• Les Etats-Unis ont le taux de vaccination le plus élevé au monde mais ont le pire état de santé

     
     
     
     
     
     

    vaccins-bark-fb

     

    Ce « pire état de santé » inclut le 34ème rang mondial en matière de mortalité infantile. En d’autres termes, les Etats-Unis sont les 34ème pour la survie infantile avec le taux le plus élevé de vaccinations. Certaines proviennent directement des vaccinations multiples administrées.

     

    Mais les USA sont les leaders du monde des vaccinations infantiles administrées au cours de la première année suivant la naissance: 26 vaccinations au cours de cette période.

    La seule vaccination dont je me souviens pendant ma petite enfance, vers 1948, était le vaccin antivariolique, celui qui laissait une zone creuse et ronde sur le haut du bras, un tatouage sans encre qui prouvait que vous aviez reçu ce vaccin. Plusieurs mois après, il y a eu la piqûre de rappel qui m’a éloigné de mon professeur de première année d’école, car j’avais attrapé la varicelle.

    Au cours de mon instruction navale, ils ont fait des essais sur nous de vaccination de masse de la polio avec, à la place des seringues et des aiguilles, un pistolet à haute pression. J’ai alors eu un long séjour à l’infirmerie de la base, abattu par la grippe. Entre ces deux vaccins, il se peut que j’ai eu un vaccin ou deux contre le tétanos.

    Extrait de The Healthy Home Economist:

    En 1950, il y avait 3 vaccins infantiles, généralement lorsque l’enfant entrait à l’école.

    - En 1983, il y avait 10 vaccins recommandés avant l’âge de 6 ans (24 doses, 7 injections, 4 doses par voie orale pour la polio).

    - En 2010, le calendrier de vaccinations du CDC totalisait 68 doses, avec plus de la moitié avant l’âge d’un an et demi.

    - En 2016, le calendrier a atteint 74 doses avant 17 ans avec 53 injections et 3 doses orales du rotavirus.

    vaccins-bark

    Le nombre de vaccins inclus dans le calendrier infantile a quadruplé en soixante ans avec plusieurs injections multiples et piqûres de rappel pénibles. Parallèlement à cette augmentation exponentielle des calendriers « recommandés » du CDC, la santé des enfants s’est dégradée.

    Les maladies auto-immunes, les troubles de l’apprentissage, les allergies alimentaires, les douleurs chroniques, et l’obésité infantile ont tous augmenté. La santé globale de cette nation se classe très bas par rapport à tous les autres pays industrialisés, la bonne dernière dans la plupart des endroits.

    Le faux dogme du vaccin est si oppressant que presque personne détenant une autorité, même dans les médias grand public, ne fait le lien entre la mauvaise santé et les taux élevés de vaccination. Non, et même au lieu de cela, 3 nouveaux vaccins ajoutés pour 2016 sont exigés par l’intermédiaire des professionnels ou par la coercition des pédiatres qui ont le droit de refuser les soins médicaux pour les enfants qui ne sont pas vaccinés.

    Détruire la santé avec des vaccins est rentable

    vaccins-wolfson

    En 1986, après la débâcle du plan de vaccination contre la grippe porcine de 1976, les compagnies pharmaceutiques ont fait pression sur le système judiciaire pour participer à la rédaction des lois garantissant qu’ils ne pouvaient pas être poursuivis pour les effets indésirables des vaccins, les dommages et les décès.

    Cette loi a créé le tribunal des vaccins où les dommages des vaccins seraient indemnisés pour les parents dont les enfants étaient victimes d’effets délétères des vaccins s’ils pouvaient prouver que ces effets étaient provoqués par les vaccins. C’est un système très lourd mis en place en dehors du système judiciaire de responsabilité civile, sans jury par des pairs, pour déterminer qui pourra obtenir une compensation fournie par les taxes supplémentaires ajoutées au prix de vente des vaccins. En 1986, après la débâcle du plan de vaccination contre la grippe porcine de 1976, les compagnies pharmaceutiques ont fait pression sur le système judiciaire pour participer à la rédaction des lois garantissant qu’ils ne pouvaient pas être poursuivis pour les effets indésirables des vaccins, les dommages et les décès.

    Nous avons donc des compagnies pharmaceutiques sociopathes géantes récoltant des revenus fabuleux sur le système de protection fallacieux contre les maladies mineures, qui créent souvent des dommages collatéraux, et qui sont considérés d’intérêt général pour l’immunité du troupeau. Un non-sens total. Mais c’est un modèle axé sur le plus grand profit des entreprises.

    Le mouvement voyant la santé des enfants s’aggraver apporte encore plus d’affaires pour les compagnies pharmaceutiques et les sociopathes académiques qui bénéficient d’une recherche rémunérée lorsqu’ils obtiennent les résultats correspondant aux voeux de Big Pharma de mettre leurs « solutions » toxiques sur le marché.

    Notes sur la vidéo:

    – Les cas d’autisme sont passés de 1 sur 10 000 à 1 sur 100 – la seule condition modifiée est les vaccins.

    – Les vaccins contiennent du mercure, de l’aluminium, des virus, des tissus humains, des neurotoxiques.

    – Ils engendrent des réactions auto-immunes, attaquent les tissus du cerveau et provoquent d’autres syndromes dont le TDAH et des allergies. Le système immunitaire n’est pas complet à la naissance, la partie humorale est supprimée. Question: pourquoi fait-on ça?

    1. Le profit de l’industrie pharmaceutique.
    2. Ils connaissent les bases moléculaires de la biologie: donc c’est de l’eugénisme.
    3. Les maladies infectieuses ont diminué grâce aux améliorations de l’hygiène et de l’éducation.

    – Mettre des toxines dans le système sanguin, c’est pour le moins naïf, et possiblement une idée malsaine. L’éducation scientifique a été promue par les fondations de Rockefeller et Carnegie encourageant les idées d’eugénisme. Les médecins ne remettent pas en question les enseignements et ne vont pas lire les études de base.

    – Tant d’enfants ont subi de graves dommages. 80% de notre corps est composé d’eau et ce facteur n’est jamais étudié.

    – Nous sommes en état de guerre sur le plan psychologique. Il existe des gens qui veulent que vous appliquiez les règles conventionnelles de soins. Cela lui rappelle l’Inquisition: l’église pensait que vous étiez mauvais si vous aviez une maladie, c’était un péché, les herboristes étaient donc persécutés.

    – Il nous faut arrêter les vaccinations maintenant. Par exemple, les vaccinations contre le papillomavirus est inutile: aucune preuve de son efficacité mais de solides preuves de ses dangers (des morts). Elle est au Mexique maintenant. Les Aztèques sacrifiaient leurs enfants aux Dieux. En Amérique, ils sacrifient de jeunes enfants à la profession des vaccins.

     

    par Paul Fassa, Source : Real Farmacy

     

    Références :
    thehealthyhomeeconomist.com
    thevaccinereaction.org
    thehealthyhomeeconomist.com
    healthimpactnews.com

     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • IL LEUR SOURIAIT
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Je leur souriais quand ils perdaient courage, et l’on ne pouvait chasser la sérénité de mon front." Job 29.24
     

    Voici une description de l'attitude de Job : non seulement il aidait les malheureux, les misérables, les pauvres…mais, en plus, il leur souriait.

    Il avait été rassuré par un simple sourire
    Certes, c'était au temps où Job vivait dans l'abondance. Il parle de cette époque en ces termes : "Le rocher répandait des ruisseaux d'huile" (Job 29.6). Cette image est doublement symbolique. Elle fait allusion au rocher et à l'huile. N'y a-t-il pas là le double symbole de Christ (le rocher) et de l'Esprit (l'huile). En ce qui nous concerne, cette image peut se traduire ainsi : Lorsque notre vie est fondée sur Christ (le rocher), et que le Saint-Esprit (l'huile) coule sur nos vies, nous sommes remplis de joie, et en mesure de sourire à ceux qui ont besoin de réconfort.

    On raconte qu'un bateau était secoué par d'énormes vagues, et risquait de se briser sur les rochers aux abords de la côte. Sur ordre du capitaine, les voyageurs étaient invités à rester dans leur cabine. L'un des voyageurs, désobéissant aux ordres du capitaine, alla jusqu'au poste de pilotage. Là, le pilote, bien accroché à la roue, la manœuvrait avec dextérité pour éloigner le bateau du rivage. Le pilote voyant ce passager quelque peu inquiet, ne fit que lui sourire. Aussitôt, rassuré par ce sourire, le passager revint vers ses compagnons de voyage et leur dit : "J'ai vu le pilote, et il souriait, n'ayez pas d'inquiétude !" Il avait été rassuré par un simple sourire. Lorsque la tempête souffle sur nos vies, combien il est important que le Saint-Esprit nous communique cette paix céleste. Car le fruit de l'Esprit, c'est la joie et la paix. Cette paix qui nous permet de sourire, même au sein de la tempête, parce que Jésus notre pilote est à la barre.

    En Afrique occidentale, une jeune-fille de seize ans, issue d'une famille musulmane, était devenue chrétienne. Elle vivait sa foi sereinement, au milieu des siens, bien que, de temps en temps, elle subissait des remarques blessantes de leur part, mais rien à voir avec la persécution très dure qui existe dans certains milieux intégristes. Quelques temps après sa conversion, elle est tombée gravement malade, et elle est décédée. Après sa mort, la maman de cette jeune-fille est venue trouver les missionnaires en leur demandant : "Qu'avez-vous fait à ma fille, elle est morte en souriant !"
    Quand le Seigneur remplit nos vies, son Esprit nous comble de paix même à l'heure de la mort !

    Une prière pour aujourd'hui


    Seigneur, prends le gouvernail de ma vie, je veux m'appuyer sur toi. Que ton Esprit me remplisse de ta paix, alors même que je passe par la tempête. Amen !

     

    Paul Calzada
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 conseils pour soulager vos douleurs émotionnelles

    et pour être plus heureux

     
     
     
     
     
     
     
     
    Vous êtes-vous déjà demandé ce que les douleurs émotionnelles avaient réellement à vous apporter ? Bien évidemment, passer par une étape de deuil lorsque nous sommes touchés par une disparition est quelque chose de normal, mais il faut savoir tourner la page.
     
     
    6 conseils pour soulager vos douleurs émotionnelles et pour être plus heureux
     

    Les douleurs physiques peuvent souvent s’apaiser à l’aide d’analgésiques ou de médicaments similaires, mais pas les douleurs émotionnelles.
     

    Lorsque la douleur que nous ressentons provient d’une émotion difficile à supporter, elle est beaucoup plus difficile à traiter et il nous faut du temps pour la surmonter.

    Chacun dispose de ses propres armes pour lutter contre cette souffrance. Elles varieront souvent en fonction de la situation à laquelle elle est exposée et du soutien qu’elle peut recevoir de la part de ses proches.

    Certains d’entre nous ont la force d’assumer les difficultés de la vie comme des expériences enrichissantes pour l’avenir, tandis que d’autres en font des obstacles qui les empêchent d’aller de l’avant.

    Dans ce dernier cas, il est important d’y prêter attention. Cette attitude peut devenir chronique et provoquer, par conséquent, de nombreux troubles physiologiques.

    L’attitude que nous adoptons face à une situation et les décisions que nous prenons sont déterminantes pour retrouver le chemin du bonheur.

    C’est pour cela que nous avons décidé de partager avec vous des conseils pour vous aider à vous relever des chutes inévitables de votre existence et à guérir de vos blessures émotionnelles.

     

     

    1. Prenez le temps dont vous avez besoin

    Prenez-le-temps-dont-vous-avez-besoin-500x334

    Soulager ses douleurs émotionnelles et retrouver sa lucidité n’est pas quelque chose de facile : cela demande du temps.

    Même si nous sentons parfois le besoin d’être heureux en permanence, mieux vaut attendre que le temps fasse son œuvre et guérisse nos blessures de manière saine, sans rien refouler.

    Prenez un moment de repos, laissez vos plaies se refermer et assurez-vous de récupérer complètement pour être en mesure d’accueillir à nouveau toutes les opportunités que vous offre la vie.

    Rappelez-vous d’être indulgent envers vous-même. Faites-vous confiance, car le meilleur reste à venir.

     

     

    2. Prenez conscience de votre souffrance

    Nous avons tous la capacité d’observer nos douleurs émotionnelles, nos angoisses, nos frustrations et tous ces sentiments négatifs qui nous font voir le monde d’un œil noir.

    Cette capacité nous permet d’être conscients de notre souffrance. Nous devons nous dire que les choses ne peuvent pas continuer ainsi indéfiniment.

    Cessez de vous identifier avec les mauvaises expériences de votre vie, ne vous alimentez plus au quotidien de tout ce qui vous fait du mal et ne laissez pas les autres s’approprier votre vie.

     

     

    3. Consacrez-vous du temps

    Consacrez-vous-du-temps-500x334

    Lorsque nous sommes amoureux, le temps que nous partageons avec l’élu de notre cœur a une valeur inestimable, car il donne du sens à notre vie.

    Si vous venez de subir une rupture, il est possible que vous ressentiez un vide immense qui vous fait voir la vie comme une chose lourde, difficile à porter.

    Vous devez absolument prendre du temps pour vous, pour améliorer votre estime personnelle. Vous devez faire ressortir vos qualités, faire renaître la meilleure version de vous-même.

    Profitez de votre solitude pour identifier, aimer et apprécier les plus belles parties de votre être. Il y en a sûrement que vous n’avez jamais eu le temps de découvrir.

    Essayez de vous reposer et de faire des activités qui vous procurent du plaisir et du bien-être.

     

     

    4. Ne prenez pas des décisions irréfléchies

    A cause de la douleur psychologique, de nombreuses personnes agissent avec imprudence, sans penser aux possibles conséquences de leurs actes.

    Il est important de contrôler cet état de fait, car il peut aggraver la situation ou nous emmener vers des choix qui ne sont pas véritablement les nôtres.

    Plus vous ressentez des douleurs émotionnelles fortes, plus il est probable que vous preniez une décision inappropriée sur un coup de tête.

    Essayez de vous calmer, pleurez si vous en avez besoin et méditez sur la question, durant quelques jours, avant de décider ce que vous avez vraiment envie de faire.

     

     

    5. Cherchez le soutien de vos proches

    Cherchez-du-soutien-500x334

    Les personnes qui apportent des choses positives dans votre vie sont celles qui en valent vraiment la peine.

    Entourez-vous de ceux qui trouvent toujours le moyen de vous faire rire, ou qui aiment vous distraire en vous proposant des activités que vous aimez.

    Le soutien émotionnel est fondamental pour faire face à la douleur et aux sentiments négatifs qui l’accompagnent.

    Les conseils, les mots gentils ou un simple sourire peuvent changer votre manière de penser face aux difficultés.

     

     

    6. Ne vous accrochez pas à vos problèmes

    Aimez tout ce qui vous entoure dans votre vie, mais ne vous accrochez pas trop pour ne pas trop souffrir en retour.

    Faites-vous à l’idée que rien ne dure jamais dans l’existence et que rien ne vous appartient de manière définitive.

    Osez vivre chaque instant comme si c’était votre dernier et profitez de toutes les opportunités que vous rencontrez sur votre chemin.

    Si vous apprenez à prendre la vie du bon côté, vous serez plus heureux et vous aurez plus de facilités à assumer les moments vos douleurs émotionnelles.

    Une grande partie de nos problèmes provient du désir irrépressible que nous avons de nous attacher aux choses que nous pensons, de manière erronée, éternelles.

    Personne ne peut dire adieu à ses problèmes en permanence, aussi fort que vous soyez.

     

    Ce processus est complexe et peut être mené à bien grâce à l’aide de nouvelles illusions, d’un peu de motivation et d’une attitude positive.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Un smoothie à l’avoine et aux raisons

    pour prendre soin de votre cœur

     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour obtenir tous les bienfaits de ce smoothie, il est très important de le préparer avec de l'avoine issue de l'agriculture biologique, qui est bien plus naturelle, ainsi que des raisins rouges, car ils contiennent davantage de substances bioactives que les blancs.
     
     
    Un smoothie à l’avoine et aux raisons pour prendre soin de votre cœur
     

    Une bonne santé cardiaque dépend de nombreuses habitudes, que nous devrions tous suivre au quotidien. Une bonne alimentation, de l’exercice et un peu de relaxation sont trois facteurs très importants sur lesquels nous pouvons tous agir.
     

    Cependant, même s’il paraît facile de prendre soin de cet organe si important, les statistiques démontrent que, année après année, le nombre de personnes qui souffrent de maladies cardiaques et circulatoires ne fait qu’augmenter.

    Selon les experts, il s’agit de la conséquence directe du style de vie sédentaire que nous avons adopté depuis de nombreuses années, et de la nourriture grasse à laquelle nous sommes de plus en plus exposés.

    L’absence de symptômes clairs de l’apparition d’une de ces pathologies est un facteur qui aggrave le problème, car les patients sont généralement pris en charge trop tard.

    De nombreuses campagnes de prévention sont menées à travers le monde pour sensibiliser davantage la population à ces problèmes de santé qui peuvent être mortels.

    Dans cet article, nous allons partager avec vous la recette d’un smoothie naturel  l’avoine et aux raisins, capable de protéger votre cœur, mais également tout votre corps. Découvrez-le avec nous !

     

     

    Le smoothie à l’avoine et aux raisins pour protéger votre santé cardiaque

    La boisson obtenue à partir du mélange d’avoine et de raisins est un remède exceptionnel pour purifier le sang, ainsi que pour réduire les lipides qui peuvent s’accumuler dans tout notre organisme.

    Consommer régulièrement ce smoothie va vous permettre de contrôler votre taux de cholestérol, d’améliorer votre circulation sanguine et de maintenir l’élasticité de vos artères.

     

     

    Quels sont les bienfaits des raisins ?

    raisins-500x348

    En plus d’être délicatement sucrés et délicieux, les raisins sont riches en nutriments, comme le resvératrol et les polyphénols, deux puissants antioxydants qui participent à maintenir le cœur en bonne santé.

    Les raisins rouges sont les plus recommandés, car ils concentrent davantage de substances bioactives. Ils sont donc plus dépuratifs et diurétiques que les raisins blancs, tout en étant très pauvres en calories.

    Ils permettent de maintenir les artères dans un état de santé optimal, en évitant la coagulation du sang et la formation de thromboses.

    Les raisins sont également très utiles pour empêcher les dommages oxydatifs causés par l’action des radicaux libres dans l’organisme.

     

     

    Quels sont les bienfaits de l’avoine ?

    avoine-500x334

    Considérée comme la céréale la plus complète, l’avoine est un aliment essentiel de tous les régimes alimentaires équilibrés conseillés par les spécialistes en nutrition.

    Consommer quotidiennement de l’avoine permet de maintenir un taux de cholestérol faible, grâce à toutes les fibres solubles que ce « super-aliment » contient.

    L’avoine est riche en acide linoléique et en graisses insaturées, deux éléments quistimulent la dépuration du sang pour favoriser la santé cardiaque et circulatoire.

    Grâce à sa forte teneur en hydrates de carbone complets, l’avoine est considérée comme l’un des ingrédients les plus énergétiques et rassasiants qui soient, ce qui est idéal pour les personnes qui désirent perdre du poids.

    Cette céréale contient également des vitamines du complexe B, ainsi que de la vitamine E, qui ont un fort pouvoir antioxydant, évitant ainsi que les cellules ne soient trop endommagées par l’action néfaste des radicaux libres.

    Sa teneur en potassium, en magnésium et en fer fait de l’avoine un excellent remède pour lutter contre l’hypertension artérielle, ainsi que contre d’autres maladies du cœur.

     

     

    Comment préparer votre smoothie à l’avoine et aux raisins ?

    smoothie-avoine-et-raisins-500x351

    Le smoothie à l’avoine et aux raisins est très facile à préparer et représente une excellente option pour un petit-déjeuner sain.

    En consommer permet de réduire les risques de maladies cardiaques, mais également de toutes les pathologies liées au surpoids et à l’obésité.

    Ingrédients

    • 4 cuillerées d’avoine (40 g)
    • 1 tasse de raisins rouges (120 g)
    • 1/2 tasse de papaye (70 g)
    • 1 cuillerée de miel (optionnelle) (25 g)
    • 1 verre d’eau (200 ml)

    Préparation

    • En premier lieu, achetez de l’avoine issue de l’agriculture biologique.
    • Ensuite, lavez bien les raisins, coupez-les en deux en prenant soin de ne pas retirer leurs pépins. Ce sont eux qui concentrent la majorité de leurs propriétés.
    • Épluchez la papaye et coupez-la en petits morceaux.
    • Lorsque tous les ingrédients sont prêts, mettez-les dans un mixeur, ajoutez le miel et le verre d’eau.
    • Mixez le tout pendant quelques minutes, jusqu’à l’obtention d’une boisson bien crémeuse et homogène.

    Mode de consommation

    • Si vous souhaitez utiliser cette boisson pour contrôler votre cholestérol, votre taux de triglycérides et votre hypertension artérielle, consommez ce smoothie tous les matins au petit-déjeuner.
    • Si vous désirez le prendre de manière préventive, consommez-en deux à trois fois par semaine.

    Il est primordial que vous preniez en compte que cette boisson n’est qu’un complément alimentaire pour améliorer le fonctionnement de votre cœur.

    Vous devez l’intégrer dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré, pauvre en graisses et en sucre.

    Il est également conseillé de réaliser des exercices physiques réguliers et d’intégrer d’autres bonnes pratiques pour entretenir vos fonctions cardiovasculaires.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le cancer du col de l’utérus : origine et prévention

     
     
     
     
     
     
     
     
    Le papillomavirus humain est considéré comme l'antichambre du cancer du col de l'utérus. Même s'il peut ne pas devenir cancéreux, il est préférable de faire des check-up gynécologiques réguliers.
     
     
    Le cancer du col de l’utérus : origine et prévention
     

    Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), le cancer du col de l’utérus est le deuxième type de cancer le plus fréquent chez les femmes, et est lié à une infection due au papillomavirus (HPV). 

     

    Bien qu’il existe plus de 100 types de cancers cervico-utérins, la plupart d’entre eux sont liés à une infection d’origine sexuelle qui peut être prévenue lors des phases les plus précoces, à partir du moment où nous nous soumettons à des révisions régulières chez le gynécologue.

    Autre chose qu’il faut savoir : le papillomavirus peut survenir sans trop de symptômes et même disparaître tout seul, mais comme nous l’indiquent les médecins, il peut récidiver et réapparaître sous forme de cancer.

    C’est un sujet très sérieux dont nous devons vous parler, étant donné que nous sommes face à l’une des maladies les plus graves concernant la santé des femmes. Nous vous invitons donc à prendre des notes.

     

     

    Qu’est-ce que le cancer du col de l’utérus ?

    Comme tout cancer, cette maladie se déclenche à cause d’une série de cellules qui commencent à grandir de manière démesurée dans le tissu qui recouvre tout le tissu utérin. 

    • Nous devons vous rappeler que le col de l’utérus connecte le corps de l’utérus au vagin et que cela évolue au fur et à mesure du temps, et encore plus bien sûr, lorsque nous accouchons.
    • Le processus via lequel les cellules saines du col de l’utérus deviennent cancéreuses est lent. Tout d’abord, elles se transforment en cellules pré-cancéreuses, pour, plus tard, devenir potentiellement cancéreuses.
    • Tout cela peut être détecté à l’aide d’un microscope lors d’un test simple grâce à un « curetage » du tissu du col utérin (frottis).
    • Il faut savoir que le cancer du col de l’utérus le plus commun est le carcinome à cellules squameuses.
    • Ces cellules pré-cancéreuses peuvent ne pas se développer et être latentes sans développer le cancer. Malheureusement, mais, si cela arrive, nous nous trouvons alors devant une maladie très invasive.

    Femme-douleur-estomac

    Causes du cancer du col de l’utérus

    Comme nous vous l’avons signalé au début de cet article, nous sommes face à un cancer très virulent qui affecte des milliers de femmes dans le monde entier.

    Les causes dont proviennent cette maladie se concentrent sur plusieurs « facteurs de risque », des éléments qui parfois, lorsqu’ils sont associés provoquent ou non la transformation des cellules pré-cancéreuses en cellules cancéreuses.

    Voyons les principales causes :

    • Le papillomavirus (HPV, selon son sigle anglais) est l’origine la plus commune de cette maladie.
    • En réalité, il ne s’agit pas d’un seul virus, mais il en existe 150 différents. Certains d’entre eux peuvent générer le développement sans contrôle de cellules dont les racines sont des papillomes (verrues).
    • Ce virus peut développer des papillomes classiques sur les lèvres ou les pieds, par simple contact avec la peau ou provoquer une infection à cause d’un contact sexuel.

    Dans ce dernier cas, les organes génitaux féminins tout comme les organes génitaux masculins peuvent développer un HPV à faible risque ou à fort risque, en lien avec le cancer.

    Papillomavirus

    S’il est évident que l’infection du HPV est très commune, et que nous pouvons toutes la vaincre grâce à notre système immunitaire, parfois la maladie devient chronique et peut générer un cancer.

    • Si une femme fume et a contracté le HPV, il y a plus de risques que les cellules pré-cancéreuses de son col de l’utérus deviennent cancéreuses.

    C’est un facteur important puisque de notre système immunitaire ne pourra pas faire face à la maladie avec autant d’efficacité que possible.

     

     

    Clés pour prévenir le cancer du col de l’utérus

    shutterstock_92436103

    Vaccin pour prévenir le papillomavirus

    Les professionnels de la santé qui recommandent de faire l’un des deux vaccins existants pour prévenir le cancer du col de l’utérus sont nombreux.

    • Le vaccin bivalente (Cervarix) et le vaccin quadrivalent (Gardasil) nous protègent face aux différentes types d’infections et de cancers du vagin et du col de l’utérus. Ils peuvent être administrés de 9 à 45 ans.

    Il faut savoir que le vaccin ne nous protège pas face à toute la variété de virus associés au HPV.

     

    Les tests réguliers du papillome

    Comme nous vous l’avons dit, ce type de cancer peut être diagnostiqué lors de ses premiers stades. Pour cela, il est nécessaire de se soumettre à des révisions annuelles chez le gynécologue.

    • Il s’agit seulement de faire un test de cellules du col de l’utérus et du canal utérin et les envoyer au laboratoire pour analyse. Très simple.

     

     

    Avoir une sexualité saine et sûre

    Avoir beaucoup de partenaires sexuels et ne pas utiliser de systèmes de protection peut faire que nous ayons plus de risques de contracter le papillomavirus, ou tout autre maladie sexuellement transmissible.

    Il faut en tenir compte.

     

     

    Éviter de fumer

    • Le tabac, en lui-même, n’est pas la cause du développement du cancer du col de l’utérus mais peut être un déclencheur.
    • Comme nous vous l’avons dit dans cet article, si vous êtes fumeuse, vos défenses immunitaires peuvent ne plus être aussi efficaces lorsqu’il s’agit de faire face à une infection de HPV et, avec le temps, ces cellules pré-cancéreuses seront plus invasives.

    Pour conclure, il s’agit de prendre soin de ses habitudes de santé et avant tout, de faire des check-up réguliers avec un gynécologue pour prévenir ce type de maladie. Tenez-en compte !

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ses dernières paroles


     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    L’Éternel a donné, l’Éternel a repris, que le nom de l’Éternel soit loué !
    Job 1.21

     

    Un professeur de chirurgie était sur le point d’opérer un jeune agriculteur d’un cancer de la langue. Quelques étudiants entouraient la table d’opération pendant les derniers préparatifs. Le praticien avertit le malade que, dans le meilleur des cas, il devait s’attendre à perdre la parole après cette opération.
    – Si vous avez encore un souhait ou quoi que ce soit à exprimer à haute voix, faites-le maintenant, lui suggéra-t-il. Et dites-vous bien que ce sont les derniers mots que vous allez prononcer. Quand vous vous réveillerez, après l’intervention, vous serez muet.
    Tous attendaient avec curiosité le dernier message du jeune homme. Celui-ci ferma un instant les yeux, puis énonça d’une voix claire et ferme :
    – Gloire à Jésus-Christ !
    Les assistants en furent saisis, et le professeur eut de la peine à contenir son émotion. L’opération se déroula avec succès. La perte de l’usage de la parole n’empêcha pas ensuite le jeune chrétien de trouver sa joie dans son Sauveur ainsi qu’un sens à son service pour le Maître. Un jour viendra où sa bouche s’ouvrira de nouveau lorsque, dans son corps glorifié, il se trouvera dans la présence de son Seigneur.
    La confiance en Jésus ne dépend pas des circonstances. Dieu accorde les forces et la foi à ceux qui reconnaissent sa souveraineté dans leur vie.

    Frédéric Travier

    cross-1177327_640

    Source : vivreaujourdhui.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La science dit que le silence est beaucoup plus important

    pour notre cerveau que nous le pensons

     

     

     

     


    silence

     

     

    En 2011, l’Office du tourisme Finnois a mené une campagne dont le « produit » marketing était le silence. En quelque sorte, ils incitent les gens à visiter la Finlande et à découvrir la beauté de cette terre silencieuse. Ils ont produit une série de photos de personnes seules dans la nature et ont utilisé le slogan « Silence, s’il-vous-plaît ». Un titre d’appel a été ajouté par Simon Anholt, un consultant en marketing international, « pas de paroles, des actions ».

     

    Eva Kiviranta, directeur es médias sociaux pour VisitFinland.com a déclaré : « Nous avons décidé, au lieu de dire qu’il n’y a vraiment rien et que c’est vraiment calme et que personne ne parle de rien ici, que nous allons aimer cela et en faire une chose enviable ».

    Il se peut que la Finlande ait trouvé un vrai trésor. Il se peut que vous assistiez aux tout débuts de l’usage du silence comme argument de vente car le silence devient de plus en plus attrayant. Alors que le monde environnant devient de plus en plus bruyant et agité, il se peut que vous cherchiez le réconfort qu’offrent les endroits silencieux et le silence. Cela peut être une recherche pleine de sagesse car les études montrent que le silence est beaucoup plus essentiel pour votre cerveau que vous pourriez le penser.

    Des cellules du cerveau régénérées pourraient juste dépendre du silence.

    c021f7eaf726bd5dbe1d0771e21e9a8e

    Une étude de 2013 sur les souris publiée dans la revue Brain, Structure and Function, a utilisé différents types de bruits et de silence et ont suivi l’effet que les sons et le silence avaient sur le cerveau des souris. Le silence était censé être la référence dans l’étude mais ce qu’ils ont trouvé était surprenant. Les scientifiques ont découvert que lorsque les souris étaient exposées à deux heures de silence par jour, elles développaient de nouvelles cellules dans l’hippocampe. L’hippocampe est une région du cerveau qui est associée à la mémoire, l’émotion et l’apprentissage.

    La croissance de nouvelles cellules dans le cerveau ne se traduit pas nécessairement par des effets bénéfiques tangibles sur le cerveau. Cependant, dans cet exemple, le chercheur Imke Kirste dit que les cellules en question étaient des neurones actifs.

    « Nous avons vu que le silence aide réellement les nouvelles cellules générées à se différencier en neurones et à s’intégrer dans le système. »

    En ce sens, le silence peut littéralement faire croître votre cerveau.

    Le cerveau absorbe activement l’information et l’évalue pendant le silence.

    066f12d4b43c32a9a66c692b52826153

    Une étude de 2001 a défini un « mode par défaut » du fonctionnement du cerveau qui montrait que même lorsque le cerveau se « reposait », il était constamment affairé à enregistrer et évaluer l’information.

    La recherche de suivi a constaté que le mode par défaut est également utilisé au cours du processus d’auto-réflexion. En 2013, dans la revue Frontiers in Human Neuroscience, Joseph Moran et al, ont écrit que le mode par défaut du cerveau « s’observe le plus étroitement pendant l’activité de réflexion sur sa propre personnalité et ses caractéristiques (auto-réflexion), plutôt que durant la reconnaissance de soi, la pensée sur le concept de soi, ou l’estime de soi, par exemple. »

    Quand le cerveau se repose, il est en mesure d’intégrer des informations internes et externes dans « un espace de travail conscient », ont déclaré Moran et ses collègues.

    Lorsque vous n’êtes pas distrait par le bruit ou des tâches avec un but précis, il semble y avoir un moment de calme qui permet à votre espace de travail conscient un travail efficace. Pendant ces périodes de silence, votre cerveau a la liberté dont il a besoin pour découvrir sa place dans votre monde interne et externe.

    Le mode par défaut vous aide à penser à des choses profondes d’une manière imaginative.

    Comme Herman Melville l’a écrit : « Toutes les émotions et notions profondes sont précédées et suivies par le silence. »

    Le silence soulage le stress et la tension.

    da47b0582836795829a5b6b716a314f1

    Le silence apaise mon âme

    Il a été constaté que le bruit peut avoir un effet physique important sur notre cerveau entraînant des niveaux élevés d’hormones de stress. Les ondes sonores atteignent le cerveau sous forme de signaux électriques par l’intermédiaire de l’oreille. Le corps réagit à ces signaux, même endormi. On pense que l’amygdale (située dans le lobe temporal du cerveau) qui est associée à la formation de la mémoire et de l’émotion est activée, ce qui provoque une libération d’hormones de stress. Si vous vivez dans un environnement toujours bruyant, vous êtes susceptible d’éprouver des niveaux élevés d’hormones de stress chroniques.

    Une étude qui a été publiée en 2002 dans la revue Psychological Science (Vol. 13, N° 9) a examiné les effets de la relocalisation de l’aéroport de Munich sur la santé et l’intelligence des enfants. Gary W. Evans, professeur d’écologie humaine à l’Université Cornell a remarqué que les enfants exposés au bruit développent une réaction de stress qui les pousse à ignorer le bruit. Ce qui est intéressant, c’est que ces enfants non seulement ignorent les stimuli néfastes mais ils ignorent également les stimuli auxquels ils devraient prêter attention, comme la parole.

    « Cette étude est l’une des plus convaincantes et apporte probablement la preuve la plus incontestable que le bruit – même à des niveaux qui ne provoquent pas de dommages à l’audition – entraîne le stress et est nocif pour les humains », dit Evans.

    Le silence semble avoir l’effet opposé sur le cerveau. Alors que le bruit peut provoquer le stress et la tension, le silence libère les tensions dans le cerveau et le corps. Une étude publiée dans la revueHeart a découvert que deux minutes de silence peut se révéler encore plus relaxant que d’écouter de la musique « relaxante ». Ils ont ont fondé ces conclusions sur des modifications qu’ils ont remarquées dans la pression artérielle et la circulation sanguine dans le cerveau.

    Le silence reconstitue nos ressources cognitives.

    049da49ea55fb677185adba10795f01f

    « Le silence n’est pas vide, il est rempli de réponses. »

    L’effet que la pollution sonore peut avoir sur la performance cognitive a été abondamment étudié. Il a été constaté que le bruit nuit à l’exécution des tâches au travail et à l’école. Il peut aussi être la cause de la diminution de la motivation et une augmentation des erreurs de décision. Les fonctions cognitives les plus fortement affectées par le bruit sont l’attention lors de la lecture, la mémoire et la résolution de problèmes.

    Des études ont aussi conclu que les enfants exposés à des maisons ou des classes près des passages d’avions, de trains ou d’autoroutes ont des scores de lecture moins élevés et sont plus lents dans leur développement des compétences cognitives et linguistiques.

    Mais il n’y a pas que des mauvaises nouvelles. Il est possible pour le cerveau de restaurer ses ressources cognitives.  Selon la théorie de la restauration de l’attention, lorsque vous êtes dans un environnement où les agressions sonores sont moindres, le cerveau peut recouvrer une partie de ses capacités cognitives. Dans le silence, le cerveau a la capacité d’abaisser sa protection contre les agressions sensorielles et de restaurer une partie des capacités perdues du fait de l’excès de bruit.

    Conclusion

    Un voyage en Finlande est probablement à mettre sur votre liste des choses à faire car vous pourrez y trouver le silence dont vous avez besoin pour apaiser votre cerveau. Ou bien, si la Finlande est plutôt hors de portée pour l’instant, vous pouvez simplement faire une promenade tranquille dans un endroit paisible de votre quartier. Cela pourrait vous faire, à vous et à votre cerveau, un bien fantastique.

     

     

    Source : Lifehack

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • ARTHROSE : LES ALIMENTS À ÉVITER

     

     

     

     

     

    L’inflammation des articulations peut être réduite en adoptant une alimentation qui favorise une bonne santé intestinale. La nutritionniste Corinne Peirano nous explique comment y parvenir.

     

    Huiles : évitez celles de tournesol et d'arachide

    Toujours dans le but de diminuer les risques inflammatoires, certaines huiles riches en oméga-6, comme l’huiles de tournesol, de pépin de raisin, de palme, de maïs et d’arachide devraient être consommées avec modération. Si possible, remplacez-les avec des huiles qui contiennent des acides gras oméga-3 comme l’huile de noix, de chanvre, de cameline, de lin, de colza et de soja. L’huile d’olive n’en contient pas mais elle reste bénéfique car elle n’apporte pas beaucoup d’oméga-6 non plus. Vous pouvez l’utiliser en mélange avec, par exemple, l’huile de colza.

     

     

    Fromage, yaourt : un peu mais pas trop !

    Les molécules alimentaires n’ont pas toutes la même taille. Les protéines sont grosses, donc difficiles à digérer. On les soupçonne d’entrer dans le sang et d’enflammer les articulations. "Certaines personnes sont intolérantes au lait et vont mal digérer le lactose ainsi que les protéines laitières. Ces personnes signalent souvent des migraines et des douleurs articulaires récurrentes. Lorsqu’elles stoppent la consommation des produits laitiers riches en lactose, elles disent aller mieux ", explique Corinne Peirano.

    En clair : Manger du fromage de chèvre et de brebis et boire du lait écrémé sans lactose de temps en temps ne va pas faire de mal aux articulations , mais abuser de produits laitiers peut déclencher des réactions d’intolérance. Privilégiez des solutions alternatives pour faire le plein de calcium comme les amandes, le chou, certaines eaux minérales et les sardines (avec l’arête centrale).

     

     

    Pâte, pain : gare aux aliments contenant du gluten

    "Le lien direct entre arthrose et gluten n’a pas été démontré, rappelle Corinne Peirano, mais en cas d’hypersensibilité inflammatoire, le corps peut réagir par une réaction immunitaire, une fatigue chronique ou des troubles d’ordre digestif."

    En clair : En cas d’hyperperméabilité de l’intestin, limiter ou supprimer le gluten de son alimentation améliore l’état général de l’organisme . Puisque les personnes souffrant d’arthrose doivent limiter l’inflammation pour diminuer leurs douleurs, il suffira de faire un test d’une à deux semaines pour observer une éventuelle amélioration.

     

     

    Haro sur tous les aliments industriels !

    "Les mauvaises graisses entretiennent un état inflammatoire, il faut donc rechercher des acides gras qui limitent cet état. Privilégier les aliments source d’oméga 3 comme les noix, les graines et les petits poissons gras", résume Corinne Peirano. Les produits industriels, très salés et pauvres en nutriments essentiels, ne font qu’empirer la situation.

     

     

    Eviter les mauvais aliments pour entretenir le cartilage

    La nourriture a une influence directe sur l'évolution des maladies inflammatoires, dont l' arthrose . Si le fait d'augmenter sa consommation de fruits et légumes riches en antioxydants, en vitamines et en minéraux aide à renforcer l'organisme et à protéger les articulations, il faut également penser à limiter certains produits nocifs.

    Corinne Peirano, diététicienne nutritionniste sport et santé, rappelle l’importance du maintien d’une barrière intestinale en bonne santé chez les personnes souffrant d’arthrose . "La muqueuse des intestins, la jonction entre les cellules intestinales et la flore intestinale jouent un rôle primordial dans la défense immunitaire. Lorsque cette barrière est fragilisée, elle laisse passer les grosses molécules dans le sang qui peuvent provoquer une inflammation des zones vulnérables, dont les articulations. " En repensant l’ensemble de son alimentation, on peut favoriser la construction et l’entretien du cartilage tout en limitant son inflammation.

     

     

     

    Source : medisite.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 problèmes esthétiques communs

    qui pourraient avertir de quelque chose de grave

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Même si nous savons faire le lien entre les cernes, les poches sous les yeux et le manque de sommeil, il faut savoir qu'elles peuvent également apparaître à cause d'un problème rénal ou hépatique.
     
     
    5 problèmes esthétiques communs qui pourraient avertir de quelque chose de grave
     

    Tout le monde doit lutter contre plusieurs types de problèmes esthétiques qui affectent la qualité de la peau, des cheveux et des ongles.

     

    Malheureusement, l’exposition constante au soleil, les toxines de l’environnement et beaucoup d’habitudes de la vie quotidienne influencent négativement notre beauté et causent des détériorations notables.

    Pour y remédier, beaucoup d’entreprises de cosmétique et de beauté ont développé une série de produits et de techniques professionnelles qui permettent de restaurer efficacement nos imperfections.

    Cependant, ce que certains ne savent pas, c’est que derrière l’esthétique, peuvent se cacher des troubles de la santé plus complexes.

    Puisque nous savons que peu d’entre vous ont connaissance de cela, nous allons vous présenter 5 problèmes de beauté qui révèlent des choses sur votre santé.

     

     

    1. Les cheveux cassants

    Pointes-fourchues-500x311

    Si l’on néglige sa santé capillaire, on obtient des cheveux sans brillance, avec des pointes fourchues et un cuir chevelu malade.

    Cela nécessite l’application constante de produits nutritifs comme le shampooing, l’après-shampooing et les toniques capillaires.

    Si malgré tout cela, vos cheveux continuent à se détériorer, il est primordial de leur prêter plus d’attention et dans la mesure du possible, de consulter un médecin.

    Dans la plupart des cas, la détérioration de la chevelure provient des déficiences nutritionnelles ou de maladies comme l’anémie.

    Peut-être que vous utilisez également trop d’appareils à chaleur ou de produits chimiques agressifs.

     

     

    2. Les points noir et les boutons d’acné

    Les points noirs et l’acné arrivent quand les pores de la peau sont obstrués par l’excès de graisse et la saleté. On estime qu’autour de 80% des adolescents en souffrent, même si c’est également commun à l’âge adulte.

    Ils apparaissent à cause de l’interaction de certaines hormones, avec le sébum et les bactéries qui vivent sur ou dans la peau.

    Cela peut indiquer une augmentation dans l’activité des glandes sébacées et également un trouble hormonal ou de stress.

    Chez certaines personnes, cela provient de médicaments ou de cosmétiques en particulier. Dans tous les cas, il est bon de consulter un dermatologue pour être sûr du traitement à adopter.

     

     

    3. Le duvet facial trop épais

    Duvet-facial-epais-500x334

    Le duvet corporel et facial est très commun chez les hommes comme chez les femmes. Il a tendance à varier en quantité, mais dans la plupart des cas, il est très fin.

    Quand il est trop épais et qu’il apparaît dans des zones visibles comme la partie supérieure des lèvres, des jambes et du cou, il est possible qu’un type d’altération hormonale en soit à l’origine.

    La consultation médicale est très importante car c’est la seule manière de trouver sa véritable cause et le traitement le plus adapté.

    Il faut savoir que dans 70 à 80% des cas, il y a un lien avec le syndrome de l’ovaire polykystique (SOP), l’une des principales causes d’infertilité chez les femmes.

     

     

    4. Les ongles fragiles et pâles

    Les ongles sont des parties du corps qui nous alertent énormément sur la présence de maladies graves.

    S’ils ont tendance à se casser facilement, il est possible qu’ils souffrent des conséquences de l’usage constant de produits chimiques de nettoyage ou de cosmétiques.

    Cependant, si ce n’est pas la raison, vous souffrez peut-être de déficience nutritionnelle ou d’hypothyroïdie.

    Si le problème est une altération de la douleur, peut-être que c’est l’indice d’une maladie hépatique ou du système cardiovasculaire.

    D’autre part, si vos ongles commencent à pâlir ou à se tacher, cela peut indiquer que vous souffrez d’anémie ou de mycoses.

     

     

    5. Les cernes et les poches sous les yeux

    Cernes-500x334

    Aussi bien les cernes que les poches qui se forment au niveau du contour des yeux sont le résultat d’une mauvaise nuit de sommeil ou de la mauvaise habitude de fumer.

    L’accumulation de toxines et l’excès de liquides dans les tissus sont les facteurs qui compliquent le plus le traitement de cette affection.

    Si les cernes apparaissent malgré de bonnes habitudes et un bon sommeil, il est primordial de consulter un médecin car elles pourraient être dues à une maladie rénale ou hépatique.

     

     

    Comme vous le voyez, beaucoup de ces troubles que vous considérez comme un problème esthétique sont un signal d’alerte sur une maladie ou des difficulté dans l’organisme.

    Même si ce n’est pas toujours le cas, il est bon de considérer ces possibles causes pour choisir le traitement opportun.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • DÉVELOPPEZ LA MAÎTRISE DE SOI
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Une ville forcée et sans murailles, tel est l’homme qui n’est point maître de lui-même." Proverbes 25.28
     
     
    La maîtrise de soi procure une sensation agréable d'aptitude. Comme une voiture dont le moteur a été réglé avec précision, vous n'avez aucun mal à garder le bon cap. La maîtrise de soi engendre la confiance et un sentiment intérieur de sécurité.

    La course dans laquelle nous sommes engagés est infiniment plus importante que n'importe quel événement sportif sur la terre.
    La maîtrise de soi et la discipline personnelle sont aussi des facteurs déterminants pour tous les succès que vous désirez remporter dans cette vie. Sans discipline, vous n'accomplirez probablement rien qui ait une valeur durable.

    C'est ce qu'a compris l'apôtre Paul lorsqu'il a écrit : "Tous les athlètes s'imposent une discipline sévère dans tous les domaines pour recevoir une couronne qui pourtant sera bien vite fanée, alors que nous, nous aspirons à une couronne qui ne se flétrira jamais" (1 Corinthiens 9.25).

    Les athlètes olympiques s'entraînent pendant des années pour avoir une chance de connaître un bref moment de gloire. Mais la course dans laquelle nous sommes engagés est infiniment plus importante que n'importe quel événement sportif sur la terre. La maîtrise de soi n'est donc pas une qualité facultative pour les chrétiens.

    Comment peut-on l'acquérir ?

    Admettez que vous avez un problème. Pour apprendre la maîtrise de soi, je dois commencer par regarder en face ce que Dieu a déclaré à mon sujet : je suis responsable de mon comportement. Jacques 1.14 nous dit : "Lorsque nous sommes tentés, ce sont les mauvais désirs que nous portons en nous qui nous attirent et nous séduisent". Comprenez-vous le sens de ces paroles ? Jacques affirme ici que vous agissez de telle et telle manière parce que vous y trouvez du plaisir. Quand je fais quelque chose que je sais être mauvais pour moi, je le fais parce que cela me plaît. Je veux le faire, j'obéis à un désir intérieur.

    Voulez-vous être davantage maître de vous-même ? Reconnaissez que vous avez un problème et soyez précis. Commencez par prier spécifiquement pour les domaines où vous rencontrez des difficultés.

    Mettez votre passé derrière vous : "[…] oubliant ce qui est derrière moi, et tendant toute mon énergie vers ce qui est devant moi, je poursuis ma course vers le but…" (Philippiens 3.13-14).

    Ce verset dénonce une idée erronée qui vous empêchera d'apprendre à vous dominer, selon laquelle un échec en entraîne un autre.

    Un échec passé ne veut pas dire que vous ne pourrez jamais changer. Par contre, si vous vous concentrez sur vos manquements passés, vous avez toutes les chances d'entrer dans ce cercle vicieux. C'est comme si vous conduisiez une voiture en regardant constamment dans le rétroviseur. Vous ne manquerez pas d'entrer en collision avec ce qui est devant vous. Demandez à Dieu de vous aider à mettre votre passé derrière vous.

    Une action pour aujourd'hui

    Cette pensée vous a parlé ? Décidez de la mettre en pratique et développez la maîtrise de soi.
     
    Rick Warren
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Faites-vous partie des personnes résilientes ?

     
     
     
     
     
     
     
     
    Les personnes résilientes sont conscientes de leurs limites et les acceptent, sans toutefois succomber à l'adversité et fuir devant leurs problèmes. Elles ont appris à s'adapter au changement.
     
     
    Faites-vous partie des personnes résilientes?
     

    Les personnes résilientes savent que l’adversité n’est pas un piège dans lequel il est bon de se retrouver enfermé.

    Les difficultés quotidiennes, la perte d’un être cher et les échecs en tous genres font partie du chemin de la vie. Il faut leur survivre et apprendre d’eux.
     

    Selon un article publié dans la revue DANA Foundation, concernant la neurobiologie de la résilience, nous serions tous dans la possibilité de développer cette capacité.

    Notre cerveau est naturellement préparé à surmonter les problèmes vitaux.Cependant, nous ne savons pas toujours comment développer ces stratégies en accord avec notre personnalité.

    Nous vous invitons à découvrir les clés que les personnes résilientes utilisent dans leur quotidien, et les aptitudes qu’elles ont développé pour mieux gérer des troubles très communs, comme le stress et l’anxiété.

     

     

    Les recours psychologiques des personnes résilientes

    Lorsque nous parlons de résilience, nous pensons immédiatement aux événements traumatiques qui changent radicalement notre vie: la perte d’un être cher, la survie à un accident potentiellement mortel ou à une agression, la traversée d’un épisode oppressant et menaçant, etc.

    S’il est certain que la résilience est une stratégie très habile pour pouvoir supporter de fortes doses de souffrance, il ne faut pas oublier que nous sommes soumis à des petites choses qui, chaque jour, nous rendent négatifs ou angoissés.

    Si nous ne les gérons pas convenablement, elles vont s’accumuler et provoquer des troubles comme l’angoisse ou la dépression.

    Nous avons tous nos propres batailles à mener et nos stratégies sont plus ou moins affutées pour y faire face.

    Cependant, certaines personnes se retrouvent totalement bloquées face à des problèmes simples, alors que d’autres se sortent très facilement de problèmes qui ont pourtant l’air très complexes.

    Même si nous sommes tous différents, il est nécessaire que vous puissiez disposer d’au moins un ou deux recours de base sur lesquels vous appuyer pour faire face à des problèmes simples, comme à des difficultés particulièrement complexes.

    Dans la suite de cet article, nous allons vous expliquer comment se comportent les personnes résilientes.

    femme-vetue-de-fleurs

    Elles connaissent leurs limites et s’appuient sur leurs forces

    La connaissance de soi est une clé importante pour affronter les difficultés de la vie.

    Savoir ce qui nous fait du mal et ce que nous pouvons tolérer, ainsi qu’être conscient que notre bien-être dépend de notre capacité à prendre soin de nous-mêmes, sont deux choses essentielles.

    • Il est possible que votre faiblesse principale vienne du fait que vous souffrez trop pour les autres. Si vous vous en rendez compte, et si vous savez que cet aspect de votre vie vous fait du mal, vous avez déjà fait le premier pas.

     

    Elles reconnaissent l’existence de l’adversité et que nous ne pouvons pas être immunisés contre elle

    En venant au monde, nous n’étions pas préparés à perdre un être cher, et nous ne savions pas comment faire face au rejet, aux insultes, aux attaques ou à la manipulation.

    Mais au fur et à mesure que nous avons ouvert les yeux sur la vie, nous avons eu de plus en plus de mal à comprendre pourquoi ces choses que personne ne mérite nous arrivent.

    Le fait d’accepter le bien et le mal comme faisant partie du même ensemble nous aide à nous préparer mentalement pour assumer de nombreuses choses.

    Si nous nous obstinons sur le pourquoi, sur la colère que nous ressentons face au décès d’un proche, et face à cette maladie qui nous touche, nous ne parviendrons pas à avancer.

    Nous serons bloqués dans une phase dévastatrice qui n’en vaut vraiment pas la peine.

    mains-fleurs

    Elles savent vivre l’ici et le maintenant

    L’un des clés pour faire preuve de résilience est d’avoir une conscience pleine, présente et ouverte au quotidien.

    Ce sont les trois piliers définis par la technique de méditation en pleine conscience (« mindfulness meditation« ) qui sont, sans aucun doute, très utiles pour nous apporter de la sérénité.

    • Vivre le présent c’est profiter de ce que nous avons maintenant, sans ressentir les douleurs du passé ou l’incertitude qui pèse sur notre futur.
    • Ce que vous sentez, ce que vous voyez et ce qui vous enveloppe en ce moment est l’essentiel.

     

     

    Elles n’essaient pas de contrôler l’incontrôlable

    Nous ne pouvons pas revenir en arrière. Nous ne pouvons obliger personne à continuer à marcher à nos côtés, et nous ne pouvons pas changer ce qui s’est déjà déroulé.

    • Certaines batailles sont définitivement perdues, et il nous faut l’accepter. L’acceptation d’une disparition, d’un accident ou d’un adieu permet de doucement laisser partir les choses. L’acceptation est le premier pas à faire pour avancer.
    • Cessez d’essayer de contrôler l’incontrôlable. Cela ne signifie pas que vous deviez abandonner, mais il s’agit simplement de parvenir à savoir qu’il y a des batailles que vous devez mener, alors qu’il en existe d’autres qui n’ont pas de sens.

     

     

    Elles sont flexibles face au changement

    L’image ci-dessous est très classique, mais elle est idéale pour illustrer notre propos. Pensez au bambou : cette plante pérenne originaire de Chine est aussi dure que souple.

    Face à une rafale violente de vent elle se plie de manière harmonieuse, sans jamais rompre.

    bambou-personnes-resilientes-500x313

    Pensez maintenant à un mât de bois, pris avec son navire dans une mer démontée. Le plus probable est que sa dureté et son inflexibilité finissent par avoir raison de son intégrité, et qu’il se brise en mille morceaux. Que voulons-nous dire par là ?

    • Les esprits flexibles, capables de s’adapter aux changements, sont les plus résistants. Il ne s’agit pas de rester fermement accroché à la douleur ou de faire semblant d’être fort.
    • Mais au contraire, il s’agit d’être conscient de nos propres limites, de toute la souffrance et de toutes les expériences que nous avons vécues.
      Nous devons accepter notre essence pour continuer à avancer malgré le vent de face qui nous gêne, malgré la pluie.

     

     

    Les personnes résilientes ne naissent pas ainsi. Elles apprennent jour après jour à développer cette partie de leur cerveau, elles évoluent de façon telle qu’elles ne peuvent qu’aller de l’avant. Pour survivre.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Vous n’êtes pas gras ! Votre estomac est gonflé

    et voici comment s’en débarrasser !

     
     
     
     
     
     
     
     

    gonflé

     

     

    Il n’y a rien d’attrayant à propos d’un ventre gonflé qui ressemble à un énorme ballon qui est sur le point d’exploser, sans parler de tous les gaz et de l’inconfort. Les ballonnements sont  fréquents après les repas lourds, mais pour certaines personnes, ils font partie intégrante de leur vie quotidienne.

     

    Qu’est-ce qui fait que votre ventre gonfle?

    1. Consommation d’eau insuffisante

    La déshydratation est une cause majeure de nombreux problèmes de santé. Une consommation excessive de café et d’alcool contribue aussi au problème. C’était quand la dernière fois que vous avez bu 6 à 8 verres d’eau pendant la journée?

    Lorsque le corps manque d’eau, il utilise les liquides de ses tissus, ce qui signifie que les ballonnements peuvent apparaître à la suite de rétention d’eau. Alors, essayez de boire plus d’eau.

    2. Constipation

    La constipation est un problème plutôt désagréable, et il indique que vous avez besoin de plus d’aliments riches en fibres. Les gaz qui restent piégés derrière les fèces ne vont pas rester immobiles pendant une longue période, vous savez.

    Augmentez les fibres progressivement, sinon cela empirera le problème. Mangez plus de bonnes salades. Faites-vous plaisir avec les smoothies et les baies. Ca a l’air délicieux, non?

    3. Stress chronique

    Croyez-le ou non, le stress peut provoquer des ballonnements. Lorsque vous êtes stressé, votre système digestif ne parvient pas à remplir sa fonction correctement. Vos ballonnements peuvent être causés par la constipation et les maux d’estomac. Alors, essayez de vous libérer des émotions négatives, et vous allez résoudre votre problème pour de bon.

    4. Manger trop vite

    Les aliments partiellement mâchés sont digérés lentement, et vous êtes ballonné. C’est aussi simple que ça. Alors, prenez de petites bouchées et mâchez bien.

    5. Glucides

    Une consommation excessive de glucides peut contribuer à votre ventre ballonné. Envisagez de manger des aliments à faible teneur en glucides, et diminuez fortement votre consommation de sucre et d’alcool. Mangez plus de fruits et de légumes frais.

     

     

    Sources :
    www.fhfn.org
    supertastyrecipes.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • À quoi cela sert-il de mettre les pieds dans de l’eau froide ?

     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour obtenir des bienfaits, nul besoin de plonger ses pieds dans l'eau froide pendant trop longtemps. 15 secondes suffisent pour que notre système immunitaire réagisse.
     
     
    À quoi cela sert-il de mettre les pieds dans de l’eau froide ?
     

    En hiver, après une journée épuisante, nous ne pensons qu’à rentrer chez nous pour boire quelque chose de chaud et mettre nos pieds dans une bassine d’eau tiède avec quelques essences.

     

    Cependant, les études révèlent que pour jouir de meilleurs bienfaits… Nous devons utiliser de l’eau froide, même quand les températures extérieures frisent les 0 ºC !

    Découvrez dans cet article quelles sont les propriétés de ce traitement.

     

     

    Les pieds dans l’eau froide et les résultats merveilleux

    Pieds-dans l'eau-froide-500x334

    Ce remède maison est vraiment simple et contient de nombreuses propriétés. Il suffit tout simplement de mettre ses pieds dans de l’eau froide. 

    Cette technique a été recommandée par la médecine naturelle pour ses résultats fantastiques. Elle doit être répétée pendant 15 jours d’affilée pour profiter de ses propriétés.

    Dans un récipient suffisamment grand pour contenir les deux pieds (ils doivent y entrer dans leur totalité), mettez de l’eau froide du robinet.

    Ensuite, ajoutez quelques glaçons pour qu’elle refroidisse encore plus. La proportion est de 18 glaçons pour 2 litres d’eau. Quand les glaçons commencent à fondre et que le volume liquide du récipient augmente, introduisez vos pieds.

    Essayez de tenir pendant 15 secondes (même si cela vous semble être une éternité). Au début, la sensation est surprenante mais petit à petit, vous vous habituerez.

    De plus, si vous répétez cette méthode tous les jours, vos pieds ne ressentiront pas autant les changements de température. 

    Une fois que le temps recommandé est écoulé, retirez vos pieds et essuyez-les avec une serviette de toilette en les enveloppant bien pour qu’ils se réchauffent.

    Pour finir, mettez des chaussettes en coton ou en laine (les plus épaisses que vous avez) avant d’aller vous coucher.

    Répétez la technique tous les soirs pendant deux semaines complètes. Si vous avez tendance à tomber malade assez régulièrement, il est recommandé de le faire deux fois par jour.

     

     

    À quoi cela sert-il de mettre les pieds dans l’eau froide ?

    Pieds-dans-l'eau-froide-500x334

    Nous vous avons donné une piste : renforcer le système immunitaire. Contrairement à ce que l’on croit, pour que nos défenses nous protègent contre les virus et les bactéries, il faut les « entretenir ».

    Comment ? En les exposant à une situation similaire (comme cela arrive contre les vaccins).

    Quand notre système immunitaire sait de quelle manière faire face aux changements de température des pieds, il a la capacité d’éviter tous les types de maladies liées au froid.

    Mais ce n’est pas tout. La technique des pieds dans l’eau froide soulage aussi les femmes qui utilisent des talons ou des chaussures non confortables toute la journée, mais également les personnes qui travaillent debout ou qui restent assises pendant plusieurs heures d’affilée.

    Lorsqu’elles arrivent à la maison, elles ont besoin de quelque chose pour détendre leurs pieds.

    Les personnes qui souffrent de gonflement ou d’accumulation dans les chevilles et les empeignes, verront un grand changement dans leur corps dès lors qu’elles commenceront à introduire leurs pieds dans de l’eau froide, tout comme celles qui souffrent de varices.

    En voici l’explication : quand nous retirons nos pieds de l’eau congelée, ils ont besoin de sang « nouveau » ou propre pour augmenter leur température le plus rapidement possible.

    Cette réaction du corps peut être celle dont nous avons besoin pour éviter l’inflammation, la douleur et les autres problèmes.

    De même, cela permet que les muscles inférieurs se revigorent en se remplissent d’oxygène et que les cellules fonctionnent mieux.

    Contrairement à ce que l’on pense, ce n’est pas l’eau froide (ou les faibles températures) qui les guérissent, mais ce que l’organisme doit faire pour produire de la chaleur et contourner cette situation « dangereuse ».

    Le métabolisme et le changement biologique sont activés, ainsi que les réactions circulatoires, nerveuses et musculaires.

     

     

    Et si on submerge tout le corps ?

    Submerger-tout-le-corps-500x357

    L’un des remèdes de grand-mère lorsque quelqu’un souffre de beaucoup de fièvre est de plonger dans une baignoire d’eau froide.

    Certains peuvent penser que c’est une solution drastique mais c’est une excellente manière de réduire la température du corps.

    C’est le même effet qui se produit avec les pieds. Cependant, dans ce cas, il faut savoir qu’il ne faut pas trop tarder à réchauffer le corps car sinon, nous tombons encore plus malades.

    L’hypothèse utilisée pour expliquer les résultats de cette technique est la suivante : « les maladies se guérissent mieux de l’extérieur vers l’intérieur ».

    L’eau froide appliquée en abondance sur la peau « réveille » les fonctions du corps, élimine la fièvre et la congestion des organes, et favorise l’expulsion des impuretés accumulées dans le sang.

    Le petit bain contracte les vaisseaux sanguins pour les aider à être plus élastiques et aide à éliminer toutes les mauvaises choses qui se trouvent en nous.

    Nous ne devons pas plonger directement dans l’eau congelée ou à faible température, mais il est bon de le faire petit à petit. La manière « violente » a des effets qui peuvent être dangereux pour les poumons et le cœur.

    Il est donc conseillé de commencer par les pieds, puis les jambes, et ainsi jusqu’au cou. La tête doit rester hors de l’eau. C’est que nous devrions toujours faire lorsque nous allons dans la mer ou dans la piscine pendant les vacances.

    Vacances.-500x331

    N’oubliez pas que plus l’eau est froide, mieux c’est, car le corps devra faire plus de travail calorique et les réactions positives seront plus nombreuses.

    Préparez-vous pour le grand plongeon congelé pour ne pas tomber malade et jouir d’une bonne santé !

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • LE POUVOIR DE VOS PAROLES
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Si quelqu’un veut aimer la vie et voir des jours heureux, qu’il préserve sa langue du mal et ses lèvres des paroles trompeuses" 1 Pierre 3.10
     
     
    La Bible nous enseigne de choisir nos paroles avec sagesse.

    Dieu vous appelle à prononcer des paroles qui fortifient et relèvent les autres.
    En réalité, la parole de Dieu affirme que la vie et la mort sont au pouvoir de la langue. C'est pour cela que vous avez besoin de veiller sur ce que vous dites, chaque jour. Vos paroles peuvent avoir une influence positive et encourageante, ou négative et décourageante.

    Il peut être plus facile de pester ou de devenir négatif, quand les choses ne vont pas comme vous le souhaitez, mais Dieu vous appelle à prononcer des paroles qui fortifient et relèvent les autres. Quand vous ferez cela, vous serez également béni vous-même.

    Aujourd'hui, découvrez un nouveau sentiment de joie, en prononçant des paroles de foi et de victoire, sur votre vie et sur votre entourage.

    Une prière pour aujourd'hui


    Père, merci pour les paroles encourageantes que tu m'adresses. Donne-moi la force quotidienne de prononcer des paroles encourageantes et de ne jamais laisser aucune parole malsaine sortir de ma bouche. Au nom de Jésus. Amen.
     
    Joël Osteen
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 6 étapes pour surmonter une déception amoureuse

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Nous ne devons pas nous morfondre face à une déception amoureuse. Même si c'est difficile, nous devons essayer de prendre nos distances et en tirer un apprentissage. Prenez le temps qu'il vous faut pour la surmonter, mais laissez-la derrière vous.
     
     
    6 étapes pour surmonter une déception amoureuse
     

    Peut-être avez-vous eu la chance de ne jamais souffrir d’une déception amoureuse, quelque chose qui est bien plus fréquent que ce que l’on imagine.

    Lorsque nous souffrons d’une déception amoureuse, elle fait mal, elle nous angoisse et nous nous retrouvons dans une situation de profond mal-être.

    L’estime de soi peut être gravement affectée si nous n’agissons pas avec prudence face à une déception amoureuse.

    N’oublions pas que personne aime être repoussé, même si ce sont des choses qui arrivent inévitablement.

    Bien que nous soyons capables de comprendre la théorie, la pratique est une autre question. Il est important d’être prévenus face à ce genre de situations qui peuvent survenir à n’importe quel moment.

    C’est pour cela qu’aujourd’hui, nous allons vous expliquer quelques étapes pour surmonter une déception amoureuse.

    silhouette couple coeur

    1. Vouliez-vous réellement être avec cette personne ?

    Parfois nous voulons être seuls, mais quelque chose nous pousse à chercher quelqu’un qui nous accompagne dans notre chemin.

    Vouliez-vous réellement être avec cette personne ou était-ce le fruit d’un besoin non justifié ?

    Toute déception amoureuse peut être utilisée en notre faveur, afin de savoir si ce que l’on projetait dans notre esprit était sincère ou non.

    Utilisez le rejet pour vous demander si l’envie que vous aviez d’être avec cette personne était réelle.

     

     

    2. Chaque déception est une opportunité

    Pensez que chaque erreur comporte une réussite, ainsi chaque déception est une opportunité, ou ainsi devrions-nous la voir.

    Les déceptions amoureuses peuvent nous servir d’entraînement pour apprendre à gérer nos émotions.

    Ce n’est pas une situation très agréable, mais c’est dans les situations difficiles que nous apprenons le plus. Pour cela, prenez les déceptions amoureuses comme une opportunité d’être une personne émotionnellement plus forte.

    De plus, n’oubliez jamais que de tout le négatif on peut toujours en tirer du positif.

     

     

    3. Perception ou attention ?

    Quand nous souffrons d’une déception amoureuse nous nous concentrons tellement sur les émotions désagréables que nous ressentons, que nous en oublions quelque chose de très important : prêter attention.

    Si nous savions nous éloigner de notre propre perception, nous saurions comment agir réellement pour que la situation ne nous fasse pas autant souffrir.

    femme devant fenêtre suspendue dans l'air

    Nous devons voir la situation comme si nous étions une personne extérieure. C’est difficile, mais cela ne nous coûte rien de nous efforcer de le faire.

     

     

    4. Ne vous éloignez pas des émotions négatives

    Il est clair que, face à une déception amoureuse, les émotions positives ne seront présentes à aucun moment.

    Mais cela justifie-t-il que nous nous échappions des émotions négatives ? S’échapper ne sera jamais une bonne option.

    Si vous vous éloignez de ce qui vous fait le plus souffrir, vous l’aurez toujours à l’esprit. Vous devez apprendre à accepter vos émotions, même si elles ne sont pas à votre goût. Pensez-y, pensez ! D’une quelconque manière, affrontez-les.

    C’est seulement de cette manière que vous pourrez surmonter cette déception amoureuse avec succès.

     

     

    5. Faire des suppositions est une erreur

    Face à une situation négative nous pensons toujours à ce qui nous a amené à toutes ces circonstances désagréables. Ce n’est pas de la malchance, cela ne signifie pas que vous ayez fait quelque chose de mal… Simplement, les choses arrivent.

    Si vous commencez à faire des suppositions vous tomberez dans l’obsession et vous mettrez encore plus de temps à surmonter la déception amoureuse.

    De plus, les suppositions induisent souvent en erreur, surtout quand elles ne sont pas bien fondées. Ne faites pas de suppositions. Acceptez simplement.

     

     

    6. Attention aux pensées récurrentes !

    Vous vous êtes déjà surement retrouvé dans une situation où vous ne pouviez vous empêcher de penser à quelque chose de négatif qui rôde dans votre esprit.
    jeune femme assise au vent à rêver

    Quand vous identifiez les pensées récurrentes vous pourrez y réfléchir et trouver la meilleure solution pour qu’elles cessent de vous accabler.

    Sachez que ces pensées s’alimentent en permanence en causant une sensation de mal-être qui ne nous abandonne pas.

    Surmonter une déception amoureuse n’est jamais facile et il est certain que ces étapes ne le seront pas non plus, car la réalité est très différente de la théorie.

    Mais au moins vous saurez ce qu’il va arriver, comment vous allez procéder et comment vous devriez agir.

     

    D’une manière ou d’une autre, connaitre les erreurs que nous pouvons commettre nous aide à surmonter au mieux les situations, même s’il s’agit d’une déception amoureuse.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 4 usages médicinaux de l’eau d’aubergine

    que vous ne connaissiez pas

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Si vous voulez perdre du poids et réduire votre graisse abdominale, vous pouvez associer à un régime alimentaire équilibré et à une routine d'exercices physiques, la consommation d'eau d'aubergine.
     
     
    4 usages médicinaux de l’eau d’aubergine que vous ne connaissiez pas
     

    L’aubergine est un légume particulier, pas seulement pour sa versatilité culinaire, mais également pour son fort pouvoir médicinal qui puise sa source dans sa formidable concentration en nutriments.

     

    Étonnamment, dans l’Antiquité, l’aubergine n’était pas consommée car nos ancêtres pensaient qu’elle était toxique, à cause de sa couleur si caractéristique.

    Cependant, au fur et à mesure de l’évolution de l’humanité, de nombreuses civilisations ont commencé à la cultiver et à la consommer.

    Elles ont pu découvrir que si l’aubergine n’était pas toxique, elle était également très bénéfique pour la santé. Sa culture a donc commencé à se répandre aux quatre coins de la planète.

    Les utilisations de l’aubergine ne se limitent pas seulement à des recettes culinaires. Grâce à sa forte teneur en acide chlorogénique, un puissant antioxydant, il semblerait que ce légume puisse permettre de contrôler les niveaux élevés de cholestérol, de lutter contre l’action des radicaux libres et de perdre du poids.

    De nombreuses personnes ne connaissent pas les vertus de l’eau d’aubergine pour leur santé.

    C’est pour cette raison que, dans cet article, nous allons partager avec vous tous les bienfaits médicinaux de l’eau d’aubergine dont vous pouvez bénéficier si vous en consommez régulièrement.

     

     

    Réduire votre taux de cholestérol

    Mauvais-cholesterol-500x334

    De nos jours, les taux élevés de cholestérol représentent l’un des plus grands facteurs de risques liés à des problèmes cardiovasculaires.

    Même s’il faut se placer sous la supervision d’un médecin pour lutter contre ce phénomène, il existe des alternatives naturelles qui permettent de réduire les taux de cholestérol, comme la consommation d’eau d’aubergine.

    Le principal bienfait de cette boisson est dû à sa teneur en acide chlorogénique, un composé actif qui facilite l’élimination des lipides toxiques.

    L’aubergine contient également des flavonoïdes, qui sont très utiles pour prévenir différents problèmes cardiaques en lien avec un taux élevé de cholestérol.

     

     

    Combattre les rhumatismes

    L’acide chlorogénique contenu dans l’aubergine dispose également d’une action anti-inflammatoire et antibiotique, qui contribue à traiter différentes maladies, comme les rhumatismes et l’arthrite.

    Les personnes qui souffrent de ces affections peuvent boire de l’eau d’aubergine tous les jours. C’est une excellente habitude pour améliorer votre qualité de vie.

     

     

    Éliminer la rétention d’eau

    L’eau d’aubergine est la boisson favorite des personnes qui veulent perdre du poids,grâce à sa puissante action diurétique, qui permet d’éliminer les liquides retenus dans le corps. C’est donc un excellent moyen d’affiner votre silhouette.

     

     

    Réduire la graisse abdominale

    Reduire-la-graisse-abdominale-500x334

    Cela peut paraître incroyable, mais c’est l’un des bienfaits les plus importants de l’eau d’aubergine. Depuis quelques années déjà, les pouvoirs de cette boisson pour brûler des graisses, pour mincir et pour avoir une silhouette plus affinée ont été mis en évidence.

    Ce bienfait s’explique notamment par le fort pouvoir diurétique et dépuratif de l’eau d’aubergine, qui contribue à éliminer les déchets de l’organisme qui empêchent de nombreuses personnes de perdre du poids.

    De plus, elle permet de maintenir le foie et la vésicule biliaire dans un excellent état de fonctionnement. Ces deux organes jouent un rôle important dans la mise en action de notre métabolisme.

    Les personnes qui souhaitent perdre de la graisse abdominale plus facilement, peuvent dynamiser leur régime alimentaire, ainsi que leur routine d’exercices, en consommant quotidiennement de l’eau d’aubergine.

     

     

    Comment préparer de l’eau d’aubergine ?

    Eau-d-aubergine-pour-mincir-500x292

    La préparation de cette boisson médicinale est très simple et ne demande que très peu de temps.

    Ingrédients

    • 1 aubergine moyenne
    • 1 litre d’eau
    • Le jus d’un demi-citron

    Préparation

    • Lavez bien l’aubergine et coupez-la en petits morceaux. Mettez à bouillir un litre d’eau, puis lorsque celui-ci arrive à ébullition, ajoutez les morceaux d’aubergine.
    • Laissez le tout cuire à feu doux pendant 25 minutes, jusqu’à ce que les morceaux de légume soient bien mous. Lorsque tout est prêt, retirez du feu et laissez reposer pendant au moins une heure.
    • Après ce laps de temps, filtrez bien le liquide obtenu et réservez les morceaux d’aubergine.
    • Versez l’eau dans une bouteille opaque, ajoutez le jus du demi-citron et agitez bien pour que tout se mélange correctement.

    Note : le liquide qui résulte de la cuisson des aubergines peut être un peu amer, et peut avoir une saveur quelque peu désagréable.

    Pour éviter cela, avant de mettre à bouillir les aubergines, vous pouvez les dégorger avec un peu de gros sel, dans une passoire.

    Après quelques heures, les aubergines vont libérer un liquide sombre, qui est le responsable de leur saveur amère.

    Une fois cette opération réalisée, vous devez laver à nouveau les aubergines pour éliminer les restes de sel avant de les cuisiner. Puis vous pouvez suivre toutes les étapes précédemment indiquées.

    Comment consommer l’eau d’aubergine ?

    Le litre d’eau d’aubergine doit être consommé en plusieurs fois au cours de votre journée. Buvez un premier verre à jeun, un deuxième au moment du déjeuner, puis un troisième au milieu de l’après-midi, et enfin un dernier après le dîner.

    Consommez-en pendant 7 jours d’affilée, une ou deux fois par mois.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Vaccins et dommages neurologiques

     
     
     
     
     
     
     

    Sheeple-Dees-Illustration.com__fz9air

     

     

    Les vaccinations sont particulièrement neurotoxiques. Elles ont été associées à de nombreux troubles neurologiques, comme des encéphalopathies, l’épilepsie, les convulsions, l’autisme, la déficience mentale, la dépression, l’anxiété, les troubles du système nerveux central, la paralysie, le Syndrome de Guillain-Barré, la surdité, la cécité, le trouble du déficit de l’attention et la mort subite du nourrisson (MSN). Les troubles neurologiques associés aux vaccinations sont divers et nombreux. Les vaccinations abaissent les niveaux de QI et contribuent à créer des troubles mentaux, ainsi que les maladies neurologiques énumérées plus bas.

     

    La relation entre vaccinations, encéphalopathies et maladies neurologiques ont fait leur apparition dans les revues médicales depuis l’avènement des programmes de vaccination de masse. L’autisme était inconnu avant la vaccination et s’est développé très parallèlement aux vaccinations de masse. Le trouble du déficit de l’attention et les troubles de l’apprentissage chez les enfants sont attribués aux vaccinations de l’enfance, de même que les convulsions, les paralysies et l’épilepsie. Les lésions cérébrales constituent de loin un des effets secondaires graves le plus fréquemment associé à la vaccination, bien que leur nombre exact ne soit pas toujours fidèlement rapporté.

    Troubles neurologiques induits par les vaccinations: 

    • Encéphalite
    • Ataxie/apraxie
    • Retard de développement
    • Méningite/Paralysie
    • Polio paralytique
    • Syndrome de Guillain-Barré
    • Lupus
    • Hyperactivité – Trouble de l’apprentissage
    • Maladies démyélinisantes
    • Maladies auto-immunes, épilepsie
    • Convulsions
    • Cécité
    • Surdité
    • Mort subite du nourrisson
    • Confusion mentale – Abaissement du QI
    • Tumeurs cérébrales (SV-40)

    La liste qui provient de différentes sources  n’est pas exhaustive.

    Les encéphalopathies associées aux vaccinations peuvent aller d’une maladie neurologique manifeste à des pleurs avec cris perçants (fréquents après vaccination) qui sont le signe non reconnu d’une souffrance cérébrale. En d’autres mots, on prétend que ces cris sont juste le signe que l’enfant « a réagi à l’aiguille » !

    Il est normal d’avoir peur des vaccinations. Il y a combien d’encéphalites, de neuropathie, de dysfonctions cérébrales, de pleurs avec cris perçants qui ne sont pas normales et qui en outre ne sont pas prises en compte ?

    Les lésions cérébrales provenant des vaccins ont un caractère épidémique et pourtant, aux Etats-Unis (mais aussi ailleurs), les médecins ne sont guère prompts à diagnostiquer les troubles neurologiques quand les vaccinations sont en cause, bien que la littérature rapporte cependant de nombreux changements négatifs après les vaccinations.

    Ted Koren, DC a déclaré : « La dyslexie, les lésions cérébrales bénignes, les troubles de l’attention, l’autisme, les allergies, les problèmes visuels et autres maladies neurologiques qui sont regroupées sous le vocable « troubles du développement » existaient à peine avant les programmes de vaccination de masse. Il est probable que vingt pour cent des enfants américains, soit un enfant sur cinq souffre de « troubles du développement » C’est là un chiffre stupéfiant. Ces problèmes sont presque toujours générés par des encéphalites. »

    La principale cause des encéphalites aux Etats-Unis et autres pays industrialisés, ce sont les programmes de vaccination des enfants.

    Pour être plus précis, une grande partie des millions d’enfants et d’adultes américains souffrant d’autisme, de convulsions, de retard mental, d’hyperactivité, de dyslexie et autres troubles du développement, doivent leurs troubles à l’un ou l’autre des vaccins contre les maladies d’enfance. »

    Il y a environ 40-50 ans, on ne vaccinait pas les enfants à un âge aussi précoce qu’aujourd’hui. A cette époque, les troubles neurologiques étaient très rares. Aujourd’hui, les enfants sont vaccinés à la naissance pour l’hépatite B. Aujourd’hui, c’est à deux mois, ils commencent leur long périple vaccinal avant que la barrière hémato-encéphalique soit complètement formée. Dans la littérature médicale du monde entier, il est facile de trouver pas mal d’articles qui établissent un lien entre les vaccinations et les dommages neurologiques. Avant les années 1940, l’autisme était extrêmement rare ; certains n’en avaient même jamais entendu parler. C’est au milieu des années 1940 que les programmes de vaccinations massives ont été lancés et que l’autisme est « né ». Au début, l’autisme n’est apparu que chez des enfants de familles riches, du fait que les vaccinations n’étaient pas gratuites ni parrainées par le gouvernement comme c’est le cas aujourd’hui. Plus tard, l’autisme est devenu une maladie qui a touché toutes les classes de la société (avec les programmes de vaccination subventionnés par le gouvernement.)

    Au début, les psychiatres ont baptisé l’autisme « Syndrome de la mère- réfrigérateur ». Ils disaient que ces mères n’avaient guère de cœur ce qui favorisait le fait que son enfant se coupe de la société et devienne autiste. Des études n’ont cependant pas pu appuyer ces théories car de nombreuses familles n’avaient qu’un seul enfant autiste parmi d’autres enfants tout à fait normaux. Ces gens n’avaient pas compris que c’étaient les aiguilles froides des médecins qui provoquaient les problèmes et non le cœur froid des mères.

    […] Les enfants autistes produisent des anticorps qui vont attaquer leur propre cerveau, donc créer une maladie auto-immune. Singh a compilé l’étude anecdotique (non scientifique) de 88 enfants autistes dont les familles avaient pris contact avec lui. Parmi ces parents, 51% ont déclaré que les symptômes de l’autisme sont apparus peu de temps après la vaccination ROR (Rougeole, Oreillons, Rubéole). Pour 36% d’entre eux, les problèmes avaient commencé peu de temps après la vaccination DTC (Diphtérie, Tétanos, Coqueluche). Les preuves que présentent ces documents anecdotiques désignent clairement les vaccins comme étant la cause de l’autisme. La relation entre autisme et vaccination ne peut être niée.

    Le vaccin contre la coqueluche est particulièrement neurotoxique. Il est utilisé dans les laboratoires pour provoquer des lésions cérébrales chez les animaux de laboratoire afin de pouvoir les étudier. Mais si c’est chez votre enfant qu’apparaissent des problèmes cérébraux après une vaccination DTC, votre médecin vous dira qu’il s’agit d’une coïncidence ou que c’est un problème génétique. On sait que les vaccinations ont contribué à augmenter les problèmes de démyélinisation, un processus lié à de nombreuses maladies neurologiques. La sclérose en plaques est en fait une maladie démyélinisante. La myéline est destinée à protéger le revêtement extérieur des neurones, comme le revêtement extérieur en plastic d’un fil électrique. Lorsque cette myéline est endommagée, des troubles neurologiques peuvent apparaître comme la sclérose en plaques, des paralysies ou des scléroses latérales amyotrophiques (SLA).- (Singh a mentionné l’autisme à la suite de troubles de démyélinisation). Dans ces cas, les nerfs sont en quelque sorte court-circuités et ne fonctionnent plus normalement.

    Les encéphalites dues aux vaccinations sont beaucoup plus répandues que ce que peut imaginer le public étant donné que tous les vaccins sont neurotoxiques. Qu’un enfant développe une encéphalopathie à la suite d’un vaccin et qu’un autre enfant reste indemne n’est pas le problème. Tous les enfants sont touchés, mais certains le sont plus que d’autres. Si par exemple, un enfant présente des pleurs avec des cris perçants après un vaccin, la chose sera présentée comme étant une réaction normale et classée comme telle dans les textes médicaux. Mais si le même enfant a un développement  plus lent de la parole, de l’apprentissage, de la marche, qui va pouvoir faire le lien ?  Les enfants non vaccinés marchent plus tôt, parlent plus tôt, possèdent une dextérité manuelle plus avancée.

    Leurs cerveaux ne sont pas attaqués par les neurotoxines que la plupart des enfants « normaux » reçoivent. Les vaccinations provoquent des œdèmes du cerveau ; ce sont en fait des « encéphalites » quel que soit le diagnostic…. Pendant la période qui succède aux vaccinations infantiles, le cerveau des enfants peut perdre de l’espace à l’intérieur du crâne, à cause de la compression due à l’œdème qui augmente. Pourquoi le cerveau d’une personne vaccinée gonflerait-il ? Les quatre points qui signalent une infection sont : la douleur, la rougeur, la fièvre et le gonflement. Les infections du cerveau peuvent aussi produire ces symptômes.

     

     

    Sources :
    Dr. Mercola
    Expovaccins

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • "SI VOUS NE SAVEZ PAS SOURIRE, N’ENTREZ PAS" !
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Un cœur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os." Proverbes 17.22
     
     
    Certainement est-ce pour cette raison que sur le fronton d'un hôpital aux Etats Unis, il est écrit : "Si vous ne savez pas sourire, n'entrez pas". Il est évident que cet hôpital n'a jamais refusé quelqu'un parce qu'il ne souriait pas, mais la direction voulait rappeler que la joie, l'humour, la bonne humeur sont importants dans le processus de la guérison.

    La joie est l'une des premières caractéristiques de la vie chrétienne.
    Le fruit de l'Esprit, c'est la joie !
    La nuit où Jésus est né, le christianisme a commencé avec le chant des anges. Or, ce chant fut précédé de cette déclaration de l'un de ces anges : "Je vous annonce une bonne nouvelle, sujet d'une grande joie pour tout le peuple…" (Luc 2.10).

    Le christianisme ne devrait pas être une religion imposant des rites et des devoirs, car il est basé sur une rencontre avec le Christ, rencontre qui procure la vie, de laquelle découle la joie.

    L'évangile est une bonne nouvelle. Cette bonne nouvelle est source de joie. Dans le livre des Actes, lorsque Philippe rencontre l'eunuque Ethiopien, ministre de la reine Candace, il lui parle de la bonne nouvelle du salut en Jésus, et dès cet instant cet homme poursuit sa route avec joie (Actes 8.39).

    Un jour on demanda au célèbre compositeur Joseph Haydn, pourquoi ses compositions religieuses étaient si joyeuses, et il répondit : "Je ne puis faire autrement. Lorsque je pense à Dieu et à sa grâce offerte en Christ, mon cœur est rempli d'une telle joie que les notes dansent et sautent au bout de ma plume. Dieu m'a donné un cœur joyeux, c'est pour que je le serve avec joie". La grâce qui nous est accordée inonde notre esprit d'une joie céleste.

    La joie est l'une des premières caractéristiques de la vie chrétienne. Elle fait irruption dès le début de la foi en Jésus-Christ, elle est la joie "dans" le Seigneur. Nous le voyons dans le livre des Actes. Ceux qui croyaient au Seigneur Jésus-Christ, et se convertissaient, étaient remplis de joie : "les disciples étaient remplis de joie et du Saint-Esprit" (Actes 13.52). "Ils prenaient leur nourriture avec joie… " (Actes 2.46).

    Cette joie n'a rien à voir avec la réussite, le succès, l'abondance…elle est vécue, même dans l'opposition : "Les apôtres se retirèrent de devant le sanhédrin, joyeux d'avoir été jugés dignes de subir des outrages pour le nom de Jésus" (Actes 5.41). C'est une joie surnaturelle.

    Une prière pour aujourd'hui

    Seigneur, je désire que cette joie surnaturelle, m'accompagne tout au long du chemin. Qu'elle remplisse tout mon être, et qu'elle soit une bénédiction, non seulement pour moi, mais aussi pour ceux qui cheminent à mes côtés. Amen !

    Paul Calzada
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Nous ne devrions pas rester ensemble

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Face à une crise, il est très important de faire le point et de savoir quelles sont les raisons qui nous poussent à continuer avec notre conjoint. Si ces raisons ne nous convainquent pas vraiment, mieux vaut arrêter la relation, pour ne pas provoquer plus de mal que nécessaire.
     
     
    Nous ne devrions pas rester ensemble
     

    Pourquoi restez-vous avec une personne avec qui vous n’êtes pas heureux ?

     

    Dans tous les couples, des crises surviennent et bien que le problème soit parfois très grave, les deux sont d’accord pour continuer ensemble.

    Mais… si vous n’êtes plus heureux ? Qu’est-ce qui vous pousse à rester aux côtés de votre conjoint ?

    Parfois, nous sacrifions notre bonheur en pensant que nous avons raison et que c’est la solution, alors que nous devrions penser à ce que nous voulons vraiment faire.

    Aujourd’hui, nous allons parler des raisons pour lesquelles un couple ne devrait pas continuer, et encore moins dans les situations suivantes.

     

     

    Les enfants ont besoin de leurs parents ensemble

    Enfant-parent

    Cette croyance que l’on nous a inculquée est erronée. Cela peut être une bonne excuse pour ne pas quitter son conjoint avec qui on a partagé tant de choses.

    Peut-être que vous vous accrochez à quelque chose d’impossible.

    Si vous y réfléchissez à tête froide, est-il préférable pour les enfants qu’ils subissent des disputes, des pleurs, et des situations émotionnellement instables ? Bien sûr que non.

    La séparation peut parfois être une option bien plus bénéfique et constructive pour eux.

    Rester ensemble pour les enfants est une bonne raison, à partir du moment où ils ne se trouvent pas dans un environnement négatif.

    Si vous pensez à eux, faites-le dans tous les sens du terme car parfois, on peut se tromper au premier abord.

     

     

    Je ne veux pas me confronter à la solitude

    Femme-regardant-les-portes-du-ciel-pensant-au poids-de-l'independance-500x317

    Quand nous nous séparons de notre conjoint avec qui nous sommes restés plusieurs années ensemble, il est normal que nous devions aussi nous « détacher » de certains amis ainsi que de sa famille.

    En effet, nous n’aurons plus la même relation qu’avant, même si nous continuons à maintenir le contact. 

    Concernant les amis, la situation est assez délicate. Si chacun a ses propres amis, pas de problème !  Cependant, si les deux partageaient leurs amis, il est important de se positionner lorsqu’on se sépare.

    Toutefois, tout est possible. Peu importe la raison de la rupture, on peut continuer à maintenir une amitié, à partir du moment où l’autre est d’accord et n’est pas trop proche de l’ancien conjoint.

    Que se passe-t-il quand le sentiment de solitude apparaît ? Selon l’âge que nous avons, la peur de ne pas retrouver quelqu’un peut surgir, ou bien celle de rester seul pendant un moment (dépendance émotionnelle).

    Ce sont des peurs que nous devons dépasser et sachez que le fait d’être un moment seul peut s’avérer très bienfaisant.

     

     

     Vous avez pitié de l’autre..

    Peine

    Le fait de maintenir une relation avec une personne parce que vous avez pitié d’elle, est la pire chose qui puisse vous arriver. Aimeriez-vous que cela soit le contraire ? Bien sûr que non.

    Vous ne devez pas avoir peur de mettre fin à une relation si cela améliorera les choses. C’est une expérience qui peut être bien plus positive que négative.

    Pourquoi ne pas commencer à voir les choses de cette manière ?

     

     

    Je ne veux pas échouer

    Le fait que votre relation n’aille pas bien et que vous ayez initié la rupture ne veut pas dire que vous avez échoué.

    Ce sont tout simplement des choses qui arrivent et il est préférable de se séparer et d’être heureux, plutôt que d’être malheureux ensemble.

    Femme-se-couvrant-le-visage-500x299

    Pensez que, même si vous vous accrochez de toutes vos forces à cette relation, dont les murs sont en train de s’effondrer, tôt ou tard, vous tomberez de haut.

    Vous ne faites que retarder l’inévitable, et plus vous faites cela, plus la douleur sera intense.

    Comme nous l’avons dit précédemment, toutes les ruptures ne sont pas négatives. Nous devons conserver le meilleur, avec tout le positif que la relation nous a apporté.

    C’est à présent le moment d’accepter une situation qui s’impose d’elle-même. Une rupture va nous apporter plus de bien que de mal.

    Au moment où toutes les voyants sont au rouge et que tous les motifs expliqués dans cet article apparaissent dans votre relation, vous devez y réfléchir car vous êtes en train de vous confronter à un mur.

    Ne restez pas dans une situation qui ne vous plaît pas. Le changement est nécessaire, même s’il est difficile.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Jus spécial pour perdre du poids,

    énergiser le corps et combattre l’anémie

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Même si ce jus est excellent pour perdre du poids et pour combattre l'anémie, il est évident qu'il faut le compléter avec de l'activité physique et un régime adapté pour obtenir les résultats escomptés.
     
     
    Jus spécial pour perdre du poids, énergiser le corps et combattre l’anémie
     

    Les jus naturels sont devenus une alternative intéressante pour perdre du poids et améliorer la santé de tout le corps. 

     

    Ils permettent d’associer des ingrédients sains pour apporter un extra de nutriments à l’organisme et ainsi promouvoir son bon fonctionnement.

    Ici, nous voulons partager avec vous une recette spéciale, qui associe les propriétés des aliments comme le kiwi, les épinards et le melon pour obtenir une boisson naturelle contre l’anémie, le surpoids et la fatigue.

     

     

    Quels sont les bienfaits de ce jus ?

    Previent-l'anemie-500x313

    L’une des vertus principales de ce mélange d’aliments sains est sa haute teneur en nutriments comme le fer et l’acide folique, dont les déficiences dans l’organisme sont des causes potentielles d’anémie.

    Ce trouble de santé se produit lorsque la concentration en globules rouges (chargés d’administrer de l’oxygène à tous les tissus) diminue dans l’organisme.

    En conséquence, une série de symptômes se déclenchent et altèrent la qualité de vie lorsqu’ils ne sont pas détectés à temps.

    Parmi eux, on trouve:

    • La sensation de manque d’air.
    • La fatigue musculaire et les difficultés à se concentrer.
    • Les altérations dans le cycle menstruel.
    • La peau pâle et les ongles fragiles.
    • Les problèmes cardio-circulatoires comme la tachycardie.
    • Les changements de comportement.
    • Les maux de tête fréquents.
    • Les troubles du sommeil.
    • La rétention d’eau.
    • Les problèmes digestifs.

    D’autre part, ce jus est un allié pour mincir et augmenter le rendement physique car il encourage la digestion, améliore le rythme du métabolisme et augmente les énergies pour faire face aux défis quotidiens de la meilleure des manières.

    Melon-500x334

    Le kiwi, l’un des ingrédients principaux de ce jus, apporte des quantités significatives de fibres, de vitamine C et de potassium, qui améliorent le mouvement intestinal tout en contribuant à contrôler la pression artérielle et le cholestérol.

    Les épinards, présents également dans ce jus, sont responsables de l’apport en fer, en vitamine B9 et en calcium pour favoriser la production d’hémoglobine et contrôler les épisodes anémiques.

    Ses ingrédients supplémentaires sont le melon et l’orange, qui contiennent de l’eau et de la vitamine C, et qui améliorent la capacité de l’organisme à absorber le fer.

     

     

    Comment préparer ce jus spécial aux kiwis et aux épinards ?

    Smoothie-kiwi-epinards-salade-500x334

    La consommation régulière de ce jus naturel est une bonne option pour éviter l’anémie et perdre du poids sainement.

    Cependant, avant de le préparer, il est primordial de savoir que ses effets dépendent beaucoup des autres habitudes que l’on adopte pour contrôler ce type de troubles. 

    Par exemple, il est important de modifier son régime alimentaire et d’augmenter le nombre d’aliments riches en fer, en fibres et en antioxydants.

    De cette manière, le mieux est de mettre en pratique une routine d’exercices quotidiens qui contribuent à améliorer la circulation sanguine et le métabolisme.

    Si vous maintenez ces deux habitudes simples et que vous prenez ce jus, vous pourrez ressentir les résultats en quelques jours.

    Ingrédients

    • 1 kiwi
    • 1 tasse de melon (180 g)
    • 1 poignée d’épinards
    • 1 orange
    • ½ tasse de glaçons (3 glaçons)
    • ¼ de tasse d’eau  (62 ml)

    Préparation

    • Épluchez le kiwi et coupez-le en plusieurs morceaux ou rondelles.
    • Épluchez le melon et coupez-le en dés, jusqu’à l’obtention d’une tasse pleine.
    • Lavez bien les épinards et pressez le jus d’orange.
    • Mettez tous les ingrédients dans le mixeur et mixez pendant quelques instants.
    • Si vous pensez qu’il est trop épais, vous pouvez y ajouter un peu d’eau.
    • Servez-le une fois que tout est bien mélangé.

     

    Mode de consommation

    Manger-un-kiwi-500x343

    • Si vous voulez perdre du poids, il est recommandé d’ingérer ce jus à jeun et entre les repas. 
    • Si l’idée est de lutter contre l’anémie, vous pouvez le consommer jusqu’à trois fois par jour, une demi-heure avant chaque repas principal.
    • C’est également une bonne alternative pour compléter le petit-déjeuner ou remplacer le goûter car il est très faible en calories et super-énergisant.
    • Ingérez-le pendant deux semaines d’affilée et recommencez.
    • Vous pouvez opter pour une consommation seulement trois fois par semaine.

    Incluez ce jus dans votre régime alimentaire et vous allez constater que c’est une manière très nutritive de protéger votre santé et de perdre du poids.

    Cependant, si vous souffrez d’anémie, le mieux est de consulter un médecin pour déterminer quel est le meilleur traitement pour la soulager le plus tôt possible.

    Bien que cette boisson n’ait pas de contre-indications, le mieux est de consulter un nutritionniste avant de commencer à la consommer régulièrement.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment survivre à une crise cardiaque si vous êtes seul ?

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    L'aspirine est un anticoagulant, c'est pourquoi elle contribue à améliorer la fluidité sanguine.
     
     
    Comment survivre à une crise cardiaque si vous êtes seul ?
     

     

    Le seul fait de penser que nous pouvons avoir une crise cardiaque à n’importe quel moment est quelque chose qui nous fait très peur, car nous savons que dans la majorité des cas, les conséquences peuvent être fatales.

    Cependant, ce qui devrait plus nous inquiéter, c’est le fait de ne pas être préparés à un cas comme celui-ci, et d’autant plus si nous passons beaucoup de temps seul.  

    Savoir réagir devant les symptômes d’une crise cardiaque peut être déterminant pour nous sauver la vie.

    Dans de nombreux cas, il est difficile d’agir quand nous sommes seul, mais si nous tenons compte de certaines recommandations nous pouvons réduire les risques et recevoir une attention professionnelle à temps.

     

     

    Quelle est la différence entre une crise cardiaque et un arrêt cardiaque ?

    Avant de vous donner les conseils pour survivre en cas de crise cardiaque, il est important d’expliquer quelle est la différence entre un arrêt cardiaque et une crise cardiaque. Il est très courant de confondre les deux alors que ce sont des choses différentes.

    Même si un arrêt cardiaque ou un infarctus du myocarde (terme médical correct pour la crise cardiaque) sont produits par des problèmes de circulation sanguine et d’approvisionnement de sang au coeur, les deux ont des modes d’apparition bien différents. 

    Arrêts-cardiaques

    Un arrêt cardiaque se produit quand la circulation sanguine de notre corps diminue, ce qui fait que les contractions du coeur deviennent irrégulières ou plus fragiles.

    La conséquence de cela est que toutes les parties de notre corps ne reçoivent plus l’approvisionnement nécessaire en oxygène et donc, la personne perd connaissance puisque le cerveau manque d’oxygène.

    D’autre part, une crise cardiaque ou, mieux dit, l’infarctus du myocarde, se produit lorsque le flux sanguin se coupe dans une zone particulière du coeur,généralement à cause d’un obstruction artérielle.

    La conséquence de cela est que les cellules de cette zone de notre coeur commencent à mourir et, si ce n’est pas traité à temps, cette altération de l’approvisionnement de sang et d’oxygène au coeur peut causer de graves dommages aux muscles cardiaques et aux tissus.

    Les symptômes généralement associés à la crise cardiaque et qui nous permettent d’agir à temps sont la douleur dans la poitrine, le manque de souffle, les palpitations, la transpiration excessive, les nausées, la fatigue, entre autres.

    Maintenant que vous savez quelles sont les différences entre l’arrêt cardiaque et la crise cardiaque,  nous vous invitons à découvrir comment vous devez réagir pour survivre à une crise cardiaque si vous êtes seul. Il faut souligner qu’il n’existe aucune manière complètement efficace de survivre à une crise cardiaque mais que ces conseils peuvent être déterminants.

     

     

    Comment agir devant une crise cardiaque ?

    Coeur

    • Tout d’abord, il faut appeler un numéro d’urgence quand vous commencez à sentir un mal-être physique et des douleurs suspectes dans la zone du coeur.
      Si on vous a diagnostiqué n’importe quel type de maladie cardiaque, contactez le centre médical duquel vous recevez votre traitement.
      Si vous êtes en train de conduire et que vous ressentez les symptômes, arrêtez-vous immédiatement et appelez les urgences au plus vite.
    • Peu importe si le centre médical ou l’hôpital sont proches, il ne faut sous aucun prétexte, essayer de conduire vous-même, car vous pouvez perdre connaissance à n’importe quel moment, pendant que vous conduisez, et cela peut mal finir pour vous et pour d’autres.
    • Si vous prenez déjà un traitement médical pour contrôler une maladie du coeur, il est possible que vous ayez un médicament bêta-bloquant tout proche, en vente libre.
      Si vous en trouvez, prenez un comprimé et attendez que l’aide n’arrive.
      Si c’est la première fois que cela arrive, prenez une aspirine le plus tôt possible et mâchez-la bien.
      Ce médicament aide à prévenir la formation de caillots, ce qui aidera à améliorer le flux sanguin et à relaxer les artères. C’est très utile pour éviter que le problème ne s’aggrave pendant que l’aide n’arrive.
    • Dans la mesure du possible, restez calme et sans bouger afin d’éviter l’excès de travail du muscle cardiaque qui est déjà épuisé.
    • Si c’est possible, appuyez fortement sur la poitrine, où se trouve le coeur,pour éviter que ce dernier n’arrête de battre, bien que ce soit quelque chose de très difficile quand nous souffrons d’une crise cardiaque et qu’il est plus simple qu’une autre personne le fasse.

    Maintenant que vous savez comment vous y prendre pour soulager une crise cardiaque seul, vous devez vous demander pourquoi nous avons évoqué la différence entre l’arrêt cardiaque et la crise cardiaque ? 

    Beaucoup d’entre vous ont sûrement déjà entendu parler des informations sur la réanimation cardio-pulmonaire, faite grâce à la toux ou toux-RCP (de manière continue) au moment d’une crise cardiaque.

    Bien que cette méthode ne soit pas incorrecte et qu’elle a aidé à sauver de nombreuses personnes, beaucoup de gens ignorent qu’il s’agit d’une méthode à appliquer en cas d’arrêt cardiaque.

    Ces conseils ne sont pas complets et n’expliquent pas la différence entre ces deux problèmes, ce qui empêche certaines personnes d’agir correctement.

    Nous espérons que cet article vous aura été d’une grande aide !

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Notre Père


     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Priez donc ainsi : « Notre Père, toi qui es dans les cieux, que tu sois reconnu pour Dieu. »
    Matthieu 6.9

     

    Considérer Dieu comme un père semble être évident à certains. Savons-nous combien cette vérité peut en bouleverser certains ?
    Le missionnaire E. R. Young raconte qu’un jour il se trouvait parmi les Indiens. Un vieillard se leva et dit :
    – Autrefois, mes cheveux étaient noirs comme un corbeau ; maintenant, ils sont blancs. Je suis un vieil homme, mais je n’ai encore jamais entendu ce que tu nous dis. Il y a un moment, tu nous as appris No taweran (Notre Père). Cela est nouveau et doux à nos oreilles. Nous ne nous sommes jamais représenté le Grand Esprit comme un père. Nous avons entendu sa voix dans le tonnerre, nous l’avons vu dans l’éclair et la tempête, et nous avions peur de lui. Mais tu dis : Notre Père. Est-il ton père ?
    – Oui, il est mon père.
    Alors, avec une voix dominée par l’émotion, il demanda :
    – Est-ce que cela veut dire que Dieu est aussi mon père, le père du pauvre Indien ?
    – Oui, il est aussi ton père.
    – Alors nous sommes frères ?
    – Mais oui !
    Cela suscita une vive émotion parmi les Indiens ; mais le vieux avait encore quelque chose à ajouter :
    – J’ai l’impression que tu as attendu trop longtemps avant de venir avec le grand livre chez nous.

    Alfred Kuen

    22996819742_acd40caa87_m

    Source : vivreaujourdhui.com

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Clés qui vous permettront de savoir

    si vous êtes émotionnellement intelligents

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Grâce à l'intelligence émotionnelle, nous pouvons changer de nombreux aspects de notre vie et être plus heureux tout en respectant ceux qui nous entourent, sans négliger nos propres sentiments.
     
     
    Clés qui vous permettront de savoir si vous êtes émotionnellement intelligents
     

    Pour être émotionnellement intelligent, nul besoin d’un Master ou d’une saison dans les montagnes du Tibet. 

     

    Même si tout le monde peut entraîner son intelligence émotionnelle, nous parlons ici d’un type de sagesse basée sur le respect, la connaissance de soi et une gestion émotionnelle adaptée.

    S’il est évident qu’aujourd’hui, ce concept est « à la mode », autant dans le monde de l’entreprise que dans le champ du développement personnel, il est tout de même très intéressant. Le fait de transmettre toutes ces stratégies à nos enfants est très bon pour eux.

    Un monde basé sur l’empathie, sur la reconnaissance de l’autre comme partie de soi-même et sur l’assertion qui nous permet de définir et de protéger nos espaces propres est un monde fait de piliers merveilleux sur lesquels créer un futur meilleur.

    C’est pour cela que dans cet article, nous vous invitons à réfléchir pour savoir si vous possédez ces compétences basiques ou si vous avez conscience du besoin de les développer pour les projeter sur tout ce qui vous entoure.

    Vous prenez note ?

     


     

    Êtes-vous émotionnellement intelligent ? Clés pour le découvrir…

    Voici un aspect dont nous devons tous tenir compte : l’humain agit, presque sans s’en rendre compte, en se basant sur ses émotions. Notre cerveau est résultat sophistiqué et merveilleux d’une évolution qui est passée par les phases suivantes :

    • Un cerveau reptilien, qui inclut le tronc de notre encéphale et le cervelet, où se régulent les fonctions autonomiques et les plus instinctives.
    • Plus tard, il a développé des structures incroyables où se logent nos émotions les plus instinctives formant le système limbique.
    • Pour finir, en tant que mammifères les plus évolués, nous possédons un cortex cérébral, qui régule autant le langage que la zone la plus émotionnelle, capable de nous connecter les uns avec les autres.

    Cette ultime phase de notre évolution montre, sans aucun doute, à quel point la communication fait partie de ce champ émotionnel qui nous fait grandir en tant qu’humanité, pour éduquer et grandir personnellement et professionnellement

    C’est ici que l’intelligence émotionnelle a une importance vitale pour désactiver les égoïsmes, ou ces comportements moins émotionnels qui nous séparent les uns des autres et qui nous empêchent de jouir de cet équilibre où la conscience et le respect nous permettront, sans aucun doute, d’être plus heureux.

    Voyons à présent les clés qui nous indiquent si nous sommes émotionnellement intelligents. 

    Main-entouree-d'un-halo-de-lumiere

    Vous avez appris à connaître et à utiliser vos émotions

    Il y a beaucoup de gens qui confondent contrôle émotionnel et « freiner ou cacher les émotions ». Contrôler, ce n’est pas refuser.

    Si, par exemple, nous ressentons à un moment donné de l’énervement ou de la colère, nul besoin de le refuser ou de le dissimuler.

    Les conséquences pourraient être très négatives.

    • Les personnes émotionnellement intelligentes comprennent ce qu’elles ressentent et au lieu de le cacher, elles s’écoutent et cherchent des moyens pour améliorer et affronter cet état.
    • Si vous sentez de la colère, cherchez les raisons qui ont provoqué cet état et essayez de trouver une solution qui vous permette de canaliser cette émotion négative. Découvrir la cause est la première étape pour la résoudre.

    La personne émotionnellement intelligente ne recherche pas de coupable et ne projette pas ses émotions sur les autres. Elle est responsable et sait se détendre pour libérer ses tensions et mettre des limites.

     

     

    Utilisez la communication de manière assertive

    • Être assertif, c’est être capable de communiquer des émotions avec assurance, être capable de dire NON sans attaquer et ainsi, offrir de la reconnaissance et de la valeur à l’autre.

    Je peux te dire que je n’aime pas la manière dont tu me traites. Je te le dis avec respect mais avec une totale sincérité, en t’indiquant, de plus, que si tu agissais autrement, notre relation serait plus saine et enrichissante. 

    Être capable de donner une information de manière respectueuse, sans colère et avec intelligence, est clé pour pouvoir cohabiter avec respect.

    En plus de cela, grâce à l’assertion, on prend soin de son auto-estime car on montre toujours ce que l’on veut et ce que l’on n’est pas disposé à accepter.

     

     

    L’empathie n’est pas de la sympathie

    Voici un autre aspect dont nous devons tenir compte : les personnes empathiques ne sont pas forcément sympathiques. Il s’agit d’un processus plus profond qui nous connecte en tant qu’espèce.

    Être empathique signifie reconnaître chez l’autre des aspects que l’on ressent aussi chez soi.

    • Il s’agit de comprendre ce qu’est la déception car on l’a déjà vécue. Il faut savoir la lire sur les visages des autres, et agir avec respect pour ne pas faire de mal.
    • L’empathie nous fait comprendre que nos mots peuvent faire autant de mal qu’un coup, et que tout ce que nous faisons et que nous disons a des conséquences.

    C’est pour cela, et grâce aux neurones miroirs que nous possédons, que nous pouvons mieux nous connecter entre nous, pour construire des décors sociaux et personnels plus respectueux. 

    Femme-avec-assiette-de-papillons

    L’union entre les pensées et les émotions

    De façon générale, nous sommes ce que nous pensons. Si nous avons une opinion négative sur nos capacités, nos émotions chutent et en conséquence, l’action que nous allons réaliser sera limitée et de mauvaise qualité.

    • Vous êtes ce que vous pensez. Une pensée positive capable de générer une émotion si puissante est capable de générer une action qui vous permette de changer votre réalité.

    L’intelligence émotionnelle est la clé pour ouvrir nombre des portes derrière lesquelles nous nous sommes enfermés tout au long de notre vie.

    Tenir compte du lien entre l’esprit et les émotions vous permettra, sans aucun doute, d’être plus habile dans votre quotidien.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les baies de goji, le fruit le plus nutritif et antioxydant

    de la planète !

     
     
     
     

    goji-5

     

     

    Issue des vallées sauvages du Tibet, les baies de goji, petit fruit rouge ressemblant à une cerise allongée, sont utilisées par les Tibétains depuis plusieurs milliers d’années comme médecine traditionnelle.

     

    Des études scientifiques prouvent et confirment les évidents bienfaits de la consommation quotidienne de ce petit fruit rouge car il intervient dans la prévention et le traitement de l’arthrite, du cholestérol, de l’obésité, de la leucémie, des migraines, du diabète, des allergies, de l’asthme, de l’insomnie et de plusieurs types de cancers…

    Baies-goji1

    Il semble que les baies de goji soit connu et consommées depuis toujours par les peuples de l’Himalaya (Tibet Népal, Inde, Mongolie, Chine…) qui en connaissaient les fabuleuses vertus bien avant qu’il ne soit découvert par l’Occident. En Chine, il est déjà fait mention du goji plus de 2 600 ans avant notre ère. En Occident, il faudra attendre le XXe siècle pour que l’on reconnaisse enfin ses propriétés thérapeutiques. Il n’y a pas une légende mais des légendes qui courent autour du goji mais toutes se retrouvent autour d’une seule idée : consommer du goji fait vivre plus longtemps !

    baies-de-goji

    Il existe plusieurs variétés de goji mais celle que l’on consomme pour ses propriétés thérapeutiques est la variété Lycium barbarum ou la variété tibétaine Lycium tibeticum. Le goji est un petit arbuste dont la taille peut varier de 1 à 3 mètres maximum, dont les fruits, de petites baies plus ou moins grosses, revêtent une forme légèrement oblongue et une belle couleur rouge orangé : les baies de goji. Ce petit arbuste de montagne donne de belles fleurs mauve-rose de juin à septembre qui produisent les baies, que l’on récolte de juillet a août.

    Où trouve-t-on les baies de goji ?

    La majorité des plantations de goji se situent en Chine, dans les régions des plateaux de l’Himalaya, au Népal, en Inde, au Tibet ainsi qu’en Mongolie intérieure. En Chine, dans une petite province autonome que l’on appelle le Ningxia et que l’engouement du monde pour les vertus du goji a rendue célèbre. Il semblerait que cela provienne des qualités spécifiques de la terre à cet endroit précis, associées aux conditions climatiques qui sont favorables à la production d’une qualité exceptionnelle de goji.

    baies-de-goji-e1360321524976

    Aujourd’hui, plus de la moitié des baies de goji de Chine sont produites dans cette région qui compte pas moins de 22 000 hectares de plantations. Le goji cultivé dans le Ningxia fait l’objet d’une attention toute particulière – peu ou pas de pesticide – et est reconnu pour être celui dont la qualité est la meilleure d’un point de vue médicinal.

    Que contiennent les baies de goji ?

    Source impressionnante de caroténoïdes, d’acides aminés, minéraux et oligo-éléments – entre autres le germanium, antiradicalaire et régénérant hépatique -, de la vitamine C (400 fois plus que dans l’orange), des vitamines b, des oméga 3, etc. C’est en fait la bonne association de tous les nutriments réunis dans le goji qui le rend si exceptionnel pour la santé.

    Ce qui constitue la spécificité du goji, c’est la richesse de sa composition nutritionnelle tout à fait exceptionnelle : des vitamines (A, B1, B2, B3, B5, B6, B12, E, C) ; 21 oligo-éléments et minéraux(germanium, potassium, fer, zinc, calcium etc.) ; 19 acides aminés dont le tryptophane et l’isoleucine plus valine, thréonine, leucine, lysine, méthionine et arginine ; des acides gras essentiels (oméga 3) ; des antioxydants (bêta-carotène, lycopène, lutéine, zéaxanthine; xanthophylle) ; des enzymes ; des protéines ; des fibres ; des glucides dont 8 polysaccharides et 4 monosaccharides.

    Ajoutons à cela de la bétaïne (protecteur de l’ADN), du bêta-sistérol et de la scopolétine (2 anti-inflammatoires), de la cypérone, de la physaline et de la solavetivone (antibactérien et antifongique).

    Quelles-sont les vertus actives des baies de goji

    Le goji est antioxydant, antirhumatismal, anti-inflammatoire, anticancérigène, antitumoral, anticholestérol (réduit le taux du mauvais cholestérol), antidiabétique, anti bactérien, antifongique. Il agit aussi sur l’hypertension, le diabète gras (dit de type 2), les maladies cardiovasculaires, lesaffections intestinales et tout le système digestif.

    On peut donc le consommer, par exemple, pour détoxiner et purifier son organisme, stimuler sonsystème immunitaire, éviter le mauvais cholestérol, combattre les effets du vieillissement, éviter lediabète gras, ou encore améliorer l’oxygénation du sang.

    De quelle manière consommer les baies de goji ?

    On peut consommer les baies de goji pour le plaisir ou par gourmandise, comme on le ferait avec n’importe quel autre fruit tout en sachant également qu’il est bon pour notre santé. Les doses généralement conseillées sont de une à trois cuillerées à soupe de baies séchées consommées régulièrement, soit le matin à jeun soit à répartir au cours de la journée. L’important est surtout de les intégrer régulièrement à son hygiène alimentaire et de vous faire plaisir.

    Si vous consommez les baies de goji à des fins thérapeutiques (en prévention ou à titre curatif), il convient de commencer progressivement et, éventuellement, selon les besoins et l’objectif visé, d’augmenter peu à peu les quantités jusqu’à 50 g (la dose journalière thérapeutique recommandée) ou plus par jour. L’important réside surtout dans la régularité et non dans le fait d’en prendre une grosse quantité dès les premiers jours. Pensez à demander conseil à un naturopathe, un médecin nutritionniste ou un diététicien.

    Comme tout nutriment nouveau ingéré, si celui-ci est pris en quantité trop importante lors du début d’une cure, quelques effets indésirables peuvent survenir mais sans grandes conséquences. Ce sont les mêmes phénomènes que l’on peut ressentir lors du démarrage d’une cure, à savoir quelques maux de tête.

     

    Source : Tout Vert

            sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • L’arthrose : une maladie très commune

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Bien que ce problème soit plus fréquent chez les personnes âgées, le sédentarisme et le surpoids peuvent favoriser l'apparition de l'arthrose chez les personnes plus jeunes.
     
     
    L’arthrose : une maladie très commune
     

    Certains ont encore la chance de pouvoir profiter de leurs grands-parents, de leurs parents ou de leurs oncles et tantes les plus âgés. Une autre génération aux mille histoires qui est encore là pour nous rappeler et nous raconter la vie d’avant.Néanmoins, les personnes âgées souffrent souvent de diverses maladies qui les rendent vulnérables et qui doivent être traitées de manière très spécifique.En effet, leur système immunitaire est déjà affaibli et l’hérédité entre également en jeu.

    Voilà pourquoi nous allons vous décrire dans cet article l’une des principales maladies dont souffrent les personnes âgées. Nous vous donnerons également quelques conseils qui, évidemment, ne peuvent remplacer l’avis d’un spécialiste et les médicaments, mais qui peuvent vous aider en complément pour améliorer votre qualité de vie au quotidien.

     

     

    L’arthrose

    L’arthrose est l’une des maladies dégénératives les plus communes. Au fil du temps, elle peut provoquer l’usure du cartilage articulaire, qui assure normalement le bon fonctionnement des articulations. Cette usure anormale produit un frottement entre les os, ce qui provoque une grande douleur et réduit la mobilité des personnes âgées. Cette maladie touche principalement les hanches, les genoux, le cou, le dos, les mains et les pieds.

    arthrose2

    Un mode de vie sédentaire et un surpoids sont des facteurs de risque à prendre en compte, même à un âge plus jeune, et cette maladie est malheureusement incurable. Les traitements consistent généralement à soulager la douleur et l’inflammation ; des infiltrations sont également effectuées directement sur la région affectée.

    Dans les cas les plus graves où l’usure et la douleur sont très sévères, une chirurgie peut être envisagée pour retirer les éléments abîmés de l’articulation et les remplacer par une prothèse. La douleur disparaît alors, mais la pose d’une prothèse réduit la mobilité de l’articulation.

     

     

    Existe-t-il des soins alternatifs ?

    Il est possible d’avoir recours à des soins alternatifs contre l’arthrose, comme l’hydrothérapie ou les massages, qui soulagent souvent les patients qui souffrent de cette maladie : même si le problème ne peut disparaître de manière définitive, des méthodes spécifiques permettent d’éviter une plus grande usure et d’améliorer la qualité de vie.

    Le médecin, qui doit examiner le patient et lui prescrire les médicaments adaptés pour traiter les symptômes de l’arthrose, est également celui qui conseillera le patient en matière de traitement alternatif.

     

     

    L’hydrothérapie

    L’hydrothérapie est une méthode de physiothérapie utilisée comme soin alternatif contre l’arthrose. Il s’agit d’exercices thérapeutiques dans une piscine chauffée et climatisée ; le patient est guidé à tout moment par un physiothérapeute professionnel.

    Cette thérapie permet de conserver une bonne mobilité au niveau des articulations.Comme l’articulation n’est pas soumise à la gravité dans l’eau, vous pourrez réaliser divers exercices sans la surcharger. Vous évitez également de cette façon les dommages provoqués par un manque d’activité. En effet, moins vous vous bougez, plus vos articulations en souffriront !

    Les massages

    Les massages sont également une bonne solution contre l’arthrose. Les patients qui souffrent de cette maladie présente une musculature péri-articulaire assez tendue et douloureuse. Les massages (toujours réalisés par des professionnels) permettent de détendre ces muscles qui souffrent aussi de la détérioration des articulations, ce qui permet de soulager efficacement les patients.

     

     

    Un remède naturel

    camomille

    Vous pouvez également utiliser des plantes contre l’arthrose, comme la camomille par exemple, qui présente des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires très intéressantes. Vous pouvez ainsi appliquer un peu d’huile de camomille en réalisant de doux massages sur l’articulation affectée pour soulager la douleur. Vous trouverez cette huile en pharmacie ou chez un herboriste.

     

     

    En conclusion

    Prendre soin de sa santé dès maintenant, c’est assurer sa santé pour demain !Une vie saine, sans excès à répétition, avec de bonnes habitudes alimentaires et de l’exercice au quotidien permettent de mieux nous préparer au vieillissement et à ses possibles conséquences physiques.

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • L'INQUIÉTUDE EST UNE PERTE DE TEMPS
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    “Ne vous inquiétez de rien, mais en toute circonstance demandez à Dieu dans la prière ce dont vous avez besoin” Philippiens 4.6
     
     
    L'inquiétude est un passe-temps des plus vains. Jésus lui-même a demandé : “Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une seule coudée à la durée de sa vie ?” Matthieu 6.27

    L'inquiétude est le bourreau de la sérénité et des bonnes relations.
    L'inquiétude est le bourreau de la sérénité et des bonnes relations. Elle nous traque et détourne nos pensées. On peut toujours sauver les apparences mais une force sinistre nous ronge. Elle provoque des sautes d'humeur, détruit la créativité, diminue notre sentiment de satisfaction qui ne peut plus se contenter des acquis de biens matériels. Pourquoi tant se battre contre ce qu'on ne peut changer ?

    Un pasteur écrit : “J'ai mis des années à réaliser que je ne devais pas me coucher avec le cerveau encombré de la moitié de ma journée. Je me battais la nuit entière avec des problèmes qui de toute façon ne pouvaient se résoudre avant le lendemain. Je ne sais plus combien de fois je suis parti travailler avec la sensation d'avoir des semelles de plomb. J'étais moins efficace, plus tendu, incapable d'être performant, et je le payais dans mes relations”. Vous comprenez ?

    Voici le remède que Dieu propose : “Ne vous inquiétez de rien, mais en toute circonstance demandez à Dieu dans la prière ce dont vous avez besoin, et faites-le avec un cœur reconnaissant. Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l'on peut imaginer, gardera vos cœurs et vos pensées en communion avec Jésus-Christ. Enfin, frères, portez votre attention sur tout ce qui est bon et digne de louange [...]. Et le Dieu qui accorde la paix sera avec vous”Philippiens 4.6-9.

    Une action pour aujourd'hui

    Aujourd'hui, laissez Dieu vous libérer de l'inquiétude.

    Bob Gass
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Je préfère les détails aux cadeaux

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour jouir de petits détails avec nos êtres chers, nous n'avons pas besoin de dates en particulier. N'importe quel moment est bon pour leur rappeler à quel point ils sont importants et indispensables dans notre vie.
     
     
    Je préfère les détails aux cadeaux
     

    Les détails font notre existence car ils s’inscrivent dans ces actes spontanés qui naissent du cœur.

    Préférer les détails aux cadeaux est le reflet de quelqu’un qui apprécie vraiment ce qui est sincère, loin des choses artificielles et matérielles.

     

    Il faut savoir que derrière l’acte d’offrir, se cache une vraie psychologie qui peut nous révéler de nombreuses choses.

    Il y a ceux qui manquent d’empathie et qui offrent la première chose qu’ils trouvent pour se sentir bien avec eux-mêmes. D’autres, offrent un cadeau orné de détails travaillés qui touchent la personne qui le reçoit.

    Et il y a aussi des personnes qui, au lieu d’offrir des objets, préfèrent offrir des détails tout au long de la vie, sans avoir besoin d’une occasion particulière.

    C’est ce qui nous enrichit le plus, ce qui renforce le plus les liens et ce que nous recherchons le plus dans nos relations affectives, et même dans le lien que nous construisons avec nos enfants.

     

     

    Les liens émotionnels construits par les détails

    Les petits détails construisent les relations les plus fortes et significatives. Souvent, nous commettons l’erreur d’attendre que les autres fassent de grandes choses pour nous, et qu’ils nous démontrent leur affection en faisant des choses qui vont à l’encontre de leur essence.

    Voici un exemple : des parents qui attendent de leurs enfants qu’ils étudient ou qu’ils orientent leurs vies dans des choses qu’eux-mêmes ont pensé pour eux.

    Il y a aussi des personnes qui attendent de leur conjoint qu’il comble leurs attentes, sans tenir compte de ses besoins propres. C’est une erreur.

    • Les liens émotionnels se construisent sur le respect de l’autre.
    • Les détails que nous partageons au quotidien cachent la complicité de deux personnes qui se connaissent, qui se respectent et qui s’honorent sans avoir besoin de faire de grandes choses, mais tout simplement à travers de petites actions dans lesquelles s’inscrit l’amour sincère.

    Couple-qui-profite-des-details

    Dans les détails, on voit que l’on connaît cette personne et nous savons ce dont elle a besoin

    • Il y a des personnes qui pensent qu’elles nous ont offert le meilleur des détails alors qu’en réalité, elles ne font que nous imposer leurs propres désirs, leur propre égoïsme.

    Par exemple : Vous préparez les vacances de votre week-end. Vous souhaitez passer quelques jours seuls car vous êtes très stressé et anxieux. Juste avant de partir, vos parents et un ami arrivent en vous disant qu’ils vont vous accompagner pour vous remonter le moral.

    • Des exemples tels nous montrent que les détails doivent être le reflet de la connaissance et de l’amour, mais également du respect.

     

    Dans les détails, se loge la réciprocité

    Dans les détails, il n’existe ni égoïsme ni chantage, ni sens cachés. Ce sont des actions qui s’offrent en toute liberté car nous aimons l’autre personne et en retour, nous nous sentons aimé.

    • C’est un lien où se trouve l’équilibre et l’inquiétude du bien-être de l’autre.

    Nous sommes conscients que le meilleur cadeau s’appelle « temps » et qu’avant d’utiliser la carte de crédit, l’autre personne va toujours offrir un sourire, un regard, partager une promenade, un après-midi tranquille et intime.

     

     

    Les détails n’ont pas besoin de jours particuliers

    Nous n’avons pas besoin d’une fleur chaque jour, ni d’un dîner romantique chaque week-end. Les cadeaux sont pour les occasions particulières mais les détails doivent être présents plus souvent, si possible, chaque jour.

    Nous sommes sûrs que vous êtes d’accord  avec le fait que les détails doivent faire partie des rituels quotidiens qui rendent un couple heureux et qui soignent le bien-être émotionnel de nos enfants.

    Alors… Pourquoi nous les oublions parfois ?

    • Nous tombons dans la routine et nous commençons à considérer que les choses sont acquises.
    • Nous nous disons à nous-même que cela n’en vaut pas la peine, que nous nous connaissons suffisamment, que les détails ne sont bons que pour les premiers temps de la relation…
    • Parfois, on arrête d’être attentif à l’autre personne tout simplement parce que cette dernière ne l’est plus.

    Couple-se-promenant

    Les détails sont des rituels de vie en commun qui nourrissent le cœur et qui nous offrent de la sécurité.

    Si nous remarquons que notre relation est tombée dans la routine, nous devons lutter pour la vaincre et redonner du piment au quotidien.

    Prenez l’initiative, utilisez l’humour, brisez la routine, faites quelque chose d’imprévu et offrez des « détails », des moments qui restent pour toujours dans la mémoire émotionnelle de l’autre personne.

    Parfois, de petits actes génèrent de grandes actions et des changements merveilleux. Cela vaut la peine d’être mis en pratique. 

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • 10 aliments qui nettoient les artères naturellement

    et protègent contre les crises cardiaques

     

     

     


    arteres

    Bien qu’il existe des jus de fruits, des smoothies et des boissons détox pour aider à nettoyer votre système et faire que tout se passe bien, la nature nous a également fourni des aliments qui ont les mêmes pouvoirs, naturellement. Ces 10 aliments peuvent aider à nettoyer vos artères et protéger votre cœur!

     

    1. Avocats

    shutterstock_263066297-e1457112062507

    Au lieu d’utilisez la mayo ou la crème fraîche, échangez-les pour de l’avocat. Regardez comment les avocats peuvent remplacer facilement les produits laitiers dans tous vos plats crémeux préférés. Des études ont montré que la consommation quotidienne d’avocat entraîne l’amélioration du cholestérol sanguin (LDL plus bas et HDL plus élevé). Le cholestérol HDL est le cholestérol qui aide à maintenir les artères sans obstructions.

    2. Asperges

    L’asperge est un aliment naturel qui nettoie les artères. Elle peut aider à abaisser la tension artérielle et prévenir les caillots sanguins qui peuvent causer des maladies cardiovasculaires. Ce légume est plein de fibres et de minéraux, ainsi qu’une longue liste de vitamines, y compris K, B1, B2, C et E.

    3. Grenade

    shutterstock_342738881-e1457112097509

    Ce drôle de fruit contient des phytonutriments qui agissent comme des antioxydants pour protéger la paroi des artères contre les dommages. Le jus de grenade stimule la production du corps en oxyde nitrique, ce qui aide à faire circuler votre sang et à maintenir vos artères ouvertes!

    4. Brocoli

    Que vous aimiez ce légume ou que vous le détestiez, le brocoli est riche en vitamine K, qui participe à empêcher le calcium d’endommager les artères. Il est aussi plein de fibres, ce qui peut aider à réduire les niveaux de pression artérielle et de cholestérol.

    5. Curcuma

    shutterstock_273715592-e1457112231597

    Cette épice est un puissant anti-inflammatoire. Il diminue l’inflammation, qui est une cause majeure de l’artériosclérose – le durcissement des artères. L’ajout de curcuma à votre alimentation peut réduire les dommages aux parois artérielles, abaissant vos chances d’un caillot sanguin.

    6. Kaki

    Les kakis sont chargés d’antioxydants et de polyphénols, qui diminuent le LDL et les triglycérides. Ils sont aussi une excellente source de fibres, ce qui contribue à réguler la pression artérielle et à maintenir vos artères dégagées.

    7. Spiruline

    shutterstock_369125939-e1457112307399

    Cela peut paraître un peu bizarre, mais cette algue bleu-vert aide à réguler les taux de lipides dans le sang. Elle est également une source de protéines qui contient tous les acides aminés essentiels nécessaires à l’organisme pour maintenir une santé optimale. Elle peut aider à détendre les parois des artères et à stabiliser la pression artérielle tout en équilibrant vos niveaux de lipides sanguins.

    8. Cannelle

    Cette délicieuse épice peut aider à réduire le taux de cholestérol tout en nettoyant la plaque et prévenir d’autres accumulation. La cannelle est plein d’antioxydants qui améliorent la santé cardiovasculaire en protégeant le sang de l’oxydation. Saupoudrez-en un peu dans votre boisson chaude, sur votre salade de fruits, ou à peu près tout autre aliment pour pimenter un peu et profiter des avantages!

    9. Canneberges

    shutterstock_158420861-e1457112390342

    Les canneberges sont un autre aliment riche en antioxydants qui peuvent réduire le LDL et augmenter le taux de cholestérol HDL. En fait, la consommation régulière de jus de canneberges pur peut aider à réduire le risque global de maladie cardiaque d’autant que 40%!

    10. Thé vert

    Le thé vert contient des niveaux élevés de catéchines, qui entravent l’absorption du cholestérol pendant la digestion. Boire une tasse ou deux chaque jour peut aider à améliorer vos niveaux de lipides sanguins et réduire le blocage artériel. Le thé vert donne également à votre métabolisme une stimulation naturelle, ce qui peut aider à la perte de poids et la santé cardiovasculaire.

     

     

    Source : sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment savoir si notre foie est enflammé ?

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Saviez-vous que si vous vous réveillez sans raison apparente entre une heure et trois heures du matin, c'est peut-être parce que votre foie ne fonctionne pas correctement ?
     
     
    Comment savoir si notre foie est enflammé ?
     

    On entend souvent parler du foie, un organe qui souffre beaucoup de la mauvaise alimentation, des mauvaises habitudes, du stress, des émotions réprimées, de la pollution etc. Et tout cela se manifeste de nombreuses manières dans notre corps : problèmes de vue, pâtes d’oie, mauvaise circulation sanguine, problèmes digestifs, asthénie saisonnière, entre autres.

    Dans cet article, nous vous expliquons quels sont les signaux les plus courant de l’inflammation de notre foie, afin que vous puissiez le traiter naturellement, prévenir des maladies  et améliorer votre qualité de vie.

     

     

    Les problèmes de vue

    La médecine traditionnelle chinoise nous explique que l’organe est directement lié aux problèmes de vue, puisqu’ils sont situés sur le même méridien.Evidemment, il y a aussi des facteurs génétiques et beaucoup d’autres questions qui influent la santé de nos yeux mais si nous souffrons d’un problème oculaire (comme par exemple la myopie, l’astigmatisme, la presbytie, etc.), il est bon de réviser également les aspects dont nous allons parler par la suite.

    oeil-neuroticcamel

    L’insomnie de 1 à 3

    Chaque organe a un horaire d’activité maximum, pendant laquelle il se régénère afin de permette à notre corps de combattre naturellement les maladies. Dans le cas du foie, son horaire est de 1 à 3 heures du matin et c’est pour cela que si nous avons tendance à vous réveiller la nuit durant ces horaires, sans raison apparente, il est possible que notre foie ne fonctionne pas correctement.

    Cependant, il faut faire attention à ne pas dîner en trop grosses quantités ou trop tard car cela influe également sur notre repos nocturne.

     

     

    Les pâtes d’oie

    Les rides qui apparaissent sur les côtés et sous nos yeux seraient également liées à la fragilité de notre foie, en plus de  coïncider avec des problèmes visuels. Ainsi, les pattes d’oie, surtout si elles sont prématurées, nous aident à prêter attention à notre foie. De la même manière, si nous voulons lutter contre ces lignes faciales, il faudra également prendre soin de soin de façon interne.

     

     

    Les problèmes de circulation sanguine

    Cela vous surprend de savoir que la circulation sanguine et le foie sont intimement liés ? Le foie est un organe qui nettoie notre sang et ainsi, sa fonction sera indispensable pour qu’il circule normalement. Ainsi, si l’on souffre depuis très jeune de varices ou d’hémorroïdes, il faudra non seulement les traiter localement mais également vérifier le bon fonctionnement de son foie.

     

     

    Les mauvaises digestions

    Le foie fait partie de l’appareil digestif et est surtout très important dans la digestion de graisses, grâce à la bile que fabrique et stocke la vésicule biliaire. Ainsi, si nous avons du mal à digérer des aliments gras, nous devrons aider notre foie afin de ne pas le surcharger. Il sera plus sain de manger moins de quantité et plus souvent, pour que le foie puisse mieux travailler. Et, par exemple, ajouter aux repas un peu de jus de citron qui nous aidera aussi à digérer mieux les aliments gras.

    De plus, la constipation aussi peut être liée au foie, entre autres raisons.

    huile-et-citron-elle_ann

    Les troubles menstruels

    Comme nous l’avons dit, le foie est lié au sang et il est donc logique qu’il ait quelque chose à voir avec tous les types de dérèglements menstruels, comme les douleurs, les symptômes pré-menstruels, les irrégularités etc. 

     

     

    La douleur abdominale

    A cause de mauvaises digestions, nous pouvons souffrir de ballonnements et de pression abdominale, mais ce sera encore pus flagrant si vous souffrez douleur oppressive au-dessus des côtes du côté droit, juste au-dessus d’où se trouve le foie. Le fait qu’il soit enflammé provoque une pression vers l’extérieur, occasionnant cette gêne.

     

     

    Les migraines

    Les migraines peuvent être dues à différentes raisons mais certaines d’entre elles, peut-être les plus courantes, sont liées aux problèmes digestifs et à la surcharge du foie. Dans ce cas, les migraines ont tendance à coïncider avec les menstruations, avec les excès de nourriture ou de boisson ou au contact de certaines substances toxiques (la fumée de cigarette, la pollution etc.). La migraine serait le résultat du sur-effort que doit réaliser le foie pour désintoxiquer notre organisme.

     

     

    L’asthénie saisonnière

    C’est très courant que, quand le printemps arrive, nous nous sentions plus fatigués que la normale, qu’il nous soit plus difficile de faire les activités de notre journée. Si cela vous arrive surtout pendant les changements de saison, il est possible que vous ayez besoin de renforcer les fonctions de votre foie avec certaines remèdes naturels ou jus verts.

    Images de neuroticcamel, elle_ann

     

     

     

    Source : amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • LES TROIS PASSOIRES
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    “Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées.” Philippiens 4.8
     
     
    On raconte q'un jour, quelqu'un vint trouver Socrate, un philosophe de la Grèce antique pour lui dire :

    Dieu nous appelle à être des avocats de la défense, et non de l'accusation.
    - Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami ?

    - Un instant, répondit Socrate. Ce que tu as à me dire, l'as-tu fait passer par les trois passoires ?

    - Les trois passoires ?

    - Mais oui, reprit Socrate. Avant de raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire. La première passoire est celle de la vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me raconter est vrai ?

    - Non, pas vraiment. Je n'ai pas vu la chose moi-même, je l'ai seulement entendue dire…

    - Très bien ! Tu ne sais donc pas si c'est la vérité. Essayons maintenant de filtrer autrement, en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté. Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bien ?

    - Ah non ! Au contraire ! J'ai entendu dire que ton ami avait très mal agi.

    - Donc, continua Socrate, tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es pas sûr qu'elles soient vraies. Ce n'est pas très prometteur ! Il reste encore une passoire, celle de l'utilité.

    Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ?

    - Utile ? Non pas réellement, je ne crois pas que ce soit utile…

    - Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ? Je ne veux rien savoir et, de ton côté, tu ferais mieux d'oublier tout cela.


    Il est tellement facile de juger une situation d'un point de vue extérieur. Nous chrétiens, sommes enclins au jugement et à la critique, sans comprendre que nous faisons parfois l'œuvre de l'ennemi.

    Je crois que Dieu nous appelle à être des avocats de la défense, et non de l'accusation. Satan est l'accusateur des frères. Jésus, quant à lui, est notre avocat auprès du Père ! Soyons comme Jésus !

    Une action pour aujourd'hui

    Jésus nous a donné un commandement nouveau : nous aimer les uns les autres. C'est à ceci que le monde verra que nous sommes ses disciples. C'est notre amour qui permettra de faire la différence dans ce monde, et non pas nos jugements à l'emporte-pièce, ni nos critiques, et encore moins nos préjugés.


    Eric Célérier
     
     
    Source : topchretien.com
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire