écoulé, imbibez une gaze propre de ce mélange et appliquez-la sur la zone douloureuse. Ensuite, mettez un sac sur la gaze et une écharpe en laine par dessus.
    • L’idéal est d’appliquer ce remède le soir, pour que l’onguent au zeste de citron agisse toute la nuit.

     

    Le thé au zeste de citron

    te-de-limon-2-500x283

    Pour soulager les douleurs dans les articulations, il est également conseillé de se préparer un thé au zeste de citron, pour profiter au maximum de tous ses bienfaits et obtenir de meilleurs résultats. 

    Ingrédients

    • 1 litre d’eau
    • Les zestes de 2 citrons et leur jus
    • Miel (optionnel).

    Comment le préparer ?

    Versez le litre d’eau dans une casserole et ajoutez-y les zestes de citron. Laissez bouillir pendant 15 minutes, retirez du feu et ajoutez-y le jus de citron, puis sucrez avec du miel.

     

    Les bienfaits du thé au zeste de citron

    • Il soulage la douleur des articulations des jambes et des bras. 
    • Il diminue les gaz intestinaux et l’inflammation.
    • C’est un désintoxiquant naturel.
    • Il aide à alcaliniser le sang.
    • Il renforce le système immunitaire et prévient les maladies.
    • Il diminue la tension artérielle.
    • Il améliore la santé de la peau, car il aide à éliminer l’excès de graisse et les taches.
    • Il combat la mauvaise haleine.
    • C’est une boisson relaxante.
    • Il aide à soulager les tension et les maux de tête. 

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment reconnaître et traiter le diabète

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour améliorer cette condition, il est indispensable de changer de régime, de manger fréquemment, et de réduire considérablement votre consommation de sucre. Il est également recommandé de pratiquer une activité physique régulière et de contrôler votre poids.
     
     
     

    Le diabète est une maladie causée par une augmentation excessive du niveau de glucose (du sucre) dans le sang. Ce niveau est régulé par une hormone appelée insuline qui est sécrétée par le pancréas chez les personnes non diabétiques, et qui est responsable du transport du glucose à l’intérieur de cellules. Pour faire le point, nous allons vous expliquer quels types de diabète existent et comment les reconnaître, et nous vous donnerons quelques conseils d’alimentation et de médecine naturelle pour améliorer votre qualité de vie et traiter le diabète.

     

     

    Types de diabète

    Le diabète de type 1

    Ce type de diabète apparaît le plus souvent pendant l’enfance, à l’adolescence ou au début de l’âge adulte. Il se manifeste normalement de manière soudaine et des fois sans raison apparente. Dans le type 1, le pancréas perd sa capacité à produire de l’insuline en quantité suffisante. Les symptômes principaux sont l’augmentation de la soif et de l’urine, la fatigue et une perte de poids.

     

    Le diabète de type 2

    Il est le plus commun et apparaît en général chez des personnes plus âgées, habituellement de façon progressive. Dans ce cas, le pancréas produit de l’insuline, mais l’organisme est incapable de l’utiliser. Le type 2 se traite à l’aide de l’insuline, et il est rarement accompagné de symptômes au début avant l’apparition des complications. Voilà pourquoi il peut passer inaperçu pendant longtemps.

     

    Le diabète gestationnel

    La diabète gestationnel, aussi appelé diabète de grossesse, est une situation temporelle d’intolérance au glucose qui apparaît chez des femmes enceintes. Il ne provoque pas de symptômes physiques et il se détecte à partir de 24 semaines de grossesse. Le médecin devra vous prescrire le traitement approprié.

    diabete

    Le diabète est-il une maladie grave ?

    Si le diabète n’est pas contrôlé, il peut affecter de nombreuses parties de votre corps, en particulier vos yeux, vos reins et vos nerfs, et vous pouvez souffrir de pathologies comme des maladies cardiaques ou des hémorragies cérébrales.

    Comment pouvons-nous détecter le diabète ?

    Les symptômes les plus courants sont :

    • Uriner plus fréquemment.
    • Avoir faim sans raison.
    • Augmentation de la soif.
    • Faiblesse et fatigue.
    • Perte de poids.
    • Changement d’humeur.
    • Douleur à l’estomac et vomissements.
    • Infections fréquentes.
    • Vue brouillée.
    • Cicatrisation plus lente de blessures.
    • Démangeaison des mains et des pieds.

    Si vous avez des soupçons, vous devez voir votre médecin. Il suffira de vous faire une simple analyse pour savoir si vous souffrez de diabète.

     

    En quoi consiste le traitement ?

    Le médecin spécialiste évaluera votre cas et prescrira le traitement approprié. Une bonne alimentation sera fondamentale. Si vous faites souvent du sport, que vous contrôlez votre poids et que vous suivez quelques conseils, votre état peut s’améliorer rapidement.

     

    Une alimentation correcte

    Le régime prescrit par le médecin sera fondamental pour maintenir des niveaux corrects de glucose dans le sang, et il sera adapté en fonction de l’âge, de l’activité physique et du type de diabète du patient.

    Pour résumer, il faudra adopter une alimentation équilibrée en évitant les sucres simples et en essayant de bien distribuer les repas pendant toute la journée, pour éviter l’augmentation de glucose. Voici quelques aliments bons contre le diabète :

    • La stévia est le premier aliment à tenir en compte. Cette plante, originaire du Paraguay, est un très bon édulcorant naturel au pouvoir très sucrant et n’apportant aucune calorie, et elle a beaucoup de propriétés comme la régularisation du niveau du glucose. Nous pouvons prendre trois infusions par jour en utilisant des feuilles de stévia ou des gouttes. Il convient de consommer la plante pure, dont les feuilles de couleur brune peuvent être séchées et réduites en poudre, et pas d’édulcorant raffiné qui a perdu ses propriétés.
    • La cannelle améliore les niveaux glucidiques et lipidiques. Nous pouvons la consommer en comprimés en la mélangeant à nos repas, infusions ou boissons végétales.
    • La levure de bière est l’une des sources les plus riches de chrome, un régulateur du niveau du sucre.
    • Le petit pois agit comme l’insuline végétale.
    Les petits pois et les légumes verts ont la capacité de verser du glucose dans le sang.

    Les petits pois et les légumes verts ont la capacité de verser du glucose dans le sang.

    • Le cresson aussi contient du chrome.
    • Les boissons végétales aux noisettes sont délicieuses et contiennent des fibres solubles qui contrôlent l’absorption de sucre.
    • L’avoine aide à contrôler les taux de sucre dans le sang.
    • Les hydrates de carbone sont indispensables : nous pouvons manger du riz complet trois fois par semaine.
    • Les fibres solubles (présentes dans l’avoine, l’orge, les fruits, les légumes, les légumineuses, le glucomannane, la gomme de guar et le son de blé) ralentissent la digestion et l’absorption des hydrates de carbone, en réduisant l’augmentation du glucose sanguin qui se produit après le repas et le besoin d’insuline. Ce genre d’aliment peut aider les personnes diabétiques à mieux contrôler leur glycémie.
    • L’eau de noix de coco naturelle traite l’hypoglycémie.
    L'eau de coco contient du sucre naturel sous forme de glucose.

    L’eau de coco contient du sucre naturel sous forme de glucose.

    • Les champignons reishi, maitake et shiitake, régulateurs du niveau de glucose, ont beaucoup de propriétés bénéfiques pour notre organisme.
    • L’huile d’onagre contient des acides gras oméga 6 qui sont essentiels contre la peau sèche, qui est déshydratée à cause de l’excès d’urine.

     

    D’autres remèdes

    • Le soufre est un dépuratif qui nous calmera si nous avons des démangeaisons, l’un des symptômes du diabète. Nous pouvons le prendre comme oligoéléments ou bien l’utiliser en cures thermales.
    • Le sel de Schüssler Natrium sulfuricum nous aide à renforcer le traitement suivi, parce qu’il s’agit du sel homéopathique qui aide à éliminer l’excès de substances dont le corps n’a pas besoin, comme le glucose. Nous pouvons prendre deux comprimés trois fois par jour en les séparant des repas, desboissons et des saveurs fortes et mentholées.
    • Il faut savoir que toutes les émotions peuvent influer sur notre état général, et surtout sur l’état du diabète. Selon l’auteur Louise Hay, derrière le diabète il y a des sentiments cachés de nostalgie, de besoin de contrôle ou de tristesse profonde. Les déséquilibres du niveau de glucose représentent pour elle l’absence de douceur dans notre vie. Les Fleurs de Bach, l‘homéopathie et d’autres thérapies naturelles peuvent nous aider à retrouver un équilibre émotionnel.
    • Pour traiter toute maladie de manière naturelle, nous devons tenir en compte l’état de notre intestin, puisqu’il peut être à l’origine de toxines. Par exemple, si nous sommes constipés, il faudra boire beaucoup d’eau, manger des fruits et des légumes, prendre des graines de lin, etc.
    • Dans les cas de diabète insulinodépendant, il convient de prendre des bains de soleil (expositions graduées au soleil quand celui-ci est le moins fort, surtout en été) et de faire de l’exercice tous les jours ; de cette façon, nous prendrons moins d’insuline.
    • Apprendre à faire de la respiration centrée sur la position du diaphragme est aussi une bonne technique pour contrôler l’excès de sucre dans le sang.

     

    Photographies reproduites avec l’aimable autorisation de Uwe Hermann, Beautifulcataya et John Revo Puno.

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • NE TUEZ PAS LE CHIEN !
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Parle Seigneur, car ton serviteur écoute." 1Samuel 3.10

     
    Un homme dormait tandis que des cambrioleurs cherchaient à s'introduire dans sa maison. Ils étaient entrés par le jardin et le chien attaché dans la cour se mit à aboyer. "Mais qu'est-ce qui se passe ? Je suis fatigué de ma journée. J'aimerais dormir tranquille !" marmonna le maître, en se retournant dans son lit. Mais le chien aboyait de plus belle.

    Ne tuez pas votre conscience !
    L'homme exaspéré se leva d'un bond et voulut imposer silence à la bête. "Tais-toi sale bête, laisse-moi dormir". Rien à faire, le chien hurlait toujours. Hors de lui, le maître décrocha son fusil, visa le chien. Le pauvre animal tomba sous ses balles. L'homme se recoucha. "Maintenant, je vais pouvoir dormir tranquille !"

    Vous pensez que cet homme est vraiment fou. Il avait un compagnon merveilleux, son chien, qui faisait partie de sa famille, fidèle depuis tant d'années. Affectueux, il partageait ses joies et ses peines. Il était le gardien de sa maison, la protégeait et jouait pleinement son rôle en cherchant à prévenir son maître du danger. C'est bien la folie de cet homme qui l'a amené à tuer l'ami fidèle qui veillait sur sa sécurité pour empêcher les cambrioleurs d'entrer.

    Souriez-vous de l'absurdité de cet homme ? Qui sait, si vous ne faites pas comme lui ? Votre conscience vous rappelle que vous êtes un pécheur bien loin d'accomplir la loi de Dieu et vous imposez silence à votre conscience !

    Vous avez peut-être une bible chez vous. C'est la parole de Dieu qui montre aux hommes le chemin du salut et les avertit aussi du jugement qui atteindra celui qui ne croit pas. Cette bible, vous n'osez pas la jeter, mais vous vous gardez bien de la lire. Vous imposez silence à la parole de Dieu ! Vous ne voulez pas entendre la voix de Dieu.  Nous vous en supplions : "Ne tuez pas votre conscience !"

    Action pour aujourd'hui

    Dieu parle tantôt d'une manière, tantôt d'une autre, et l'on n'y prend point garde Job: 33.14. Seigneur, merci parce que tu me parles de différentes manières. Je veux écouter ta voix même dans le brouhaha, le tourbillon de la folie de ce monde. Amen.
     
    Jean Louis Gaillard
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire