• Courrez vers vos peurs

     
     
     
     
     
     
     
     
    Il est plus que probable que nos peurs n'existent que dans nos esprits. Nous devons être courageux et les affronter pour nous prouver à nous-mêmes que nous pouvons le faire et plus encore.
     
     
    Courrez vers vos peurs
     

    Nous avons tous eu peur à plusieurs reprises, mais dans notre esprit, la peur est une chose négative, à laquelle il faut échapper.

    Tout ce que nous ne devons pas faire, nous le faisons. S’échapper de nos peurs ne sera jamais la solution.

    Essayer d’esquiver nos peurs est la partie « facile ». Nous pouvons nous sentir momentanément libre mais, tôt ou tard, elles réapparaissent. Avec cette constante, nous n’arrivons jamais à les surmonter, mais à les repousser.

     

     

    Reconnaissez que vous avez peur

    Nous avons un grand problème à reconnaître que nous avons commis des erreurs, que nous ne sommes pas parfaits et que nous avons peur.

    Nous avons honte d’avouer que nous pleurons. Il existe beaucoup de choses que nous taisons, car on pense qu’on nous verra faibles ou fragiles.

    article

    Nous ne sommes pas conscients qu’admettre ce qui nous arrive nous rend plus forts. Si je suis triste, je pleurs et je l’admets, la douleur passera plus rapidement que je ne le pense. Si je le cache et que je tente de résister, elle tardera à partir.

     

     

    Reconnaître que vous avez peur est un premier pas pour vous confronter à elle.

    Vous pensez ne pas pouvoir continuer dans ce cercle vicieux dans lequel vous vous voyez submergé. Vous n’arriverez pas à sortir de ces peurs qui s’accrochent à vous si vous continuez de vous échapper et de feindre ne pas les avoir.

    Reconnaissez-le ! Ce sera un premier pas pour ne plus avoir peur de votre propre peur.

    Une fois que vous aurez reconnu vos peurs, vous pourrez avancer et vous confronter à elles.

    Pensez que plus vous tarderez à les reconnaître, plus vous serez bloqué et paralysé. La peur vous bloque et ne vous permet pas d’avancer. C’est le moment de changer cela.

     

     

    Ayez confiance en vous

    femme portant un vase de crystal avec un papillon

    Il existe une fable qui raconte ceci :

    Il y avait un rat qui était toujours angoissé car il avait peur d’un chat. Un magicien prit pitié de lui et le transforma en chat. Mais alors, celui qui était devenu chat, commença à avoir peur du chien. Après avoir été transformé en chien, il commença à avoir peur de la panthère.

    Le magicien qui en eut marre, décida de le retransformer en rat et lui dit « Rien de ce que je pourrais faire pour toi ne t’aidera, car tu auras toujours l’esprit d’un rat ».

    De quoi avez-vous réellement peur ? Peut-être que le fait de vous échapper de vos peurs, de feindre de ne pas en avoir, vous a fait oublier ce dont vous avez réellement peur.

    Il est possible que cette peur n’existe que dans votre imagination, mais comme vous refusez de l’affronter, elle persiste.

    Vous devez avoir confiance en vous, et être sûr que vous pouvez vaincre n’importe quelle peur qui vous aborde.

    Allez-vous vraiment la laisser en finir avec vous ? Ce n’est que de la peur, un simple mot, une émotion négative qui peut parfois devenir positive.

    Fille seule appeurée devant l'obscurité

    Ce n’est pas le cas, si vous vivez avec des peurs constantes dans votre vie. Il est clair qu’affronter un rival aussi fort ne va pas être facile mais, l’impossible existe-t-il ?

    N’ayez pas peur. Croyez-nous… Vous pouvez le faire.

     

     

    Regardez vos peurs dans les yeux

    Il existe une tribu d’indigènes qui enseigne aux plus petits à affronter leurs peurs. Pour cela, ils les font asseoir, et leur demandent de fermer leurs yeux et d’imaginer qu’une vipère se trouve devant eux.

    Nous savons que les enfants ont beaucoup d’imagination.

    Cette tribu enseigne aux enfants qu’à chaque fois qu’ils essaieront de s’éloigner de la vipère, celle-ci grandira. Si vous essayez de vous échapper, elle vous poursuivra !

    Mais si vous la regardez fixement dans les yeux, la vipère va devenir de plus en plus petite.

    amour propre

    Il existe de nombreuses situations dans nos vies au cours desquelles regarder le problème en face permet de le résoudre.

    C’est la même chose avec la peur. Si nous nous échappons, elle grandit, mais si nous l’affrontons, elle diminue.

    Il faut être courageux, vous devez être courageux ! La peur ne pourra rien contre vous !

     

    Toute peur peut être surmontée, le problème se trouve en nous. La peur est réellement une opportunité pour nous surmonter, et pour grandir.

    Regardez la peur en face, mais regardez-la bien, fermement et sûr de vous. Dites-nous… Vous laisserez-vous faire ?

    Si vous en avez besoin, partagez vos peurs avec quelqu’un de confiance. Vous verrez que les autres ont aussi peur, c’est quelque chose de normal !

    Mais loin de nous bloquer, la peur nous permet d’avancer. Allez-vous commencer à courir vers vos peurs et à être courageux ?

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment perdre de la graisse abdominale grâce au gingembre

     
     
     
     
     
     
     
     
    Grâce à ses propriétés thermogéniques, le gingembre augmente la température corporelle et impulse le métabolisme pour brûler des calories plus facilement, en plus d'apporter une sensation de satiété.
     
     
    Comment perdre de la graisse abdominale grâce au gingembre
     

    La plupart des gens souhaitent avoir un ventre plat et tonifié qui leur permet d’arborer une silhouette svelte et bien sculptée.

     

    Mais, malheureusement, c’est cette partie du corps qui a tendance à s’enflammer le plus, non seulement à cause de la consommation excessive de calories mais aussi à cause de la rétention d’eau et des déchets qui s’accumulent.

    Un régime équilibré et la pratique quotidien d’exercices sont les clés principales pour dire adieu à la graisse et aux autres problèmes.

    De plus, considérez ces aides supplémentaires pour obtenir des résultats encore meilleurs.

    Ici, nous allons vous parler de la fameuse racine de gingembre, une épice très connu tant dans la cuisine que dans la médecine alternative. 

    Sa richesse nutritionnelle et ses propriétés sont connues depuis l’Antiquité dans de nombreuses cultures.

    Aujourd’hui, il est assez populaire chez les personnes qui souhaitent adopter un style de vie plus sain.

     

     

    Pourquoi le gingembre aide-t-il à perdre de la graisse abdominale ?

    Gingembre-500x345

    Il existe plusieurs raisons pour lesquelles on dit que le gingembre est l’un de meilleurs alliés pour réduire le ventre en peu de temps.

    Il a tout d’abord un puissant effet purifiant qui soutient la fonction des organes comme le foie, responsable de la transformation des graisses et du glucose.

    Il a aussi un effet thermogénique qui aide à augmenter la température corporelle tout en impulsant le métabolisme pour brûler plus facilement les calories.

    On le considère comme un puissant coupe-faim, ce qui aide beaucoup à lutter contre les compulsions et les troubles alimentaires qui sont souvent à l’origine de l’ingestion démesurée de calories. Il faut savoir que dans certains cas, il a l’effet inverse.

    Il faut aussi savoir que cette épice est excellente pour les problèmes digestifs car, en plus de soulager les nausées, elle régule le mouvement intestinal et prévient l’accumulation des toxines dans le côlon, qui est l’une des causes principales de la constipation.

    Qui souffre de rétention d’eau ou d’inflammation est également soulagés par le gingembre car il a une action diurétique qui stimule la régulation générale.

    Tout cela ajouté au fait que c’est une source d’antioxydants, de fibres et de nutriments essentiels.

    Nous avons donc ici toutes les raisons suffisantes pour commencer à en intégrer fréquemment dans son régime alimentaire.

     

     

    Comment préparer le gingembre pour perdre de la graisse abdominale ?

    Infusion-gingembre-500x334

    La préparation d’une infusion est la meilleure des manières de profiter des qualités du gingembre pour obtenir un ventre plus plat.

    Si vous ajoutez un peu de jus de citron, vous pouvez stimuler davantage ses effets purifiants pour améliorer les résultats. 

    Ingrédients

    • 1 morceau de gingembre (3 centimètres)
    • ½ citron
    • 1 tasse d’eau (250 ml)

    Préparation

    • Faites chauffer la tasse d’eau et juste avant qu’elle ne commence à bouillir, ajoutez le gingembre et laissez-le à feu doux pendant trois à cinq minutes supplémentaires.
    • Une fois que le temps est écoulé, retirez et laissez reposer pendant 8 et 10 minutes de plus.
    • Au moment de consommer, ajoutez le jus du demi citron et optionnellement, une cuillerée de miel d’abeille pour sucrer.

     

    Quand et à quelle fréquence doit-on consommer cette boisson ?

    Quand-consommer-cette-boisson-500x334

    Pour effectuer ce processus de détoxification et perdre du poids avec la racine de gingembre, le mieux est de prendre une dose à jeun et une autre avant d’aller dormir, tous les jours.

    Le temps de consommation minimum est d’un mois. Ensuite il faut se reposer pendant 15 jours et recommencer. 

    Contre-indications

    Les femmes enceintes ou qui allaitent, sauf dans les cas où les médecins le conseillent, ne doivent pas consommer d’infusion au gingembre.

    Cette épice a des effets sur le sang, et empêche sa coagulation.

    Dans le cas où l’on va subir une intervention chirurgicale ou que l’on prend des médicaments anti-coagulants, il est également préférable de suspendre sa consommation.

    En résumé, les personnes qui luttent contre la graisse abdominale peuvent s’aider du gingembre pour la diminuer plus facilement.

    Mais il ne faut pas l’utiliser comme unique solution pour perdre du poids : il faut prendre d’autres mesures comme un programme d’alimentation et d’entraînement physique. 

    Les effets de l’infusion varient de personne à personne, et dépendent de l’activité du métabolisme et des autres habitudes que l’on a.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Excellente nouvelle !

    Un pas de géant a été franchi dans la lutte contre le cancer

     
     
     
     
     
     
     
    Même si l'étude est encore à l'état d'expérimentation, si elle obtient des résultats positifs, chaque patient recevra un traitement personnalisé et verra sa vie transformée entre avant et après cette lutte contre le cancer.
     
     
    Excellente nouvelle ! Un pas de géant a été franchi dans la lutte contre le cancer
     

    La lutte contre le cancer est un défi quotidien pour la science et pour l’humanité. Aujourd’hui, dans cet article, nous sommes heureux de vous offrir des bonnes nouvelles et un souffle d’espoir.

     

    Les scientifiques affirment qu’ils viennent de franchir une étape très importante dans la lutte contre cette maladie qui, chaque année, emporte avec elle des milliers de vie et laisse de grands vides dans de nombreuses familles.

    La nouvelle a été publiée dans des médias comme le Guardian, qui nous révèle la possibilité de traiter les tumeurs d’un point de vue génétique et ainsi d’offrir une attention personnalisée à chaque patient.

    Nous vous donnons toutes les informations dans l’article suivant.

     


     

    La lutte contre le cancer a fait « un petit grand pas »

    Pour mieux comprendre cette avancée dans le champ de l’oncologie, nous devons nous arrêter quelques instants pour mieux saisir comment fonctionne ce processus nommé « cancer ».

    Anti-cancer

    • Notre corps est formé de nombreux types de cellules. Chacune a une fonction concrète et une vie limitée, c’est-à-dire, que dans son propre ADN, la cellule a un marqueur qui l’oblige à mourir au bout d’un certain temps.
    • Les cellules cancéreuses, à l’inverse, contiennent un code qui non seulement ne les empêche pas de mourir mais qui, de plus, leur ordonne de se diviser et de proliférer, alimentées par un type de protéines concrètes.
    • Une caractéristique très singulière des cellules cancéreuses est qu’elles réussissent à éviter le système immunitaire : elles lui résistent et nos propres anticorps ne peuvent pas leur faire face. 

    C’est pour cela que les patients atteints de cancers ont besoin de traitements plus invasifs et durables comme la chimiothérapie.

    Comme nous pouvons le voir, la clé de toute tumeur, ce sont les codes génétiques qui règlent, d’une part, la prolifération des cellules cancéreuses, et d’autre part leur résistance à notre système immunitaire.

    Voyons à présent quelles ont été les dernières découvertes dans la lutte contre le cancer.

     

     

    La clé se trouve dans le rôle du système immunitaire

    L’étude dont nous allons vous parler a été menée par l’Université de Harvard (États-Unis) et par l’University College de Londres (Royaume-Uni).

    • A travers les expériences avec les cellules cancérigènes associées aux cancers du poumon et de la peau, les chercheurs se sont rendu compte d’un détail essentiel : quand une tumeur se propage, dans son code génétique, se trouve un marqueur qui permet d’être résistant au système immunitaire. 
    • Même si le lien entre la réponse immunitaire et le cancer est connu depuis bien longtemps, ils ont découvert comment fonctionne ce mécanisme à cause duquel le corps est si vulnérable face à la prolifération tumorale.
    • Les scientifiques parlent de « drapeaux ». Ce sont comme des signes d’avertissement pour que nos défenses n’agissent pas et des marqueurs génétiques que le cancer déforme pour son propre bénéfice.
    • Les scientifiques ont beaucoup d’espoir depuis qu’ils ont découvert où se trouvent ces marqueurs, ces drapeaux d’avertissement qui empêchent le système immunitaire d’agir.

    En général, les tumeurs ont pour responsabilité de « semer leurs propres graines destructrices » et restent indifférentes face à nos défenses naturelles.

    Voici la clé : le système immunitaire doit reconnaître et agir face à ces marqueurs présents dans toutes les cellules de la tumeur pour leur faire face et les combattre. Une merveille, sans aucun doute.

    Systeme-immunitaire-en-lutte-contre-le-cancer

    Comment traiter le cancer avec cette technique ?

    Depuis le centre de Recherche contre le Cancer du Royaume-Uni, le projet a été financé et déployé afin de commencer à réaliser les premiers tests.

    Pour appliquer ces techniques, les scientifiques nous parlent de deux stratégies possibles. Les voici :

    • La première serait de faire une biopsie de la tumeur pour pouvoir lire son génome.
    • Grâce à cela, il serait possible d’identifier ses marqueurs, en plus des possibles cellules immunitaires qu’elle peut contenir.
    • L’étape suivante serait de “réactiver les cellules immunitaires », de les rendre plus fortes et de les multiplier.
    • Ensuite, vient le plus intéressant. Une fois que les cellules immunitaires se sont multipliées, il faudrait les introduire dans le patient.
      De cette manière, l’organisme propre fabriquerait encore plus de ces cellules très spécialisées afin de faire face à ce type de tumeur en particulier.

    Selon les scientifiques, l’autre stratégie serait de créer un vaccin contre le cancer, c’est-à-dire qu’une fois que le type de tumeur est connu, on crée un médicament spécialisé avec les anticorps adaptés.

     

     

    Quand cela va-t-il être mis en pratique ?

    Sept-mythes-medicaux

    Comme nous le savons, les processus médicaux qui permettent de développer de nouveaux médicaments et des traitements, demandent du temps.

    Tout d’abord, tout passe par un niveau expérimental puis on commence des tests plus concrets sur les humains.

    • Charles Swanton, responsable du projet, explique que le premier essai sera effectué avec des patients atteints de cancer du poumon, dans deux ou trois ans.
    • Nous parlons ici de médecine personnalisée, c’est-à-dire qu’elle demandera sans doute d’énormes dépenses de la part des institutions sanitaires mais chaque patient aura un traitement adapté à son type de maladie. 

    Les scientifiques pensent qu’il sera très efficace dans tous les cas de cancers associés au tabac, ou dans les cas de cancers de la peau.

    Nous espérons qu’en peu de temps, nous pourrons considérer cette maladie comme une maladie « soignable » et non mortelle.

    La lutte contre le cancer est une bataille que nous finirons par gagner.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • ATTACHEZ-VOUS AUX PROMESSES DE DIEU

     

     

     

     

     

    Car c’est moi, l’Éternel, qui suis ton Dieu, je saisis ta main droite, je te dis : Sois sans crainte, je suis là pour t’aider. Ésaïe 41:13

     

    Cette parole que le Seigneur a adressée en songe à Jacob est pour vous ce matin : « Et voici : je suis moi-même avec toi, je te garderai partout où tu iras ; et je te ferai revenir dans cette région ; je ne t’abandonnerai pas mais j’accomplirai ce que je t’ai promis » (Genèse 28:15). Attachez-vous à cette promesse aujourd’hui, quelles que soient les nouvelles qui pourraient vous amener à céder à l’inquiétude.
    Dieu promet d’être avec vous, de veiller attentivement sur vous, de vous garder partout où vous irez et de vous ramener en lieu sûr. Il dit qu’il ne vous abandonnera pas, mais qu’il accomplira tout ce qu’il vous a promis. Vous pouvez donc être assuré qu’aucune arme forgée contre vous ne pourra vous nuire (voir Ésaïe 54:17).

    Joyce Meyer

    Praying Hands Bibles Couple

    Source : joycemeyer.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire