• medisite.fr

    10 CHOSES QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR VOS ONGLES

     

     

    En combien de temps pousse un ongle ? Pourquoi ont-ils des taches blanches ? Pourquoi il ne faut pas toucher aux cuticules ? Quelles maladies peuvent-il révéler ? Beaucoup de fausses informations circulent sur les ongles. Medisite tire pour vous le vrai du faux, avec la dermatologue Nina Roos.

     

    Les taches blanches ne révèlent pas un manque de calcium

    "Contrairement à une idée reçue, les taches blanches sur les ongles ne témoignent pas d’une carence en calcium mais reflètent une moindre adhérence de l’ongle à un endroit localisé", explique la dermatologue Nina Roos. Cela peut être dû à un coup sur la matrice ou le plat de l’ongle. Le choc trouble la kératinisation de l’ongle qui n’apparaît plus transparent à un endroit.

    Rassurez-vous, ce type de problème, fréquent chez les personnes qui se rongent les ongles, est bénin. En revanche, "les ongles blancs de façon diffuse peuvent traduire une mycose locale ou une maladie générale", ajoute notre interlocutrice. Les patients concernés doivent consulter.

     

     

    Les ongles des mains poussent de 3,5 mm par mois

    En moyenne, les ongles des mains poussent de 3,5 mm par mois, d’après l’Académie Américaine de Dermatologie. "Mais ce chiffre peut varier en fonction de certains autres facteurs" indique Nina Roos. Par exemple, certaines personnes peuvent voir leurs ongles pousser plus vite grâce à leur patrimoine génétique. A l'inverse, des maladies (circulatoires notamment ou le diabète), des modifications hormonales, des périodes de stress, des carences en fer ou encore certains médicaments peuvent ralentir la repousse.

    A savoir : la croissance de l’ongle diminue avec l’âge.

     

     

    Les ongles des pieds poussent deux fois moins vite que ceux des mains

    Si vous coupez moins souvent vos ongles des pieds que ceux des mains, c’est normal. Ils poussent naturellement deux fois moins vite : en moyenne 1,6 mm par mois contre 3,5 mm pour ceux des mains.

    A noter : "Le besoin de couper ses ongles régulièrement dépend aussi de leur forme allongée ou arrondie" précise la dermatologue.

     

     

    Les ongles peuvent révéler une maladie

    Rien qu’en observant vos ongles, un dermatologue peut dresser un premier bilan de santé. "Même si c’est rapide et parfois non perçu par le patient, nous observons systématiquement les signes qui orienteraient vers une pathologie générale, en dehors des pathologies unguéales strictes pour lesquelles le patient consulte", explique le Dr Nina Roos, dermatologue.

    - Sur la forme : un ongle bombé peut refléter une maladie pulmonaire, hépatique et même un cancer.

    - Des ongles mal vascularisés, froids et pâles peuvent témoigner d’une artériopathie, d'une insuffisance cardiaque ou pulmonaire.

    - Sur la consistance : des ongles friables, mous ou cassants peuvent traduire des carences, notamment en fer.

    - Sur la couleur : des ongles blancs peuvent révéler une maladie digestive, pulmonaire ou un lymphome. Des ongles bruns peuvent montrer une maladie hormonale. De petites tâches rouges peuvent évoquer des maladies auto-immunes ou systémiques.

    Enfin, des rougeurs sur le pourtour de l’ongle peuvent témoigner d’une dermatomyosite.

     

     

    Il ne faut pas repousser les cuticules des ongles

    Repousser et couper les cuticules des ongles peut paraître normal, voire indispensable, pour les habituées des manucures. Pourtant, ce geste beauté peut être dangereux pour la santé. "Retirer la zone où la peau du doigt adhère à la tablette de l’ongle, c’est enlever l’étanchéité du doigt, prévient la dermatologue Nina Roos. Les cuticules empêchent la pénétration des microbes dans la peau et à la base de l’ongle." Il faut donc éviter de les repousser ou de les décoller, même s’ils vous paraissent disgracieux, sous peine de créer une brèche où les microbes s’inséreront facilement.

     

     

    Les ongles poussent plus vite l’été

    La saison (et le soleil) peut jouer un rôle sur la pousse des ongles. Ainsi, ils grandissent plus vite quand arrivent les beaux jours, comme les cheveux. Pourquoi ? La chaleur stimulerait la circulation sanguine ainsi que la création de kératine qui compose les ongles.

    A noter : les ongles de la main dominante (droite ou gauche) poussent aussi plus vite grâce à une meilleure circulation.

     

     

    Les ongles des mains mettent 6 mois à se régénérer

    Les chocs ou les coups peuvent abîmer ou faire tomber l’ongle. Mais pas de panique, ils repoussent ! Le processus de régénération, soit le temps que la matrice rejoigne le lit de l’ongle, peut mettre entre 5 et 6 moispour les ongles des mains. En revanche, comme les ongles des pieds mettent deux fois plus de temps à pousser, il faut compter entre 9 et 12 mois pour une repousse totale à cet endroit.

     

     

    Les ongles des hommes poussent plus vite

    De manière générale, les ongles des hommes poussent plus rapidement que ceux des femmes.

    Une exception : pendant la grossesse, les ongles des femmes poussent plus vite qu’à l’ordinaire grâce à la production accrue d'oestrogènes.

     

     

    Mettre du vernis à répétition étouffe l’ongle

    Le vernis, comme le dissolvant, agresse et abîme l'ongle. "Les ongles souvent vernis ou manucurés sont plus friables, plus mous ou peuvent souffrir d'une coloration jaune-orange", affirme Nina Roos. Dès lors, si les ongles sont naturellement fragiles ou le deviennent, "mieux vaut cesser de leur infliger des vernis pendant quelques mois" conseille la spécialiste.

     

     

    Les plus longs ongles du monde mesurent 7 mètres

    L’Américaine Chris Walton, surnommée "The Dutchess" détient le record des ongles les plus longs du monde ! Les "griffes" de sa main droite mesurent 3, 625 m, ceux de sa main gauche 3, 689 m. Enregistré dans leGuinness World Book 2015, la longueur de ses ongles atteint ainsi l’incroyable chiffre de 7, 314 m. The Dutchess n’aurait pas coupé ses ongles depuis 25 ans.

     

     

    Remerciements au Dr Nina Roos, dermatologue, pour sa collaboration à cet article.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • vivreaujourdhui.com

    ...POUR AIMER

     
     
    11 Juin 2015
     
     

    Dieu a versé son amour dans nos cœurs par l’Esprit Saint qu’il nous a donné.
    Romains 5.5

    Il y a au moins un détail de la vie de Jésus qui mobilise toutes les approbations. L’agnostique oul’athée sont eux-mêmes admiratifs en ce qui concerne sa prédication de l’amour. Y a-t-il quelqu’un qui ne soit pas persuadé que si chacun aimait son prochain, le monde serait magnifique ?

    Mais voilà, nous avons bien de la peine à aimer. Cela ne nous est pas naturel. Nous sommes plus aisément le jouet de la rancune que prêts à pardonner. Pourquoi ?

    C’est l’abbé Pierre qui a dit : « L’homme n’est pas libre d’aimer ou de ne pas aimer ; l’homme est libre pour aimer. » On ne peut mieux dire que, pour être capables d’aimer, nous avons d’abord besoin d’être libérés de l’héritage moral de nos premiers parents, de cette nature qui nous pousse sans cesse au mal et à la haine, mais encore de nos doutes, de notre volonté d’indépendance.

    Parlant à Nicodème – chef religieux des Juifs –, Jésus l’exprime ainsi : Il vous faut naître d’en haut, c’est-à-dire à la vie même de Dieu. Cette nouvelle naissance qu’opère l’Esprit Saint en faveur de qui s’abandonne avec foi à son action a pour fruit une mentalité, des affections et une conduite nouvelles parce qu’inspirées par l’amour de Dieu versé en nos cœurs.

    D’autres motifs peuvent pousser à faire le bien, ne fut-ce que le désir d’être admiré ou fier de soi.

    Mais l’amour véritable n’a qu’une source : Dieu qui est amour.

    Ouvrons tout grands nos cœurs pour que, dans sa grâce, il nous en remplisse.

    Richard Doulière

     

    ...POUR AIMER

     

    1ère lettre aux Corinthiens 13 : "Je peux parler les langues des hommes et les langues des anges. Mais si je n’aime pas les autres, je suis seulement une cloche qui sonne, une cymbale bruyante. Je peux avoir le don de parler au nom de Dieu, je peux comprendre tous les mystères et posséder toute la connaissance. Je peux avoir une foi assez grande pour déplacer les montagnes. Mais si je n’aime pas les autres, je ne suis rien ! Je peux distribuer toutes mes richesses à ceux qui ont faim, je peux livrer mon corps au feu. Mais si je n’aime pas les autres, je n’y gagne rien !

    L’amour est patient, l’amour rend service. Il n’est pas jaloux, il ne se vante pas, il ne se gonfle pas d’orgueil. L’amour ne fait rien de honteux. Il ne cherche pas son intérêt, il ne se met pas en colère, il ne se souvient pas du mal. Il ne se réjouit pas de l’injustice, mais il se réjouit de la vérité. L’amour excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.

    L’amour ne disparaît jamais. Les paroles dites au nom de Dieu s’arrêteront, le don de parler en langues inconnues disparaîtra, la connaissance finira. En effet, nous ne connaissons pas tout, et les paroles dites au nom de Dieu ne sont pas complètes. 10 Mais quand tout deviendra parfait, ce qui n’est pas complet disparaîtra. 11 Quand j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant. Maintenant, je suis un homme et je n’agis plus comme un enfant. 12 À présent, nous ne voyons pas les choses clairement, nous les voyons comme dans un miroir , mais plus tard, nous verrons face à face. À présent, je ne connais pas tout, mais plus tard, je connaîtrai comme Dieu me connaît.
    13 Maintenant, trois choses sont toujours là : la foi, l’espérance et l’amour. Mais la plus grande des trois, c’est l’amour."
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • sante-nutrition.org

    Ce que manger juste 30 grammes d’huile de coco par jour

    fait à votre poids sur une période de temps


    huile-coco

     

     

    L’huile de coco est l’un des rares aliments qui peuvent vraiment être classés comme super-aliments. Il y a un tel battage autour de ce produit que cela intrigue réellement sur l’omniprésence soudaine de cette plante tropicale.

     

    Elle contient une combinaison unique d’acides gras avec de puissantes propriétés médicinales.

    L’huile de coco contient une combinaison unique d’acides gras à chaîne moyenne. La plupart des acides gras sont à chaîne longue, mais ceux de l’huile de coco ne sont pas métabolisés de la même manière. Ils vont du foie au système digestif où ils sont ensuite utilisés comme une source d’énergie rapide.

    Les endroits où l’on mange de l’huile de coco sont considérés comme les plus sains de la planète.

    L’huile de coco est toujours considérée comme un aliment exotique dans notre société occidentale, principalement consommée par des personnes vigilantes au sujet de leur santé. Dans quelques endroits du monde, cependant, l’huile de coco est un aliment de base. Dans le Pacifique Sud, ils mangent plus de 60 % de leurs calories à partir des noix de coco et ils sont les plus grands consommateurs de graisses saturées du monde. Ils ont aussi une excellente santé, pas même l’ombre d’une menace de maladie cardiaque.

     

    Aide à contrôler le poids

    Une étude de 2009 a considéré la perte de poids liée à la consommation d’huile de coco et a trouvé qu’elle réduisait l’obésité abdominale. La noix de coco est facile à digérer et protège également le corps de la résistance à l’insuline.

     

    Bonne source d’acide laurique

    L’acide laurique de l’huile de coco peut tuer les bactéries, virus, champignons et aider à juguler les infections. Quand l’huile est digérée par voie enzymatique, elle forme un monoglycéride connu sous le nom de monolaurine. L’acide laurique et la monolaurine aident à tuer les agents pathogènes comme les bactéries, les virus et les champignons.

     

    Aide à atténuer les attaques

    Un régime cétogène est faible en glucides et très riche en matières grasses. Cela conduit à une augmentation des concentrations en corps cétoniques dans le sang. Ce type de régime peut réduire le nombre de crises chez les enfants épileptiques.

     

    Facilite la digestion

    Beaucoup de gens souffrent de problèmes digestifs. Ils devraient envisager d’ajouter de l’huile de coco dans leur alimentation. Elle aide à résoudre les désordres digestifs, y compris le syndrome du côlon Irritable ainsi que les microbes de l’estomac. Les acides gras contiennent des antimicrobiens qui ont un effet apaisant sur les bactéries, les candida et même des parasites qui causent la mauvaise digestion.

     

    Aide à contrôler le diabète de type 2

    Une étude récente menée par le Garwin institute of Medical Research a montré que l’huile de coco aide à protéger contre la résistance à l’insuline, réduisant ainsi le risque de diabète de type 2.

     

    Peut se cuire à des températures élevées

    En raison des acides gras à chaîne moyenne, l’huile de coco se met à fumer à une température plus élevée que la plupart des huiles. Vous pourriez découvrir que vous l’aimez mieux que votre huile d’olive habituelle, surtout si vous faites des recettes qui nécessitent une cuisson à température élevée. L’huile d’olive s’oxyde lorsqu’elle commence à fumer provoquant ainsi des radicaux libres.

     

    Ralentit les ridules et les signes de vieillissement

    L’huile de coco peut non seulement se consommer, mais elle offre de nombreux avantages cosmétiques également. Elle aide à conserver une texture forte des tissus conjonctifs, prévenant les rides et la peau affaissée. Appliquez l’huile directement sur votre visage pour atténuer les ridules ou utilisez la quotidiennement pour hydrater la peau et lui donner un bel éclat.

     

    Réduit la sensation de faim et vous mangez moins sans effort

    L’un des avantages les plus surprenants est qu’elle peut réduire la sensation de faim. Cela peut être dû à la façon dont les acides gras sont métabolisés car les corps cétoniques peuvent avoir un effet réduisant l’appétit.

     

     

    Sources:
    Mercola
    Care2
    Organic Health
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Comment s'alimenter quand on est fatigué ?

     

     

    Comment s'alimenter quand on est fatigué ?

     

     

    Que de personnes fatiguées, stressées, angoissées je rencontre dans mes conférences ou dans les nombreux mails que je reçois !

    Évidemment, je ne peux pas répondre à tout le monde. Je réponds en priorité aux personnes dont l’état de santé est le plus grave.

    Quand notre organisme doit gérer la fatigue récurrente ou permanente, ses stress, ses angoisses…, il réduit ses défenses immunitaires. Sans le savoir, de mauvaises habitudes alimentaires sont souvent en cause. On peut alors être plus facilement sujet à attraper virus, bactéries, champignons ou, selon nos susceptibilités génétiques, une maladie dite auto-immune qui peut toucher n’importe quel organe de notre corps : de la tête aux pieds (diabète de type II ou III, surpoids-obésité, et des rhumatismes à l’Alzheimer en passant par la thyroïde, le tube digestif, la peau, les articulations, le foie, les reins…).

    C’est la réduction de nos défenses immunitaires qui est aussi en cause dans l’apparition de telle ou telle localisation cancéreuse.

    Notre état immunitaire dépend en particulier :

    • d’une bonne et saine alimentation,

    • d’une saine activité physique,

    • d’activités psychiques et aussi spirituelles de nos choix libres,

    • d’un bon sommeil réparateur.

    Pour la plupart d’entre nous, c’est au niveau alimentaire qu’il faut faire attention et ne pas avoir peur de changer ses habitudes. Cela ne se fait pas du jour au lendemain, peut demander d’être accompagné par un coach compétent, libre des lobbies de l’agro-alimentaire.

    Voici ces quelques conseils alimentaires et les arguments les justifiant. (Rapide résumé du livre « Changez d’alimentation », 7e édition).

    Comment s'alimenter quand on est fatigué ?

    1/ Les aliments positifs pour notre santé, consommés insuffisamment

    LES VÉGÉTAUX

    Ils doivent être issus d’une saine agriculture : bio ou biodynamique avec le minimum de pesticides, insecticides et sans AGM (aliments génétiquement modifiés), donc au plus proche de la nature.

    - Les pains : choisir les pains complets issus de semences anciennes et pas de Monsanto (semences modernes génétiquement modifiées, dégradées, qui ne vivent qu’une année et ne se reproduisent pas…). La baguette de pain blanc même chaude et croustillante ne nous apporte pas les fibres, les minéraux, oligo-éléments et vitamines dont notre organisme a grand besoin.

    Les blés anciens d’Europe et même de Palestine, passés au moulin à meule de pierre, donnent une farine à l'origine de pains succulents, avec un gluten parfaitement digestible déjà dans notre palais des saveurs, grâce à la mastication, et à la salivation qui contient les premières enzymes de la digestion.

    Il en existe au sud de la France, en particulier à Cucugnan, dans le département de l’Aude – un environnement à préserver –, où Roland et Valérie Feuillas savent faire revivre les semences et pains anciens, avec le vrai froment, les levures naturelles sans ajout de gluten. C’est le pain « 100 % Nature ».

    Il apporte, en plus de son goût extraordinaire, les meilleures fibres, les minéraux, la vitamine A, les vitamines du groupe B et même des polyphénols, antioxydants, antivieillissement. Ils jouent donc certainement aussi un rôle préventif de certains cancers liés à l’âge.

    - Les fruits frais de saison et de proximité si possible bio

    Il ne s’agit pas de fruits en compotes ou cuits, car la cuisson détruit les vitamines et fait perdre aux fruits leurs qualités gustatives et les bons nutriments que l’arbre nous donne pour notre santé.

    Les fruits apportent :

    • Le fructose, le meilleur sucre pour le cerveau et le cœur qui d’abord arrive dans l’estomac après que le fruit a été longuement mastiqué et bien goûté.

    • La vitamine C qui dope l’immunité.

    • L’eau et les minéraux : 80 % d’eau et le potassium pour le cœur, le phosphore pour le cerveau, le meilleur calcium (végétal) pour les os absorbé jusqu’à 75 % par le tube digestif (si vous avez bien mastiqué) et le magnésium pour l’équilibre de l’humeur.

    • Les fibres, pour que dans votre intestin (grêle et côlon) se fabrique une flore microbienne en équilibre. C'est le « microbiote » nécessaire pour former des déchets normalement constitués et pas excessivement malodorants.

    Si vous avez des problèmes de côlon (irritable ou des diverticules, petites hernies qui peuvent s’infecter et rétrécir le calibre du côlon surtout à gauche) choisissez des fruits à fibres douces, tels que petites bananes, poires ou pommes sans la peau, kiwis, mandarines mais ni orange, ni pamplemousse ou ananas aux fibres trop agressives.

    Consommez les quand ça vous va bien, au début, au milieu ou à la fin du repas ou encore dans la journée. Si vous préférez en dehors des repas, surtout prenez bien le temps de les mastiquer et de vous en régaler. Pour les enfants, nous avons lancé il y a plus de 15 ans le concept des récrés fruitées dans les écoles primaires, mais tous les maires n’ont pas encore compris leur importance pour la santé de nos chers petits.

    L’idéal est donc de consommer 4 à 6 fruits frais par jour, longuement mastiqués : 2 au petit-déjeuner puis au repas de midi et du soir et/ou entre les repas à la place des viennoiseries, des sucreries, crèmes et autres pâtisseries qui apportent trop de sucres raffinés ou cachés.

    - Les salades contenant des végétaux de toutes les couleurs : laitue (qui possède un excellent antivieillissement, antioxydant, anticancer : la LUTEINE essentielle à l’entretien de notre rétine), les tomates fraîches, en saison évidemment, qui contiennent un excellent antivieillissement, antioxydant, anticancer : le LYCOPENE ; des amandes, noix, noisettes, du persil… avec leurs vitamines et leurs minéraux : le calcium excellent pour les os, le magnésium pour réguler l’humeur ; de l’avocat qui contient d’excellents acides gras, des bonnes fibres, des vitamines C et du groupe B (B1 à B6), nécessaires à votre cerveau, et les vitamines A (vision), E (neurones et fertilité), K (circulation-coagulation).

    Ne pas oublier d’arroser toutes les salades d’huile d’olive (voir plus loin) et de jus de citron. Le citron a un bon goût acide mais n’acidifie pas votre organisme.

    - Les légumineuses : lentilles, pois chiches, haricots qu’il faut faire cuire à la vapeur douce (pas plus de 95-97°C) et rapide de quelques minutes, afin de les consommer al dente, ce qui oblige à mastiquer au moins 20 à 30 secondes chaque bouchée entrée dans notre palais des saveurs. Ainsi les fibres, les nombreuses vitamines, les phytohormones sont conservées et assimilées au mieux par notre organisme.

    Une mastication suffisamment longue est vraiment la première condition d’une bonne digestion et assimilation de tous les aliments, en particulier les végétaux. C’est votre palais des saveurs qui vous dit que le fruit, la salade ou les légumineuses sont délicieux, et pas votre estomac !

    LES PRODUITS ANIMAUX issus d’une saine agriculture : bio ou biodynamique avec le minimum de pesticides, insecticides, antibiotiques, perturbateurs endocriniens (dopage hormonal des animaux…), et de farines animales.

    - Les protéines animales les meilleures sont dans les mers et océans. Elles apportent :

    • Les protéines de haute qualité.

    • Les acides gras marins essentiels (EPA et DHA en particulier).

    • Le fer notamment dans les fruits de mer.

    • La Vitamine D nécessaire à l’absorption du meilleur calcium (le végétal) au niveau du tube digestif.

    • Des Vitamines A et E et aussi B6 et B12 nécessaires au renouvellement de nos cellules, en particulier de nos globules rouges.

    • Les oligo-éléments de la mer, l’iode notamment dont notre thyroïde a besoin pour fabriquer nos hormones thyroïdiennes indispensables à la régulation thermique et au fonctionnement de la réactivité cérébrale.

    Quels poissons ? Les sardines fraiches, les maquereaux, les anchois frais, les dorades, bars, petits thons, flétan. En consommer 2 à 3 fois par semaine, voilà l’idéal.

    - Les protéines animales des animaux sur la terre

    • Choisir en priorité les animaux qui ont des ailes pour leur viande blanche facilement digestible, issus d’élevages bio : poulet, dinde, pintade, pigeon… On vous dira que c’est plus cher, c’est vrai, mais quand vous faites cuire un poulet élevé en batterie, vous obtenez un pigeon et vous devez compléter par 2 poulets en batterie de plus. Autant acheter au même prix un poulet vraiment bio !

    • La viande rouge est indiquée une seule fois par semaine. Elle contient des graisses cachées qui augmentent l’artériosclérose et les risques d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) et/ou d’infarctus du cœur. Une bonne côtelette, un bon steak (non haché), vous apporteront du fer facilement absorbé par le tube digestif (à éviter si vous avez trop de fer dans le sang du fait d’unehémochromatose – 1 personne sur 200 en France – voir ma lettre sur ce sujet sur mon site www.professeur-joyeux.com)

    Comment s'alimenter quand on est fatigué ?LES HUILES vierges, première pression à froid, dans toutes les salades et même sur les viandes et les poissons. Ne pas les chauffer car vous risquez d’atteindre le point de fumée de l’huile qui irrite les muqueuses en libérant des molécules toxiques, les acroléines en particulier.

    * L’huile d’olive apporte l’acide « oléique », acide gras qui facilite le transport du calcium (surtout végétal) vers l’os (l’os se renouvelle sans cesse), et des polyphénols à forte puissance antioxydante et anticancer (tyrosol, hydroxytyrosol et oléocanthal).

    L’huile d’olive la plus concentrée en polyphénols est « Olivie plus » dont je consomme en famille une cuillerée à soupe dans toutes les salades, mélangée à l’huile d’olive classique. Vous la trouvez en Europe sur le site www.medicatrix.be. Elle provient d’oliviers du Sud marocain qui grandissent dans les pierres sous un soleil de plomb et donnent ainsi le meilleur d’eux-mêmes (voir ma lettre spéciale sur mon site Polyphénols de l’huile d’olive, un trésor pour la santé).

    * Les huiles de colza ou de cameline ou de noix (conservées à l’abri de la lumière) apportent, en plus de la vitamine E, les acides gras dits oméga-3, essentiels pour la mémoire et le renouvellement des neurones de l’hippocampe. Nous fabriquons en moyenne 700 nouveaux neurones par jour dans cette zone du cerveau si nous le nourrissons bien et l’entretenons intellectuellement.

    LE SOLEIL (MÉDITERRANÉEN) est le meilleur moyen pour fabriquer la vitamine D.

    Le lien vital vitamine D-cholestérol

    * La fabrication de la vitamine D exige suffisamment de cholestérol. Plus on avance en âge plus on en a besoin. Le bon taux sanguin de cholestérol est entre 2 et 3 g par litre de sang, autour de 2,50.

    * Si le taux dans le sang de vitamine D est inférieur à 35-40 mol/l, il peut être utile de complémenter avec 1 à 5 gouttes par jour (400 UI/goutte) de vitamine D3 sous forme huileuse, associée à la vitamine K2 utile à la coagulation et au système osseux (vitamine D3-K2 chezwww.secure.cellinov.com), ou vitamine D3 seule avec Ergy D à raison d’une goutte par jour de chezwww.nutergia.fr.

    * Attention aux statines, elles peuvent trop abaisser le taux de cholestérol dont vous avez besoin. Il est classique de les prescrire dès qu’il y un peu de surpoids ou le moindre problème cardiaque (alors qu’il faut surtout changer ses habitudes). Ces statines sont délétères pour la santé sauf en cas d’hypercholestérolémie familiale d’origine génétique (dans ce cas, les taux montent très haut, nettement au dessus de 3 g).

    LES MEILLEURS SUCRES sont naturellement dans les miels de proximité : miels toutes fleurs, de romarin (pour le foie), de thym (tonique, anti-infectieux…), de lavande (anti-infectieux, apaisant). Si on est diabétique, on choisira surtout ceux d’acacia et châtaignier qui sont parfaitement tolérés par l’organisme. Évidemment, le miel ne se consomme pas à la louche ! À ce fabuleux produit de la ruche on pourra ajouter les extraits de propolis, la gelée royale (sauf en cas de cancer), les pollens pour stimuler l’immunité. Voir www.pollenergie.fr ; www.APIMAB.fr ; et www.secretsdemiel.com ; www.borda-ambrosi.fr

    LES MEILLEURS PRODUITS LAITIERS

    Les fromages de chèvre et de brebis, voilà l’idéal pour votre palais des saveurs et votre santé. Ils ont du goût, ce qui est intéressant car on est plus vite rassasié par un fromage fort comme le chèvre ou le Roquefort, à consommer avec des fruits comme poire, pomme ou raisin, surtout si on l’accompagne d’un ballon de bon vin rouge, si possible bio sans trop de sulfites.

    Un quart de portion par jour est suffisant pour l’apport protéique et en calcium animal. Les facteurs de croissance du lait sont évidemment en bien plus petite quantité dans les produits à base de lait de petits animaux que dans les produits laitiers de vache.

    2/ Les aliments consommés d’une manière générale en excès

    Comment s'alimenter quand on est fatigué ?

    - Les produits laitiers de vache en excès (les publicités des médias en conseillent 3 à 4 par jour, ce qui est abusif et peut même créer des problèmes de santé – maladies auto-immunes en particulier – au delà d’un produit laitier par jour, disent de récentes études scientifiques).

    * Autrefois, nos mamans faisaient bouillir le lait, et la crème épaisse dont on faisait de bonnes choses contenait les facteurs de croissance du lait détruits par l'ébullition : ces facteurs de croissance étaient et sont toujours destinés au veau, lequel prend 365 kg en une année après sa naissance, quand le bébé humain n’en prend que 5 [1].

    Ces produits laitiers de vache ne sont donc pas nécessaires à notre bonne santé, contrairement à ce que chantent sans cesse les publicités aux allégations nutritionnelles astucieuses, alléchantes mais justes à 50 % seulement.

    À ces facteurs de croissance s’ajoutent souvent des hormones qui perturbent chez l’humain sa digestion, ses métabolismes, sa croissance et nombre de ses organes et tissus (prostate, sein, articulations, cerveau, pancréas, foie…). En effet, après que la vache a mis bas une première fois, elle est réinséminée, à nouveau gestante tandis qu’on lui retire encore son lait pour nous, les humains.

    Son lait contient alors évidemment les hormones de sa gestation dont l’humain n’a pas besoin.

    * Les 24 milliards de litres de lait obtenus chaque année en France sont pour 98 % d’entre eux conservés à ultra haute température (UHT, choc thermique à 130-140°C durant 3 à 4 minutes), ce qui permet d’obtenir un lait stérilisé, mais dans lequel les facteurs de croissance sont toujours présents et actifs alors qu’ils ne sont pas destinés à l’humain. Les demandes officielles faites – concernant les taux des facteurs de croissance présents dans les produits laitiers – auprès des autorités de l’ANSES (Agence nationale de sécurité d’environnement et de santé) n’ont abouti que partiellement.

    En cancérologie, les nouveaux traitements du cancer sont des antifacteurs de croissance qui ont une grande efficacité sur les tumeurs : celles-ci peuvent s’être construites à partir de facteurs de croissance consommés dans notre alimentation. Mieux vaut donc éviter de consommer les produits laitiers animaux qui en contiennent beaucoup.

    Les produits laitiers contiennent du « lactose » (une molécule de galactose liée à une molécule de saccharose) dont le pouvoir sucrant est faible (0,16) par rapport au sucre complet ou raffiné dont le pouvoir sucrant est égal à 1 : ce qui fait que tout en étant riches en sucre, ils n’ont pas le goût sucré, ce qui conduit à ajouter du sucre et à augmenter l’apport de sucre dans l’alimentation. Les addictions au sucre deviennent alors inconscientes.

    Nous déconseillons de consommer les produits laitiers de vache sous forme liquide (lait, yaourts, lacti…, acti…) car ils ne sont pas mastiqués, acidifient l’organisme, contiennent des sucres cachés, sont consommés en trop grande quantité, font fuir une partie du calcium des os et augmentent l’ostéoporose.

    Les pays qui ont le plus de fractures du col du fémur sont les pays scandinaves qui consomment 3 à 4 produits laitiers par jour et pas assez de végétaux frais. Ce ne sont pas les lobbies des produits laitiers qui vous le diront, pas plus que les collègues dont les recherches, les publications ou les passages médiatiques sont soutenus par eux.

    - Les excès de viandes rouges : en consommer 1 seule fois par semaine, car elles contiennent trop d’acides gras saturés qui obstruent à la longue les petits vaisseaux du cœur (infarctus) et du cerveau (AVC) et des autres zones sensibles et intimes de l’organisme.

    - Le gluten moderne peu digeste

    * Dans les pains, autant dans le pain blanc que dans le pain complet. Le pain banc se comporte dans notre organisme comme du sucre (son index glycémique égal à 100 est identique à celui du sucre).

    Donc éviter le pain blanc dont nous faisons du gras (en effet, 1 g de sucre fournit 4 calories, 1 g de graisse fournit 9 calories, 1 g d’alcool fournit 7 calories). L’organisme surchargé en sucres les stocke en gras qui est cancérigène. Les 2 g de sucre + 1 cal font 1 g de graisse (économie de poids). La transformation des sucres et alcool en gras est une façon pour notre organisme de stocker de manière économique, puisque 2 g se transforment en 1 g. C’est évidemment à éviter.

    • Dans les pizzas, chargées de gluten peu digestible.

    • Dans les pâtes souvent trop cuites, qui apportent des glucides transformés en sucres rapides par la cuisson.

    • Dans les biscuits et les viennoiseries, le gluten et le sucre sont présents en trop grande quantité avec souvent du beurre ou des graisses industrielles.

    - Les cuissons excessives (four, micro-ondes, étouffée, cocotte minute…)

    * Ces cuissons détériorent la qualité nutritionnelle des aliments en transformant :

    • les sucres complexes en sucres simples

    • les protéines par glycation en sucres sous formes d’acides aminés glucoformateurs, donc qui s’ajoutent aux sucres.

    * Ces cuissons suppriment les qualités organoleptiques de l’aliment (saveurs, odeurs et aussi couleurs), d’où la nécessité d’ajouter aux plats préparés ou conserves industrielles des exhausteurs de goût qui peuvent être dangereux pour la santé.

    3/ Le mode de cuisson idéal pour votre santé

    Comment s'alimenter quand on est fatigué ?La cuisson à la vapeur douce et rapide permet à l’aliment de garder toutes ses qualités de goût et ses vertus nutritionnelles.

    En faisant subir à l’aliment une sorte de sauna, elle le fait transpirer, ce qui lui permet d'éliminer les pesticides et pollutions environnementales des mers, des airs, des aliments.

    L’aliment cuit à la vapeur douce et rapide est cuit al dente, c’est-à-dire croquant, ce qui oblige le consommateur à le mastiquer longuement et permet de le goûter, de se régaler et d’être plus vite rassasié.

    Ce mode de cuisson respecte les qualités organoleptiques et les meilleurs nutriments qui seront ensuite complètement digérés dans l’estomac puis absorbés par l’intestin grêle pour le plus grand bien de nos tissus et organes.

    4/ Les boissons abondantes pour avoir des urines claires et peu odorantes

    - Les meilleures

    Comment s'alimenter quand on est fatigué ?L’eau est très importante, elle doit être de qualité, éventuellement filtrée avec un filtre à osmose inverse. L’eau en bouteille coûte 10 fois plus cher que l’eau du robinet. Il est raisonnable de boire chaque jour 1 à 2 litres d’eau, pour hydrater correctement notre organisme, de la tête aux pieds. Une peau déshydratée, c’est un cerveau déshydraté qui aura rapidement des problèmes de mémoire…

    Un verre de bon vin rouge ou rosé (ou blanc pour accompagner les poissons et fruits de mer) :

    • Doit accompagner chaque repas, plutôt vers la fin du repas pour qu’il facilite la digestion des aliments et évite la constipation grâce à ses polyphénols.

    • Choisir de préférence les vins bio contenant peu de sulfites et plus rouges que blancs, car ils contiennent plus de polyphénols, antioxydants.

    Un à deux cafés par jour, et du bon, sans capsules (hydroxyde d’aluminium qui est toxique à la longue).

    Des tisanes le matin de thé vert, thym, romarin… Le soir de verveine, camomille, tilleul… selon ses goûts. Deux à trois grands bols de tisane sont un excellent moyen pour rester bien hydraté.

    - Les boissons les moins bonnes sont très connues : coca, sodas, red bull… et toutes les boissons industrielles, y compris les jus de fruits en bouteille qui sont dégradés en sucre et en acide. Tous contiennent trop de sucres ou faux sucres, et souvent des produits excitants destinés à multiplier la consommation et toxiques pour le système nerveux, le foie et les reins.

    Il me reste à vous souhaiter un bon appétit, une réduction de vos stress, de votre angoisse… bref une meilleure santé en mangeant mieux et meilleur.

    Le semaine prochaine je vous informerai sur une découverte récente du système immunitaire.

    Belle semaine à tous.

    Professeur Henri Joyeux

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • vivreaujourdhui.com

    JUSQUES À QUAND ?

     
     
    10 Juin 2015

     
     

    Jusques à quand, ô Éternel, appellerai-je à l’aide sans que tu entendes mon cri ? Jusques à quand devrai-je crier vers toi : À la violence ! sans que tu nous délivres ?
    Habakuk 1.2

    Qui ne s’est pas posé la question que se posait déjà le prophète Habakuk vers l’an 605 av. J.-C. Il l’adressait en fait à Dieu. Comment peut-il laisser le mal, la violence, l’oppression se répandre ? Pourquoi le méchant semble-t-il prospérer alors que les gens honnêtes sont souvent dans la difficulté ? Pourquoi tant d’injustices ? Dieu va révéler à son prophète qu’il interviendra en son temps et que le méchant sera puni. À l’annonce de ce jugement, Habakuk s’écrie : Ô Éternel, j’ai entendu ce que tu viens de proclamer, et je suis effrayé devant ton œuvre, ô Eternel. Dans le cours des années, accomplis-la ! Dans le cours des années, fais-la connaître ! Dans ton indignation, rappelle-toi d’être clément !1
    Qui en effet peut se déclarer juste devant le Dieu Saint ? Nous avons tous à craindre son jugement ! Mais comme Habakuk, nous pouvons reconnaître notre nature pécheresse et compter sur la clémence de Dieu. Elle s’est manifestée en Jésus-Christ par lequel nous sommes justifiés si nous croyons en lui. Alors, puissions-nous aussi nous exclamer comme Habakuk : Mais moi, c’est à cause de l’Éternel que je veux me réjouir, j’exulterai de joie à cause du Dieu qui me sauve. L’Éternel, le Seigneur, c’est lui ma force : il rend mes pieds pareils à ceux des biches, il me fait cheminer sur les lieux élevés.2

    Bernard Grebille

    1 Habakuk 3.2           2 Habakuk 3.18-19

     

    JUSQUES À QUAND ?

     

    Livre du prophète Habakuk 3 : "Voici une prière du prophète Habacuc. Il l’a chantée comme un chant de deuil. 2 Seigneur, j’ai entendu parler de tes grandes actions. Seigneur, je tremble devant elles. Pendant notre vie, montre des actions semblables, pendant notre vie, fais-les connaître. Même si tu es en colère, souviens-toi de ta tendresse. Dieu arrive de Téman, le Dieu saint vient des montagnes de Paran. Sa grandeur couvre le ciel et la terre est remplie de sa louange. Il brille comme la lumière. Des rayons sortent de sa main, là où se cache sa puissance. Une épidémie de peste avance devant lui, et la fièvre brûlante marche derrière lui. Quand il s’arrête, la terre tremble. Quand il regarde les peuples, ceux-ci ont peur de lui. Les montagnes de toujours se fendent et les collines anciennes sont renversées, elles qui étaient autrefois son chemin. Je vois les gens de Kouchan se courber sous le malheur dans leurs tentes, et les gens de Madian trembler de peur dans leurs abris. 8 Seigneur, est-ce contre les rivières que tu es en colère ? Oui, est-ce contre les rivières ? Est-ce contre la mer que tu es furieux ? Tu montes sur les nuages comme sur un char de victoire. Tu prépares ton arc, et ses flèches sont les serments que tu as faits dans ta colère. La terre s’ouvre, et des torrents jaillissent. 10 Les montagnes te voient : elles tremblent de peur. L’eau tombe avec violence, le grand océan rugit, il lance ses vagues jusqu’au ciel. 11 Devant la lumière de tes flèches qui volent, devant les éclairs de ta lance, le soleil et la lune restent sans bouger. 12 Rempli de colère, tu avances sur la terre, furieux, tu écrases les autres peuples. 13 Tu es sorti pour sauver ton peuple, pour sauver le roi que tu as consacré. Tu renverses le chef du clan des gens mauvais, tu détruis complètement ses alliés. 14 Tu perces la tête des chefs ennemis avec leurs propres flèches. Ils arrivaient en courant comme une tornade pour nous chasser de tous côtés. Ils poussaient des cris de joie comme s’ils allaient dévorer un pauvre en se cachant dans leur abri. 15 Tu avances dans la mer avec tes chevaux, au milieu des vagues puissantes. 16 J’entends tout ce bruit et je suis bouleversé. Ma bouche tremble de peur, mon corps devient très faible. Mes jambes ne tiennent plus debout. En silence, j’attends le jour du malheur pour aller combattre le peuple qui nous attaque. 17 Les figuiers ne fleurissent plus, les vignes ne donnent plus de raisin, les oliviers ne portent plus d’olives, les champs ne produisent aucune nourriture. Il n’y a plus de moutons dans les bergeries, plus de bœufs dans les abris. 18 Mais moi, je trouve ma joie dans le Seigneurje suis heureux à cause du Dieu qui me sauve.  19 Le Seigneur Dieu est ma force. Il me rend aussi rapide que les biches, il me fait marcher sur les hauteurs."

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • sante-nutrition.org

    Les nombreux bénéfices du rire pour la santé


    rire

     

     

    Lorsque vous regardez une émission humoristique, entendez une blague ou racontez une histoire drôle à des amis et à la famille, vous faites de bonnes choses pour votre santé. Le bruit des éclats de rire peut faire que n’importe qui se sente heureux. En fait, de l’ensemble des différents types de comportements humains, rire semble être le plus naturel et unique dans la nature.

     

    Rire est défini comme la réponse physiologique du cerveau à l’humour et il se compose de deux parties: un ensemble de gestes et la production de son.

    Fondamentalement, rire est une célébration des bonnes choses de la vie et les gens rient pour exprimer une partie de ce sentiment. Le rire vous fait vous sentir bien, mais aussi ceux qui vous entourent.

    Le rire est guérisseur. Il offre des bienfaits physiques, psychologiques, émotionnels et sociaux, et vous détourne de la pensée négative.

    Voici les meilleurs bénéfices du rire pour la santé.

     

    1. Fournit un exercice physique interne

    Le rire est un processus simple, mais il est considéré comme le meilleur exercice interne. Lorsque vous avez une bonne partie de rigolade, le rire exerce le diaphragme, l’abdomen, le système respiratoire et même les épaules. C’est pourquoi vos muscles sont plus détendus et calmes après un bon rire.

    De plus, pendant un bon gros rire, les gens prennent des respirations profondes ce qui aide à dégager les voies respiratoires et favorise l’inhalation et l’absorption de l’oxygène.

    Maintenant, en faisant de l’exercice physique, passez un peu de temps à rire avec vos amis pour une séance d’exercices internes complète.

     

    2. Réduction du stress

    Le rire est une excellente forme de soulagement du stress. Il entraîne une diminution des niveaux d’hormones de stress comme le cortisol et l’adrénaline. Dans le même temps, le rire augmente le niveau des hormones qui favorisent la santé.

    De plus, le rire permet un entraînement à grande échelle pour vos muscles et stimule la circulation sanguine, ce qui contribue à réduire certains des symptômes physiques du stress.

    La prochaine fois que vous êtes stressé, il suffit de regarder des vidéos humoristiques et vous allez commencer à vous sentir mieux en en rien de temps.

     

    3. Améliore la qualité du sommeil

    Si vous éprouvez des difficultés à profiter de votre sommeil la nuit, le rire est l’un des meilleurs médicaments que vous pouvez essayer. Rire pousse le corps à produire plus de mélatonine, l’hormone libérée par le cerveau qui vous aide à mieux dormir.

    Certains travaux de recherche scientifique dans le domaine du sommeil et de l’insomnie ont révélés que le rire contribue à améliorer les habitudes de sommeil, ce qui est utile dans le traitement de l’insomnie.

    Au cours de la soirée, ayez un bonne rigolade avec les membres de votre famille ou des amis. Cela vous aidera à réduire le stress et l’anxiété, et à promouvoir un sommeil profond et réparateur.

     

    4. Combat la dépression

    Le rire peut aider les gens souffrant de dépression ou d’un trouble affectif saisonnier (SAD). Une étude publiée dans la revue de gériatrie gérontologie Internationale a constaté que la thérapie par le rire peut réduire la dépression chez les personnes âgées.

    Le rire réduit les niveaux d’hormones liées au stress et les remplace par des hormones de bien-être. Cela signifie que le rire crée un état d’esprit positif et quand une personne a une attitude positive envers la vie, il y a moins de chances de succomber à des sentiments de dépression et de désespoir.

    Si vous êtes stressé, fatigué ou déprimé, la stratégie la plus efficace que vous pouvez utiliser est le rire. Vous pouvez vous joindre à un club de comédie pour les meilleurs résultats.

     

    5. Stimule le système immunitaire

    Si vous avez un système immunitaire faible, vous pouvez l’améliorer avec une dose régulière de rire. Plusieurs études ont démontré que le rire peut améliorer le système immunitaire en augmentant le nombre d’anticorps anti-infectieux, ainsi que les lymphocytes T dans le sang.

    Un système immunitaire plus fort équivaut à une meilleure résistance à la maladie et la maladie, il y aura donc moins de chance d’attraper la toux, le rhume et autres infections.

    Donc, il est temps de commencer votre journée avec une bonne dose de rire pour rester en bonne santé.

     

    6. Soulage la douleur

    Le rire fonctionne comme un analgésique naturel . Cela a été prouvé par une étude de l’Université d’Oxford publiée dans les Actes de la Royal Society. Les gens qui rient beaucoup peuvent résister à près de 10 pour cent plus à la douleur que ceux qui ne rit pas beaucoup.

    Une bonne dose de rire libère des endorphines afin de se sentir bien et qui fonctionnent mieux que la morphine pour réduire la douleur. En outre, le rire peut vous distraire de pensées, de vos maux et douleurs. Le rire s’est également révélé capable de briser le cycle de douleur-spasme commun à certains troubles musculaires.

    Lorsque vous souffrez de n’importe quel type de douleur physique, incluez une dose d’humour dans le cadre de votre traitement.

     

    7. Contrôle le diabète

    Le rire peut également aider à garder le diabète sous contrôle. Selon une étude réalisée par l’Université de Tsukuba au Japon, le rire peut réduire les niveaux de sucre dans le sang après un repas chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

    Bien que la cause exacte n’est pas encore connue, on pense que le rire a un impact direct sur le système neuroendocrinien, qui surveille les niveaux de glucose de l’organisme. Cela peut également être dû à l’énergie utilisée par les muscles de l’estomac tout en riant.

    De plus, le rire peut aider les diabétiques à éviter des complications microvasculaires liées.

    Si vous souffrez de diabète de type 2, assurez-vous d’assister à un spectacle humoristique pendant au moins 30 minutes par jour.

     

    8. Protège le cœur

    Fondamentalement, le cœur est un muscle et il devient plus fort et fonctionne mieux grâce à l’exercice. C’est une des raisons que le rire est considéré comme un entraînement sain pour votre cœur.

    Lorsque vous riez, le tissu qui compose la paroi des vaisseaux sanguins se dilate, conduisant à une augmentation du flux sanguin vasculaire. Celui-ci joue un rôle important dans la lutte contre l’athérosclérose et réduire le risque d’une crise cardiaque.

    De plus, l’effet relaxant du rire contribue à réduire le niveau de la pression artérielle de base.

    Situé à 15 minutes de rire par jour peut garder votre cœur en bonne santé et prévenir les problèmes cardio-vasculaires.

     

    9. Vous permet de rester jeune

    Une dose quotidienne de rire peut vous faire paraître plus jeune. Lorsque vous souriez et riez, pas moins de 15 muscles faciaux travaillent. Cela augmente le flux sanguin autour du visage, vous faire paraître plus jeune et en meilleure santé.

    De plus, un bon rire du ventre améliore la santé physique et émotionnelle. Et si vous êtes en bonne santé, vous paraîtrez sûrement plus jeune que votre âge.

    Ainsi, au lieu de rechercher de produits pour vous aider à paraître plus jeune, commencz à chercher des raisons de rire plus. Mais assurez-vous de garder votre peau saine et hydratée pour prévenir les rides du sourire.

     

    10. Vous rend énergique

    Le rire peut aussi dynamiser votre corps et votre esprit. Lorsque vous riez, de l’air est expulsé des poumons, ce qui entraîne des respirations profondes vers l’intérieur. Ceci augmente le débit d’oxygène vers les muscles et les organes du corps, conduisant à plus d’énergie.

    L’augmentation de l’énergie signifie aussi plus de vivacité, de créativité et de mémoire.

    Pour maintenir votre niveau d’énergie intacte, vous devez faire de l’exercice physique régulier et inclure le rire dans votre routine quotidienne.

    En plus de ces avantages pour la santé, le rire peut aussi améliorer votre vie sociale et faire en sorte que vos relations continuent de bien fonctionner. De plus, comme le rire est gratuit et le meilleur remède, vous pouvez en profiter autant que vous voulez.

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • wikihow.com

    Comment réduire naturellement la taille d'un fibrome

     

     

     

    Jusqu’à 30% des femmes entre 35 et 50 ans ont un fibrome, une excroissance bénigne qui se forme sur la paroi de l’utérus. Dans bien des cas, les fibromes sont trop petits pour être détectés et ne causent aucun symptôme. Cependant, quand les fibromes deviennent plus grands et se manifestent, il est nécessaire de suivre un traitement contre la douleur ou d’autres inconvénients liés au fibrome. Comme les médicaments pour traiter les fibromes présentent souvent des effets secondaires indésirables, bien des femmes recherchent une méthode naturelle pour réduire un fibrome. Voyez la première étape pour en savoir plus sur les fibromes et comment les traiter.

     
     

    Sachez ce qu’est un fibrome

    1.  
      Sachez à quoi vous avez affaire. Les fibromes sont des excroissances élastiques qui se forment sur la paroi de l’utérus. Ils se produisent le plus souvent chez les femmes en âge de se reproduire, surtout après 35 ans. Dans la plupart des cas, ces excroissances bénignes restent de petite taille et ne conduisent quasiment jamais à un cancer. Cependant, les fibromes peuvent sérieusement porter atteinte à la qualité de vie de certaines femmes. Les femmes d’origine africaine sont trois fois plus susceptibles de développer un fibrome que celles qui appartiennent à un autre groupe ethnique.
      • Les fibromes peuvent avoir la taille d’un melon, provoquant l’élargissement de l’utérus de la taille d’une grossesse de six mois. Bien que cela soit un cas extrême, il n’est pas rare qu’un fibrome atteigne la taille d’une balle de tennis ou d’un pamplemousse – donc assez large pour provoquer un réel inconfort et avoir un impact sur la silhouette.
      • Les fibromes peuvent obliger l’utérus à se coller contre l’intestin grêle ou la vessie, causant des problèmes tels qu’une constipation et un besoin fréquent d’uriner. [1]
      • Les fibromes peuvent parfois conduire à une fausse-couche ou un accouchement prématuré. [2]
      • Les fibromes peuvent épaissir démesurément la paroi utérine pendant le cycle menstruel, ce qui peut engendrer des règles plus importantes. Les fibromes peuvent provoquer chez certaines femmes des saignements importants, au point que les tampons ou serviettes hygiéniques sont trempés toutes les heures ou même des saignements tels qu’un tampon et une serviette cumulés ne parviennent pas à éponger le sang menstruel au bout d’une heure.
       
       
       
    2. Sachez ce qui provoque des fibromes.
       
       
      Certaines facteurs semblent être en jeu, tandis que les scientifiques ne savent toujours pas au juste ce qui cause des fibromes. Vous pouvez mieux savoir quel type de traitement peut vous convenir en étant mieux informée sur le sujet.
      • Il est possible que des anomalies présentes dans les vaisseaux sanguins de l’utérus puissent encourager l’apparition de fibromes.
      • La cause peut provenir de gènes qui provoquent une accélération de la croissance des cellules du muscle utérin.
      • Comme les fibromes semblent être en relation avec le cycle de reproduction féminin, qu’ils apparaissent rarement avant les premières règles et que le processus s’accélère souvent pendant une grossesse, les scientifiques supposent une implication hormonale des œstrogènes et de la progestérone. Ces hormones sont ciblées quand il s’agit de tenter des moyens naturels pour réduire la taille des fibromes.

       

       
    3. Sachez de quels traitements vous pouvez bénéficier. Pour les femmes qui vivent les pires effets secondaires des fibromes, l’hystérectomie était habituellement le premier traitement envisagé. Comme une hystérectomie consiste à enlever l’utérus, ce qui annule toute possibilité de grossesse pour une femme, ce traitement est à présent réservé aux cas où il n’existe pas d’autre solution. [3]
      • Les médecins travaillent à présent avec les femmes pour essayer une variété de traitements différents, allant de méthodes non invasives à la chirurgie afin de gérer un fibrome.
      • On teste constamment des médicaments ainsi que de nouvelles méthodes de traitement, avec l’émergence fréquente de nouvelles solutions.

       

       
    4. Prenez note des avancées de la recherche dans ce domaine. Il n’existe malheureusement aucune preuve scientifique de l’efficacité de n’importe quel traitement naturel pour un fibrome. [4] Il n’y a eu assez de recherches conduites sur l’une ou l’autre méthode, qu’il s’agisse de recommandations diététiques, de traitements homéopathiques, de sport ou autre. Cela signifie que si vous vivez une situation difficile avec un fibrome devenu inconfortable ou préjudiciable pour votre santé, vous devriez discuter de traitements de base avec votre médecin. Néanmoins, si votre fibrome n’est pas douloureux ou ne vous complique pas trop l’existence, il n’y a pas de mal à essayer quelques méthodes naturelles qui semblent soulager bien des femmes.
      • Pour votre sécurité, parlez à votre médecin des méthodes de traitement que vous voulez essayer pour vous assurer qu’elles n’auront aucune incidence sur votre santé.
       
     

    Essayez des méthodes naturelles

    1.  
      Essayez la méthode qui consiste à surveiller votre fibrome. Les médecins avaient l’habitude d’avoir une approche de prévention vis-à-vis des fibromes en les traitant souvent avec des remèdes invasifs, lesquels n’étaient pas vraiment nécessaires. Aujourd’hui, bien des médecins préfèrent attendre et voir l’évolution du fibrome quand ce dernier n’est pas assez grand pour causer de réels problèmes. La plupart des fibromes finissent par se dissoudre d’eux-mêmes, la patience peut donc être payante dans ce cas de figure. ref>http://www.drweil.com/drw/u/ART03122/Fibroids.html</ref>
      • Les fibromes ont tendance à se former lors du cycle de reproduction de la femme, à grossir lors d’une grossesse pour diminuer après la ménopause. Il est souvent préférable d’attendre plusieurs années plutôt que de prendre des médicaments qui ont des effets secondaires ou de recourir à la chirurgie.
      • Comme un fibrome ne devient quasiment jamais cancérigène, il n’y a pas de mal à le laisser sur l’utérus tant qu’il ne pose pas d’autres problèmes. Même avec un fibrome sur votre paroi abdominale que vous pouvez sentir quand vous touchez votre ventre – ou même voir si vous y regardez de près – vous pourriez ne pas avoir besoin de le faire enlever sauf si c’est vraiment nécessaire.
      • Si vous préférez attendre et voir évoluer votre fibrome, voyez d’abord un médecin et assurez-vous de bien avoir un fibrome. Tout autre type d’excroissance ou de grosseur nécessite une intervention chirurgicale immédiate.

       

       
    2. Be Vegetarian on a Budget Step 6.jpg
       
       
      Envisagez de manger le plus possible d’aliments biologiques. C’est une méthode naturelle qui ne peut vous faire aucun mal – et cela pourrait finir par faire réduire votre fibrome. Bien des aliments non biologiques contiennent des hormones de croissance ajoutées ainsi que des pesticides, lesquels peuvent aussi contenir des hormones. Comme il est possible que les taux d’œstrogènes soient liés aux fibromes, il est très indiqué d’éviter l’ingestion d’hormones synthétiques.
      • Assurez-vous que la viande que vous achetez soit sans hormones. Cela vaut aussi pour les produits laitiers.
      • Faites vos courses sur les marchés locaux auprès de fermiers bio et assurez-vous de bien demander au vendeur si les aliments sont bien issus de l’agriculture biologique.

       

       
    3. Mangez plus de légumineuses. Les haricots secs et autres légumineux sont censés réduire le taux d’œstrogènes dans l’organisme. Essayez de manger au moins une fois par jour des haricots blancs, des petits pois, des lentilles, des pois chiches, des pois cassés ou tout autre type de légumineuse que vous appréciez.
      • Évitez néanmoins de consommer des pousses de soja ou tout autre produit au soja non fermenté lequel contient des taux d’œstrogènes élevés.

       

       
    4. Essayez des compléments alimentaires et des plantes pour réduire le fibrome. Bien qu’il n’y ait aucune preuve scientifique que les plantes et les compléments alimentaires soient efficaces, cela vaut la peine d’essayer certaines plantes et compléments qui font diminuer les taux d’œstrogènes et peuvent éventuellement freiner la croissance d’un fibrome. Essayez les remèdes naturels suivants :
      • L’extrait de pépins de raisins est censé réduire les taux d’œstrogènes dans l’organisme. [5]
      • La teinture mère de gattilier pourrait réduire la taille d’un fibrome en réduisant le taux d’œstrogènes. [6]
      • L’agripaume peut aider à réduire un fibrome. Essayez sa version en teinture mère.
      • Buvez du jus de framboise ou une tisane d’actée à grappes noires pour réduire la taille d’un fibrome. [7]
      • Les compléments alimentaires à base d’Omega-3 peuvent aussi réduire les taux d’œstrogènes.
       
    5. Lose 20 Pounds in 30 Days Step 2.jpg
      Gardez un poids correct. Comme une masse graisseuse importante est liée à un taux d’œstrogènes élevé, vous pouvez réduire votre fibrome en perdant du poids et en gardant un poids correct. Mangez beaucoup de céréales complètes, de fruits frais et de légumes, des fruits secs et des graines ainsi que de la viande maigre afin de ne pas reprendre de poids. Il est tout aussi utile de faire régulièrement un sport d’endurance.
       
     

    Essayez d’autres solutions de traitement

    1. Songez à la voie médicamenteuse. La plupart des médicaments prescrits pour réduire un fibrome sont conçus pour modifier votre bilan hormonal. Ils empêchent le développement des hormones qui provoquent le fibrome, ce qui permet à la longue de réduire le fibrome. #* L’hormone qui libère des gonades (gonatropine) est le médicament le plus couramment prescrit pour réduire un fibrome. Ce produit met l’organisme dans un état de post ménopause, ce qui bloque la production d’œstrogènes. Il comporte plusieurs effets secondaires à court et à long terme. [8]
      • Un contraceptif oral est souvent prescrit à des femmes ayant un fibrome et souffrant de règles très abondantes, même si la pilule ne change rien à la taille du fibrome.
       
    2. Voyez pour un acte chirurgical par IRM avec des ondes sonores. Il s’agit d’une opération non invasive qui ne demande aucune incision. Les ondes sonores sont utilisées pour localiser, chauffer et détruire les fibromes.[9]
       
    3. Voyez pour une intervention très peu invasive. D’autres interventions nécessitent une incision, mais elles détruisent le fibrome sans acte chirurgical pour l’enlever. Ces méthodes fonctionnent assez bien et ne demandent aucune intervention chirurgicale importante.
      • La myomectomie est une intervention qui permet de retirer un fibrome sans toucher à l’utérus.[10]
      • L’embolie utérine consiste à injecter une substance dans les artères utérines pour couper l’afflux de sang en direction du fibrome.
       
    4. Voyez si la chirurgie est la meilleure solution. Dans des cas extrêmes, un acte chirurgical d’importance peut être le meilleur moyen d’enlever un fibrome qui compromet la santé de l’organisme. On peut procéder à un acte chirurgical majeur pour s’assurer que le fibrome soit bien enlevé, qu’il s’agisse d’une myomectomie abdominale ou d’une hystérectomie. [11]
       
       

    Conseils

    • Essayez de manger le plus possible d’aliments crus.
     
     

    Avertissements

    • Évitez de manger des aliments préparés comme le bacon, les saucisses et de la viande trop grasse.
    • Ne cuisez pas trop vos aliments.
     
     

    Édité par WikiHow Traduction, Chmuller, WikiQualité

     

     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • vivreaujourdhui.com

    SILENCE ET RECUEILLEMENT

     
     
     
    9 Juin 2015

     
     

    Garde le silence devant l’Éternel et espère en lui.
    Psaume 37.7

    Beaucoup n’arrivent pas à dormir dans le silence de la campagne. D’autres ne peuvent pas travailler sans une musique d’ambiance. Pourtant, dans un monde agité, bruyant, qui nous trouble, nous déséquilibre même, le silence est une nécessité.
    Par le silence il est bon d’exprimer notre soumission à la souveraineté de Dieu. Dieu est au ciel et moi sur la terre. Habacuc proclame : L’Éternel est dans son saint temple. Que toute la terre fasse silence devant lui.1
    Le silence permet d’entrer en relation avec Dieu pour nous mettre à son écoute. Que de prières dans le livre des Psaumes qui expriment le désir, le besoin d’écouter ! Comme David, recherchons Dieu, en faisant silence devant lui.
    Le silence peut exprimer aussi notre attente de l’intervention de Dieu. Ne nous irritons pas, laissons le faire ! Ne nous précipitons pas. Patience, il agira en temps voulu. Le peuple d’Israël voulait retourner en Égypte. Moïse les exhorte à garder le silence : L’Éternel combattra pour vous et vous, gardez le silence.2
    Nos paroles sont faibles pour exprimer notre reconnaissance à Dieu, nos actions de grâces. Dans le silence, regardons à Lui avec humilité et avec amour pour exprimer notre louange et notre adoration.

    Francis Bailet

    1 Habacuc 2.20           2 Exode 14.14

     

    SILENCE ET RECUEILLEMENT

     

    Psaume 63 : "Ô Dieu, c’est toi mon Dieu, je te cherche. Mon cœur a soif de toi, mon corps a besoin de toi comme une terre sèche, assoiffée, sans eau. Oui, longtemps je t’ai regardé dans le lieu saint, j’ai vu ta puissance et ta gloire. Ton amour vaut mieux que la vie. Ma bouche chantera ta louange. Toute ma vie, je te dirai merci et je lèverai les mains pour rendre gloire à ton nom. Mon cœur goûtera le bonheur comme une nourriture délicieuse. Ma bouche pleine de joie chantera ta louange. Quand je suis couché, je me souviens de toi, pendant des heures, je pense à toi. Oui, tu viens à mon aide, je crie de joie à l’ombre de tes ailes. Je suis attaché à toi de tout mon cœur, ta main puissante me soutient. 10 Ceux qui cherchent à m’enlever la vie, qu’ils descendent jusqu’au fond de la terre ! 11 Qu’on les tue avec des lances ! Que les chacals les dévorent ! 12 Le roi trouvera sa joie en Dieu. Celui qui fait un serment au nom de Dieu pourra être fier. Oui, la bouche des menteurs restera fermée."

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • sante-nutrition.org

    19 aliments aphrodisiaques et nourrissants


    courgette

     

     

    Découvrez dans cet article la liste des 19 aliments aphrodisiaques et nourrissants, et comment vous pouvez les utiliser individuellement, au quotidien dans votre alimentation.

     

    Il ne faut néanmoins pas en abuser et suivre les recommandations…  

    En grande partie à cause d’une alimentation trop élevée en viande et produits laitiers, le flux sanguin et l’oxygène sont entravés, ce qui amène à une réduction du désir et de l’activité sexuelle.

    On estime aujourd’hui dans nos pays occidentaux à un tiers des hommes et un quart des femmes, qui connaissent certaines difficultés d’ordre intime, mais également de réalisation et procréation.

    Avec toute la pollution que nous absorbons dans l’air que nous respirons tous les jours, et tous les produits chimiques et additifs alimentaires d’une alimentation dénaturée que nous consommons jour après jour, sans parler du stress, il n’est pas étonnant que les jours de la fertilité soient de plus en plus en danger.

    Grâce à une alimentation vivante, variée et végétale, vous pouvez réellement aider votre corps à pallier à la plupart de ces problèmes pour retrouver toute l’énergie et le désir qui sommeille en vous.

    Je vous propose de découvrir tout de suite la liste des 19 aliments aphrodisiaques et nourrissants et qui plus est, sont salutaires pour votre organisme.

     

    1. L’hibiscus
      En préparant un thé solaire avec la fleur d’hibiscus que vous pouvez savourer avant, pendant et après le rapport.
      La fleur d’hibiscus va stimuler les glandes qui sont impliquées dans l’acte sexuel. 
    2. L’aneth
      L’aneth est une herbe très nutritive, stimule l’appétit sexuel et elle est surtout intéressante en tant qu’aphrodisiaque pour les femmes car elle peut augmenter la quantité et la structure des ovules.
      Elle se mélange bien avec des pousses de tournesol et le mieux est d’en consommer avant les rapports. 
    3. Les framboises noires (les fruits et les graines)
      Les framboises noires sont riches en composés phyto-chimiques et stimule votre cerveau, améliorent la libido ainsi que l’endurance.
      Une dizaine de framboises noires ou une bonne cuillère à soupe bien remplie de graines de framboises noires environ deux heures avant votre rapport. 
    4. Le pollen de fleurs
      Manger du pollen augmente la quantité de leucocytes (globules blancs), fortifie et prépare votre organisme à vivre une aventure érotique.
      Vous pouvez prendre tous les matins une cuillère à soupe de pollen car en plus de ses vertus aphrodisiaques, c’est un aliment très complet qui apporte une grande variété de nutriments de grande qualité. 
    5. Le topinambour ou artichaut de Jérusalem
      Le topinambour est un légume qui est riche en inuline et l’énergie qu’il apporte, augmente notre force vitale générale et sexuelle.
      Préparez-vous un jus de topinambour quelques heures avant de faire l’amour. 
    6. Les abricots et les amandes d’abricot
      Les abricots, mais surtout la petite amande qui se trouve dans le noyau, contiennent de la vitamine B17, qui contient de l’acide abscissique et qui est antimutagène.
      Active, elle va stimuler et activer les hormones sexuelles.
      La graine est bien plus efficace que l’abricot. 
    7. Les figues
      Consommer des figues fraîches c’est donner à votre organisme des nutriments qui sont vraiment de très bons stimulants de la fertilité.
      En plus elles augmentent la sécrétion de phéromones qui joue un rôle sur l’attirance physique
      Mangez trois à cinq figues avec votre moitié quand vous sentez que la température monte… 
    8. La trévise
      La trévise est un légume rempli de minéraux et d’oligo-éléments qui favorisent et qui améliorent également l’endurance sexuelle, autant pour les hommes que pour les femmes. 
    9. Les lentilles germées
      Une fois germées, les lentilles possèdent des vitamines et des minéraux qui augmentent l’activité cellulaire des hormones qui stimulent l’activité sexuelle.
      Mangez-en une poignée une heure avant de faire l’amour. 
    10. L’avoine germé
      Pour avoir une grande vitalité sexuelle, consommez de l’avoine germé pur.
      Cela augmente également la production des ovules et du sperme. 
    11. La laitue
      Plus particulièrement la salade Iceberg car elle contient une molécule opiacée qui stimule les hormones sexuelles, d’ailleurs elle est considérée comme un aphrodisiaque depuis des millénaires.
      Préparez-vous un bon bol deux à trois heures avant de faire l’amour. 
    12. La noix de muscade
      La noix de muscade est particulièrement approprié pour les femmes car elle a la capacité de chauffer les ovaires et de ce fait stimuler le désir sexuel. 
    13. Les mûres
      Les mûres sont des fruits riches en phyto-nutriments et cela fait bien longtemps qu’elles sont reconnues pour leur pouvoir aphrodisiaque.
      Elles sont pour beaucoup également une source de séduction.
      Mangez-en une ou deux poignées juste avant l’acte sexuel. 
    14. Les pois germés
      Les pois germés sont riches en protéines et contiennent de grandes concentrations d’acides aminés qui stimulent la production de globules rouges et provoque de l’excitation sexuelle chez les hommes.
      Vous pouvez les manger en salade pour assurer une légère stimulation érotique. 
    15. Les graines de tomates uniquement de culture bio
      Si elles sont bio et qu’elles ont séché au soleil, elles contiennent plusieurs phyto-nutriments pour fortifier les glandes et développer des hormones sexuelles. 
    16. L’épeautre germé
      En plus d’augmenter une production d’hormones favorables pour votre santé, l’épeautre germé riche en protéines, possède une combinaison de vitamines et d’acides aminés qui améliore l’endurance sexuelle. 
    17. L’igname
      Vous pouvez la consommer germée ou râpée, des deux façons tant chez les femmes que chez les hommes, elle augmente les niveaux hormonaux (oestrogènes, progestérone, testostérone,DHEA,DHA…) en vous assurant ainsi une situation de performance durable et optimale. 
    18. Les graines de pastèque germées
      Elles possèdent des protéines complètes concentrées qui augmentent le nombre de leucocytes, ce qui a pour effet d’améliorer l’intensité sensuelle et la vitalité générale.
      Mangez-en une poignée une heure avant l’acte sexuel plus ou moins. 
    19. Les courgettes crues ou en jus
      La courgette possède des racines très profondes qui vont chercher des oligo-éléments qui construisent à la fois les globules rouges et blancs mais qui vont également contribuer à nettoyer des veines et des capillaires.
      La circulation de l’oxygène se trouve améliorée et augmente, ce qui intensifie le désir et les performances sexuelles.
      Mangez une courgette ou buvez son jus environ trois heures avant de passer à l’acte et ne soyez pas étonné par un « Encore ! »

     

    En ayant une alimentation adaptée, vous aurez toute l’énergie nécessaire et tout cela associé à une histoire d’amour romantique, vous pourrez élever l’excitation érotique jusqu’à l’euphorie.

    Appréciez-là et expérimentez-là avec humour !

     

    J’espère que vous avez apprécié cet article et qu’il vous aidera à trouver encore plus de joie et de bonheur dans votre vie amoureuse.

    Je vous souhaite une excellente semaine remplie d’amour, de joie et de santé !

    A très vite,

    Olivier

     

     

    A propos de l’auteur:
    Je m’appelle Olivier Charles, j’ai 37 ans et j’habite actuellement à Genève. J’ai créemangerpourchanger.com dans le but d’apprendre, mais aussi de partager avec vous mes connaissances et mes différentes expériences sur l’alimentation vivante ou le manger cru, tant ces changements alimentaires sont directement liés à notre qualité de vie et je dirais même au monde dans lequel nous vivons.
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • sante-nutrition.org

    5 parties du corps que vous ne saviez pas que vous pouviez guérir


    parties-du-corps-guerir

     

     

    Il y a des choses étonnantes que le corps fait avec lui-même. Une chose étonnante est qu’il ya des parties du corps qui peuvent se guérir.

     

    Le corps est un organisme incroyable en raison de sa capacité de se guérir. Le corps ne peut pas se régénérer comme certains lézards. Cela ne signifie pas que le corps ne peut pas se guérir. Beaucoup de parties du corps comme les poumons, les artères, les os et le cerveau ont des pouvoirs de guérison. Voici la liste de ce que ces parties du corps peuvent faire.

    Façons dont vous pouvez garder votre corps en bonne santé:

     

     

    1. Nettoyer les poumons: Les poumons sont importants pour garder l’air que nous respirons propre. Les cils dans les poumons ont la capacité de déplacer les produits toxiques des alvéoles à la trachée. La façon dont vous pouvez vous rendre service est de faire de l’exercice régulièrement. La respiration profonde détend tout et permet à tout de bouger. Mangez beaucoup de carottes, de patates douces, de mangues et d’autres sources de vitamine A.

     

     

    2. Reconstruction des os: Les os sont notre fondation. Lorsque les os cassent, les ostéocytes sont libérés de la structure osseuse. Consommez plus de vitamine K en mangeant des légumes-feuilles et du brocoli, des épinards, des avocats, et des tomates.

     

     

    3. Stimuler l’intestin: Si nous avons une mauvaise alimentation, alors nous nous sentons mal parce que la flore intestinale est infectée. La muqueuse de l’intestin peut être endommagée si vous mangez des aliments nocifs. Mangez des fibres qui proviennent des fruits et légumes crus peut aider à réparer la muqueuse de l’intestin endommagée.

     

     

    4. Développer le cerveau: Les scientifiques ont longtemps pensé que les cellules du cerveaux mouraient lentement en vieillissant. Des recherches récentes suggèrent que le cerveau est comme la peau et tente de se guérir après avoir été lésé. L’exercice est bénéfique pour le cerveau. Les neurones du bulbe olfactif et de l’hypothalamus jouent un rôle clé dans l’apprentissage et la formation de nouveaux souvenirs.

     

     

    5. Elargir les artères: La graisse et le cholestérol se durcissent dans les artères après des années d’accumulation. Le corps a la capacité naturelle d’élargir les artères existantes et même à en créer de nouvelles grâce à un processus appelé angiogenèse. Maintenez vos artères en bonne santé en limitant les aliments pro-inflammatoires, en évitant les graisses trans et en consommant des aliments anti-inflammatoires et des fruits et légumes.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • vivreaujourdhui.com

    NOTRE BOUCLIER

     
     
     
     
    8 Juin 2015

     
     

    Notre âme espère en l’Éternel ; il est notre secours et notre bouclier.
    Psaume 33.20

    Encore jeune chrétien, je n’imaginais pas ce jour-là combien la protection de Dieu allait se manifester…
    En retour d’une paisible promenade, un gros chien surgit sur le chemin. Les crocs menaçants, il avança vers moi et m’attaqua d’un bond en cherchant ma gorge. Sans réfléchir, plein de frayeur, j’esquivai cet assaut et reculai tout en lui faisant face. Il bondit encore, frôlant ma tête. Mais en retombant, dans un vif demi-tour, il me mordit puissamment à la fesse droite. Enfin, il déguerpit lorsqu’un paysan tout au bout d’un champ rappela son fauve.
    Plein de douleur, j’examinais fébrilement ma blessure. Surpris, je ne voyais qu’un vilain bleu, pas de sang là où la peau est réputée plutôt tendre, n’est-ce pas ? Non seulement j’avais bénéficié de la double épaisseur de la poche de mon jeans, mais aussi d’un bouclier inattendu. J’y avais placé un évangile, et même le plus épais des quatre : c’était le livret des 28 chapitres de l’Évangile selon Matthieu ! Les deux crocs de la mâchoire supérieure en avaient perforé les deux tiers des pages…
    Quelle grâce d’avoir été ainsi protégé ! Dieu ne me devait rien, mais j’ai compris que, dans sa bonté, il prenait soin de moi. Quel encouragement aussi à renouveler ma confiance en Lui !
    Oui, mon âme espère en l’Éternel ; il est mon secours et mon bouclier.

    Dominique Moreau

     

    NOTRE BOUCLIER

     

    Psaume 18. 2-20 : "Je t’aime, Seigneur, tu es ma force ! Le Seigneur est mon solide rocher, il me protège avec puissance et me rend libre. Mon Dieu est le rocher où je m’abrite. Il est mon bouclier, mon puissant défenseur et mon sauveur. Louange au SeigneurJe fais appel à lui, et il me sauve de mes ennemis. La mort m’avait déjà attaché, elle me faisait peur comme un fleuve en colère. La mort m’avait entouré de ses chaînes, ses pièges étaient tendus sous mes pieds. Dans mon malheur, j’ai fait appel au Seigneurj’ai crié vers mon Dieu. De son temple, il a entendu ma voix, mon cri est arrivé à ses oreilles. Alors la terre s’est mise à bouger, les bases des montagnes ont été secouées, elles ont tremblé devant la colère de Dieu. Une fumée s’est élevée de ses narines, un feu terrible est sorti de sa bouche avec des charbons brûlants. 10 Le Seigneur a déroulé le ciel comme un tapis et il est descendu, un nuage sombre sous ses pieds. 11 Le Seigneur s’est envolé, porté par un chérubin, il planait sur les ailes du vent. 12 Il s’est caché au cœur de la nuit, entouré de nuages énormes, sombres comme l’eau profonde. 13 Une lumière éclatante le précédait, éclairs de feu et grêle jaillissaient de ses épais nuages. 14 Au ciel, le Seigneur a fait éclater son tonnerre, le Dieu très-haut a fait entendre sa voix. Éclairs de feu et grêle jaillissaient. 15 Le Seigneur lançait ses flèches, ses ennemis partaient de tous côtés. Il jetait ses éclairs, et tous s’enfuyaient. 16 Seigneur, devant tes menaces, devant la tempête de ta colère, le fond de la mer est apparu. Alors les fondations du monde sont devenues visibles. 17 D’en haut, le Seigneur a tendu la main pour me saisir, il m’a retiré de l’eau menaçante. 18 Il m’a délivré de mon puissant ennemi, de ces adversaires trop forts pour moi. 19 Ils avaient profité de mon malheur pour m’attaquer, mais le Seigneur est venu à mon aide. 20 Il m’a sorti du danger pour me libérer, il m’a sauvé parce qu’il m’aime."

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • sante-nutrition.org

    Les bienfaits insoupçonnés de la Pastèque


    pasteque3

     

     

    La pastèque est l’un des fruits les plus associés à l’été, mais en plus de la délicieuse saveur sucrée que nous connaissons tous, elle a également des propriétés médicinales: diminution de la pression artérielle, traitement des œdèmes et des mycoses de la peau et plus encore. La pastèque contient une quantité considérable de bêta-carotène, vitamine B, vitamine C et des minéraux essentiels comme du calcium, du phosphore, du magnésium, du potassium, de l’iode et du manganèse. Elle ne contient que 29 calories pour 100 grammes, ce qui est une autre bonne raison de manger de la pastèque.

     

    Il y a de nombreuses raisons de manger de la pastèque: les graines de pastèque élargissent les vaisseaux sanguins, diminuent la pression artérielle et améliorent la fonction rénale. Pour le nettoyage des reins, il est recommandé de jeûner et de manger une pastèque tout au long de la journée. Coupez des petits morceaux de pastèque et mangez plusieurs morceaux toutes les quinze minutes. Le jeûne est avantageux pour ceux qui souffrent de calculs et d’infections rénales et des voies urinaires. La pastèque est un bon diurétique et elle est donc bonne pour les œdèmes. La pastèque est également bénéfique pour la constipation car c’est un laxatif doux.

    Nettoyage des reins : jeûnez pendant une journée en ne mangeant que de la pastèque. La pastèque est un diurétique naturel tout en débarrassant le corps l’excès de liquide. Il y a de nombreuses façons de profiter des avantages de la pastèque comme médicament. Coupez simplement des morceaux de pastèque ou buvez le jus chaque fois que vous avez faim.

    Infection rénale : faites la même chose. Une infection rénale est un type d’infection des voies urinaires qui se produit lorsque les bactéries entrent dans vos reins. Si vous avez reçu un traitement médical pour elle, un régime alimentaire sain peut vous aider à récupérer et vous aider à protéger votre corps des nouvelles infections. Buvez beaucoup de liquides, dont des fruits et des légumes avec une forte teneur en eau comme la pastèque, le concombre et la pomme.

    Calculs rénaux : faites une infusion de graines de pastèque en versant 50 cl d’eau bouillante sur une cuillère à soupe de graines de pastèque et attendez 10 minutes. Laissez refroidir, puis filtrez et buvez trois verres par jour.

    Nettoyage du foie : buvez trois tasses de jus de pastèque par jour. Un nettoyage à la pastèque aide le foie à traiter l’ammoniac, un déchet protéique, et le convertit en une molécule appelée urée, un composant de l’urine qui est excrété en toute sécurité de l’organisme.

    Nettoyage du côlon : un problème commun chez les personnes avec des problèmes de côlon est la déshydratation. Boire plus de liquides est la clé pour avoir un côlon plus propre et une meilleure digestion. Cela lubrifie la nourriture digérée et fournit une la bonne hydratation pour la décomposer. L’eau, les jus de fruits, et les fruits et légumes à haute teneur en eau, comme la pastèque, aideront.

    Constipation : mangez une tranche de pastèque pour aider à rétablir le côlon et les intestins car elle est riche en eau et en fibres. Attention à ne pas consommer trop de pastèque sinon elle peut entraîner la diarrhée.

    Mycoses de la peau : frottez de l’écorce de pastèque sur la peau plusieurs fois par jour. Apparemment, l’écorce contient des propriétés anti-fongiques.

    Acné: faites la même chose. Frottez l’écorce de pastèque directement sur les boutons et laissez agir pendant quelques minutes avant de rincer. En frottant de l’écorce de pastèque sur votre visage vous mettez directement les nutriments sur votre peau et vous nettoyez les zones exposées aux bactéries.

    Œdème : buvez 3 tasses de jus de pastèque comme médicament par jour (le jus de pastèque a des propriétés diurétiques).

    Hypertension artérielle et problèmes dans les artères : une petite étude de l’Université de l’Etat de Floride dans le American Journal of Hypertension, a découvert que la pastèque contient un acide aminé appelé L-citrulline qui contribue à améliorer la circulation, relâche les artères et abaisse la tension artérielle systolique de près de neuf points.

    Goutte : la pastèque est un fruit particulièrement alcalin avec une forte teneur en eau, qui sont des facteurs importants pour dissoudre et éliminer les cristaux d’acide urique qui causent la douleur de la goutte.

    Diabète : selon le site Livestrong, si vous êtes diabétique, il est conseillé de manger de la pastèque dans le cadre d’une alimentation saine. Bien que la pastèque contienne peu de glucides et de sucre naturel par portion, elle est également faible en calories et chargée d’éléments nutritifs. Suivez bien les conseils de votre fournisseur de soins de santé.

    Brûlures d’estomac : le site eHow recommande de manger 4 à 6 morceaux de pastèque comme médicament et de répéter tout au long de la journée. La quantité et la fréquence à laquelle en manger dépendra de l’intensité de vos brûlures d’estomac

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • sante-nutrition.org

    Tu bois du lait ? Pourquoi ?


    laitpourquoi

     

     

    Le principe de précaution est une manière élégante de dire « mieux vaut prévenir que guérir ». Souvent appliqué lors de décisions à risque d’affecter la santé publique ou l’environnement, le principe de précaution affirme que des preuves rigoureuses – et non la preuve absolue – devraient suffire à orienter les politiques publiques concernant les enjeux majeurs.

     

    La santé des enfants de notre nation est un de ces enjeux d’importance majeure. Ceux et celles d’entre nous engagés dans le débat sur le petit déjeuner à l’école peuvent ne pas s’entendre sur plusieurs points, mais quand il s’agit de la santé de nos enfants, nous sommes tous d’accord avec « mieux vaut prévenir que guérir. »

    Du moins, nous devrions l’être.

    La semaine dernière, mes collègues et moi avons publié un rapport intitulé « Appliquer le principe de précaution à la nutrition et au cancer » dans le Journal de l’American College of Nutrition. Le rapport met en garde contre la forte association entre le cancer et le lait, un aliment de base des repas des écoliers.

    Nous avons découvert que la consommation de 35 g de protéines laitières chaque jour, l’équivalent d’une tasse de mozzarella faible en gras, augmente le risque de cancer de la prostate de 32 pour cent. Boire seulement deux verres de lait par jour augmente le risque de 60 pour cent.

    La connexion entre produits laitiers et cancer n’est pas nouvelle. Les chercheurs de Harvard ont constaté que les hommes buvant deux verres de lait ou plus par jour sont presque deux fois plus susceptibles de développer un stade avancé ou une propagation du cancer de la prostate que ceux qui ne boivent pas de lait. Une autre étude publiée plus tôt cette année a révélé que les régimes riches en viande et produits laitiers étaient liés à un quadruplement du risque de décès par cancer – ce qui signifie que manger beaucoup de produits animaux peut être tout aussi dangereux que de fumer.

    Nous ne sommes pas à 100 pour cent sûr pourquoi les produits laitiers sont si dangereux, mais leur haute teneur en matières grasses est du moins partiellement à blâmer. Une étude menée sur plus de 90 000 femmes a démontré que celles dont le régime est élevé en gras de source animale avaient un risque de 40 à 50 pour cent plus élevé de cancer du sein par rapport aux femmes qui en mangeaient le moins.

    Certes, nous ne pouvons pas affirmer avec une certitude absolue que les produits laitiers causent le cancer. Afin de prouver cela au-delà de tout doute, il faudrait mener un essai randomisé contrôlé: le standard élevé en matière de recherche. Mais lorsque la probabilité de causer du dommage est élevée, une telle étude défie les règles de l’éthique. C’est pourquoi aucun ERC n’a été mené afin de prouver que le tabac cause le cancer du poumon.

    Au lieu de cela, nous disons « mieux vaut prévenir que guérir » et nous fions à notre bon jugement – et aux preuves scientifiques rigoureuses que nous avons déjà.

    Alors pourquoi appliquons-nous tout le contraire en exposant les enfants à des aliments nocifs? Bourrer les repas des enfants de produits laitiers cancérigènes équivaut à les souscrire à une expérience grande échelle tout à fait contraire à l’éthique, dont les résultats apparaissent déjà sombres.

    La réponse est que, avec la politique d’aujourd’hui, le profit l’emporte sur la précaution. Malgré le risque plus-que-probable, le ministère de l’agriculture des États-Unis admet ouvertement que « le gouvernement fédéral encourage la consommation de produits laitiers. » Depuis le milieu des années 1990, l’industrie laitière a reçu plus d’un milliard de dollars en subventions fédérales et a gagné des milliards de plus de la part du « National School Lunch Program. »

    L’USDA gère également un programme laitier de contributions obligatoires faisant la promotion d’un large éventail de produits, en passant des hamburgers MacDonald par la pizza Domino. Le programme a aidé MacDonald à vendre 6 millions de livres de fromage supplémentaires en 2009 et a permis d’intégrer la pizza Domino dans plus de 2000 écoles en 2011. Il continue de promouvoir aux enfants d’autres produits laitiers malsains, y compris le lait et le yogourt sucré, en passant par le déjeuner et le dîner à l’école.

    Non seulement ces programmes sont de toute évidence des revenus corporatifs, mais ils sont d’autant plus en contradiction directe avec les directives diététiques établies par l’USDA elle-même. Ces directives, conçues pour aider les américains à « maintenir un poids santé, promouvoir la santé et prévenir la maladie, » invitent les consommateurs à limiter leur consommation de graisses saturées, de sodium et de sucre.

    Il s’avère que les produits laitiers sont la principale source de gras obstruant les artères, tout en étant aussi l’une des principales sources de sucre et de sodium dans l’alimentation des américains. En grande partie à cause du lait et du fromage, un enfant d’âge scolaire sur cinq a désormais un taux de cholestérol élevé – un précurseur de maladies cardiaques. Un tiers des enfants est obèse ou en surpoids alors qu’un enfant sur trois développera le diabète au cours de sa vie.

    Face à ces épidémies, je mets au défi le Congrès Américain et mes collègues défenseurs de repas scolaires sains à penser au-delà des normes en vigueur. Il est temps d’ouvrir un débat plus large sur ce qui devrait et ne devrait pas être dans les assiettes de nos enfants – et de laisser la précaution nous guider.

     

     

    Levin, M.S., R.D., est directrice de l’éducation en nutrition pour l’organisme à but non lucratif Physicians Committee for Responsible Medicine.

    Article original: The Hill

    Traduction: Santé Radieuse

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • vivreaujourdhui.com

    À AUTRUI OU À NOUS ?

     
     
    7 Juin 2015
     
     

    Si vous n’avez pas été fidèles dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables ? Et si vous n’avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous ?
    Luc 16.11-12

    Nous ne sommes ici-bas que gérants des biens que Dieu nous confie. Tout lui appartient. Rien n’est à nous. À preuve, nous n’emporterons rien à l’heure de notre mort ! Christiane Singer affirma : « La mort ne nous enlève que ce que nous avons voulu posséder », c’est-à-dire ces biens que nous aurons convoités et amassés : compte en banque, collections précieuses, bourse… Mais il y a plus, parce que gérants de ces biens que nous ne pourrons emporter, nous aurons à rendre compte de ce que nous en aurons fait !
    C. Singer voulait dire qu’une seule chose ne peut nous être ôtée : ce que nous aurons donné au lieu de l’amasser. Elle rejoint ainsi ce que Jésus a enseigné en nous invitant à nous faire des amis avec les richesses injustes – ces biens qui ne sont pas à nous, mais que nous avons en gérance – afin qu’ils nous reçoivent là-haut.
    C’est l’unique façon de nous amasser des trésors dans le ciel : les constituer de ce dont nous nous dépouillons volontairement pour suivre Jésus-Christ, être son disciple et le servir là où il voudra. Ces richesses-là, ni voleurs ni rouille ne peuvent les atteindre. La mort non plus.

    Richard Doulière

     

    À AUTRUI OU À NOUS ?

     

    Évangile selon Matthieu 6. 19-24 : "19 « Ne cherchez pas à posséder beaucoup de richesses sur la terre. Là, les insectes et la rouille détruisent tout. Les voleurs entrent dans les maisons et ils volent. 20 Mais cherchez à posséder beaucoup de richesses auprès de Dieu. Là, les insectes et la rouille ne détruisent rien, les voleurs n’entrent pas et ils ne peuvent pas voler. 21 Oui, là où tu mets tes richesses, c’est là aussi que tu mettras ton cœur. »

    22 « Les yeux sont la lampe du corps. Donc, si tes yeux ne sont pas malades, ton corps tout entier est dans la lumière. 23 Mais si tes yeux sont malades, ton corps tout entier est dans la nuit. Alors, si la lumière qui est en toi est comme la nuit, ta nuit est bien noire ! »
    Il faut choisir entre Dieu et l’argent
    24 « Personne ne peut servir deux maîtres. En effet, ou bien il détestera l’un et il aimera l’autre, ou bien il sera fidèle à l’un et il méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’argent ! »

     

     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • medisite.fr

    8 aliments qui vous font vieillir plus vite

     

    Confitures, café, Nutella®, fromage... Il n'y a pas de mal à se faire plaisir de temps en temps, mais avec modération car certains aliments contiennent des composants qui peuvent accentuer les rides, la fatigue et abîmer le coeur. Voici la liste.

     

     

    Le fromage fatigue le coeur

    Oui, en quantité raisonnable, le fromage est plein de calcium, mais attention à ne pas en abuser ! Comme la crème fraîche, les viandes grasses et le beurre, "il contient des acides gras saturés connus pour augmenter le risque de maladies cardiovasculaires", explique Vanessa Bedjaï-Haddad, diététicienne. La graisse est déjà présente dans la plupart des aliments. Augmenter son apport journalier excessivement risque d'élever le taux de cholestérol et de boucher les artères.

     

     

     

    Le café déshydrate le corps

    Impossible de commencer la journée sans votre tasse de café ? Une petite dose le matin d'accord, mais attention à la caféine surtout si vous consommez d'autres boissons qui en contiennent comme les sodas ou le thé. La caféine est un diurétique. En surconsommation et à la longue, elle peut déshydrater le corps. S'il manque d'apport en eau, celui-ci se fatigue plus vite.

     

     

    Le sel favorise l'apparition des rides

    Une pincée oui mais pas la salière entière ! Lorsqu'on consomme trop de sel, le sodium aspire l'eau hors des cellules ce qui conduit à une déshydratation. C'est ce qui explique la soif instantanée lorsqu'on mange très salé. Le problème c'est qu'un corps déshydraté se fatigue très vite. Il faut donc compenser en buvant beaucoup d'eau.

     

     

    Les confitures font vieillir le coeur

    Dans la revue scientifique The Journal of Clinical Investigation, une étude montre que le fructose, utilisé notamment dans le sirop de maïs et la confiture, augmente le taux de mauvais cholestérol. "Une consommation excessive peut favoriser le dépôt de gras autour du coeur, l'abîmer et augmenter le risque de maladies cardiovasculaires" précise Vanessa Bedjaï-Haddad, diététicienne.

     

     

    Rides : les bonbons aspirent le collagène de la peau

    Plus on en mange, plus on a envie d'en manger. Le sucre est un vrai cercle vicieux. Et même pour la peau, il est mauvais. "Il se fixe sur le collagène et rend la peau moins élastique" explique la diététicienne. Du coup, les rides s'installent plus facilement. Le sucre augmente aussi l'indice glycémique dans le sang et abîme le foie.

     

     

    La viande trop grillée est cancérigène

    Le soleil est là, les amis aussi, c'est le moment de sortir les grillades. Mais attention : "Il faut être vigilant lors de la cuisson de sa viande" met en garde la diététicienne. Dès qu'elle devient trop noire au risque d'être carbonisée, elle libère des composés toxiques qui conduisent à un stress oxydatif. Ce dernier rend le corps plus sensible à la fatigue, accélère le vieillissement et la mort des cellules. Le risque est le même lorsqu'on achète des cacahuètes ou des amandes grillées aux supermarchés.

     

     

    Le Nutella® accentue les traits de fatigue

    Il n'y a pas de mal à s'accorder une tartine de Nutella® le matin, mais de là à finir le pot à la petite cuillère, non, non, non ! Cette célèbre pâte à tartiner est fabriquée avec de l'huile de palme. "Cette huile végétale contient des acides gras qui non seulement bouchent les artères, mais aussi les petits vaisseaux présents sur le visage. Résultat : des marques de fatigue accentuées sur le visage" prévient la diététicienne. 

     

     

    L'alcool détériore l'aspect de la peau

    Pourquoi l'alcool fait vieillir ? "Ceux qui se réveillent le lendemain après avoir trop bu le constatent assez rapidement dans le miroir", plaisante la diététicienne. L'alcool déshydrate le corps et entraîne une dégénérescence interne et externe de l'organisme. Il faut l'éviter au maximum et le consommer avec modération.

     

    Publié par Bénédicte Demmer, rédactrice santé

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • sante-nutrition.org

    Endométriose : enfin un traitement qui marche


    endometriose0_w590_h390_r4_q90

     

     

    L’endométriose est une maladie peu connue des femmes qui en sont atteintes et des médecins qui les soignent. Les gynécologues, eux, connaissent bien cette affection dont ils constatent l’inexorable progression chez leurs patientes mais, bizarrement, ils ne s’interrogent pas systématiquement dès lors qu’une de leurs patientes déclare souffrir pendant ses règles et ressent également des douleurs lombaires, a des saignements, ou se plaint d’une fatigue persistante.
    Ainsi, de très nombreuses femmes souffrent d’une maladie qu’elles ignorent et que personne n’a diagnostiquée. Mais celles qui savent qu’il s’agit d’une endométriose ne sont pas beaucoup plus avancées car aucun traitement ne semble vouloir venir à bout de cette maladie qui use le moral car elle rend difficile les rapports sexuels, la vie professionnelle et la vie de famillle.

     

    Toutes les malades le disent, les douleurs pelviennes engendrées par l’endométriose sont parfois si violentes qu’elles entraînent une incapacité totale ou partielle pendant quelques jours voire, dans les cas les plus sévères, qu’elles nécessitent le recours à des antalgiques puissants et même morphiniques. Bien plus grave, une proportion importante des patientes atteintes d’endométriose souffrent de problèmes d’infertilité.

    « C’est normal que vous ayez mal pendant vos règles ! »

    C’est inlassablement ce que les médecins disent aux patientes quand elles parlent de douleurs pelviennes au moment de la menstruation, car si l’endométriose est bien souvent sous-estimée par les patientes, elle est aussi  méconnue des médecins et le diagnostic est parfois très tardif.

    On considère qu’en moyenne, il faut six ans avant que la découverte de la maladie ne soit avérée. Les douleurs apparaissent avec les premières règles et, si rien n’est fait, durent pendant des années, parfois jusqu’à la ménopause. Pendant tout ce temps donc, des femmes souffrent de douleurs parfois invalidantes dont elles ignorent la cause et qui influent directement sur leur vie professionnelle et personnelle.

    Une sous-évaluation du nombre de cas

    Les différentes statistiques, en France, comme à l’étranger, rapportent qu’une femme sur 10 en âge de procréer souffrirait d’endométriose. Spécialiste du département gynécologie-obstétrique de Clermont-Ferrand, le Docteur Michel Canis déclare, en outre, que l’on peut considérer qu’environ 20 à 40% des femmes stériles pourraient être atteintes d’endométriose et la proportion, chez les femmes souffrant de douleurs pelviennes, serait de 40 à 50%.

    Pour le Docteur Canis, les chiffres pourraient être bien plus élevés car il y a un sous diagnostic de la maladie. Cette sous-évaluation du nombre de cas est d’ailleurs confirmée par Delphine Ludzay, présidente d’Endofrance, l’association de lutte contre l’endométriose. De plus, des études tendent à prouver que la maladie serait en progression car, si autrefois elle était diagnostiquée chez les femmes à partir de 35 ans, l’âge moyen est désormais à la baisse et la maladie serait maintenant diagnostiquée chez les femmes à partir de 25 ans.

    Que se passe-t-il pendant le cycle ?

    Durant le cycle menstruel, la muqueuse utérine, appelée endomètre, va réagir aux hormones ovariennes. Les œstrogènes lui permettent de se développer et la progestérone va aider à l’implantation de l’œuf en cas de fécondation. Quand il n’y a pas de grossesse, la couche superficielle de l’endomètre se décompose, saigne et est éliminée sous la forme des règles.

    Un mécanisme qui ne marche pas chez 10 à 15% des femmes

    Chez la plupart des femmes, le sang contenant les cellules muqueuses, s’écoule par le vagin, mais par un phénomène de reflux, passe aussi par la cavité abdominale, les trompes et les ovaires. Ce reflux est tout à fait normal. Le sang et les cellules endométriales finissent par être éliminés naturellement par l’organisme. Mais, chez la femme qui souffre d’endométriose, cette élimination ne se produit pas. Pire encore, les cellules endométriales qui devraient être évacuées, se fixent sur des zones où elles ne devraient pas se trouver, comme les ovaires, le vagin, les trompes, le rectum, la vessie et l’intestin.

    Des muqueuses migrantes qui colonisent les organes

    Ces bouts de muqueuse qui adhèrent à certains organes du bas ventre, à un endroit où ils ne devraient pas être, suivent le rythme hormonal du cycle, comme s’ils se trouvaient dans l’utérus. Ils se mettent à saigner au moment des règles, en déclenchant des réactions inflammatoires qui créent des lésions. En se désagrégeant, ces lésions laissent une cicatrice fibreuse à chaque cycle menstruel. C’est l’inflammation des tissus qui va être source de douleurs, tout comme les cicatrices qui peuvent se superposer et former des nodules et des kystes, eux aussi à l’origine de souffrances parfois aigües.

    Aucun traitement curatif à ce jour ?

    Quand une endométriose est détectée chez une patiente, on lui propose en première intention un traitement hormonal visant à empêcher le saignement des lésions. Cette hormonothérapie est une sorte de ménopause chimique destinée à créer une aménorrhée qui, certes, va réduire les douleurs, mais n’empêche pas la progression des lésions. On soigne la conséquence, mais pas la cause !

    En outre, ce traitement hormonal présente de nombreux effets secondaires mal tolérés, sans compter que son effet contraceptif est évidemment incompatible avec une grossesse.

    Une autre solution est l’intervention chirurgicale qui permet de retirer les kystes et lésions provoqués par la maladie, mais des études scientifiques indiquent que le taux de récidive est d’environ 20% et que, tant que toutes les lésions n’ont pas été supprimées, la maladie peut réapparaître et se propager à d’autres tissus.

    Des causes environnementales pointées du doigt

    Les chercheurs soupçonnent que la migration de l’endomètre hors de l’utérus est en fait liée à plusieurs facteurs : génétiques, immunitaires, hormonaux et environnementaux.

    Marina Kvaskoff est épidémiologiste doctorante au laboratoire « Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations » (Inserm) de Villejuif. Selon elle, l’exposition a des produits comme les Bisphénols A, les phtalates, les pesticides organo-chlorés et les dioxines, qui sont des perturbateurs endocriniens, peuvent jouer un rôle sur le risque d’apparition de la maladie.Une étude récente réalisée chez la souris montre par exemple que l’exposition prénatale des souris au Bisphénol A pourrait favoriser une pathologie ressemblant à l’endométriose chez les souris femelles.

    Deux minéraux essentiels dans la régulation des facteurs de l’endométriose

    Le zinc et le manganèse sont deux minéraux qui jouent un rôle essentiel dans la limitation des facteurs qui favorisent l’endométriose. En effet :

    • L’endométriose est liée aux œstrogènes : Le zinc participe à une meilleure synthèse des hormones limitant, entre autre, une production accrue d’œstrogènes. C’est justement cette production trop importante d’œstrogènes qui favorise la croissance et le développement de l’endométriose.
    • L’endométriose se caractérise par une prolifération continue : Le manganèse agit sur la prolifération des cellules endométriales en réduisant le stress oxydatif. Son action antioxydante va diminuer les implants endométriosiques, ainsi que les effets inflammatoires locaux.
    • L’endométriose induit une résistance à la mort cellulaire : L’apoptose, ou mort cellulaire programmée, est régulée par le zinc car il agit sur les protéines engagées dans la régulation de l’apoptose. Quant au manganèse, il limite les perturbations de la fonction immunitaire. Or, l’apoptose est la base des maladies auto-immunes.
    • L’endométriose possède un pouvoir métastasique : Le zinc va limiter les propriétés invasives des lésions endométriques, qui sont liées en partie à leur capacité à sécréter en continu les métalloprotéinases.
    • L’endométriose entraîne l’infertilité : Dans une étude faite en 2013, un lien entre la fertilité et le zinc a été clairement établi. Il protège les follicules des risques d’oxydation, augmentant ainsi leur fertilité.

    L’endométriose et le cuivre, une association à gérer finement

    Le cuivre se trouve en quantité infime, mais essentielle, dans le sang et dans les autres tissus au niveau du cytoplasme, du noyau et des mitochondries de la cellule. Il est donc indispensable au métabolisme cellulaire où il concourt, en tant que cofacteur, dans un grand nombre d’enzymes. Or, une étude menée chez 72 femmes, dont 31 au stade III/IV d’endométriose et 41 femmes contrôlées, a démontré que le cuivre (et le fer) jouent un rôle dans l’endométriose. Les taux de cuivre sont effectivement significativement plus élevés chez les patientes souffrant d’endométriose.Un excès de cuivre peut, par ailleurs, favoriser l’angiogenèse (la croissance de nouveaux vaisseaux sanguins à partir d’un réseau capillaire existant), un processus fortement impliqué dans l’inflammation et dans le développement de l’endométriose. L’augmentation duVascular endithelial growth factor (VEGF) est le facteur angiogénique principal de l’endométriose. Moduler le taux de cuivre permet de réguler le VEGF.

    Calcium et magnésium, les « indispensables » dans la lutte contre l’endométriose

    Ces deux minéraux jouent un rôle essentiel dans le bon fonctionnement et l’équilibre de notre organisme. De façon générale, on peut dire que partout où le calcium joue un rôle dans la contraction, le magnésium agit pour faciliter la relaxation. Tous deux participent à de nombreux processus enzymatiques.

    Le magnésium est le stabilisateur des différents compartiments cellulaires (noyau, mitochondries etc…), il fixe le calcium et contrôle puis régule son entrée dans la cellule et les liquides intracellulaires. C’est aussi un anti-stress naturel, sa présence est donc essentielle au bon fonctionnement des muscles, des artères et des cellules nerveuses.

    Le calcium est, lui,indispensable à la coagulation du sang, à la perméabilité des membranes cellulaires, au maintien de la pression sanguine et aux contractions musculaires. Son action anti-inflammatoire permet de soulager les douleurs liées à l’endométriose.

    La formule d’oligo-éléments qui peut tout changer

    Pourrait-on traiter l’endométriose avec ces simples nutriments ? C’est la question que s’est posée le laboratoire Nutri Lab qui a mis au point une combinaison de nutriments, en associant les macros et oligo-éléments essentiels qui permettent de combattre les facteurs favorisant l’endométriose.

    Le protocole Nutri Endo est une synergie globale de tous ces nutriments, qui optimise les critères de biocompatibilité et de biodisponibilité. En effet, prendre un seul de ces oligoéléments ne permet pas de résoudre un problème de santé comme une endométriose. De même, associer de façon aléatoire plusieurs oligo-éléments peut avoir de graves répercussions. Nous savons que les effets de ces derniers varient en fonction de leur combinaison et de leur dilution (notamment, dans le cas de l’endométriose, le cuivre).

    C’est pourquoi Nutrilab a associé ces macros et oligo-éléments essentiels, selon une formulation étudiée et des ratios très précis, afin de créer une synergie globale qui va optimiser l’apport de ces nutriments, leur synergie et leur assimilation. Ainsi, la combinaison des informations contenues dans chacun de oligo-éléments, délivre à l’organisme des instructions de fonctionnement correct afin de permettre l’autorégulation et de faciliter la communication cellulaire.

    C’était un pari, mais il semble qu’il soit réussi.

    Ce protocole 100% naturel a déjà fait ses preuves

    Une étude observationnelle du protocole Nutri Endo a été faite en 2014 et rapporte des résultats qui vont donner un réel espoir à toutes les femmes souffrant d’endométriose. On pourrait même parler de miracle !

    27 gynécologues, répartis sur tout le territoire français, ont participé à cette étude sur des patientes âgée de 25 à 52 ans. L’étude a été faite sur la base du score AFSr (American Society Fertility), sorte d’échelle de Richter de la sévérité de l’endométriose. T1 indique une endométriose minime, T2 modérée, T3 est le stade d’endométriose moyenne et T4 d’endométriose sévère.

    • Pour les stades 1 :
      100% des douleurs (moyennes et forts) ont disparu
      après 30 jours de prise du protocole Nutri Endo.
    • Pour les stades 2 :
      100% de réduction des douleurs a été constaté après un mois de prise et 100% de disparition des douleurs après 60 jours de prise.
    • Pour les stades 3 :
      100% des douleurs (moyennes et fortes) ont disparu après 30 jours de prise
      .
    • Pour les stades 4 :
      chez 76% des patientes, une réduction de près de 50% des douleurs après 30 jours de prise a été constatée et un taux de 100% de disparition des douleurs après 60 jours et 90 jours de prise.

    Des résultats indubitables pour les stades les plus sévères

    L’étude a rapporté des observations particulièrement saisissantes chez les patientes atteintes d’une endométriose stade 4.

    Chez une patiente stade 4 inopérable, les douleurs ont commencé à réduire dès le 1er mois et ont disparu à 100% après 60 jours de prise. Les résultats sont maintenus et stables après 10 mois. En outre, chez 24% des patientes sévèrement atteintes, une réduction progressive des douleurs sur 90 jours de prise a été observée, ramenant l’intensité des douleurs à 2 sur 5, avec une très nette amélioration de la dyspareunie.

    Chez deux patientes, présentant une endométriose invalidante, depuis plus de 10 ans (12 ans pour l’une et 14 ans pour l’autre), les douleurs ont été réduites à proche de zéro après 60 jours de prise.

    Chez une patiente stade 4 ayant subi 4 opérations infructueuses, les douleurs ont été réduites de 80 % après 60 jours de prise.

    Enfin, chez une patiente présentant une endométriose invalidante depuis 8 ans, une réduction de 90% des douleurs et de tous les foyers endométriaux a été constatée après 120 jours de prise.

    Ces résultats peuvent sembler incroyables pour une maladie qu’on pensait difficile, voire impossible à soigner. Et je ne finirai pas cet article sans vous avoir parlé de cette patiente allemande, atteinte trop sévèrement pour être opérable et touchée par l’endométriose jusque dans les poumons.Après avoir pris le protocole Nutri Endo, ses douleurs ont disparu et l’on pouvait même parler de rémission. La patiente qui enfin retrouvait le goût à la vie, n’a pas pu s’empêcher de prendre un train d’Allemagne pour venir jusqu’au laboratoire Nutrilab de Paris pour « embrasser » toute l’équipe qui lui avait rendue la vie. Si ça lui est arrivé, pourquoi cela n’arriverait-il pas à d’autres ?

    PS : le protocole n’est pas donné, 180 euros pour 28 jours de traitement*. Mais il est pour le moment le seul traitement crédible de l’endométriose. Et nous ne pouvions pas manquer de vous en parler.

    * 144 euros chez la-vie-naturelle.com

     

    Caroline Morel

    Alternative Santé

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • vivreaujourdhui.com

    SUR QU(O)I NOUS REPOSER ?

     
     
     
    6 Juin 2015

     
    Sur Dieu seul mon âme se repose paisiblement ; de lui vient mon salut.

    […] si les richesses s’accroissent, n’y attachez pas votre cœur.
    Psaume 62.1,11

     

    Il y a mille choses auxquelles nous pouvons être tentés de nous fier, sur lesquelles il nous arrive d’ailleurs parfois de nous reposer. Un ami est précieux ; et que dire des parents ? Pourtant la déception peut être au bout. Le pire est de compter sur soi, sur ses propres capacités, sa propre intelligence et ses talents. Le pire, oui, car à la déception d’une défaillance s’ajoute l’humiliation, parfois la honte. Vaut-il mieux se fier à ses économies, ses assurances, la Bourse ? N’est-ce pas, de nos jours à cela que se fie le plus grand nombre ?
    Les richesses peuvent s’accroître presque malgré nous. Le psalmiste dit : N’y attachez pas votre cœur. Même si on ne les a pas cherchées, elles peuvent devenir un piège lorsqu’elles se présentent, prendre insidieusement la place de Dieu, s’offrir comme une simple garantie. Attention ! Elles ont gagné si vous en venez à compter sur elles. Sans parler de l’inquiétude que peuvent faire naître les crises économiques !
    Quand notre confiance se repose sur Dieu, au contraire, c’est toujours paisiblement. Car Il peut tout. Aucune peur n’a l’occasion de nous troubler. Sa fidélité est une garantie sans mesure. Au psaume 27, ce même David pouvait dire : L’Éternel est ma lumière et mon salut, de qui aurais-je crainte ?


    Richard Doulière

     

    SUR QU(O)I NOUS REPOSER ?

     

    Psaume 62 : "Oui, auprès de Dieu seul, je connais le repos, mon salut vient de lui. Lui seul est mon solide rocher, lui seul me sauve. Il me protège avec puissance, je ne peux pas tomber. Jusqu’à quand vous jetterez-vous tous ensemble sur un homme ? Vous voulez donc le renverser comme un mur qui penche, comme une barrière qui tombe ? Vous pensez seulement à lui faire perdre son honneur, et vous aimez mentir. Vous dites des paroles de bénédiction, mais votre cœur est rempli de malédictions. Oui, je dois me reposer près de Dieu seul, c’est lui qui me donne espoir. Lui seul est mon solide rocher, lui seul me sauve. Il me protège avec puissance, je ne peux pas tomber. Mon salut et mon honneur viennent de lui. Mon protecteur puissant et mon abri, c’est lui. Vous qui êtes là, ayez confiance en lui, dites-lui ce que vous avez dans le cœur. Dieu est pour nous un abri. 10 Oui, les humains ne sont qu’un souffle. Les habitants de la terre savent seulement mentir. S’ils montaient tous ensemble sur une balance, ils ne pèseraient pas lourd. 11–  Ne comptez pas sur les moyens violents, n’attendez rien des biens volés. Si votre richesse augmente, que votre cœur ne s’y attache pas ! 12 Voici ce que Dieu a dit, et souvent, je l’ai entendu : « C’est moi qui possède la puissance. » 13 Seigneur, tu possèdes aussi l’amour, car tu récompenses chacun selon ses actes."

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • sante-nutrition.org

    Les graines de pastèque cachent une multitude de secrets

    pour notre santé


    graines-de-pasteque

     

     

     

    La plupart d’entre vous jetez les graines de pastèque en mangeant une pastèque. Si vous les mangez, vous ne savez probablement pas qu’elles sont bénéfiques pour votre digestion, mais le tube digestif les éjecte intactes. Par conséquent, leur utilité n’est presque pas utilisée.

     

    Si vous souhaitez bénéficier des avantages des graines, vous devez les faire bouillir, les écraser ou les faire cuire pour atteindre le contenu. Les fibres figurant dans les graines sont essentielles pour le fonctionnement normal de l’appareil digestif. Elles sont utiles contre les parasites intestinaux, et aussi pour les patients qui souffrent de jaunisse et de maladies inflammatoires.

    La citrulline présente dans les graines agit comme un antioxydant, contribue à élargir les vaisseaux sanguins, est utile pour l’artériosclérose, l’hypertension et l’angine de poitrine. Selon les scientifiques américains du début du 20e siècle, les graines de pastèque sont très utiles pour les reins et les voies urinaires. Ils ont dit que vous pouvez utiliser une infusion à partir des graines fraîches, qui est un diurétique utile et bon pour le nettoyage des calculs et du sable des reins et des voies urinaires.

    Il est considéré que les graines stimulent le coeur et la structure des muscles du corps. Les graines de pastèque sont utiles pour la mémoire et la concentration, et l’éclat et le resserrement de la peau. Vous pouvez les utiliser sous la forme d’infusion ou d’en-cas. Les graines sont très efficaces dans le traitement du diabète de type 2 et sont fortement recommandées pour les diabétiques. Les hommes peuvent utiliser les graines pour renforcer leur libido et leur virilité.

    Le magnésium, les vitamines A, B, C, le fer, les antioxydants, le manganèse, le calcium, les graisses polyinsaturées et mono saturées, sont tous inclus dans les graines de pastèque.

     

    Préparation de l’infusion:

    Prenez 4 cuillères à soupe de graines de pastèque fraîches et émiettées. Faites-les bouillir dans 2 litres d’eau pendant 15 minutes. Vous devriez consommer cette quantité sur deux jours et faire une pause le troisième jour. Continuez ainsi pendant plusieurs semaines.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • medisite.fr

    8 ASTUCES POUR DÉTOXIFIER SA PEAU

     

     

    Teint terne, rougeurs, peau granuleuse, pores bouchés... C'est peut-être le signe d'une surcharge en toxines. Voici les meilleures astuces détox pour une peau nettoyée, purifiée et sans défaut.

     
     

    10 verres d'eau par jour

    Cellulite, boutons, rides... L'eau est indispensable à la peau pour aider le corps à éliminer les toxines qui peuvent ressortir de manière déplaisante sur votre silhouette lorsqu'elles s'emmagasinent trop. Pour cela, deux gestes sont à effectuer quotidiennement :

    - Boire 8 à 10 verres d'eau par jour : c'est le minimum pour une hydratation normale du corps. Cela permet à la peau de garder son élasticité et sa souplesse, et d'empêcher le stockage des toxines dans l'épiderme.
    - Mettre une crème hydratante : pour maintenir l'eau à l'intérieur de la peau et favoriser son système d'élimination, il faut appliquer une crème hydratante quotidiennement.

     

     

    Un sauna faciale pour libérer les pores

    Prendre soin de sa peau ne doit pas être une corvée. Pour allier détox et plaisir, il faut penser aux bains vapeur. La chaleur humide va permettre de faire transpirer les pores de la peau pour éliminer les toxines qui les bouchent et donnent un aspect dilaté. Une fois les pores ouverts, les huiles essentielles vont pénétrer à l'intérieur, raffermir les tissus et éliminer les excès de sébum grâce à leurs propriétés assainissantes.

    En pratique : bien nettoyer sa peau. Faire bouillir 720 ml d'eau minérale. Une fois l'eau hors du feu, ajouter 1 cuillère à café d'achillée millefeuile, 1 cuillère à café de sauge, 1 cuillère à café de romarin et 1 cuillère à café dementhe poivrée. Laisser infuser 5 minutes. Mettre ensuite le visage à 25 cm au-dessus de la casserole avec les yeux bien fermés, pendant une dizaine de minutes. A la fin, le nettoyer à l'eau froide et tamponner simplement avec une serviette pour essuyer sans frotter.

     

     

    Un brossage à sec pour mieux éliminer les toxines

    Le brossage à sec de la peau est une technique japonaise pour éliminer les toxines. En frottant, la circulation du sang est activée, les tissus sont mieux nourris et oxygénés, et les pores grands ouverts. Ils éliminent mieux les toxines.

    En pratique : tous les matins avant la douche, se frictionner les bras, les cuisses et le ventre à l'aide d'une brosse à poils souples en faisant des mouvements circulaires. Puis bien rincer sans savon.

    A noter : pour le visage, faire pareil mais en utilisant une brosse à poils ultra-doux.

     

     

    Un massage à l'huile d'olive pour retrouver de l'éclat

    Votre teint est terne, il manque de souplesse ? C'est certainement à cause d'une accumulation de mauvaise nourriture, d'alcool et/ou de cigarette et d'un manque d'hydratation. Pas de panique ! L'huile d'olive est émolliente. Elle va permettre d'éliminer toutes les erreurs accumulées et de les réparer grâce à sa puissante action hydratante.

    En pratique : se nettoyer le visage. Verser de l'huile d'olive extra-vierge (de préférence biologique) sur la pulpe des doigts. Masser le visage en pratiquant de petits cercles pour bien faire pénétrer.

     

     

    Manger du poisson et des noix pour désengorger le foie

    L'aspect de la peau résulte à la fois de l'extérieur (pollution...) et de l'intérieur. Une mauvaise alimentation peut engorger les organes principaux comme le foie et les intestins qui servent à éliminer les toxines. Du coup, si leur fonction est altérée, la peau est davantage sollicitée pour l'élimination. Et les effets des déchets accumulés sont directement visibles dans le miroir.

    Les aliments à favoriser : ceux qui sont riches en graisses poly-insaturées et Oméga 3 comme les poissons gras, l'huile de colza et les noix. Beaucoup de fruits et de légumes aussi car ils contiennent des antioxydants qui luttent contre les toxines.

    Les aliments à éviter : les laitages entiers, la viande rouge, les boissons sucrées et les aliments industriels.

     

     

    Un masque à l'argile pour purifier et assainir

    Les pores de la peau constituent une double porte pour les toxines. C'est par là qu'elles s'évacuent avec la transpiration, mais aussi qu'elles y entrent à cause de la pollution extérieure. Lorsque le système d'élimination est trop sollicité ou bouché, les impuretés ressortent et se manifestent par des boutons, rougeurs voire même des plaques rouges allergiques. Pour nettoyer et désincruster les pores, voici un soin à l'argile connu pour purifier et assainir la peau.

    En pratique : verser 2 cuillères à soupe d'argile et 1 cuillère à café d'huile de jojoba dans un récipient. Mélanger le tout avec une spatule en bois et ajouter une 1 cuillère à café d'eau. Appliquer la pâte obtenue sur le visage en couche épaisse. Laisser poser 10 minutes puis rincer à l'eau tiède. A réaliser 2 fois par semaine.

     

     

    De la racine de bardane pour drainer la peau

    Transpiration, excès de sébum, squames rouges... Tous ces signes indiquent que les glandes de la peau qui servent à éliminer les toxines sont bouchées ou enflammées. Pour l'aider à respirer de nouveau, rien de mieux que la bardane. Cette plante est connue pour son action sudorifique, elle favorise l'élimination des déchets.

    En pratique : faire bouillir un demi-litre d'eau et y verser 10 g de racines de bardane. Laisser le tout réduire d'un tiers, filtrer puis verser dans un récipient. Boire une tasse tiède de la préparation 3 fois par jour.

     

     

    Stopper la cigarette : elle bouche les pores de la peau

    La peau est la première barrière face à la pollution extérieure, il ne faut pas lui en ajouter plus. Pourtant c'est malheureusement ce qu'il se passe avec la cigarette. Nickel, plomb, hydrocarbure... La fumée du tabac contient plus de 5000 substances chimiques qui sollicitent beaucoup le système d'élimination du foie et le drainage pulmonaire. Lorsqu'ils sont encombrés, la peau doit se charger d'évacuer l'excédent de déchets. Si on lui en demande trop, les toxines restent dans les pores.

     

    Publié par Bénédicte Demmer, rédactrice santé 

     

     

    Sources

    - Les meilleures cures détox par les plantes, Dr Franck Gigon, Editions Rustica, 2006

    - Sos peau aunaturel, Julien Kaikbeck, Editions Quotidien Malin, 2014

    - Beauté et soins au naturel, Stéphanie Tourles, Prat éditions, 2010

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • vivreaujourdhui.com

    LIBRES POUR AIMER

     
     
     
    5 Juin 2015

     
     

    C’est ici son commandement : que nous croyions au nom de son Fils Jésus-Christ et que nous nous aimions les uns les autres.
    1 Jean 3.23

     

    La foi et l’amour mutuel sont inséparables. Ils forment ensemble LE commandement. Nous aimer mutuellement est aussi peu facultatif que de mettre sa foi en la personne de Jésus-Christ.
    L’abbé Pierre l’exprimait ainsi : « L’homme n’est pas libre d’aimer ou de ne pas aimer. L’homme est libre pour aimer. »
    Mais nous sommes esclaves de notre héritage millénaire. De nos premiers parents, nous avons hérité une propension à l’égoïsme qui nous interdit d’aimer véritablement. Nous ne sommes pas non plus libres, c’est-à-dire capables, de ne pas aimer ce que nous devrions haïr.
    Pour aimer comme Dieu le demande, pour haïr ce que lui-même déteste, nous avons besoin d’être arrachés à notre héritage, à nous-mêmes, à nos habitudes, au péché.
    Dieu le fait lorsque nous nous abandonnons à Lui. Il le fait pour nous rendre libres d’aimer. Car la libération qu’il nous a acquise par la mort de Jésus à la croix est étroitement liée à cet objectif. Pour celui qui se donne à Dieu, aimer devient son nouvel héritage, sa nouvelle nature.
    Heureusement, cette transformation, Dieu l’accomplit dans nos vies – si seulement nous le voulons autant qu’Il le veut.

    Richard Doulière

     

    LIBRES POUR AIMER

    Évangile selon Jean 13. 33-35 : "33 Mes enfants, je suis encore avec vous pour peu de temps, ensuite vous allez me chercher. Mais je vous dis maintenant ce que j’ai déjà dit aux Juifs : “Vous ne pouvez pas aller là où je vais.” 34 Je vous donne un commandement nouveau : aimez-vous les uns les autres. Oui, aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. 35 Ayez de l’amour les uns pour les autres. Alors tout le monde saura que vous êtes mes disciples. »

     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • medisite.fr

    RÉGIME JUS : PERDRE 3 KILOS EN 1 SEMAINE

     

     

    Maigrir et détoxifier son corps, c’est possible grâce au régime jus. Détails du programme, idées de menus, contre-indications... Medisite vous dit tout de cette méthode minceur si attirante à l'approche de l'été !

     

    Le matériel à avoir avant de commencer

    Pour suivre le régime jus, l’outil indispensable est la centrifugeuse. Dotée d’une lame qui tourne à grande vitesse, elle hache les fruits et légumes en petits morceaux, avant de séparer le jus des fibres. Le choix de la centrifugeuse dépend du budget et du nombre de personnes pour lesquelles les jus sont préparés. Les premiers prix sont fixés à 50 euros.

    Pour une qualité supérieure, vous pouvez aussi utiliser un extracteur de jus. Le temps de préparation plus long permet au jus de conserver ses nutriments plus longtemps. En revanche, cette qualité à un prix : environ 300 euros.

    Autre accessoire dont vous aurez besoin pour suivre ce régime : un mixeur ou un robot pour les smoothies. Parmi les nombreux modèles disponibles sur le marché, il vaut mieux privilégier ceux capables de mixer la glace et les fruits surgelés rapidement et équipés d’une carafe en plastique ou en verre.

    Pour transporter vos boissons avec vous tout au long de la journée, l’idéal est d’avoir un thermos.

     

     

    Phase 1 du régime : la détox

    Cette première phase est celle qui demande le plus de préparation mentale mais qui apporte les meilleurs résultats : moins 3 kilos en seulement 7 jours. L’objectif est de purifier son organisme en éliminant les toxines comme celles présentes dans le sucre raffiné ou dans la caféine pour retrouver "une véritable énergie". Pendant une semaine, il faudra vous préparer à boire uniquement des jus et des smoothies.

    Le déroulement d’une journée : vous allez consommer 7 boissons par jour. Cela peut être par exemple à 7h, 8h, 11h, 14h, 17h, 20h et 21h mais ces horaires peuvent être modifiés en fonction de votre emploi du temps. Le programme suggère de consommer un jus toutes les trois heures afin d’éviter une chute de glycémie, qui pourrait se traduire par une brusque envie de nourriture solide.

    Le matin : privilégiez une tasse d’eau chaude aromatisée au citron (une rondelle).

    Au cours de la journée : réalisez un Super Juice.

     
    La recette : extraire le jus de 2 pommes, d’un quart d’ananas, d’un quart de concombre et d’un demi citron vert. Mettre la pulpe d’un quart d’avocat dans le mixeur avec des glaçons. Ajouter 30g d’herbes de blé fraîches, 1 cuillère à café de spiruline et le contenu d’1 gélule en poudre d’acidophilus. Vous pouvez ensuite incorporer les jus de fruits frais et mixer le tout avant de servir.

    Le soir : misez sur une tisane de fenouil.

    *Retrouver plus de recettes sur le site de Jason Vale (en anglais)

     

     

    Phase 2 : la réintroduction d’une alimentation solide

    Dés le huitième jour, vous attaquez le phase "turbo". Il s’agit de réintroduire progressivement des aliments consistants pour que le corps se réhabitue à assimiler et à digérer du solide. En effet, l’organisme purifié est plus sensible à la nourriture industrielle et à l’absorption de grandes quantités d’aliments. Cette partie du programme est nécessaire pour ne pas reprendre de poids après. Elle doit normalement durer 14 jours mais si vous décidez de ne pas la suivre en entier, il reste important de boire un jus le matin et le midi pendant les deux jours qui suivent la phase détox.

    On peut consommer : des fruits, des légumes vapeur, des salades, des soupes, du riz, du tofu, du yaourt…

    Exemple de menu :

    Petit-déjeuner : un jus ou un smoothie à base de légumes au choix.

    Déjeuner : un jus ou un smoothie à base de légumes ou une salade à base d’avocat.

    Dîner : du riz complet accompagné de légumes vapeurs.

     

     

    Phase 3 : garder les bonnes habitudes

    Cette dernière phase du régime consiste à prolonger les bonnes habitudes prises pendant le régime. Comme l’écrit Jason Vale, "lorsque vous absorbez des aliments revitalisants et détoxifiez votre corps, vous en ressentez les effets sur votre esprit, qui devient plus aiguisé, bienveillant et inspiré".

    Les règles à respecter :

    - 60 à 80% de vos plats doivent être composés d’aliments riches en eau (fruits, légumes, jus et smoothies). Le reste se compose de protéines maigres comme le poisson ou le poulet, de glucides complets (riz, pain complet…), de graines et de quelques produits laitiers.

    - Continuer de faire du sport (au minimum 45 d’affilées).

     

     

    En parallèle : un peu d'exercice tous les jours

    Consommer uniquement des jus et des smoothies ne permet pas d'oublier le sport. "Une bonne séance de marche, de course à pied, de mini-trampoline, de yoga ou toute autre activité physique permettent d’éliminer les cellules mortes du système lymphatique, d’avoir l’esprit clair et concentré, soulagent le stress et donnent de l’énergie", note Jason Vale.

    Comment faire : il n’y a pas d’exercices, ni de niveau d’intensité défini. C’est selon les capacités de chacun. Le tout est de faire 30 minutes de sport le matin et 30 minutes en début de soirée. Dès le deuxième jour, il faut ajouter une séance de 15 à 20 minutes l’après-midi.

     

     

    D’où vient le régime jus ?

    ©Facebook Jason Vale

    Le "régime jus" est un programme mis au point par Jason Vale, surnommé "the Juice Master" ("le maître du jus") au Royaume-Uni depuis la sortie de son premier livre en 2001 (Juice Master Vale). Ancien fumeur et grand consommateur de malbouffe et d’alcool, il a amélioré sa santé grâce aux fruits et aux légumes. Souffrant d’asthme, cette cure lui a permis de ne plus utiliser son inhalateur (contre 16 fois par jour auparavant). "J’ai également perdu du poids, j’ai commencé à me sentir plus en forme, mes ongles ont durci, mes yeux sont devenus plus brillants et mon psoriasis, qui recouvrait mon corps de la tête au pieds, a commencé à régresser de manière spectaculaire" écrit-il dans son dernier livre Le régime Jus (aux éditions Hachette Forme, 2015). Jason Vale est aujourd’hui coach de vie.

     

     

    Un régime efficace à court terme mais carencé

    L’avis du diététicien nutritionniste Florian Saffer : "Ce type de régime marche très bien à court terme car il réduit drastiquement l’apport calorique. En revanche, il ne fonctionne pas durablement." Pour le diététicien, se priver d’un aliment qu’on apprécie induit de la frustration. "Deux options sont alors possibles : lutter à jamais contre cette envie ou craquer et s’en vouloir." Par ailleurs, c'est un régime "très carencé en protéines, zinc, sélénium et vitamine B12". Enfin, Florian Saffer est sceptique sur le concept de la détox qu'il perçoit "davantage comme une représentation symbolique que comme une réalité scientifique".

    Le régime est contre-indiqué aux personnes souffrant d’insuffisance rénale, aux enfants, aux femmes enceintes et qui allaitent. Avant de l'entreprendre, il est conseillé de consulter un médecin, surtout en cas de problèmes de santé. La phase détox ne doit pas être suivie plus de 7 jours.

     

    Publié par Julie Bernichan, Rédactrice Santé

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • sante-nutrition.org

    Le fluor, ce poison mortel qui vous veut du bien !

     

    fluoridebag-e1432252684704

     

     

    Il est tout de même très étrange — vous en conviendrez — que l’on puisse vendre le fluorure de sodium comme un très bon remède contre les caries, en en mettant dans l’eau, le sel et le dentifrice, alors que le produit lui-même, comme le démontre l’illustration ci-dessus, est un poison extrêmement toxique (raticide, souricide…). C’est le même schéma intellectuel et scientifique absurde que l’on retrouve pour le mercure des amalgames dentaires ! C’est pourquoi nous estimons opportune la rediffusion des deux vidéos concernant le fluor, réalisées en 2008 (la deuxième est accessible à la fin de cet article). Il n’est jamais trop tard pour comprendre et réagir.

     

    Et vous pensiez que tout ce que le gouvernement fait, il le fait pour vous ? Vous devriez changer d’idée… La première fois que de l’eau potable a été fluorée, c’était dans les camps de concentration de l’Allemagne nazie. La Gestapo ne pensait pas aux présumés bienfaits du fluor sur les dents des enfants. Du fluorure de sodium était ajouté à l’eau afin de rendre les humains stériles et forcer les prisonniers des camps de concentration à demeurer dociles. (Source : The Crime and Punishment of I.G. Farben – Le crime et la sentence de I.G. Farben de Joseph Borkin).

    Voici une lettre qu’un chimiste nommé M. Charles Perkins a envoyé à la Lee Foundation for Nutritional Research (Fondation Lee pour la recherche en nutrition) de Milwaukee, Wisconsin, le 2 octobre 1954 :

    « Dans votre lettre du 29 septembre, vous me demandiez plus de documentation sur une déclaration que j’ai faite dans mon livre The Truth About Water Fluoridation (La vérité sur la fluoration de l’eau), comme quoi ce serait le communiste russe Kreminoff qui aurait importé en Angleterre l’idée d’ajouter du fluor à l’eau.

    Dans les années 1930, Hitler et les Nazis  envisageaient d’imposer une philosophie nazie de pangermanisme au monde entier. Les chimistes allemands avaient mis au point un plan très ingénieux de grande portée permettant de contrôler la masse. Ils l’ont présenté à l’état-major allemand et il a été adopté. Ce plan consistait à contrôler la population de n’importe quel endroit en contaminant les réserves d’eau potable. De cette façon, ils pouvaient, entre autres, contrôler la population de régions entières et réduire la population en ajoutant des substances à l’eau causant la stérilité chez les femmes. Dans ce projet de contrôle de la population, le fluorure de sodium occupait une place de choix. » (…)

    L’ingestion régulière de quantités infinitésimales de fluor réduit la capacité d’une personne à résister à la domination en empoisonnant et en intoxiquant lentement une certaine partie du cerveau. Cette personne devient donc soumise à la volonté de ceux qui désirent la gouverner. » (Une lobotomie légère pratique).

    L’eau n’est pas fluorée pour améliorer la santé dentaire des enfants. Si c’était la raison véritable, cela pourrait se faire beaucoup plus facilement à des coûts moindres et de façon plus efficace. La fluoration de l’eau a comme but véritable de contrôler et dominer la population plus facilement et de lui faire accepter la perte des libertés individuelles. »

    colgate-sodium-fluoride-600

    Quand les Nazis d’Hitler ont envahi la Pologne, les États-majors allemand et russe ont discuté de science et de guerre et ils ont échangé des idées, des plans et du personnel. Le projet de contrôler la masse par la contamination de l’eau a particulièrement intéressé les communistes russes qui y voyaient une façon idéale d’imposer le communisme au monde entier. » (…)

    image018

    J’ai été informé de tous les aspects de ce plan par un chimiste allemand qui travaillait pour l’important consortium chimique I.G. Farben et qui était actif dans le mouvement Nazi à l’époque. J’affirme ceci avec toute l’ardeur et la sincérité d’un scientifique qui a passé presque vingt ans de sa vie à étudier la chimie, la biochimie, la physiologie et la pathologie du fluor : une personne qui boit de l’eau fluorée artificiellement pendant un an ou plus ne sera plus jamais la même physiquement ou mentalement.  » – CHARLES E. PERKINS, Chimiste, 2 octobre 1954.

    pineal_fluoride

    Dans une lettre parue en janvier 1952 dans The Catholic Mirror à Springfield, au Massachusetts, E.H. Bronner (un chimiste qui a été fait prisonnier de guerre durant la Deuxième Guerre mondiale) cite le neveu d’Einstein. Des extraits :
    « Il semble que les citoyens du Massachusetts sont les suivants à l’ordre du jour des empoisonneurs d’eau. »

    « Aujourd’hui, dans notre pays, travaille un réseau sinistre d’agents subversifs et de parasites ‘intellectuels’ sans Dieu. Les ramifications de ce réseau deviennent de plus en plus importantes, efficaces et alarmantes d’année en année. Son objectif véritable est de démoraliser, paralyser et détruire notre grande République – selon leurs plans, de l’intérieur si c’est possible – afin de s’en approprier.
    Le succès tragique qu’ils ont déjà obtenu durant leur long siège pour détruire le courage moral de la vie américaine est maintenant l’un de leurs meilleurs atouts pour leur victoire finale sur nous. La fluoration de l’eau de notre communauté peut très bien devenir leur arme la plus subtile qui nous détruira physiquement et mentalement de façon certaine. (…) »

    Je suis un chercheur en chimie dont la réputation n’est plus à faire. Pendant les 22 dernières années, j’ai construit trois usines américaines de produits chimiques et j’ai accordé des licences pour six de mes 53 brevets. Selon l’expérience pratique que j’ai acquise au cours des années dans les domaines de l’alimentation biologique et de la chimie, laissez-moi vous avertir : la fluoration de l’eau potable est une folie criminelle, un suicide national certain. Ne le faites pas.

    Même en petites quantités, le fluorure de sodium est un poison mortel contre lequel aucun antidote efficace n’a été trouvé. Tous les exterminateurs savent qu’il est la substance la plus efficace pour tuer les rats… Le fluorure de sodium est complètement différent du fluorophosphate de calcium organique fourni par la nature, grâce à l’amour et la providence de Dieu, dont notre corps a besoin pour bâtir et renforcer nos os et nos dents. Ce fluorophosphate de calcium, lorsqu’il provient des aliments appropriés, est un sel organique comestible qui ne se dissout pas dans l’eau et qui peut être facilement assimilé par le corps humain, tandis que le fluorure de sodium non organique utilisé pour fluorer l’eau est un poison instantané pour le corps et il est complètement soluble dans l’eau. Le corps refuse de l’assimiler.

    fluoridebag

    Des expériences méticuleuses et objectives en laboratoire effectuées par des ingénieurs chimistes consciencieux et patriotiques ainsi que l’expérience médicale actuelle ont démontré qu’au lieu d’aider à conserver une bonne santé dentaire, l’eau potable fluorée détruit les dents, avant et après l’âge adulte, en les tâchant et en leur causant des maladies. Elle provoque aussi d’autres maladies graves aux organes internes de la personne qui la boit. Comment peut-on dire que c’est un projet  « sain » ? Que se cache-t-il derrière tout cela ?

    Il est incroyable que des soi-disant  « médecins » puissent convaincre une nation civilisée d’ajouter volontairement un poison mortel à son eau potable. C’est le comble de la folie criminelle.

    Il n’est pas surprenant qu’Hitler et Staline se soient entendus de 1939 à 1941 sur un point, citant Le dernier testament de Lénine et Mein Kampf (Mon combat) d’Hitler :  « L’Amérique que nous démoraliserons, diviserons et détruirons de l’intérieur. » (…)

    gc-sodium-fluoride

    Est-ce que nos organisations de Protection Civile et nos agences sont au courant des dangers de l’empoisonnement de l’eau par fluoration ? D’autres pays fluorent leur eau potable.

    Selon les chimistes, les mélanges d’eau et de fluorure de sodium sont les plus efficaces et les moins coûteux pour tuer les rats : sans couleur, sans odeur, sans goût ; pas d’antidote, pas de remède, pas d’espoir : une extermination complète et instantanée des rats.

    La fluoration de l’eau peut être un suicide national lent ou une liquidation nationale rapide. C’est de la folie criminelle. Une trahison ! – E.H. BRONNER, Ingénieur chimiste, Los Angeles.

    La plus vieille preuve russe disponible sur la fluoration :

    « Moi, Oliver Kenneth Goff, étais membre du Parti Communiste et de la Youth Communist League (Ligue de jeunesse communiste) du 2 mai 1936 jusqu’au 9 octobre 1939. Durant cette période, j’opérais sous l’alias John Keats et mon numéro était 18-B-2. Ma déposition devant le Gouvernement se trouve dans le Volume 9 du Un-American Activities Report for 1939. (Rapport sur les activités anti-américaines en 1939).
    Pendant que j’étais membre du Parti Communiste, je suis allé à des écoles enseignant le communisme à New York et au Wisconsin (…) et on nous préparait pour le renversement révolutionnaire du gouvernement américain. (…) Nous avons amplement discuté de la fluoration des réserves d’eau et de la façon dont on s’en servait en Russie comme tranquillisant dans les camps de prisonniers. Les dirigeants de notre école étaient d’avis que si du fluor était ajouté aux réserves d’eau des américains, un esprit de léthargie envahirait la nation, ce qui rendrait les gens dociles pendant l’intrusion progressive du communisme. Nous avons aussi discuté du fait que garder du fluor mortel près du réservoir d’eau serait avantageux pendant la révolution car il serait possible de verser ce poison dans les réserves d’eau et ainsi tuer la population ou bien la menacer de liquidation. Elle se rendrait donc pour obtenir de l’eau fraîche. »

     

    Le libre penseur

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • vivreaujourdhui.com

    LA FAMILLE, ÉCOLE D'AMOUR

     
     
    04 Juin 2015

     
     

    Que chacun de vous aime sa femme et que la femme respecte son mari.
    Éphésiens 5.33

    L’homme, par nature, est un être social. La famille repose sur le mariage et ses engagements. Ledit mariage n’est pas un aboutissement, mais le point de départ, le lieu de l’apprentissage de l’amour. J’ai souvent dit, lorsqu’il m’incombait d’en présider un : « Vous ne vous mariez pas parce que vous vous aimez, mais pour vous aimer. Et il y faudra toute la vie. »
    Les devoirs réciproques des membres de la famille sont résumés dans le texte de la lettre aux Éphésiens, chapitres 5 et 6. Tout commence par l’expression de l’amour et du respect entre les époux tels que les résume le verset central. Préoccupons-nous moins de savoir si notre conjoint nous aime que de savoir où en sont les progrès de notre propre amour à son égard. S’il semble stagner, cela ne signifie pas que nous nous soyons trompés, mais certainement que notre apprentissage est loin d’être terminé.
    Je fus surpris de voir que le verset cité ci-dessus peut, voire devrait, se traduire : que chacun aime sa femme afin que la femme respecte son mari. L’amour est la clé. Quand les époux s’aiment, l’amour gagne bientôt les enfants ; les rouages tournent sans heurt ni grincement. Mais il est vrai qu’il y faut de la persévérance, car les ennemis de la famille sont plus nombreux que jamais.
    C’est vrai, il y faut aussi la présence réelle du Seigneur et sa force pour écarter les mirages contemporains.

    Richard Doulière

     

    LA FAMILLE, ÉCOLE D'AMOUR

     

    Lettre aux Éphésiens 5. 21 à 6. 4 : "21 Obéissez les uns aux autres par respect pour le Christ, 22l es femmes à leur mari comme au Seigneur. 23 En effet, le mari est le chef de sa femme, comme le Christ est le chef de l’Église. Le Christ est le Sauveur de l’Église qui est son corps. 24 Comme l’Église obéit au Christ, les femmes doivent obéir pour tout à leur mari.

    25 Maris, aimez votre femme comme le Christ a aimé l’Église. Il a donné sa vie pour elle, 26 afin qu’elle soit sainte : il l’a rendue pure par l’eau et par la Parole . 27 Il a voulu que l’Église se présente devant lui pleine de gloire, sans tache, sans ride, sans aucun défaut. Il a voulu qu’elle soit sainte et sans reproche. 28 À son tour, un mari doit aimer sa femme comme il aime son corps. Aimer sa femme, c’est s’aimer soi-même. 29 Non, personne n’a jamais détesté son corps. Au contraire, on le nourrit, on en prend soin, comme le Christ le fait pour son Église. 30 Est-ce que nous ne faisons pas partie du corps du Christ ? Dans les Livres Saints on lit : 31 « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère pour s’attacher à sa femme et les deux deviendront comme une seule personne. »  32 Ce mystère est grand, et moi, je vous dis qu’il s’agit du Christ et de l’Église. 33 Mais il s’agit aussi de vous : chacun doit aimer sa femme comme lui-même, et la femme doit respecter son mari.
    Enfants, obéissez à vos parents, comme le Seigneur le veut, c’est votre devoir. « Respecte ton père et ta mère », voilà le premier commandement que Dieu a donné avec une promesse. Cette promesse, la voici : « Alors tu seras heureux et tu vivras longtemps sur la terre. » Et vous, les parents, ne poussez pas vos enfants à la révolte. Mais pour les élever, corrigez-les et donnez-leur des conseils qui viennent du Seigneur."

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • sante-nutrition.org

    Différentes raisons pour lesquelles

    vous avez besoin d’une mangue tous les jours


    mangue

     

     

    Les mangues pourraient très bien être la reine de tous les fruits. Elles combattent le cancer, alcalinisent le corps, contribuent à la perte de poids, régulent le diabète, facilitent la digestion, nettoient votre peau, et sont une collation parfaite. Voici 17 raisons saines pour lesquelles vous devriez manger une mangue tous les jours.

     

    Valeur nutritionnelle
    Une tasse de mangues (225 grammes) contient les pourcentages suivants applicables à l’apport quotidien.
    105 calories
    76% de la vitamine C (antioxydant et stimulant du système immunitaire)
    25% de la vitamine A (antioxydant et vision)
    11% de la vitamine B6 ainsi que d’autres vitamines B (production d’hormones dans le cerveau et prévention des maladies cardiaques)
    9% de fibres prébiotiques saines
    9% du cuivre (le cuivre est un co-facteur pour de nombreuses enzymes vitales ainsi que la production des globules rouges)
    7% du potassium (pour équilibrer notre consommation élevée de sodium)
    4% du magnésium

    1. Combat le cancer
    Les antioxydants tels que la quercétine, l’isoquercitrine, l’astragaline, la fisétine, l’acide gallique et le methyl gallate présents dans la mangue protègent l’organisme contre les cancers du côlon, du sein, de la prostate, et de la leucémie.

    2. Maintient le taux de cholestérol sous contrôle
    La mangue a un niveau élevé de vitamine C, de pectine et de fibres qui aident à abaisser le taux de cholestérol sérique. La mangue fraîche est une riche source de potassium, qui est un élément important des fluides cellulaires et du corps qui aide à contrôler le rythme cardiaque et la pression artérielle.

    3. Nettoyant pour la peau
    Les mangues vous aident à déboucher les pores et à ajouter de la fraîcheur au visage. Les mangues s’appliquent sur tout type de peau. Elles aident à purifier les pores obstrués qui causent l’acné. Coupez juste une mangue en tranches fines et gardez-les sur votre visage pendant 10 à 15 minutes, puis prenez un bain ou lavez-vous le visage et constatez le résultat.

    4. Alcalinise le corps
    Selon natural health school.com, la mangue est riche en acide tartrique, acide malique et en traces d’acide citrique qui contribuent principalement au maintien de la réserve alcaline du corps.

    5. Perte de poids
    La mangue a beaucoup de vitamines et de nutriments qui aident le corps à se sentir plus rassasié. En outre, le fruit fibreux stimule la fonction digestive du corps en brûlant des calories supplémentaires, contribuant à la perte de poids.

    6. Régule le diabète
    Non seulement les fruits, mais les feuilles de mangue sont bonnes pour la santé aussi. Pour les personnes souffrant de diabète, faites juste bouillir 5-6 feuilles de mangue dans un récipient, faites tremper pendant la nuit et buvez la décoction filtrée dans la matinée. Ceci aide à réguler votre taux d’insuline.

    La mangue a un faible indice glycémique (41-60) alors en manger un peu trop n’augmentera pas votre taux de sucre.

    7. Aphrodisiaque
    La mangue a des qualités aphrodisiaques et est aussi appelée le « fruit de l’amour ». Les mangues augmentent la virilité chez les hommes. La vitamine E, qui est présente en abondance dans les mangues, aide à réguler les hormones sexuelles et stimule la libido.

    8. Santé des yeux
    Saviez-vous que la mangue est riche en vitamine A. Une tasse de mangues en tranches est égale à 25% de votre besoin quotidien en vitamine A. Les mangues aident à promouvoir une bonne vue, luttent contre les yeux secs et préviennent aussi la cécité nocturne.

    9. Aide à la digestion
    La mangue contient des enzymes qui contribuent à décomposer les protéines. La nature fibreuse de la mangue aide à la digestion et à l’élimination. Elle est riche en fibres alimentaires prébiotiques, vitamines et minéraux.

    10. Coup de chaleur
    Quand le soleil vous paralysera cet été, mettez juste les tranches d’une mangue dans un extracteur de jus; ajoutez un peu d’eau et quelques gouttes de stévia ou une cuillère à soupe de miel. Ce jus vous permettra de vous refroidir et éviter un coup de chaleur.

    11. Renforce votre immunité
    L’association fatale de la vitamine C, de la vitamine A et de 25 sortes différentes de caroténoïdes garde votre système immunitaire sain.

    12. Gommage du corps
    Faites une pâte avec de la purée de mangue, du miel et du lait de coco et utilisez-la pour un gommage du corps, vous sentirez que votre peau est tendre et lisse.

    13. Aide à la concentration et la mémoire
    Vous étudiez pour les examens? Ce fruit est riche en acide glutamique – une protéine importante pour la concentration et la mémoire. Nourrissez vos enfants de mangues s’ils éprouvent des difficultés à se concentrer quand ils étudient.

    14. Riche en fer pour les femmes
    La mangue est riche en fer, Elle est donc une excellente solution naturelle pour les personnes souffrant d’anémie. Les femmes enceintes et ménopausées peuvent s’adonner aux mangues car cela augmentera leurs niveaux de fer et de calcium dans le même temps.

    15. Réduit les calculs rénaux
    En médecine chinoise, les mangues sont considérées comme aigres-douces avec une énergie refroidissante également capable de réduire le risque de formation de calculs rénaux.

    16. Collation parfaite
    Au lieu de grignoter des chips et des cookies malsains, pourquoi ne pas vous régaler de tranches de mangues à la place. Elles sont peut-être l’un des fruits déshydratés les plus savoureux de tous.

     
    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • passeportsante.net

    Vrai - Faux sur la viande

     

    C’est un fait : la consommation de viande n’en finit pas de grimper dans le monde. La progression est telle que beaucoup imaginent déjà un monde végétarien dans les décennies à venir. Les chercheurs sont même parvenus à créer de la viande synthétique en se passant totalement de chair animale en 2013. Mais, pour l’heure, la viande fait encore partie de notre quotidien et de multiples croyances continuent de circuler à son sujet. Sont-elles toujours vraies ?

    Manger un steak haché saignant peut être risqué

    Manger un steak haché saignant peut être risqué

    Vrai.
    Il n’existe aucun risque à manger une pièce de viande saignante car les bactéries présentes à sa surface sont rapidement détruites par la chaleur. En revanche, lorsqu’il s’agit de viande hachée, les bactéries se retrouvent à l’intérieur, du fait des multiples manipulations subies par la viande. Un simple aller-retour à la poêle ne suffit donc plus à les éliminer. La bactérie appelée Escherichia Coli entéro-hémorragique est souvent impliquée dans des gastro-entérites plus ou moins sévères du fait de mauvaises cuissons de viande hachée (on la surnomme la « maladie du hamburger »). Certaines populations sensibles (les enfants en bas âge, les immunodéprimés, etc.) peuvent même connaître de sérieuses complications telles qu’un syndrome hémolytique. Voilà pourquoi il est plus prudent de bien cuire la viande hachée : le centre ne doit plus être rosé et le jus qui s’en écoule doit être clair.

     

     

    Une grande consommation de viande rouge augmente le risque de cancer

    Une grande consommation de viande rouge augmente le risque de cancer

    Probablement Vrai.
    L’impact d’une consommation importante de viande sur l’incidence de divers cancers est très controversé. Néanmoins, il existe suffisamment d’études ayant rapporté une association entre les deux pour se montrer prudent. Plusieurs d’entre elles ont notamment rapporté un lien entre viande rouge et cancer colorectal1-4, aussi bien chez l’homme que chez la femme. Cette relation serait particulièrement marquée au-delà d’une consommation quotidienne de140 grammes de viande rouge. Dans d’autres recherches, cette dernière a aussi été reliée à un risque plus élevé de cancer du pancréas5, du poumon6, du sein7, de la vésicule biliaire8, de l’estomac9 et de l’œsophage10, sans que l’on ne puisse conclure à un lien définitif pour l’heure.

     

     

    La viande saignante contient plus de fer que la viande bien cuite

    La viande saignante contient plus de fer que la viande bien cuite

    Vrai.
    Si la cuisson permet une meilleure tendreté de la viande, elle transforme inévitablement le profil des nutritionnels des aliments. Et le fer n’y fait pas exception ! Des chercheurs ont fait cuire des morceaux de bœuf à différentes températures et durées de cuisson. Ils se sont aperçus que le fer héminique soluble devenait insoluble (donc beaucoup moins assimilables) au fil de la cuisson. A des températures plus élevées, il se transforme même en fer non-héminique, c'est-à-dire sous la même forme que dans les végétaux1. Ainsi, pour les cuissons les plus longues (pot-au-feu, cuisson braisée), la réduction de la teneur en fer héminique atteint pratiquement 50 % !

     

     

    Le porc est une viande grasse

    Le porc est une viande grasse

    Faux.
    On considère souvent le porc comme une viande grasse mais, en réalité, on confond la teneur en gras global de la carcasse et la teneur en lipides de la viande. Il se trouve que le gras du porc se trouve majoritairement en périphérie et qu’il est donc facile de dégraisser les morceaux avant la cuisson. De plus, la teneur en lipides est extrêmement variable selon les coupes de viandes. Par exemple, le bacon contient jusqu’à 45 % de lipides, alors que le filet de porc et le jambon n’en contiennent pas plus de 4 %. Il faut également préciser que le porc est une viande plus riche en acides gras insaturés qu’en acides gras saturés (globalement néfastes pour la santé cardiovasculaire) que ne l’est par exemple la viande de bœuf, même si le rapport reste défavorable.

     

     

    Les protéines de la viande sont nutritionnellement plus intéressantes que les protéines végétales

    Les protéines de la viande sont nutritionnellement plus intéressantes que les protéines végétales

    Vrai.
    Contrairement aux protéines végétales, les protéines animales contenues dans la viande sont complètes, c'est-à-dire qu’elles contiennent tous les acides aminés non synthétisés par l’organisme et essentiels au maintien de son intégrité. Il est néanmoins possible de pallier les déficiences en certains acides aminés des végétaux en exploitant leur complémentarité : l’association des légumineuses aux produits céréaliers ou aux noix permet est un choix très intéressant car, contrairement aux viandes, les végétaux sont riches en fibres, en glucides complexes et en phytonutriments, et faibles en gras saturés. Il n’est par ailleurs pas nécessaire de faire ces associations au même repas : la recherche a démontré que ces aliments étaient complémentaires lorsqu’ils sont consommés durant une période de 24 heures. Enfin, il faut noter que le soja est le seul aliment d’origine végétale à échapper à cette règle puisqu’il contient tous les acides aminés essentiels.

     

     

    Le fer contenu dans la viande est mieux assimilé que celui contenu dans les végétaux

    Le fer contenu dans la viande est mieux assimilé que celui contenu dans les végétaux

    Vrai.
    On sait aujourd’hui qu’il existe deux types de fer : le fer héminique que l’on trouve dans la viande mais aussi les poissons, et le fer non héminique que l’on trouve dans les fruits, les légumes et les céréales. Dans les deux cas, seule une fraction de ce fer est réellement absorbée par l’organisme. Mais il y a une réelle différence de « biodisponibilité » entre les deux fers précédemment évoqués : le fer héminique est plutôt bien assimilé (20 à 30 % du fer contenu dans la viande traverse réellement les barrières digestives) alors que l’absorption du fer non héminique est faible et variable (de 1 à 5 %) en fonction du repas. Certains facteurs contenus dans l’alimentation vont en effet augmenter ou réduire cette biodisponibilité. Par exemple, la vitamine C et le poisson l’améliorent tandis que les polyphénols comme les tannins (contenus notamment dans le thé ou le vin) la réduisent.

    Ce n’est donc pas la teneur réelle du fer dans les aliments qu’il faut considérer : la qualité du fer prévaut sur sa quantité. Par exemple, le bœuf ne contient que 2 à 4 mg de fer pour 100 g, mais il s’avère plus intéressant (sur le strict plan du fer) que les germes de blé qui en contient pourtant 3 fois plus.

    Attention, il reste tout à fait possible pour les végétariens de combler les besoins en fer à condition de composer les repas en conséquence et d’effectuer des contrôles réguliers : la carence en fer constitue le trouble nutritionnel le plus répandu dans le monde.

     

     

    La cuisson excessive des viandes (grillades, friture) est cancérogène

    La cuisson excessive des viandes (grillades, friture) est cancérogène

    Vrai.
    Lorsque les viandes sont cuites à des températures élevées, des composés potentiellement cancérogènes se forment à la surface : ce sont les fameux brunissements qui accompagnent la peau croustillante d’un poulet à la broche ou les grillades du barbecue. Leur formation dépend à la fois de la méthode et de la température de cuisson. Ainsi, le grill, le barbecue et la friture provoquent généralement l’apparition massive de ces composés, alors que plats mijotés ou cuits au four n’en contiennent que très peu. Sur ce sujet, la littérature scientifique est formelle : le lien entre la consommation régulière de ces composés (dont on a identifié les amines hétérocycliques (AHC) et les hydrocarbones aromatiques polycycliques) avec divers types de cancers est établi.

     

     

    La consommation de la viande a fortement augmenté depuis 2000 en France et au Canada

    La consommation de la viande a fortement augmenté depuis 2000 en France et au Canada

    Faux.
    Dans les pays développés comme la France et le Canada, la consommation de viande ne progresse plus depuis le milieu des années 2000. Elle a même tendance à diminuer légèrement, probablement du fait des préoccupations en matière de nutrition, de bien-être animal et d’environnement ! Aujourd’hui, cette consommation se situe autour de 80 kg par an et par habitant, ce qui est largement au dessus des recommandations alimentaires prônées par le PNNS ou Santé Canada. On note que la consommation de la viande bovine tend à diminuer contrairement à celles du poulet et surtout des préparations à base de viande qui occupent une place de plus en plus importante. De manière surprenante, on s’aperçoit que sur la même durée, les consommations de poissons et de substituts de viande comme les légumineuses ou les noix, diminuent également.

     
     
     
     
     

    Sources

    La viande rouge augmente le risque de cancer

    1. 1. Norat T, Bingham S, Ferrari P et al. Meat, fish, and colorectal cancer risk: the European Prospective Investigation into cancer and nutrition.J Natl Cancer Inst 2005 June 15;97(12):906-16.
    2. Larsson SC, Rafter J, et al. Red meat consumption and risk of cancers of the proximal colon, distal colon and rectum: the Swedish Mammography Cohort. Int J Cancer 2005 February 20;113(5):829-34.
    3. English DR, MacInnis RJ, et al. Red meat, chicken, and fish consumption and risk of colorectal cancer. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev 2004 September;13(9):1509-14.
    4. Seow A, Quah SR, Nyam D, et al. Food groups and the risk of colorectal carcinoma in an Asian populationCancer 2002 December 1;95(11):2390-6.
    5. Seow A, Quah SR, Nyam D, et al. Food groups and the risk of colorectal carcinoma in an Asian populationCancer 2002 December 1;95(11):2390-6.
    6. Pellegrini H, De SE, et al. Meat consumption and risk of lung cancer; a case-control study from Uruguay. Lung Cancer 1996 June;14(2-3):195-205.
    7. Holmes MD, Colditz GA, Hunter DJ et al. Meat, fish and egg intake and risk of breast cancer. Int J Cancer 2003 March 20;104(2):221-7. Missmer SA, Smith-Warner SA, et al. Meat and dairy food consumption and breast cancer: a pooled analysis of cohort studies. Int J Epidemiol 2002 February;31(1):78-85.
    8. Pandey M, Shukla VK. Diet and gallbladder cancer: a case-control study. Eur J Cancer Prev 2002 August;11(4):365-8.
    9. Ward MH, Sinha R, Heineman EF et al. Risk of adenocarcinoma of the stomach and esophagus with meat cooking method and doneness preference.Int J Cancer 1997 March 28;71(1):14-9.
    10. Michaud DS, Augustsson K, et al. A prospective study on intake of animal products and risk of prostate cancer. Cancer Causes Control 2001 August;12(6):557-67.

    La viande saignante

    1. Gandemer G, Scislowski V., Duchène C. , Kondjoyan A. Devenir du fer héminique de la viande bovine au cours de la cuisson. Incidences nutritionnelles. 

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • vivreaujourdhui.com

    CHANGER LE MARIAGE ?

     
     
     
    03 Juin 2015
     
     
     

    L’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.
    Genèse 2.24

    Cette définition du mariage n’est pas le fruit d’une évolution sociale soucieuse d’acquérir ou de sauvegarder des intérêts particuliers. Elle a sa source dans la pensée divine. Aussi la trouve-t-on dès la seconde ou troisième page de la Bible. Quand Jésus fut questionné sur le divorce, il eut recours à ce texte initial. C’était évident, pour Jésus, les millénaires qui séparaient la Genèse de Son temps n’avaient absolument rien changé aux directives divines malgré les écarts survenus au long des siècles. Nous n’avons donc aucune raison de nous croire autorisés à en transformer la signification de quelque manière que ce soit.
    Selon Dieu, le mariage ne peut être qu’une prise de responsabilités, par l’homme, devant la société : il se détache de ses parents. Cela concerne un homme et une femme – en dehors de quoi il ne saurait être question de “mariage”. C’est, de plus, un vrai engagement puisque l’homme s’attache (se lie) à sa femme, ce qui ne suppose aucune marche arrière (divorce). Ces deux démarches précèdent les relations conjugales par lesquelles l’homme et la femme deviennent une seule chair.
    Dieu seul fixe les règles. Pour satisfaire ses convoitises, faiblesses ou perversions, on peut changer les normes, se permettre le pire. Dieu, lui, ne change pas. On peut aussi se croire libre de passer outre. Mais il nous en demandera compte.

    Richard Doulière

     

    CHANGER LE MARIAGE ?

     

    Évangile selon Matthieu 19. 1-6 : "Quand Jésus a fini de dire cela, il quitte la Galilée. Et il va dans la région de la Judée qui est de l’autre côté du Jourdain. Des foules nombreuses le suivent, et là, il guérit les gens.

    Des Pharisiens s’approchent de lui. Ils veulent lui tendre un piège et lui demandent : « Est-ce qu’un homme a le droit de renvoyer sa femme pour n’importe quelle raison ? » Jésus leur répond : « Vous n’avez pas lu ce qui est écrit dans les Livres Saints ? “Au commencement, Dieu a créé l’homme et la femme.”  Et Dieu a dit : “À cause de cela, l’homme quittera son père et sa mère pour vivre avec sa femme. Et les deux deviendront comme une seule personne.”  Ainsi, ils ne sont plus deux, mais ils sont comme une seule personne. Ne séparez donc pas ce que Dieu a uni. »
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • sante-nutrition.org

    Comment nettoyer les vaisseaux sanguins

    des résidus de cholestérol pendant 40 jours

    citron-ail

     

     

    Un nettoyage régulier qui peut être effectué de plusieurs façons est fortement recommandé pour la libération des toxines du corps, en augmentant l’élasticité des vaisseaux sanguins. Dans cet article, nous vous présentons cette procédure de guérison très efficace.

    Le nettoyage est généralement effectué de diverses manières – à partir d’un régime particulier, la consommation de remèdes folkloriques, la plasmaphérèse et le nettoyage du sang au laser.

    Il est important de savoir que le nettoyage des vaisseaux sanguins en utilisant des médicaments provoque beaucoup d’effets secondaires. Leur utilisation est la dernière étape, et cela devrait être fait seulement si les autres moyens n’ont pas fonctionné.

    Voilà pourquoi le nettoyage des vaisseaux sanguins des couches de mauvais cholestérol est plus sûr et moins dangereux en utilisant des remèdes folkloriques. Mais assurez-vous d’êtes très prudent et de faire comme il faut afin de ne pas nuire à votre santé en aucune façon.

    L’ail et le citron sont considérés comme d’excellents nettoyeurs des vaisseaux sanguins, réduisant le niveau de mauvais cholestérol, renforçant les parois des vaisseaux sanguins et aidant à réduire le risque de maladies dangereuses telles que l’athérosclérose. Une teinture à base de citron et d’ail a été utilisée dans la médecine traditionnelle tibétaine et russe depuis plusieurs siècles.

    En outre, cette teinture médicinale empêche la formation de cellules cancéreuses, ce qui a été confirmé à plusieurs reprises par la recherche scientifique. L’ail contient de grandes quantités d’antioxydants, qui aident à la régénération et le rajeunissement.

     

     

    La teinture médicinale pour nettoyer les artères et les vaisseaux sanguins des dépôts de cholestérol

    Ingrédients nécessaires:

    • 4 gousses d’ail
    • 4 citrons moyens (avec leur pelure)
    • 3 litres d’eau bouillie

     

     

    Méthode de préparation:

    La première chose à faire est de couper l’ail et les citrons. Nettoyez, mettez les ingrédients dans un bol. Versez l’eau bouillante. Broyez bien et divisez le mélange obtenu dans 3 pots en verre. Versez l’eau bouillante jusqu’à ce que chaque pot soit plein. Couvrez les bocaux et laissez-les au réfrigérateur pendant 3 jours. Au bout de 3 jours remuez le mélange jusqu’à ce que vous obteniez un mélange homogène.

     

     

    Comment utiliser ce remède:

    Buvez 50 ml de ce remède par jour (en 3 fois), avant les repas. Cependant, le nettoyage des vaisseaux sanguins doit commencer avec des doses plus faibles (1-2 cuillères à soupe). S’il n’y a aucun effet indésirable, la dose doit être augmentée lentement jusqu’à ce que vous atteignez la dose nécessaire.

    La durée de ce traitement est de 40 jours. Le nettoyage des vaisseaux sanguins de cette façon est recommandé uniquement une seule fois par an. Après avoir terminé la dose que vous avez faite, consultez votre médecin.

    Après l’utilisation de ce remède, la circulation sanguine sera améliorée ainsi que la composition lipidique. Ce remède normalisera également la pression sanguine et aidera à améliorer la circulation sanguine. En plus, cette méthode permet de perdre l’excès de poids facilement.

     

     

    Sources:
    Healthy Food House
    Ma Plante

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • sante-nutrition.org

    Pourquoi le sucre est appelé « La Mort Blanche »

    sucre-mort-blanche2

     

     

    Aussi bon qu’il soit, le sucre n’est PAS votre ami. Vous pouvez « le ressentir » comme un ami quand il vous réconforte (en raison de l’afflux de béta-endorphine dans votre cerveau), mais le sucre est vraiment votre ENNEMI. La vérité est que la consommation régulière d’aliments sucrés est une des pires choses que vous puissiez faire pour votre santé. La recherche scientifique moderne nous a montré, sans l’ombre d’un doute, que le sucre dans votre nourriture (dans toutes ses innombrables formes) produit un effet dévastateur sur votre santé.

    Jetez un coup d’œil aux tendances de consommation de sucre des 300 dernières années:

    • En 1700, la consommation moyenne par personne est d’environ 2 kg de sucre par an.
    • En 1800, la consommation moyenne par personne est d’environ 9 kg de sucre par an.
    • En 1900, la consommation individuelle était montée à 45 kg de sucre par an.
    • En 2012, plus de 50 % de tous les Américains consomment plus de 100 g de sucre par jour — soit plus de 81 kg de sucre par an!

    En 1890, seulement 3 personnes sur 100,000 avaient le diabète. En 2012, presque 8,000 personnes sur 100,000 ont été diagnostiquées avec le diabète!

    La « ruée sur le sucre » a atteint nos enfants. Les enfants américains consomment ENVIRON 10 FOIS plus de sucre qu’en 1900, surtout sous forme sirop de maïs à haute teneur en fructose (HFCS), qui est la plus grande source de calories de l’Américain moyen! Extrêmement addictifs les HFCS contiennent du fructose et du glucose, mais ils ne sont pas liés entre eux (comme ils le sont dans le sucre de table) donc le corps n’a pas besoin de le décomposer. Donc, le fructose est absorbé immédiatement, en allant directement au foie, qui le transforme en GRAISSE (VLDL et triglycérides).

     

     

    Selon le Dr Joseph Mercola:

    « Le fructose dupe aussi le corps dans sa capacité à prendre du poids en trompant votremétabolisme (il inhibe le système de contrôle de l’appétit). Le fructose ne stimule pas convenablement l’insuline, qui en retour ne supprime pas la ghréline (« l’hormone de la faim ») et ne stimule pas la leptine (« l’hormone de la satiété »), de ces deux phénomènes il résulte que vous mangez plus et développez une résistance à l’insuline. » Ce processus réprime aussi le système immunitaire.

    Mais ce n’est pas parce que parce que vous évitez les HFCS que vous êtes dans le juste. La consommation excessive de TOUS les sucres traités a pour résultat la compromission de la fonction immunitaire (en diminuant la capacité des leucocytes à détruire des bactéries), l’obésité et le diabète.

    Et si cela ne suffit pas, mettez-vous dans la tête que le sucre est EXTRÊMEMENT addictif! C’est vrai! Le Dr Serge Ahmed de Bordeaux a travaillé avec les rats et leur a donné le choix entre la cocaïne et le sucre. Devinez lequel a gagné, maintes et maintes fois?

    C’est juste … le sucre!

    Il se trouve que le goût doux de sucre est plus gratifiant que la cocaïne.

    Vous voyez, le sucre produit la dopamine – un produit chimique qui provoque du bonheur du bien-être – dans le cerveau. Les gens deviennent addicts au sucre, par le fait qu’ils en ont besoin pour se sentir « normaux » et ils subissent « le manque » s’ils suppriment le sucre de leurs régimes. S’ils subissent « un sevrage brutal » de quelques jours, leur cerveau commencera à produire la dopamine tout seul, mais la gêne provoquée par le sevrage laisse beaucoup de « drogués de sucre » piégés par leur addiction.

    Le sucre est aussi la nourriture préférée du cancer, en raison du mécanisme respiratoire anaérobique relevé dans TOUTES les cellules cancéreuses. Et comme la moitié du sucre blanc aux États-Unis vient des betteraves à sucre, vous devriez vous souvenir que la plupart des betteraves sont maintenant génétiquement modifiées. C’est une autre raison de rester en dehors de la « Mort Blanche » n’est-ce pas?

    Je recommande personnellement que vous évitiez le sucre blanc, le sucre brun, l’agave et tous les édulcorants artificiels tels que l’aspartame/AminoSweet, le sucralose et la saccharine. Si vous aimez les sucreries, il est préférable de prendre de la stévia pure à 100%, du xylitol, du miel cru, du pur sirop d’érable, de la mélasse et du sucre de coco. En conclusion: Si vous voulez être en bonne santé, vous DEVEZ prendre le contrôle de votre consommation de sucre pour qu’il ne prenne pas le contrôle sur vous.

     

     

    En finir avec la confusion sur le sucre

    On confond facilement les différents sucres et les édulcorants, dont voici une vue d’ensemble:

    • Saccharide = sucre
    • Le glucose (alias « le dextrose » ou « le sucre de raisins »), galactose (« le sucre de lait ») et fructose (« le sucre de fruit ») et tous « les monosaccharides » (c.-à-d. les molécules de sucre simples), connus comme les « sucres simples.  » La première différence entre eux est la façon dont votre corps les transforme par métabolisme.
    • Le glucose est la forme d’énergie conçue pour vous maintenir en forme. Chaque cellule dans votre corps utilise du glucose pour produire de l’énergie.
    • De grandes quantités de fructose sont très nuisibles au corps s’il n’est pas brûlé immédiatement pour produire de l’énergie parce qu’il va directement au foie où il est transformé en triglycérides (les graisses). L’excès de triglycérides augmente la résistance à l’insuline (et la production d’insuline), en contribuant ainsi au diabète à d’une manière « dérobée ».
    • Les sucres simples peuvent se combiner pour former des sucres plus complexes, comme le saccharose (« le sucre de table ») qui est un « disaccharide » composé de 50 % de glucose et 50 % de fructose.
    • Le sucre blanc « raffiné » (le saccharose pur) est lavé dans une solution de sirop, puis avec de l’eau chaude, clarifiée (en général chimiquement) pour enlever les impuretés, décoloré, concentré, fait évaporé, refait bouillir jusqu’à la formation de cristaux, centrifugé de nouveau pour se séparer, ensuite séché. De ce fait, tout ce qui restait de « bienfait naturel » et de « valeur nutritive » ont complètement disparu! À vrai dire, le sucre blanc devrait être considéré comme un « produit industriel », plutôt qu’un « aliment ».
    • « Le sucre brun » est du sucre blanc mélangé avec de la mélasse.
    • Le sucre « cru » n’est pas vraiment cru — on l’a fait cuire et la plupart des minéraux et des vitamines s’en sont allés. Mais c’est probablement un peu mieux que le sucre blanc raffiné parce qu’il a conservé un peu de mélasse.
    • L’Aspartame ou AminoSweet est une mort-aux-rats neurotoxique… inutile d’en dire plus? L’aspartame se retrouve dans de nombreux produits pharmaceutiques, plats préparés, même salés, produits « light », dentifrices, etc.
    • Le Splenda (sucralose) n’est pas un sucre, en dépit de son slogan marketing mensonger, « fait à base de sucre ». C’est un édulcorant artificiel chloré identique à l’aspartame, bien que pas tout à fait aussi malfaisant.
    • Le miel est environ 50% fructose, mais au naturel (pur et non pasteurisé) cette forme offre beaucoup d’avantages pour la santé. Le mieux est d’acheter du miel local et non pasteurisé.
    • La stévia est une plante extrêmement douce tirée de la feuille de la plante sud-américaine, la stévia, qui est parfaitement saine (dans sa forme naturelle). la stévia verte est la plante entière, alors que la stévia blanche est traitée et peut souvent contenir d’autres ingrédients comme des arômes naturels ou du dextrose – une forme de sucre. La stévia verte à 100% à l’état naturel est ce qui va vous convenir.
    • Le nectar d’agave est fait à partir de la plante d’agave, qui est un cactus. Ce qui semble naturel, n’est-ce pas? Comme le sirop d’érable d’un arbre ou le miel d’une ruche. Seulement c’est faux. L’agave est HAUTEMENT traité pendant que le produit fini ne ressemble pas même de loin à la plante d’agave originale. En outre, l’agave est environ 80% fructose (beaucoup plus élevé que le miel et le sirop d’érable).
    • Le HFCS – le sirop de maïs à haute teneur en fructose – contient 55% fructose et 45% de glucose. Il est surtout génétiquement modifié. Abstenez-vous!
    • Le rapadura est du pur jus extrait de la canne à sucre (utilisant une presse), qui est ensuite évaporé à basse température, remué avec les pagaies, puis répandu sur le sol pour produire du sucre granuleux. Il n’a pas été cuit à hautes températures ou étendu pour le transformer en cristaux et la mélasse reste dans le sucre. « Sucanat » est le nom de la marque des États-Unis pour Rapadura.
    • Le sucre de coco est fait de la sève saturée d’eau douce qui tombe goutte à goutte des bourgeons de fleurs coupées du cocotier. Il a un index glycémique (IG) bas et est riche en acides aminés. Il contient en général moins de 10% de fructose, le saccharose étant la composante principale.
    • Le xylitol est un édulcorant connu comme un « alcool de sucre » (ou polyol). Les alcools ne sont pas des sucres, ni des alcools – ils sont des hydrates de carbone (avec les structures qui arrivent à ressembler à du sucre et à de l’alcool). Le Xylitol est extrait de la cellulose de bouleau. À la différence du sucre, le Xylitol est absorbé lentement, ne provoque pas une augmentation rapide de la glycémie et n’exige pas une réponse immédiate de l’insuline pour être transformé par le métabolisme. De plus, beaucoup d’études ont montré qu’il aide en fait à prévenir des caries dentaires, les infections des oreilles et il parait évident qu’il aide à prévenir la gingivite parce que le Xylitol est un antibactérien.

     

     

     

    Sources:
    The Truth About Cancer
    Association Cancer & Métabolisme
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • DANS DE SALES DRAPS

     
     
    2 Juin 2015

     
     

    Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu qui donne à tous libéralement et sans faire de reproche, et elle lui sera donnée.
    Jacques 1.5

    Début juin 2013, l’ambassadeur de Suisse auprès de l’OCDE à Paris, a été intercepté par la police au milieu de la nuit, roulant à vive allure, en état d’ébriété. Il a fallu tirer dans les pneus de sa voiture pour le stopper !
    Il peut nous arriver à tous de nous retrouver dans des situations critiques, au sein desquelles nous pouvons ressentir un besoin particulier de sagesse. À l’inverse de la formule « aide-toi et le ciel t’aidera », Jacques nous invite à nous tourner vers le Dieu qu’Il nous présente comme étant :
    - celui qui s’offre à répondre à tous, qui que nous soyons, sans acception de personne.
    - généreux, et ne tenant pas une comptabilité implacable de nos errements !
    - prêt à pardonner à celui qui les reconnaît, lui donnant la possibilité de repartir à zéro, sans tenir compte des erreurs passées.
    N’ayons pas peur de venir fréquemment auprès de ce Dieu miséricordieux qui nous aime et qui demeure prêt à intervenir lorsqu’il nous voit sincèrement dans le besoin et criant à lui.
    C’est une manière d’exercer notre foi, même naissante, et cela honore Dieu.
    Dans quel domaine auriez-vous aujourd’hui besoin de vivre une telle démarche ? Il n’est aucune situation, si désespérée soit-elle, dans laquelle le Dieu vivant ne puisse intervenir.

    Guy Gentizon

     

    DANS DE SALES DRAPS

    Évangile selon Matthieu 7. 7-11 : "« Demandez, et on vous donnera. Cherchez, et vous trouverez. Frappez à la porte, et on vous ouvrira. Oui, celui qui demande reçoit. Celui qui cherche trouve. Et si quelqu’un frappe à la porte, on lui ouvre. Quand votre enfant vous demande du pain, qui parmi vous lui donne une pierre ? 10 Quand il vous demande du poisson, qui lui donne un serpent ? 11 Vous, vous êtes mauvais, et pourtant, vous donnez de bonnes choses à vos enfants. Alors, ceci est encore plus sûr : votre Père qui est dans les cieux donnera de bonnes choses à ceux qui les lui demandent. »

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • sante-nutrition.org

    Le Roi de tous les Antioxydants

    Nous avons tous entendu parler des antioxydants, mais connaissons-nous le roi de tous les antioxydants ? Celui qui est le secret pour éviter le cancer, les maladies cardiaques, le vieillissement, les problèmes neurologiques et plus encore ? Cet antixoydant-là a fait l’objet d’études approfondies et pourtant la plupart d’entre nous ne connaissons rien à son sujet et de nombreux médecins n’ont aucune idée de la façon de remédier à sa carence chez les humains, qui est une véritable épidémie.

     

     

    glutathion2

     

     

    Il s’agit bien sûr du Glutathion. C’est un puissant détoxifiant et un stimulant du système immunitaire et il est crucial pour une vie en bonne santé. Même si le corps produit une partie de son propre Glutathion, la faible qualité des aliments, la pollution, l’environnement toxique, le stress, les infections et les radiations réduisent tous le gluthation de notre corps.

     

    Qu’est ce que le Gluthation?

    Le Glutathion est une simple molécule produite naturellement dans le corps en continu. C’est une combinaison de trois blocs de protéines ou acides aminés : la cystéine, la glycine et la glutamine.

    Le meilleur atout du glutathion est qu’il contient des groupes chimiques soufrés qui luttent pour attraper toutes les mauvaises choses telles que les radicaux libres et les toxines (mercure, métaux lourds…) pour ensuite les expulser de notre corps. C’est particulièrement important dans le monde actuel qui nous bombarde de métaux lourds.

    Ou pouvez-vous trouver du Gluthation?

    Le corps en produit, mais pas suffisamment dans notre environnement stressant. Voici ci-dessous une liste d’aliments qui contiennent du glutathion ou ses précurseurs aidant le corps à en produire davantage.

    • Brocoli
    • Choux de Bruxelles
    • Choux
    • Choux-fleurs
    • Avocats
    • Pêches
    • Pastèque
    • Cannelle
    • Cardamome
    • Curcuma
    • Tomates
    • Pois
    • Ail
    • Oignons
    • Poivrons Rouges

    Remarquez que ce sont tous des aliments bons pour la santé que nous ne mangeons pas souvent. Nous consommons beaucoup d’aliments pauvres, viande, produits laitiers et plats industriels, qui ont été étudiés et se sont avérés être la cause numéro UN des maladies cardiaques et autres maladies et malgré tout, nous en consommons de grandes quantités. La solution est de les limiter et de manger une grande quantité d’aliments frais et vivants qui fournissent des nutriments et n’imposent pas au corps une digestion lente et compliquée.

    Vous pouvez aussi faire plus d’exercice car alors votre production de glutathion augmente. La respiration et la transpiration aident également à se débarrasser d’un grand nombre de toxines de notre corps.

    Le Glutathion protège des maladies chroniques.

    Ce qui rend le glutathion si important et puissant est sa capacité à recycler les antioxydants. Quand votre corps traite les radicaux libres, il les passe d’une molécule à une autre. Ils peuvent aller de la vitamine C à la vitamine E, à l’acide lipoique, puis au glutathion où ils sont atténués. Les antioxydants sont recyclés à ce stade et le corps peut alors régénérer une autre molécule de glutathion pour recommencer le processus.

    Le Glutathion procure une aide cruciale à votre système immunitaire pour combattre une maladie chronique car c’est un transporteur des toxines hors de votre corps. Comme sur un ruban attrape-mouches, les toxines se collent au glutathion puis elles sont conduites vers la bile, dans les selles et hors de votre corps. Le Glutathion est également si puissant qu’il s’est avéré une aide importante pour soigner le SIDA. Le corps est en contact constant avec des oxydants et des toxines ; plus nous pouvons les maitriser, plus notre corps pourra rester fort. C’est pourquoi le glutathion est si important.

    9 derniers conseils

    Le Docteur Mark Hyman donne 9 conseils pour augmenter votre concentration de Glutathion. Consultez les tous!

    1. Consommez des aliments riches en soufre. Les principaux sont l’ail, l’oignon, et les crucifères ( brocoli, kale, radicchio, chou vert, chou-fleur, cresson, etc.).

    2. Essayez les protéines du petit lait (whey). C’est une très grande source de cystéine et d’acides aminés pour la synthèse du glutathion. Comme vous le savez, je ne suis pas amateur de produits laitiers, mais ceci est une exception – avec quelques précautions. La protéine de lactosérum DOIT être bioactive et faite à partir de protéines non dénaturées. (Elles sont dénaturées lorsque leur structure naturelle est modifiée). Choisissez du lait non pasteurisé et non produit industriellement qui ne contient aucun pesticides, hormones ou antibiotiques. Immunocal est une protéine de lactosérum bioactive, non dénaturée prescrite par les médecins et elle figure même dans la liste de référence des médecins.

    3. L’exercice stimule vos niveaux de glutathion et stimule donc votre système immunitaire, votre détoxification et accroit les défenses antioxydantes de votre corps. Faites-en peu pour commencer puis allez jusqu’à 30 minutes par jour d’exercices vigoureux tels que la marche ou le jogging, ou pratiquez différents sports. Des séances d’effort de 20 minutes 3 fois par semaine seront aussi très profitables.

    On pourrait croire que ce serait facile de se contenter de prendre une pilule de glutathion. Mais le corps digère les protéines – et vous n’en tireriez pas les bénéfices en agissant ainsi. Cependant, la production et l’assimilation du glutathion dans le corps requiert de nombreux nutriments et vous avez intérêt à en prendre. Ci-dessous les principaux suppléments dont le corps a besoin pour activer le glutathion. En plus de prendre des multivitamines et de l’huile de poisson, je soutiens mon taux de glutathion avec les suppléments suivants et je le fais chaque jour pour ma santé personnelle.

    4. N-acétyl-cystéine.  On l’utilise depuis des années pour traiter l’asthme et les maladies respiratoires et pour soigner les personnes souffrant de déficiences gravissimes du foie dues à une overdose de Tylenol. En fait, j’ai été mis en contact avec cette affection durant mes études médicales lorsque je travaillais au service des urgences. Ce suplément est même utilisé pour protéger les reins des teintures utilisées lors des radiographies.

    5. Acide-Alpha Lipoique. C’est le deuxième élément le plus important dans nos cellules juste après le glutathion et il est actif dans la production d’énergie, le contrôle du niveau de sucre, la santé mentale et la détoxification. Le corps le produit naturellement, mais du fait de tous les stress auxquels nous sommes soumis, nous en manquons souvent.

    6. Les nutriments de méthylation (les folates et les vitamines B6 et B12). Ce sont les éléments les plus cruciaux pour la production naturelle de glutathion. La méthylation ainsi que la production et la transformation du glutathion sont les deux fonctions biochimiques les plus importantes de votre corps. Prenez du folate, (spécialement sous sa forme de 5-méthyltetrahydrofolate) – de la B6 (sous la forme active de P5P) et de la B12 (sous sa forme active de méthylcobalamine).

    7. Le Sélénium. Ce sel minéral important aide le corps à transformer et produire du glutathion.

    8. Une famille d’antioxydants incluant les vitamines C et E (sous la forme de tocophérols mixtes), agit ensemble pour transformer le glutathion.

    9. Le Chardon Marie (silymarine) est utilisé depuis longtemps pour soigner les maladies du foie et aider à stimuler les productions de glutathion.

     

     

    Sources:

    http://www.collective-evolution.com/2014/04/13/the-mother-of-all-antioxidants/

    http://drhyman.com/blog/2010/05/12/what-is-glutathione-and-how-do-i-get-more-of-it/

    http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2010/04/10/can-you-use-food-to-increase-glutathione-instead-of-supplements.aspx

    http://www.webmd.com/vitamins-supplements/ingredientmono-717-GLUTATHIONE.aspx?activeIngredientId=717&activeIngredientName=GLUTATHIONE

    https://www.youtube.com/watch?v=0hufj2AIPxQ

     
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire