• 10 signes que vous avez BEAUCOUP trop de cortisol

    sante-nutrition.org

    10 signes que vous avez BEAUCOUP trop de cortisol


    femme-stress

     

     

    Nous savons tous que le stress est mauvais pour nous, mais beaucoup d’entre nous le portons comme un titre d’honneur. Nous prétendons vouloir la paix intérieure, mais si la vie devient trop calme, nous partons à la recherche de notre prochain shoot de cortisol et d’adrénaline.

     

    C’est presque comme si être stressé nous faisait sentir important et utile. Mais le plus gros problème d’être accro au stress est qu’il peut détruire notre santé.

    Le corps est équipé de mécanismes d’auto-réparation naturelle qui peuvent tuer les cellules cancéreuses, lutter contre les infections, et même ralentir le processus de vieillissement.

    Mais ces mécanismes ne fonctionnent que lorsque le système nerveux est détendu. Lorsque le corps ressent un danger immédiat (un patron qui hurle, ou un tigre affamé – la zone de votre cerveau qui contrôle la peur ne sait pas faire la différence!), ces mécanismes d’auto-guérison se bloquent afin que vous puissiez gérer la menace immédiate.

    Comment savoir si vous êtes accro au stress? Voici 10 signes que vous avez fait du cortisol votre drogue de prédilection.

    Vous avez des douleurs dorsales et des maux de tête.

    Quand votre taux de cortisol est élevé sur une longue période, vos glandes surrénales commencent à s’épuiser. Cela élève le taux de prolactine, augmente la sensibilité du corps à la douleur, comme les douleurs dorsales ou musculaires. Le cortisol trop élevé rend également le cerveau hypersensible à la douleur, si bien que le moindre élancement peut exciter les nerfs du cerveau, provoquant des maux de tête.

    Vous avez un mauvais sommeil.

    Le taux de cortisol est sensé baisser la nuit, afin de permettre à votre corps de se relaxer et de recharger les batteries. Mais si votre taux de cortisol est trop élevé, vous pourriez remarquer que, même si vous avez été fatigué toute la journée, vous avez un « second souffle » juste à l’heure du coucher. Ensuite, vous n’arrêtez pas de vous retourner toute la nuit, et vous sentez fatigué le jour suivant.

    Même quand vous dormez bien vous êtes fatigué.

    Au fil du temps, un taux élevé de cortisol épuise les glandes surrénales et vous prédispose à la fatigue chronique. Donc, si vous sentez que vous ne pouvez tout simplement pas vous lever, vous êtes probablement stressé.

    Vous prenez du poids.

    Vous prenez du poids, en particulier autour de votre abdomen, même lorsque vous mangez bien et faites de l’exercice.

    Le cortisol a tendance à vous rendre épais autour de la taille, même si vous faites tout « bien ».

    Vous attrapez facilement des rhumes et d’autres infections.

    Le cortisol désactive les mécanismes d’auto-réparation naturels de votre corps, ce qui signifie que votre système immunitaire, parfaitement conçu par la nature pour vous maintenir en bonne santé, se délite, vous laissant vulnérable à toutes les moindres agressions rencontrées.

    Vous craquez pour des aliments malsains.

    Le cortisol augmente votre taux de sucre sanguin, ce qui présente un risque de diabète. Un taux élevé de glucose stimulent votre taux d’insuline, qui ensuite réduit votre sucre sanguin, et tout-à-coup, oui vous l’aurez deviné, vous êtes saisi d’envies irrépressibles de sucreries.

    Votre libido est en berne.

    Considérez le cortisol comme un anti-viagra. Lorsque les hormones de stress sont élevées, les hormones stimulant la libido comme la testostérone sont en chute et voilà… rien.

    Votre intestin vous joue des tours.

    Votre système gastro-intestinal est très sensible aux hormones du stress comme le cortisol. Vous pourriez éprouver des nausées, des brûlures d’estomac, des crampes abdominales, de la diarrhée ou de la constipation en raison de l’excès d’hormones de stress.

    Vous vous sentez anxieux.

    Le cortisol et l’adrénaline peuvent conduire à la nervosité, à l’estomac à l’envers, à des sentiments de panique et même à la paranoïa.

    Vous vous sentez mélancolique.

    Un niveau élevé de cortisol supprime la production de sérotonine, et alors, vlan, vous avez le blues.

    10 choses que vous pouvez faire pour réduire votre taux de cortisol:

    • Méditez
    • Riez davantage
    • Jouez avec des animaux
    • Donnez généreusement
    • Exprimez votre créativité
    • Pratiquez le Yoga, le Tai chi, le Qigong, ou des formes de danse comme les 5 Rythmes de Gabrielle Roth, ou faites-vous masser
    • Libérez-vous
    • Développez une forme de spiritualité qui développe les qualités positives de joie, de partage et d’amour
    • Atténuez votre solitude
    • Ayez le courage de prendre les bonnes décisions pour réduire la réponse au stress
    « Wernher Von BraunDes huiles essentielles pour soulager les problèmes de peau »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :