• Des scientifiques découvrent que le jeûne déclenche la régénération des cellules souches et combat le cancer

     
     
     
     
     

    jeune

     

     

     

     

     

    Un certain nombre d’anciennes pratiques de santé se révèlent être efficaces de plusieurs façons. Des scientifiques ont désormais découvert la première preuve d’une intervention naturelle qui déclenche la régénération des cellules souches d’un organe ou d’un système.

     

    L’étude a été publiée dans le numéro de Juin 2014 de Cell Stem Cell par des chercheurs de l’Université de Californie du Sud. La recherche montre que les cycles de jeûne prolongé protègent le système immunitaire contre les dommages et induisent la régénération du système immunitaire. Ils ont conclu que le jeûne fait passer les cellules souches d’un état dormant à un état d’auto-renouvellement. (1)

    Les essais cliniques humains ont été effectués en faisant appels à des patients qui étaient sous chimiothérapie. Pendant de longues périodes de temps, les patients n’ont pas mangé, ce qui a réduit considérablement le nombre de leurs globules blancs. Chez la souris, des cycles de jeûne « ont activé le mode régénératif, en changeant les voies de signalisation des cellules souches hématopoïétiques, qui sont responsables de la génération du sang et du système immunitaire. » (1)

    « Nous ne pouvions pas prévoir que le jeûne prolongé aurait un effet si remarquable dans la promotion de la régénération des cellules souches du système hématopoiétique. Lorsque vous mourez de faim, le système tente d’économiser l’énergie, et l’une des choses qu’il peut faire pour économiser l’énergie est de recycler un grand nombre de cellules immunitaires qui ne sont pas nécessaires, en particulier celles qui peuvent être endommagées. Ce que nous avons commencé à remarquer à la fois chez l’humain et la souris est que le nombre de globules blancs dans le sang baisse avec un jeûne prolongé. Puis, quand vous alimentez de nouveau, les globules blancs reviennent.  » – Valter Longo, auteur correspondant. (1)

    Encore une fois, parce que le jeûne réduit considérablement le nombre de globules blancs du sang, cela déclenche la régénération des cellules souches de nouvelles cellules du système immunitaire. Plus important encore, il réduit l’enzyme PKA, qui a été liée au vieillissement, à la progression des tumeurs et au cancer. (1) Il est également important de mentionner que le jeûne protège contre la toxicité dans un essai clinique pilote où les patients ont jeûné pendant 72 heures avant une chimiothérapie.

    « La chimiothérapie provoque des dommages collatéraux importants pour le système immunitaire. Les résultats de cette étude suggèrent que le jeûne peut atténuer certains des effets nocifs de la chimiothérapie. » Co-Auteur Tanya Dorff (1)

    Le jeûne est une tradition qui faisait partie intégrante de nombreuses cultures anciennes, des védiques aux bouddhistes et plus, le jeûne ne doit pas être confondu avec la famine. C’est le processus de se restreindre et de contrôler l’expérience sensorielle de l’alimentation et dans le même temps faire en sorte que vous le faites correctement. Lorsque je jeûne, je fais habituellement des jeûnes à l’eau et je le fais depuis près de huit ans maintenant et je me sens toujours bien et plein d’énergie après l’avoir fait.

    Plus de recherche

    1. Le jeûne aide à se protéger contre les maladies du cerveau:

    Des chercheurs de l’institut national du vieillissement de Baltimore ont trouvé des preuves que jeûner pendant un ou deux jours par semaine peut prévenir les effets de la maladie d’Alzheimer et de Parkinson. La recherche a également trouvé que réduire l’apport quotidien de 500 calories par jour pendant deux jours sur sept peut montrer des effets bénéfiques clairs pour le cerveau.

    2. Le jeûne réduit votre risque de maladie cardiaque et de diabète:

    Avoir régulièrement un jour sans nourriture réduit votre risque de maladie cardiaque et de diabète. Des études montrent que le jeûne libère une poussée significative de l’hormone de croissance humaine, qui est associée à l’accélération du métabolisme et à la combustion des graisses. L’élimination des graisses est connue pour réduire le risque de maladie cardiaque et de diabète. Les médecins commencent même à considérer le jeûne comme traitement.

    3. Le jeûne traite efficacement le cancer dans les cellules humaines:

    Une étude de la revue scientifique du vieillissement a constaté que les patients atteints de cancer qui incluent le jeûne dans leur traitement ont perçu moins d’effets secondaires de la chimiothérapie. Tous les tests effectués jusqu’ici montrent que le jeûne améliore la survie, ralentit la croissance tumorale et limite la propagation des tumeurs. L’Institut national du vieillissement a également étudié un type de cancer du sein en détail afin de mieux comprendre les effets du jeûne sur le cancer. À la suite d’un jeûne, les cellules cancéreuses ont essayé de faire de nouvelles protéines et ont pris d’autres mesures pour continuer de grandir et de se diviser. À la suite de ces mesures, qui à leurs tours ont conduit à un certain nombre d’autres mesures, des molécules de radicaux libres préjudiciables ont été créées, ce qui a démolit le propre ADN des cellules cancéreuses et provoqué leur destruction! C’est le suicide cellulaire, la cellule cancéreuse essaye de remplacer toutes les choses manquantes dans le sang dont elle a besoin pour survivre après une période de jeûne, mais ne peut pas. A son tour, elle tente de les créer et cela conduit à sa propre destruction.

    Encore une fois, assurez-vous de faire des recherches avant d’essayer cela. Espérons que cela puisse vous emmener plus loin pour examiner la question si vous êtes vraiment intéressé.

     

    Sources:
    (1) news.usc.edu
    www.scientificamerican.com
    www.sciencedaily.com
    www.dailymail.co.uk
    www.guardian.co.uk
    www.nia.nih.gov
    www.collective-evolution.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Perspective


     
     
     

     

     

     

    Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre ; je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi.
    Psaume 32.8

     

    Un proverbe africain dit : « Si tu ne veux pas tomber, regarde où tu poses le pied, si tu veux savoir où tu vas, regarde loin en avant. »
    Dans ma vie, j’ai souvent souffert – et malheureusement, fait souffrir d’autres – parce j’oubliais ou ne savais pas maintenir un équilibre entre une vision claire du lieu où je me rendais et celle de l’endroit où je posais les pieds.
    Il est facile de s’enthousiasmer pour le long terme, mais souvent nous ne voyons pas les défis immédiats ou ne savons pas les gérer. D’un autre côté, nous pouvons être si absorbés à vouloir éviter de nous blesser à chaque pas ou même tomber, que nous en oublions vers où nous allons et pourquoi.
    Si nous donnons à Dieu la première place – celle qu’il mérite dans notre vie – Lui a promis de nous garder de toute chute1, et il le fera. Il a aussi déclaré qu’il nous dirigera et rendra nos sentiers droits2.
    « Seigneur, dirige mes pas pour aller dans la bonne direction. Et donne-moi la capacité de mettre mes pieds au bon endroit dans ma marche avec toi. »

    Silvano Perotti

    1 Jude 24           2 Proverbes 3.6

    Perspective

     

    vivreaujourdhui.com 

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les bienfaits de l’aloe vera pour l’estomac

     

     

     

     

     

    Grâce à ses propriétés, le gel d'aloe vera nous aide à réguler le pH de l'estomac et réduit l'acidité, tout en améliorant la hernie hiatale et le reflux gastrique.
     
     
     
     
     
    Les bienfaits de l’aloe vera pour l’estomac
     
     

    Quand on nous dit d’utiliser de l’aloe vera, on pense tout de suite à une blessure ou à une brûlure sur la peau.

    Mais saviez-vous que cette plante a également de nombreux bienfaits pour l’estomac et les intestins ?

     Dans cet article, nous vous invitons à découvrir certaines des propriétés de l’aloe vera pour l’appareil digestif.

    Pourquoi et comment utiliser l’aloe vera ?

    L’aloe vera est une plante qui ne devrait manquer dans n’importe quel foyer, et pas seulement quand vous souffrez de problèmes d’estomac, mais aussi quand vous vous blessez ou que vous vous brûlez.

    La bonne nouvelle est que c’est une espèce très résistante qui ne requiert quasiment aucun soin. Elle a seulement besoin de beaucoup de lumière solaire chaque jour.

    Pour pouvoir profiter des vertus de l’aloe vera, il est important que la plante arrive à maturation.

    Ce processus dure deux ans. A partir de ce moment, vous pourrez profiter de toutes ses propriétés.

    Il faut utiliser les tiges visibles et extérieures, et les couper avec un couteau. La pousse de l’aloe vera se fait de l’intérieur vers l’extérieur. 

    En plus d’être riche en eau (c’est pour cela qu’il est utilisé dans les cas de déshydratation de la peau), l’aloe vera est riche en vitamines (A, B et C), en enzymes et en acides aminés essentiels.

     

     

    Problèmes d’estomac ? L’aloe vera vous soigne!

    Aloe-vera2-500x334

    Grâce aux vitamines présentes dans le gel d’aloe, on peut traiter des douleurs gastriques ou digestives.

    Ce nutriment favorise le bon fonctionnement digestif en général et a les fonctions suivantes:

    • Cicatriser les blessures provoquées par l’ulcère gastrique ou duodénal. 
    • Réduire l’inflammation dans le cas de gastrite ou de duodénite.
    • Régénérer les muqueuses gastriques.
    • Traiter les maladies infectieuses de l’estomac.
    • Purger le corps en aidant à éliminer les toxines.
    • Stimuler la digestion.
    • Activer les fonctions du foie et de la vésicule biliaire.
    • Intervenir dans l’assimilation des nutriments des aliments.
    • Diminuer l’acidité de l’estomac.
    • Réduire la constipation.
    • Améliorer les symptômes des hémorroïdes.
    • Purifier le sang.
    • Soigner certaines formes d’hépatite A et B.
    • Améliorer l’élasticité et la fonctionnalité des cellules hépatiques.
    • Stimuler les cellules pancréatiques.
    • Aider à produire de l’insuline.
    • Eliminer les bactéries qui s’accumulent dans l’intestin.
    • Prévenir l’apparition de maladies hépatiques.
    • Diminuer certaines douleurs de foie, comme la cirrhose.
    • Eliminer les radicaux libres.
    • Faciliter le drainage de la bile.
    • Récupérer le pH interne de l’estomac.
    • Améliorer la hernie hiatale et le reflux.
    • Réduire les symptômes chez les personnes qui souffrent de côlon irritable, de la maladie de Crohn ou d’occlusion intestinale.
    • Soigner la colite ulcéreuse et la maladie inflammatoire intestinale. 
    • Prévenir le développement du cancer de l’estomac.

    Comment extraire le gel d’aloe vera ?

    La collecte de l’intérieur de la tige est une pratique très ancienne. Certaines études indiquent qu’elle date de l’époque de l’Empire égyptien.

    Cléopâtre utilisait le gel d’aloe vera pour conserver sa peau et ses ongles en bonne santé.

    Les autres l’employaient pour soigner des blessures ou des brûlures.

    Bien que nous puissions trouver des capsules d’extrait d’aloe vera, il est toujours préférable d’opter pour cette plante sous sa forme naturelle.

    C’est pour cela que nous devrions tous en avoir chez nous.

    Les feuilles ou les tiges peuvent être extraites tous les 6 mois et il n’est pas recommandé d’en couper plus de 3 en même temps.

     

     

    Recettes de jus d’aloe vera

    Recette-jus-aloe-vera-citron-500x334

    Pour pouvoir profiter des propriétés de l’aloe vera pour l’estomac, il est important d’en consommer par voie orale.

    Pour cela, la préparation d’un jus maison avec cette plante est une excellente idée !

    Le jus à l’aloe vera et au citron

    Le goût d’agrume de ce jus en fait une boisson idéale à consommer lors des journées de grande chaleur.

    Ingrédients

    • 1 tige d’aloe vera
    • 1 cuillerée de vinaigre blanc (10 ml)
    • 1 tasse d’eau (250 ml)
    • Le jus d’un citron

    Préparation

    • Avec un couteau bien aiguisé, coupez de manière longitudinale la tige d’aloe vera et retirez le gel avec beaucoup de soin.
    • Mettez le gel dans le mixeur et versez-y le jus de citron tout juste pressé. Ajoutez l’eau et le vinaigre.
    • Mélangez bien jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. Versez dans un verre et vous pouvez le boire.
      Si vous voulez, vous pouvez ajouter quelques glaçons et une touche additionnelle de citron. Il est conseillé d’en consommer une tasse par jour.

    Recette de jus d’aloe vera au miel

    Les propriétés antiseptiques du miel s’ajoutent aux avantages de l’aloe vera. Elles sont idéales pour les infections de l’estomac.

    Ingrédients

    • 200 grammes de miel liquide
    • 1 tige d’aloe vera
    • 1 dose de liqueur ou d’alcool éthylique (destiné à la consommation) (50 ml)

    Préparation

    • Ouvrez la tige d’aloe vera et extrayez le gel. Mettez-le dans le mixeur et mélangez avec le miel.
    • Mixez jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien intégrés. Mettez le mélange dans un verre et ajoutez la liqueur et l’alcool choisi.
    • Consommez 3 cuillerées par jour : à jeun, avant le déjeuner et avant le dîner.
    • Répétez le traitement pendant 10 jours. Reposez-vous 10 jours et recommencez 10 jours de plus !

     

    amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Pourquoi la nature nous fait du bien

     

     

     

     

     

     

    Les randonneurs le savent bien : la nature libère l’esprit ! Et si elle pouvait faire bien plus pour nous ? Des chercheurs du monde entier ont démontré les nombreux bénéfices de la nature sur la santé. A l’heure où il est urgent de prendre soin de notre environnement, nous avons voulu partager leurs découvertes.

     

     

    Naturellement bonne pour le moral !

    Naturellement bonne pour le moral !

    Vivre en ville a de nombreux avantages. Mais le risque de souffrir de dépression y est aussi plus important. Est-ce le manque de nature qui favorise les maladies mentales ? Si oui, comment ?

    Le Professeur Bratmana, de l’Université Stanford (Etats-Unis), a voulu mesurer l’impact de la nature sur notre manière de penser. Pour ce faire, il a d’abord pointé du doigt un des mécanismes qui peut conduire à la dépression : « broyer du noir » (ce qu’on appelle en psychologie la « rumination mentale »).

    Quand on ressasse des idées noires, une zone du cerveau s’active : le cortex pré-frontal (CPF). Le Pr. Bratmana a donc scruté cette région sur le cerveau de promeneurs. Ces promeneurs étaient divisés en deux groupes : l’un se baladait en forêt, tandis que l’autre restait en ville.

    Résultat : au bout de 90 minutes de marche, le cortex pré-frontal était moins actif chez ceux qui marchaient dans la nature que chez ceux qui marchaient en ville. Les participants se déclaraient aussi plus libérés de leursschémas de pensée destructeurs. Au final, l’étude a conclu que la nature permettait de réduire le risque de dépression1.

     

     

    Une solution simple contre les maux de tête

    Une solution simple contre les maux de tête

    Nous connaissons tous ces maux de tête. Ceux qui surviennent après une journée stressante, passée derrière un ordinateur…. Prendre un anti-douleurdans cette situation ne doit pas être automatique. Il existe une solution naturelle : se balader dans unparc.

    C’est ce que nous apprend une étude Suisse1. Les chercheurs sont allés à la rencontre de 164 habitants de Zurich pour les interroger sur leur niveau de stress, leur bien-être et leurs maux de tête(céphalée) avant et après une après-midi dans un parc de la ville. Sans surprises, les participants ont déclaré se sentir plus équilibrés et moins stressés après la balade. Les céphalées (objectivées sur une échelle en 5 niveaux) ont quant à elles diminué de 52 % !

    Les bénéfices de la nature augmentent avec le niveau d’activité physique. Si marcher dans un parc est efficace contre les symptômes du stress, courir l’est encore plus !

     

     

    Se balader pour améliorer ses performances cérébrales

    Se balader pour améliorer ses performances cérébrales

    A l’évidence, les villes sollicitent trop notre attention. A la fin de la journée, nous sommes exténués. Cettefatigue mentale réduit notre capacité à nous concentrer et à réaliser ses tâches intellectuelles.   

    Les scientifiques ont cherché à objectiver les effets de l’environnement sur la fatigue mentale, l’attention et la concentration. Pour ce faire, une équipe américaine a demandé 38 étudiants de participer un exercice simple : écouter une liste de chiffres et la répéter en sens inverse. Résultat ? Les étudiants qui étaient venus au laboratoire en marchant dans un parc étaient plus performants que ceux qui avaient pris le bus1

    De manière similaire, une autre équipe a voulu mesurer l’impact des vacances dans un environnement naturel. Passer des vacances dans la nature est-il meilleur pour notre cerveau que de courir les villes ? Oui, si on en juge la capacité des participants de l’étude à relire un texte et à corriger ses fautes. Ceux qui avaient passé leurs vacances dans les zones sauvages de la Californie étaient plus performants que ceux qui étaient restés en ville. L’effet durait même plusieurs semaines après la fin des vacances2.

    C’est désormais prouvé : la nature est bonne pour le cerveau ! Elle lui permet de faire un break et de revenir en pleine forme. Elle dope la concentration, la mémoire et nous permet de réaliser des tâches intellectuelles plus facilement3.

     

     

    Un jardin pour gérer son stress

    Un jardin pour gérer son stress

    La ville met notre patience à rude épreuve. Difficile de rester zen quand la journée commence dans les bouchons !

    Une expérience menée aux Pays-Bas a cherché à montrer les bénéfices d’une activité de plein air sur le stress : le jardinage. Les chercheurs ont d’abord soumis les participants de l’étude à un stress intense. Puis, ils leur ont permis de se reposer une demi-heure ; soit en lisant un livre, soit en jardinant. Le taux de cortisol sanguin était mesuré avant et après la période de repos. Résultat : si les deux activités ont réduit le taux d’hormone du stress, la diminution était plus importante avec le jardinage1 !

    Le stress est un facteur de risque de maladies, et en particulier de maladies cardio-vasculaires. Les études nous poussent donc à sortir de chez soi pour diminuer le risque de tomber malade.

     

     

    Les activités de plein air contre l’hyperactivité

    Les activités de plein air contre l’hyperactivité

    La nature nous apporte bien-être et équilibre. Les études l’ont montré chez les adultes, mais aussi chez les enfants1 !

    Une équipe de recherche américaine s’est intéressée à un trouble qui touche principalement les enfants : le trouble du déficit de l'attention (TDA). Les enfants qui en souffrent ont des difficultés à se concentrer. Ils sont souvent dits « hyperactifs ». Les chercheurs ont interrogé 96 parents sur le comportement de leur progéniture touchée par le TDA. Etaient-ils plus attentifs après une activité en plein air ? Le résultat de cette étude est sans appel. L’attention des enfants était significativement plus élevée après avoir joué à l’extérieur2.

     

     

    Voir la nature accélère la guérison

    Voir la nature accélère la guérison

    La nature peut-elle accélérer le processus de guérison ? Oui, si l’on en croit les résultats d’une étude menée dans un hôpital de Pennsylvanie, aux Etats-Unis1. Le professeur Ulrich s’est intéressé à la durée du séjour à l’hôpital de patients venant de se faire opérer de la vésicule biliaire. A sa surprise, les patients qui disposaient dans leur chambre d’une fenêtre donnant sur la nature entourant l’hôpital se rétablissaient plus vite que ceux qui n’en avaient pas.

     

     

    Des plantes d’intérieur pour ne pas tomber malade

    Des plantes d’intérieur pour ne pas tomber malade

    La nature peut-elle améliorer la santé et réduire le risque de tomber malade ? Pour le savoir, le professeur Fjeld et son équipe ont décoré le bureau d’une entreprise norvégienne avec des plantes vertes. Au bout de deux ans, ils ont demandé aux 51 employés de remplir un questionnaire sur leur état de santé. Toussaient-ils souvent ? Avaient-ils des démangeaisons ? Les résultats ont montré que la présence de plantes vertes en intérieur diminuait certains troubles mineurs tels que la peau sèche, la gorge enrouée, la toux et la fatigue.

    Deux études menées dans un bureau2 et dans une salle de classe3 ont même montré un lien positif entre la végétation intérieure et le nombre d’arrêt maladie. Avis aux enseignants et aux chefs d’entreprise !

     

    Marie-Aymeline Caron
     

    Sources : 
    1. Fjeld, T.; Veiersted, B.; Sandvik, L.; Riise, G.; Levy, F. The effect of indoor foliage plants on health and discomfort symptoms among office workers. Indoor Built Environ. 1998, 2, 204–209.
    2. Bringslimark, T.; Hartig, T.; Patil, G.G. Psychological benefits of indoor plants in workplaces: Putting experimental results into context. HortScience 2007, 42, 581–587.
    3. Han, K. Influence of limitedly visible leafy indoor plants on the psychology, behaviour, and health of students at a junior high school in Taiwan. Environ. Behav. 2009, 41, 658–692

    passeportsante.net 

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Tout est gratuit !


     
     
     
     
     
     
     
     

    Que celui qui a soif vienne. Que celui qui veut de l’eau de la vie la reçoive gratuitement. Apocalypse 22.17

     

    Vous est-il arrivé, après une marche en montagne, de tomber, fatigué et assoiffé, sur une fontaine d’eau potable fraîche ? Cette eau coule pour tous, mais ne désaltère que ceux qui en boivent.
    Êtes-vous abattu, découragé, désorienté ? Jésus vous invite à venir à lui et à recevoir sa force, son courage, son aide, sa consolation, sa sagesse gratuitement ! Êtes-vous affligé, désespéré, malade ? Vous sentez-vous coupable ? Approchez-vous de Jésus maintenant. Il vous offre gratuitement son immense et généreux pardon, sa guérison, sa plénitude. Il ne vous demande rien en retour, ni bonnes œuvres, ni mérite, même pas de bons sentiments. Venez comme vous êtes. Il vous attend, plein d’amour et de bonté. L’Éternel soutient tous ceux qui tombent, et il redresse tous ceux qui sont courbés.1
    Vous pensez ne pas avoir la foi ? Venez cependant, il accueille tous ceux qui s’adressent à lui et ne repousse personne.2 Quels que soient vos besoins, qui que vous soyez, parlez-lui, maintenant. Il vous reçoit avec amour, vous serre sur son cœur et vous donne généreusement, gratuitement, selon sa richesse et vos besoins.
    Oui, buvez, buvez encore de l’eau de la vie ! Jésus seul peut pleinement satisfaire votre cœur et vous donner la vraie vie avec une paix et une joie qui demeurent.

    Théophile Hammann

    1 Psaume 145.14           2 Jean 6.37

    faucet-744613_640

     

    vivreaujourdhui.com

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Un jus à base de citron et de graines de chia contre le cholestérol

     
     
     
     
     
     
     
     
    Les graines de chia sont un remède très efficace pour réduire le cholestérol, mais vous ne devez pas en consommer si vous suivez un traitement pour la tension artérielle, ou que celle-ci est très faible.
     
     
     
     
     
    Un jus à base de citron et de graines de chia contre le cholestérol
     

    Si votre médecin vous a mis en garde concernant votre taux de cholestérol très élevé, vous savez que vous allez devoir changer certaines de vos habitudes de vie.

    Il est essentiel d’adopter une alimentation saine, de pratiquer un peu de sport et de suivre les traitements prescrits par les professionnels de santé pour venir à bout de ce problème.

     Parmi les changements que vous devez faire dans votre régime alimentaire, vous pouvez ajouter de petites habitudes très saines qui vont pouvoir vous venir en aide.

    En consommant régulièrement du jus de citron aux graines de chia, vous allez pouvoir réguler votre taux de cholestérol de manière totalement naturelle.

    C’est une option simple, économique et délicieuse, que nous vous invitons à prendre en compte. Que diriez-vous de l’essayer ?

     


     

    Les bienfaits du jus de citron et des graines de chia contre le cholestérol

    La nature nous offre d’innombrables remèdes pour lutter contre la plupart des problèmes de santé qui peuvent nous affecter dans notre quotidien.

    Ne sous-estimez jamais la dangerosité d’un taux de cholestérol élevé.

    Les risques sur le long-terme sont les suivants :

    • Souffrir d’hypercholestérolémie suppose d’avoir le double de probabilités de souffrir d’un infarctus du myocarde, par rapport aux personnes normales.
    • Lorsque notre organisme n’est plus capable d’absorber tout le cholestérol qui circule dans notre sang, l’excès de cette substance va se déposer sur les parois artérielles, et conduire progressivement à leur rétrécissement. C’est l’une des causes principales de l’artériosclérose.
    • Le plus dangereux avec le cholestérol, c’est qu’il ne présente quasiment pas de symptômes. Il ne peut être diagnostiqué que par l’intermédiaire d’une analyse de sang. Il est important que vous vous fassiez contrôler fréquemment par votre médecin.

     

    jus-citron-chia-contre-le-cholesterol2-500x282

     

    Les bienfaits du citron pour faire baisser le taux de cholestérol

    Dans nos articles, nous vous parlons très souvent des bienfaits du citron pour prendre soin de votre santé, en règle générale.

    Cet agrume si bienfaisant est également capable de réduire les niveaux de triglycérides présents dans votre sang :

    • Le citron est un aliment alcalin qui nous permet de dépurer notre organisme. Grâce à lui, il est possible d’optimiser notre fonction hépatique, et d’obtenir un résultat hypolipémiant, c’est-à-dire que nous pouvons réduire notre taux de lipides dans le sang, comme le cholestérol ou les triglycérides, de manière naturelle.
    • Le citron est un purificateur si efficace qu’il nous aide à réduire le cholestérol, et il peut également nous permettre de brûler davantage de graisses.

    Il ne faut pas non plus oublier que le citron est riche en vitamine C. Comme nous le dit une étude publiée dans la revue The Amercian Journal of Nutrition, cette vitamine agit comme une véritable protectrice de notre santé cardiaque :

    • Boire du jus de citron de manière régulière réduit de 20% les risques de souffrir de maladies cardiaques.
    • Le jus de citron protège les cellules de l’oxydation produite par les radicaux libres.
    • Ces résultats sont visibles uniquement si l’on consomme du citron frais, et non pas du jus de citron industriel ou sous forme de comprimés.

     

    Les graines de chia, un miracle de la nature

    N’hésitez surtout pas à acheter des graines de chia dans votre boutique naturelle la plus proche, car votre santé vous en sera reconnaissante.

    Les graines de chia sont populaires à travers le monde pour leur action contre les excès de cholestérol :

    • Les graines de chia contiennent une forte teneur en acides gras oméga 3, qui sont très efficaces pour réduire les excès de cholestérol.
    • Les graines de chia sont riches en antioxydants, en protéines, en vitamines B1,B2 et B3, ainsi qu’en minéraux comme le phosphore, le calcium, le potassium, le magnésium, le fer, le zinc et le cuivre. De plus, 100 grammes de graines sont composés de 27% de fibres, un véritable trésor pour notre santé.
    • Les graines de chia sont considérées comme un supplément diététique idéal pour les patients qui souffrent de taux de cholestérol élevés, car elles contiennent des phytostérols et de l’acide alpha linolénique. Une solution idéale pour renforcer votre santé !

     

     

    Comment consommer votre jus de citron aux graines de chia pour traiter votre cholestérol

    jus-citron-chia-contre-le-cholesterol1-500x330

    Ingrédients

    • 1 cuillère à café de graines de chia (5 g)
    • 1 verre et demi d’eau (300 ml)
    • Un citron
    • 1 cuillerée de miel (25 g)

    Préparation

    • Ce remède est très facile à préparer. La première chose à faire est de laisser tremper les graines de chia dans un demi-verre d’eau (100 ml), pendant au moins une heure, afin qu’elles se ramollissent.
    • Au bout d’une heure, vous devez obtenir une sorte de gel assez caractéristique.
    • Pendant votre temps d’attente, extrayez le jus du citron. Une fois qu’il est prêt, mélangez-le avec un verre d’eau à température ambiante.
    • La prochaine étape consiste à mélanger le verre d’eau au citron avec les graines de chia.
    • Si vous ne parvenez pas à bien mélanger les éléments, vous pouvez utiliser un mixeur.
    • Vous pouvez inclure une cuillerée de miel à la fin de votre préparation pour lui donner une saveur encore plus subtile. Vous allez adorer!

     

    Comment consommer ce remède ?

    Gardez à l’esprit de bien consommer votre eau de graines de chia au citron le matin à jeun, pendant 20 jours consécutifs.

    Vous pourrez vous reposer une semaine après cette cure, avant de recommencer.

    • Il est important de prendre en compte que, si vous suivez un traitement médicamenteux pour réduire votre tension artérielle, il n’est pas conseillé de consommer des graines de chia en excès, car elles disposent déjà de cette capacité de régulation.
    • Si votre tension est faible, ne consommez pas ces graines qui vont l’affaiblir davantage.
    • Si vous prenez des médicaments anti-coagulants, il n’est pas non plus recommandé de consommer ces trésors de la nature.

     

    amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le brossage à sec, pour réduire la cellulite

    et améliorer votre circulation ainsi que votre santé

     

     

     

     

    Vous devez acheter une brosse adaptée, fabriquée en matériaux naturels, pour effectuer cette opération. Adaptez la friction à la sensibilité de votre peau, en essayent divers degrés d'intensité.
     
     
     
     
     
     
    Le brossage à sec, pour réduire la cellulite et améliorer votre circulation ainsi que votre santé
     

    La majorité des soins esthétiques sont destinés à hydrater, protéger et exfolier la peau du visage, ainsi que des zones du corps les plus touchées par l’impact des facteurs environnementaux.

     

    A cause de ce phénomène, nombreuses sont les personnes qui oublient que toutes les zones du corps ont besoin de soins, pas seulement parce que leur peau nécessite des nutriments, mais également car elle est connectée à d’autres systèmes du corps qui garantissent la santé générale de l’organisme.

    La partie de la peau qui recouvre la face interne de l’organisme est formée de nerfs, de glandes et de couches de cellules dont les fonctions sont de protéger le corps et de réguler la température.

    Elle contient également des cellules nerveuses qui sont directement connectées au cerveau, ce qui lui permet de percevoir et d’interagir avec son environnement externe.

    Tout cela fait que la peau joue un rôle des plus importants dans notre organisme, pas seulement au niveau esthétique.

    C’est un véritable organe qui nous permet de rester en bonne santé, et qui stimule de nombreuses fonctions de notre organisme.

    Il existe une habitude très saine, qui peut être incorporée à une routine régulière pour améliorer la santé : le brossage à sec.

    Il s’agit d’un traitement très efficace qui, en plus de favoriser l’élimination des cellules mortes de la peau, permet d’activer la circulation sanguine et de favoriser l’élimination des déchets.

    Dans cet article, nous allons partager avec vous tous les bienfaits que peut vous apporter cette bonne habitude, et nous allons vous expliquer comment la mener à bien correctement, pour que vous puissiez rapidement la mettre en pratique.

     

     

    Le brossage à sec stimule votre système lymphatique

    Stimuler-le-systeme-lymphatique-500x373

    Le système lymphatique est le responsable de l’élimination des déchets cellulaires qui s’accumulent quotidiennement à cause du travail de toutes les cellules du corps.

    Il est composé de tubules lymphatiques qui sont chargés de filtrer les résidus présents dans les tissus, et de les transporter dans le flux sanguin afin qu’ils soient éliminés. Ce processus est connu sous le nom de drainage lymphatique.

    Le mauvais fonctionnement de ce système peut entraîner une congestion très dangereuse, souvent à l’origine d’une inflammation généralisée ou de diverses maladies.

    Le brossage à sec est une technique idéale pour stimuler ce processus de désintoxication.

    Il a été prouvé scientifiquement que cette habitude permet d’améliorer la fonction lymphatique.

     

     

    Le brossage à sec est exfoliant

    Même s’il est conseillé d’utiliser des agents exfoliants qui hydratent et nourrissent la peau, ce traitement peut être très utile car il diminue l’accumulation des cellules mortes qui affectent la beauté de la peau.

    Le fait de brosser régulièrement votre peau va donc améliorer son apparence,nettoyer en profondeur ses pores obstrués, et lui permettre de se régénérer correctement.

     

     

    Le brossage à sec combat la cellulite

    Combat-la-cellulite-500x334

    Le brossage à sec sera très efficace pour réduire la cellulite que vous pouvez avoir dans différents endroits du corps.

    En effet, cela va permettre de ramollir les dépôts de graisse dure qui se trouvent sous la peau, et qui forment les petits capitons, qui sont connus également sous le nom de « peau d’orange ».

    De plus, ce geste améliore la circulation sanguine et impulse l’élimination des déchets métaboliques, qui sont les deux facteurs qui permettent de réduire les inflammations cutanées et la rétention d’eau.

     

     

    Le brossage à sec diminue les tensions et le stress

    La pratique de ce massage dans un lieu tranquille, peut favoriser la sécrétion de substances qui réduisent les niveaux de stress.

    Cela permet notamment de réduire les tensions musculaires et les symptômes émotionnels qui accompagnent généralement ce genre d’épisodes.

     

     

    Le brossage à sec améliore la digestion et la fonction rénale

    Le massage des ganglions lymphatiques aide le corps à se défaire de son excès d’eau et de toutes les toxines accumulées.

    Cela permet d’obtenir une peau plus douce, mais également une meilleure digestion et un fonctionnement plus optimal des reins.

     

     

    Comment brosser votre peau de manière efficace ?

    Comment-brosser-votre-peau-de-maniere-efficace-500x334

    Avant toute chose, il est primordial que vous vous procuriez une brosse de bonne qualité.

    Optez plutôt pour un objet fabriqué avec des matériaux naturels, et qui dispose d’un manche adapté au massage des zones difficiles à atteindre de votre corps, comme le dos par exemple.

    Pour obtenir des résultats optimaux, le brossage doit être réalisé tous les jours, sauf pour les personnes qui ont une peau sèche. Dans ce cas-là, mieux vaut répéter l’opération deux à trois fois par semaine.

    Commencez par votre plante des pieds, puis continuez en passant par vos jambes, en faisant de petits mouvements circulaires en direction de votre coeur.

    En arrivant au niveau de votre ventre, faites des mouvements circulaires dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, et continuez à monter.

    En arrivant à la poitrine, ne vous brossez pas les tétons, car la peau qui recouvre cette zone est extrêmement sensible.

    Le brossage ne doit jamais être trop appuyé, et doit s’effectuer sur une courte période de temps, allant de 2 à 10 minutes.

    Cette technique de protection de la peau et de la santé est très économique, et ne demande que très peu de temps au quotidien.

    Incorporez-la au plus vite dans votre routine de beauté, et vous allez remarquer des changements spectaculaires en très peu de temps.

     

    amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • NE JETEZ PAS L'ÉPONGE !
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "C’est l’homme qui accomplira mes plans. Je l’appelle d’un pays éloigné. Aussitôt dit, aussitôt fait ! Projet conçu, projet réalisé." Esaïe 46.11
     
     
    "Je vous adresse cette leçon : n'abandonnez jamais, jamais, jamais, jamais ! N'abandonnez rien, ni de grand ni de petit, rien d'important ni rien d'insignifiant". Winston Churchill

    "Béni soit l'homme qui se confie dans l'Éternel, Et dont l'Éternel est l'espérance !"
    Avez-vous le souvenir d'avoir bondi sur un projet que Dieu vous a mis à cœur ? D'être tellement enthousiaste à l'idée de sa réalisation et de l'impact qu'il pourrait avoir que votre motivation était sans précédent ?

    Ce fut mon cas pour le ministère. L'appel de Dieu brûlait dans mon cœur et chaque jour je travaillais à cela. Pourtant un jour, je vais être stoppé net dans mon élan, refroidi par un refus catégorique du collège biblique où je comptais faire ma formation. La raison ? Il fallait avoir un baccalauréat, ce qui était loin d'être mon cas. Quelle déception !

    Question : "si vous étiez à ma place, auriez-vous jeté l'éponge ? Ce refus aurait-il eu des conséquences sur votre motivation ?"

    "Il vous faut de la persévérance si vous voulez accomplir la volonté de Dieu et entrer en possession des biens qu'il a promis." Hébreux 10.35

    La persévérance est sans aucun doute un trait qui caractérise tous ceux qui réussissent à atteindre leur objectif. Cette force de caractère conduit chaque individu qui la manifeste à ne jamais baisser les bras devant un obstacle.

    Etes-vous déçu aujourd'hui ? Les choses ne se déroulent peut-être pas comme vous l'auriez souhaité ?

    Croyez-moi, malgré la déception que vous pouvez éprouver, ce n'est absolument pas le moment de jeter l'éponge et de mettre votre projet aux oubliettes. Savez-vous pourquoi ? Et bien parce que les plans parfaits de Dieu s'accomplissent toujours !

    En ce qui me concerne, même si mon plan pour atteindre mon objectif était remis en question, le dessein parfait de Dieu subsistait encore et désormais il était mon seul appui.

    "Béni soit l'homme qui se confie dans l'Éternel, Et dont l'Éternel est l'espérance !" Jérémie 17.7

    Une décision pour aujourd'hui

    Seigneur, je décide de te faire confiance car, j'ai l'intime conviction que tu amèneras le projet que tu as mis sur mon cœur à son accomplissement. Au nom de Jésus. Amen !
     
    Yannis Gautier
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les 6 meilleurs smoothies détox pour dépurer votre organisme

     
     
     
     
     
     
     
     
    En éliminant l'excès de toxines présent dans notre corps, nous pouvons optimiser le travail de nos organes purificateurs. Notre santé générale va s'en trouver améliorée, et cela se verra tant à l'intérieur qu'à l'extérieur.
     
     
     
     
     
    Les 6 meilleurs smoothies détox pour dépurer votre organisme
     

    Les smoothies détox sont de plus en plus populaires, car ils sont très bons pour notre organisme.

    Même si de nombreuses personnes les consomment dans le but de perdre quelques kilos, ou quelques centimètres de tour de taille, ce qui est certain c’est que le fait d’en consommer régulièrement apporte de nombreux bienfaits à notre organisme.
     

    A cause du style de vie agité que nous menons tous les jours, les mauvaises décisions alimentaires que nous prenons sont fréquentes, et leurs conséquences sur notre organisme peuvent se remarquer en seulement quelques jours.

    A moyen et long terme, elles peuvent entraîner des pathologies comme la constipation, l’indigestion, des problèmes de côlon et des maladies chroniques qui diminuent la qualité de vie.

    Tout cela est dû aux toxines et aux composés difficiles à digérer que contiennent les aliments d’origine industrielle, qui ont envahi le marché grâce au fait qu’ils se conservent très longtemps, et qu’ils sont faciles à préparer.

    De nos jours, de nombreuses personnes souffrent de problèmes de santé et ignorent qu’ils sont provoqués par l’intoxication de leur organisme.

    Pour cette raison, nous souhaitons partager avec vous les recettes de 6 puissants smoothies détox, qui disposent de nombreux nutriments pour purifier votre organisme.

     

     

    1. Le smoothie de fruits rouges

    Fruits-rouges

    Riche en composés antioxydants, ce smoothie permet de stimuler l’élimination des déchets et des liquides accumulés dans l’organisme.

    Il a une saveur sucrée particulièrement délicieuse, et convient à toute la famille.

    Ingrédients

    • ½ tasse de fraises (85 g)
    • ½ tasse de myrtilles (75 g)
    • ½ tasse de mûres (75 g)
    • ½ tasse de framboises (75 g)
    • 2 cuillerées de spiruline en poudre (20 g)
    • 1 cuillerée de graines de sésame (5 g)

    Préparation

    • Mettez tous les ingrédients dans votre mixeur. Ajoutez de l’eau si vous pensez que c’est nécessaire. Mixez ensuite quelques secondes, jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien incorporés.
    • Buvez immédiatement pour profiter de la concentration de tous les nutriments.

     

     

    2. Le smoothie à la cerise, au concombre et au céleri

    Ce smoothie va vous apporter des antioxydants essentiels, qui vont stimuler le processus d’élimination des toxines accumulées dans les organes importants de votre corps, comme le foie et le côlon.

    Il est idéal pour réduire les niveaux d’acide urique, pour prévenir la goutte, ainsi que pour améliorer le fonctionnement de l’appareil digestif.

    De plus, il est faible en calories et riche en fibres, ce qui lui permet de s’adapter à tous les types de régimes alimentaires.

    Ingrédients

    • 4 cerises
    • 2 concombres
    • 2 branches de céleri

    Préparation

    • Mixez tous les ingrédients à grande vitesse, pour obtenir un mélange homogène et sans grumeaux.
    • Buvez ce smoothie le matin, à jeun.

     

     

    3. Le smoothie à l’aloe vera, à la pomme et à l’ananas

    Smoothie-aloe-vera-pomme-ananas-500x334

    Ce smoothie détox est conçu pour un plan de désintoxication de 7 jours, que vous pouvez réaliser une fois par mois.

    Sa consommation est bonne pour :

    • Améliorer la digestion et combattre la constipation.
    • Éliminer la rétention d’eau.
    • Brûler des graisses.
    • Combattre les hémorroïdes.
    • Réguler la fonction intestinale.

    Ingrédients

    • 1 cuillerée d’aloe vera (15 g)
    • 2 cuillerées d’algue spiruline en poudre (20 g)
    • 1 pomme coupée en morceaux
    • 1 tasse de jus d’ananas naturel (250 ml)

    Préparation

    • Mixez tous les ingrédients jusqu’à l’obtention d’un smoothie homogène et sans grumeaux.

     

     

    4. Le smoothie sucré au persil

    Ce smoothie vert associe les propriétés du persil à des ingrédients antioxydants comme la pomme, la banane et le citron.

    Ses nutriments stimulent la perte de poids et la purification générale du corps,pour que celui-ci puisse se défaire de toutes les toxines qu’il a pu accumuler.

    Ingrédients

    • 1 tasse de persil frais (45 g)
    • 1 pomme verte
    • 1 banane
    • 6 dattes
    • ¼ de tasse de jus de citron (62,5 ml)
    • 2 tasses d’eau (500 ml)

    Préparation

    • Mixez tous les ingrédients ensemble, durant plusieurs minutes, puis consommez le tout une fois que vous avez obtenu un mélange homogène.

     

     

    5. Le smoothie de fruits et de thé vert

    Smoothie-fruits-the-vert-500x334

    Cette boisson a un léger effet laxatif qui aide à améliorer la digestion, pour expulser tous les déchets dont l’organisme n’a pas besoin.

    De plus, elle contient des propriétés antioxydantes et permet d’accélérer le rythme du métabolisme, pour mincir plus facilement.

    Ingrédients

    • 2 tasses de fruits congelés (au choix) (150 g)
    • 1 tasse de thé vert (250 ml)
    • 1 cuillerée de jus de citron (10 ml)
    • ½ tasse d’eau (125 ml)

    Préparation

    • Mixez tous les ingrédients jusqu’à l’obtention d’un smoothie homogène, et consommez-le bien frais.
    • Vous pouvez l’ingérer après des repas copieux pour éviter une indigestion.

     

     

    6. Le smoothie de pamplemousse et de nopal

    La consommation régulière de ce smoothie va vous aider à éliminer les déchets présents dans votre organisme, et va vous permettre de perdre du poids.

    Il est excellent pour contrôler les envies subites de manger, pour purifier le sang et pour combattre les problèmes de circulation.

    Ingrédients

    • 2 pamplemousses
    • 1 petite feuille de nopal
    • 1 cuillère de miel d’abeille (facultative) (25 g)

    Préparation

    • Extrayez le jus des deux pamplemousses, puis mixez-le avec la feuille de nopal hachée.
    • Servez le smoothie sans le filtrer, avec un peu de miel si vous le souhaitez.

     

    amelioretasante.com

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 10 MAUVAISES HABITUDES QUI VOUS EMPÊCHENT DE BIEN DORMIR

     

     

     

     

     

     

    Vous passez des heures à fixer le plafond la nuit ? Vous vous réveillez souvent sans retrouve le sommeil ? Et si la raison se trouvait dans vis mauvaises habitudes quotidiennes. Café, mauvaises heures de sommeil, sieste...Avec des spécialistes, Medisite vous donne la liste des manies à ne plus suivre si vous voulez fermer les yeux rapidement.

     

     

    Boire du café le soir

    Si le thé et le café sont pour certains des alliés précieux pour bien commencer la journée, ils sont les ennemis du sommeil. Même si vous faites tout pour vous détendre dans votre lit et fermer les yeux afin de rejoindre les bras de Morphée, leurs effets se feront sentir et vous n’arriverez pas à fermer l’œil.

    Pourquoi ? Ces boissons contiennent des actifs stimulants. "Ce sont des inhibiteurs d’adénosine, une substance qui permet au mécanisme du sommeil de se déclencher", explique Sylvie Royant-Parola, spécialiste du sommeil et présidente du réseau Morphée. Il y a un également un risque de réveil nocturne, alors mieux vaut les éviter dès la fin de l’après-midi. "Tout le monde n’est pas forcément si sensible à ces excitants mais ceux qui le sont doivent éviter d’en prendre après 14h", ajoute Bruno Lellouche, ORL à Nice et spécialiste du sommeil qui conseille également d’éviter le tabac à cause de la nicotine.

     

    S'endormir devant la télévision

    Parfois la fatigue nous gagne plus vite qu’on ne le pense et il n’est pas rare de piquer du nez devant le programme télé du soir. Le problème est que cette mauvaise habitude perturbe les rythmes du sommeil.

    Pourquoi ? Tout d’abord parce que le cerveau qui reste exposé à la lumière et au son plonge dans un sommeil moins réparateur, mais aussi parce qu’il y a un risque de se réveiller "groggy" devant son écran et ne pas pouvoir s’endormir de nouveau dans son lit. "On perd la pression de sommeil acquise pendant ce somme", explique Sylvie Rolant-Parolat, qui conseille de changer d’activité si la télévision vous endort et vous fait vous coucher tôt, au risque de se réveiller tôt le lendemain.

     

    Se coucher plus tard le week-end

     

    "C’est l’élément le plus perturbateur pour un bon sommeil", selon la spécialiste du sommeil Sylvie Royant-Parola. Couche-tard ou couche tôt, petit ou gros dormeur, chacun possède son profil de sommeil. Le tout est de le connaître. Et surtout de se tenir à une certaine régularité quant au moment du coucher et du levé pour synchroniser son rythme veille-sommeil. Même le week-end car c’est une mauvaise idée de penser que l’on peut rembourser sa dette de sommeil pendant ces deux jours.

    Pourquoi ? Pour Sylvie Royant-Parola, "il faut comprendre que le sommeil est lié à un mécanisme chronobiologique et aux horaires de réveil. Plus vous aurez un décalage qui casse ce rythme, plus la fatigue sera supplémentaire".

     

    Manger trop copieux et trop tard

    Il peut être difficile de trouver le sommeil si l’on ne dîne pas et que la faim nous assaille. A l’inverse, un dîner trop riche peut vous empêcher d’en faire de même à cause d’une digestion difficile.

    Pourquoi ? Gare aux crampes d’estomac et aux reflux gastriques avec de la nourriture frit ou épicées. "Un repas gras conduit à un afflux de sang supplémentaire dans le tube digestif, le corps fournit plus d’efforts", assure Bruno Lellouche, ORL. Qui plus est, ce type d’aliments favorise une soif intense ce qui pousse à se réveiller pour boire ou uriner. "Un repas trop riche n’est pas toujours source d’insomnie mais c’est un facteur aggravant, il faut compter au moins deux heures entre la fin du repas et le coucher", indique Sylvie Royant-Parola.

     

    Consommer de l'alcool le soir

    Au même titre que les boissons excitantes (thé, café, soda), l’alcool à haute dose est à proscrire. S’il peut, en petite quantité, favoriser la somnolence voire l’endormissement chez certaines personnes, il "favorise aussi l’instabilité du sommeil avec des éveils nocturnes fréquents", précise l’INVS.

    Pourquoi ? "Le sommeil sera plus léger et donc en proie à des phases d’éveil", souligne la spécialiste du sommeil Sylvie Royant-Parola. De fait, "la nuit sera beaucoup moins réparatrice", affirme Bruno Lellouche, puisque le cycle de sommeil profond ne sera pas optimal si l’organisme est encore sous l’influence de l’alcool au moment du coucher.

     

    Dormir dans une pièce trop chauffée

    Ceux qui ont des difficultés d’endormissement doivent savoir que les conditions dans lesquelles nous essayons de nous assoupir y sont parfois pour beaucoup. S’il est impératif de se passer d’appareils électroniques une heure avant le coucher pour se plonger dans une obscurité totale afin de stimuler la production de l’hormone du sommeil, il est également important de faire attention à la température de la chambre.
    Pourquoi ? Le Dr Sylvie Royant-Parolat conseille de choisir "la température entre 18° et 20° pas plus car le cerveau n’aime pas la chaleur et peut se réveiller pendant certains stades du sommeil". De même, privilégiez les tisanes à la camomille, verveine ou encore valériane, connue pour leurs propriétés apaisantes, plutôt que les "somnifères qui peuvent à la longue créer des troubles du sommeil", certifie Bruno Lellouche, ORL à Nice.

     

    Essayer de tenir malgré les signes de fatigue

    Comme l’explique l’Inserm, "le cerveau est programmé pour nous imposer le sommeil régulièrement pour plusieurs heures par jour. Cela permet à l’organisme d’assurer des fonctions nécessaires au développement et à la santé". C’est à ce moment-là que les signes du sommeil apparaissent : bâillements, yeux qui piquent et qui se ferment tout seuls, frissons, tête lourde. Il faut les considérer comme un avertissement pour se mettre au lit.

    Pourquoi ? "On passe à côté d’un cycle entier qui allait tout de suite s’enclencher. Si l'on rate le train, on le prendra en marche", souligne l’ORL Bruno Lellouche. Sylvie Royant-Parola ajoute : "L’endormissement est lié à l’accumulation de substances de sommeil qui s’appelle pression de sommeil Le corps exprime un besoin qui aura du mal à se relancer plus tard".

     

    Faire une trop longue sieste pendant la journée

    Si vous avez la chance de pouvoir effectuer une sieste dans l’après-midi, sachez qu’il ne faut pas non plus en abuser. "Une sieste doit se faire avant 14 h 30 et ne pas durer plus de 30 minutes", précise Bruno Lellouche. Restez dans une phase de sommeil léger, sinon vous risquez d’entamer les heures de sommeil de la nuit à venir.

    Pourquoi ? "Avec une trop longue sieste, on peut réaliser un cycle de sommeil entier", ajoute l’ORL. Si vous voulez rattraper une dette de sommeil plus importante, le temps conseillé est de 90 minutes tout au plus. "Si la sieste est trop longue, la pression de sommeil ne sera pas assez importante le soir et ce dernier sera entrecoupé", atteste Sylvie Royant-Parolat.

     

    Consulter son ordinateur/smarphone au lit

    C’est l’une des erreurs les plus répandues. Au lit ou avant de se coucher, on passe plusieurs minutes les yeux rivés sur le portable ou l’ordinateur. Sauf que l’intensité lumineuse que ces appareils dégagent est perçue comme un mauvais signal par le cerveau.

    Pourquoi ? Stimulé, celui-ci comprend qu’il n’est pas encore l’heure de dormir. "Les écrans proches des yeux, en particulier dans un contraste lumineux, diminuent la sécrétion de mélatonine, hormone du sommeil, et favorisent les réveils nocturnes", précise Sylvie Royant-Parola. Bruno Lellouche précise quant à lui que "la pupille est excitée par cette lumière, le cerveau ne sait plus où il en est". Pour vous occuper, choisissez à la place un bon livre, une activité qui plus est beaucoup plus relaxante.

     

    Pratiquer une activité physique après 20h

    On se dit souvent que le créneau du soir nous laisse plus de temps que celui du matin pour pratiquer du sport à notre guise. Mais attention à ne pas le pratiquer trop tard, au risque que le rythme de sommeil soit influencé.

    Pourquoi ? En effet, même si l’on ne s’en rend pas nécessairement compte, "l’organisme sécrète des hormones de plaisir du nom d’endorphines qui vont retarder le sommeil", signale l’ORL Bruno Lellouche. Par ailleurs, "la température du corps va mettre plus de temps à baisser naturellement", précise le Dr Royant-Parola, qui conseille de laisser un intervalle d’au moins trois heures entre la fin de l’activité sportive et le coucher.

     

     

    Merci au Dr Sylvie Royant-Parola, psychiatre spécialisée dans les troubles du sommeil et présidente du réseau Morphée
    Merci au Dr Bruno Lellouche ORL et spécialiste du sommeil, membre du Centre du Ronflement et des Troubles du Sommeil à Nice

     

    Publié par Alexandra Bresson, journaliste santé et validé par Sylvie Rolant-Parola, spécialiste du sommeil

     

    medisite.fr

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • SERVEZ DU MIEUX QUE VOUS POUVEZ
     
     
     
    "Celui qui a peur que vienne le vent ou la pluie ne pourra jamais semer ni moissonner." Ecclésiaste 11.4

    Dieu vous demande de faire ce que vous pouvez avec ce que vous avez, là où vous vous trouvez. Un service même imparfait est toujours préférable à la meilleure des intentions.

    Les vrais serviteurs font de leur mieux avec ce qu'ils ont. Ils ne cherchent pas d'excuses...
    Une des raisons pour lesquelles beaucoup ne servent jamais est qu'ils ont peur de ne pas être assez performants. Ils ont ajouté foi au mensonge qui veut que le service de Dieu soit réservé aux superstars. Certaines églises ont nourri ce mythe en pratiquant le culte de l'excellence, de sorte que les personnes moyennement talentueuses hésitent à s'impliquer.

    Les vrais serviteurs font de leur mieux avec ce qu'ils ont. Ils ne cherchent pas d'excuses, ne remettent pas à plus tard et n'attendent pas des circonstances meilleures. Les serviteurs ne disent jamais : "Un de ces jours" ou "Quand ce sera le bon moment". Ils font simplement ce qui doit être fait.

    La Bible dit : "Celui qui a peur que vienne le vent ou la pluie ne pourra jamais semer ni moissonner" (Ecclésiaste 11.4).

    Peut-être avez-vous déjà entendu cette phrase : "Faites-le avec excellence ou ne le faites pas." ? Eh bien, Jésus n'a jamais dit cela ! La vérité est que si nous faisons quelque chose pour la première fois, c'est presque toujours mal fait – c'est ainsi que nous apprenons.

    Dans notre église de Saddleback, nous appliquons le principe du "satisfaisant" : un travail n'a pas besoin d'être parfait pour être utile à Dieu et béni. Nous préférons impliquer des milliers d'hommes et de femmes ordinaires plutôt que d'avoir une église parfaite dirigée par une petite élite.

    Une réflexion pour aujourd'hui

    Quelles excuses avez-vous avancées pour ne pas servir et faire ce que Dieu vous demande ? Quels sont les pas que vous devez faire aujourd'hui pour vous engager dans le service ?
     
     
    Rick Warren
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Délicieux smoothie maison aux raisins et à l’avoine pour le coeur

     
     
     
     
     
     
    En plus de nous aider à réguler le cholestérol, les ingrédients de ce smoothie favorisent le transit intestinal et sont rassasiants, ce qui peut nous aider à perdre du poids.
     
     
     
     
     
     
     
    Délicieux smoothie maison aux raisins et à l’avoine pour le coeur
     
     
     
     
     

    Nous vous assurons que lorsque vous essayerez ce délicieux smoothie, vous ne pourrez plus vous en passer.

    L’association de raisins et d’avoine permet de réaliser un remède exceptionnel pour nettoyer le sang et réduire le cholestérol, tout en favorisant la perte de poids.

     

    Dans cet article, nous vous invitons à préparer chez vous un smoothie savoureux, énergétique et sain pour commencer la journée. Vous êtes prêt ?
     

    Les raisins et l’avoine pour nettoyer le sang et baisser le cholestérol

    De nombreuses personnes boivent ce smoothie au petit-déjeuner, surtout si elles souffrent de problèmes cardiaques ou qu’elles ont un taux de cholestérol un peu trop élevé.

    Nous devons vous dire également qu’en général, ce smoothie est très digeste et riche en fibres solubles, et il améliore énormément notre transit intestinal.

    N’oubliez pas non plus que pour obtenir de bons résultats, il est bon d’acheter de l’avoine biologique et des raisins qui n’ont pas été traités avec des pesticides.

    Tout cela nous aidera à stimuler d’autant plus leurs vertus naturelles. Voyons maintenant de quelle manière les raisins et l’avoine peuvent nous aider à prendre soin de notre coeur.

     

     

    Les bienfaits des raisins pour la santé cardiaque

    Dans notre smoothie maison, nous allons utiliser des raisins noirs ou violets, car ils contiennent plus d’antioxydants et ainsi, leurs propriétés pour pendre soin du coeur seront plus intenses.

    En général, toute variété de raisin est bonne pour notre santé. Ce sont des fruits laxatifs, purifiants, diurétiques et anti-cancer.

    De plus, il ne faut pas non plus oublier que leur apport énergétique est très bas : 62 calories pour 100 grammes.

    • Les raisins prennent soin de nos artères en augmentant l’oxyde nitrique dans le sang et en créant un effet vasodilatateur.
      Cette vertu est plus intense dans les raisins violets, d’où l’intérêt de consommer aussi bien leur peau que leurs pépins.
    • De plus, les raisins contiennent de multiples substances bio-actives comme les polyphénols ou le resvératrol qui agissent comme de grands protecteurs de la santé des cellules face à l’attaque des radicaux libres.
    • La revue scientifique « Journal of Cardiovscular Pharmacology » a publié un travail intéressant où l’importance du resvératrol est démontrée dans la protection de la santé des artères.
    • Les raisins, notamment les noirs et les violets, contiennent de forts taux d’acide folique, ainsi que du fer, du phosphore, du calcium, du magnésium, du manganèse et du cuivre. De plus, leur teneur en sodium est faible.

    petit-dejeuner-raisin-avoine-500x667

    L’avoine, une céréale pour votre coeur

    De nombreux médecins et nutritionnistes nous recommandent l’usage régulier d’avoine biologique.

    Vous pouvez en acheter dans de nombreux commerces, ainsi que dans les magasins de produits diététiques spécialisés.

    Les bienfaits pour notre coeur sont si intéressants que nous ne devrions jamais y renoncer.

     

    • L’avoine nous aide à réduire les niveaux de mauvais cholestérol ou LDL.
    • Cette céréale fait partie de la même famille que le riz, le maïs ou le blé. Ainsi, on peut la considérer comme un « super-aliment » grâce à ses propriétés nutritives.
    • Elle contient des graisses insaturées et de l’acide linoléique. Ces graisses sont très saines et favorisent la santé cardiaque.
    • Une autre donnée intéressante de l’avoine est qu’elle nous apporte un type d’hydrates de carbone qui nous apporte de l’énergie pendant longtemps. Elle réduit l’appétit et représente une ressource excellente à inclure dans notre petit-déjeuner.
    • Vous serez heureux de savoir que l’avoine est la céréale qui contient le plus de vitamines et de minéraux concentrés.
      En effet, elle contient d’importantes vitamines du groupe B, ainsi que des minéraux essentiels comme le calcium, le fer, le zinc, le phosphore et le magnésium.
    • Les fibres sont nécessaires pour prendre soin de notre coeur, car elles nous aident à favoriser le transit intestinal et sont également des éléments essentiels pour diminuer le mauvais cholestérol.
    • Avez-vous déjà entendu parler des bêta-glucanes ? Ce sont des substances bio-actives capables d’absorber le mauvais cholestérol, ainsi que les acides biliaires de l’intestin. De cette manière, on évite qu’ils n’entrent dans le flux sanguin.

     

     

    Comment préparer votre smoothie aux raisins et à l’avoine ?

    smoothie-raisins

    Ingrédients

    • 3 cuillerées de flocons d’avoine (30 g)
    • 10 raisins noirs ou violets
    • ½ tasse de papaye (70 g)
    • 1 cuillerée de miel (25 g)
    • 1 verre d’eau (200 ml)

     

    Préparation

    • Procurez-vous de l’avoine biologique ou si vous préférez, complet. L’avoine en flocons très fins ne donne pas de bons résultats.
    • La première chose à faire est de bien laver les raisins, sans enlever la peau. Epluchez la papaye et extrayez 70 grammes de son jus. Ce fruit apportera à votre smoothie une consistance et un goût unique.
    • Quand tous les ingrédients sont prêts, mettez-les dans le mixeur. Ajoutez l’eau, les 10 raisins, la papaye et les trois cuillerées d’avoine, ainsi que le miel. Mixez bien tous les ingrédients pour obtenir un jus homogène.
    • Ne vous inquiétez pas si au moment de boire, vous sentez des morceaux de peau ou de pépins de raisins : mangez-les car ils sont excellents pour votre coeur !

     

    amelioretasante.com

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Selon l’OMS, la viande transformée provoquerait le cancer

     
     
     
     
     
     
     
    La consommation quotidienne de viande transformée peut augmenter de 18% le risque de souffrir d'un cancer colorectal. Toutefois, ingérée en petites quantités, elle ne représente aucun risque.
     
     
     
     
     
     
    Selon l’OMS, la viande transformée provoquerait le cancer
     

    Les viandes transformées en tous genres ont envahi les supermarchés du monde entier.

    C’est une « bonne » et délicieuse option alimentaire pour ceux qui n’ont pas le temps de cuisiner, ou pour ceux qui souhaitent incorporer dans leurs repas un aliment frais, à la saveur irrésistible.

     

    Cependant, même si ces mets conservent leur apparence fraîche pendant de longues semaines, ils contiennent des ingrédients et des substances dangereuses, qui peuvent avoir un impact très négatif sur la santé, et jouer un rôle néfaste dans le développement de certains cancers.

    C’est ce que nous révèle une étude récente, dont vous avez certainement entendu parler, qui a été publiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

    Selon ces chercheurs, le lard fumé, les saucisses et tous les produits de ce type, contiennent des aliments cancérigènes qui peuvent provoquer un développement incontrôlé de cellules malignes.

    Les détails de l’étude

    Le Centre International de Recherche sur le Cancer (IARC en anglais), qui dépend directement de l’Organisation Mondiale de la Santé, a révélé qu’il existe des « preuves suffisantes » pour affirmer que la consommation régulière de viande transformée peut participer au développement du cancer du côlon et du rectum.

    Comment-detecter-les-symptomes-du-cancer-du-colon-500x281

    Les scientifiques ont donc classé la consommation excessive de viande rouge comme « possiblement cancérigène » pour les êtres humains.

    Pour cela, ils se sont basés sur les résultats obtenus via des « essais limités », qui suggèrent que cet aliment pourrait influencer le développement du cancer colorectal, mais aussi des cancers du pancréas et de la prostate.

    Pour obtenir ces données, l’étude a été menée par 22 experts de 10 pays différents, réunis par le Programme de Monographies de l’IARC, et les résultats ont été publiés dans la revue The Lancet Oncology.

    Ce groupe de travail a analysé les données de plus de 800 études différentes, en approfondissant les associations possibles entre une douzaine de cancers différents, et la consommation de viande rouge transformée.

    Les chercheurs ont ainsi découvert qu’une consommation quotidienne de 50 grammes de viande transformée peut augmenter le risque de souffrir d’un cancer colorectal de 18%.

    Christopher Wild, le directeur de l’IARC, assure que :

    Ces associations appuient les recommandations actuelles de santé publique, qui invitent à limiter la consommation de viande.

    Bien qu’il soit indéniable que la viande rouge dispose d’une valeur nutritionnelle importante, les experts nous disent que ces résultats vont servir aux agences de santé et aux gouvernements, pour revoir ou appuyer leurs recommandations diététiques.

    Parmi les viandes rouges dangereuses, le communiqué mentionne :

    • Le boeuf
    • Le porc
    • L’agneau
    • Le cheval
    • La chèvre

    Charcuterie-transformee-500x334

    Quant aux viandes transformées dangereuses, l’étude fait référence aux salaisons, aux viandes séchées et fermentées, ainsi qu’à toutes celles qui subissent des transformations dans le but d’améliorer leur saveur et leur durée de conservation.

    Parmi ces produits, on retrouve :

    • Les saucisses
    • Les steaks à hamburger
    • Le lard fumé ou le bacon
    • La mortadelle
    • Le saucisson
    • Le salami
    • Le jambon

    Bien évidemment, le risque de développer un cancer colorectal n’est pas uniquement dû à la consommation de viande rouge ou de viande transformée.

    En revanche, il est important de souligner qu’il augmente sensiblement en fonction de la quantité de viande transformée ingérée au quotidien.

    Le docteur Kurt Straif, chef du Programme de Monographies de l’IARC nous dit :

    Au vu du nombre de personnes qui consomment de la viande transformée, son impact sur le risque global de cancer est un sujet qui concerne la santé publique. 

    Les inquiétudes de l’industrie de la viande

    Viande-rouge-500x334

    Après la publication des résultats de l’enquête menée par l’OMS, les agriculteurs et les industriels de la viande ont manifesté leur inquiétude face à l’impact que pourraient avoir ces révélations sur leurs ventes.

    En réponse à l’étude, de nombreux industriels, et certains membres de l’Institut Américain de la Viande (AMI en anglais) ont publié un communiqué, affirmant que « le cancer est une maladie complexe, qui n’est pas causée par un aliment en particulier« .

    Ils ont également rappelé l’importance des habitudes de vie et des facteurs environnementaux dans le développement de cette pathologie.

    Dans tous les cas, les experts de santé veulent nous mettre en garde contre l’impact négatif que peut avoir un régime alimentaire riche en viandes rougeset transformées, en invitant tous les consommateurs à bien réfléchir aux portions de ces produits qu’ils incluent dans leurs repas quotidiens.

    Même s’il n’est pas prouvé que de faibles quantités de ces aliments représentent un risque de développement d’un cancer, il apparaît évident qu’elles pourraient avoir une influence, à long terme, sur le développement d’autres pathologies graves, comme l’obésité, ou sur la survenance de maladies cardiovasculaires et digestives.

     

    amelioretasante.com

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Sachez apprécier la récompense

     

     

     

     

     

     

    « Et les hommes pourront dire : Oui, ceux qui sont justes trouvent une récompense. Il y a un Dieu qui exerce la justice sur la terre. » Psaumes 58:12

     

    Prendre le temps de jouir du fruit de votre labeur vous aidera à persévérer dans les moments difficiles.
    Dieu a confié des tâches difficiles à beaucoup d’hommes et de femmes de la Bible, mais il leur a toujours promis une récompense. La perspective de la récompense nous aide à supporter la difficulté. La Bible nous dit dans Hébreux 12:2 que Jésus a méprisé la honte attachée à la croix, parce qu’il avait en vue la joie qui lui était réservée. Il siège désormais à la droite du Père.
    Je vous encourage à ne pas regarder uniquement au travail que vous êtes en train d’accomplir, mais à considérer également la promesse de la récompense. Prenez le temps d’être reconnaissant pour le fruit de votre labeur et d’en profiter. Vous aurez ainsi le courage nécessaire pour achever votre course.

    Prière de reconnaissance :
    Merci, Père, parce que je peux toujours compter sur une récompense de ta part. Je suis reconnaissant de ce que les moments difficiles ne durent pas éternellement. Je peux en tirer des enseignements et m’attendre à ta bonté dans ma vie.

    Joyce Meyer

    hands of a child taking a plant from the hands of a man - garden

     

    joycemeyer.fr

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 7 bienfaits des graines de chia

     
     
     
     
     
     
     
     
    En plus d'améliorer notre moral grâce à leur apport en tryptophane, les graines de chia peuvent également nous aider à être plus énergiques et à perdre du poids.
     
     
     
     
    7 bienfaits des graines de chia
     

    Les graines de chia, également connues sous le nom de sauge hispanique, sont devenues célèbres durant la décennie 1970.

     

    Elles sont de la famille de la menthe et on pense qu’elles proviennent du centre et du sud du Mexique ainsi que du Guatemala.

    La légende raconte que les premiers qui ont utilisé ces graines sont les anciens guerriers aztèques, qui profitaient de leur valeur énergétique pour se préparer avant chaque bataille.

    Ces dernières années, les graines de chia ont obtenu l’appellation de « super-aliment » car il a été vérifié qu’elles ont de nombreuses qualités nutritionnellesqui peuvent être très utiles pour améliorer notre santé et perdre du poids sans souffrir.

    Bien qu’il ne s’agisse pas d’un produit miraculeux, les personnes qui les ont déjà utilisé ont pu remarquer qu’elles favorisaient grandement la perte de poids.

    C’est pourquoi, nous devrions tous les connaître et les inclure dans notre programme d’alimentation régulière.

    Dans cet article, nous allons partager avec vous les 7 bienfaits importants que les graines de chia peuvent apporter à votre organisme. Ne passez pas à côté !

     

     

    1. Elles aident à mincir

    Programme-pour-mincir-jour-apres-jour-500x320

    L’une des principales raisons pour lesquelles les graines de chia sont excellentes pour maigrir, est qu’elles ont un grand pouvoir rassasiant qui aide à contrôler l’anxiété liée à l’ingestion compulsive de calories.

    Lorsqu’on en consomme sans liquide, elles se répandent dans l’estomac et génèrent une sensation de satiété plus rapide et durable.

    En plus de cela, elles apportent une quantité significative de fibres, qui sont des nutriments essentiels pour favoriser le bon fonctionnement des organes les plus importants du corps.

     

     

    2. Elles diminuent les niveaux de sucre dans le sang

    Les fibres sont également responsables de la régulation des niveaux de sucre dans le sang.

    Dans une étude, 11 hommes et 9 femmes qui souffrent de diabète de type 2 ont absorbé de manière aléatoire 37 grammes de graines de chia et 37 de grammes de son de blé pendant 12 semaines, comme un complément aux traitements contre la maladie.

    A la fin de la recherche, les participants qui avaient consommé des graines de chia avaient réduit leurs niveaux de sucre et présentaient également une diminution de la pression artérielle.

    3. Elles favorisent la digestion

    Leur ingestion régulière pourrait être une bonne manière de prevenir la constipation et les problèmes qui affectent le système digestif.

    Leur association en fibres insolubles et en fibres solubles crée un équilibre parfait pour faciliter le passage des aliments à travers le tractus digestif.

     

     

    4. Elles protègent le coeur

    Elles-protegent-le-coeur-500x334

    L’un des principaux déclencheurs des maladies cardiovasculaires sont les forts niveaux de cholestérol qui obstruent les vaisseaux sanguins et qui empêchent la circulation sanguine.

    Lorsque l’on souffre de déficience dans le système circulatoire, le sang met plus de temps à arriver aux cellules du corps et le coeur peut souffrir de graves dommages.

    Ainsi, les graines de chia peuvent être excellentes car leurs propriétés aident à réguler les niveaux de cholestérol, afin de réduire les risques.

    De plus, leur apport en acides essentiels et en fibres peut aider à réduire le processus inflammatoire du corps, lié au risque d’attaques cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux.

     

     

    5. Elles donnent de l’énergie

    La consommation de cet aliment peut favoriser le rendement physique et mental, surtout chez les personnes qui font du sport ou qui doivent réaliser de multiples tâches pendant leur journée.

    Ces graines contiennent des protéines, des minéraux et des acides gras essentiels qui agissent positivement en augmentant les énergies dans le corps.

     

     

    6. Ce sont des sources végétales de protéines

    Ces graines sont une bonne option pour les personnes qui ne veulent pas consommer de protéines d’origine animale.

    On estime que chaque portion de 25 grammes peut apporter jusqu’à 4,4 grammes de protéines, à la place de 130 calories.

    Bien que ce ne soit pas la plus grande source végétale de ce nutriment, c’est tout de même un bon produit pour en ingérer.

    De plus, les graines de chia contiennent des antioxydants, des vitamines, des huiles essentielles et d’autres propriétés importantes pour un fonctionnement optimal du corps.

     

    7. Elles régulent le moral

    Elles-regulent-le-moral-500x334

    Les graines de chia sont des sources naturelles de tryptophane, qui améliorent le moral et régulent l’appétit.

    Cet acide aminé essentiel aurait un effet relaxant en stimulant la production de sérotonine et d’autres neurotransmetteurs liés à la bonne humeur.

    Etant donné qu’elles sont aussi bonnes pour votre santé et votre corps, pensez dès à présent à inclure régulièrement les graines de chia dans votre régime alimentaire. 

    Vous pouvez en prendre dans de l’eau ou les ajouter dans des aliments comme :

    • Le yaourt
    • Les céréales
    • Les pâtes
    • Les salades
    • Les risottos
    • Les smoothies

     

     

    amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 9 symptômes qui avertissent de la présence de parasites

    dans le corps

     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Pour éviter la prolifération des parasites, il est très important de surveiller attentivement notre alimentation. Nous devons à tout prix éviter la consommation de sucre ou d'aliments transformés, et favoriser ceux qui contiennent des fibres, car ils favorisent le transit intestinal.
     
     
     
     
    9 symptômes qui avertissent de la présence de parasites dans le corps
     

    De nombreuses personnes pensent que le corps humain n’est que peu sujet aux invasions parasitaires, et que cela survient uniquement dans les pays les plus pauvres du monde.

    Ce qui est certain, c’est qu’il y a actuellement 3 milliards de personnes qui sont contaminées par des parasites, selon les estimations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
     

    En fonction de leur nature, les parasites peuvent par exemple se nourrir de globules rouges, et provoquer une anémie, ou bien se nourrir des aliments ingérés, et provoquer une dénutrition.

    Ils peuvent également empêcher l’organisme d’éliminer les toxines qu’il a pu accumuler.

    Les personnes qui portent des parasites les ont souvent ingérés à travers l’eau ou des aliments contaminés.

    Il existe d’autres moyens de transmission de ces parasites, mais ce sont les deux principaux.

    Une fois qu’ils ont pénétré dans l’organisme, les parasites prolifèrent dans les intestins et développent toute une série de symptômes qui affectent la santé. Peu à peu, ils envahissent tout le corps.

    Dans cet article, nous allons vous révéler 9 signaux qui doivent vous permettre de savoir si vous êtes contaminé par un parasite.

     

     

    1. Des troubles du sommeil

    Troubles-du-sommeil

    Comme vous le savez sûrement, les troubles du sommeil peuvent être provoqués par des conditions physiques et émotionnelles qui influent directement sur une diminution de la mélatonine.

    Cependant, même s’il y a diverses raisons qui pourraient expliquer vos difficultés à dormir, ne négligez pas l’éventualité de la présence d’un parasite dans votre corps, car ces micro-organismes peuvent provoquer :

    • De l’énurésie (des mictions involontaires)
    • Des troubles du sommeils
    • Des grincements de dents durant la nuit
    • De l’insomnie

     

    2. Des problèmes cutanés

    De nombreuses affections qui touchent notre organisme se répercutent sur notre peau, et peuvent provoquer diverses altérations.

    Lorsque les parasites se sont emparés de notre corps et qu’ils commencent à proliférer, ils peuvent provoquer les symptômes suivants :

    • Des ulcères
    • Un assèchement de la peau
    • Des boutons et des éruptions cutanées
    • De l’eczéma
    • De l’urticaire

    3. De la fatigue

    Ces organismes volent les énergies de notre corps, et déclenchent des épisodes de fatigue intense, de dépression et d’épuisement total, qui peuvent nous empêcher de vivre une vie normale.

    4. Le syndrome du côlon irritable

    Douleur-pelvienne-500x334

    Le syndrome du côlon irritable est une pathologie qui se caractérise par des douleurs abdominales, une distension et une forte constipation.

    Même si nous ne disposons pas d’explications sur les causes réelles de ce trouble, il pourrait être fortement lié à la présence de parasites dans l’organisme.

     

     

    5. Des problèmes digestifs

    Ces micro-organismes causent de nombreux dommages dans la muqueuse intestinale, dont le rôle est d’absorber les nutriments présents dans les aliments, afin de mener à bien le processus digestif.

    En générant une altération des cellules qui la composent, les parasites peuvent provoquer des troubles digestifs comme :

    • Des allergies ou des intolérances alimentaires
    • Une inflammation abdominale
    • Des maux d’estomac fréquents
    • Des difficultés à digérer

    6. Des inflammations

    douleur-mains

    La présence de parasites dans l’organisme peut entraîner le développement excessif d’inflammations dans les tissus du corps, et dériver en pathologies connues, comme par exemple :

    • De l’arthrite
    • Des douleurs de poitrine
    • Des crampes musculaires
    • Un gonflement des mains et des pieds
    • Des douleurs cardiaques
    • Des douleurs ombilicales

    7. Une perte de contrôle sur le poids corporel

    Dans notre société moderne, le fait de perdre du poids sans raison apparente est considéré comme une bénédiction. Cependant, cela peut cacher la présence de parasites dans le corps.

    Ces micro-organismes empêchent l’absorption de nutriments par le corps, et se nourrissent des aliments qui parviennent dans le tractus digestif.

    Par conséquent, ils parviennent à se développer très rapidement, tout en générant des problèmes de santé qui peuvent être très dangereux.

    Ils peuvent également provoquer une sensation de faim incontrôlable, et de l’obésité à long-terme.

    8. Des déséquilibres mentaux

    Lorsque ces agents pathogènes envahissent notre corps, ils peuvent affecter les processus mentaux qui s’y déroulent, tout comme le fonctionnement du système nerveux.

    Parmi les signaux qui peuvent être expérimentés par la personne qui en souffre, on retrouve :

    • Du stress et de l’anxiété
    • De la dépression
    • De la nervosité
    • Des changements d’humeur
    • Des pertes de mémoire

    9. Des problèmes liés aux organes reproducteurs

    Ovaire-polykystique

    Dans de nombreux cas, les parasites provoquent divers problèmes urinaires ou liés aux organes reproducteurs.

    C’est certainement l’un des symptômes les plus fréquents d’une invasion parasitaire. Parmi ces troubles, on retrouve :

    • Le syndrome prémenstruel
    • Des irrégularités menstruelles
    • Des problèmes de prostate
    • Des kystes
    • Des myomes
    • De la rétention d’eau
    • Des infections récurrentes du tractus urinaire

     

    Comment éliminer les parasites ?

    Lorsque les symptômes d’une invasion parasitaire se présentent, la meilleure chose à faire est de consulter rapidement un médecin, qui pourra établir un diagnostic fiable et vous donner un traitement adapté.

    Comme complément, nous tenons à vous préciser qu’il faut absolument éviter de consommer trop de sucre ou d’aliments transformés.

    En revanche, vous pouvez augmenter votre consommation de fibres, pour éliminer ces corps étrangers plus rapidement.

    Vous pouvez également inclure dans votre régime alimentaire des aliments qui vont vous permettre des combattre ces parasites, comme par exemple :

    • Des mûres
    • De l’huile de coco
    • Des graines de courge
    • De l’aloe vera
    • De la papaye
    • Du gingembre
    • De l’ananas
    • Du chou frisé
    • Des pépins de grenade

    Dans tous les cas, il est essentiel de prêter une attention toute particulière aux problèmes que nous venons de vous décrire.

    Le fait de détecter la présence de parasites rapidement est le meilleur moyen d’empêcher qu’ils ne prennent le contrôle de votre organisme, et de préserver votre santé.

     

    amelioretasante.com

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • L'HOMME QUI FAIT DES MIRACLES
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Je serai avec toi comme j’ai été avec Moïse ; je ne te délaisserai pas, je ne t’abandonnerai pas." Josué 1.5
     
     
    Un soir, j'écoutais à la télévision une grande comédienne raconter sa vie : elle avait survécu à des opérations très graves, et elle disait s'être sentie très seule. Psychologues et médecins n'avaient rien pu faire pour l'aider dans son désespoir ! Elle racontait son désarroi face à ces épreuves à répétition.

    Ne nous décourageons pas, le Seigneur veut nous aider à trouver les moyens de témoigner pour lui...
    Après l'avoir entendue exprimer sa tristesse et sa solitude, je me suis dit qu'il fallait que je lui écrive pour lui parler du grand médecin qui seul pouvait l'aider et la réconforter : Jésus-Christ.
    Mais sans son adresse ni son véritable nom, comment lui écrire ?

    Or quelque temps auparavant, j'avais lu, dans une biographie de Louis Pasteur, l'histoire suivante :
    En novembre 1885, près d'Orléans, à la campagne, un jeune homme venait d'être mordu par un chien enragé. La mort était inévitable. Son père avait entendu parler d'un homme " qui faisait des miracles ", qui avait sauvé un berger atteint de la même maladie et qui, certainement, pourrait sauver aussi son fils. Ne connaissant ni son nom ni son adresse, il écrivit sur l'enveloppe " A celui qui fait des miracles !, Paris " eh bien, figurez-vous que cette lettre est arrivée à Louis Pasteur. Louis Pasteur administra son vaccin à l'enfant et celui-ci fut guéri.

    En me souvenant de ce papa qui, pour sauver son fils, n'avait pas hésité à écrire sur l'enveloppe "A celui qui fait des miracles !". Je me suis dit que le Seigneur aujourd'hui pourrait m'aider à trouver le moyen d'entrer en contact avec cette comédienne.

    Face à mon clavier d'ordinateur, j'ai écrit un émail et j'ai commencé à essayer de le lui envoyer en écrivant son nom suivi de @gmail.com, @yahoo.com, @wanadoo.fr, etc.. Mais chaque tentative se soldait par un échec, jusqu'à ce que mon émail finisse par partir et que je reçoive la réponse suivante : " Merci, nous avons bien reçu votre émail, nous allons l'étudier et y répondre !"
    J'avais enfin pu lui dire que, l'ayant entendue à la télévision, j'avais la réponse pour elle : Jésus-Christ, qui a souffert plus que nous tous par amour pour chacun d'entre nous, l'aimait et voulait l'aider dans ses moments de désarroi. C'est à nous de faire un pas vers lui, car lui, sur la croix, a tout accompli pour nous !

    Un engagement pour aujourd'hui


    Ne nous décourageons pas, le Seigneur veut nous aider à trouver les moyens de témoigner pour lui afin que chacun puisse le connaître. Agissons, car il est avec nous !

    Jean Louis Gaillard

     

    topchretien.com

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • La boisson au persil pour nettoyer les reins naturellement

     
     
     
     
     
     
     
    En plus de nous aider à éliminer les toxines, l'infusion au persil a des propriétés diurétiques qui évitent la rétention d'eau. Il est important de l'accompagner d'habitudes de vie saines.
     
     
     
    La boisson au persil pour nettoyer les reins naturellement
     
     

    Les reins sont les organes responsables de purifier le sang à travers un processus complexe.

    Ils se chargent d’absorber les substances nécessaires pour le corps, tout en filtrant les éléments toxiques qui peuvent s’accumuler petit à petit.

     

    Quand on a un style de vie sédentaire et que l’on ingère trop de sel et peu d’eau, il n’est pas étonnant que les reins commencent à avoir des difficultés de fonctionnement.

    Cela génère alors de graves problèmes de santé comme les infections, les calculs ou l’insuffisance rénale.

    C’est pour cela qu’il est nécessaire de les purifier occasionnellement à travers la consommation d’aliments qui leur apportent les nutriments dont ils ont besoin pour travailler.

    Le persil est l’une des meilleures plantes pour la santé rénale.

    Ses propriétés aident à nettoyer les reins naturellement et représentent une excellente alternative pour lutter contre les maladies.

    Dans cet article, nous allons vous expliquer les raisons pour lesquelles il n’est nécessaire de consommer du persil, et comment le préparer sous forme de boisson.

     

     

    Comment savoir si j’ai besoin d’un nettoyage rénal ?

    Comment-savoir-si-on-a-besoin-d'un-nettoyage-renal-500x334

    La toxicité des reins et du sang est liée au développement de pathologies chroniques qui peuvent altérer la qualité de vie de la personne qui en souffre.

    A travers un bon nettoyage rénal, on peut éliminer ces molécules toxiquespour soulager la charge de cet organe et garantir ainsi son fonctionnement optimal.

    Il est essentiel de débuter un processus de nettoyage des reins si l’on s’aperçoit des symptômes suivants :

    • La pression artérielle élevée ou basse.
    • Une douleur dans la partie antérieure ou inférieure de l’abdomen.
    • Une urine de couleur sombre et avec une forte odeur.
    • Des maux de dos, au niveau des lombaires.
    • Une soif excessive.
    • Des changements dans les habitudes de miction.
    • Des douleurs lorsqu’on urine.
    • Des pigments épithéliaux plus secs et sombres.
    • Les chevilles gonflées.
    • Une inflammation au niveau du contour des yeux.
    • Des hématomes et des hémorragies.

     

    Pourquoi la boisson au persil aide à nettoyer les reins?

    Pourquoi-la-boisson-au-persil-aide-nettoyer-les-reins-500x353

    Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles la boisson au persil est l’un des meilleurs choix quand il s’agit de faire une purification rénale.

    Cette plante est une source naturelle de composés antioxydants comme le bêta-carotène, ainsi que de vitamines et de minéraux, comme le calcium, le phosphore, le fer et le soufre.

    Sa richesse en nutriments aide à purifier l’organisme des substances de déchets et des excès de graisses, dont l’accumulation génère des interruptions dans le fonctionnement des « organes purificateurs ».

    Dans le cas des reins, le persil est très efficace, car en plus de faciliter l’élimination des toxines, c’est également un grand remède pour réguler les liquides.

    Sa richesse en chlorophylle protège les cellules et lui donne un effet rafraîchissant pour lutter contre les problèmes comme la mauvaise haleine.

    En plus de cela, le persil a une puissante action digestive qui diminue l’inflammation, les gaz et les douleurs générées par l’indigestion.

     

     

    La boisson naturelle au persil pour nettoyer et détoxifier les reins

    Boisson-naturelle-persil-500x334

    La manière la plus simple de profiter des propriétés de cette plante est de préparer une boisson naturelle, que l’on obtient après sa cuisson dans de l’eau.

    Ingrédients

    • 6 cuillerées de persil (60 g)
    • 1 litre d’eau

    Comment la préparer ?

    • Commencez par bien laver le persil pour le désinfecter. Vous pouvez le faire tremper dans un peu d’eau au vinaigre ou au citron.
    • Ensuite, découpez-le en petits morceaux et mettez-le dans une casserole avec un litre d’eau.
    • Laissez la décoction se faire pendant 10 minutes et laissez reposer.
    • Une fois que la boisson est prête à la consommation, filtrez-la et servez-la.
    • Si vous la préférez froide, vous pouvez la mettre dans le réfrigérateur pendant quelques heures.

    Comment utiliser cette boisson pour le nettoyage rénal ?

    • Consommez un verre à jeun, et attendez 30 minutes avant d’ingérer un autre aliment.
    • Vous pouvez prendre jusqu’à deux verres par jour si vous le souhaitez.
    • Consommez-en pendant deux semaines d’affilée pour une détoxification complète.
    • Si vous pensez que c’est nécessaire, vous pouvez réaliser ce nettoyage chaque mois.

    Il est primordial de prêter attention à tous les signaux envoyés par les reins.

    Même si on peut débuter un processus de nettoyage avec des boissons comme celle au persil, il est également nécessaire d’améliorer ses habitudes de vie afin de prévenir de possibles maladies futures.

    Une bonne alimentation, la pratique d’exercices et une réduction significative de l’ingestion quotidienne de sodium, peuvent aider les reins à rester en bonne santé.

     

    amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les bienfaits d’une douche froide

     
     
     
     
     
     
     
     
    Si vous n'êtes pas habitué aux douches froides, vous pouvez commencer par baisser petit à petit la température. Votre salle de bains doit être relativement chaude pour que le contraste soit bénéfique.
     
     
     
    Les bienfaits d’une douche froide
     

    Certaines personnes se douchent à l’eau froide. Mais, est-ce bon pour la santé ?

     Nous sommes nombreux à prendre des douches chaudes, voire tièdes, selon la température qu’il fait à l’extérieur.

    C’est une habitude difficile à changer, tant que nous ne connaissons pas tous les bienfaits que peut nous apporter une douche froide.

    Découvrez comment améliorer votre santé en prenant des douches froides, et essayez plusieurs techniques pour le faire sans trop de difficultés. 

     

     

    Se doucher à l’eau froide ou à l’eau chaude ?

    En réalité, l’eau froide et l’eau chaude ont toutes les deux des bienfaits pour notre santé. L’important est de savoir les utiliser au bon moment, et de manière équilibrée.

    En règle générale, nous nous douchons quasi-exclusivement à l’eau chaude, parfois à une température excessive, et bien souvent pendant trop longtemps.

    Pour notre corps, la chaleur est plus agréable, car elle permet de dilater les vaisseaux sanguins et de favoriser la relaxation.

    Cependant, si nous en abusons, les douches à l’eau chaude peuvent nous affaiblir, nous voler notre énergie et déséquilibrer notre circulation sanguine.

    Pour toutes ces raisons, il est important de savoir combiner les deux températures pour se laver.

    De nombreuses stations balnéaires et autres centres d’hydrothérapie, proposent des bains à température alternée pour profiter de tous les bienfaits que peut nous apporter l’eau.

    Pour commencer, l’idéal est de vous appliquer un peu d’eau froide de manière graduelle, en la combinant à intervalles réguliers avec de l’eau chaude.

     

    Eau-froide-ou-eau-chaude-500x331

    Les bienfaits de l’eau froide

    • Elle réduit les inflammations.
    • Elle améliore la circulation sanguine, car elle contracte les vaisseaux sanguins et évite les varices.
    • Elle combat la flaccidité des tissus.
    • Elle tonifie la peau et améliore son apparence.
    • Elle accélère le métabolisme.
    • Elle prévient la cellulite.
    • Elle nous apporte de la vitalité et de l’énergie, tout en produisant des effets relaxants sur le long terme.
    • Elle fortifie le système immunitaire de manière graduelle.
    • Elle régule le système nerveux.

     

     

    De quelle manière prendre une bonne douche froide ?

    • Les douches à faible température ne doivent pas être très longues. 5 minutes sont amplement suffisantes.
    • Evitez la zone de votre tête. Vous pouvez passer un filet, de manière très rapide, sur votre nuque si vous le désirez.
    • Votre salle de bains doit être relativement chaude, et vous ne devez pas avoir froid au moment où vous vous douchez, pour que vous puissiez bénéficier des vertus du contraste de température.
    • Si vous avez des troubles cardiaques, vous devez faire très attention. Vous pouvez utiliser de l’eau tiède au départ, puis baisser progressivement la température de votre douche, selon la réaction de votre corps.
    • Vous pouvez alterner les températures durant votre douche. Commencez par 1 minute d’eau froide, puis 1 minute d’eau chaude, et poursuivez par 2 minutes d’eau froide, pour finir par 2 minutes d’eau chaude.
    • Vous devez toujours terminer votre douche par un filet d’eau froide.
    • En sortant de la douche, vous devez aider votre corps à récupérer sa température habituelle. Vous pouvez réaliser un petit exercice, vous masser en appliquant une lotion ou bien vous frotter de manière énergique avec votre serviette.

    Le mieux est de prendre une douche froide le soir, car vous pouvez ensuite aller directement vous mettre au lit pour bien vous réchauffer.

    Douches-froides-500x396

    Les bains à l’air libre

    Au fur et à mesure que votre corps va s’habituer à l’eau froide, vous allez ressentir le besoin de continuer à suivre cette habitude.

    Vous pouvez alors envisager d’autres options, comme vous baigner dans la mer, dans une rivière ou dans des lacs d’eau froide.

    Il est fréquent de le faire en été, mais il est aussi important de le faire durant ces jours ensoleillés d’automne ou de printemps.

    Vous pouvez faire un peu d’exercice avant de vous baigner, puis vous plonger seulement quelques minutes dans l’eau, avant de refaire un nouvel exercice, ou de bien vous sécher, afin de rétablir votre température corporelle à ses niveaux habituels.

    Le fait de réaliser ce type de bains en pleine nature va vous apporter de nombreux bénéfices, notamment pour votre système nerveux.

    Faites-le dans des zones sûres, en prenant toutes les précautions nécessaires.

     

    Bains-a-l-exterieur-500x333

    Les bains localisés

    Si vous souffrez de problèmes de santé dans les extrémités de votre corps, comme de l’arthrite ou de l’arthrose dans les articulations, vous pouvez prendre des bains en ne mouillant que ces parties de votre corps.

    Vous aurez besoin de récipients suffisamment grands pour pouvoir y plonger les zones de votre corps qui vous font mal. Mettez de l’eau très froide dans l’un, et de l’eau assez chaude dans l’autre.

    De la même manière que pour la douche, alternez entre les deux bassines, en plongeant vos membres pendant le même laps de temps dans les deux.

    Si vous le faites tous les jours, vous allez considérablement réduire les inflammations et les douleurs que vous pouvez ressentir dans ces zones, même si vous souffrez de ces problèmes de manière chronique, depuis de nombreuses années.

     

    amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Attendez de bonnes choses

     

     

     

     

     

     

     

    « Que Dieu, qui est l’auteur de l’espérance, vous comble de toute joie et de sa paix par votre confiance en lui. Ainsi votre cœur débordera d’espérance par la puissance du Saint-Esprit. » Romains 15:13

     

    L’espérance est une des forces les plus puissantes à l’œuvre dans l’univers. En tant qu’enfant de Dieu, vous pouvez jouir d’une mesure illimitée d’espérance. Voilà un beau sujet de reconnaissance !
    L’espérance est l’anticipation bienheureuse de quelque chose de bon. Espérer, c’est attendre du bien. Qu’attendez-vous ? Vous êtes-vous déjà posé cette question ? Si vous n’attendez rien, ou juste un tout petit peu, ce que vous recevrez sera à la mesure de votre attente.
    Je dis toujours que je préfère espérer beaucoup et ne recevoir que la moitié, plutôt que d’espérer peu et recevoir la totalité.
    Dieu veut que vous lui fassiez confiance et que vous viviez dans l’attente heureuse de quelque chose de bon. Si vous traversez une situation difficile aujourd’hui, attendez-vous à ce qu’elle change. Si au contraire tout va bien, attendez-vous à ce que cela aille encore mieux. Dieu est un Dieu d’espérance.

    Prière de reconnaissance
    Seigneur, merci pour la force de l’espérance dans ma vie. Merci parce que tu vas faire quelque chose de bon pour moi. Je peux te faire confiance et attendre le meilleur.

    Joyce Meyer

    People congratulate and holding thumbs up

     

    joycemeyer.fr

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 15 aliments qui forcent la mort des cellules cancéreuses, éliminent les toxines et traquent sans relâche les radicaux libres

     

     

     

     


    aliments-anti-cancer

     

     

     

     

    La recherche au cours de la dernière décennie a démontré l’évidence que ce que vous mangez a un effet global sur votre santé. La simple vérité est qu’un régime anti-cancer n’est pas si différent des aliments sains que vous devriez manger de toute façon. Il s’agit une grande quantité de fruits et légumes biologiques, ainsi que de la viande maigre ou du poisson.

     

    Pour compiler une liste des aliments de lutte contre le cancer, il faudrait énumérer la plupart des fruits, des légumes, des protéines et des plantes. Certaines aliments combattent l’inflammation encourageant la croissance du cancer. D’autres aliments forcent la mort des cellules cancéreuses, tandis que d’autres encore aident le corps à éliminer les toxines et protègent contre les radicaux libres. Les aliments sains et bio vont attaquer toute maladie à un certain niveau.

    Alors, qu’y a-t-il sur la liste des aliments anti-cancer?

    Quasiment l’exact opposé du régime alimentaire occidental. Des aliments biologiques qui incluent les légumes colorés, les fruits, les haricots secs, les graisses saines, l’ail, les plantes médicinales, les épices et les protéines maigres. Bien que ce ne soit pas une liste complète, nous allons jeter un oeil à quelques faits marquants:

    1. Haricots secs

    Les haricots secs offrent de nombreux composés phytochimiques ainsi que des fibres. Les composés phytochimiques comme les saponines ont la propriété d’inhiber la reproduction des cellules cancéreuses; les inhibiteurs de protéase ralentissent la division des cellules cancéreuses, et l’acide phytique, lui aussi, ralentit la progression des tumeurs. Les haricots secs contiennent aussi des folates, une vitamine B qui réduit le risque de cancer du pancréas.

    2. Graine de nigelle / huile

    Aussi connue comme le cumin noir. Il y a à ce jour 656 études révisées par des pairs sur cet aliment incroyable. Cette graine a la vertu de stabiliser et renforcer le système immunitaire. Le Dr Hwyda Arafar MD, PhD, utilise la graine de nigelle dans le traitement des patients atteints de cancer du pancréas avec des résultats étonnants de 80% de mort cellulaire.

    3. Carottes

    Les carottes sont riches en bêta carotène, un antioxydant dont les scientifiques pensent qu’il protège les membranes cellulaires contre les dommages dus aux toxines et il ralentit la croissance des cellules cancéreuses. Elles fournissent des antioxydants qui peuvent combattre le VPH. Les carottes peuvent se révéler bénéfiques dans le traitement de la leucémie.

    4. Légumes crucifères

    Les légumes crucifères comme le chou chinois, le brocoli, le chou vert, le chou kale, le chou frisé, le chou-fleur contiennent du sulforaphane et des indole-3-carbinols (l3Cs). Ce sont deux anti-cancer puissants. Ils aident à détoxifier le corps et inhibent le développement des cellules précancéreuses en tumeurs malignes. Dans des études menées par le World Cancer Research Fund et l’American Institute for Cancer, le brocoli et d’autres légumes crucifères étaient particulièrement protecteurs contre les cancers de la bouche, de l’oesophage et de l’estomac. Vous pouvez également envisager de consommer des graines germées de brocoli pour une régénération nutritionnelle encore plus efficace.

    5. Ail

    Les mêmes composés soufrés qui donnent à l’ail sa forte odeur peuvent empêcher les substances causant le cancer de se former dans votre corps, accélèrent la réparation de l’ADN et tuent les cellules cancéreuses. N’oubliez pas d’inclure d’autres aliments du groupe des alliacés, les oignons, les poireaux, les échalotes et la ciboulette. Le soufre présent dans ce groupe d’aliments facilite la mort des cellules du cancer de la prostate, du côlon, du sein et du poumon.

    6. Gingembre

    Le gingembre a des propriétés anti-inflammatoires puissantes et peut ralentir la croissance du cancer. Cette racine épicée est également utile pour soulager les nausées, les migraines, les douleurs musculaires et l’arthrite. Le pouvoir anti-inflammatoire du gingembre tue les cellules cancéreuses de l’ovaire dans un tube à essais plus rapidement que la chimio, selon une étude effectuée au Centre du Cancer de l’Université du Michigan.

    7. Raisins et resvératrol

    La recherche montre que le resvératrol offre de nombreux avantages en matière de santé y compris réduire l’inflammation et prévenir l’oxydation du cholestérol LDL. Il permet également de limiter la propagation des cellules cancéreuses et déclenche la mort des cellules cancéreuses. Si vous cherchez à augmenter votre consommation de resvératrol, envisagez de consommer du raisin, des myrtilles, des canneberges et des grenades, chacun d’entre eux offrant un large éventail d’antioxydants.

    8. Thé vert

    Riche en polyphénols et catéchines, notamment l’EGCG (gallate d’épigallocatéchine). L’EGCG est foudroyant sur les cellules cancéreuses. Ce puissant antioxydant aide à détoxifier le foie et retarde la croissance du cancer. Des études de laboratoire ont montré que les catéchines du thé peuvent réduire les tumeurs et réduire la croissance des cellules tumorales.

    9. Grenade

    Ce fruit offre des vertus anti-inflammatoires et antioxydantes. Les études montrent que ce fruit peut inhiber significativement la croissance des cellules cancéreuses de la prostate. Si vous achetez du jus, assurez-vous de lire les étiquettes parce que le jus en bouteille contient habituellement des quantités très élevées de sucre.

    10. Algues

    Les algues Kelp, Kombu, Hijiki, Nori et Arame sont des aliments puissants et riches en minéraux et vitamines que l’on peut facilement ajouter aux soupes, salades, quinoa ou autre. Les algues offrent une quantité d’avantages nutritionnels et curatifs.

    • Le Kelp aide à éliminer les particules radioactives et les métaux lourds de l’organisme.
    • Le Kombu contribue à abaisser la pression artérielle et est abondant en iode, carotènes, vitamines B, C, D et E; c’est également une algue riche en protéines et qui contient également du calcium, du magnésium, du potassium, de la silice, du fer et du zinc.
    • Le Hijiki stimule les cellules tueuses naturelles pour la protection contre les maladies.
    • Le Nori est riche en carotènes, calcium, fer, iode et phosphore.
    • L’Arame est l’une des sources les plus riches en iode. Les herboristes utilisent l’Arame pour aider à réduire les fibromes du sein et de l’utérus.

    Les algues séchées se trouvent également en poudre à utiliser dans les bains détoxifiants.

    11. Epinards

    Cet aliment vert polyvalent contient de la lutéine et de la zéaxanthine. Ces caroténoïdes suppriment des molécules instables et les radicaux libres de votre corps. Ils sont également présents dans d’autres légumes à feuilles vertes foncées. Une étude du NIH/AARP portant sur plus de 490 000 personnes a trouvé que celles qui mangeaient plus d’épinards étaient moins susceptibles de développer le cancer de l’oesophage. Certaines études suggèrent que les caroténoïdes des épinards et d’autres aliments réduisent le risque de cancer de l’ovaire, de l’endomètre, du poumon, et le cancer colorectal.

    12. Fraises

    Cette baie est riche en antioxydants comme la vitamine C et l’acide ellagique. L’acide ellagique présente des propriétés anti-cancéreuses qui suralimentent les enzymes pour ralentir la croissance des tumeurs. Toutes les baies contiennent de puissants antioxydants, ce qui signifie qu’elles arrêtent naturellement le processus qui crée des radicaux libres endommageant les cellules. D’autres baies riches en flavonoïdes comme les framboises, les myrtilles, les mûres, et les canneberges sont également de puissants antioxydants et sont considérées comme des aliments protecteurs. Les fruits et les baies ont le potentiel de réduire les risques de cancer du poumon, de la bouche, de l’estomac et de l’oesophage.

    13. Tomates

    Le lycopène est un antioxydant très concentré dans les tomates. De nombreuses études suggèrent qu’une alimentation riche en lycopène est liée à un risque plus faible de cancer de la prostate. Dans les tests de laboratoire, le lycopène stoppe le développement d’autres types de cellules cancéreuses, celles du sein, des poumons et de l’endomètre. D’autres aliments qui contiennent du lycopène incluent la pastèque, le pamplemousse rose et les poivrons rouges. Cependant, alors que la consommation régulière de tomates et de poivrons est associée à un moindre risque de plusieurs cancers, notamment le cancer de la prostate, elle a un inconvénient qui est la solanine. Si vous avez une inflammation, la solanine est susceptible d’empirer et d’aggraver la situation.

    14. Curcuma

    La curcumine est l’un des plus puissants antioxydants trouvés dans le curcuma et a de nombreux avantages pour la santé. Il a été largement étudié pour sa capacité à tuer de nombreuses lignées de cancers. James A. Duke, un ethnobotaniste, a publié des résumés complets de 700 études sur le curcuma.

    15. Vitamine D

    Certes, la vitamine D n’est pas un aliment, mais il y a une infinité d’études qui montrent que cette vitamine joue un rôle dans la réduction du risque de cancer du sein et du côlon, ainsi que l’amélioration du taux de survie des personnes atteintes du cancer du poumon.

    « La nourriture que vous mangez peut être soit la forme de médecine la plus sûre et la plus puissante, soit la forme de poison la plus lente. » Anne Wigmore

     

    Sources :
    www.mdpi.com
    www.ncbi.nlm.nih.gov
    www.ncbi.nlm.nih.gov
    www.greenmedinfo.com
    www.ncbi.nlm.nih.gov

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Voilà ce qui arrive à notre corps quand nous regardons

    nos téléphones portables avant d’aller dormir

     

     

     

     


    tablet

     

     

     

    Vous n’ignorez pas que l’utilisation d’écrans avant de vous coucher peut perturber votre sommeil ; de nouvelles études suggèrent que le problème est plus grave encore.

    Selon une étude de décembre 2014 du Brigham & Women’s Hospital à Boston aux Etats Unis, non seulement l’utilisation d’un iPad au lit rend votre endormissement plus difficile, mais cela a aussi un impact sur votre veille et votre fatigue, le lendemain. Publiée dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences, l’étude explique que ses résultats concernent toute personne utilisant en soirée un portable, un smartphone, une tablette ou certaines télévisions.

     

    Ces recherches confirment les conclusions d’études plus anciennes, qui avaient déjà mis en évidence le lien entre l’utilisation tardive d’écrans, et la qualité du sommeil.

    « Nous savions déjà que la lumière de ces écrans modifie l’état de fatigue et d’attention, en inhibant les niveaux de mélatonine dans le sang”, explique le Dr Anne-Marie Chang, neuroscientifique associée au sein de la Division du Sommeil et des Troubles Circadiens du BWH. « Cette étude a produit des résultats détaillés d’une comparaison directe entre lire sur un appareil émettant de la lumière et lire un livre imprimé, et les conséquences sur le sommeil. »

    Si vous ne voulez pas vous sentir comme un zombie pendant la journée, les conclusions sont claires: Lisez un vrai livre imprimé est préférable si vous devez stimuler votre esprit avant de vous coucher, et évitez les écrans comme si votre vie en dépendait, car elle le pourrait bien. Selon Chang, le manque de sommeil – que ce soit à cause d’une quantité ou d’une qualité de sommeil insuffisante – est lié à d’autres problèmes de santé, comme l’obésité, le diabète, et des maladies cardiovasculaires. La suppression chronique de mélatonine a par ailleurs été associée à un risque accru de certains types de cancers, a-t-elle dit.

    Il va sans dire que le sommeil a naturellement des bénéfices intrinsèques qui font qu’il est préférable de ne pas trop s’en priver en temps normal.

    L’étude s’est tenue pendant deux semaines, et a suivi douze participants, qui ont lu un iPad pendant quatre heures avant de se coucher, cinq jours de suite; ce protocole a par la suite été répété avec des livres imprimés. Pour certains cobayes, l’ordre était inversé, et ils ont dû commencer par les livres pour finir par les iPads.

    Les utilisateurs d’iPad ont mis plus longtemps à s’endormir, ont moins bien dormi, et ont connu des cycles de sommeil paradoxal plus courts comparés aux lecteurs de livres. Les utilisateurs d’iPad ont par ailleurs produit moins de mélatonine, une molécule qui régule votre sommeil. Le lendemain, ils étaient aussi plus fatigués que les lecteurs de livres, et ce même s’ils avaient tous dormi pendant huit heures complètes.

    Les effets dans le monde réel pourraient être encore pires que ce que les chercheurs ont observé pendant leur étude, malheureusement. Selon Chang, comme les utilisateurs d’iPad se sentent plus attentifs et réveillés, les personnes utilisant des écrans avant d’aller se coucher pourraient bien rester debout plus longtemps que les participants de l’études n’en avaient le droit, et par conséquent, leur sommeil pourrait en pâtir encore plus.

    Si vous devez vraiment utiliser votre tablette, votre téléphone ou votre ordinateur avant de dormir pour quelque raison que ce soit, il pourrait y avoir un moyen de les rendre moins nocifs. Essayez un filtre qui bloque la lumière bleue – il y a une application pour Android qui permet d’accomplir ceci, mais vous devrez investir dans un filtre physique pour votre matériel Apple. Pour les ordinateurs, utilisez F.lux. Selon les chercheurs, c’est en effet la lumière bleue qui vous maintient éveillé, et inhibe la production de mélatonine, ce qui affecte négativement la qualité de votre sommeil.

    « La meilleure recommandation (quoique pas la plus populaire) serait d’éviter l’utilisation d’écrans produisant de la lumière avant de se coucher. » conclut le Dr Chang. « Pour ceux qui doivent utiliser des ordinateurs ou d’autres appareils émettant de la lumière le soir, les logiciels et autres technologies qui filtrent la lumière bleue peuvent être utiles. »

     

    Source : Huffington Post

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Prenez du repos
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Quant à moi, déclaré juste, je contemplerai ta face et, à mon réveil, je pourrai me rassasier de la vue de ton image. Psaumes 17:15

     

    Chaque soir, le soleil se couche sur tous nos problèmes et toutes nos erreurs de la journée. Mais il se passe quelque chose de merveilleux pendant notre sommeil : le Seigneur nous donne du repos physiquement, mentalement et émotionnellement. Il nous renouvelle et nous revigore pour affronter le lendemain.
    Aujourd’hui, nous nous réveillons peut-être avec les mêmes problèmes que nous avions en nous couchant, des problèmes qui nous paraissaient insurmontables hier. Mais curieusement, après une bonne nuit de repos et un sommeil réparateur, nous nous sentons à nouveau capables d’y faire face. Dieu promet de renouveler les forces de celui qui se repose en lui.

     

    Joyce Meyer

    Relax and reading book on the cloud

     

    joycemeyer.fr

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Les nombreux bienfaits de jus de chou : combat le cancer, les maladies cardiaques et améliore la santé de l’intestin

     

     

     

     

    jus-de-chou

     

     

     

     

     

    Vous ne vous êtes jamais interrogé sur bienfaits du jus de chou? Le chou est considéré comme faisant partie des super-aliments. C’est pourquoi les bienfaits du jus de chou est quelque chose sur lequel vous devriez vous pencher.

    Recette de jus de chou

    Ingrédients:

    • 2 feuilles d’aloès ou 1 tasse de jus d’aloès
    • 1 concombre
    • 1 cuillère à café de gingembre
    • 1/2 tête de chou
    • 1/2 tasse de menthe poivrée

    Indications:

    1. Mettez tous les ingrédients dans l’extracteur de jus
    2. Mélangez le jus et buvez-le immédiatement.

    Bienfaits pour la santé du jus de chou cru

    1. Détoxifie le corps

    Le jus de chou aide à se débarrasser des produits chimiques et des hormones qui causent des dommages à l’organisme. Cela est possible grâce aux glucosinolates que les choux contiennent.

    2. Pour un teint éclatant

    Le jus de chou contient des phytonutriments, des antioxydants, des vitamines A, C et E, qui peuvent faire des merveilles pour votre peau. Il est également utilisé pour traiter la sécheresse de la peau, l’acné et prévient le vieillissement prématuré.

    3. Combat le cancer

    Le jus de chou cru contient des glucosinolates, que votre corps transforme en isothiocyanates, qui possèdent des propriétés uniques de prévention du cancer pour le cancer de la vessie, du colon et de la prostate.

    4. Contribue à la perte de poids

    Le jus de chou cru est un remède naturel efficace et puissant pour l’obésité. Il aide vraiment à nettoyer la partie supérieure de l’intestin et favorise le processus de digestion.

    5. Protège des maladies cardiaques

    Le jus de chou contient du sélénium, qui aide à protéger le corps des maladies cardiaques. Il contient également des niveaux élevés d’acide gras essentiel oméga-3, ce qui contribue à prévenir les maladies cardiovasculaires, les accidents vasculaires cérébraux et l’hypertension artérielle.

    6. Prévient l’ulcère aigu

    Le chou contient de la vitamine U qui renforce la muqueuse de l’estomac et le rend résistant aux ulcères.

    7. Prévient l’arthrite

    Le jus de chou est riche en sélénium, ce qui contribue à combattre les symptômes de l’arthrite.

    8. Réduit le mauvais cholestérol

    Le jus de chou cru aide à réduire les niveaux de LDL ou lipoprotéines de basse densité, connues comme le mauvais cholestérol. Le jus de chou rouge est riche en acides gras essentiels oméga-3.

    9. Remédie aux troubles digestifs

    Le chou est plus connu pour les effets bénéfiques qu’il a sur le système digestif. Il agit comme un désinfectant dans le côlon.

    10. Traitement des inflammations de la peau

    Le jus de chou contient des acides aminés, ce qui est un remède idéal pour traiter l’inflammation de la peau.

     

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Recherche : les plantes guérissent le cancer,

    pas les produits chimiques

     

     

     

     

    cancer

     

     

     

     

    Inconnue de la plupart des gens, une révolution Copernicienne a déjà eu lieu dans la théorie du cancer. Aujourd’hui, le poids des preuves démontre que les plantes et non les produits chimiques sont la solution pour inverser l’épidémie mondiale de cancer.

     

    Notre compréhension de ce qui cause le cancer a connu quelque chose de semblable à une révolution copernicienne dans la dernière décennie. La fatalité biologique a été la force prédominante au cours du dernier demi-siècle, où la plupart des maladies, y compris le cancer, étaient censées être prédestinées « dans les gènes », et donc, impossibles à inverser. Au lieu de chercher à résoudre les causes des maladies, nous nous sommes résignés à les détecter précocement et, dans le cas du cancer, au cours de cette détection précoce (même lorsqu’il était bénin), nous avons engagé une guerre contre ce cancer, en utilisant littéralement des matériaux d’armes de guerre (gaz moutarde et agents de matériaux dérivés du nucléaire). Maintenant, cependant, dans cette ère post-génomique, les facteurs extérieurs (epi-) au contrôle des gènes – facteurs épigénétiques – prennent le devant de la scène, ceux-ci incluent les expositions environnementales, le stress, les facteurs nutritionnels, et diverses variables en fonction du mode de vie qui sont accessibles à notre contrôle et à notre volonté, et qui sont souvent réversibles.

    En d’autres termes, le cancer est maintenant compris comme une dysfonction épigénétique, une réponse directe et même d’adaptation à l’environnement post-industriel, saturé de cancérigènes, en plus d’un régime alimentaire de faux « aliments » principalement produits chimiquement, se combinant pour produire un terrain idéal au développement du cancer.

    En effet, dans une étude publiée dans la revue Food and Chemical Toxicology, intitulée « L’utilisation de composés bioactifs dérivés de plantes pour cibler les cellules souches du cancer et moduler le micro-environnement de la tumeur », les auteurs notent les implications puissantes de ce point de vue épigénétique du cancer :

    « Un aspect fondamental à prendre en compte est que les changements épigénétiques ont la possibilité d’être inversés par la modification des facteurs épigénétiques, comme l’alimentation et le mode de vie. Aujourd’hui, l’identification de ces facteurs est cruciale pour développer les préventions en milieu épigénétique ainsi que des stratégies d’intervention anti-cancer plus efficaces. »

    Par ailleurs, ils notent que les interventions naturelles sont à nouveau (après des millénaires d’utilisation dans le monde entier), à la pointe de l’intervention médicale:

    « Pratiquement tous les composés alimentaires ont la capacité d’agir au niveau épigénétique dans les cellules cancéreuses qui influencent ainsi l’épigénome dans un sens positif ou négatif. En particulier, les composés d’origine végétale, tels que les polyphénols, ont la capacité d’inverser les mutations épigénétiques indésirables dans les cellules cancéreuses, pour inhiber la progression de la tumorigenèse, pour empêcher le processus métastatique, ou pour sensibiliser les cellules cancéreuses à la chimiothérapie et à la radiothérapie (Vanden Berghe, 2012). »

    L’étude a mis en lumière les points suivants, les implications pour l’avenir du traitement du cancer sont vraiment révolutionnaires:

    • Les cellules souches du cancer (CSCs) sont résistantes à la chimiothérapie et à la radiothérapie, provoquant une rechute de la tumeur.
    • Les CSCs sont connues pour résider dans des niches spécifiques, hypoxiques (peu oxygénées) et acides.
    • Les phytocomposants ont un impact sur l’auto-renouvellement des CSCs, le métabolisme et le micro-environnement.
    • Les phytocomposants pourraient être exploités pour la prévention et le traitement du cancer.

    Comme nous l’avons déjà étudié largement dans des articles précédents, la découverte d’une sous-population dans les tumeurs, de cellules appelées cellules-souches du cancer, révèle que notre guerre d’un demi-siècle contre le cancer, officiellement inaugurée en 1971 lorsque Nixon a signé le  National Cancer Act, était extrêmement peu judicieuse. La notion selon laquelle le cancer serait un simple sous-produit de cellules du corps devenant méchantes à cause d’un dommage à l’ADN et se répliquant comme des clones par des processus chaotiques – stochastiques – a été remise en question par la découverte que les tumeurs sont en fait sophistiquées, des communautés organisées hiérarchiquement qui expriment des comportements de survie hautement intelligents, bien que d’origine ancienne dans leur évolution. Les institutions considèrent le cancer comme quelque chose que « vous avez ou n’avez pas », qui serait l’équivalent d’être infecté par des cellules cancéreuses « terroristes » qui doivent être traitées comme des ennemis et anéanties par tous les moyens nécessaires. Ce traitement est appliqué, sans considération  pour les dommages collatéraux pour le patient. La perspective basée sur les cellules souches du cancer, précipitées principalement par les facteurs épigénétiques – par exemple l’exposition aux produits chimiques, les allergies ou intolérances alimentaires, l’acidose métabolique et un manque d’oxygène (hypoxie) – offre une vue beaucoup plus prometteuse de prévention et de traitement, ainsi qu’une reprise en main du pouvoir des personnes sur leur propre santé.

    Si le cancer n’est pas quelque chose qui « arrive au corps » de façon fataliste, à cause de « mauvais » gènes hérités de lointains ancêtres, mais est quelque chose que le corps fait de façon adaptative  pour survivre aux  expositions anthropiques qui sont contraires à des millions, sinon des milliards d’années de préhistoire du corps humain, soudain, la solution pour surmonter l’éclosion de l’épidémie mondiale de cancer se trouve dans la réappropriation et / ou la reproduction des conditions corporelles et psycho-spirituelles idéales dans le corps qui n’est plus propice à la cancérogénèse. Comme proposé dans le livre dont je suis le co-auteur, Cancer Killers, nous ne tombons pas malade parce que nous avons le cancer; nous avons le cancer parce que nous sommes déjà malades.

    Pour des recherches supplémentaires sur la vraie nature du cancer et les solutions, en mettant l’accent sur les implications révolutionnaires de la théorie des cellules souches du cancer, veuillez consulter les articles et les vidéos suivantes:

    J’entrevois un temps dans un avenir pas trop lointain, lorsque les institutions médicales reconnaîtront volontiers que le cancer est une réponse naturelle à des décennies d’exposition cumulative, non naturelle et sans précédent sur le plan de l’évolution à des produits chimiques, des perturbations électromagnétiques et psycho-spirituelles. Au lieu de vilipender et de réprimer violemment le symptôme de cette tempête parfaite de toxicité – le cancer – les praticiens éclairés vont apprendre à se concentrer sur les causes profondes, les retirer et les corriger, en focalisant leur attention sur la reproduction des conditions qui soutiennent notre modèle génétique et épigénétique de santé et de bien-être. C’est le but de GreenMedInfo.com de fournir au public et aux professionnels une base de données à exploiter pour tirer parti des preuves qui émergent afin qu’ils puissent suivre cette nouvelle voie. Les sections de base de données suivantes ont pour but de rendre cette tâche plus facile:

    Sayer Ji

    GreenMedInfo

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • QU'EST-CE QUI VOUS POURSUIT ?
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront tous les jours de ma vie, et j'habiterai dans la maison de l'Éternel jusqu'à la fin de mes jours." Psaume 23.6
     
     
    La Bible présente David comme un homme selon le cœur de Dieu. Quelle était son attitude ? Il écrit dans ce psaume : "Le bonheur et la grâce m'accompagneront." David vivait dans une attitude d'attente et d'espérance. Une version anglaise de la Bible traduit littéralement : "La bonté de Dieu me poursuit partout où je vais."

    La bonté et la miséricorde de Dieu vous suivront et vous accompagneront tous les jours de votre vie !
    L'attitude de David consistait à dire : "Il va m'arriver du bien. Partout où je vais, je sais que les bénédictions de Dieu me suivent. Sa grâce est toujours derrière moi." Rien d'étonnant à ce qu'il ait vu la bonté de Dieu ! Rien d'étonnant à ce qu'il ait surmonté les obstacles et réalisé de grands rêves. Il savait que de bonnes choses le suivaient.

    Savez-vous ce qui vous suit en ce moment même ? Ce ne sont pas les dettes, ni les échecs, ni la médiocrité, ni la défaite, ni le manque... Non, ce n'est rien de tout cela ! Vous êtes un enfant du Dieu très-haut. Vous avez été couronné de faveur. Vous avez été racheté de toute malédiction. Dieu vous a mis à part comme son trésor précieux. Si vous regardez dans votre rétroviseur, vous verrez que vous avez intérêt à être préparé parce que vous êtes suivi de près !

    Quelque chose se dirige vers vous à grande vitesse. Savez-vous ce que c'est ? Des bénédictions, des grâces, des occasions surnaturelles, la restauration. La bonté et la miséricorde de Dieu vous suivront et vous accompagneront tous les jours de votre vie !

    Une prière pour aujourd'hui

    Père céleste, je t'aime tant. Merci pour ta grâce abondante et ta miséricorde. Je choisis aujourd'hui de rechercher ta bonté. Je reçois ta faveur et tes bénédictions. Que toutes mes paroles et mes actes t'honorent. Au nom de Jésus. Amen.
     
     
    Joël Osteen
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 5 exercices des pieds pour soulager les douleurs au dos, aux hanches, et aux genoux en 20 minutes ou moins.

     

     

     


    exercices-des-pids

     

     

     

     

    Tout commence à la base. Vos pieds peuvent ne pas sembler des contributeurs importants à votre santé globale. Cependant, aucune autre partie de votre corps n’est soumise à une sollicitation aussi importante. Ils vous font avancer, et si vous prenez soin d’eux, vos pieds vont prévenir les douleurs au dos, aux genoux et aux hanches.

     

    Ce qui suit expliquera 5 exercices qui permettront de renforcer vos pieds, aider à prévenir la douleur et améliorer votre équilibre.

    1. Presser les orteils

    Comme toute partie du corps, les pieds ont besoin d’avoir leurs muscles échauffés correctement avant de se livrer à l’exercice. Presser les orteils est un bon échauffement pour vos pieds, et ce mouvement peut être très relaxant. Tenez-vous debout et pliez légèrement les genoux. Agrippez le sol avec vos orteils et comptez jusqu’à trois. Relâchez et effectuez une série de 10 répétitions trois fois par jour.

    2. Marcher sur les orteils

    Vous n’avez pas besoin d’être une ballerine pour cet exercice de pied. Marcher sur les orteils aidera à renforcer les muscles de vos orteils, ainsi que les ligaments et les muscles entourant la plante de vos pieds. Pour effectuer cet exercice tout ce que vous devez faire est de vous tenir debout sur la pointe des pieds et de marcher vers l’avant pendant 20 secondes. Une fois que vous avez terminé cette promenade, faites une pause pendant 10-15 secondes. Répétez cet exercice 5 fois de plus.

    Remarque: cet exercice doit être effectué 2 fois par jour pour de meilleurs résultats.

    3. Rotations de chevilles

    La mobilité et la flexibilité des chevilles sont extrêmement importantes. Les chevilles qui sont raides et limitées dans leurs mouvements amène souvent le reste du corps à compenser leurs défauts, ce qui entraîne des douleurs musculaires et articulaires dans tout le corps. Si vos chevilles sont raides, vous risquez de rencontrer des douleurs aux hanches, au dos ou aux genoux.

    Pour effectuer des rotations de chevilles, mettez votre dos au sol et étendez une jambe au dessus de votre tête. Tournez la cheville de la jambe étendue dans le sens horaire 10 fois. Ensuite, tournez la cheville de la jambe étendue dans le sens antihoraire 10 fois. Changez de jambe et recommencez.

    4. Flexion contre résistance

    La flexion contre résistance est excellente pour cibler les petits muscles du pied difficiles à atteindre. Ces muscles jouent souvent un rôle crucial dans le maintien de l’équilibre. Le renforcement de ces muscles permettra d’éviter les blessures.

    Pour effectuer cet exercice, vous aurez besoin d’une bande d’exercice. Assis sur le sol, redressez vos pieds en face de vous. Ensuite, placez une bande d’exercice autour d’une chaise solide ou une colonne de lit, puis placez la bande sur le dessus de vos pieds. Alors que vous êtes assis sur le sol, glissez vers l’arrière jusqu’à ce que vous sentiez une tension dans la bande.

    Fléchissez votre pied vers l’arrière et maintenez 5 secondes, relâchez et répétez ce mouvement 10 fois.

    5. Attraper un crayon avec les orteils

    Cet exercice est facile à réaliser et peut être fait à peu près partout. Tout ce dont vous aurez besoin pour cet exercice est un crayon (ou un stylo, nous ne sommes pas difficile). Tenez-vous devant le crayon que vous souhaitez attraper. En utilisant vos orteils, saisissez ce crayon et soulevez-le du sol, pendant 10 secondes, puis déposez-le. Répétez ce mouvement 5 fois pour chaque pied.

    Cette routine d’exercice devrait prendre seulement environ 20 minutes à réaliser. Effectuez ces exercices les uns à la suite des autres tous les 2-3 jours pour de meilleurs résultats.

     

    Sources : 

    Fitness Republic

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Apprenez à détecter les signaux d’une appendicite à temps

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Bien que ses symptômes peuvent se confondre avec d'autres douleurs, il est très important de savoir les identifier afin d'agir rapidement et éviter que l'appendicite ne se transforme en péritonite.
     
     
     
     
     
     
     
     
    Apprenez à détecter les signaux d’une appendicite à temps
     

     

     

     

     

    L’appendice est un tube similaire à un ver, qui mesure environ 1,5 centimètres de largeur et entre 10 et 15 cm de longueur.

    Elle se situe au début du gros intestin, plus exactement au fond de l’abdomen, dans la zone appelée fosse iliaque droite.

     

    Pendant longtemps, on a pensé que cet organe ne servait à rien, étant donné qu’on ne lui trouvait aucune fonction, au-delà de provoquer une appendicite.

    Cependant, plusieurs recherches ont découvert qu’il a une fonction de type immunologique, car il fait partie du système lymphatique, un réseau de ganglions connectés avec des vaisseaux spéciaux qui transportent la lymphe.

    La cause de l’inflammation de l’appendice est encore méconnue mais on estime qu’elle pourrait être le résultat d’une obstruction des selles, un corps étranger ou dans de moindres cas, une tumeur.

    Ce qui inquiète les experts de la santé, c’est que de nombreuses personnes ne connaissent pas les symptômes qui alertent de cette maladie, ce qui entraîne des diagnostics tardifs et des cas très graves.

    Si l’on tient compte du fait que la détection de l’appendicite est clé pour son traitement, mieux vaut s’informer.

    C’est pour cela que dans cet article, nous allons partager avec vous les signaux d’alerte les plus importants, qui annoncent une appendicite.

     

     

    La douleur autour du nombril

    Douleur-autour-du-nombril-500x334

    L’un des premiers symptômes qui apparaît quand l’appendice s’enflamme, est une légère sensation de douleur autour du nombril, au niveau de la zone appelée « la bouche de l’estomac ».

    On a tendance à confondre ce symptôme avec une douleur de ventre commune.

    Cependant, dans le cas de l’inflammation de l’appendice, la douleur est progressive et continue.

    Il est probable que la douleur s’intensifie lors d’actions naturelles comme la toux ou des pressions légères. 

    Pour le vérifier, il faut appuyer doucement la zone endolorie avec l’index et le majeur, pendant deux minutes.

    Si la douleur est de plus en plus grande, cela signifie que vous souffrez d’appendicite.

     

    Marcher doucement

    Quand l’appendicite est aiguë, en général, la personne a des difficultés à marcher. Lorsqu’elle essaie de se lever ou de marcher, la douleur s’intensifie.

    La plupart des gens qui souffrent d’appendicite, préfèrent rester au lit pour ressentir cette sensation de soulagement.

    Un autre test consiste à faire un saut ou à tousser afin de voir si la douleur s’intensifie.

    De fait, la première chose que les médecins font lors d’un diagnostic, est de demander au patient de tousser.

     

     

    La fièvre

    Fievre-500x334

    La fièvre est une réponse immunologique du corps face à différents troubles de la santé et dans ce cas, il faut considérer ce symptôme comme un signal d’alerte.

    Une température corporelle normale doit osciller entre 35 et 37°C.

    Une hausse anormale de la température, associée à d’autres symptômes mentionnés précédemment, pourrait être le signe d’une inflammation de l’appendice.

     

     

    Les nausées et les vomissements

    Au fur et à mesure que la maladie progresse, le corps manifeste de plus en plus de symptômes, tels que les nausées ou les vomissements.

    Cependant ces deux symptômes peuvent être le résultat d’autres problèmes de santé, comme c’est le cas des maladies gastro-intestinales.

     

     

    Les changements évidents dans les selles

    Les symptômes tardifs d’une appendicite peuvent inclure des changements comme la constipation ou la diarrhée, dues à l’inflammation qui affecte l’appendice.

     

     

    La perte de l’appétit

    Perte-de-l'appetit-500x334

    Ce symptôme, accompagné de ceux précités, peut être le signal que quelque chose est en train de se passer dans l’appendice.

    En général, les personnes affectées ont des difficultés à manger normalement et le changement peut être si brusque, que l’on peut penser à une infection de l’estomac ou à un virus quelconque.

     

    Quelles sont les complications que cela provoque ?

    Le fait de ne pas prendre ces symptômes comme un signal d’alerte de l’appendicite, peut contribuer à la progression de la maladie, jusqu’à une étape plus grave.

    L’inflammation non traitée peut endommager l’organe et provoquer une péritonite, qui peut être mortelle.

    Cela peut également entraîner la formation d’un fistule, d’un abcès ou d’une infection au niveau de la blessure.

     

    amelioretasante.com

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • LA RÉUSSITE DE CEUX QUI PERSÉVÈRENT
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    "Soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l’œuvre du Seigneur, sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur." 1 Corinthiens 15.58
     
     
    Cela remonte au début de mon service dans l'œuvre de Dieu, il y a plus de trente-cinq ans, je passais par un temps difficile, et étais passablement découragé. J'avais invité un autre serviteur à venir prêcher dans l'assemblée où j'étais. Le texte de sa méditation était justement ce verset du jour. Je ne sais si plusieurs croyants furent édifiés, encouragés, mais personnellement je l'ai été.

    Comme Noé, qui est allé jusqu'au bout sans se décourager, je m'engage à persévérer.
    Parfois nous sommes découragés, et sur le point de tout abandonner, comme ce fut le cas pour Elie fuyant la colère de Jézabel. Comme lui nous croyons que nous sommes seuls, que notre service est vain, inefficace, stérile. Si c'est ce que vous vivez en ce moment, je voudrais vous dire : N'abandonnez pas, vous n'êtes pas seul, la réussite est pour ceux qui persévèrent. J'aime cette phrase de Winston Churchill : "Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal, c'est le courage de continuer qui compte. Le succès, c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme."

    Je parlais ces jours derniers avec une croyante. Elle se disait frustrée par le faible impact de l'évangile dans la vie de ceux pour qui elle prie, et auprès desquels elle a rendu témoignage. Peut-être passez-vous par ce genre de frustration ? Vous aimeriez qu'un grand nombre d'amis, de parents, connaissent la grâce qui est en Christ, mais malgré vos prières et votre témoignage rien ne se passe. J'ai partagé avec cette soeur, l'exemple le plus extraordinaire que nous trouvions dans la Bible, celui de Noé. Cet homme a persévéré pendant cent ans à prêcher, et seulement sa proche famille fut sauvée ! Quel modèle extraordinaire de persévérance !

    La réussite, ce n'est pas de ne jamais connaître l'échec, mais dans l'échec, c'est de relever la tête et de persévérer. Le célèbre champion international de basket, Michael Jordan a dit : "J'ai raté 9000 tirs dans ma carrière. J'ai perdu presque 300 matchs. Vingt-six fois, on m'a fait confiance pour prendre le tir de la victoire et j'ai raté. J'ai échoué encore et encore et encore dans ma vie. Et c'est pourquoi j'ai réussi."

    Persévérer, ce n'est pas se contenter de rester dans certaines ornières et y demeurer, mais c'est travailler de mieux en mieux, c'est chercher à aborder les défis en les envisageant sous différents angles, sans jamais perdre espoir.

    Mon engagement de ce jour

    Comme Noé, qui est allé jusqu'au bout sans se décourager, je m'engage à persévérer. Sachant que la réussite, c'est justement de tenir ferme. Je renouvelle mon engagement, sans m'attarder sur les échecs mais en les utilisant comme des tremplins pour atteindre le but.
     
    Paul Calzada
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • 8 exercices pour soulager la douleur de l’arthrite dans vos mains !

     
     
     
     
     
     

    exercices-arthrite

     

     

     

     

     

    Différents exercices de la main permettent d’améliorer la flexibilité et de soulager la douleur de l’arthrite. Ces exercices sont très simples à faire. Voici comment procéder:


    1. Faire un poing

     

    Commencez par tenir votre main dans une position droite (avec les doigts bien raides) puis faites un poing en mettant votre pouce à l’intérieur du poing, tout en évitant de serrer la main. Ensuite, ouvrez lentement votre main jusqu’à ce que vos doigts redeviennent droits.

    2. Etirement du pouce

    Pour commencer, tenez votre main gauche dans une position droite. Ensuite, pliez le pouce vers l’intérieur de votre paume. Effectuez un étirement en essayant d’atteindre votre petit doigt avec le pouce. Si vous ne parvenez pas à le faire, ne soyez pas frustré, cet exercice est difficile au début. Il suffit juste de tendre le pouce autant que vous le pouvez puis de rester dans cette position pendant quelques secondes. Ensuite, revenez à votre position initiale. Répétez cet exercice 10 fois.

    3. Les doigts pliés

    Adoptez la même position que dans l’exercice du poing mais cette fois en redressant la main gauche. Pliez doucement votre pouce dans la direction de votre paume. Restez dans cette position pendant quelques secondes, puis revenez à la position initiale de la main. Ensuite, même exercice avec l’index, que vous allez plier dans le même sens. Essayez de rester quelques secondes avant de le redresser. Répétez cet exercice avec chaque doigt. Quand vous avez terminé ces étirements avec la main gauche, répétez l’exercice avec la main droite.

    4. Le O avec les doigts

    Redressez votre main gauche, puis dirigez tous vos doigts de manière à ce qu’ils puissent se toucher et former un O. Maintenez cette position pendant quelques secondes avant de tendre à nouveau les doigts. Effectuez cet exercice au moins trois fois par jour pour soulager la douleur de l’arthrite dans vos mains, particulièrement en cas de raideurs articulaires.

    5. Le lever de doigts

    Mettez votre main gauche sur une table avec la paume vers le bas, à plat sur la table. Maintenez cette position puis essayez de soulever chaque doigt sur la table en commençant par le pouce. Gardez le doigt levé pendant 2 secondes pour chaque doigt. Faites cet exercice avec tous les doigts.

    6. Les doigts pliés sur la table

    Mettez le petit doigt de la main gauche sur une table, avec le pouce dirigé vers le haut. Pliez le reste de vos doigts vers l’intérieur de la main de manière à former un L en gardant le pouce dans la même position. Restez dans cette position pendant quelques secondes, ensuite, redressez tous vos doigts pour revenir à la position initiale de vos mains. Effectuez cet exercice dix fois pour chaque main.

    7. Le poignet extensible

    Pour soulager les douleurs liées à l’arthrite, vous pouvez aussi utiliser aussi vos poignets, afin de soulager vos articulations et venir à bout de la rigidité des doigts. Maintenez votre avant-bras dans une position droite avec la paume vers le bas. Ensuite, utilisez votre main gauche pour appuyer doucement sur les doigts de votre main droite jusqu’à ressentir une sensation d’étirement dans le bras et le poignet. Restez dans cette position pendant quelques secondes. Répétez cet exercice dix fois pour chaque main.

    8. Le ventilo et le poing

    Tenez votre main dans une position normale en essayant de garder vos doigts bien droits. Progressivement, vous allez écarter vos doigts aussi forts que vous pouvez (identiques à la structure d’un ventilateur). Ensuite, faites un poing. Rester dans chaque position (doigts écartés et poing) pendant environ cinq secondes. Répétez cet exercice deux fois par jour sur chaque main.

     

    Sources : 

    santeplusmag.com

    sante-nutrition.org

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire